AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Goia - A new challenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOUTIEN VOLDEMORT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 322 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 372 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Goia - A new challenge  Ven 7 Déc - 11:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A new Challenge
Leroy Odgen & Goia Goyle
Leroy était assit à une des tables de chez Comaéthylic. S’il bossait au Chaudron Baveur, il appréciait l’endroit de l’allée des embrumes, un lieu mal fréquenté comme on disait mais où la pitié ne semblait pas existée. Les gens qui avaient pitiés de sa pauvre vie, il en avait vu plus d’un, mais si Leroy avait pour habitude de ne pas relever, il n’aimait pas plus que ça être prit en pitié. Il avait eu une vie que beaucoup ne connaitrait jamais, mais cela ne l’avait pas empêché de réussir, d’avoir une identité et une vie plus ou moins convenable. Le jeune homme avait décidé de se créer par lui-même ne pouvant compter sur personne, ou s’il avait pu compter sur Kayla pour l’épauler quand il en avait besoin, aujourd’hui il savait que sa petite personne ne préoccupait personne. Peut-être se trompait-il, peut-être qu’il ne se rendait pas compte ou simplement qu’il ne voulait pas y croire. Oublier ce qu’il s’était passé, passer à autre chose … ne pas s’occuper de tout ça, de l’attachement des liens familiaux, des erreurs des autres et de leur choix. Mais le jeune homme avait beau tenter d’oublier, il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas ignorer cette sensation qu’il avait ressenti, cette envie de se préoccuper de quelqu’un d’autre au lieu de s’occuper que de sa petite personne. L’inquiétude ressentit, la peine éprouvée, l’envie d’appartenir à une famille, de savoir qui il était. Non il ne pouvait pas oublier tout ça, car il savait que malgré tout ses efforts, les évènements qu’il avait vécus l’avait changé. Lui qui se pensait insensible, lui qui avait tant cette manie de mettre mal à l’aise les autres avec ses questions, l’amusement qu’il avait de tenter de rentrer dans l’intimité des autres par sa propre façon désagréable pour la plupart. Il était ce qu’il était et s’occuper des autres l’avaient poussé à éprouver des sentiments, à s’attacher à des personnes qu’il avait perdues ou qu’il allait perdre. Leroy observe son verre de whisky, cette liqueur d’une couleur ambrée qui flottait à la surface de son verre. L’alcool, certain s’y plongeait pour oublier, pour ne plus penser et se donner une excuse de leur acte. C’était une solution à laquelle le jeune homme ne voulait pas se plier. Le bar semblait vide de monde, ou peut-être était-ce simplement Leroy qui n’écoutait plus le brouhaha de la taverne, se focalisant sur ce liquide qu’il allait boire, sur ce qu’il se passait dans sa vie, ayant presque besoin de faire une rétrospective de ce qu’il s’était passé dans les derniers mois. Kayla lui manquait, elle aurait été d’une grande aide face à tout ce qu’il se passait, elle aurait pu lui conseiller ou au moins lui changer les idées. Elle était la seule à le connaitre, à savoir quoi dire, mais il devait se débrouiller seul maintenant. Comme autrefois. Il porta le verre à ses lèvres buvant un peu de sa boisson, sentant le liquide brûler sa gorge tel un réveil dans l’après-midi. Ce whisky était bon, d’une certaine manière il en avait besoin. Il releva la tête, son regard dans le vide, s’adossant au canapé dans lequel il se trouvait en observant la salle et les clients. Il ne connaissait personne ici, enfin à part le barman qui lui avait servi, et son père n’était pas présent dans le bar à l’heure actuelle. Leroy se demandait ce qu’il faisait de ses journées maintenant qu’il ne pouvait plus enseigner à Poudlard. Le jeune homme avait du mal à croire que Callaghan avait été son professeur, son géniteur lui ayant enseigné des choses que Leroy n’avait jamais retenu. Si ses yeux déambulaient dans l’espace du bar, ses pensées n’étaient plus concentrées sur ce qu’il voyait, tel une enveloppe vide, incapable d’émettre le moindre geste. Dans ses songes et ses pensées troubles, Leroy n’avait pas remarqué cette jeune femme. Il la connaissait pourtant, ayant déjà tenter de lui adresser la parole, sans grand succès, mais peut-être qu’elle se souvenait de lui, en s’asseyant près de lui. Son regard se détourna de la foule et Leroy posa les yeux sur elle. Oui il la connaissait, Goia Goyle. Elle était encore à Poudlard et le jeune homme avait maintes fois tenter de la comprendre. Il afficha un rictus. « Je ne m’attendais pas à te voir dans un tel endroit.  » Il l’observa. Elle semblait beaucoup plus confiante ici qu’elle ne l’avait été la dernière fois qu’il l’avait vu. Quelque chose changeait et Leroy sentait que la discussion n’allait en être que plus fascinante.  

electric bird.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle J'ai posté : 18 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 82 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser

MessageSujet: Re: Goia - A new challenge  Dim 9 Déc - 12:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A new challenge

ft Leroy Odgen |Goia Goyla

Travailler c'était une obligation quand on était une jeune femme comme Gioa parce qu'elle ne pouvait pas compter sur sa mère prostituée comme elle qui galérait à avoir de quoi vivre, et son père n'avait pas daigner s'occuper d'elle ne trouvant pas qu'il était utile d'élevé une jeune femme aussi peu respectable qu'elle sans même la connaître. Alors comme tout les soirs elle se trouvait dans le bar qui l'employait en temps que fille de joie elle était là pour contenter ses messieurs avec son corps et ses talents et elle arrivait à plutôt bien le vivre, contrairement à beaucoup de ses condisciple. La seule chose qu'elle souhaitait était de garder ce job secret pour ne pas avoir à subir à Poudlard les jugements et les commentaires désobligeant de ses camarades qui ne pourrait sans doute que condamner cette pratique sans même connaître l'histoire de la brune qui ne dévoilait jamais la noirceur et la douleur entourant sa naissance son enfance et son nom de famille seul chose qu'elle tenait de son foutu géniteur. Mais son secret allait être mis à mal alors qu'elle travaillait elle tomba sur un mec qui avait été à l'école avec elle et qui maintenant travaillait dans un bar du bon côté sorcier il c'était toujours montré curieux envers elle cherchant a percer le mystère qui entourait toute sa vie et qu'elle tenait à maintenir
" Je ne pensais pas non plus que tu fréquentais ce genre d'endroit sinon je pense que je n'aurais pas travaillé sous mon réel visage si je savais que quelqu'un me connaissant viendrait là"
Après tout c'était pas un métier très gratifiant qu'elle faisait et elle ne voulait pas qu'on puisse le savoir alors si elle avait eut conscience du risque elle aurait changer son visage pour pouvoir bosser en toute anonymat.
" Et toi alors tu est du genre à venir voir des putes ou tu trouve juste que cet endroit est mieux que ton bar pour te noyer dans de l'alcool ?"
Essayer de garder la face n'était pas simple pour Gioa mais elle faisait tout un tas d'effort pour ne pas montrer qu'elle était terriblement mal à l'aise à l'idée que son activité sorte d'ici, elle devait lui demander de ne rien dire mais demander quelque chose à quelqu'un était difficile pour la brune qui avait apprit à tout gérer toute seule et à ne dépendre de personne.
" Je peux te demander de ne rien dire de mon activité même si cela me tue de devoir faire une telle chose je n'ai pas envie d'être la traînée de Poudlard à cause de ce que je dois faire ici"
Et si elle l'assumait pleinement dans le bar elle n'était pas encore prête à le dire à tout le monde une fois ses études terminée elle n'aurait plus à se cacher parce qu'elle ne cotôyerait sans doute pas beaucoup de gens bien qui pourrait la juger et lui faire des leçons de moral sur le fait de se respecté.

" Bon normalement je suis censé te demandé si tu souhaite un peu de compagnie féminine"
Cependant Gioa ne savait pas si son ancien camarade veuille coucher avec une fille qu'il connaissait de l'école qui était une prostituée en plus. elle savait que personne de censé ne voudrait d'elle en dehors des gens qui était payer pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 322 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 372 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Goia - A new challenge  Mar 11 Déc - 14:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A new Challenge
Leroy Odgen & Goia Goyle
Clairement, Leroy ne s’attendait pas à voir Goia Goyle dans ce genre d’endroit. Mais d’un autre avec tout ce qu’il se passait en ce moment de quoi pouvait-il encore être surpris ? Tout et n’importe quoi pouvait arriver, ça Leroy en était complètement certain et la voir ainsi confiante dans ce bar était autant surprenant que normal. Elle semblait travailler ici et pourtant jusqu’alors Leroy ne l’avait pas reconnu ni aperçu, son esprit bien trop concentré sur autres chose. Non il n’avait pas fait attention, ni à elle ni même à tous les clients présents dans ce bar. Le jeune homme savait que l’enseigne n’était pas seulement un endroit pour se saouler, après tout sa mère faisait bien partis de ce bordel. Il ne lui avait pas reparlé depuis qu’il avait sut par rapport à son véritable père, préférant éviter de la voir sous ce jour-là. Il n’était pas contre le métier qu’elle faisait, il s’en fichait simplement mais d’un autre côté si sa mère était un prostitué, elle ne pouvait l’aider réellement. Leroy avait simplement voulu savoir qui il était. Le jeune homme n’avait pas eu le temps d’en parler à Kayla, n’étant pas très lettre, il avait préféré attendre de la voir en vrai pour le faire, mais c’était trop tard pour le faire. Le regard du jeune homme se porta sur Goia. Il se souvenait d’elle, il se souvenait de la froideur qu’elle avait eu envers lui alors qu’il ne cherchait qu’à percer le mystère de sa carapace et maintenant qu’il la voyait ainsi dans ce bar, le jeune homme commençait à comprendre beaucoup de chose. Elle travaillait ici. Depuis combien de temps, il ne le savait pas vraiment, mais vu sa manière d’être, son air assuré et son aisance dans ces lieux, ce n’était pas sa première journée. Il l’observa attentivement avant de lui exprimer sa pensée. Non il ne pensait pas voir une jeune femme comme elle dans ce genre d’endroit, mais d’un autre côté tout ceux qu’il connaissait à Poudlard n’aurait probablement pas fréquenter ces lieux. Et encore ça dépendait sans doute de l’évolution de chacun. Lui-même ne pensait pas se plaire autant dans ce bar. Elle lui expliqua qu’elle ne pensait pas non plus le croiser ici et qu’elle aurait sans doute mieux fait de ne pas se montrer sous son vrai visage aujourd’hui. Le jeune homme eu un sourire. Il avait oublié qu’elle était encore élève, il était vrai que savoir ce genre de chose à Poudlard ne l’aiderait pas. Heureusement sans doute qu’elle était tombée sur Leroy, combien de secrets avait-il gardé pour lui ? Il lui lança un regard, le genre de regard curieux, mais qui d’un autre côté montrait qu’il ne gagnerait rien pour le moment à divulguer ce genre d’information. Elle lui demanda à son tour ce qu’il faisait là si c’était pour les putes ou pour l’alcool. Elle n’avait sans doute pas tort quand elle parlait de se noyer dans l’alcool, mais ce genre de comportement était pour le faible. Il reporta son attention sur le bar, avant de lui répondre : « Voir des putes ou se noyer dans l’alcool, que de bonnes idées … J’avais simplement besoin de voir comment se porte la concurrence. Et je me rends compte que c’est beaucoup plus agréable. » Leroy afficha un petit sourire. Un endroit de fou, un endroit qu’il pourrait sans doute fréquenter plus souvent qu’autrefois. Il sentait que Goia ne savait pas encore s’il allait dire à quelqu’un par rapport à ce qu’elle faisait comme travail en dehors de ses études et la demande ne manqua pas d’arriver. Leroy se retourna vers elle, intrigué et amusé par la situation. Il n’avait pas grand-chose à gagner de le crier sur tous les toits, mais en la voyant aussi mal de savoir que cela pourrait s’ébruité, le jeune homme sentait qu’il pourrait peut-être en tirer quelque chose. S’amuser, se changer les idées. « Techniquement pour me demander une telle chose il faudrait que tu me donnes quelque chose en échange n’est-ce pas ?  » répondit-il, affichant un petit rictus, tout en fixant le liquide ambré dans son verre. Il n’aurait sans doute rien dit si elle n’avait pas été aussi ennuyé qu’il le sache, mais maintenant que c’était dit, Leroy ne comptait pas la laisser partir ainsi. Il s’installa confortablement dans son siège, la regardant, se demandant ce qu’elle pourrait répondre. Goia lui proposa alors de rester, de lui tenir compagnie, bien que l’appellation qu’elle utilisa voulut dire bien plus que simplement discuter avec lui. Il laissa le silence s’installer avant de lui répondre : « De la compagnie, je ne serais pas conte et puisque tu es là.  » Clairement Leroy n’avait pas répondu à toute la question, il ignorait complètement si la jeune femme voulait vraiment rester ou si elle le faisait uniquement pour gagner des sous à la fin. « Tu fais ça depuis longtemps ?  »demanda alors le jeune homme. Goia devait sans doute connaitre sa mère, mais il ne craignait pas que cette information s’ébruite, après tout personne n’était au courant.

electric bird.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle J'ai posté : 18 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 82 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser

MessageSujet: Re: Goia - A new challenge  Sam 29 Déc - 22:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A new challenge

ft Leroy Odgen |Goia Goyla

Le voir lui ici n'était pas une bonne nouvelle bon en même temps il n'était plus à Poudlard mais il devait y avoir encore des contact cela prendrait seulement quelques heures de plus pour que toute l'école le sache si il décidait à la balancer, elle entama donc la conversation sur les raisons de sa présence ici c'était normalement un lieu ou on venait soit pour se soûlé sans être jugé ensuite soit pour baiser une pute à bon prix dans une des chambres au dessus et lui ne semblait pas être bien partit ni pour l'un ni pour l'autre ce qui l'intriguait réellement. D'après lui il n'était là que pour voir comment se portait la concurrence bon cela pourrait être plausible si on ne savait pas qu'ici ne venait que la vermine du monde sorcier, le genre d'homme comme son père qui se croyait tout permis car caché derrière une cape et un vilain masque pour pouvoir ramper au pied d'un autre sorcier qui avait tout les pouvoirs sur eux cela n'était donc pas le genre d'endroit qui faisait concurrence au lieu ou travaillait Leroy mais elle ne savait pas si se permettre de le souligner était une bonne chose ou non bon sang elle n'était tellement pas douée pour les conversation civilisé. Comme à chaque fois elle doutait de tout ce qu'elle disait ne sachant pas si cela était à dire ou non si cela serait bien prit ou non.
" J'ai toujours de bonne idées elles ne plaisent juste pas à tout le monde, la concurrence parce que tu pense que deux bars aussi différent que nos deux lieux de travail sont en concurrence ? On ne peut pas faire plus différent je ne vois pas qui pourrait aller autant chez toi qu'ici nous on a que les rebut de la société les vilains sorcier qui tue des pauvres gens pas le genre des autres bars qui veulent une bonne image et une bonne clientèle. Plus agréable tu le pense vraiment ou tu fait de l'ironie. ou tu apprécie réellement un endroit aussi sombre que celui ci ?"
Pas que l'ambiance ni soit pas bonne les gens ici riait et discutait comme tout un chacun mais tout le monde était inquiétant dégageait une aura un peu noir et rendait le lieu un peu froid et sombre bien que vivant à la fois un drôle de paradoxe fait uniquement pour des gens pas forcément très bien dans leur tête d'après Gioa. D'ailleurs inquiète de savoir si sa réputation allait être entacher ou non après cette conversation elle prit le risque de demander à son ancien camarade de ne rien dévoiler cela n'était sans doute pas la meilleure stratégie car elle mettait à nue un point faible qui pourrait être utilisé contre elle mais elle préférait avoir une personne à géré plutôt que tout un château qui allait la juger et l'insultée.
" Oh parce que tu est comme ça tu ne fais rien gentillement juste pour évité aux gens d'être lynchée bon bah en échange je peux te proposer de coucher avec toi mon corps c'est la seule chose que j'ai à donné tu sais"
La brune ne possédait rien d'autre aucune richesse aucune possession de valeur juste un physique avantageux qui lui permettait d'avoir de quoi se nourrir et s'habiller quand elle n'était pas à Poudlard.. Du coup elle lui proposa de lui tenir compagnie laissant le terme ouvertement large pour tenter de savoir ce qu'il attendait réellement d'elle mais il ne répondit pas de manière clair et la jeune femme n'était pas plus avancé qu'avant et puis elle sentait que si elle devait lui donner son corps pour son secret elle ne gagnerait pas d'argent et ne pas avoir une part à donner à celui qui les gérait serait problématique.
" Je suis plutôt une bonne compagnie si on se fit aux hommes qui viennent ici tout dépend ce que l'on attend de moi bien sur"
Comme tout être humain elle avait ses limites bien entendus même si pour avoir foule de clientèle elle faisait des choses que peu de femme acceptait de faire en générale.
" Depuis mes onze ans ma mère ma mise sur le marché elle ne sait faire que ça d'ailleurs elle à été engrossé par un client alors bon j'étais vouée à faire la pute dans un bar ou une rue malfamé triste décadence d'une vie voué à l'échec dès son début"
Assumée d'avoir été mise dans une pareille situation par sa propre mère n'était pas simple mais elle devait le faire de temps en temps pour ne pas oublier comment elle en était arrivée là et le peu de contrôle qu'elle avait eut sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 322 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 372 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Goia - A new challenge  Lun 14 Jan - 16:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A new Challenge
Leroy Odgen & Goia Goyle
Avoir un secret et vouloir le cacher c’était quelque chose de totalement compréhensible. Pourtant Goia ne connaissait pas Leroy, tout comme lui en la connaissait pas aussi bien qu’il aurait pensé la connaitre. Après tout elle avait toujours pris un malin plaisir à l’envoyer promener dès qu’il avait essayé de l’approcher, mais maintenant qu’il avait découvert ce qu’elle cachait, tout allait changer. Leroy savait qu’elle ne voulait pas que tout le monde sache qu’elle vendait son corps pour gagner de l’argent et d’un côté c’était le genre de secret qu’on aimait plutôt garder pour soit, il pouvait comprendre. Ce que Goia ignorait pour l’instant c’était que Leroy ne gagnerait rien à aller tout balancer que ce soit à Poudlard ou à d’autres personnes. Il pourrait, il aurait fortement pu c’était si simple de lancer une rumeur ou même de balancer des choses sur les autres, mais le jeune homme avait bien vite compris que la meilleure des manières d’y faire face était de ne pas s’en occuper. Alors elle s’était inquiéter que tout ça s’ébruite, elle était venue le voir et avait commencé la conversation comme si de rien n’était. Ils ne se connaissaient pas et sans nul doute que si elle n’était pas venue Leroy aurait garder tout ça pour lui. Elle s’intéressait de savoir pourquoi il se trouvait là, dans un endroit où peu de personne venait au final, enfin pas des gens bien. Mais Leroy était-il quelqu’un de bien ? Est-ce que quelqu’un à part Kayla le lui dirait ? Après tout si on regardait bien ses géniteurs, entre un mangemort et une prostituée, sa place était bel et bien ici, il n’y avait pas de doute là-dessus. Leroy était très content de son bar et de son petit boulot tranquille, il n’y avait rien à dire là-dessus, mais depuis quelques temps il se demandait ce que son futur allait lui réserver. Il se demandait s’il était bel et bien du bon côté, si son âme ne tombait pas lentement vers les ténèbres, mais à quoi bon cela lui servirait d’en parler à Goia ? Elle n’avait pas besoin de savoir, tout ce qu’elle avait besoin de savoir pour le moment c’était que lui pouvait dévoiler son secret et elle ne pourrait pas vraiment l’en empêcher. Il sourit en l’entendant parler, en l’entendant se poser des questions sur le fait qu’il s’intéresse à la concurrence alors qu’au des deux bars n’étaient comparables. Elle ne semblait pas comprendre, mais elle était très intriguée de connaitre la vérité sur les raisons qui avaient poussé Leroy a venir ici. « Tu sais que tu poses beaucoup de questions ? » répondit-il, très amusé. Mais il ne comptait pas la laissé ainsi sans explication, alors il reprit directement après. « Peut-être que j’interprèterais mal tes propos mais de ce que je comprends en soit il n’y aucune bonne raison ni d’aller ici ou d’aller où je travailles. Il n’y aurait pas de concurrence ? Savais-tu que le whisky servit ici est meilleur que celui que je sers ? C’est ce qu’on appelle de la concurrence. La clientèle ne fait pas tout, il faut savoir parler service, qualités et ambiance. Si je conçois que l’ambiance est le fait de chacun, un service comme proposer des femmes peut être un plus, tout comme proposer des chambres pour dormir en est un. » Oui Leroy venait de lui expliquer les grandes différences qu’il pouvait y avoir, mais ça n’en restait pas que les deux bars avaient le même but : amusé la galerie, faire boire les gens et surtout gagner de l’argent. A part ça les deux endroits étaient différents, mais ressemblant dans un sens. « Mais je te dirais simplement qu’ici personne ne me connait vraiment et que par conséquent je peux me plaire à penser librement contrairement au lieu où je travaille, sans que personne ne vienne m’embêter. » reprit-il. Mais ce n’était pas le plus intéressant dans la conversation qui se déroulait sous leurs yeux. Leroy avait bien compris que Goia ne voulait pas que son secret s’ébruite et ne tarda pas à lui demander de ne rien dire. Il aurait pu dire simplement oui, il aurait pu, mais il n’en fit rien demandant ce qu’elle lui donnerait en échange. Oui Leroy aurait simplement dû promettre de ne rien dire, mais il comptait bien profiter pour s’amuser un petit peu avec elle. Leroy avait déjà décidé qu’il ne dirait rien, il savait très bien qu’à part pourrir la vie de Goia ça n’apporterait rien de bon, mais il ne pouvait pas nier qu’avoir un peu de pouvoir sur la jeune femme lui plaisait bien. Goia semblait surprise qu’il veuille quelque chose en échange, mais lui proposa simplement de coucher avec elle. C’était un bon compromis pour garder un tel secret et sans nul doute ne se rendait-elle pas compte de la chance qu’elle avait que ce soit Leroy qui ait découvert et pas quelqu’un d’autres. Il n’était pas foncièrement méchant et s’il comptait bien coucher avec elle, il n’en profiterait pas outre mesure. Le jeune homme but une nouvelle gorgé de son whisky avant de répondre à l’offre de Goia :   « C’est bien triste si tu penses que ton corps est la seule chose que tu puisses offrir. Mais imaginons que je dise oui, j’imagine que je ne devrais pas payer pour en profiter ? » Tout le monde pouvait posséder quelque chose d’autre que son propre corps, après tout si ce n’était pas uniquement de l’argent, ou autre chose, il y avait pleins de possibilités de remplir les conditions de Leroy. Elle aurait pu lui proposer de lui rendre un service, de l’accompagné quelque part, de lui faire voir quelque chose qu’il n’avait jamais vu, mais oui coucher avec elle, semblait bien plaire à Leroy. Sans rien d’autre après, sans soucis, sans problème et surtout sans interrogation. Elle lui proposa de lui tenir compagnie en attendant, chose à laquelle Leroy ne put lui répondre que de manière énigmatique. Après tout elle lui tenait déjà compagnie sans même avoir proposé et comme le disait les autres hommes, c’était plutôt une bonne personne avec qui discuter. Mais ce n’était pas ça qui intriguait Leroy, lui demandant depuis combien de temps elle faisait ça. Il n’avait rien dit concernant sa mère et en l’écoutant parler, il trouva ça bien triste qu’une gamine de onze ans se mette à faire ce genre de choses. Mais bon sa mère faisait déjà ça, et était tombé enceinte par le biais d’un client. Décidemment ils avaient un problème de contraception dans le coin. « On dirait que les prostitués se font facilement engrossé ici. » répondit-il en s’affalant dans le canapé. Il espérait que ce ne soit pas le cas de Goia, ou si ce soit le cas qu’elle arrive à se débrouiller avec. L’abandon était une chose horrible qu’il avait déjà vécu et ce qu’il en pensait des gosses, c’était qu’il valait mieux ne pas en avoir.

electric bird.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Goia - A new challenge  
Revenir en haut Aller en bas
 
Goia - A new challenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Challenge Elite, descriptif et explications : à lire !
» Challenge Cup Dragons vs BPA
» The Big Challenge Règlement
» Challenge Volat Ciclista a Mallorca (2.1) => Karsten Kroon (BMC Racing Team) MAJ
» [BD] Mon Nuzlocke Challenge en BD :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: L'allée des embrumes :: Chez Comaethylic-
Sauter vers: