AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 228 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 793 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Mer 19 Oct - 4:26
Faire rire, c'est mon point G à moi !


Froid... Il a tellement froid! Il ne sait pas comment il a fait pour atterrir là ni comment il avait pu oublier de prendre un manteau par une pluie pareille, mais il se trouvait bien dans un cimetière lugubre bordé d'arbres morts, de vieilles stèles cassées et de statues macabres recouvertes de lierres. Le ciel d'un noir d'encre intense ne laissait pas le moindre trou pour voir la lune. La seule lumière illuminant les lieux venaient des éclaires zébrant dans le ciel. On n’apercevait pas grand chose par ailleurs. Faire seulement un pas en avant relevait presque du miracle!

George reconnu soudainement l'endroit. Enfin, pas tout à fait, mais ses pieds paraissaient connaitre le chemins, eux, puisqu'il suivit le sentier en grava blanc en frottant ses bras pour tenter de se réchauffer malgré la pluie et le vent froid venant du Nord. Brrr... Cet endroit donnait la chair de poule et il s'attendait presque à voir sortir un tueur derrière un arbre. Les feuilles mortes crissaient sous ses pas et le moindre craquement de branches le rendait incroyablement nerveux. Il se contentait de regarder obstinément le sol en rêvant d'un bon feu et d'un chocolat chaud. Une couverture aussi ne semblait pas mal... Il allait grandement en profiter une fois de retour dans son appartement, il se le promettait!

Il s'arrête soudain et il ose poser son regard sur l'objet qui se trouvait à ses pieds. Une pierre tombal se trouvait érigée devant lui. Elle avait l'air neuve à comparée à toutes les autres toutes fissurés et salie par le temps. Des fleures reposaient dans un vases et elles commençaient, justement, à se fanées. Il s'agenouille devant la pierre et il crée une couronne de fleures pour remplacer le bouquet. Il glissa ses doigts sur la calligraphie et laissant couler quelques larmes sur ses joues en lisant l'épitaphe. " Fred Weasley, un fils, un frère, un petit-ami qui laissera un grand vide dans notre coeur." Son jumeau ne pouvait qu'approuver ces mots qui alourdissaient son coeur d'un coup.

Le jeune homme n'est plus lui-même depuis la mort de son frangin. Il ne ressemblait plus à rien. Vide, il airait comme une âme en peine avec une grande tristesse tiraillant son ventre. Il avait perdu bien plus qu'un frère jumeau, mais une autre partie de lui-même. Sans lui, il se sentait comme coupé en deux, à demi mort et à demi vivant. Une certaine partie de lui ne demandait qu'à faire ce que Fred aurait voulu et reprendre leurs blagues, mais une autre le faisait avoir l'envie de se coucher dans son lit pour ne jamais plus se réveiller.

Soudain, l'écriture semble changer et il tombe sur les fesses, effrayé et stupéfait. Maintenant, il y était écrit: " George Weasley, fils et frère menteur et lâche. D'un coup, il se relève pour partir de là et ne jamais revenir, mais il fût arrêter par une sorte de lumière bleue qui sortait de la tête devant lui. Elle pris la forme d'un jeune homme qu'il reconnu aussi-tôt.

- Fred...
- Tu es si injuste mon frère. Tu a survécu, tu as a possibilité de recommencer ta vie, mais tu veux plus. Tu veux ma copine! Tu me dégoûte...»

Un cris retentit et tout devint noir. George ouvrit lentement les yeux pour remarquer qu'il ne se trouvait pas au cimetière, mais dans l'arrière boutique de Zonko. Il avait dû s’assoupir lorsqu'il avait pris sa pause dîner. Il se masse le front, soupire et songe qu'il devrait peut-être songer à prendre des potions de nuits sans rêves pour l'aider à faire ses nuits. Ça faisait des semaines qu'il ne pouvait plus dormir sur ses deux oreilles. Encore plus depuis qu'il se reprochait de Lisa en croyant dur comme fer qu'elle avait eu une relation avec son frère. Bref, il dormait mal et c'était tout ce qu'on devait retenir.

Après c'être étiré et avoir pris conscience qu'il n'avait dormit que deux heures, il mis ce tablier qui lui servait d'uniforme et il sortit hors de cette petite pièce clos pour aller accueillir les clients qui attendaient qu'on les servent. Heureusement qu'il avait fini par s'éveiller puisque la rouquine paressait débordée et elle fini par aller prendre son dîner à son tour pendant qu'il s'occupait de jeunes et de vieux. Principalement des gens de l'école de sorcellerie. Il adorait son petit emploie étudiant. S'il avait pu travailler à Zonko pour payer ses études, probablement qu'il aurait peut-être repris ses cours après le règne de l'horrible Ombrage!

Weasley, dans tous les cas, attendait avec impatience de pouvoir avoir sa propre boutique. Il pourrait y vendre ses propres produit comme à l'époque où il tenait le Weasley & Weasley avec son frère. Que de souvenir... Bref, il voyait déjà comment il redécorerait cette boutique et il ferait un immense pantin en hommage à celui qui avait toujours su faire rire les autres et principalement lui-même. Peut-être qu'il pourrait nommer une farce à nom nom? Le Fred ou le Gred, bref, l'objet devrait être le meilleur produit qu'on retrouverait en magasin, ça, c'est sûr! Il en était encore loin, malheureusement...

Le vendeur sert ses clients en songeant qu'il pourrait peut-être s'amuser un peu prochainement. Pourquoi pas se venger de Rusard? Troubler le cours de Rune? Transformer la chaise de miss Rosier en un petit cochon rose? Donner l'impression à Lullaby Williamson qu'elle devrait se dévergonder, sinon, elle perdrait son nez? Lancez un seau d'eau des toilettes de Mimi Gégnarde sur Malefoy devant ses petits copains de Serpentards? Plusieurs idées et tous le matériel sous la main. George restait, évidemment, le roi de la farce à jamais et ce qu'il soit en 98 ou en 77!











© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Lun 24 Oct - 16:18


“Aide moi à faire exploser Poudlard s'teuplait.”



George & Tib'




– Sarah, Sarah attend ! Tu sais pourquoi on dit que la masturbation rend sourd ?
– Tib, j’ai pas le temps pour tes conneries là.
– Parce qu’on est tout le temps en train d’écouter si personne n’arrive.


Balança le jeune Poufsouffle qui était en train de s’étouffer de rire. Ouais il avait cherché quelqu’un pour partager cette super plaisanterie depuis ce matin, et avait trouvé la personne idéale. La Grosse Sarah était en général assez drôle bien que sacrément conne aussi. Mais ce matin, elle n’était pas aussi fun que d’habitude. Elle n’avait pas le temps pour l’écouter et pour rire avec lui. Non mais quelle rabat-joie celle-là encore. Elle ne voulait pas perdre son temps avec lui parce qu’elle avait rendez-vous avec toutes ses stupides copines pour se rendre à Pré-Au-Lard et acheter des fringues, boire du thé et discuter entre filles. Oui un programme qui n’amusait pas vraiment le Poufsouffle qui lui faussa compagnie immédiatement après avoir sorti sa blagounette. Aujourd’hui c’était donc le week-end et comme Tib avait travaillé super tard la veille à la bibliothèque, il pouvait bien s’accorder une journée de repos, ou au moins une demi-journée pour se balader tranquillement, être un peu flemmard. Ou alors en profiter pour se taper une fille ou deux dans la journée. Quoi que ce genre d’activité demandait beaucoup d’efforts au préalable, et Tib n’était pas sûr d’avoir le courage de draguer une greluche pour le moment.

Ainsi il eut une idée complètement débile, complètement idiote. On ne sait pas trop comment ça lui est venu à l’esprit mais le garçon avait décidé de s’amuser. Dans l’un des couloirs du sixième étage, là où il y avait très peu de passage en temps normal, Tib se décida à faire une piste de glisse. C’est-à-dire qu’il avait balancé un peu d’eau sur toute la longueur du couloir, mis également un peu de savon, et le tour était joué. Maintenant il pouvait s’amuser comme un gamin. Bon évidemment le Poufsouffle se mit en caleçon, et commença à glisser encore et encore. Quelques mecs qui passèrent par-là se joignirent à lui. Ouais eux aussi trouvaient l’idée vraiment super cool. En même temps, il ne leur fallait pas grand-chose pour rigoler. Et les voilà parti pour faire encore plus de glissages, pour improviser également quelques courses. Après plus d’une heure d’amusement, Tib remarqua que la chatte de Rusard était dans le coin. Oh c’était vraiment mauvais signe ça. Il prévint ses potes de glissades et chacun prend ses affaires et part en courant loin de la salle de crime. Le Poufsouffle court à moitié à poil puisqu’il n’a pas eu le temps de se rhabiller dans la course. Finalement il rentre dans les toilettes du troisième étage et enfile à nouveau ses vêtements.

*Tu es vraiment un gros cas mon pauvre. Et tu as des idées plus stupides les unes que les autres.*

Bon maintenant qu’il était habillé, le jeune homme se décida à profiter du reste de sa journée en allant à Pré-Au-Lard. Tib avait dans l’idée de se rendre au magasin de farces et attrapes Zonko pour acheter quelques produits tel que des bombabouses, des bonbons à hoquet, des savons sauteurs ou encore même une tasse à thé mordeuse. Ça ferait un bon cadeau pour une fille un peu trop collante après une bonne partie de jambe en l’air. Ainsi Tib prit le chemin qui menait jusqu’au village. Il y avait du monde dans la rue principale aujourd’hui. C’était essentiellement des élèves. N’ayant pas cours le samedi, ils avaient surement voulu faire quelques achats, exactement comme Tib. Lui n’avait pas envie de s’acheter des vêtements, et il avait encore une bonne réserve de bonbons. Il pénétra dans le magasin de farces et attrapes. Il y avait pas mal de monde ici aussi. Alors le Poufsouffle se promena un peu dans les rayons. Il y avait plein de nouveautés, et le jeune homme ne savait pas trop quoi choisir. C’est alors qu’une bombasse vint le voir. Tib lui fit un grand sourire. Bah ouais pour une fois qu’il n’avait pas besoin de draguer lourdement, et que la greluche venait à lui, il n’allait surement pas se plaindre le petit. Bien au contraire.

– Rusard te cherche. Tu vas prendre cher. Il sait que tu es responsable des dégâts au Sixième étage.

*ET MERDE.*

Comment cet idiot de concierge pouvait-il bien savoir qu’il était lui-même le responsable de toute cette pagaille. Il s’était enfui bien avant qu’il n’arrive pourtant. Bon une chose était sûre maintenant, il n’allait pas ramener son cul immédiatement à Poudlard. Pas sans un plan du moins. Déjà il lui faudrait une bonne excuse. Bon ça ne marcherait surement pas. Ou alors il devait trouver un plan de la mort qui tue pour qu’au moins il soit puni pour une bonne raison.

*Alors tu vas déjà prendre cher, et tu cherches à faire une bêtise supplémentaire ? Mais t’es pas bien dans ta tête toi.*

Le garçon prend quelques babioles sur les étagères en songeant à ce qu’il pourrait bien faire pour embêter tout le monde à Poudlard. Il se dirigea lentement vers les caisses et déposa ses différents articles sur le comptoir sans faire tout de suite attention à la personne qui était en train de le servir. Le gamin était perdu dans ses pensées, cherchant désespérément l’idée du siècle.

– Il faut absolument que je foute un bordel monstre dans cet école.

Balança le jeune homme. Oui maintenant il s’était mis à penser à voix haute. Il releva soudainement la tête pour regarder autour de lui et s’assurer qu’il n’y avait pas de coincé-du-cul qui l’avait entendu. Enfin son regard se dirigea vers le vendeur. C’était George Weasley. Un mec de Gryffondor en Septième année qui était plutôt drôle. Tib ne le connaissait pas personnellement mais il était déjà venu à plusieurs de ses fêtes et ils avaient quelques cours en commun. Il travaillait donc dans un magasin de farce et attrape. Plutôt intéressant. Le Poufsouffle remerciait intérieurement ses parents de lui envoyer de l’argent à chaque fois qu’il demandait, n’ayant pas besoin de travailler du coup. Bref, ce n’était pas la question.

Si Weasley travaillait dans ce genre de magasin, il pourrait peut-être le conseiller sur des produits nouveaux et efficaces. Ça valait peut-être le coup de demander.

– Weasley, dis-moi, t’aurais pas un truc pour faire exploser l’école ?

Demanda-t-il en pouffant. Bon le mec allait surement comprendre son second degré. Il ne voulait pas réellement faire exploser Poudlard mais trouver un truc qui marquerait les esprits en termes de bêtise grandiose.




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 228 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 793 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Jeu 17 Nov - 15:29
Faire rire, c'est mon point G à moi !


Le premier client qu'il reçut était un petit Serpentard de première année. Non pas qu'il le connaissait, mais reconnaissait la vantardise de ces imbéciles de Serpents dans son attitude et il semblait bien logique qu'il en face partie. Évidemment, ce dernier voulu su moquer de lui en disant qu'il n'avait pas besoin de travailler pour avoir quelque chose et que ses parents lui donnaient tout. Évidemment, le rouge et or le remit rapidement à sa place en le chassant avec son invention qu'il avait appelée « Repousse-Serpentard». Très pratique, il fallait tout simplement lancer la boule au sol et une flamme s'allume. Fauce, évidemment, et il avertit les clients qu'elle n'était qu'une illusion magique et l'éteignit rapidement.

Le deuxième était un Griffondor qu'il connaissait bien puisqu'il venait aussi de 98 et il eut le droit à un escompte juste pour faire rager son frère Ron qui avait acheté la même chose, mais deux fois le prix habituel. Il adorait le voir désespérer et sortir le même argument auquel il répondait toujours en montant le prix. Voilà une tradition qu'ils tenaient depuis qu'ils étaient petits.

Le troisième est un blondinet assez populaire. Poufsouffle, peut-être, mais il ne ressemblait pas aux préjugés qu'ont avaient d'eux. Il donnait plus dans la perversité que la gentillesse. C'était quand même un chic type lorsqu'il gardait ses mains loin des postérieurs féminins (c'était ce qu'on disait de lui). Bref, il arrive et lui demande quelque chose pour faire exploser Poudlard. Il rigole et lui fait un clin d'oeil.

- Peut-être pas pour faire exploser tout Poudlard, malheureusement, mais j'ai quelques trucs en arrière boutiques qui décoiffes! Suit-moi, je vais te montrer ça!

Il lève la planche séparant l'arrière du comptoir au reste de la boutique et il l'emmena dans l'arrière-boutique. Il ouvrit une caisse en bois en montra son contenu à Tibus avec un sourire fier.

- Tout ça n’est pas en vente puisque ce sont mes propres inventions. À l'intérieur de cette boîte au trésor se trouve assez de farces et attrapes pour rendre Rusard fou de rage. Évidemment, si tu veux les utiliser, il faudra me mettre dans le coup. Ça marche?, il lui demandant en lui tendant la main comme signe d'entente.










© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Dim 20 Nov - 19:43


“Aide moi à faire exploser Poudlard s'teuplait.”



George & Tib'




La journée de Tib commençait bien. Comme d’habitude, il rigolait et ne travaillait pas beaucoup. Il s’était même amusé à faire des blagues à tout le monde. Mais visiblement les gens ne semblaient pas être réellement partant pour faire les fous. Non ils préféraient tous réviser pour l’examen de lundi matin. Le Poufsouffle ne comprenait pas. Il fallait bien se détendre quand même, ils avaient encore deux jours pour réviser quand même. Le jeune homme avait le diable au corps aujourd’hui, ce qui n’était pas forcément une bonne chose. En effet, ça lui donnait envie de faire des bêtises. Et d’ailleurs, c’est ce qu’il fit. En effet, il inonda d’eau un couloir du sixième étage pour pouvoir faire des glissades dessus. Très vite, il fut rejoint par d’autres garçons qui tout comme lui préférait se distraire cinq minutes plutôt que de se tuer au travail. Ils s’amusèrent tous pendant un moment. Du moins jusqu’à que Tib remarque la chatte de Rusard. A ce moment-là, il prit ses jambes à son cou. Oui il n’avait très clairement pas envie de se faire prendre. Finir en retenue aujourd’hui, n’était pas la chose la plus fun du monde.

Il courut un moment et finit quand même par se réveiller. Et pour ne pas tenter le diable, Tib se décida à partir faire un tour à Pré-Au-Lard. Ils avaient le droit d’y aller aujourd’hui. Au moins avec un peu de chance là-bas, il serait tranquille. Le gamin se dirigea donc vers le village et entra dans quelques boutiques, plus pour faire du lèche-vitrine que pour acheter réellement quelque chose. Finalement il se décida quand même à aller dans le magasin de farces et attrapes. Il voulait voir s’il y avait des nouveautés. Oui car Tib était très friand de ce genre de produits. Alors qu’il se promenait tranquillement dans les rayons, une bombasse approcha. Mais malheureusement pour le Poufsouffle, elle ne venait absolument pas le draguer. Non, elle venait l’informer que Rusard était au courant qu’il était le responsable des dégâts au Sixième étage. Et qu’il allait surement prendre cher.

*PUTAIN.*

Non c’était vraiment chiant, surtout que Tib s’était barré en courant justement pour échapper à ça. Il était désormais officiellement dans la merde. Et il savait pertinemment que le vieux concierge n’allait pas le louper. Parce qu’il ne pouvait pas le saquer. D’ailleurs Tib ne comprenait toujours pas comment et pourquoi le cracmol avait pu apprendre que c’était lui qui avait transformé le sixième étage en piscine. Quelqu’un l’avait-il balancé ? Ah les bâtards. Ça lui apprendra à faire profiter les autres de ses supers activités. Loin de l’avoir calmé, au contraire, Tib avait désormais une grande envie de faire une autre bêtise. L’idiot du village allait le punir, autant que ce soit pour quelque chose. Il ramassa quelques babioles dans les rayons avant de se diriger vers le vendeur.

C’était Weasley. Un, rouge et or, plutôt marrant. Tib l’avait d’ailleurs invité à quelques fêtes. Bref, peu importe. Tib avait besoin de lui aujourd’hui. Peut-être que le jeune homme pourrait le conseiller sur certains produits. Alors il lui demanda s’il avait quelque chose pour faire exploser l’école. Il pouffa. Evidemment, Tib ne voulait pas réellement exploser l’école, mais il avait l’art d’exagérer. Le mec rigole et lui répondit qu’il n’avait surement rien pour faire exploser tout Poudlard, mais qu’il avait quelques trucs en arrière-boutique plutôt pas mal. D’ailleurs, il lui proposa de le suivre pour lui montrer. Tib ne se fit pas prier. Il abandonna les babioles qu’il avait pris sur le comptoir et suivit Weasley. Le mec ouvrit une caisse en bois. Le Gryffondor lui expliqua que tout ça n’était pas en vente puisque c’était ses propres inventions. Par contre si Tib voulait les utiliser, il faudra mettre Weasley dans le coup.

– Marché conclu.

Répondit Tib sans hésiter une seconde, et lui serra la main. Il était complètement d’accord pour que quelqu’un l’aide et participe dans son envie de faire chier Rusard. Alors il n’allait pas refusé. Et puis Weasley allait quand même le fournir en farce et attrape, c’était quand même la moindre des choses.

– Qu’est-ce que c’est tout ça en fait ? Ça marche comment et qu’est-ce que ça va faire au vieux cracmol ?

Demanda le jeune homme curieux.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 228 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 793 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Lun 19 Déc - 5:38
Faire rire, c'est mon point G à moi !

George posa un un remplit de fierté sur ses inventions. Cette vieille malle remplit de farce et attrape avait été remplit par le jeune Weasley avec beaucoup de minutie et d'attention. Il n'aurait pas fallu que l'une d'elle s'active en ouvrant son contenant. Il avait ainsi sélectionner ses inventions les plus réussies et les plu susceptibles de faire vraiment beaucoup de dégât. Il réservait tout cela pour une occasion spécial, mais rendre Rusard fou, même s'ils se faisaient coller, valait toujours le coup. Alors, quand Tibus demanda ce que contenait sa boite, il se fit un malin plaisir de lui expliquer.

- Tous ça, mon cher, c'est la crème de la crème. Séparément, ils semblent anodins et plus ou moins intéressants à utiliser pour une blague, mais ensemble... Croit-moi, si Rusard ne quitte pas Poudlard en hurlant, je ne m'appel pas Weasley! J'ai ici des bonbons au Wisky pur-feu laxatifs, une petite fiole d'encre bleue qui dur un an jour pour jour, Une fausse patte de chat tranchée à l'air réaliste, une bouteille de shampoing mélangée avec du concentré de jus de poubelle et de potion épilatoire, une petite boite contenant un épouventar que j'avais trouvé dans mon grenier et que je garde toujours dans ma poche depuis et la crème de la crème, l'invention du siècle...

George prend une sorte de bal qui ressemblait à un cogneur, mais il semblait inactif.

- Ce petit bijou est à tête chercheuse! Il suffit d'insérer dans un petit trou un cheveux, un ongle ou n'importe quoi contenant l'ADN de notre victime et elle le suivra où qu'il aille. Ce cogneur n'a aucune limite et trouvera toujours un moyen de suivre sa cible! Une fois qu'elle frappe sa victime, elle fera éclater les pétards à l'intérieur pour le recouvrir de suit ainsi que des plumes d’hippogriffes collant à la peau et des phéromones de la plupart des bêtes qu'on retrouve à Poudlard.

Il range soigneusement le tout dans sa boite, il la rapetisse et il la met dans sa poche avant de se tourner vers Tibus à qui il fit un sourire complice.

- Si tu as d'autres idées, n'hésites pas à proposer, amis en attendant, nous aurons besoin de la clef des appartements de Rusard et pour cela, j'aurais besoin de toi! Il me faut une distraction afin que je puisse les lui piquer comme elles sont toujours sur lui... Est-ce que je peux compter sur toi?
© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE


Dernière édition par George Weasley le Dim 5 Fév - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Lun 19 Déc - 15:52


“Aide moi à faire exploser Poudlard s'teuplait.”



George & Tib'




Si la motivation première du garçon était de trouver quelque chose pour faire enrager Rusard, il avait bien choisi son lieu. En effet, cette boutique était remplie de farces et attrapes en tout genre. Et avec tout ça, il était quasiment impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Le concierge ne l’aimait pas beaucoup, si ce n’est pour dire pas du tout. Bon il avait une dent contre les élèves en particulier, mais Tibus avait quand même l’impression que cet idiot fini prenait un malin plaisir à le punir dès qu’il en avait l’occasion. Tibus voyait là-dedans une grande et immense injustice. Bon après il était vrai que la vieille chouette avait toujours une bonne raison pour le punir. Tibus était loin d’être un garçon sage et discipliné. Bien au contraire. Si en classe son comportement était acceptable la plupart du temps. En dehors, il s’en donnait à cœur joie. Il aimait s’amuser, faire des fêtes plus énormes et inoubliables les unes que les autres, puis piéger les autres. Oui faire des farces était un passe-temps plutôt sympathique pour lui. Même si c’était loin derrière le sexe derrière ses hobbies favori. Bref passons, avec chance, il était tombé sur George Weasley, un élève de Septième année comme lui, qui venait d’une autre école. Comme les autres, il était arrivé début Septembre. Tibus ne le connaissait pas si bien que ça. Il n’était pas sur sa liste rouge en tout cas. C’était un garçon plutôt drôle, pas prise de tête. Donc pour l’instant tout rouler bien entre eux. Surtout que Weasley aimait bien les blagues tout comme lui. C’est d’ailleurs en le croisant chez Zonko que le gamin appris qu’il travaillait là. Il ne savait pas avant. Il ne savait pas s’il devait le plaindre ou pas. Travailler ça devait être grave chiant. Mais en même temps, il était quand même dans un super endroit, dans une grande cour de récréation.

Bref, le roux proposa au blondinet de l’aider dans son envie de se venger du concierge. L’employé lui avait proposé des produits de son invention. Mais en échange, Tibus devait accepter que le garçon rendre dans le coup. Pour lui il n’y avait pas le moindre problème. Après tout, ce n’était pas très grave. Et puis s’ils se faisaient prendre, ils seraient deux à en baver comme ça. Ainsi, Tib serra la main du Gryffondor et lui fit part de son approbation. Dans l’arrière-boutique, dans cette caisse, il y avait beaucoup de choses, mais le Jaune et Noir se demandait quand même à quoi servaient tous ces objets, et qu’est-ce qu’ils allaient faire au vieux Rusard. George se décida à lui expliquer. Apparemment tout ça, c’était la crème de la crème. Séparément c’était anodin, mais ensemble ça allait envoyer du lourd. Tib se montrait attentif pour une fois, très curieux de comprendre ce qui se cachait sous ses yeux : une bonne vengeance pour le cracmol.

*PUTAIN. C’est de la bombe.*

Weasley semblait sûr de lui. Si les deux garçons utilisaient tous ces trucs, Rusard allait devenir complètement fou. Il y avait quand même pas mal de chose, plus intéressante les unes que les autres. Tib était vraiment impressionné, et pourtant il lui en fallait beaucoup en règle générale.

– Truc de fou. J’me demande bien ce que pourrait être l’épouvantard de cette triple buse !


Balança Tibus tout excité. Ouais de quoi ce mec pouvait-il bien avoir peur ? D’une bonne douche ? Non sans vouloir être méchant, ça devait faire très très longtemps qu’il n’avait pas utilisé une bouteille de shampoing. George attrapa une balle qui ressemblait étrangement à un cogneur. De prime abord, le Poufsouffle n’avait pas la moindre idée de ce que ça pouvait être ou de comment l’utiliser. Le garçon lui expliqua que c’était une tête chercheuse. Si l’on insérait un cheveu du cracmol, ce truc le suivrait en permanence pour lui mettre des beignes. Franchement c’était tellement drôle que le Pouffy éclata de rire.

*Imagine le vieux qui court inlassablement pour se débarrasser de ce truc débile.*

– J’avoue que tu m’impressionne. Même si t’es pas aussi cool que moi, tu n’es pas si inintéressant, je dois l’avouer.

Lança le gamin sur le ton de la plaisanterie. Finalement George lui annonça que s’il avait d’autres idées à proposer, il ne devait pas hésiter. Franchement, Tib n’en avait pas réellement. C’était pourquoi il était venu dans la boutique et avait demandé conseil à George. Le Gryffon lui annonça par la suite qu’ils auraient besoin de la clef des appartements de Rusard et pour cela, il avait besoin de Tib pour le distraire.

– Strip-tease dans le couloir du cinquième étage ?

*T’as vraiment des idées chelou toi quand même.*



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 228 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 793 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Jeu 5 Jan - 3:21
Faire rire, c'est mon point G à moi !

Il rigole franchement. Il appréciait facilement les gens s’ils avaient un peu de moral et qu’ils n’avaient pas une cravate vert et argent, mais il ne s’était pas du tout douté qu’il pourrait apprécier Tibus un jour. Étant un homme de principe, George n’était pas du tout d’accord avec certaines de ses façons de faire et surtout sa façon de traiter les filles, mais voilà… Rare depuis Fred que quelqu’un avait voulu embarquer dans un plan aussi fou et se risquer à piéger Rusard. Le plan était risqué et s’ils se faisaient attraper, ils pouvaient dire au revoir à leur liberté jusqu’à la fin de l’année. Minerva McGonnagall ne le manquerait pas, ça il en avait la certitude. Il serait chanceux s’il n’avait qu’une simple copie de 1000 mots.

Il jette un sortilège sur la caisse afin de de la mettre dans sa poche et il change de pièce.

- LISA, TU ME REMPLACE!, il cri à la jeune femme qui doit se trouver quelque part pendant qu’il faisait signe  au Pouffy de sortir rapidement de la boutique au cas où que la rousse lui rabatte les oreilles avec ses responsabilités.

Rapidement, ils sont dehors et George lui explique ce qu’il devait faire plus exactement.

- Tu vas devoir t’assurer que Russard soit pas dans nos pattes pendant le temps que nous allons travailler sur notre petite blague. Peu importe comment. Un strip-tease si tu le souhaites!, il dit en rigolant. Il faut seulement que j’ai les clés et qu’il soit trop occuper. Au mieux, il faudrait que tu t’assures qu’il soit dans les pommes et bien caché… Dans un placard à balais par exemple. Bref, je compte sur toi!

Devant le château, il lui tapote doucement le bras.

- C’est à toi de jouer… Tu sais où le trouver en ce moment?

© 2981 12289 0



I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Dim 15 Jan - 20:33


“Aide moi à faire exploser Poudlard s'teuplait.”



George & Tib'




Mon dieu Tibus avait le sang chaud aujourd’hui et ce n’était pas pour les raisons qu’on lui connaissait habituellement. Pour une fois le cerveau du garçon n’était pas exclusivement composé de seins et de fesses de diverses filles. Non aujourd’hui, il avait l’envie, l’énervement d’un gamin de cinq ans et les bêtises allaient surement bientôt fuser. Bon en réalité il avait déjà commencé un peu plus tôt dans la journée étant donné qu’il avait transformé un couloir en un pantaglisse géant. Non mais quel idiot me diriez-vous et vous auriez raison. Le problème avec le Poufsouffle était qu’il ne réfléchissait pas assez avant d’agir. Il allait sûrement s’en prendre plein la tête si Rusard arrivait à lui mettre la main dessus. Mais cette pensée ne lui faisait pas peur. Bien au contraire, il pensait déjà à sa prochaine connerie. Au lieu de se tenir à carreau, il voulait préparer un bon plan pour donner une vraie raison au vieux concierge de le punir pendant des semaines. Pour parfaire son plan, il s’était rendu dans la boutique de farces et attrapes dans le village sorcier Pré-Au-Lard. Par chance il était tombé sur l’un de ses camarades : Weasley dans la boutique. Ce mec roux était arrivé en début d’année, et il était déjà assez connu pour son goût pour les blagues. Le mec allait lui prouver ça encore une fois aujourd’hui. En effet, il l’avait emmené dans l’arrière-boutique pour lui montrer un tas de truc nouveaux à essayer. Les deux étudiants allaient donc devoir travailler ensemble pour se venger du vieux rabougri. Tibus était réellement tout excité comme s’il était à nouveau un gosse de trois ans et demi (Quoi que c’était bien cet âge mental qu’il avait la plupart du temps).

Tibus avait accepté le marché du mec, et maintenant ils n’avaient plus qu’à mettre leur plan à exécution. George se libéra bien vite en demandant à une meuf de leur année de le remplacer. Il lui fit signe de le suivre, et Tibus le suivit sans poser plus de questions. Bon leur première mission était donc de récupérer les clés de l’appartement de Rusard. Le problème était que ce triple idiot les gardait en permanence sur lui. Quand ils furent dehors, Weasley lui expliqua un peu le tout plus en détail. En effet il lui annonça que son job serait de s’assurer que le concierge ne soit pas dans leurs pattes pendant le temps qu’ils devaient travailler sur leur petite blague. Il pouvait faire un strip-tease s’il le souhaitait. Cool Tibus aimait bien montrer son corps. Non il ne savait pas encore ce qu’il allait faire, mais il devait trouver une idée rapidement pour le coup. Au mieux apparemment il fallait qu’il réussisse à faire tomber l’abruti dans les pommes et le cacher. Bon le Gryffondor comptait beaucoup sur lui. Le Pouffy allait donc beaucoup plus se mouiller que lui pour la première partie du plan du moins.

– L’attirer sera pas trop compliqué puisqu’il doit déjà me chercher !

Lança le garçon. Ils arrivèrent très vite devant le château. George lui tapota doucement le bras et lui annonça que c’était à lui de jouer. Il lui demanda s’il savait où le trouver en ce moment. Le jeune homme haussa les épaules.

– J’ai pas encore une carte magique qui me permet de savoir où il bouge son cul.

Balança-t-il en rigolant. Bon fini la rigolade, il fallait quand même passer aux choses sérieuses. Bon le jeune homme commença à avancer et pénétra dans le château en compagnie de son acolyte. Celui-ci resta en retrait, visiblement dans l’espoir qu’il ne soit pas vu par le concierge. Tibus continua de marcher tranquillement. Il ne mit pas tellement de temps à tomber sur lui finalement. Il était dans le couloir du premier étage quand il sentit une présence dans son dos. Il entendit par la suite un petit miaulement. Pas besoin de chercher plus loin, le vieux l’avait trouvé en premier. Tibus se retourna doucement et tranquillement vers le concierge. Bon il pensait avoir plus de temps pour réfléchir à un plan mais il allait devoir y aller à l’impro maintenant.

– Euh m’sieur vous connaissez la différence entre une femme et une moto ?
- …
– Non ? Bon le bonbon est pour moi alors j’ai gagné.


Annonça le garçon avant de sortit une friandise de sa poche. Rusard sembla rentrer dans une colère monstre. Tout en lui hurlant dessus il l’empêcha de manger le fameux bonbon, et lui confisqua. Il était en train de distribuer un nombre monstre de retenue au jeune garçon, et quand il se retourna finit par manger ce bonbon. Quelques secondes plus tard, il tomba sur le sol comme inanimé.

– Tain c’est grave efficace c’te connerie !



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Sortilège J'ai posté : 264 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 973 pour une aventure ! Je suis de la génération : Non étudiante . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Destiny est métamorphomage et de sang-pur. ♠️ Son père et son frère, Evan, sont des mangemorts. ♠️ A dix-sept ans elle dit ne pas croire en la supériorité des sang-pur, son père la fait violer en représailles, pourvu qu'elle reste pure en vu d'un mariage. ♠️ Rentrant en septième année, elle parle à Dumbledore. ♠️ Elle est alors placée sous la protection de l'ordre du Phénix, dont elle devient membre. ♠️ En 1979 une mission tourne mal et elle est tuée par son frère Evan.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale: Métamorphomage

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Sam 11 Fév - 2:55
Dans les couloirs, le professeur de sortilèges et enchantement croise quelques élèves, répondant à leurs questions sur le dernier cours qu'elle leur a dispensé. A peine sortie de ses appartements pour rejoindre le parc, ils l'avaient assaillis de questions, si bien qu'elle n'arrivait presque pas à avancer et, de fait, perdait du temps sur tout ce qu'elle devait faire aujourd'hui. Peu importe à ses yeux, bien entendu, le principal pour elle étant de pouvoir subvenir aux besoins intellectuels et culturels de ses petits protégés. Pourtant, quand elle réussit à se débarrasser d'eux, elle se sent soulagée et reprend sa route, plus rapidement, pour quitter l'enceinte de l'école et rejoindre Pré-au-Lard, comme elle doit aller récupérer un objet en réparation chez Derviche et Bang, où elle a laissé l'objet le matin même.

Accueillie par le gérant, la jeune femme récupère son bien en le remerciant, le paye, donne un petit pécule supplémentaire comme elle est satisfaite du travail puis quitte la boutique, avec l'idée de rentrer à l'école, ce avant la retenue qu'elle a donné à deux serpentard. Retenue qu'elle doit encore préparer, puisqu'elle se refuse à faire des retenues qui ne soient que des retenues. Elle les souhaite pédagogue et utilises. De fait, la directrice des bleu et bronze presse le pas en direction du château de Poudlard, pour pouvoir retrouver le confort de ses appartements au plus vite. Mais encore une fois, elle voit ses plans être contrecarrés dès son arrivée au premier étage, alors qu'elle remarque Tibus Tagel en train de s'amuser aux dépends du concierge. Observant la scène, Destiny voit Rusard tomber au sol et Tagel semble fier de lui. Approchant, elle remarque que Weasley, un Gryffondor, est aussi de la partie.

"- Et bien messieurs, je vois que l'on s'amuse beaucoup au lieu de travailler son devoir pour le cours de sortilèges ? Si je ne me trompe pas il est à rendre ce soir n'est-ce pas ? Vingt heure dernier délais, non ?" demande la femme en connaissant bien entendu la réponse. Les regardant tour à tour, elle ne tarde pas à reprendre la parole. "Ce n'est pas comme cela que vous accomplirez vos projets de carrières, messieurs. J'en toucherai deux mots à vos directeurs de maison respectifs."

Disant cela, la sorcière jette un enervatum à Rusard pour le ranimer. Il semble un peu sonné, mais elle ne s'en soucis pas d'avantage et observe de nouveau les deux étudiants qui lui font face et qui sont toujours cloués sur place, responsable de l'attaque sur le cracmol.

"- Vous a-t-on déjà dit que c'est moche de s'en prendre aux plus faibles ? Il est absolument inacceptable de s'en prendre aux personnes sans défenses et vous avez bafoués aujourd'hui plusieurs des valeurs de l'école. Je suis très déçue de voir qu'à vos âges, vous n'êtes pas capables de vous comporter comme des adultes responsables et civilisés !" lance Destiny en les regardant l'un et l'autre, à tour de rôle. "Il appartiendra à vos directeurs de maison de vous distribuer la sanction qu'il jugera adéquate. Evidemment, ce petit incident sera rapporté au directeur. Maintenant, je ne veut plus vous voir dans les parages. Allez, circulez ! retournez travailler, cela ne vous fera aucun mal. Ni à l'un, ni à l'autre !" lance la sorcière en les dévisageant, croisant les bras sur son buste.

I'm a wizzard !

Underco
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 228 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 793 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Dim 12 Fév - 2:13
Faire rire, c'est mon point G à moi !

George à un sourire en coin comme il parle de carte magique. Il en avait eu une avec lui pendant quelques années. S'il pouvait rencontrer les créateurs de cette carte, il les aurait embrassés! Cette carte avait été une invention révolutionnaire et il en avait bien profité un moment avec son frère avant qu'ils la remettent à Harry qui semblait en avoir plus besoin qu'eux. De toute façon, ils avaient bonne mémoire et ils n'avaient pas besoin de cette carte pour se souvenir où se trouvaient les passages secrets.

Les deux garçons arrivèrent au premier étage et lui, sifflant comme s'il ne faisait que flâner, il laissait le blond s'occuper de Rusard. Il n'avait aucunement peur du Cracmole, mais il songeait qu'il ferait mieux de réfléchir à un plan B s'ils se faisaient prendre. Malheureusement, il ne se doutait pas du tout de qui arrivait vers l'endroit où ils se trouvaient. Le concierge tombe au sol et il rigole en approchant de Tibus pour lui taper l'épaule.

- Félicitation Tibus, il ne nus reste qu'à lui prendre ses clés et nous pourrons...

Soudain, il est coupé par la voix d'une femme. Gloups... C'était une prof... Il se retourne pour la regarder comme elle leur faisait un sermon. Quoi? Lui... Sans défense!? Il se retient de rire. Rusard n’était pas sans défense. C'était un sale imbécile qui cherchait la moindre opportunité afin de coincer les élèves! Il jette un regard sur Tibus, puis sur la prof. Il était courageux, mais pas stupide. Alors, le garçon prit la fuite sans se douter de ce qui l'attendait. Il glissa sur une flaque d'eau et il se retrouva sur le dos et il vit des étoiles. 

- Merde... Pourquoi je dois toujours me faire attraper?!


© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  Lun 13 Fév - 2:32


“Aide moi à faire exploser Poudlard s'teuplait.”



George & Tib'




Tibus avait donc été dans la boutique de farces et attrapes cette après-midi, histoire de trouver quelque chose pour faire enrager le concierge de l’école. Le Poufsouffle était déjà dans de beaux draps, puisqu’il avait fait un pantagliss improvisé dans l’un des couloirs de l’école ce matin. Alors autant que le vieil aigri ne le punisse pour quelque chose, et pas pour rien. A la boutique, le garçon avait eu la chance de tomber sur l’un des professionnels des farces : George Weasley. Celui-ci était réellement sympa et plutôt drôle d’ailleurs, puisqu’il lui proposa de lui filer un coup de main. C’était impressionnant tous les produits qu’il avait lui-même fabriqué. Et bien dis donc, il en avait de la chance, et en plus de ça, il voulait bien l’aider à monter le plan de l’année. Tibus était tout heureux. Franchement ce n’était pas souvent qu’un autre élève voulait se mouiller avec lui, histoire de faire passer un sale quart d’heure au mec le plus enquiquinant de toute l’école. Car oui le concierge était quand même une sacrée pourriture dans son genre, et Tibus ne pouvait pas le voir en peinture. Lui et sa stupide chatte : Miss Teigne. Un duo malfaisant et sadique. Quelle lourdeur. Ils se trouvaient toujours au bon endroit au bon moment. A croire qu’ils avaient une sorte de puce électronique pour traquer les élèves qui étaient en train de faire des bêtises. Mais aujourd’hui, Tib allait avoir la chance d’avoir un acolyte pour surveiller ses arrières. Normalement tout devait bien se passer. Il n’y avait aucune raison que le plan foire quelque part. Tout bonnement impossible. Ainsi les deux garçons retournèrent au château et se mirent à la recherche du vieil homme. Il ne devait pas être si difficile à trouver après tout.

Non en effet, ce fut d’une simplicité enfantine. Le plan marchait comme sur des roulettes. Il avait même avalé le bonbon que Tibus lui avait donné, et s’écroula tout bonnement sur le sol. Parfait, tout allait bien. Tibus retourna donc vers son acolyte de bêtise pour la journée, pour lui montrer à quel point il avait été efficace. George commença donc à le féliciter. En même temps, il avait mérité quelques félicitations vu son travail. Le Gryffondor continua donc, ils devaient récupérer les clés et ensuite … Et mince. Les deux garnements n’ont pas autant de chances qu’ils le pensaient. En effet, Tibus vient de voir leur professeur de sortilèges : Destiny Rosier. Ça va chauffer pour eux, les pauvres. Ils auraient peut-être dû vérifier que la voie était libre avant de commencer leur bêtise. Elle arrive, et remarque qu’ils s’amusent beaucoup. Elle leur rappelle d’ailleurs qu’ils ont un devoir à rendre pour son cours avant vingt heures. Puis elle leur fit la morale car selon elle, ce n’était certainement pas de cette manière qu’ils allaient accomplir leur projet de carrière.

*Faudrait déjà avoir un projet.*

Elle trouvait cela moche de s’en prendre aux plus faibles. Et en plus elle était en train de réanimer Rusard. Elle était vraiment en train de tout foutre en l’air celle-ci. Ils avaient bafoué plusieurs valeurs de l’école, et blablabla. Franchement, Tibus en avait bien marre d’entendre son discours moralisateur, ce n’était vraiment pas cool, plutôt ennuyant, et puis Tib n’en avait vraiment rien à foutre. Et puis elle les pria de repartir, de commencer à travailler parce que ça leur ferait du bien. En tout cas, elle ne voulait pas les voir ici. Tibus leva les yeux au ciel, avant de se retourner pour partir de son côté. Il aurait bien répondu quelque chose, mais risquait déjà de passer un sale quart d’heure dans le bureau de son directeur de maison, alors il valait mieux pour lui qu’il se la ferme. Tant pis, son super plan pour se venger du cracmol n’avait pas marché aujourd’hui, mais il ne serait pas toujours protégé par des professeurs faisant leurs rondes. Tibus arriverait surement à le coincer un autre jour. Il avait même déjà quelques plans. Comme quoi, les remontrances de son professeur n’avait réellement aucun effet sur la petite tête qu’était le Jaune et Noir.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”  
Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] “Faire rire, c'est mon point G à moi !”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» Un Don pour faire rire les gens ? La bonne blague !
» Lapin ? [Libre]
» Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli ! [PV Tengoku]
» C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut - Julia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Pré-au-lard-
Sauter vers: