AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event n°12 * You know how the story ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur http://lovelivesalwaysrpg.forumactif.org
J'ai posté : 376 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 873

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Aucun
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Event n°12 * You know how the story ends  Lun 4 Juin - 15:03


You know how the story ends




L'automne arrive, recouvrant le sol d'un chemin de feuilles, transformant les couleurs de la vie, d'orange, de rouge et de marron. Tout semble annoncer un hiver froid. L'année a été difficile. Il y a bientôt un an, le monde magique connaissait un terrible drame alors que le ministère était pris d'assaut par les mangemorts une nouvelle fois, mais alors que l'ordre et les aurors avaient toujours réussit à les repousser, cette fois le monde magique sombra dans les ténèbres. Des temps sombres se mirent en place, une traque pour ceux dont le sang était considéré comme impur, un huis clos pour Poudlard et la peur dans tout les esprits. Si le bien semble avoir reprit le contrôle, tous savent que le mal, que les mangemorts, peuvent à nouveau frapper. Qu'ils guettent dans l'ombre et attendent sagement leur nouvelle heure. Mais l'automne arrive, vous amenant à vous réfugier dans vos maisons avec vos amis, vos amoureux ou votre famille afin de passer un bon petit moment. Tout semblait bien s'annoncer, tout commençait à rentrer dans l'ordre tranquillement. Et alors que le calme s'installe, un hibou vient toquer à votre fenêtre. Un hibou que vous ne connaissez pas, mais qui porte une lettre sur laquelle est écrite le prénom d'une personne. Elle semble vous être destiné, vous 1977, mais vous ne connaissez pas l'auteur. Pourtant l'ouvrant, vous trouvez dans cette lettre ce message :

"Vous les connaissez depuis peu, vous vous êtes liés à eux et pourtant vous ne les connaissez pas. Vivant parmi nous comme si de rien n'était, ils cachent pourtant un lourd secret. Arrivé il y a deux ans, sortit d'une école sans nom, ils savent comment cette guerre se terminera. Votre futur est leur passé vos familles sont les leurs. Derrière leurs sourires, les cœurs tremblent que vous ne les découvriez, que vous ne compreniez... Faites attention... vos enfants se jouent de vous.

Signé la plume. "

Est-ce vrai ? Est-ce bien ce que vous comprenez ? Vous savez sans nul doute de qui parle la lettre, alors choisirez-vous de croire à ce message en demandant des explications ? Ou bien tenterez vous de vous convaincre que tout ça est faux ? Votre trouble pourtant peut-il se masquer véritablement ? Est-ce la personne désigné par cette lettre ne peut pas le voir ?

_______________________________________
Choses à savoir sur l'event :

- L'event se déroulera normalement sur une période de 1 mois.
- Les 1998 ont pour but de faire oublier cette lettre aux 1977. C'est l'une des consignes si quelqu'un apprends votre secret donc nous espérons que vous êtes doués en oubliette.
- Nous savons que tous n'ont pas de liens fort avec un 1998. Par ailleurs certains sont quand même liés à eux sur certains points. Libre à vous de participer ou non à cet event.




CODES BY RAINBOWSMILE & ANGELUS

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Hufflepuff et maintenant Ruby (univ.) J'ai posté : 500 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 45 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mar 5 Juin - 14:10

They know how the story ends.

- Tibus Tagel  -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !

Il avait bu hier soir. Un peu trop d’ailleurs. Mais c’était pour la bonne cause, il avait voulu fêter comme il se devait sa deuxième première année à l’université de Londres. Oui ce gros lourdeau s’était planté à ses examens de fin d’années. Enfin pas si étonnant que cela de la part d’un garçon qui n’était pas allé en cours la moitié du temps, et qui n’avait que trop peu révisé les quelques cours qu’il avait. Enfin, cela n’avait pas l’air de peser tellement sur le moral du jeune homme. Au contraire, il semblait frais, et tout plein de nouvelles bonnes résolutions. Il avait fait soirée avec les membres de sa maison la veille au quartier général des Rubys. Ca avait été un pur délire, comme lui les aime. Avec beaucoup d’alcool, et même quelques petits trucs pour fumer. On ne perdait jamais les bonnes habitudes, n’est-ce pas ? Il était rentré tard d’ailleurs, sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller son frérot Caleb (du moins il avait essayé). Il faut dire que la discrétion n’était pas forcément le fort de notre cher ami Tibus. Bref. La chambre de ce dernier laissait entrer les premiers rayons de soleil de la journée. A temps régulier, les ronflements du garçon se laissaient entendre ; brisant à chaque fois, le calme d’un appartement encore endormi. L’automne avait doucement remplacé l’été dehors. Les feuilles commençaient à changer de couleurs avant de quitter leur doux nid douillet pour venir épouser le sol. Tout était si calme, si paisible. Comment aurait-on pu imaginer que moins d’un an auparavant, les mangemorts prenaient le contrôle du pays pour le réduire à feu et à sang. Des mois après un carnage évité, tout le monde se sentait mieux, dans une sorte de nuage comme si le mauvais était derrière eux, et que rien de mal ne pouvait plus arriver dans le monde des sorcier. La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit, n’est-ce pas ? Tibus ne faisait évidemment pas exception. La guerre politique pour le pouvoir était abandonnée dans un coin de sa tête, comme si le sujet ne lui valait pas la moindre préoccupation.

Finalement ce fut un satané hibou qui brisa le pseudo-silence de la chambre de Tib. Le garçon grognon de se faire réveiller de la sorte, ouvrit un œil, puis l’autre. Il aperçût le piaf et avait une grande envie de lui balancer quelque chose à la figure. Quoi que puisque la fenêtre était fermée, cela n’allait certainement pas avoir grand effet. Alors l’ancien poufsouffle se leva difficilement de son lit bien douillet pour aller ouvrir la fenêtre. Il ne reconnaissait pas l’hibou au même titre que l’écriture sur la lettre. Qui pouvait donc bien lui écrire à une heure pareille ? C’était dément. Le jeune homme décrocha l’enveloppe du piaf puis retourna sur son lit pour l’ouvrir. Il commença sa lecture. Et franchement à la fin de sa première lecture, il fit une tête bizarre. En mode WTF. Qu’est-ce qu’on venait l’emmerder avec des conneries des le matin ? Il  dû relire une deuxième fois pour que les mots aient plus de sens. Et encore, ça n’avait pas réellement fait tilt dans sa tête. On lui parlait des gens qui étaient arrivés d’une autre école il y a quelques temps … Quoi ? Cette lettre parlait-elle de Jaylin, Williamson, et toute la clique ? Mais la lettre parlait de famille et de gosse. WHAT ?

– CAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAB.

Non parce qu’il allait surement avoir besoin de quelqu’un pour comprendre ce qui était en train de se passer, parce que pour le coup, c’était le bordel dans sa tête. Le jeune homme débarqua donc dans la chambre de ce dernier. Peut-être que son frérot de toujours aurait un cerveau capable d’expliquer ce bordel.

– J’ai reçu une lettre chelou, je comprends rien. Tu veux pas j’ter un coup d’œil pour moi s’teup. Ca parle de gosse et tout ça. J’suis pas bien reveillé. Confirme juste que c’est pas un message codé d’une fille que j’aurais engrossé pendant une soirée !


Balança le jeune homme avec une pointe d’humour.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.




Tibus est avec Caleb

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche hug2 ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 248 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 140 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mar 5 Juin - 14:51

You know how the story ends
Spencer D. Madley
Le soleil s’était levée bien tard en ce mois de novembre, il ne montrait son nez qu’au bout d’un moment, mais le jeune homme n’attendait pas vraiment que le soleil se lève pour quitter son lit. Trop de choses s’étaient passé cette année que cela faisait bizarre à Spencer de retourner à l’université depuis la rentrée. Il avait l’impression de ne plus y être à sa place, devenant un étranger pour les autres, devant se taire sur tout ce qui s’était passé pour lui et faire bonne figure devant eux. Heureusement que Daphné savait et heureusement qu’Allison était maintenant à l’université avec lui. Si tout semblait bien s’organiser pour le moment, le jeune homme n’était pas très en forme. Il dormait toujours aussi peu, encore moins que les mois précédents et les cernes avaient continuer à creuser son visage. Si Daphné le voyait comme ça, elle s’inquièterait sans aucun doute, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose. Spencer n’attendait plus le soleil pour se réveiller, en général il attendait dans son lit l’heure d’aller en cours, revoyant sans arrêt des choses qu’il aurait préféré oublier, entendant des sons qui lui faisait hérisser ses poils. Seuls ou avec Daphné contre lui, le jeune homme restait silencieux dans la chambre, conscient que le moindre bruit pouvait à tout moment le faire frémir. Quelle vie ! ça n’en était pas une, depuis un an déjà il tentait de refaire surface, mais à chaque fois qu’il pensait pouvoir y arriver quelque chose se passait. Deux mois maintenant s’étaient écoulés depuis ce jour et il attendait, il craignait même que quelque chose d’autre n’arrive pour lui briser le dernier fil qui le faisait s’accrocher à la vie. D’autres à sa place auraient sombrés, mais il avait de la chance d’avoir Daphné pour l’aider dans cette lourde vie qui continuait à le pesé. Le réveil sonna l’heure. Comme une habitude mauvaise, mais il ne servait même plus à Spencer pour se réveiller, il était là pour lui dire que les cours l’attendaient. Assit dans son lit, seul, il soupira un instant. Quand aurait-il la possibilité de dormir une nuit complète. Filant sous la douche, l’eau pouvait sans doute li donner meilleure mine. Aller en cours, oui il devait continuer pour libérer le monde de personnes comme Silvius Callaghan. Il resta un moment sous l’eau, profitant de la chaleur qui se déversait sur lui, avant finalement de sortir pour aller s’habiller. Dans sa chambre, sur son lit plus précisément se trouvait un hibou. Il ne reconnaissait pas l’oiseau, ni celui d’Allison ni même celui des Stenfield. Il fronça les sourcils faisant apparaitre les rides d’inquiétude sur son front. Le dernier hibou qu’il avait reçu sans qu’il puisse le reconnaitre l’avait conduit dans un piège. Méfiant il récupéra le message, laissant l’oiseau s’envoler. Sur l’enveloppe, son prénom, l’ouvrant il commença à lire le message. La stupeur prit possession de son visage, car il comprenait l’étendue de la lettre. Il comprenait que cela parlait de Daphné, l’école sans nom, les deux ans tout concordait. Spencer n’attendit pas une minute pour s’habiller très très rapidement, avant de choper la lettre et de transplaner jusqu’à l’orés de l’université. Il courrait presque, mais sa démarche ressemblait plus à une marche rapide. Il parcourait les couloirs qui l’emmenaient jusqu’à la maison des Sapphire où se trouvait Daphné. Les gens n’étaient pas vraiment réveillés pour le moment, mais alors qu’il arrivait devant la chambre de sa petite-amie, il la vit sortir. « Daphné ? » appella-t-il. Spencer était perdu, mais il savait que seule avait la réponse. Attendant qu’elle se retourne en direction de sa voix, il s’approcha lentement vers elle. Pas de baisé, même s’il en mourrait d’envie, l’impatience ne le faisait pas tenir en place. « J’ai reçu une lettre. » Encore une, elle allait commencé à avoir l’habitude qu’il reçoive des lettres étranges, mais avant qu’elle n’ait pu dire quoique ce soit, il sortit le bout de papier, regardant que personne ne pouvait les entendre avant de commencer à lire ce qui était écrit.  Et lorsqu’il eu fini, il s’arrêta un instant fixant Daphné cherchant des signes qui pourraient lui montrer une blague ou une vérité, avant de demander :  « Est-ce que c’est vrai ? » Il ne savait pas ce qu’il voulait entendre, un oui ou un non … l’un comme l’autre ne pouvait rien signifié de bon.

electric bird.



Spencer est avec Daphné

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 315 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 114 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mar 5 Juin - 16:14
La vie continuait de suivre son étrange cours, parsemée de surprises plus ou moins bonnes, pour Daphné et Spencer. La demoiselle commençait à vivre dans la peur perpétuelle de ce qui allait se passer dans les jours à venir, de ce qui pouvait se produire. La jeune femme n'avait pas peur pour elle en soit, comme elle avait dit à Spencer, elle était prête à mourir pour ses idéaux. Et ce d'autant plus qu'en soit, elle avait plus ou moins la certitude qu'elle allait revivre puisque ses parents redonneraient naissance à une petite Daphné, qui grandirait peut-être dans un monde tout neuf, différent de celui qu'elle avait connu. C'était légèrement angoissant tout de même, la jeune femme devait l'admettre. Mais ce qui l'était plus encore c'était d'envisager la mort, la souffrance, d'Astoria, parce qu'elle savait que cette dernière pouvait revivre comme elle, renaître, mais elle ne savait pas dans quel contexte, et toutes ces inconnus l'inquiétaient au plus haut point. Et puis il n'y avait pas que ça. Il y avait Spencer, aussi. Pour qui la demoiselle s'inquiétait tout autant et ce d'autant plus que son cher et tendre avait une certaine tendance à s'enfoncer dans les ennuis. C'était encore arrivé quelques semaines plus tôt et la brunette commençait à avoir du mal à encaisser tout ces tourments qu'il traversait. Comme si cela ne suffisait pas il avait parlé de rejoindre l'ordre, au cours de l'été et ses membres étaient d'accord pour intégrer le jeune homme dans leurs rands, ce qui n'était pas pour la rassurer car elle avait peur qu'il ne rencontre plus encore d'ennuis, vu qu'il les attirait comme un aimant vraisemblablement. Elle devait encore lui dire que l'avis était favorable mais n'en avait pas eut le temps.

Aujourd'hui la sorcière souhaitait voir Astoria et devait donc se rendre à Poudlard, mais elle sortait tout juste de sa chambre quand elle entendit la voix de Spencer qui l'appelait et il lui sembla immédiatement qu'il se passait quelque chose, au son de sa voix. Et comme il annonce avoir reçut une lettre la demoiselle fronce les sourcils en se demandant, encore, de quoi il s'agit, sans se douter que cette lettre la concerne de très près, elle et son secret. D'ailleurs, l'homme ne l'embrasse même pas, renforçant l'impression de la demoiselle qu'il se passe quelque chose de potentiellement grave et elle le dévisage alors, sans le voir. L'homme commence sa lecture. Et Daphné se raidit, palissant légèrement comme un premier aveux. Pourtant elle se souvient des règles et de cette rune à l'épaule, sous sortilège de dissimulation pour que les étudiants ne se posent pas de questions. Et elle sait qu'un « c'est vrai » ne lui est pas permis, même si mentir à Spencer lui est très désagréable. Elle a l'air soucieuse, évidemment, au vu de ces nouvelles, en se demandant qui peut bien les trahir de la sorte, mais tâche de le cacher.

«- C'est encore un piège certainement Spencer, ne fait pas attention.» tente la demoiselle en espérant que le souvenir de la dernière lettre donnera du crédit à son mensonge, aux oreilles de Spencer. En priant pour qu'Allison n'ait pas reçut de lettre elle aussi et ne débarque comme une furie, en faisant le rapprochement avec Daphné. «C'est seulement encore un tordu, comment voudrais-tu que cela soit possible, comment tu voudrais que j'ai fais ? Et pourquoi, d'ailleurs ?»



Daphné est avec Spencer

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 248 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 140 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mar 5 Juin - 17:09

You know how the story ends
Spencer D. Madley
Une nouvelle lettre, Spencer commençait en avoir marre de recevoir des lettres, il allait finir par s’exiler sur une île pour éviter d’en recevoir. Il ne savait plus quoi penser, il était complètement perdu et sur les nerfs. Si la dernière qu’il avait reçue, Spencer savait très bien que c’était un piège, il avait foncé tête baissée en sachant qu’Allison pouvait être en danger. Aujourd’hui encore en recevant cette lettre bizarre, Spencer avait encore une fois foncé vers Daphné pour en savoir plus. Cela ne pouvait parler que d’elle, mais aussi de tout ceux arrivé deux ans plus tôt de nul part. Il ne savait rien d’eux avant et Allison le lui avait dit quelques mois plus tôt, mais Spencer avait toujours confiance en Daphné, étrangement et cette lettre ne pourrait pas changer les choses. Il était seulement surpris et nerveux d’apprendre ça, car le secret, les parents et les enfants, tout ça, était très énigmatique et il avait besoin de comprendre. L’érudit n’aimait pas ne pas savoir c’était comme si on lui donnait une information sans lui offrir la solution et les questions fourmillaient dans sa tête sans qu’il puisse les taire.  Comment ? Pourquoi ce genre de lettre maintenant ? Qu’est-ce que cela voulait dire ? Est-ce qu’ils venaient vraiment d’une autre époque ? Et de combien de temps ? Et était-ce seulement possible ? Est-ce que c’était vrai ? Spencer ne savait pas, mais Daphné pourrait sans doute lui répondre, c’était pour cette raison qu’il s’était dirigé vers la maison sapphire pour retrouver sa bien-aimée et obtenir des réponses. Il était si nerveux qu’en s’approchant d’elle, il ne l’avait pas embrassé. Il aurait dû, il aurait pu, il aurait dû d’ailleurs oublier cette lettre, mais avec tout ce qui s’était passé cette année ce n’était qu’une goutte qui faisait déborder le vase. Il ne savait plus, Spencer était complètement perdu. Commençant sa lecture, il jeta des coups d’œil à Daphné pour voir sa réaction, la jeune femme devenant pâle aux mots qu’il prononçait. Cela ne l’aidait pas vraiment à mieux comprendre la situation, comprenant simplement que quelque chose de vrai subsistait dans les mots de la lettre. Finissant les dernière lignes, il observa sa petit-amie qui affichait un air soucieux. Spencer attendait, il attendait une réponse et lorsqu’elle lui parla d’un nouveau piège, l’air suspicieux du jeune homme disparut de son visage. Elle avait peut-être raison. C’était peut-être un nouveau piège, mais pourquoi ? Est-ce qu’Allison aurait reçu la même lettre ? Une pensée traverse l’esprit du jeune homme en se disant que sa meilleure amie est peut-être en danger à nouveau. Il ne pouvait pas savoir, mais il restait surpris. « Un piège ? Et pourquoi ? Pourquoi on voudrait me faire croire ça ? » Il réfléchissait tout haut, les questions n’étaient pas vraiment destinée à Daphné, mais uniquement à lui. Pourquoi en voulait-on à sa vie ou à celle des gens qu’il aimait ? Il entendit la jeune femme parlé d’un tordu qui avait encore dû faire le coup et elle avait peut-être raison, mais il ne comprenait pas comment Callaghan aurait pu vouloir faire ça, encore et quel était son but ? C’était peut-être quelqu’un d’autre. « Un tordu … encore un. Faudra m’expliquer ce que je leur ai fait à la fin.» commença-t-il reprenant son calme. L’érudit commençait à réfléchir, car si dans son coeur il voulait croire ce que Daphné lui disait, une autre petite voix intérieure lui disait de ne pas s’y fier. Trop d’incohérences. « Un retourneur de temps n’irait pas aussi loin … enfin pour aussi loin que la lettre dit … je suis perdu Daphné. Je veux te croire, enfin croire que c’est encore un tordu qui me fait le coup, mais il y a trop de questions auxquelles je n’ai pas les réponses.» Est-ce qu’elle pouvait simplement répondre et lui donner une explication sur tout ça ?

electric bird.


Spencer est avec Daphné

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 315 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 114 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mar 5 Juin - 17:33
«- Parce que faire régner le doute dans les esprits est souvent la meilleure forme d'attaque et que si je voulais désorganiser les mangemorts, par exemple, je m'assurerais de les faire douter les uns des autres, voire de les retourner les uns contre les autres. Oui c'est très serpentard comme méthode je dois l'admettre. Mais en même temps la plupart des mangemorts le sont. L'un d'entre eux savait que je suis dans l'ordre et que nous sommes proches. Pousser à la suspicion c'est fragiliser les membres de l'ordre, qui perdent leurs soutient. En soit... ils sont partis d'un événement lambda, notre arrivé il y a deux ans, pour servir leurs intérêts.»

L'aplomb de la demoiselle à mentir avait de quoi inquiéter cette dernière car jamais elle ne se serait imaginé le faire aussi bien mais depuis qu'elle était revenue dans le passé, à l'époque où ses parents ne l'étaient pas encore, mais étaient déjà de jeunes mariés, elle se surprenait à gagner en capacité à mentir. C'était nécessaire et une fois de plus elle devait s'y résoudre. Un vrai mensonge, énorme, cette fois. Plus important que de mentir sur la pureté de son sang ou mentir par omission. Mais Daphné s'enfonce dans son mensonge, en remerciant pour une fois le ciel que ses yeux ne puissent pas la trahir, de par un éclat particulier qu'ils auraient, alors qu'ils sont ternes, comme toujours depuis un an et demi, maintenant.

«- Toi, certainement rien. Moi... Si l'un sait que je suis de l'ordre, ou le suspecte, ils ont toutes les raisons du monde d'en avoir après moi. Et donc puisque tu es important pour moi... Ils doivent ignorer pour Astoria et tu es leur moyen de m'atteindre ? Je suis l'une des seules découvertes à ce jour, j'imagine qu'il était là au ministère quand je suis devenue... Dumbledore me force à prendre du polynectar pour mes missions maintenant. L'ennuie c'est que ça ne fait rien... pour mes yeux.»

Parler de l'ordre, combler le vide, pour que les questions cessent, ce même que les réflexions du sorcier, de peur qu'il ne comprenne vraiment ce qui se trame. La sorcière ne peut pas se permettre qu'il découvre ces secrets. La rune à son bras l'empêche, de toute façon, d'affirmer qu'il a raison, ou qu'il est sur la bonne voix. Et les conséquences pourraient en être terribles. On dit qu'il arrive des choses horribles à certains voyageurs du temps, avec les retourneurs.

«- Effectivement aucun retourneur de temps ne peut faire ça, et il n'existe rien dans l'univers magique qui permette de remonter quoi... trente ans, voire même que vingt, en arrière, c'est insensé ! Je te dis, c'est sûrement pour semer le doute. C'est même pas forcément le même connard si ça se trouve, mais comme nous dans l'ordre, je suppose que les informations circulent... D'ailleurs ils ont accepté ta candidature.» annonce Daphné.

L'ancienne verte et argent a une petite moue, espérant ainsi détourner Spencer de ses pensées et de ses interrogations, qui sont clairement dangereuses pour elle, la demoiselle s'en rend parfaitement compte, comme elle n'est pas certaine de pouvoir mentir aussi bien encore longtemps.


Daphné est avec Spencer

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 114 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 182 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 17:39

You know how the story ends
Ariana Buldstrode
L’ennuie guettait profondemment Ariana depuis des mois. Elle avait fait tout ce qu’elle pouvait faire pour éviter qu’il ne vienne, prenant même soin de repeindre l’une des chambres de la maison à environs trois mois de grossesse, quand elle pouvait encore bouger sans avoir de courbatures ou des contractions trop violente, mais maintenant elle avait l’impression d’être une vache qui attendait de mettre bas. Oui son estime d’elle-même avait énormément diminuer avec le temps, car plus il passait, plus elle devenait grosse, irritable et sur les nerfs. Elle s’en était pris à Malthael un mois auparavant simplement parce que lui dormait et elle non, mais cette conversation s’était plutôt bien finie, lui permettant d’apprendre ce que faisait son mari pour le seigneur des ténèbres et de retrouver son époux comme autrefois. Tous deux tombaient de fatigue, enfin lui plus qu’elle, mais avec ses insomnies fréquentes, Ariana avait du mal à tenir la journée, ne pouvant rien faire d’autre à part attendre sagement que les jours passent. Elle détestait ça. CE jour-là ressemblerait aux autres, pourquoi serait-il différent. Elle se réveilla en même temps que Malthael qui bien que ne voulant pas la réveiller intentionnellement y arrivait parfaitement bien tous les jours. Elle l’observa silencieuse se préparer, sans rien faire, sans rien dire simplement attendre, avant finalement de se redresser dans le lit et de compter les jours qui pouvaient lui rester avant d’accoucher. Elle risquait sa vie en mettant au monde les jumelles, Ariana le savait alors elle aurait dû profiter plutôt que de rester enfermé, même si elle comprenait la demande de Malthael. Tout ce dont elle était sûre ou du moins le supposait c’était que les filles étaient sans doute en bonne santé car elle avait eu l’impression de les rencontrer. Trop semblable à leurs parents si elle ignorait comment c’était possible, Ariana sentait au fond d’elle comme un sixième sens maternel que les jumelles âgées de 17 ans étaient les mêmes que celle qu’elle avait dans son ventre. Machinalement elle posa la main sur son gros ventre, un instant. Puis finalement elle se releva, quand un hibou vint frapper à leur fenêtre, Malthael partis sous la douche, elle ouvrit pour laisser entrer l’oiseau qui tenait dans son bec une lettre où on pouvait lire le nom du couple Buldstrode. Laissant le hibou s’envoler, elle commença à lire ce qui était écrit. Et Ariana afficha alors un sourire, se dirigeant vers la salle de bain. « On avait raison c’est bien elles. » Et avant même qu’il ait pu dire quoique ce soit, elle fila sous la douche avec lui. « Il faut qu’on aille les voir, j’ai des questions à leur poser et oui avant que tu ne dises quoique ce soit, je viens avec toi. » Ne pas contrarié une femme enceinte, surtout pas Ariana, Malthael savait très bien que lui dire non n’était pas une réponse qu’elle accepterait.

En sortant de la chambre habillés et prêts, le couple transplana au seul endroit où ils pourraient trouvés les jumelles : l’université. Ou du moins les appartements à côté. D’ailleurs elles n’auraient plus besoin de vivre à cet endroit si toute l’histoire et la lettre était vrai. Bon ce serait un réel paradoxe temporel que d’imaginer les jumelles du futur voir leur propre naissance, mais pour le moment, Ariana marchait d’un pas déterminé se disant qu’elle réfléchirait à ça bien plus tard. Oui elle aurait le temps quand ses inquiétudes auraient cessé de tambouriner contre sa tête. Elles étaient les seuls à pouvoir savoir comment l’histoire se terminerait. La future mère n’eue pas trop de difficulté à trouver le numéro de l’appartement, elle connaissait déjà et lorsqu’elle arriva enfin devant, elle frappa – assez fort d’ailleurs – contre la porte d’entrée, attendant que l’une des filles ouvrent, fixant son époux à côté d’elle. La femme enceinte avait énormément de choses à l’intérieur d’elle qui ne demandait qu’à être évacuer, entre colère, inquiétude, impatience et peur, tout ça ne l’aidait pas à être ni vigilante ni patiente. Lorsque la porte s’ouvrit enfin, la première chose que fit Ariana fut de prendre Alayna dans ses bras. Oui c’était normal pour la future mère que de pouvoir prendre sa fille dans ses bras. Bon cela restait quand même étrange pour quelqu’un peu habituée, pour quelqu’un qui ne s’y attendait pas du tout et vu leur dernière rencontre ce n’était pas vraiment le genre de chose auxquels on pouvait s’attendre. « Je le savais … donc tu vas bien, tu es vivante et rien ne vient compliqué votre naissance. » murmura-t-elle alors, en tenant toujours Alayna dans ses bras. Est-ce qu’elle avait le droit de demander à garder sa fille près d’elle pour toujours ? Mais elle lâcha finalement sa fille, l’observant comme elle ne l’avait jamais fait. Alayna était vraiment magnifique. Mais alors que son regard se perdait dans la contemplation de sa progéniture, ses yeux revinrent soudainement vers ceux de sa fille. « Est-ce que j’y survis ? A la grossesse ?  »  C’était la première question à laquelle, elle voulait une réponse.

electric bird.



Ariana est avec Alayna

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 108 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 211 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 19:39
De son côté Malthael n’avait pas vraiment le temps de s’ennuyer. Disons qu’ il aurait bien aimer faire une pause mais quand on était dans le camps de Voldemort pas le temps de s’arrêter. Il y avait toujours une mission qui attendait le futur père à son grand regret. Il rentré la plupart du temps exténué, à bout de force. Les premiers mois avaient été les plus compliqué pour le couple. Essayant de trouver un rythme de vie parmi tout ça ils avaient fini par arrivé à bout tous les deux. Réveillé par sa femme enceinte, le mangemort n’avait pas vraiment su comment réagir. Mal dans un premier temps il avait tenté d’écouter Ariana et comme d’habitude ils ne restaient pas bien longtemps fâché l'un contre l'autre. Même si les forces étaient absentes aujourd'hui les Bulstrode essayaient toujours de s’octroyer du temps. Malthael avait arrêter de tenir sous secret ses missions. Racontant le principale, arrangeant néanmoins certains récits à sa sauce. Malthael ne pouvait pas être parfait et il avait déjà commis un certains nombres d’erreurs, s’étant mit en danger suffisamment de fois pour éviter qu’Ariana l'apprenne.

Ariana réussissait elle aussi à cacher certaines choses à son mari. Lui qui pensait être devenue la discrétion incarnée c’était raté. Comme à chaque fois qu’il se levait il essayait de faire le moins de bruit possible tout en se dirigeant vers la salle de bain. Son corps se relâchent complètement sous l’eau chaude il n’entendit même pas le hibou toqué à la fenêtre. Sa femme le fait presque sursauter en prenant la parole. Il dit directement de quel sujet elle parlait. Les jumelles. Le couple en avait longuement parlé. Ne pouvant s’empêcher de faire le lien avec leur jumelles à naître. Voulant protester face à la nature de la demande d’Ariana, Malthael avait commencé à ouvrir la bouche pour signifier son désaccord mais il la referme bien vite en voyant le corps de sa femme complètement nue dans la douche avec lui. Se recentrant néanmoins sur la discussion, il avait lui aussi des questions à poser.

Malthael se prépara rapidement suivant actuellement sa femme dans l’université il jeter des coups d’oeil de partout. Redoutant que la lettre soit une fausse et qu'ils se retrouve face à un piège. Gardant sa baguette bien serré dans sa main. Arrivant enfin devant la porte, Ariana prenait les initiatives. Malthael restant en retrait comme il avait fait jusqu'ici avec la grossesse de sa femme il n'avait pas envie de devenir père du jour au lendemain. Rentrant à la suite de sa femme. Il ne fut pas aussi direct avec elle. Les observant ne sachant pas quoi faire.  Remarquant facilement maintenant les traits commun qu’Il avait avec ses filles. Retrouvant son regard, ses yeux, ses traits de visage. C'était assez perturbant pour Malthael. Cette découverte annoncé au moins une bonne nouvelle. Les filles avaient survécu. Laissant Ariana il laissa un silence planer car sa femme venait de passer ma question la plus important pour lui. Restant néanmoins en retrait il posa une question dont il avait peur de la réponse. Regardant des filles il demanda.*

Est ce que je suis un bon père ?



Malthael est avec Alayna, Ariana et Lyanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 484 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 21:25

You know how the story ends

ft Télia Dubois|

Télia vivait une journée normal, les cours à l'université était sa nouvelle routine puis elle rentrait tranquillement à la maison mais cette journée ne se terminerait pas comme d'ordinaire, elle avait reçut un hibou qu'elle ne connaissait pas, elle avait d'abord pensé à une formalité à remplir mais non le mot la laissa perplexe et totalement pantoise. Elle voyait qui cela ciblait mais elle ne comprenait pas qui pouvait avoir un lien avec elle et ce que cela voulait dire, après tout on ne pouvait pas voyager dans le temps si ? Et puis elle ne voyait pas qui pouvait être son enfant dans le lot, sa descendance, Jay qui semblait être certaines qu'elle finirait heureuse avec le prince charmant, Serena qui voulait toujours savoir où en était sa relation avec Tibus, c'était un vrai chamboulement et une foire aux questions dans l'esprit de l'ancienne aiglonne qui voyait chaque conversation avec un des nouveaux d'une manière totalement différente. La brune ne pouvait pas restée seule avec toute ses interrogations elle devait les partager avec d'autre personne et elle ne savait pas si elle devait aller voir Tibus pour lui faire part de son doute ou aller voir directement Jaylin pour lui demander si elle l'avait porté dans son ventre, tout ceci lui paraissant trop fortement bizarre pour avoir lieu réellement après tout on ne pense pas possible d'avoir un jour porter une fille qui aujourd'hui avait le même âge que nous et qui était notre amie.

Tranchant pour Jaylin la brunette transplana sur le palier de son amie bien décidé à en savoir plus frappant fortement contre sa porte elle attendit et dès que la jeune femme ouvrit elle lui demanda. " Tu est ma fille ? Non c'est trop bizarre dit à voix haute encore pire que quand je le pense simplement et que je me fais peur moi même ! Ta pas visité mon utérus hein dis moi que tu l'as pas fait" Pour le coup la belle Télia était juste en plein stress et en pleine panique et elle voulait être rassurée ce qui n'arriverait sans doute pas vu que la jeune femme pouvait avoir une réponse qui la ferait paniquée et une autre réponse qui lui ferait se poser plein d'autre question qui n'aurait pas de réponse si elle ne trouvait pas la bonne personne à questionner ce qui risquait de lui prendre des mois et elle ne voulait pas que cela arrive elle ne pourrait sans doute pas tenir si elle n'avait pas rapidement une réponse à sa question. " Ne me laisse pas me faire mille et un film maintenant que je sais que votre groupe à mentit depuis le début" Elle aurait du aller voir Tibus en premier pour qu'il lui dise combien il la trouvait folle et que cela ne pouvait pas tenir la route que son mot n'était qu'une vaste blague mais elle avait choisit une aigle une amie en se disant que la vérité éclaterait plus facilement comme ça maintenant elle en doutait un peu et ne savait même plus si elle voulait entendre la vérité ou non.

" Cette lettre est juste une blague hein aller dis moi que c'est une blague et je rentre chez moi tranquillement" En courant sans doute pour fuir cette situation plus que gênante.





Telia est avec Jay

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 548

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 21:29

You know how the story ends
Lyanna Buldstrode
La journée serait on ne peut plus normale pour Lyanna, qui avait cours ce matin-là. Dernière levée, comme d'habitude, elle grommelle en frottant ses yeux, accusant sa jumelle de faire trop de bruit autour d'elle, en se préparant. Grommelant de nouveau contre l'heure de son levé, contre celle du début des cours aussi, qu'elle juge inhumaine, Lyanna baille avant de repousser sa couverture toutefois, bien obligée de sortir... encore qu'il n'était pas exclu qu'elle préfère finalement se recoucher. Mollement, elle prend ses affaires pour aller à la douche et en reviens un long moment après, les cheveux encore humides mais l'air franchement revigoré par ce petit passage sous l'eau fraîche. En s'installant à table, la sorcière attrape de quoi caler son, estomac avant de partir en cours, sans même avoir pensé à vérifier que toutes ses affaires soient prêtes, comme toujours. Et comme on toque à la porte, elle lève un sourcil, en laissant Alayna aller ouvrir, trouvant curieux que l'on vienne les trouver si tôt le matin.

«- Alay, c'est qui ?» demande-t-elle après quelques minutes, en entendant que l'on parle au niveau de la porte d'entrée.

N'obtenant pas de réponse, la sorcière se lève finalement en passant son sac de cours sur son épaule, laissant négligemment la table du petit-déjeuner en l'état, comme elle a si souvent l'habitude de le faire en songeant qu'elle s'en occupera plus tard. Arrivant dans l'entrée, elle lève un sourcil en apercevant ses parents, Ariana étant en train d'enlacer Alayne. Lyanna lève un sourcil en les dévisageant, posant son regard sur l'un, puis sur l'autre. Par réflexe, elle fixe son attention sur son paternel, le parent dont elle est le plus proche, celui auquel elle ressemble le plus accessoirement.

«- Ok, est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qui se passe ici ?»

Elle a ce petit ton suffisant et insolent en posant sa question et ne comprend rien à ce qui se passe. Mais quand sa mère demande si elle survit à la grossesse, la jeune femme en laisse tomber son sac sur le sol, en écarquillant grand les yeux. Une seconde, elle se demande comment cette dernière sait, pourquoi elle les questionne là-dessus. Lyanna ne comprend pas d'où vient cette question, pourquoi ses parents la posent, pourquoi ils sont là. Qui leur a dit ? Elle n 'est pas la plus réfléchie des voyageuses du temps mais de mémoire, ils devaient garder leur identité absolument secrète. Alors comment Ariana sait-elle ? Mais rapidement, cette pensée s'éclipse de la tête de Lyanna. Cela fait deux ans qu'elle n'a plus ses parents, plus comme avant tout du moins. Deux ans qu'elle essaie de les ramener dans le droit chemin, tout les deux. Et la question de sa mère... Lyanna comprend ses doutes, ses peurs. Elle en oublie qu'elle ne doit pas parler. Toutefois, Alayna répond avant elle. Mais l'interrogatoire semble loin d'être terminé et c'est au tour de leur père de poser une question. Lyanna ne prend pas le temps de réfléchir, sa réponse fuse comme toujours. Des deux, elle a toujours été la plus impulsive, celle qui réfléchit toujours après coup.

«- Oui tu l'es. Comment vous avez sût ?»

Elle en oublie les règles, elle en oublie que leur secret découvert, ils sont sensé alerter tout les autres rapidement par hiboux ou patronus. Elle en oublie qu'ils ne doivent rien dire, elle en oublie qu'ils doivent oublietter ceux qui qui découvrent leur secret. Mais la magie ne manque pas de le lui rappeler. Parce que ses mots à peine prononcés, la sorcière grimace, alors qu'une vive douleur, pareille à une brûlure, se répand dans son bras et elle grimace en attrapant celui-ci, maudissant intérieurement l'étudiante qui avait eut l'idée de protéger leur secret de cette façon.

electric bird.



Lyanna est avec Alayna, Ariana et Malthael
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 434 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1551

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 21:46


You know how the story ends
Pour ne pas se perdre




Nos voyageurs sont peut-être très forts mais pour certains, plusieurs 1977 ont des questions pour eux. Afin qu'ils ne se retrouvent pas à deux endroits en même temps, ni avec 20 personnes autour, voici un petit recap de la situation actuelle, qui sera mis à jour régulièrement.

Tibus Tagel est avec Caleb Carlton dans la chambre de Cab
Daphné Greengrass est avec Spencer Madley dans le couloir de la Sapphire house
Alayna et Lyanna Bulstrode sont avec Ariana et Malthael Bulstrode dans leur appartement de la Diamond.
Jay Faucett est avec Télia Dubois dans la chambre de Jay

_______________________________________
Choses à savoir sur l'event :

- L'event se déroulera normalement sur une période de 1 mois.
- Les 1998 ont pour but de faire oublier cette lettre aux 1977. C'est l'une des consignes si quelqu'un apprends votre secret donc nous espérons que vous êtes doués en oubliette.
- Nous savons que tous n'ont pas de liens fort avec un 1998. Par ailleurs certains sont quand même liés à eux sur certains points. Libre à vous de participer ou non à cet event.




CODES BY RAINBOWSMILE & ANGELUS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 138 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : Nom : Potter
Prénom(s) : James
Date de naissance : 27 mars 1960
Année : 7éme année
Maison : Gryffondor
Sang : Sang-pur,
Attirance sexuelle : hétérosexuelle
Situation amoureuse : célibataire (Pour l'instant.. Coucou Lily
Célébrité choisit : Aaron Johnson
Bio : James potter naquit le 27 Mars 1960 et il fit rapidement le bonheur de ses parents. Seul héritier de la famille Potter, James à grandit comme un enfant pourris gâter.
James fit son entré à poudlard dans la maison des courageux ce qui n'étonna pas ses parents. Rapidement il se lia d'amitié avec Sirius Back, Remus Lupin et Peter Pettigrow. A eux quatre il formèrent le groupe des maraudeurs. James était comment dire un élève turbulent. Il avait de bonne note et était un très bon sorcier mais il n'était pas toujours le nez dans un bouquin. Lui ce qu'il aimait c'était l'action. Et avec un loup-garou parmi ses amis les plus proches, James allait en avoir de l'action. Il devient Animagus à l'âge de 15 ans pouvant se transformer en cerf pour accompagner son ami lors de ses transformations en loup-garou.
James est une personne très entêté et quand il à une idée en tête rien ne l'arrête. Généralement il se contrefiche des conséquences de ses actions. Cornedrue de son surnom compte également parmi ses défauts l'arrogance. Heureusement pour lui il ai aussi pourvu de grande qualités comme la fidélité, le courage et bien sur le charisme.
Son pire ennemis et Severus Rogue ou encore Servilus comme il l'aime à le nommer. Vous savez il y a des personnes c'est inévitable vous ne pouvez tous simplement pas les supporter. James déteste Rogue pour de nombreuses raison mais la plus importante est sûrement le fait qu'il ai été très proches avec Lily Evans. Oui car James et fou amoureux de la Gryffondor. C'est une obsession pour lui. Cela fait pas mal d'année que James essayer tant bien que mal de s'attirer les faveurs de la rouquine mais sans jamais y parvenir. Cette année sera peut être la bonne ?

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lily morte
Patronus: Cerf
Capacité spéciale: Animagus

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Mer 6 Juin - 23:21
*James venait tout juste de se lever quand un événement perturbateur vient briser sa routine matinale. Mais reprenons depuis le début. Le jeune homme avait passé sa nuit en compagnie de Lily Evans. Il fait dire que ces derniers temps ces deux la ne se quittait plus vraiment . De plus James avait bien dans l’idée d’officialiser leur relation.  Avec la perte récente de ses parents, le jeune homme avait réalisé qu'il devait avancer et ne pas avoir peur de s'engager avec la femme qu’il aimait. Peut importe les excuses qu’Il pouvait trouver il aimer la rouquine et ne voulait la quitter pour rien au monde. Potter avait même dans l’idée de s'installer avec Lily et commencer déjà à rechercher le bonne endroit. Voulant lui faire surprise. Bref ce matin il s’était réveillé dans les bras de sa belle. Celle-ci toujours endormi, James se glisse hors du lit pour préparer un petit déjeuner.  Donnant un coup de baguette en direction de la cuisine, il enfin un pantalon pendant que le bacon commençait à cuire. 


Sortant de la chambre, James se prit une tasse et la remplis de café. Quand soudain alors qu'il portait la tasse à ses lèvres un hibou s’approcha de la fenêtre avec une lettre. Ouvrant la fenêtre récupérant la lettre, James finit par donner un peu de miam hibou avant de laisser la créature repartir. Dépliant la lettre, il lit assez rapidement. À la fin de sa lecture sous le choc in laisse tomber la tasse à terre qui se brise. Réveillant ainsi Lily. James se précipite vers la chambres pour montrer la lettre à une pauvre Lily endormi. Complètement affolé il laisse la jeune femme prendre connaissance de la lettre. James enfile un tee-shirt en deux trois mouvements.*




Je vais les trouver ! Pour en avoir le cœur nette. Rejoint moi là-bas. 


*James transplane aussitôt et se retrouve devant la porte de ce qui est actuellement sa fille . Prenant une inspiration. Frappant à la porte de façon insistante. Son cerveau commençant a faire des raccourcis bien trop facile. Car il l'avait vu de trop nombreuses fois traîner avec Severus et déjà il voulait l'éloigner de cette homme sans connaître l'avis de sa fille. Née finit par lui ouvrir et James rentre comme une furie chez elle. Lui montrant la lettre.*


- Lullaby Williamson  ou plutôt Lullaby Potter ! Tu est ma fille ? Comment c'est possible et pourquoi tu ne m'a rien dit.  
*Un milliard de question se bousculer dans la tête du jeune homme et il avait dû mal à faire le trie de tout ça. Sachant qu'il se préparer déjà à aller s'occuper du cas de son fils.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 125 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Jeu 7 Juin - 0:23

You know how the story ends

ft Bubuls' Squad|

Alayna était chez elle avec sa soeur jumelle, les deux filles venaient de se lever et se préparaient pour la suite de la journée, la blondinette était déjà douchée et prête quand sa soeur émerga enfin pour aller occuper la salle de bain, cette fille était une réelle marmotte ce qui faisait toujours rire son double pas si semblable que cela. La belle fut interrompu dans son petit déjeuner par des coups donner sur leur porte d'entrée, cela n'était pas habituel personne ne venaient jamais ici à ce genre d'heure et elle n'attendait pas de visite peut-être un camarade de sa soeur qui venait la chercher pour aller en cours ensemble. Perplexe elle posa sa tartine essuya sa bouche et alla ouvrir tombant sur sa mère, enceinte jusqu'au dent et son père en retrait derrière elle, et là autant le dire Alayna était totalement perdue elle ne comprenait pas pourquoi ils étaient là et pourquoi aussi tôt et pourquoi ils ne l'attaquaient pas ou ne lui criait pas dessus d'arrêter de les suivre non c'était la totale perdition et les paroles de sa mère ne furent pas pour l'aider. Comment pouvait-elle savoir le secret avait-il était levé ? Pouvait-elle parler de cela où s'agissait-il d'un piège pour tenter de la faire fauter elle ne savait pas vraiment et ne pourrait pas savoir sans ouvrir la bouche. Cependant elle ne dit rien en premier lieu profitant simplement du câlin qui lui faisait le plus grand des biens, dans leur époque la belle était proche de sa maman même si celle-ci n'avait pas choisit le bon camp et la bonne vision de la vie d'après sa progéniture alors pouvoir retrouver un semblant de complicité avec elle lui faisait le plus grand des biens. Pourquoi Lyanna ne venait-elle pas voir bon sang elle était plus tête brûlée elle tenterait directement quelque chose elle tentait d'analyser et de réfléchir et cela prenait plus de temps.

" Comment... Comment tu sais ? Tu le savais ?" Pauvre petite Alayna pas cool de lui faire tout ça le matin elle n'était pas au top pour réfléchir et réussir à parler correctement et à ne pas avoir l'air d'une carpe sortie hors de l'eau. Quand à la deuxième question de sa mère elle lui glaça la sang, Ariana avait peur de mourir en mettant au monde ses jumelles et ça la mère de famille ne l'avait jamais confié à ses enfants sans doute pour ne pas les faire se sentir coupable. Heureusement sa soeur débarqua enfin lui permettant de souffler même si leur père se rajouta à la conversation en posant lui aussi une question à laquelle Lyanna répondit directement sans penser un seul instant au secret, bon sang elle ne réfléchissait donc jamais celle-ci trop habituée sans doute à ce que sa deuxième partie le face. " Lyanna ! On a pas le droit d'en parler tu le sais !" Et hop elle lui faisait les gros yeux mais elle détourna le regard vers sa mère et lui fit un signe positif de la tête elle ne pouvait pas en parler mais elle ne pouvait pas laisser la femme qui allait la mettre au monde avoir peur de mourir en l'accouchant cela serait horrible et pas humain et elle avait un coeur. " Mais on ne peut pas en parler on à une rune sur nous et si on parle du sujet qui fâche ça nous envoie des ondes douloureuses, je sais vous devez avoir mille questions mais on peut pas vraiment vous répondre sinon on le paye" Et même si elle aimait ses parents de tout son coeur elle n'était pas masochiste elle ne souhaitait pas avoir à souffrir.

"Qu'est ce qui nous à trahit pour que vous veniez là et pour que vous pensiez ça aussi ? Parce que là ça à clairement merdé pour le passer inaperçue" Que le doute soit là passait encore mais qu'ils sachent de manière certaine l'inquiétait beaucoup car elle se demandait qui avait bien pu balancer le secret comme ça après tout, ils étaient tous soumis à la rune de la torture alors le questionnement était logique et restait pour le moment sans début de piste.





Alayna et avec Lyanna Ariana et Mathael
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 4170 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 327 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter * Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton * On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année * Elle est la filleule de Lupin * Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. * Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. * En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue * Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort * Souhaite travailler en potions * Veut être apprentie de William Smith * En couple avec Severus 14.02.78


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Jeu 7 Juin - 2:16
La journée commençait normalement pour Bee, frissonnant dans son demi-sommeil comme Severus vient la voir et l'embrasser avant de partir. Le sorcier a toujours été très matinal et il n'est pas rare que sa compagne dorme toujours lorsque ce dernier part déjà profiter des salles de potions de l'université. Elle se recouche alors quand il sort et quitte son lit de longues minutes plus tard pour aller à la salle de bain se préparer pour sa journée. Bee est plutôt rapide, c'est pour cela qu'elle se permet de dormir si tard en général le matin. En quelques minutes à peine, ses cheveux sont propres, sentant le Dahlia, l'Iris et le Cigüe comme d'ordinaire, des fleurs qui avaient une signification et qu'elle n'avait pas choisit pour rien, comme senteur de son shampoing.

Quittant la douche la jeune femme attache ses cheveux en queue de cheval comme elle va passer sa journée au-dessus d'un chaudron à l'université et elle ne se maquille que très légèrement, tout en sachant cependant que malgré ses sorts de fixation, les vapeurs de ses préparations risquent fort d'avoir la peau de ses artifices. Rapidement habillée, elle s'empresse de rejoindre la cuisine pour son petit-déjeuner mais n'a pas le temps de préparer son thé que l'on toque à sa porte. Surprise, elle arrête ses préparatifs et va ouvrir, pour découvrir James Potter, visiblement pas dans son état normal  et qui entre chez elle comme une furie en lui donnant une lettre que Bee n'a pas le temps de lire, comme il l'appelle Lullaby Potter et demande si elle est sa fille. Bee a un hoquet de surprise et pose rapidement son regard sur la lettre, parcourant ces lignes. Rapidement, elle lève sa baguette et fait naître son patronus, un cygne, que Severus lui avait piqué avec le temps.

«- J'ai un message pour Dumbledore, Poudlard ! Dit-lui trahison ou découverte, secret en danger. Prévenir les autres d'être prudents, leurs proches savent peut-être, leur dire de faire ce qu'il faut ! Puis transmet le message à Harry !»


Le cygne disparaît alors, laissant seulement Bee face à James, sans qu'elle ne comprenne qui a bien put les trahir de la sorte et elle ne se sent pas à l'aise. Tout en sachant qu'elle n'a aucun moyen de nier au vu de ce qu'elle vient de faire avec son patronus, suivant les consignes claires reçus il a deux ans.

«- Je ne peux rien dire.» Elle montre la rune sur son bras, en repoussant légèrement le tissu de son t-shirt. «Sauf si je tiens à souffrir. Il fallait le faire mais c'est dangereux, on ne peut pas parler parce que si tu te souviens de tes cours sur les retourneurs de temps, les voyages sont dangereux.»

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 1011 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 78 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : Elle ne voulait pas se retrouver ici Elle s'entend très bien avec les gens de 1977 ce qui la perturbe elle est sortie avec Caleb, qu'elle aime toujours sans réellement se l'avouer elle ne veut pas s'attacher par peur de perdre elle est énervée de ne pas savoir quel est le véritable but de ce voyage dans le temps énervée aussi depuis septembre 1977 comme si quelque chose la dérangeait

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  Jeu 7 Juin - 17:46

you know how the story ends
Jaylin Faucett
Jaylin passait une journée tranquille, c’était le moins que l’on pouvait dire. Les cours avaient repris depuis un moment et sa vie semblait prendre une tournure pour le moins bonne. Si on occultait le fait qu’elle retournerait sans doute dans son époque un jour ou l’autre, pour le moment tout s’annonçait bien. Elle avait réussi à avouer ses sentiments à Caleb, sentiments partager par l’ancien serpentard et depuis ce jour-là, le moindre doute semblait avoir disparu pour laisser place à un bonheur incertain. Elle ignorait combien de temps elle pourrait obtenir ce bonheur, combien de temps il durerait, mais elle avait bien l’intention d’en profiter autant qu’elle pourrait. Jaylin avait pensé à trouver un moyen de rester, mais beaucoup de choses rentraient en compte et elle se posait des questions. Pourrait-elle rester en laissant sa famille derrière ? Et si elle rentrait est-ce qu’elle retournerait vers Caleb pour tenter à nouveau quelque chose ? Lui qui ne savait rien pourrait ne pas lui pardonner d’avoir mentis sur une telle chose. Mais Jay n’avait aucune réponse et pour le coup dans cette histoire elle se sentait bien seule. Si seulement elle pouvait le dire à ceux qu’elle aimait dans cette époque, si cela pouvait être aussi simple, mais avouer une telle chose pourrait amener Caleb, Ayla et Télia a s’éloigner d’elle plutôt que de comprendre. Tout ce qu’elle pouvait faire pour le moment c’était attendre et profiter. Elle réfléchirait plus profondément le jour où tout ça arriverait. La vie continuait son court comme si on ne pouvait arrêter le temps de passer, sans qu’on puisse rien y faire, Jaylin continuait à vivre sa vie comme elle le pouvait. Mais elle était loin de se douter que cette journée tranquille qu’elle passait allait rapidement virer au cauchemar pour elle. Elle était tranquille dans sa petite chambre étudiante se disant que peut-être elle pourrait ne pas passer la soirée ici, lorsqu’on frappa à la porte. Cela pouvait être n’importe qui, mais elle n’attendait personne. Peut-être Caleb, comme Télia ou Ayla. La jeune femme s’en alla ouvrir pour tomber face à la brune ancienne serdaigle qui l’agressa verbalement a peine la porte ouverte. Jaylin eu du mal à comprendre ce que Télia lui disait, parlant d’être sa fille, d’être sortit de son utérus, que c’était bizarre dit tout haut. Oui c’était extrêmement bizarre comme nouvelle tout ça surtout que Jaylin ne savait pas du tout de quoi son amie pouvait bien parler. La brune restait surprise, figée sous le coup d’une telle question, même si elle voyait que Télia était en pleins stress en ce moment-même rajoutant devant le mutisme de sa camarade que ce n’était pas fair-play de la laisser ainsi sans réponse. Mais ce qui surpris le plus Jaylin fut d’entendre parler de mensonges. Non la brune n’avait jamais menti, elle n’avait simplement pas dit toute la vérité par incapacité à le faire, non par manque d’envie. Soudain reprenant une certaine contenance, la parole lui revint : « Qu’est-ce que tu racontes ? T’as fumé quelque chose ? Non je ne viens pas de ton utérus je viens de celui de ma mère. » Oui ça elle en était certaine. Mais Jaylin commençait à réfléchir. Mensonge, être la fille de Télia … est-ce qu’elle savait ? Un instant la panique pris possession du visage de la brune, se disant que cela ne pouvait pas être ça. Comment aurait-elle pu savoir ? Personne ne pouvait parler de ça sans ressentir une vive douleur. Ce n’était pas possible, mais alors qu’elle se faisait cette réflexion, Télia lui demanda de confirmer que la lettre était une blague. Quoi ? Qu’est-ce qu’elle racontait ? « Une lettre ? Quelle lettre ? Télia je ne comprends rien. » Jaylin commençait à remettre toutes les informations dans l’ordre. Si Télia savait par une lettre, est-ce que cela voulait dire que d’autres avaient reçu la lettre aussi ? Et puis pourquoi envoyé la lettre à son amie. Elle chopa le bras de la brune pour la faire entrer dans sa chambre, refermant la porte derrière elle. « Est-ce que tu es la seule à avoir reçu cette lettre ? » La panique se lisait sur le visage de Jaylin ce qui n’allait pas aider Télia et son stress.

electric bird.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature, merci Ayla luv :
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Event n°12 * You know how the story ends  
Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°12 * You know how the story ends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Néron » I'll tell you all how the story ends : Where the good guys die and the bad guys win
» [Event] Saint Valentin
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Maple story
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Evénément :: You know how the story ends-
Sauter vers: