AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Minerva * I'm just sick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Minerva * I'm just sick  Mer 20 Juin - 13:54
Elle ne savait pas ce qui lui prenait, elle n'avait jamais été sujette à ce genre de pensées, de mal être. Jamais Aleksandra n'avait manqué de confiance en elle. Jamais elle n'avait pensé qu'elle pourrait un jour se regarder dans la glace et ne pas se sentir jolie. Cela ne s'était pour ainsi dire jamais produit et la jeune femme ne comprenait pas ce fait. Elle ne comprenait pas pourquoi soudainement elle n'avait plus l'impression de plaire, seulement parce qu'Anthyme ne s'intéressait pas à elle. Elle ne comprenait pas où était passée sa belle assurance, elle qui disait à Allison qu'il fallait absolument se moquer du jugement des autres, tant que l'on sait ce que l'on vaux. La demoiselle n'a plus aussi fière allure, maintenant que c'est elle qui perd en confiance, maintenant que c'est elle qui ne se sent pas très bien.

La journée de cours devrait commencer dans un peu plus d'une demi heure et la demoiselle, ses affaires de classe sous le bras, quitte la grande salle sans avoir avalé grand chose, laissant ses amies derrière elle. Rapidement, la sixième année rejoint le cinquième étage, où elle va avoir cours, mais atteint finalement les escaliers qui mènent au sixième. Précipitamment, la rouquine rejoint les toilettes des filles situés à cet étage et qui remplacent les anciens, désormais hantés par Mimi Geignarde. Entrant dans une cabine, Alexandra observe l'eau, penchant la tête au-dessus de la cuvette. Peu fière, comme c'est toujours le cas depuis qu'elle a commencé à faire ça, la demoiselle essaie de se faire la plus discrète possible.

Enfin, elle sort et se dirige vers le lavabo pour se rincer un peu. Regardant son reflet dans le miroir, la jeune femme note son air fatigué et attrape un papier pour essuyer l'eau qu'elle a encore un peu sur ses lèvres. Elle s'arrache à cet échange de regard avec son double, avec cette impression d'être en train de se juger. Aleksandra s'apprête à sortir de la pièce, mais n'a pas le temps qu'atteindre la porte qu'elle suspend son geste en remarquant un détail, resté inaperçu jusque là. Une silhouette aux cheveux longs qui l'observe. Ainsi, elle remarque la présence dans les sanitaires, d'une autre personne, d'une jeune femme, qui ne devait pas penser que Robinson, élève vélane et envié, pouvait avoir ses coups de mous et ne pas toujours être la jeune femme si sûre d'elle qu'il paraissait.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 


Dernière édition par Aleksandra E. Robinson le Dim 23 Sep - 2:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Jeu 6 Sep - 18:35
Une tartine de confiture à la fraise et un bol de thé vert à la menthe. Voilà ce que mangeait Minerva au petit-déjeuner habituellement. Ce n’était pas beaucoup mais cela lui suffisait amplement à tenir jusqu’au repas du midi. Elle avait toujours eu un appétit de moineau. Elle buvait une gorgée de son thé quand elle entendit de nombreux bruissements d’ailes lui annonçant l’arrivée des hiboux apportant le courrier. La professeure de Métamorphose n’y jeta même pas un regard, elle savait qu’elle ne recevrait aucune lettre. En revanche, elle regardait les visages des élèves, surtout les plus jeunes, s’illuminer quand ils recevaient un colis venant de leur famille. Alors que son regard balayait les quatre grandes tables de la Grande Salle, la fière sorcière put remarquer qu’une jeune fille, une Serdaigle, quittait toute seule la salle. La directrice adjointe ne s’en soucia pas plus que cela, ce n’était pas la première fois qu’un élève quittait rapidement le petit-déjeuner pour aller chercher quelque chose dans leur dortoir pour un cours, pour faire vite fait des devoirs oubliés ou faire elle ne savait pas quoi d’autres. Elle reporta son attention sur le reste de la salle. Mauvaise idée. Elle aurait dû regarder les hiboux. En effet, un vieil hibou, fatigué par son long voyage, volait de plus en plus bas. Assez bas pour qu’il atterrisse sur la tête de l’Ecossaise. Paniqué, le hibou se mit à bouger et se coinça les pates dans les cheveux de la sorcière. Albus et le Tristan Allister, professeur de Soins aux Créatures Magiques, parvinrent à calmer l’animal et à le déloger de là.

Maintenant, Minerva n’avait qu’une seule solution, elle ne pouvait pas aller en cours aussi décoiffée. Elle devait refaire son chignon. Elle quitta la Grande Salle. Dans une demi-heure, elle avait rendez-vous avec Albus Dumbledore dans une salle vide du sixième étage. Des élèves y auraient découvert quelque chose de louche et ils devaient s’assurer que ce n’était rien de grave et si les propos étaient vrais. Elle décida donc d’aller dans les toilettes du sixième étage afin de se recoiffer. Elle rentra dans les toilettes, vides à cette heure de la journée, et détacha ses cheveux. Alors qu’elle commençait à démêler ses cheveux, la professeure entendit un drôle de bruit en direction des toilettes. Elle s’approcha doucement afin de ne pas faire de bruit et de ne pas se faire remarquer et attendit patiemment que la personne sorte pour savoir qui était à l’intérieur. Elle vit cette personne sortir, et aller près des lavabos pour se rincer le visage et se regarder dans le miroir. Au moment où elle s’apprêtait à partir, elle remarqua la présence de la directrice adjointe. Minerva la fixa sans dire un mot, attendant que son élève se justifie et après elle questionnera et ferait en sorte de l’aider.

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Jeu 6 Sep - 21:37
La jeune femme n'avait pas prévu de se retrouver face à son professeur dans les toilettes, surtout en considérant ce qu'elle venait de faire. La bleu et bronze n'en mène pas large alors qu'au fond d'elle, elle sait que c'est mal, que ce n'est pas raisonnable, qu'elle ne doit pas laisser cette part d'elle parler et qu'elle doit reprendre le dessus. Seulement, ce genre de maladies, c'est plus compliqué que le fait de savoir que l'on ne devrait pas. Il faut passer outre l'image que l'on a de soit, c'est le plus difficile. Aleksandra était dans une période ingrate de la vie il faut le dire, celui de l'adolescence ou les évidences étaient déformées, où la réalité prenait une autre dimension. Elle avait mit les deux pieds dans ce mal de son âge, dans les travers de son temps. Mais face à son professeur de Métamorphoses, elle ne se sent pas d'attaque à avouer tout ça. Et puis... que pourrait-elle dire de toute façon ? Elle a conscience que ce n'est pas bien, mais elle n'a pas conscience d'être malade.

«- Pro... professeur, vous allez bien ?» demande la sorcière, l'air de rien, en voyant la chevelure de son professeur en piteux état.

Mais elle sent sur elle le regard plein d'interrogations de son professeur et elle sent bien qu'elle ne va pas vraiment pouvoir se défiler, malheureusement, qu'elle va devoir parler. Mais elle est une serdaigle, de l'intelligence, elle en a à revendre, de l'imagination, également. La capitaine de l'équipe de quidditch peut bien trouver une excuse à ce que son professeur vient d'entendre.

«- Je me sentais un peu barbouillé ce matin, j'imagine que quelque chose n'est pas bien passé au petit déjeuner.» printemps la vélane en croisant les doigts pour que cette excuse suffise au professeur.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 8 Sep - 13:25
La professeure de Métamorphose n’avait pas non plus prévu de se retrouver face à une de ses élèves, alors que tout le monde était en train de finir son petit-déjeuner dans la Grande Salle. Cela se voyait à la tête de la jeune fille, qu’elle ne s’était pas du tout attendue à croiser quelqu’un, membre de l’équipe enseignante ou peut-être simple élève. Minerva pensait avoir deviner ce que faisait la Serdaigle avant son arrivée dans les toilettes, elle pensait l’avoir deviné à travers les bruits qu’elle avait entendu et elle pouvait comprendre que Aleksandra ne veuille pas croiser quelqu’un juste après un moment…. Disons… pas vraiment glorieux. Peut-être que la directrice adjointe s’était complètement trompée, même si elle en doutait.

Aleksandra sembla choquée par l’état des cheveux de Minerva. C’est vrai que c’était très rare de ne pas les voir attachés dans un stricte chignon et encore plus à ce point décoiffés. C’était aussi vrai que la jeune fille n’avait pas assisté à la scène dans la Grande Salle, et ignorait qu’un hibou s’était coincé les pattes dans la chevelure de sa professeure. La Serdaigle demanda donc à la vieille sorcière si tout allait bien.

« Oui, rien de grave, Miss Robinson. »

Le regard de Minerva se posa sur Aleksandra, plein d’interrogations, de questions qu’elle ne poserait pas afin de ne pas brusquer son élève, mais son regard n’était pas en train de la juger, aucunement, il voulait juste aider et mettre en confiance. Finalement, la jeune fille finit par avouer que Minerva ne s’était pas trompée dans les bruits qu’elle avait entendus car la Serdaigle ne se sentait pas bien depuis ce matin, peut-être quelque chose de mal digéré pendant le petit-déjeuner.

« C’est possible si seulement cela ne s’était pas produit que ce matin. »

Minerva avait plusieurs fois remarqué que la jeune fille quittait la Grande Salle en plein milieu du petit-déjeuner, après n’avoir pas mangé grand-chose. Au début, la professeure pensait juste qu’elle avait oublié quelque chose ou avait autre chose à faire, mais au vu de ses découvertes de ce matin, un autre chemin mental se dessina dans son cerveau, elle comprenait mieux et souhaitait aider du mieux qu’elle pouvait son élève, si cette dernière acceptait qu’on lui tende une main pour l’aider.

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 8 Sep - 17:55
La jeune femme se sent prise au piège alors qu'elle essaie de se justifier face à la directrice adjointe, quand au fait qu'elle se trouve actuellement dans une situation délicate que son professeur pourrait mal interpréter... Ou trop bien interpréter, justement. La demoiselle voudrait que cette discussion n'ait pas lieux, que son professeur ne soit pas venu dans ces toilettes justement et ne l'ait pas croisé à ce moment précis. L'étudiante voit bien, en prime, que l'enseignante en métamorphose ne croit pas une seconde à ce qu'elle lui raconte. Cette dernière souligne d'ailleurs le fait qu'elle a remarqué que cela arrivait régulièrement. Alexandra cherche un nouveau bobard, alors, à servir à son professeur pour se justifier là-dessus.

"- Oh, ça... C'est seulement que le matin j'aime bien relire mes leçons avant d'aller en cours, alors je ne reste jamais longtemps à table et je me dépêche d'aller relire mes notes une dernière fois, au calme." indique l'étudiante en passant nerveusement une main dans ses cheveux. "C'est que j'aurais les ASPICs à la fin de l'année, je dois absolument les préparer convenablement si je ne veux pas les rater." poursuit la jeune femme.

Ce n'était qu'un demi-mensonge de la part de l'étudiante en bleu et bronze après tout, car sa réussite scolaire est réellement au centre de ses préoccupations la plupart du temps. La jeune femme, après tout, ne tient pas à connaître le même sort qu'Isidore, un aiglons qui avait redoublé et fait honte à la maison, si bien que quelques élèves s'en prenaient à lui depuis la rentrée, une situation qui ne devait pas être facile pour ce dernier. La jeune femme espère donc jouer sur les principes de son professeur et son amour de l'érudition pour s'en sortir ce coup-ci, priant Merlin que son professeur croit à ses dires cette fois, alors qu'elle ne sait pas comment se sortir de cette situation.

"- Que vous est-il arrivé ?" questionne alors la rouquine en espérant faire diversion.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 8 Sep - 23:56
Minerva ne pensait pas avoir mal interprété la scène qui s’était déroulé sous ses yeux. Il n’y aurait eu que les bruits qu’elle avait entendus, elle aurait pu douter, mais malheureusement pour la jeune fille, ou peut-être plutôt heureusement, même si elle ne le pensait pas, ces bruits assimilés à d’autres pièces du puzzle donnaient du sens à ce que pensait la professeure de Métamorphose. Chaque événement isolé n’avait pas vraiment inquiété la vieille sorcière, mais une fois qu’elle les assemblait tel un puzzle, le résultat devenait vraiment plus inquiétant. L’apparition des cernes sur le visage de la jeune fille, la disparition de son air confiant, le fait qu’elle ne mangeait presque plus, et maintenant les vomissements… cela commençait à faire d’éléments allant dans le même sens.

Mais Aleksandra ne voulut sûrement pas tout avouer à sa professeure de Métamorphose, ce qui était totalement compréhensible. Elle racontait que le matin, elle quittait aussi tôt la Grande Salle pour réviser afin d’être prête pour les ASPIC à la fin de l’année. Minerva était heureuse d’apprendre que son élève se souciait autant de sa scolarité, mais aussi inquiète, autant se soucier ne pouvait pas être bon. Malheureusement pour la jeune fille, le fait qu’elle ait essayé aussi rapidement de changer de sujet en s’inquiétant une nouvelle fois de l’état de sa professeure mit la puce à l’oreille de la plus vieille sorcière. Elle tenait autant à faire diversion pour une bonne raison, non ?

« Miss Robinson, ce n’est rien de grave, juste un problème avec un vieux hibou. Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi mais plutôt de vous, Miss Robinson. Votre désir de réussir votre diplôme est noble, cependant, votre santé reste le plus important. Les repas sont faits pour être mangés, la nuit pour être dormies et d’autres créneaux sont prévus pour les études. Mais je pense que vous ne m’avez pas tout dit, ai-je tort ? demanda calmement la professeure. »


I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Dim 9 Sep - 2:36
La jeune femme croise le regard de son professeur et remarque le doute dans celui-ci, mais elle ne peut pas dire de quoi elle souffre, elle ne peut pas confirmer que ces visites dans les toilettes sont plus régulières qu'elle ne le laisse entendre. La demoiselle n'a pas réellement conscience d'être malade, ou de la profondeur de sa maladie. Tout ça la dépasse un peu alors que la jolie rousse n'a jamais eut de problèmes de ce genre avant... très récemment, dans le fond. Elle n'a pourtant jamais manqué de confiance en elle jusqu'ici, et elle est une vélane, l'une des femmes le moins en droit de douter de son potentiel séduction, de son physique.

L'enseignant, rapidement, félicite la demoiselle sur son envie de réussite mais elle sent bien, dans le fond, que le professeur McGonagall n'est pas tout à fait convaincue par ses dires, ce que cette dernière ne tarde pas à confirmer comme elle suppose que son étudiante ne lui a pas tout dit. Cette dernière baisse la tête alors que la sous-directrice vient justement de citer le fait qu'il y a un temps pour tout dans la vie, pointant du doigt l'alimentation qui n'est pas le point fort de la serdaigle ces derniers temps.

"- Hé bien..."

Aleksandra ne sait que dire, tout ceci est tellement compliqué pour elle, à la limite même de l'incompréhensible après tout. Pourquoi ces soucis, ce mauvais rapport à la nourriture ? Et comment en parler à la directrice ? La demoiselle se sent gênée, confuse, honteuse. Honteuse d'être mal, d'avoir été surprise, de devoir s'expliquer... Elle cherche encore à éviter ces justifications, d'ailleurs.

"- Ce n'est rien professeur vraiment." assure la demoiselle. "Juste un... petit problème matinal." affirme encore la jeune femme en tremblant légèrement comme une feuille, détournant le regard les larmes aux yeux, alors qu'elle se sent mal de mentir comme cela.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 15 Sep - 14:37
Minerva avait été une élève studieuse durant sa propre scolarité, passant tout son temps libre à travailler, à s’avancer dans ses devoirs et à apprendre plein de nouvelles choses de la bouche de ses aînés ou grâce à un livre de la grande bibliothèque de Poudlard. Elle aimait travailler et elle aimait continuer à consacrer autant de temps à son travail, habitude qu’elle avait gardée quand elle était devenue professeure de Métamorphose, directrice de la maison Gryffondor et directrice adjointe de Poudlard. Mais même si elle consacrait beaucoup de son temps à son travail, la fière Ecossaise ne mettait pas santé entre parenthèses. Elle privilégiait toujours son sommeil et ses repas au détriment du travail, sauf exception urgente. Ce qui ne semblait pas être le cas d’Aleksandra si on en jugeait son état physique. Elle avait des cernes, qui traduisent un manque de sommeil, et elle avait maigri, signe qu’elle ne mangeait pas suffisamment. Ainsi, la professeure avait décidé de lui faire remarquer que travailler c’était bien, mais qu’être en bonne santé, c’était mieux et beaucoup plus important.

Aleksandra essaya donc de rassurer sa professeure en lui assurant que ce n’était rien du tout, juste un petit problème matinal. Mais comment pouvait-elle se montrer convaincante alors qu’elle détournait le regard et qu’elle tremblait comme une feuille ? Minerva se rapprocha de la jeune fille et adopta une voix douce, pour essayer de lui faire comprendre qu’elle était là pour elle, et qu’elle ne lui voulait absolument aucun mal, elle voulait juste qu’elle soit en bonne santé.

« Miss Robinson, cela ne serait vraiment rien, vous ne serez pas en train de trembler comme vous le faites. A Poudlard, il y a des personnes qui sont là pour vous aider, il ne faut surtout pas hésiter à demander cette aide. Même si ce n’est qu’un problème matinal, pour reprendre vos termes, reprit Minerva en utilisant l’expression de son élève pour lui montrait qu’elle ne croyait pas que ce n’était qu’un petit problème matinal, nous pouvons vous aider. »

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 15 Sep - 18:10
La jeune femme ne se sent pas bien, pas bien du tout, prise au piège et elle sent que le professeur McGonagall comprend ce qui se passe, ce qu'elle faisait, ce qui se trame dans ces toilettes de l'école. La demoiselle a honte, honte d'être vue comme cela, honte que quelqu'un sache ce qui lui arrive, sache ce qu'elle vie. La jolie bleu et bronze voudrait disparaître, de sorte que son professeur de métamorphoses cesse de la regarder, de la voir. Malheureusement elle ne peut pas, elle peut seulement espérer que cette conversation s'achève au plus vite et qu'elle puisse aller à ses cours de la journée, fuir le regard perçant de la directrice adjointe, alors que cette dernière lui rappelle qu'à Poudlard elle peut être aidée à l'infirmerie pour ses problèmes.

Elle pique un fard, rouge sur ses joues, violent, quand son enseignante en art de la transformation, de la modification, de la matémorphose, souligne son petit problème matinal et elle sent que le professeur ne la croit pas une seconde. Mais se confier là-dessus est trop difficile. Pourtant elle sent bien qu'elle ne peut pas vraiment s'éclipser, échapper à cette conversation... Et elle est à peu près certaine que son enseignante va la surveiller dans les jours, semaines, mois à venir pour vérifier qu'elle se fasse aider. C'est si difficile, si compliqué, si... elle-même ne comprend pas ce qui lui prend, ne sait pas où elle en est.

«- Très bien professeur McGoinagall je... j'irais voir Miss Pomfresh après mes cours...» assure la demoiselle en songeant qu'elle n'ira pas, en fait, mais réalisant cependant que le professeur risque de mener ses vérifications pour savoir si elle a tenu parole ou non. Son cœur bat de plus en plus la chamade et elle n'ose toujours pas regarder son professeur, attendant seulement que cette dernière la libère, espérant qu'elle croit à ce nouveau mensonge éhonté que lui fait la semi vélane.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Dim 23 Sep - 16:43
Minerva ne souhaitait pas du tout que son élève se sente mal à l’aise par le comportement de sa professeure. Elle ne souhaitait pas que la jeune fille ait honte, ait envie de disparaître ou de rejoindre le calamar dans le Lac Noir de Poudlard. La vieille sorcière pouvait très bien voir que la jeune Serdaigle essayait d’éviter et de fuir le regard perçant de son aînée. La directrice adjointe pouvait voir tout cela, lire toutes ces informations sur le visage d’Aleksandra. Elle ne souhaitait pas tout cela, elle ne souhaitait pas que son élève ressente ces différents états d’esprit, mais elle ne pouvait pas ne rien faire. Non, elle ne pouvait pas, et ne se le permettrait pas. D’habitude, elle ne forçait pas la main de ses élèves quand elle les voyait souffrir, elle leur laissait juste comprendre qu’elle était présente, pour les couter ou les aider si le besoin s’en faisait ressentir. Mais d’habitude, les élèves ne mettaient pas leur propre santé en danger, et là, la professeure de Métamorphose était obligée d’agir pour la propre santé d’Aleksandra. Elle ne souhaitait pas avoir la mort d’une élève sur sa conscience, surtout si elle était au courant et si elle avait pu agir.

Finalement, Aleksandra finit par dire qu’elle irait à l’infirmerie après les cours. Minerva aurait aimé pouvoir croire son élève sans aucune hésitation, cependant la jeune fille lui avait menti plusieurs fois en quelques minutes pour essayer de se protéger, et la professeure n’arrivait pas à lui faire confiance. Elle aurait aimé lui donner le bon Merlin sans confession, mais elle n’arrivait pas à le faire. Elle était trop méfiante. Elle décida donc de faire comprendre à son élève que lui mentir serait une très mauvaise idée. Et pourquoi pas lui faire comprendre que la professeure pouvait très bien l’emmener elle-même à l’infirmerie.

« Miss Robinson, cela ne sert absolument à rien de me mentir et de me dire ce que je souhaite entendre pour me faire plaisir. C’est à vous qu’il faut penser et non à moi. Et je pourrais toujours aller voir Miss Pomfresh et lui demander si elle a reçu votre visite. »

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Dim 23 Sep - 17:48
Aleksandra baisse la tête comme son professeur lui fait remarquer que mentir ne sert à rien. L'étudiante le sait bien, dans le fond, elle est une bleu et bronze, après tout. C'est une chose qu'elle sait parfaitement, elle est plutôt connue, comme ceux de sa maison, pour leur capacité de réflexion et non pas pour être de parfaits idiots qui agissent avant même de réfléchir. Non, elle est sensée être intelligente, être réfléchie. Alors la remarque de son professeur, la jolie jeune femme en avait déjà conscience, tout comme elle avait déjà envisage le fait que la directrice adjointe pouvait tout à fait se renseigner auprès de l'infirmière pour savoir si Mademoiselle Robinson était effectivement venue la voir pour ses petits soucis matinaux.

Aleksandra a vraiment envie de disparaître maintenant alors qu'elle ne sait pas comment se sortir de cette situation, tandis qu'ils sont pourtant sensé être de ceux qui trouvent toujours un moyen pour se sortir des situations délicates. Ouai, sauf que cette fois elle est un peu dans la panade, l'aiglonne, et elle ne sait pas comment se sortir de cette situation. Si seulement elle avait put tomber sur le professeur Rosier... Quoique, à bien y penser, cela n'aurait probablement pas été mieux pour elle.

«- Que dois-je faire, professeur ?»


Le soucis de la sorcière ne pouvait pas passer tout seul, elle n'avait pas les moyens de lutter sans aide. Elle devait trouver une oreille attentive pour l'écouter, une personne qui sache la conseiller et qui puisse l'aider à prendre vraiment conscience de son problème, des raisons qui l'avaient fait plonger là-dedans. On ne peut soigner une maladie sans régler la source de celle-ci. Elle avait besoin d'une personne capable, donc, de l'aider en ce sens. Un psychologue, probablement, même si l'idée lui semblait sotte.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Dim 7 Oct - 23:58
Aussi étonnant que cela puisse paraître, Minerva ne savait pas quoi faire. Elle semblait être la personne qui ne doutait jamais, qui savait toujours quoi faire, sûre d’elle, sûre de ses choix, et sûre de ses actes, mais ce n’était pas toujours le cas, c’est ce qu’elle essayait de faire croire aux autres, mais parfois la vieille sorcière avait des doutes et ne savait pas quoi faire, et aujourd’hui, c’était un cas où cela arrivait. En tant que professeure de Poudlard, qui plus est, directrice d’une maison, la maison Gryffondor, en début de carrière, elle avait été briefée sur les différents moyens d’aider les élèves dans différentes situations possibles et imaginables afin de savoir comment agir si malheureusement cela devait venir à arriver. Cependant, le problème du programme de sensibilisation était que les cas vus étaient de manière théorique en oubliant que dans la réalité cela concernerait des humains avec des sentiments, des émotions, un caractère, des qualités, des défauts, un passé, des peurs et des faiblesses. La professeure de Métamorphose savait quoi faire en théorie, mais est-ce que cela conviendrait à la jeune Serdaigle qui avait besoin d’aide ? Elle n’en savait rien, et c’était justement cela qui l’inquiétait. Elle voulait aider la jeune fille, pas aggraver son cas.

« Vous devez vous faire aider, Miss Robinson, il y a de nombreuses personnes qui sont prêtes à le faire sans problème, il faut juste savoir demander de l’aide quand on a besoin. Vous confiez, raconter ce qui ne va pas, cela vous permettra de vous sentir accompagnée. Si besoin et si vous ne savez pas vers qui vous tournez, la porte de mon bureau vous est ouverte, je sais être une oreille attentive et discrète. Il ne faut surtout pas hésiter, même au milieu de la nuit, je suis disponible. Il faudra aussi que vous aillez voir l’infirmière, vraiment, insista Minerva. Elle saura vous donner des conseils plus appropriés que les miens, et elle saura comment exactement vous aider d’un point de vue médical. Voir une infirmière, et trouver une personne à qui se confier, et accepter de se faire aider, voilà ce que vous avez à faire. »


(Bon, Bee, je dois t’avouer que je ne savais pas trop quoi répondre… J’ai essayé de faire des recherches sur Internet, mais je ne sais pas du tout si ce sont les bons conseils à donner. Si c’est vraiment n’importe quoi, n’hésite pas à me le dire, et je modifierais ma réponse en conséquence)

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 48 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Lun 8 Oct - 12:11
Elle est malade, elle ne le sait pas. C'est difficile à réaliser, c'est difficile à accepter et pourtant, c'est la première étape de la guérison. Reconnaître que l'on souffre, reconnaître que l'on a besoin de parler, besoin de se faire aider, besoin de recevoir un certain soutient. Comment avancer, comment se soigner, quand on a pas cette impression d'être malade, quand on se ment à soi-même, quand on essaie de croire que tout va bien, quand rien ne va, quand rien n'est normal, quand nos agissements démontrent que quelque chose, on ne sait pas vraiment quoi, ne va pas ? C'est difficile, c'est compliqué.

La demoiselle écoute son professeur, sans vraiment l'entendre, sans vraiment mesurer toute la portée de ses propos, pour le moment. Il faut du temps pour que cela chemine dans l'esprit, que cela s'implante, que cela germe. Comme on ne tombe pas malade en un jour, on ne guérit pas d'un coup de baguette magique. Pour les maladies du corps, peut-être. Pas pour les maladies de la tête. Et si le professeur souhaite aider son étudiante, il lui faudra du temps et de la patience, pour sortir la petite aiglonne de ses tourments.

«- Oui professeur, je me souviendrais de cela, c'est aimable à vous...» répond la rouquine.

Son professeur l'invite à venir  parler, quand elle en ressent le besoin, mais pour parler de quoi, pour dire quoi ? Il est si difficile parfois de mettre des mots sur des maux et elle n'en a pas même parlé à son frère. Alors elle n'est pas certaine qu'elle viendra voir son professeur, peut-être pas tout de suite. Peut-être a-t-elle besoin d'un peu de temps pour réaliser cela, d'un peu de temps pour que les propos du professeur ne se soient implantés dans son esprit et fassent un bouquet.

«- Je vais être en retard en cours professeur...» fait remarquer l'étudiante. Et à ce rythme, le professeur de métamorphose serait tout autant en retard que son élève, ce qui n'était pas de ses habitudes et surprendrait beaucoup ses élèves.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 352 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 173 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : qu'on peut blesser

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  Sam 13 Oct - 23:33
Minerva se doutait que la guérison de la jeune Serdaigle prendrait beaucoup de temps. La magie pouvait faire beaucoup de choses, mais pas tout. L’infirmière de Poudlard pouvait faire pousser des os en une nuit, elle pouvait faire disparaître les effets secondaires d’une potion loupée, mais guérir une anorexie en un claquement de doigt, c’était impossible. Il faudra du temps pour cela, et aussi beaucoup de soutien de la part de l’entourage d’Aleksandra. La stricte professeure de Métamorphose était prête à soutenir la jeune fille, il fallait juste que cette dernière accepte l’aide ou la refuse. Et au ton de son interlocutrice, la vieille femme comprit que pour le moment, c’était encore trop tôt pour elle, il faudra donc voir avec le temps.

Minerva était plongée dans ses pensées, en réfléchissant comment elle pourrait aider son élève à guérir, et ce fut la voix de la concernée qui vint la déloger. Elle allait être en retard en cours. La professeure n’avait pas vu le temps s’écouler et ne s’était pas rendu compte qu’elle allait elle aussi être en retard pour son rendez-vous avec le directeur. Et ce n’était pas du tout dans les habitudes de la fière Ecossaise d’arriver en retard. Elle ne pouvait pas prôner la ponctualité et arriver en retard, cela n’allait pas du tout ensemble. Et elle ne souhaitait pas non plus que son élève arrive en retard à son cours.

« Je comprends Miss Robinson. Allez-y. Mais réfléchissez bien à ce que j’ai dit. »

Minerva vit son élève quitter la salle précipitamment et elle se rapprocha de son miroir pour recoiffer ses cheveux et le remettre dans son chignon serré. Elle sortit des toilettes et marcha rapidement pour rejoindre Albus devant la salle de classe. Elle ne lui raconta pas ce qui s’était passé aux toilettes, elle lui sortit juste ses paroles « Un élève avait besoin d’aide ». Elle ne donnera aucune explication supplémentaire. Cette scène restera entre Aleksandra, elle espérait l’infirmière scolaire, elle, et peut-être le confident de la jeune Serdaigle.

I'm a wizzard !


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Minerva * I'm just sick  
Revenir en haut Aller en bas
 
Minerva * I'm just sick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» Minerva McGonagall [UNDERCO]
» HERMIONE & MINERVA - vous êtes si jeune
» (f) MINERVA MCGONAGALL feat MICHELLE FAIRLEY
» Minerva McGonagall ▬ Nous n'avons jamais recours à la métamorphose pour infliger des punitions !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: