AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lily - Mettons un peu de couleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Bonjour ! J'appartiens à la maison : gryffondor et ruby J'ai posté : 117 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 329 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser (me tuer pas ça ferait des malheureuses) A savoir sur toi :

MessageSujet: Lily - Mettons un peu de couleur  Mer 16 Mai - 21:53

 Mettons un peu de couleur
Sirius Black & Lily Evans
Epoque bénie de l’insouciance, de l’irresponsabilité et des bêtises à tout va. Sirius adorait Poudlard pour ça, surtout depuis qu’il avait fui de chez ses parents. Bon d’accord quand on connaissait bien le jeune homme on savait que ça le touchait quand même d’avoir faire ça pour sa sœur et pour son frère – même si avec ce dernier il avait moins de lien – mais cela ne l’empêchait pas de profiter de sa pleine liberté quitte à se faire mettre en retenue. Beaucoup disait qu’il en changerait jamais, qu’il serait toujours le même, mais on ne pouvait savoir quel bouleversement il pourrait y avoir à l’avenir, quelle genre chose allait vous tomber dessus quand vous vous y attendiez le moins. Alors Sirius n’avait pas l’intention d’attendre, il voulait profiter de chaque instant pour s’amuser et s’épanouir dans des imbécilités sans non. Carpe Diem ! c’était son crédo et jusqu’à maintenant à part des retenues il s’en sortait plutôt bien. Mais alors qu’il était allongé sur le canapé, seul dans la salle commune des gryffondors, se posant allégrement sur le meuble alors que d’autres auraient sans doute aimé s’y asseoir, Sirius s’ennuyait. Oui il s’ennuyait parce qu’il était seul et que pour une fois il n’avait pas de plan en tête de ce qu’il pourrait faire. Les autres de sa maison devait se demander ce qu’il devait préparer, mais rien c’était le néant total, le vide intersidéral. Il n’avait plus d’idée et ni James, qui devait faire une ronde en tant que préfet, ni même Remus qui devait sans doute être en train d’étudier, ni même Peter qui faisait on ne savait trop quoi, n’était là pour lui souffler quelque chose à faire. Soupirant, il se remis en position assise, regardant le feu qui crépitait éternellement dans la salle commune des gryffondor. Et puis il poussa un nouveau soupir de désespoir. Comment profiter de sa vie quand on n’avait strictement rien à faire. Il observa la table basse avant de voir un magazine moldu posé allégrement là. Sans doute était-ce quelqu’un qui avait oublié, mais bon quitte à ce qu’il soit là autant le lire. Sirius s’empara du magazine et commença à feuilleté quand il eu soudain une idée en voyant l’une des pages colorées. D’un bond, il se leva, reposant le magazine là où il l’avait trouvé et fila. Sans dire un mot de plus il eu le temps d’entendre quelques chuchotements derrière son dos. Sirius avait oublié de prendre sa veste mais tant pis, il s’en alla vers Zonko, la boutique de farce et attrape, habillé de sa chemise et d’un pantalon en jean, il débarqua devant le gérant en demandant à avoir des sauts de peinture. Il devait forcément avoir ça et si Sirius était en possession de ce genre d’objet ça allait mal se passer. Malheureusement le gars lui en donna 3 : rose, vert et bleu, tout en fluo, bien coloré. Il paya et s’en alla, portant difficilement les sauts à bout de bras. Ils n’étaient pas bien remplis mais ça ferait l’affaire. Bon maintenant où ? Sirius n’en avait aucune idée, mais c’était lourd ses machins. Il fallait faire preuve d’ingéniosité et c’est ce qu’il fit en faisant flotter un pot ouvert, le calant dans un endroit avec une ficelle qui pendait légèrement et qu’il récupéra. Il fit de même avec les autres avant d’aller se cacher derrière une armure et d’attendre. En soit il n’avait pas de victime prévue, tant que c’était un serpentard et le rez-de-chaussé en était souvent rempli. Sirius la sentait venir cette retenue, mais il attendit quand même. Un long moment comme si les gens avaient abandonné l’idée de venir. Entendant du bruit, Sirius se cacha bien derrière la statue, attendant de voir une silhouette s’annoncer lorsqu’il tira sur les ficelles pour faire couler la peinture. Yes ! Le couloir était beau maintenant, rempli de belle couleur, mais quand il sortit de sa cachette, il tomba nez-à-nez avec Lily Evans qui n’avait pas vraiment l’air contente de le voir, ni même d’être couverte de peinture. Sirius posa les mains sur sa tête, comprenant ce qu’il avait fait. « Hé merde ! ça devait pas être pour toi à la base.  » balança-t-il un peu gêné avant de reprendre. « Enfin si, mais pas toi spécialement, hein, c’était pour la première personne qui viendrait en fait..  » Lily allait le tuer, ensuite James le tuerait à son tour. Là pour le coup Sirius était clairement mal barré.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Potter
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 167 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 219 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Lun 11 Juin - 18:59
Tout se passait bien durant cette année, cette dernière année dans cette école où elle a passé 7 ans de sa vie. De plus, elle a prouvé aux autres que malgré son rang ainsi que ses origines moldus, elle est une une sorcière qui a sa place dans ce château. Enfin passons, aujourd’hui les septièmes années n’ont pas cours de la journée, pour une raison encore inconnue. La rouquine a même questionné son homologue pour savoir s’il était au courant ou s’il avait quelque chose à voir avec ça, mais il lui répond que non.
La rouquine ne rajoute donc rien et lui dit avec un sourire courtois : le temps que tu ailles à ton entraînement, je serais à la bibliothèque pour avancer pour notre devoir en commun de potion. lui annonce la rouquine avant sortir de la salle privée des préfets
Si on lui avait dit quelques années plutôt qu’elle aurait eu une conversation civilisée avec ce maraudeur, elle aurait surement envoyé à Saint mangouste.
Quelques heures plus tard, après avoir suffisamment avancé sur ses recherches, la rouquine a besoin de se vider la tête de toutes ces informations. Heureusement pour elle, Lily ne croise personne dans les couloirs, ses pensées étaient tournées sans qu’elle le veuille vraiment vers le capitaine de l’équipe des rouges et également son homologue. Car oui depuis quelques temps, la rouquine a commencé à ressentir de nouveaux sentiments à son égard. Lily est très douée pour rien montrer rien, surement la peur de souffrir de nouveau. Se reprenant, la rouquine se rend compte qu’elle se trouve dans le hall
Alors que Lily passe à côté d’armure qu’elle entends un drôle de bruits avant de sentir un liquide-enfin plusieurs se verser sur elle. Un cri de surprise se fit entendre dans tout le hall. la raison c’est une Lily qui se retrouve recouverte de peinture. en levant le regard, sur qui tombe t-elle ?? Et bien sur l'acolyte de son homologue, le célèbre Sirius Black qui tentait en vain de s’excuser de ce qu’il avait fait, que cette blague  ne lui n’était pas destinée, ne tenant plus, sous l’énervement, la main de la rouquine rejoint la joue du maraudeur. La dernière personne qui s’en ai pris une de sa part est James. Bizarrement la baffe à Sirius est moins importante que celle de James, durant leur cinquième année.
-Ce qui est fait est fait Black ! lui répond la rouquine d’une voix sèche avant de lui demander, de base elle était qui cette fameuse blague??? car bizarrement j’ai du mal à te croire là. Tu as intérêt de me nettoyer ça fissa avant que quelqu’un glisse et se blesse !
cela fait longtemps que la rouquine ne s’était pas mise dans un état pareil. Elle le laisse nettoyer ce qu’il avait fait avant de se rendre compte que les taches de peintures sur elle ne partaient pas.
-Ce n’est pas vrai.. Tu es allé chercher où cette brillante idée d’asperger les élèves avec de la peinture, tu ne peux pas faire comme James, c'est à dire devenir MATURE. Ce n'est pas vrai par Merlin.. A cause de ta connerie, je dois aller me changer vu que ta peinture ne part pas sur les vêtements ! s’énerva la rouquine avant de lui dire, je t’enlève 30 points pour cette blague de mauvais goût, et ça te fera un peu grandir ! lui annonce la rousse avant de partir en direction de la tour des Gryffondors pour qu’elle puisse se changer, mais également se calmer loin du maraudeur du nom de Sirius Black. En entrant dans la salle commune, elle fut soulagée de ne voir aucun élève, mais elle se dépêche de se rendre dans son dortoir pour retirer son uniforme couvert de peinture, Alors qu’elle pense que tout allait aller pour le mieux, la rouquine se rend compte que son sac ne se trouve pas sur son lit.
-Ce n’est pas vrai… où je l’ai mi… se demande la rousse avant d’entendre quelqu’un frapper à la porte du dortoir. Ce ne fut pas sa surprise de voir Sirius devant le dortoir des filles avec son sac à son épaule, la première question qui lui vient c’est :
Sirius comment as-tu fais pour monter jusqu’ici ??

I'm a wizzard !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Bonjour ! J'appartiens à la maison : gryffondor et ruby J'ai posté : 117 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 329 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser (me tuer pas ça ferait des malheureuses) A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Mar 12 Juin - 19:30

Mettons un peu de couleur
Sirius Black & Lily Evans
Une farce, une blague, tout ceci n’était qu’un jeu pour le jeune Black qui n’avait trouvé rien d’autre comme truc intéressant à faire que de vouloir mettre de la peinture dans le hall d’entrée de Poudlard. C’était une idée totalement stupide de A à Z qui aurait sans doute des répercussions au niveau des retenues. Au moins vu qu’il n’avait plus de parents, il ne se ferait engueuler que par les professeurs. Bon lorsque sa blague serait faite, il devrait aussi nettoyer à moins d’être capable de courir vite et de disparaitre à jamais. Mais ce n’était pas certains qu’il puisse y arriver. Alors le jeune homme attendait que quelqu’un se montre pour qu’il puisse laisser couler le liquide sur les pauvres personnes. Un groupe ça aurait été génial, des serpentards encore mieux et cacher derrière sa statue, Sirius attendait patiemment. Il entendit des pas venir dans sa direction, se cachant encore plus pour éviter d’être vu, il attendit que la personne soit pile au centre du piège pour le déclencher. Mais à peine avait-il tirer sur la ficelle, qu’il comprit de qui il s’agissait. Ça aurait pu être n’importe qui dans tout le château, mais c’était tombé sur Lily Evans, la fille dont James était amoureux. Alors oui recouvrir de peinture la fille que désirait son meilleur pote ce n’était pas l’idée du siècle, clairement pas. James allait l’assassiner, le tuer, le découper en rondelle et le jeter dans le lac. Ou alors il rirait avec lui. Enfin il allait surement faire les deux d’ailleurs, mais bon déjà il fallait gérer une lionne qui ne semblait pas s’amuser de cette petite blague. Sirius sortit précipitamment de sa cachette, faisant gaffe de ne pas renverser la statue qui tanga légèrement mais resta en place. Il commença donc à parler, mais non pour prononcer des excuses, enfin pour lui ça sonnait comme tel, mais les mots ne voulaient pas former une phrase pour se faire pardonner. Non la blague n’était pas destinée à Lily spécifiquement et il aurait préféré que ce soit quelqu’un d’autre. Elle s’avança comme une furie vers lui, pour le baffer gratuitement. Mais il n’avait pas fait exprès ! Sirius massa sa joue écoutant la gryffondor parler, lui demandant pour qui était cette blague et de nettoyer ses bêtises par la même occasion. « Pas pour toi en tout cas. » répondit-il bougon de s’être fait claquer. Il soupira et sortit sa baguette avant de commencer à lancer des sorts de nettoyage pour laver ses imbécilités. C’était long, mais bien moins long que de laver tout ça à la main. Vous voyez Sirius Black avec une serpillère et un seau ? Ouais non moi non plus. Il continua à laver pendant qu’elle reprit la parole se rendant compte que ses vêtements étaient complètement couverts de peinture. Lily rouspéta que ça ne s’enlevait pas et qu’elle devait aller se changer. Elle en profita aussi pour lui faire remarquer qu’il n’était pas mature. Tournant son regard vers elle, il eue un regard surpris, mais haussa simplement les épaules comme réponse. Tournant les talons, elle en profita pour lui enlever trente points, chose que Sirius ne comprendrait jamais vu que ça faisait aussi enlever des points à sa propre maison. « Tu enlèves des points à ta propre maison ? Sérieusement ? » balança-t-il dans le silence, puisqu’à peine avait-il commencé, elle était déjà partis. Sirius resta là un instant, avant finalement de finir sa corvée. Ce fut à cet instant qu’il remarqua le sac de Lily. Elle avait dû l’oublier sur le coup de l’énervement. Il ne pouvait pas le laisser là. Chopant le sac, il le mit sur son épaule avant de suivre la même direction que la préfète et de rejoindre la tour des gryffondor. Mais elle n’était déjà plus dans la salle commune. Sirius attendit quelques secondes avant finalement de réussir à choper une fille qui venait de rentrer. Il lui demanda si elle pouvait le faire monter dans le dortoir, expliquant qu’il avait un truc à rendre à quelqu’un. La fille le regarda d’un air mauvais, répondant qu’elle pouvait aller donner l’objet, mais Sirius en grand charmeur, lui expliqua que c’était important pour lui. Et elle l’accompagna alors jusqu’en haut avant de le laisser tranquille. Le jeune homme savait que les escaliers allaient rapidement se transformer en toboggan, alors il frappa vite fait pour tomber face à une Lily qui venait tout juste de se changer. Et la première question de celle-ci fut de lui demander comment il avait fait. Enlevant son chapeau et remettant bien ses cheveux de sa main, fier de lui, il répondit : « J’ai mes tactiques, mais je risque très rapidement de me faire jeter, si tu pouvais me laisser entrer, deux minutes que je m’excuse. » Il avait toujours son sac sur son épaule, de toute façon si elle voulait le récupéré elle n’avait pas le choix.

electric bird.


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Potter
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 167 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 219 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Dim 29 Juil - 12:22
Elle ne peut pas dire qu’une envie de meurtre lui est venu directement après, avoir reçu une tonne de peinture sur la figure, par le meilleur ami de James. Oh que oui, la rouquine a eu des envies de torturer le black pour lui faire mordre la poussière, pour lui apprendre à ne pas venir chercher les rouquines. S’il veut se recevoir une gifle comme celle qu’a reçu Potter, il est sur la bonne voie. Heureusement pour les autres élèves, personne n’a la croiser car elle aurait été plus que désagréable, même plus si James avait croisé sa route.

Une fois arrivée dans son dortoir, la rouquine se calme doucement pour pouvoir se changer sans qu’un emmerdeur vienne lui bouffer son oxygène.. Alors qu’elle allait se poser sur son lit pour travailler un peu qu’elle réalise que son sac de cours ne se trouve pas sur son lit.
-Mais quelle idiote… soupire t-elle avant de se diriger vers la porte pour l’ouvrir, quelle ne fut pas sa surprise de voir la dernière personne qu’elle ne voulait pas voir, de plus avec son sac à l’épaule. roulant les yeux en se disant qu’elle allait faire une connerie en faisant ce qu’elle s’apprête à faire.
-Vas y rentre, lui dit-elle en s’effaçant de l’entrée du dortoir, même si au fond d’elle même, elle aurait aimé le voir dévaler le fameux escalier, ça sera pour une prochaine fois. elle le regarde en se demandant si elle ne faisait pas une connerie d’accepter la venue du maraudeur. Alors qu’il était tranquillement installé tel un pacha sur son lit.
- ça va, tu prends tes aises à ce que je vois, tu ne veux pas non plus un massage,ou même un cocktail, genre un mojito??? lui demande la rouquine en s’asseyant sur le bord de son lit.. Et merci pour mon sac, même si je t’en veux pour ta blague puérile… lui annonce un peu sèchement, et je ne veux pas tu crois que je vais te pardonner aussi facilement ce que tu as fais même si ce n’était pas fait exprès selon de ton point de vue..

La rouquine soupire avant de prendre un de ses bouquins dans son sac sans se rendre compte qu’une missive s’y échappe, alors qu’elle n’a pas eu le temps de la reprendre, Sirius fut plus rapide. Lily se rend compte qu’il s’agissait de la lettre que lui avait envoyé james le matin même… Elle ne voulait pas qu’il lise le contenu de cette lettre, la rouquine s’était donc levée, pour tendre la main vers sirius pour qu’il lui rend le bout de parchemin..
-Sirius rends moi toute de suite cette lettre, ou je te promets d’affreuses souffrances...

I'm a wizzard !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Bonjour ! J'appartiens à la maison : gryffondor et ruby J'ai posté : 117 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 329 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser (me tuer pas ça ferait des malheureuses) A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Ven 3 Aoû - 15:19

 Mettons un peu de couleur
Sirius Black & Lily Evans
Sirius n’avait pas souhaité que cette blague arrive lorsque Lily Evans passe dans le couloir. Pour lui c’était destiné à quelqu’un, mais tout sauf elle. Parce qu’il savait très bien que James allait le tuer, que la rousse voudrait également sa mort et que s’il ne s’excusait pas rapidement tout allait mal se passer pour lui. Bon il avait plus d’inquiétudes venant de son meilleur ami que de la rousse, vu qu’il pouvait supposer la réaction de James. Ce dernier lui en voudrait, même s’il apprécierait la blague sans aucun doute, mais il s’inquièterait de ses chances avec la rouquine. Décidemment Sirius semblait ne pas bien aider son ami. Il s’excusa une fois en expliquant que Lily n’était pas la cible, mais elle ne voulait rien entendre s’énervant contre lui. Bon ça s’annonçait clairement mal pour des réconciliations et couvertes de peinture, la rousse s’en alla vers la tour des gryffondor pour se changer. Il allait devoir la retrouver et s’excuser encore une fois et comme de par hasard le sac de Lily avait été oublié par celle-ci. Sirius aurait pu attendre, il aurait pu ne rien faire, mais il chopa le sac le mit sur son épaule et de son pas bien à lui, il se dirigea vers la salle commune. Il monta les marches, conscient que venir jusqu’au dortoir ne serait pas simple, un toboggan apparaissant dès qu’un garçon montait chez les filles, il frappa rapidement à la porte et fut accueilli par une Lily toujours en rogne contre lui apparemment. Il lui demanda alors de le laisser entrer avant qu’il ne soit forcé de descendre et alors qu’elle le fixait énervée, elle l’invita à rentrer. Bien. Il ne se fit pas prier et posa le sac au sol, ne voulant pas ajouter une nouvelle chose à la liste des raisons pour qu’elle le déteste. Il resta posé dans le dortoir. Lorsqu’elle l’agressa à nouveau, laissant supposer qu’il prenait ses aises. Sirius la regarda attentivement et croisa ses bras sur sa poitrine, rebondissant sur la blague qu’elle venait de subir. « Je suis désolée pour cette blague, elle ne t’étais pas destinée. » c’était vrai et il était vraiment désolée pour le coup. Lily s’était assise sur le lit et commença à prendre un livre. Bien Sirius n’avait pas grand-chose d’autre à faire ici et si elle ne voulait pas accepter ses excuses que pouvait-il faire de plus ? Se mettre à genoux et lui prier d’accepter ? Très peu pour lui. Alors qu’elle prenait un livre, sans doute pour lui montrer que sa présence lui importait peu, une feuille tomba du bouquin. Une lettre, que Sirius ramassa dans l’optique de la rendre à Lily, mais sans doute encore sous le coup de l’énervement elle lui demanda de manière plutôt agressive de la lui rendre. Le jeune Black la lui tendit en soupirant. « Je te la rend, t’en fais pas, pas besoin de monter sur tes grands chevaux. » Mais il avait reconnu l’écriture sur la lettre et alors qu’il faisait un pas pour quitter le dortoir, il se retourna pour regarder Lily, un sourire s’affichant sur son visage. « James t’envoies des lettres ? » Il mit ses mains dans ses poches avant de se justifier à nouveau : « Je n’ai pas lu j’ai reconnu l’écriture. » Il connaissait James depuis qu’il avait onze ans, il savait comment se dernier écrivait et il était tout simplement curieux pour le coup.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Potter
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 167 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 219 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Dim 19 Aoû - 15:47
Jamais au grand jamais, la préfète en chef n’aurait imaginé être avec le grand Sirius Black bourreau des coeurs depuis leur entrée à Poudlard. Enfin passons, la rouquine en voulait encore de cette blague, dont elle a été victime, même sans que le veuille le maraudeur. Lily remarque qu’elle est peut-être un peu dur avec lui, mais ne pu s’empêcher de voir qu’il avait ramassé la fameuse lettre de James.. Que faire sans paraître suspect.. Malheureusement pour elle, tout  ne se passe pas comme elle le voudrait. De plus, la rouquine appréciait de plus en plus le groupe des maraudeurs, même si elle se chamaille encore plus avec le jeune black, comme le dit si bien Remus, ils sont comme chien et chat, enfin au début, car au fur et à leur dispute est devenu comme un jeu pour les deux adolescents au desespoire des trois autres maraudeurs et d’Héléna.
Elle remarque un sourire moqueur et curieux, qui s’est placé sur le visage du maraudeur, à sa fameuse question, si c’est James qui lui avait envoyer la lettre.. Elle soupire tout en s’asseyant sur le bord du lit et le regarder tout en gardant la fameuse lettre dans les mains.
-A quoi bon te mentir Sirius, oui c’est bien James qui m’a écrit cette lettre.. Voilà tu es content.. ça nous arrive de nous échanger quelques lettres depuis la fin de notre sixième année.
Pourquoi lui racontait-elle tout ça.. personne n'était au courant de cette échange et c'était tant mieux.. De plus grâce à Remus , la rouquine avait donné une dernière chance pour connaître la véritable personne qui se cache derrière dont le maraudeur se cache depuis de longues années.
Au vu du regard qu’il lui lance, la rouquine devine qu’il n’était pas au courant de cet échange, elle lui demande amusée.

Tu crois encore que j’ai envie de meurtre à son égard ?? Pour te dire, je pense que j’ai bien fait d’accepter d’apprendre enfin à vous connaître. Oui, même toi Black, plaisante la rouquine.. Bon assez parler de moi?? Tu crois que je ne vois pas les regards que tu lances à Héléna ?? C’est moi ou elle te plait?? lui demande la rousse avec un grand sourire.
La rouquine voulait voir si cette question allait déstabiliser le bourreau des coeurs.

I'm a wizzard !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Bonjour ! J'appartiens à la maison : gryffondor et ruby J'ai posté : 117 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 329 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser (me tuer pas ça ferait des malheureuses) A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  Ven 24 Aoû - 1:12

 Mettons un peu de couleur
Sirius Black & Lily Evans
Jamais Sirius n’aurait pensé se retrouver seul avec Lily. Enfin peut-être si, mais sans doute pas dans la chambre qu’elle partageait avec d’autres gryffondor. Très étrange situation, mais d’un autre côté il lui devait bien ça après ce qu’il lui avait fait. Il avait ramené son sac qu’elle avait laissé après être partie énervée comme jamais par sa faute. Enfin sa faute, pour lui ce n’était pas la sienne, elle ne devait pas se montrer à ce moment-là. Sa blague n’était pas destinée à la jeune femme surtout vu tous les efforts que faisait James pour essayer de l’avoir, ce genre de chose pourrait ruiner toutes ses années à l’écouter parler de la jolie rousse. Alors Sirius essayait de s’excuser, de faire profil bas face à Lily pour ne pas rajouter une nouvelle raison de le détester à la liste. Au fond il savait qu’elle l’aimait bien, même s’il pouvait être agaçant parfois avec elle, il aimait bien la taquiner et elle de même ce qui donnait d’amusante situation pour le maraudeur. Elle soupira à ses semi-excuses, mais sembla les accepter, quand elle bougea un de ses livres et qu’un bout de papiers en tomba. En parfait gentleman, Sirius le ramassa, mais comprit vite qu’il n’aurait jamais dû faire ça. Il aurait pu jouer avec, demander d’où ça venait et pourquoi c’était important, mais en retendant la lettre à Lily, le jeune homme avait compris de qui elle provenait. Il reconnaissait l’écriture typique de James, si longtemps vu et relu sur les devoirs quand il travaillait ensemble. Curieux, Sirius ne put s’empêcher de demander si c’était bien lui et de savoir que les deux jeunes entretenaient une correspondance. Elle lui confirma qu’il s’en envoyait bien, sans doute plus pendant l’été qu’à Poudlard et le jeune Black murmura alors pour lui, amusé de la situation : « Intéressant ... » Curieux de savoir ce que contenait la lettre, il l’était, mais il n’allait pas en demander plus, James pourrait sans doute lui répondre. Mais c’était sans doute une information en or pour le coup. Non Sirius n’était pas au courant de tout ça et Lily lui demanda amusée s’il pensait qu’elle avait encore une envie de meurtre à son égard. Le jeune Black se mit à sourire à son tour. « Tu as bien fait je pense, après tout on est sympa, drôle et pleins de charme. »répondant avec taquinerie au fait qu’elle ait bien ait d’apprendre à les connaitre. Il s’envoyait des fleurs clairement sur cette phrase, mais l’auto-dérision était la meilleure chose qui existe au monde. Mais alors que la discussion aurait pu s’achever sur cette boutade, Lily ne semblait pas en avoir fini avec lui et demanda ce qu’il en était de Sirius et d’Héléna. A l’entendre il aurait cru entendre parler James. La brune et le brun entretenait une relation bien particulière qui lui convenait pour le coup. Il observa l’un des livres posés sur la pile près du lit. « Je ne peux pas regarder une jolie fille quand j’en vois une ? » demanda-t-il avec un sourire qui se voulait charmeur. Reposant le livre à côté, il reprit directement par la suite son regard se faisant fuyant, observant la pièce qu’il n’avait encore jamais vraiment bien regarder : « Mais oui si je pouvais j’aimerais bien la mettre dans mon lit. » Il ne comptait pas mentir. Héléna lui plaisait.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Lily - Mettons un peu de couleur  
Revenir en haut Aller en bas
 
Lily - Mettons un peu de couleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Couleur du pet
» [Fiche d'île] Amazon Lily

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques-
Sauter vers: