AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 208 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Mer 7 Fév - 5:14


The dark stories of Azkaban

- Silivus Callaghan -


Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found.

Azkaban, une forteresse située sur un îlot au large des côtes de la Mer du Nord. Un endroit froid et terrifiant. Un endroit ou Silvius n’aurait jamais pensé se retrouver un jour. Il avait beaucoup d’informations en sa mémoire sur ce lieu. Il l’avait étudié, avait lu des articles, s’était informé. Il savait pourquoi la bâtisse avait été construire sur une île : pour mener la tâche dure aux prisonniers qui voudraient s’enfuir, ayant une mer déchaînée à affronter avant de pouvoir être sur une terre loin de la prison. Une ambiance hostile, gardé par des Détraqueurs qui se nourrissaient des sentiments agréables des prisonniers pour ne laisser en eux que le désespoir et la faiblesse. Un endroit où les baguettes des sorciers enfermés étaient immédiatement confisquées. Une sécurité renforcée par maintes et maintes sortilèges qui avaient pour but de ne pas laisser s’envoler ses prisonniers. C’était un endroit dont personne n’avait envie de s’y retrouver. La simple menace d’y être envoyé refroidissait les plus téméraires.

Silvius s’était réveillé dans cette pièce sombre et froide. Ses yeux s’étaient ouverts derrière ces barreaux et une colère extrême n’avait fait que monter en lui. Autour de lui, rien. Ou presque. Un lit (du moins si l’on pouvait le qualifier de tel) dans un coin de la cellule, avec un matelas si fin qu’il pourrait sans doute sentir chaque bout de ferraille qui le composait. Et de l’autre côté, il y avait un cabinet de toilettes. Pas de porte rien, il était aussi bien servi qu’un animal. Quoi qu’un animal aurait la chance d’être libre. Un lit et des chiottes, c’était tout ce qu’on lui donnait. Il y avait cependant une gamelle d’eau, proche des barreaux, comme si quelqu’un lui avait déposé ici quand il était encore plongé dans son sommeil. On le traitait comme un chien. L’homme voulut se relever, et il découvrit un détail qui lui avait échappé jusqu’à maintenant : les chaines qui reliaient ses mains, et le boulet à ses pieds. Ils ne lui rendaient réellement pas la tâche facile s’il ne faisait même que penser à une possible évasion.

L’homme se souvenait bien comment et pourquoi il avait été envoyé à la prison des sorciers. C’était cette stupide bataille contre l’ordre du phoenix au Ministère de la magie. Ils étaient venus récupérer le pouvoir, et les avaient pris par surprise. Une crétine lui avait lancé un sortilège de confusion, laissant le temps à quelqu’un de le livrer aux autorités. Il connaissait le nom de cette gamine pour l’avoir vu à l’école Poudlard. Et cette pourriture était désormais ajoutée à la liste des gens qu’il avait prévu de tuer. Cette liste ne faisait que s’agrandir au cours des années. Et même s’il rayait de temps à autre quelques noms, il y en avait toujours qui revenaient. Après tout, il était plutôt doué pour se faire des ennemis. Etre enfermé à Azkaban le mettait dans une rage folle. Comment ils avaient tous pu être aussi idiot ? Où se trouvaient les autres mangemorts quand il s’était fait attaquer ? Les mangemorts étaient censés être bien plus nombreux que l’ordre, c’était mathématiquement impossible qu’ils se soient fait à ce point devancer.

– BANDE DE CRETIN FINIS. BOUGEZ-VOUS LE CUL ET DITES MOI QUI EST ENFERME ICI.

Oui il voulait savoir qui étaient les autres abrutis qui s’étaient fait prendre, les autres idiots qui n’avaient pas su défendre. Mais plus important, il voulait savoir qui ne s’était pas fait attrapé, qui avait fui devant la tâche. Parce qu’il y avait des lâches dans les mangemorts, certains qui ne cherchaient qu’à sauver leur cul. Il entendit quelques voix, et reconnut certains de ses collègues. Pourtant certains manquaient clairement à l’appel.

– Ou est Malefoy ? Si je sors d’ici un jour, cette tapette va tellement se faire fracasser qu’il sera même plus capable d’engrosser sa femme.

Oui il était énervé. Et ne supportait pas l’idée que quelqu’un soit dehors et libre alors que lui était enfermé dans cette prison de malheur. Combien de temps allait-il rester ici ? Il devait normalement avoir le droit à un procès, c’était la loi des sorciers. Et Silvius comptait bien sur cette fameuse loi qu’il faisait respecter de son temps au Ministère pour s’en sortir. Il n’avait pas l’intention de croupir ici, et de devenir fou. Non, et il n’avait pas non plus l’intention de donner son âme au détraqueurs. Hors de question.


H.S. J'imaginais que quelqu'un du Ministère (ou étudiant en stage) pourrait venir à Azkaban pour parler du procès à venir de Silvius. Ou même un avocat (ou étudiant en stage pour devenir avocat). Ce rp n'est donc pas réservé aux mangemorts enfermés, sinon je vais rp tout seul :p

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude..©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 219 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 417 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiante de 1998 . Je suis un aventurier : qui accepte de prendre des coups ! A savoir sur toi : Hermione est une sang pur de la famille des Ruby's. Ses parents sont en réalité deux anciens aurors qui pour échapper à Voldemort se sont fait passer pour morts.

Elle est à l'origine du sort qui a envoyé des élèves de 1998 en 1977. Elle tente de réparer cette erreur et surtout d'impacter le moins possible le futur.

En 1978, elle se fait passer pour une sang mélée, Hermione Spencer. Elle infiltre Serpentard pour mieux les surveiller et se fait passer pour neutre. (quitte à lancer quelques oubliettes à ceux de 1998)


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Ses amis qui disparaissent à cause du sort de temps qu'elle a lancé
Patronus: Loutre
Capacité spéciale: Occlumencie

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Jeu 15 Fév - 21:21
 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found
Silvius & Hermione




Fallait avouer que Hermione était plutôt fière. Fière d’avoir son charmant -noté l’ironie- maître de stage en prison. Fallait dire qu’il était si …. Adorable que cela mettait Hermione dans une joie irréelle. Oui, cette saleté de mangemort l’avait fait galérer pendant un bon moment au ministère et ce n’était pas sans une joie déguisée qu’elle savourait cette victoire. Bien sûre, la jeune femme était une petite maligne… Elle savait qu’elle devait faire en sorte de se l’avoir dans la poche celui-là… Tenter d’avoir des infos grâce à lui.

La jeune femme s’était donc habillée sobrement, le noir ne lui allait pas spécialement… Mais pour cette occasion cela ferait l’affaire. Elle n’était jamais allée à Azkaban et pour le coup elle s’en serait bien passé. Mais, Hermione était prête à tout pour aider l’ordre du Phénix.

Elle mit donc son masque de jeune femme austère, c’était étrange. Remarque, ici, elle était quelqu’un d’autre : une ancienne serpentard, sang mêlé. Parfois elle se demandait si elle ne se perdrait pas dans ses identités. C’était donc en transplanant qu’elle était arrivée près de la prison. On ne pouvait pas se téléporter à l’intérieur de la prison par sécurité.

Alors qu’elle était enfin arrivée et qu’elle avait décliné son identité, elle avait pu s’avancer dans les couloirs sombres et venteux de la prison. Elle entendait déjà beaucoup de cris dans cet endroit lugubre… Parfois même certains murmures l’inquiétaient lorsqu’elle passait. Mais elle entendit aussi au loin une voix qu’elle reconnaissait. Elle sentit déjà l’énervement rien qu’en l’écoutant. Elle devait rester zen ! Pour le coup, le fait qu’il insulte Malefoy la fit sourire. Si seulement Lucius pouvait rester en prison pour que Drago ait une belle enfance… Enfin, il devait d’abord naître !

Du coup elle s’était avancée vers la cellule. Elle était ici pour lui expliquer la situation. Surtout qu’il fallait avouer que depuis que l’ordre avait repris le ministère, c’était un peu le bazar. Elle arrivait donc devant la cellule, se faisant sûrement insulter au passage.


« Bonjour Monsieur. » dit-elle simplement. Elle s’attendait bien à ce qu’il l’engueule, comme à son habitude d’ailleurs.


Spoiler:
 

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 208 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Ven 16 Fév - 4:14


The dark stories of Azkaban

- Silivus Callaghan -


Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found.

Callaghan allait surement devenir complètement fou si on le laissait pourrir dans cette satanée prison. Il espérait néanmoins que son camp était déjà en train d’élaborer un plan pour le faire sortir d’ici. Il n’en revenait vraiment pas de s’être fait mis à terre par une gamine. Une idiote, une incapable. S’il la retrouvait celle-ci, il allait surement la tuer. Après tout, quiconque osait l’affronter et le faire descendre de son trône en subissait vivement les conséquences. Mais en attendant, le vieux continuait de pester. Et comme il était dans une prison trop calme à son gout, il ne se gênait pas pour gueuler, pour faire entendre son mécontentement et le partager avec tous les prisonniers de cet endroit de malheur. Callaghan avait toujours été habitué à son petit confort, et à la vue de sa cellule, il avait du mal. Comment ça il allait devoir aller sur les toilettes sans porte ? Comment ça ses chiottes se trouvaient à deux centimètres de son pieu ? Malgré sa vie hasardeuse, il ne s’était jamais retrouvé dans cette prison auparavant, et ne savait donc pas comment ça fonctionnait. Est-ce qu’il allait voir des humains, ou n’aurait que pour compagnie ces abrutis de prisonniers, et ces horribles détraqueurs ? Il ne pouvait pas être abandonné dans une prison, il allait surement avoir un procès à un moment ou à un autre, et il aurait besoin d’un avocat.

Callaghan s’avachit sur son lit (ou du moins sur cet empilement de brique qui fait office de lit) attendant la mort … Ou en attendant que quelqu’un veuille bien lui répondre. Mais il entendit du bruit. Des pas qui se dirigeaient dans sa direction. Et l’homme se releva immédiatement. Il voulait voir qui était cette personne, qui était venue jusqu’à Azkaban. Etait-ce un nouveau prisonnier ou simplement un visiteur. Et finalement elle arriva juste devant sa cellule, elle était désormais à quelques pas de lui, séparé par les barreaux. Callaghan avait une très bonne mémoire, et même s’il ne donnait pas beaucoup de crédits à ceux qui travaillent pour lui, il se souvenait très bien de sa stagiaire. Du moins de sa tête, pour son prénom ou nom de famille c’était moins sûr. Il se souvenait de quelques surnoms qu’il lui avait donné dans sa tête, mais rien qu’il ne pouvait réellement avouer à voix haute. Elle le salua.

– J’espère que tu ne t’es pas ramené comme une fleur et que tu as mon Irish Coffee dans ton sac.

Oui l’art de saluer selon Callaghan. Pas un bonjour rien. Bien sûr, elle restait toujours sa stagiaire-esclave dans sa tête même si le rapport de force n’était plus réellement comme il l’était auparavant. Vu l’accoutrement et le lieu dans lequel se trouvait le vieil homme aigri.

– Premièrement, j’espère que tu as une bonne excuse à ton absence le jour de l’attaque du Ministère. Deuxièmement, je veux un rapport sur tout ce qui s’est passé depuis mon incarcération. Et troisièmement, qu’est-ce que tu attends pour me donner mon café. Allez un peu de nerfs, on se bouge, c’est pas parce que je suis ici que tu es en vacances Spencer.


Une voix dure, froide, limite qui lui gueulait pas dessus à peine arrivé. Et oui c’était le prix à payer pour bosser avec le mangemort.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude..©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 219 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 417 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiante de 1998 . Je suis un aventurier : qui accepte de prendre des coups ! A savoir sur toi : Hermione est une sang pur de la famille des Ruby's. Ses parents sont en réalité deux anciens aurors qui pour échapper à Voldemort se sont fait passer pour morts.

Elle est à l'origine du sort qui a envoyé des élèves de 1998 en 1977. Elle tente de réparer cette erreur et surtout d'impacter le moins possible le futur.

En 1978, elle se fait passer pour une sang mélée, Hermione Spencer. Elle infiltre Serpentard pour mieux les surveiller et se fait passer pour neutre. (quitte à lancer quelques oubliettes à ceux de 1998)


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Ses amis qui disparaissent à cause du sort de temps qu'elle a lancé
Patronus: Loutre
Capacité spéciale: Occlumencie

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Mer 18 Avr - 21:26
 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found
Silvius & Hermione


[i]Pourquoi venait-elle à Azkaban ? Ce lieu sinistre et venteux. Peut-être pour jubiler de voir celui qui lui fait la misère au ministère derrière les barreaux. Pour profiter de cette petite victoire. Du coup, elle était arrivée devant la cellule de son boss, guidé par la voix mélodieuse de ce dernier. Elle le salua tout de même. Intérieurement, elle jubilait de le voir de l’autre côté de cette porte. Déjà il l’engueulait. Quelque soit la situation, il avait cette aura sombre qui se dégageait de lui.


« Euh… » laissa-t-elle échapper, surprise par sa demande. Enfin surprise, elle savait qu’elle allait encore en prendre pour son grade… Mais de là à ce qu’il lui demande un Irish Coffee. Il était sérieux ? Il se pensait au bistrot ou quoi ? En plus, il faisait beaucoup moins peur quand il avait cet accoutrement.

C’est alors que le mangemort commença à lui hurler ses désirs. Pour le coup, Hermione avait envie de lui cracher au visage et de se vanter de l’avoir mis derrière les barreaux. Mais elle se rattrapa et se contenta de se raidir. Aussi réagit-elle alors lorsqu’il lui demanda si elle était en vacances et qu’il exigeait son café. Elle mit alors sa main dans son sac à main et en sorti… une orange
.

« Je suis désolée je n’ai que ça. » dit-elle en lui tendant le fruit. Non, elle ne se fichait pas de lui, -à peine- elle donnait tout ce qu’elle avait

« Je ne travaillais pas le jour de l’attaque… J’étais à l’université ce jour-là. » dit-elle pour se défendre, mais en réalité, elle savait bien que c’était pas une excuse valable pour lui. Enfin, au moins, elle aviat la satisfaction de le voir derrière les barreaux ce petit orgueilleux ! Et elle pouvait même se dire que c’était en partie grâce à elle. Elle se racla la gorge alors, pour reprendre la parole.

« Pour ce qui est de la situation… L’ordre a repris le pouvoir… Beaucoup d’entre nous on était capturé. » dit-elle un peu plus bas, comme une confidence. Elle se redressa alors. « Vous allez avoir un procès en règle bientôt… C’est cela que je suis venue vous annoncer… Vous savez comment vous allez vous sortir de là ? » demanda-t-elle.


Spoiler:
 

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 208 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Sam 28 Avr - 4:39


The dark stories of Azkaban

- Silivus Callaghan -


Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found.

Sa stagiaire était venu le voir, et même s’il l’accueillait en bonne et dû forme avec un accueil très glacial, il savait qu’au fond de lui, ça allait lui faire du bien d’avoir un contact humain. Au mois, elle n’était pas aussi empoté que les prisonniers qui devaient fous petit à petit. Mais évidemment, il n’allait pas lui faire le plaisir de lui dire un compliment, il en était hors de question. La voir ramener en lui ses bonnes habitudes. Il avait l’habitude de traiter tous ses stagiaires comme des chiens sans exceptions. Elle avait déjà de la chance qu’il se souvienne de son nom, généralement les sous-fifres n’avaient le droit qu’à des surnoms dégradants. Il espérait également qu’elle n’ait pas eu le culot de se ramener sans une fleur, et qu’elle avait pris son café spécial. Elle n’était pas stupide quand même, elle savait ce qu’il prenait tous les matins. Et ce n’était pas parce qu’il était enfermé qu’elle devait prendre de bonnes habitudes. Il avait bien l’intention de sortir de cette prison très vite. Il lui fit un rapide topo de ce qu’il attendait d’elle. Déjà une excuse de son absence du ministère le jour de l’attaque, et ensuite un rapport complet de ce qui s’était passé dans le monde magique depuis qu’il s’était retrouvé incarcéré. La jeune femme commença par hésiter, elle avait perdu la parole ou quoi ? Déjà qu’en temps normal, le vieux Callaghan était tout sauf patient, alors qu’il était enfermé, c’était pire que jamais. Il n’avait pas de temps à perdre avec des bégaiements, qu’elle en vienne au fait et plus vite que ça.

La stupide gamine sortit une orange de son sac à main. Et l’homme lui lança un regard noir qui voulait tout en dire. Elle se foutait clairement de sa gueule là, non ? Il prit tout de même l’orange parce que vu la bouffe qu’on leur servait, il n’allait pas refuser de manger quelque chose de sain, mais il l’avait clairement en travers de la gorge, et allait bien lui faire comprendre.

– Six mois que tu travailles pour moi, et tu es toujours aussi incapable.

Dit-il d’un ton las et froid. Mais il veut des informations, et il ne peut clairement pas s’attarder sur un café inexistant. Premièrement, où était-elle lorsque ces abrutis de membres de l’ordre étaient arrivés comme des fleurs pour leur reprendre le pouvoir. D’un ton qui n’était pas assuré au goût de l’homme, elle lui annonçait qu’elle ne travaillait pas le jour de l’attaque, et qu’elle était à l’université. Il lui fit un faux sourire compréhensif. Tellement faux qu’il ne fallait pas être très intelligent pour comprendre son ton sarcastique.

– Et tu penses que j’en ai quelque chose à foutre. Quand on décide de faire son stage avec l’un des meilleurs briseurs de sort du pays, on ramène son cul tous les jours au Ministère pour suivre les dossiers.

Oui il était désagréable, grincheux, mais en même temps cela faisait des jours qu’il était dans ce trou, entouré de fou qui perdaient la tête à vue d’œil, avec pour seule compagnie les détraqueurs. On ne pouvait donc pas lui demander d’être de meilleure humeur. C’était tout simplement impossible à l’heure qu’il était. Il voulait néanmoins avoir plus d’informations, notamment sur la situation du monde extérieur, et ce qui s’était passé pour leur clan ces dernières semaines. L’ordre avait donc bel et bien repris le pouvoir. Ca il s’en doutait, sinon il ne serait pas là à pourrir dans une cellule aussi minable. Beaucoup d’entre eux avaient visiblement été arrêté, mais Callaghan allait avoir un procès bientôt, et c’était d’ailleurs la raison de sa visite. Très bien, au moins on avançait, c’était une bonne chose.

– Un procès … hum … La seule solution pour échapper à la prison et au baiser du détraqueur est de réfuter les accusations. J’imagine que parmi les chefs d’accusation, il y a : haute trahison envers le gouvernement magique, implication criminels envers les nés-moldus, et collaboration avec les forces du mal … A ton avis, comment on traite le dossier, quelle est la stratégie à suivre pour gagner ce procès ?


Demanda l’homme d’une voix plus calme, bien que toujours froide. Evidemment, il avait une idée, mais après tout, elle était toujours sa stagiaire, elle pouvait bien utiliser son cerveau et apprendre de cette situation plutôt mauvaise.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude..©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 219 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 417 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiante de 1998 . Je suis un aventurier : qui accepte de prendre des coups ! A savoir sur toi : Hermione est une sang pur de la famille des Ruby's. Ses parents sont en réalité deux anciens aurors qui pour échapper à Voldemort se sont fait passer pour morts.

Elle est à l'origine du sort qui a envoyé des élèves de 1998 en 1977. Elle tente de réparer cette erreur et surtout d'impacter le moins possible le futur.

En 1978, elle se fait passer pour une sang mélée, Hermione Spencer. Elle infiltre Serpentard pour mieux les surveiller et se fait passer pour neutre. (quitte à lancer quelques oubliettes à ceux de 1998)


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Ses amis qui disparaissent à cause du sort de temps qu'elle a lancé
Patronus: Loutre
Capacité spéciale: Occlumencie

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Lun 28 Mai - 22:08
 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found
Silvius & Hermione


Hermione c’était plutôt trouver seigneur pour le coup. Elle aurait pu le laisser moisir ici sans même venir l’honorer de sa présence… Enfin, elle tenait tout à son stage… Remarque, si ils retournaient dans le futur, tout ceci n’existerait pas. En tout cas, il lui demanda un café. Cet homme ne perdait pas son aplomb même derrière les barreaux, pour le coup elle était impressionnée. Sauf que Hermione avait beau réussir à se mettre la plupart des profs dans la poche, servir le café ne faisait pas partie de ses attributions… Enfin, si, il lui obligeait quand ils étaient au ministère, mais là ce n’était pas le cas.

Elle sortit donc tout penaud une orange qu’elle avait pris pour elle. Le pire, c’était qu’il le lui avait vraiment pris !

« Désolée » lâcha-t-elle alors qu’il la traitait encore d’incapable. Bon, clairement, on voyait qu’elle n’était pas désolée.

Il lui demanda alors où elle était passée durant l’attaque. Son rythme cardiaque se mit à s’accélérer. Là, elle allait devoir faire prendre de plus de comédie que dans toute sa vie. Elle avoua alors qu’elle était à l’université à ce moment-là. Callaghan commença alors râler se qualifiant du meilleur briseur de sort du pays. Mouais, le pire c’était qu’il n’avait pas tord. Enfin, si c’était quand même avoir par une gamine. D’ailleurs, elle ne put s’empêcher de le murmure à voix basse. Peut-être entendit-il seulement le mot gamine.

Hermione annonça alors que l’ordre avait repris le pouvoir. Bon, elle faisait tout pour cacher son air satisfait de cette situation. Elle lui annonça qu’il allait avoir un procès. Au moins il aurait un procès. Oui, les non-mangemorts respectaient la justice eux… Par contre, pour le baiser du détraqueur, c’était moins gagné.

« Oui c’est bien ça… » acquiesça-t-elle face aux différents chefs d’accusation. C’était qu’il en avait et même avec une bonne défense, il allait galérer à retrouver sa liberté. « A mon avis, vous avez deux possibilités. Soit vous essayez de faire croire que vous étiez juste au mauvais endroit au mauvais moment… Mais ça me semble assez faible comme défense. Soit, vous faites croire que vous étiez sous l’effet du sortilège de Impero. » lâcha-t-elle en haussant les épaules. Elle posa alors son regard sur l’homme, attendant clairement à se faire incendier.

Oui parce que bonne idée ou non, il allait trouver mieux ou défoncer ses arguments. En même temps, ce n’était pas sa faute si il était derrière les barreaux… Quoi que !


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 208 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Ven 13 Juil - 18:13


The dark stories of Azkaban

- Silivus Callaghan -


Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found.

Mon dieu, elle lui sortait très clairement par les yeux à ce moment très précis. Cela faisait donc des jours qu’il était coincé dans cette foutue prison et la première personne qu’on lui envoyait était son interne. Cette gamine qui n’était même pas capable de lui ramener un fichu café et qui lui donnait une orange en échange. Il était hors de lui. Mais dans un même temps, il devait absolument se contenir. Il ne pouvait pas éclater de colère et la voir fuir, puisqu’elle était son premier contact humain et surtout sa chance de savoir ce qui se passait actuellement en dehors de la prison, dans le monde magique. Que les mangemorts aient perdus le pouvoir au profit de l’ordre ne l’étonnait guère. Après tout, il ne serait pas coincé derrière les barreaux si son camp avait réussi à se débarrasser de ces parasites. Etaient donc ils tous incapables ? Quel était le plan de son Lord maintenant ? Les laisser croupir en prison pour les punir de leur incapacité à repousser une bande d’adolescent boutonneux ? Et cette gamine qui semblait se croire supérieure maintenant qu’il était derrière les barreaux. Rien ne pouvait lui donner une quelconque once de gentillesse. Déjà en temps normal, il était rarement de bonne humeur, mais maintenant c’était pire que tout. Il ne supportait plus rien.

Callaghan allait devoir affronter un procès. Il savait évidemment que cela promettait d’être assez compliqué pour lui. Se faire acquitté n’allait pas être un jeu d’enfant. Il devina aisément les différents chefs d’accusations qui allaient pouvoir l’inculquer. Mais si rester en prison pouvait être supportable, il devait absolument échapper au baiser du détraqueur. Dans sa tête, il ne voyait pas cinquante solutions. Il devait absolument réfuter ce dont on l’accusait. Mais encore faudrait-il avoir une bonne défense. Il avait clairement profité du système alors que les mangemorts étaient au pouvoir. Il en avait profité pour rafler un important poste au sein du Ministère afin d’avoir beaucoup plus de responsabilités. Sa collaboration serait difficile à démentir. La gamine pouvait utiliser son cerveau, alors il lui demanda ce qu’elle en pensait, quelle stratégie elle pensait être la meilleure pour gagner ce procès. Elle acquiesça ses paroles, comme pour lui indiquer qu’il avait vu juste. Evidemment qu’il avait vu juste, il avait une cervelle. Et était visiblement beaucoup plus rapide à la détente qu’elle.

Elle ouvrit enfin sa bouche pour lui annoncer qu’il avait deux possibilités. Essayer de faire croire avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. STUPIDE. Mais elle allait bien le comprendre elle-même quand même. Ou l’utilisation du sortilège de l’impero. Mmmm. Il resta silencieux un moment tout en levant les yeux au ciel.

– Sombre crétine. Ne penses-tu pas qu’être au mauvais endroit au mauvais moment peut être totalement contré par l’acquisition d’un poste à hautes responsabilités pendant le règne du Lord au Ministère.

Commença-t-il. Elle avait été son élève pendant des mois, alors comment pouvait-elle penser que lui donner des solutions totalement inutiles allaient l’aider d’une quelconque manière ? Elle devait avoir conscience qu’il avait un tempérament compliqué et qu’il détestait par-dessus toutes les remarques stupides. Heureusement que sa deuxième proposition était beaucoup moins idiote, sinon il aurait surement essayé de l’étrangler à travers les barreaux de cette fichue prison.

– En utilisant la défense de l’impéro, il faut des preuves. Tu peux être certaine que l’accusation trouvera des personnes capables de témoigner sur ma personnalité avec mes collègues. Deux questions. Pourquoi penses-tu qu’interroger mes collègues est une bonne chose pour mon dossier ? Et que penses-tu qu’on ais besoin de mon côté pour solidifier la défense ?

Demanda-t-il sa voix aussi froide que d’habitude.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude..©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 219 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 417 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiante de 1998 . Je suis un aventurier : qui accepte de prendre des coups ! A savoir sur toi : Hermione est une sang pur de la famille des Ruby's. Ses parents sont en réalité deux anciens aurors qui pour échapper à Voldemort se sont fait passer pour morts.

Elle est à l'origine du sort qui a envoyé des élèves de 1998 en 1977. Elle tente de réparer cette erreur et surtout d'impacter le moins possible le futur.

En 1978, elle se fait passer pour une sang mélée, Hermione Spencer. Elle infiltre Serpentard pour mieux les surveiller et se fait passer pour neutre. (quitte à lancer quelques oubliettes à ceux de 1998)


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Ses amis qui disparaissent à cause du sort de temps qu'elle a lancé
Patronus: Loutre
Capacité spéciale: Occlumencie

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Mer 29 Aoû - 16:22
 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found
Silvius & Hermione

Parfois, Hermione se demandait pourquoi elle acceptait d’être traité de la sorte. Clairement, Silvius Callaghan était un monstre. Mais elle se devait de garder sa couverture, tout du moins de tenter de le faire. Enfin, au moins, maintenant, elle avait la satisfaction de le voir derrière les barreaux… Mais elle le savait assez intelligent pour sortir de là. N’ayant pas assez de contact parmi les mangemorts, elle ne pouvait pas savoir si Voldemort avait prévu de venir libérer ces imbéciles de leur sort. Elle espérait que non… Après tout, un Silvius en moins dans les ennemis, ça faisait beaucoup.

« Je n’ai pas dis que c’était la solution la plus intelligente. » ajouta-t-elle en haussant les épaules. Pour le coup, elle savait que ce n’était pas l’argument qui fonctionnerait. Fallait aussi se demander si elle avait vraiment envie qu’il sorte de là ? La réponse était clairement noir, surtout après leur duel au ministère.

Elle inspira avant de lui donner une nouvelle solution beaucoup plus potable. C’était qu’elle avait tout de même une réputation à tenir. Elle avait toujours été intelligente et même si Silvius ne l’écoutait jamais et la prenait pour une idiote… Elle savait que ce n’était pas le cas et ne devait pas perdre confiance en elle. Après tout, combien de fois avait-elle sauvé la vie de Ron et Harry ? Même son vilain maître de stage devait sentir qu’elle n’était pas aussi bête qu’il le disait. Il lui posa alors plusieurs questions… La jeune femme se mordit les lèvres inférieurs en réfléchissant.

« On ne peut pas dire que vous avez une réputation de bisounours… Même vos collèges, beaucoup vous voudrons derrière les barreaux et ceux qui vous apprécie un minimum sont eux aussi accusés… On peut mettre en avant vos années de travail acharné, personne ne peut nier que vous êtes doués dans votre travail… Vous devez bien avoir aidé des gens ? Ca pourrait vous aider à solidifier votre défense également » demanda-t-elle.

« Enfin… Le mieux serait de trouver un bouc-émissaire qui se ferait passer pour votre bourreau… » finit-elle par ajouter, détournant le regard. Bon, il savait qu’il ne pourrait pas compter sur elle pour jouer ce rôle. D’un geste stressé, elle déplaça l’une de ses mèches de cheveux, oubliant la petite blessure qu’elle avait reçu lors de l’affrontement. Une égratignure au niveau de la nuque et c’était Silvius qui lui avait fait ça.

« Vous voulez peut-être que je contacte quelqu’un qui aurait plus de pouvoir dans cette affaire ? » demanda-t-elle simplement.


Spoiler:
 

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 208 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Mer 12 Sep - 19:48


The dark stories of Azkaban

- Silivus Callaghan -


Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found.

Non ce n’était pas la solution la plus intelligente et c’était loin de l’être. Alors que d’ordinaire Silvius n’avait aucune patience avec la médiocrité, il semblerait que son séjour dans la prison des sorciers ne l’ait pas aidé sur ce point. Il avait besoin d’avoir quelqu’un de sûr devant lui, quelqu’un qui était venu avec un peu de matière grise, et qui était là pour lui apporter des réponses. Si c’était pour qu’il se fasse toute la réflexion tout seul, il n’avait pas besoin qu’elle minaude devant lui. Bon au moins, elle se reprit pour donner une réponse qui était légèrement plus acceptable, et sur laquelle Silvius pouvait commencer à travailler. La défense de l’impero était tout de même fragile, surtout pour quelqu’un comme lui qui avait occupé un poste aux nombreuses responsabilités pendant des mois. Il avait tout de même des bribes d’idées, ils ne partaient pas de rien. Pourtant, la stupide stagiaire ne semblait pas être au mieux de sa forme. Non il n’avait pas une bonne réputation, ou du moins pas auprès de la population. Il l’écouta d’une oreille alors qu’il continuait de manger tranquillement le fruit qu’elle lui avait donné. Puis il se gratta la tête pour tenter de réfléchir un peu mieux. Elle lui posait plus de questions qu’elle ne cherchait de solutions, selon son propre point de vue. Il essayait de garder son calme. Car lui beugler dessus ne semblait pas réellement marcher, surtout avec des barreaux qui lui assuraient une sécurité certaine. Callaghan avait tellement hâte d’être libéré de cet enfer. Et quand il le serait, des têtes allaient tomber, il fallait en être sûr. La gamine semblait l’interroger du regard, attendant surement une réaction de sa part. Mmmh, elle commençait finalement à le souler, même sa voix devenait de plus en plus insupportable.

– Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude.

C’était gratuit et méchant, mais c’était tout ce qu’elle méritait de toute façon à ne pas lui donner les réponses qu’il voulait entendre. Encore une fois, il allait donc devoir la nourrir de ses pensées s’il voulait qu’elle arrive enfin à quelque chose.

– Premièrement, je ne vous demande pas de rassembler des témoignages de gens lambda que je côtoie au travail, cela ne ferait que desservir mon dossier. Retrouvez mon ancien patron : Akar Magrodiv. Il me décrira comme un quelqu’un d’efficace qui fait son travail en temps et en heures. N’interroge pas mes anciens stagiaires, ce sont des sans-cervelles inutiles.

Mais alors qu’il l’entendait parler d’un bouc-émissaire, Callaghan s’attarda sur un détail qu’il n’avait pas remarqué auparavant. La gamine avait une égratignure au niveau de sa nuque. Son regard se durcit lorsqu’il fit le rapprochement. Il se souvint parfaitement des évènements pendant la bataille au ministère. A vrai dire, il n’avait que cela en tête depuis qu’il s’était fait enfermé dans cette prison de malheur. Et il savait pertinemment qui il avait blessé et à quel endroit. La garce. Et alors qu’elle lui posait une question, son visage était en train de se déformer par la haine qui montait petit à petit en lui.

– Petit garce au sang-impur qui a le culot de me mentir en me regardant droit dans les yeux. Tu sais ce que je fais aux immondices dans ton genre ? Je les détruis … psychologiquement et physiquement, jusqu’à que chaque parcelle de leur corps me supplie de les terminer. Tu payeras de ton sang ton double-jeu sombre crétine.

Dit-il sa voix déformé par la haine. Elle avait de la chance que des barreaux les séparaient sinon elle serait déjà écroulé sur le sol …


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Je me disais que j’allais écouter vos théories, les rejeter, puis ne garder que la mienne. Comme d’habitude..©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 219 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 417 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiante de 1998 . Je suis un aventurier : qui accepte de prendre des coups ! A savoir sur toi : Hermione est une sang pur de la famille des Ruby's. Ses parents sont en réalité deux anciens aurors qui pour échapper à Voldemort se sont fait passer pour morts.

Elle est à l'origine du sort qui a envoyé des élèves de 1998 en 1977. Elle tente de réparer cette erreur et surtout d'impacter le moins possible le futur.

En 1978, elle se fait passer pour une sang mélée, Hermione Spencer. Elle infiltre Serpentard pour mieux les surveiller et se fait passer pour neutre. (quitte à lancer quelques oubliettes à ceux de 1998)


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Ses amis qui disparaissent à cause du sort de temps qu'elle a lancé
Patronus: Loutre
Capacité spéciale: Occlumencie

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  Dim 14 Oct - 15:36
 Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found
Silvius & Hermione

Hermione tentait tant bien que mal de garder son jeu d’actrice intacte. Mais savoir qu’elle avait eu un rôle dans son emprisonnement était difficile à cacher. Seulement voilà, la petite Granger avait un but. Elle devait infiltrer les mangemorts du mieux qu’elle pouvait… Du coup, elle donnait ses idées pour le ‘’sauver’’ de la prison. Clairement, elle espérait que tout cela échoue, mais c’était autre chose.

Hermione leva les yeux au ciel. Encore une fois, Silvius était imbu de lui-même et la traitait comme une moins que rien. Clairement, la brunette était bien satisfaite qu’il soit derrière les barreaux et elle espérait bien qu’il allait y rester un petit moment ! Du coup, il enchaina directement en lui demandant de rassembler des bons témoignages. Notamment cette histoire d’anciens patrons à retrouver. S’il voulait faire appel à lui, c’était que c’était un danger. Ce type, cet Akar Magrodiv, devait être une véritable pourriture. Elle ne releva même pas cette petite push line sur ses stagiaires sans cervelle.

Alors qu’elle continuait la conversation, le visage de son boss changea. Quoi ? Elle n’avait pourtant rien dit… C’est alors que sa colère explosa et il l’incendia sur place. Petite garce ? C’est charmant…  Elle recula d’un pas pour éviter d’être à sa portée. Comment avait-il compris ? Ce n’était plus l’important… L’important c’était qu’elle était découverte et qu’il semblait sûr de lui.

« Vous êtes fou. » lâcha-t-elle. « De toutes façons, qu’est-ce que vous pourrez faire derrière vos barreaux ?» demanda-t-elle avec une certaine désinvolture. Mais elle se reprit, ce n’était pas en se positionnant en tant qu’ennemi de Silvius qu’elle serait sauve.

« Je ne sais pas ce que vous croyez… Mais vous vous trompez. »
dit-elle en plantant son regard dans le sien. Oui, elle pouvait toujours tenter de sauver les meubles mais là… C’était plus compliqué.

« Profitez bien de votre petit séjour à Azkaban pour réfléchir à qui pourrait être vos alliés. » ajouta-t-elle. Elle se recula donc et finit par tourner les talons. Clairement, faire de Silvius Callaghan un ennemi n’était pas la meilleure idée… mais le fait qu’il soit derrière les barreaux avait quelque chose de rassurant…

Fin!
Merci pour le rp Smile

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre  
Revenir en haut Aller en bas
 
Behind the walls of Azkaban, some of the most notorious criminals of the wizarding world can be found. w/libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les portes d'Azkaban.....
» can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)
» Bringing Down Jericho Walls
» Erreur dans Harry potter et le prisonnier d'Azkaban
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: