AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Jeu 29 Sep - 14:44




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.



Télia se trouvait pour l'heure devant la salle de bains des préfets, elle attendait son rendez-vous galant, car oui, la belle brune avait rendez-vous avec un charmant jeune homme pour passer la soirée avec lui et plus si affinité bien sûr, c'était la deuxième fois cette semaine qu'elle voyait l'homme en question et toujours au même endroit. Lui était préfet et avait donc accès au lieu devant lequel était planté la jeune fille. Vous n'allez surement pas comprendre comment l'aigle s'est retrouvée à avoir des rendez-vous après les derniers événements de sa petite vie d'adolescente et bien, je vais vous l'expliquez un petit peu. Résumons notre belle adolescente avait eu une semaine précédente plutôt mouvementée une grosse dispute avait éclater entre elle et son ex petit ami quand elle avait appris que celui-ci mentait à son propos pour éloigner de potentiels hommes intéressés d'elle, et ensuite avait eu lieu une soirée, tendue et complexe entre eux deux et qui avait tout fait basculer dans la tête de la demoiselle pour elle plus question de continuer ainsi et de rester le pantin de monsieur alors une fois partie de la fête elle avait pris de bonnes résolutions et le lendemain, elle se trouvait une proie masculine à traquer cela n'avait pas été bien difficile pour la Serdaigle qui est quand même loin d'être un thon. Et depuis elle jouait à un drôle de jeu visant à énerver le Poufsouffle qui occupait encore bien trop son esprit, ainsi à chaque rendez-vous nocturne, elle prenait bien soin de glisser un petit mot, une photo équivoque à Tibus, toujours de manière anonyme, par hibou et elle savourait le fait d'être pour une fois la maîtresse du jeu. Elle ne savait pas quand et comment le blond allait réagir, mais une réaction aurait lieu la fête le lui avait bien prouver, malgré ses paroles et son ultimatum Tib n'arrivait pas à rester loin d'elle, c'était comme plus fort que lui et ce point faible Télia comptaient bien l'utiliser à son avantage. Attiré, le blaireau dans ses filets et lui faire remarquer qu'il était toujours bien trop attaché à elle pour qu'elle ne soit que son ex, oui le plan était tout beau tout rose dans l'esprit de la brune, même si elle savait que pour y arriver, elle devrait passer par de nombreuses disputes, de la jalousie et de la colère mais avec eux deux, c'était un peu commun, normal que tout ceci se passe de la sorte. Stupide me direz-vous de se battre ainsi pour un garçon quand on connaît le nombre d'hommes célibataire sur terre, l'aigle l'avoue bien volontiers, mais elle n'y peux rien son cœur ne veux que du goujat qu'est Tibus Tagel, même son esprit n'est pas d'accord sur ce paramètre et en plus de se battre pour récupérer le garçon la jeune fille doit se battre pour faire la paix avec elle-même et être en parfait accord avec ses choix.




C'était un peu difficile à comprendre, mais elle-même y arrivait alors c'était quand même un bon point. En suivant le déroulement de leur relation, on pouvait sans doute mieux comprendre leur manière de fonctionner, leur difficulté à faire dans le simple et le compréhensible depuis le début, ils étaient tous les deux sur des longueurs d'onde différente et aujourd'hui n'échapperait pas à la règle même si pour une fois Télia arrêtait de se laisser faire et prenait un peu les devants pour faire comprendre une bonne fois pour toutes les choses au blondinet. Elle avait un plan bien travaillé, bien penser, qui serait long à réussir, mais qui avait pour but de faire remarquer au Poufsouffle qu'il tenait bien trop à elle pour qu'elle ne reste qu'une simple ex. Avant que leur relation ne puisse redevenir quelque chose le chemin allait encore être long et le plan de la jeune fille comportait beaucoup de coups bas, de la jalousie, mais aussi de la colère et de cris, mais avec eux deux, c'était un peu commun, normal que tout ceci se passe de la sorte parce qu'ils ne savaient pas faire autrement pour réussir à se comprendre un minimum. Stupide me direz-vous de se battre ainsi pour un garçon quand on connaît le nombre d'hommes célibataires sur terre, l'aigle l'avoue bien volontiers, mais elle n'y peut rien son cœur ne veux que du goujat qu'est Tibus Tagel, même son esprit n'est pas d'accord sur ce paramètre et en plus de se battre pour récupérer le garçon la jeune fille doit se battre pour faire la paix avec elle-même et être en parfait accord avec ses choix. La jeune fille c'était tout de même préparer pour le jeune homme avec qui elle devait passer la soirée et pour lui, elle devait être belle. Mais en même temps, elle restait dans le simple, une petite combi-short noire qui lui tombait bien au-dessus des genoux et qui laissait ses épaules dénudées, et une paire de talons noire pour le côté glamour et sexy, tout en étant en toute simplicité, le noir, c'était le basique pour ne pas faire d'erreur et vu que la jeune fille ne savait pas ce que le garçon attendait d'elle ce soir. Des bruits de pas se faisait entendre, vu qu'elle était dehors après le couvre-feu, elle se planqua tout de même derrière une statue pour pouvoir observée à couvert qui approchait, cela pouvait très bien être son rendez-vous, mais aussi un professeur ou le concierge en train de faire une ronde pour prendre les personnes comme elle qui n'était pas dans leur lit et ne suivait pas les règles.



Télia retint un peu son souffle ne souhaitant pas du tout se faire prendre cela ruinerait sa soirée et elle en avait assez de voir tous ses plans tomber à l'eau, voyant une silhouette d'adolescent approcher la jeune fille eu tout de suite moins peur et quitta sa cachette le sourire aux lèvres. Enfin, elle allait arrêter de rester seule dans ce couloir sombre et froid et la solitude n'était pas la chose que la jeune fille appréciait le plus dans ses conditions. Désormais, elle bloqua le sujet blond poufsouffle ex et plan dans un coin de sa tête pour ne pas se laisser distraire.


BY .SOULMATES


I'm a wizzard !



Dernière édition par Télia T. Dubois le Dim 9 Oct - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Jeu 29 Sep - 19:24


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'





– Tain’ la garce.
– Télia ?
– Ouais. Mate un peu ce qu’un bouffon m’a envoyé.
– Tu crois qu’elle se fait vraiment dérouiller ?
– Je vais lui arracher le zgueg avec les dents, elle va pas se faire sauter longtemps.
– Oh t’es crade frère.


Finit par répondre Cab en hurlant de rire. Ouais c’était l’humour de bas-étage qui faisait beaucoup rire nos deux amis. Reprenons un peu l’histoire pour bien tout comprendre. Depuis quelques jours, donc après la fête que les deux compères avaient organisée, Tib avait commencé à recevoir des trucs par hibou : photos, petits mots. Jusque-là rien de terrible mais tous le tenait au courant des agissements de son ex-petite-amie Télia. Apparemment cette garce continuait de voir des garçons malgré la dispute qu’ils avaient eu avant et pendant la soirée. A croire qu’elle n’avait vraiment rien compris. Pourtant Tib pensait avoir été très clair, elle n’avait pas vraiment le droit de se taper d’autres mecs, ou de sortir avec eux. Si elle était en manque, elle avait simplement à venir à frapper à sa porte, et Tib lui rendrait ce petit service.

Ce qu’il fallait savoir aussi, c’était qu’ils avaient eu une assez grosse dispute quelques semaines plus tôt, quand la jeune femme avait malencontreusement appris que le Pouffy racontait des histoires sur elle à tous les mecs qui s’intéressaient à elle. Elle l’avait très mal pris quand quelqu’un était venu lui répéter, et était directement venu voir Tib pour s’expliquer et mettre les choses au clair. La discussion avait été plutôt houleuse. Télia était tout simplement furieuse et en avait mis plein la tête au jeune homme. Avant de totalement changer d’humeur. Elle lui avait avoué ensuite qu’elle ne l’avait pas quitté parce qu’elle ne l’aimait pas, ou parce qu’elle n’avait plus envie d’être avec lui mais simplement pour le faire réagir. Et bien mauvaise pioche puisque Tib n’aurait jamais été capable de comprendre ça si on ne lui avait pas expliqué. Ensuite, elle lui avait posé un ultimatum disant qu’il avait une semaine pour choisir entre ses poufs et sa vie de débauche et elle. Encore une fois, c’était une chose totalement impossible pour le jeune homme. Déjà parce qu’il était incapable de choisir en aussi peu de temps, mais également parce qu’il ne savait vraiment pas ce qu’il voulait. Dans son monde parfait, il voudrait rester comme il était tout en ayant aussi Télia, et qu’elle n’aille pas voir ailleurs. Malheureusement pour lui, il ne vivait pas dans un conte de fée.

– Rendez-vous dans la salle de bain des préfets, c’est chaud.
– …
– Il y en a une qui va voir le zizi dans son garage a bistouquette tiens.


Bistouquette a été remplacé par le mot réellement prononcé par Cab pour ne pas heurter la sensibilité des enfants. Cab était quand même un super pote, le genre de pote, qui au lieu d’éteindre le feu, balançait un seau plein d’essence dessus. Bref les deux garçons étaient ensemble dans les toilettes. Pourquoi ce lieu ? Déjà parce qu’ils n’étaient pas dans la même maison et ne pouvait donc pas trainer ensemble dans leur salle commune, et qu’en ce moment, en début de ce mois de février, il faisait froid à en crever dehors. Puis ces toilettes, personne n’y venait jamais, ce qui leur donnait l’occasion de fumer tranquillement sans que personne ne vienne leur casser les couilles. Bref, ils y avaient passés toute leur fin d’après-midi : à discuter de tout et de rien, à fumer, à rigoler, et à pester contre Télia et son possible jouet sexuel.

Ils s’étaient quand même bougé pour aller manger, avant de revenir dans leur QG. Et depuis, ils n’avaient pas bougé leur cul. Tellement pas que maintenant l’heure du couvre-feu était passé. Mais ce n’était pas vraiment ce qui importait pour les deux compères. Ce qui était au sujet des discussions actuellement était bien évidemment le top boy de son ex-petite-amie et leur possible rendez-vous de ce soir. La question était donc si Tib devait s’y pointer ou non. En fait, il n’y avait pas tellement de débat puisque le Pouffy pensait qu’il devait s’y incruster et Cab en bon pote le soutenait à fond dans cette idée, et en tant que super poto frère du monde lui donnait même des idées de scandale à taper. Avec un pote comme ça Tib ne risquait pas de s’ennuyer ou de rester bien sage dans sa chambre le soir. Malheureusement.

Ok ça y est, c’était le moment de se bouger le cul. C’était presque l’heure du rendez-vous, et Tib était vraiment motivé pour tout casser. Après tout, il cassé les plans de son ex depuis un bon moment maintenant alors autant continuer. On ne change pas les bonnes habitudes n’est-ce pas ? Le jeune homme. Tib attrapa ses affaires, abandonna son super pote, et commença à courir pour être sûr d’arriver à temps. Ok cinquième étage il était bon. Heureusement qu’il s’était déjà tapé une préfète sinon il aurait jamais su où se trouvait cette fameuse salle de bain. Le jeune homme arriva à l’endroit prévu du possible rendez-vous entre son ex et son top boy. Il aperçut très vite Télia mais personne n’était à ses côté. Ah dis donc son mec était pas encore là, ou peut-être qu’il s’était déjà caché ? Ouais Tib était un peu parano sur les bords de temps en temps.

– T’as planqué où ton sexe sur patte là ?

Toujours très classe. Tib ne change pas, au plus grand malheur de toutes les meufs qui le côtoie. Oui puis Télia ne s’attendait surement pas à le voir ici. Donc Tib qui débarque avec sa grande phrase pleine d’esprit, en cherchant un peu tout autour de lui qu’il y ait pas un mec. Franchement paraître sain d’esprit avec ce comportement peut être vraiment compliqué.

*Toi t’es un grand malade quand tu t’y met quand même.*

– Bon allez pas besoin de faire la sainte, je sais que t’as la dalle, tes fringues sont un appel au sexe, et tu t’es maquillé comme une meuf qui va baiser, t’as foutu quoi de ton top boy là ?

*Aucun commentaire, j’ai trop honte de toi.*




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Ven 30 Sep - 19:59




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.


Quand elle avait remarqué que la silhouette n'était pas celle d'un professeur ou du concierge, elle était sortie de sa cachette grand mal lui en pris, car elle tomba nez à nez avec Tibus et au vu de son visage fermer et des mots qui lui balança au visage celui-ci n'était pas en train de se rendre à un rendez-vous avec une de ses poufs, mais bel et bien là pour la surprendre et essayer de lui gâcher une nouvelle fois son plan drague. Elle devait donc se dépêcher de faire partir le garçon avant que le préfet n'arrive et ne veuille plus la voir, car même si il lui servait à attiré Tibus elle voulait tout de même profiter de lui et de son corps avant de se retrouver à nouveau seule. Pensée comme cela faisait peut-être un peu chaudasse sur les bords, mais personne n'entendait ses pensées, elle pouvait donc librement le faire sans être jugé et ce n'était pas le Poufsouffle en face d'elle n'était pas un saint loin de là et n'avait rien à dire sur la vertu des autres. Soufflant Télia repoussa l'envie de se mettre à hurler devant la vulgarité et la brutalité des mots qui sortait de la bouche de son ex petit ami. D'une voix posée et calme, elle lui répondit doucement " Je n'ai pas de sexe sur pattes, je ne fréquente que des hommes" Bien sûr, elle savait qu'il lui parlait justement du garçon qu'elle devait voir ce soir, mais elle n'allait pas rentrer dans son jeu et dans sa colère, elle était de bonne humeur et comptait bien le rester toute la soirée contrairement à la fête organisée il y a peu de temps où elle avait fini en une sorte de boule de nerf prête à exploser à tous moment. Non-rien ne pourrait mettre à mal son plan et pour le mener à bien, elle devait rester le plus zen possible et ne pas réagir aux piques lancées par le noir et jaune et qui lui semblait avoir oublié toute notion de contrôle. Il avait pris le temps de détailler sa tenue et de lancer une petite critique là-dessus, mais au moins c'était qu'il l'avait regardé un bon point pour l'aiglonne qui sourit encore et toujours avant de lui répondre. " Que je baise ou non ne te regarde plus tu n'as pas donné suite à ma question, je suis désormais libre de faire ce que je veux et si tu voulais bien t'en aller mon rendez-vous risque d'arriver et je veux pouvoir me concentrer sur lui" Bon d'accord l'adolescente était sûre et certaines qu'il ne partirait pas aussi facilement et qu'il n'avait pas encore déversé toute sa haine sur elle et sur l'homme qu'elle avait prévue de voir alors que le pauvre n'était même pas encore là, en espérant qu'il n'arrive pas tout de suite où cela allait encore se transformer en bagarre. " Et puis je n'ai pas de toy boy, je ne suis pas toi à prendre les gens que pour le cul" Non, elle ne cherchait pas à courir après chaque petit popotin musclé qui passait sous ses yeux, bien sûr, elle s'amusait de temps à autre avec un homme, mais la plupart du temps, elle voulait du sérieux, du respect, et du durable pour se sentir bien dans sa vie et dans sa tête.




Elle avait tiré le mauvais numéro avec Tibus, et même si son cœur voulait à tout pris le récupéré sa tête tentait par tous les moyens de lui montrer que d'autres hommes pouvait lui correspondre et lui apporter le bonheur dont elle avait besoin pour vivre correctement. Cependant, elle ne pouvait pas dire qu'elle était mécontente de la présence du blondinet ce soir cela prouvait que le début de son plan fonctionnait bien et qu'il n'avait pas pu s'empêcher de venir voir si elle était bel et bien au rendez-vous qui lui avait été annoncé, mais elle ne pouvait pas trop montrer sa joie cela pourrait mettre la puce à l'oreille du blond qui comprendrait surement qu'elle traficotait quelque chose. Télia savait qu'après ce soir, elle pourrait passer à la phase deux de son plan s'afficher en plein jour avec son toy boy d'après Tibus. Cela serait encore plus vicieux et sournois que cela se passerait réellement sous les yeux du Poufsouffle qui ne pourrait pas l'ignorer, un peu de ruse et d'intelligence au final, elle aurait presque pu finir chez les Serpentard si elle avait été un peu moins gentille mais elle se sentait très bien dans sa maison et ne voudrait en changer pour rien au monde. " Du coup tu comptes rester là toute la soirée ? Parce que comme tu le vois sûrement, je n'ai pas caché d'homme dans ma culotte" Cela aurait été un peu difficile en même temps sauf si elle fricotait avec une figurine en bois ce qui n'était pas trop son truc. Jetant un coup d'œil autour d'eux, elle fit attention à ce qu'ils ne soient pas découverts planté dans le couloir après le couvre-feu.




" Tu sais que tu risques de te faire prendre en étant en dehors de ton dortoir et tu n'en profites même pas, c'est dommage" Oui, elle voulait combler les blancs et en même temps savoir si Tibus allait tenter de la rendre jalouse en prétextant un rendez-vous et le fait qu'il passe par ici pour une simple coïncidence sans importance, il en état tout à fait capable après tout et cela ne serait pas étonnant de sa part de ne pas assumer sa seule envie de voir Télia et de tenter d'empêcher son plan sexe d'avoir lieu. Pour elle, c'était la réelle motivation du garçon, mais comment en être certaine ? Impossible à moins d'avoir des dons de legilimencie ce qui n'était pas du tout son cas. Du coup, elle ne pouvait que tenter de savoir, penser, connaître son ex petit ami et chercher à le comprendre de la manière la plus correcte qui soit. Pour s'occuper un peu les mains, la jeune fille réarrangea ses cheveux et jeta un coup d'œil à sa tenue qui se devait d'être parfaite.

BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Lun 3 Oct - 19:25


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




Tibus était arrivé comme une furie sur le lieu de rendez-vous de Télia. Ce n’était pas lui qu’elle devait retrouver, sans grande surprise, mais un autre garçon. Un garçon avec qui visiblement elle avait beaucoup d’affinité, assez pour vouloir le retrouver dans la salle de bain des préfets. Autant dire que ça ne plaisait pas du tout au blondinet qui considérait toujours cette jeune femme comme sa propriété. Très possessif, il n’avait pas la moindre envie ou intention de la partager. Toute cette histoire aurait pu se dérouler dans l’anonymat le plus total. Mais quelqu’un d’intelligent avait averti Tibus. Bien que cette personne ne se soit pas manifesté, elle lui envoyait des hiboux pour le tenir au courant de ce que faisait Télia, pour son plus grand bonheur. Des mots, des photos, qui ne laissaient pas de place à l’imagination et qui permettait au Poufsouffle d’avoir le plus d’informations possibles sur ce que faisait son ex-petite-amie jour et nuit. Avec un autre hibou aujourd’hui, il avait donc appris que la Serdaigle avait rendez-vous avec un mec le soir-même à la salle de bain des préfets. Il était hors de lui, très en colère. Ce soir, le pauvre Tib avait le sang chaud. Oui parce qu’on n’invite pas une fille dans une salle de bain simplement pour discuter et jouer aux cartes. Ce mec avait sans doute dans l’intention de se taper la belle Télia ce soir, et le jeune homme n’était absolument pas d’accord avec ça. Son meilleur pote, Cab, n’avait pas décidé d’empêcher le Pouffy de se rendre ici, lui apportant même son soutien. C’était comme ça qu’on reconnaissait les vrais potes après tout. Bon néanmoins Tib n’avait pas vraiment réfléchi à ce qu’il allait dire ou faire lorsqu’il arriverait là-bas, et s’il tombait nez-à-nez avec les deux « tourtereaux ». Sa mission de ce soir était de casser le coup de Télia, encore une fois. Oui il était tout à fait hors de question qu’elle voit le loup ce soir, et qu’elle gâche la nuit de ce pauvre Tib. Bah oui comment allait-il pouvoir dormir correctement s’il savait que son ex était en train de se faire secouer au même moment. Une vision d’horreur totale pour le jeune homme qui se sentait obligé de faire quelque chose.

Alors voilà, il était arrivé. Seul Télia était présente pour le moment. Son plan cul du soir devait être un peu en retard ou alors, elle avait pris soin de le cacher avant, reconnaissant le Poufsouffle qui arrivait. Tib n’arrivait pas à rester en place, ni même à cacher son énervement. A peine arrivé, il demanda à son ex-petite-amie ou était caché son sexe sur patte. Oui il avait bien utilisé cette expression, dénué de toute classe, lui faisant également remarqué qu’il savait qu’elle allait se faire sauter ce soir. Elle allait surement d’ailleurs se demander ce qu’il foutait ici, et comment il avait su qu’elle serait à cet endroit ce soir mais peu importe. Il s’en foutait totalement, l’important était d’empêcher ce qui était sur le point d’arriver. Alors que Tib était hyperactif et énervé, Télia, elle, était totalement calme et posé. Elle lui répondit d’ailleurs qu’elle ne fréquentait que des hommes, et qu’elle n’avait donc pas de sexe sur patte. Voir la Serdaigle aussi calme ne faisait que l’énerver encore plus.

Elle était même trop calme. Tibus avait l’habitude de voir Télia hors d’elle à chaque fois qu’il lui adressait la parole ces derniers temps. A la fête, elle avait été chiante et provocante, quand ils s’étaient retrouvés tous les deux pour parler des combines de Tib, elle l’avait carrément giflé et crié dessus. Mais là, c’était une toute nouvelle Télia qu’il retrouvait. Quelqu’un de posé, quelqu’un de plutôt heureux qui attend tranquillement son rendez-vous. Chose qui déplaisait fortement au Poufsouffle. Le jeune homme ne se contrôlait plus vraiment bien, et lui balança quelques piques pour lui faire comprendre qu’il savait totalement qu’elle allait se faire sauter ce soir. Il lui redemanda encore une fois ce qu’elle avait foutu de son top boy.

*Parce que si tu le trouves, tu vas faire quoi ? Le taper ? T’as l’intention de mettre un point dans la gueule de tous les mecs qui approchent de trop près cette garce ou quoi ?*

La jeune femme lui sourit puis commença à répondre en lui disant que le fait qu’elle baise ou non ne le regardait plus puisqu’il n’avait pas donné de suite à sa question, et qu’elle était désormais libre de faire ce qu’elle voulait. Elle lui demanda également par la même occasion de bien vouloir s’en aller puisque son rendez-vous risquait d’arriver et qu’elle voulait pouvoir se concentrer sur lui seul.

*SALE GARCE.*

Télia ne devait pas être assez stupide pour avoir l’illusion que ces quelques paroles suffiraient pour faire partir le jeune homme. Elle devait bien se douter que ce n’était pas aussi facile de se débarrasser de Tib. Oui parce qu’il n’avait pas la moindre intention de barrer maintenant. Il resterait même toute la soirée avec elle et son mec, si c’était le seul moyen d’être sûr qu’elle n’enlèverait pas sa culotte. Tib avait bien l’intention de faire tout ce qui était en son pouvoir pour que Télia ne puisse pas avoir une partie de jambe en l’air ce soir.

– ‘Tain tu savais très bien que je pourrais pas te répondre en une semaine. Et si tu crois que je vais partir pour que l’autre puisse te dépoussiérer la cheminée …

Répondit-il. Oui la dernière fois qu’ils s’étaient vu, la jeune femme lui avait lancé un ultimatum et lui avait donné une semaine pour choisir entre sa vie de débauché et elle. Sans surprise il n’avait pas réussi à faire un choix dans un aussi petit laps de temps. Mais ce n’était pas pour autant qu’il avait l’intention de lui lâcher la grappe bien au contraire. Tib toujours aussi classe avait bien fait part de ses intentions à Télia. Il ne comptait pas partir, et il fallait bien qu’elle le sache.

Si son mec arrivait dans les prochaines minutes, ça ne risquait pas de finir bien. Tib était bien trop énervé pour discuter tranquillement et son poing allait sans doute finir très vite dans la gueule de son top boy. D’ailleurs en parlant de top boy, Télia lui annonça qu’elle n’en avait pas, qu’elle n’était pas comme lui, à prendre les gens que pour le cul. Ok juste. Lui prenait les nanas que pour le cul, et alors, où était le problème. Quand il s’agissait de lui il n’en avait pas, mais quand il s’agissait d’elle, ce n’était absolument pas le même discours.

– C’est censé vouloir dire quoi ça ? T’attend ton mec ?

Si cette phrase aurait dû être prononcé dans un esprit de « je m’enfoutiste », Tib avait totalement raté. C’était clair dans sa voix, qu’il en avait bien quelque chose à faire. Dans son esprit, ce n’était pas possible. Télia ne pouvait pas avoir un mec, parce qu’elle était à lui, parce qu’elle l’aimait lui et pas un autre. C’était surement très égoïste mais Tib, malgré tout, n’avait jamais pensé que la jeune femme puisse lui échapper à ce point. Alors oui, pour Tib ce soir la jeune femme allait se faire sauter, parce qu’elle voulait du sexe. Imaginer qu’elle ait un mec ? Non c’était trop. Impossible.

Tibus était stressé et nerveux. A quoi elle jouait ? Pourquoi elle était aussi calme en voyant Tib dans cet état. Le jeune homme continuait de faire les cent pas, à chercher à droite, à gauche, au cas où, s’il pouvait apercevoir ce mec. La jeune femme, commençait peut-être à s’impatienter un peu puisqu’elle lui demanda s’il comptait rester là toute la soirée, parce qu’elle n’avait pas caché d’homme dans sa culotte, comme elle le disait si bien.

– J’ai pas l’intention de bouger. Je vais rester ici toute la soirée s’il le faut.

Répondit le jeune homme en regardant bien son ex dans les yeux, et en croisant les bras. Il ressemblait à un gamin à qui on avait dit non, et qui ne lâchait pas sa maman jusqu’à qu’elle cède. Soit Télia allait annuler ses plans, soit Tib resterait avec elle visiblement.




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Mar 4 Oct - 23:17




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.



Télia ne savait plus vraiment comment agir, elle s'attendait à ce que Tibus agisse à un moment donné suite au hibou qu'elle avait envoyé, mais elle ne pensait pas qu'il débarquerait ici sans avoir l'intention d'en bouger. Qu'il vienne lui crier dessus d'accord, mais qu'il refuse de partir ce n'était pas du tout prévu dans son plan et maintenant, elle ne savait plus quoi faire ou dire pour débloquer la situation. Elle ne devait cependant pas céder à la colère ou sinon tout serait ruiné et elle ne le voulait vraiment pas, son plan était en marche et semblait fonctionner ce n'était pas le moment de tout foiré pour un coup de colère qui mettrait en péril la suite des événements, si suite il y avait car si son rendez-vous débarquait maintenant les choses risquait de dégénéré avec Tibus et elle n'était pas sûre que le mec accepte de la voir à nouveau après cela. L'aigle en était même à prier Merlin pour que le garçon en question lui pose un lapin, et ne vienne pas histoire qu'il n'est pas d'histoire inutile se soir. La brune pestait intérieurement contre elle même pour ne pas avoir prévue cette possibilité là, pourtant elle connaissait Tib et aurait du prévoir qu'il était capable de débarquer et de ne pas vouloir partir exprès pour lui gâcher sa soirée, la prochaine fois elle prendrait plus de temps pour mettre son plan en place il lui fallait éviter de nouveau échec.



Bon, on réfléchit vite à quoi répondre pour ne pas rester planté là comme une cruche devant lui, vite Télia trouve quelque chose de bien pertinents à lui envoyer dans les dents après tout, il le mérite. Bon d'accord, elle savait à l'avance que le temps donné au Poufsouffle pour choisir entre sa vie de débauche et elle-même était bien trop court à ses yeux, mais aux siens, il était largement suffisant une personne amoureuse n'aurait pas hésité avant de choisir, elle n'aurait pas eu à réfléchir avant de savoir quoi faire alors si lui avait besoin de temps, c'était qu'il n'était pas assez attaché à elle et qu'il ne méritait pas qu'elle se prive de vivre pour lui aussi simple que cela. Blessant terriblement d'ailleurs, c'était cela qui l'avait poussé à vouloir se venger et à mettre se plan en place parce qu'elle avait été blessée dans son orgueil et que cela faisait terriblement mal de voir que l'homme dont elle était amoureuse n'arrivait même pas à choisir entre elle et des coups d'un soir. Pourtant, Télia se sentait débile d'avoir espéré ne serait-ce que deux secondes que le choix de Tib se porte sur elle. Non l'aigle n'avait jamais été la plus importante aux yeux du blond même si elle avait cru l'être à un moment donné.




Fermant les yeux deux secondes, elle répondit toujours aussi calme mais beaucoup moins enjouée. " Tu aurais dû pouvoir le faire, si je comptais réellement à tes yeux, tu aurais réussis à la faire, tu m'as juste prouvé que je n'étais rien pour toi Tibus alors s'il te plaît laisse moi vivre ma vie cette fois-ci, je ne supporte plus d'être ton objet et je ne le serais plus, et ce, à partir de ce soir ", C'était ce soir le tournant de sa vie plus jamais elle ne serait une femme objet non soit le jaune et noir réalisait qu'il tenait à elle et elle devenait sa petite amie ou du moins, ils tentaient une nouvelle fois d'être ensemble soit elle l'oublierait dans les bras d'un autre, il n'y avait pas d'autre option, elle ne serait pas une fille obligée de coucher avec son ex parce qu'elle ne pouvait pas avoir d'autre mec à cause de celui-ci, c'était finie. Elle lui avait avoué être amoureuse de lui et rien n'avait changer, elle n'avait que seize ans, mais elle voulait croire à l'amour et elle l'attendait et avec lui, elle n'aurait pas vraiment d'amour, il ne voulait que son corps. Merlin l'avait sans doute punie pour une faute qu'elle avait dû commettre plus jeune. " Tu penses avoir ton mot à dire ?" Elle savait parfaitement que pour lui, c'était normal de donner son avis et d'imposer ses choix parce qu'il pensait qu'elle lui appartenait, mais ce n'était pas le cas.


Dans la réalité des faits, ce n'était que le deuxième rendez-vous qu'elle avait avec ce type, on ne pouvait donc pas dire que c'était son mec, mais sentir le malaise du Pouffy quand il prononça ses mots fut hautement jouissif pour elle qui commençait enfin à apercevoir autre chose que de la possessivité mal placée. Au fond Tibus n'acceptait pas qu'elle puisse l'oublier et passe à autre chose, mais il ne voulait pas l'avouer et se cachait derrière diverse prétexte bidon pour soulager sa conscience. Stupide homme. Et stupide femme aussi à tomber aussi facilement amoureuse après quelques sourires et belles paroles. " Peut-être que oui, peut-être que non, seul Merlin le sait" Elle jouait avec le feu et elle en avait pleinement conscience, mais cela l'amusait un peu de pouvoir jouer et d'avoir les cartes en main, le pouvoir pour une fois même si cela ne durerait surement pas longtemps connaissant l'aptitude du blondinet pour retourner la situation à son avantage en toute circonstance. Elle n'allait pas lui avouer qu'elle voulait juste passer un moment sexuel avec le garçon qui devait arriver sinon elle serait au même stade que tous les poufs que lui-même se soulevait quand il en avaient envie et ce n'était pas une chose qu'elle voulait.



" Tu ne vas pas partir ?" Il semblait tellement stresser et nerveux qu'il lui faisait peine à voir, elle aurait aimé pouvoir le serrer tout simplement dans ses bras, mais lui avait tout compliqué en mentant à son sujet, en tentant de contrôler sa vie, en ne l'aimant pas assez simplement pour pouvoir être avec elle, mais en l'aimant trop pour la laisser vivre sans qu'elle ne soit avec lui. Une situation tellement compliquée qu'elle serait sans doute longue avant de s'apaiser totalement. Mais que pouvait-elle faire, bien entendue, elle n'allait pas voir le garçon qu'elle avait prévu de voir pour qu'il ne se fasse pas frapper par son ex, mais devait-elle rentrer dans sa salle commune ou bien passer la soirée avec Tibus ? Elle ne savait pas et n'avait pas beaucoup de temps devant elle pour y réfléchir et trouver la bonne solution. " Si tu ne bouges pas occupe moi au moins que je ne passe pas à côté d'un super coup pour rien" Oui voilà elle allait lui laisser le choix l'occuper ou partir ou elle pouvait aussi le draguer et voir jusqu'ou il était prêt à aller pour l'avoir que pour lui ? C'était peut-être une bonne idée, mais si elle faisait cela, elle devait oublier son idée de s'afficher ensuite avec un homme parce qu'elle n'était pas une salope et n'allait pas coucher avec un type pour s'afficher ensuite avec un autre. Grr elle ne savait pas quoi faire et c'était terriblement frustrant pour elle. " Et quand je dis m'occuper, tu dois être à la hauteur de mon rencard sinon je file le retrouver avant qu'il n'arrive ici" Tentatrice la petite Télia, elle ne savait pas vraiment ce qu'il lui prenait, mais elle se trouvait audacieuse ce soir. Mais le message devait être passé chez le blond du moins elle l'espérait sinon elle était mal barrée. " Alors tu remplace mon rendez-vous ou pas ?"

BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Mer 5 Oct - 3:51


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




Tibus était vraiment furieux ce soir, même s’il essayait de contenir sa colère pour qu’elle ne soit pas pris de travers. Il s’était rendu sur le lieu de rendez-vous de Télia et de son top boy mais pourquoi ? Il n’avait même pas réfléchi avant, il n’avait aucun plan. Il savait juste une chose, il voulait simplement empêcher son ex-petite-amie d’avoir ce rencard. Oui dans sa tête, c’était absolument impossible d’imaginer la Serdaigle avec un autre mec. Et il allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas avoir ce genre d’image dans sa tête. Il n’avait peut-être pas de plan parfaitement construit mais il agirait en fonction de ce qu’il se passerait. Il n’aurait également aucun scrupule à cogner sur ce mec qui avait osé filer un rendez-vous à sa garce. S’il tapait au bon endroit, peut-être même que le garçon ne pourrait pas se servir de son engin ce soir. Et ce serait une double victoire pour le Poufsouffle qui aurait réussi à pourrir le rendez-vous de son ex et empêcher un mec de prendre son pied. Bon Tibus n’était pas comme ça d’habitude, il n’aimait pas forcément casser le coup des autres mecs. D’ailleurs il était même toujours prêt à apporter son aide pour que quelqu’un d’autre puisse conclure aussi et s’éclater. Mais pas avec son ex, voilà tout. Elle était intouchable, imbaisable, infréquentable, et tous les mecs de cette école allaient peut-être finir par l’imprimer. Et pourtant, dieu savait combien de garçon Tib avait repoussé à l’aide de stratagèmes et de mensonges bien planifiés, mais visiblement il y avait un peu trop de zguegs dans cette école pour réussir à tous les tenir éloigné de la Serdaigle. Mais non rien n’y faisait, il y en avait toujours un qui passait entre les lignes du filet. Mais ce soir, il en était hors de question. Tib avait décidé que Télia n’aurait pas de rapport sexuel avec ce mec, alors ça n’arrivera pas. Oui le Poufsouffle continuait d’avoir l’illusion qu’il pouvait totalement contrôler la vie et les fréquentations de son ex-petite-amie.

Tibus était donc en compagnie de Télia dans ce couloir, devant la salle de bain des préfets. Ils avaient l’air malin tous les deux plantés là. D’ailleurs l’heure du couvre-feu était bien dépassée et si jamais quelqu’un les trouvait en dehors de leur dortoir, ils risqueraient une retenue. Le pire qui pourrait arriver soit que Rusard les choppe. Lui était vraiment un battard le soir. Il serait bien capable de les obliger à faire une retenue sur le champ au lieu de les laisser tranquillement aller dormir et de les punir le lendemain. Mais d’un autre côté, se faire attraper par le concierge arrangeait bien les affaires de Tib aussi, puisque si la jeune femme était coincée en retenue avec lui, elle ne risquait pas de se faire sauter la rondelle par ce mec avec qui elle avait rendez-vous. En fait dans tous les cas, tout était une bonne nouvelle pour le Pouffy. Oui vous ne rêvez pas, vous avez bien entendu, Tib préfèrerait se faire coller, et passer sa nuit en retenue plutôt que de laisser Télia tranquille ce soir. Oui il est un peu dérangé, mais dans le fond on l’aime bien ce petit fou. La jeune femme lui avait rappelé qu’il ne lui avait pas donné de réponse à son ultimatum et qu’elle était maintenant libre de faire ce qu’elle voulait, avec qui elle voulait et quand elle voulait. Sur le fond elle n’avait pas tort, elle avait bien précisé à Tib qu’il avait seulement une semaine pour prendre une décision. Mais il ne pouvait pas. C’était trop court pour lui. Et en même temps, il ne pouvait non plus se faire à l’idée de lâcher Télia une bonne fois pour toute et de la laisser tranquille. Tout était chamboulé dans son petit cerveau, et tout ça c’était à cause d’elle, il fallait bien le comprendre aussi.

*Allez mon grand, dans ta vie ce serait quand même pas mal si tu prenais une décision un jour ou l’autre, plutôt que de toujours hésiter pour n’importe quoi.*

La jeune femme était calme, trop calme. Ce qui contrastait énormément avec le tempérament nerveux de Tib. Elle lui répondit qu’il aurait dû pouvoir le faire, si elle comptait réellement à ses yeux. Elle continua en lui disant qu’il lui avait simplement prouvé qu’elle n’était rien pour lui. Et elle lui demanda une nouvelle fois de la laisser vivre sa vie parce qu’elle ne supportait pas être son objet, et qu’elle ne le serait plus d’ailleurs à partir de ce soir. Elle était ferme et semblait très sûre d’elle. Mais Tib ne comprenait pas. Ou plutôt c’était Télia qui ne semblait vraiment pas comprendre ce que pensait le jeune homme à propos d’elle. Ce n’était pas possible autrement. Sinon elle ne dirait pas des choses comme ça.

– Mais putain, tu te rends pas compte que c’est justement parce que tu comptes que j’arrive pas à choisir.

C’était la logique de Tib. Bah oui parce que si n’importe qui lui avait demandé de choisir, il aurait pris la décision de garder sa vie de débauche sans même prendre la peine de réfléchir plus de cinq minutes. Télia n’était pas n’importe qui, et c’était ça qui rendait les choses plus compliqués, c’était ça qui rendait le choix complètement impossible à faire. Parce qu’elle comptait, parce qu’elle n’était pas qu’une simple pouf qu’il pouvait balancer et à qui il pouvait ne plus penser. Elle pensait quoi ? Que ça lui plaisait de pas pouvoir la laisser tranquille et de toujours vouloir s’immiscer dans sa vie. Non mais il ne pouvait pas arrêter, c’était plus fort que lui. Malgré toute l’énergie que ça prenait, malgré tout le temps qu’il gaspillait. Pour lui ça en valait la peine s’il était sûr qu’elle ne voit pas d’autre mec. Il ne l’avouera sans doute jamais à voix haute mais on pouvait peut-être deviner que l’une des grandes peurs du jeune homme était justement qu’elle aille voir ailleurs et qu’elle se rende compte qu’il y a mieux que lui, et qu’elle peut avoir mieux que lui, et qu’elle finisse totalement par l’oublier.

Le jeune homme avait fait comprendre à Télia qu’il n’avait pas l’intention de se bouger pour laisser ce mec la dépoussiérer. Ce à quoi la jeune femme lui demanda s’il pensait qu’il avait son mot à dire.

– Oui.

Evidemment il le pensait, il en était même convaincu. Pour lui il avait son mot à dire dans les fréquentations de son ex-petite-amie. Il ne voulait que personne la touche, c’était aussi simple que ça. Très égoïste aussi évidemment. Télia lui avait fait comprendre qu’elle ne prenait pas les gens que pour le cul. Mais qu’est-ce que ça voulait bien dire : que ce mec n’était pas qu’un plan d’un soir ? Alors se pourrait-il que la jeune femme ait un petit ami. Le malaise dans sa voix quand il lui posa la question ne laissa pas l’ombre d’un doute que ça ne lui plaisait absolument pas. Télia continuait à jouer les garces en ne lui donnant pas de réponse simple. Ni oui ni non. Tib ne savait absolument pas quoi répondre, il était vraiment désemparé. Imaginer la jeune femme avec un autre était un coup un peu trop fort pour qu’il puisse répondre du tac au tac comme il le fait d’habitude.

A la place, il l’informa qu’il n’avait pas la moindre intention de partir. Il allait rester là, à attendre ce mec avec elle s’il le fallait mais il ne bougerait pas son cul. Elle ne se le taperait pas ce soir, il allait bien tout faire pour d’ailleurs. La jeune femme lui demanda s’il n’allait pas partir. Il la regarda, levant un sourcil. Evidemment qu’il allait rester, elle le connaissait, elle n’avait même pas besoin de poser la question. Et puis là : surprise ! La jeune femme le regarda et lui annonça que s’il ne bougeait pas il pouvait au moins s’occuper d’elle, qu’elle ne passe pas à côté d’un super coup pour rien. Retournement total de situation. Un tel revers que Tib en fut un instant bouche-bée. Non celle-là, il ne s’y attendait pas du tout. Elle rajouta que quand elle parlait de s’occuper, elle sous-entendait qu’il devait être à la hauteur de son rencard sinon elle filait le retrouver. Encore une fois elle lui demanda donc s’il avait l’intention de remplacer son rencard ou pas.

*Hé ho Tib réveille toi, tu n’es pas en train de rêver. Ferme ta bouche, parce qu’elle va toucher le sol et passe à l’action mon grand.*

– T’es une sacré garce toi.

Lança-t-il avec un sourire aux lèvres. Subitement il s’était calmé. Bah oui quand même la jeune femme voulait visiblement passer la soirée avec lui ce qui était une très bonne nouvelle. Son insulte était à prendre comme un compliment. Du moins pas comme une insulte. Whouah, Tib n’arrivait pas vraiment à croire ce qui était en train de lui arriver. Mais s’il pouvait évincer l’autre mec, il n’allait pas se gêner pour. Heureusement par chance, Tib avait sauté une préfète, il n’y a pas si longtemps que ça et connaissait le mot de passe pour rentrer dans la salle de bain. Bon il allait peut-être pas préciser ce petit détail à Télia. Elle venait juste de lui dire qu’elle était open pour ce soir avec lui. Inutile de tout gâcher avec de tout petit minuscule détail. Les voilà entré dans la salle de bain. Au moins ici, ils avaient moins de chance de se faire choper.

– Content de savoir que t’en a rien à foutre de ton top boy.

Lança le jeune homme avec un sourire de victoire sur les lèvres, avant de pousser la jeune femme contre le mur et de l’embrasser. Il pouvait lui faire passer une très bonne soirée, ça il en était sûr. Oui une bonne soirée chez Tib impliquait forcément du sexe. Et en plus de ça Télia était vraiment très sexy ce soir. Même si tous ces efforts n’avaient pas été fait pour lui à base, c’était quand même lui qui allait en profiter, alors il s’en fichait. Le jeune homme enleva son tee-shirt puis son pantalon avant de prendre la jeune femme dans ses bras et de se jeter avec elle dans l’eau. Ouais lui avait pris soin d’enlever ses fringues mais n’avait pas laisser le temps à la jeune femme de faire de même. Tout allait un peu vite, Télia n’avait surement même pas eu le temps de se rendre compte de ce qu’il se passait. Bon dans l’eau il l’avait lâché et il remonta à la surface.

– T’as vraiment besoin de ton maquillage de pouf pour séduire un crétin ?

Traduction dans le langage de Tib : tu n’as pas besoin de te maquiller autant pour être jolie.

*Tu sais ce qui est ridicule : le sourire sur ton visage. Fais gaffe petit robot on pourrait croire que tu as des sentiments.*




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Mer 5 Oct - 16:58




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.



Télia avait dû faire un choix en deux secondes et demi choisir comment agir et quoi dire pour débloquer la situation sinon ils allaient rester comme deux benêts debout dans le couloir alors que la nuit était tombée depuis longtemps. Les deux adolescents pouvaient être têtus et aucun ne voudrait souhaiter céder du terrain, mais l'un devait bien le faire pour que les choses bougent. La colère du blond la poussait à modifier ses plans à tout revoir de manière hyper rapide, car si il s'énervait de trop les choses allaient mal tourner et ce n'était pas ce que la brunette désirait, elle voulait que leur relation s'améliore et non qu'elles se dégradent, mais en même temps, elle n'était pas sûre que coucher à nouveau avec lui puisse améliorer les choses. Mais en même temps, elle se mentirait à elle-même si elle se disait qu'elle n'en n'avait pas envie, depuis la fête et le baiser que lui avait donné le blond, elle avait envie de plus, mais elle ne le disait pas et ne le montrait pas parce qu'elle ne voulait pas que le garçon sache qu'il l'avait perturbée et troublée. Parce qu'il n'avait pas choisi et qu'elle était blessée de ce fait et qu'une fille blessée peut agir bêtement. Il ne peut la comprendre leurs cerveaux étant branché sur deux lignes bien distinctes, mais pour elle le non-choix signifiait qu'elle n'était rien et qu'il préférait ses plans culs à elle simple, mais d'après ses mots à lui, c'était plutôt le contraire et là pour le coup l'adolescente ne comprenait, mais pas du tout, le blondinet. Il devait venir d'une autre planète, elle en était sûre désormais. " Tu n'as cas me choisir si je compte vraiment... Mais tu ne veux pas faire de concession Tib tu veux tout, moi et tes plans culs avec tes poufs, mais tu ne peux avoir les deux"


Elle ne pouvait rester à attendre et a partager le garçon avec tous un tas de filles ce n'était pas possible et ce n'était pas vivable pour elle, sans doute que cela pourrait l'être pour Tibus qui ne semblait pas avoir de soucis à changer de partenaire sexuelle comme il changeait de chemise, mais elle avait besoin de se sentir appréciée et importante, même si bourrée elle pouvait faire l'impasse sur quelque principe et pouvait se laisser aller dans les bras d'un homme. Un seul avait eu ce privilège depuis la fin de son histoire avec le blondinet, mais cela, elle le gardait secret pour que le type n'est pas d'ennuis à cause d'une de ses erreurs de parcours. Au final, les deux adolescents se trouvaient encore et encore dans la même spirale infernale, le blond possessif pensait avoir le droit d'interférer dans sa vie et la brune trop attachée à lui n'arrivait pas à réellement prendre ses distances pour le forcer à sortir de sa vie. D'une manière ou d'une autre, elle appréciait de voir la jalousie du Poufsouffle quand elle parlait d'approcher d'autre mec que lui, pire de sortir avec quelqu'un dans ce genre de moment, elle avait l'impression d'être importante aux yeux du garçon pas un simple objet une personne réelle et c'était à la fois pénible que cela s'exprime de cette manière et à la fois positif pour son petit cœur qui souffrait de ne pas recevoir assez d'attention. " Tu ne changeras jamais d'avis alors ?"




Si une baffe, un ultimatum et une grosse dispute ne suffisaient pas Télia ne savait plus quoi faire pour que le jaune et noir comprenne qu'elle n'était pas à lui si lui n'était pas à elle. Cela pouvait sembler logique pour la plupart des gens, mais il semblait que pour lui cela soit incompréhensible et se battre dans le vide était tout de même assez fatiguant, il fallait bien l'avouer. Alors elle avait fait le fameux choix, celui de provoquer le blond en lui disant que si il comptait rester là, il devait l'occuper, et quand elle parlait d'occupation, elle ne parlait pas de simplement discuter avec elle. Non-non clairement la jeune fille lui avait sous-entendu de remplacer son rencard puis elle l'avait répété de manière plus claire pour être sûre d'être comprise cette fois-ci et la réaction fut, on ne peut plus, rapide. Le blond nerveux et colérique depuis le début de leur conversation retrouva le sourire en deux petites secondes tout en la traitant de garce. Venant d'un autre, elle se serait surement vexé, mais elle connaissait la manière de parler du Pouffy et ne s'en formalisa pas, c'était assez affectueux pour lui. Et de toute manière, elle n'eut pas le temps d'y penser plus, car le garçon prononça le mot de passe permettant d'accéder à la salle de bains, elle était certaine de ne pas vouloir savoir comment il avait eu le mot de passe étant sûr qu'elle n'apprécierait pas alors elle ne posa pas de question.



Visiblement ravi, le garçon en rajouta bien sûr une couche en lui faisant savoir qu'il était heureux qu'elle se fiche bien de son toy boy comme il s'amusait à le dire, oui, il était vrai qu'elle se fichait bien du mec en question et qu'il n'avait été qu'un malheureux pion, mais elle ne pouvait l'avouer réellement à son ex petit copain qui ne serait plus aussi content si il apprenait que c'était elle qui lui avait envoyé des message anonyme par hiboux. " Je ne pense pas perdre au change de toute manière ", C'était une réponse évasive mais bonne pour l'ego du blaireau qui la poussa contre le mur pour l'embrasser et contrairement à la fête la jeune fille ne se fit pas prier pour participer elle aussi au baiser donné. Cette fois-ci, elle le voulait et était heureuse de l'avoir, elle pouvait donc y participer sans soucis et elle ne s'enfuirais pas après. Elle l'observa ensuite se déshabiller sans un mot et avant d'avoir pu comprendre quoi que se soit elle se retrouva dans l'eau. Ça, elle ne l'avait pas vu venir, elle remonta donc à la surface complètement trempée et remettant donc ses cheveux à l'arrière de sa tête pour pouvoir voir le coupable. Elle se retrouvait en combi-short dans l'eau, et sa tenue sexy de base se transformait en une seconde peau qui moulait absolument tout son corps, heureusement qu'elle avait mis du maquillage résistant à l'eau sinon elle ressemblerait à un panda en plus du reste.




Maquillage qui semblait ne pas plaire à Tib qui lui fit une remarque là-dessus. Remarque à laquelle la jeune fille ne répondit pas tout de suite se rapprochant du bord, pour retirer ses chaussures et son vêtement trempé et serait plus à l'aise en sous-vêtements et en plus, il était plutôt affriolant cela plairait au garçon, elle en était sûre. " Je ne pensais pas être trop maquillé pourtant..." Puis débarrasser de ce qui était gênant, elle retourna vers le garçon, elle était bien décider à profiter de sa soirée jusqu'au bout, du coup, elle retourna prêt du blondinet se collant à lui autant que possible et le regardant espiègle. " Si c'est ta technique pour me voir en sous-vêtements, tu as gagné, quelle est la prochaine étape monsieur ?" Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas trouvé dans ce genre de situation avec un homme, mais bizarrement, elle était totalement, à l'aise, et joueuse en plus de cela, car elle laissa ses mains se balader un peu partout sur le blond tout en l'embrassant à nouveau. Il voulait remplacer son toy boy, il n'avait donc pas fini d'être avec elle et si c'était certains qu'ils finiraient pas coucher ensemble Télia comptait bien rendre l'homme fou avant que cela arrive. " J'ai jamais fait ça dans l'eau en plus" Parce qu'il fallait bien y faire quelque allusion, c'était plus marrant.

BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Mer 5 Oct - 19:51


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




Bon la situation ne risquait pas vraiment de se débloquer si ça continuait comme ça. Parce que Télia avait bel et bien un rendez-vous avec un garçon. Un mec qui pouvait d’ailleurs arriver d’une minute à une autre devant la salle de bain des préfets. Et puis Tib n’avait pas la moindre intention de bouger ses fesses pour retourner dans sa salle commune. Non c’était hors de question de se barrer maintenant et de laisser à la jeune femme l’opportunité de batifoler et de passer une bonne soirée avec une personne pleine de testostérone. Et puis retourner chez les Poufsouffle, se mettre bien au chaud dans son lit et avoir des images de Télia avec un mec ne l’intéressait pas du tout. Autant rester ici et continuer de gâcher son rendez-vous du mieux qu’il peut. C’était de la jalousie et de la possessivité mal placé, c’est clair. Mais Tib n’avait pas la moindre envie que Télia se rapproche d’un autre garçon donc il se fichait bien de ce que tout le monde pensait. La Serdaigle n’était surement pas des plus ravie que son ex-petit-ami se soit incrusté à son petit tête-à-tête avec son nouveau top boy, mais bizarrement elle n’avait pas posé plus de question que ça au Pouffy pour savoir comment il avait récupéré des informations aussi précises. Quoi qu’elle faisait partie de la maison des érudits alors elle avait sans doute utilisé son cerveau un petit peu. Bien que Tib n’ait pas la moindre idée de qui lui avait donné ces informations, Télia pouvait penser que c’était peut-être la grosse Sarah. Cette fille était un peu la grosse commère de l’école, et souvent Tib lui avait demandé de suivre Télia pour obtenir des informations. Et vu le gabarit, la Serdaigle n’avait pas mis longtemps à comprendre que Sarah pouvait enquêter sur elle. Ou alors elle avait peut-être pensé à Cab qui aurait pu entendre des informations. Bref dans tous les cas, Télia devait sans doute avoir sa petite idée sur qui avait balancé et n’avait pas forcément envie d’en parler, elle devait juger cette discussion inutile. Mais pour une fois, il fallait le préciser, Tib n’y était absolument pour rien dans l’obtention de ces informations personnelles au sujet de son ex-petite-amie.

Tibus savait pertinemment qu’il avait dû blesser Télia en ne choisissant pas selon ses règles, c’est-à-dire en une semaine. Il y avait pensé, et il y pensait toujours d’ailleurs. Mais ce choix était trop dur pour lui, et elle n’avait pas l’air de comprendre la difficulté que cela représentait pour lui. Elle devait déjà s’estimer heureuse qu’il hésite à ce point, et qu’il se torture l’esprit pour elle. Parce que si ça avait été une autre fille, il aurait évidemment choisi dans les secondes qui auraient suivis. Mais Tib ne se rendait pas vraiment compte que ces actes ou en l’occurrence l’absence d’acte pouvait blesser les gens, et que son comportement avait pu blesser Télia. Il ne comprenait pas qu’elle pouvait penser qu’il préférait ses poufs à elle en ne disant rien, et en ne parlant pas. Télia ne comprenait pas non plus le jeune homme. Et Tib se sentait frustré d’être à ce point incompris par la jeune femme. Justement le fait qu’il n’ait pas fait ce choix montrait quand même l’attachement qu’il portait à la belle Serdaigle. Bref, un jour peut-être ils arriveraient à se comprendre mais ce n’était pas gagné. Surtout que Tib était encore bien trop enfermé dans son rôle de grand dur, coureur de jupons, allergique aux sentiments. C’était trop dur et inconcevable qu’il puisse avouer à voix haute, et même simplement à lui-même qu’il ne surveillait pas les gestes de Télia simplement parce qu’il n’aimait pas qu’on lui prenne ses restes. Il se mentait surement même à lui-même, alors tant que c’était le cas, il ne pourrait sans doute pas donner une bonne réponse à son ex-petite-amie.

*Pauvre garçon, réveille-toi un peu quand même. Tu viens ici, camper devant la porte de la salle de bain des préfets simplement pour gâcher un rendez-vous, t’es grave.*


La jeune femme lui répéta une nouvelle fois qu’il n’avait qu’à choisir si elle comptait vraiment. Elle rajouta qu’il ne voulait pas faire de concession, qu’il voulait tout : elle et ses plans culs. Mais il ne pouvait pas avoir les deux. C’était ce que lui disait Télia. Evidemment dans un monde parfait il voulait avoir les deux. Et il savait très bien comment était la jeune femme, qu’il ne pourrait jamais avoir les deux en même temps. Et voilà pourquoi le choix était quand même aussi compliqué. Vivre comme ça de baise et d’eau fraîche, c’était son quotidien depuis quelques années maintenant et devoir tout abandonner était quand même compliqué. Après Télia était loin d’être comme lui, donc c’était peut-être normal qu’elle ne comprenne pas son point de vue. D’un autre côté, Tib ne pouvait pas répondre à ces paroles, parce que le problème c’est qu’elle avait raison, du moins sur la deuxième partie de sa phrase.

Tibus pensait toujours qu’il avait son avis à donner sur tout ce que faisait Télia dans sa vie amoureuse et sexuelle. Il ne disait pas ça comme ça, il en était vraiment persuadé tout au fond de lui qu’il avait vraiment son mot à dire. Toujours un problème de possessivité mal placé probablement, et rien n’y faisait. Télia pouvait bien s’énerver, le gifler ou bien complètement l’ignorer, ça ne donnait pas envie au jeune homme de changer. Il avait besoin d’avoir ce contrôle sur la vie de Télia pour être sûr qu’elle ne voyait pas d’autres garçons, pour être sûr qu’elle ne couche pas avec un autre, pour être sûr qu’elle ne lui échappe pas au fond. Elle lui demanda s’il ne changerait jamais d’avis alors. Pour le moment en tout cas il n’en avait pas l’intention, c’était clair.

– Je comprends même pas pourquoi tu te fatigues à m’engueuler, tu sais bien que ça changera pas.

Répondit-il simplement. Bon quand il parlait de gueuler, c’était surtout par rapport à leur dernière tête à tête. Mais oui elle continuait à lui crier dessus, pensant peut-être que ça allait avoir un impact sur lui, mais ce n’était surement pas la bonne manière pour faire comprendre les choses au jeune homme.

La jeune femme avait tout de même subitement changer de comportement à l’écart de Tib. Maintenant elle lui proposait même de remplacer son rencard d’un soir. Même si elle dû répéter plusieurs fois pour que le jeune homme comprenne exactement ce qu’elle voulait, il n’avait pas l’intention de se faire prier. Il connaissait par veine le mot de passe de la salle des bains des préfets et entraina son ex-petite-amie avec lui à l’intérieur. Tibus était content de voir qu’elle se fichait complètement de son top boy au final. Et puis elle lui annonça même qu’elle ne pensait pas perdre au change. Tib la plaqua contre le mur et l’embrassa. Baiser que la belle lui rendit également. Cette soirée avait pris une toute nouvelle tournure qui commençait vraiment à plaire au jeune homme. Ni une ni deux, il se mit en caleçon, attrapa la jeune femme et sauta à l’eau avec elle. Les affaires mouilles laissaient encore moins se place à l’imagination pour le plus grand plaisir du Poufsouffle. Elle se rapprocha du bord, tandis que Tib ne quittait pas la jeune femme des yeux, et se mit en sous-vêtements.

*CHAUD.*

Tib lui avait fait une remarque sur son maquillage quand ils avaient atterri dans l’eau. La jeune femme ne pensait pas s’être trop maquillé. Elle lui lança que si c’était sa technique pour la voir en sous-vêtement, il avait gagné. Elle lui demanda également qu’elle était la prochaine étape. Tib était ébloui par le corps de Télia, et il lui fallut quelques secondes pour se remettre les idées en place et retrouver l’usage de la parole.

– T’as pas besoin de ton maquillage c’est tout.

Soudainement mal à l’aise en ayant donné un vrai compliment sans doute pour la première fois de sa vie, le jeune homme se rattrapa vite en continuant de parler, cette fois-ci sur un ton qui lui était beaucoup plus habituel.

– Tain t’es sacrément bonne, tu as un corps de fou, j’avais presque oublié comme tu te la jouais prude ces derniers temps.

Finit-il par dire. Oui un compliment n’est pas un vrai compliment s’il n’est pas gâché par un langage vulgaire presque immédiatement. Petit rappel aussi à la jeune femme (qui n’avait sans doute pas oublié) qu’elle n’avait pas voulu coucher avec lui depuis un bon moment maintenant. Mais elle avait toujours un corps limite parfait. Des seins et des fesses juste à la bonne taille, mince. Bref, c’était tout à fait le type de corps que Tib aimait par-dessus tout. Elle lui avait quand même demandé quel était la prochaine étape. La prochaine, il la voyait très vite arrivé : la déshabiller totalement et profiter totalement du retard de l’idiot qui avait rendez-vous avec elle à l’origine.

Elle était collée à lui avec son petit regard espiègle. Il n’en fallait pas tellement plus pour que le jeune homme se sente vraiment excité. Il avait envie d’elle évidemment, et coucher avec elle était dans ses prochains dans un futur proche. Elle l’embrassa à nouveau, le touchant également, elle était en train de le rendre fou la petite. Elle rajouta qu’elle n’avait jamais fait ça dans l’eau en plus.

– Je pensais d’abord te débarrasser de tes affaires.

Annonça-t-il un sourire espiègle en l’embrassant dans le cou pour dégrafer son soutien-gorge en même temps. Elle voulait qu’il remplace correctement son rencard de ce soir, pas de problème, Tib allait y mettre toute son envie. Ouais puis Télia était quand même mieux sans fringues. Bon par contre lui ne pouvait pas dire qu’il ne l’avait jamais fait dans l’eau parce que ce n’était pas le cas. En effet, ça lui était arrivé une ou deux fois.

*Comment tout cela a pu arriver. Elle avait rendez-vous, tu la récupère, t’éclipses l’autre et en plus on te récompense avec du sexe. La vie est injuste. Imagine son mec arrive dans la salle de bain, vous aurez l’air malin.*

– T’as chaud toi ce soir, ça me plait.

Lança-t-il à la jeune femme avant de se coller encore plus à elle, et de l’embrasser une nouvelle fois. Ses mains parcouraient son corps, retrouvaient cette parfaite poitrine puis revenaient dans son dos pour descendre bien plus bas, avec une forte intention de se débarrasser de cette petite culotte un peu trop encombrante à son goût.

– Je peux te montrer directement à quel point c’est bon de faire ça dans l’eau.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Mer 5 Oct - 23:21




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.


Télia jouait la tentatrice, c'était un fait avéré, car elle se frottait à lui en sous-vêtement après avoir soufflé le froid pendant plusieurs semaines, mais il fallait bien qu'elle tente quelque chose de fort pour que le blond est envie de changer. Elle n'arriverait à rien avec les mots et avec les cris alors elle devait changer son angle d'attaque et se montrer plus entreprenante peut-être avec le blond pour qu'il se rappelle de ce qu'ils avaient tous les deux avant que tout parte en vrille, c'était peut-être une meilleure manière de faire les choses. Et puis elle avait un peu envie d'arrêter de réfléchir pour ce soir, et de se laisser aller à faire ce qu'elle avait envie de faire sans se prendre la tête. Ensuite, elle pourrait mieux réfléchir en étant de bonne humeur, un peu plus calme aussi alors elle avait décidé de tenter le tout pour le tout et avait choisit de demander à Tibus de remplacer son plan du soir, et lui qui avait bien compris qu'elle ne le voyait pas pour jouer aux cartes avait sembler particulièrement heureux de ce changement de comportement de la part de son ex, il ne devait pas s'attendre à cela de la part de la jeune fille qui n'avait fait que le repousser depuis plusieurs mois, car si le garçon avait tenté de garder une relation intime entre eux en proposant à la jeune fille plusieurs parties de jambes en l'air, elle avait toujours refusé jusqu'à ce soir.


Elle jouait avec le feu en se déshabillant de la sorte pour ensuite aller se frotter comme si de rien n'était au blond tout en laissant ses mains se faire baladeuse et elle le savait, mais cela lui avait manqué même si elle ne l'avourait jamais à voix haute. Ses contacts avec le garçon étaient depuis un moment hyper tendu et un moment comme celui-ci plus calme, plus intime aussi faisait du bien même si Tibus restait égal à lui-même. Elle en eu la confirmation quand il lui fit un compliment qui la fit sourire, heureuse de voir qu'elle lui plaisait toujours autant même si il se sentit obliger de rajouter une petite couche de vulgarité pour ne pas perdre la face en s'étant montré trop tendre avec elle, Télia savait très bien comment se comportait le blaireau, elle en avait l'habitude et elle ne pouvait pas dire qu'elle en était étonnée tellement c'était banale avec lui, mais néanmoins, elle retenait le compliment et nota dans un coin de sa tête que le blondinet la trouvait à son goût même au naturel, c'était une bonne info à avoir. " Je note, je note, donc pour résumer, je suis une bonasse même au naturel, c'est bien cela ? " Même si c'était dis avec vulgarité, elle comprenait les mots cachés en dessous de cette façade que se donnait le garçon et c'était sans doute le principal. " Je te remercie pour le compliment"



" Et je ne jouais pas la prude, j'attendais que tu me mérites, je ne me donne pas à tout le monde" En partis grâce à lui qui avait invincer discrètement tout ses possible prétendant, mais aussi par principes, car Télia était très différente des autres filles que fréquentait d'ordinaire le jeune Poufsouffle. Parce qu'elle n'était pas prude, mais elle se respectait et cela incluait pour elle de ne pas donner son corps au premier garçon venu. C'était sans doute bête pour Tib qui lui aimait justement les filles un peu facile qui faisait son bonheur le temps d'une soirée, mais elle ne changerait pas ce côté-ci de sa personnalité. " C'est une bonne idée, je trouve fais donc cela" Après tout, il était les deux en sous-vêtement, il n'y avait plus beaucoup de travail pour finir de les dévêtir totalement. Et il ne perdit pas de temps l'embrassant dans le cou, parti sensible chez elle comme chez beaucoup de monde, tout en lui retirant son soutien-gorge. Elle se mordilla la lèvre tout en regardant le blond cherchant quoi faire pour le rendre fou sans aller trop vite non plus. Télia n'était pas pressée et voulait profiter de cette soirée.  




"J'ai vraiment très chaud et j'ai très très envie d'un moment de plaisir" Elle pouvait le dire, car c'était la stricte vérité, elle avait envie de sexe ce soir et elle ne s'en cacherait pas ce n'était pas pour rien qu'elle avait finalement décidé de coucher avec son ex qu'elle tenait à distance depuis de long mois. Les caresses du blond sur son corps en partis dénudé lui donnaient des frissons et elle-même ne voulant pas être en reste, elle laissa ses mains descendre sur le postérieur de son amant. Oui, ce soir, il passait d'ex à amant en moins de dix minutes comme quoi tout pouvait aller très vite. " Mais je ne vais pas être la première à finir nue" Elle allait retirer très lentement le caleçon du jeune homme en faisant bien attention à ne pas le toucher de manière réellement intime de léger effleurement pour lui faire perdre la tête rien de plus. " Je n'attends que cela... Mais serais-tu presser ?" Elle l'avait fait tellement poireauter que le garçon devait être heureux de pouvoir être si proche d'elle.


Quand elle allait dire à Jaylin qu'elle avait fini dans la baignoire des préfets à coucher avec le mec qui la poussait sans cesse à bout celle-ci n'y croirait pas surtout que Télia n'arrivait elle-même pas à comprendre comment tout ceci avait bien pu arriver là, elle avait simplement lâchée prise et cela pouvait avoir du bon par moment en tout ce soir cela les rapprochait plus qu'ils ne l'avaient été depuis leur séparation et si cela n'était pas un miracle, elle ne savait pas ce que c'était. " J'ai gagné ", car oui, elle avait toujours sa ridicule petite culotte en dentelle qui ne cachait rien de son corps et lui n'avait plus rien ce qui laissait le champ libre à ses mains pour se balader sur l'ensemble du corps du garçon. Son dos, son torse, ses fesses tout y passa très lentement du bout des doigts, joueuse et taquine et se frotta légèrement à lui en plus du reste. Mission faire craquer Tibus Tagel en marche, ce soir, il serait son amant, mais avant cela, il baverait devant elle.

BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Jeu 6 Oct - 3:15


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




C’était à ne plus rien comprendre. Cette soirée n’était pas normale, il se passait des choses qu’il n’aurait jamais dû se passer. Tib n’allait certainement pas se poser des millions de questions sur ce retournement de situation puisqu’il était à son avantage, mais il fallait avouer que c’était quand même assez étrange. Si depuis qu’ils s’étaient quittés leur relation était plutôt normal, depuis quelques semaines tout s’était empiré. En effet, les disputes se multipliaient entre les deux ex. Le ton était plutôt glacial. Télia reprochait sans cesse à Tib son comportement désinvolte, le fait qu’il couche avec pleins de pouf, mais surtout le fait qu’il s’amuse à tirer les ficelles de sa vie comme s’il avait le droit d’avoir son opinion sur la propre vie de la jeune femme. Autrement dit, les semaines passées avaient été plutôt dures entre eux : entre règlements de comptes et engueulade. Et pourtant ce soir, Télia ne semblait pas vouloir continuer dans cet état d’esprit. Elle était plus ouverte, plus espiègle, plus sauvage, et semblait avoir retrouver un semblant de désir sexuel envers le Poufsouffle. En effet, elle se frottait à lui en sous-vêtement de manière aguicheuse. Le blond ne s’en plaignait pas du tout, bien au contraire, ça faisait très longtemps qu’il attendait précisément ce genre d’attention de la part de la jeune femme. Tibus n’était pas le genre de garçon qui aimait se disputer, il était en général zen, et prenait la vie avec le sourire, n’oubliant pas de profiter. Au moins, il avait l’impression que Télia était dans ce même état d’esprit pour ce soir. Elle lui avait proposé de remplacer son rencard de ce soir, chose qu’il n’avait pas fallu dire cinquante fois à Tib. En même temps en lui faisant bien comprendre qu’il y aurait du sexe à la clé, la brune se doutait bien que son ex ne risquait pas de refuser. Oui parce que depuis qu’ils s’étaient séparés, Tib avait toujours bien fait comprendre à la jeune femme qu’il était totalement ouvert pour une relation libre, purement sexuelle. Mais elle n’avait fait que le repousser, et lui dire non pendant des mois et des mois. Elle avait toujours refusé, ne voulant sans doute pas se retrouver au même niveau qu’une de ses poufs, ne voulant peut-être pas être seulement une fille avec qui il couchait parmi tant d’autre. En tout cas ce soir, elle avait visiblement changé d’avis et était enfin prête à repasser à l’acte avec le blondinet.

Télia aurait très bien pu faire tout ça pour donner une leçon au jeune homme. Peut-être qu’elle voulait le séduire, l’attirer dans ses filets, et puis le jeter au dernier moment, pour s’assurer qu’elle avait toujours un peu de pouvoir sur lui. Mais à vrai dire Tib n’avait même pas pensé à cette éventualité. Pour lui, Télia baissait juste un peu la garde et arrêtait de se mentir à elle-même en prétendant qu’elle n’avait pas la moindre envie de regoûter au sexe avec lui. Elle se frottait sensuellement, torridement à lui et il se laissait totalement faire. En même temps comment refuser les avances d’une aussi jolie fille. C’était impossible pour un garçon normalement constitué. Ce moment contrastait avec ce qu’ils avaient vécu ces dernières semaines. Mais très sincèrement, Tib préférait entretenir ce genre de relation avec Télia plutôt qu’elle lui crie dessus toutes les cinq minutes. C’était comme s’ils faisaient une pause, signer une trêve pendant un instant et ça faisait du bien. Du moins ça allait lui en faire dans très peu de temps. Il lui avait même fait un compliment. Bon compliment qui fut complété par une phrase vulgaire pour bien lui montrer à qui elle avait faire, et pour ne pas lui donner le faux-espoir qu’il s’était radoucit. Il restait Tib, fidèle à lui-même. La jeune femme répondit qu’elle notait ce compliment. Ouais elle pourrait surement s’en souvenir, étant donné que c’était surement le seul compliment normal qu’il lui avait déjà donné. Elle reprit donc la phrase en résumant qu’elle était une bonnasse au naturel, demandant à Tib si c’était bien ce qu’il avait voulu dire. Et bien c’était plutôt ça l’idée en effet. Et puis elle le remercia pour le compliment.

*Tibou qu’il est mignon le petit chou à donner des compliments à une garce qui t’as fait galérer pendant des mois et des mois, tu me fais vomir tiens.*

Mais c’était vrai de toute manière. Il avait toujours dit que Télia était une femme magnifique, elle était tout à fait son style physiquement.

– Une garce bonnasse naturelle, yep c’est ça.

Répondit le jeune homme, un petit sourire sur le visage. Ouais Télia devait avoir l’habitude, il aimait bien la surnommer garce. Ce n’était pas méchant en soit bien au contraire, mais d’un autre côté ça ne la définissait pas trop mal non plus, il fallait dire qu’elle avait été plutôt garce avec lui ces derniers temps. Mais c’était un immense plaisir de retrouver une Télia plus simple, plus cool et beaucoup moins prise de tête.

Elle en avait mis du temps à vouloir à nouveau du sexe avec lui quand même. Pendant un moment il avait même cru qu’il ne recoucherait jamais avec elle, tellement elle était convaincante dans son désir de ne plus laisser Tib tremper son biscuit dans sa brioche. Mais heureusement pour le Poufsouffle, elle avait changé d’avis ce soir. D’ailleurs le jeune homme lui avait quand même rappelé qu’elle avait un corps de fou, accompagné d’une petite pique disant qu’il avait presque oublié comme elle se la jouait prude ces derniers temps. La jeune femme répondit qu’elle ne jouait pas la prude, mais qu’elle attendait simplement qu’il le mérite, parce qu’elle ne se donnait pas à tout le monde. Tib eut un petit sourire. En même temps, à cause de lui il y avait nettement moins de candidat mais il était vrai que Télia était plutôt différente pour ça. Elle n’était pas comme Tib à vouloir se taper le plus de mec possible, en avoir un différent dans son lit chaque soir. Et heureusement d’ailleurs, parce que sinon Tib aurait eu encore plus de boulot à faire complètement disparaître la concurrence. D’ailleurs il pensait vraiment y être arrivé, il pensait que son plan avait totalement marché et que Télia n’avait couché avec aucun autre mec que lui depuis la rupture. Bon il ignorait qu’un était passé aux mailles de son filet, mais il ne risquait pas de l’apprendre si Télia ne lui disait pas.

– Et qu’est-ce que j’ai fait pour le mériter ce soir ?

Demanda-t-il un peu curieux. Parce que très clairement gâcher un rendez-vous n’était pas forcément quelque chose de bien. Mais si Télia le récompensait à chaque fois qu’il faisait ça, il pouvait très bien recommencer et très vite. Il avait envie de la prendre dans ses bras, de la dénuder et de coucher avec elle maintenant, dans cette salle de bain. Elle était trop sexy et trop aguicheuse pour que Tib ne reste de marbre. Il lui annonça d’ailleurs que son plan maintenant était simplement de lui retirer les vêtements qui l’encombrait. La jeune femme lui répondit que c’était une bonne idée et lui donna son feu vert. Il ne perdit pas de temps le petit Tib, et commença à l’embrasser dans le cou. Il savait que beaucoup de femmes y étaient sensibles, et Télia était l’une d’entre elle. Son soutien-gorge fut très vite enlevé et balancé plus loin. Elle avait chaud ce soir et ça lui plaisait grandement. D’ailleurs celle-ci lui confirma et lui annonça très explicitement qu’elle voulait prendre du plaisir. Qu’elle n’ait pas de soucis à se faire de ce côté-là, avec Tib, elle était sûr d’en avoir. Puis c’était Télia, même si ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas couchés ensemble, ils l’avaient fait de nombreuses fois, et Tib savait comment la satisfaire. Ses mains se baladaient sur tout le corps de la jeune femme. Elle aussi le touchait avec plaisir. Mais elle ne voulait pas être la première nue. Les deux jeunes continuèrent de s’embrasser, les mains du jeune homme toujours sur les fesses de la Serdaigle. Elle n’attendait que ça apparemment. Elle lui demanda même s’il était pressé. Evidemment qu’il l’était, elle l’avait tellement fait attendre.

– Si je pouvais faire disparaître cette culotte et te prendre immédiatement je le ferais.

C’était sa réponse, et au moins la jeune femme comprenait très bien que oui il était pressé de coucher avec elle, qu’il n’avait envie que de ça maintenant. Le caleçon de Tib avait d’ailleurs disparu, elle avait gagné, il était nu avant elle, mais le jeune homme ne tarda pas pour la mettre dans la même tenue que lui. Il fit glisser la petite culotte pour pouvoir reluquer encore mieux la jeune femme. Mon dieu, quel charmant spectacle.

– ‘Tain t’es tellement excitante.

Elle laissait ses mains parcourir sur le corps du Poufsouffle, palpant, effleurant, elle semblait vouloir le rendre fou et le pire c’est qu’elle y arrivait très bien. Il attrapa ses lèvres à nouveau et l’embrassa fougueusement. Il avait envie d’elle. Baiser sur les lèvres, dans le cou, sur la poitrine. Elle se frottait à lui en plus du reste, ce qui excitait le jeune homme encore plus. Télia était vraiment d’humeur à jouer ce soir. Et Tib avait bien l’intention de rentrer dans son jeu.

*Combien de temps vas-tu tenir mon grand ?*

– Arrête ton petit jeu d’aguicheuse, et laisse-moi te baiser maintenant.

Toujours aussi classe. Toujours lui-même. Mais en tout cas, il lui faisait bien sous-entendre qu’il avait envie de récupérer le pouvoir dans cette partie de jambe en l’air. Il lui avait dit ça avec un petit sourire espiègle. Oui parce qu’il voulait le pouvoir et en même temps lui demandait presque l’autorisation de l’avoir. Au final qui détenait vraiment le pouvoir ce soir ? Tib ? Pas si sûr que ça.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Jeu 6 Oct - 18:18




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.



Tout avait très vite changé entre eux, mais Télia avait tellement besoin de se sentir un peu spécial un peu aimé qu'elle avait craqué et céder à ses envies, elle avait envie de passer la soirée dans les bras de Tibus, coucher avec la rendait terriblement excitée, car cela faisait longtemps qu'elle se battait contre elle-même pour ne pas le faire. Elle avait fini dans l'eau toute habillée avant de retirer elle-même sa combishort trempée, puis le blond lui avait retiré son soutien-gorge ne la laissant qu'en petite culotte devant lui. Elle n'avait rien à cacher le garçon connaissait parfaitement son corps ayant déjà couché avec elle de nombreuses fois tout avait déjà été touché. Mais comme elle l'avait fait énormément patienter la jeune fille avait l'impression qu'elle le redécouvrait une nouvelle fois, elle laissait ses mains se balader sur le corps du garçon tout en discutant avec lui, enfin discuter était un bien grand mot, ils n'étaient pas partis dans une grande conversation philosophique, mais ils échangeaient pour la première fois depuis longtemps sans se crier dessus. Tibus lui avait fait un compliment suivit directement d'un autre compliment plus vulgaire pour faire le gros dur qui se fiche bien de lui faire plaisir ou non, mais Télia n'était pas stupide et elle avait assez pratiqué le Tibus langage pour savoir ce que cela signifiait, même si il appréciait la traiter de garce et lui dire qu'elle était bonne plutôt que jolie l'intention était bonne et le compliment était présent et cela lui était amplement suffisant pour la soirée, elle ne pouvait pas trop en demander à son ex petit ami qui était en passe de devenir son amant du soir ce qui n'était pas prévu au programme la jeune fille ayant rendez-vous avec un autre homme à la base. " T'es mignon mon petit Tib, tellement de mots d'amour dans une seule phrase, je vais m'évanouir" Bien entendu l'aiglonne rigolait et se moquait un peu de lui, mais de manière plutôt tendre par rapport à ce dernier mois.


La jeune fille ne savait pas si elle devait réellement avouer au garçon que le simple fait qu'il avoue à voix haute qu'elle comptait pour lui avait suffit à lui faire baisser la garde, à ce qu'elle décide de se laisser une soirée dans ses bras, c'était peut-être la dernière fois qu'il couchait ensemble peut-être pas, mais elle se trouvait bête devant la question ne sachant pas si elle devait être honnête ou mentir pour enjoliver la réalité. Au point où elle en était autant être franche, d'abord parce qu'elle avait du mal à mentir et ensuite parce que leur relation ne pouvait pas être pire que ce qu'elle était avant qu'elle ne dise oui pour coucher avec lui. Depuis le début du mois, il ne faisait que de se prendre la tête et peut-être que cette soirée pourrait entraîner une sorte de trêve et apaiser leur relation, arriveront-ils à communiquer sans se sauter dessus ? Sans être ensemble elle ne pouvait pour l'instant pas le savoir, mais elle ne le saurait jamais si elle ne tentait pas. Et pour calmer les choses dire la vérité était la meilleure solution, les mensonges et cachotteries finissaient souvent par être dévoilé et faisaient souvent l'effet d'une bombe." Tu as dit que je comptais pour toi... Même si c'est stupide, c'est ce que j'avais besoin d'entendre, pas juste que tu avais envie de moi"


En le disant, elle se sentait un peu bête, mais en même temps, elle ne contrôlait pas le soulagement qu'elle avait ressenti quand il lui avait dit cela. " C'est excitant ce que tu dis là" Oui l'entendre dire qu'il voulait la prendre d'un coup lui donnait chaud, il fallait la comprendre, elle n'avait pas eu de relation sexuelle depuis un bon moment maintenant et le manque qu'elle avait laissé dans un coin ressortait maintenant qu'elle était à moitié nue collé à un homme qui la caressait et lui parlait assez crûment. Surtout que lui-même avait l'air dans tous ses états en même temps, elle jouait avec lui et ses nerfs en le touchant du bout des doigts sans aller dans de réelle caresse intime ce qui semblait faire craquer le blond qui lui fit qu'elle était terriblement excitante et qu'elle devait arrêter son petit jeu pour le laisser la baiser. Il allait en avoir le droit, mais ce soir, c'était elle qui était aux commandes elle qui décidait, car si elle ne l'avait pas voulu, ils n'auraient pas été dans cette position à cet instant. " L'aurais-tu oublié ?" Lui souffla-t-elle à l'oreille. Pouvait il avoir oublié qu'elle genre de fille, elle était pendant un moment intime. Sa main qui jusqu'alors s'amusait bien à toucher sans réellement être appuyé se rapprocha de la virilité de son ex pour une caresse on ne peut plus assurer, elle savait quoi faire et lui n'avait pas fini de perdre pied. " J'ai les commandes ce soir Tib, et tu me baiseras quand je te le demanderais pas avant" Télia se montrait dominatrice ce soir et cela était un véritablement changement pour elle.


Jamais elle n'avait joué ce rôle, de femme sûre d'elle qui prend les devants et choisis de faire les choses comme elle en a envie, Tibus lui-même doit être surpris de voir qu'il n'as pas le pouvoir, le contrôle sur son ex ce soir et qu'elle arrive à le mener par le bout du nez. En même temps avec lui la promesse d'une baise est suffisante pour qu'il se montre totalement coopératif, mais quand même beaucoup de changement ont eu lieu en si peu de temps que cela peut chambouler totalement une personne comme Télia qui à ses habitudes et sa routine. Pourtant, elle se sent bien, elle est, à l'aise, et calme, et surtout elle a terriblement envie de sauter sur son ex petit ami, mais pour le moment, elle se retient pour que le moment dure le plus longtemps possible et ne sois pas qu'une simple partie de jambes en l'air comme avec les poufs de Tibus. Non, elle est spéciale, mieux que les autres et elle veut que cela soit imprimé dans le cerveau du blond et quel meilleur moyen de le faire qu'avec du sexe.


BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Ven 7 Oct - 17:00


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




Les choses avaient changé, du moins pour ce soir. Les relations entre les deux ex n’étaient pas souvent au beau fixe. Tout était toujours compliqué quand il s’agissait de Tib et de Télia. Les deux avaient surement leurs torts. D’abord il y avait Tib d’un côté qui se comportait comme si cette fille était à lui, et qu’il avait le droit de tout faire : de contrôler sa vie amoureuse et sexuelle, de décider de qui avait le droit de lui parler ou non, choisir d’éloigner un possible prétendant, et même lui rendre la vie impossible en divulguant des informations fausses à son sujet. D’ailleurs le Poufsouffle allait souvent loin dans ses paroles quand il s’agissait de repousser les garçons. Il y avait eu évidemment l’histoire de la mst qui était revenu aux oreilles de Télia, mais une autre fois il avait dit qu’elle était enceinte, une autre fois, c’était une maladie contagieuse, il avait même laissé planer le doute auprès d’un Serpentard que la jeune fille n’était peut-être pas née avec un sexe féminin. Bon ok cette fois-ci, il était vraiment allé loin et heureusement que la jeune femme n’en avait jamais entendu parlé sinon elle l’aurait surement tué sur le champ. D’un autre côté, ce genre d’excuse avait remarquablement bien marché, et Tib n’avait plus jamais vu ce type tourner autour de son ex-petite-amie. En tout cas ce soir, les ressentiments et la colère avaient disparu, ce qui était plutôt une bonne chose. En venant ici, Tib ne s’attendait pas du tout à ce que la situation change dans ce sens, bien au contraire. Il pensait que Télia allait être furieuse de le voir se mêler de sa vie une fois de plus, allait lui crier dessus, l’obliger à s’en aller, et quand elle aurait vu qu’il n’y avait pas moyen, s’aurait simplement exhiber avec son top boy juste devant ses yeux. Mais rien de tout ça n’était arrivé. La jeune femme avait visiblement préféré la compagnie de son ex plutôt que de son rencard en lui proposant plus qu’explicitement de coucher avec elle ce soir.

D’ailleurs en parlant du rencard de Télia, Tib avait totalement oublié son existence depuis que la jeune femme lui avait donné son feu vert. Il était censé bientôt la retrouver et pourrait même arriver d’une minute à l’autre. Mais ça le Poufsouffle s’en fichait éperdument, il n’allait pas se priver de ce moment avec la Serdaigle simplement par peur qu’un mec arrive. Il saurait très bien l’accueillir s’il finissait par se pointer. Bref, oublions ce mec quelques instants. De toute façon dans la tête de Tib c’était déjà fait depuis un bon moment. Le jeune homme était très excité à l’idée de pouvoir enfin toucher à nouveau son ex, en même temps, il attendant ça depuis très longtemps. C’était surtout de la faute de Télia s’ils n’avaient jamais couché ensemble, puisqu’elle lui mettait des stops à chaque fois qu’il avait proposé l’idée dans le passé. Et pourtant ce soir, elle semblait avoir totalement changé d’avis sur la question pour le plus grand bonheur du petit Tibou. D’ailleurs, il n’avait pas caché son excitement, et après avoir embrassé sensuellement la jeune femme une première fois, il avait sauté avec elle dans l’eau, trempant complètement ces vêtements.

*Je crois que l’engin de quelqu’un le démange beaucoup ce soir. Et dire que tu n’avais même pas dans l’idée de coucher avec quelqu’un ce soir.*

Oui il avait de la chance quand même. En sabotant un rendez-vous, il avait gagné une partie de jambe en l’air. Et en plus de ça, Télia semblait être très détendu ce soir. Ils se parlaient presque normalement, sans cris sans rien. Bon après, ce n’était pas non plus une grande discussion, seulement quelques compliments, et quelques phrases aguicheuses. Tib avait fait comprendre à la jeune fille qu’elle n’avait pas besoin de maquillage pour être jolie, mais pour ne pas perdre la face, il avait bien sûr fait un autre commentaire vulgaire. Il restait lui-même après tout, et il ne fallait pas trop lui en demander. D’un autre côté, il voulait quand même que Télia reste de bonne humeur jusqu’au moins la fin de leur rapport sexuel, sinon il serait très vite frustré le pauvre garçon. La jeune femme lui lança qu’il était mignon ce soir, et qu’elle allait même s’évanouir en entendant autant de mots d’amour dans la même phrase.

– C’est pas des mots d’amours, c’est des compliments sexuels.

Répondit-il en rigolant. Oui Tib était un peu le genre de mec totalement handicapé des sentiments. Entendre amour dans une phrase était quand même effrayant pour le pauvre petit garçon qu’il était. Alors il avait remis les choses dans son contexte à sa manière. Ca n’avait absolument pas comme but de blesser Télia, et il espérait qu’elle prendrait bien son petit commentaire. Après tout, elle le connaissait, elle savait comment il était. Et puis il restait fidèle à lui-même, à mettre tout sentiments de côté pour jouer les gros durs. Il était comme ça, et surement serait très difficile à changer. Il se mentait déjà à lui-même à propos de la jeune femme depuis très longtemps donc bon un peu plus ou un peu moins, ça n’allait rien changer maintenant. Il devait quand même faire attention de ne pas être méchant ce soir, surtout quand les choses semblaient se dérouler sans encombre avec la belle Télia pour une fois. Ce serait dommage de tout gâcher avec des réflexions idiotes. Mais après tout, il avait bien compris qu’elle se moquait de lui en lui disant ce genre de phrases, elle voulait simplement le taquiner de manière beaucoup plus douce qu’à son habitude.

Tib lui avait demandé pourquoi elle avait changé d’avis sur le fait de coucher avec lui ou non. Parce que lui n’avait pas vraiment l’impression d’avoir changé ces derniers mois, il continuait d’être lui-même et n’avait rien dit de spécial ce soir non plus. Pourtant quelque chose dans ses paroles avait dû avoir un impact sur son ex pour qu’elle change d’opinion aussi rapidement. La jeune femme lui répondit honnêtement. Elle lui annonça que c’était parce qu’il avait dit qu’elle comptait pour lui, même si c’était stupide c’était ce qu’elle avait besoin d’entendre, pas juste qu’il avait envie d’elle. Intéressant. Le jeune homme hocha la tête, ne savant pas trop quoi répondre à ça.

– Je t’ai toujours dit que t’étais pas qu’une simple pouf.

Finit-il par répondre en souriant. Un peu d’humour car il commençait à devenir un peu mal à l’aise avec un sujet de conversation aussi sérieux. Bon c’était de sa faute, c’était lui qui avait posé la question. Mais il n’avait pas forcément envie de penser aussi sérieusement maintenant, surtout que la jeune femme lui faisait clairement tourné la tête avec ses sous-vêtements affriolant. Il voulait la prendre maintenant, c’était ce qu’il lui avait dit. Elle trouvait ça excitant. Tant mieux. Les deux jeunes risquaient de bien s’amuser ce soir. Il avait envie maintenant, mais Télia ne semblait pas vouloir le laisser accéder aussi rapidement. Elle avait les commandes ce soir, et elle lui annonça qu’il la baiserai quand elle lui demanderait et pas avant.

C’était plutôt marrant de voir Télia comme ça, et étrange en même temps. Elle semblait tellement sûre d’elle ce soir que ça en devenait presque déstabilisant pour le jeune homme qui n’avait pas l’habitude de voir son ex comme ça. Il n’avait clairement pas le pouvoir, ce qui était aussi bizarre pour lui qui avait l’habitude de tout contrôler sexuellement parlant. Elle le touchait, le caressait, faisait tout pour l’exciter tout en restant dans la retenue, ce qui rendait le jeune homme complètement fou. Elle voulait le rendre fou, alors il allait faire de même avec elle. Tib l’embrassa à nouveau, et laissa ses mains parcourir une nouvelle fois le corps de la jeune femme, mais cette fois-ci elles avaient bien une destination finale. Ses doigts se dirigèrent lentement vers sa « cheminée », il entreprit par la suite de jouer avec elle, faire monter le plaisir et s’arrêter au bon moment pour la rendre complètement folle. Il savait comment faire, après tout il la connaissait, c’était la fille avec qui il avait couché le plus de fois. Et non il n’avait pas oublié ces points sensibles.

– Je vais continuer jusqu’à que tu me supplies de te sauter, ma grande.

Et il entreprit de continuer son petit jeu sadique sur la jeune femme. Faire monter le plaisir sans l’autoriser néanmoins à exploser. C’était plutôt marrant, et de cette façon le jeune homme pouvait tranquillement récupérer le pouvoir.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Ven 7 Oct - 22:57




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.



La jeune fille allait finir par se brûler à ainsi jouer avec le feu, mais elle ne pouvait pas arrêter, pas céder pas maintenant, alors qu'elle avait la situation bien en main, sans mauvais jeu de mots. Elle avait un léger ascendant sur le blond si elle contrôlait la vitesse de leur ébat ce qui n'était jamais arrivé même pendant leur relation, le blond avait toujours eu le dessus, c'était son domaine de prédilection, mais en même temps Télia ne voulait pas se laisser faire. Ils parlaient peu, mais ils arrivaient à ne pas s'étriper et à parler ensemble, malgré l'humour douteux du garçon, son côté un peu vulgaire dont elle avait pris l'habitude depuis le temps et son côté, je ne veux pas montrer que je m'attache, que je t'apprécie réellement pas juste ton corps, elle n'obtiendrait surement pas de belles paroles ce soir, il n'était pas encore prêt mais ce n'était pas bien grave elle allait déjà passer un bon moment avec lui-même si ce n'était que physique, c'était déjà cela. Elle rit tout de même aux mots du blond des compliments sexuel, mais bien sûr, c'était totalement sexuel de lui dire qu'elle était plus jolie sans maquillage. Cela l'aurait été si il lui avait dit qu'elle avait de belle fesse ou une jolie poitrine, mais il n'avait rien dis de tout cela. " Sexuel, mais oui bien sûr, j'avais oublié que tu ne faisais que des compliments sexuels" Un peu d'humour ne faisait pas de mal, même dans ce genre de situation pourtant très chaude.



Elle avait été franche et honnête en lui disant qu'elle avait cédé parce qu'il lui avait dit qu'elle avait de l'importance à ses yeux, parce que c'était la stricte vérité sans ses mots, elle n'aurait pas donné son corps au blondinet ce soir. Surtout qu'elle devait voir un autre homme à la base, mais qu'elle avait mis de côté au moment même ou le blond l'embrassait avant de la jeter dans l'eau. On pouvait la prendre pour une fille méchante et sans cœur, mais elle n'est qu'une adolescente amoureuse qui obtient enfin de l'attention bien placée de la part du garçon qui fait battre son petit cœur trop mou et trop naïf, elle ne peut rien faire contre cela et elle ne veut pas non plus totalement ignorer le blond parce qu'elle ne le peut pas. Il est tellement important pour elle depuis sa cinquième année qu'elle n'arrive pas à le faire sortir de sa vie surtout qu'il persiste à tout faire pour qu'elle le remarque que cela soit en bien ou en mal en interférant dans sa vie. Leur complexité fait aussi leur force, car leur relation est toujours très présente, toute en tensions, mais réelle et puissante. " Tu le disais puis tu me proposais de baiser ce qui ne collait pas"

Mais cela ne servait à rien d'en parler plus pour le moment, ils étaient dans un moment ou ils ne se prenaient pas la tête et autant continuer jusqu'au bout avant qu'elle n'est envie de fuir en courant pour rentrer dans sa tour. Elle avait cédé une première fois en acceptant une relation intime avec le blondinet ce qu'elle prouvait d'ailleurs rien cas voir l'occupation de ses mains qui était très active sur la baguette du sorcier, mais celui-ci ne voulant surtout pas être en reste lui rendit l'appareil s'attaquant à sa brioche comme il aimait si bien le dire, ce terme faisait toujours rire la brune qui ne savait pas si c'était vraiment un terme flatteur ou non pour une femme, mais avec Tib il fallait savoir tout prendre au sixième voir septième degré sinon on finissait vite avec d'affreuse migraine et une envie de l'égorger. Pour le moment, l'envie de Télia était tout autre, elle voulait supplier le garçon de la prendre là dans l'eau contre le mur de la baignoire, mais elle ne pouvait pas faire cela aussi vite, sinon il aurait gagné et pour une fois, l'aigle voulait la victoire et elle allait jouer, jouer avec le feu, le feu brûlant et ardent jusqu'à se consumer sur place. Le plaisir montait en elle et elle ne le cachait pas laissant diverse bruit plus ou moins sensuel échapper de ça bouche après tout à quoi bon bouder son plaisir depuis le temps qu'elle n'avait pas pris son pied, elle n'allait pas faire d'effort pour être discrète. Elle récupéra sa main non-active pour la porter à son propre corps caressant sa poitrine sous les yeux du blond tout en gémissant encore et toujours. C'était terriblement bon pour elle, mais elle savait que le Poufsouffle qui aimait avoir la situation en main ne la laisserait pas longtemps s'amuser seule, par elle-même. Oui, il allait la baiser, la prendre et la sauter dans tous les sens si il le voulait, mais avant cela, il devrait patienter, bouillir et supplier la jeune fille, bon le supplier dans ses rêves les plus fous, mais elle le porterait au bord de la limite avant de le laisser atteindre les étoiles.



"Tu craqueras avant moi bébé" La jeune fille avait un plan en tête un diabolique plan, qui aurait pu la faire rougir si elle avait été avec une autre personne. Dans une autre situation, elle n'aurait jamais agi de la sorte, mais elle pouvait bien se lâcher un peu ce soir et profiter à fond ne sachant pas quand elle aurait le droit à un moment sexuel à nouveau. Mais pour le moment, elle allait continuer de chauffer le blond encore cinq petites minutes avant de passer à l'étape supérieure si il n'avait pas craqué entre-temps.


BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 423 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1530 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi :
« T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Dim 9 Oct - 2:08


“Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.”



Télia & Tib'




Les deux jeunes adolescents jouaient avec le feu et devaient en avoir pleinement conscience. Mais au final Tibus s’en fichait royalement, il n’avait aucune envie de résister à ses envies. Il avait toujours eu envie de coucher avec Télia, et ne s’était jamais caché auprès de quiconque qu’il était d’accord pour avoir à nouveau des parties de jambes en l’air après la rupture. S’ils n’avaient pas eu de relations sexuelles ensemble depuis, c’était surtout la faute de la jolie Serdaigle. Elle n’avait jamais voulu et avait repoussé Tib à chacune de ses tentatives. Bon le jeune homme ne s’était quand même pas laissé aller malgré ce refus, il avait continué à avoir des relations avec des charmantes demoiselles, ou plutôt communément appelé des poufiasses, chaudasses, bonnasses, et ne s’était pas plus pris la tête sur le sujet que ça. Bon il avait continué d’essayer à chaque fois qu’il en avait l’occasion évidemment. Même s’il n’avait plus couché avec elle depuis très longtemps maintenant, ce n’était pas pour autant qu’il l’avait laissé tranquille, et l’avait laissé mener la même vie que lui. Il l’avait surveillé, un peu trop même, et avait mis en place des stratagèmes plus fous les uns que les autres pour s’assurer que la jeune femme n’ait pas de vie sexuelle (du moins avec quelqu’un d’autre que lui.) Oui pour lui, elle lui appartenait toujours et n’avait pas le droit de passer à autre chose. C’était un peu cruel de l’obliger comme ça à vivre dans le passé, sachant que lui ne se privait pas pour faire ce qu’il avait envie. Des gens avaient déjà essayé de lui expliquer plus d’une fois la non-logique de son comportement, mais Tib était bien trop têtu pour vouloir entendre quoi que ce soit, et pour changer son comportement excessif envers Télia.

Ce soir, Télia était très chaude, et avait envoyé ses bonnes résolutions de ne pas coucher avec son ex. Elle en avait très envie, et ne le cachait pas du tout. De toute façon Tib la connaissait trop bien pour qu’elle puisse juste penser à dire le contraire. Pourtant, ce soir, c’était une Télia différente à qui il avait faire, plus dominatrice, plus entreprenante. Ce qui était une surprise totale pour le Poufsouffle. Lorsqu’ils étaient ensemble, c’était lui qui contrôlait tout, parce qu’il aimait ça, parce qu’il était doué pour ça, parce que c’était son domaine de prédilection. Ce soir, les habitudes étaient renversées. Télia ne voulait pas être simple spectatrice, mais une véritable actrice dans les débats qui auront lieu ce soir, et elle ne comptait pas rendre le pouvoir au jeune homme si facilement. Les deux ex n’avaient pas une grande conversation, au final ils ne parlaient que très peu, mais c’était aussi bien. Ils arrivaient enfin à communiquer sans se hurler dessus, ce qui n’avait pas été le cas pendant des mois et des mois. Ce soir, Tibus voulait son corps. Bon il lui avait quand même fait un compliment, mais pour ne pas perdre la face avait bien évidemment précisé que ce n’était absolument pas des mots d’amours, simplement des compliments purement sexuels. Bon ce n’était pas très convaincant étant donné qu’il n’y avait que très peu de rapport entre une fille belle sans maquillage et le sexe. Mais bon, sur le coup Tib n’avait trouvé que ça.

Et puis Télia ne semblait pas tellement le croire non plus puisqu’une d’une voix plutôt sarcastique, elle lui répondit qu’elle avait oublié qu’il ne faisait que des compliments sexuels. Bon en temps normal c’était le cas. Décelant l’humour dans ses paroles, Tib se contenta de rire un petit peu, sans pour autant répondre.

La discussion avait tourné. Tib avait été curieux et avait demandé à son ex pourquoi elle allait céder ce soir, alors qu’il n’avait rien changé à son comportement depuis un bon moment maintenant. Apparemment il lui avait fait comprendre qu’il tenait quand même un peu à elle, et qu’il ne voulait pas que son corps. Le jeune homme ne comprenait pas vraiment, en effet il lui répondit qu’il lui avait toujours dit qu’elle n’était pas une simple pouf. Elle le savait depuis longtemps, ce n’était pas une nouveauté. Mais il lui disait et juste après lui proposait de baiser, ce qui selon elle ne collait pas. Tib acquiesça même s’il ne voyait pas tellement la différence. Ce n’était pas très utile de continuer sur une conversation aussi sérieuse, parce que vu la tenue de la jeune femme, Tib n’avait pas envie de trop parler mais plutôt d’agir, la rendre folle pour finir par coucher avec elle sauvagement. Pour une fois qu’ils ne se prenaient pas la tête, il fallait en profiter, et le Poufsouffle en avait bien l’intention. Télia était d’ailleurs en train de travailler sérieusement en l’excitant beaucoup. Elle travaillait avec beaucoup de soin sur sa baguette magique, et sincèrement le jeune homme n’allait surement pas tenir très longtemps avant de lui sauter dessus. Mais Tib n’était pas en reste, lui aussi s’occupait de la jeune femme, et cherchait à lui donner du plaisir tout en la frustrant de ne pas aller jusqu’au bout. Oui c’était sa manière à lui de l’exciter au point qu’elle n’en puisse plus, et qu’elle n’ait plus qu’une envie : que Tib la saute comme jamais. Il voyait le plaisir monter petit à petit pour la jeune femme qui ne se retenait pas pour échapper quelques gémissements. Mais alors qu’elle continuait elle aussi à le toucher, de son autre main libre, elle se caressait la poitrine et gémissait de plus belle. Mon dieu c’était terriblement excitant pour Tib qui avait du mal à se retenir de lui sauter dessus. Elle lui lança d’ailleurs qu’il craquerait avant elle. Et elle avait totalement raison.

– Parfait, je t’accorde cette victoire.

Lança-t-il, avant de l’embrasser dans le cou, tout en continuant d’utiliser ses doigts. Mais pour lui c’était terminé, il ne résistait plus. Il colla encore plus la jeune femme contre le mur de cette baignoire, et la porta quelque peu pour qu’elle puisse être à la bonne hauteur. Et enfin, il pénétra en elle, d’abord doucement, puis un peu plus rapidement et sauvagement. Oui, il avait bien l’intention de la baiser du mieux qu’il pouvait ce soir. Ils allaient surement passer un très bon moment. C’était tellement bon, tellement excitant. Télia était vraiment une très bonne partenaire. Il lui avait certes laissé la victoire mais avait quand même reprit le pouvoir pour le moment. Il travaillait dur pour lui montrer ce qu’elle avait manqué en refusant à chaque fois un rapport avec elle. Oui cette partie de jambe en l’air, elle allait s’en souvenait longtemps, le garçon veillerait bien à ça.

Alors Tib continua ses vas et vient, supportant la jeune femme (mais bon tout était plus facile dans l’eau). Il voulait la faire crier, il voulait qu’elle ait un maximum de plaisir. Et même si elle était terriblement excitante, le Poufsouffle voulait tenir le plus longtemps possible pour qu’elle ait un maximum de plaisir aussi. Bah oui, il fallait la convaincre d’accepter de recoucher avec lui la prochaine fois également, il devait donc se montrer au mieux de sa forme.

– Te retiens surtout pas de crier pour moi.

Réussi-t-il à placer en rigolant tandis que sa respiration se faisait de plus en plus haletante. Evidemment, le plaisir de Tib grandissait également de minute en minute.

*Putain qu’est-ce que c’est bon.*

– Ca te tenterait pas de me rappeler à quel point tu sais te servir de ta bouche, j’me souviens plus très bien.

Demanda-t-il un avec un sourire malicieux.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 418 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  Dim 9 Oct - 16:55




Tibus & Télia
Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.


Les deux amants se battaient pour avoir l'ascendant sur l'autre, normalement Télia aurait du laissé le pouvoir
à Tibus qui était souvent le dominant dans les rapport sexuels qu'ils avaient tous les deux et surement avec les autres filles aussi, mais elle ne voulait pas penser aux autres filles. Et elle voulait se montrer différente aussi pour qu'il veuille revenir vers elle si elle n'arrivait pas à l'attirer avec des mots peut-être que son corps trouverait d'écho chez le blond. Elle continuait donc à le travailler de manière à ce qu'il perde pied et abandonne la partie avant elle, sans doute une d'ego aussi qui la poussait à vouloir paraître parfaite aux yeux de son ex petit ami. Aller savoir pourquoi ce blondinet avait toujours autant d'importance à ses yeux, alors que depuis leur séparation, il ne lui avait jamais vraiment prêté d'attention positive, cherchant juste à la garder pour lui et à coucher à nouveau avec elle, ce que Télia avait toujours refusé jusqu'à ce soir, ou elle avait décidé de laisser parler son cœur et son corps et d'éteindre son cerveau pour qu'il la laisse enfin prendre du plaisir, si elle ne pouvait aller voir d'autre homme, elle allait devoir accepter de le faire avec Tibus pour combler le manque
physique qu'elle ressentait.


Surtout que le garçon était assez doué pour lui faire plaisir, il la connaissait et savait donc où elle était sensible et ou la toucher pour lui donner le plus de plaisir possible ce n'était donc pas une grande épreuve que de coucher avec lui, c'était juste terni par le fait qu'elle ne soit pas la seule à profiter de ses faveurs sexuelle, mais elle ne pouvait pas agir là-dessus pas vraiment le déclic devait venir de Tib et de lui seul parce qu'elle avait tenté tout ce qui lui était possible de tenter. Personne ne pourrait faire changer le blaireau si lui n'avait pas envie de changer, il fallait qu'il remarque qu'elle lui manquait quand elle n'était pas là et que tout n'était pas que physique. Même si pour ce soir le moment serait purement et simplement physique, ils partageraient leur corps le temps d'une soirée et profiteraient de ce moment pour se redécouvrir, et ensuite, ils se sépareraient à nouveau pour rentrer chacun dans sa salle commune fin de l'histoire, enfin pour la soirée, mais pour le moment, on n'y était encore pas et la chaleur continuait de grimper dans la baignoire, Télia travaillait le blond au corps et celui-ci lui rendait merveilleusement bien l'appareil. Chacun y allant à sa manière pour faire craquer l'autre.



Télia osait aller loin se caressant elle-même sous les yeux de son amant, tout en gémissant de bon cœur, n'essayant pas de se contenir sous les caresses de son ex, c'était bon et elle le montrait même si il jouait avec ses nerfs en faisant tout pour qu'elle ne puisse réellement atteindre le plaisir le plus haut, elle le
comprennait en même temps, il ne fallait pas aller trop vite pour une fois qu'ils pouvaient passer un moment
agréable sans se prendre la tête tout en étant proche, plus proche qu'ils ne l'avaient été depuis leur séparation. Ils ne parlaient plus et étaient totalement partis dans leur petit plan cul, et d'un coup la brunette eut envie de faire une danse de la joie, mais elle ne pue pas coincer qu'elle était entre le corps de Tib et le mur de la baignoire, il venait de lui donner la victoire. Télia Dubois venait de gagner face à Tibus Tagel, alors qu'il était question de sexe, c'était incroyable pour la jeune fille qui ne s'attendait pas à ce qu'une chose pareille se produise. L'aigle pensait qu'elle allait perdre qu'il allait aller plus loin encore pour la faire perdre pied, mais elle avait réussi à avoir ce qu'elle voulait. " Maintenant, tu as le droit de me baiser Tib et vas-y fort" Oui, elle le voulait en elle maintenant réellement, et bordel que cela faisait du bien de pouvoir le dire à voix haute sans se battre contre elle-même pour avoir pensé une telle chose.


Sans doute était-elle aussi différente parce qu'elle était réellement en manque, qu'elle avait besoin d'un corps contre le siens, un baiser dans son cou, un mur qui tape dans son dos, ses pieds qui quittent le sol pour s'accrocher au blond qui la soulève et enfin après plusieurs minutes de jeu, après, c'être chauffer l'un l'autre impunément, il pénétra en elle. Et il en profita pour reprendre le contrôle en choisissant le rythme de ses vas et vient tandis que la jeune fille devait suivre en calquant le mouvement de ses hanches sur ceux de son amant, cela ne la dérangeait plus qu'il ai le pouvoir, c'était bon de se laisser faire aussi, puis elle avait eu sa petite victoire et c'était le principal pour elle. Maintenant, elle pouvait profiter des assauts du garçon sans bouder son plaisir et en le laissant exploser, ne retenant aucun gémissement. " Mérite mes cris ", ce fut tout ce qu'elle réussit à articuler tant sa respiration était compliqué, elle avait attendu ce moment depuis qu'ils étaient rentrés dans cette salle de bains et elle n'en fut pas déçue. Quand soudain Tibus formula une demande, cela ne la surprit pas tant que cela, il voulait recevoir de son attention et sans doute ne pas aller trop vite alors il lui demanda de lui rafraîchir la mémoire à propos de son talent avec sa bouche, pas stupide la jeune fille avait bel et bien compris ce qu'il voulait, mais elle ne pouvait pas réellement le faire dans l'eau cela ne serait vraiment pas pratique bien que des professionnelles pourrait surement y arriver. " Je vais me faire un plaisir de te faire remonter tes souvenirs si tu bouges ton joli fessier de là" Desserrant ses jambes la jeune fille quitta à regret le corps de son amant pour laisser le garçon s'asseoir au sol.


Ainsi, elle pue travailler avec sa bouche comme le lui avait demander le garçon, elle eut un peu froid d'être sortie de l'eau nue comme un ver, mais la chaleur revint vite quand elle se mit en action. Elle aussi devait se montrer excellente pour qu'il est à nouveau enfin de coucher avec elle à l'avenir. Alors elle joua alternant rapidité et lenteur, laissant sa langue s'amuser, s'accompagnant de sa main par moment, par d'autre non. Il ne se souvenait plus très bien, mais après ce soir, il ne pourrait sans doute plus se servir de cette excuse, car la brune allait tout donner.

BY .SOULMATES


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
» « T'es trop négative comme fille : tu gobes jamais de pilules, tu fais jamais la fête et tu veux pas que je mette ma main dans ta culotte. » ✗ destiny
» Mais que fais tu en ce moment ???
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Je veux être seule pour ça ... / mais venez quand même *o* /

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: