AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plan number one * Charlotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Plan number one * Charlotte  Mer 2 Nov - 14:38
En quittant son cours de potions ce jour-là, la jolie Serena Tagel semble un brin contrariée. Elle n’a eu qu’un succès très relatif dans la potion du jour et même si la matière n’est pas vitale pour ses études, de par le fait qu’elle l’a prit en option et souhaite se concentrer sur la défense contre les forces du mal avec l’espoir de devenir un jour professeur, bien que Miss Selwyn soit loin de la retraite encore, elle n’aime pas échouer. Alors Serena fait la discussion avec ses amis en se plaignant de n’avoir pas réussi, se plaignant aussi de la jovialité de leur professeur qui ne les aide pas assez, mais admettant aussi qu’il est toujours mieux que le professeur Rogue qu’elle n’a jamais put apprécier, évidemment, ne serait-ce que parce qu’elle a eut le malheur d’être réparti chez les rouge et or. Un choix du choixpeau magique qu’elle n’a jamais compris puisque son père et sa mère viennent de Serdaigle et de Poufsouffle. Et elle aurait mieux aimé appartenir à la maison de son papa qu’à celle de sa mère, ne se reconnaissant pas vraiment comme étant particulièrement travailleuse, même si ses leçons sont toujours apprises avec soin et ses devoirs rendus dans les temps.

«- Non mais de toute façon, la potion du jour était beaucoup, beaucoup trop compliqué pour nous c’est tout ! Y’en a que deux qui ont réussis et on ne se demande évidemment pas lesquels… Rogue et Lullaby, comme de par hasard. Comme si on ne s’y attendait pas.» proteste la jeune femme à la longue chevelure blonde, en agitant sa longue crinière avant de hausser les épaules. «Le professeur a été dur, voilà tout !»

Arrivée au premier étage la jeune femme accompagne ses amies jusqu’à la grande salle pour aller déjeuner, mais croisant Charlotte elle va la saluer et lui rappeler qu’elles ont prévues de se voir après le repas. En effet, Serena a besoin de parler avec elle de son sujet de prédilection de ces derniers temps : Télia et Tibus, qu’il faut absolument mettre ensemble. Pour qu’elle puisse vivre et, accessoirement, que son papa arrête de lui courir après sans arrêt comme un mort de faim, à demander quand ses cuisses vont ouvrir.

Le repas lui semble long alors que la demoiselle ne fait que grignoter quelques morceaux de nourriture par-ci par-là. Et puis n’y tenant plus elle lâche les fille pour aller faire un tour rapide dans le parc de Poudlard en attendant son rendez-vous avec Charlotte. Elle rentre cinq bonnes minutes avant celui-ci d’ailleurs et s’assoit sur les marches du grand escalier en attendant de voir la métamorphomage un peu fofolle sortir de la grande salle. Elle saura la mettre de bonne humeur, elle. Sa marraine a toujours été la personne qui lui donnait le plus le sourire quand ça n’allait pas, parce que la métamorphomage a la pêche en continu.

Attendant, la blondinette se perd dans ses pensées et commence à fomenter des projets, à émettre des hypothèses d’attaques et des idées de plans. Elle imagine une fête avec des partenaires définis par un « chapeau » et elles en profiteraient pour discrètement mettre Tibus et Telia ensemble, ça serait un premier pas. Ou alors elle pourrait inviter Tibus à sortir et lui prose un lapin tandis que Charlotte inviterait Télia au même endroit et ferait de même, de sorte que les deux jeunes gens se retrouvent. Serena se perd tant dans ses pensées qu’elle n’a plus du tout conscience du temps qui passe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 8 Nov - 12:44

Les plans finissent mals ... en général
Serena Tagel & Charlotte Deauclaire
C'était une journée normale à Poudlad. Une journée banale où Charlotte se retrouvait seule à devoir aller en cours. Entre Aemon qui courait après les filles et Tib qui devait être quelque part avec Cab en train de notre les demoiselles, la rousse se trouvait donc bien seule. Mais elle avait l'habitude au final. C'était le problème quand on avait plus d'amis garçons que d'amis filles. Charlotte n'avait pas vraiment de super meilleure amie avec qui parler fringues et garçons ... déjà parce qu'elle avait un style particulier niveau fringue quand elle ne mettait pas son uniforme, mais surtout parce que pour parler garçons, conseils et tout le tralala, il valait mieux encore demander aux mecs leur avis : c'était beaucoup plus productif. Ho bien sûr Charlotte avait des connaissances femmes, comme Ayla Abbot ou Eva Stones, mais ce n'était pas pareil. Tandis qu'elle arpentait les couloirs se rendant dans la grande salle pour aller manger et retrouver ses potes à elle, qui elle le savait ne sauterait pas un si bon repas, elle croisa une gryffondor prénommé Serena Winter, avec qui elle s'entendait très bien malgrés qu'elle ne la connaissait que depuis le début de l'année. La rouge et or lui rappela qu'elles avaient prévu de se voir après le repas. En effet c'était ce que la gryffondor lui avait demandé il n'y a pas si longtemps. Charlotte lui sourit, lui disant qu'elle n'avait pas oublié, mais qu'elle voulait d'abord se jeter sur un bon repas. Ce qu'elle fit, une fois que Serena l'eut quitté. La rousse se dirigea vers la table de sa maison et s'assit à côté d'Aemon qui était réapparut. Son meilleur ami lui parla alors de la dernière fille qu'il avait dragué, mais qui malheureusement pour lui n'avait pas voulut de lui. Mais il en rigolait. Aemon était de ce genre de type qui n'en avait que faire de se prendre des râteaux et qui s'amusait simplement a user de ses charmes . La rousse l'écouta parler tout en dégustant son poulet. Elle faisait quelques commentaires parfois. Mais l'heure approchait où elle devait rejoindre la gryffondor. « Bon Aemon on se retrouve en cours, j'ai un rendez-vous. » Son meilleur ami faillit s'étouffer et toussa. «  Un rendez-vous ? Avec un mec ? T'es sérieuse ? » Charlotte soupira. Bien évidemment pour lui cela ne pouvait être qu'avec le sexe opposé, et si cela avait été le cas il aurait voulu être au courant. Surtout venant de son amie. « Non avec une fille. Serena Winter ça te dit quelque chose, elle est à gryffondor. » Aemon sembla reprendre ses esprits. «  Ha ouais elle est mignonne, faudra que tu me la présente. » Charlotte se leva et commença à s'éloigner avant de balancer à son compère poufsouffle. « Dans tes rêves, A. » Et elle partie vers le lieu du rendez-vous.

Serena Winter, gryffondor était arrivée en début d'années avec les autres élèves qui avaient eu un problème dans leur école. Les deux jeunes filles avaient échangés quelques mots et s'était tout de suite très bien entendu. Charlotte l'aimait bien, elle avait une certaine pêche et surtout n'avait pas d'a priori sur la rousse. Etrangement cette fille dégageait une certaine force mélangé à de la douceur, ce qui était assez perturbant. Un vrai caractère de feu. Pas étonnant que Tib soit attirés pas elle, vu qu'il aimait jouer avec le feu, il suffisait de voir son histoire avec Télia. Mais outre le fait que Charlotte soit amie avec la gryffondor, elle avait entendu parler d'elle par le biais du blondinet, "celle qui ne couche pas" c'était ainsi qu'il l'appelait quand il voulait lui donner un surnom. Ouais Tibus ne comprend pas pourquoi elle le rejetait. La poufsouffle ne répondais rien généralement, préférant le laisser divaguer. Soit la gryffondor était homosexuelle, d'où le fait qu'elle refusait de coucher avec le blondinet ; soit elle est déjà amoureuse et elle ne voulait pas tromper la personne qui faisait battre son cœur ; soit elle est toujours vierge et ne veut pas qu'un blondinet qui se tape tout ce qui bouge lui prenne sa petite fleur. Chose que Charlotte comprenait parfaitement. Elle n'irait jamais voir son pote Tib pour ce genre de choses, ni même pour coucher avec lui d'ailleurs. Mais bon c'était différent entre eux deux. Charlotte ne pensait pas que Tib puisse être ami avec Serena, enfin pas uniquement ami. Il voulait plus et la rousse comprenait pourquoi dans un sens. La gryffondor était belle avec ses longs cheveux blond. Elle avait un visage fin, un peu comme celui de Télia si on y réfléchissait bien, de petits yeux bleus perçant remplis de malice et de fierté. Charlotte la trouvait belle et adorable. La rousse arriva d'un pas léger au lieu du rendez-vous où se trouvait déjà Serena, assise sur les marches du grand escalier. La rousse s'approche lentement et l'appelle. Mais voyant que la gryffondor ne répond pas, Charlotte passe sa main devant les yeux de la rouge et or. « Serena ? Serena ? Whouhou ! » Serena sembla alors s'apercevoir que Charlotte se trouve devant elle. La rousse sourit devant son amie, amusée par la situation. « T'avais l'air perdu dans tes pensées. Qu'est-ce qui te tracasse autant pour que tu ne m'entende pas ? » Oui pour que quelqu'un ne l'entende pas il fallait forcément que ce à quoi elle pensait soit très prenant mentalement, comme lorsqu'on a fait une bêtise.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 8 Nov - 14:47
Patiemment, la sorcière attend Charlotte en réfléchissant, sans même se rendez compte que celle-ci est arrivé près d’elle, dans un premier temps. Elle sursaute quand la jeune femme qui vient de la rejoindre passe sa main devant ses yeux et elle rougit, légèrement confuse, de ne pas avoir vu la sorcière plus tôt. Elle est plus attentive d’ordinaire et aussi plus sur ses gardes. Au cas où Tibus arriverait. Vieux réflexe de Gryffondor, aussi, alors que la blondinette a gardé quelques séquelles psychologique de la guerre. On ne s’habitue jamais à ce genre de chose et l’état d’alerter persiste souvent dans le corps même longtemps après le risque. C’est bête mais c’est ainsi.

«- Pardon Charlotte je ne t’avais pas vu arriver. C’est que je pensais à… pas mal de choses.» dit-elle en souriant.

Et c’est peu de le dire comme la jeune femme n’a de cesse de penser à des plans, de fomenter des complots, afin de rapprocher ses parents l’un de l’autre et pouvoir vivre un jour, naître tout bêtement. Elle adresse un sourire à son interlocutrice, ne pouvant pas tout dire à cette future marraine qui s’ignore. Il y a un temps pour tout, et ce n’est clairement pas le temps de dire à Cha que Serena est la fille de Tibus et Télia, parce que ce n’est absolument pas le moment de se faire passer pour une folle.

«- En fait je pensais à Tibus, il est de plus en plus insistant et collant et, dans un même temps, la Serdaigle là. Euh… Télia, c’est ça ? J’ai l’impression qu’elle me regarde de travers alors je ne sais pas si c’est lié tu vois mais ce n’est pas franchement agréable. Je n’ai rien fait pour que ton pote me courre après et je n’ai rien fait pour que cette fille me prenne en grippe.» explique la jeune femme. «Mais cela se comprend si elle est amoureuse de Tibus, c’est bien ça ? Elle ne sait probablement pas que je le refuse à chaque fois qu’il vient me voir.» suppose la sorcière avec un nouveau sourire pour son interlocutrice.

Charlotte lui fait du bien, du bien au moral, parce qu’elle est une vraie boule d’énergie positive, un rayon de soleil dans sa vie. De tout temps, la petite blonde est allé voir la métamorphomage à chaque fois que quelque chose n’allait pas dans sa vie. Et même aujourd’hui que la voilà coincée dans le passé, à une période où cette fille n’est pas encore sa marraine, c’est vers cette dernière que la jeune femme se tourne pour régler ses soucis et se changer les idées, comme quoi certaines choses ne changent jamais.

«- Il faudrait peut-être les pousser l’un vers l’autre ces deux-là, histoire que j’ai la paix.» annonce la jeune femme en riant alors que c’est loin d’être une plaisanterie.

Pour le coup, la jeune femme tâte le terrain Charlotte pour voir si la jeune femme serait vraiment partante pour faire un coup pareil et rapprocher les deux jeunes gens l’un de l’autre. Serena a besoin d’être sûre et certaine avant de se lancer pour ne pas tenter un coup à l’aveuglette. D’où le fait qu’elle tente discrètement de savoir si Charlotte serait chaude pour l’aider, ou pas. D’autant plus que cette fille étant une très bonne pote, la meilleure amie en fait, de Tibus, elle est bien placée pour savoir ce qui marcherait avec le jeune homme et être donc une alliée de choix pour la jolie blonde en rouge et or qui espère bien bénéficié de son aide et de son savoir dans cette entreprise.

«- En vrai j’ai déjà plein d’idées pour les rapprocher ces deux là.» dit-elle en tâtant toujours le terrain avant de plaisanter encore. "Et libérer Poudlard de ces dragues lourdingues. Après, restera à gérer le Caleb !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 8 Nov - 21:09

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
La gryffondor semblait être absorbée par quelque chose de tracassant, de perturbant, le genre de choses qui vous prend la tête et qui parfois peut vous empêcher de dormir. Charlotte ne peut pas comprendre ce que ressens et sans doute serait-elle compréhensible si elle savait exactement ce qui tracassait la blonde. La rousse se mit à sourire tandis que Serena se rend compte de sa présence. Elle s'excuse comme une fille bien élevé, sans doute que cela peut être gênant de ne pas être remarqué. Charlotte doit l'avouer, c'est plutôt agréable que l'on ne remarque pas sa présence, enfin de temps en temps. Elle a les cheveux d'un roux vif ce qui en général ne passe pas inaperçu et même si l'école ne connait pas son prénom, ils savent mettre un visage sur Charlotte. Alors le fait que Serena ne la remarque pas, ne la gêne en rien. D'après ce qu'elle avait bien compris, la gryffondor pense à beaucoup de choses. Mais si elle sourit ça ne doit pas être si grave que ça se dit la rousse. Cela dit, la poufsouffle n'est pas stupide et demande à son amie ce qui la tracasse. Elle est curieuse et puis si elle peut faire quelque chose, elle n'hésitera pas. On dit de Charlotte qu'elle est manipulable, mais c'est surtout qu'elle est fait très attention au bien-être des gens qu'elle apprécie. Même si elle ignore pour le moment que la blonde qui lui fait face sera un jour la fille de Tibus et sa filleule par la même occasion. La rousse croise les bras sur sa poitrine, attendant les explications. Qui ne tarde pas. Serena lui explique que ce qui la tracasse c'est Tib ... et Télia. Ha donc elle est perturbée par le "couple" qu'il forme. Très peu de personnes le sont réellement. Soit les gens n'en ont rien à faire qu'ils soient ou non en couple, soit comme Cab ou Jaylin ils essayent de leur changer les idées, soit comme Charlotte ils se taisent sur ce qu'ils pensent. Car la rousse y pense beaucoup parce qu'elle voit le mal que se donne Tib pour éviter que des garçons approchent Télia.  Il en fait beaucoup, il parle beaucoup d'elle. Bref la rousse, même si elle ne connait rien à l'amour, sent qu'il est amoureux. Mais elle évite de le dire. Serena lui explique alors que le poufsouffle est collant, insistant et donc agaçant. Et qu'en même temps elle reçoit les foudre de Télia. Charlotte se met à sourire. « Si tu penses que ça vient de toi c'est que tu ne les connais pas assez bien alors. Tib saute sur tout ce qui a des seins et des fesses. Excepté moi. » La gryffondor rajouta qu'elle se demandait si Télia était amoureuse de Tib et qu'elle ne devait pas savoir si que la blonde rejetait toutes les avances du poufsouffle. « Je pense qu'ils s'aiment tous les deux, mais qu'ils ont trop de fierté pour le dire, l'un comme l'autre. Enfin je connais très peu Télia, mais Tib lui se voile la face c'est tout. Ils compliquent leur histoire alors qu'ils leur suffiraient simplement de se jeter dans les bras l'un de l'autre. » Charlotte soupira : on pouvait toujours rêver que cela arrive. D'ailleurs tant qu'elle y était, elle pouvait bien demander à Serena les questions que se posait Tib. « D'ailleurs Tib se demande pourquoi tu refuses tout le temps ses avances.  » Charlotte était également curieuse de la réponse. Non pas qu'elle allait pousser la blonde dans les bras de son pote, mais Tib avait très rarement des refus. A moins que Serena préfère les bruns comme Cab. Cela serait étonnant. Vu qu'ils mettaient une sorte de veto sur les filles dès qu'ils les voyaient, le serpentard n'avait pas dû mettre un. Ou alors ils avaient simplement décidé de voir qui arriverait à la séduire. Charlotte ignorait ce que les deux compères prévoyaient et elle préférait ne pas avoir à rentrer dans leur cerveau pour comprendre leur logique.

Mais apparemment d'après ce que comprenait Charlotte, Serena avait l'intention de pousser Télia et Tib dans les bras l'un de l'autre pour avoir la paix. C'était une plutôt bonne idée, mais comme elle le faisait très bien avec le poufsouffle quand il avait des plans, la rousse voyait parfaitement les failles dans les moindres détails, pour penser à tout et éviter que le plan ne devienne foireux. Dommage que ce genre de conseils ne fonctionne pas pour elle, cela lui aurait évité bien des ennuis. Charlotte s'assit à côté de Serena, chose qu'elle n'avait pas fait depuis le début de leur échange. « Ce sera compliqué, dès que je parle sentiment avec Tib, il trouve un moyen de tourner ce que je dis pour que ça lui convienne. Et Télia vu tout ce que Tib lui fait subir, je me demande encore si elle veut bien de lui. » Ho oui Charlotte se posait beaucoup de questions sur leur couple, bien qu'ils n'étaient pas officiellement en couple. Elle se demandait déjà comment Télia faisait pour être toujours amoureuse de Tib, mais d'un autre côté elle se disait aussi que c'était vraiment chouette que le poufsouffle soit amoureux d'elle, donc il ne fallait pas que la serdaigle le laisse tomber. Tout ça pour qu'ils finissent ensemble un jour où l'autre. Et apparemment Serena avait plusieurs idées en tête pour les faire se rapprocher. Charlotte sentit sa curiosité piquée au vif. Peut-être que c'était la blonde, la solution. Une fille qui avait des liens forts avec le couple et qui pouvait avoir une influence sur Tib comme sur Télia. « Je suis tout ouïe si tu as des idées. Je ne préfère pas parler des miens : je fais que des plans foireux ou stupides. » La rouge et or parla alors du fait de libérer Poudlard de l'emprise du blondinet, comme quoi ce serait mieux même s'il restait Cab. Caleb Carlson. Charlotte n'y avait pas pensé. Serena ne le savait peut-être pas, mais le meilleur pote de Tib serait un problème pour les mettre ensemble. Il avait une influence considérable sur le poufsouffle, beaucoup plus que Charlotte en avait et d'après ce que la rousse avait entendu, Cab et Télia c'était loin d'être le grand amour. « Tic et Tac. C'est ainsi qu'on appelle Cab et Tib, parce qu'ils ne sont jamais bien loin l'un de l'autre. Il va falloir qu'on lui trouve une occupation de taille à Cab, sinon on risque d'avoir des problèmes pour mettre Tib et Tél ensemble. » C'était la seule solution que voyait Charlotte : il fallait trouver quelque chose pour occuper Caleb et manière prolongée.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mer 9 Nov - 18:02
1981 c'est loin, il y a le temps. Et pourtant pour Serena, c'est comme si les choses la pressaient. Parce qu'elle en a assez que Tibus lui courre après et ce même si en effet il est comme ça avec toutes les filles. La demoiselle se fiche tout simplement des raisons du sorcier pour agir de la sorte, pour séduire toutes les filles, elle se fiche de savoir pourquoi il fait ça, elle veut seulement que le jeune homme s'arrête et n'agisse plus de la sorte avec elle. Parce que c'est gênant de se faire séduire par son propre père. Même plus que ça en fait et même si ce dernier n'en a pas du tout conscience. Elle soupire en regardant Charlotte qui lui dit exactement ce que la jeune femme sait déjà. Elle a beau savoir qu'il fait ça avec tout le monde, ce n'est pas moins dérangeant, plus agréable, pour autant.

"- Je sais très bien cela et je l'ai déjà vu mais... Il insiste avec moi depuis mon arrivé et ça me gonfle, au plus haut point. Surtout que... Enfin bon, c'est juste effroyablement embêtant et c'est lourd, il est... insistant et... ce n'est pas drôle mais il ne semble pas s'en rendre compte, c'est démoralisant. Mais bon. Je suppose que je n'ai pas le choix, je ne le verrai plus de toute façon après cette année alors... Voilà..." répond la jeune femme en souriant à Charlotte, essayant de positiver en la présence de la sorcière métamorphomage.

Elle éclate d'un rire sans joie en entendant la question de Charlotte. Non mais genre, sérieusement ? Comme si elle allait pouvoir répondre à une question pareille. Elle a un petit rire nerveux. Non, elle ne peut pas. Ma vérité doit rester secrète sur le lien qui l'unit à Tibus et celui qui l'uni à Télia, alors la jeune femme cherche simplement un mensonge à servir à son interlocutrice, même si elle n'aime pas mentir à sa marraine et ce depuis sa plus tendre enfance.

"- Parce qu'il est idiot, qu'il est lourd, qu'il insiste trop, que j'en ai assez de sa manière de parler des femmes comme si c'était de vulgaires objets... Je ne suis pas le genre de fille qui couche au premier rendez-vous et je me garde le droit de ne pas offrir... mon corps au premier qui passe." répond la sorcière en soupirant. "Je m'en mordrai les doigts si je passai une nuit avec lui. Honnêtement ce n'est pas pour être méchante, je sais que c'est ton ami mais.. Il est juste insupportable, c'est tout."

Elle soupire. Si Telia veut encore bien de Tibus ? Evidemment, elle est bien placée pour le savoir puisqu'elle est leur fille et qu'ils vivaient ensemble, à une époque qui lui semble très lointaine. La jeune femme pousse un soupir. Comment dire ce qu'elle sait à cette fille ? Elle ne supporte pas Tibus et Telia lui fait la gueule, difficile de penser que Serena puisse être bien placée pour parler de tout ça.

"- Je ne sais pas mais en tout cas j'ai juste l'impression qu'elle va me désintégrer sur place chaque fois qu'elle me croise, hors je n'ai rien fait à cette fille pour qu'elle m'en veuille autant alors peut-être que c'est ça... Peut-être qu'elle m'en veux parce que Tibus me drague. Mais comme je ne la connait pas et qu'elle ne m'a jamais clairement dit ce qu'elle me reproche, je ne peut pas en être certaine. Pour ce qui est du plan je pourrai éventuellement proposer... une rencontre à Tibus dans une salle et lui poser un lapin. Il faudrait juste se débrouiller pour que Telia le rejoigne et voilà... On aura plus qu'à les enfermer tout les deux dans la salle jusqu'à obtenir ce que nous voulons. Et ce qu'ils veulent eut aussi au fond, sans le savoir." répond la jeune femme sans être sûre que cette idée soit forcément bonne, mais elle n'a pas mieux en réserve alors...

Le problème Cab. Voilà que son parrain va lui mettre des batons dans les roues lui aussi en compliquant la tâche pour rapprocher Tibus et Telia. Rien ne peut bien aller pour une fois dans cette vie ? La blondinette rouspète un peu, elle ne cracherai pas pour que les choses soient un peu plus faciles, de temps en temps. La voilà qui pousse un soupir, avant de reposer son regard sur Charlotte.

"- On a qu'à lui organiser un rendez-vous en même temps, de l'autre côté du château, pour qu'il ne tombe pas sur Tibus ? Comme ça nous auront le champ libre pour nous occuper de ton pote et de son aiglonne..." répond la blondinette sans être certaine que son idée soit vraiment très bonne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 22 Nov - 17:26

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
Si Charlotte avait su que la demoiselle qui se trouvait en face d'elle était la fille de Tibus, et sa filleule par la même occasion, aurait-elle compris ce qu'elle ressentait ? Aurait-elle agit autrement ? Oui Charlotte aurait sans doute pris ce bout de femme, plus grande qu'elle, dans ses bras pour la réconforter et lui dire que si elle était née aujourd'hui c'est sans doute que Tib et Télia avait réglé leurs problèmes.. Parce que même si Serena avait l'air perturbé, si elle était présente dans cette époque alors qu'elle étai la fille du couple, c'est qu'ils avaient dû réussir à la procréer d'un commun accord. Enfin à moins que cela fut un accident. Mais Charlotte ne pouvait pas savoir que Serena Winter aux beaux cheveux blonds étaient la fille de son ami, Tib. Pour le moment elle ne voyait la gryffondor que comme une victime du radar à belle gosse du blondinet et apparemment elle voulait simplement mettre en couple Télia et Tibus. Ce qui en soit était quand même étrange au final. Pourquoi forcément eux, si on y réfléchissait bien, si on les connaissait bien on pouvait avoir envie de baisser les bras, d'arrêter de tenter de les mettre ensemble. Pourquoi alors Serena avait envie de les mettre en couple ? Sans doute parce qu'elle les trouvait mignon tous les deux. Charlotte garda sa question en réserve, se concentrant sur le fait que la gryffondor se plaignait de l'attention que lui portait Tibus. La poufsouffle essaye de lui expliquer que c'était sa manière de faire et que malheureusement pour elle, il n'était pas près de changer. C'était Tib. Charlotte sourit tandis que Serena répondait qu'elle en avait marre d'être coller, qu'il insiste avec elle et rajouta qu'elle était heureuse de ne devoir le supporter que pendant quelques mois. « C'est parce que tu es belle, que tu as du caractère et que tu refuses ses avances, qu'il te colle. Si tu veux je peux lui donner une raison de ta part pour éviter qu'il te colle. Je pense que si c'est une bonne raison, il devrait arrêter. » Oui et quand bien même si cela n'en était pas une, si jamais Serena souhaitait vraiment que Tib arrête, Charlotte pourrait essayer de convaincre son pote d'éviter de trop coller la gryffondor. Possible comme impossible, tant qu'on ne savait pas les intentions du blondinet, il serait compliqué de lui demander d'arrêter. Il voulait simplement coucher avec elle et basta. C'était la solution en soit qui était la plus logique, mais Charlotte pouvait comprendre la réaction de Serena. Cependant, la rousse demanda quand même à celle qui deviendrait sa filleule pourquoi elle refusait les avances de Tib, curieuse de la réponse.

Serena se mit à rire devant la question de son amie. Idiot, lourd, insistant, sa manière de parler aux femmes ... On aurait dit qu'elle avait une dent contre lui. Mais elle continua expliquant à Charlotte qu'elle n'était pas le genre de greluche que Tib affectionnait, qu'elle ne voulait pas s'offrir au premier venu. La poufsouffle eu un visage dur. Elle comprenait parfaitement se ressentit. Elle avait le même point de vue, point de vu que Tibus ne comprenait pas du tout. Charlotte avait beau le lui expliquer, il n'arrivait pas à saisir l'importance que cela pouvait avoir pour une fille. « Je te comprends, tu préfères que ce soir un garçon que tu aimes bien. » dit-elle d'un air très sérieux, compréhensif. Charlotte savait et pour elle, l'amour n'était pas encore venu frapper à sa porte. Peut-être que pour Serena c'était le cas, mais dans ce cas-là elle aurai bien de la chance. La gryffondor rajouta que même si c'était l'ami de Charlotte, elle trouvait Tibus insupportable. Oui c'était l'effet qu'il faisait sur beaucoup de monde. D'un air très détaché, la rousse prit la défense de son pote : « Je sais très bien qu'il peut être insupportable, mais il n'est pas méchant au fond. Et il est loin d'être stupide. » Serena soupire à la réflexion de Charlotte concernant Télia. Apparemment elle est désespéré par le couple qui n'est pas en couple. La gryffondor lui explique alors qu'elle a l'impression que la serdaigle ne l'aime pas, va la désintégrer et lui faire vivre un enfer vu qu'elle est devenue la cible de Tibus. Charlotte sourit à nouveau, elle a l'impression de devoir expliquer comment fonctionne les deux zigoto : « Je dirais que Télia est jalouse de l'attention très particulière que Tib te porte. Parce qu'il drague des filles, ok il le fait tout le temps, mais qu'il insiste ce n'est pas souvent. » En soit elle pourrait dire à Serena qu'elle peut se sentir flatter, mais vu comment elle réagit lorsqu'on parle du blond, la rousse préfère se taire. Elle écoute le plan. Les enfermer dans une salle après les avoir manipuler pour qu'ils s'y retrouvent tous les deux. C'est une bonne idée en soit. « Ton plan serait parfait si on ne parlait pas de Tibelia. Je m'explique : Télia et Tib, il leur faut du temps, il faut les manipuler. Parce que si tu les enfermes dans une pièce pour qu'ils se disent leurs sentiments, on va pouvoir attendre longtemps. Soit ils vont se gueuler dessus et on n'en pourra plus, soit ils vont simplement coucher ensemble et je ne veux pas être à côté si ça se passe. Et ils vont nous détester. Cela dit je trouve l'idée intéressante, mais pas pour eux. En fait je préférerais leur gueuler moi-même dessus. » Charlotte a l'impression de faire face à un plan de Tibus, avec ses failles qu'elle relève. C'est exactement le même principe. D'autant que Serena ne pense pas à Caleb qui sera un adversaire de taille contre le fait de les mettre ensemble. La gryffondor propose alors d'organiser un rendez-vous pour Cab à l'opposé du château. Le problème n'est pas que Tib et Cab soit toujours ensemble, c'est surtout qu'il n'aime pas Télia et tant que Tib ne pourra pas avouer qu'il est complètement amoureux de la serdaigle, il pourra la laisser tomber sous l'influence de Caleb. Charlotte a l'impression de devoir expliquer ce qui s'est passé autrefois pour Tibélia, pour leur couple. Mais Serena vient d'arriver, elle ne doit pas savoir. « Le problème pour Cab, c'est qu'il faut lui trouver une occupation sur le long terme tu vois. Parce que lui organiser un rendez-vous ... déjà faut trouver la fille, ce qui ne sera pas compliqué bien, mais après le rencart, il pourra librement faire ce qu'il veut pour faire rompre Tib et Télia. » C'est exactement ça qu'il faut faire. Trouver une fille à Cab sur le long terme. Charlotte regarde Serena un instant. La question qui lui est venue tout à l'heure en tête, lui brûle les lèvres. Elle hésite un instant, avant d'oser. « Pourquoi tu veux mettre Télia et Tib ensemble ? » Puis elle rajoute comme pour justifier sa question « En soit ce n'est pas comme si Poudlard manquait de filles. Pourquoi eux ? » C'est vrai, pourquoi Serena les a choisit eux-deux.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mer 23 Nov - 15:09
«- J’en ai rien à faire de ses raisons. En même temps je ne vais pas me rendre laide pour lui faire plaisir. Et c’est pas en acceptant ses avances qu’il va me lâcher les basques ton pote. C’est hors de question que je fasse quoi que ce soit avec lui de toute façon, qu’il se le tienne pour dit !» répond brutalement la sorcière.

Elle ne veut pas savoir ce qui motive son père, ce que la jeune femme souhaite c’est que ce dernier arrête, purement et simplement, de la poursuivre de ses assiduités. La sorcière veut simplement que l’homme réalise que son comportement est dégradant pour la gens féminine, ou qu’il change de victime, au moins. Il est son propre père après tout. Elle ne peut pas admettre que le sorcier se comporte si mal avec elle, si… non ce n’est pas adapté à la relation qui est la leur et ce même si bien sûr le jeune homme n’est pas au courant de ce fait, de cette relation.

«- Je veux bien que tu lui donne une raison. Mais… je ne sais pas laquelle. Je ne veux pas non plus qu’il me fasse une réputation… enfin bon, ce que je veux dire… Il pense déjà que je suis une idiote qui ne pense qu’à rencontrer le grand amour, le prince charmant, pour m’offrir à lui. Cela semble peut-être totalement idiot mais qu’est-ce que ça peut bien lui faire ? Je veux seulement qu’il me laisse tranquille, je ne devrai pas avoir de justificatif à lui donner. Bon. T’as qu’a lui dire que… je ne sais pas moi. Qu’en vrai je suis attiré par les filles ? Ou que je suis asexuée ou… Oh je n’en sais rien, il m’emmerde !» lance la jeune femme en soupirant. «C’est quand-même dingue que ton ami soit à ce point borné, qu’il ne veuille pas entendre raison. Après tout… c’est bien mon droit, de ne pas vouloir coucher avec lui. »

La jeune femme aux cheveux blonds hausse des épaules avant de détourner le regard comme parler de Tibus, du comportement de son paternel l’énerve au plus haut point. La sorcière n’a pas envie de s’éterniser sur le sujet comme elles ne sont toutes deux pas là pour cela mais pour parler de potentiellement mettre Tibus et Telia ensemble. Un sujet qui tarde pourtant à venir sur le tapis comme la métamorphomage prend la soin de défendre son ami et de dire qu’il n’est pas si méchant. Peut-être mais en attendant, la jeune femme ne peut pas s’empêcher de lui en vouloir et de nourrir pour lui tout un tas de reproches qu’elle lui jettera à la face quand elle le pourra. Car il a été hypocrite avec elle, des années durant et que la jolie rouge et or ne peut pas oublier cela.

«- Mais justement, je n’ai absolument aucun envie de plaire à cet espèce d’imbécile moi. Je suis seulement une victime dans cette affaire, ni plus ni moins. Et je n’ai pas envie que l’on me fasse le reproche de quelque chose que je n’ai pas souhaité et, pire, de quelque chose qui m’insupporte. Je voudrai seulement… qu’on me fiche la paix, je crois que ce n’est pas grand-chose. Ce n’est pas la lune, ce qui est certain.» lance Serena d’un ton sans appel, comme si elle ne laissait aucune chance à Tibus de s’expliquer. En soit, c’est vrai. La demoiselle pousse un long soupir. Mais elles en viennent à parler de Tibus et Telia.

Fatalement la jeune femme est tout à coup très attentive à ce que sa marraine lui apprend sur ses parents, comme si elle buvait les paroles de la sorcière, comme une morte de soif en plein désert. Elle n’en perd pas une miette et soupire en comprenant le soucis de son idée. Soupir qui grandit quand elle réalise, aussi, que Caleb va lui poser un gros soucis et ce pendant un long, très long moment. Elle doit trouver quelque chose, une parade, pour que le sorcier ne soit pas d’un réel ennui.

La question de la poufsouffle ne surprend pas vraiment la rouge et or mais elle ne peut pas répondre honnêtement à cette dernière, alors elle prend le parti de peser rapidement les informations, pour voir ce qu’il conviendrait de révéler. Son idée en tête, la jeune femme adresse un large sourire à son interlocutrice.

«- Je pense que ces deux là pourraient s’entendre, avec quelques concessions et je pense que Tibus fait une fixette sur Telia. Elle est blonde, avec des yeux bleus et c’est ce que je suis. Il s’accroche à moi comme nous le disions mais peut-être que ce qui l’attire ce sont juste ces quelques points de ressemblance physique que je partage avec elle. Peut-être qu’il est tout bêtement amoureux d’elle et, comme nous en avons parlé, il est sûr et certain qu’il y a des sentiments entre eux. Je le sais, je le sens, j’en suis convaincue. Alors autant les aider à le réaliser si cela peut faire que je sois pour ma part en paix. » répond Serena en espérant que son petit discours a été convainquant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Ven 2 Déc - 18:35

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
Serena était une personne avec du caractère c'était le moins que l'on puisse dire. Ce n'était pas un caractère léger comme celui de Charlotte qui s'énervait jamais ou presque pas. Bien au contraire la poufsouffle avait un tempérament très calme et il fallait la pousser à bout pour qu'elle s'énerve vraiment. Les deux filles étaient donc assises sur les marches au rez-de-chaussée, à une heure où la plupart étaient soit en cours soit en train de manger. Et elles discutaient de Tib, de Télia et de leur avenir à tous les deux. Charlotte s'était posé la question de savoir pourquoi ce presque couple intéressait autant la gryffondor. Mais en entendant les explications de Serena, elle comprenait mieux. En effet si Tibus n'arrêtait pas de la draguer et que Télia, jalouse, le lui faisait bien comprendre sans lui expliquer pourquoi, cela pouvait comprendre que pour le moment c'était un des sujets de prédilections de la blonde. Charlotte essayait de comprendre pourquoi son amie rejetait les avances de Tib. Déjà pour aider Serena et faire en sorte que le poufsouffle la lâche un peu, et en plus pour expliquer à Tib que ça ne servait à rien de continuer. La gryffondor se demandait pourquoi il la collait ainsi. C'était vrai que c'était un peu étrange, même si Tib n'était pas un gars à lâcher l'affaire, il savait quand il devait arrêter, mais avoir des refus catégoriques devaient le pousser à continuer son petit manège. C'est un peu ce qu'il faisait avec Télia et l'éloignement de tout homme qui s'approchait un peu trop près d'elle. D'ailleurs Serena lui faisait vaguement penser à la serdaigle, bien que Charlotte ait très peu de lien avec elle. Ce n'était pas étonnant que certaines ressemblances puissent pousser le poufsouffle à essayer encore et encore. La rousse tenta de donner une explication valable à rouge et or, lui faisant par la même occasion un compliment, mais Serena n'apprécia pas ses paroles. Elle lui gueula presque dessus qu'elle n'en avait rien à faire des raisons du poufsouffle, qu'elle n'allait pas devenir laide pour lui faire plaisir et surtout qu'il était hors de question qu'elle couche avec elle. « Ho calme toi, je t'ai pas demandé de coucher avec lui. » Charlotte n'aimait pas vraiment qu'on lui gueule dessus. Elle pouvait comprendre la rage que Serena avait envers Tib, mais ce n'était pas une raison pour le lui remettre dessus. D'autant que comme elle venait de le dire, la rousse n'avait jamais demandé à ce que la gryffondor couche avec son ami. C'était insensé ! Enfin, Charlotte se voyait mal aller dire à telle ou telle fille de baiser avec le poufsouffle. Ce n'était pas son job et Tib pouvait très bien se débrouiller tout seul pour ça. La rousse lui avait même proposé de donner une raison valable pour qu'il lui lâche la grappe. Serena commença à chercher, mais ne voulant pas que Tib raconte des rumeurs sur elle, elle ignorait que dire. D'autant que comme elle lui raconta, le poufsouffle la considérait qui ne pense qu'à rencontrer le grand amour, le prince charmant. Charlotte fut prise d'un sourire. Ainsi il considérait Serena idiote de vouloir penser ainsi et sa propre amie qui en rêvait, il ne la qualifiait pas ainsi. Parce que oui la poufsouffle aussi rêvait du grand amour, même si elle savait que ce ne serait pas un prince charmant. Elle ne pouvait plus s'arrêter de rire, mais tenta de reprendre son calme puis expliqua à Serena pourquoi elle riait. « Désolée ... c'est juste que moi aussi je rêve du grand amour et il ne me traite pas d'idiote. Il est juste dans l'incompréhension totale quand on parle de ça. » Ha ce cher Tib, il la ferait toujours rire !

Quoiqu'il en soit, elle reporta son attention sur les paroles de la gryffondor, bien qu'elle abordait un grand sourire sur son visage. Serena ne comprenait pas qu'il faille lui donner une raison du pourquoi elle ne voulait pas coucher avec lui, mais lui proposa quand même de dire à Tibus qu'elle aimait les filles ou qu'elle était asexuée. « Je pourrais lui dire que tu es attirée par les femmes, mais ça l'exciterait plus qu'autre chose. » Charlotte le connaissait et cette fameuse phrase raisonna dans sa tête "Plan à trois, ouais !" qu'il lui avait sorti un soir lors d'une de leur discussion. Si on lui disait ça, Tib serait bien capable d'en proposer un avec Serena et pourquoi pas Télia tant qu'on y ait. Fantasme, fantasme, sachant que ni l'une ni l'autre n'accepterait. La rouge et or pouvait être très amusante dans ses réflexions. Quant à dire qu'elle était asexué, c'était fort peu probable et Tib en voudrait une preuve. Charlotte voulait quand même trouvé une solution pour Serena donc elle lui donna ce qu'elle aurait dit à un mec trop collant, chose qui n'était pas encore arrivé et qui n'arriverait pas de sitôt. « Lui dire que tu as quelqu'un dans ta vie ça pourrait le faire. C'est tout con, mais je suis sûre qu'il pourra comprendre. » Et puis Serena lui balança qu'elle ne comprenait pas pourquoi Tib était aussi borné. Elle avait raison, c'était son droit de ne pas vouloir coucher avec lui. Charlotte sourit. « Tu as déjà entendu cette phrase : "Tib c'est Tib" ? Si tu ne comprends pas pourquoi il fait un truc, crois-moi cette formule répondra à toutes tes questions. » Quand il s'agissait du duo qu'il formait avec Cab, il valait mieux connaître cette phrase, si on commençait à chercher le pourquoi du comment ils faisaient ça on avait pas fini.

Maintenant c'était au tour de Télia. La serdaigle n'était pas très tendre avec Serena, puisqu'elle savait que Tib lui tournait autour. Charlotte lui annonça donc que la bleu et noir était jalouse de l'attention de l'homme dont elle était amoureuse portait à la gryffondor. Cette dernière en avait marre de tout ça et voulait simplement qu'on la laisse tranquille, vivre sa vie. « Télia n'est pas stupide tu sais, elle remarquera bien assez tôt que tu ne veux pas de Tib. Et tu pourras même t'en faire une copine je suis sûre. » Charlotte les voyait bien être amies, il est vrai qu'elles se ressemblaient quand même. Autant physiquement que sur certain comportement. Au moins toutes les deux avaient un point commun : elles étaient désespérées par l'attitude de Tib et essayait de savoir ce qui n'allait pas dans son cerveau. C'était déjà un point qui pouvait les rapprocher. La rousse était désolée de voir Serena presque à bout par rapport au poufsouffle. Elle ne pouvait pas parler à Télia par rapport au fait que la gryffondor ne veuille pas sortir avec Tib, mais peut-être que Charlotte pourrait tenter d'en parler avec son ami. Elle la fixa attentivement et avec un regard compatissant elle lui dit : « J'essayerai de convaincre Tib de te lâcher. Il m'écoutera peut-être, même si je n'ai pas pour habitude de me mêler de ses affaires avec les filles ... enfin sauf quand il s'agit de Télia, mais c'est une autre affaire. » Ha combien de discussion avaient-ils eu dans la salle commune où Tibus lui racontait ce qu'il avait encore manigancé pour éloignée les hommes de son précieux jouet de luxe, comme il disait. Combien de fois Charlotte avait essayé de lui faire avouer des choses qu'il n'avait jamais voulu comprendre. Mais elle y arrivait petit-à-petit. Oui Tibus et Télia étaient fait pour être ensemble, elle le savait. C'est pour cette raison qu'elle était d'accord avec Serena pour les mettre ensemble, mais le plan de la gryffondor avaient de nombreuses failles. Il faudrait trouver autre chose. Comme les faire parler plus souvent, se croiser, les forcer à être ensemble pour qu'ils se rendent compte à quel point c'est magnifique quand ils sont tous les deux. Malgré tout, une question turbinait Charlotte et elle n'hésita pas à demander à son amie pourquoi elle avait décidé de mettre Tib et Télia ensemble. Alors Serena lui expliqua et la rousse écouta. Ainsi la rouge et or lui expliqua qu'elle pensait que les deux pourraient s'entendre après quelques concessions. Elle lui parla de cette pensée qu'elle avait comme quoi Tib faisait une fixette sur la serdaigle. Parce que Télia ressemblait étrangement à Serena sur certains trait physique et sans doute était-ce pour cette raison que Tib était autant accroché à la gryffondor. Parce qu'il était amoureux et qu'elle voulait les aider. Charlotte était tout émue. C'était exactement ça. Sans doute que si elle avait su que Serena était sa filleule, la métamorphomage aurait ressentis une grande fierté devant ses paroles. Mais elle ne pouvait pas le savoir. « T'as parfaitement compris leur relation on dirait. Oui tu as des traits qui ressemblent beaucoup à Télia c'est d'ailleurs assez perturbant pour moi. Mais il nous va falloir beaucoup de patience pour que Tib se décide à se rendre compte qu'il est amoureux. » lui répondit Charlotte avec un sourire. Beaucoup de temps ... trop de temps ! Il fallait accélérer les choses parce que la rousse avait un plan bien précis de leur futur aux deux ex. Et elle en fit part à la gryffondor. « Tout ce que je veux moi c'est qu'ils se marient et aient des gosses, blonds tout mignon. »Oui ils seraient adorables leur enfants, elle n'en doutait pas une seconde. Et Charlotte espérait pouvoir les voir grandir.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mer 7 Déc - 13:08
La jeune femme soupire en voyant Charlotte s’alarmer et protester, en disant qu’elle n’a pas dit à la sorcière en rouge et or de coucher avec cet imbécile de Tibus Tagel, alias père de la jolie blonde. Non évidemment, elle ne l’a pas dit et Serena ne sous-entend pas non plus que la métamorphomage ai dit quelque chose de tel non. Ce qu’elle veut dire c’est que c’est ce que le sorcier voudrait bien, que c’est ce qu’il attend d’elle. Hors elle n’entend pas lui donner satisfaction, compte tenu de ce qu’elle-même sait au sujet de ce jeune garçon. Son propre père, qui lui cours après. Peut-on faire pire scénario ? La jeune femme n’est pas certaine que même à Hollywood, une invention des moldus, on pourrait faire quelque chose de tordu comme ça. Mais elle ne peut pas se montrer trop catégorique, trop pleine de reproche pour le poufsouffle si elle ne veut pas attirer de soupçons. Il n’empêche pas, pour autant, qu’elle ne peut pas non plus lui dire oui ce qui complique pas mal les choses.

«- Je n’ai pas dis que tu m’as dis de coucher avec ton meilleur pote ne t’en fais pas. Je dis juste que c’est ce que lui aimerait bien et qu’il est hors de question que je lui accorde cette faveur, je ne peux… tout simplement pas. Je n’en ai pas la moindre envie, pas du tout.» répond Serena.

Et pour ne pas en avoir envie, il est sûr et certain qu’elle n’en a pas l’intention. La simple idée de cette éventualité lui donne à vrai dire la nausée et elle espère que son paternel ne mettra jamais rien dans son verre pour la piéger. Pas comme avec Daphné Greengrass, à ce qu’on lui a raconté, qui a vraisemblablement prit quelque chose qu’il ne fallait pas. La sorcière d’un coup songe qu’elle devrait peut-être ne plus boire dans une soirée où son père est présent aussi, pour son propre bien, parce qu’on ne sait jamais de quoi ce dernier est capable, ni de ce que son pote Caleb pourrait faire par amitié pour lui, pour lui rendre service.

«- Il paraît que des fois, son ami et lui mettent… des trucs dans les verres. Il paraît que c’est arrivé à une Serpentard… tu sais quelque chose à ce sujet toi ? Parce que sincèrement tu sais, ça fait vraiment flipper cette possibilité… Genre tu sais un matin tu te réveille et tu te rend compte que tu es dans les bras d’un garçon sans l’avoir voulu. Et tu te rend compte que vous êtes tout les deux nus… moi ça ne me rend pas très tranquille cette perspective, compte tenu du fait qu’il n’arrête pas de me courir après alors si tu en sait plus à ce sujet...»

Comme Charlotte éclate de rire, sa filleule la regarde sans comprendre. Bon d’accord alors, voilà que sa marraine devient folle, complètement folle et Serena ne voit pas vraiment ce qu’elle a dit de drôle mais la métamorphomage finit par retrouver un peu son calme et reprendre alors la parole afin d’expliquer à la rouge et or sa drôle de réaction. Déconcertante réaction en vérité. La jeune femme n’aime pas forcément qu’on se moque d’elle, mais en soit cela n’a heureusement pas l’air d’être le cas. Elle sourit à son interlocutrice.

«- Je vois ce que tu veux dire. Mais toi je suppose que ça ne compte pas parce que tu es sa meilleure amie et qu’il ne rêve pas de te sauter, pour rester polie. Je pense que… peut-être qu’il dit ça avec l’espoir de me faire changer d’avis, je ne sais pas. Genre, l’espoir que je reconnaisse qu’il a raison et que je ferai mieux de m’amuser avec lui...»

La jeune femme soupire. Oui, elles peuvent toujours dire au garçon que Serena est attirée par quelqu’un d’autre, même si ce n’est pas vrai. Mais il lui semblerait plus efficace de dire qu’à ce jour, la jolie blonde est asexuelle. C’est à dire sans attirance pour les garçons ou les femmes. Il y en a peu mais ce genre de personnes existent. Ce n’est pas être égoïste, ce n’est pas être anormal. C’est simplement… bon, d’accord, être peut-être un peu différent. Ou préférer vivre pour soit, sans dépendre de qui que ce soit d’autre. Alors que c’est ce que l’amour fait. Et en même temps, comment dire cela après avoir soutenu mordicus que tout ce qui la dérangeait dans cette idée de coucher avec le premier venu, c’est qu’elle n’aurait pas attendu « le bon garçon » ce qui est pourtant son but, elle l’a déjà laissé entendre à son paternel, à chacun de ses refus.

«- Oui on m’a déjà sorti cette phrase. Tib c’est Tib. Pourquoi pas… Mais c’est malheureux, un peu. De ne pas pouvoir être tranquille, de ne pas pouvoir se débarrasser de lui… J’imagine qu’il peut être chouette, quand on a quelque chose entre les jambes. Mais quand on est une fille, à moins de s’appeler Charlotte de toute évidence, j’ai envie de te dire que c’est surtout pas mal emmerdant, désolé de te le dire. Et ce serait bien qu’en effet Telia se rende compte que j’en ai pas grand-chose à faire de son pouffsoufle. Mais ce serait bien aussi qu’elle finisse par se l’accaparer, histoire qu’il arrête de menacer la pureté de certaines filles ici. »

Serena rit pour se donner un petit air détaché malgré la gravité de leur discussion, malgré le fait qu’elles sont en train de parler de ses parents et du moyens de les mettre ensemble. Elle n’a aucun droit à l’erreur elle ne le sait que trop bien et la moindre de ses tentatives échouée peut aussi saborder le couple de ses parents. Cette volonté de leur venir en aide est malheureusement aussi un peu à double tranchant, pleine de risques. La jeune femme s’en aperçoit de plus en plus alors que sa seule présence menace leur union.

«- Je valide ton idée de petits bébés tout blonds entre ces deux là ! Enfin, je valide n’importe quoi pour que Tagele me lâche enfin la grappe, je dois le reconnaître… Mais si en me débarassant de lui je peut faire une bonne action en prime alors je ne vais pas me priver. Bon, si mon idée ne marche pas, tu en as une qui fonctionnerait toi ? Je reste une nouvelle dans cette école et toi, tu les connais forcément beaucoup plus et beaucoup mieux que moi...» reprend la sorcière en tournant son regard bleu vers la poufsouflle métamorphomage. «Euh… C’est normal que tes cheveux deviennent bleu d’un coup ? » dit-elle comme si elle ignorait cette faculté de sa marraine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 13 Déc - 18:40

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
Les deux jeunes filles avaient une discussion très intéressantes. Parler de changer Tibus c'était comme tenter d'arrêter un train. Une opération qui s'avérait compliqué en fait. Tant pour l'une que pour l'autre. Puisque Serena ne pouvait rien faire dans sa position pour changer le poufsouffle et Charlotte quant à elle avait déjà tenté l'expérience, maladroitement. Mais peut-être que toutes les deux elles pourraient faire quelque chose comme pousser Tibus dans les bras de Télia. Car à la base c'était bien pour cette raison qu'elles s'étaient retrouvées assises sur les marches. Serena voulait simplement que le poufsouffle la laisse tranquille, chose que Charlotte pouvait comprendre, mais qui ne se ferait qu'avec du temps et beaucoup de patience. La rousse avait quand même essayer de prendre la défense de Tib, en expliquant les diverses raisons qui pouvaient motiver un tel acharnement, mais la rouge et or ne voulait rien entendre du tout. Elle s'en fichait de ce que Tibus pouvait être, quelles étaient ses motivations tout ce qu'elle souhaitait c'était de vivre en paix sans qu'il lui coure après toutes les cinq minutes. Charlotte remerciait le ciel de ne pas subir un tel comportement, elle remerciait presque son corps d'être ainsi, puisque ne l'oublions pas avant même de connaître la fille, le blond se basait d'abord sur le physique. Certes c'était une réaction normale, mais vouloir coucher avec une fille parce qu'elle avait de gros seins, un imposant fessiers ou tout simplement parce qu'elle avait un joli visage c'était superficiel. Il essayait rarement de connaître plus la personne, savoir ce qu'elle pensait de tout cela et il essuyait très peu de refus. A la différence de Cab qui lorsqu'on lui disait non, il arrêtait, Tib pouvait être plus entreprenant, quitte à être agaçant comme il l'était avec Serena. Charlotte tenta donc de faire comprendre à la rouge et or qui était réellement Tibus, parce qu'elle l'appréciait et voulait comprendre pourquoi Serena disait non. Loin de là l'idée que cette dernière couche avec lui, c'est bien ce qu'elle lui fit comprendre en lui rappelant que jamais elle n'avait demandé à la blonde de coucher avec son ami. Serena lui répondit qu'elle ne pouvait pas non plus lui dire oui, lui accorder la faveur de son corps pour une nuit, bref elle ne voulait simplement pas coucher avec Tib. Au moins c'était clair, les deux jeunes filles n'avaient pas l'intention de se disputer sur ce sujet plus longtemps. C'était inutile et Charlotte ne voulait pas le faire. Elle appréciait Serena, même si celle-ci critiquait Tib. Comment faire pour prendre la défense de quelqu'un quand on ne veut pas froisser la personne à qui on parle ? Parce que Charlotte appréciait Tibus aussi, et même si elle n'était pas forcément en accord avec les actes du blond, elle n'aimait pas non plus qu'on le critique de trop. Elle le connaissait plutôt bien, ce n'était pas un mauvais type. Il pouvait se montrer très gentil, drôle et prévenant envers ceux qu'il aimait bien. Il avait eu même l'intention de trouver un copain à Charlotte, même si cette mission n'aurait probablement pas de bon résultat. La rousse fut très surprise lorsque Serena lui parla de mettre des trucs dans les verres des filles, sans doute pour coucher avec elles, comme une drogue puisque la rouge et or n'avait pas précisé de quoi il s'agissait. Charlotte haussa un sourcil. « Mettre des trucs dans les verres ... hum ça ne leur ressemble pas tant que ça. En tout cas si cela est arrivé, soit c'est une pure connerie de leur part, soit c'était pas voulut. Mais je ne suis au courant de rien de cette histoire, sans doute qu'ils doivent être peu fier d'avoir fait un tel geste. » Droguer une fille peu importe laquelle n'était pas du genre des garçons, enfin pas de ceux qu'elle connaissait. Charlotte ne pensait pas une seconde que cela soit volontaire, ou alors c'était qu'elle se voilait la face à leur sujet. Les garçons avaient beau faire des conneries parfois, cela ne leur ressemblait pas. Se réveiller un matin nu avec quelqu'un, sans qu'on puisse se souvenir de ce qui s'est passé ... ce n'était tout simplement pas légal et stupide. Cab et Tib ne pouvaient pas à ce genre de gars. Impossible ! S'ils n'arrivaient pas à avoir une fille, soit ils en trouvaient une autre, soit ils pouvaient éventuellement s'acharner, mais cela dépendait de la fille en question. Serena avait peur que cela puisse lui arriver. Charlotte réfléchissait à la possibilité que le duo fasse un truc du genre et se disait clairement dans sa tête, que si jamais elle apprenait qu'ils avaient osé faire ça, ils passeraient un mauvais moment tous les deux. « Ecoute, je ne sais pas si cette histoire est vraie ou non, mais cela ne leur ressemble pas du tout. Donc il n'y a pas à t'en faire sur ce point. Tib ne s'abaissera pas à des choses du genre. » De toute façon si cela devait arriver jusqu'aux oreilles de Charlotte, la rousse ne s'en remettrait pas.

Mais Charlotte passa vite à autre chose en éclatant de rire devant ce que disait Serena par rapport à l'amour. Ainsi Tib pensait qu'il était idiot d'attendre patiemment que l'homme de ses rêves arrive. Cela faisait sourire la rousse qui était dans ce même cas, donc qui aux yeux du blond devait être considéré comme stupide. Serena ne devait pas comprendre pourquoi la métamorphomage se mettait à rire, mais cette dernière ne tarda pas à lui donner des explications, tout en essayant de ne pas rire à nouveau. La rouge et or répond que pour Charlotte ça ne compte pas parce que Tib doit la considéré comme sa meilleure amie. Euh ouais peut-être. Sans doute. Serena rajoute qu'il doit dire ça pour la faire changer d'avis et lui faire savoir qu'il a raison. Charlotte soupire. « Peut-être que ça ne compte pas pour moi, comme tu dis. Tout ce que je sais c'est qu'il ne comprend pas forcément ça. Il pense que c'est stupide d'attendre un homme alors qu'il y en a pleins dans toute l'école. C'est fort possible que s'il ne le comprenne pas il veuille te faire changer d'avis. Peut-être même pour tester ta résistance sentimentale. » Tib et le sentiment amoureux, toute une histoire. Mais ces suppositions pouvaient s'avérer vrai. Faire croire à une fille qu'il pouvait avoir des sentiments pour elle, ce ne serait pas la première à tomber dans le panneau. Combien de filles avec qui il avait couché avaient toujours cette pensée ? Elles étaient nombreuses, Charlotte le savait. Certains détestaient la rousse simplement à cause de sa proximité avec le blond, quitte à aller raconter des ragots sur elle. Mais la métamorphomage les oubliait rapidement, elles n'en valaient pas la peine.

Charlotte tenta à nouveau d'aider Serena en lui donnant la phrase la plus simple au monde, mais qui pouvait résoudre tous les problèmes quand on parlait du duo Tib et Cab. Bien sûr la rouge et or avait surement déjà entendu cette phrase c'est ce qu'elle lui dit par la suite. Elle trouvait ça triste, alors que ça ne l'était pas forcément, ça résolvait tout. Serena expliqua son ressentis, que c'était lassant de devoir subir son acharnement et que si on ne s'appelait pas Charlotte, toutes les filles devaient le supporter. La rousse afficha un petit sourire. Oui elle était privilégiait, elle le savait que trop bien. Mais ce n'était pas de sa faute. Peut-être qu'une fois que Tib aurait lâché la grappe à Serena, ils pourraient être amis aussi. Qui pouvait savoir. « Il a choisit cette vie là, malheureusement comme tu dis cela inclut des personnes qui ne veulent pas forcément y être. Comme toi. Il se calmera t'en fais pas dès qu'il aura trouver une nouvelle proie, il te lâchera, pour le moment faut prendre son mal en patience. » C'était le seul conseil que pouvait lui donner Charlotte. Mais la rouge et or continua sur le fait que si Télia pouvait le garder fidèle pour toujours, cela arrangerait plus d'une. Sans aucun doute. Charlotte sourit à nouveau. « Ha si Télia se l'accaparait oui ça règlerait beaucoup de choses en effet, mais les connaissant ce n'est pas près d'arrivé. » Malheureusement pour la gryffondor, ce n'était pas aussi simple entre les deux amants. Charlotte dans un élan de rêverie lui fit part de ses souhaits pour le futur couple. Des enfants tout mignons, blond avec qui elle pourrait passer du temps. Elle aimerait tellement, elle qui n'était même pas sûr d'avoir des enfants, elle pourrait gâter ceux de Tib et Télia.Serena semblait apprécier l'idée et se mit à sourire. Mais elle lui demanda également de trouver un plan pour les mettre ensemble et que ce rêve se réalise. Charlotte se sentit d'un coup gêné. Les dernières idées qu'elle avait eues n'avait pas du tout fonctionné comme voulut. Pas du tout. « Euh mes plans ... ne fonctionnent jamais comme je le veux. Je suis très malchanceuse à ce niveau-là, mais vraiment. A chaque fois il y a un truc qui cloche. Mon cerveau bug à chaque fois. » Sans même qu'elle se soit rendu compte, les cheveux de la poufsouffle avait viré au bleu enfin d'après Serena. Charlotte prit une des mèches libres de ses cheveux et regarda la couleur. Oui en effet elle avait bien changé ses cheveux dans un bleu océan. Serena ne doit pas connaître cette particularité de son amie. « Ha oui c'est normal et en même temps ça ne l'est pas. C'est à cause de mon don que je ne maitrise pas très bien. Il réagit à des émotions, des ressentis, bref à tout ce que je ne veux pas. Je te dis pas la galère pour cacher ses sentiments devant quelqu'un. Je suis métamorphomage. » répondit-elle en secouant ses cheveux pour faire partir la couleur.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Ven 16 Déc - 10:54

La jeune femme est un peu perdue dans cette conversation, dans tout ce qu'elle apprend au sujet de son père et qu'elle ignorait jusque là. La demoiselle soupire, elle ne pensait pas tant en apprendre sur le sorcier en arrivant ici et elle ne penserait pas que la vérité serait celle-ci. Elle ne pensait pas que la vérité serait si dure à croire, si lourde à encaisser. La jeune femme se mord la lèvre inférieure. Et tout refait surfasse. Le fait que Tibus soit toujours en train de lui courir après. Le fait qu'elle ai entendu dire qu'une fille, Daphné Greengrass, une fille de sa promotion, de son année, ait été drogué par Tibus ou Caleb, l'un des deux... Et elle ne peut pas manquer d'interroger Charlotte à ce sujet alors que l'idée que Tibus la piège de cette façon lui fait incroyablement peur. Non, il n'oserait tout de même pas... Elle espère en tout cas mais interroge la métamorphomage qui le connaît si bien, car elle est sa meilleure amie, pour en avoir le cœur net. Pour être certaine que cet homme, cet homme qui est son père, n'est pas capable d'une telle horreur.

Heureusement pour la jeune femme, la pouffsouffle lui apprend qu'elle n'est pas au courant de cela et que ça ne ressemble pas aux deux garçons. pour le coup Serena dirait bien qu'elle n'en est pas si certaine mais elle ne les connait pas aussi bien que Charlotte probablement. Comme, d'ailleurs, Telia le lui a déjà si gentiment fait remarquer. Non en effet elle ne sait pas. Elle ne sait pas parce que dans son époque son père n'est pas cet espèce d'abruti. Et il est même loin de l'être, pour le coup. Elle était loin de se douter qu'il pouvait être ce genre de type relou qu'elle a découvert ici. Alors après tout, pourquoi ne pourrait-il pas cacher aussi, avec Caleb, le fait d'être de très dangereux prédateurs sexuels ?

"- Encore heureux qu'ils n'en sont pas fier si quelque chose de semblable est arrivé. Tu pourrai l'interroger sur le sujet ? Historie d'en avoir le cœur net et de ne pas faire seulement des supposition, vois-tu..." demande tout de même la sorcière que sa marraine n'est pas parvenue à rassurer en plein. « En fait des fois… je me dis qu’ils pourraient faire une bêtise aussi monumentale, parce qu’ils ne font pas attention à ce qu’ils font. Et ils ne font pas non plus attention aux conséquences de leurs actes. Ils se laissent vivre, la vie est un jeu pour eux, ils n’ont pas conscience que les choses sont un peu différentes et que de mauvais choix peuvent… être vraiment, vraiment catastrophique au final...» explique Serena pour faire comprendre à la poufsouffle les raisons de son trouble, de ses doutes, de ses craintes sur le comportement de deux sorciers et plus particulièrement vis-à-vis d’elle, même si elle ne se risquera pas à préciser cette pensée. Horrible parce que c’est un viol, que le viol est attroce et que, pire que tout dans son cas, elle est la fille de Tibus. La filleule de Caleb.

La jeune femme soupire. Une mise à l’épreuve de ses sentiments pour un autre ? Qu’elle idée, d’autant plus qu’elle n’est amoureuse de personne aux dernières nouvelles, ce qui rend la tâche un peu compliquée. Elle baisse la tête, regarde le sol, comme si ce dernier avait les réponses, comme si ce dernier était en mesure de l’aider. Mais oui, bien sûr. Elle se mord la lèvre. Elle n’a pas besoin de ça, vraiment pas besoin de tout ça. Qu’elle ironie du sort, quand on y pense. A croire qu’ils n’ont pas vécut suffisamment de chose de leur temps, voilà qu’il faut qu’ils expérimentent de nouveaux tourments dans l’époque de leurs parents. Serena en vient à se demander si elle aura seulement la paix, un de ces jours, ou si elle est condamnée à rencontrer tuile sur tuile tout au long de sa vie. Et c’est long, une vie d’emmerdements.

«- J’ai pas tellement envie qu’il me teste.» fait remarquer la blonde en passant une main dans ses cheveux et sa grattant la tête. «S’il pouvait m’oublier, ne plus me voir… Si je pouvais devenir totalement transparent à ses yeux je te garantie que ça ne me dérangerai pas tellement...»

Si seulement Telia pouvait faire quelque chose et remettre cet espèce d’imbécile sur le droit chemin. Mais non, elle n’y arrive pas. Pas plus que Charlotte visiblement. Et d’après ce que la sorcière a comprit, sa grand-mère paternelle n’a même pas été mise au courant de la rupture du sorcier avec la bleu et bronze, à croire que ce dernier n’est vraiment pas fier de ne pas avoir réussi à garder Telia. Du coup, la lionne ne sait pas vraiment à qui s’adresser. La maman de Tibus pourrait recevoir une lettre mais d’un coup, la jeune femme pense qu’elle ne comprendrait pas pourquoi une jeune fille qu’elle ne connaît pas se mêlerait des affaires de son fiston. A moins que la lettre soit une missive anonyme et n’explique que le principal sans chichis, sans pompons. Sauf que Serena n’a pas envie de provoquer un arrêt cardiaque à sa grand-mère. Retour au point de départ la voilà tout à fait sans idée et Charlotte lui confesse que tout ses plans tombent toujours à l’eau, voilà qui n’encourage guère la sorcière. Elle soupire encore en se demandant comment, par tout les saints, rapprocher ses parents. Cette histoire commence à la lasser et pourtant le chemin vers son but final risque de se révéler encore long, très long. La sorcière soupire. Pourquoi tout doit toujours être à ce point compliqué ? Levant les yeux au ciel, elle réfléchit encore.

«- Ouai mais si on veut les voir ensemble ces deux là on a plutôt intérêt de se bouger. Parce que je pense qu’ils ne feront pas le premier pas si tu vois ce que je veux dire, ils ont besoin d’un bon coup de pied aux fesses… Enfin, surtout lui en fait, mais ce n’est que mon avis. » reprend Serena avant de faire une remarque sur les cheveux de sa marraine.

Si la blonde est habituée au don de la poufsouffle, elle ne doit pas laisser penser que c’est le cas. Alors elle joue la surprise en espérant faire illusion et ne pas éveiller de soupçons de la part de Charlotte par un mauvais jeux. Elle n’a jamais été très douée pour tout ça.

«- Ah d’accord je vois. C’est plutôt chouette d’avoir un pouvoir, je suppose. Moi je… enfin ce n’est pas mon cas. J’ai rien de particulier.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Ven 30 Déc - 18:05

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
Arrivée en début d'année, Serena devait se demander dans quel monde elle était arrivé. Sans doute que Poudlard devait être très différente de son ancienne école et rencontrer un gars comme Tibus qui vous harcèle presque ne devait pas être plaisant. Charlotte pouvait comprendre la situation, mais au final même si elle aimait bien Serena, connaissant Tib depuis un bon moment, elle pouvait être qualifié pour répondre aux questionnements de la rouge et or et surtout pour lui faire comprendre qui était son ami. Elle ne pouvait pas imaginer que la fille qui lui faisait face aurait une image bien différente de Tibus dans un futur lointain, puisque celle-ci était sa fille. Charlotte ne pouvait pas savoir qu'elle-même ne devrait rien dire à sa filleule sur les déboires de son père, car ce dernier lui aurait fait promettre de ne pas dire un mot là-dessus de peur de faire foirer toute son éducation. La métamorphomage ne pouvait pas savoir qu'elle serait très proche de sa filleule et que ne pas lui dire serait difficile. Et surtout elle ne pouvait pas imaginer Tibus en tant que père protecteur qui empêche à sa fille de trop fricoter avec les garçons, surtout quand on savait comme il était lui actuellement. Non Charlotte ne pouvait pas savoir tout ça, pour le moment, la fille qui lui faisait face était simplement une victime de Tib qui voulait absolument coucher avec elle au risque de l'agacer et de l'énerver à force. Charlotte ne pouvait donc pas comprendre toute la haine que Serena déversait envers le blondinet qui allait lui dire dans le futur de ne pas approcher trop les garçons. Alors pour le moment elle prenait la défense de Tib, tandis que Serena s'en prenait à lui, se permettant de juger quelqu'un qui selon Charlotte, elle ne connaissait pas. Au final la rousse était proche de la réalité. Serena devait être perturbée de voir son père ainsi. Mais la rouge et or avait apprit quelque chose d'angoissant aux yeux des deux jeunes filles. Le fait que Tib et Cab mettent des choses, type drogue, pour coucher avec des filles. La poufsouffle ne voulait pas y croire, pas une seconde. Cela l'énervait qu'on puisse dire des choses comme ça sur son ami, des rumeurs rien de plus. Quelque chose de pas voulut en soit. Serena lui demanda alors si elle pourrait lui demander, en tant qu'ami proche Charlotte pourrait forcément, mais elle ne voit pas forcément l'intérêt. Certes cela rassurerait la rouge et or. Mais la poufsouffle bornée ne veut tout simplement pas penser une seconde que cela soit possible. Non pas de leur part. Elle regarda Serena avec un regard surpris : « Demander à Tib s'il met des trucs dans les verres des filles ? Je vois mal lui demander ça. D'autant que comme je te dis ce n'est pas possible de leur part, ça devait être une erreur. » Au final, Charlotte savait qu'elle risquait de demander ça à un moment où un autre. Et donner la réponse à la rouge et or ne pourrait être que bénéfique. « Mais je vais mener mon enquête et s'il s'avère que c'est faux je te le dirais. » Serena rajouta alors qu'elle avait peur que Tib soit capable d'une telle chose vu sa manière de vivre. Cette façon qu'il avait de vivre sans ce préoccuper des conséquences. Il pouvait donc faire quelque chose de néfaste à quelqu'un sans se rendre compte. Charlotte savait que oui Tic et Tac avaient tendance à ne pas trop se prendre la tête, enfin cela dépendait du sujet, mais c'était une autre histoire, mais pas de là à être inconscient de la sorte. « Oui ils se laissent vivre et leur vie n'est qu'un jeu, mais ils réfléchissent, ils savent ce qui est bien et mal. Même si Tib peut être agaçant à s'accrocher à toi, il ne te fera pas faire quelque chose que tu ne veux pas.  » Charlotte en est certaine, il ne pourrait pas faire ça.

Charlotte tenta alors de trouver une explication de l'attraction qu'avait Tib envers Serena, tentant de lui dire que peut-être le poufsouffle voulait simplement la tester, voir si les sentiments qu'elle avait envers l'amour était réel ou non. Car après tout c'était bien son genre ça de faire ça. Mais Serena ne semblait pas vouloir être tester pour quoique ce soit. Pas de la part de Tibus, tout ce qu'elle voulait c'était être en paix avec lui, peut-être être ami, c'était ce qu'imaginait Charlotte, mais elle ne voulait pas coucher avec lui ou même que celui-ci ait envie de tester sa résistance. Tout ce que la rouge et or souhaitait c'était que Tib l'oublie pendant un moment. Tout le temps en fait. Charlotte pouvait comprendre, sans vraiment savoir ce que cela faisait. Elle n'avait jamais été ainsi désiré par un quelconque garçon, par conséquent se mettre à la place de Serena était plus difficile, mais elle tentait de trouver des solution tout de même pour que la gryffondor puisse être tranquille. « Je veux bien le croire, tu pourrais tenter de l'éviter pendant un temps, il t'oubliera peut-être. » C'était une bonne idée non ? Enfin c'est ce que la rousse aurait fait, même si pour elle cela s'avérait plus compliqué que prévu, son don ne l'aidant pas vraiment à se faire oublier des autres. Même de ceux qu'elle ne connaissait pas.

Quoiqu'il en soit la question principale de leur conversation était de savoir comment mettre Télia et Tib ensemble. Car oui tout comme Charlotte, Serena souhaitait que ce couple si parfait puisse finir par être un vrai couple. Chose plutôt compliqué quand on les connaissait, encore plus si on rajoutait Caleb à l'équation, un plan foireux de Charlotte ne serait pas la solution. Donc il fallait trouver quelque chose de simple à faire, les pousser l'un vers l'autre petit à petit. Serena proposa de leur donner un coup de pied aux fesses. La poufsouffle y avait penser de nombreuse fois, mais ne l'avait jamais fait. Ce n'était pas son genre, elle était trop douce pour ça. Peut-être que si Serena regardait une possibilité du côté de Télia et que Charlotte s'occupait de Tib cela pourrait fonctionné. Quand à s'occuper de Caleb, il fallait déjà être sûr de leur coup pour que la haine que déversait le serpentard à l'égard de Télia ne soit pas gênant. « Ho oui ils en ont besoin. Bon, faut qu'on tâte le terrain et dès qu'on a une idée, on la met en oeuvre. On cherche des informations, des ouvertures et si on arrive pas on fait comme tu disais, on les enferme tous les deux dans une pièce et on leur dit qu'on les laisse pas sortir tant qu'il n'y a pas d'amour entre eux. » Charlotte sourit. Le plan allait être compliqué à mettre en place, mais cela pouvait être amusant. Cela sentait la manigance foireuse à plein nez, mais que voulez-vous on ne change pas en un claquement de doigt.

Les cheveux de la poufsouffle firent des siennes et changèrent alors de couloir, surprenant Serena, peut-être aussi la terrorisant, mais lorsque Charlotte lui expliqua, comme si c'était normal, qu'elle était métamorphomage, la gryffondor lui répondit que c'était plutôt cool, sympa quoi et qu'elle n'avait rien de spécial, elle. Charlotte avait eu beaucoup de mal avec son don, le prenant plus comme une malédiction, pendant un temps notamment à cause de sa soeur, mais elle s'y faisait maintenant. « C'est chouette et en même temps c'est une plaie. Je ne le renie pas, mais au final il m'attire pas mal de problèmes. C'est pas facile d'avoir les cheveux qui changent de couleur à chaque émotion. Un jour je saurais le maitriser. » Il serait temps d'y arriver, ma chère.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mar 3 Jan - 20:46
Une erreur, une erreur. peut-être que ça en était une et en soit, volontaire ou involontaire, ça reste quelque chose de malencontreux et de tout à fait anormal. Mais soit. Puisque Charlotte ne veut pas prendre la peine de questionner ses amis à ce sujet, la sorcière ne sait pas trop ce qu'elle peut faire. Ce n'est pas comme si elle avait la possibilité de le faire elle-même, d'autant plus que Tibus, comme Caleb, enverraient rapidement balader la rouge et or. Elle le sait déjà. Elle sait bien qu'ils ne lui répondraient pas ou qu'ils le prendraient mal. Et en soit, elle en a plus qu'assez de ne pas s'entendre avec ses parents, de se prendre la tête avec eux. La sorcière pousse un long soupir. Ce n'est pas simple, d'avoir dix-sept ans, quand ses parents ont le même âge, quand son parrain et sa marraine ont aussi dix-sept ans. Et la blonde s'en agace, s'en agace de plus en plus à mesure que le temps passe, que les évènements lui sont de moins en moins supportables, de plus en plus atroces, désagréables. Les disputes avec sa mère, les disputes avec son père et... et sa marraine, Charlotte, qui ne peut pas l'aider comme autrefois, parce qu'elle ne connait pas le font du problème. Alors forcément, ce n'est pas très utile et Serena, malgré sa présence, ne se sent pas soutenue ou aider pour autant.

"- J'ai envie de te dire, que ce soit volontaire ou pas, c'est une erreur en soit. Soit une erreur de manipulation, soit une erreur de réflexion mais... les faits sont là. Et si c'est arrivé pour de bon... et bien, ça reste dramatique, je pense." répond la demoiselle avant de détourner le regard, se disant que cela ne sert à rien d'aller plus loin. "Merci." répond donc la jolie blonde alors que sa marraine répond que malgré tout, elle va mener son enquête sur le sujet pour savoir ce qu'il en est, et qu'elle la tiendra au courant de ce qu'elle aura découvert.

Agaçant ? Tib, agaçant ? Charlotte ne semble pas vraiment se rendre compte que c'est bien pire que ça, que c'est plis plus que ça. Qu'il n'est pas seulement agaçant, qu'il est... Serena ne sait pas comment le dire, mais le mot agaçant ne lui semble pas assez fort pour qualifier le comportement de son père. La jeune femme a simplement envie qu'il l'oublie, qu'il passe à autre chose, qu'il cesse de tourner autour d'elle. Ce serait tellement plus facile s'ils savaient tous la vérité. Elle lui dirait qu'elle ne peut pas, qu'elle ne veut pas et elle lui dirait pourquoi. La rouge et or lui dirait le lien qui les unis, qu'il est son père. Elle n'ose pas un instant imaginer la tête que le sorcier ferait face à une telle révélation. La lionne se doute que le coup serait dur à encaisser pour lui. Il aurait sûrement autant de mal qu'elle en a eu, elle, face au comportement qu'il a. Comportement qu'elle ne lui connait pas. La jeune femme a eut du mal à se faire à l'idée, en voyant son père ici. Il en aurait probablement, lui aussi, s'il apprenait qu'elle est sa fille et que depuis des mois, il lui fait des propositions indécentes. cette pensée pourrait presque lui faire plaisir, la ravir. Mais non. Parce qu'elle ne peut pas le dire, de toute façon, alors autant ne pas y penser.

"- Oui, je vais essayer de l'éviter pendant quelques temps mais je ne sais pas si ce sera vraiment efficace. Même quand je ne veut pas le voir, le ciel veut le mettre sur ma route. Et dans les soirées, je n'ose même pas en parler, ce type est une vraie bête à tête chercheuse. Et le pire dans tout ça, c'est que quand tu veux lui échapper, et bien tu as son pote Caleb qui lui file un coup de main, comme un rabatteur chercherait des filles à ramener dans un bordel pour le compte du tenancier." remarque la blonde, un brin cinglante.

La jeune femme soupire, parle de Telia, expose son plan à sa marraine mais cette dernière ne semble pas convaincue par le succès de celui-ci. Serena ne parvient pas à cacher sa déception maos retrouve le sourire quand Charlotte parle de faire des recherches pour trouver quelques chose et, si elles n'y arrivent pas, alors en revenir à cette idée de la rouge et or, soit les enfermer tout les deux dans une pièce jusqu'à ce qu'ils parlent ensemble.

"- Oui, on peut faire ça." répond la demoiselle.

Comme  le don de la sorcière se réveille, Serena décide de jouer la carte de l'étonnement et lui fait remarquer le changement de couleur de cheveux, comme si elle n'était pas au courant de ce don, puisqu'elle n'est pas censé l'être et elle sourit face à l'explication de la sorcière.

"- Quand-même j'imagine que c'est sympa... J'aimerai beaucoup pratiquer ce genre de magies mais je sais que cela m'est impossible, puisque c'est héréditaire et mes parents ne le sont pas. Je ne crois pas que mes ancêtres l'aient étés non plus..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 564 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1166 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Mer 11 Jan - 15:09

Les plans finissent mals ... en général
Serena Winter & Charlotte Deauclaire
Charlotte avait peut-être réagi de manière excessive en parlant avec Serena. En même temps, elle peut-être mal placée pour donner des conseils par rapport à ce que lui racontait la gryffondor. Certes la poufsouffle connaissait bien le problème de son amie, mais elle ne pouvait non seulement rien y faire, ni prendre sa défense. Parce que tout ce qui touchait aux déboires sexuels de Tib, Charlotte ne s'en préoccupait pas plus et elle n'aurait pas un poids suffisant pour dire au blond d'arrêter de courir après une fille. Elle n'avait pas le droit de lui dire, d'autant que son ami ne l'écouterait probablement pas ne sachant pas pourquoi d'un coup la rousse prenait la défense d'une fille, chose qu'elle n'avait jamais fait avant. Charlotte ne s'incrustait pas, elle n'était qu'une oreille attentive lorsque Tibus lui en parlait, il pouvait faire ce qu'il veut et même si parfois il le faisait mal, la rousse ne se considérait pas comme sa mère à lui interdire de faire telle ou telle chose. Alors, quand Serena était venue lui parlé, la sorcière n'était pas du tout la personne adéquate pour donner des conseils ou tout simplement descendre ce que faisait son ami. Mais au final peut-être que ce que cherchait la gryffondor c'était une réponse à toutes les questions qu'elle se posait, cependant Charlotte, si c'était le cas, n'avait pas été la bonne personne pour ça. Tenter de comprendre Tibus, chercher à savoir pourquoi il agissait ainsi, pourquoi il courrait après toutes ses filles et tout ce qui se passait dans son cerveau, c'était une mission impossible pour une seule personne, à moins que la personne ait le même cerveau que le blond, du genre Caleb.Mais bon entre aller poser des questions à Charlotte ou au serpentard, il n'était pas étonnant que Serena se soit tournée vers la première option. Et puis la gryffondor avait commencé à parler des rumeurs qui circulaient comme l'un des membres du duo aurait mit une sorte de substance dans un verre pour pouvoir coucher avec une fille. Surprise et un peu agacée que ce genre de propos circulent sur son ami, Charlotte avait tenté de faire comprendre à Serena que ce ne serait pas possible, tout simplement pas envisageable, un mensonge rien de moins. Elle aurait sans doute souhaité être rassurée, la rousse avait tenté de le faire mais d'une mauvaise façon. Oui même si ce n'était pas volontaire, Serena avait raison. C'était une erreur tout simplement. « Oui ça reste dramatique, je sais bien. » Mais la rousse voyant qu'elle s'y est mal pris et que cette histoire inquiète la gryffondor, Charlotte promet alors ne mener son enquête pour connaitre le fond de cette histoire. Serena détourne la tête et la remercie. Non elle n'a quand même pas fait de la peine à son amie ? La rousse l'ignore. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû répondre aussi sèchement. Charlotte fait une petite moue, gênée tandis qu'elle se met à regarder le plafond. « Désolée si je m'emporte un petit peu, ce n'est pas mon genre, mais comprend moi on a tellement l'habitude de voir une seule facette de Tib que je prends régulièrement sa défense comme je le connais bien. Je sais qu'il peut être agaçant, mais ce n'est pas un mauvais gars et il ne se rend pas forcément compte que ces actions peuvent avoir une incidence sur les autres. »

Charlotte ne se rend pas forcément compte de ce qu'on ressent quand on est la proie de Tibus, quand ce dernier a décidé qu'il vous mettrait dans son lit et qu'il fait tout pour. Elle ne comprend pas ce que ressent Serena en ce moment même puisqu'elle ne l'a jamais vécu. Encore heureux pour Charlotte qui ne voudrait pour rien au monde coucher avec son ami, qu'elle considère plus comme un grand frère. Si seulement elle savait pourquoi Serena semble si mécontente par rapport à son ami, à celui qui sera son père un jour. Si la poufsouffle connaissait la vérité bien sûr qu'elle comprendrait et qu'elle prendrait alors la défense de sa filleule au lieu de prendre celle de son ami, en prétendant qu'il n'est qu'agaçant parfois. Mais Charlotte ignore encore ce qui arrivera dans le futur, elle ne peut pas prédire et la fille à qui elle parle en ce moment n'est qu'une simple amie arrivée récemment. Serena continue de lui raconter tout ce qu'elle ressens et Charlotte tente de comprendre. Si seulement elle pouvait réellement savoir ce que ça fait d'être suivis par quelqu'un, elle se rendrait compte de ce que fait Tib envers la rouge et or. La rousse propose alors à son amie de tenter d'éviter le garçon en question, dont elle parle depuis tout à l'heure, afin d'éviter de devoir trouver une cape d'invisibilité. Malgré tout comme si c'était un coup de la destinée, Tib revenait toujours sur le chemin de la demoiselle, notamment dans les soirées. Rare était les fois où Charlotte allait à ce genre de fête de la débauche, de temps en temps, mais elle n'y restait pas longtemps. D'après ce qu'on lui disait entre Tib et Caleb, il fallait éviter d'être trop sexy afin d'éviter d'être considéré comme une proie potentielle. Mais en même temps si tu n'avais pas une tenue correcte à leur gout, tu ne passais pas. Donc c'était à double tranchant. « Dans les soirées au pire tu restes avec quelqu'un en qui tu as confiance et tu ne t'en occupes pas. L'ignorance aussi ça fonctionne bien. » Si on est avec une bonne bande de pote, des gars et des filles, qu'on passait toute la soirée avec, pour boire et danser, on pouvait passer un bon moment sans être trop dérangé. « Et si tu veux je viendrais avec toi la prochaine fois et on s'amusera comme des folles. » Sans doute que Serena doit avoir d'autres amies, mais bon au moins si elles étaient ensemble, elles passeraient un bon moment.

Les deux filles aimeraient bien que Télia et Tib soient ensemble, qu'ils puissent former un beau petit couple, mais aucune ne sait vraiment comment faire. Serena avait un plan, mais Charlotte avait soulevé des points qui pourraient poser problème dans sa réussite. Peut-être que cela déprimait un peu la blonde qui se disait que ce qu'elle avait imaginé serait parfait, mais la rousse la rassura en lui disant que la meilleure chose à faire pour le moment était de voir ce qu'il en était des deux tourtereaux, de mener l'enquête chacune de leur côté pour pouvoir réussir parfaitement le plan de la blonde. Parce qu'elles arriveraient à les mettre ensemble, enfin ils finiraient ensemble Charlotte en était sûre que les deux filles s'en mêlent ou non. Serena approuva toutefois et la rousse se mit à sourire, tandis que ses cheveux commençaient à changer de couleur. La métamorphomagie, ce don en vrai malédiction que Charlotte avait acceptée depuis, semblait émerveillée la gryffondor. Pour la poufsouffle ce n'était pas hyper fascinant, c'était très difficile à maitrisé, lui attirait pas mal de problèmes pour cacher ce qu'elle ressentait. Cependant, ce que lui disait Serena lui réchauffait le coeur. Elle aurait aimé pouvoir avoir ce genre de magie, mais comme elle n'avait pas ce gene dans sa famille, la blonde ne l'avait pas hérité. D'après ce qu'elle disait. « J'ignore d'où ce don me vient, mais tu sais parfois il ne suffit pas d'avoir quelque chose de plus pour être spécial, on peut l'être sans. » Parce qu'être différent c'était bien, mais à sa manière, tout le monde l'était.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 52 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Plan number one * Charlotte  Dim 22 Jan - 15:06
Dramatique ? Dramatique, ce n’est pas le mot, c’est loin d’être seulement dramatique, c’est loin d’être suffisant. Ce qui est encore plus dramatique, en plus, c’est qu’il n’y ai rien que l’on puisse faire contre ça. La blondinette soupire. Si même Charloette ne peut pas lui faire entendre raison, alors qui le pourra ? Personne, probablement. D’autant plus que Tibus est le meilleur pote de Caleb, ce qui n’est pas fait pour arranger les choses, puisque l’un et l’autre ne cessent de s’entraîner dans leurs bêtises. Que l’un et l’autre font toutes leurs frasques ensemble, sans laisser la possibilité aux jeunes filles de lutter contre eux. La jeune femme pousse un soupir, comme elle ne sait pas ce qu’elle peut bien fomenter pour découvrir la vérité, ni comment elle peut s’y prendre pour faire cesser son paternel, le ramener à la raison. Peut-être que s’il apprenait qu’il drague sa propre fille, le sorcier ferait moins le malin, mais il n’en reste pas moins que cette option n’est pas envisageable, alors que la sorcière ne peut pas faire part de ce détail, compte tenu de sa nature secrète. Poussant un soupir, la jeune femme repose son attention sur Charlotte qui promet néanmoins d’essayer de démêler le vrai du faux, auprès de son meilleur ami. Et Serena espère qu’elle pourra faire quelque chose, même si ce n’est pas grand-chose, ça sera toujours «au moins ça» songe la rousse.

«- Justement, c’est quand-même assez grave… A son âge… je considère que l’on est assez grand, on devrait savoir, se rendre compte, quand l’on va trop loin, quand on fat du mal aux gens, quand on les inquiète… On ne devrait pas… On ne devrait pas continuer à leur faire du mal et rester sourd à leurs demandes. Parce que c’est égoïste. Il n’a plus six ans, il en a quoi… dix-sept ? Tu trouve… tu trouve que c’est normal à dix-sept ans d’être à ce point irresponsable ? Oui, bien sûr on a qu’une vie et il a raison d’en profiter. Mais on est pas obliger de profiter de sa vie en détruisant celle des autres et c’est malheureusement ce qu’il fait, j’ai l’impression.» indique la jeune femme en rouge et or, aux cheveux couleurs des blés.

Le soucis, c’est que parfois pour se rendre vraiment compte du problème soulevé par une chose ou par une personne, il faut être confronté à ce soucis. Mais l’ennui, dans cette situation, c’est que Charlotte n’a jamais été, pour sa part, la victime de Tibus. Elle ne sait pas ce que ça fait d’être regardée un peu comme un morceau de viande, d’être évalué du regard comme un steak haché, puis de se faire poursuivre comme une promotion, à chaque soirée ou chaque rencontre hasardeuse dans les couloirs. Elle ne sait pas ce que ça fait de commencer à avoir même peur de boire ou de croiser un homme de ce type. Mais, plus encore, ce que ni Charlotte ni aucune autre femme, ou très peu, ne pourra comprendre, c’est à quel point ça fait mal, c’est stressant, c’est embarrassant, quand l’homme qui vous poursuit, quand l’homme qui vous fait subir cela, c’est nul autre que votre propre père ! Serena déglutit, en essayant de chasser ces pensées, elle ne doit plus y penser, ça ira mieux après. D’ailleurs elle trouve la force de sourire à Charlotte quand cette dernière parle des soirées, du fait qu’elle viendra lui tenir compagnie, pour que Tibus ne l’approche pas.

«- Merci beaucoup.» répond la jeune femme en rouge et or.

Comme les cheveux de sa marraine change de couleur, voilà que leur sujet de discussion change tout à coup. La rouquine fait mine de ne pas comprendre, dans un premier temps, d’où vient ce changement comme elle n’est pas sensé être au courant de ce détail sur Charlotte. Mais rapidement cette dernière explique qu’il s’agit de métamorphomagie, comme la lionne le sait déjà. Elle sourit à sa marraine, se montre envieuse de sa condition, mais naturellement Charlotte la sermonne plus ou moins rapidement en disant qu’un don ne nous rend pas forcément plus spécial qu’un autre, que quelqu’un sans don particulier peu être spécial lui aussi. La blonde sourit, en songeant que ce que dit sa marraine est drôlement beau.

«- Oui je vois ce que tu veux dire. Merci, j’y penserai… chaque fois que je voudrai me déprécier... » répond la rousse en affichant un petit sourire sur ses lèvres. «Et comment t’es-tu rendu compte de ce don ? A quel âge il s’est manifesté ? » demande Serena.
Revenir en haut Aller en bas
 
Plan number one * Charlotte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Go Habs Go - Simple Plan
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: