AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silvius/ A votre service mais pas trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Silvius/ A votre service mais pas trop  Mar 24 Juil - 23:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Comme tout les jours depuis onze année Lenzo avait prit son service derrière le comptoir du bar Chez Comaéthylic il était barman du moins en apparence et au niveau de son contrat de travail en dehors du fait de servir des boissons il gérait aussi la remonté d'argent des putes sous les ordres du grand patron, autant le dire il était bien vu et avait par la même occasion un bon train de vie récompensé pour son soutient et sa présence ici depuis de nombreuse année, c'était d'ailleurs le deuxième patron pour qui il occupait ce poste et personne n'avait jamais eut à se plaindre de son boulot. Il était aussi un point de repère pour les habitué plus accessible que ne l'était le patron étant donné qu'il avait un lien tenu avec les clients du lieu et cela lui permettait de savoir qui voulait quoi, qui venait pour quoi et qui n'était pas un habitué et donc une personne à surveiller. Quand il fit un homme d'âge mûr arrivé à son bar il eut un sourire en voilà un d'habitué et pas des moindres Silvius était ce qu'on appelait vulgairement un pilier de comptoir souvent ici il venait tout les jeudi soir pour se soulever sa pute préférer une certaine Jessica qui devait être bien douée avec sa bouche et ses hanches pour contenter l'homme qui n'était pas un tendre et un facile, bon Lenzo n'avait pas de problème avec lui maintenant il savait comment se comporter avec lui et l'adulte savait aussi comment lui agissait.
" Mon bon vieux Silvius, alors tu la déjà tringler ou pas encore que je sache si je dois lui ponctionner du fric ou la consoler parce que tu en a préférer une autre à elle"
Il était cru et c'était sans doute choquant pour les nouveaux venu et habituel pour les anciens comme l'était Silvius qui du coup ne serait il pensait pas choqué de la façon dont il parlait des filles ne cherchant pas à faire dans le politiquement correcte en utilisant le terme prostitué parce que cela n'était de toute manière pas très correct que cela soit sous une appellation ou une autre.
" Un cognac ? Un bourbon que veut tu que je te serve se soir pour booster tes performances avec une jeunette"
Lenzo prenait des risques à être aussi familier et direct avec les gens qui venait ici pour la plupart des mangemorts pas très recommandable mais c'était ainsi qu'il c'était fait sa place en n'ayant peur de personne et en montrant qu'il n'était pas une petite chose faible qu'on pouvait manipuler ce qui était courant dans ce genre de monde là ou l'envie d'avoir le plus de pouvoir et de personne à sa disposition faisait saliver tout un tas de personne son patron en premier d'ailleurs, un sale type ayant user de l'argent de papa pour pouvoir avoir son affaire à peine sortie de Poudlard.

Et il se contenta de faire bouger sa baguette pour faire nettoyer les verres et qu'il soit essuyer sans que cela ne le fatigue de trop la magie étant une bonne aide dans ce genre de boulot enlevant tout un tas de tâche au sorcier et il était bien placé pour le savoir il connaissait parfaitement ce travail du côté moldus de la force une partie de sa famille s'y trouvant.
Revenir en haut Aller en bas
PARTISAN DES MANGEMORTS
Silvius Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 71 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Mer 25 Juil - 2:11
silvius callaghan + lenzo calderon

 PRÉNOM NOM PERSO1 ⊹ PRÉNOM NOM PERSO2  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Comaéthylic, un jeudi soir, la base pour ce très cher Callaghan qui y venait depuis des années maintenant. Il appréciait cet endroit où il pouvait se retrouver à boire quelques verres avec des collègues. Mais le jeudi était réservé à son moment particulier avec l’une des jeunes femmes du bar : Jessica. Une jeune femme blonde qui devait être dans la mi-vingtaine. Le mangemort n’était pas le genre de personne à entretenir des relations dites ‘normales’ avec les femmes. Il n’était pas un romantique. Et comme il le disait souvent, à son âge, il n’avait pas envie de s’embêter avec une femme. Non, venir, payer, et profiter le temps d’une heure lui suffisait amplement. Il avait développé cette petite habitude depuis maintenant quelques années, quelques mois après que sa femme se soit barré. Il n’était pas vraiment à plaindre, de toute manière. Ainsi l’homme était arrivé tranquillement. Il s’était installé au comptoir histoire de boire un verre avant de passer à sa petite gâterie de la semaine. Le bar n’était pas si désert que cela pour un jour de semaine. En effet, Callaghan avait croisé Travers, l’un de ses collègues, en pleine discussion avec l’une des filles de joie. Plus loin, dans un coin un peu plus sombre, se trouvait un groupe de jeunes d’une vingtaine d’année, surement entré par curiosité, ou de par le résultat d’un pari stupide entre amis. A peine fut-il arrivé qu’il fut salué par un tenancier : Lenzo Calderon. Callaghan le connaissait bien, déjà pour être ici assez souvent, mais également parce que celui-ci travaillait pour ce même bar depuis maintenant une bonne dizaine d’année. Les deux hommes se voyaient donc assez régulièrement. Lui était un habitué, et ici, les travailleurs prenaient soin des gens comme Callaghan qui laissait tout de même pas mal d’argent à la maison. Il lui demanda s’il avait déjà eu son moment avec Jessica, histoire de savoir s’il devait aller la voir pour récupérer l’argent. Il en profita d’ailleurs pour faire une petite blague. Lenzo avait toujours été ce genre de personne assez familière. Il n’avait rien contre cela évidemment, mais lui n’utilisait pas ce langage. Mais il avait l’habitude de ce genre de familiarité ici. Callaghan lui offrit un léger sourire avant de répondre à son interpellation. « Pas encore, je viens tout juste d’arriver. Pourrais-tu vérifier pour moi que Jessica soit bien libre ? » Demanda l’homme. Il ne changeait rarement, et demandait toujours la même femme.

Ensuite, l’homme au comptoir lui demanda donc ce qu’il voulait bien boire ce soir. Evidemment, Callaghan était bien du genre à beaucoup consommer quand il venait ici. Il alliait ses deux passions : se taper des prostitués et boire un peu trop d’alcool. « Un whysky old fashioned ce soir, si tu veux bien, mon garçon. » Demanda l’homme poliment. Il regarda ensuite par-dessus son épaule, ayant entendu la porte s’ouvrir. Rien d’intéressant, l’homme qui venait d’entrer ne lui semblait pas familier. Il reporta donc son attention sur le jeune homme. « Vous avez reçu un peu de chaire fraiche ces derniers temps ? » Demanda-t-il pour faire la conversation. Même s’il avait l’habitude de toujours commander la même fille, Callaghan aimait bien se renseigner sur les nouvelles arrivées. Il n’y en avait pas eu depuis un petit moment selon ses souvenirs. Mais il savait que le propriétaire aimait bien renouveler les jeunes femmes pour qu’il y en ait pour tous les goûts.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
if you're going to try go all the way
How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Jeu 9 Aoû - 2:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Retrouvé des têtes connus à son comptoir le mettait toujours en joie avec certain plus besoin de se méfier ou de faire attention à sa méthode de faire ils le connaissaient et lui les connaissaient tout était plus simple, il devait prendre plus de pincettes avec les nouveaux de peur d'en croiser un avec de vilaines intentions. Callaghan était un habitué et un habitué avec tout un tas d'habitude la même fille, le même soir, et un choix restreint de boisson comme si cette routine du jeudi lui tenait grandement à coeur et était importante dans sa semaine, enfin ça devait l'être sinon il ne viendrait pas aussi régulièrement. Avec lui Lenzo était familier au possible alors que le type faisait froid, presque fou et dangereux quand on l'observait mais ils c'étaient apprivoisé au fur et a mesure du temps même si le plus vieux restait toujours plus correct dans sa manière de parler que le plus jeune il ne le reprenait pas et saisissait bien ce qu'il voulait lui dire vu qu'il lui répondait toujours juste.
" Parfait alors le verre puis la fille c'est un bonne ordre aussi ça. Je vais vérifier ça pour toi"
Et il quitta son client deux petites minutes le temps d'aller voir la demoiselle en question et de l'envoyé se pomponner un peu pour pouvoir satisfaire au mieux son client chouchou après tout un type qui revenait toujours voir la même gonzesse ça créait des liens, puis il revint derrière son bar.
" Elle se prépare pour toi, elle sera libre dans une vingtaine de minute"
Et il s'occupa de lui préparer son verre restant ainsi près de lui pour pouvoir faire la conversation il adorait ça papoter avec les clients sinon il aurait choisit un tout autre métier ou il n'aurait pas tenu autant de temps dans cette branche là surtout qu'ici les clients n'étaient pas des tendres et Lenzo avait subit pas mal de chose avant d'obtenir sa place et le respect allant avec.

"Et voici le whisky pour monsieur"
Lenzo posa le verre devant Silvius et sourie en entendant la question suivante, la chaire fraîche le bar n'en manquait pas et le barman ne savait pas comment le patron se débrouillait pour toujours en trouver et que personne ne s'enfuit même si certaine avait déjà essayer et en avait payer le prix.
" Oui cinq nouvelle filles sont arrivée en début de semaine je sais pas où le boss les trouvent mais visiblement y'a de la viande fraîches à rabattre facilement et pas des moches bon je sais pas trop ce qu'elle val encore vu qu'il faut le temps qu'elle se fasse leur clientèle mais les premiers retour n'était pas mauvais non plus"
Alors que la plupart des nouvelles n'étaient pas prostitué avant de tomber ici souvent c'était des camés prête à tout accepter pour pouvoir se payer une dose à la fois triste et pathétique aux yeux de Lenzo qui ne comprenait pas qu'on puisse tomber si bas.
" Envie d'en tester une nouvelle pour changer ?"
Il pouvait bien en avoir deux en même temps si l'envie lui en prenait et il pourrait voir de ses propres yeux si les nouvelles était faite pour ça ou si elle n'allait pas appâter de client et donc énervé le boss.
Revenir en haut Aller en bas
PARTISAN DES MANGEMORTS
Silvius Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 71 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Sam 15 Sep - 0:14
silvius callaghan + lenzo calderon

 PRÉNOM NOM PERSO1 ⊹ PRÉNOM NOM PERSO2  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Ainsi, Silvius Callaghan se trouvait donc à son bar préféré comme tous les jeudis soirs attendant patiemment de pouvoir retrouver l’une des femmes qu’il payait pour sa présence. Il n’était plus un jeune oiseau, et se fichait totalement de trouver l’amour. C’était un but qu’il avait depuis longtemps abandonné. Mais il n’en restait pas moins un mâle qui avait des envies, et quoi de mieux que de payer une professionnelle pour les assouvir. On l’avait bien accueilli ici. En effet, c’était la moindre des choses étant donné le fric qu’il balançait dans ce commerce. Il était tout de même un régulier, alors il fallait bien quelques bonus. Il ne loupait jamais un jeudi, c’était sa routine, son envie de la semaine. L’un des tenanciers prit sa commande. Un whisky, comme d’habitude. Il y avait des choses qui ne changeraient donc jamais. Le jeune espagnol l’abandonna donc quelques instants pour préparer son verre avant de revenir quelques minutes plus tard pour le lui donner. Tout en écoutant le garçon, Callaghan prit quelques gorgées pour se rafraichir. Délicieux. L’un de ses favoris breuvages, il ne se passait pas un jour sans qu’il n’en boive. Que ce soit le soir, près du feu, avec un bouquin, ou bien le matin, dans son café pour pouvoir bien se réveiller pour être en forme toute la journée. On lui annonça donc que sa ‘fille’ serait prête d’ici une vingtaine de minutes. Silvius acquiesça. Il se fichait pas mal de devoir attendre. Au contraire, il allait pouvoir déguster quelques verres en attendant, ce qui n’était pas non plus une mauvaise chose en soit.

Curieux, l’homme demanda donc quelques nouvelles à propos de possibles nouvelles recrues. Si certaines filles étaient présentes depuis des années, il y avait régulièrement du passage. Des jeunes, du sang frais qui venaient pour égayer les hommes. Si Callaghan préférait souvent ses petites habitudes, il voulait tout de même se tenir au courant des changements ici. Apparemment il y avait donc eu cinq nouvelles filles avec des retours pas mauvais. Intéressant. Silvius sourit en entendant la question du garçon. Il avait évidemment besoin d’un peu plus d’informations pour se décider à troquer sa friandise contre une nouvelle venue. Jess savait ce qu’il aimait, et ce qu’il fallait faire pour avoir de bons pourboires, pas sûr qu’on pouvait en dire autant de ces nouvelles. « Bonne question. Si je dois mettre de côté Jessica, il faut que ça en vaille la peine Calderon, tu me connais. Tu n’aurais pas quelques informations sur les nouvelles recrues ? Leurs forces ou leurs faiblesses ? Je ne les supporte pas timide ou peu sûre d’elles. Non j’aime quand elles ont de la poigne. »

Dit-il en rigolant, comme s’il venait de faire une blague totalement banale, et pas de parler de femmes comme si elles n’étaient que de simples morceaux de viandes. En soit, en travaillant ici, c’était ce qu’elles étaient : un simple corps vendu au plus offrant. L'homme but encore quelques gorgées de sa boisson avant de finalement recroiser le regard de Lenzo, et se risquer à lui poser une question sur l’expérience de ces demoiselles. « Et toi Calderon, tu les as testé les nouvelles ? » Demanda-t-il.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
if you're going to try go all the way
How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Mar 18 Sep - 17:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Servir ses clients et parler avec eux c'était son job, son truc , et même si la discutions tournait autours de femme utilisé comme viande pour des hommes payant afin de pouvoir les baiser, c'était clairement ça ici on ne parlait pas d'amour ou de bon sentiment simplement de désir et de sexe à l'état pur. Lui n'avait donc plus aucune pudeur vis à vis de cela parlant d'elle sans chercher à embellir la situation ou à rendre cela moins choquant pour les nouveaux venu ne sachant pas tellement ce qui se tramait derrière les murs du bar. Silvius lui était un habitué des lieux c'était un client assez sympa quand on savait passer outre son air renfrogné et ses remarques parfois, souvent, froide et acerbe une fois cette étape passer il était plus ouvert sans doute parce qu'il était ici dans son élément aussi entouré de mangemort et de nana dénudé pour son bon plaisir; il avait d'ailleurs commanda sa boisson et une nana qu'il voyait tout les jeudi et qui avait filé se faire belle certaine prenant sans doute vite goût à leur rendez vous régulier avec tel ou tel client. En tout cas Lenzo avait fait son job il avait prévenu la prostitué et avait servit la boisson à son client pouvant se permettre d'échanger avec lui et même de le taquiner un peu sur ses habitudes bien rodés quand il venait ici.
" On a le genre bébé vierge qui fait rêvé les dominateurs en puissance, donc celle pas réellement pour toi mais on en a aussi une nouvelle cette fille elle sent l'assurance et la poigne rien qu'à la regarder, je crois qu'elle ferait jouir un mec rien qu'en lui parlant tellement elle bonne et séductrice"
Et en plus elle était venue d'elle même ce qui la rendait sans doute moins réfractaire à tout un tas de chose ayant choisit de vivre de son corps et accepter qu'elle ne serait pas considérer comme une femme mais comme un objet de plaisir dans ce genre d'endroit ce qui ne semblait pas la déranger même si Lenzo ne la connaissait pas plus que cela lui ayant simplement parler une ou deux fois.

Sourire ultra bright et narquois le barman ne se gêna pas pour répondre à la question plutôt osé de son client.
" Que les plus belles et j'ai pris mon pied toute la nuit certaine sont réellement doué je comprend ainsi mieux pourquoi tant de monde est prêt à payer pour passer sous leur main d'experte en la matière"
Pour pouvoir s'assurer que les filles bossaient bien il fallait les tester c'était la méthode du tenancier et si il s'octroyait le luxe de se bloquait quelque gonzesses rien que pour lui la plupart était refilé à Lenzo qui ne rechignait pas à la tâche quel genre de mec disait non pour une bonne partie de baise avec une nana experte en la matière et puis il était libre comme l'air il ne faisait donc rien de mal ni t'interdit.
" Je dois en avoir fait plus que toi vu que tu prend toujours la même si l'envie te prend de changer je t'en conseillerait une ou deux même si je ne suis jamais passer sur la tienne alors je ne sais pas si je pourrais te donner mieux ou non"
Jessica ayant beaucoup de client il n'avait pas eut besoin de la testé ou de la former pour la mettre sur le droit chemin elle savait visiblement quoi faire et Silvius était sans aucun doute un des mieux placé pour le dire étant donné qu'il se la soulevait une fois par semaine.

Dans un autre bar, ils seraient sans doute passer pour deux gros porc a jeter dehors et à insulter mais ici ils étaient considérer comme correct encore n'étant pas insultant envers les demoiselles simplement cru.
" On parlerait alcool ou gâteau que ça serait la même mon vieux Silvius"
Il n'avait pas ce genre de conversation avec tout le monde seulement avec les habitués qu'il appréciait réellement même si il ne connaissait pas grand chose pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
PARTISAN DES MANGEMORTS
Silvius Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 71 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Lun 1 Oct - 20:39
silvius callaghan + lenzo calderon

 PRÉNOM NOM PERSO1 ⊹ PRÉNOM NOM PERSO2  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Ce sentiment d’être dans un endroit où l’on est à l’aise était quelque chose de bon pour Silvius. Il y avait bien longtemps que les soirées, seul chez lui ne lui convenait plus. La solitude ne lui allait pas bien au teint. Voilà pourquoi il venait dans cet endroit malfamé chaque jeudi de chaque semaine sans exceptions. Ici, on le connaissait. Plus que simplement coucher avec Jessica comme à son habitude, il voyait du monde, pouvait parler à des collègues du groupuscule, ou même des anciens collègues du ministère qui s’y rendait également, parfois. C’était l’un des serveurs, un espagnol assez sympathique qui était venu le servir, tout en lui faisant un peu la discussion. D’abord quelques politesses, puis après lui avoir servi un whisky, ils en vinrent au sujet : les demoiselles sur le menu. Certes il prenait toujours la même depuis des années, mais une lueur de curiosité apparut sur son visage lorsqu’on commença à lui parler d’un nouvel arrivage. Jess savait exactement ce qu’il fallait faire pour le satisfaire. Cela valait-il donc le coup de changer pour un soir pour de la chaire fraiche ? Il n’y avait surement pas trop de mal à poser quelques questions avant de prendre sa décision finale. Il voulait donc quelques informations sur les nouvelles recrues (forces et faiblesses). Callaghan avait un type spécial en tête. Certains clients les aimaient jeunes, fraiches, et presque ‘vierge’, mais ce n’était pas son cas. Il ne supportait pas les gamines timides qui mettaient du temps avant de venir à lui. Il les aimait sûre d’elles, capables de prendre des initiatives, et prendre le contrôle. Plutôt intéressant comme configuration venant d’un homme qui était assoiffé de pouvoir.

Ainsi Calderon commença à lui expliquer ce qui était arrivé. L’une des filles était plutôt un bébé. Non cela ne lui conviendrait certainement pas. Quand il s’agissait de sexe, étrangement, lui n’avait pas besoin de montrer sa dominance et supériorité. Ca, il préférait le faire pendant des séances de tortures psychologique et physique, donc sur des victimes, et pas sur ses friandises du jeudi soir. Mais apparemment, dans le lot de nouvelle, il y avait tout de même une jeune femme avec de la poigne, de l’assurance. Intéressant. L’homme était donc soudainement intéressé par cette fameuse fille. « Mmh intéressant. Met la moi de côté, tu as attisé ma curiosité pour le coup. Elle est plus chère que Jessica ? » Pas qu’il soit près de ses sous, c’était juste une petite curiosité. Généralement les plus chers, étaient les meilleures.

Finalement, pour continuer de faire la discussion, Callaghan demanda au jeune homme s’il avait testé quelques uns de ces filles. Il lui répondit avec un sourire, décrétant qu’il n’avait essayé que les plus belles. De son point de vue, certaines étaient réellement douées. C’était plutôt bon à savoir, en fin de compte. « Et puis quand tu payes, tu sais à quoi t’attendre, tu sais pourquoi tu es là. Facile et pratique. » Dit l’homme. Oui lui ne faisait pas les bars pour trouver des jeunes femmes. Non il avait passé cette période depuis très longtemps. Car clairement, construire quelque chose avec une personne du sexe opposé ne l’intéressait pas le moins du monde. Non, il ne voulait pas avoir une femme sur les bras. Il voulait simplement satisfaire des envies masculines. Et ici, il avait trouvé le parfait compromis. Callaghan apprit par la suite que le garçon n’était jamais passé sur Jessica, et ne savait donc pas s’il pouvait lui donner mieux ou pas. Oui, il prenait toujours la même, alors clairement Calderon devait en avoir testé plus que lui. « Tu devrais tester ses services. Tu imagines bien qu’il y a de bonnes raisons pour laquelle je la choisis toujours. C’est une vraie professionnelle en la matière. Une valeur sûre comme on dit. » Dit-il avec un sourire. Les deux hommes parlaient des femmes comme si elles n’étaient que des simples objets, de simples morceaux de viandes ici simplement pour satisfaire les hommes. Dans un sens, c’était clairement le cas. « On parle de friandises, cher Lenzo. Après tout, elles sont ici pour nous satisfaire, aussi bien que l’alcool. » Dit-il plutôt fier de lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
if you're going to try go all the way
How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Sam 6 Oct - 22:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Parler des filles comme de simple bout de viande était devenue une habitude pour Lenzo tout ses clients, enfin ceux payant pour avoir une fille agissait comme ça et cela lui avait apprit à parler ainsi. Il ne se gênait plus après tout les filles ici n'était aux yeux des clients que de simple bout de viande et il ne ferait pas changer les mentalité il n'était pas là pour cela en plus. Et puis Silvius n'était pas le pire dans sa façon de parler de filles du bar il était quand même assez respectueux dans le choix de ses mots alors que cela n'était pas souvent le cas des autres ce n'était donc pas une conversation dérangeante. Surtout que cela faisait partie du boulot de Lenzo qui devait trouvé des clients aux filles pour pouvoir les faire travailler et gagné de l'argent il devait donc en quelque sorte les vendre pour qu'elles puissent ensuite se faire leur réseaux d'habitué et ramener de l'argent au patron et à lui même qui touchait une commission sur chaque client étant donné qu'il était celui qui gérait les filles au quotidien en règle général. Lenzo avait donc parler des nouvelles que le boss avait mit sur le marché à savoir une fille dans le genre bébé vierge bonne pour ceux qui voulait à tout prix avoir le pouvoir et le dessus sur leur partenaire sexuelle et une femme plus âgée bien qu'encore jeune avec un caractère de feu et une poigne à en faire trembler certain, elle était douée, elle le savait et elle en jouait Lenzo pouvait en parler il ce l'était fait pour la tester et elle l'avait fait bander simplement en lui parlant ce qui n'arrivait pas souvent c'était le cas de le dire.

Son descriptif avait intrigué l'homme qui demanda à ce qu'elle lui soit mit de côté ainsi que le tarif qu'elle affichait c'était un bon indicatif les meilleures coûtant plus cher car la qualité devait être réservé à une clientèle elle aussi de qualité c'était ainsi que cela marchait même si le marché était des filles et du sexe.
" Je savais que celle ci allait t'intrigué. Je te la met de côté elle sera dispo quand tu la voudra, elle est plus chère oui 15 gallions de plus que le tarifs de Jessica mais elle est mieux notée et vu que ça va de paire"
Les notes des clients établissaient un classement pas connu des filles mais du patron et de Lenzo qui ainsi pouvait décidé qui travaillait le plus qui travaillait le moins, qui restait qui était remis à la rue c'était la dur loi du boulot et même si cela faisait sans doute d'eux des pourritures aucun n'avait de soucis de conscience pas plus que les hommes et femmes qui venait payer pour un petit plaisir sexuel.

Quand à la question de savoir si il en avait déjà testé il avait répondu à la positive n'étant pas du genre à mentir et puis il n'avait pas honte ici beaucoup payait pour se faire les filles ce n'était donc pas un fait à part entière que d'avoir couché avec l'un ou l'autre et lui en plus ne prenait que les plus belles.
" Pas de faux semblant avec les prostituée le client comme la fille connaissent les règles du sexe de l'argent pas d'attachement quelconque pas de soucis et de crise le bon d'une relation homme femme sans tout les problèmes à côté c'est la solution idéale"
En tout cas pour lui cela l'était pour le moment il ne se voyait pas encore se poser sérieusement avec une fille cela serait sans doute problématique au vu de ses activités qui n'était pas très correcte et moralement acceptable. Il était vrai qu'il n'avait jamais testé la jeune femme préférer de Silvius il ne pouvait donc pas savoir si il lui donnerait une place dans son top 3 de ses filles préférer.
" Je ne voudrais pas te piquer ta pouliche mais je penserais un jour à la testé il est vrai qu'elle doit être particulièrement douée si tu la redemande à chaque coup. Une fille présente depuis autant de temps est une forcément une valeur sûre elle ne serait sans doute pas restée dans le cas contraire"
Après tout le patron ne gardait pas les filles qui ne marchait pas il n'allait pas nourrir et logée des nanas qui ne rapportait rien.
" Des friandises assez appétissantes quand même, et qui coûte quand même assez chère, et qui nous satisfait sans doute plus que n'importe qu'elle boisson"
Il pourrait sans doute se passer plus facilement d'alcool que de sexe et ce même si il n'était pas accro à la chose.
" Si tu devais choisir tiens sexe ou alcool ?"
Son choix à lui était fait mais peut-être que celui de son camarade n'était pas le même et savoir si il était un homme normal l'amusait toujours ses clients étant tous différent les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
PARTISAN DES MANGEMORTS
Silvius Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 71 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Sam 5 Jan - 22:32
silvius callaghan + lenzo calderon

 PRÉNOM NOM PERSO1 ⊹ PRÉNOM NOM PERSO2  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Son bar préféré. Ou plutôt son bordel préféré. Tranquillement assis au comptoir, l’homme discutait avec l’un des hommes qui menait la barque ici. Silvius était un régulier et il aimait être traité comme tel, il aimait qu’on le brosse dans le sens du poil, et qu’on essaie de le satisfaire par tous les moyens. Après tout, il dépensait tout de même pas mal d’argent dans cet établissement, alors s’ils ne voulaient pas perdre un très bon client, les tenanciers avaient plutôt intérêt à le prendre correctement. Silvius venait ici depuis des années. Le mardi, le jeudi et le samedi. Parfois d’autres jours. Le mardi et le samedi, il venait pour retrouver des collègues, et pour boire tout simplement. Le jeudi était réservé à ses soirées avec Jessica. Cette prostituée, il l’avait choisi la première fois qu’il s’était pointé ici et depuis, elle était devenue sa régulière. Il pouvait lui arriver parfois de changer mais c’était très rare. Après tout Jess savait exactement ce qu’il aimait, ce qui lui plaisait, et les techniques qu’il appréciait. Alors pourquoi changer quand on était sûr de la qualité ? Pourtant aujourd’hui, alors qu’il discutait avec Lenzo, il apprit qu’ils avaient eu une nouvelle arrivée de jeunes femmes. Dans la description qui lui fit faite, Silvius sembla apprécier l’une d’elle et demanda donc quelques informations supplémentaires. Selon l’homme, cette gamine était très douée dans tous les domaines. Pourquoi pas, ça ne ferait peut-être pas du mal de changer. A titre indicatif, l’homme demanda donc le prix. On lui indiqua donc qu’elle était un peu plus chère que Jessica. En soit, l’argent n’était pas un problème, mais cela était quand même intriguant pour un habitué. « Mmh intéressant qu’une nouvelle soit plus chère qu’une ancienne avec beaucoup d’expérience. Mais oui met la moi de côté, laisse moi avoir un autre whisky. »

Et oui même si c’était l’une des raisons principales pour laquelle il était venu aujourd’hui, l’homme n’en oubliait pas pour autant ses priorités. Et l’une d’elle était de se déshydrater correctement avant un effort physique. La conversation continua tranquillement. Curieux, Silvius lui avait demandé s’il avait déjà testé quelques uns des demoiselles. Et il lui répondit par la positive. Comme il le disait si bien, avec les prostituées, les relations étaient beaucoup plus simples, et moins prise de tête. La solution idéale, oui, surtout pour un type comme Silvius qui n’avait ni l’envie ni le temps de se trouver une femme. Et puis, pour être totalement honnête, l’homme avait compris depuis longtemps que l’amour n’était pas pour lui. Il était trop concentré sur sa petite personne et sur ses ambitions pour avoir quoi que ce soit à offrir à une femme. Le sexe était la seule chose qu’il voulait d’elles. Une façon de satisfaire des besoins vitaux et animaux, sans réellement se prendre la tête pendant très longtemps. Lenzo partageait le même avis que lui, mais Callaghan était bien plus vieux. A son âge, il était intéressant de voir qu’il n’avait pas le moindre espoir en l’amour. « Totalement d’accord. Après tout, c’est ce que nous recherchons tous. J’imagine qu’il serait compliqué pour vous, Lenzo, d’allier votre travail et une femme vous attendant gentiment à la maison. » Dit-il avec un sourire avec de reprendre une gorgée de son liquide.

Ils en revinrent finalement à Jessica, et l’homme ne pouvait s’empêcher de complimenter la femme qui lui donnait ce qu’il voulait depuis des années. Lenzo ne l’avait jamais testé, et Callaghan lui conseilla donc de le faire un jour puisqu’elle valait vraiment le coup. Comme il le disait si bien, quand une fille restait aussi longtemps, c’était qu’elle était une valeur sûre. Et Silvius n’allait clairement pas le contredire. « Particulièrement en effet. Si vous me la mettez à la porte un de ces jours, je serai très déçu, croyez moi. Personnellement j’ai autant besoin de ma boisson que de cette friandise. » Dit-il. Oui abandonner l’alcool serait compliqué pour lui. Et là Lenzo lui posa la question impossible. Celle qui méritait une bonne réflexion. L’homme but une gorgée avant de finalement répondre. « Compliqué. Mais je choisirais l’alcool. Il peut m’accompagner partout où je vais dans ma flasque. Et toi ? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
if you're going to try go all the way
How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Dim 27 Jan - 14:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Parler de fille avec Silvius était une habitude normalement cela tournait autours de Jessica la fille qu'il prenait tout le temps le jeudi pour une entrevue intime mais aujourd'hui les nouvelles était à l'honneur ou plutôt l'un d'entre elle qui a peine débarqué ici avait réussit à se faire sa place et avait reçu un tas d'éloge rendant la brunette spéciale ainsi ses tarifs étaient même plus élevé que ceux de beaucoup d'ancienne ce qui n'arrivait pas souvent les prix augmentant normalement avec l'expérience et le carnet de régulier de la fille celle-ci avait donc réellement un truc en plus et elle avait semblait-il piquer la curiosité de Silvius.
" On a tellement eut de bon retour pour elle et de demande qu'on a été obligé de s'aligner à certaines des plus anciennes pour qu'elle nous rapporte un max. Je te trouverais des créneaux je te ferais passer ses dispos à te prochaine venue et te la présenterais. Je te prépare ça"
Et il quitta deux seconde son client pour lui prépare sa boisson et la lui apporta c'était le meilleur côté de son boulot pouvoir discuter avec les gens sans prise de tête et sans faux semblant Silvius savait qu'il était un client important qui était bien traité par lui comme par le boss c'était clair et net pour les deux parties et cela marchait plutôt bien. Lenzo ne parlait pas aussi ouvertement avec tout le monde ils évoluaient dans un monde dangereux il ne fallait pas se voiler la face les gens ici était souvent des mangemorts ils étaient donc capable de torturer et de tuer si on était pas une personne appartenant au groupe qu'il appréciait et c'était une chose à toujours garder dans le coin de sa tête quand on parlait de soit. Les sujets restait donc souvent peu personnel dans une définition bien à eux du terme car là les deux hommes parlaient clairement de sexe car Silvius avait demandé au barman si il avait déjà lui même tester des filles ici et la réponse avait été positif les laissant partir sur une discutions des points positifs de le faire avec des femmes payer pour cela c'était une chose que beaucoup de gens condamnait et trouvait horrible décrivant même cela de viol car la femme n'était pas un objet que l'on pouvait prendre comme on le voulait mais ici tout le monde était conscient que les filles étaient payé et si certaine était contrainte devant quelque chose au boss la grande majorité était là de leur plein gré et n'était pas maltraité étant nourrie et loger par le boss si elle le désirait et les clients était tenue à certaine chose on ne torturait pas sans avoir l'autorisation de la fille, tout était fait pour que tout le monde trouve son compte les hommes avaient le sexe facile et sans contrainte extérieur en dehors de l'argent et les femmes gagnaient leur vies en prenant du plaisir c'était tout bénéf pour les deux parties.

" Il suffit d'accepter de dire qu'on ne veux pas tomber dans le côté traditionnel de la petite vie de couple qu'on nous vend comme obligatoire. Compliqué oui mais vous savez j'ai une petite femme qui m'attend à la maison mais vu qu'il s'agit de ma soeur jumelle j'évite les crises de jalousie, les complaintes sur mon nombre d'heure et elle ne me pose pas de questions sur ma vie intime c'est pour moi la vie parfaite"
Lenzo ne savait pas si il pourrait avoir une femme amoureuse de lui dans sa vie actuelle ou alors il devrait tomber sur une perle rare avec une ouverture d'esprit très large car il passait clairement les trois quart de sa vie ici à travailler entouré de femme physiquement très attirante et en plus il était dans un lieu considérer comme malfamé cela ne donnerait sans doute pas envie à une femme de s'intéresser à lui. Jessica revint dans la conversation son client lui demandant si elle l'avait testé elle et cela n'était pas le cas chose que lui conseilla de rattrapa l'homme qui lui faisait face et il savait de quoi il parlait depuis le temps qu'il se la faisait il était sans doute le mieux placé pour la vendre, mais Lenz' ne doutait pas après tout si elle était encore là après autant de temps c'était qu'elle était douée.
" Je ne pense pas qu'on le ferra de sitôt elle n'est pas encore trop âgée elle continue à avoir un tas de client régulier et des demandes de nouveau client c'est une bonne prostituée et on ne se sépare pas des bonnes pour votre plus grand plaisir."
Il lui posa une question assez complexe savoir si il choisirait le sexe ou l'alcool lui savait ce qu'il choisirait mais tout le monde ne pensait pas comme lui c'était donc toujours intéressant de voir d'autre point de vue.
" Je pense que je prendrais le sexe je suis somme toute plus accro au sexe qu'à l'alcool mais je comprend qu'on choisisse l'alcool on l'emmène partout on en prend quand on veut et ça ne parle pas c'est sans doute plus calme"
Bon dans quelques années son avis serait peut-être différent aussi après tout il était encore jeune et travailler par ses hormones.
Revenir en haut Aller en bas
PARTISAN DES MANGEMORTS
Silvius Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Briseur de sorts, puis chef de la brigade des Briseurs de sorts. Viré de son poste de prof à Poudlard. Actuellement sans emploi. J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 71 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Dim 3 Mar - 19:57
silvius callaghan + lenzo calderon

 PRÉNOM NOM PERSO1 ⊹ PRÉNOM NOM PERSO2  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Silvius trouvait cela assez intéressant qu’une nouvelle recrue soit plus chère qu’une ancienne. Après tout, les anciennes avaient tout de même prouvé leur valeur. Il ne pouvait pas parler de toutes les prostitués évidemment parce qu’il se contentait la plupart du temps de venir voir Jessica. Mais en ce qui concernait cette femme, elle valait l’argent qu’il investissait en elle. Pour ce qui était de cette fameuse nouvelle, non loin de critiquer ses atouts, mais il n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle valait, de ses qualités et ses défauts. Alors forcément, il se montrait un peu moins enclin à balancer de l’argent pour cette jeune femme. Mais la curiosité de l’homme allait sans doute l’emporter pour le coup, et il demanda donc au tenancier de la mettre de côté. Pour le moment, il voulait continuer à boire un peu. Il demanda donc un autre whisky. L’alcool était également l’une de ses passions, et très souvent il venait siroter son verre dans ce bar plutôt mal famé. Personne ne jugeait personne ici, et c’était sans doute ce côté qu’il aimait, le fait de pouvoir être tranquille sans que personne ne vienne l’emmerder. Ici il ne se risquait pas beaucoup à croiser des membres de l’ordre ou des ennemis qui voulaient sa peau. Lenzo lui expliqua finalement pour le prix de la nouvelle. Apparemment ils avaient eu beaucoup de bons retours sur elle. Les clients la demandé beaucoup et elle rapportait donc beaucoup d’argent. Cela tombait donc sous le sens. L’homme lui annonça donc qu’il essaierait de lui trouver une possibilité pour la prochaine fois qu’il se rendrait dans l’établissement. Ce soir, il passerait un moment avec Jessica comme tous les jeudis. On lui apporta finalement son deuxième whisky.

Si Lenzo et Slivius se connaissaient à cause de la venue de l’homme dans l’établissement, ils en restaient tout de même à des sujets plutôt triviaux parlant du business du sexe et des jeunes femmes qui travaillaient ici. Lenzo en avait essayé beaucoup apparemment. Tout comme Silvius il ne semblait pas être le genre de personne réellement attiré par une vie de couple dite traditionnelle. Les deux hommes en étaient donc venus aux points positifs de choisir des femmes et de payer pour avoir des relations sexuelles. Pour Silvius c’était une évidence, et cela ne le dérangeait absolument pas de dépenser son argent de cette manière. Dans cet établissement, il trouvait son compte et en avait pour son argent, c’était tout ce qui comptait au final, n’est-ce pas ? De toute façon pour Lenzo il semblait compliquer d’allier ce genre de métier et une vie de famille traditionnelle. Du moins, c’était ce que le vieil aigri supposé. Quelle femme accepterait ce genre de chose ? Visiblement, Silvius avait tout de même vu juste puisqu’il n’avait pas de femme chez lui. Pour autant, le garçon semblait plutôt optimiste sur cette possibilité tant que les deux parties étaient d’accord. C’était un point de vue en effet. « Je suppose qu’avec ce genre de métier, tomber dans le côté traditionnel semble compromis. Se prendre une femme, c’est se mettre les menottes. Mon divorce a été la plus belle décision de ma vie. » Répondit-il avec un sourire en coin. Pour son ex-femme, cette décision avait surement été encore meilleure que pour lui.

Silvius avait définitivement tracé un trait sur une quelconque vie amoureuse. Il n’en voulait pas, et ça ne l’intéressait pas. De toute façon, à son âge et vu sa réputation, la femme en question devrait être complètement malade pour s’engager dans une telle histoire avec un homme comme lui. Silvius finit par demander à son camarade s’il avait déjà testé Jessica. Et il lui apprit que non. Il devrait vu comment elle était douée pour la chose. Ce n’était évidemment qu’un conseil, l’homme faisait clairement ce qu’il voulait ici. Silvius n’avait clairement pas envie que Jessica soit mise à la porte de sitôt. Mais Lenzo le rassura. Cela ne risquait pas d’arriver sur le court terme. « Tant qu’une femme rapporte de l’argent, autant la garder en effet. » Répondit-il avant de reprendre une gorgée de son whisky. Lenzo lui posa une question plutôt compliqué, s’il devait abandonner le sexe ou l’alcool que choisirait-il ? Pour Silvius c’était réellement le choix de l’impossible. Il avait tout de même besoin des deux pour vivre. « Vous êtes jeune et fougueux, cela semble plutôt logique. Mais croyez moi, un jour vous vous réveillerez en découvrant que votre vie a filer sous vos yeux. Et ce jour-là, l’alcool sera celui qui vous accompagnera. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
if you're going to try go all the way
How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
NEUTRE
Lenzo E. Calderon
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Gryffondor J'ai posté : 42 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 149 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 de quoi tu me cause toi ? . Je suis un aventurier : On peut me blesser je reste toujours beau gosse de toute manière A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  Hier à 22:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A votre service mais pas trop

ft Silvius Callaghan | Lenzo Calderon

Quand on travaillait dans un lieu tel que celui où se trouvait les deux hommes on ne parlait pas vie de famille, enfant et boulot, on parlait argent, sexe facile, alcool, c'était moins risqué pour eux même si c'était sans doute des sujets qu'on abordait moins facilement dans la vie de tout les jours, le bar était un endroit hors norme tout ceux venant ici le savait, ici on était libre de s'envoyé en l'air avec une des filles prévues à cet effet, libre de parlementer des heures durant de torture et de guerre sans être regardé de travers ou sans risquer de se faire balancer et arrêté, ici les sujets n'étaient pas normaux. Et c'était pour ça que Lenzo parlait avec Silvius, un de ses plus fidèle client des nouvelles putain qui avait été embauché pour gonflé les rangs et offrir de nouvelle possibilité aux hommes les utilisant, il fallait dire que c'était une nouvelle de choix on avait pas souvent des petites jeunes qui en quelques temps à peine devenait des têtes d'affiche très prisé et très cher c'était rare et Silvius se devait de tester, tout comme Lenzo l'avait fait ne se privant pas pour s'envoyé en l'air avec cette douce beauté qui savait y faire dans un lit avec un homme, son visage doux tranchait nettement avec son côté rebelle une fois la porte refermer et cela faisait sensation.

Pour Lenzo son job était le lieu parfait ou avoir le sexe dont il avait besoin, sans avoir d'attache, sans devoir lié une relation et supporter tout les mauvais côté de celle-ci, il était barman dans un lieu sombre, il passait son temps ici et il ne pouvait géré une femme et ses besoins quotidien en sortant de son travail, avoir le droit à des questions sur tout et rien, devoir se justifié si il rentrait tard et ne s'envoyé en l'air qu'avec une seule femme pour le restant de ses jours cela ne le faisait pas rêvé, peut-être qu'un jour cela serait le cas, ou qu'il regrettera son choix dans ses vieux jours mais pour le moment il se plaît dans sa vie ou sa seule fidélité est envers sa soeur jumelle l'amour de sa vie. Silvius était plus âgé il avait tenter l'expérience du mariage et il avait divorcé traversant cela comme une délivrance c'était le signe que tout le monde n'était pas fait pour la même vie et si la plupart des êtres humains courrait après le mariage et les enfants passer vingt ans tout le monde n'en avait pas besoin pour être heureux et cela rassurait Lenzo qui se sentait parfois à part du monde, trop parfois.
" J'ai clairement pas fait le bon choix oui pour tout ce qui est tradition. J'aime les menottes dans certaine situation mais au quotidien je ne pourrais pas le supporter j'ai toujours été un électron libre cela faisait peur à mes parents d'ailleurs alors je ne me vois pas m'enchaîner à quelqu'un de mon plein grès cela serait idiot de ma part. Oh vous vous êtes fait prendre au jeu du mariage Silvius ? Combien de temps avez vous été emprisonné ?"
Il ne savait pas que l'homme avait été marié il l'avait toujours vu libre se sautant sa prostituée préféré ne le connaissant pas avant d'arrivé dans ce bar.

Et les deux continuèrent à parler femme, et plus particulièrement de Jessica femme que Lenzo n'avait jamais testé elle était déjà embauchée quand il était arrivé et lui avait tendance à se faire les nouvelles pour les rodée, les testée et savoir à qui les proposer ensuite, les anciennes il n'en avait pas toucher beaucoup même si il les pensait bonne étant donné qu'elles restaient et gardait leur client de nombreuses année Silvius en étant la preuve.
" C'est toute à fait notre façon de pensé ici on ne jette pas les gens sans raison valable. Nous ne somme pas des monstres malgré ce qu'on croit de nous au dehors"
Quand à la question posé par le plus âgé la réponse avait fusé pour Lenzo jeune homme de vingt huit ans ce n'était pas compliqué il prenait encore le sexe lui reposer la question dans vingt ans lui donnerait peut-être plus de matière à réflexion et son choix pourrait être tout autre. Et il comprenait que pour Silvius plus âgé que lui avec une expérience de vie plus longue et différente de la sienne la réponse ne soit pas la même, ou que le choix ne soit pas aussi instinctif que celui de Lenzo.
" Un jour oui je choisirais sans doute l'alcool pour le moment je suis encore assez jeune et en forme pour choisir le sexe mais on évolue c'est la vie qui veut ça et on ne passe pas tous par les même étape au même moment de nos vies certain partirait en choisissant déjà l'alcool en étant tout jeune d'autre bien âgé continuerait à prendre le sexe. Nous faisons notre temps sur cette terre elle évolue et nous on file droit vers la mort c'est le cycle qui nous attend et si l'alcool peu nous aider à appréhender cela de la meilleure façon possible autant en profité"
Lui voyait ça comme ça encore une fois c'était son point de vue personnel et il n'obligeait personne à pensé de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Silvius/ A votre service mais pas trop  
Revenir en haut Aller en bas
 
Silvius/ A votre service mais pas trop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» fargrim a votre service ?
» Frantz, LSM, à votre service.
» Tailon Delmo, A votre service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: L'allée des embrumes :: Chez Comaethylic-
Sauter vers: