AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malthael - Les envies d'une femme enceinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Lun 14 Mai - 18:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Cinq mois, presque six qu’Ariana était enceinte. Elle avait déjà vécu une grossesse, mais porté deux enfants c’était beaucoup plus compliqué qu’en porter qu’un seul. Et puis c’était long d’attendre neuf mois de les voir venir au monde, elle sentait son corps souffrir entre les contractions et les courbatures, Ariana n’avait plus énormément de force. Elle luttait toujours et tentait d’avoir une vie active un minimum, mais pour ne rien arranger, la jeune femme restait enfermée dans le manoir des Buldstrode la plupart du temps. Cela ne faisait que six mois, elle aurait pu continuer à travailler, mais elle comprenait qu’avec tout ce qui s’était passé pour eux, ce soit plus sûr qu’elle reste sagement à attendre de mettre ses enfants au monde. Des fois elle avait l’impression d’être une poule pondeuse à qui on demandait simplement d’engendrer une progéniture et qui devait simplement attendre, être là et puis c’était tout. Et elle détestait ça. Elle savait que Malthael ne la voyait pas comme ça, mais elle avait les hormones qui travaillaient et seule dans cette grande demeure elle sentait son cerveau devenir complètement fou. En plus son corps changeait et elle avait des pensées horribles envers elle-même. Ariana se trouvait grosse, moche du coup pour elle, ses seins avaient grossi, ses fesses aussi et ne parlons même pas de son ventre. Alors ses journées ne ressemblaient pas à grand-chose, elle tentait de s’occuper, de profiter du soleil des derniers jours d’été et elle pensait à tout ses aspects négatifs de la grossesse, mais quand venait certains moments de cette journée, elle se montrait impatiente d’avoir ses enfants, de les voir grandir. Ils seraient sans doute magnifiques, mais ça toutes les mères le disaient quand ça concernait ses propres gosses. Elle caressait alors son ventre, leur murmurant des mots doux, parlant de leur vie à Malthael et elle, racontant des anecdotes, ses pensées aussi parfois. De toute façon personne ne l’écoutait parler, alors elle pouvait tout leur dire. Espérons simplement que les jumelles ne s’en souviendraient pas quand elles naitraient, mais il était certain qu’elles reconnaitraient la voix de leur mère quand il viendrait au monde. C’était important de leur parler d’après ce qu’on disait. Quand Malthael revenait de sa journée, dieu savait qu’Ariana aurait aimé lui sauter au cou, heureuse d’être enfin avec lui, mais dans son état lui sauter dessus n’était pas envisageable. Alors ils parlaient simplement. Il savait qu’elle pouvait se montrer insupportable, il avait déjà vécu une grossesse, même si celle-ci semblait beaucoup plus agaçante pour Ariana que l’autre. Elle faisait des efforts quand même pour ne pas se montrer trop exigeante, têtue et sur les nerfs quand il était là et parfois on aurait pu croire qu’elle était devenue une vraie gosse, perdant complètement la tête à tourner en rond dans cette maison vide, une sensation appuyer par les hormones et les changements d’humeurs fréquents.

Enceinte, une autre chose était venue s’ajouter au reste, une chose qu’elle n’avait pas eu lors de la précédente grossesse. Ariana faisait des sortes d’insomnie, elle se réveillait pendant la nuit, incapable de se rendormir avant un bon moment et la plupart du temps elle restait là à attendre que le sommeil la guette. C’était plus fatiguant qu’autre chose, mais le point positif de ne pas devoir bouger de la journée était qu’elle pouvait se lever quand elle le voulait. Une nouvelle fois, cette insomnie s’empara d’elle en pleins milieu de la nuit, aux alentours de trois heures du matin et elle se tourna et retourna plusieurs fois, se mouvant difficilement par son ventre qui portait ses enfants depuis cinq mois. Silencieuse et dans le noir, elle observa Malthael qui dormait à point fermé. Et elle le jalousait parce que lui, il arrivait à dormir, contrairement à elle. Ce n’était clairement pas juste, elle avait autant besoin de repos que lui si ce n’était plus. Sa respiration était calme et elle entendait uniquement se bruit dans leur chambre. Peut-être qu’elle pourrait s’en servir comme berceuse. Fermant les yeux pour essayer de se rendormir, Ariana resta peut-être cinq minutes à attendre ainsi que le sommeil l’atteigne, mais l’impatience lui fit ouvrir les yeux à nouveaux.  Bon sang elle n’y arriverait jamais et la jalousie se transforma en colère contre son époux. Changement d’humeur bonjour, qui pouvait savoir quel sentiment elle aurait dans quelques secondes. Ariana secoua Malthael, tentant de le réveiller, pour éviter de se sentir seule et puis elle voulait lui demander des trucs. En plein milieu de la nuit c’était totalement logique pour elle. « Malthael ? Réveille-toi ! » murmura-t-elle. Ariana aurait pu parler plus fort sans doute vu que son but était quand même d’écouter la nuit de son mari pour qu’il assouvisse ses besoins. C’était un des points positifs d’être enceinte, elle pouvait lui demander ce qu’elle voulait ou presque. « Prends-moi dans tes bras ! J’arrive pas à dormir. » Oui c’était une plutôt bonne excuse pour le réveiller et il ne pourrait sans nul doute pas refuser. Ce que Malthael ignorait c’était que sa femme était loin de s’arrêter à une envie soudaine de câlins.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Lun 14 Mai - 23:14
<
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

*Cinq mois que Malthael avait pris le relai concernant les missions d'Ariana. Les mangemorts ne prenaient pas de congés et donc le futur père se retrouvait à enchainer les missions. En plus de son métier autant dire que Malthael ne s'ennuyer pas. Rentrant à des heures bien tardives le mangemort essayait de profiter de ses quelques moments pour se reposer. Malheureusement il ne profiter plus vraiment d'Ariana car il était soit trop fatigué, soit absent. Néanmoins il refusé toujours que sa femme participe à la moindre mission. C'était l'une des conditions que Malthael avait mises en place lorsqu'il avait accepté la grossesse de sa femme. Plus aucune mission et qu'elle se ménage au maximum. Malthael avait eu le temps de se remettre de leur dernière épreuve et c'était un peu à lui de montrer qu'il pouvait parfaitement gérer la situation. Pour l'instant cela allait. Fatigué il avait hâte que ses enfants viennent à naitre. Car même si c'était deux vies en plus à se préoccuper, Ariana serait de nouveau plus présent à ses côtés. Bien qu'il ne s'attendait pas à ce que celle-ci pète le feu après un accouchement de jumeaux, mais au moins la grossesse serait derrière elle et les soucis qui vont avec. Parce que Malthael ne pouvait pas s'empêcher d'avoir peur pour sa femme. Pensant toujours au pire.
Le futur père se rendait compte qu'il était beaucoup moins présent pour sa femme. Passant beaucoup moins de temps ensemble et quand c'était le cas il arrivait que parfois Malthael s'endorme sans le vouloir. Ajoutant encore plus de frustration à sa femme enceinte. De plus le mangemort était bien loin de se rendre compte de tout ce qu'elle vivait. En plus d'être cloitré chez eux, cette grossesse aspirée toute son énergie. Les deux futurs parents n'étaient pas aux meilleurs de leurs formes, mais ils faisaient tout pour faire face à cette nouvelle épreuve. Malthael était toujours aussi distant avec ses futurs enfants. N'ayant pratiquement jamais touché le ventre d'Ariana il ne voulait pas les sentir vivants et donc s'attacher à eux. Du coup la plupart du temps il embrasser sa femme et cela n'allait pas plus loin. Ce n'est pas l'envie qui l'en manquait, mais généralement son corps était trop à bout de force pour sauter le pas. Ce n'était clairement plus la même ambiance au manoir des Bulstrode. Eux qui passaient leur temps à ce sauter dessus c'était à peine si pendant ces cinq mois ils avaient réussi a faire l'amour deux trois fois. C'était un manque dans leur couple et bien sûr cela se ressentait, mais avec le temps et l’expérience ils arrivaient facilement à passer au-dessus de ça.  

Malthael était à nouveau rentré très tard. Les une heure du matin était dépassée. Le mangemort retira son masque et le jeta sur l'un des canapés du salon. En ayant de plus en plus marre de le porter sans arrêt. Il n'avait qu'une envie rejoindre son lit et retrouver Ariana. Supposant que cette dernière devait dormir il se dirigea vers la chambre discrètement. Et pour une fois il la trouva endormie. L'observant dormir quelques instants. La voir aussi paisible le rassura quelque peu et il profita de ce court moment. Ravi de la voir se reposer Malthael enleva rapidement ses vêtements et se glissa en douceur dans le lit conjugal. À peine avait-il posé sa tête sur l'oreiller qu'il s'endormit. Plongeant assez rapidement dans un sommeil profond Malthael avait besoin de ce sommeil autant que de respirer. C'était des nuits courtes, mais d'un grand secours. Dormant paisiblement il ne se doutait pas que sa femme était actuellement entre de le regarder et commencer à jalouser sa quiétude de dormeur. Le vissage de Malthael était complètement détendu et il n'affichait pratiquement aucune émotion. Une neutralité fatigante tout simplement. Sa respiration était assez forte à la limite d'un ronflement et ça lui arrivait généralement quand il était fatigué. Ne sentant pas vraiment sa femme le secouer dans un premier temps la seule réaction qu'il eut fut de froncer un peu les sourcils synonymes de son mécontentement à être réveillé. Après quelques secondes il ouvrit les yeux légèrement perdus. Il se retrouva face à une Ariana pleinement se demandant se demandant ce qu'il se passait sa femme ne mit pas bien longtemps à réclamé un câlin. Malthael n'était jamais contre un peu de tendresse, mais à cette heure-là  il eut du mal à comprendre la requête de sa femme. Comprenant enfin qu'elle n'arrivait pas à dormir Malthael l'attira contre lui. La prenant délicatement dans ses bras. Il prit la parole de façon légèrement fatiguée*

- Essaye de te détendre Ariana il faut que tu dormes toi aussi.

*Commençant à lui caresser le dos de façon tendre. Essayant par ce geste de la décontracter un peu. Sauf qu'au final ce geste le relaxer peut être plus lui que sa femme et au bout de quelques minutes il finit par se rendormir contre elle. Un poids lourd avec sa femme dans les bras. Il était tellement fatigué qu'Ariana pouvait faire n'importe quoi de son corps il ne s'en rendrait même pas compte. Sa respiration se faisant de nouveau entendre histoire de provoquer un peu Ariana. Malthael avait oublié que provoquer une femme enceinte c'était encore pire que de provoquer un Dragon. Surtout que là maman Dragon elle avait deux petits à protéger.*

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mar 15 Mai - 0:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Malthael rentrait souvent tard. Il effectuait les missions pour les mangemorts pour deux, afin d’être certains qu’Ariana ne prenne aucun risque comme la dernière fois. Si elle avait vu qu’il était distant avec la naissance à venir, son sacrifice montrait bien qu’il tenait autant à elle qu’à ses futurs enfants. Ariana en était certaine, mais le voir de moins en moins, la chagrinait et en même temps l’énervait. Ce qui était deux sentiments qui s’opposait clairement, créant une sorte de crise qui passait de l’un à l’autre en quelques instants. La faute aux hormones sans doute, à la folie dévorante qui commençait lentement à s’emparer d’elle, qui lui faisait parfois se demander si elle allait vraiment faire une bonne mère. Après tout pendant neufs mois elle allait sans doute vivre des sautes d’humeurs très fréquentes qui pourraient sans doute la conduire à détester ses enfants. C’était peut-être pour ça que certains parents n’aimaient pas leur progéniture. Mais quand de telle pensée effleuraient son esprit, Ariana reprenait vite ses esprits en se disant que non, elle allait les aimer, dès qu’elle les mettrait au monde. Mais bon dieu que c’était chiant d’être enceinte. Une partie d’elle se rendait compte qu’elle était clairement insupportable et si Malthael avait été plus présent, il s’en serait sans doute rendu compte également. A la place c’était les elfes de maisons qui devaient supporter leur maitresse en continue dans la journée, la voir d’un coup triste, en colère à casser des objets, à les réparer par la suite en se rendant compte qu’elle pétait des câbles, avant finalement de se poser pour réfléchir. Un cycle se formait ainsi de cette manière. Joie, colère, tristesse et d’autres qui s’emparaient d’elle à tour de rôle et elle avait également ses envies. Des envies sucrés, salés, bizarres qui la prenaient parfois à des moments de la journée et qui lui faisait péter un câble dès qu’elle ne les obtenait pas. Mettre Ariana enceinte avait peut-être était une mauvaise idée enfin de compte, elle était déjà pas très nette dans sa tête selon certaines personnes, alors accompagné d’hormones cela ne pouvait être pire. Parfois elle avait l’impression que l’une des ses filles demandaient quelque chose et l’autre avait une demande totalement différente. Alors pour les combler toutes les deux, elle accumulait les envies et après elle culpabilisait d’avoir céder ainsi. Ce soir-là, elle s’était couché comme tout les autres, ayant tenter de rester éveillée pour attendre Malthael, Ariana avait rapidement sombré dans le sommeil pendant quelques heures, ne l’entendant même pas rentrer dans le lit à ses côtés. Mais c’est lorsqu’elle ouvrit les yeux en pleins milieu de la nuit, incapable de s’endormir à nouveau qu’elle profita de la présence de son époux pour le regarder. En tant normal, si elle se réveillait avant lui, Ariana le regardait simplement, écoutant sa respiration ronflante et se rendormant au son de ce bruit.

Mais aujourd’hui elle jalousait cette quiétude, le simple fait qu’il dorme et qu’elle non. Elle était assez énervée, sans réelle justification et après avoir passer quelques minutes à le regarder dormir, elle le secoua un peu pour qu’il se réveille. Malthael devait être totalement crevé, mais cela n’avait pas l’air de déranger son épouse. Elle l’observa froncer les sourcils, signe qu’il ne voulait clairement pas se réveiller, mais Ariana en avait envie, alors elle attendit qu’il ouvre les yeux pour lui demander de la prendre dans ses bras. Une requête dite totalement en douceur qui se voulait attendrissante, mais elle avait envie de le sentir contre elle. Et c’est ce qu’il fit, l’amenant contre lui, caressant doucement son dos en lui disant de se détendre pour se rendormir. Se détendre ? Sérieusement ? Mais elle était détendue selon elle. Ariana n’avait donc pas le droit de demander un câlin à trois heures du matin ? Apparemment non. « Malth … . » commença-t-elle avant de sentir le poids de son mari contre son corps. Un homme endormi est lourd, on ne peut pas le nier et elle le sentait très bien. Mais alors qu’elle aurait simplement dû le dégager et le laisser tranquille, une énorme colère pris possession d’Ariana. Ce n’était pas une colère contrôlée ni même logique, mais elle ne supportait clairement pas qu’il se soit endormi sur elle. Et puis il dormait bien cet imbécile, les micro-ronflements se faisant entendre cela ne fit qu’accentuer la colère. Elle chopa son propre oreiller et le balança à la figure de son mari pour qu’il se réveille, avant finalement de lui crier d’un ton de voix normal : « Mais réveilles toi  je t’ai dit ! » Plus de murmures, plus de tendresse, la femme enceinte était piquée à vif. Elle le fixa alors qu’il ne devait pas s’attendre à ça, ne souhaitant qu’une seule chose : dormir. Ariana tenait toujours le cousin dans ses mains, prête à le rebalancé si c’était nécessaire pour le réveiller, mais on pouvait très clairement lire dans ses yeux qu’elle n’était pas contente. « Ça va pas bien non de t’endormir sur ta femme enceinte ? Je suis quoi, hein, un cousin c’est ça ? C’est parce que je deviens grosse et que je ressemble à une baleine qu’on me confond avec un oreiller, c’est ça ? » Oui ces propos n’étaient réellement cohérent, Ariana était enceinte normal qu’elle prenne du poids en portant deux enfants, mais elle ne pouvait pas reprocher ça à son époux. Ou peut-être que si, la logique semblait avoir totalement disparu de l’esprit de la jeune femme. Enervée de cette manière en pleins milieu de la nuit, son mari allait sans doute être totalement perdue dans cette conversation, ne pensant qu’à dormir et se reposer, alors qu’Ariana avait tout autre chose en tête.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mar 15 Mai - 1:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

Malthael enchaîner les missions, la plus part du temps il n'en parlait pas avec sa femme. Ne voulant pas m’inquiéter outre mesure le mangemort éviter toute conversation lié à Voldemort. Car malheureusement dans les rangs du seigneur des ténèbres le clan Bulstrode n’était pas encore réintégré. Au yeux de la plus part des membres ils avaient fait leur preuve mais certain ne se privait pas de critiquer le couple. Surtout que l'absence d'Ariana poussé certain à aller encore plus loin. Parfois Malthael était carrément obligé de se battre en duel pour mettre fin à ce genre de ragot. En plus des missions il subissait cette pression et clairement Malthael faisait tout pour éviter que sa femme panique pour lui. Essayant de lui cacher certains événements cela n’allait jamais bien moins. Ariana connaissait que trop bien son mari et la plus part du temps elle lui demandait ce qui n'allait pas. Le mangemort n’allait clairement pas mentir à sa femme et son il lui parlait parfois de ses événements. Mais quand il la sentait plus fatigué,Malthael faisait en sorte d’éviter le sujet. Restant secret sur ses missions prétextant qu'il préfère profiter de sa présence plutôt que de parler de ses missions. Si bien qu'entre les missions pour Malthael et la grossesse pour Ariana le couple ne se comprenait plus vraiment. Toujours ayant fusionnel mais leur situation présente tellement éloignée lune de l'autre qu’ils avaient du mal à communiquer . Hors la communication était un pilier dans leur couple. La première grossesse d'Ariana avait été beaucoup plus simple à gérer.  En même temps ils s’y étaient beaucoup moins bien préparés .Malthael agissait de façon bien plus protectrice avec sa femme. L’Enfermant complètement dans le manoir, Malthael ne de rendait pas bien compte de ce qu’il lui infligeait.  Lui-même aurait sûrement déjà fini de pèter une durite. Lui-même ne s’était enfermé ainsi qu’une seule fois et cela ne l’avait pas vraiment aidé. De plus par rapport à Ariana il n'avait pas ses hormones qui venaient le contrarier toute les cinq minutes. Enfin en rentrant ce soir la, il en se doutait absolument pas de ce qu’il attendait. Au moins cette fois elle ne l'avait pas attendu jusqu'à ce qu’il rentre.


Malthael passait des nuit sans rêve. Des nuits juste faite pour se reposer comme si son corps était trop fatigué pour rêver. Et si il ne dormait pas assez jamais il ne tiendrait les quatre mois qui les séparaient encore d’être parents. Il aurait bien aimer ce dire qu’après la naissance il pourrait dormir dix ans s’il le voulait mais malheureusement pour son sommeil avoir des jumeaux n’était que le début des galères. Bref Malthael fut réveiller par une Ariana quelque peu remonté contre lui. Dans ce genre de cas il le savait il fallait obéir point barre. Ne pas chercher à tenir tête et répondre à toutes mes demandes de sa femme. Il n’était pas assez fou pour s'opposer à sa femme enceinte.  Malheureusement pour lui son corps décider à ça place et à peine avait-il prit sa femme contre lui qu'il s’était rendormi dessus. Disons que le futur pesé son poids et Ariana devait facilement sentir celui étant donné qu’il était aussi inerte qu’un rocher. Enfin sa courte sieste ne durera pas bien longtemps plus qu’il réussit à vexer sa femme. Dans un grognement il se mit en position assise pour éviter de s'endormir à nouveau. Regardant Ariana de façon complètement ahuri. Faut dire que se réveiller avec un coup d'oreiller dans la tronche n'aidait pas forcément à rester calme mais Malthael prit sur lui en entendant ce que ça femme avait à lui reprocher. Regardant sa montre avant de reprendre la parole quelque peu fatigué de cette situation.*


- Excuse moi, j’ai pas vraiment fait exprès comme tu t’en doute.*Soufflant un peu en entendant les remarques d'Ariana.* Ariana il est 3h du matin, franchement tu veut pas t’énerver sur moi à des heures plus convenable ? Et non comme je te lai déjà dis ta grossesse te va parfaitement bien. Maintenant rallongé toi et dort femme ! 

*Quoi utiliser l’autorité sur une femme enceinte n’était pas conseiller ? Malthael ne savait pas vraiment quoi utilisé dans ce genre de moment se toute façon. Essayant d’être ferme cette fois pour l'inviter à venir se coucher avec lui. Dans le pire des cas il c’était dit que son super pouvoir pour éviter des objets volant dans sa direction lui sauverait la vie.*

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mar 15 Mai - 12:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Egoïste ? A cette heure tardive de la nuit, Ariana l’était complètement ne pensant même pas à la fatigue que pouvait ressentir son mari en le réveillant, ne réfléchissant pas à l’idée qu’il ait simplement envie de dormir. Non parce qu’elle ne dormait pas, elle le punissait d’une certaine manière en l’en empêchant. Punir n’était pas véritablement le terme adéquat à utiliser, mais depuis qu’ils avaient appris la grossesse d’Ariana, ils avaient pris des mesures de sécurité peut-être un peu trop stricte pour la future mère. Rester enfermée, ne rien faire à part attendre, la rendait complètement folle. Et pour couronner le tout, elle ne voyait pas aussi souvent son mari qu’avant, lui qui avait pris la décision pour la protéger de cumuler deux emplois : celui de médecin et de mangemort pour deux. Elle ne le disait pas souvent, mais elle s’inquiétait pour lui par rapport à ça, enfin parfois, de temps en temps, quand venait son heure de réflexion. Car Ariana avait peur qu’il arrive quelque chose à Malthael, qu’il ne rentre pas le soir et qu’on finisse pas lui annoncer sa disparition. Clairement ce genre de pensées ne l’aidait pas à avoir un cerveau sain. Elle paniquait dans ce genre de moment et ce n’était pas pour rien qu’elle restait souvent veiller tard jusqu’à ce qu’il revienne. Au moins elle était certaine qu’il était toujours en vie. Mais depuis qu’elle était enceinte, les discussions entre eux se faisaient rares – ne parlons même pas des rapports sexuels – tout deux étant complètement fatigués et s’endormant assez rapidement. Et puis aux heures où son mari rentrait il était difficile d’avoir une discussion. Ariana cherchait parfois des informations, pour se rassurer de savoir ce qu’il faisait pour le maitre, mais bien souvent Malthael changeait de sujet, comme pour éviter de l’inquiéter plus ce qui en soit était tout le contraire. Alors le réveiller en pleine nuit était-il une punition qu’Ariana lui infligeait parce qu’elle avait moins d’attention de sa part depuis qu’elle était enceinte – enfin de ce qu’elle en pensait ? Ou bien était-ce justement une manière de rattraper le temps qu’ils n’avaient plus, mais à trois heures du matin ? Qui pouvait savoir quelle logique poussait Ariana à vouloir absolument que son mari se tienne éveillé à se côté quand elle ne pouvait pas dormir ? Ses hormones travaillaient, l’empêchant de sombrer dans un sommeil profond et elle avait cette impression de non-soutien quand elle le voyait ronfler allègrement à ses côtés. Il ne comprenait donc pas ? Il ne se rendait donc pas à quel point cela pouvait être dur d’attendre un enfant ? Non bien sûr que non il ne savait pas, lui n’aurait jamais à supporter ça. Et puis ce n’était pas lui non plus qui était enfermé ? Pouvait-il comprendre ce qu’elle ressentait ? Il serait devenu fou aussi vite qu’elle si ça avait été le cas. Mais Ariana ne pensait qu’à elle à cet instant, elle ne pensait pas à tout ce qu’il devait faire, elle oubliait sans aucun doute car elle écoutait simplement des pensées illogiques qui lui venait à l’esprit. Comme une gamine qui fait un caprice, elle avait des envies et n’allait pas lâcher l’affaire avant de les avoir accomplies. Elle avait été assez violente dans son envie de le réveiller, par un oreiller puisqu’il l’avait prise pour tel. Et elle ne manqua pas de lui reprocher de la trouver grosse, sans doute confortable aussi, pour s’endormir sur elle. Clairement elle était énervée, prête à lui balancer l’oreiller à nouveau s’il avait le malheur de s’endormir à nouveau. Malthael n’avait pas l’air de comprendre ce qui se passait, mais il s’assit afin d’éviter une nouvelle fois les foudres de sa femme. Elle reposa son arme contre son ventre, le serrant contre elle, l’écoutant s’excuser en soupirant. Soupiré n’allait pas aider son cas clairement, comme s’il était exaspéré d’entendre les remarques de sa femme. Elle serra son oreiller, le fixant et jouant avec quelques plumes qui s’en échappait. Bon au moins il s’était excusé, mais il ne s’arrêta pas là et reprit lui demandant si elle n’aurait pas pu choisir un autre moment pour s’énerver contre lui. Relevant la tête vers son mari, elle le fusilla du regard. « Je n’arrive pas à dormir, je vois pas pourquoi toi tu pourrais. » Les mots s’enchaînèrent dans la bouche Malthael et elle l’entendit dire que la grossesse convenait très bien à Ariana. Ce fut le drame émotionnel, car deux sentiments se mélangèrent dans l’esprit de la jeune femme. L’un heureux d’entendre ça, car ça signifiait qu’elle était toujours belle pour lui, l’autre triste avec cette sensation qu’il lui disait ça uniquement pour lui faire plaisir. La fatigue, les hormones et tout ça mélangé faisait que les sentiments contradictoires qu’elle ressentait, humidifièrent ses yeux. Elle aurait sans doute pu pleurer de joie et de tristesse en même temps. « Tu dis que ça me va bien parce que tu m’aime ou tu le penses sincèrement ?  » demanda-t-elle alors que sa voix se perdait dans une sorte de sanglot extrêmement étrange, entre joie et peine. Mais finalement une autre émotion reprit le dessus à son tour : l’agacement quand il lui ordonna en utilisant un qualificatif autoritaire qu’elle détestait plus que tout, manquant clairement de respect, pour lui demander de s’endormir. Elle n’aimait pas ça, pas qu’il lui ordonne quelque chose qu’elle était actuellement dans l’incapacité de faire. Se tournant légèrement dans le lit, elle croisa les bras sur sa poitrine – et son ventre par la même occasion – avant de lui balancer, l’oreiller toujours serrer contre elle : « T’es méchant avec moi.  » Alors oui peut-être, mais Malthael voulait dormir et il était trois heures du matin, c’était normal qu’il lui demande de tenter au moins de s’endormir. Mais il ne comprenait pas ce qu’elle ressentait, il ne devait pas non plus comprendre ce qu’il se passait et il avait raison sur un point : elle aurait pu choisir une autre heure pour piquer sa crise.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mar 15 Mai - 22:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

si longtemps absent. Alors sa façon à lui de se faire pardonner c'est de faire en sorte que cette fois elle ne pense qu'à sa grossesse et oublie un peu le monde extérieur. Fier de savoir qu'en faisait cela il assurer une certaine protection à sa femme et à ses futurs enfants.
De la tension c'était installée entre le couple. Malthael l'avait bien sûr remarqué, mais le manque de temps et la fatiguée l'avait empêché de pouvoir se confronter à sa femme. Dommage que cela arrive maintenant à plus de 3h du matin. Car clairement il n'avait pas la patience d'essayer de comprendre ce que vivait Ariana, il n'avait pas non plus la patience de comprendre une femme enceinte. Si c'était bien un domaine où il était perdu, c'était bien celui-ci. Après tout il ne s'était jamais interrogé sur ce que pouvait vivre une femme enceinte et il n'était pas du genre à interroger ses collègues de travail. Enfin lui aussi avait ses problèmes. Avec Voldemort qui en demandait toujours plus à ses partisans, son travail et les membres de l'ordre du phénix qui commençaient de plus en plus à soupçonner les familles de sangs purs, Malthael avait beaucoup de pression à gérer. Ne parlons même pas de sa future paternité. Il n'était pas plus préparé que la dernière et clairement temps qu'il ne tiendrait pas ses filles dans les bras il ne s'y préparait pas. Fixant comme objectif de tenir encore ses quelques mois.
Sa patience arriva à bout quand il entendu l'explication de sa femme. Se demandant si elle était vraiment sérieuse de l'avoir réveillé parce qu'elle-même n'y parvenait pas. Croisant son regard il reprit la parole de façon plus sec. N'appréciant clairement pas qu'elle agisse ainsi envers lui. Enfin malheureusement pour Ariana, son mari ne comprenait pas vraiment que sa femme parlait sous le coup de l'émotion et non d'une réelle envie de le nuire.* Alors tu t'es dit que deux futurs parents complètement exténués c'est mieux qu'un seul ?
Et alors que Malthael était clairement prêt à éviter un objet envoyé dans sa direction il se retrouva fasse à une Ariana effondré. Complètement désemparer le mangemort ne savait absolument pas quoi faire. S’il y a bien une chose qu'il détestait entendre et voir, c'est sa femme pleurer. Ariana était la figure de la femme forte aux yeux de Malthael. Limite plus habituée à pleurer lui qu'elle, c'est pour dire à quel point il n'était pas habitué. Mais Malthael eut à peine le temps de vouloir reprendre la parole que l'expression de sa femme vira à la colère. Laissant le futur encore plus perdu. Peut être était il allait trop loin en utilisant un qualificatif quelque peu autoritaire sur elle. La fatigue avait pour lui à ce moment-là. Mais maintenant elle lui reprochait d'être méchant et il ne put s'empêcher de répliquer.*

- Tu me réveilles à 3 trois heures du matin prétextant que je n'ai pas le droit de dormir si tu ne dors pas et c'est moi le méchant ? *Malthael se frotta le vissage pour rester éveiller et tenter d’éclaircir ses idées.* Ariana tu es autant fatigué que moi, autant physiquement qu’émotionnellement, et je sais parfaitement bien comment va se terminé cette discussion. Ont va tous les deux se dirent des choses que l'ont regrette et en ce moment toi et moi n'avons pas suffisamment d'énergie pour nous disputer.
* Malthael ne parvenait pas vraiment à trouver de solution au problème de sa femme. Et il ne pouvait définitivement pas rester éveillé.*

Si je te dérange tant que ça je vais dormir dans une autre chambre.
*Se sentant quand même légèrement offusquer de n'être qu'une source d’emmerdement pour sa femme. Eh oui si pour Ariana c'était les hormones qui avait pris le contrôle du côté de Malthael s'étaient la fatigue et lui non plus ne réfléchissait pas correctement.*  

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mar 15 Mai - 23:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Personne ne pouvait comprendre ce qu’elle ressentait, sauf si on l’avait déjà vécu. Alors c’était totalement normal que Malthael soit perdu dans tout ce que lui disait Ariana, mais elle n’avait plus le contrôler de rien, laissant uniquement parler ses émotions, chose qu’elle faisait très rarement de manière générale. L’un des points positifs d’être cloitrer dans le manoir était sans doute que personne ne pouvait la voir ainsi aussi émotionnellement instable et sensible. Personne à part Malthael, mais elle acceptait d’être ainsi devant lui, car il n’allait pas la juger. Enfin il n’allait certainement pas comprendre ce qui lui arrivait. Sa grossesse la transformait d’une femme forte, intelligente à une femme agaçante, capricieuse et sensible. Autant dire que c’était le jour et la nuit depuis ses six derniers mois. Elle en avait marre, elle voulait simplement mettre au monde ses filles, se reposer tranquillement, dormir d’un profond sommeil. Tenter de faire une nuit complète. Elle avait lu que les femmes enceintes réagissaient totalement différemment durant leur grossesse, que certaines étapes étaient à passer, mais elle bien qu’au courant des sautes d’humeurs, elle ne s’était pas attendue à ce que ce soit aussi violent. D’un coup soudainement elle passait du tout au tout, comme si une valve en elle s’était ouverte laissant couler toutes les émotions qu’elle ressentait. Et cela devait être clairement dur à suivre. Ariana avait réveillé Malthael, par jalousie purement égoïste car elle le voyait si bien dormir alors qu’elle n’arrivait pas à fermer les yeux et qu’à part avoir une envie folle d’aller courir nue dans le jardin, c’était l’idée qui lui avait paru la moins stupide à faire. Et pourtant quand elle lui parlait, la colère faisait surface, une sorte de rancune du fait qu’il était très pris depuis qu’elle était enceinte, qu’elle le voyait peu et si la raison lui aurait fait comprendre pourquoi – chose qu’au fond d’elle, elle savait vraiment – pour le moment c’était ses émotions qui guidaient ses pensées. Alors elle osa balancer à Malthael que si elle ne pouvait pas dormir, lui non plus. Comme si c’était logique et que cela devait fonctionner ainsi. Clairement non, son époux le lui fit bien comprendre d’un ton sec, sans doute un peu agacé qu’elle ose lui sortir ça. A la place d’une réponse plus violente, il lui demanda – enfin avec une certaine colère dans la voix de ce qu’elle en comprenait – si deux parents fatigués valaient mieux que deux. Elle soupira. « Non, mais ça m’énervait de de voir endormis alors que je n’y arrive pas.  » Egoïste ! Elle n’allait pas lui mentir, c’était simple. Et encore par cette réponse elle montrait une certaine forme de raison. Mais cela ne dura pas une minute que les larmes lui montèrent aux yeux. Son physique ne lui était clairement pas avantageux en ce moment, grosse comme elle disait, elle avait peur non seulement de ne plus jamais être désirable, mais en plus de devenir moche. Du coup forcément quand son mari essaya de la rassurer, la joie d’entendre ses mots réconforta son cœur, mais en même temps la tristesse prit possession d’une partie en ce demandant s’il lui disait vraiment la vérité. Elle ne pleurait pas ou très peu, même en une dizaine d’année, Malthael n’avait pas dû la voir souvent les larmes aux yeux. D’habitude elle contrôlait ses larmes, donnant l’impression de jamais en avoir même dans les moments les plus tristes. Mais le temps qu’elle commence à se mettre à pleurer, fut rapidement raccourcis par l’ordre donné par son époux qui finit par marquer un profond agacement chez la jeune femme. Elle commença légèrement à bouder, contre son oreiller. Ariana l’écouta lui poser une question rhétorique qui ne semblait même pas nécessité de réponse et la jeune femme ne répondit absolument pas. Pour elle c’était lui qu’il n’avait pas à faire lui parler en ses termes et il devait le savoir. Fatigue contre hormone, là-dessus Ariana gagnait, mais elle l’écouta quand même mettre des mots sur ce qui se passait, le fait qu’ils étaient tout les deux fatigués et qu’il n’était pas vraiment l’heure pour avoir une dispute. Ils allaient dire beaucoup de choses, des choses qu’ils regretteraient après, elle le savait au fond d’elle et son silence donna presque raison à son époux, tandis que toujours serrer contre son oreiller sa tête posée dessus, elle fulminait d’agacement et d’énervement. Mais elle savait que les mots pouvaient dépasser sa pensée. Ce ne fut que lorsqu’elle l’entendit parler d’aller dormir ailleurs, que la jeune femme redressa la tête. Pardon ? Elle l’observa se diriger vers la porte, se débarrassant allégrement ainsi de sa stupide femme. Ariana chopa alors le premier objet qu’elle trouva et le balança en direction de Malthael. Fixant son époux, elle se tenait à moitié debout sur les genoux sur son lit, elle lui balança : « Tu ne comprends rien.  » Et elle se rassit à nouveau, chopant son oreiller qu’elle serra à nouveau contre elle. Et pendant un instant, elle sentit à nouveau la tristesse s’emparé d’elle, mais avant que les larmes ne viennent à nouveau orner ses joues, elle plongea la tête dans le coussin. Colère, agacement, joie, tristesse, elle savait que ça allait continuer longtemps. Un mot, un geste pouvait tout faire basculer.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mer 16 Mai - 11:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

*Malthael était complètement exténué . À bout de force autant physiquement que mentalement. Sentant ses muscles le tirailler, il ne demandait qu'une seule et unique chose du repos. Malheureusement pour l'instant le mangemort de faire face à une femme enceinte et c'était sûrement pire que n'importe quel mission de mangemort. Le futur père avait encore suffisamment de jugeote pour ne pas continuer à s'opposer à sa femme. Mais il essayait quand même de lui faire comprendre que là c'est elle qui avait agi méchamment envers lui. Bon c'était un peu sa faute si elle était dans cet état là, mais ce n’est pas une raison pour lui réveiller simplement parce que le voir dormir l'énerver. La colère commençait peu à peu à s'emparer de Malthael. Normalement il aurait eu la patience d'essayer d'aider Ariana, mais sa femme choisissait mal son jour. La patience de Mathael qui n'était pas immense arrivait rapidement à court et l'entendre simplement accepter la vérité qu'elle l'avait réveillé par pur égoïsme le rendit à deux doigts de s'énerver pour de bon. Malthael plongea son vissage dans son cousin qu'il venait lui aussi de récuperer. Se repêtant de garder le contrôle. Soufflant une bonne fois pour toutes. Il releva sa tête et la première chose qu'il vit fut le ventre arrondi de sa femme. La jalousie qu'il avait autrefois éprouvée pour ses filles commençait à refaire surface. Même pas nées, qu'elles se mettaient déjà entres Ariana et lui. Maintenant c'était à son tour d'avoir des réactions complètement enfantines. Sachant pertinemment que cette réaction avait été insufflée en lui par son père qui lui avait bien fait comprendre qu'il n'était pas un enfant désiré.

Les choses commençaient à s'envenimer et bien que Malthael préférait largement être réveillé par sa femme que lui courir après dans le jardin cette dernière nue, sa patience s'était envolée et toute pensée logique. Enfin au moins il lui en vient une avant que tout vire à la catastrophe. Partir dormir ailleurs. Au moins il serrait tranquille et Ariana ne la jalouserait plus à dormir. Pensant tenir la solution à leur problème Malthael commença à quitté à regret son lit. Au final tout ce qu'elle avait gagné c'est que son mari finisse par partir. Malthael était déjà allé trop loin en utilisant le terme "femme". Les ramenant tous les deux à l'époque où ils ne nourrissaient pour l'autre que de la haine. Ou leur mariage n'était qu'une contrainte imposée et non un acte d'amour. Malthael avait regret ses mots à peine les avaient-ils prononcés.

Alors qu'il avait enfin atteint la porte, il se retourna vers Ariana histoire d'en rajouter une couche avant de partir, mais tout ce qu'il reçut c'est un livre en pleine tête. Les réflexes de Malthael étaient bien trop lents pour éviter l'objet en question. À peine l'objet l'avait touché que ses poils se hérissèrent. La colère était entrante de s'emparer de lui et il n'avait qu'une envie se battre avec Ariana. Et alors qu'il se rapprochait d'elle poing fermé il posa son regard à nouveau sur son ventre. Se disant que sa mère à lui avait surement été battue alors qu'elle était enceinte. C'était le geste qui le séparer entre son père et lui. Ravalant sa colère il revient s'assoir dans le lit non loin d'Ariana. Reprenant la parole de façon froide.*
Tu sais j'étais à deux doigts de te frapper. De frapper la femme que j'aime et qui porte mes enfants. J'étais à deux doigts de devenir mon père. *Laissant ses deux phrases faire leur impact il finit par attirer Ariana à lui. Calant sa tête dans le creux de son épaule. Reprenant la parole cette fois de façon plus tendre.* Explique-moi alors ?   

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mer 16 Mai - 17:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
En temps normal, Ariana n’aurait jamais agit ainsi. Elle aurait agis avec douceur, même si c’était pour demander quelque chose d’impossible à Malthael. Elle ne l’aurait pas non plus réveillé, attendant le matin pour lui demander quelque chose, en comprenant qu’il avait besoin de dormir, si elle s’était réveillée en plein milieu de la nuit, sans être enceinte, la jeune femme se serait surement installée dans le jardin pour regarder les étoiles. Malheureusement aujourd’hui, de manière très égoïste elle n’avait pas l’air de comprendre que son mari avait besoin de repos, qu’il ne demandait qu’à pouvoir faire une bonne nuit bien méritée après tout ce qu’il avait fait dans sa journée. Peut-être était-ce d’ailleurs le fait qu’elle ne faisait rien qui avait empêcher Ariana de se rendormir, trop en forme pour pouvoir trouver le sommeil. Mais d’un autre côté c’était les émotions qui l’avait poussé à réveiller son mari, qui rappelons-le n’avait toujours rien demandé. Se retrouver face à une femme enceinte n’était clairement pas une tâche facile, mais s’il s’agissait d’Ariana cela pouvait être pire. Car depuis toutes petites déjà, elle pouvait parfois avoir des réactions excessives, notamment quand elle était en colère, lancer des objets étant son principal défouloir. Malthael le savait, il la connaissait parfaitement depuis dix ans maintenant et il devait avoir conscience qu’il valait mieux éviter de la contredire dans son état. Pourtant la fatigue l’avait poussé à tenir des propos, mal interprété par la future mère qui ne s’était pas gênée alors pour s’énerver. Et en regardant son mari, Ariana savait également que la patience de Malthael allait rapidement atteindre ses limites. Elle savait aussi que dans ce genre de situation, l’un comme l’autre était capable de faire et de tenir des propos qu’ils regretteraient amèrement par la suite. Ils pouvaient devenir totalement incontrôlable tout les deux. Bon il aurait mieux valu éviter de commencer ce genre de dispute à trois heures du matin, mais la femme enceinte ne semblait pas vraiment atteinte par les horaires habituels. De toute façon vu ses journées, elle n’avait plus une totale notion du temps. Malthael allait commencer à péter un câble tout comme sa femme le faisait actuellement et sans doute pour éviter ça, il plongea sa tête dans son oreiller à son tour, blasé et lassé de cette discussion. Ariana le fixait tout en parfois quittant des yeux son époux pour se perdre dans des pensées totalement stupides. Qui en soit n’avait pas lieu d’être, mais complètement à fleur de peau, sensible et facilement irritable, Ariana ne semblait rien pouvoir contrôler. En clair elle ne voulait pas qu’il parte dans une autre chambre, comme si elle ne voulait pas en soit qu’il puisse dormir. Mais elle avait envie qu’il reste auprès d’elle et même si elle arrivait à percevoir qu’elle était clairement la cause de tout ça, ça ne l’empêcha pas de prendre un livre sur la table de nuit pour le balancer à Malthael. Avant bien sûr de lui dire qu’il ne comprenait rien, ce qui était sans doute le cas. Le souci étant que si elle avait touché le dos de son mari dans le meilleur des cas, il se serait quand même énervé. Sauf qu’il se retourna au même moment où le projectile lui arrivait dessus. La tête en plus. Bien que campé sur ses positions, le regard énervé, le cœur d’Ariana fit un bond et elle regretta presque aussitôt son geste, comprenant qu’elle avait dépassé les limites, encore plus quand elle vit la colère se dessiner dans la pupille de Malthael. Et pourtant les yeux d’Ariana ne semblaient pas vouloir marquer son regret. Foutu hormones qui lui embrouillaient l’esprit. Elle le laissa s’approcher, sans rien faire ni rien dire, n’ayant aucune crainte. S’il était capable de la frapper, il ne le ferait toutefois pas, non pas parce qu’elle était enceinte, mais parce qu’elle le connaissait. Alors Ariana ne bougea pas, assises avec son coussin serrer contre elle, continuant à le fixer quand il vint finalement s’asseoir à côté d’elle. Il lui expliqua qu’il était à deux doigts de la frapper. Oui elle le savait, mais ce qui toucha le plus Ariana et sans doute fit disparaitre le plus sa colère dans ses yeux, ce fut lorsqu’il se compara à son père. Non. Il n’était pas son père, il ne le serait jamais et Ariana s’était promis de l’aider là-dessus. Le visage de la jeune femme trahis la panique qui s’installait dans son cœur. Comment avait-elle pu en arriver à là ? Elle ne le regarda pas, se laissant entraîner contre lui sans opposé de résistance, fermant les yeux en sentant le corps de son mari. Elle se sentait clairement mal, culpabilisant de l’avoir pousser à ce point-là, se rendant compte qu’elle ne comprenait rien. D’une voix beaucoup plus tendre, il lui demanda alors de lui expliquer. « Je suis enceinte. » répondit-elle simplement comme si cela pouvait absolument tout justifier. Mais elle ne laissa pas le temps à Malthael de répondre qu’elle continua ses explications. « J’ai l’impression de ne plus rien contrôler, je passe d’une émotion à l’autre en un rien de temps et j’ai des envies subites qu’il faut que j’assouvisse sous peine de devenir encore plus insupportable et de perdre la tête. Je m’inquiète que nos enfants soient en bonne santé, je m’inquiète de savoir si je vais y survivre. Je me trouve grosse et laide en même temps, ni attirante, ni rien du tout. Et pour couronner le tout je reste enfermé à tourner en rond, sans savoir quoi faire, à t’attendre inlassablement avec cette sensation que je ne te vois plus du tout. Et j’ai peur. Parce que tu rentres de plus en plus tard le soir, que tu ne me racontes rien et que même si je sais que tu fais ça pour moi … pour nous … j’ai peur … qu’un jour tu ne reviennes pas. » Sa voix se brisa sur ses derniers mots. Elle savait très bien qu’elle ne pourrait pas changer ce qu’il faisait pour elle, mais tant qu’Ariana serait dans cette situation, l’inquiétude resterait. Des larmes commencèrent lentement à couler le long de ses joues, larmes qu’elle ne contrôlait pas du tout, sentant sa gorge se serrer à l’idée de pouvoir le perdre. Couplé à la fatigue, au fait qu’il puisse ressembler à son père par sa faute et toutes les petites choses, elle avait complètement craquée. « Je suis … désolée. Je ne voulais … pas aller au si loin … j’ai juste agis sans réfléchir. Je ne … pensais … pas … je me suis … promis que tu ne ressemblerais pas à ton père… je ne t’y aide pas vraiment. Pardonne-moi. » Mon dieu qu’est-ce qu’elle s’en voulait. Elle savait très bien que ce qu’elle faisait n’était pas juste pour personne, mais elle le faisait quand même. Maintenant elle culpabilisait.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mer 16 Mai - 22:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

*Malthael devait se rendre compte que jamais il ne serait allé jusqu'à frapper sa femme. Les rares fois ou c'était arrivé Ariana avait facilement réussi à renvoyer les coups. C'est ce qu'il appréciait chez elle. Jamais elle ne s'était laissé faire et jamais elle resté impassible comme sa mère. Elle se battait pour ses convictions et quand elle n'était pas d'accord avec Malthael celui-ci avait intérêt à le comprendre et rapidement. La violence faisait partie de lui et quand il utilisait c'était pour une bonne raison. Ce soir elle n'avait pas lieu d'être et Malthael aurait regretté amèrement de l'utiliser. Non il fallait qu'il reste calme. Qu'il essaye de rassurer sa femme comme il le pouvait il lui devait bien cela. Après tout c'est elle qui l'avait supporté ces longs mois où il avait été absent. Laisser cette violence prendre possession de lui avec Ariana qui était enceinte l'amener trop facilement à se comparer à son père. Il détestait tellement cela. Alors parfois comme ce soir il s'en rendait compte et à d'autres moments de façon inconsciente il se dégoutter lui même à trop ressembler à son père. Malthael avait déjà suffisamment mal vécu son adolescence pour venir se pourrir sa vie adulte avec son père. Malheureusement pour le mangemort son père vivait à travers lui. Qu'il le veille ou non il lui ressemblait, dans sa posture, sa façon de marcher dans ses traits de vissage. Heureusement son regard ne lui appartenait pas. C'était à ce qui parait celui de sa mère avec une teinte de pupille différente. Dans les actions Malthael faisait en sorte d'être très éloigné de son père et jusqu'ici il avait réussi. Avec sa future paternité, il avait peur de retomber dans ses pires travers. Il en avait parlé à Ariana ou du moins elle l'avait deviné fasse aux réactions stupidement enfantines de son mari. Elle lui avait dit, promis qu'elle serait là, qu'elle l'aiderait pas à pas à accepter cette future paternité, à se rendre compte qu'il ne serait pas mis de côté à l'arrivée de ses enfants. Hors les jumelles n'étaient même pas arrivées qu'il sentait déjà un fausser entre eux.La peur, la fatigue, l'irritation cela n'aidait pas forcement Malthael à avoir de bonne réaction ou tout simplement à comprendre sa femme.  

Le futur père avait fait en sorte que ses phrases fassent effet sur Ariana. Après il avait un peu oublié qu'en ce moment elle était à fleur de peau et que de jouait ainsi sur ses sentiments n'étaient clairement pas une bonne idée. Néanmoins après ce qu'il venait de se passer Malthael avait eu besoin de faire revenir Ariana à la raison lui montrant que grossesse ou pas elle n'avait pas le droit de le blesser ainsi. Le mangemort était incapable de la laisser dans cet état là alors tout ce qu'il avait trouvé à faire c'est de la prendre dans ses bras.
« Je suis enceinte. »
Comment réagir à cette phrase si simple, mais compliquer toute leur relation. Se demandant comment bien réagir. Ariana ne lui laissa pas le temps de demander plus d'explication puisque comprenant que son mari en avait besoin elle reprit la parole. Malthael attendit qu'elle vive son sac. Décidant de prendre point par point les interrogations de sa femme et de tenter d'y répondre. La laissant s'excuser, Malthael accepta d'un regard les excuses. Avant les actions la parole et Malthael tentèrent de répondre à sa femme du mieux qu'il le pouvait.*
- C'est compliqué pour moi de comprendre par quoi tu passes. J'ai une vague idée de ce que tu vis, mais ce n'est qu'une impression. J'aimerais bien réussir à te comprendre tout le temps, mais en ce moment je suis désemparé fasse à tes demandes et la plupart du temps je ne peux pas les assouvir. Il reste quatre mois à tenir et après je serais tout le temps à tes côtés Ariana. Pour ce qui est des enfants à titre de médecin je suis persuadé que si quelque chose n'allait pas tu t'en serais déjà aperçu. Tout va bien et malgré les obstacles ton corps tient le coup pour l'instant. *Ne pouvant s'empêcher de lui aussi ressentir une certaine crainte à l'idée de perdre sa femme.* Ariana regarde moi et écoute moi bien. Je te trouve toujours autant attirante, grossesse ou pas. *Prenant la main de sa femme et l'amenant jusqu'à son caleçon.* tu sens ça, tu crois vraiment que je serais en train de bander autant si je ne te trouver pas attirante. Pourquoi je ne vais pas plus loin ? Parce que je sais parfaitement bien que mon corps ne tiendrait pas. Parce que ce serait tiré un coup sans prendre de plaisir. Parce que tous les deux on est au-dessus de cela et que je suis capable de tenir. Bon maintenant que cette question est éludée enlève ta main *Rigole* parce que sinon je ne vais pas pouvoir me retenir. Ensuite pour revenir sur mes sorties nocturnes, je ne t'en parle pas, car je ne veux pas t’inquiéter plus que tu ne l'es déjà. Mais cela te pèse autant je peux te dire ce que je fais avec les mangemorts. Tu sais aussi que je t'ai fait la promesse de faire attention et de rentrer soir après soi. Je ne prends pratiquement aucun risque et crois moi qu'il en fausse plus que ça pour me tuer.
*Malthael prit à nouveau sa femme dans ses bras en essayant de lui remonter le moral.*
Ce n’est rien Ariana. Tu m'aides toujours même quand tu penses faire l'inverse.
*Laissant sa femme pleurer autant qu'elle le voulait. Restant à ses côtés le temps qu'elle eût besoin. C'était à lui d'être présent. C'est maintenant qu'il pouvait être fier de ce qu'il faisait pour sa famille.* 

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Mer 16 Mai - 23:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
La tristesse avait pris possession d’Ariana. Tristesse, fatigue, hormones, tout s’accumulait et elle n’en pouvait plus. Il restait encore du temps avant de mettre ses enfants au monde, mais plus les journées passaient et plus elle avait du mal à tenir le coup. Elle allait le faire parce qu’elle avait promis de se battre pour son mari, mais avec ses nuits si courtes, se trop pleins d’émotions, Ariana trouvait ça beaucoup plus difficile que la première fois. C’était sans doute parce qu’il y en avait deux, il n’y avait pas d’autres solutions. Ses futures filles grandissaient en elle, demandant chacune attention particulière qu’Ariana avait dû mal à leur donner dans la situation actuelle. Elle avait besoin de Malthael près d’elle, elle voulait le voir plus souvent et non pas uniquement le soir quand il rentrait. Mais Ariana savait, elle savait très bien que tout ceci était fait pour qu’elle ne perde pas ses enfants à nouveau, qu’elle puisse être en sécurité et qu’il se sacrifiait uniquement pour sa femme. Elle devinait aussi ses tourments à ce moment-là, où il avait failli la frapper, tourments appuyés par des propos froids et distants. Il ne voulait pas ressembler à son père, cet homme insensible qu’elle avait tant haïr depuis leur première rencontre. Ariana le détestait sans doute autant que Malthael, chacun pour la même chose : pour le père qu’il n’avait jamais été. Violent, froid et il avait toujours fait comprendre à son fils qu’il n’était clairement pas désiré. Alors elle comprenait qu’il n’ait pas envie de lui ressembler, qu’il n’ait pas non plus envie d’être jaloux d’enfant qui ne soient pas encore nés, des enfants qui avaient amener tout cette conversation à trois heures du matin. Si certains pourraient douter que Malthael aimerait ses enfants, tant ils pouvaient se montrer distant avec eux, Ariana savait que ce serait le cas. Il fallait du temps et lorsqu’il verrait ses deux petits êtres dans ses bras, il ne pourrait pas agir autrement. Il ferait un bon père, elle s’en était fait la promesse, mais elle avait sans doute rompu cette dernière en dépassant les limites. Il aurait pu la frapper, il l’avait voulu, mais ne l’avait pas fait et c’était ça qui le différenciait de son père. Mais Ariana entendit ses mots, des mots pleins de sens qui la firent basculer dans une nouvelle émotion, celle de la culpabilité. Parce qu’elle s’était rendu compte par ce qu’il lui disait, elle avait compris son erreur, celle qu’elle n’aurait pas dû faire et s’en voulait terriblement à ce moment-là. On pouvait lire dans ses yeux qu’elle n’allait pas très bien et comme réponse, Malthael la prit dans ses bras sans doute pour la réconforter. Et elle finit par lui expliquer tout ce qu’il se passait pour elle durant la grossesse, tout ce qu’elle ressentait pour finir par lui dire qu’elle avait tout simplement peur de le perdre. C’était la chose la plus horrible qui pourrait lui arriver à ce moment précis. Qu’il ne rentre pas chez eux un soir, pour que finalement on vienne lui annoncer sa mort. Ariana ne le supporterait pas clairement, prête à le rejoindre dans la tombe s’il le fallait, mais elle sombrerait aussi vite qu’une plume atterrit sur le sol. Les larmes commencèrent à couler, ne les contrôlant pas du tout et elle écouta silencieuse, Malthael qui essayait de la réconforter. Oui il semblait comprendre, pas totalement, mais un peu, n’arrivant quand même pas à assouvir toutes les envies de la jeune femme. Quatre mois, quatre mois avant de voir les jumelles venir au monde, mais cela lui semblait si loin, si long, elle garderait toujours ses inquiétudes jusqu’à la fin, que les filles soient vivantes et en bonne santé. « Quatre mois c’est si long … il peut se passer tant de chose en quatre mois …  » murmura-t-elle, dans un souffle presque inaudible, plus pour elle que pour lui, sa voix se brisant toujours dans sa gorge, alors que la voix de Malthael semblait lentement l’apaiser. Ce qu’il fit par contre, elle ne s’y attendait pas, relevant les yeux vers lui, laissant sa main être guidée par celle de son époux jusqu’à son entre-jambe. Oui elle sentait et elle laissa sa main là, en continuant à le fixer dans les yeux, l’écoutant parlé. Il avait de si beaux yeux. Gênée toutefois elle retira sa main quand il le lui demanda et eu un léger sourire, un peu triste, quand elle entendit le rire de Malthael. Au moins il était toujours attiré par elle, donc il la trouvait attirante, c’était rassurant. Ce qui malheureusement n’empêcherait pas la future mère bornée de se trouver grosse de temps en temps. Et il aborda le dernier point, celui des nuits où il rentrait si tard, des moments où elle s’inquiétait pour lui au point de veiller aussi tard que possible le soir pour l’attendre, savoir qu’il était là. Il allait continuer, même s’il faisait attention et qu’Ariana savait très bien que personne ne pourrait tuer son mari aussi facilement, elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur. Et elle n’était pas certaine que d’avoir les informations soient une bonne chose. « Je sais que tu fais attention, je sais qui tu es et de quoi tu es capable, mais même en sachant ça, je ne peux pas m’empêcher d’avoir peur pour toi, alors raconte-moi, je peux tout entendre, mais au moins savoir. » Cela semblait normal pour elle, après tout la vie de son époux était enjeu et entendre tout lui permettrait peut-être d’avoir moins d’inquiétude. Malthael la ramena contre lui, tentant de la réconforter, de la calmer et de lui montrer qu’il serrait là. Colle contre lui, elle colla sa tête contre son torse, profitant simplement de l’étreinte de son époux. Là elle entendait son cœur continuer de battre et cette douce mélodie ravissait son cœur. Maintenant apaisée, pour le moment du moins, les évènements de la soirée lui revenaient en mémoire. Elle avait été horrible, chiant et insupportable. « Cette grossesse aura raison de moi … ce n’était pas comme ça la première fois ... » Non c’était tellement différent, Malthael devait s’en rendre compte lui aussi. Elle se redressa un instant et embrassa les lèvres de son époux passionnément, avant de couper court et de se recoller à lui. Elle laissa le silence s’installer. « J’ai envie de partir … partir loin … en vacances, oublier l’espace d’un instant. » Si seulement ils pouvaient partir, juste prendre une semaine tout simplement, sur une île tropical dans une maison proche de la mer. Même enceinte Ariana serait au paradis là-bas.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Jeu 17 Mai - 12:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

*Malthael commençait lui aussi à être à bout de force. Les missions qu'ont lui confiait était généralement dangereuse comme si Voldemort voulait tester jusqu’où Malthael était prêt à aller. C'était dur pour lui aussi de tenir le coup et la plus part du temps il pensait à sa femme qui était en sécurité. A sa futur famille. C'était ce qui l'aidait à tenir le coup. Alors ce soir avec cette dispute Malthael aurait put facilement sombrer. Revenir dans le passé et s'attacher qu'à la vision négatif que son père avait de lui. Le mangemort n'avait jamais comprit pourquoi il n'était pas désiré. Après tout c'était un mâle et donc le nom de la famille était assuré avec lui. Il n'était pas né hors mariage et dans un premier temps il avait suivit les directives de son père. Mais rapidement se dernier c'était mit à le frapper, l'enfermer pendant des jours dans sa chambres. Comme un chien de combat que l'ont enferme dans sa cage pour l'affamer et le faire devenir de plus en plus violent. C'était la même chose qui s'était produit avec Malthael. Il avait été traumatisé, affamé d'attention, mal traité encore et encore jusqu'à ce qu'il devient le plus violent. Son père pensait sûrement le faire sombrer, le rendre fou et d'un certain côté il avait réussi. Son fils était devenu complètement fou. Fou de violence. C'était donc normal que quand il se heurter à des difficulté il s'y raccroché. Et même après dix ans de mariage c'était encore le cas avec Ariana. La seule qui avait réussit à l'apprivoiser. Mais elle n'avait pas supprimer cette facette de sa personnalité, elle l'avait juste accepté. Supprimer cette caractéristique de Malthael c'était enlevé une bonne parti de lui même. Il fonctionnait ainsi et il fallait avancer avec lui. Pour l'instant le mangemort appliqué ce qu'il avait apprit. Restant froid, distant avec sa futur progéniture. Sauf qu'à contrario de son père il avait décider de participer à la construction de cette famille. A un moment donné il serait obligé de briser ce comportement, cette boucle infernal dans laquelle il s'était enfermé. Mais plus il voyait le ventre de sa femme s'arrondir et plus il paniqué à l'idée de bientôt se retrouver père.

Effectivement quatre mois c'était encore assez long et Malthael ne pouvait qu'être d'accord avec sa femme. Malheureusement il n'avait aucune solution à proposer pour se problème. La fatigue continuait à taper contre sa tête et la proximité qu'il avait avec Ariana le rendait complètement tendu. Clairement il aurait bien envie de lui sauter dessus. De passer la nuit à lui faire l'amour. Mais une parti de lui peut être plus posé lui rappela qu'il devait encore assurer ses quatre mois et qu'il n'y parviendrait pas avec un corps fatigué. Il s'était maudit en prenant la main de sa femme et en la posant sur son entre-jambe. Enfin sur le moment il n'avait pas trouvé de meilleur solution mais maintenant qu'il sentait sa main tout son corps s'était tendu. Quand elle enleva sa main. Malthael se frotta le vissage pour reprendre un peu de prestance. Écoutant les souhaits de sa femme qu'il raconte ses missions. Hésitant à reprendre la parole. Malthael laissa sa nervosité s'affichait par le biais de son corps. Commençant à avoir certain tique. Finalement il savait qu'Ariana paniquerait toujours plus quoi qu'il fasse. Inspirant une bouffé d'air avant d'entamer son récit.*
Je suis pas sur que cela va t'aider mais tu a autant le droit de savoir que moi te demander de t'enfermer dans le manoir. La plus part du temps ce sont de petites missions. Voldemort nous demande tour à tour de frapper à certains endroits moldu. Faire quelques enlèvements, quelques meurtre, rendre le ministère de la magie complètement fou parce qu'il ne peuvent pas effacer toute nos traces. La plus part du temps j'agis seul bien que le seigneur des ténèbres insiste pour me refourguer des nouvelles recru. ça a le don de m'énerver et plus d'une fois j'ai du me mettre en danger pour éviter que l'un d'eux se fasse prendre. Voldemort essaye aussi de convaincre les lycanthropes ne nous rejoindre. Rien que d'y penser j'ai envie de vomir. Nous forcer à travailler avec ces monstres. Les membres de l'ordre nous surveille également. Toute les grandes familles de sang-purs ont le droit à leur espion. Heureusement pour nous, pour l'instant notre famille ne les intéresse pas assez. Surtout qu'étant donné que tu à disparu de leur radars ils ne cherchent même à savoir ce que je deviens. *Avalant sa salive avant de demander quelque chose d'important à sa femme.* Ariana je veux que tu soit extrêmement attentive à ce que je vais te dire. S'il m'arrive quelque chose et que l'un de nos chers mangemorts qui vient t'annoncer ma mort, même si c'est Silvius, je veux absolument que tu demande à voir mon corps. Je sais que ce sera dur si c'est vraiment le cas, mais si jamais il refuse c'est possible qu'ils me retiennent contre mon grès quelques part. S'il te plait dans ce cas là fait moi la promesse de ne rien tenter. Tu me connaît je sais me débrouiller et je suis persuadé que s'ils s'en arrivent à ça c'est pour te faire sortir et s'en prendre à toi.    

Malthael aussi avait besoin de s'assurer qu'Ariana ne tenterait rien d’inconsidérément. Lui aussi il avait peur qu'en rentrant le soir il la retrouve morte ou qu'elle soit entrain de faire une fausse couche. Il n'aurait clairement pas la force de procéder à nouveau à une césarienne meurtrière. Malthael profita de sa femme. Du contact avec elle, de son odeur, de sa présence réconfortante, du baisé qu'ils échangèrent. Laissant lui aussi le silence plané après les dernières paroles de sa femme. Ne répondant pas vraiment à sa demande enfin pas immédiatement.*
Un jour ont partira et ou oubliera l'espace d'un instant la guerre, les mangemorts et ont vivra rien que pour nous.

<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 101 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 99 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Jeu 17 Mai - 20:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les envie d’une femme enceinte
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Etre parents n’allaient pas être une mince affaire, c’était pour eux une nouvelle étape dans leur vie de couple. C’était peut-être pour cette raison qu’ils avaient tant tarder pour en faire un, profitant uniquement de l’autre autant qu’ils pouvaient et quand Ariana voyait dans quel état sa grossesse la mettait, elle se languissait du temps où elle n’attendait pas d’enfants. Pourtant, malgré les doutes parfois, elle voulait être mère, une personne différente de la sienne en tout cas et si Malthael l’ignorait encore, il ferait un bon père. Elle le savait au fond d’elle, mais il fallait que lui y croit. Tous deux n’avaient jamais eu de bons exemples, maternel et paternel. Lui avait ce père qui semblait avoir haït son premier fils non désiré, et elle sa mère qui ne semblait pas vouloir s’occuper d’elle, comme si les deux premiers étaient plus importants qu’Ariana. Sa propre mère n’avait jamais vraiment fait attention à ses enfants cela dit, les donnant à garder et élevé par une nourrice, il n’était pas étonnant que plus d’une fois, la jeune femme ait défié l’autorité de sa génitrice. Sa mère n’aimait pas ses enfants, sa fille le pensait en tout cas, elle n’aimait pas son père non plus, lié à un mariage arrangé comme le voulait certaine famille de sang-pur. Non Ariana savait que sa mère n’avait jamais voulu de tout ça, qu’elle n’avait pas eu le choix de sa vie, mais d’une certaine manière sa frustration s’était répercuté sur ses enfants. Ariana n’avait pas de crainte d’être comme sa mère, elle ne le serait pas, élevant ses enfants elle-même et les aimant. Son histoire était bien différente de celle de sa mère, aimant son mari, désirant ses enfants et vivant une vie épanouie – du moins quand les hormones la laissait tranquille - mais elle avait peur de commettre une faute. Une simple erreur qui pouvait amener ses propres enfants à la détester tout comme elle avait haït ses parents. Ariana ne pourrait sans doute pas supporter ça, mais est-ce que cela signifierait que ses filles ne l’aimeraient plus. Qu’elles la laisseraient seule, la détestant et la défiant dès qu’elles pourraient. Ariana ne savait pas, mais elle avait peur, tentant de se rassurer en se disant qu’elle pourrait être une bonne mère. Mais quand on grandissait on développait son propre caractère, et la future mère avait vu ce soir que certains mots pouvaient dépasser sa pensée. Malthael aurait pu la frapper, il avait failli et Ariana avait comprit le manque de contrôle qu’elle avait pu avoir. La jeune femme était pourtant si calme habituellement, mais les mots de son époux apparurent alors comme un calmant sur son cœur. Ecoutant sa respiration, le son de sa voix, écoutant les battements de son cœur, tout en lui pouvait la calmer, la raisonner et c’était sans doute ça leur force. Ils arrivaient à accepter l’autre, même dans les moments les plus sombres. Non elle ne voulait pas qu’il meure, elle dépérirait si c’était le cas, elle avait peur et ne pouvait strictement rien faire, alors elle demanda. Ariana savait que vouloir connaitre ce que faisait Malthael pour les mangemorts, ne feraient qu’accentuer son inquiétude, mais sans les informations, cela pouvait être mille fois pire.

Elle l’observa dans un premier temps passer ses mains sur le visage, juste après qu’elle ait enlever sa main de son entre-jambe et elle eu un petit sourire sous cape. Oh elle savait et elle comprenait, mais l’heure n’était pas aux galipettes avec une femme enceinte. Reprenant ses pensées, il lui parla alors de ce qu’il faisait en mission. Et cela ne la rassura pas du tout. Elle écouta attentive, parler de jeunes recrues du maitre que Malthael devait prendre sous son aile. Oublié rapidement les lycanthropes, inutiles selon Ariana, elle s’attarda sur un seul point. Le seul qui pouvait réellement mettre la vie de son époux en danger, ce qui la faisait bouillonner de rage. « Ne te mets pas en danger pour eux. Laisse-les mourir s’ils ne sont pas capables de faire les choses bien. Pars, fuis, ou je ne sais quoi, mais ne prend pas de risques pour des idiots. » Mais rapidement les paroles de Malthael l’atteignirent, se rendant ainsi compte que les membres de l’ordre surveillait les familles de sang-pur. C’était logique, ils étaient pour la plupart au service du seigneur des ténèbres, mais elle ne savait pas ce que l’ordre cherchait principalement. Des informations ? Une liste des mangemorts ? Ariana ne les craignait pas, même si elle devenait leur cible, elle vivrait, serait surement enfermé à Azkaban, mais elle n’était pas la plus dangereuse des mangemortes. Mais elle avait disparue, elle ne se montrait plus au monde, enfermé dans une cage dorée, seuls Malthael pourrait devenir leur cible. Elle réfléchissait, elle s’inquiétait, quand elle entendit sa demande. Attentive elle le serait, relevant ses yeux vers Malthael, en attendant de savoir ce qu’il voulait lui dire. Les mots défilèrent, leur sens arrivant jusqu’au cerveau d’Ariana. Il voulait qu’elle reste sage, même si elle le savait prit au piège. Il voulait qu’elle reste tranquillement assise alors qu’il pourrait mourir à chaque instant. Il ne pouvait pas lui demander ça, il la connaissait, même enceinte Ariana irait. Même si c’était un piège, elle ne pourrait pas l’abandonner. Ses yeux bougeaient vite, allant de droite à gauche en fixant le visage de son époux. Ariana n’avait pas confiance en Silvius, même si Malthael l’avait perçu comme un père qu’il n’avait jamais eu et elle n’avait plus confiance en aucun mangemort, donc elle savait que tant que la dépouille de son époux ne lui serait pas présenter, elle ne le croirait pas. Mais ne rien faire, il ne pouvait pas lui demander ça. Sa gorge se serra, comme si elle était prête à pleurer à nouveau, transmise par le son de sa voix : « Ce ne sera pas simple tu sais … tu me connais, même si c’est un piège quand il s’agit de toi, je ne peux pas te laisser ainsi. Et tu le sais, car tu ferais exactement pareil pour moi.  Mais … je te promet de demander à voir ton corps et de ne pas tenter de venir te chercher si jamais ils refusent de me le montrer. »  Une promesse qu’elle n’était clairement pas sûre de tenir. Ariana savait que son mari agirait de la même manière si les rôles étaient inversés, mais elle devait le rassurer. Il serait capable de s’en sortir, elle le savait, mais l’inquiétude la gagnait continuant à créer des hypothèses dans son esprit. Elle devait les calmer, elle devait arrêter de penser. Se serrant contre lui, l’embrassant, sentant son corps contre le sien, sa seule échappatoire lui semblait d’être de prendre des vacances. Partir sur une île au soleil, ne plus penser à rien, simplement exister pour eux-mêmes. Tout les deux savaient que tant que cette guerre ne serait pas finie, ils ne pourraient pas partir. Mais elle en avait envie, elle en avait besoin et il sembla comprendre que lui dire que ce n’était pas possible, n’était pas une option. Un jour. Plus de guerre, plus de mangemorts. Elle soupira, serrer contre lui, sa tête contre sa poitrine, avant de murmurer : « Peux-tu me le promettre ? » Oublier tout, l’instant d’un moment.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ENSEMBLE EN ENFER
❝ Pour réussir son mariage, il y a trois conditions : il faut trouver une femme qui t’aime sans condition, un femme qui ait du caractère et te secoue, une femme avec qui tu auras envie de coucher toute ta vie.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 93 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 117 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  Sam 19 Mai - 23:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malthael & ArianaLes envies d'une femme enceinte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les envies d'une femme enceinte

*Malthael trouvait qu'il avait déjà suffisamment de mal à s'occuper de lui même alors pourquoi vouloir lui mettre un bébé entre les bras. Quelques années auparavant il ne se serait jamais vu comme père. Mais alors que maintenant l’échéance arrivé de plus en plus à terme cette idée commençait à lui plaire. Il n'avait clairement pas envie d'être comme son père mais il se demandait comment tenir son rang de sang-pur et laisser ses sentiments s'exprimer au grand jour. Il n'était clairement pas habitué à ça. Néanmoins il se rapprochait de la trentaine et avoir des enfants devait faire parti de tous ce qu'un homme voulait pour accomplir sa vie. Aussi étrange que cela puisse être le mangemort en avait envie. Mais pour l'instant il devait déjà réussir à protéger sa femme enceinte et ensuite ils pourraient enfin fonder une famille. Car le couple avait déjà tenté une première fois et toute les envies d'être père de Malthael s'étaient envolé en arrachant le corps de son fils de sa mère. Mais Ariana avait réussi à ramener cette envie chez Malthael. Il avait pourtant essayer de l'enfuir au plus profond de lui, de faire en sorte de plus jamais ressentir d'attachement pareil pour ne pas se retrouver meurtrie. Pensant se protéger lui même mais il n'avait réussi à faire que l'inverse. Tout aurait été bien plus facile sans cette maudite guerre. Mais il avait prit sa décision trop jeune de vouloir se battre pour ses idéaux. Idéaux avec lesquelles il n'était pas toujours d'accord. Maintenant il était embarqué corps et âme dans cette guerre Ariana avec lui et malheureusement le couple ne pouvait pas faire machine arrière. Malthael se raccrochait à l'idée de pouvoir enfin fonder sa famille et de protéger Ariana c'est tout ce qui l'importait pour l'instant. Pensant que leur couple passerait au dessus des difficultés. Côte à côte rien ne pouvait leur arriver. Ils se complétait l'un l'autre et généralement quand l'un était au plus bas l'autre été toujours là pour prendre le relais. Ce sois c'était un peu à Malthael de faire sa part du boulot. Car Ariana supporté ses filles depuis le début. C'était un peu au père de prendre ses responsabilités. Après tout c'est lui qui l'a mit dans cette état. Alors ce soir il essayait du mieux qu'il pouvait d'écouter les envies de sa femme même si clairement il avait beaucoup de mal à les comprendre. Prenant un peu sur lui, réussissant à faire taire cette colère en lui ainsi que cette jalousie. Malthael venait tout juste de terminer sa demander et une part de lui savait parfaitement qu'Ariana ne resterait jamais assise les jambes croisés alors que son mari était en danger. Il le savait mais cette promesse qui lui demandait de faire était un peu de baume mit sur son cœur. Faisant taire cette peur de voir Ariana se blesser pour lui. Il ne pourrait jamais surmonter le fait qu'elle décide de se sacrifier pour lui. Écoutant attentivement les sages remarques de sa femme il ne pût s'empêcher de faire un parallèle avec sa propre histoire.*

- S'ils vont trop loin et que je suis obliger de prendre des risques inconsidérés pour les sauver, bien  sur que je ne tenterais rien. Ma famille est bien plus importante que ces crétins d'ados. Néanmoins j'essaye de faire en sorte qu'eux même ne s'imagine pas être invincible. J'étais exactement comme eux à leur âge et si Silvius ne m'avait pas tendu la main je serais mort à l'heure qu'il est.

*Malthael préférait largement rentrer chez lui plutôt que de prendre un sort perdu pour l'un de ses gamins. Néanmoins s'il pouvait faire en sorte qu'aucun ne meurt c'était toujours mieux. Certains étaient tout juste diplômé de Poudlard et quel gâchis de les voir se sacrifier pour une cause qu'ils ne comprenaient même pas. Ariana répondit enfin à sa demande et Malthael soulagé posa son front contre celui d'Ariana. Profitant de ce moment de calme entre eux. Il prononça un bref "je t'aime" avant de reprendre la parole.*
- Je te connais Ariana. Tu viendra me cherchait au premier signe de détresse de ma part. C'est gentil de me le promettre néanmoins. *Malthael affiche un sourire à demi effacer* Enfin s'il te plait avant de venir me secourir baguette en main pense à tes enfants. C'est mieux et tu le sait de me perdre moi plutôt que les jumelles. *Se réinterrogeant lui même sur ce qu'il avait fait avec son première enfant. Au moment ou il avait prit la décision de sauver Ariana plutôt que son fils il était déjà mort. Mais cette fois tout serait différent il se le demandait. Serait-il capable de choisir ses enfants plutôt que sa femme. il n'avait pas envie de répondre à cette question mais il le devait à Ariana.* Si tu te pose la question je choisirais aussi les filles plutôt que ....toi. *Rien que de l'admettre il en souffrait. Réfléchissant à l'idée d'Ariana. Ne pouvant qu'avoir l'envie également de partir de tout ça. De s'enfuir une bonne fois pour toute.*
Tu sait je me disais qu'ont a jamais eu de véritable lune de miel après notre mariage. Une fois les filles nées ont partira en famille loin d'ici ça je peux te le promettre.    

<
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Malthael - Les envies d'une femme enceinte  
Revenir en haut Aller en bas
 
Malthael - Les envies d'une femme enceinte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Reste du monde :: Les habitations-
Sauter vers: