AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Roxer du poney - Ayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Roxer du poney - Ayla   Ven 5 Aoû - 19:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
La salle commune était vide ce soir. Le silence régnait malgré les quelques crépitements du feu, qui chauffait la pièce dans l'attente de nouveaux visiteurs. Il ne faisait pas très beau dehors, la nuit était tombée et la pluie avec. Jaylin ne comprenait pas pourquoi la salle commune était si calme ce soir. Il n'y avait pourtant rien de prévu de grandiose. Du moins dans ce cas Jay n'était pas au courant. Sans doute étaient-ils tous en train de dormir ou de réviser on ne sait trop quel devoir pour on ne sait trop quel cours. Ces devoirs étaient déjà fait et près à être donnés au professeur le lendemain. Jaylin savait très bien ce qu'il y aurait comme devoir par la suite et elle avait acquis tellement de connaissances en sept années à Poudlard que parfois les cours lui paraissaient très facile. Le professeur McGonagall par exemple n'avait pas changé la moindre chose à ses cours et pourtant Jay aurait bien aimé apprendre d'autres trucs. Les livres étaient là pour ça pour lui donner des connaissances et elle en avait pris beaucoup sur la métamorphose, la botanique et les créatures du monde magique. Le professeur Allister était très bon, surtout si on le comparait à Hagrid. Non pas qu'elle n'aimait pas le demi-géant, mais parfois il avait beaucoup de mal à être un bon professeur. C'était plutôt un bon copain. ET depuis Dumbledore l'avait remplacé. Mais les élèves de 1977 ne connaitrait peut-être pas Hagrid en tant que professeur s'ils changeaient le futur. Qui pouvait savoir si ce qu'ils faisaient en ce moment n'était pas néfaste à l'avenir et qu'il n'y aurait pas un effet papillon considérable qui changeraient leur vie à jamais. Jaylin se mit à penser à sa famille, qui devait beaucoup s'inquiéter pour elle, se demandant si elle allait bien. Est-ce qu'ils la cherchaient à ce moment précis dans le futur ? Ou bien est-ce qu'elle était avec eux, ayant réussit à changer le futur ? Ou alors peut-être étaient-ils morts de la main d'un mangemort ... le pire était de ne pas savoir, de ne pas avoir de nouvelle, de ne pas pouvoir aller chez eux pendants les vacances. Elle y était aller, chez elle, pendant les vacances. Enfin devant sa future maison et elle n'avait vu personne. Elle se demandait si elle verrait un jour ses parents, à cette époque. Ils devraient être plutôt jeune et n'avait pas encore eu Abbigail, ce serait dans seulement trois ans. Bon en tout cas ils étaient déjà mariés depuis peu. C'était déjà ça. Mais sa famille lui manquait.

La jeune fille regarda les flammes qui flamboyaient dans la cheminée. Son livre sur les genoux, une couverture en dessous, elle était confortablement installée. Et elle était toute seule. Oui elle était toute seule. Alors, pourquoi elle s'inquiétait pour ses proches qui devaient surement être bien au chaud eux aussi dans leur maison car ils avaient réussi à changer le futur. Il fallait penser positif. Et elle était toute seule dans la salle commune ce qui voulait dire qu'elle pourrait faire tout ce qu'elle voulait. Mais pour cela elle avait besoin d'une compatriote pour l'aider dans sa démarche de folie. Jaylin savait très bien qui appeler pour ça. Du moins elle n'allait pas non plus la chercher partout dans le château. Non qui pouvait savoir où était Ayla Abbot en ce moment. Elles se connaissaient depuis la rentrée, mais leur relation était particulière. Lorqu'elles s'étaient rencontrés, elles étaient devenues amies très rapidement, comme si au final elles s'étaient connues toutes leur vie. Et vu qu'Ayla était douée en potion, elle aidait l'autre à s'améliorer. En même temps il valait mieux Slughorn que Rogue. Mais Jay n'oubliait pas pour autant qu'elles étaient d'époques différentes et parfois elle aurait bien voulu lui parler de film ou de musique qui ne seraient connues qu'une vingtaine d'années plus tard ou lui raconter des évènements qui auraient lieux dans le futur. La jeune fille soupira s'étala tout le long du canapé, comme un chat qui va faire une sieste. Le livre tomba par terre avec un gros bruit sourd, mais la serdaigle n'alla pas se baisser pour le rattraper. Jaylin resta un instant comme ça à regarder le plafond avant d'agiter ses pieds dans les airs, pour les reposer lourdement sur l'accoudoir. Elle fixa à nouveau les flammes, d'une monotonie profonde. Et elle aurait bien aimé faire une soirée alcoolisée, même si cela allait être compliqué en étant un poudlard. Un jour elle ferait l'école buissonnière, irait se saouler aux trois balais avec Mione ou Ayla. Oui c'était une bonne idée, bien qu'elle pensait que la gryffondor ne serait pas trop d'accord vu ce qu'il s'était passé la dernière fois. Encore quelque chose qu'elle devait éviter de dire. Qu'Hermione était à gryffondor et non à serpentard puisqu'elle espionnait ce que ces chers verts et argents faisaient. Personne ne devait le savoir.

Jaylin se leva pour ranger le livre. Elle resta assise un instant avec le livre de métamorphose sur les genoux, puis décida d'aller le ranger dans ses affaires. Elle monta les marches, le mit dans sa malle et elle redescendit. Elle trouva un lecteur de vinyle, où on mettait sans doute de la musique classique, simple et reposante. Mais parmi les disques elle trouva un vinyle de rock, le bon vieux rock sorcier. La serdaigle plaça le disque sur le lecteur et mit la musique assez forte pour couvrir les sons. Elle lança un sort qui permettait d'isoler le bruit. Et Jaylin se mit à danser comme une folle. Elle ferma les yeux, laissant son corps faire ce qu'il voulait au son des notes et elle devait sans doute être ricidule mais, personne ne la verrait, elle était seule.  Jay n'entendit pas la porte de la salle commune s'ouvrir et ce n'est qu'une fois que la piste fut finie qu'elle entendit qu'on l'appelait. « Jay ! » Elle se retourna, gênée de s'être retrouver dans une telle position pour finalement reconnaitre le visage qui lui faisait face. Et elle courut dans les bras d'Ayla « Ayla je suis tellement contente de te voir ! J'étais toute seule tu vois et le seul truc qui m'est venue à l'idée c'était de danser, donc je me suis mis un bon vieux rock sorcier. » Au final elle n'avait pas vraiment honte, mais bon si ça n'avait pas été Ayla elle aurait été moins heureuse.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Sam 6 Aoû - 2:26





Jay & Ayla
Boogie Woogie



Ayla venait de passer un moment avec son petit ami dans le château, c'était tout nouveau pour elle et la jeune fille était encore en train de chercher un équilibre entre ses études, ce garçon et ses amies. Le tout était de trouver du temps pour tout le monde et pour tout bien faire ce qui était un peu compliqué au début, mais qui commençait à devenir plus simple au fur et à mesure du temps. Parce qu'elle trouvait ses repères et ses marques dans toutes ses nouveautés qui l'entouraient, et que peu à peu tout devenait plus clair plus familier et donc plus simple. Elle voulait maintenant passer un peu de temps avec une amie Jay nouvelle arrivante, parce qu'elle n'avait pas encore vu la jeune fille de la journée ce qui n'était pas dans ses habitudes, pourtant, elles se connaissaient depuis peu. Elles s'étaient rencontrées dans le train juste avant la rentrée de septembre, première fois pour Jay qu'elle venait à Poudlard suite à un problème dans son ancienne école, et Ayla avait tout de suite apprécié ce drôle de personnage, sans prise de tête, mais bosseuse, un peu comme elle dans le fond. Oui, il fallait qu'elle trouve son amie pour finir sa journée en beauté, et pour cela direction la salle commune, c'était l'endroit le plus simple pour trouver une personne de sa propre maison et ne pas avoir à fouiller le château dans son entièreté, après tout la brune devrait bien passer par leur salle à un moment ou à un autre, et ce, avant le couvre-feu. La jeune fille prit son temps pour traverser le château jusqu'à sa tour, elle profitait un peu d'être seule avec elle-même pour réfléchir à tout ce qui avait changé dans sa vie depuis la rentrée scolaire, sa sixième année avait sans doute était la meilleure de toutes ses années, d'abord parce qu'elle avait rencontré un garçon qui avait réussi à la faire aimer à nouveau, sans se bloquer complètement, il l'avait fait affronter ses peurs et elle s'était libérée de son secret auprès de sa mère, mère qui justement travaillait deux jours par semaine au château pour apprendre aux étudiants les gestes qui pouvaient sauver des vies. Et puis elle avait des amies en or, des nouveaux arrivant comme des anciens, elle était entourée de personne qu'elle adorait et qui la faisait rire et sourire chaque jour, c'était une véritable année joyeuse pour elle, même si tout n'était pas encore fini loin de là. Il était tout de même agréable de voir que tout pouvaient se dérouler à merveille de temps en temps.



Elle venait d'arriver devant le heurtoir qui gardait sa salle commune, encore un petit effort, il fallait répondre à la question de l'aigle pour pouvoir entrer, privilège donner au Serdaigle pour toujours faire travailler leur méninge, dans cette maison d'érudit, il y avait peu de place pour le repos et la farniente même si quand elle pénétra dans la pièce quasi-déserte le tableau qui s'offrit à elle n'avait rien de studieux et de calme. La fameuse Jay se trouvait seule dans la pièce circulaire en train de danser comme si elle était possédée par Satan en personne, c'était tellement drôle à voir pour la blonde qu'elle resta plusieurs minutes silencieuses à rire dans son coin avant de se décider à faire remarquer ça présence, la brune avait de la chance que cela soit-elle qui soit rentrer à cette heure-ci sans quoi elle aurait surement dû écouter pas mal de moqueries d'étudiant, on avait beau dire les Serdy restait pour la plupart des adolescent ordinaire qui aimait rire et se moquer, taquiner et se chamailler, leur maturité n'était souvent présente que pour les cours et les devoirs. Après tout, ils n'avaient qu'une vie, il fallait bien qu'ils en profitent avant qu'il ne soit trop tard. Elle prononça donc le nom de son amie et en faisant des signes comme pour faire atterrir un avion. "Jay" La jeune fille n'était pas sûre d'être entendue, mais son amie tourna la tête vers elle et lui parla. Lui expliquant alors que dans sa grande solitude du moment, elle avait eu un éclair de génie et une grande envie de se trémousser, et que du coup, elle avait opté pour un bon rock histoire de bouger un peu, l'idée en soit n'était pas bête, mais au milieu de la salle commune cela donnait un drôle de spectacle et la blonde ne pu s'empêcher de rire de sa camarade de classe. Celle-ci avait de sacrer idées tout de même. " Oh, je te reconnais bien là. Dommage que l'on n'a pas d'alcool, on aurait encore mieux dansé" Ayla n'était pas prise de tête, elle était aussi capable de danser au milieu de la pièce avec la jeune fille sans avoir le moindre souci avec cela, mais un peu d'alcool aurait rendu le tout encore plus rigolo.




" Remet donc ton rock que je danse un peu avec toi cela ne me fera pas de mal de bouger un peu mon corps" Enlevant, ses chaussures, la blondinette grimpa sur l'un des canapés et attendit que sa copine remette la musique en route pour faire elle aussi sa petite danse, elles étaient deux et amies, elles n'allaient donc pas se gêner pour s'amuser un peu et temps qu'elle ne dérangeait personne, il n'y avait pas de mal à cela. Après tout, il n'était pas tard et personne ne semblait se trouver dans les parages, aller savoir ou ils étaient tout passés. Pas que cela intéresse vraiment Ayla qui était plus tenté par son envie de s'amuser que par des réflexion sur les activités de ses camarades. " Y'a qu'avec toi que je peux faire une chose pareille sans avoir la honte de ma vie" Et c'était bien vrai sans doute aurait-elle été moins libéré avec une autre personne. C'était pourtant tellement agréable d'arrêter de réfléchir pour laisser son innocence et son âme d'enfant ressortir, tellement bon pour le moral que cela devrait leur être imposé.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Dim 7 Aoû - 14:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
La danse était un bon antidépresseur, un antistress et cela faisait énormément de bien d'arrêter de penser pendant quelques minutes. Avec tout ce qu'ils avaient à penser en ce moment ce n'était pas facile. Entre la chasse aux horcruxes, les cours qu'ils devaient suivre, les élèves du passé à qui ils devaient cacher leur secret, Jaylin avait vraiment besoin de souffler. Elle était partie en vacances à cause de tout ça.  Cela lui avait fait énormément de bien, même si cette aventure lui avait rapporté pas mal de surprise. Son corps bougeait maladroitement au son de la musique et même si elle aurait eu sûrement honte si quelqu'un d'autre qu'Ayla était rentré dans la pièce, au final elle s'en fichait vu que lorsqu'ils rentreraient dans leur époque, elle ne verrait plus ces personnes. Enfin elle les reverrait, mais en adultes. C'était étrange de se dire que finalement Ayla devait sans doute avoir un métier dans l'époque d'où venait Jaylin et qu'elles s'étaient peut-être déjà rencontrés dans le futur, sans savoir. Et si Jay rentrait dans son présent, peut-être que les deux serdaigles se verraient et ça leur ferait un choc à toutes les deux. Ayla devrait penser qu'elle serait la fille de son amie. Oui ce serait très logique même si à ce moment-là Jay ressemblerait comme deux gouttes d'eau à sa potentielle mère. La serdaigle n'avait jamais pensé à cette possibilité avant, mais c'était vrai que s'ils revenaient dans leur époque, rencontrés en 1977 seraient surement présents. Ayla aurait peut-être des enfants. Jaylin se demanda si elle reverrait Tristan à ce moment, même si elle savait qu'il ne serait pas professeur à Poudlard. Et il serait surement vieux, très vieux et cela serait très drôle de le rencontrer à ce moment-là. De même pour Ayla, la blonde aurait trente-sept ans à son époque. Jaylin ne pouvait imaginer ça. Si elle commençait à penser comme ça, elle ne pourrait pas s'empêcher de faire des calculs tout le temps pour savoir quel âge aurait les gens de cette époque.

Elle entendit Ayla rire de la voir danser ainsi. Mais Jaylin n'avait pas honte, loin de là. Son amie lui sourit et la rassura comme quoi  on reconnaissait bien la brune, mais que ce serait sûrement mieux avec de l'alcool. Jay sourit à son tour. Oui ce serait sans doute mieux, mais la dernière fois qu'elle avait bu de l'alcool avec quelqu'un de cette époque, elle avait couché avec lui pour finalement se rendre compte que c'était son professeur. Un hasard qui ne pourrait pas avoir lieu à nouveau à Poudlard, vu que lorsque cet évènement était arrivé aucun des deux protagonistes ne savaient qui était l'autre. Bien sûr Jay savait très bien que l'alcool était interdit à l'école, mais c'est vrai que cela aurait été amusant. « Je ne suis pas sûre que si on nous trouve avec de l'alcool ici, Madame Rosier approuve. Nous serions de jeunes dépravées. Mais un jour il faudra qu'on aille dans un endroit dansant pour moldu. » Bon ce n'était pas forcément une bonne idée au final, mais elle irait bien à Londres avec Ayla pour faire la fête un de ces jours. Il faudrait organiser tout ça. Jay savait qu'elle avait une raison d'être en 1977, mais elle voulait un peu oublié et profiter d'être ici pour faire un peu tout ce qu'elle voulait, vu qu'ils ne savaient pas combien de temps ils resteraient ici, elle pouvait bien en profiter un peu. Ne plus penser à toutes les atrocités qui auraient lieux dans l'avenir. Ayla semblait vouloir également se détendre. Cette dernière lui demanda de remettre le rock sur lequel la brune venait de danser. Jay sourit en voyant son amie, enlever ses chaussures pour se mettre debout sur le canapé, prête à danser. La serdaigle alla remettre en route le vinyle et les deux jeunes filles commencèrent à danser. La blonde dansait largement mieux que la brune, mais elles s'en fichaient ce n'était pas une compétition. Le son de la musique envahissait leurs oreilles, Jay ferma les yeux pour se concentrer cette douce mélodie. C'était tellement agréable de ne plus penser à rien. Certains serdaigles préféraient écouter de la musique classique, comme Chopin, pour se détendre, mais rien ne pouvait remplacer un bon rock. La serdaigle bougeait partout dans la pièce profitant de ce moment de bonheur. Si quelqu'un rentrait à ce moment-là il aurait droit à un beau spectacle. Ayla dansait sur le canapé, Jaylin sautillait partout dans la pièce et les deux filles s'amusaient vraiment beaucoup. Mais peu importait qui arriverait dans la pièce, elles se sentaient parfaitement bien toutes les deux. Lorsque la musique s'arrêta la brune entendit sa comparse lui dire qu'elle était la seule personne avec qui elle pouvait faire ça sans avoir honte. « Il faut parfois arrêter de réfléchir. On ne vit qu'une fois, faut pas se prendre la tête. » C'était bien vrai, à Poudlard elle avait l'impression que les élèves étaient tellement à fond sur leurs études qu'ils oubliaient de vivre. Jaylin s'en fichait de réussir à cette époque, elle faisait son possible pour avoir de bonne notes quand même, mais elle ne voulait pas se priver. Elle se sentait vraiment libre. Et pour ça elle remerciait Hermione de l'avoir amené ici. Même si parfois de sombres pensée lui traversait l'esprit, comme des paradoxes temporels, savoir si sa famille allait bien ou si ce qu'ils faisaient ici aurait vraiment un impact dans le futur.

La musique s'arrêta. Elles avaient dû danser sur au moins trois chansons. Et Jay commençait à avoir mal aux pieds, parce que comparé à Ayla, elle avait conservés ses chaussures. Elle transpirait aussi un peu. Elle s'arrêta, pris l'élastique qui se trouvait sur son poignet et entreprit de se faire une queue de cheval. Ce n'était pas toujours pratique d'avoir les cheveux longs. Jay alla s'installer tranquillement sur le canapé, mit sa couverture sur ses genoux et attendis qu'Ayla s'installe elle aussi. Elle devait avouer qu'elle aurait bien bu un peu d'alcool à ce moment-là, surtout qu'elle voulait jouer un peu. Elle ne savait pas si Ayla serait d'accord pour jouer à ce jeu. « J'ai un jeu à te proposer. » Jay se releva rapidement, s'en alla vers sa chambre. Elle fouilla dans son coffre et récupéra deux verres à shooter ainsi qu'une flasque de whisky. Puis elle revint son butin en mains et les posa sur la petite table en face du canapé. « C'est moldu, ça s'appelle je-n'ai-jamais. C'est un jeu d'alcool, j'espère que tu es d'accord pour boire un peu avec moi. »Elle remplit les deux shooters et pris son verre dans les mains. « Du coup les règles sont simples, il s'agit en quelque sorte de piéger l'autre en proposant quelque chose qu'elle aurait potentiellement fait. Par exemple si je dis "je n'ai jamais couché avec plus de dix garçons" et que tu l'as déjà fait du bois. » Elle sourit à son amie, levant son verre. C'était un très bon jeu à faire à plusieurs, mais Jay préférait largement le faire avec quelqu'un en qui elle avait confiance plutôt qu'avec de simples inconnus. Elle avait beau connaitre Ayla que depuis quelques mois, elle lui faisait entièrement confiance, comme une amie de longue date. « Bon du coup je te laisse commencer. J'ai amené l'alcool. » Jaylin ne savait pas trop ce que pourrait lui poser Ayla comme question et elle était très curieuse de ce que son amie voudrait savoir ou savait déjà sur la brune.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Lun 8 Aoû - 15:15





Jay & Ayla
Boogie Woogie


La jeune fille, c'était préparer pour pouvoir, danser et s'amuser un peu avec son amie, elle était comme ça, pas de prise de tête et pas de calcul, elle suivait ses envies pour pouvoir profiter de sa vie à fond, et ne pas avoir de regret, et pour le moment, elle était bien loin de s'imaginer à quoi pouvait penser la brune qu'elle avait rencontré quelque mois plutôt, si elle avait su que cette fille débarquait de son futur, elle aurait surement était plus inquiète, moins libre ou peut-être encore plus au contraire, mais elle ne le savait pas et c'était peut-être tant mieux pour elle, qui pouvait profiter de ses jeunes années sans avoir la peur de mourir à chaque instant, comme tous ses jeunes arrivés en même temps que Jay. La blonde était donc debout sur l'un des divans de la salle commune prête à bouger son corps dès que la musique repartirait, elle était plutôt douée pour danser, et aimait beaucoup le faire, que cela soit en soirée, comme aujourd'hui sur un coup de tête ou même le matin devant son miroir quand elle chantait avec sa brosse à cheveux en guise de micro. Un peu folle sur les bords Ayla qui renvoyaient une image de jeune fille calme pouvait parfois être sacrément déchanté, il suffisait de la mettre en compagnie de personne de confiance et elle se lâchait totalement, oubliant les règles de bonne conduite de l'école et parfois même l'endroit où elle se trouvait, comme maintenant ou elle sautillait en rythme sur un canapé d'une salle commune endroit normalement plus calme et moins festif, mais qui abritait ce soir l'envie de s'amuser de deux adolescente, sans la présence de Jay qui sautait de partout dans la pièce, elle ne l'aurait jamais fait. Parce qu'on pouvait tout se permettre de faire dans la vie, il fallait juste être bien accompagné. Les filles dansèrent comme ça sur trois musiques, c'était épuisant de bouger sans arrêt, mais cela avait aussi fait du bien à la jeune blonde qui regarda ensuite son amie s'installer plus tranquillement sur l'un des canapés avec une couverture. Tout en lui parlant, tout sourire la jeune fille la rejoignit un peu de calme allait leur faire du bien. " Depuis quand je me prends la tête ? J'ai arrêté de réfléchir en dehors dès cours depuis le début de ma deuxième année, ma pauvre mère si elle le savait..." Surtout que maintenant la femme travaillait à Poudlard et risquait justement de l'apprendre, il fallait prier pour la vie de la pauvre Ayla. Qui pour le moment s'amusait plutôt bien même si elle avait entamé une relation amoureuse sérieuse et donc avait stoppé, ses amusements précédents.




Ensuite, Jay sembla avoir une idée pour les occuper, elle lui proposa un jeu, d'alcool, le, je n'ai jamais. Principe simple, on boit quand on a fait la chose que l'autre n'a jamais faite la jeune fille connaît le principe ayant un père moldu, mais elle n'as pas joué à ce jeu n'ayant pas vraiment eu l'occasion de se retrouver entouré de jeune moldu pouvant y jouer avec elle, et ayant toujours trouvé d'autre jeu dans le monde sorcier. L'idée lui plaisait pourtant bien, elle aimait boire et s'amuser et pour le coup tout serait réunit, c'était donc tout bon pour elle. " Je connais le principe, mon père étant moldu il en as déjà parlé, je n'y avait jamais joué alors je suis pour. Et tu sais que je ne refuse jamais de boire un verre ou plus avec toi" Une vraie fêtarde sommeillait en elle, et s'amuser, boire était une chose qu'elle avait pour habitude de faire en dehors des cours, lors de soirée comme celle-ci. La brune alla chercher deux verres et une flasque de Whisky et revient s'installer près de la blonde lui annonçant que vu que c'était elle qui avait apporté de l'alcool, c'était donc à Ayla de commencer. Et la jeune fille prit le temps de la réflexion cherchant une chose qu'elle n'avait jamais fait qu'aurait pu faire son amie, elle ne la connaissait pas parfaitement bien et les possibilités étaient nombreuse, mais il fallait aussi trouver une chose qu'elle-même n'avait jamais faite et cela était plus compliqué, un sourire espiègle et joueur apparut sur son visage alors qu'elle venait de trouver le, je n'ai jamais parfait pour débuter le jeu, directement dans le trash, enfin un peu trash. " Tu n'aurais pas dû me laisser commencer Jay " Elle faisait un peu durer le suspense tout en priant pour que son amie n'est pas à boire, sinon elle ne s'en remettrait surement pas. " Je n'ai jamais couché avec un professeur ", C'était dis, c'était fait, on passe à la suite ? Elle avait quand même, était raisonnable et n'avait coucher qu'avec des élèves, hommes et femme, mais élèves. Cependant, elle devait attendre la réaction de l'aiglonne pour pouvoir avoir droit à son, je n'ai jamais. Et la pauvre blondinette n'était pas au bout de ses surprises. "Par pitié ne bois pas à cela où je vais faire des cauchemars pour le restant de mes jours" Surtout qu'il y avait peu de beaux professeurs à ses yeux et l'un deux était son cousin, pourquoi avait-elle choisi ceci elle aussi, elle n'aurait pas pu dire, je n'ai jamais sucé mon pouce ou autre chose du genre, innocent, et drôle non-bien sûr que non.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Lun 8 Aoû - 23:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
Après leur folle petite danse qui aurait sûrement put durer plus longtemps si les jeunes filles l'avaient décidés, elles se retrouvèrent toutes les deux sur le canapé. Ayla avait l'air aussi fatigué qu'elle. En même temps il était relativement tard. En soit si elles avaient fait la fête comme il se devait dans une boite de nuit moldu ou sorcier, elles auraient dansé jusqu'à l'aube, oubliant peu à peu leur mal de pied, la transpiration, se lançant transporter par le son de la musique. Mais elles s'amusaient bien pour le moment. Jay était quelqu'un de spontané, mais elle ne se serait jamais permis de danser avec n'importe qui et elle était bien contente qu'Ayla soit là avec elle. C'était sans doute la personne avec qui elle pourrait rester amie toute la vie. Au fond elles étaient semblables : de magnifiques poupées au joli minois, mais qui pouvait sortir les griffes à tout moment. Et honnêtement c'était plutôt rare de rencontrer quelqu'un comme ça. Une brune et une blonde. Sa comparse se demanda depuis quand elle avait commencé à se prendre la tête, sachant qu'elle avait arrêté de réfléchir depuis son entrée en deuxième année. Oui Jay la comprenait. Ce n'était que depuis qu'elle avait subi le retour dans le passé, que la brune se lâchait vraiment. Bon elle n'était pas non plus une sainte dans le futur, mais peut-être un peu plus calme qu'à l'heure actuelle. Puis la blonde parla de sa mère. Oui la mère Faucett savait comment agissait sa fille, elle péterait surement un câble, mais en même temps elle avait déjà eu à faire avec sa grande sœur, elle savait donc à quoi s'attendre. Mais Ayla était fille unique. Les parents avaient tendance à surprotéger leur unique enfants. « Oui je pense que les mères idéalisent trop leur enfant parfois. Elle se tirerait les cheveux j'imagine si elle savait. » Elle n'avait jamais rencontré la mère d'Ayla, mais elle savait que c'était une mère aimante. Ayla avait une très bonne relation avec sa mère, très proche l'une de l'autre et quand Jay entendait parlé de Madame Abbot, elle enviait son amie parfois. Ses parents lui manquaient et les discussions sur la botanique avec sa mère encore plus. Les plantes qu'il ne fallait pas approcher, celle qu'on pouvait utiliser pour soigner ou pour tuer, celle qui avait de bonnes vertus et celles qui en avaient des mauvaises. Elle les connaissait toutes.

Jay avait donc pris la bouteille de Whisky et avait servit Ayla. Son amie lui expliqua qu'elle connaissait déjà le jeu vu qu'elle avait un père moldu. Vu que Jay n'en entendait pas souvent parlé, il était normal qu'elle n'ait pas fait le rapprochement. C'était un bon jeu moldu, contrairement à d'autres qui étaient un peu moins amusant. Ayla semblait très heureuse de pouvoir boire surtout en présence de Jay, d'une personne de confiance. « C'est parfait dans ce cas. » lui dit-elle en souriant. Elle lui annonça qu'elle devrait commencer puisque Jay avait amener l'alcool. Elle se demandait bien ce qu'Ayla pourrait bien lui poser comme question. Son plus gros secret restait le fait qu'elle ne venait pas de cette époque, mais Jay avait bien réussit à se montrer discrète là-dessus. Elle avait raconté son histoire à qui voulait l'entendre : elle s'était fait renvoyer de son école, s'était émancipé de ses parents après qu'ils lui aient reprochés d'être une jeune fille insolente et elle était retournée faire ses études à Poudlard. Bien sûr elle avait bien exagéré sur les détails pour prouver que son histoire était crédible et elle l'avait peaufiner pendant un bon moment pour être sûre qu'elle raconterait toujours la même version. Donc en soit elle n'avait pas grand chose à cacher. Le seul détail qu'elle n'avait pas trouvé dans son histoire était le pourquoi elle s'était fait virer, laissant les rumeurs aller bon train, se créant ainsi une petite légende. Ayla semblait beaucoup réfléchir à ce qu'elle pouvait dire. Jay était sûre qu'elle trouverait quelque chose de simple à dire, un truc stupide qu'elles auraient fait toutes les deux peut-être et où elles pourraient boire. Jay observa le contenue de son verre. Elle était prête à boire. Oui elle avait bien envie de se rendre un tout petit peu ivre, juste pour le plaisir et l'odeur du whisky lui plaisait. Elle tourna son doigts= sur le bord de son verre comme si d'un coup de magie elle allait faire sortir le liquide du verre. Bon aller Ayla, il  faut se décider. Cette dernière ne tarda pas à répondre que Jaylin n'aurait jamais dû la laisser commencer en premier. Et elle sortie le je n'ai jamais, auquel la serdaigle n'avait absolument pas pensé. Coucher avec un enseignant. Jay arrêta de bouger son doigt. Comment ? Comment elle pouvait savoir ? Non elle avait sans doute dû dire ça par hasard, Ayla n'avait surement jamais couché avec un professeur. Enfin peut-être que si, mais en regardant bien Jay vit que son amie ne buvait pas. Cette dernière semblait être désespéré et lui demanda de ne pas boire au risque de lui faire avoir des cauchemars tout le reste de sa vie. Jay ne savait pas trop quoi faire, dans tous les cas elle devrait mentir à son amie. Soit elle ne buvait pas et elle mentait par omission, soit elle buvait, mais devait lui raconter une histoire à moitié fausse. Jaylin décida qu'elle préférait être honnête, enfin sans donner de nom. Elle ne pourrait pas dire à Ayla qu'elle avait couché avec Tristan, ce ne serait pas envisageable, ni pour le professeur, ni pour elle. Même si elle pouvait faire confiance à la blonde, elle avait promi à Tristan qu'elle ne dirait rien à personne. Et le brune but d'une traite son shooter. Elle reposa son verre, savourant le goût du breuvage, puis se tournant vers Ayla, elle lui dit comme une évidence : « Et oui je ne suis pas aussi sainte que j'en ai l'air. J'imagine que maintenant que tu connais cette information tu vas vouloir en savoir plus.  » Jay devait mettre les choses au clair avant qu'Ayla ne commence à poser trop de questions. Elle rajouta presque quasiment tout de suite : « Si tu veux savoir, il n'était pas professeur de Poudlard et il était plutôt jeune. » Honnêtement elle s'en sortait bien. Jaylin n'avait pas menti. A l'époque où elle avait couché avec son professeur, il n'était pas encore professeur à Poudlard et il était effectivement jeune, au cas où Ayla s'imaginerait qu'elle s'était tapé un vieux de vingt ans son aîné. Bon d'un point de vue chronologique avec un paradoxe temporel c'était plus ou moins le cas, mais cela elle ne le dirait pas. Quitte à être là ce soir, elle préférait qu'Ayla pose toutes les questions qu'elle avait sur la langue, pour que cette histoire soit du passé et qu'elles passent à autre chose.


electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Mer 10 Aoû - 13:42





Jay & Ayla
Boogie Woogie


Les deux jeunes filles s'étaient installées ensemble dans l'un des divans de leur salle commune pour discuter et jouer un peu, elles s'étaient lancé dans un jeu connu dans le monde des sans pouvoir magique, le jeu du je n'ai jamais, liant révélations, alcool et donc fou rire, sauf qu'Ayla avait attaqué fort et que du coup, elle avait un peu peur de la réponse de son amie Jaylin, il fallait dire qu'elle espérait de tout cœur ne pas voir son amie boire à sa proposition. Mais on n'a pas toujours ce que l'on veut dans la vie et la jeune fille en face d'elle bu son verre et lui expliqua simplement qu'elle n'était pas une sainte. Et qu'au moment de l'acte le garçon en question n'était pas encore professeur et était jeune. C'était rassurant au moins l'aigle ne s'était pas tapé le professeur de potion dans un coin de la réserve sans quoi la blondinette n'aurait jamais pu fermer l'œil de la nuit. " On parlait des mères, je pense que là, on serait bonne pour l'arrêt cardiaque directement." C'était sûr si leur mère respective apprenaient ce que leurs chères filles faisaient de leur corps, elles seraient bonnes pour une crise de nerfs. Surtout que là, on parler d'une relation avec un adulte. Bon même si il n'était pas encore professeur au moment de l'acte, il était quand même plus âgés que la jeune fille ce qui n'était pas réellement bien vu par les parents en règle général. De toute manière, elles étaient tranquilles leurs géniteurs n'était pas dans les parages, c'était l'un des grands avantages de Poudlard éloigné les parents des adolescents, et laisser ses derniers s'émanciper et prendre de la maturité même si pour certains sept ans n'était pas suffisant, la beauté de l'humanité et des différences. Ayla ne savait pas que de toute manière Jay ne pouvait voir ses parents en ce moment que cela soit à l'école ou en dehors, après tout la jeune fille ne pouvait pas savoir que son amie ne venait pas de la même époque qu'elle et qu'un sort l'avait transporté jusqu'ici, la privant de sa famille. L'ambiance étant bonne les deux jeunes filles ne devaient pas vraiment à des choses tristes, elles devaient plutôt profiter de leurs vies et du temps que merlin leur accordait sur terre, c'était bien mieux. Du coup en pensant de la sorte Ayla pouvait comprendre mieux que son amie se soit fait un professeur, personne ne devrait être bloqué par le métier de quelqu'un même si cela n'était pas permis par les divers règlements.





Après les précisions de Jay, Ayla ne savait pas si elle devait questionner plus son amie, ou laisser la soirée continuer son cours, les deux adolescentes voulaient jouer et boire et le but du jeu n'était pas de poser dix mille questions après chaque verre alors la blondinette choisit de juste répondre au propos de son amie et de laisser le jeu se poursuivre le plus normalement possible. " Je ne t'ai jamais pensé Sainte, mais là, tu m'as battue... Il était sexy au moins ? " C'était tout ce qu'elle voulait savoir, une demoiselle aussi belle que Jaylin ne pouvait pas, s'être fait un homme moche ou du moins peu sexy, ce n'était pas possible même bourrée. Oui parfois Ayla avait des réflexions un peu louches et décalées, mais c'était aussi ce qui faisait son charme." Continuons alors, c'est à ton tour" L'aigle avait hâte de voir ce qu'allait proposer sa camarade, elle avait envie de boire et en même temps ne savait pas à quoi s'attendre, elle qui avait tapé fort dès le début. Ce n'était pas vraiment dérangeant vu qu'elle avait confiance en Jay et qu'elle n'aurait aucune honte à ne pas tricher ou mentir, mais bon, on ne pouvait jamais être trop serein quand l'on participait à ce genre de jeu. Quand elle y avait joué avec Mathéo et ses amis, la soirée avait virer au cauchemar au bout de deux, je n'ai jamais, ce qui faisait qu'elle ne connaissait pas vraiment les limites de ce jeu, la laissant un peu dans l'inconnu. " Si jamais tu veux te refaire un professeur maintenant que je sais que c'est ton truc évites le prof de soins au créature magique, j'ai découvert que c'est mon cousin" Elle avait rajouté ça sur le ton de la conversation, son cousin et son amie, elle ne pourrait sans doute pas le supporter, et pour la jeune fille, il fallait mieux éviter un homme qui couche avec des femmes pour ne pas assumer son penchant pour les hommes. Si Ayla avait su, elle aurait surement fermer sa bouche, mais elle ne savait pas, c'était donc une remarque totalement innocente de sa part, d'une amie à une autre amie.




C'était compliqué, parce que les secrets entouraient l'amitié des deux adolescentes, l'une ne pouvait pas dire à l'autre toute la vérité à propos de sa vie, ce qui entraînait des zones d'ombre, pourtant les deux filles étaient très proches, leur amitié ayant été fusionnelles très rapidement, ne se connaissant pas depuis longtemps, mais ayant l'impression de ce connaitre depuis toujours. Merlin fait parfois bien les choses, parfois moins bien, c'est la vie après tout et ce qu'Ayla ignore ne peut lui faire de mal, surtout qu'elle ne serait pas ravie de savoir qu'une fois adulte son monde serait en guerre, de nombreuses morts entacheraient sa vie. Non décidément la jolie blonde était mieux dans son monde.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Mer 10 Aoû - 17:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
Elle n'aurait jamais dû proposer ce jeu à son amie. C'était une mauvaise idée. Enfin oui et non. Disons que Jay ne s'attendait pas à ce qu'Ayla lui pose ce genre de question directement. Jaylin ne regrettait pas d'avoir bu, elle ne regrettait pas d'avoir couché avec son professeur. Mais Ayla semblait assez perplexe devait cette information. La blonde n'avait surement jamais eu de compagnon adultes et professeurs dans son lit. Jay savait bien que son amie pouvait autant aimer les femmes que les hommes, mais de là à coucher avec un enseignant il y avait un gouffre. Et Jay en était bien consciente. Par on ne savait qu'elle miracle elle avait réussi à ne pas mentir à Ayla sans divulguer pour autant qu'il s'agissait bien d'un professeur de Poudlard qu'elles avaient en cours toutes les deux. Elle était très fière d'elle sur ce coup. Elle n'appréciait pas de mentir à son amie et elle aurait tellement eu envie de lui dire qu'elle venait du futur. Mais cela lui ferait un choc. Pour se protéger, elle et ses camarades Jay ne pouvait que mentir. Elle protégeait décidément beaucoup de monde en ce moment. Tous ces secrets allaient finir par la rendre folle si cela continuait. La blonde rigola en lui parlant de ce que pourrait dire leur mère si elles savaient tout ce que leurs filles faisaient dans leur dos. Jay sourit, pensant à ce que sa sœur avait déjà fait endurer à sa mère. « Entre ma sœur et moi, ma mère n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs.. » Bien sûr, elle était certaine qu'Abbigail n'avait probablement jamais couché avec un professeur, mais elle était loin d'être une sainte. Elle avait expliqué à Ayla que sa sœur vivait à l'étranger et qu'elle ne la voyait pas souvent. Si cela pouvait éviter à la blonde d'essayait de la rencontrer, Jay était pour. De nouveau ce n'était pas mentir, mais omettre quelques détails. Jaylin remplis à nouveau son verre, prête à boire lorsque ce serait nécessaire. Les deux filles avaient assez confiance l'une envers l'autre pour que la soirée continue à bien se passer. Et quitte à divulguer quelques petits secrets autant continuer sur leur lancée. Ayla avait sûrement beaucoup de questions à poser à son amie et Jay était prête à y répondre. Mais la serdaigle ne lui demanda qu'une seule chose : s'il était sexy. La brune repensa à sa première rencontre avec Tristan, a ces fameuses vacances et à la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Oui elle le trouvait sexy, elle ne pouvait pas le nier. En même temps Jaylin n'aurait surement jamais couché avec un garçon qu'elle ne trouvait pas mignon. Ce n'était pas du tout son genre. Et Ayla le savait sans doute. Jay ne pu s'empêcher de sourire en repensant à ces fameuses vacances. « De mon point de vue oui il est très sexy. » répondit-elle. C'était amusant de voir que la blonde s'inquiétait quand même que son amie ne sorte pas avec des laiderons. Après cette réponse qui devait sans doute satisfaire Ayla, cette dernière lui demanda de poser à son tour une question. Jay ne savait pas trop ce qu'elle pouvait dire pour se venger gentiment. Une chose qu'elle n'avait jamais faite et que la blonde aurait pu faire. C'était compliqué vu que Jaylin avait fait presque toutes les choses possibles et imaginables. Plusieurs questions lui vint en tête, mais elle les garda en réserve pour poser un je n'ai jamais simple et dont elle savait que cela était arrivé à Ayla.« Je n'ai jamais eu la peau d'une couleur anormale. » Jay leva son verre et lui sourit. La blonde devrait sans doute boire.

Fière de sa petite question, Ayla lui demanda par la suite de ne pas coucher avec le professeur de soin aux créatures magiques ... parce que c'était son cousin. Pardon, son cousin ? Jay sentait que sa tête allait exploser si ça continuait. Tristan était donc de la même famille que l'une de ses meilleures amies. Si elle avait su cela avant elle n'aurait sûrement jamais couché avec lui ... quoique. Elle ne pouvait pas savoir si avec cette information en poche elle n'aurait pas quand même cédé à ses pulsions. Ils auraient vraiment dû parler un peu plus, Tristan et Jay, pendant leurs vacances. Bon ce qui était fait était fait, mais Jay ne pouvait s'empêcher de penser à cette nouvelle donnée qu'elle venait d'apprendre. Non mais comment c'était possible que sur tous les professeurs de Poudlard ça tombe sur lui. Déjà qu'elle ne s'était pas attendue à ce qu'il vienne enseigner ici, que malgré ça, il gardait une relation très intime, mais de savoir qu'il était le cousin d'Ayla ça lui faisait un plus gros choc que quand il lui avait sorti qu'elle criait trop fort pendant leur ébats. Elle essaya de retrouver ses esprits et un cerveau un peu plus stable, qui restait quand même en ébullition et dit en souriant à Ayla « Je vais éviter dans ce cas. Merci pour l'information. » Oui elle remerciait énormément la blonde pour lui avoir donné cette donnée. Une de plus à rajouter à la liste de ce qu'elle savait sur Tristan. Mais pour ce qui était de ne pas coucher avec lui, elle ne pourrait pas revenir en arrière.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Lun 15 Aoû - 23:07





Jay & Ayla
Boogie Woogie



C'était le genre de jeu parfait pour s'amuser lors d'une soirée entre amis, mettre les petits secrets des uns et des autres sur la table, et en rire, il ne fallait pas ce prendre la tête surtout pas sinon la soirée était gâcher, comme lors de la soirée avec les amis de Mathéo ou le jeu avait été stoppé au bout de deux question car l'une des participante c'était énerver suite à une information révélée. Ce n'était pas le cas ce soir ou Ayla, bien que surprise d'avoir appris que son amie avait été jusqu'à coucher avec un homme plus âgé, n'avait pas réagit de manière excessive, ce qui l'inquiétait était de savoir si l'homme était sexy, si Jay avait couché avec un homme laid là, elle s'énerverait, car la jeune fille méritait beaucoup mieux. Mais d'après les dires de son amie le garçon en question était plutôt pas mal ce qui était donc bien." Bon, tu n'as pas couché avec un laideron tout va donc bien. Paix à l'âme de ta mère la pauvre deux filles pour le prix d'une". Elles pouvaient passer à autre chose. Même si la blondinette revint sur le sujet quelque minutes après en lui parlant de son cousin professeur à Poudlard, demandant à son amie d'éviter de coucher avec lui si l'envie de se faire un professeur revenait à l'attaque. Ignorante Ayla qui avait mis les pieds dans le plat sans le savoir et qui elle riait maintenant de son, je n'ai jamais. Elle bu son verre d'une traite, ne sachant pas comment Jay avait appris pour la potion et ses effets, mais elle voulait surtout savoir si l'aigle était aussi au courant pour la suite de sa journée. Parce que le plus important était sans doute ce qui avait suivi son problème de peau, surtout qu'elle avait été assez discrète pour ne pas se faire repérer. " Comment es-tu au courant de cela ? Je pensais que personne à part Daphné ne le savait" Oui là, elle se mettait elle-même dans la moise en parlant delà brune, mais après tout, c'était la seule personne présente, à moins que cela soit le garçon responsable du souci qui est parlé et si c'était lui, il allait avoir de gros ennuis quand Ayla le trouverait. " Enfin elle et le mioche qui nous à asperger de potion" Ce qui limitait beaucoup les possibilités de balances seul deux personne pouvait être soupçonné par la blondinette. " Et ma peau était très jolie en arc-en-ciel changeant de couleur au fur et à mesure du temps. Anormal mais artistique ", C'était plus drôle que grave ou honteux alors la jeune fille n'avait pas de soucis à répondre à ce genre de chose parce qu'elle savait en plus que Jaylin ne l'utiliserais pas pour se moquer d'elle, pas méchamment du moins et pas lourdement. Ayla le savait, elle avait plutôt bien joué son coup ce jour-là pour ne pas être repérée et être moqué par des personnes à la maturité manquante. Mais ce qu'elle voulait surtout savoir maintenant, c'était comment la jeune fille qui n'était pas dans la boutique avec elles avait su pour ce souci de peau.[/color]





" Tu m'espionnes Jay ?" C'était dis avec humour, car la jolie blonde riait, elle était sûre que la Serdaigle avait bien mieux à faire que d'espionner la vie de son amie, qui n'était pas dès plus passionnante non plus. Elle passait déjà beaucoup de temps à travailler ce qui était passablement ennuyeux à regarder même si il fallait le faire pour réussir ses études, et avoir un bon travail par la suite, ensuite la plupart de son temps étaient partager entre le sport qu'elle pratiquait tous les jours pour garder son corps proche de la perfection, et voir Mathéo aussi un peu et il y avait le temps pour ses moments d'humanité, comme manger et se laver par exemple, sa routine n'avait donc rien de bien intéressante à espionner et personne dans le château n'avait sans doute envie de suivre sa vie. Mais aucune explication logique ne venait à l'esprit de la blonde du coup, elle devait attendre que son amie lui réponde tout en préparant son prochain tour, elle devait trouver quelque chose à dire de drôle qui pourrait les faire rire dans la réponse, mais en même temps, il fallait aussi faire boire Jay, c'était le plus important, et le plus drôle pour Ayla, oui pas très gentil aussi, mais les deux filles savaient à quoi s'en tenir en jouant, le but final étant de finir dans un état second pour plus se confier et abaisser sa garde. " Je n'ai jamais été à une fête clandestine" Elle l'avait fait, mais elle était persuadée que Jaylin l'avait-elle aussi fait, les deux adolescentes ayant le même goût pour la fête, c'était donc plutôt facile de partir sur ce sujet-là, moins prise de tête et moins risquer que de parler des relations intimes avec les professeurs. Et peut-être que cette fois-ci, elles pourraient boire toutes les deux. " Et là, je n'aurais pas de surprise, je pense, si tu ne l'as pas fait, je t'embarque à ma prochaine soirée ", C'était une certitude pour la jeune fille chaque adolescent devait aller au moins une fois dans sa vie d'étudiant à l'une de ses soirées, c'était bon pour les relations social et pour le moral aussi qui avait bien besoin de moment de détente de temps à autre pour pouvoir tenir le rythme des études, des examens et se libérer un peu du stress que cela pouvait occasionner. Cela ne faisait de mal à personne, surtout pas à ceux qui n'étaient pas au courant de ce qu'il se passait dans leur dos. Leur parents et professeurs qui ignorait tout des combines de leurs enfants et qui les pensaient à l'abri et endormis au château et qui était, au final, bien loin du compte.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Jeu 18 Aoû - 20:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
Ayla semblait très attentive à l'idée que Jay puisse coucher avec un homme qui ne soit pas sexy, ou beau. Bien évidemment la brune n'aurait jamais pu coucher avec quelqu'un qu'elle ne trouvait pas mignon un tant soit peu. Ce qui était normal, mais vu que la beauté était subjective peut-être que son amie ne trouverait pas tous ses partenaires aussi mignon qu'elle. Mais en l'occurrence elle parlait de Tristan en ce moment-même et vu que Jay avait appris que ce dernier était le cousin d'Ayla, elle était sûre que la blonde ne devait pas ressentir une quelconque attirance pour son professeur. Et quand bien ils n'auraient pas eu une relation familiale, Jaylin voyait mal son amie avoir envie de coucher avec lui. Apparemment le fait de coucher avec quelqu'un de vieux n'était pas le genre de la blonde. Enfin vu qu'elle n'avait pas bu, elle ne l'avait jamais fait. Ayla semblait rassurer qu'elle n'ait pas couché avec un laideron. Et elle pria pour la mère Faucett qui n'étaient pas au courant de tout ce qui se passaient pour ses filles et qui pour ce qu'elle savait, se tirait déjà les cheveux. Oui la mère de Jay lui manquait et si elle avait su ce que Abbigail et la cadette avait fait comme bêtise dans leur vie, elle n'aurait pas fini d'avoir des cheveux blancs. Jay sourit à Ayla et lui dit comme si cela était évident : « Ne t'en fais pas je ne coucherais jamais avec quelqu'un je ne trouve pas beau ou mignon ou sexy, sinon c'est que je serais désespérée. Et tu auras intérêt à m'empêcher de faire la connerie. » En effet, Jay avait suffisamment confiance envers Ayla pour que celle-ci l'empêche de faire une connerie que la brune regretterait par la suite. La blonde ne semblait pas vouloir savoir plus sur la relation qu'elle avait pu avoir avec son professeur. Et Jay l'en remerciait. Elle n'avait pas envie de mentir plus que nécessaire à celle qu'elle considérait comme sa meilleure amie. Elle lui demanda de poser un je n'ai jamais et Jay parla du fait qu'Ayla avait déjà eu la peau d'une couleur anormale. Jaylin savait parfaitement que ce  qu'elle venait de dire était vrai. La preuve en fut lorsque la blonde bu son shooter d'une traite. Mais cette dernière ne semblait pas vraiment heureuse que Jay connaisse cette histoire. Elle ne devait pas se souvenir qu'elle l'avait dit à son amie puisqu'elle lui demanda d'un air étonné comme elle avait su puisque seule Daphné était au courant normalement. Elle rajouta presque tout de suite que le môme qui les avait asperger de potion était également là. La brune se mit à rire. « C'est toi qui me l'a dit, andouille. Tu es rentrée, tu t'es affalée sur ton lit et je t'ai demandé comment s'était passé ta journée. Tu m'as dit que c'était horrible d'avoir la peau de la couleur d'un arc-en-ciel. Je n'ai pas demandé plus, mais j'ai bien ri. » Et encore aujourd'hui Jay ne pouvait s'empêcher de rire devant l'étonnement de son amie. Celle-ci rajouta qu'elle était très belle dans les teintes de l'arc-en-ciel, anormale certes comme elle disait mais artistique. Jay n'en doutait pas, elle savait parfaitement que peu importait ce que mettait la blonde elle serait splendide, même avec une peau de couleur verte ou bleue.« Je m'en doute que tu devais être toujours aussi magnifique. » lui répondit-elle, essayant de calmer le rire qui l'avait prit quelques minutes avant. Oui elle avait trouvé un très bon je n'ai jamais.

Ayla rigola en demandant si Jaylin l'espionnait. Bien sûr que non. La serdaigle avait bien d'autres choses à faire que de regarder les moindres faits et gestes de son amie et si c'était pour les voir s'embrasser avec Mathéo, très peu pour elle. D'autant qu'elle savait également que si Ayla voulait lui raconter quelque chose elle n'hésiterait pas et Jay en ferait de même. Elles se racontaient suffisamment de choses pour être au courant de la vie de chacune, malgré le fait que la brune cachait quelques trucs à la blonde. Et même si Jaylin n'avait pas forcément une vie des plus passionnante elle avait  beaucoup  à faire avec tout ça déjà. De plus, révélation après révélation, sa tête allait ne plus tenir si cela continuait. Ayla continua le jeu en lui posant le je n'ai jamais par rapport à une fête clandestine. Si elle parlait des soirées organisées à poudlard dans le dos des professeurs, ou celle qu'on organise dans sa maison lorsque ces parents n'étaient pas là, Jay avait déjà vécu ce genre de situation. La blonde la taquina en lui disant que si ce n'était pas le cas elle l'amènerait dans la prochaine soirée de ce genre. Jay lui sourit. Bien sûr elle ne refuserait jamais d'aller à une fête avec son amie surtout si celle-ci était clandestine. « Penses-tu c'est impossible ne pas avoir vécu ce genre de soirée au moins une fois dans sa vie. ». Elle but son shooter d'une traite et vit qu'Ayla faisait de même. C'était normal pour des filles comme elles. L'alcool commençait à monter doucement, mais ce n'était que le début. Le whisky n'était pas une boisson soft, elle était coriace et pouvait facilement être utilisé pour se saouler. Au tour de la brune de pouvoir poster une question. Elle avait déjà parlé d'un évènement qu'Ayla avait vécu et qu'elle n'aurait sûrement jamais dû savoir, quant à la blonde elle avait posée une question à laquelle Jay aurait aimé ne jamais répondre. Elle remplit son verre à nouveau. « On va faire simple. Je n'ai jamais couché avec Tibus Tagel. ». Elle le savait. Elle savait parfaitement qu'Ayla était passée dans le lit de ce garçon un peu trop pervers et qui tenait un carnet des filles avec qui il avait couchés ainsi que celle avec qui il voudrait avoir des relations. Au final Jaylin n'était pas mieux dans la matière, outre le fait qu'elle avait couché avec un professeur, elle avait aussi couché avec le meilleur ami de Tibus et elle en était peu fière.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Ven 19 Aoû - 18:30





Jay & Ayla
Boogie Woogie


Les deux jeunes filles continuaient à jouer à leur petit jeu et à boire aussi et bientôt, elles ne seraient pas en état de raconter des choses sérieuses, étant donné qu'elles n'avaient pas choisi de jouer avec de l'alcool léger heureusement que les deux Serdaigles étaient de grandes fêtardes ce qui habituait un peu leur corps à la présence d'alcool dans leur sang sans quoi elles seraient sans doute dans un état encore moins bon. Mais pour le moment Ayla savait qu'elle pouvait continuer à jouer, et surtout elle le voulait étant tellement amusée par la tournure de la soirée surtout quand Jaylin lui répondit que c'était elle qui lui avait parlé de son souci de peau en rentrant le soir dans la salle commune. "Tu peux compter sur moi, je ne laisserais jamais une telle chose se produire" La blondinette ne s'en souvenait pas le moins du monde, elle devait vraiment être fatiguée pour avoir parlé de quelque chose sans s'en souvenir, cela ne lui était jamais arrivé jusqu'à aujourd'hui, et ce n'était pas vraiment très rassurant même si ce n'était pas non plus très grave. Surtout qu'elle avait parler à Jay et l'étudiante avait une entière confiance en son amie brune. Surtout qu'elle semblait n'avoir parlé que de sa peau, et pas de sa relation avec Daphné dans une salle magique, elle n'avait donc pas tout confié comme quoi même fatigué son cerveau continuait de faire la différence entre les informations importante et les moins importantes à dire. Vu que la jeune fille n'avait pas vu le résultat sur sa peau, elle ne pouvait pas se moquer d'elle ce qui était donc tout bon pour Ayla qui n'avait juste pas voulu devenir la risée de l'école à cause d'un idiot qui ne savait pas marcher, sans faire tomber ce qu'il tenait dans les mains. Même si cela n'avait au final pas eu que du négatif vu qu'elle avait passé un bon moment avec la brune. Maintenant, elle était beaucoup plus sérieuse vu qu'elle était avec Mathéo et Daphné avait été son dernier moment de plaisir avant que le brun ne prenne une place importante dans sa vie. C'était donc une information importante et cela était étonnant que Jay ne soit pas au courant de cela sans quoi elle en aurait sans doute parlé. "Et en te parlant de ma peau, je ne t'ai pas parlé plus en détails de Daphné non ? Histoire que je sache ce que mon cerveau à décider bon à balancer sans que je ne le contrôle vraiment. Parce que je te jure, je ne me souviens pas t'en avoir parlé" L'aigle avait beau fouiller dans sa mémoire, elle ne se souvenait vraiment pas de cette conversation qui avait eu lieu entre elles deux, c'était perturbant pour une jeune fille toujours habituée à avoir le parfait contrôlé sur sa vie et sur ses faits et gestes, mais aller trouver une logique aux faiblesses humaines surtout que cette fameuse journée avait été riche en émotions et que son pauvre esprit avait beaucoup travaillé et devait avoir pris un moment de repos une fois revenue aux dortoirs. " Je tiens de mon mère niveau beauté" elle n'était pas narcissique ou elle superficielle mais elle se savait  jolie et en profitait bien souvent.




Ayla avait bien fait de l'humour quand elle avait demandé à Jay si elle l'espionnait, elle ne pensait pas que sa vie méritait d'être suivie tout le temps et puis la brune avait mieux à faire d'ailleurs. Surtout que la vie au château pouvait être prenant, entre les cours et les devoirs, les petits loisirs de chacun le temps passait extrêmement vite. Et en plus Jaylin n'avait pas vraiment besoin de surveiller Ayla pour savoir ce qui se passait dans sa vie, la blondinette lui disait tout ce qui avait à savoir d'important, parce qu'elle avait besoin de le partager. Et que son amie était toujours là pour l'écouter. Bon, ce soir les filles ne faisaient pas preuve de beaucoup de sérieux, mais elles avaient besoin de se détendre comme tout adolescents normaux." J'en connais qui n'y on jamais été, dans le genre vie plus ennuyeuse tu meurs" Et oui Ayla ne pouvait imaginer sa vie sans fêtes et celle organiser en douce était les meilleures, car ses soirées apportaient l'adrénaline de pouvoir être surpris. Ce qui rendait la fête encore plus folle et encore mieux aux yeux d'Ayla, mais certains dans l'école ne pensait pas comme elle et ne répondait jamais présent à ce genre d'événement, car tout le monde est bel et bien différent.



Heureusement si la terre était peuplée de Tibus Tagel les choses serait sans doute moins drôle, surtout que Jay parlait du blond ayant visiblement choisi de taper dans le mille sachant très bien que la blondinette avait bien couché avec le Poufsouffle, ce n'était pas un secret et beaucoup à Poudlard étaient au courant le blaireau aimant se vanter d'avoir réussir à avoir tel ou tel fille dans son lit. L'ego des hommes et leur fierté si importante à leurs yeux. Levant les yeux au ciel avec un petit sourire aux lèvres Ayla leva son verre en direction de son amie avant de vider son verre, elle était dans l'obligation de le faire, étant donné qu'elle avait couché avec le garçon, mais sa camarade ne s'en tirerait pas aussi facilement étant donné qu'elle avait couché avec le meilleur ami de Tibus, Caleb serpentard bien connu des filles de l'école et la blonde allait lui rendre la monnaie de sa pièce. " Chérie, on va pouvoir jouer au ping-pong si on part sur ce terrain-là. Je n'ai jamais couché avec Caleb" Juste retour de flamme, bien sympathique de la part de l'aigle, tout sourire qui attendait que Jay vide à son tour son verre. Les filles visaient juste à chaque demande, sans parfois le vouloir comme le premier, je n'ai jamais de l'étudiante blonde, mais au moins la soirée était drôle et restait dans une ambiance calme et soft ce qui était, pour le moment, très bien.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Mer 31 Aoû - 15:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
Le feu crépitait toujours dans la cheminée, mais il commençait à s'éteindre lentement. Jay ne sentait même pas la fraîcheur de la pièce, l'alcool suffisait amplement pour réchauffer son corps. Elle était à son deuxième shooter, mais elle se sentait faible de sentir déjà un petit coup de chauffe. La fatigue sûrement. Elle sentait que le moment serait proche où les deux jeunes filles commenceraient à raconter des choses tout sauf sérieuse. A moins qu'elles commencent une incroyable discussion sur la vie en général et qu'elles se retrouvent toutes les deux affalés sur le canapé à s'apitoyer sur leur sort. Même si Jaylin racontait énormément de choses à Ayla, il faudrait que la blonde sache absolument tout pour que la brune puisse s'apitoyer sur son sort avec elle. Car après tout le plus gros soucis dans sa vie actuellement était quand même le retour vers le passé qu'elle avait subi, qui l'éloignait de sa famille. Jaylin savait aussi que les liens qu'elle tissait avec les personnes de 1977 ne seraient plus pareils dans le futur. Peut-être qu'elle pourrait les revoir quand même, mais cela semblait compromis d'apparaitre devant la Ayla du futur avec le visage de son amie du passé. Différent, très différent. Mais la question n'était pas là puisque pour le moment elle et les autres étaient coincés ici. La brune demanda à son amie de l'empêcher de coucher avec un laideron et celle-ci répondit affirmant qu'elle ne laisserait pas une telle chose se produire. Jay pouvait se contrôler aussi, mais on ne savait pas ce qui arriverait dans le futur, si jamais elle devait apprendre une nouvelle qui lui ferait perdre la tête, on ne pouvait pas savoir si elle n'irait pas coucher avec le premier venu. Au moins elle pourrait compter sur Ayla pour l'empêcher de faire une connerie. Jaylin engagea la discussion sur la coloration de peau qu'avait subi la blonde. Cette information n'aurait sûrement jamais dû être en possession de la brune, on pouvait s'en douter en voyant toutes les questions que lui posait son amie. Jay commençait à se demander si elle n'aurait pas dû profiter du fait qu'Ayla soit complètement fatiguée pour lui poser plus de questions sur cette journée. Apparemment outre la coloration, il s'était passé autre chose. Et cette chose incluait Daphné Greegrass, d'après ce que la brune comprenait. Ayla lui demanda si en parlant de sa peau, elle n'aurait pas non plus donné des détails par rapport à Daphné, afin qu'elle sache ce qu'elle avait pu dire sous le coup de l'épuisement. Jay haussa un sourcil et répondit curieuse d'en savoir plus sur cette fameuse journée. « Non tu m'as simplement parlé de ta peau avant de t'endormir. » Elle scruta le visage d'Ayla et pris un air interrogateur envers son amie. Ce petit air qui disait qu'elle voulait en savoir plus et qu'elle ne lâcherait pas la blonde avant d'avoir eu un complément d'information. « Mais vu comment tu insistes sur cette journée je commence à me demander si tu ne me cacherais pas quelque chose, toi ! » Jay approcha son visage d'Ayla, lui fit les yeux ronds, haussant les sourcils et faisant une petite moue avec sa bouche. Elle devait sans doute avoir l'air stupide avec ce regard, mais elle adorait faire ce visage et Ayla savait parfaitement que si Jay avait ce regard ce n'était pas pour rien. La blonde avait trop parlé pour s'arrêter là et la brune était curieuse d'avoir les détails de cette journée. « Je veux tout savoir ! »

Le jeu continua, Ayla lui demandant si elle avait déjà été à une soirée clandestine. Jay adorait ce genre de soirée, surtout que c'était beaucoup plus amusant que les soirées officielles, comme celles organisées par le ministère ou Poudlard où la seule chose dont tu avais envie c'était : soit de te saouler jusqu'à vomir, soit aller coucher derrière un rideau avec un garçon pris au hasard. Au choix. Mais Jay c'était bien tenu ce jour-là même si elle avait fait juste une brève apparition avant de repartir très rapidement. Mais les soirées organisées dans le dos de l'autorité étaient beaucoup plus passionnantes. Comme ce genre de fêtes où la musique vous détruit les oreilles, que vous ne sentez plus votre corps le lendemain à force d'avoir dansé comme une dingue, que vous avez un mal de crâne horrible et que vous vous réveillez généralement à côté d'une personne dont vous avec oublier le nom. Ce genre de soirée totalement déjanté que Jaylin adorait. Ayla lui raconta que certaines personnes n'y étaient jamais allées et que comme vie monotone on ne pouvait pas faire pire. Jay était bien d'accord. Ne pas aller en soirée c'était très triste. Surtout si ces soirées étaient organisées par Tib. En même temps vu leur critère de sélection pour les invités, on pouvait comprendre que certains élèves n'aient pas encore eu le plaisir de participer à des fêtes mémorables. Jay se souvenait avoir amené Hermione à ce genre de soirée, ou encore Eléanor et ce n'était pas forcément évident de les faire sortir de leur livre. Et en parlant de Tibus Tagel, Jaylin demanda dans le jeu si Ayla avait déjà couché avec le poufsouffle. Ce n'était un secret pour personne. Et tout le monde le savait à Poudlard. La blonde retourna la question à son amie par rapport à Caleb. Evidemment on pouvait sans douter. Si Ayla et Jay commençait à jouer à ce petit jeu, elles n'en avaient pas fini. La brune bu donc son troisième shooter. La blonde souriait. Oui c'était une très bonne soirée et personne n'était là pour les gêner, ni pour leur dire que ce qu'elle faisait dans la salle commune ne serait pas toléré. D'ailleurs si Madame Rosier venait à rentrer dans la pièce maintenant, ce serait le drame. L'alcool montait petit à petit, mais la brune rempli à nouveau son verre, prête à boire à nouveau. Jay savait que c'était à elle de jouer et elle avait déjà une idée en tête : « Je n'ai jamais couché dans un endroit qui n'était pas prévu pour. » Autrement autre part que dans un lit et si Ayla ne l'avait jamais fait, Jay ne s'en remettrait pas. Cette dernière bu son shooter d'une traite. En réalité si la blonde ne venait pas soutenir la brune dans le je n'ai jamais, celle-ci se sentirait tout sauf sainte, presque comme une dégénéré qui couche avec tout le monde et n'importe où. Non pas avec n'importe qui, mais dans des endroits qui n'étaient pas prévus pour oui, lorsqu'on ne peut pas contenir les pulsions qui surgissent et qu'on n'a pas envie de courir vers un lit, sous peine que le désir s'évanouisse, on le fait où on veut.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Jeu 1 Sep - 14:49





Jay & Ayla
Boogie Woogie


Le jeu continuait tranquillement dans la joie et la bonne humeur les filles ne se prenant pas la tête et ne cherchant pas bien compliqué dans leur question, c'était bon enfant et cela faisait du bien au moral. Elles ne parlaient que de chose festive, de fête, de garçon oui oui les filles aussi parle garçon entre elle et se confie des choses. Mais aussi de fille vu qu'Ayla est bisexuelle et qu'elle a trop ouvert sa bouche suite à la question traitant de son problème de peau, quelle idée elle avait eu de parler fatigué elle aussi maintenant la blonde n'avait aucune idée de ce qu'elle avait pu dire exactement à la brune et en se posant la question, elle avait réveillé la curiosité de son amie qui voulait savoir pourquoi elle lui parlait de Daphné et sachant bien qu'Ayla n'avait pas du tout balancer sur cette fameuse journée quand elle était rentrée au dortoir. Et d'abord pourquoi son cerveau avait-il décidé de parler d'un simple changement de peau plutôt que de son moment câlin avec la Serpentard il n'était pas logique lui aussi, il ne disait pas les choses les plus importante et maintenant l'aigle allait devoir le faire en étant parfaitement consciente de ce qu'elle disait. Rien ne lui était épargner décidément, mais bon ce n'est pas le genre d'information que la blondinette garde normalement secrète. Bien souvent, elle parle de ce genre de chose à Jay directement après partageant les mauvais coups et les bons avec son amie histoire qu'elle sache qui éviter ou non. Les deux adolescentes aimaient simplement s'amuser et les garçons pouvaient s'avérer être de bon jouet même si maintenant Ayla, c'était calmer pour ne se concentrer que sur Mathéo. " Hé bien disons qu'il y a eu un fort fort rapprochement l'incluant nue coucher sous moi" Ainsi la brune ne pourrait que comprendre ce qu'il s'était passé entre les deux filles pendant que leur peau changeait de couleur. " Parce qu'elle a aussi été touché par la potion on a décider de ce cacher les deux et voilà ou nous en somme arriver, mais c'était avant que je sois avec Mathéo" Elle ne savait pas pourquoi elle le précisait, ne voulant pas qu'on la prenne pour une infidèle alors qu'elle ne l'était pas. Même si elle n'avait pas le passé d'un ange, elle avait des valeurs et depuis qu'elle était avec Mathéo, elle n'avait plus approché personne, homme ou femme de manière qui puisse être subjective, mais Jaylin était bien placé pour savoir que la blondinette n'était pas de ce genre-là et qu'elle ne s'amuserait jamais des sentiments d'une autre personne, elle ne savait donc pas pourquoi elle l'avait précisé tant pis, c'était dis et fait, on ne peut revenir sur ses paroles. " Hé voilà, tu sais tout de ma fabuleuse journée, passer à tenter de me cacher pour qu'on ne se moque pas de moi et qui à déraper dans le bon sens avant de s'arrêter là quand nos peaux sont redevenu normal et la vie a suffit son cours normalement"




Ce n'était pas une histoire de folie, mais bon, c'était tout de même intéressant pour son amie qui aimait être au courant de tout. Le sujet des soirées avait donné l'idée à la brunette de parler de Tibus Tagel, Poufsouffle bien connu dans le château pour ses soirées de folie, mais aussi pour son amour des filles et des plans facile, il avait sans doute couché avec la moitié de l'école et ne gardait pas le secret. C'était donc facile pour la jeune fille de taper dans le mille en parlant de la relation sexuelle qu'il y avait eue entre eux deux, tout le monde le savait, mais elle lui avait rendu la monnaie de sa pièce en parlant de Caleb, c'était tellement facile pour elles deux de jouer sur ce sujet-là connaissant les amants de l'autre et sachant bien ou viser. L'aiglonne lança son nouveau, je n'ai jamais et une fois de plus cela fit sourire la blondinette, surtout que son amie bu directement son verre et l'observa, elle ne s'attendait quand même pas à ce qu'elle ne boivent pas. Ayla n'était pas un ange et elle avait bien visité le château pour des moments câlins caché, mais prenant le risque d'être attrapé à tous moment. Alors elle bue son verre en souriant et en riant légèrement. " Dis-moi que tu t'attendais à ce que je vide mon verre, les lits, c'est bien, mais il y a mieux quand même" Bien mieux et un jour, elle ferait découvrir tout cela avec Mathéo, même si elle devrait surement passer par l'étape lit pour le mettre à l'aise et lui apprendre les choses pour commencer, ce n'était pas gênant pour elle qui s'adaptait souvent à la personne avec qui elle était, même si certains étaient plus difficile à suivre que d'autre. Cependant, la blonde n'était pas du genre à crier sur tous les toits qu'elle avait couchés dans tel ou tel endroit du château gardant cela pour elle, ce n'était pas une question de gêne, mais plutôt de respect d'elle-même, bon d'accord coucher avec des garçons parfois inconnus n'était pas le meilleur signe de respect, mais c'était une erreur de parcours que la jeune fille était en train de corriger avec son amoureux. Sans doute n'aurait-elle pas agi de la sorte si elle n'avait pas rencontré ce garçon en première année, mais sans cela, elle ne serait peut-être pas la même fille, pas la même personne et sans doute n'aurait-elle pas plus à son serpentard si elle avait été différente. Aller savoir, il ne fallait mieux pas réfléchir à ce genre de chose sans quoi on pouvait finir par déprimer alors que cela n'était pas le but, surtout que cette soirée était drôle et sympa, l'alcool aidant bien à détendre et à laisser passer les choses. C'était à son tour de jouer et elle allait rester dans le même domaine que son amie même si cette fois la question allait encore plus loin. " Je n'ai jamais couché avec plusieurs personnes à la fois" avec toutes leurs questions, les deux filles pouvaient passer pour de sacré chaudasse mais Ayla n'avait pas vraiment honte de ses actes et elle bue son verre tranquillement attendant la réaction et l'action de Jay.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Lun 5 Sep - 21:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
Ayla n'avait pas le choix, elle devait lui raconter ce qui c'était son histoire avec Daphné. Elle avait commencé et elle devait finir. Etonnant d'ailleurs que Jay n'ai pas entendu plus parler de cette fameuse journée, sans doute qu'elle c'était dit à l'époque que la blonde lui raconterait tout ça un jour ou l'autre. Et si elle n'avait pas eu envie de parler de ça, c'était son choix. Mais maintenant elle était piégée face au visage de Jay qui l'interrogeait, lui demandant de lui raconter. Cependant, Ayla fut très évasive sur la question. Oui elle avait coucher avec Daphné. Ha c'était donc ça. Les couleurs se rapprochant elles s'étaient confondues l'une sur l'autre. Etonnée, Jay ? Non pas réellement, elle savait que la blonde aimait aussi bien les hommes que les femmes et malgré le fait que la brune ne comprenait pas vraiment cette bisexualité, elle respectait les choix des autres. Si Ayla avait été homosexuelle cela aurait été pareil, elle aurait survécu et sans doute que cette nouvelle n'aurait pas affecté la relation qu'elle entretenait avec la blonde. Cette dernière s'expliqua encore plus en lui disant que le fait de se cacher pour éviter d'être vu avec cette couleur de peau les avait rapproché et que maintenant tout cela appartenait au passé, vu qu'elle sortait avec Mathéo. Jay ne pouvait pas concevoir qu'Ayla puisse tromper son nouvel petit-ami, ce n'était vraiment pas son genre. Elle donnait son coeur au final à très peu d'hommes et quand bien même elle serait sorti avec d'autres garçons, Jay savait qu'avec le serpentard c'était différent de ses relations passées. D'humeur taquine, elle lança à Ayla : « Vous auriez pu lancer une mode en vous baladant avec votre couleur qui change de peau je suis sûre que cela aurait fait un malheur. » Bien sûr Jaylin se serait mal vu arborer fièrement une couleur bleue ou rouge comme teinture de peau, à la limite faire une coloration de cheveux pourquoi pas, mais pas pour la peau. C'était amusant d'imaginer les élèves se lançant dans cette folle mode du changement de la couleur de peau. Poudlard serait alors un arc-en-ciel rayonnant. Au fond d'elle la brune savait que vu la popularité d'Ayla, si certains l'avaient vu ainsi ils auraient adoptés cette nouvelle marque. Mais la blonde n'avait pas pris le risque de lancer l'évènement et de se balader ainsi. Elle avait préféré aller s'amuser si on peut dire avec Daphné. Une question brûlait les lèvres de la serdaigle.« C'était bien ? » La journée d'Ayla lui resterait sûrement en souvenir, mais comme disait si bien la blonde c'était de l'histoire ancienne. Elle était rangée à présent.

La nuit tombait rapidement, ce qui n'empêchait pas les deux amies de s'amuser avec de l'alcool et des questions. Après avoir parlé des soirées, des garçons elles en étaient arrivés au sujet du sexe. Bien évidemment il devrait arriver à un moment où à un autre. Jay en avait presque oublié la panique qu'elle avait ressenti par rapport à la première question d'Ayla et l'alcool aidait bien à cet oubli. La brune annonça la suite en demandant si la blonde avait déjà eu des rapports dans des endroits qui n'étaient pas prévus pour ça. Des dévergondés sans doute. De vraies adolescentes qui goûtent aux joie de la vie. Jay remerciait le ciel de ne plus avoir Severus Rogue, son futur professeur de potion dans les pattes, elle n'aurait sûrement jamais connu ce genre de vie sinon, vu qu'il l'avait empêché de faire sa première fois dans un buisson avec un garçon qu'elle connaissait à peine. C'était de l'histoire ancienne ça aussi, Jay n'était plus pure depuis plusieurs années maintenant. Troisième shooter, elle attendit la réaction d'Ayla qui bu à son tour. Cette dernière rigola en lui demandant si elle s'attendait bien évidemment à ce que la blonde vide son verre. « Tu m'aurais beaucoup surprise si tu n'avais pas bu et je me serais sentis bien seule et bien dévergondée. » Son amie rajouta par la suite que les lits avaient beaux être confortables, on pouvait trouver mieux. Jay était plus ou moins d'accord. Elle adorait le confort d'un bon lit, bien moelleux, avec le son du sommier qui grince au rythme des vas et viens. Elle sourit à son tour. « Je suis d'accord, mais ça dépend quand même du lit en question. » Au final cela ne dépendait même pas vraiment du lieu, mais de la personne avec qui on le faisait. Comme souvent on a les bons et les mauvais coups. Et un mauvais coups sur une table ou sur le sol, ne rends pas ça mieux. « Et puis ça dépend avec qui tu es dans ces fameux endroits, il y a des fois où on aurait préféré éviter. » Jay en avait fait l'expérience. Cependant, quand on choisissait de coucher avec quelqu'un on ne pouvait pas prévoir ce qui se passerait. Le pire qu'elle avait eu c'était quelqu'un qui n'arrêtait pas de lui poser des questions pendant l'acte. Jay avait cru péter un câble ce jour-là. Horrible !

Au tour d'Ayla de lancer son je n'ai jamais. Quitte à être partis sur les relations sexuelles autant continuer sur leur lancé. Elle demanda si Jay avait déjà couché avec plusieurs personnes à la fois. La brune qui tenait fermement son verre, prête à boire fut quelque peu déçu de ne pas le vider. Mais elle n'allait pas mentir à sa meilleure amie. Et puis elle savait très bien qu'elle n'était pas capable d'avoir une relation sexuelle avec plusieurs personnes en même temps, des plans à trois ou à quatre très peu pour elle. Elle vit la blonde vider son verre. « Je vais sans doute te décevoir, mais ce n'est pas mon truc. J'ai tendance à être trop possessive pour ce genre de choses. » C'était vrai : possessive, jalouse, protectrice et elle voulait pouvoir être à fond avec une seule personne à la fois. « J'aime avoir toute l'attention d'une seule personne à la fois. » Oui Jay adorait être bichonnée, être le centre du monde, un peu égoïste sur les bords quand il s'agissait ça, elle préférait pouvoir avoir la personne totalement dédier à elle plutôt qu'à d'autres personnes en même temps. Et pour le moment cette manière de fonctionner marchait bien. Ayla devrait être déçu, surprise que Jaylin n'ai pas accomplis ce genre d'acte, mais la brune allait vite se rattraper. « Je n'ai jamais fait l'amour avec plusieurs personnes différentes dans la même journée. » Dis comme ça, la phrase sonnait un peu catin. Jay s'en fichait, elle l'avait déjà fait, elle bu d'une traite son verre. C'était comme un marathon sexe, même si elle n'avait fait ça qu'avec seulement deux personnes dans la même journée. Et c'était déjà bien suffisant.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Ven 9 Sep - 20:29





Jay & Ayla
Boogie Woogie

Ayla devait s'expliquer et elle l'avait fait parce qu'elle n'avait pas honte de ce qu'elle avait pu faire avec Daphné comme à son habitude la blonde assumait ses actes, trouvant que rien dans ses gestes ne méritait d'être tenu secret. Elle lui avait expliquer que leur couleur de peau les avaient poussé à se rapprocher et à couché ensemble et cela avait entraîner les choses sur un terrain plus intime ce qui n'avait pas déranger, les deux adolescentes, qui avait céder à la tentation de la chair sans réfléchir plus que nécessaire. Dans ce genre de moment il valait mieux éteindre son cerveau. Jay lui lança alors qu'elles auraient pu lancer une mode avec leur peau changeant de couleur. Cela aurait sans doute put être drôle au final. " Cela aurait mis de la couleur dans le château dans un sens" Mais ce n'était pas une mode dont la blonde voulait être l'investigatrice elle préférait sa peau de couleur normal. La question qui traversa les lèvres de la jeune fille l'a fit rire et sourire. " C'était plutôt bien oui", le jeu continuait et la jeune fille laissa sa nuit avec la Serpentarde de coter pour se concentrer sur sa soirée avec son amie. C'était le plus important pour le moment autant pour elle que pour la brune. 






Ayla avait bien sûr bu son verre suite au je n'ai jamais de l'aigle. Et elle en rit aussi " Tu me connais quand même je n'ai jamais été très sage à ce niveau, on est deux dévergondée" La brune echaîna et la blonde répondit de suite avec le sourire " Cela dépend surtout de la personne le lieu n'est pas toujours le plus important, le partenaire lui c'est l'élément le plus important" Et la soirée continua sur cette note toutes leurs questions  tournait autours du sexe et de leur sexualité, comme quoi il n'y a aucune gêne entre les deux filles. Ayla savait que son je n'ai jamais pouvait la faire passer pour une sal*pe mais bon elle avait tout de même tenter et elle n'était pas vraiment surprise de voir que sa camarade ne buvait pas son verre tout le monde n'était pas comme elle. "L'avantage d'être bisexuelle je profite des deux et vu que c'est sans attachement j'y arrive. Mais je comprend que tout le monde ne soit pas capable de le faire" C'était vrai tout le monde était différent surtout à ce sujet."J'aime être le centre de l'attention mais cela ne me dérange pas de partagé mais surement que je dirais pas pareil avec Mathéo "




Alors elle attendit la suite avec le sourire rien ne pourrait le faire perdre son sourire. Et son amie relança la conversation et la jeune fille ne put que vider son verre en riant la elle retrouvait bien son amie. " La je te retrouve, alors combien d'heures entre les deux" C'était maintenant à son tour de jouer et elle trouva la question parfaite "Je n'ai jamais surpris un couple en pleine action" Cela lui était arriver et pour le coup elle avait été vraiment gêné alors elle vit et attendit que Jay réponde.

BY .SOULMATES



Dernière édition par Ayla A. Abbot le Jeu 1 Déc - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 718
Points pour ta maison : 1438
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Roxer du poney - Ayla   Mer 21 Sep - 14:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On va roxer du poney ce soir !
Ayla A. Abbot & J. Faucett
 Ayla s'en fichait que Jay apprenne qu'elle avait couché avec Daphné Greengrass. La brune ne jugerait jamais son amie sur ses choix, elle faisait ce qu'elle voulait après tout. Alors, la blonde lui avait raconté, de manière évasive certes, mais elle lui avait dit l'essentiel. La brune avait rigolé comme quoi son amie aurait pu lancer une mode et la blonde répondit que cela aurait mit un peu de couleur dans le château. C'était vrai qu'au niveau couleur, à part les lieux comme les salles communes ou la grande salle, Poudlard n'était pas un endroit très colorés. Pourtant, il y avait énormément de charme dans ce bâtiment. Il était beau, très bien agencé et si on oubliait parfois les escaliers qui nous faisaient arriver dans des endroits auxquels on n'aurait jamais pensé, Jaylin aimait beaucoup l'école de sorcellerie. Intérieurement la brune rigola imaginant la situation, imaginant Ayla et Daphné se balader fièrement avec de multiples couleurs. Et si on continuait sur cette lancée on pouvait aussi commencer à imaginer tous les élèves avec la peau qui change de couleur. Poudlard serait très coloré. Jaylin s'intéressa alors, curieuse comme toujours, de savoir comment était l'expérience d'Ayla avec Daphné. La blonde répondit que oui c'était très bien. Au moins elle avait vécu une bonne expérience et elle ne la regrettait pas. C'était tout ce que voulait savoir Jaylin, elle ne voulait pas l'embêter plus que nécessaire, même si elle aurait adoré apprendre plus sur cette fameuse journée. Ayla ne semblait pas vouloir en parler d'avantages, Jay respecta donc son choix et entreprit de reprendre le jeu auquel elles jouaient depuis le début de la soirée.

Des je n'ai jamais lancés, des découvertes avaient été faites, comme le fait que Jay ait couché avec un professeur ou encore que Tristan était le cousin d'Ayla. Mais a présent, aucun secret n'était vraiment révélé puisqu'elles parlaient de choses qu'elles avaient pu faire toutes les deux sans se juger. Elles n'étaient pas des saintes, elles n'étaient pas dévergondées, elles étaient simplement comme elles étaient et cela leur convenait parfaitement bien. Que les deux filles aient couchés avec des garçons à des endroits différents qu'un lit, qu'Ayla ait déjà fait des plans à plusieurs et que Jay ne l'ait pas fait, elles s'en fichaient. Oui elles étaient toutes les deux similaires dans un sens. Après tout comme venait de dire Ayla, elles n'étaient pas des saintes, loin de là. Cela était agréable de voir que l'on pouvait rencontrer des personnes comme nous, qui ne nous jugeait pas et avec qui c'était un plaisir de parler. Jaylin avait de la chance d'avoir rencontré la blonde, mais elle savait que cette amitié ne durerait pas éternellement, surtout quand la brune rentrerait dans son époque, cela ne serait pas envisageable. Pour le moment, elle profitait d'être si bien intégrer parmi les élèves de 1977. Jaylin expliqua que c'était mieux de coucher dans des endroits insolites, mais qu'avec certains partenaires ce n'était pas vraiment génial. Et Ayla était bien d'accord avec elle. La brune se mit à sourire.« Hé oui je pense qu'on a eu toutes les deux des partenaires qu'on aimerait mieux éviter d'avoir à nouveau dans notre lit. » Ho oui Jaylin avait une liste dans sa tête de garçons avec qui elle ne coucherait plus jamais. Elle la gardait pour elle, mais si les partenaires n'avaient pas couchés avec Ayla et que cette dernière avait envie de le faire avec un des garçons sur cette liste, la brune n'hésiterait pas à empêcher la blonde d'essayer. Deux personnes avertis en valent mieux qu'une, d'autant que le bonheur de son amie était très important pour Jaylin. Cette dernière lui expliqua de coucher avec plusieurs personnes, n'était pas du tout le truc de la brune et Ayla lui répondit que le fait d'être bisexuelle, faisait qu'elle profitait des deux. Une soirée avec des personnes sans attachements. « Je comprends. Ta sexualité t'avantage sur ce coup. »Mais elle comprenait parfaitement ce que ressentait Jaylin vis-à-vis de le faire à plusieurs. La blonde rajouta que maintenant qu'elle était rangée avec Mathéo, elle ne dirait plus la même chose. En effet Jay voyait mal Ayla vouloir partager son petit ami avec n'importe qui. Elle comprenait. « En effet je ne pense pas que tu aimerais partager Mathéo, maintenant que tu sors avec lui. Il est à toi, seule. » Des fois Jaylin l'enviait d'avoir un petit copain, mais vu que la dernière expérience de petit-ami remontait à Caleb, elle préférait éviter de s'attacher. D'autant qu'il était inutile de tomber amoureuse à cette époque qui n'était pas la sienne, surtout si c'était pour revoir la personne des années plus tard, beaucoup plus âgée qu'elle.

Jaylin continua sur cette lancée et demanda alors le je n'ai jamais couchés avec plusieurs personnes dans la même journée. La brune avait bu son verre, presque fière de l'avoir fait et constata également que c'était le cas pour Ayla. Elle rigolant, lui disait qu'elle la retrouvait enfin puis elle lui demanda combien de temps était passé entre les deux garçons. Jaylin se mit à sourire également.« une heure minimum et toi ? » C'était peu, mais elle ne se voyait pas enchaîner les garçons comme certains pouvaient le faire. Et puis vu qu'Ayla l'avait fait, autant savoir où elle se situait par rapport à son amie. La blonde continua le jeu en demandant si elle avait déjà surpris un couple en train de le faire. Jaylin aurait préféré oublier cet évènement, mais cela lui était déjà bel et bien arrivé. Elle bu son shooter puis savourant l'alcool, elle fit une moue et dit : « J'aurais préféré oublier ce souvenir. Ce n'était pas forcément agréable. » Non loin de là. Elle frissonna en se remémorant la scène. Elle avait surpri sa sœur avec un garçon, dans la maison où elle vivait en 1998 et Jay avait bien faillit vomir en voyant ça. Mais elle n'en avait pas parlé à Abbigail. La brune tenta de ne pas se souvenir et reprit le jeu. « Je n'ai jamais était en sous-vêtement devant tout le monde à une soirée. » Et la brune bu à nouveau. Autre moment mémorable, qu'on préfèrerait oublier et quand bien l'alcool aurait fait le nécessaire, les gens n'oublient pas eux.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
 
Roxer du poney - Ayla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roxer du poney - Ayla
» Le Poney Fringant
» Arrivée d'un etranger au Poney
» Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage
» poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Poudlard :: Les tours-
Sauter vers: