AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyVen 7 Sep - 15:36
Un bar malfamé pour une personne désabusée... feat. Lenzo E. Calderon
Voilà maintenant quelques semaines que Ginny Weasley avait été attaqué par des Mangemorts après une réunion de l’Ordre du Phénix. Elle était avec James Potter et tous les deux avaient été attaqué. Enfin, c’était ce que la rouquine et le brun se souvenaient. Parce que la réalité était toute autre. Minerva McGonagall avait lancé un oubliette suite à une erreur de Ginny. Elle avait essayé de lui révéler ce qui s’était passé pour les 1998… James avait deviné qu’Harry était son fils et il posait beaucoup de questions. La jeune femme avait essayé de lutter contre la rune qui l’empêchait de parler, mais cette dernière avait eu presque raison de la jeune Weasley. Elle avait failli y passer, mais elle avait réussi à faire venir le professeur de métamorphose avant. D’ailleurs, les choses auraient pu dégéné, car James avait comprit plus de choses qu’il n’aurait dû, mais les sorts qu’avait lancé Minerva McGonagall avaient été efficace. Maintenant, Ginny pensait qu’elle avait presque failli faire tuer James et Lily Potter, que les Mangemorts avaient presque réussi leur mission. La rouquine commençait sérieusement à se demander si sa présence au sein de l’Ordre n’était pas une erreur…

Ginny venait de terminer de travailler au Chaudron Baveur et la journée avait été assez banale. Elle n’avait été que l’ombre d’elle même, ne parlant à Leroy que lorsque c’était vraiment nécessaire. Le pauvre ne comprenait pas ce qui se passait et même s’il avait essayé, Ginny se serait retourné contre lui et aurait laissé exploser sa colère. Non, il avait comprit qu’il devait la laisser tranquille… Il semblait même être un peu inquiet du comportement de la jeune femme. Cette dernière aurait voulu lui parler, mais quelque chose l’en empêchait. Elle ne voulait pas que ses erreurs lui revient en pleine figure.

Le soleil commençait à décliner doucement. Une nuit froide se préparait. Ginny ne savait pas quoi faire. Rentrer chez elle ne la rassurait pas, mais elle devait préparer quelques potions qu’elle avait toujours sur elle au cas où. Lors de ses missions, elle avait toujours quelques potions dans son sac. Certaines étaient dangereuses et certaines comportaient des ingrédients qu’elle ne trouvait pas sur le Chemin de Traverse. Une petite promenade dans l’Allée des Embrumes s’imposait. La rouquine passa rapidement chez elle pour récupérer une longue cape de voyage noire avec une grande capuche et changer ses vêtements pour qu’ils soient le plus foncé possible. Elle avait commencé à changer sa garde robe, mais certains de ses vêtements favoris avaient résisté au ménage qu’elle s’était imposée. Ginny se regarda dans le miroir près de l’entrée. Elle avait légèrement changé. Après l’attaque des Mangemorts, la rouquine avait perdu du poids et elle avait eu du mal à se remettre de ses blessures internes. Elle secoua la tête, mit la capuche de sa cape sur sa tête et sortit de chez elle, dans le froid de la nuit.  

Elle revenait sur ses pas, passa au Chaudron Baveur sans prendre le temps de faire un signe de la main à Leroy et passa dans la cours arrière du bar. Elle sortit sa baguette magique et tapota le mur en brique. Ce dernier laissa un passage pour la jeune femme et se referma derrière elle. La rouquine marcha rapidement vers l’Allée des Embrumes. Peut-être qu’elle pourrait suivre quelques Mangemorts ce soir. Ou pas. La jeune Weasley passa devant quelques boutiques et se retrouva devant chez Plantagueur. Mais un autre bâtiment attira l’oeil de la jeune femme. Un bar. Un bar qui avait une mauvaise réputation. Un bar que peu de personnes fréquentaient, du moins, ceux qui n’était pas lieu aux ténèbres. Mais ce soir, Ginny se sentait un peu d’humeur rebelle. Et puis, elle était en repos. Elle pouvait toujours prétendre  venir pour voir ce que la concurrence proposait… Oubliant son objectif premier, la jeune femme poussa la porte et entra. Le lieu était froid, mauvais. Il y avait beaucoup de personnes ce soir là et la jeune femme ne reconnaissait personne. Bien sûr, il y avait des Mangemorts, c’était presque sûr. Mais il y avait d’autres sorciers. Gardant sa capuche sur la tête, ne voulant pas se faire découvrir par des Mangemorts s’ils étaient présents, Ginny s’installa sur un tabouret près du bar et demanda :

”Votre alcool le plus fort s’il vous plaît…”

Si la voix de la jeune femme était froide et distante, ce n’était rien de l’ambiance du bar… La soirée promettait d’être intéressante…
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr


Dernière édition par Ginevra M. Weasley le Lun 8 Oct - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyVen 7 Sep - 17:26

Dans les bas-fonds

ft Victoria de Queensberry | Lenzo Calderon

Lenzo était de service, il l'était tout le temps en dehors des jours de fermeture du bar parce qu'il était pour le moment le seul employé de salle que possédait l'établissement et il s'en sortait très bien comme ça malgré l'affluence. Il réussissait même à ne pas avoir de retard dans ses commandes et de client fâché ce qui était rare dans un établissement de service, quand une nouvelle personne parla pour lui commander quelque chose il eut un petit moment de flottement il ne reconnaissait pas la voix et la capuche dissimulant les traits rendait complexe l'identification du visage ce qui n'était pas habituel pour lui ici tout le monde acceptant son identité étant donné que tout le monde savait que le lieu abritait des mangemorts. Et puis elle n'avait pas fait une demande clair et lui avait demandé de l'alcool oui, le plus fort qu'il avait sans donner de nom ni rien alors il choisit avec ses propres goûts un alcool fort à lui donner pour satisfaire son envie de boisson même si il se posait tout un tas de question sur sa personne et le pourquoi du comment elle était arrivée ici tout en ayant visiblement besoin de cacher son identité pour une raison qui lui était tout aussi inconnu. Lenzo alla apporter le verre à la jeune inconnue et tout en le posant devant elle essayant alors de rentrer en contact avec elle pour créer un lien il appréciait connaître ses clients car ainsi il se trouvait plus à l'aise pour pouvoir les servir et les aider à l'avenir.
" Voilà pour la dame, j'espère que tu aimera j'ai pas mal d'alcool fort ici on est pas réellement le genre d'établissement à offrir des thés et des cafés comme tu la sans doute remarqué"
Après tout le bar gris et noir aux lumières faibles et remplis de gens pas recommandable ne trompait pas sur l'ambiance et sur la clientèle du coin et il savait que la jeune femme qui lui faisait face n'était pas le genre à venir ici normalement.
" Dis moi tu n'était jamais venue ici avant n'est ce pas ?"
Lenzo était assez confiant en lui et en sa mémoire pour pouvoir posé ce genre de question qui n'était pas habituel sans doute pour les clients d'un bar.

Il allait s'occuper d'autre personne qu'il connaissait pour le coup rigolant avec eux plusieurs minutes avant de revenir à sa cliente mystère qui restait seule avec son verre et sa capuche ce qui n'était réellement pas normale du point de vue de Lenzo qui n'aimait pas ne pas savoir à qui il avait a faire ne se doutant pas qu'elle se cachait de ses clients parce qu'elle faisait partie de l'ordre du phœnix il ne pouvait pas deviner et il avait du coup un tas de question en tête ce qui n'était pas une situation qu'il appréciait vu qu'il appréciait la bonne humeur et la légèreté.
" Pourquoi garde tu ça sur ta tête tu nous espionne ou tu fuis quelqu'un ?"
C'était pour lui deux options totalement envisageable après tout on était dans un repaire de gens peu fréquentable dans une allée peu fréquentable on pouvait très bien les espionner pour pouvoir arrêté tel ou tel personne et on pouvait aussi avoir fait une mauvaise rencontre dans la rue et être entrée dans le premier lieu trouvé pour ne pas finir mort dans le caniveau ce qui arrivait régulièrement ici même si la presse n'en parlait pas, des règlements de comptes entre rejeté de la société cela n'était pas très intéressant pour les bons citoyens qui vivait de l'autre côté de l'allée et qui voyait cet endroit comme le dépotoir à ordures du monde sorcier.

Lui ne pensait pas comme ça il n'était pas mangemort, il n'était pas mauvais et il travaillait ici, il connaissait des gens qui avait fait de mauvaises choses mais c'était avant tout des êtres humains, avec leur faiblesses et leur folies, mais aussi leur peines et leur problème il n'était cependant pas simple d'expliquer son point de vue à autrui rien que le fait de dire où il travaillait suffisant normalement à obtenir des réactions de recul et de rejet de la part de la bonne société sorcière. Heureusement pour lui il était fort et n'avait aucun soucis à voir que son simple job pouvait causer soucis même si à cause de cela il était toujours seul à vingt huit ans et ne pouvait donc pas faire de projet de famille comme la plupart des gens de son âge qu'il côtoyait encore.
" Enfin je dois te déranger tu ne dois pas vouloir du barman lourd qui pose un tas de question à ses clients, ça fera quatre gallions pour le verre tu peut les laisser sur le comptoir si tu ne veut pas que je revienne"
Et il se prépara à partir cherchant quelqu'un à aller voir à la place de la jeune femme qu'il devait déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyVen 7 Sep - 23:57
Un bar malfamé pour une personne désabusée... feat. Lenzo E. Calderon
Ginny sentait que quelque chose n’allait pas chez elle. Elle attirait les ennuis comme personne depuis quelques temps. Elle ne se souvenait pas de beaucoup de choses, mais elle se sentait coupable d’avoir presque failli de protéger les Potter. Bien sûr, ce n’était pas sa mission principale, mais puisqu’elle avait raccompagné James après la réunion, Lily étant déjà rentrée, elle se sentait coupable. Il n’avait pas de raison, mais elle se sentait quand même un peu vivant d’éprouver ce genre de sentiments.

Elle était finalement dans le bar le moins recommandé de tout Londres. La rouquine avait décidé sur un coup de tête de venir boire quelque chose. Bien qu’elle ne sache quoi prendre, elle demanda l’alcool le plus fort et le barman le lui tendit en précisant qu’il avait beaucoup d’alcool fort et  qu’il n’était pas le genre d’établissement à vendre du café ou du thé. Ginny le regarda par dessus son verre, ne lui dévoilant pas son visage et lui répondit :

”Je ne suis pas là pour boire du thé.”

Elle prit le verre et en avala une partie.. L’alcool lui brûla légèrement la gorge, mais elle ne le montra pas. Elle entendait beaucoup de conversations, mais impossible pour elle de se concentrer sur une seule. Et après tout, elle n’était pas là pour sa mission. Cette mission qui n’avait presque plus d’importance à ses yeux depuis quelques temps. Elle était obsédée par le fait qu’elle avait oublié une partie de la soirée après la réunion de l’Ordre il y a quelques temps. Plus elle essayait de se souvenir, moins les souvenirs revenaient… Le barman lui demanda alors si elle était déjà venue. Bien sûr que non et inutile de mentir, il le savait déjà. Personne dans le bar ne portait de capuche et Ginny n’allait pas tarder à devoir l’enlever.

”Non, c’est la première fois.”

La rouquine n’ajouta rien puisque le barman était parti s’occuper de d’autres clients. Il semblait avoir une relation particulière avec certaines d’entres eux. Elle admirait le fait qu’il puisse leur parler et d’après ce qu’elle comprenait, ils se confiaient aussi à lui. Ginny était incapable de le faire maintenant. Pourtant, elle avait essayé, mais quelque chose la bloquait maintenant. L’homme revient vers elle en lui demandant pourquoi elle gardait la capuche sur la tête. Avant de lui répondre, Ginny fit glisser le vêtement sur ses cheveux et fronça les sourcils avant de répondre :

”Je fuis mon passé, ça vous va comme réponse ?”

Sa voix avait été froide et distante. Bien sûr, maintenant, il y avait un fort risque que certains Mangemorts présents puissent la reconnaître, surtout ceux qui avait participé à la poursuite avec James et Ginny, mais ce soir, elle s’en fichait un peu.

”Et je n’ai rien à cacher.”

Elle bu le reste de son verre et entendit le barman lui dit qu’elle n’avait sans doute pas envie du barman qui posait beaucoup de questions. Il lui indiqua le prix de la consommation et chercha sans doute un autre client. Ginny soupira et lui dit :

”Vous ne me dérangez pas. C’est moi qui ne suit pas d’humeur.”

Elle lui tendit son verre pour avoir la même chose et posa du même coup les quatre gallions en plus de quatre autres pour payer le verre suivant. Elle regarda l’homme et lui dit :

”Ca fait longtemps que vous êtes ici ?”

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr


Dernière édition par Ginevra M. Weasley le Lun 8 Oct - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyMar 18 Sep - 22:26

Dans les bas-fonds

ft Victoria de Queensberry | Lenzo Calderon

Lenzo était obligé de faire dans l'humain avec son boulot il savait donc quand quelqu'un n'allait pas bien ou ne jouait pas franc jeu et cette inconnue à capuche avait piquer sa curiosité et elle ne semblait pas être de bonne humeur ce qui le confortait dans sa première hypothèse elle devait chercher à fuir un quelconque soucis en venant se mettre une bonne dose d'alcool dans le sang au vu de sa commande, il n'avait pas pu retenir une remarque comme quoi il ne tenait pas le bar d'un établissement vendant du café et que de l'alcool fort il en avait donc un tas ce qui n'aidait pas à faire un choix. Quand il l'entendit lui répondre qu'elle n'était pas là pour prendre un thé il eut un petit sourire ironique il n'en servait pas cela tombait bien sinon il aurait été obligé de dire à la jeune femme d'aller voir ailleurs pour être mieux servit qu'ici non pas que sa façon de servir laisse à désirer enfin pas pour lui en tout cas.
" Boire le thé ce n'est clairement pas une chose que l'on fait ici ça c'est clair et net oui"
Il ne voyait pas des mangemorts boire une petite tisane tranquillement en parlant de la torture de né moldus qu'il avait fait dans la journée cela ne serait sans doute pas très crédible.

Et quand il revint vers elle avec sa boisson il lui demanda si elle était déjà venue ici connaissant la réponse mais se laissant la possibilité d'une erreur humaine étant donné qu'il n'était pas un surhomme même si il était un sorcier. Et il fut heureux d'entendre qu'elle confirmait être là pour la première fois ce qui lui prouvait qu'il ne perdait pas la main dans son jeu de reconnaissance de client non régulier c'était rassurant pour lui car le barman savait que le lieu avait mauvaise réputation et était soumis à une surveillance il devait donc se montrer sur ses gardes avec les nouveaux venus et faire attention à ce que cela ne soit pas des aurors ici pour faire fermer son lieu de travail il avait besoin de cet argent lui.
" Je me disais bien je suis toujours aussi fort pour reconnaître les nouveaux venus et ce sans voir la totalité de leur visage"
Et il fut appeler par un autre client laissant son inconnue un instant pour aller s'en occuper il ne voulait pas faire attendre quelqu'un parce qu'il se montrait curieux avec un autre cela n'était pas son genre et il ne commencerait pas aujourd'hui.

Quelques instants plus tard Lenzo retourna vers elle pour lui demander ce qu'elle cachait fuyait pour porter ainsi sa capuche à l’intérieur il n'était pas méchant mais il aimait tout savoir et ici tout le monde avait l'habitude de ce genre de fonctionnement. Le brun aurait sans doute mal prit le fait de ne pas avoir de réponse mais il en obtient une et même si elle restait énigmatique elle était présente et c'était mieux que rien, fuir son passé par contre cela n'était pas une tâche simple et pas une tâche que l'on faisait normalement dans un bar mais il n'était pas là pour juger ses clients simplement pour les servir et leur parler au besoin pour les faire aller mieux.
" Peut on réellement fuir son passé ? Il fait partit de nous le plus important serait de l'accepter pour pouvoir aller de l'avant mais boire peut-être plus rapide et efficace pour oublier un temps un soucis que l'on peut avoir"
La froideur de la rousse qui venait enfin de dévoilé son visage même si cela ne lui en apprenait pas plus sur son identité ne l'ayant jamais vu et elle lui disait ne rien avoir à caché mais cela n'était pas l'impression qu'elle donnait mais il ne connaissait pas toute sa vie alors il n'allait pas creuser trop loin.
" Rien a caché je ne te crois pas tellement mais je vais faire comme ci parce que je ne te connais pas assez pour creuser plus loin"
Et vu qu'il avait l'impression d'être de trop et l'embêté il chercha un autre client à s'occuper pour pouvoir la laisser tranquille il lui indiqua simplement le prix pour sa boisson mais fut étonné de l'entendre lui répondre qu'il ne dérangeait pas et qu'elle était simplement de mauvaise humeur chose qu'il avait comprit sans qu'on le lui dise mais il n'allait pas non plus en rajouter une couche là-dessus.
" L'humeur malheureusement on ne peut pas l'influencer comme cela même si on aimerait bien"
Il fut étonné de la voir posé plus de pièces que demandé en lui tendant son verre à nouveau tout en lui posant une question sur lui bon c'était peut-être un bon début. Il servit la boisson avant de répondre en souriant.
" 10 ans maintenant mais le patron à changer entre temps et le lieu aussi même si ce n'était déjà pas vraiment fréquentable avant"
Lenzo ne crachait pas du tout là dessus bien au contraire il aimait ce monde ou il pouvait se faire plus d'argent avec des magouilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyMer 19 Sep - 16:15
Un bar malfamé pour une personne désabusée... feat. Lenzo E. Calderon
Si Ginny n’avait jamais eu l’intention de venir dans ce bar, cette fois, elle s’était laissé tenté parce qu’elle sentait qu’elle en avait de besoin. Personne ne la connaissait ici, sauf peut-être quelques Mangemorts, mais curieusement, elle n’en avait pas peur. Elle s’en fichait même. Peut-être qu’elle allait trouvé ceux qui les avaient attaqués James et elle après cette fameuse réunion de l’Ordre donc elle ne se souvenait plus les détails de la fin de soirée. Elle avait été blessé, mais elle ne savait pas par qui ou par quoi…

Le barman lui disait qu’elle était sans doute inconnue parce qu’elle se cachait et parce qu’il se souvenait de tout le monde. Elle savait qu’elle n’était pas en position de dire quoique ce soit, mais elle confirma que c’était la première fois qu’elle venait, qu’elle fuyait son passé. L’homme devant elle lui dit alors qu’on ne pouvait pas fuir son passé, juste vivre avec. Bien sûr, il avait raison, mais elle n’y arrivait pas.

”Vous ne direz pas la même chose si vous avez vécu la moitié de ce que j’ai vécu… mais ce n’est pas important.”

Elle n’avait pas envie de s’étendre sur le sujet. Elle prit le verre et enleva par la même occasion sa capuche. Au point où elle en était de toute façon, si un Mangemort la reconnaissait, elle pouvait toujours prétendre ne pas être celle qu’elle était, mais ça sera dur. Elle bu son verre avant de le tendre de nouveau verre le barman ainsi que les pièces demandés. Il semblait être surpris, mais elle ne releva pas. Elle lui dit seulement qu’elle n’était pas d’humeur. Il lui dit que c’était une chose difficile à contrôler l’humeur.

”Vous n’avez pas idées… mais ce n’est pas une raison pour m’en prendre au premier venu.”

Elle attrapa son deuxième verre pour en boire un peu avant de lui demander si ça faisait longtemps qu’il était là. Bien sûr, elle savait que le bar avait beaucoup de Mangemorts présents sur place. Elle voulait lui poser pleins de questions, mais elle n’était pas là au nom de l’Ordre. Il lui répondit que ça faisait 10 ans qu’il était là, mais que le propriétaire avait changé entre temps. Elle le regarda pendant un instant et lui dit :

”Certains changements sont nécessaires. Mais si le métier vous plait.”

Elle but une nouvelle fois dans son verre, perdue dans ses pensées. Elle pensa à James qui semblait confus depuis quelques temps, à Lily qui devait s’inquiéter pour lui, à Sirius qui avait partagé son lit dernièrement et qu’elle n’avait revu que rapidement au cours des dernières réunions, à Hermione qui ne trouvait toujours pas le sortilège pour les renvoyer dans le futur, à Harry qu’elle avait laissé en plan au Manoir des 1998 après lui avoir dit qu’elle ne regrettait aucunement ce qu’elle avait vécu avec lui, mais que maintenant, ils faisaient leur chemin chacun de leur coté. Murmurant pour elle même, elle dit :


”La vie est parfois trop compliquée et déprimante…”

Elle fini de nouveau son verre avant de le poser doucement devant elle. Le barman la regardait toujours, des questions passaient dans ses yeux et Ginny lui dit :

”Faites vous plaisir, posez-moi les questions que vous brulez de me poser.”


code par EXORDIUM. | Images par Tumblr


Dernière édition par Ginevra M. Weasley le Lun 8 Oct - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptySam 6 Oct - 14:06

Un bar malfamé pour une personne désabusée

ft Ginny Weasley | Lenzo Calderon

Lenzo était barman il avait donc l'habitude des longs monologue de plainte et des clients ayant l'impression d'avoir une vie misérable et si la jeune femme ne s’épanchait pas pendant cent sept ans elle semblait quand même être dans la période j'ai la pire vie au monde personne ne peut me comprendre plaignez moi un peu. Il avait l'habitude de géré cela après tout il travaillait dans un bar de mangemort ici tout le monde avait une vie pourrie et des problèmes plein la tête et si la rouquine ne faisait pas partie de sa clientèle habituelle elle aurait quand même le droit à la remise à l'heure des pendules made in Lenzo, fermeté et douceur à la fois pour réussir à se faire entendre sans braquer le client la technique était bien rodé depuis le temps.
" Regardez autours de vous, on est dans le bar le plus malfamé de tout le monde sorcier anglais vous pensez qu'on a tous eut une vie doré et sans pépins pour en arrivé là ? Non on a tous nos casseroles à traîné, tous nos poids sur les épaules et nos erreurs de parcours plus ou moins grave selon les cas, vous n'êtes pas une exception à la règle alors soit vous vous remuez et vous accepté de vivre avec la vie et la passé que merlin vous à donnez soit vous vous complaisez dans votre victimisation et là votre descente aux enfers risque de faire plus de dégâts encore. Tout est important dans la vie, nos choix, nos actes, nos paroles tout à une retomber qu'on imagine même pas sur le moment"
La vie se chargeait de leur rappelez quand ils faisaient mine d'oubliez la vie était souvent une sacré garce mais elle valait la peine d'être vécu quand on était assez fort pour le supporté.

Elle lui commanda un deuxième verre et il lui servit prêt à la laissé tranquille par la suite vu qu'elle ne semblait pas d'humeur à converser, mais elle le retint un peu lui disant qu'elle n'était pas d'humeur mais que cela n'était pas une raison pour s'en prendre à lui et c'était vrai aussi il ne lui avait rien fait vu qu'ils ne se connaissaient pas mais il savait que l'humeur était difficilement contrôlable et que parfois on avait besoin d'un exutoire même si c'était synonyme de s'en prendre à quelque ou quelque chose qui ne nous avait rien fait pour le mérité. Lui même avait dû apprendre à contrôlé pour ne pas s'emporter sans raison sur ses clients quand son humeur était un en dedans et cela lui avait prit du temps.
" Pas une raison non mais cela arrive souvent on s'en prend rarement à la personne qui nous met en colère stupide réflexe humain qui nous fait nous en prendre à la mauvaise personne. Mais le contrôle s'apprend c'est déjà ça de prit heureusement parce que dans mon job cela ne serait pas possible sans cela"


Lui était là depuis des années alors parler de son job était facile après tout il avait choisit cette voie cela n'était une voie de garage même si plusieurs personne semblait le pensé peu de gens acceptant le fait qu'on veuille réellement devenir barman. Lenzo avait plutôt bien vécu le changement de propriétaire parce qu'il gagnait plus et avait plus de pouvoir et cela lui faisait plaisir alors il ne se plaignait pas du tout de cela il appréciait son job et ce lieu il ne partirait sans doute pas à moins d'être enfermé pour une activité illégal et il prenait grand soin de ne pas se faire prendre.
" Ils sont même bénéfiques je n'avais rien contre l'ancien patron mais il ne m'aurait pas fait avoir une belle vie, celui qui gère maintenant à bien plus d'idée et me fait avoir un train de vie non négligeable pour un barman. J'aime mon job je ne l'ai pas choisit par dépit comme la plupart de ceux que je vois débarqué et tenir deux jours j'ai trouvé ma voie"
Et il lui semblait que la rouquine en face de lui elle ne l'avait pas réellement trouvé elle semblait assez perdue et même si il ne la connaissait pas et ne pouvait pas l'aider réellement il se disait que lui parler pourrait peut-être l'aider un peu.

" C'est la vie elle ne serait pas elle si elle n'était que joie et amour il faut de tout et c'est en traversant les mauvaises période qu'on profite mieux des bonnes"
C'était sa façon à lui de voir les choses en tout cas et il en était plutôt fier même si tout le monde ne réussissaient pas à faire la part des choses et à envisagé le monde sous cet angle c'était un travail sur soit et cela allait de paire avec le caractère de chacun et tout n'était pas toujours compatible.
" Ne me vouvoie pas pour commencer je ne suis pas si vieux que ça, et je n'ai pas tant de question que ça je me demande juste ce qui te pousse à être aussi pessimiste et déprimée alors que tu est jeune jolie et que tu devrais être dans la période de ta vie ou tu profite le plus"
Après tout c'était après quand on galérait à payer les factures ou à élevé des gamins qu'on pouvait avoir tout un tas de soucis à pensé mais elle ne semblait pas être encore dans une telle situation.
" En plus je suis certain que tu ne fais pas partie du mauvais clan comme on peut dire"
Elle n'était pas une mangemorte ça il en était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyMar 9 Oct - 18:25
Un bar malfamé pour une personne désabusée... feat. Lenzo E. Calderon
Ginny écoute ce que le barman lui dit. Bien sûr, elle avait formulé sa phrase bizarrement et maintenant, il lui faisait la morale. Bien sûr, elle était mal placé pour se plaindre, elle le savait. Autour d’elle, des Mangemorts et d’autres voyous. D’ailleurs, elle avait de la chance que personne ne l’ai reconnu… Ginny continua de boire son verre, surveillant ses arrières. Il ne fallait pas que le barman se rendre compte qu’elle était la ligne de mire de plusieurs Mangemorts. Elle était dans l’Ordre, elle n’avait pas envie de mourir, juste de jouer un peu avec ses limites. Elle se reprit et dit :

”Je retires ce que je viens de dire. Ma vie est sans doute meilleur que celle de la plupart de ces personnes”

Elle lui demanda un deuxième verre et continua de surveiller autour d’elle. Elle n’était jamais entrée dans ce bar et encore moins de ce genre de bar. Pourtant, il y avait quelque chose d’excitant d’être là sans en avoir le droit. Elle se doutait bien que quelqu’un allait finir par la reconnaître et qu’elle allait devoir disparaître avant même qu’ils ne se rendrent compte qu’elle était là. Pour l’instant, la plupart semblait être concentrer sur leurs petites affaires. Ginny vit passé quelques jolies filles et elle se doutait bien qu’elles n’étaient pas là pour faire joli dans le décor. La rouquine se concentra plutôt sur son verre, elle n’était pas là pour le travail. Elle s’excusa d’ailleurs d’avoir dirigé impulsivement et sous la colère. Le barman ne semblait pas s’en soucier plus que cela, se lança dans un dialogue concernant la colère. Puis, Ginny lui parla des changements dans un métier et l’homme devant elle lui dit qu’il n’était pas mécontent de son nouveau patron, qu’il avait un peu plus de liberté et qu’il aimait son métier. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme.

”On voit que vous aimez votre métier. Tant mieux si tout se passe bien pour vous.”

Elle allait rajouter “malgré le genre de bar qu’était cet établissement”, mais elle se rattrapa juste à temps. Elle n’avait pas besoin de faire comprendre au barman qu’elle n’était pas l’une des leurs. Elle lui parla du fait que la vie était déprimante et il lui répondit que la vie ne serait pas ce qu’elle était si elle était toute belle. Elle lui demanda aussi de lui poser les questions qu’il brûlait de lui répondre et il finit par lui dire qu’il ne voulait plus qu’elle le vouvoie, qu’il n’était pas si vieux que ça. Il n’avait pas tant de questions que ça, seulement pourquoi elle était aussi déprimée et pessimiste alors qu’elle devait être dans une période de sa vie où tout va bien. Elle allait répondre lorsqu’il rajouta qu’il était certain qu’elle n’était pas dans le mauvais clan. Ginny lui jeta un coup d’oeil et décida de ne pas répondre à la dernière question puisqu’il connaissait la réponse. Elle attrapa son verre et en bu une nouvelle gorgée avant de répondre calmement :

”Vous… Tu as déjà fait quelque chose que tu regrettes ? Par exemple, ne pas avoir réussir à protéger des amis ? Ou alors, de se mettre la seule personne que tu aimes à dos ?”

Elle le regarda pendant un instant, essayant de savoir s’il avait vécu ce genre de choses. Peut-être que oui vu l’établissement ? Peut-être que non, s’il était le genre de personne à ne pas se mêler de la vie des autres. Ginny continua de le regarder avant de rajouter :

”Mais ma vie n’est rien comparativement à celles de ces gens.”

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptySam 20 Oct - 19:16

Un bar malfamé pour une personne  désabusée

ft Ginny Weasley | Lenzo Calderon

Lenzo est barman il écoute la vie des gens depuis dix ans maintenant et surtout leur soucis alors il sait dire ceux qui ont une vie pourrie et ceux qui passe juste dans le genre de mauvaise passe qui donne une impression de vie pourrie mais qui pourront avoir mieux par la suite. Et la rousse devant lui est plutôt de cette catégorie il ne la connaît pas des masses mais il le sent elle passe une mauvaise phase de vie mais ira mieux à un moment donné parce qu'elle n'est pas encore totalement sombre et que son regard ne montre pas de la froideur comme ceux ayant vraiment touché le fond du gouffre et l'ayant accepté.
" Sans doute oui vous devez juste être dans une mauvaise période mais cela passera dans un temps plus ou moins long, il faut garder cela en tête pour ne pas plonger dans une spirale qui au lieu d'aider rend la situation encore pire qu'elle ne l'était pour commencer"


Et comme elle lui avait demandé un autre verre il le lui avait apporté se soir tout marchait comme sur des roulettes les filles savaient avec qui elle allait commencer la soirée, lui savait combien il empocherait les clients venus pour boire était là et faisait rentrer les gallions tout allait donc pour le mieux et il pouvait se permettre de discuter un peu avec cette nouvelle cliente qui ne reviendrait sans doute jamais dans le coin. Aimer son métier c'était une certitude il n'était pas là par hasard mais parce qu'il l'avait choisit et voulut appréciant de pouvoir dialoguer avec les gens tout en ayant des responsabilités chose qui ne se présentait pas dans tout les métiers, et en plus le siens était agréable il avait plein de jolie jeune fille sous les yeux toute la journée on ne pouvait pas réellement le plaindre et il ne le faisait pas non plus.
" On est obligé d'aimer notre métier quand on est en contact avec des gens sinon cela se voit de suite et l'établissement ne fonctionne pas correctement. Je fais tout pour que tout se passe bien je serais énervé si cela ne fonctionnait pas"
Ayant eut l'autorisation il pu poser la seule question qui lui brûlait réellement les lèvres à savoir pourquoi était-elle aussi pessimiste et déprimer, cela n'était pas comme si elle était une vieille mégère de cent ans n'ayant rien réussit à faire de sa vie alors il ne comprenait pas réellement et pour pouvoir aider, chose qu'il adorait faire, il lui fallait comprendre alors il espéra qu'elle répond avec franchise et sans le vouvoyer pour ne pas faire apparaître des rides sur son joli visage il était encore trop jeune pour en avoir.

" Plein de fois, j'ai une soeur jumelle pour elle je donnerais tout pour elle et pourtant je la vois pleurer chaque soir la mort de notre mère survenu lors d'une attaque des gens que je sers quotidiennement sur le monde moldus. Je suis rempli de regrets et de peine de colère aussi mais je vais de l'avant parce que si je me morfond je sais qu'elle ne remontera jamais la pente et si je la perd je me perd"
Sa jumelle était tout pour lui et sans elle il ne pourrait avancer dans sa vie c'était son moteur et il regrettait chaque soir de la voir pleurer. Pourtant ici il n'en parlait jamais pour ne pas la mettre en danger parce qu'aucun des types du coin n'était un enfant de coeur et qu'il les savait capable de tout.
" Je n'aimerais pas vivre leur vie, je les cotôie assez pour savoir que la plupart on perdu leur âme depuis longtemps en faisant un pacte avec le diable je ne souhaite à personne de devoir vivre cela"
Trop de noirceur et de douleur cela ne pouvait pas être vivable sans devenir fou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptySam 20 Oct - 21:49
Un bar malfamé pour une personne désabusée... feat. Lenzo E. Calderon
Ginny ne savait pas pourquoi elle avait décidé de venir dans ce bar ce soir, sans doute parce que personne ne pouvait la connaitre, enfin, presque personne. Lors de la dernière attaque, la jeune femme avait été à découvert alors n’importe quel Mangemort dans ce bar pouvait la reconnaitre, mais pour l’instant, il semblerait que personne ne soit prêt à l’attaquer. D’un coté, ce n’était pas une mauvaise idée. Discutant avec le barman, elle découvrit qu’il adorait son métier. Elle-même était barman, mais elle n’avait pas eu le choix. C’était une couverture et elle ne pouvait pas dire qu’elle aimait beaucoup son métier même si maintenant, elle ne le détestait pas. Pourtant, elle ne voulait pas en parler à l’homme. Elle n’était pas encore découverte, mais si quelqu’un écoutait la conversation, peut-être que le reste se ferait tout seul. Le barman lui expliqua qu’il aimait son métier, qu’il ne pourrait pas bien travailler s’il était énervé.

«Tu as raison... Je fais un métier avec le contact des clients aussi... Et je dois dire que lorsque je ne suis pas bien, les clients ne le sont pas non plus. Il faut que je fasse attention. C’est pour ça que j’ai pris quelques jours de congé ces derniers temps. Je ne voulais pas que le commerce perde des clients.»

Elle toucha à peine à son nouveau verre, préférant écouter ce que l’homme lui disait. C’était instructif et pendant un moment, elle oublia qu’elle se trouvait dans un bar où plusieurs Mangemorts venaient et où les activités laissaient à désirer. Ginny lui parla du pourquoi elle était mal. Il avait posé la question et c’était sans jugement de sa part qu’il la posait. La rouquine se sentait en confiance, mais gardait un peu de méfiance envers l’homme. Il lui expliqua qu’il connaissait ce sentiment, étant très proche de sa soeur jumelle, qu’il donnerait tout pour elle. Leur mère a été attaqué par des gens qu’il servait ici même. Les yeux de la jeune femme s’écarquilla doucement. Comment faisait-il ? Elle se promit de lui poser la question après qu’il ait fini ce qu’il avait à dire. La rouquine sentait tout l’amour que l’homme portait pour sa soeur. Elle aurait aimé que l’un de ses frères se préoccupe un peu plus d’elle. Mais il ne fallait pas trop en demandé.

«Je suis vraiment désolée pour ta soeur... Je dois avouer que je ne sais pas ce que je ferais si ma mère mourrait... J’imagine que je serais dans un état lamentable...»

Elle ne pouvait pas lui dire que sa mère était beaucoup plus jeune maintenant, qu’elle venait d’accoucher de son frère Ron et que la jeune femme n’était pas encore née. Mais pour l’instant, ce n’était pas d’elle qu’on parlait. Le barman lui parla du fait qu’il n’aimerait pas vivre la vie des Mangemorts, qu’en les servant, il avait vu plusieurs d’entres eux avaient perdu leur âme depuis longtemps et qu’il ne souhaitait à personne de devenir comme eux.

«Comment fais-tu pour travailler avec eux autour de toi ? Je veux dire, ça ne te perturbe pas ?»

Avec la guerre, chaque personne pouvait réagir différemment, et Ginny savait que certaines personnes attendaient seulement le bon moment pour frapper.

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
❝ Invité ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} EmptyLun 19 Nov - 18:01

Un bar malfamé pour une personne  désabusée

ft Ginny Weasley | Lenzo Calderon

Parler faisait partit du job on ne pouvait pas juste servir des boissons et attendre que le client en soit content sans échanger un minimum et pourtant c'était parfois plus difficile avec certain qu'avec d'autre. Il entendait tout un tas de discours de gens pensant avoir une vie pathétique et avoir vécu pire que leur voisins et il avait apprit à repérer les gens qui avait réellement une vie de merde et ceux qui traversait juste une mauvaise passe. Et pour lui la rouquine était dans la deuxième catégorie elle avait sans doute plusieurs soucis dans sa vie en ce moment et cela impactait son moral et c'était somme toute normale mais elle devait se mettre un coup de pied aux fesses pour ne pas se complaire dans cette situation et laisser son cas s'aggraver de jour en jour. Dans son métier on apprenait à mettre nos ressentis de côté pour pouvoir se concentrer sur ce qu'on devait faire, c'était obligatoire pour ne pas que les clients soit touché parce qu'il vivait sans sa vie en dehors de son travail.
" Je sais que j'ai raison, ils ne peuvent pas l'être si on les touchent avec nos ressentis à nous et dans le cadre du travail tout le monde doit apprendre à oublier ses problèmes pour se concentrer sur ce que l'on doit faire le reste doit revenir en tête plus tard. Prendre des jours de congés est une bonne idée et ton patron sera sans doute heureux de ne pas perdre des clients parce que tu est de mauvaise humeur"
Son propre patron ne le serait sans doute pas

La douleur lié aux gens qu'on aimait était toujours la plus forte, et il pourrait être au plus bas si il arrivait quoi que se soit à sa soeur, il se sentait déjà coupable de la douleur qu'elle pouvait ressentir dû à la perte de leur mère. Lenzo comprenait que la jeune femme soit sans dessus dessous à cause de soucis dans ce genre là les proches étaient toujours une corde sensible mais elle ne devait pas pour autant baisser les bras sinon elle ne pourrait pas arranger les choses et quand on parlaient de gens proches on devait tout faire pour arranger les choses aucune situation n'était totalement désespérer pour lui sauf en cas de mort car là effectivement il était difficile de pouvoir revenir à la normale.
" Une mère ne se remplace pas mais je dois dire qu'on a de la chance d'être jumeau cela nous donne un lien encore plus fort que le lien parent enfant je dois le dire sans ce lien on aurait sans doute pas tenu le coup et on aurait pu partir totalement en vrille, mais ne t'imagine pas perdre ta mère rien de ce que tu ne pourra imagine ne sera à la hauteur de le douleur que tu ressentira quand cela arrivera réellement"
Lui n'aurait pas aimé être un mangemort mais sans sa sœur il aurait sans doute été pire qu'eux plonger dans la douleur et son envie de vengeance alors ils ne pouvaient pas les juger et trop leur en vouloir ils devaient avoir perdu beaucoup aussi pour pouvoir en arrivé là et faire ce genre de chose.

" Non je ne suis pas perturber je suis assez en colère quand j'entend certain parler des moldus de manière un peu trop virulente. Mais en travaillant ici j'ai l'impression d'être plus fort qu'eux d'avoir gagner sur tout ce qu'ils ont pu faire c'est sans doute stupide"
Car personne ici ne savait que sa mère était une des moldus tuer dans une de leur attaque il ne criait pas ce genre de chose sur tout les toits il tenait à sa tranquillité et à son job.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
MessageSujet: Re: Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}  Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon} Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Un bar malfamé pour une personne désabusée {feat. Lenzo E. Calderon}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anniversaire d'une personne exceptionnelle...
» Peine insuffisante : révision du procès pour la personne qui a tué son chat dans une machine à laver
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]
» Guide pour coucher son frère ivre ♦ Feat.Hoshi
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques-
Sauter vers: