AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 15:30

My cause is noble and I do this for you

Lucius Malefoy et Narcissa Black

Lucius transplana dans le jardin de sa demeure après l’attaque qu’il avait mené. Il rangea sa baguette dans sa canne et retira son masque laissant ses cheveux d’or volait au vent. Sa longue cape noire dansant avec les courants d’air entre les haies taillées au millimètre près du manoir. Cette attaque n’était pas une grande réussite non. De toute façon il allait en avoir d’autre, mais ce qui le préoccupait le plus c’était que sa fiancée avait pris part au combat. Il ne tolèrerait aucun débordement même de sa part, même a quelques mois de leur mariage. D’un grand coup de baguette magique il fit ouvrir le portail et jeta ses affaires de Mangemort sur l’elfe de maison venue l’accueillir lui donnant un grand coup de canne au passage.
 

"Fichu elfe"

Les lourdes porte de bois vernies s’ouvrir automatiquement au passage de leur maitre. Il se regarda de longues minutes dans le miroir du hall d’entrée. Narcissa était-elle revenue ? Il se le demandait, sa demeure était étrangement calme, pas de le moindre bruit aurait perturbé le doux climat de solitude qui régnait à ce moment dans le manoir Malefoy. Déposant sa canne sur le rebord de la cheminée, il fit allumer un feu et se posa face à la fenêtre. Son maître allait rapidement savoir que l’attaque n’avait pas été un réel succès. Bellatrix s’était une fois de plus laissé allez dans une grande folie. Ce n’est que lorsqu’un hibou toqua contre les vitres épaisses que Lucius sortit de sa rêverie. Il claqua des doigts et un elfe s’occupa de prendre le courrier. 

"Et en vitesse, je n’aurais même pas a te le dire vermine." 

Il observa de loin le cachet de la lettre, une réponse pour les invitations du mariage. Rien de bien intéressant. Pivotant sur lui-même, il se décida enfin à aller vérifier si Cissy était revenue. Il ne savait pas si c’était de l’inquiétude pour la santé de sa fiancée ou bien de l’appréhension pour ses actions. Il monta lentement les hautes marches de pierre pour arriver enfin dans le salon privé de Narcissa. Elle se tenait là, dans sa belle robe de bal couleurs crème. C’est lui qui l’avait choisi. Pourquoi ? Il ne le savait pas. Il était déjà au courant pour l’attaque, mais il tenait a ce que sa fiancée soit toujours la plus belle. Il s’approcha doucement d’elle se posant sur le fauteuil en cuir, croisant ses mains, il se lança :

 «  Comment vas-tu ? »
 


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 16:21

"... On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais ..."


La nuit avait été courte, Narcissa avait les traits tirés et le teint blafard. Après la soirée qu’elle avait passée, et pour la première fois, son apparence lui importait peu. Les images lui revenaient comme des flashs, et elle n’était pas sûre de son ressenti. L’attaque des mangemorts à Pré-au-Lard, les élèves qui courraient pour défendre leurs opinions, Cissy qui demandait à Dumbledore où elle pouvait se rendre utile, et ce dernier qui l’envoyait pour que les élèves reviennent, ce qui avait arranger la jeune femme qui pouvait sans crainte se rendre à Pré-au-Lard pour repérer son fiancé. Dans le feu de l’action, Cissy avait fait ce qu’elle pouvait pour que les plus jeunes présents retournent au château. Elle ne voulait pas prendre part. Et ça avait été plus fort qu’elle. Elle ne comprenait pas. C’était juste des gosses. L’un d’entre eux était mort, un gamin de seize ans. Elle savait qu’elle avait été à la bonne place, puisqu’elle était la couverture de Lucius à ce bal, et que Dumbledore lui-même pouvait témoigner de sa bonne volonté. Mais elle savait également que Lucius n’allait pas être heureux. Elle savait même ce qui l’attendrait en rentrant. Tant pis, elle assumait. Elle avait fait ça pour que les gens autour voit qu’elle ne s’était pas enfuit. C’était pour lui et uniquement pour lui.

Elle était rentrée vers trois heures du matin, transplanant dans le jardin du manoir. L’air dépareillé, elle monta rapidement les marches du manoir, se dirigeant vers la salle de bain de ses appartements. Elle se passa un jet d’eau glacé sur le visage, comme pour se ramener elle-même à la réalité. Que s’était-il passé ? Narcissa commençait à réaliser. Elle avait vu pour la première fois ce que son fiancé et sa sœur faisait. En était-il toujours ainsi ? S’en fichait-il toujours de qui se trouvait en face de lui ? Elle avait beau se dire qu’il faisait ça pour l’honneur de leur sang et de leur famille en devenir, elle restait choquée. Peut-être était-ce pour cela qu’il l’avait toujours préservé de ses agissements, embellissant la vérité. Narcissa n’était pas naïve, elle savait les atrocités dont pouvait faire preuves les mangemorts. Mais maintenant, elle avait vu de ses propres yeux. C’était plus simple de fermer les yeux quand elle n’avait pas été confrontée directement.

Elle se dirigea dans son salon, se posant dans son fauteuil préféré, celui où elle lisait, celui où elle aimait boire son thé, cherchant un réconfort. Elle ne s’était pas changé, elle avait juste envie de s’assoir, de ne plus penser. Pourtant, les images défilaient encore et encore. Et elle était en colère. Qu’il ne lui ait pas dit que Pré-au-Lard serait attaqué. Que les élèves se soient lancés à corps perdus dans une bataille contre des adultes sadiques. Mais pire que tout, elle était blessée intérieurement. Elle ferma les yeux un instant, remontant ses jambes contre elle. D’un coup de main, elle envoya l’elfe qui venait à son service balader. Elle n’avait envie de rien. Elle avait juste besoin de calme pour réfléchir à tout cela. De calme et d’une bonne discussion avec Lucius. Les bras croisé contre elle, elle commençait à somnoler, quand elle entendit une porte, et du bruit. Elle rouvrit les yeux, Lucius était déjà devant elle. Elle ne bougea pas, détournant un instant le regard vers la fenêtre. Elle le laissa s’approcher, elle lui permit même de s’installer sur le rebord de son fauteuil. A sa question, Narcissa leva les yeux vers lui, son regard froid trahissant tout ce qu’elle pouvait ressentir : son inquiétude pour lui, pour leur avenir, son incompréhension face à ce combat. Elle ne savait même pas quoi répondre à sa question. Allait-elle bien ? « - Mieux, maintenant que je te sais ici. » Elle l’aimait, c’était un fait. Elle irait toujours bien tant que lui allait bien. Elle aurait donné jusqu’à sa vie pour le couvrir et le protéger. Et avant de se lancer dans le vif du sujet, elle ne put s’empêcher de lui demander. « - Et toi, comment vas-tu ? J’espère que tu n’as pas été blessé… » Il était là, à ses côtés, mais il aurait très bien put se prendre un sort, et s’être fait soigner. Elle garda ses bras croisés contre elle. « - Tu aurais au moins pu me prévenir d’où se déroulait ta mission de ce soir. » finit-elle par lâcher.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 16:51

My cause is noble and I do this for you

Lucius Malefoy et Narcissa Black

L ucius s’était posé contre l’assise de Narcissa, il avait croisé ses bras sur son torse regardant le plafond. Bon, l’heure des grandes révélations était venue. Il lâcha un profond soupire en regardant l’elfe ramassé le thé que sa fiancée avait renversé. Fermant ses paupières il se releva pour lui donner un grand coup de pied passant sa colère sur ces serviteurs. Il se retourna enfin face à elle, face à Cissy. Malgré sa beauté naturelle elle semblait si affligée. Mais lui, il la toisait du regard. Pourtant ce ne fut que l’espace de quelques secondes. Quand il écouta la demande de son amie il passa une main dans ses cheveux blonds :
 

«   Je ne suis pas blessé non, ce n’est pas les sortilèges de gamin qui vont m’avoir. Rodolphus l’a été mais par Bellatrix. Je peux savoir pourquoi quand l’attaque a commencé tu n’as pas transplaner ? »
 

Il lui jeta un regard glacial. Il n’était vraiment pas content. Il savait très bien que les déplacements de ce type étaient l’une de ses spécialités de Narcissa. La grande horloge sonna 4 heures du matin. Il devait être au ministère dans 3 heures, une perquisition dirigée par cet idiot incompétent d’Arthur Weasley. Il fit volte face quand Cissy l’accusa. Ce n’était pas une véritable accusation bien sûr mais lui, il le voyait ainsi. 

 «  Pourquoi je ne t’ai rien dit ? C’est une question idiote. Pourtant tu n’es pas une idiote. Les ordres du Seigneur des ténèbres sont comme ça. Je n’ai pas le droit d’en parler tous comme des affaires du ministère. Je ne te savais pas en danger, et si l’un d’entre eux avait pointé sa baguette sur toi, il serait déjà mort. Pourquoi donc as-tu combattu ? »
 

Lucius était en colère, en colère comme il ne l’avait jamais été. Mais il ne pouvait l’être à jamais. Narcissa semblait si affecté par ce qui venait de se produire ce soir. Il soupira et se dirigea vers elle. 

 «  J’attends de toi une attitude exemplaire. »


Elle ne pouvait pas restait ainsi. Si triste ? Lucius fit les quelques pas qui les séparèrent et passa ses bras sous les jambes et les épaules de sa fiancée, la hissant contre sa poitrine. Se retournant vers l’un de ses serviteurs, le regard hautain il vociféra : 

 « Préparé de quoi ce changer pour Mrs Black et tout de suite »

 

Il n’arrivait pas à masquer sa colère. A tout moment cela aurait pu déraper, dans le noir un sort perdus, si Bella avait eu l’audace de jeter un sort sur son époux, pourquoi pas sur sa sœur. En plus de ça, le seigneur des ténèbres avait été présenté à Narcissa et il pourrait lui faire du mal si quelqu’un l’avait vu avoir une conversation avec un membre de l’Ordre. Bien sûr qu’il en voulait encore à sa fiancée, et ceux pour un bon moment mais il avait fait ce qu’il avait à faire. 

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 17:51

"... On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais ..."


Narcissa reste silencieuse et calme. Elle l’est toujours même quand elle est en colère. Elle est la seule Black a savoir communiquer et expliquer les choses. Lucius, lui, se défoule sur l’elfe de maison. Cissy lève les yeux au ciel, quand bien même il se défoulait sur ce pauvre elfe, cela ne changerait rien. Après tout, tant qu’il ne la frappait pas elle, il pouvait bien frapper qui il voulait. Elle ne bougea pas d’un cil, l’observant silencieusement. Puis enfin, il lui posa la question, celle qu’elle attendait depuis le début. Pourquoi n’avait-elle pas transplané ? C’était ce que tout le monde avait attendu d’elle et elle ne l’avait pas fait. Elle leva les yeux vers lui, il avait un air glacial, mais cela ne touchait que peu la demoiselle, elle était plus forte que lui à ce jeu-là.  Elle savait pertinemment qu’elle était la plus calme des deux, et que son sang-froid lui permettrait de s’en sortir plus d’une fois. « - Si j’avais transplané, je me serais vendue toute seule. Je NOUS aurais vendu. J’ai fait ce qu’il fallait pour te couvrir au mieux. A savoir demander à Dumbledore où je serais le plus utile, et il m’a demandé de suivre les professeurs. » Elle savait bien que Lucius se serait inquiété, elle était restée loin un bon moment. Elle avait aidé quelques élèves à remonter à Poudlard, elle avait fait semblant de lancer un sort. Elle eut une sorte de rictus moqueur en entendant que Rodolphus avait été blessé par Bella. Elle n’était même pas étonnée. « - Je ne me suis pas exposée avec qui que ce soit. Je me suis contentée d’aider ces gamins.» Elle ne baissa pas son regard, elle campait sur ses positions. Elle voyait toujours ce gamin étendu dans l’herbe les bras en croix. Qui il était, elle s’en fichait, mais la vision était toujours là. Et si Lucius ne l’avait pas préservé à ce point, peut-être aurait-elle été moins choquée.  

Combattu était un bien grand mot, elle s’était contentée d’envoyer un sort volontairement raté. Néanmoins, Cissy posa ses mains sur les pans de sa robe. Sa question n’était pas idiote. Elle s’était retrouvée dans une position inconfortable lors de ce bal. Elle avait été seule, et elle avait dû agir comme si Lucius était vraiment absent pour ses affaires. Et lui reprocher de l’avoir couvert la rendait folle, mais elle n’en montrait rien. « - Je n’ai rien fait pour entacher notre honneur, j’ai tout fais tout au long de la soirée pour te couvrir, et tout ce que j’ai fait, je l’ai dans cet unique but. Me crois-tu vraiment stupide ? » Elle n’essayait pas de le culpabiliser, elle lui exposait les fait. Lucius était peut-être le seul qu’elle ne manipulait pas, elle n’en avait pas besoin. « - Lucius, crois bien que je n’aurais jamais fait ça si ce n’était pas dans notre intérêts.  Personne ne doit savoir que tu y étais. » Elle ne voyait pas d’autres intérêts que cela. Et malgré toute la colère qu’éprouvait Lucius, elle ne cilla pas, et restait de marbre.

« - T’es t-il venu à l’esprit aussi que je pouvais être inquiète à ton sujet ? »
lança t’elle quand il lui balança sa phrase sur sa conduite exemplaire. Quitte à le mettre en colère encore plus. Elle n’avait de toute façon pas peur de lui. Elle avait été élevé avec une mère qui punissait ses filles à coup de Doloris, alors la colère de Lucius, Cissy ne la craignait pas. Elle ne craignait pas grand-chose à  dire vrai, mise à part le perdre lui.
Elle le laissa s’approcher d’elle, il la prenait dans ses bras, elle n’émit aucune objection. Elle passa ses bras autour de lui, mais son regard restait aussi froid que la glace. Cissy finit par soupirer doucement, en posant sa tête contre lui. « - Tu sais très bien que je ne ferais jamais rien contre toi, Lucius… »  dit-elle doucement. Ses sentiments pour lui étaient plus fort que tout. Et la fatigue se faisait surtout ressentir. Il avait beau lui en vouloir, il ne pouvait pas la blâmer de vouloir le protéger.




Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 19:11

My cause is noble and I do this for you

Lucius Malefoy & Narcissa Black

Lucius se retenait d’explose, regardant par la fenêtre le vaste jardin de ses ancêtres. Les haies taillées, les chemins de pavé luisant, l’herbe coupait. Il ne fallait surtout pas perdre son sang-froid, mais là il savait que c’était dur très dur. Il se retenus de ne pas décapiter un elfe pour l’envoyer au square Grimraud pour la collection de Mrs Black mère. Comment ça transplanté nous aurait trahis ? Combien d’élève l’ont fait ? Puis Lucius se rendit compte,  que cela était impossible dans l’enceinte de Poudlard. Pourtant il restait en colère. Nous trahir ? Bien sûr que non ! Malgré son jeune âge, il était l’un des chouchous du ministère, on se pliait à ces quatre volontés dès qu’il claquait les doigts. Alors si on l’avait surpris il aurait trouvé une excuse tout faite pour Cornelius Fudge et les autres barrés du ministère. Quand Cissy parla de Dumbledore, il la fusilla du regard. Quoi ? Elle avait parlée avec ce vieux rabougris  qui se dresser encore face à la suprématie du Seigneur des ténèbres ? Elle avait suivi les professeurs ? Il y avait quelques professeurs que son maître avait dans le collimateur. Il déglutit. D’un côté il avait sa couverture assuré, et n’aurait pas a baratiné le ministère, d’un autre si le seigneur des ténèbres apprend que Narcissa a parlé a Dumbledore… Il ne préférait pas y penser.

«  N’adresse plus la parole a Albus Dumbledore ni à aucune de ses amis. Nous ne devons pas nous mélangé. »


Les mangemorts sont des êtres impitoyable, lui le premier, il ne va pas sourcilier à abattre une femme ou un enfant. Si elle était tombée sur Greyback ou pire sur Croupton. Bellatrix aurait pu la reconnaitre, bien que pour une fois il bénissait le non entente de ce couple factice qu’était sa Belle-sœur et Rodolphus.

«  Ces gamins ont failli ruiner nos plans. Les aider peux être vu comme une trahison. »


Lucius soutenait le regard de sa promise, elle avait le don pour le défier. Il n’aimait pas cela. En fait il adorait cela, mais ne le dévoilé pas. Cela faisait longtemps que Lucius était dans les rangs du seigneur des ténèbres, et des êtres humains il en avait tué, cela ne lui faisait plus ni chaud ni froid tant que ce n’étais pas quelqu’un qu’il aimait. Lucius se rendait tout de même compte que de mentir à longueur de temps aux personnes du monde n’était pas aisé. Dire qu’il était partie pour ces affaires ou encore en déplacement. La laisser seule. Il pensait qu’elle était habituée.  Ce n’était pas la première ni la dernière fois. Son honneur, l’honneur des Malefoy était quelques chose de sacrée. Il savait qu’elle était comme lui. C’était une Black pas une Potter ou une Weasley, jamais elle n’irait risquer de salir sa réputation. Il soupira :

«  Je n’ai pas dit que je te trouvais stupide loin de là. Tu n’es pas ressortit préfète pour rien. Tu n’aurais jamais te rendre là-bas.»


Culpabiliser ? Bien sûr qu’il culpabiliser ! Il avait envoyé sa fiancée, la future mère de ses hypothétiques enfants dans la gueule du loup. Sacrifier ceux qu’il aime ou avoir une couverture sur ses agissements. Le choix était fait. La prochaine fois il ne l’a laisserai pas sortir. Il se radoucit. Entendre Cissy prononcé son prénom le perturbait bien qu’il essayait de rester de marbre :

«  Je sais que tu n’aurais pas fait cela. Je te fais confiance. Personne en sais qui je suis sauf toi.»


Elle ne lâchait rien. Au moins il allait épouser une femme de caractère, pas l’une de ses potiches du ministère, cela lui rappeler de mauvais souvenir, un sale crapaud lui tournait autour depuis déjà quelques semaines avec son foutu nœud rose. Elle inquiet pour lui ? Personne n’avait jamais été inquiet pour lui. Il était le puissant Lucius Malefoy pas l’un de ses idiots soumis. Cela lui donner une vague impression de tendresse :

«  Tu n’as pas à craindre pour ma vie. »


Il garda pour lui sa colère, bien qu’il mourrait d’envie de frapper ou de torturer quelqu’un. Il devait rester digne. Il connaissait les méthodes utilisées par les Blacks. Son propre père lui avait montré comment tuer des hybrides ou encore manipuler le monde pour faire de Malefoy un nom prestigieux. Mais l’image de Cissy soumise à un sortilège de torture le fit déglutir. Il n’était pas comme Bellatrix non, son mariage n’était pas une farce. Tenant la jeune femme contre lui il avança, grimpant la dizaine de marche menant aux appartements de Cissy. Un homme en colère doit tout de même se montrer digue.  Il regarda la crinière d’or de Narcissa se fondre contre sa robe de sorcier anthracite. Elle prononça son prénom à nouveau. Elle était fatiguée et lui aussi. Demain serai un nouveau jour où il pourrait mettre les choses aux claires sans risquer de débarrasser le manoir de tous les elfes encore vivant.

« Je sais, tu n’as pas besoin de me le dire. Je ne ferai rien contre toi non plus. Je ne dois pas avoir de faiblesse. »


Il ne devait pas non, mais il en avait une : Narcissa Black. Se montrer intransigeant et fier. Arriver en haut des marches il poussa la porte noire de la chambre de Cissy et la déposa sur son lit. Passant une main sur sa joue il déposa un doux baiser sur ses lèvres puis passa à nouveau une main dans ses cheveux :

«  Ne te méprend pas Cissy, je suis toujours fâché. »

[/url] NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Lun 25 Avr - 21:07

"... On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais ..."


Au-delà des apparences, Cissy s’en veut de le fâcher ainsi. Mais elle s’était promis de ne jamais se laisser marcher sur les pieds. Elle serait une épouse convenable, mais elle voulait également avoir son mot à dire sur certains points. Là, elle serait les dents pour ne pas dire à quel point elle avait trouvé cela outrant de voir des gamins se jeter dans la gueule des mangemorts, et les mangemorts user de sortilèges impardonnables. Elle se contentait de justifier sa place, comme il le fallait. Et elle ne mentait, elle avait véritablement tout fait pour que Lucius soit blanc comme neige. Enfin, blanc, tout le monde savait que Lucius Malefoy avait des attraits pour la magie noire. Elle fronça les sourcils à sa réplique. « - Il n’aurait pas été courtois de ma part de ne pas saluer celui qui nous avais invité tous les deux je te le rappelle. J’ai été bien élevé. » Elle marqua une pause, elle garda un ton dur, mais néanmoins respectueux. « - De plus, j’ai dû aller seule à ce bal, entourée par ces moins que rien. J’ai fait semblant toute la soirée alors que je ne voulais plus y aller au moment même où tu m’as annoncé que tu ne pouvais plus y aller. » Elle détourna les yeux un instant, avant que ses mots ne dépassent ses pensées. Elle ne se laissait jamais emportée, ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait commencer.

Elle se figeait sur place. Une trahison d’avoir aidé une gamine qui avait peur ? Elle leva les yeux au ciel une énième fois, il lui prenait des envies de hausser le ton, mais elle n’en faisait rien. Elle regarda Lucius, d’un air un peu dépitée. Non, vraiment, elle ne comprenait pas. Elle se contenta de recroiser les bras d’un air fâché. Elle ne voulait pas se lancer dans un débat stérile où ils camperaient sur leurs positions. Elle était déjà fatiguée par la soirée, et elle n’avait pas envie de se fatiguer encore plus à l’écouter que la vie de ces gamins ne valaient pas grand-chose. Elle n’avait fait que ce qu’il fallait, point final. Elle relève alors ses yeux sur Lucius. Elle était habituée à ses absences, aux mensonges qu’elle disait pour le couvrir, le problème n’était pas là. Et il avait raison sur un point, elle n’aurait jamais dû y aller. Mais pas pour sa sécurité, juste à cause de ce qu’elle avait vu. « - Tu m’as toujours raconté ce que tu faisais. Là j’ai vu. » Et ça me perturbe, pensa-t-elle. Elle était peut-être par moment trop sensible. Elle avait tout de même voulut étant plus jeune tomber amoureuse avant de se marier. Elle avait eu mal quand Sirius et Andie étaient partit. Pourtant, la plupart du temps, elle était la parfaite Black, qui ne montrait aucune émotion. Elle préféra ne rien ajouter, de toute façon, cela ne servait à rien. Elle ferma son visage, ferma ses émotions, elle était douée pour cela. Seulement, si elle pouvait tromper beaucoup de monde, elle ne tromperait jamais Lucius.

Cela ne changerait jamais rien à ses sentiments. Ce sentiment qu’elle avait eu ce soir s’estomperait avec le temps. Cette colère en voyant ce spectacle finirait par laisser place à l’acceptation. Narcissa le savait. « - Alors crois en moi, et ne te fâche pas. Si je te dis que rien ne nous as trahi, c’est que rien ne nous a trahi. » Elle lui tenait tête mais acceptait tout de la part de Lucius. Il était devenu son monde à elle, et elle savait que si lui venait à disparaitre, elle n’aurait plus de raison d’être. Sa mère aurait pu la tuer pour avoir ce genre de pensée absurde. Pour elle, le mariage n’était qu’une entreprise destinée à fournir de bons héritiers de sang pures, de lier deux familles puissante pour faire un alliage parfait. Cissy était la fleur bleue secrète de la famille, celle qui avait voulu se marier par amour, et qui obtiendrait au final ce qu’elle voulait. Mais elle n’avait jamais avoué clairement à ses parents qu’elle aimait Lucius Malefoy. En comparaison à sa sœur, Cissy était véritablement heureuse. Elle ne pouvait pas faire autrement que s’inquiéter pour lui. C’est presque instinctivement qu’elle posa sa main sur la joue de Lucius, délicatement. Il ne comprendrait pas qu’à chaque fois qu’il partait, elle était inquiète. Elle lui adressait des doux sourires à ses départs, mais au fond d’elle, Cissy avait peur. Elle ne voulait pas qu’un jour, on vienne lui dire qu’il était arrivé malheur à son Lucius. Elle le serra un peu plus fort à cette pensée, un peu perdue suite à cette nuit. « - Tu ne m’empêcheras jamais de m’inquiéter pour toi. »

Il la dépose sur son lit, Cissy semble fatiguée, mais elle lutte un instant. « - Je ne veux pas être ta faiblesse. Pardonne-moi. » Elle se fait plus douce, il est le seul qui a le droit à cette douceur. Il dépose un baiser sur ses lèvres, elle sourit très légèrement. Ce simple contact la rassurait. Elle posa sa main sur la joue du jeune homme, pose son front contre le sien, fermant les yeux juste un instant. Sa phrase la fit sourire de plus belle, comme si elle savait que cela lui passerait. Il finissait toujours par lui pardonner. Elle bougea légèrement son pouce pour caresser la joue de Lucius, et passa sa main libre derrière la nuque du jeune homme, comme pour le retenir un instant. « - Puis-je me faire pardonner, Darling ? » Elle déposa à son tour un baiser sur ses lèvres. « - Reste avec moi, juste cette nuit… S’il te plait. » murmura-t-elle. Un petit caprice, elle ne lui en fait jamais. Mais au vue de la soirée, elle a besoin que son fiancé reste avec elle.  





Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Mar 26 Avr - 21:08

My Cause is Noble, And I do this for You

Lucius Malefoy et Narcissa Black

La colère de Lucius se sentait dans le ton de sa voix de cristal. Il ne pourrait de toute façon pas en vouloir à Cissy éternellement. Etant un grand boudeur de nature, il ne voulait pas vivre sa vie comme ses parents avaient vécu la leurs. Dans un amour inavouable voire inexistant. Elle était la future Lady Malefoy et lui le Lord le plus en vogue du moment. Etre un Mangemort et un Aristocrate ce n’était pa de tout repos. Les ordres étaient les ordres, et même si cette attaque était d’une lâcheté sans nom, des adultes expérimentés contre des enfants savant a peine faire apparaitre un Patronus. Eux lançaient des sortilèges de torture et de mort. Sans pitié. Lucius esquissa un petit sourire. Blanc comme neige, une belle blague, la seule chose qu’il pouvait avoir de blancs c’était sa longue chevelure d’or. Le ministère connaissait ses fréquentations, il était un ancien Serpentard, et sa belle-sœur elle-même était connue comme l’une des partisantes du Seigneur des Ténèbres. Mais si Narcissa le défendait, c’est qu’elle savait et du coup qu’elle était complice, voilà le raisonnement que pourrait avoir l’ordre du Phoenix. La magie noire était un grand mot, il avait quelques babioles illégales en sa possession, et deux trois sortilèges et poisons, pas de quoi bruler les caleçons de Merlin. Il roula des yeux :

Oui ton éducation est excellente, je le sais. Mais entre saluer quelqu’un et converser avec lui, il y a une différence.


Une pointe de jalousie trahissait le ton glacial de ses paroles. Lui jaloux ? D’un vieux barbu en robe indécente aux manières décalées ? Qui avait bien pût faire valser Cissy avant qu’ils n’attaquent ? Leur conversation ressemblait à une dispute, mais à une dispute convenable, dans les règles de l’art. Il essayait de ne pas perdre patiente, déjà que cette dernière n’était pas l’une de ses grandes qualités. Il perdait son sang-froid aisément.

Tu ne voulais pas y allez. Et crois-tu que j’avais envie de passer ma journée au ministère, crois-tu que déjeuner avec ces écervelés m’a fait plaisir ? Non. Et pourtant j’y suis allé, j’ai maintenu les apparences. Tu sais ce que tu vaux par rapport à ce genre d’individus.


Lucius se tut. Sinon il allait trop en dire. Sourire, discuter inviter recevoir être reçu, le quotidien d’un aristocrate au sang-pur. Est-ce qu’il aurait aimé ne pas être un bloc de glace ? Oui, mais c’était comme ça et c’est tous. Passer de longue soirée auprès du feu avec sa future épouse, ou traiter une tonne de papier. Le choix du cœur était fait, mais un Malefoy ne juge pas par son cœur mais par sa tête. Il l’observa lever les yeux au ciel tel une provocation. Narcissa avait du caractère. Elle était en deux feux, et ça il pouvait le comprendre. Il était tous deux têtus. Si un jour il avait un enfant il serait une vraie tête de cochon. Le débat était momentanément clos. Il avait encore quelques arguments dans son sac, mettant une fois de plus la réputation des Malefoy et des Blacks. Mais il ne dit rien. Les trahisons d’Andromeda et de Sirius Black étaient trop présentes, et il savait Cissy aussi gêné que lui lorsqu’il évoquait les multiples bavures des Blacks. Il estimait avoir fait ce qu’il devait faire pour que le seigneur des ténèbres. Lucius avait déjà été au centre d’intervention à haut risque surtout avec l’un des cousins de Narcissa, Regulus. Oui il l’avait vu, il l’avait vu apparaitre et disparaitre dans cette fumée noire, sa longue cape, son masque :

Au moins tu as vu que je ne te mentais pas. Tu sais, ce qui se passe là-bas reste la bas. Tu as peur de moi ?


Il espérait que non. Jamais il ne lèvera la main sur elle, ou encore se comporterait ainsi avec elle. C’était son visage de Mangemort et non d’époux. Il savait que malgré les risques qu’il prenait, il était l’héritier des Malefoy et ne pourrait se permettre de mourir sans avoir eu un fils à son tour. Le jeune blond essayait de déchiffrer à travers les yeux azurs de sa fiancée, un signe, un signe de capitulation ou bien de regret. Mais rien, Narcissa était une Serpentard, elle savait comment faire pour manipuler les gens. Malgré ce masque de froideur apparente, il se doutait bien qu’elle était réellement inquiète. Il lui décrocha son plus beau sourire pour essayait de la rassurer. Sourire qu’il n’accordait qu’a elle ou à ses véritables amis.

Tu sais. Je ne désire pas que tu te retrouves à nouveau dans ce genre de situation, mais si c’est le cas. Tu finiras par oublier comme moi. Je ne me rappelle pas du visage des personnes que j’ai tué. Tu crois que le seigneur des ténèbres à en tête les visages de ces victimes. Grand dieu, je ne suis pas lui. Mais nous devons rester ainsi, pour la pureté de notre sang et pour nos familles. Je sais que rien ne peux nous trahir tant que nous restons unis.


Il savait que Cissy lui était dévoué corps et âme. Pourquoi ? Peu importe, il le savait. Il avait connu Andromeda à Poudlard, puis bien sûr Cissy, qu’il ne pouvait pas voir. Elle était belle intelligente et elle était sa future femme, son père lui avait dit depuis un moment. Il était devenu préfet à ses côtés. Tous n’a toujours était tous rose non. Il chassa les brides de son passé de son esprit pour ce reconcentrée sur le beau visage d’albâtre de Cissy. Lorsque Mrs Black toucha sa peau, il eut un mouvement de recul, les marques d’affection étaient si rare chez lui. Personne, ni sa mère ni son père ne l’avait bercé, embrassé, ou câliner. Il n’avait eu de premier contact physique qu’avec elle. Contact physique était un bien grand mot, un baiser, quelques caresses… Les petits moments d’intimité passée en sa compagnie, lors de ses départs pour le ministère ou lors d’une mission Mangemort, elle le suivait jusque sur le perron de la porte pour lui dire au revoir, d’un regard, il savait. Il sentit l’étreinte de Cissy l’attirer à lui. Lâchant un long soupire de zèle il répondit :

Je sais. J’étais inquiet. Inquiet que tu sois entouré de cette bande de taré. Bellatrix ou n’importe qui….


Il ne put finir sa phrase. Cela lui revenait toujours en tête. Reprenant son masque de froideur, lorsqu’il déposa sa fiancée. Jetant sa crinière d’or en arrière, il se tenait là face au lit. Son pardon allait être long, et il avait en tête quelques idées pour en faire baver à Cissy, lui en faire baver gentiment. Il se vengera ainsi pour toutes les vilaines choses et aussi pour avoir invité Bellatrix à leur mariage. Il avait laissé beaucoup de liberté pour ça, sachant que Narcissa était douée pour ce qui est des mondanités. Il y avait autre chose qu’elle savait faire… Le manipuler pour obtenir se qu’elle voulait, ce n’était pas de la manipulation mesquine non, mais plutôt un signe d’affection, du moins c’est ce qu’il voulait croire. Se faire pardonner ? Comme s’il allait exiger quoi que ce soit d’elle. Il resta quelques secondes avec son subconscient et afficha un petit sourire :

Je vais réfléchir à ce qui pourrait me faire plaisir.


Il essaye de répondre au baiser de sa compagne dans les règles de l’art sans insister, mais avec tact et tendresse. Quand il entendit la demande de Cissy, il crut perdre le contrôle quelques instants. Dormir avec elle ? Eux, Narcissa Black et Lucius Malefoy dans le même lit avant leur mariage ? Si cela venait à ce savoir il… Il évinça cette idée. Personne ne sera s’il acceptait, il était chez lui. D’un signe de tête il acquiesça :

Si tu le veux.


div>

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Ven 13 Mai - 18:24

"... On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais ..."


Narcissa avait cette folle impression qu’elle l’avait trahi. Pourtant, à aucun moment de la soirée, elle n’avait failli à sa tâche. Même quand elle avait vu Sirius. Même quand elle avait tenté de le défendre discrètement. Elle n’avait vu que de gamins qui essayaient de battre des sorciers beaucoup plus expérimenté qu’eux. Peut-être était-ce dû aux sorts qu’elle avait eu droit avec ses sœurs étant enfant, mais elle ne supportait pas ce genre de violence. Alors la minuscule conversation qu’elle avait pu avoir Dumbledore, elle ne valait rien du tout. Elle n’allait pas non plus pactiser avec l’ordre en lui demandant comment poussait les mandragores du château, non ? Cissy avait pris un air un peu boudeur, elle était persuadée d’avoir raison, et que bien se faire voir partout ferait oublier que sa sœur était une folle furieuse au service de Lord Voldemort. Seulement voilà, Cissy avait une faiblesse, et cette faiblesse était Lucius. Elle aurait tout accepté pour lui. C’était presque du masochisme à ce niveau-là. Elle se battait pour ses idées, mais il arrivait toujours un moment où elle s’écrasait totalement face à Lucius. « - Tout dépend de la conversation voyons ! Ce n’est pas en lui demandant comment vont les choux de l’école que j’allais faire un pacte avec l’ennemi. C’est juste du bon sens, on nous invite, la moindre des choses est de discuté au moins cinq minutes avec l’hôte. Donc la prochaine fois, on refuse, comme ça, cette dispute n’aura plus lieu. » Oui, bon, elle était calme, mais elle était aussi de mauvaise foi. Elle n’avait de toute façon pas peur de sa réaction. Et elle savait aussi très bien qu’il pouvait perdre son sang-froid à tout instant.

Narcissa détourna la tête, croisant les bras de plus belle à sa tirade. C’était un peu trop pour elle, et pour l’heure qu’il était. « - Ce n’est pas la question de savoir ce que je vaux par rapport à eux. Mais tu as voulu que j’y aille pour sauver les apparences, et tu me reproches d’avoir pu converser avec eux. Il faut savoir à un moment ce que je dois faire. Et je suis désolé, ce n’est pas mon genre de faire tapisserie seule dans mon coin juste pour montrer que la Grande Narcissa Black, future Lady Malefoy, est présente pour mettre du prestige dans une soirée idiote ! Ce n’est pas comme si j’avais laissé quelqu’un me faire danser, ou je ne sais pas quoi encore.» Elle allait réveiller la bête à ce rythme. Mais c’était un peu son sac qu’elle vidait, et elle en avait bien besoin. Il voulait qu’elle soit une bonne petit femme mondaine, elle avait fait ce qu’elle faisait le mieux : converser de tout et rien, en souriant avec toutes ses dents blanches. Il était un peu contradictoire dans ses dires, il en perdait un peu Cissy. Et elle n’aimait pas contenir ses émotions, elle avait beau être une Black, une part de sa sensibilité était encore là, au fin fond de son cœur, et elle résistait. C’était peut-être ça qui la sauverait un jour. « - Le seul qui a le droit de me faire valser de toute façon, c'est toi. » Elle essayait de détendre un peu tout ça. Même si elle était elle même un peu à cran.

Lucius et Narcissa en était là, ils étaient deux têtes de mules idiotes à se disputer pour des broutilles, voulant absolument avoir raison. Pourtant le visage de Narcissa n’est pas marqué par la colère. Il est marqué par l’inquiétude. Oui elle avait peur, mais elle secoua la tête négativement lorsqu’il demanda si elle avait peur de lui. « - Je sais bien que jamais tu ne lèverais la main sur moi. J’ai eu peur pour toi. Même si ce n’était que des enfants en face, j’ai eu peur de ce qu’il pourrait t’arriver. » Elle remarqua son sourire, présent pour la rassurer, elle le savait. Elle ne le voyait presque jamais sourire. A dire vrai, il ne souriait que pour elle, et elle se sentait flattée d’obtenir ses sourires ainsi. Cela ne faisait qu’agrandir ses sentiments pour lui, bien qu’il soit déjà très fort. Son discours la fit légèrement frissonné, elle restait un instant blottit contre lui, telle une enfant à qui l’on avait raconté une histoire qui fait peur. C’était si difficile, fermer ses émotions, oublier comme il le disait. Comment faire pour passer à autre chose quand on a vu ces choses ? Quand on a dans la tête les cris et les sorts qui volent, les visages désespérés ? « - J’espère sincèrement ne plus jamais revoir cela. Je finirais par oublier comme tu le dis. Tu ne m’as jamais rien caché, mais je crois que je n’ai jamais vraiment voulu y penser. Je sais que c’est le mieux pour nous, pour notre rang et pour notre sang. » Narcissa considérait qu’à eux deux ils auraient pu gouverner le monde. Ils étaient plus forts en unissant leurs forces, même si la force principale de Cissy résidait dans le fait d’être une demoiselle mondaine, mais extrêmement intelligente et calculatrice. « - Je ne voulais pas t’inquiéter, cela ne se reproduira plus. » Elle eut elle-même un petit soupire quand il parla de Bellatrix. Lucius savait très bien ce qu’elle en pensait. Elle était folle à lier, mais elle restait sa seule sœur. Elle était intimement persuadée que Bella ne lui ferait jamais de mal, sauf si elle les trahissait. Mais malheureusement, elle était la seule sœur qui lui restait, elle l’aimait malgré tout. C’était dans ces moments qu’elle pensait à Andromeda, même si elle n’avait pas le droit. « - Et ceci est une promesse, mon cher. » Elle lui adressa un petit sourire, comme pour essayer de le radoucir un peu. Elle voulait qu’il baisse son masque de froideur, juste devant elle. Ils n’étaient que tous les deux, les elfes de maison, ça ne comptait pas.

Elle lui avait fait les yeux doux pour qu’il reste, et il avait accepté. Narcissa était ravie. Mais elle contenait sa joie en ne lui adressant qu’un petit sourire. Elle avait gagné en quelque sorte, mais elle ne voulait qu’une chose : la présence de celui qu’elle aimait le plus à ces côté dans ce moment difficile. Ils avaient beau se disputer, s’en vouloir, l’amour prenait le dessus sur tout ce que pouvait ressentir Cissy. Et nul besoin de remerciement, elle saurait le remercier sans dire quoi que ce soit.
Elle se rendit compte qu’elle était encore en robe de bal. Elle déposa juste un petit baiser sur sa joue. Elle remarqua que les elfes avaient préparé ses vêtements de nuit près du paravent. « - Je reviens. Le temps de passer quelque de plus convenable. » Elle se leva, et disparut un instant derrière le paravent, protégeant sa pudeur des yeux de Lucius, qui aurait pu se faire indiscret. Ils étaient promit l’un à l’autre, mais elle savait rester digne, et jamais elle n’aurait osé se changer directement devant lui. Elle ôta les lacets de son corsage avec sa baguette, laissant alors tomber sa longue robe au sol. Elle avait les bras gelée, elle avait un peu froid, mais elle passa rapidement sa longue nuisette en satin noir. Elle enfila un peignoir, lâcha ses cheveux blonds qui tombèrent en cascade dans son dos. Elle jeta un dernier coup d’œil dans son miroir, même avec l’air fatigué, elle était parfaite. Elle regarda l’elfe de maison d’un air sévère pour qu’il débarrasse le plancher de sa robe de bal. Elle n’avait même plus à parler, ils s’exécutaient tous sans broncher. Et c’est d’un air un peu timide qu’elle sortit de sa cachette.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  Sam 18 Juin - 15:59

My cause is noble and I do this for you

Lucius Malefoy & Narcissa Black

Lucius savait très bien que Cissy ne dira jamais mot de quoi que ce soit à personne sur sa relation avec Lord Voldemort, mais il ne pouvait s’empêcher d’être méfiant par nature. 
Leur attentat était-il lâche ? Oui bien sûr, attaqué des enfants étaient une chose abominable. L’avait-il fait ? Oui. Le regrettait-il ? Non.  
La famille Black n’avait pas vraiment une bonne réputation auprès de Dumbledore. Bellatrix était cinglée et n’hésiter pas a mettre son propre beau-frère en danger et Andromeda une traitre à son sang. Portez toutes les tares de la famille ne devaient pas être facile pour Cissy et cela Lucius le savait.
Il se rendait bien compte qu’aujourd’hui il n’était plus un roi solitaire, mais un roi avec une reine, et qu’il devrait la prendre en compte dans son jugement. Lucius ne voulait pas d’une femme soumise, il voulait d’une femme prête a tous pour le suivre et aussi courageuse qu’aimante. Pour cela ses parents avaient bien choisit et il les en remercier. Il se tourna vers Narcissa :

«  Tu lui a réellement demandé comment vont les choux de l’école Cissy ? Je doute que le jardinage soit une de tes grandes passions. J’aurais dû refuser. Mais un Malefoy ne refuse jamais »

Lucius ferma les yeux, son ton était froid et cassant bien que tout de même respectueux. Il n’était pas l’un de ses sangs purs qui se croit supérieur avec des personnes du même rang. Il considérait Cissy comme son égal.  Il pesta avant de faire un pas en avant vers Cissy. L’écoutant, il se rendait compteque ce qu’elle disait été vrai.  :

« Tu aurais dansé avec un autre homme que moi, je serai encore plus en pétard que je ne le suis maintenant. Notre rôle est de montrer que nous sommes les meilleurs. Tu veux finir comme Regulus Black ? Ou encore pire comme Sirius ? J’ai confiance en toi. Maintenant je veux que cet incident soit clos. »

Lucius eut le rouge qui lui monta aux joues. Il se tourna vivement pour cacher son excès d’émotion derrière ses longs cheveux blonds :

« Je l’espère. »

Des fois il se demandait si Cissy n’avait pas peur de lui. Son propre père avait été violent, la mère de Cissy aussi et il ne voulait pas vivre dans ce cadre de violence perpétuelle. Il fut rassuré lorsque la jeune femme lui indiqua le contraire :

« Il ne peut rien m’arriver. Je suis sorti de Poudlard avec les honneurs j’étais meilleurs que beaucoup de monde. »

Lucius n’était pas quelqu’un de démonstratif dans ses sentiments. Il soupira et effaça son sourire, il aimait en offrir à Cissy, mais avec modération ! Lucius serra un peu plus Narcissa contre lui :

«  Tu n’es pas obligé de subir ce que moi je subi. J’ai fait le choix des forces du mal pour nous. Et je sais que si un jour je dérape, tu seras la pour me remettre les idées en place. Oublie cette soirée Cissy, c’est mieux pour toi. »

Il se voyait comme un roi, et il avait choisi sa reine. Sa reine de pureté et d’innocence.  Lucius n’aimait pas beaucoup Bellatrix, et savait ce que dirai Narcissa si il s’étendait sur le sujet « Bella ». Il soupira en ramenant une des mèches blondes de Narcissa sur son oreille :

«  Je n’oublierai pas votrepromesse Miss Black »

Il sourit l’espace d’une fraction de seconde. Chez lui il n’était pas obliger d’être Monsieur Malefoy. Il pouvait tout simplement être Lucius.
Bien qu’il en voulait encore à Cissy, il ne pouvait rien lui refusait s’était trop pour elle de l’avoir vu ce soir, et Lucius ne voulais pas que sa fiancée garde cette image néfaste de sa personne. Il observa Cissy se levait ; c’est vrai qu’elle avait encore cette robe… Se retournant pour ne pas déranger son aimée, il approuva d’un signe de tête.
Lucius s’était aussi changer, la robe de Mangemort n’était pas très saillante. Il passa un pyjama couleur anthracite et se fourra au fond de son lit. Regardant discrètement Narcissa, il la trouvait très jolie vêtue ainsi, mais j’aimais il ne lui dira : cela n’est pas convenable.

 NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )  
Revenir en haut Aller en bas
 
My cause is noble and I do this for you ( Lucius & Narcissa )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une noble invitation
» Les relations d'un faux noble
» D'aucun dirait que c'est une noble tâche ... (Nìniel Turëen - Cerydwen)
» L'ignoble est souvent du noble mal tourné.
» Noémie Amaranth {Wualidée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: