AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 144 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 346 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Jeu 13 Sep - 21:15
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & Minerva“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”
http://gph.is/22YLoA3
“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”

*Deuxième année pour le jeune Bulstrode et la rentrée avait eu lieu quelques semaines auparavant. D'un côté Malthael était satisfait de partir de chez lui pour ne plus avoir à supporter son père et son affreuse belle-mère, de l'autre il savait que certains ennuis l'attendaient déjà. En rejoignant les Serpentard, Malthael n'avait fait que confirmer ce qu'il voulait devenir et en soi ce qu'il allait être une grande partie de sa vie. Néamoins parfois il n'était tout simplement pas facile de tenir le rang qu'il se devait de tenir. Après tout il n'était encore qu'un enfant, lâché dans un endroit ou il n'avait aucun repère et quand Malthael était effrayé la seule chose que la vie lui avait apprise c'est devenir agressif. Il s'était donc à de nombreuses reprises battu avec d'autre élèves et était connu des professeurs pour être un élève turbulent. Malthael avait déjà reçu quelques beuglantes de son père pour lui faire comprendre d'arrêter d'entacher la famille Bulstrode avec ses actes, mais le petit garçon adorait ça, voir son père hors de lui sans qu'il puisse rien faire. Alors bien sûr avec ce genre de comportement il allait se recevoir plus d'une baffe à son retour, mais il s'en contrefichait pour l'instant.

Justement Malthael venait de terminer à court de métamorphose ou la prof l'avait bien à l'oeil. Pour une fois il n'avait rien tenté pendant le cours et était resté attentif. Le Serpentard n'était pas un mauvais élève, mais disons qu'il ne mettait pas forcément son intelligence au service des bonnes causes. Sortant donc du fameux cours qui était en commun avec les Gryffondor Malthael eut le droit à une remarque qui ne lui fait pas plus plaisir que ça. N'attendant pas plus longtemps pour sauter sur le rouge et or Malthael commença à donner des coups et mordre le Gryffondor en face de lui. Se retrouvant à terre les autres élèves commençaient à former un cercle autour d'eux, encourageant son favori. La bagarre format un joli boucan et Minerva Mcgonagall du intervenir pour séparer les deux élèves à coup de sortilège. Malthael continuant à insulter l'autre garçon il fut stoppé par un regard de Minerva. Le Serpentard était couvert de bleu, mais le Gryffondor était dans un état bien pire. Un poignet surement cassé et quelques morsures, Mcgonagall décida d'envoyer son élève à l'infirmerie. Malthael sentant le regard pesant de son professeur. Reprenant la parole sur un ton presque de défis.*

- Cela ne veut pas dire que j'ai gagné le combat que je dois être celui qui doit être puni. *Ajoutant un professeur après quelques secondes. Malthael ne savait pas vraiment comment faire pour se sortir de ce mauvais pas surtout que la chef des Gryffondor ne l'aimait déjà pas beaucoup avant pas certain que cela est arranger son cas. De toute façon l'autre garçon l'avait cherché et il n'avait eu que ce qu'il mérite.

Malthael continuait à fixer son professeur sachant parfaitement qu'il allait avoir le droit à une punition injustifiée de son point de vue.*  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 345 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 150 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Sam 15 Sep - 22:25
« Un, deux, trois, Fera Verto » murmura Minerva et la chouette qu’elle désignait de sa baguette prit la forme d’un magnifique verre à pied. D’un rapide regard, elle balaya la salle afin de rapidement s’assurer que tous les élèves De Serpentard et de Gryffondor avaient écouté et observé la démonstration. Il semblerait qu’ils l’aient fait mais elle n’avait qu’un seul moyen de s’en assurer, les faire répéter l’exercice. « Maintenant, répétez ce que je viens de faire, ordonna la professeure. » Elle avait quitté l’estrade et désormais, elle se promenait entre les rangs, afin de voir toutes les tentatives, plus ou moins réussies de ses élèves de Deuxième année. Devant une tentative réussie, elle souriait intérieurement, et distribuait quelques points, devant une tentative échouée, elle donnait quelques conseils et recommandait à son élève de recommencer. « Tenez votre baguette plus fermement. », « Il faut que vous ayez plus de convictions dans vos sortilèges. » et « Essayez de visualiser le résultat dans votre tête avant de lancer le sort », voici le genre de conseils qu’elle pouvait donner. Plusieurs fois, elle surveilla du regard Malthael Bulstrode. Ce n’était pas qu’elle le détestait, loin de là cette idée, il avait juste tendance à utiliser ses capacités intellectuelles au profit d’autres choses que ses cours et elle ne tenait pas à voir un de ses élèves subir un de ses actes.

Quelques minutes plus tard, après avoir jeté un bref regard à la vieille horloge qui trainait au fond de la salle, elle constata qu’il ne restait qu’une minute avant la fin du cours. Elle retourna près de son bureau et fixa la classe du regard.

« Pour le prochain cours, je vous demande d’écrire 20 lignes sur le sort que vous venez de voir. Exceptionnellement, je vais vous demander de ne pas pratiquer ce sort, je ne suis pas certaine que le professeur de Soins aux Créatures Magiques appréciera de recevoir des animaux blessés dans son bureau. Vous pouvez partir. »

Minerva avait à peine murmuré ses mots qu’elle vit la majorité de ses élèves ranger précipitamment ses affaires et quitter la classe tout aussi vite. Une fois la salle de classe vidée de toute population étudiante, la sorcière commença à mettre de l’ordre dans ses affaires et à la ranger. La professeure de Métamorphose s’apprêtait à rejoindre son bureau quand des bruits dans le couloir lui fit changer ses projets. Elle avait entendu des bruits de luttes et les encouragements des autres élèves lui fit rapidement comprendre que deux étudiants étaient en train de se bagarrer dans le couloir. Elle sorti telle une furie de sa salle de classe et vit immédiatement qu’elle ne s’était malheureusement pas trompée, un groupe d’élèves s’était formé autour des deux bagarreurs. Minerva ne pouvait deviner leur identité. Elle commença à crier pour mettre fin à cette lutte, mais personne ne l’entendait Elle utilisa un Sonorus pour se faire entendre quand elle criait et lança différents petits sorts, en faisant attention de ne viser aucun sort afin de se faire remarquer et de faire arrêter tout ce grabuge. Finalement, à l’aide d’un dernier sortilège elle parvint à faire stopper la bagarre entre Malthael et un Gryffondor. Minerva lança vite un regard noir au Serpentard qui continuait à insulter le Gryffondor. Elle envoya vite ce dernier à l’infirmerie avant de fixer du regard le futur Mangemort. Malthael lui répliqua qu’il ne devait pas être puni parce qu’il avait gagné le combat.

« Dans mon bureau, immédiatement, Mr Bulstrode, intima Minerva d’une voix froide. »

Une fois là-bas, elle le fixa sévèrement du regard avant de reprendre la parole.

« Vous serez tous les deux punis et vous aurez tous les deux la même punition, que cela vous plaise ou non. »

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 144 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 346 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Dim 16 Sep - 17:21
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & Minerva“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”
http://gph.is/22YLoA3
“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”

*Malthael sentait encore son coeur battre bien trop rapidement. Faisant circuler son sang rapidement dû à l'effort qu'il venait de faire. Il avait l'impression d'être en cage, d'être toujours enragé et de ne pas savoir quoi faire pour se contrôler. Ne parvenant pas vraiment à s'intégrer dans sa classe, passant toujours pour le dérangé, le mec colérique, personne n'avait réussit à réellement l'approché et personne ne lui avait jamais proposé un moyen de canaliser sa colère ce qui lui manquait cruellement. Il se sentait cruellement invinciblement et c'était peut être sa son plus gros défaut. Son père n'avait plus aucune emprise sur lui et il se rendait bien compte que plus les années passées et plus il deviendrait le patron au sein de sa famille. Enfin ce qu'il ne savait pas c'est que son géniteur avait trouvé un moyen pour l'évincer de la famille. Ayant réussi à lui trouvez la femme parfaite enfin surtout pour ses affaires au final.

Le serpentard suivit silencieusement sa professeure jusqu'à son bureau et il n'était clairement pas décidé à accepter cette punition sans broncher. Pourtant il savait bien qu'avec la directrice des Gryffondor il ne fallait pas discuter, mais Malthael avait tout simplement du mal avec l'autorité. Il soutenu le regard froid et sévère de son professeur sans bougé. Toujours cette lueur de défis dans le regard. *

- Cette punition est injuste ! Je ne fais que me défendre et simplement parce que j'ai décidé de rendre les coups je me retrouve aussi puni. Il n'avait qu'à pas me provoquer !

*Malthael continue sur la même voie de la colère. Ne se retenant absolument pas du tout. Décidé à ne pas faire cette punition il était bien dans l'idée de la contourner. Quitte à ne tout simplement pas aller à cette heure de colle. Il pouvait être viré, il le savait, mais il trouvait bien autre moyen de continuer ses études non ? Enfin il avait désenchanté si la menace arrivée à être mise en pratique. Dumstrang ce n'était pas la porte à côté.

Au fond Malthael n'avait pas envie de partir. Il était en sécurité dans cette école, il lui fallait juste quelqu'un pour le recarder et surtout le faire travailler sur ce problème de colère ingérable.*

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 345 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 150 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Dim 23 Sep - 16:42
Minerva ne savait pas ce qui s’était passé et ne pouvait pas le savoir et encore moins le devinait. La seule chose qu’elle savait c’était ce qu’elle avait vu, c’est-à-dire une bagarre dans un couloir de Poudlard, juste devant la salle de Métamorphose ente un Gryffondor et Malthael Bulstrode. Elle ne pouvait pas savoir qui avait commencé, elle ne pouvait pas savoir qui avait répondu, elle ne pouvait pas deviner tous ces détails-là. Et elle se doutait que si elle interrogeait les deux bagarreurs, elle n’aurait pas exactement la même version des faits. Ce n’était jamais de leur faute… Cela faisait plus de vingt ans qu’elle entendait ce discours, elle y était habituée. La majorité de ses élèves essayaient toujours d’alléger leur faute, quand ils ne pouvaient se dédouaner car pris sur le fait, afin d’alléger les conséquences qu’étaient leur punition. Le jeune Serpentard fixa sa professeure et la regardait avec un air de défi dans ses yeux avant de lui répondre qu’il ne méritait pas cette punition pour la simple raison qu’il ne faisait que se défendre à une provocation. D’une voix froide, la directrice adjointe reprit la parole :

« Vous pouvez penser que cette punition est injuste, Mr Bulstrode, ce n’est pas pour autant que je changerais d’avis. L’autre élève a eu tort de vous avoir provoqué et mais vous avez eu tort de répondre, surtout de manière aussi violente. Vous êtes donc, tous les deux, Minerva assista sur ces trois derniers mots, punis et vous aurez la même punition, point final. Pour se bagarrer, il faut être au moins deux, donc il y aura autant de punitions que de bagarreurs. Que cela vous plaise ou non, ajouta Minerva en le fixant sévèrement au-dessus de ses lunettes carrées. »

Minerva tourna rapidement le dos à son élève afin de s’asseoir à sa chaise et refaire face au jeune garçon. Ce dernier pouvait s’asseoir sur une autre chaise ou rester debout s’il le souhaitait. D’une voix sèche, la professeure sermonna son élève :

« Ignorer la provocation de votre camarade aurait été plus intelligent. Il aurait été le seul coupable et sûrement aussi le seul puni. Cette punition vous servira de leçon. La violence, qu’elle soit verbale ou physique, ne vous apporte que des ennuis. Il faut savoir canaliser sa colère, ajouta-t-elle d’un ton plus calme, afin de montrer que cette phrase était un conseil et non la suite de ce sermon. »

Et avant qu’il ne crie à l’injustice et tout cela, Minerva aurait agi de la même manière si c’était un élève de sa maison devant elle, elle aurait même été un peu plus sévère.

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 144 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 346 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Dim 30 Sep - 22:54
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & Minerva“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”
http://gph.is/22YLoA3
“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”

*Oui cette punition était injuste aux yeux du jeune garçon. Car la provocation qu'il avait prise ce n'était pas la première fois qu'il l'a prenait. De nombreux élèves se moquaient de lui parce que recemment il avait reçu une beuglante de son père. Celle-ci avait dévoilé de nombreuses choses sur le passé de Malthael et le fait de se prendre une brassé en publique par son père n'avait rien de bien plaisant.

"Comment ose tu détruire la réputation de cette famille en te bagarrant comme un moldu ! Tu est aussi fabile que ta mère à t'abaisser à des choses aussi basse ! Encore une erreur de parcours et tu part à Dumstrang !"

La lettre c'était détuire face à Malthael qui s'était sentit observé par de nombreux élèves présents dans la grande salle. Ses camarades de classe par la suite n'avaient pas hésité une seconde à s'emparer de son histoire et à l'utiliser contre lui. A cette âge là, les gamin pouvaient être cruels les uns envers les autres. Le jeune Serpentard avait subi dans un premier temps. Mais sa patience n'était pas légendaire et aujourd'hui il avait répondu de façon stupide à une nouvelle provocation. Mais ce n'était pas la réaction de son professeure qui l'effrayait le plus mais plutôt celle de son père.

Malthael ne prononça pas un mot, visiblement cela ne faisait qu'agraver son propre cas. Restant debout voulant faire face à Mcgonagall il ne la quitta pas du regard. Mais il ne resta clairement pas indifférent au sermont suivant.*

- Cela fait des semaines que j'ignore les provocations, personne ne voit rien et tout le monde laisse agir...Tout ça parce que je suis un Serpentard et qu'après tout je dois gérer mes propres problèmes comme un grand garçon. Mais ne venait pas me faire la moral alors qu'aucun professeur ne peut m'aider ! *Malthael avait prononcé sa dernière phrase presque en hurlant sa rage, s'étant vivement rapproché du bureau de Minerva. On avait l'impression qu'il était prêt à bondir sur son professeur.*

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 345 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 150 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Dim 7 Oct - 22:58
Minerva ne se mêlait jamais volontairement de la vie d’un de ses élèves. Elle n’était pas le genre des professeurs qui se racontaient les derniers potins et rumeurs qui circulaient entre les élèves, une fois dans la salle des professeurs. Elle commençait à s’inquiéter de la vie des jeunes adolescents si elle avait des répercussions dans leur scolarité, pas avant. Cependant, même si elle ne faisait pas partie des commères de l’équipe enseignante, elle passait quand même du temps dans la salle des professeurs et parfois elle entendait quelques rumeurs du moment. C’était de cette manière qu’elle avait par exemple appris qu’elle était l’Epouvantard de son ancienne élève Hermione. C’était aussi de cette manière qu’elle avait entendu parler de l’histoire de la Beuglante qu’avait reçu Malthael de la part de son père qui le menaçait d’envoyer son fils à Durmstrang s’il continuait à mal se comporter. Elle n’était pas dans la Grande Salle au moment de la réception de la Beuglante, mais elle se doutait que son élève n’avait pas passé un bon moment et qu’il avait dû recevoir des regards, souvent très peu sympathiques, de la part des autres élèves.

Minerva lui fit un sermon pour lui faire comprendre que la violence ne servait à rien, mais que surtout, elle ne menait à rien. Mais les propos de la vieille sorcière firent hurler de rage son élève, qui essayait d’expliquer que ce qu’elle disait ne servait rien, que c’était ce qu’il avait fait, sans que les autres provocations ne cessent, et sans qu’aucun professeur ne vienne l’aider.

« Je vous conseille de baisser votre ton, jeune homme, hurla Minerva, les yeux lançant des éclairs, et les mains pianotant de colère contre son bureau. Moi aussi je sais crier. Nous pouvons aussi parler calmement, ajouta Minerva d’une voix plus calme mais froide. Ce n’est pas parce que vous êtes un Serpentard que les professeurs ont délibérément décidé de vous ignorer. Il y a beaucoup d’élèves à Poudlard, et les professeurs ne peuvent pas tout voir, ils sont humains. Ils peuvent vous aider, mais il faut savoir leur demander de l’aide. Un professeur au courant aurait pu faire cesser ces provocations beaucoup plus rapidement. Je ne savais rien de ces provocations, mais maintenant que je suis au courant, je vais aller réprimander l’autre élève après en avoir fini avec vous et faire en sorte que cela ne se reproduise plus. Je vous assure qu’il ne recommencera pas, ou sinon, il sera puni en conséquence. Vous seriez venu beaucoup plus tôt, cela vous aurait éviter cette punition. Répondre à une provocation par un acte de violence ne sert à rien, juste à compliquer les choses. »

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 144 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 346 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Mar 9 Oct - 13:44
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & Minerva“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”
http://gph.is/22YLoA3
“La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.”

*Malthael se plaignait parce qu’il n’avait aucun autre argument à porté de main. Surtout que dans l’exercice de se plaindre Malthael était très doué et le jeune garçon comptait bien réussir à éviter cette punition. Quitte à devoir se servir de son histoire personnelle pour f aire flancher Mcgonagall de son côté. Malheureusement c’était tout l’inverse qui se produisait et le Serpentard ne réussissait pas à se sortir de ce mauvais pas. Disons qu’il avait toujours eu l’habitude de se débrouiller seul et clairement ce n’est pas quelques provocations stupides qui allaient lui faire demander l’aide des professeurs.  

La violence aux yeux du Serpentard avait toujours résolu ses problèmes. De toute façon pour l’instant dans sa courte existence il n’avait pas vu grand-chose d’autre. L’amour maternel lui avait été arraché bien trop tôt et surtout violement, son père l’avait toujours frappé et ce n’était qu’à Poudlard ou il pouvait enfin être tranquille. Enfin presque.

Son professeure de métamorphose venait de commencer à hausser le ton, aussi fortement que lui et clairement Malthael ne joua pas bien longtemps sur la corde de la provocation. Plus un mot ne sortit de sa bouche mais il n’en pensait pas moins. Laissant plané un certain silence, le garçon osa reprendre la parole mais de façon plus calme que précédemment.*

- Ne vous fatiguez pas professeure, lui ou un autre qu’elle différence cela peut faire. Je suis habitué à ce genre de situation et je me débrouille très bien seul. La réalité derrière tout ça c’est que je vais simplement passer du traite de Dumstrang à la balance de Poudlard. *Oui parfois Malthael du haut de ses douze ans avec des réflexions criante de vérité et complètement froide.* Quelle est ma punition professeur ?
*Autant en finir maintenant qu’il avait comprit qu’il n’échapperait pas à la dîtes punitions.*

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 345 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 150 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  Dim 14 Oct - 0:35
Minerva avait un cœur, bien caché, mais elle en avait un, elle pouvait aussi éprouver de la pitié, mais la pitié ne la fera jamais changer d’avis et ne lui fera jamais oublier le fait qu’elle devait donner une punition. Elle pouvait comprendre que parfois des problèmes personnels pouvaient avoir un impact dans la scolarité ou dans le comportement, mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait tout laisser passer. Elle ne pouvait pas mettre un Optimal à un élève qui avait tout faux juste parce qu’il venait de rompre avec sa copine, ou enlever une punition à un élève qui en avait mordu un autre juste parce que des élèves lui cherchaient des noises. Elle pouvait adoucir sa peine, mais elle ne l’enlèverait pas. Problèmes personnels ou pas, on ne mordait pas les autres élèves.  

Après Serpentard ou pas, élève violent ou pas, bon élève ou mauvais élève, Minerva ne se comportait pas de manière partiale. Elle aidait tout le monde, sans en favoriser certains et sans en ignorer d’autres. Ce qu’elle voulait, c’était que tous les élèves de Poudlard passent la meilleure scolarité possible, qu’il soit à Gryffondor, qu’i soit à Poufsouffle, qu’il soit à Serdaigle ou qu’il soit à Serpentard. C’était donc pour cette raison et dans l’espoir d’atteindre son objectif qu’elle avait proposé son aide à son élève. Aide que le jeune Malthael, du haut de ses douze ans, avait refusé d’accepter. Ainsi soit-il, elle ne pouvait pas le forcer, et elle ne le ferait pas. A lui d’accepter la main qu’on lui tendait quand il le voudra.

Malthael lui demandait quelle serait sa punition. Bonne question ! Heureusement, ou plutôt malheureusement pour lui, Minerva donnait tellement de punition, qu’elle avait désormais beaucoup d’imaginations pour en trouver des nouvelles.

« Le professeur de Botanique avait besoin de deux élèves pour nettoyer une serre. Cela demande un travail d’équipe, cela sera parfait pour vous deux. »

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva  
Revenir en haut Aller en bas
 
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Ft minerva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la destruction.
» "La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine..."
» L'amour conduit à la haine. La haine conduit à la colère. La colère conduit au côté obscure.
» La colère.
» La colère d'un père

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Espace Onirique :: Forever...-
Sauter vers: