AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 223 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1030 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.  Sam 5 Nov - 18:23

Cours de Soins aux créatures magiques.

- NUMERO 2 -


REUSSIR A MONTRER AU MONDE ENTIER QUI L'ON EST VRAIMENT, C'EST PEUT ETRE CA LE VRAI COURAGE.


Le cours du jour allait donc porter sur les vélanes. Tristan avait fait appel à une jeune femme, demi-vélane qu’il connaissait bien. Il l’avait invité à participer à son cours, pensant que cela puisse être un bon atout sur le sujet. Les élèves pourront lui poser des questions. Bon ce qu’il n’avait pas forcément prévu, c’était l’intervention plutôt déplacé d’un élève de Poufsouffle. Visiblement le garçon avait du mal à contrôler ses hormones en présence d’une jolie demoiselle. Peu importe. Le jeune professeur n’avait pas l’intention de laisser les choses déborder dans son cours cette fois-ci. Il voulait que tout se passe bien, que les élèves apprennent et participent et qu’il n’ait pas besoin de faire la police toutes les cinq minutes sinon il allait surement très vite perdre patience. Il resta calme avec Monsieur Tagel et lui envoya une bouteille pour qu’il se calme un peu. Les adolescents étaient contrôlés par leurs hormones à cet âge donc Tristan ne voulait pas se montrer non plus très sévère. Mais s’il continuait, tout ne se passerait pas aussi bien évidemment.

En attendant, le jeune homme avait donc demandé à ses élèves si l’un d’entre eux pouvait lui donner une caractéristique de la vélane. Pour que tout le monde puisse participer et dire quelque chose, il leur avait demandé seulement une caractéristique par personne. Oui car la fois précédente, une jeune élève brillante avait réciter son cours, ne laissant que très peu de place à ses camarades pour intervenir. Tristan savait pertinemment que certains avaient plus de connaissances que d’autres, mais lui voulait donner sa chance à tout le monde.  Il ne condamnait pas les derniers de la classe, bien au contraire, s’il y avait un moyen pour lui de les aider, il allait le faire. Le désir d’enseigner et de voir ses élèves réussir était le plus important pour lui. Deux élèves avaient donc presque immédiatement levé la main : Miss Yaxley et Miss Swan. Une Serpentard et une Serdaigle. Il les interrogea donc, tout en demandant aux autres de participer également. Il ne voulait pas que ses élèves soient timides ou aient peur de dire une bêtise. Ils devaient participer et même s’ils faisaient une erreur, Tristan était là pour les corriger de toute façon.

*Que c’est mignon d’encourager tes élèves de la sorte.*

Ainsi ce fut la Serdaigle qui prit la parole en premier. Elle expliqua que les vélanes étaient des femmes ayant la capacité de séduire tous les hommes par un puissant sortilège leur donnant l’apparence d’une femme à l’enivrante beauté. Intéressant, ce que venait de dire la jeune femme était exact. Même si Tristan allait devoir compléter un peu les paroles et approfondir le sujet. Miss Yaxley prit la parole à son tour et annonça que les Vélanes femmes n’ont d’effet que sur les hommes, et peuvent se changer en harpie quand on les met en colère. Très bien, intéressant. Le jeune homme balaya la salle des yeux pour voir si un autre élève voulait prendre la parole. Personne ne semblait très pressé alors le jeune professeur parla à son tour.

– Très bien mesdemoiselles, vous m’avez donné des caractéristiques pertinentes, j’accorde donc cinq points chacune à votre maison respective.

Répondit le jeune homme dans un premier temps. Oui il trouvait important de toujours féliciter le bon travail des élèves. Après tout, quand il était mal fait, les professeurs ne se gênait pas pour punir les étudiants.

– Comme vos camarades vous l’ont dit, les vélanes sont des créatures magiques d’apparence humaine, d’une beauté extraordinaire. Leur magie agit sur leur physique, leur permettant d’attirer toute personne du sexe opposé.


Petite pause, pour laisser le temps aux élèves de prendre des notes, maintenant qu’il confirme les paroles des jeunes femmes. Il voit les étudiants gratter leurs plumes sur leurs parchemins et très vite, il voit quelques têtes se relever. Signal qu’il peut continuer son cours.

– En revanche, les vélanes sont donc des créatures versatiles et lorsqu’elles sont énervées, leur apparence se modifie en un masque hideux les rendant proches des harpies, comme nous l’a précisé votre camarade. Sous cette forme, elles ont des griffes qui peuvent faire d’importants dégâts.

Pour l’instant, Tristan s’arrête là puisqu’il vient de remarquer qu’un élève a une question. En effet, celui-ci se demande ce qu’est finalement la différence entre une véritable vélane et une demi-vélane. C’est une question tout à fait intéressante et pertinente pendant ce cours. Le professeur de soins aux créatures magique est d’autant plus surpris qu’il s’agisse de Mathéo, un Serpentard qui avait fait de son cours un véritable calvaire la dernière fois. Aujourd’hui, il semblait s’intéresser, et vouloir s’investir. Evidemment Tristan n’allait pas s’en plaindre bien au contraire.

– Je vais laisser Miss Nielson répondre à ta question.

Lui annonça le professeur. Après tout, si son assistante était là, c’était bien pour cela, pour répondre aux questions des élèves. Elle était une semi-vélane et avait donc surement toutes les cartes en main pour répondre à cette question. Tristan se tourna donc vers la demoiselle, lui fit un signe de tête pour lui faire comprendre qu’elle pouvait participer.

La jeune femme s’avança un peu, et lui fit un très jolie sourire. Si évidemment, elle n’était pas une réelle vélane, elle restait quand même incroyablement jolie. Tristan ne pouvait que l’avouer, difficile de nier devant un visage et une chevelure aussi magnifique. Bon Tristan se secoua un peu la tête, ce n’était quand même pas le moment, puisqu’il était en cours avec ses élèves. La jeune femme prit donc la parole et s’adressa aux élèves.

– Donc une demi-vélane est une descendante d’un sorcier et d’une vélane. Mon arrière-grand-mère était une vélane. Lorsque l’on est une semi-vélane, on garde un physique avantageux sans conserver les toutes capacités magiques de la vélane. Je ne me transforme donc pas en harpie mais je peux charmer un homme en un regard si je le désire. Les semi-vélanes sont tout de même pour la plupart blonde à la peau claire.

Répondit la jeune femme avec un grand sourire pour l’élève qui lui avait posé la question. Elle semblait plutôt contente d’être présente et de pouvoir partager sa vision des vélanes, et aussi sa condition de demi-vélane.

Les élèves étaient tout de même plutôt attentifs aujourd’hui, ce qui était pour une fois un réel plaisir. Ne pas les voir chahuter en permanence était vraiment bien. Au moins, ils arrivaient à avancer dans ce cours.

– Si quelqu’un veut intervenir, n’hésitez pas. Vous n’avez pas besoin de lever la main, mais écoutez-vous et ne vous coupez pas la parole.

Commença le jeune homme. Il marqua une courte pause pour être sûr que ses paroles avaient été entendu avant de reprendre.

– Nous n’avons encore pas mal de sujet à aborder dans ce cours. Est-ce que quelqu’un sait s’il existe des hommes vélanes et si leurs caractéristiques différent de ceux des femmes ?

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.


Dernière édition par Tristan A. Allister le Jeu 6 Avr - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2045 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.  Dim 6 Nov - 1:05


“Every time I try to do my best, I fail.”



Les élèves, le professeur & Mathéo




Mathéo était bien décidé à redorer son image aujourd’hui. Lors de son dernier cours de Soins aux créatures magiques, il en avait fait voir de toutes les couleurs à son nouveau professeur en compagnie d’une camarade Serdaigle. A cause de son mauvais comportement, il avait récolté une mauvaise note dans cette même matière à son devoir. Alors c’était en parti pour cela, qu’il avait bien l’intention de rester calme aujourd’hui. Il était en Septième année, et avec les examens à la fin de l’année, il ne pouvait pas se permettre d’avoir des résultats aussi décevant. Bon ses bonnes résolutions n’allaient sans doute pas durer très longtemps, puisqu’il était quand même un garçon assez dissipé qui aimait beaucoup s’amuser. Mais pour le moment il était sage. Le jeune homme avait écouté attentivement le professeur. Celui-ci avait demandé aux élèves s’ils pouvaient citer quelques caractéristiques de la vélane. Deux élèves avaient immédiatement levé la main : Lisa et Aliénor. Ce n’était pas étonnant qu’une Serdaigle lève la main instinctivement, mais le Serpentard fut quand même surpris de ne pas voir Bee sauter sur son siège pour donner une réponse. C’était dans ses habitudes de se la jouer intello à tous les cours pourtant. Mathéo n’avait pas levé la main, parce qu’il ne savait pas grand-chose de ces créatures pour être tout à fait honnête. Lui ne se mettait pas à réviser ses cours des mois en avances. Au moins, il était sûr d’en apprendre aujourd’hui, et de se coucher moins bête ce soir. Le professeur de Soins aux créatures magique accorda cinq points aux deux jeunes filles qui avaient apporté de bonnes réponses.

Leur professeur reprit donc la parole pour expliquer un peu plus en détails, et apporter des informations complémentaires. Les vélanes étaient donc des créatures magiques d’apparence humaine d’une beauté extraordinaire. Apparemment leur magie agissait sur leur physique, leur permettant d’attirer toute personne du sexe opposé. Ainsi Mathéo comprit que leur pouvoir n’avait d’effet que sur les hommes. Le professeur fit une pause, et le Serpentard en profita pour prendre quelques notes sur son parchemin. Au moins cette fois-ci il aurait toutes les informations nécessaires pour apprendre, et faire ses devoirs. Puis Monsieur Allister reprit la parole pour leur expliquer la seconde facette des vélanes. En effet, lorsque celles-ci se retrouvaient énervé, elles étaient capables de changer leur apparence en un masque hideux, les rendant proche des harpies. Sous cette forme, elles avaient même des griffes pouvant faire de sérieux dégâts. Pendant qu’il notait sur son bout de parchemin, Mathéo se posait des tas de questions sur ce cours.

*N’énerve jamais une vélane, c’est la leçon du jour à retenir mon grand.*

Ainsi Mathéo jeta un coup d’œil à cette fameuse assistante que leur professeur leur avait présenté au début du cours. Elle était une semi-vélane si ses souvenirs étaient exacts. Alors qu’une question trottait dans son esprit, le jeune homme leva la main avant de demander. En effet qu’elles pouvaient bien être les différences entre une vélane et une semi-vélane. Est-ce que cette jolie assistante allait leur sauter dessus et les déchiqueter avec ses griffes s’ils faisaient quelque chose de travers. Mathéo était un peu stressé de connaître la réponse, évitant donc tout contact avec cette fille au cas où elle interprèterait mal un regard. Son professeur annonça que c’était justement la demoiselle blonde qui allait répondre à sa question. Le jeune homme prit une grande inspiration, et porta son regard vers elle. Elle avait un grand sourire et était vraiment belle. La jeune femme expliqua donc qu’une demi-vélane était la descendance d’un sorcier et d’une vélane. Les demis gardaient un physique très avantageux sans toutefois conserver les capacités magiques d’une vélane véritable. Ainsi la demoiselle pouvait charmer un homme d’un regard si elle le désirait mais n’allait pas se transformer en harpie. Ouf, Mathéo était soudainement soulager par cette déclaration. Les semi-vélanes avaient souvent des cheveux blonds et une peau très claire. Elle correspondait donc parfaitement à la description. Le Serpentard prit donc note sur son parchemin de tout ce qu’il venait d’entendre.

La classe était plutôt calme aujourd’hui, ce qui contrastait drôlement avec l’ambiance qui régnait au même endroit lors du premier cours du professeur de soins. Visiblement quand Mathéo et Marylin décidait de se tenir correctement, tout allait beaucoup mieux. Comme quoi, c’était bien eux les éléments perturbateurs de la classe. Alors que le jeune homme finissait tout juste de prendre des notes, leur professeur leur annonça qu’ils pouvaient réagir aux paroles de la demoiselle s’ils le désiraient. Ils devaient simplement faire attention à ne pas se couper la parole entre eux, et tout irait bien.

– Comment vous pouvez savoir si un homme est vraiment amoureux de vous et si ce n’est pas que votre magie qui agit sur lui ?

Demanda le Serpentard, curieux d’en savoir plus. Oui après tout, si les semi-vélanes se servaient de leur magie pour faire tomber un homme sous leur charme. Comment pouvaient-elles vraiment savoir que l’homme en question n’était pas réellement amoureux d’elle, mais seulement de leur physique. Il y avait encore beaucoup de questions qui trottaient dans l’esprit du Serpentard mais pour le moment il allait attendre un peu. D’abord d’avoir une réponse, et puis peut-être que les autres élèves voulaient participer eux aussi.

Leur professeur leur demanda par la suite si quelqu’un savait si des hommes vélanes existaient. Et si oui quels étaient leur caractéristique. Sincèrement, Mathéo ne s’était même pas posé l’éventualité de cette question avant d’entendre son professeur en parler. Dans sa tête, lorsqu’on parlait d’une vélane, on parlait forcément d’une femme. Mais maintenant, il n’était plus vraiment sûr de ce qu’il pensait. Il allait donc attendre patiemment que quelqu’un d’autre participe. Peut-être qu’un Serdaigle connaitrait mieux la réponse que lui.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 223 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1030 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.  Jeu 6 Avr - 1:32

Cours de Soins aux créatures magiques.

- NUMERO 2 -


REUSSIR A MONTRER AU MONDE ENTIER QUI L'ON EST VRAIMENT, C'EST PEUT ETRE CA LE VRAI COURAGE.


Le cours continuait tranquillement. Aujourd’hui tout semblait se passer sans gros problèmes majeurs. Visiblement quand ils avaient bien mangé avant, les élèves étaient beaucoup moins remuants, et obéissants. Tristan était content que tout se passe bien, et prenait réellement plaisir à enseigner à ses élèves. Pour donner plus de profondeur à son discours, il avait aujourd’hui invité une amie à venir pour être son assistante. Tout cela avait évidemment un rapport avec les cours, puisqu’elle était une semi-vélane. Elle pouvait ainsi discuter le sujet en véritable connaissance de cause, ce qui n’était pas donné à tout le monde. La jeune femme était très gentille et très sympathique, et ce qui était sur, c’était qu’elle n’avait laissé personne indifférent. L’un de ses élèves avait même eut du mal à se contenir en voyant la beauté qu’elle était. Tristan aurait pu être plus sévère avec lui, mais après tout il était jeune, et c’était normal que ses hormones partent en folies devant une jolie créature. Il l’avait repris évidemment, car même si elle était jolie, elle ne méritait pas qu’on lui manque de respect, mais il n’allait pas faire de cet incident quelque chose de grave non plus.

Le cours suivait son court, et Tristan continuait de donner des informations à ses élèves au fur et à mesure. Certains prenaient des notes très attentivement, tandis que d’autres avaient les yeux rivés sur la demoiselle. C’était plutôt marrant à voir, mais peu importe la manière, ce cours semblait toucher tous les élèves. Même les habituels fauteurs de trouble étaient beaucoup plus calme aujourd’hui. Il fallait donc une jolie fille pour qu’il se montre sage ? Incorrigible ces enfants quand même. Mais Tristan était de trop bonne humeur pour prendre mal une telle chose. Il voulait simplement profiter de ce calme pour en apprendre davantage à ses élèves et pour réellement partager ses connaissances avec eux. Parce qu’après tout, c’était bien à cela que devrait ressembler une réelle relation professeur/élève. Ils devaient tous prendre du plaisir tout en apprenant quelque chose. Du moins c’était le point vue du jeune Tristan encore excité à l’idée d’enseigner et de faire ce métier. C’était réellement un rêve qui prenait vie pour lui.

*Profite encore et encore, tant que tu peux, gamin.*

Tristan ne voulait pas être le genre de professeur à faire de longs monologues et à embêter ses élèves en parlant pendant des heures pendant qu’ils écrivaient sur leurs cahiers, il voulait rendre vivant son cours, et qu’ils prennent autant de plaisir que lui. Il voulait réellement qu’ils participent, et qu’ils se sentent libre de poser des questions. Et c’était ce qui était en train de se passer visiblement. Mathéo Collins, l’un des grands fauteurs de troubles de son premier cours se montrait intéressé par le sujet du cours, et se mettait même à participer. Avec ceci, Tristan ne pouvait pas être plus content. Réellement. C’était une chouette victoire pour Tristan en ce jour.

Ainsi son assistance répondit aux différentes questions des élèves. Et sans que cela paraisse, il était déjà l’heure de conclure. L’heure de cours était réellement passé très vite aujourd’hui, Tristan avait l’impression que son cours venait simplement de commencer. Mais il fallait bien relâcher les élèves et accueillir les autres pour le prochain cours. Les dernières questions furent posées, et Tristan remercia ses élèves de leur intérêt et de leur participation du jour, avant de leur donner quelques devoirs à faire pour le prochain cours. Et oui car même si tout se passait très bien, cela n’empêchait pas qu’il fallait continuer. Et pour cela il devait quand même donner un peu de travail personnel ces petits.

– Comme nous n’avons pas eu le temps de tout aborder aujourd’hui, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à passer dans mon bureau. Bonne journée à tous.

Finit-il par conclure. Il voulait que ses élèves sachent bien que sa porte était toujours ouvertes à ceux qui avaient envie d’apprendre.
_______________________________________________

HS. Comme ce cours trainait depuis septembre, j’ai décidé de le conclure aujourd’hui, mais je reviens bientôt avec un tout nouveau cours tout beau tout neuf, pour les petits élèves qui suivent les Soins aux créatures magiques.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°7 : Sortie !
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: