AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlotte/ it's time to wean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Charlotte/ it's time to wean  Dim 9 Sep - 20:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Tylio était en plein sevrage et qui disait sevrage disait manque, qui disait manque disait crise, il avait mal, froid, il était en colère et il en voulait à la terre entière, et il était clairement entrain de tout détruire chez lui pied nu et un plaid sur le dos il avait retourner son salon qui ressemblait à une scène apocalyptique digne d'un film. Il n'était plus capable de pensé raisonnablement et il n'y avait que le fait que Charlotte allait arrivé qui l'empêchait de quitter son domicile pour aller se chercher une dose et mettre fin à cette souffrance que son corps et son esprit ressentait, son corps lui ne voulait pas être sevrer de sa drogue il en voulait encore et toujours, plus que la fois d'avant et le voilà entrain de simplement arrêter, de couper l'apport et plus rien ne semblait avoir d'importance en dehors du manque. Le brun hurlait à en perdre la voix, il frappait les murs et mettait des coups de pieds dans ses meubles essayant de faire sortir sa frustration et sa colère et ainsi pouvoir se sentir mieux même si il savait que cela n'arriverait pas avant un long moment, Charlotte il devait pensé à Charlotte sinon il ne pourrait pas tenir et il était entrain de subir ça pour rien mais en même temps il redoutait que la rousse arrive il était dans le pire état de lui même et même si il avait prévenu  la jeune femme la première fois qu'ils c'étaient rencontré elle n'avait jamais eut à le voir dans cet état et il avait peur, peur qu'elle ne puisse pas supporter sa colère et qu'elle le quitte il ne savait pas si il pourrait se relever de ça en plein état de manque tout lui paraissait insurmontable et si la colère prenait encore pour le moment le pas sur la douleur celle-ci finirait bien par le cloué sur place il le savait après tout il avait déjà tenter de se sevrer et il n'en avait pas été capable. Tylio ne savait même pas si il allait réussir aujourd'hui oui c'était une nouvelle fois une tentative raté de sa part mais on pourrait au moins lui loué le fait d'avoir essayé de vaincre son démon interne et son propre corps chose qui n'était clairement pas aisé.

Perdu dans sa crise et sa rage il n'avait pas entendu arrivé sa petite amie et c'est lampe à la main prêt à se déchaîné contre le responsable des bruits de pas dans son dos qu'il se retourna pour faire face au visage de la rousse qui allait sans doute être bien mal devant ce genre de vision, il connaissait son côté empathique, sa tendance à vouloir à tout prix aider les autres pour les voir aller bien et il l’accueillait dans une condition qui ne lui permettait pas de douté du fait qu'il n'allait pas bien du tout.
" Tu dois sortir!"
Enfaîte il ne le voulait pas mais il avait peur de ne pas pouvoir se retenir et d'agir avec elle comme il avait agit avec les murs, il ne savait pas jusqu'où pouvait aller badTylio il n'avait jamais été en compagnie d'une personne qui comptait pour lui quand il était dans ce genre d'état et il ne voulait pas tenter avec Charlotte.
"Je veux pas je veux pas je veux pas"
Il se tenait la tête et tournait en rond il avait vraiment l'impression d'être un malade psychiatrique en asile.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Lun 10 Sep - 12:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Cela faisait un moment que Tylio et Charlotte sortait ensemble. Elle n’aurait jamais cru qu’une histoire de ce genre pourrait lui arriver un jour. Elle avait l’impression d’être sur un petit nuage, comme si cette histoire était irréaliste et que d’un jour à l’autre tout pouvait s’envoler d’un claquement de doigts. Mais depuis qu’elle connaissait Tylio, Charlotte n’avait pas envie de le lâcher, elle voulait être avec lui pour toujours si c’était possible, lui faire découvrir son univers, son monde bien différent de celui qu’il avait connu pendant toute son enfance. Elle n’avait vu qu’une facette de lui, même si il lui avait dit qu’il avait une partie plus sombre. Mais jamais il ne voulait qu’elle le voie ainsi, parce qu’elle avait sans nul doute peur que cela ne l’effraie, qu’elle l’abandonne à son sort et ne veuille jamais le voir, mais cela aurait été mal connaitre Charlotte et au fond d’elle, elle savait que Tylio la connaissait suffisamment bien pour connaitre son côté altruiste. La rousse attendait patiemment le moment où elle allait le rejoindre, assistant à ses cours, mais se languissant du temps qui passait si lentement selon elle. Elle n’écoutait plus du tout ce qu’on lui disait et même si elle avait encore des choses à apprendre, Charlotte connaissait déjà beaucoup plus de choses sur la musique que ses autres camarades et cela sans avoir envie de se vanter. Alors elle n’écoutait plus, pensant à autres choses, à ce moment quand elle retrouverait son petit-copain chez lui et ce bonheur qu’elle ressentirait en étant dans ses bras. Charlotte avait hâte, loin de se douter de ce qui allait l’attendre en arrivant là-bas. La sonnerie retentit et la rousse n’attendit pas une seconde pour reprendre ses affaires et partir de la salle de classe. Elle connaissait parfaitement bien la route qui menait à l’appartement de Tylio, ses pas la guidaient sans qu’elle ait besoin de chercher sa route. Montant les marche aussi rapidement qu’elle le pouvait, Charlotte arriva bien assez vite au niveau de la porte d’entrée de l’appartement se demandant si elle devait frapper ou non, mais en entendant le boucan à l’intérieur, elle entra délicatement, ne produisant que très peu de bruit. On aurait pu penser qu’un ouragan était passé dans l’appartement tant il était en désordre. Charlotte regarda le tout, avança silencieusement, son regard se porta sur Tylio qui ne semblait pas l’avoir remarqué pour le moment et il ne semblait pas non plus dans son état normal. Elle ne l’avait jamais vu comme ça et elle se douta de ce qu’il se passait. Elle n’en était pas sûr mais si c’était bien ce qu’il lui avait dit, il semblait qu’il était en pleins moment de manque. Tylio sembla remarqué la présence de Charlotte, ou du moins de ses bas et alors qu’elle s’approchait de lui, la rousse se retrouva face à son petit-ami, en colère, une lampe dans les mains, prêt semblait-il à s’en prendre à elle. Charlotte se figea sur place, son cœur s’accélérant dans sa poitrine, un instant de peur, de surprise s’empara d’elle en le voyant ainsi. Elle ne l’avait jamais vu sous cet angle, avec cette colère dans ses yeux. La rousse ne prononça pas un mot, mais elle l’entendit lui demander de sortir. Ce n’était pas une demande, mais plus un ordre. Charlotte posa son sac sur le sol. Elle ne comptait pas partir, bien qu’elle ignorât ce qui allait l’attendre à cet instant, il était hors de questions qu’elle le laisse ainsi. Si la peur prenait possession d’elle, il fallait qu’elle trouve le moyen de l’aider. Elle l’entendit reprendre la parole, répétant la même phrase, une envie de ne pas faire quelque chose. Craignait-il de lui faire du mal ? D’agir avec elle comme le reste de l’appartement ? Charlotte voulait croire que peu importe le mal qui prenait possession de lui, il ne pourrait pas s’en prendre à elle, mais son cœur continuait à tambouriner dans sa poitrine. « Tylio ? » demanda-t-elle en tendant la main vers lui. La rousse devait bien avouer une chose : elle ne savait pas du tout comment elle devait réagir face à ça. Prenant une grande inspiration, elle posa sa main délicatement sur son épaule, essayant de lui montrer qu’elle n’allait pas partir et qu’elle serait là pour lui. « Je ne vais pas m’en aller… ça va aller. » Clairement elle ne savait pas du tout si c’était ce qu’elle devait dire dans ce genre de moment, mais elle ne pouvait rien dire d’autre. Le voir ainsi lui déchirait le cœur, mais tant qu’elle ne l’aurait pas aider, il n’était pas question qu’elle s’en aille.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.


Dernière édition par Charlotte P. Deauclaire le Sam 22 Sep - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Ven 14 Sep - 17:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Charlotte avait débarqué et comme le pensait Tylio elle ne voulait pas partir souhaitant sans doute l'aider alors que personne ne pouvait l'aider seul la drogue pouvant mettre un terme à sa douleur et à sa crise de manque qui le mettait dans un état pas possible. C'était un cercle vicieux et c'était à cause de cela qu'il n'était toujours pas clean même si il avait déjà tenter, mais pour elle pour cette fille qui le regardait qu'il voulait réussir cette fois même si tout son corps et son esprit lui criait d'arrêter de se faire souffrir inutilement parce qu'il se sentait trop faible pour y arriver et la peur qu'il avait pu lire dans le regard de sa petite amie lui donnait envie de pleurer comme un bébé il se sentait tellement pitoyable ainsi devant elle qu'il se demandait pourquoi elle n'en avait pas profité pour fuir et ne plus jamais se retourner pour le voir il n'était qu'une loque après tout elle méritait mieux. Tylio c'était lui elle l'appelait mais il n'était pas réellement capable de connecté ses neurones et de réagir au fait qu'elle lui parlait même si il entendit la seconde phrase qu'elle prononça elle n'allait pas partir ça allait aller c'était faux il le savait cela n'irait pas mieux avant plusieurs jours et badTylio prenait le dessus quand il était trop en manque tout comme quand il était trop camé pour réfléchir et il ne voulait pas que sa petite amie soit avec son double maléfique qui allait sans doute la faire souffrir d'une manière ou d'une autre. Un cri sans but particulier sans message sortit de sa bouche un cri de bête blessé si on devait faire une comparaison son esprit ne comprenait pas pourquoi la rousse était aussi gentille et compréhensive avec lui pourquoi elle se voulait rassurante alors qu'il se sentait sur le point de mourir.
" J'ai envie de mourir Charlotte.."
C'était difficile à dire, c'était le bon Tylio qui n'en pouvait plus de ce combat incessant et qui laissa place deux secondes plus tard à son mauvais côté.
" Ton mec est un bébé il n'est pas assez fort pour gagné contre moi je vais le défoncé à nouveau pour le garder sous ma coupe sans avoir à ressentir cette souffrance"
Cette phrase avait été craché froidement avec haine par le même visage et la même bouche alors que cela semblait être une personne totalement différente.

C'était sans doute une rencontre qui ferait prendre une toute autre tournure à leur histoire d'amour soit la jeune femme réussissait à accepter cette situation qui risquait d'arrivé souvent jusqu'au sevrage complet du jeune homme soit elle le quittait et il n'était pas certain qu'il voudrait sortir du tourbillons de la drogue si c'était le cas. Pour le moment il n'ajouta rien courant au toilette pour soulager son estomac il était au plus mal et son corps lui faisait vivre un enfer.
" Tu ne dois pas voir ça"
C'était ce qui inquiétait le plus le peu de lucidité que gardait Tylio qu'elle le voit dans un tel état et que cela change sa vision de sa personne c'était une peur qu'il conservait au plus profond que lui et qu'il n'avait jamais partager avec la jeune femme avant voulant passer cette étape seul mais n'ayant pas prévu que cela le prendrait autant au tripe et le mettrait dans un tel état ce jour là on ne contrôlait pas tout visiblement et lui qui appréciait le fait d'avoir la main mise sur ce qui se passait dans sa vie était bien secoué par tout cela.  
" Je suis désolé"

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Sam 22 Sep - 13:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte ne l’avait jamais vu comme ça. C’était une chose qu’elle avait envisagé plus d’une fois, mais jamais cela n’était arrivé en sa présence. Pourtant Tylio lui avait déjà parlé de son problème, il lui avait parlé de ce qu’il était capable de faire quand il ne contrôlait plus rien, quand la drogue devenait plus forte. Mais Charlotte ne s’attendait pas vraiment en venant ici à avoir peur. Bien sûr que la situation était inquiétante surtout quand il s’était retourné une lampe à la main comme s’il s’apprêtait à la frapper, mais elle avait peur pour lui. Non pas pour elle. La rousse craignait qu’il ne s’en sorte pas, qu’il n’arrive pas à sortir de ce cercle vicieux dans lequel il était. Tylio essayait de changer, il essayait sans doute de lutter, mais face à ce genre de chose pouvait-on faire quelque chose ? Pouvait-elle faire quelque chose elle alors qu’elle n’avait jamais fait face à ça. C’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un dans ce genre d’état et si elle avait toujours été présente pour aider, Charlotte craignait de ne pas y arriver cette fois. Et malgré ça, ses sentiments envers Tylio étaient si fort, qu’il était hors de question de fuir, de ne rien essayer. Elle devait faire quelque chose, et il la connaissait suffisamment pour savoir que même en lui demandant de partir, elle ne le ferait pas. La rousse s’approcha d’elle, prononçant son prénom, essayant de lui montrer qu’elle serait là, que tout allait bien se passer. Elle n’était pourtant sûre de rien, mais elle allait y arriver, elle devait y croire, elle croyait en Tylio. Il pouvait lutter, mais il ne devait pas le faire seul, elle devait être là. Alors que la rousse tentait de poser sa main sur l’épaule de son petit ami pour lui montrer sa présence, elle l’entendit pousser un cri. Le genre de cri mélangeant douleur et désespoir, enfin c’est ce qu’elle percevait. Il semblait être une bête blessée, qu’on ne pouvait approcher qu’avec délicatesse. Le voir souffrir, lui briser le cœur, elle voulait l’aider. Et lorsqu’elle l’entendit lui dire qu’il avait envie de mourir, son cœur commença à battre de plus en plus vite dans sa poitrine à la simple idée que cela puisse devenir réalité. Elle ne voulait pas le perdre. « Non ne dis pas ça … » murmura-t-elle doucement, tentant de se rapprocher à nouveau de lui. Mais elle ne s’attendit pas à la suite. La voix de Tylio changea, devenant froide et rempli de haine. Charlotte se redressa en entendant les mots prononcés par la bouche de son petit-ami, mais qui pourtant ne semblait pas être lui. Ce n’était pas lui, cela ne pouvait pas être lui, pas avec cette haine et cette manière de parler. Charlotte avait l’impression que cette voix qu’elle entendait voulait lui arracher Tylio, qu’elle ne pourrait plus l’atteindre si elle le laissa faire. « Non … » murmura-t-elle plus pour elle que pour lui. Mais elle ne voulait pas que cela arrive, elle ne voulait pas le laisser ainsi et elle n’était surtout pas d’accord avec ce que cette voix lui disait. Charlotte essayait de réagir du mieux que possible, mais elle ne se laisserait pas atteindre par ce que cette personnalité encore inconnue de son petit ami lui disait. Tylio n’était pas aussi faible qu’il le pensait. Mais elle n’eue pas le temps de rajouter quelque chose que déjà, le jeune homme filait aux toilettes. Elle ne bougea pas pendant quelques secondes, mais rattrapa vite son petit-ami pour tenter de l’aider. « Je m’en fiche de te voir dans cet état, Tylio. » répondit-elle. Ce n’était pas grave, elle s’en fichait, car même s’il pensait sans doute que le voir dans cet état changerait la perception que Charlotte avant de lui, ce n’était pas le cas. Aimer une personne, c’était l’aimer dans tous les moments, dans les pires comme dans les meilleurs et surtout être capable de l’aider rien qu’en étant présent. Elle s’agenouilla à côté de lui. « Tu n’as pas à t’excuser, ce n'est rien, je suis là et je serais toujours là. » répondit-elle doucement. Mais Charlotte était perdue, elle n’avait jamais fait face à ce genre de situation, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Elle ne pouvait qu’utiliser les mots ou lui demander comment arriver à l’aider, mais pour le moment le corps de Tylio semblait légèrement lâcher prise. Après avoir remis en place la couverture de son petit-ami sur ses épaules, elle se leva précipitamment et remplit un verre d’eau, qu’elle tendit par la suite à Tylio. « Tiens, bois ça, ça fera du bien. » En soit Charlotte ignorait complètement si ça pourrait aider, mais c’était déjà un début qui lui montrerait qu’elle comptait bien tout faire pour qu’il aille mieux.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Mer 26 Sep - 16:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

 Douleur, souffrance, peine et honte c'était tout ce qu'était capable de ressentir Tylio à l'instant et il s'en voulait terriblement de faire vivre, partager ça à une femme aussi belle et bonne que pouvait l'être Charlotte elle méritait tellement mieux qu'un camé incapable de se sevrer sans avoir envie de baisser les bras. Elle était là elle le regardait et elle ne voulait pas l'abandonner lui prouvant encore qu'il ne la méritait pas qu'il n'était pas à la hauteur lui qui avait tellement eut envie de redevenir clean chose qu'il n'avait pas été depuis ses quatorze quinze ans, pour elle pour qu'elle ne soit pas avec un type capable du pire comme du meilleur selon ce qu'il avait ingurgité comme drogue. Tylio n'avait plus de force il souhaitait que tout cela s'arrête et pour lui le plus radicale était de mourir pour ne plus avoir à subir tout ça car les autres solutions n'était que temporaire et il ne voulait pas avoir à recommencer encore une fois pour pouvoir se sauver de la drogue dans laquelle il avait plonger de lui même.
" C'est tellement dur ... Trop dur ... Je n'y arriverais pas"
Le brun n'avait jamais tenu aussi longtemps sans replonger et retourner se prendre une dose il allait au bout de lui même et il sentait que cela était plus dur que prévu et que son cerveau n'était visiblement pas capable de tenir le choc l'abandonnant par moment pour laisser place à son double maléfique qui voulait le pousser à retourner dans la rue chercher de quoi planer à nouveau et ainsi le faire sombrer de l'autre côté pour avoir les pleins pouvoir sur lui. Dans un tel état de faiblesse il ne réussissait pas à le contrôlé et il l'entendait parler à Charlotte en ayant peur de la façon dont elle allait géré tout cela elle n'avait jamais été face à badTylio même si il l'avait prévenu de son existence en entendre parler et le voir de ses propres yeux était sans doute différent pour la rouquine qui devait voir là l'étendu du problème à régler.

" Faible faible faible"
BadTylio se répétait jusqu'à ce que good Tylio reprenne le dessus d'une manière peu agréable car il courut au toilette rendre le contenu maigre de son estomac se sentant mal d'imposer cela à sa petite amie qui le voyait là dans un état lamentable il lui avait dit qu'il ne voulait pas qu'elle le voit comme ça mais elle ne semblait pas décidée à l'écouter aujourd'hui ne voulant pas le laisser seul prenant même le soins de lui remettre sa couverture sur les épaules.
" Moi pas j'ai tellement honte de moi ..."
Honte oui d'être tombé aussi bas de ne pas avoir été assez fort plus tôt pour limité la casse et l'emprise de la drogue sur lui, honte de ne pas réussir à s'en sortir tout seul comme un grand et de devoir lui imposer cela la honte prenait le dessus sur le reste et il s'excusa mais elle l'en empêcha.
" C'est pas rien tu devrais pas avoir à supporter des choses comme ça ... Je suis pas à la hauteur j'ai plus de force"
Il était assis par terre dans ses toilettes et se sentait incapable de se relever et quand il vit la jeune femme se relever et partir rapidement il cru un instant qu'elle lâchait tout de même prise et qu'elle partait jusqu’à entendre de l'eau couler et la voir revenir avec un verre pour lui.
" Merci ! Je crois que j'y arriverais pas sans aide médical"
Son corps ne suivrait pas il le sentait. Mais qui disait aide médicale disait monde moldu et cela était aussi un challenge pour Tylio qui ne se sentait pas capable d'y aller pour le moment.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Mar 2 Oct - 20:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte avait été prévenu. Tylio le lui avait dit lors de leur première rencontre, il l’avait averti que cela pouvait arriver, mais il lui avait demandé également de fuir si ce genre de moment arrivait. Mais jamais Charlotte n’avait eu l’intention de fuir, bien au contraire. Dès l’instant où il lui avait parlé de tout ça, elle avait eu envie de l’aider et comptait bien y arriver. Elle ne savait pas comment, elle ignorait complètement comment elle pourrait s’y prendre, mais dans tous les cas une chose était certaine qu’elle resterait auprès de lui. Fuir serait simple il était vrai, mais ce serait avoir peur, montrer qu’elle avait peur pour sa vie et qu’elle était égoïste de laisser Tylio dans ce genre d’état alors qu’elle pourrait peut-être l’aider à affronter son addiction. Charlotte n’avait tout simplement pas prévu que tout ça arrive à cet instant. C’était pourtant quelque chose qui pourrait arriver à tout moment. Est-ce qu’elle avait peur ? Non pas vraiment. Ou peut-être un peu, mais non pas qu’il s’en prenne à elle, mais surtout de ne rien pouvoir faire. Elle ne voulait pas le voir sombrer en sa présence sans pouvoir agir. Et pourtant elle ne savait pas comment s’y prendre. Charlotte entendit les mots de Tylio, des mots qui lui donnèrent l’impression qu’un poignard s’était planté dans son cœur à la seule évocation qu’elle puisse le perdre. Elle ne voulait pas, elle ne pouvait imaginer et se tenant là face à lui, Charlotte voulait presque lui supplier de ne pas y penser. Mais d’un autre côté il souffrait, il voulait que tout cela s’arrête et cette addiction semblait plus forte que Charlotte ne l’aurait imaginé. Il sombrait, il ne croyait même plus en lui, ayant sans doute l’impression de ne pas pouvoir y arriver. Tylio se voyait différemment de la manière dont Charlotte le voyait, peut-être parce qu’il était plus simple de voir les choses négatives chez soi que chez les autres. « Tu y arriveras, Tylio. » murmura-t-elle. Charlotte mourrait d’envie de le prendre dans ses bras, de lui montrer que la force qu’il ne voyait pas en lui pouvait être présente quand même. Elle voulait le rassurer, lui montrer qu’elle était là et que s’il ne voyait plus aucune porte de sortie pour lui, il pouvait prendre l’espoir et la force que Charlotte avait. Elle aurait aimé le faire, mais une voix sortit de la bouche de son petit-ami l’empêcha de le faire. Une voix froide, qu’elle n’avait jamais entendu. Et qu’elle ne voulait pas entendre à nouveau. Glacial, dur et brutal, avec une intonation bien différente de celle avec laquelle Tylio parlait d’habitude qui lui prononçait des mots qu’elle ne voulait pas entendre. Etait-ce une manière pour le jeune homme de se défendre ? Cette fameuse personnalité qui reprenait le dessus quand Tylio ne pouvait plus la contrôler. C’était sans doute ça et Charlotte bien qu’en couple avec lui depuis des mois l’entendait pour la première fois. Peut-être aurait-elle voulu ne jamais l’entendre, mais elle ne pouvait pas faire autrement, au fond d’elle la jeune femme savait qu’un jour où l’autre, elle se retrouverait face à la partie la plus sombre de son petit-ami. Il ne parlait pas de lui-même, il parlait de Tylio lui disant qu’il était faible et que jamais elle ne pourrait faire quelque chose pour le délivrer de l’emprise de son mauvais côté. Charlotte ne comprenait pas toute la subtilité de la situation, mais elle savait qu’elle ne laisserait pas ce genre de chose arriver. Cette voix lui glaçait le sang, lui donnant l’impression qu’elle ne pourrait rien faire, qu’elle était impuissante et pourtant elle ne voulait pas laisser cette sensation l’a gagné. Il répéta un mot qu’elle ne voulait pas entendre et alors que la jeune femme se raidissait, elle fixa son petit-ami qui lui répétait inlassablement ce mot. D’une voix tremblante elle reprit la parole, dans un murmure presque étouffé. « Il … tu … pas faible, non ! » Elle ne savait même pas si elle devait compter cette personnalité en la personne qu’était son petit-ami, si elle devait le battre, ou bien accepter. Ce choix était dur et pourtant peu importait ce qu’il serait, elle agirait en conséquence. Elle vit Tylio courir vers les toilettes, vomir et elle le suivit après un petit temps d’absence. Il semblait que la voix glaciale avait disparu pour l’instant, laissant place à celle que Charlotte avait tant l’habitude d’entendre. Tylio ne voulait pas la laisser le voir dans cet état, mais il devait comprendre qu’elle ne comptait pas la laisser ainsi, ni maintenant ni jamais. Elle ne voulait pas fuir, elle voulait être là à ses côtés et affronter ça avec lui. Lui et elle ensemble. Il avait honte et pourtant elle ne voyait pas pourquoi il devrait en avoir. « Il n’y a aucune honte à ça, Tylio.  » Charlotte n’arrivait pas à trouver les mots pour lui expliquer qu’il était ce qu’il était. Depuis bien longtemps maintenant elle savait ses sentiments à son égard et elle l’aimait comme il était, tout comme lui avait accepté la jeune femme. Elle ne voulait pas qu’il s’excuse pour quelque chose qu’il ne pouvait pas contrôler, le fait qu’elle le voit comme ça ou qu’il se sente à bout de force de lutter contre quelque chose qui l’envahissait petit à petit. Supporter ce genre de choses ? Elle le pouvait, elle le devait pour lui. « Tylio, tu m’avais prévenu que cela pourrait arriver et j’ai accepté ça.  Je peux supporter et je sais que tu en es capable également. Ne doute pas de toi. » Charlotte n’avait jamais été dans ce genre de situation, elle savait ce que l’on pouvait ressentir d’être faible, à bout ou même de manquer de confiance en ses capacités, mais pouvait-elle comprendre totalement ce que Tylio ressentait ? La jeune femme se releva et alla chercher un verre d’eau, espérant que cela pourrait aider bien que consciente que ses maigres moyens ne pourraient pas totalement faire l’affaire. Elle lui tendit le verre, s’agenouillant à côté de lui. Une aide médicale était sans nul doute la solution à tout ça, mais tout deux savaient que pour cela il fallait entrer dans le monde moldu et Tylio était loin d’être prêt à sauter un tel pas. Elle le fixa en l’entendant en parler, car il le savait aussi bien l’un que l’autre et Charlotte passa la main dans les cheveux de son petit-ami. « Je … je ne sais pas si tu arriveras sans, mais une aide médicale pourrait être la bienvenue. Pour le moment on va tenir le coup. Ensemble. » Elle ne le laisserait pas tomber, peu importe ce qui arriverait, Charlotte ne comptait pas le laisser seul.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Dim 4 Nov - 20:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Il y arrivera, il n'y crois plus réellement il entend Charlotte mais il sent surtout son diabolique autre lui qui ne veut pas le laisser en paix et qui rendait son combat contre sa dépendance encore plus ardue qu'il ne l'était déjà. Battre une dépendance n'était déjà pas aisé mais quand en plus on souffrait d'un dédoublement de la personnalité sans la présence de Charlotte il serait sans doute sortie avec le peu de force qui lui restait pour aller se chercher une dose et mettre fin à cette douleur et à ce manque qu'il ressentait la rousse était arrivée au bon moment pour lui évité de sombrer à nouveau là dedans et d'avoir à redonner le pouvoir à son double maléfique. Et encore une fois elle faisait preuve d'espoir et de force lui assurant qu'il allait y arrivé même si elle ne savait sans doute pas ce qu'il ressentait et traversait elle était présente et la savoir là était rassurant pour le brun même si il aurait aimé la voir partir pour qu'elle n'ai pas à le voir dans un état aussi lamentable, il était réellement au plus bas et il en voulait pas imposer cela à sa petite amie.
" Je m'en sens plus capable j'y arriverais jamais"
Le désespoir avait prit place et quand Tylio baissait les bras il laissait la place à son double maléfique et il ne put que sentir et entendre ses paroles froides oui il était sans doute faible il n'avait jamais été fort sinon il n'aurait pas continuer le cercle vicieux de la drogue et du manque, il n'aurait jamais laisser badTylio avoir une place en lui alors oui il était sans doute faible et ce même si Charlotte assurait le contraire à son double sans doute pour ne pas faire perdre espoir à son bon lui mais l'espoir n'était déjà plus tellement présent pour l'homme qui sentait que le combat ne pourrait pas être gagné sans qu'on ne lui vienne en aide.
" Faible..."
Et quand il rendit le contenue de son estomac vide au toilette il se sentit plus que faible il était pathétique et il avait mortellement honte d'imposer cela à la rouquine qui méritait tellement mieux qu'un camé comme lui il avait honte et c'était tout aussi dur à supporter que le manque de drogue que son corps ressentait.
" C'est totalement honteux de ne pas pouvoir se battre qu'on soit même et de finir aussi malade que je le suis pour le moment"
Bien sur il avait prévenu la rousse dès le départ que cela risquait d'arrivé et qu'il fallait qu'elle s'y prépare mais même lui n'était pas réellement prêt a faire face à cela sinon il n'aurait sans doute pas tenter de le faire tout seul comme ça.
" Tu ne savais pas ce que cela allait être tu peut toujours changer d'avis.. Je ne me sens pas assez fort pour supporter ça j'ai mal partout j'ai l'impression que je vais craquer à chaque secondes qui passe je ne suis pas assez fort pour faire face à la douleur que je ressens"
Il attrapa le verre d'eau qu'elle lui avait préparer avec joie sa bouche étant toute pâteuse il était abattu et il s'en voulait de ne pas se montrer plus fort devant la rousse il aurait aimer être à la hauteur pour ne pas avoir à la décevoir, et finalement il accepta le fait de ne pas être assez fort pour le faire sans aide médicale il allait avoir besoin d'aide de la part de spécialiste lui n'étant pas capable de se sevrer tout seul chez lui comme prévu et quand il entendit Cha lui répondre qu'elle n'était pas certaine qu'il puisse y arriver sans il su que cela serait une obligation il allait devoir demandé de l'aide et pour cela il allait devoir aller dans le monde moldus.
" Je ne sais pas si je pourrais tenir le coup j'ai juste envie d'une dose pour m'apaiser et si je le fais je devrais à nouveau affronter le manque ... Je suis content que tu soit là même si j'aimerais ne pas t'imposer cela"
La vision qu'elle devait avoir de lui assis au sol à côté des toilettes ne devait pas être bien glorieuse et il aurait aimé avoir une plus belle image à renvoyé à la jeune femme qui occupait une place importante dans sa vie mais il savait que si elle n'avait pas été là il aurait été totalement seul sa famille ne se serait pas déplacé pour le soutenir.  

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Sam 24 Nov - 12:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Elle avait foi en lui. Elle croyait qu’il en était capable comme elle possédait un espoir sans faille pour les gens qui n’en avaient plus. Charlotte voulait l’aider, bine qu’elle ignorait complètement comment elle pourrait y arriver parfaitement, n’ayant jamais a affronter ce genre de chose, elle avait plutôt peur de mal faire les choses et d’empirer la situation. Mais elle voulait être présente, Charlotte voulait lui montrer que même si lui penser ne plus avoir de force, ni même d’espoir pour ce qu’il pouvait devenir, elle voulait lui faire comprendre que dans les moments les plus sombres, elle ne le lâcherait pas. Charlotte savait que pour lui aussi ce serait sans nul doute le cas, elle avait totalement confiance en lui et elle savait que parfois quand on enlevait l’espoir de la vie de quelqu’un, quand on souffrait intérieurement, on pouvait plus facilement se laisser avoir par les ténèbres. Mais il fallait oser rallumer la lumière, amener de la bienveillance, de l’espoir, une sorte de renouveau quand la personne n’en voyait plus et si Charlotte craignait de se retrouver face à la personnalité la plus noire de son petit-ami, elle ne comptait pas l’abandonner pour autant. Oui elle ignorait complètement quand serait ce moment, s’il venait la voir, s’il lui parlerait et, elle ne savait pas comment elle agirait face à cette personnalité totalement inconnue. Alors pour le moment elle voulait aider, elle ne voulait pas que Tylio pense à mourir, ni même à se détruire, elle voulait qu’il arrive à affronter tout ça, même si elle pouvait comprendre la souffrance et la difficulté à tenir bond. Si elle croyait en lui, son petit-ami ne semblait plus croire à une potentielle rédemption, ne trouvant plus l’espoir dans la douleur ressentit, dans cette tourmente dans laquelle Charlotte ne pouvait pénétrer et d’un côté elle se sentait totalement impuissante, incapable de pouvoir l’aider. « Tu dois t’accrocher. Je crois en toi. » lui murmura-t-elle. Elle le connaissait, elle savait qu’il pouvait affronter tout ça, mais il devait trouver lui-même la force dans son âme pour le faire. C’était sans nul doute ça la chose la plus compliqué à faire. Il était sans nul doute plus simple de se perdre plutôt que de chercher à retrouver son chemin. Mais alors que Charlotte pensait simplement à lui redonner espoir, elle ne s’attendait pas à devoir affronter l’autre personnalité de Tylio. Elle se rendit compte que le regard de son petit-ami devenait froid, presque hautain et la voix qui parla ne semblait pas être celle du brun. Comme une voix venue de l’au-delà, lui donnant des frissons alors qu’elle comprenait peu à peu ce qu’il se passait. Et que devait-elle dire face à ce genre de propos auquel elle ne croyait pas ? Charlotte ne savait même pas si elle s’adressait vraiment à son petit-ami, ou quelqu’un d’autre, si leur relation était toujours la même face à cette personnalité. Elle ne savait nullement et lorsqu’elle lui répondit, sa voix tremblotait légèrement hésitant sur les mots à utiliser. Tylio n’était pas faible, personne ne l’était, la souffrance n’était pas une faiblesse. Elle existait pour se rappeler ce que pouvait être le bonheur, se rappeler ce qui comptait dans ce monde et quand la voix froide prononça alors ce terme qu’elle ne voulait pas entendre, Charlotte redressa vivement la tête tentant de convaincre son propre petit-ami que ces propos étaient faux : « Non il ne l’est pas ! » Mais pouvait-elle le convaincre ? Pouvait-elle faire en sorte que la personnalité la plus sombre de Tylio ne se rabaisse pas ainsi ?

Charlotte était perdue dans ce qu’elle disait ne sachant plus si elle parlait vraiment à la même personne, elle mit du temps à réagir avant de suivre son petit-ami jusqu’aux toilettes où il rendait trippes et boyaux. Pour elle quand elle le voyait ainsi, elle savait simplement qu’il était malade, mais Tylio ne le voyait pas ainsi, ayant honte de se montrer sous ce jour à la jeune femme. Charlotte s’accroupit à côté de lui, tentant de lui montrer qu’elle comptait bien prendre soin de lui, lorsqu’il lui expliqua que c’était honteux d’être incapable de s’affronter soi-même. La rousse n’était pas d’accord avec lui, bien au contraire. C’était humain bien au contraire, combien de fois les gens avaient dû affronter leur pensée, se battre et lutter pour éviter parfois de commettre l’irréparable ? « Ce n’est pas honteux, un combat contre soi-même est sans doute le plus dur combat que l’on puisse faire, alors perdre parfois c’est normal, pour mieux vaincre par la suite. » répondit-elle esquissant un petit sourire à la fin de sa phrase. Après tout, affronter les autres c’était simple, surtout quand on ne les connaissait pas, mais accepter de lutter avec son propre être était une douloureuse épreuve qui ne pouvait que se terminer bien. C’était du moins ce que pensait la rousse. Elle voulait croire que Tylio allait sortir victorieux de ce combat qu’il menait et elle comptait bien l’y aider du mieux qu’elle pourrait. La rousse s’en alla chercher un verre d’eau, le ramenant à son petit-ami avant de remettre la couverture sur ses épaules. Charlotte avait beau avoir été prévenue, elle avait été nullement préparer, ignorante sur ce qu’elle devait faire, elle suivait tout simplement son instinct. Et Tylio avait sans doute l’impression qu’elle était prête à partir, accroupit devant lui, prête à l’abandonner. Charlotte l’écouta, tentant de comprendre la douleur qu’il pouvait ressentir, mais contrairement à ce son double avait pu dire, elle savait qu’il avait la force de le faire. «  Tu es bien plus fort que tu ne le crois et si vraiment tu lâche prise, que cela devient trop douloureux, repose-toi sur moi, on peut être fort ensemble. » Elle tentait de le rassurer, elle voulait qu’il comprenne que si vraiment cela devenait horrible, il aurait quelqu’un sur qui compter. Même si elle ne pouvait pas prendre toute sa douleur pour elle, au moins elle pourrait faire son maximum pour qu’il se sente mieux. Charlotte savait que par ses petits moyens elle ne pourrait pas faire grand-chose, et que seul une aide médicale chez les moldus pourrait aider son petit-ami. Mais ce dernier avait toujours dit qu’il ne pourrait pas le faire et pourtant il commença à lui émettre la possibilité d’y aller. La rousse ne voulait pas le brusquer et lui expliqua que sans doute cela était la meilleure solution. Tylio semblait résigner, mais d’un côté elle avait peur qu’il ne craigne d’y aller, dans un monde qu’il ne connaissait pas. Elle commença à jouer avec les cheveux de son petit-ami, tentant de le rassurer et eu un petit sourire quand il lui confia le fait que même s’il ne voulait pas qu’elle le voit ainsi, il était content qu’elle soit là. « Et je suis heureuse de pouvoir être là pour t’aider à tenir le coup. Tu ne m’impose rien, souviens-toi de ça. Je reste parce que je tiens à toi plus que tout dans ce monde. » Et c’était sans nul doute une chose qu’elle ne lui avait jamais dit, mais aujourd’hui était sans doute le moment. Tylio depuis ce fameux jour où ils s’étaient rencontré était devenus au fur et à mesure de plus en plus important dans sa vie jusqu’à prendre la plus grande place dans son cœur.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Dim 2 Déc - 19:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

S'accrocher il tentait de le faire clairement il essayait il le voulait réellement mais il était à deux doigts du point de rupture et il ne savait pas si il avait encore la force de s'accrocher à quoi que se soit ou à qui que se soit pour pouvoir tenir encore le coup et ne pas retourner chercher de la drogue une nouvelle fois mettant son sevrage en l'air et devant tout recommencer depuis le début la prochaine fois qu'il souhaiterait être clean. Il ne voulait pas forcer Charlotte a vivre cela à ses côtés elle méritait tellement mieux mais il savait qu'elle n'abandonnerait pas elle n'était pas du genre à baisser les bras et à laisser les gens tomber et elle devait être sa motivation à tout arrêté à réussir ce sevrage qui lui tenait à coeur pour pouvoir lui offrir en tout temps la meilleure partie de lui même.
" Tu porte bien trop d'espoir en moi je ne me pense pas assez fort pour continué à m'accrocher même si j'ai envie de réussir j'ai l'impression d'être à bout de force et de rien pouvoir faire de plus pour réussir ce challenge dans lequel je me suis lancé sans mesurer l'ampleur total du chemin à parcourir je n'avais jamais tenu aussi longtemps"
C'était une victoire pour lui déjà d'avoir tenu un temps considérable au point d'en arrivé à être physiquement malade et pas à juste à ressentir un tiraillement du au manque qui le rendait plus irritable mais il n'arrivait pour le moment pas à vaincre son double maléfique qui avait prit le dessus sur lui pour s'adresser à Charlotte et lui dire qu'il était faible et qu'il allait craquer et que lui le mauvais Tylio allait le garder sous sa coupe pour pouvoir prendre le pouvoir, c'était le manque qui parlait, la drogue n'était plus présente dans son organisme depuis longtemps et son double luttait contre cela sachant bien que si Tylio réussissait à se sevrer il serait tuer à tout jamais et ne pourrait plus exprimer son côté sombre et colérique qui ressortait sous l'influence de substances illicite. Et son double ne cessait de répéter qu'il était faible et Tylio l'était sans doute on ne tombait pas dans une telle chose quand on était fort et lui ne l'était pas tellement il tentait un peu de l'être de temps en temps mais il était derrière son allure de garçon assuré et fort physiquement assez fragile mentalement.
" Tu sais qu'il l'est tu ne veut juste pas accepter qu'il ne va pas gagner contre moi tu ne suffira pas"
Elle était sa motivation à arrêté mais une seule personne suffisait-elle à vaincre une addiction de plusieurs longues année rien n'était moins sûre.

Quand Tylio reprit le contrôle de lui même cela ne fut que pour aller courir au toilettes rejeter un tas de bile n'ayant plus rien dans l'estomac depuis longtemps maintenant il se trouvait pathétique et était honteux d'imposer une telle image à sa petite amie qui l'avait suivit ne voulant pas le laisser seul dans sa lutte et sa douleur. Il se battait contre lui même et son esprit se montrait très critique envers son propre comportement n'étant pas habitué à une telle sensation de douleur et de mal être, la drogue lui faisait pousser des ailes et lui donnait une force qu'il ne possédait pas en ce moment même et son corps n'était pas content de l'épreuve qu'il lui imposait.
" Je ne peux pas perdre contre moi même pas cette fois, si je replonge je ne pourrais pas recommencer pas après avoir expérimenté la douleur la sensation d'être presque entrain de mourir comme si je privais de mon corps d'une substance vitale comme l'oxygène mon cerveau vrille et je ne sais pas si je vais pouvoir gagner ce combat contre moi même mais si je perd je me perds totalement"
Et il ne voulait pas en arrivé là il voulait gagner réellement mais son mental était entaché et diminué au fur et a mesure du temps et sans doute que sans l'arrivée de Charlotte et sa présence il aurait envoyé un hibou à son dealer pour être livrer et drogue et renier sa bonne part pour laisser la mauvaise prendre le totale contrôle et pouvoir. être en paix mais Charlotte n'était sans doute pas prête à le laisser filer elle lui parla de se reposer sur elle d'être fort à deux mais pouvait-il réellement lui faire vivre cela lui demander son soutient là dedans alors qu'il avait été le seul à se mettre dans le pétrin il ne savait pas si il pouvait se l'autoriser sans s'en vouloir par la suite de lui avait fait traverser tout ça elle était bien trop gentille d'être là avec lui au vu de son état.
" Je n'ai jamais été fort j'ai toujours laisser la drogue m'aider à tenir le coup quand les choses devenaient trop difficile à encaisser pour mon esprit je n'ai jamais apprit à me battre sans cela je me retrouve démunis. Ensemble bien sur sans toi je n'aurais jamais entamer tout cela mais je ne sais pas si je peux me reposer sur toi et te faire vivre tout cela s'en m'en vouloir atrocement de d'imposer cela à cause d'un choix que j'ai pris seul comme un grand"
Bien sur il comprenait qu'elle souhaitait le rassurer et le faire tenir le coup il trouvait l'attention adorable mais n'était pas en état de réellement pouvoir le lui rendre complètement. Ces paroles suivante rassurèrent vraiment le brun elle ne restait pas par obligation à cause de son grand coeur elle n'avait pas l'impression qu'il lui imposait quoi que se soit et cela était un vrai poids en moins pour Tylio qui pouvait se retirer de la tête qu'il faisait vivre un cauchemars à sa petite amie parce qu'il était quand même content de ne pas avoir à traverser cela toute seule.
" Je vais essayer de me souvenir de ça et tu sais je tiens beaucoup à toi aussi sans ton arrivée dans ma vie je n'aurais sans jamais retenter de me sevrer et j'aurais sans doute continué dans la vilaine pente que prenais ma vie à cause de mon addiction que je n'étais pas capable de soigner"
C'était une chose qu'il ne pouvait pas nier et qu'il voulait lui faire savoir comme si c'était le moment idéal pour l'un et l'autre ouvrir un peu leur coeur et dévoilé des vérités qui était somme toute connue des deux parties dans le silence et la discrétion qui était la leur.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Ven 28 Déc - 18:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte sentait que c’était difficile pour Tylio. D’un côté elle se sentait coupable par rapport à ça parce qu’elle se rendait compte qu’elle était un peu la cause de son état. Elle ne lui avait pas demander explicitement d’arrêter, mais le fait qu’il le décide maintenant était sans nul doute dû à Charlotte. Elle ne lui avait pas demandé, elle n’avait pas non plus sous-entendu, mais il avait pris la décision pour elle, sans doute pour lui montrer qu’il tenait à elle et qu’il voulait pouvoir continuer à ses côtés au lieu de sombrer encore plus dans la drogue quitte à en mourir. Si Charlotte se sentait coupable de le voir dans cet état, elle ne pouvait pas non plus mentir en se disant qu’elle espérait qu’il y arrive afin de ne jamais avoir à le voir mort avant qu’ils ne soient tout les deux vieux. Elle priait pour qu’il y arrive et elle savait aussi que le combat qu’il avait à faire ne pouvait être fait par elle. D’une certaine manière tout ce qu’elle pouvait faire c’était lui montrer son soutien sa présence en lui faisant comprendre qu’au moindre moment où il voudrait flancher, elle serait là. La rousse ne voulait pas l’abandonner, ce serait trop injuste et son cœur ne pourrait supporter l’idée de le laisser seul, même si c’était un combat qu’il devait faire contre lui-même. Elle l’aimait tant et elle s’en rendait compte en s’imaginant pouvoir le perdre à tout moment, ne sachant pas ce que sa vie serait à part un gouffre profond et noir dont elle ne pourrait se sauver. Alors la rousse essayait de le rassurer autant sur le fait qu’il pouvait y arriver que sur le fait qu’elle ne comptait pas partir, mais Tylio ne semblait pas écouter pensant surement que l’espoir que Charlotte avait pour lui était beaucoup trop grand comparé à la réalité. Pourtant elle ne voulait pas le croire quand il lui disait cela bien qu’il ait toujours eu les mots pour lui faire comprendre les choses, aujourd’hui, elle voulait qu’il croît avec elle, qu’il ait confiance autant en elle qu’en ses capacités. Car Charlotte le voyait au fond de lui, elle savait qu’il pouvait y arriver, mais il fallait qu’il voie aussi ce qu’elle voyait. « J’ai simplement confiance en toi, Tylio, je sais que tu peux y arriver. On a souvent tendance à ne pas voir de quoi on est capable et si tu penses que je porte trop d’espoir en toi c’est sans doute parce que je vois cette capacité en toi de tenir bon, que tu penses ne pas avoir. Tu as déjà accompli une grande victoire en tenant aussi longtemps, alors ne doute pas que tu puisses y arriver. » répondit-elle tentant de se montrer rassurante pour qu’il comprenne bien les choses. Mais Charlotte pouvait-elle imaginer la souffrance que Tylio avait en ce moment même en lui. Elle ne pouvait la percevoir, elle ne pouvait sans doute même pas comprendre totalement ce qu’il ressentait. Souffrance, douleur, envie de mourir, de tout arrêter pour s’empêcher d’avoir mal, des sensations que Charlotte ne pouvait simplement que percevoir sans les ressentir. Et elle avait envie de le prendre dans ses bras, de lui faire comprendre qu’elle allait être là pour lui et que si les mots ne pouvaient aider, les gestes seraient son dernier recours. Charlotte prendrait soin de lui, elle serait là. Mais si elle avait envie de le prendre contre elle, son corps se mouvant vers son petit-ami la voix glaciale qui sortit de la bouche qu’elle avait tant embrassé, suffit à la stopper dans son élan. Perdue dans cette sensation de ne plus être face à l’homme qu’elle connaissait, une personne qui lui disait qu’elle n’avait aucune chance pour sauver Tylio, Charlotte ignorait complètement si elle parlait bien à l’homme qu’elle aimait et qui l’aimait en retour, ou simplement un double de son petit-ami qui n’éprouvait pas de sentiments. Une voix qu’elle ne voulait pas écouter qui lui disait que Tylio était faible et elle ne voulait pas l’entendre, elle le contredisait en essayant d’atteindre l’homme qu’elle aimait cachées derrière cette voix. Mais alors qu’elle lui disait répondait à nouveau, le double reprit la parole toujours de cette voix froide en lui disant que Tylio ne gagnerait pas et que même avec elle à ses côtés il lui appartiendrait toujours. Le sang de Charlotte ne fit qu’un tour, voulant affronter cet être qui ne délibérait que des mensonges, le ton de sa voix monta : « Il gagnera j’en suis certaine et si tu penses que je ne suffirais pas dis-toi qu’il ne sera pas seul à t’affronter cette fois. Être ensemble nous rendra plus fort. » Elle allait y arriver, elle ne pourrait pas faire autrement, Charlotte lutterait de toute ses forces pour que Tylio s’en sorte.

Charlotte n’avait pas bougé quand la voix s’arrêta de parler, laissant son petit-ami vider le contenu de son estomac dans les toilettes. Elle eu un moment d’absence avant de le suivre pour l’aider dans cette dure épreuve. Elle s’asseya à côté pour lui montrer sa présence mais Tylio ne voulait pas qu’elle le voit ainsi, comme ayant honte ou peur qu’elle le juge. Pourtant la rousse ne comptait pas partir, elle serait là encore longtemps même lorsqu’il ne serait malade que d’une simple grippe elle comptait bien l’aider dans toutes les épreuves les plus douloureuses de sa vie. Charlotte tenta de lui expliquer que perdre parfois ce n’était pas bien grave tant qu’on revenait à la charge pour gagner, mais Tylio n’était pas totalement d’accord avec ça, sentant que ce serait seulement maintenant qu’il perdrait ou gagnerait face à son addiction. Il pensait ne pas avoir la force de lutter à nouveau et de se battre contre lui-même. La rousse l’écouta, comprenant ce qu’il voulait dire, comprenant aussi la douleur qu’il pouvait ressentir. « Alors tu ne perdras pas cette fois, tu vas t’en sortir, et réussir à gagner. » Charlotte avait confiance, elle y croyait et il devait y croire lui aussi. Elle se leva pour aller lui chercher un verre d’eau avant de revenir face à lui pour l’observer, remettant sa couverture sur ses épaules, sentant que si son corps était chaud, il donnait l’impression de trembler. Se retenir de céder à la tentation devait sans nul doute être un supplice pour Tylio, mais sans doute que parce que Charlotte était là il n’irait pas chercher de la drogue pour soulager la douleur. Il avait toujours préféré se droguer pour éviter de souffrir, sentant que c’était le seul moment où il était apaisé autrefois et que sans ça il ne tiendrait pas le coup. Mais n’était pas un mirage que la drogue lui faisait croire. Quand il lui disait ne pas être assez fort sans avoir sa dose dans le sang, elle ne voulait pas le croire ayant la sensation que l’addiction lui avait ancré cette idée dans la tête. Charlotte lui expliqua qu’elle comptait l’aider et qu’ensemble ils allaient y arriver et Tylio lui confirma que sans elle, il n’en serait sans doute pas là. La rousse fut remplie d’un sentiment de culpabilité à cette confirmation, mais elle l’entendit dire qu’il ne pouvait lui faire endurer ça sans se sentir coupable et pour le coup elle n’était pas d’accord avec ce qu’il lui disait. Elle l’observa dans ses yeux. « Je sais que sans moi tu n’aurais jamais entamer ce genre d’étape et peut-être que tu n’aurais pas dû le faire aussi brutalement pour moi. Mais justement parce que tu as voulu le faire pour moi, dis-toi qu’il est hors de question que je ne t’aide pas dans cette étape et je t’interdis de t’en vouloir par rapport à ça. Si tu le fais alors je devrais peut-être m’en vouloir également, en me disant que c’est de ma faute si tu es dans cet état. » répondit-elle. Charlotte s’en voulait sans vraiment se l’avouer, car si elle était consciente qu’elle était la cause de se sevrage, elle ne se sentait pas non plus capable de l’aider pleinement comme des professionnels auraient pu le faire. La rousse lui avait peut-être demander l’impossible sans pour autant être sûre de pouvoir l’aider à cent pour cent. Pourtant l’un comme l’autre semblait rester sur leur position et alors que Tylio ne voulait pas faire endurer un tel supplice à sa petite-amie, elle lui affirma ne pas rester par défaut, mais simplement parce qu’elle tenait à lui bien plus que tout le reste du monde. Et c’était étrange d’avouer une telle chose dans ce genre d’endroit, à ce moment précis, un aveu d’amour dans un moment pour le moins inapproprié. Tylio lui avoua à son tour qu’il tenait à elle, avouant que sans elle, il ne savait pas ce qu’il serait aujourd’hui. « Garde ça à l’esprit alors. Je suis heureuse de pouvoir t’aider, de pouvoir être là pour te soutenir dans ce choix que tu as fait, pour moi et pour nous. Je ne veux pas te perdre Tylio et je ferais tout pour que tu ne te perdes pas toi-même. » répondit-elle en l’embrassant sur son front. Elle se redressa et aida Tylio à en faire de même, l’aidant à tenir debout, faisant attention que la couverture ne tombe pas. « On va te mettre au chaud, je ne suis pas certaine que les toilettes soient le lieu approprié. » Charlotte ignorait s’il avait encore l’intention de vomir, mais pour le moment, il fallait qu’il se repose c’était sans doute la meilleure chose à faire. Le sevrage ne pourrait se faire en une soirée, elle en était consciente, mais la rousse serait là à chaque étape pour l’aider.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Mer 2 Jan - 17:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Dans ce genre de moment seul la douleur était prise en compte, le mal être, il n'était pas capable de pensé au bon qui pourrait arrivé par la suite quand il ne serait plus soumis à cette addiction qui le rongeait et le changeait un peu plus à chaque dose prise, il n'arrivait pas à voir le bout du tunnel plongé dans la noirceur de celui-ci. Charlotte était la lumière, la bougie qui tendait de le guider aussi bien qu'elle le pouvait sans avoir de réel moyen pour l'aider, elle ne possédait pas le remède miracle contre ce qui rongeait son amoureux mais elle était présente et sa simple présence suffisait à réchauffer un peu le coeur meurtris et douloureux de Tylio qui se battait autant qu'il le pouvait contre lui même. Confiance elle avait confiance en lui quand lui ne faisait que douter, douter d'y arrivé douter de prendre le bon chemin heureusement qu'elle était là.
" La victoire ne sera là que quand je ne souffrirait plus de devoir me passer de tout cela je ne peux pas être confiance tant que je souffre autant je te remercie de le faire pour moi cela m'enlève sans doute une chose à faire. Je ne pourrais sans doute pas le faire moi même et ce même si je le désirais de toute manière la confiance en moi ça a jamais été mon fort quand je suis clean ça va pas commencer une fois que je serais sevrer."
Il serait même surement encore plus en doute sur ses capacités qu'avant ne prenant plus du tout de drogue et n'ayant par la même plus de moment de confiance pour faire le plein pour le reste du temps enfin il ne savait pas et ne saurait réellement qu'une fois qu'il aurait réussit à vaincre ses démons, et celui prenant possession de son corps prit le dessus afin de parler avec Charlotte sans doute pour la faire fuir sachant bien que tout cela était à cause et pour elle, sans l'entrée de la rouquine dans sa vie il aurait continué encore et encore jusqu'à sombrer jusqu'à laisser badTylio prendre les pleins pouvoir et assouvir sa colère sans limite. BadTylio n'avait pas tord il était faible et avait déjà craquer plusieurs fois il pouvait encore le faire cette fois ci, il ne pouvait pas le contredire même si techniquement il ne pouvait plus contrôlé ce qui sortait de sa bouche ne pouvant qu'assister bloqué dans son propre esprit à ce qui se jouait entre sa copine et son double maléfique Cha n'abandonnant pas son petit ami et refusant d'admettre qu'il n'allait pas s'en sortir arguant même le fait qu'aujourd'hui elle était avec lui, donnant ainsi plus de force à Tylio pour vaincre son double.
" Tu n'est pas de taille non plus mon emprise sur lui est installé depuis plusieurs année tu le connais depuis quelques semaines seulement son combat est perdu d'avance"
Son double ne semblait même pas inquiet froid et calculateur comme toujours il ne montrait rien et n'avait rien d'humain.

Le fait de vomir ses tripes permis à Tylio de reprendre le contrôle mais ainsi il ressentait de nouveau tout la honte d'être ainsi devant sa petite amie et la difficulté a avoir le moral et à croire en lui même, car il savait une chose si il perdait ce coup ci il n'aurait pas de nouvelle chance cela en serait finie de ses possibilité de sevrage il serait à tout jamais un pathétique drogué ne réussissant pas à se soigner. Et il ne voulait pas offrir cela à Charlotte si il perdait son combat contre la drogue il était certain de la perdre et cela serait peut-être la goutte d'eau faisant débordé le vase qui était déjà pas mal plein.
" Je l'espère même si je n'y crois pas pour le moment, et si je perd tu va me laisser hein ?"
Il s'en voulait de poser une telle question sachant que cela allait la mettre mal de devoir lui dire oui elle était gentille trop même parfois et elle n'aimait pas voir les gens mal elle se sentirait forcément coupable si elle venait à ne pas être capable d'endurer cela a ses côtés surtout qu'aucun des deux n'étaient dupes Tylio faisait ça pour elle en priorité pour lui offrir la meilleure partie de lui sans cette rencontre il n'aurait sans doute pas fait le choix d'arrêter le drogue maintenant.
" On a pas d'autre moyen d'arrêté ici c'est d'un coup ou rien, je ne peux que m'en vouloir parce que c'était mon choix à moi de commencer la drogue tu n'y est pour rien toi tu ne ma pas pousser à consommer je l'ai fait comme un grand et maintenant je t’entraîne dans mes problèmes en me montrant ainsi devant toi et en t'obligeant presque à me soutenir sous peine de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout, je suis le seul à blâmer et tout le monde le sait et je l'accepte totalement"
Parce qu'il était un grand garçon ayant conscience de ses erreur et il ne voulait pas les imposer aux autres et ce même si il tenait beaucoup à Charlotte et ne voulait pas la voir partir et le laisser seul, c'était d'autant plus difficile à géré pour lui parce que justement il tenait à elle et il voulait pouvoir lui faire passer de bon moment et là il savait que cela n'était pas le cas.
" Je ne devrais quand même pas te faire subir ce genre de chose on est au début de notre histoire tout devrait être beau et rose on devrait passer notre temps à roucouler et à faire l'amour et au lieu de ça je suis dans mes toilettes affalé avec toi qui doit faire tout le travail pour que je ne baisse pas les bras"
Les toilettes qui n'étaient sans doute pas le lieu le plus approprié du monde pour discuter de tout et rien et Charlotte qui était en ce moment la plus rationnelle des deux le fit remarquer proposant à son chéri de l'emmener au lit.
" Tu a raison les toilettes c'est pas le top comme lieu de discutions même si je risque de nouveau de leur rendre visite"
Il ne faisait que ça, et tant bien que mal il se remit debout pour regagner sa chambre et son lit qui était sans dessus dessous preuve de son agitation.
" C'est pas vraiment rangé pardon"
Il n'avait pas prévu de visite et donc pas fait le ménage pas qu'il aurait pu dans son état.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Ven 4 Jan - 16:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte ne pouvait ressentir la douleur de Tylio. Elle ne parviendrait pas à le faire, elle ne pourrait pas vraiment comprendre ce qu’il ressentait et au fond d’elle cela l’inquiétait un peu. Mesurer l’intensité d’une douleur, trouver les mots à dire pour calmer les maux elle arrivait souvent à le faire. Son empathie était bien trop grande, emportant avec elle la souffrance des autres, Charlotte avait maintes et maintes fois était là pour soutenir les autres. Mais avec Tylio s’était différent. Elle voulait le soutenir, plus qu’il n’en avait surement besoin, elle voulait comprendre sa douleur, la ressentir pour la lui enlever, ne plus le voir souffrir, mais elle savait qu’elle ne pourrait pas le faire. Alors elle devait être là, elle devait lui montrer que peu importe ce qu’il se passerait, elle serait toujours à ses côtés. C’était une certitude depuis quelques semaines, elle qui nageait dans un océan de bonheur depuis qu’elle l’avait rencontré, même les moments de souffrance comme celui-ci ne pouvait enlever l’amour qu’elle ressentait à son égard. Oui elle l’aimait d’un amour inconditionnel, plus qu’elle n’avait jamais aimé quelqu’un auparavant et tout en lui, lui plaisait. Elle n’aimait pas qu’il se drogue, par peur pour sa vie, mais elle ne lui avait jamais demandé ouvertement d’arrêter. Lui comme elle savait très bien que c’était une sorte de demande tacite entre eux et elle était en grande partie responsable du choix qu’il faisait a présent. Elle était entrée dans sa vie, elle l’avait poussé à vouloir abandonner ses travers et sans elle, Charlotte ne pouvait pas savoir où il serait maintenant. Elle aurait peut-être loupé l’amour de sa vie si elle n’avait pas recherché autant sa sœur, elle n’aurait peut-être jamais rencontré Tylio si ce dernier n’avait décidé de la protéger d’un potentiel danger dans l’allée des embrumes et c’était à son tour de protéger celui qu’elle aimait. On disait que Charlotte voyait le positif en chaque personne, qu’elle ne pouvait supposer une personne entièrement méchante, mais surtout qu’elle voyait les choses que d’autres ne voyaient pas. Comme le fait que Tylio était capable de s’en sortir face à la drogue, elle avait une totale confiance là-dessus, là où lui ne l’avait pas. Elle tenta de lui expliquer qu’il était capable de beaucoup de choses, mais elle finit par lui dire que si lui n’avait pas confiance elle en aurait pour lui. Il la remercia en lui disant qu’il n’avait pas vraiment confiance en lui de manière générale. Charlotte pouvait comprendre, elle avait connu ça et connaissait encore ça parfois. « Avoir confiance est un long processus bien loin d’être simple, les doutes et les angoisses ne peuvent pas disparaitre d’un claquement de doigts. Concentre-toi sur ce que tu veux faire et je ferais le reste pour toi. » répondit-elle d’une voix douce.

Mais la voix douce n’était pas de mise, quand la voix glaciale fit son apparition dans la bouche de Tylio. Totalement perdue, figée sur place d’entendre une voix totalement différente de celle qu’elle connaissait Charlotte tenta de convaincre le double maléfique de son petit ami que celui qu’elle connaissait n’était pas faible. Mais il répétait ça sans arrêt, entrant dans sa tête, alors qu’elle ne voulait pas y croire. Elle reprit la parole, en l’entendant dire qu’elle ne pourrait rien y faire, mais Charlotte savait qu’elle pouvait le faire ensemble avec Tylio. Ils pouvaient battre ce double, car autrefois si Tylio était seul face à lui, aujourd’hui elle était là et la force de deux personnes qui croyait à la victoire était bien plus grande que celle d’une seule personne. Mais à nouveau Badtylio parla du fait qu’il connaissait son petit-ami depuis plus longtemps et que son emprise était bien ancrée. Il n’avait pas tort, Charlotte le savait, mais elle qui rencontrait BadTylio pour la première fois ne pouvait vraiment savoir à quel point. Le seul souci était que ce double, ne connaissait pas la jeune femme et que cela aurait été mal la connaitre que de penser qu’elle lâcherait prise aussi facilement. « Toi tu ne me connais pas autant que lui me connait, je sais de quoi je suis capable. Je sais qu’il peut le faire, il va y arriver parce que je ne le laisserais pas tomber. C’est toi qui ne pourras rien faire.   Il ne la connaissait pas, il ignorait l’espoir qu’elle avait, la confiance envers les autres et Charlotte était certaine que cette fois ce serait lui qui perdrait. Son petit ami reprit ses esprits pour aller vomir toutes ses tripes. Charlotte le suivit tentant de ne pas le laisser seul, de lui faire comprendre qu’elle ne comptait pas partir et rester auprès de lui. Elle parla de victoires, elle parla du fait qu’il pouvait gagner cette fois, malgré ses défaites. Il n’avait pas le choix selon lui de gagner cette fois, sinon il perdrait à jamais. Alors il n’avait pas le choix, il devait réussir et la rousse ferait tout pour que ce soit le cas. Il la regarda, pendant quelques secondes avant de lui demander ce qu’il se passerait s’il perdait. Est-ce qu’elle l’abandonnerait ? Est-ce qu’elle partirait. Le cœur de Charlotte se serra à sa question. La réponse était totalement évidente. « Bien sûr que non Tylio je ne te laisserais pas. Tu peux compter là-dessus. Jamais je ne t’abandonnerais. » Mais elle savait qu’il réussirait et si ce n’était pas le cas, elle pourrait toujours affronter BadTylio encore et encore pour retrouver celui qu’elle aimait. Elle le ferait, peu importe ce qui se passerait après cette journée, elle continuerait à l’aimer, de tout son cœur et de son âme. Elle comprenait qu’il soit inquiet de poser cette question, mais elle était aussi responsable de son état actuel qu’il ne l’était. Après tout elle était rentrée dans sa vie, le poussant à faire ce choix. Tylio tenta de la rassurer sur le fait qu’il était le seul coupable d’être tomber dans la drogue, que tout le monde le savait. Charlotte secoua machinalement la tête. « Moi je pense que tu n’es pas le seul à blâmer, tu as sombrer seul, parce que tu n’avais personne pour t’aider à ce moment-là.  Aujourd’hui tu n’es plus seul, Tylio, et tu ne le seras plus jamais. Ne t’en veux pas pour tes choix passés, ne t’en veux pas d’être qui tu es et qui tu as été et souviens toi toujours que sans ce choix que tu as fait par le passé, jamais on ne se serait rencontré. Et maintenant ensemble on va faire un nouveau choix pour notre avenir. » C’était une vérité. Sans son addiction à la drogue, Charlotte et Tylio ne se seraient jamais rencontrés. Enfin le destin était fait qu’ils ne pouvaient vraiment pas savoir ce qu’il se serait passé, mais Charlotte savait que parce que le jeune homme avait été cherché ce qui lui permettait de tenir dans l’allée des embrumes, il avait pu la rencontrer. Alors si aujourd’hui c’était un regret d’être tombé dedans vu la douleur qu’il éprouvait, ça ne devait pas être une totale erreur pour autant.

Tylio ne semblait pas vraiment comprendre qu’il ne lui imposait rien, qu’elle était là de son plein grès, s’imaginant que tout ce qu’ils auraient dû faire était de roucouler et de faire l’amour. Charlotte imagina un instant ce que cela pourrait donner et si cette vision la séduisait, ils auraient bien le temps de roucouler par la suite. Après tout leur relation allait durer, elle le savait très bien et elle ne s’arrêterait pas aujourd’hui. D’autant que la plupart des couples qu’elle connaissait n’avait jamais vraiment roucouler sereinement, il y avait toujours eu quelques soucis et problèmes à régler. Alors son histoire bien que différentes des autres ne pouvaient être simplement calme. « Je n’ai jamais rencontré un couple roucoulant sans avoir de soucis. Et puis sans tracas la vie serait sans nul doute moins palpitante, on pourra roucouler et faire l’amour jusqu’à n’en plus pouvoir toute notre vie. » Elle y comptait bien et elle espérait que Tylio partage la même vision. L’avenir était incertain, mais l’amour de la jeune femme ne pourrait s’éteindre peu importe ce que le futur lui réservait. L’amour était sans nul doute le sentiment le plus fort qu’elle connaisse, celui qui faisait découvrir les âmes sœurs et qui nous poussaient toujours dans les bras de ceux qui étaient fait pour elle. La rousse fit remarquer à Tylio qu’il faudrait retourner au lit, qui était un endroit le plus propice pour parler et pour être au chaud. Elle l’aida à se relever alors qu’il s’accorder à dire qu’elle avait raison même s’il y retournerait sans doute. « Au moins les toilettes ne bougeront pas, mais tu as peut-être une bassine pour éviter de te ruer là-bas non ? » Ils se dirigèrent ensemble vers la chambre et alors qu’ils y entraient, Tylio en voyant le lit, s’excusa pour le dérangement. La jeune femme eu un petit sourire, le border ne la dérangeait nullement, surtout pas vu l’état dans lequel il était. « T’en fais pas c’est pas le plus important. » Elle l’aida à se mettre dans son lit et tira les couvertures pour les mettre sur Tylio en plus de la couverture et elle s’assit sur le rebord pour l’observer, touchant son front brûlant. « Je reviens. » Elle se releva et aller chercher un linge qu’elle humidifia, prenant un verre d’eau au passage, elle revint rapidement dans la chambre, posant le verre sur la table basse. Charlotte plia le linge, le posant, sur le front de Tylio, s’asseyant par la suite, en tentant de lui faire comprendre qu’il pouvait se reposer et qu’elle serait toujours là.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Jeu 24 Jan - 22:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Faire un pareil choix n'était pas une chose simple Tylio n'avait pas eut besoin qu'elle lui demande de vive voix d'arrêté il savait que cela n'était pas une bonne chose et qu'elle n'était pas le genre de femme à être en accord avec ça, et pour elle il avait choisit d'arrêter. Simplement ce choix avait entraîné une situation douloureuse émotionnellement et physiquement pour le brun qui pour s'en sortir dans le monde sorcier n'avait pas le choix que de stopper brusquement la prise de substances ici on ne traitait pas les cas comme lui la drogue n'étant pas sorcière ou modifié les médicomages n'avaient pas les compétences requises pour été les patients comme lui. Les laisser pour compte se soignait donc rarement et si Tylio avait déjà tenter un sevrage auparavant il n'avait jamais tenue aussi longtemps et n'avait jamais eut aussi mal, une impression que son corps allait se disloquer de l'intérieur l'habitait et chaque mouvement chaque respiration était une véritable torture pour lui, surtout quand il voyait Charlotte à ses côtés qui continuait à avoir confiance en lui qui continuait à être présente malgré tout, il doutait de pouvoir lui faire l'honneur de se sevrer il doutait beaucoup mais elle ne semblait pas être prise de ce genre de doute convaincue qu'il allait réussir c'était à la fois touchant et pesant pour un homme émotionnellement épuisé de sa lutte parce qu'il ne voulait pas la décevoir ayant peur que la déception entraîne la fuite et le rejet comme cela avait été le cas avec ses parents.
" Je ne sais plus ce que je veux ok ? Mon cerveau n'est plus capable de ce concentrer ou de fonctionner je ne peux plus réfléchir et pensé parce que tout mon corps ne veut plus m'écouté et à décidé de n'en faire qu'à sa tête"
Cela allait plus loin que la simple angoisse pour le cul il était réellement en totale panique parce qu'il sentait qu'il ne contrôlait plus rien et cela lui paraissait totalement impossible et effrayant alors il ne pouvait pas se contenter de faire ce que Charlotte lui disait parce qu'il était totalement incapable de ce concentrer sur un sujet précis en ce moment même, resté concentrer tout cours lui était totalement impossible.

Bad Tylio en avait d'ailleurs profité pour prendre le dessus et pour pouvoir communiquer avec Charlotte afin de la faire partir sans doute pour qu'elle ne puisse pas donner un peu de force à Tylio qui était au bord du craquage complet, heureusement pour lui la rousse ne se laissait pas faire et la froideur, la méchanceté de bad Tylio n'avait pas eut raison de son envie de restée et d'aider le brun à faire face à tout cela. Un combat c'était lancé entre eux pour savoir qui aurait le dernier mot le dessus, à l'extérieur c'était ça qui se jouait à l'intérieur c'était un tout autre combat Tylio contre lui même, Tylio contre son addiction, pour ne pas se perdre définitivement et ne pas voir ses chances d'être un jour parfaitement heureux disparaître à tout jamais.
" Je le contrôle et tu pense pouvoir me battre ? Il est au bout du rouleau, il n'a plus de force et moi je le contrôle tu ne pourra rien faire pour empêcher ça son destin est tout tracé"
Le rejet de bile de Tylio fit taire son double un moment lui permettant de remonté un peu à la surface de son propre corps et esprit mais pas de la meilleure façon possible car être malade de cette façon n'était pas du tout agréable pour lui et il avait réellement peur de ne pas réussir, perdre et abandonner l'affaire lui semblait tellement proche, tellement tentant à travers sa douleur et sa fatigue qui menaçait à tout le moment de lui faire lâcher prise.
" D'accord. Jamais."
C'était ce qu'il voulait entendre bien sur mais le doute serait sans doute en lui tant qu'il n'était pas confronter de plein fouet à cette situation et il espérait que cela n'arrive jamais bien entendu pour évité de prendre le risque de la voir fuir. Charlotte se sentait coupable parce qu'elle savait que c'était pour elle que le brun se mettait dans un pareil état pour lui faire plaisir et il ne voulait pas qu'elle se blâme pour un choix qu'il avait fait il y avait plusieurs années maintenant ils ne se connaissait même pas encore à ce moment là elle ne pouvait donc pas se sentir responsable il était pour lui le seul fautif.
" Tout le monde ne sombre pas malgré la solitude, et puis j'étais quand même entouré de mes parents avant de tomber là-dedans. Et je ne pourrais jamais arrêté de m'en vouloir d'être tomber là dedans surtout pas dans un moment comme celui ci ou je souffre comme jamais je n'ai souffert jusque là alors oui sans ça on se serait sans doute jamais rencontré car je n'aurais pas traîné dans l'allée des embrumes mais ce n'est pas pour autant que je vais me félicité de ce si mauvais choix même si il ma apporter une bonne nouvelle dans ma vie. Choix que je n'aurais pas eut à faire si je m'étais abstenu de tomber là dedans et cela nous aurait évitez de devoir faire face à tout ça"
Alors oui il était heureux d'avoir rencontré Charlotte la question ne se posait même pas dans son esprit c'était la meilleure chose qui lui était arrivé dans sa vie et même si il retirait la drogue de sa vie il ne voulait pas du tout en retirer la rousse et il se disait que le destin les auraient fait se rencontrer autrement.

Pour lui c'était le début d'une relation et cela ne devait pas être le moment des problèmes mais visiblement pour Charlotte c'était tout à fait normal, elle avait réellement une vision de la vie bien particulière ou des amis qui avaient de gros soucis relationnel.
" Normalement dans un début d'histoire c'est le cas les tracas de la vie arrivent plus tard en temps normal. Mais si on roucoule et on fait l'amour plus tard ça marche pour moi"
Et Charlotte décida de le faire bouger des toilettes pour aller dans son lit là où il serait mieux installé c'était une bonne idée mais il sentait que le chemin jusqu'à sa chambre pourtant pas si long que cela allait être difficile à faire pour lui qui se sentait à bout de force et puis les toilettes était rassurant pour son estomac malmené.
" Si mes toilettes disparaisse je crois que c'est signe que je deviens réellement fou. Je dois avoir ça oui quelque part dans la maison"
En arrivant dans sa chambre il se rendit compte du foutoir qui y régnait et pour lequel il s'excusa rapidement il ne trouvait pas cela correct de sa part de la faire venir ici alors que la chambre était dans un état apocalyptique.
" Pour moi c'est important"
Parce qu'il aimait tout contrôlé et qu'en ce moment il ne contrôlait rien et que cela l'énervait. N'ayant pas le choix il s'installa dans son lit et il fit la rouquine quitter la chambre en lui disant qu'elle revenait il l'espérait bien parce que si elle fuyait il ne pourrait pas la rattraper il n'en aurait pas la force c'était sur.
" Ça fait du bien"
Un peu d'humidité et de douceur aidait à l'apaiser un peu même si toute la douleur ne partait pas.
" Si seulement un foutu sort existait"

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ORDRE
Charlotte P. Deauclaire
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 787 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 367 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Mer 13 Fév - 22:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It’s time to wean
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Elle devait y faire face, elle devait se montrer forte pour lui. Charlotte voulait que Tylio réussisse dans l’entreprise qu’il avait commencé, elle comptait bien l’aider dans ses maigres moyens à réussir, mais elle savait que tout le chemin à faire ne tenait qu’à lui. Pourrait-elle simplement l’empêcher d’aller chercher une dose pour se calmer si jamais il lui en prenait l’envie ? Si jamais à un moment de pur désespoir, il se mettait à devenir violent avec elle pour tenter de calmer la douleur par le seul moyen qu’il connaissait. Non elle ne devait pas penser à ça, elle devait montrer sa forte pour qu’il la lui vole l’espace d’un instant et qu’il comprenne que face à tout ça il n’était pas seul, qu’elle comptait bien rester auprès de lui aussi longtemps que la vie lui permettrait. ET puis quand elle était tombée amoureuse, Charlotte avait comprit les problèmes qu’il pouvait avoir, cette addiction et pourtant l’amour était quand même venu. Ho oui elle l’aimait, elle l’aimait tellement d’une manière dont elle n’avait jamais aimé personne et pour une fois qu’elle ressentait des sentiments aussi forts, c’était réciproque. Enfin elle espérait qu’il l’aime aussi, mais faire un tel choix ne pouvait être pour lui anodin. S’il n’avait pas eu de l’amour pour elle, sans doute aurait-il continuer à se droguer encore sans se rendre compte que cela pouvait devenir mortel pour lui, qu’elle allait risqué de le perdre. Mais Charlotte savait aussi que Tylio ne faisait pas uniquement ça pour elle, la rousse n’en était que la flamme qui avait allumé la mèche, qui lui avait fait comprendre que c’était le bon moment pour arrêté et qu’il ne serait pas tout seul. Non il ne le serait pas et la peur qu’il pouvait ressentir à l’idée qu’elle s’en aille était compréhensible. Mais cela aurait sans doute était mal connaître Charlotte que d’imaginer qu’elle parte en le laissant ainsi. Elle l’aimait et cet amour qu’elle avait à lui offrir était sans doute si intense que le voir souffrir la ferait souffrir aussi. Elle connaitrait cette douleur par empathie, ne souhaitant pourtant pas se laisser envahir par cette souffrance, la jeune femme voulait lui faire croire en lui, lui montré ce qu’elle voyait et ce dont il pouvait être capable. Evidemment que ce n’était pas aussi simple, mais elle ne pouvait sans doute pas saisir tout ce qu’il se passait en lui à ce moment précis, ce sentiment d’abandon du corps et de l’esprit, l’un et l’autre totalement dissocié qui n’arrivait plus à s’accorder. Cette sensation d’être malade, d’avoir envie de mourir, de calmer la douleur par ce qu’il pouvait avoir, mais qu’il ne ferait pas tant qu’elle serait là. Elle ne le laisserait pas alors qu’elle devait surmonter cette grande épreuve. La rousse tentait de le rassurer par des mots, mais ne semblait pas atteindre réellement Tylio et elle ne voulait pas qu’il croit qu’elle ne comprenait pas. Au fond d’elle tout ça été étranger mais elle pouvait sans doute percevoir ce qu’il ressentait. Enfin un petit peu. Elle l’entendit lui poser une question, lui dire qu’il ne savait pas ce qu’il voulait, lui faire comprendre que tout en lui n’était que bordel et elle se sentait un peu démunie face à tout ça, ne trouvant pas les mots qu’elle pourrait lui dire pour le réconforter. La jeune femme l’observa un instant. Son cœur tambourinait dans sa poitrine ayant l’impression d’avoir dit quelque chose qu’il ne fallait pas et une envie folle de le prendre dans ses bras pour lui montrer sa présence autrement. « Je … je comprends. Ça va aller, Tylio. » murmura-t-elle.

Elle tentait de le rassurer, mais ne semblait pas y arriver, mais elle devait essayer. Charlotte le ferait encore et encore, elle aurait l’espoir d’y arriver comme elle l’avait avec sa sœur, jamais elle ne baisserait les bras. La rousse entendit alors une voix glaciale sortir de la bouche de Tylio. Une voix qu’elle n’avait jamais entendue. Mais elle savait sans doute d’où elle venait, d’une mauvaise personnalité dont son petit-ami lui avait déjà parlé. La peur prenait possession du corps de la jeune femme alors qu’elle faisait face à BadTylio pour la première fois, qu’elle lui parlait vraiment ne sachant si elle pouvait dire il ou tu en parlant de son petit-ami. Elle ne savait pas et elle balbutia dans un premier temps des phrases simples, tentant de convaincre cette voix que jamais elle n’arriverait à atteindre son objectif. Mais ça ne semblait servir à rien car BadTylio avait raison, pour le moment elle ne pouvait rien y faire, il était en lui et elle n’était qu’une personne en dehors de tout ça. Pourtant jamais elle ne comptait laisser Tylio, l’homme qu’elle aimait s’en aller aussi facilement et si jamais sa mauvaise personnalité restait, alors elle y ferait face, elle le combattrait jusqu’à ce qu’il en ai marre d’elle et s’en aille de lui-même. Si seulement c’était aussi simple. La voix de Charlotte tout d’abord timide, commença à se faire plus forte, plus autoritaire à mesure qu’elle comprenait la difficulté de se tâche, mais aussi sa volonté d’aider son petit-ami. « Je le pourrais, j’y arriverai. Je me battrais contre toi s’il le faut, ne m’en crois pas incapable. J’y arriverai ! Tu ne me fais pas peur, je sais qui il est et je sais que si tu le contrôle maintenant, il s’en sortira. Sans toi. » répondit-elle, sûre d’elle. Si c’était sa future mission, elle comptait bien la remplir, aussi rapidement qu’elle le pourrait. Et face à cet être mauvais qui se trouvait en face d’elle, la rousse reprit la parole, comme un défi ou une menace : « Je ne le laisserait pas à ta merci. » Heureusement Tylio couru jusqu’aux toilettes faisant taire son double maléfique et Charlotte le suivit jusqu’à là-bas. Elle tenta à nouveau de le rassurer, le voyant suer de chaleur, de douleur, de froid et d’une certaine maladie. Mais Tylio semblait avoir peur qu’elle ne s’en aille s’il n’y arrive pas, qu’elle l’abandonne. Plus d’une fois Charlotte tenta de lui faire comprendre que jamais elle ne l’abandonnerait. Jamais elle ne partirait, c’était lui et elle, ensemble pour toujours maintenant, elle y comptait bien. La rousse eu un sourire en l’entendant répéter ses paroles. Il semblait avoir comprit et ça la rassurait. Bien qu’étant face à lui, la jeune femme ignorait ce qu’elle devait faire et en le voyant ainsi, la culpabilité commençait à s’emparé d’elle. Si lui s’en voulait de lui infliger ça, elle se sentait coupable de l’avoir pousser à le faire. Pourtant alors qu’elle tentait de lui expliquer que n’importe qui aurait pu sombrer comme lui, Tylio lui expliqua qu’il avait sans doute été faible à l’époque car n’étant pas si seul qu’il pouvait le penser. Charlotte lui rappela que sans ça ils ne se seraient pas connus, mais il était vrai que s’il avait sut la douleur que cela allait lui procurer, jamais il n’aurait commis une telle erreur. Tentant de trouver ses mots, elle lui répondit : « On fait tous de mauvais choix si je peux dire, des choses qui même si elle nous ont paru logique à l’époque, nous apparaisse comme des regrets aujourd’hui. Tu as sans doute pensé quand tu as commencé que c’était la bonne chose à faire et sans ça on sait qu’on ne se serait pas rencontré. Ne te blâme pas, Tylio, si aujourd’hui tu souffres comme je ne pourrais jamais l’imaginer, bientôt ce ne sera plus le cas. La douleur partira, et le fait que nous ayons affronté ça nous rendra plus forts. » répondit-elle en lui prenant la main, la serrant fort dans la sienne. Ils allaient y arriver, ils allaient s’en sortir, plus jamais Tylio ne serait seul et dans quelques temps cette douleur ne serait plus qu’un lointain souvenir.

S’en voulant toujours, son petit-ami lui parla du fait que normalement les débuts d’une relation ne se passaient pas comme ça. Sans doute avait-il raison, mais les plus belles histoires d’amour qu’elle connaissait n’avait pas débuté dans le bonheur absolu, il y avait toujours eu des soucis, des problèmes à réglé et aujourd’hui c’était bien différent. Alors oui peut-être était-ce ce que les gens faisaient en temps normal, mais ils auraient bien le temps par la suite de roucouler et de faire l’amour. Charlotte lui sourit en l’entendant dire que s’ils pouvaient le faire par la suite ça lui convenait. « Ne t’en fais pas, on le fera après, ça c’est certain. » L’entendre dire de telle chose ne pouvait que lui plaire car cela montrait bien qu’il croyait en un après, un moment où ils seraient tout les deux ensembles sans soucis profitant simplement de la vie. Charlotte le fit bouger, ne souhaitant pas qu’il reste éternellement dans les toilettes et lui fit remarquer qu’elles ne comptaient pas bouger. Non c’était certain et si c’était le cas, tout les deux auraient un certain problème. La rousse lui demanda alors s’il n’avait pas une bassine pour éviter de faire des allers-retours sans arrêt. Apparemment il en avait une, mais sans trop savoir où exactement. « Il va falloir que je cherche ça. » répondit-elle, tout en l’aidant à aller jusqu’à sa chambre. Cette dernière n’était pas ranger, mais ce n’était pas ce qui la dérangeait pour le coup. Après tout il n’était pas bien, mettre en ordre ses affaires n’étaient pas une priorité, malgré ce qu’il lui disait. Charlotte savait qu’il aimait tout contrôler et se promit de lancer un sortilège pour ranger tout ça. Elle l’aida à s’installer au lit, avant d’aller chercher un linge propre, de l’humidifié pour le mettre sur le visage de son petit-ami. Apparemment cela faisait du bien et elle se fit la remarque que quand il irait mieux une bonne douche serait encore plus bénéfique. Pestant par la suite, la douleur semblant revenir, Tylio s’énerva qu’aucun sortilège n’existe. « Il faudrait l’inventer, ça pourrait en aider plus d’un. J’imagine que tu n’es pas le seul à sombrer dans ce genre de choses et à ne recevoir aucune aide. Moi qui aie toujours essayé de montrer que les moldus n’étaient pas horribles, ils inventent des trucs mortels quand même. » La rousse sortit sa baguette et lança un sortilège informulé sur la pièce, dans l’optique de la nettoyer. Les objets revinrent à leur place et alors qu’elle continuait à agiter sa baguette magique, la chambre se rangea toute seule. Et elle se retourna vers Tylio, avec un petit sourire. Au moins si elle ne pouvait l’aider à ne plus souffrir, elle pouvait toujours faire ça.

electric bird.


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
SOUTIEN VOLDEMORT
Tylio T. Macnair
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 94 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 151 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  Dim 17 Mar - 14:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
it's time to wean

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Il avait tellement souhaité arrêté la drogue rapidement et facilement pour pouvoir être à la hauteur et faire plaisir à Charlotte mais aujourd'hui il se rendait bien compte que cela ne pouvait pas être facile il était totalement détruit par cet arrêt soudain, cela lui faisait mal dans tout son corps, dans tout son esprit et il avait l'impression qu'il allait exploser d'un moment à l'autre et en plus la jeune femme avait débarquée et le voyait en plein dans sa déchéance. Et ça cela le foutait mal aussi car il voulait avoir une bonne image envers sa petite amie qu'il avait peur de faire fuir à toute jambe quand elle se rendrait compte qu'elle n'était pas prête de récupérer un petit ami clean avant plusieurs semaines et ça c'était si il ne craquait pas. Tylio ne pu que lui avouer au fur et à mesure de la conversation qu'il était perdu, qu'il ne savait plus si il voulait être clean ou non, son cerveau voulait une chose, son corps une autre, tout se battait en lui et il n'était plus capable de réfléchir correctement et répondre à Charlotte lui était difficile il le faisait bien sur parce qu'il ne voulait pas lui manquer de respect et qu'il savait qu'elle voulait l'aider mais il ne savait pas quoi lui dire totalement perdu qu'il était.
" Je ne sais pas si ça va aller ... Je me sens si mal, si faible ... Je me comprend plus moi même"
Il ne voyait pas comment elle pouvait le comprendre vu que lui même ne réussissait à pas à le faire elle voulait sans doute être gentille mais elle devait être perdue et ne pas réellement réussir à le comprendre
" Ça va pas aller !"
Il ne voulait pas entendre de phrase toute faite qui se voulait rassurante pas maintenant pas aujourd'hui parce que ça ne pouvait pas aller, il était au bord du gouffre et non cela n'allait pas aller comme par magie il était entrain de basculer il le sentait il cédait du terrain à son double qui ne demandait que ça et quand celui-ci prit possession de lui pour s'adresser à Charlotte, Tylio, le bon enfermer dans lui même luttant toujours, se sentit piteusement déplorable il n'avait même pas été capable de garder le contrôle de lui même comment pouvait-elle pensé qu'il allait aller bien, qu'il était assez fort pour faire ça il était pitoyable, faible, addict c'était une vérité qu'il devait accepté on ne soignait pas une addiction tout seul simplement en le voulant il fallait de l'aide pour tenir le coup, des gens qui savaient ce que c'était, ce que l'addiction faisait au corps et au cerveau et lui était seul dans son combat, Charlotte ne pouvant pas lutter contre un démon qu'elle ne connaissait pas et ne maîtrisait pas.

Alors oui elle semblait persuadée de pouvoir tenir tête aux démons interne de Tylio mais le brun lui n'en était pas certain il comprenait ce que voulait dire son double diabolique après tout il faisait partie de lui, ils partageait le même corps et le même esprit même si il était impossible pour eux de coexister sans rendre le jeune homme complètement fou il comprenait le message passer, leur lien était étroit, lié à la drogue Charlotte devrait donc combattre deux adversaire un jeune camé faible face à son addiction et un double maléfique désirant que son hôte continue de se vautrer dans les substances illicites pour perdurer et pouvoir un jour prendre le contrôle total de Tylio.
" Tu ne le connaît pas si bien que ça si tu pense devoir te battre contre moi ma petite, c'est lui ton adversaire, c'est lui son propre adversaire, je ne suis que le fruit de son addiction un dédoublement de personnalité dû à la drogue qu'il a ingérer durant toute ses années, il est le responsable de moi, il est le seul à pouvoir me faire disparaître et tu le vois là, faible, au bord du craquage parce qu'il ne peut avoir de l'aide pour son sevrage, il a tellement voulut te plaire qu'il c'est précipiter vers sa chute il ne tiendra pas la journée sans aller quémander une dose à son dealer favoris"
Il n'avait pas tord Tyl hésitait réellement depuis quelques heures à aller demandé de la drogue à quelqu'un histoire de mettre fin à cette souffrance que son corps ressentait, sans doute que si la rouquine n'était pas arrivé il l'aurait fait et serait retomber dans ses mauvais travers mais elle semblait avoir tellement confiance en lui pouvait-il la décevoir de la sorte.
" Il l'est déjà je suis en lui depuis tellement longtemps"
Son propre corps le protégea de la possession car il vomit et cela coupa cours au moment de badTylio qui avait été rangé dans sa boîte à nouveau, et son retour à lui même fut remplie de culpabilité son double avait raison tout était de sa faute c'était lui qui avait commencé à prendre de la drogue lui qui avait choisit cette voie et qui en payait aujourd'hui le prix, au plus fort d'ailleurs car c'était une souffrance abominable, si il avait su qu'un jour il en arriverait là il aurait sans doute choisit de ne pas toucher à la drogue de ne pas tenter le diable en se pensant imperméable à l'addiction.
" Comment l'idée de se droguer et de subir tout les effets de ça peut-il apparaître comme une bonne idée à un moment donné ? Tout le monde sait que c'est de la merde cette chose et pourtant j'ai foncé tête baissé dedans, tu sais si le destin voulait qu'on se rencontre il l'aurait fait quand même que je sois camé ou non j'aurais eut plein de raison de traîner dans l'allée je suis un Macnair après tout mon père ne m'aurait peut-être pas jeter ici. Elle partira quand ? Parce que là je la supporte plus, vraiment plus et je veux qu'on passe à la partie où on est plus fort"
C'était tout ce qu'il pouvait supporter il avait atteint ses limites comme tout être humain et pourtant le combat ne faisait que commencer.

En plus il culpabilisait d'imposer tout ça à la jeune femme c'était le début de leur histoire elle méritait les rendez-vous romantique, les après-midi coquine sous la couette, les soirées à deux à refaire le monde et tout ce qu'elle avait le droit quand elle venait en visitait c'était un junkie en cours de sevrage. Heureusement elle était douce et aimante car elle prit partit de le rassurer plutôt que de le blâmer pour ça c'était une perle et il ne la méritait clairement pas.
" Je ne manquerais pas de me le rappeler"
Même si il se rappellerait sans doute plus de la douleur qui le broyait plus que de leur conversation. Et il voyagea direction sa chambre mal rangé, pas aérer une nouvelle honte pour lui que de se faire voir ainsi comme un désordonné qu'il n'était pas du tout il était très carré très droit dans la vie et son appartement en temps normal était digne d'un appartement témoin tellement il était clean et là c'était l’apocalypse de partout c'était terrible pour lui. Il ne savait même pas où se trouvait sa bassine qui l'aiderait à ne pas courir dans ses toilettes a chaque soubresaut de son estomac mais il ne savait plus où elle se trouvait et il ne pouvait pas aller chercher.
" Elle était dans la salle de bain normalement si elle n'y est plus faut lancer un avis de recherche"
Et le garçon se laissa aller à pester comme un enfant, pas heureux qu'aucun sort n'existe pour aider des gens comme lui qu'on ne pense pas utile de les aider parce qu'il avait céder à un poison moldus c'était incompréhensible pour lui et il avait la haine de devoir subir tout ça parce qu'il ne pouvait pas avoir l'aide nécessaire dans son monde.
" Je ne suis pas doué en sortilège je suis capable de créer des baguettes magique en trois seconde trente mais créer un sortilège me prendrait sans doute six ans et je ne suis pas sur de pouvoir arrivé au bout. Ils créent de mauvaise chose et nous subissons si nous voulons tenter, et notre monde est si obtus qu'ils refusent d'accepter que les sorciers peuvent être atteint par des choses moldus et nous laissent pourrir dans un coin chacun se renvoie la balle de la monstruosité sur certain point"
Il ne voulait pas blâmer les moldus plus que les sorciers car pour eux dans cette histoire là tout le monde était coupable de la même façon l'un pour avoir créer l'autre pour refusé de soigner en tout état de cause. Il eut un faible sourire en voyant que sa petite amie soucieuse de l'aider au mieux lança des sorts pour que la chambre se range d'elle même et aider son esprit à y voir un peu plus clair dans un endroit propre et ranger.
" Merci ... "
Merci d'être là merci de m'aider, ce merci voulait tout dire.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Charlotte/ it's time to wean  
Revenir en haut Aller en bas
 
Charlotte/ it's time to wean
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Reste du monde :: Les habitations-
Sauter vers: