AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  Ven 2 Déc - 21:31


“- Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?”



Eleves Cool de Poudlard & Cab





Cette fête n'était pas comme d'habitude parce que déjà, il n'était pas bourré et qu'il avait passé sa soirée à jouer à la police au lieu de draguer qui que se soit. Mais en même temps être en pleine possession de ses moyens l'aidait à pouvoir parler avec Jay son ex sans faire ou dire n'importe quoi, il avait le contrôle de la situation sur son ex qui était plus alcoolisée qu'elle. Cela lui permettait de pouvoir s'approcher d'elle de manière à se rapprocher un peu. Depuis leur séparation, ils parlaient comme deux potes, mais ils n'y avaient plus de rapprochement ou de proximité physique entre eux deux la jeune fille prenant ses distances avec lui sans qu'il n'arrive à comprendre le pourquoi du comment. Mais ce n'était pas bien grave, il ne fallait pas trop tenter de comprendre les filles cela filait la migraine et il ne comprenait jamais réellement leur explication de toute manière alors autant ne pas trop la questionner surtout ce soir alors qu'ils étaient à une soirée ou l'ambiance devait rester bonne. Surtout entre eux deux, Cab ne voulait pas finir sa soirée seul comme un bêta parce qu'il avait énervé son ex petite amie en posant de mauvaises questions.

D'ailleurs pour commencer la conversation sur des bases non dangereuses il avait commencé par parler de Tibus et Télia qu'il avait vu jouer au jeu du chat et de la souris toute la soirée. Visiblement jusqu'à ce que la souris fuie trop loin du chat qui avait trouvé un autre rat à sauter vite fait bien fait, c'était une des différences des deux garçons, Cab n'abandonnait pas si la fille ne lui disait pas clairement que cela ne servait à rien, Tib lui était plutôt du genre à baisser les bras assez facilement ce qui pouvait le faire passer à côté de pas mal de choses bénéfiques pour lui-même si Caleb n'aimait pas Télia il pouvait tout de même avouer qu'elle était mieux qu'Irélia bien trop pouf à son goût et surtout ayant déjà trop écarté les cuisses. Mais son pote n'avait sans doute pas son côté de raffiné sang pur qui voulait coucher à tout va mais avec des jeunes filles de qualité quand même, un pari fou mais qu'il arrivait tout de même à réaliser plutôt correctement ayant sans doute moins de conquêtes que Tib à son actif mais ayant un meilleur niveau dans les filles choisit pour le contenter. Tic et Tac étaient tout de même différents malgré leurs grandes ressemblances et leur amitié connue dans tout le château. Pendant qu'ils parlaient de lui et pensaient en plus à son bêta d'ami celui-ci sortit de la pièce utiliser pour culbuter diverses grognasses en chaleur lui lançant au passage une petite réflexion sur le fait que la voie était libre pour lui mais Cab ne voulait pas baiser Jay dans une salle miteuse ce n'était pas le projet alors il lança une petite pique à son ami prenant soin de crier pour qu'il l'entende dans sa fuite " Je serais toi je ferais attention à Télia elle est rentrée accompagnée"

Cela allait sans doute énerver le blond qui passerait une mauvaise fin de soirée mais cela lui apprendrait à lui refiler son sale boulot et à coucher avec des filles sans vertus aucune petite vengeance de Serpentard. Revenant à ses petits moutons, ou plutôt à sa superbe ex le brun lui offrit un grand sourire amusé, c'était drôle de mettre des bâtons dans les roues des histoires des autres tant que cela ne le concernait pas réellement. Il lui avait alors demandé pourquoi elle refusait de coucher à nouveau avec lui c'était une révélation qui l'avait un peu blessé il devait bien l'avouer ne sachant pas ce qu'il avait fait de mal pour mériter une telle affirmation il ne pensait pas avoir été un petit ami si horrible que cela lorsqu'ils étaient en couple, mais bon sans doute s'était-il voilé la face et la jeune fille avait passé des très mauvais moments avec lui et restait son ami pour ne pas le vexer de trop sachant bien que la fierté du vert et argent était une chose importante pour lui et qu'il ne la mettait pas souvent de côté, ayant été jusqu'à mentir sur leur rupture pour ne pas avouer qu'il c'était fait larguer. Il n'avait été en couple qu'une seule fois avec cette jeune fille assise à côté de lui il avait donc jamais été quitter avant elle ce qui n'était pas une chose très agréable à vivre étant donner qu'il voulait à tout prix être aimé, vu que son père ne remplissait pas cette part de lui il cherchait ailleurs de l'affection tout en voulant profiter à fond de sa jeunesse pour faire tout et n'importe quoi.

Alors en écoutant les explications de Jay il fut un peu blessé d'entendre dire qu'il n'avait pas été à la hauteur pour elle du moins c'était ainsi qu'elle prenait ses paroles, pourtant il lui avait semblé fait réellement beaucoup d'efforts pour ne pas trop parler à des filles, laissant parfois son regard lui échapper ce qui n'était pas non plus une fatalité pour lui. Mais visiblement cela l'était pour l'aigle qui avait préférez-le quitter à cause de cette petite erreur d'appréciation. " Jay franchement tu ne m'as pas rendu fidèle je l'ai été avec toi parce que j'en avais envie sinon j'aurais très bien pu aller voir ailleurs mais je ne l'ai jamais fait et tu savais parfaitement que si je ne voulais pas être avec une fille je m'en débarrassais, ce n'était que des regards parce que j'agis comme ça depuis mes onze ans et tu ne pourras pas me changer là-dessus ... Ce n'était clairement pas la chose à faire, je pensais que vous les aigles vous réfléchissiez avant d'agir dans ce genre de situation on parle à la personne on la quitte pas enfin quand on est amoureux c'est ce qu'on ait censé faire d'après les filles de mon dortoir" Il n'avait jamais aimé réellement, il aurait sans doute pu tomber amoureux de Jay et était peut-être toujours en train de le faire sinon pourquoi serait-il là ? Mais elle ne semblait pas avoir vu les choses sous cet angle ne voyant que son côté dragueur ressortait alors qu'il était droit quand ils étaient ensemble, le brun ne comprenait pas la brune pour le coup et il ne savait pas s'ils allaient pouvoir continuer à jouer tous les deux si elle était dans cet état d'esprit.

" Si tu veux tous ça pourquoi y avoir mis un terme ? Te sens tu mieux ?" Elle finit par lui dire vouloir jouer quand même ce qui était une bonne nouvelle mais il devait savoir dans quel genre de jeu il s'embarquait avec la jeune fille pour que l'un d'eux ne se brûle pas les ailes en plein vol. Elle voulait jouer avec lui mais lui pouvait-il jouer alors qu'elle se montrait plus téméraire, en griffant un peu son torse lui faisait redécouvrir des sensations un peu oubliées. " Le premier qui tombe amoureux à perdu Jay "C était la seule règle qu'il voulait mettre à leur jeu que celui-ci ne connaisse pas de fin rapide, ou mauvaise ce qui gâcherait surement tout ce qu'il était en train de construire. " Mais nous n'allons pas jouer ici" L'exhibition n'était pas un de ses fantasme et il préférait l'intimité pour ce genre de chose contrairement à d'autre qui n'avait pas besoin de cela pour se faire plaisir.





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 862 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 197 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
Elle ne voulait pas se retrouver ici Elle s'entend très bien avec les gens de 1977 ce qui la perturbe elle est sortie avec Caleb, qu'elle aime toujours sans réellement se l'avouer elle ne veut pas s'attacher par peur de perdre elle est énervée de ne pas savoir quel est le véritable but de ce voyage dans le temps énervée aussi depuis septembre 1977 comme si quelque chose la dérangeait

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  Mer 14 Déc - 15:08

une soirée en 1977
Jaylin Faucett
Ce qui était étrange lorsqu'on allait en soirée c'est que rien ne se passait vraiment comme prévu. Non Jay n'avait pas prévu tous les évènements. Bien qu'elle avait eu l'intention de rencontrer le nouveau petit ami d'Ayla pour lui poser des questions et savoir ce qu'il en était de ses sentiments vis-à-vis de la blonde, elle n'avait pas prévu l'histoire avec Télia. Elle aimait beaucoup Télia, parce qu'elle comprenait ce qu'elle pouvait ressentir, mais alors que Jay avait tenté de faire bouger la brune pour qu'elle oublie un peu la pression continue que lui infliger Tib, cela n'avait pas du tout fonctionné. Elles auraient pu passer une super soirée à danser comme des folles, c'est ce que Jaylin avait envisagé, peut-être trouver un garçon ou bien rentrer toutes les deux jusqu'au chateau. Au lieu de ça, Tib avait changé de proie, même s'il n'avait pas eu longtemps à chasser, et Télia était partis. Et à présent, Jay se retrouvait à côté de Caleb, chose qu'elle n'avait pas prévu non plus. Les soirées et ce qui se passaient, rien ne pouvait être planifier à l'avance. Les deux ex se comprenaient, enfin sur leur ami respectif. Au final ils avaient plus ou moins la même intention : les faire changer de proie. Même si à cette soirée Cab n'avait pas agis de cette manière, c'est ce qui lui raconta dans une conversation banale. Raconter la soirée de chacun, raconter ce qui c'était passé, ce qui les avait poussé à se retrouver ici tous les deux. Cela faisait un moment qu'ils n'avaient pas été ensemble dans la même pièce sans que quelqu'un soit à côté d'eux. En général il y avait toujours soit Tib, soit l'une des amies de Jay dans les parages. Depuis leur rupture c'était sans doute la première fois. Et cela faisait étrange. L'alcool n'aidait pas le cerveau de la serdaigle à réfléchir convenablement. Caleb lui avait bien fait comprendre, qu'outre le fait qu'il appréciait la compagnie de la brune, il avait bel et bien l'intention de coucher avec elle ce soir. Il ne manquait plus que son accord. Joueuse, elle avait dit qu'il lui faudrait beaucoup de courage pour qu'il arrive à la mettre dans son lit, beaucoup de patience et une bonne manière de drague. Mais elle le connaissait, et sachant son état, elle savait qu'il n'aurait aucun mal à réussir. Elle entendit son ex balancer à son pote que Télia était parti avec quelqu'un de la soirée. Bien sûr c'était faux, Caleb le savait mais peut-être était-ce une petite vengeance contre Tibus qui l'avait laissé aux entrées de la fête pendant une bonne partie de la soirée. Jaylin ne répondit pas, elle n'appuya même pas le mensonge, le poufsouffle n'en avait pas besoin. Au final, elle n'avait pas fait attention à ce que le blond leur avait balancé. Elle avait les yeux fixer sur son ex. Il lui avait demandé des explications sur leur rupture, parce qu'elle n'en avait pas donné plus que ça. Mais Jay ne pouvait pas lui dire quelles étaient les véritables raisons qui l'avait motivé. Alors qu'elle était arrivée en 1977, elle s'était dit qu'elle pourrait s'amuser, se faire des amis, sortir avec des garçons, mais elle refusait de s'attacher de peur de souffrir lorsqu'elle les perdrait. Lorsqu'elle rentrerait. Lui dire ça n'était pas possible, il la prendrait pour une folle.

Alors, Jay lui parla de ce qui la blessait. Elle était égoïste de penser comme ça. Elle avait trouvé une excuse valable pour ne pas lui dire la vérité, mais ces mots avaient résonné dans la tête du serpentard. Sans doute de manière négative, parce que tous les deux savaient très bien que le moment où ils étaient ensemble avait été quand même très agréable. Se sentir désirer, aimer si on pouvait dire par quelqu'un, Jay ne connaissait se sentiment qu'avec lui. Elle lui donna de nouvelles explications alors qu'il ne semblait pas comprendre ce qu'elle pouvait ressentir. Elle lui expliqua qu'elle avait été mit à bout dans sa jalousie, parce qu'elle s'était posée des questions, savoir s'il ne souhaitait pas être avec une autre qu'elle pendant qu'ils étaient ensemble. Est-ce qu'elle l'avait bridé ? Elle lui avait rendu sa liberté, mais au final Jay sentait qu'au fond d'elle ce n'était pas forcément la meilleure des solutions. Caleb lui répondit que s'il avait été fidèle c'est parce qu'il l'avait souhaité et que même s'il avait pu lancer des regards à d'autres filles, Jay ne pourrait pas le changer, il agissait ainsi depuis trop longtemps. Et il lui reprochait de ne pas lui en avoir parlé, de ne pas avoir dit ce qui la tracassait. Parce que c'est ce qu'on faisait quand on était amoureux de la personne, enfin d'après les filles de son dortoir. Amoureux ? Jaylin le fixait toujours. Il parlait d'amour, cela voulait-il dire qu'il l'avait été envers elle ? L'était-il toujours ? Et elle que ressentait-elle envers lui ? De l'attirance ? De l'amour ? Elle ne savait pas, ce sentiment lui était inconnu. Peut-être qu'elle devrait en parler à Ayla pour savoir ce que cela procurait. Ce n'était pas forcément la meilleure des solutions. Mais ne pas connaître, ne pas savoir, n'aidait pas dans leur situation. Bien sûr qu'elle aurait sans doute dû lui parler de tout ce qu'elle ressentait, mais elle ne s'en était pas sentit capable. Tout simplement de peur qu'il la prenne pour une fille paranoïaque ou quelque chose du genre et qu'il la jette. Alors, elle avait pris les devants, pour son bien, avait décidé de le laisser. Mais elle aurait dû pouvoir lui parler. Qui pouvait savoir si jamais ils n'avaient pas rompu, les deux auraient pu tomber amoureux l'un de l'autre et vivre une histoire d'amour parfaite. Enfin pas si parfaite, parce qu'elle avait toujours cette résolution en tête, cette histoire de voyage dans le temps. Jaylin ne savait pas quoi répondre à ce que venait de lui dire Caleb. Il arrivait à lui faire ressentir plus d'émotion que personne d'autre, la preuve en était qu'elle avait la sensation de se sentir faible à l'instant même de ne pas savoir quoi lui dire en retour. Mais elle ne devait pas s'attacher. « Je sais que je ne peux pas te changer. Mais je suis jalouse et égocentrique, ça n'aide pas. » Sachant ces traits de caractère, elle ne souhaitait pas non plus lui faire une scène à chaque fois qu'il regardait une fille. Cela aurait été pire que de le quitter. Jaylin rajouta qu'elle souhaitait toujours l'avoir. Elle le voulait pour elle-seule, ne pas le partager. Qu'il soit à elle. Mais cela serait-il possible ? Il lui demanda pourquoi elle avait mit un terme à leur histoire si elle le désirait encore. Jay ne pouvait pas lui dire qu'elle avait rompu avant de s'attacher vraiment à lui. Elle voulait jouer c'était tout. Et lui aussi.

Il lui lança alors la règle du jeu. Le premier qui tombe amoureux à perdu. Elle sourit. Dans le genre de jeu auquel il jouait, les deux ex-amants savaient très bien que tous les coups étaient permis, il n'y avait pas de règles. Jay pouvait très bien décidé de le rendre jaloux, comme il pouvait le faire. Ils pouvaient se tenter l'un l'autre, tant de possibilités s'offraient à eux que ce jeu ne serait en aucun cas banal. Et c'était ça qui était amusant. Mais Jaylin avait déjà un atout dans sa manche, elle ne devait pas tomber amoureuse, de peur de souffrir. « Que la partie commence. » lui dit-elle, un sourire toujours aux lèvres. Mais en effet Caleb souleva le fait qu'ils se trouvaient toujours dans le coin fumeur et que jouer ici n'était pas forcément le meilleur endroit. Il avait raison. Jay se releva et lui tendant la main, elle l'invita à le suivre. « Alors, allons ailleurs. » En couchant avec lui, elle rompait la promesse qu'elle avait fait à Mathéo, quelques heures plus tôt, mais elle n'en avait rien à faire. Elle avait envie de Caleb, le jeu avait débuté.

electric bird.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature, merci Ayla luv :
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  Jeu 15 Déc - 16:02


“- Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?”



Eleves Cool de Poudlard & Cab





Caleb n'aurait jamais imaginé finir la soirée de cette manière normalement, il était largement alcoolisé à cette heure-là et plus trop en état de parler normalement, mais là, il n'avait quasiment rien pu et pouvait tout à faire tenir une conversation et en plus, il était avec son ex petite amie avec qui il n'osait pas réellement parler de chose sérieuse. Parce qu'ils s'étaient séparés et que cela avait un peu blessé le brun qui ne cherchait plus qu'a rigoler avec la jeune fille pour éviter de tomber dans le trop sérieux et douloureux. Alors quand il était venu s'asseoir à ses côtés pour bavarder il ne c'était pas attendu à ce qu'ils se mettent à parler du pourquoi du comment il s'était séparé. Le brun l'avait demandé, mais finalement, il préférait ne pas avoir de réponse plutôt que d'entendre que c'était à cause de sa tendance à regarder les filles à droite et à gauche, de simple regard avait tout gâcher alors que lui y croyait réellement, il aurait pu ouvrir totalement son cœur à la jeune fille qui lui avait donné l'envie d'être fidèle et de ne pas aller à droite et à gauche, mais non cela n'avait visiblement pas suffi pour que l'adolescente le comprenne et partage son envie de sauver leur histoire à tout prix. Mais il avait commencé à jouer tous les deux jusqu'à ce qu'elle avoue ne pas vouloir à nouveau coucher avec lui ce qui l'avait très surpris, il pouvait comprendre qu'elle ne veuille plus être avec lui parce qu'il n'était pas assez sérieux pour elle, mais de là à refuser une partie de sexe alors que cela n'engageait à rien, il ne voyait pas. Et il n'était qu'un homme alors quand une jeune fille venait de se mettre à califourchon sur lui en le touchant, il ne pouvait pas ne pas réagir. Alors il lui avait dit d'être franc avec lui afin de savoir si ils pouvaient encore jour tous les deux ou pas. Jay voulait le changer, mais elle ne pourrait jamais le faire, il fallait l'accepter comme il était ou ne plus avoir de contact avec lui.

" Si tu ne crois pas en moi aussi cela ne peut pas marcher... Je suis moi-même et j'étais bien avec toi, je pensais que la réciproque était vraie"Mais il s'était trompé visiblement elle n'était pas contente dans leur histoire. Bon, elle lui avoua quand même vouloir jouer avec lui et le brun donna l'unique règle le premier amoureux avait perdu et lui était sans doute mal barré. Parce qu'il était déjà grandement attaché à cette fille qui n'était pas comme les autres, elle ne voulait juste de lui pour son corps, elle connaissait plus que cela et restait tout de même proche de lui sans le juger et c'était sans doute ce qui le ferait craquer, mais pour le moment, il en voulait au corps de la brune et elle semblait plutôt d'accord avec ce fait, car il lui proposa d'aller ailleurs ne voulant pas non plus se donner en spectacle. " Que le meilleur gagne chérie" Il pouvait bien continuer à avoir l'air sur de lui, elle ne pouvait pas deviner ses pensées donc il était, pour le moment, tranquille et ne risquait pas d'être totalement grillé tout de suite. Son idée de partir vu approuver et elle se releva en lui tendant la main pour qu'ils partent ensemble. " Tu sais ou m'emmener ? Parce que je n'aimerais pas que l'on fasse cela ici à la mode Tibus" Il avait quand même un peu plus de classe que cela, son éducation sang-pur surement. Mais en même temps pour contenter les envies du brun le mieux serait de retourner au château et cela allongerait l'attente, il devait donc décider ce qui était le mieux pour eux, et puis le chemin pouvait être un vaste terrain de jeux entre les deux adolescents joueur et taquin, c'était sans doute le début d'une drôle d'histoire.


Aller savoir ou cela les mènerait, mais pour le moment, ils n'avaient pas besoin de réfléchir rien de bien méchant ne les engageait dans ce jeu de séduction, ils n'étaient que des adolescents et ils pouvaient bien profiter de leur jeunesse avant que celle-ci ne s'envole.





par humdrum sur ninetofive
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ravenclaw. J'ai posté : 230 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 142 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  Sam 17 Déc - 19:14


“- Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?”



Eleves Cool de Poudlard & Ali'




Cette soirée n’était surement pas la meilleure d’Allison. Déjà surtout parce qu’elle était en train de faire n’importe quoi. Il était clair qu’elle avait bien trop bu, plus que nécessaire en ce samedi soir, et surement simplement pour attirer un peu l’attention sur elle. Elle aurait dû se rendre compte que ce n’était pas l’idée du siècle. Mais l’intelligente Serdaigle avait simplement pensé à un seul homme : Caleb Carlton. C’était pour lui qu’elle était là, c’était pour lui qu’elle faisait tout ça. On pourrait parler de la soirée d’Alli pendant des heures. Mais il n’y avait pas grand-chose à raconter. Seulement beaucoup de remuage de popotin, de verres d’alcool ingurgités et de bonnes doses de hontes gentiment répartis tout au long de cette fameuse fête organisé par les deux compères de toujours : Tib et Cab.

Allison avait même vomi sur sa meilleure amie Capucine, qui l’avait abandonné au milieu de la piste de danse, dégoûté de voir ses vêtements flingués par de la gerbe. Mais Alli s’en était beaucoup voulu pendant quelques minutes. Elle n’avait pas la moindre envie que sa bestah sistah ne l’abandonne. Elle avait trop besoin d’elle et de ses conseils ce soir. Mais son binôme avait disparu, et maintenant Alli se retrouvait seule avec elle-même. Ce n’était pas bien grave, elle allait se débrouiller, et en profiter pour enfin retrouver son chéri. Elle commença à marcher encore et encore, titubant. Puis finalement elle entendit des applaudissements. Oui pour elle, il n’y avait absolument aucun doute, elle venait d’être élue Miss Poudlard. C’était une récompense suprême. Le genre de récompense que toutes les filles rêvaient réellement d’avoir. Elle était belle, intelligente, et classe, elle le méritait bien plus que n’importe quelle autre fille dans cette école. La Miss en était totalement certaine pour le coup. Finalement Alli croisa Spencer. Et après quelques discussions plus ou moins tranquilles, Alli lui expliqua l’histoire de la Miss. Le garçon lui annonça que le vote n’avait pas encore eu lieu et que vraisemblablement, il n’aurait pas lieu ce soir. Et mince alors, dire que la Serdaigle se faisait une joie tellement immense de rentrer avec sa couronne et son écharpe. A croire que ce n’était pas pour ce soir. Allison qui essayait de se rassurer, disait que de toute façon le jury choisirait surement une femme avec de la classe et pas une chagasse. Du moins, elle l’espérait. Elle n’aurait jamais supporté qu’une peste ne finisse par lui voler sa couronne.

*TOTALEMENT HORS DE QUESTION. NON MAIS !*

La Bleu et Argent n’était pas au meilleur de sa forme. En même temps, ça faisait maintenant un bon moment qu’elle avait commencé à boire. En plus de ça, elle s’était cassé la figure et avait vomi. Elle n’était surement pas en bonne position pour gagner un concours de beauté. Mais elle y croyait à fond, c’était ça le principal après tout. Elle ne s’était pas non plus vu dans un miroir, sinon la belle jeune femme aurait surement eu une attaque. Mais dans tous les cas, elle était contente d’avoir Spencer à ses côtés maintenant. Il était tellement gentil et patient, puis il était préfet tout comme elle, donc les deux jeunes avaient souvent l’occasion de se croiser. Après quelques années, ils se connaissaient même plutôt bien.

Bon assez discuté de choses futiles, Alli n’était pas là pour passer toute sa soirée avec ce garçon mais bien avec Caleb. Et elle avait intérêt de se bouger les fesses pour ne pas le retrouver dans les bras d’une greluche. Oui il ne le voulait pas, vraiment. Mais Spencer ne semblait pas réellement vouloir coopérer. Oh pourquoi jouait-il soudainement à ça. Il était son ami, non ? Alors peu importe ce qu’il était en train de faire, il devait lui venir en aide. Mais non, il continuait avec ses arguments complètements nazes, en disant qu’apparemment il ne fallait pas déranger les gens qui étaient en train de coucher. Mais qu’est-ce qu’il en savait après tout. Caleb pouvait très bien être en train de boire un verre au bar ou de fumer une clope avec des potes. Mais Spencer lui répondit donc que les gens normaux ne dérangeaient pas les autres, et que Cab ne serait pas content non plus.

Alli était bourré et n’avait donc de ce fait pas la meilleure des patiences. Spencer commençait à la contrarier à vouloir l’éloigner de son cher et tendre. Et en plus de cela il rajoutait que le Serpentard ne devait pas être si inquiet que ça de ne pas avoir vu la Serdaigle. Il voulait quoi vraiment ? Qu’elle se mette à pleurer devant lui ? Bon elle n’allait pas le faire, ce n’était certainement pas le bon moment. Elle était toujours bien décidée à trouver son amour, et il allait bien finir par l’aider qu’il le veuille ou non. Au pire, s’il refusait, elle se débrouillerait bien toute seule. Alli lui annonça quand même que si Cab était bel et bien avec une greluche, il n’aurait qu’à s’occuper d’elle. Il semblait tout surpris, tout retourné, comme s’il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer.

– Tu fais ce que tu veux, je vais pas te tenir la main non plus. Parle lui, chante lui une chanson. Evite qu’elle me mette une tarte, c’est tout ce que je demande.

*PREND DES INITIATIVES BON SANG !*

Bah ouais après tout Spencer était quand même un mec, il pouvait se bouger un peu et prendre des décisions. Alli avait besoin de lui, mais son plan n’était pas fait et parfait de A à Z. Mais malheureusement pour Allison, Spencer allait bien prendre des initiatives ce soir. Mais qui ne serait évidemment pas au goût de la belle demoiselle. En effet quelques minutes plus tard, le garçon était toujours en train de la fixer au lieu de commencer à agir. Il la regarda dans les yeux, et lui annonça qu’elle était dans un état pitoyable et qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme. Il savait qu’elle mourrait d’envie de voir Caleb mais visiblement il en avait très clairement rien à foutre. Il la saisit, et la mit sur son épaule.

– LAAAAAAAAAAAAAAAAAACHE MOI !

Il commença à avancer pour quitter la fête. Non Allison ne comprenait vraiment pas pourquoi il faisait ça ce soir. Si elle avait su, elle ne serait certainement pas restée avec lui aussi longtemps. Pour elle, à ce moment précis, c’était très clairement un couteau dans le dos qu’il venait de lui mettre. Il était en train de la traiter comme une petite fille incapable de prendre des décisions toute seule. Elle n’était pas stupide, loin de là. Et personne n’avait besoin de lui donner des ordres. C’était peut-être pour son bien que le préfet était en train de faire ça, mais Allison n’était absolument pas d’accord avec ce comportement.

Ils étaient sur le chemin pour rentrer. Ils avaient maintenant pénétré le château, quelques étages à monter et ils seraient dans leur salle commune. Allison se débâtit pour qu’il la relâche. Elle ne voulait pas rester sur son épaule inconfortable une minute de plus. Ca ne l’amusait pas du tout de toute façon. Elle cogna de ses petits poings inefficaces et Spencer comprit enfin que c’était le moment de relâcher sa prisonnière.

– T’inquiète je risque pas de m’enfuir pour retourner à la fête. Tu peux aller te coucher, je retrouverais le chemin jusqu’à la salle co’.

Lança la jeune femme au bord des larmes. Mais elle n’avait pas réellement envie de craquer devant Spencer. Elle attendrait de se retrouver seul, et finirait surement dans les toilettes en compagnie de Mimi Geiniarde.




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Ce n’était qu’une partie d’échec dans laquelle elle n’était qu’un vulgaire pion que tu devais renverser pour aller prendre la reine. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 862 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 197 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
Elle ne voulait pas se retrouver ici Elle s'entend très bien avec les gens de 1977 ce qui la perturbe elle est sortie avec Caleb, qu'elle aime toujours sans réellement se l'avouer elle ne veut pas s'attacher par peur de perdre elle est énervée de ne pas savoir quel est le véritable but de ce voyage dans le temps énervée aussi depuis septembre 1977 comme si quelque chose la dérangeait

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  Ven 30 Déc - 18:28

une soirée en 1977
Jaylin Faucett
Elle n'avait pas le droit de lui dire la vérité. La vérité sur leur rupture. Lui dire qu'elle ne voulait pas le faire souffrir à cause d'un stupide voyage dans le temps qui les séparerait à jamais. Ce fameux voyage qui l'avait emmené ici et qui lui permettait de se trouver à l'étage de la cabane hurlante, assise sur lui, dans le coin fumeur. Même si le retour dans le passé avait eu du bon puisqu'elle avait rencontré toutes ces personnes, cela ferait souffrir ceux qu'elle aimerait et aimait actuellement. Cela le ferait souffrir si seulement il savait. Jay jouait un jeu dangereux avec lui, autant pour elle que pour lui. Elle avait mit fin avant que ça ne devienne trop sérieux, trop dur de se dire qu'elle allait devoir partir sans lui un jour ou l'autre, même si elle ignorait dans combien de temps cela se passerait puisque pour le moment Hermione ne trouvait pas de solution. Peut-être aurait-elle dû donner une chance à leur histoire, pour voir où ça leur mènerait, si jamais cela se concluait par une rupture pure et simple décidé par les deux partis ou si au contraire Jay tomberait amoureuse de lui, souffrirait ainsi que lui. C'était pour éviter cette possibilité qu'elle était partis, mais elle jouait encore, parce qu'elle aimait ça et il lui semblait apprécié sa compagnie et ce jeu stupide auquel ils jouaient. Du point de vue de Caleb, cela était loin d'être idiot de jouer ainsi, mais Jaylin sachant tout ce que cela entraînerait aurait dû savoir, aurait dû arrêter quand il était encore temps, ne plus avoir de contact avec lui, lui mentir en lui disant qu'elle ne voulait plus de lui, qu'il était un crétin, un queutard comme disait Tib.Mais cela n'était pas vrai et cette fille qu'elle était, avait simplement continué à être honnête envers lui, sans lui dire toute la vérité. Jay lui avait expliqué ce qui s'était passé, pourquoi elle avait décidé de rompre avec lui et il ne semblait pas comprendre. Non bien sûr il ne pouvait pas savoir. Certes il avait eu des regards à l'intention d'autres filles, on pourrait passer outre si on n'était pas jalouse et égocentrique, mais au final ce n'était qu'un prétexte à la vérité. Ne pas tomber amoureuse, une promesse silencieuse qu'elle s'était faite. Quand il lui avait parlé que les gens amoureux parlaient de ce genre de problème, elle n'avait pas réagi. Si elle avait agit selon ses principes, selon cette promesse qu'elle s'était faite, Jay aurait simplement dû dire qu'elle n'était pas suffisamment amoureuse pour lui en parler. Mais au final elle avait rompu parce au moment où elle avait comprit qu'elle s'était attachée à lui et que si elle continuait, sans doute son coeur ne pourrait pas se séparer de lui. En était-il de même pour lui, avait-il passé le cap ou se trouvait-il à la frontière lors de leur rupture. Ils jouaient toujours tous les deux, comme pour se protéger sans doute d'un potentiel amour entre eux, de simplement s'amuser sans chercher plus loin. Au final chacun d'eux savaient que plus longtemps ils joueraient, plus dur il serait de se défaire de leur jeu. Jaylin ne voulait pas le changer, parce qu'il était le seul qui arrivait à lui faire perdre ses pensées. La serdaigle qu'elle était arrivé toujours à trouver les bons mots, les bonnes phrases et pouvait éventuellement savoir ce que l'autre disait, mais Caleb la surprenait toujours. Jay ne savait pas à quoi s'attendre et chaque discussion en était d'autant plus intéressant. Il lui perturbait l'esprit, le coeur et tout son corps. Et elle ne se lassait pas de ce ressenti. Mauvais jeu.

Il lui dit alors que si elle ne croyait pas en lui, rien ne pourrait fonctionnée. Et comme dans un élan de nostalgie, Caleb lui dit qu'il était bien avec elle, mais pensait également que la réciproque était vraie. Jay était bien avec lui aussi. Cela avait été presque parfait, mais cette foutu histoire de voyage et de promesse, l'avait empêché d'aller plus loin, lui avait fait prendre une décision stupide dans un sens. Elle ne pouvait pas lui dire qu'elle ressentait la même chose à son égard, il ne comprendrait pas et vu les explications qu'elle lui donnait, cela serait totalement contradictoire. Jaylin maudissait son voyage dans le temps, elle en venait presque à maudire Hermione, même si celle-ci était une très bonne amie. « J'ai confiance en toi. » Oui elle avait confiance en lui et cela n'était pas donné à tout le monde d'avoir une confiance. Peut-être pourrait-elle dire qu'elle le connaissait, mais à chaque fois il remettait en doute ses certitudes et elle apprenait plus sur lui au fur et à mesure que le jeu dans lequel ils se lanceraient continuerait. Car l'un comme l'autre, ils voulaient jouer ensemble. Savoir qui séduirait l'autre, qui arriverait à faire franchir la frontière, à le faire tomber amoureux. Une partie qui durerait longtemps, mais qui serait palpitante quand on connaissait les deux êtres qu'ils étaient. Jaylin souriait. Ils étaient déjà tous les deux à la limite, mais il fallait encore la franchir et chacun s'acharnerait dans cette mission de savoir lequel sombrerait en premier. Une promesse faite à soi-même peut-elle être brisée ? Telle était la question. Jaylin savait que ces mots prononcés mentalement seraient détruis par nul autre que l'homme qui se tenait en ce moment même en face d'elle. La serdaigle en était certaine. Elle avait confiance pour ça. Même si pour le moment leur pacte allait semble-t-il être conclu par une partie de jambe en l'air. La question était où. Jay se voyait faire ça ici, mais pas non plus dans l'une des chambres d'où venait de sortir Tibus quelques minutes plus tôt. Car après tout le confort était l'une des choses que Jay, comme Caleb appréciait. Les deux ex étaient tout à fait d'accord là-dessus. « Hum ... j'imagine qu'il faut qu'on retourne à Poudlard. Même si j'avoue que ça me parait bien loin. » Jaylin savait que la route pourrait être fort agréable en sa compagnie, mais le château lui paraissait bien loin dans tous les cas. Il y avait bien le passage secret qui les amènerait au saule cogneur, mais déjà c'était loin d'être glamour comme passage et en plus l'arbre ne serait pas content de voir des personnes proches de lui arriver de n'importe où. Le désir ne s'en irait pas, ni pour l'un ni pour l'autre, même avec la route à faire. Une fois au château, ils auraient tout le loisir de rejoindre un endroit plus adéquat que la cabane hurlante. Elle s'approche de lui et déposa un léger baisé sur les lèvres du serpentard, avant de lui dire. « Mais nous aurons tout le temps de jouer entre temps. » Jay fixa son regard dans le sien avant de l'entraîner vers les escaliers pour finalement quitter la cabane hurlante afin de retourner au château où ils auraient possibilité de jouer selon leur envie.

electric bird.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature, merci Ayla luv :
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?  
Revenir en haut Aller en bas
 
Eleves Cool de Poudlard ▬ - Vous voulez un whisky ? - Non, juste un doigt. - Vous voulez pas un whisky d’abord ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Le jeu des citations
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Méline « Si vous ne courrez pas après ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais. Si vous ne demandez pas, la réponse sera toujours non. Si vous ne faites pas un pas en avant, vous restez toujours au même endroit. »
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» A méditer... L'alcool au volant qu'en pensez vous???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Pré-au-lard-
Sauter vers: