AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Sam 3 Mar - 22:57


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Mathéo était un peu stressé c’était le cas de le dire. Aujourd’hui la journée avait commencé comme n’importe quel autre. Comme c’était les vacances, le garçon s’était levé tard pour profiter d’une bonne grasse matinée. Quelques jours plus tôt, il avait envoyé un hibou à sa petite amie Ayla qui venait tout juste de finir son éducation à Poudlard. Elle avait passé ses ASPIC avec succès, comme le garçon se doutait bien, étant donné le sérieux dont elle faisait preuve face à ses études. Bientôt, elle rejoindrait le monde sorcier extérieur, comme lui l’avait fait un an auparavant. Mathéo était réellement excité à cette idée. Maintenant que la jeune femme ne serait plus coincé dans le château, ils auraient l’occasion de se voir beaucoup plus souvent. Il est vrai que cette année n’avait pas été la plus facile, notamment à cause de la prise de pouvoir des mangemorts qui avaient empêché les deux tourtereaux de se voir pendant un long moment. Ayla avait quand même pris le risque de sortir le jour de noël pour le voir. Maintenant tout cela était derrière eux, pour son plus grand plaisir. Et le garçon n’avait qu’une seule hâte : revoir la demoiselle. Ainsi, il lui avait envoyé le parchemin ci-dessous :

Ayla, maintenant que les cours sont enfin terminés, j’ai réellement hâte de te voir, et qu’on puisse rattraper un peu le temps perdu. Je voulais te laisser le temps de retrouver un peu tes parents, mais j’aimerais beaucoup que tu viennes à mon appartement vendredi soir, si tu es libre. J’espère à très vite. Mathéo.

Le parchemin était donc parti quelques jours auparavant, et il avait finalement très vite reçu une réponse affirmative de la part de la jeune femme. Il voulait rendre leurs retrouvailles un peu spéciales. Donc toute la journée, il l’avait passé aux fourneaux, histoire de préparer un bon petit repas à sa petite amie. Il avait également préparé une jolie table, avec une nappe bleu, pour rappeler la couleur de la maison de sa petite amie. Il avait mis le couvert, puis mis des petites bougies pour installer une ambiance romantique. L’après-midi, il s’était rendu dans le Londres Moldu pour acheter un bouquet de fleur à Ayla, et avait posé le bouquet à côté de son assiette. Finalement aux alentours de six heures et demie, tout était prêt. Il ne lui restait plus que de passer à la douche, et se faire beau pour la jeune femme. Le garçon fit donc les choses bien, il enfila un jean noir, et une chemise bleu clair qui mettait ses yeux en valeurs. Il essaya de passer un petit coup de peigne pour dompter ses cheveux récalcitrants. Et finalement, il fut prêt. Il ne manquait plus qu’Ayla, et cette soirée pourrait commencer en beauté.

En l’attendant, le jeune homme faisait les cents pas dans son appartement, visiblement stressé par ce qui l’attendait. Etrange comme comportement, n’est-ce pas ? Il faut dire qu’il avait eu une petite idée derrière la tête en invitant sa petite amie à le rejoindre dans son appartement. Il entendit toquer à la porte et se précipita donc pour aller ouvrir la porte. Elle était là, magnifique comme à son habitude. Le jeune homme la prit dans ses bras, et l’embrassa doucement, très heureux de la retrouver. Il la fit donc entrer dans son appartement, rangé pour l’occasion. Elle le connaissait déjà puisqu’elle était venue il y a quelques mois. Mais elle ne l’avait surement jamais vu aussi étincelant. La table était d’ailleurs bien plus belle que la dernière fois, c’était une certitude.

– Comment s’est passé ton retour chez tes parents ? J’imagine qu’ils étaient heureux de te recevoir après tout ce temps. Félicitations une nouvelle fois pour tes aspics.

Le jeune homme semblait stressé, et il avait réellement du mal à le cacher. Il n’allait sans doute pas pouvoir tenir jusqu’à la fin du repas, même si c’était son plan original. Il continuait de sourire inlassablement tout en la regardant. Toujours aussi magnifique. Il l’invita donc à s’assoir avec lui sur le canapé, lui prenant la main pour l’emmener avec lui.

– Je voulais attendre la fin du repas, mais je crois que je vais mourir de stress si je ne te dis pas tout maintenant.

Commença le jeune homme. Ayla allait surement se demander ce qui était en train de se passer, et ce que Mathéo avait en tête.

– Ayla, tu sais ces derniers mois sans toi à mes côtés ont vraiment été dur. J’avais vraiment l’impression qu’il me manquait quelque chose, je pensais à toi en permanence, et la distance me pesait réellement.

Petite pause, pour un baiser doux sur les lèvres de sa petite amie.

– Je voulais te demander si … Enfin … J’aimerais bien que tu viennes vivre avec moi, maintenant que tu es débarrassé de Poudlard, qu’on puisse réellement commencer notre petite vie ensemble. Enfin si tu le veux aussi, évidemment.

Voilà c’était sorti, le jeune homme avait les joues rouges et attendait anxieux la réponse de sa petite amie. En espérant évidemment qu’elle dise oui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Dim 4 Mar - 15:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

L'année scolaire était terminée, Ayla n'était plus à Poudlard et elle n'y retournerait plus elle venait d'avoir ses Aspic's haut la main mais ça c'était un fait dont personne n'avait dû douter la jeune femme ayant toujours passer beaucoup de temps à travailler pour pouvoir réussir ses examens elle avait été encore plus motivée par le fait de vouloir retrouver Mathéo et pouvoir le voir tout les jours ce qui n'était pas possible si elle était encore à Poudlard. La blondinette avait passer quelques jours chez ses parents qui étaient venus la chercher à la garde heureux de revoir leur fille surtout qu'elle avait terminée ses études, bien sûr elle voulait revoir son petit ami aussi mais avait accordé un peu de temps à ses parents parce qu'elle savait qu'elle passerait le plus clair de son temps avec son chéri pour rattraper le temps perdu lors de la prise de pouvoir du camps du mal qui les avaient tenus éloigné l'un de l'autre durant de long mois ce qui avait été compliqué à gérez pour la jeune femme qui avait trop besoin de la présence du Serpentard pour tenir le coup et ne pas retomber dans ses mauvais travers. Quand elle avait reçut un hibou l'invitant à aller chez Mathéo elle avait répondue de suite par l'affirmatif allant seulement après prévenir ses parents qui était heureux de voir leur fille sur son petit nuage d'amour et ne pas y être redescendue l'histoire était belle après tout un an et demi de couple et les jeunes gens étaient toujours aussi content de se retrouver ce qui n'était pas rien.

La mère d'Ayla aurait sans doute voulut garder son bébé un peu plus longtemps avec elle mais tornade Ayla était déjà entrain de se préparer à aller retrouver son cher et tendre et cette envie de le revoir avait suffit à la mère de famille pour qu'elle laisse partir sa fille. La jolie blonde avait opté pour une robe assez légère d'un beau rose et avec des petits détails plus foncé qui faisait ressortir son bronzage naturel elle voulait être belle pour les grandes retrouvailles surtout que cela serait le début d'une autre partie de leur histoire l'avenir des jeunes changeant maintenant qu'Ay' allait elle aussi rentrée dans le monde des adultes en étant libre d'habitée là où elle le voulait. Arrivant devant la porte de l'appartement où elle était déjà venue en cachette oubliant toute règle pour sortir du château alors qu'il était interdit de le faire, pour venir retrouver son petit ami le jour de leur un an de couple, cette fois elle était dans les règles et pouvait venir le voir sans se cacher toute heureuse de le retrouver dans de meilleures condition même si ils c'étaient revus de temps en temps les weekends cela n'était pas pareil. Une fois la porte ouverte elle se retrouva dans les bras du brun qui l'embrassa, l'aiglonne ne c'était toujours pas lassée de la sensation des lèvres de l'homme sur les siennes.  
" Très bien, mes parents étaient tout fou de retrouver leur fille et de fêter la fin de mes études j'ai eut le droit à la visite de toute la famille.  Merci petite tête je me sens tellement libérer et tellement soulagée maintenant que je les ai passer et maintenant à moi le monde adulte"
Ce qui était une grande nouveauté un peu effrayante pour la jeune femme mais elle savait qu'elle n'était pas seule face à tout ça et avait désormais un peu plus confiance en la vie et les bonnes choses qu'elle pouvait apporter.

Mathéo semblait un peu stressé et alors que la blondinette laissait son regard se baladait sur l'appartement qui était totalement rangé et sur la belle table dressé pour eux il l'entraîna vers son canapé tout en lui tenant la mains elle ne savait pas pourquoi il était aussi stressé mais elle espérait le découvrir vite pour qu'il soit plus zen pour le reste de leur soirée. Alors elle apprit que le garçon voulait lui annoncer quelque chose après le repas mais il était trop en stress pour pouvoir attendre elle allait donc visiblement apprendre là chose plus rapidement que prévu et cela lui plaisait bien parce qu'elle n'était pas non plus très patiente.
" Évite de mourir s'il te plaît je ne veux pas te retrouver pour te laisser partir vers le paradis surtout à cause d'un gros stresse qui resterait inexpliquée pour moi"
Autant essayer de faire retomber un peu la pression chez son amoureux si elle le pouvait pour ne pas la laisser se faire peur à lui même sans comprendre. Heureusement pour lui sans doute il réussit à se lancer et à commencer à parler Ayla l'écoutant avec calme ne voulant pas le couper et lui faire perdre le fils de ce qu'il voulait lui dire après tout il semblait avoir besoin de parler et elle serait là pour écouter tout ce qu'il avait à dire.

La distance qui était difficile à supporter elle le comprenait bien elle aussi avait eut beaucoup de mal à accepter de ne pas pouvoir voir le brun tout les jours ou dès qu'elle en avait l'envie mais ils n'avaient pas eut le choix chose qui était différente aujourd'hui les deux jeunes étant libre de choisir elle laissa donc le garçon reprendre et finir de dire ce qu'il avait à dire se figeant un peu quand il lui proposa d'habiter ensemble ce qui était une grande proposition quand même mais elle n'hésita pas longtemps avant de répondre elle voulait passer le plus de temps possible avec lui alors elle ne dirait jamais non à une telle proposition c'était terriblement excitant de pouvoir habiter ensemble comme des grands.
" Oh mon dieu.. Bien sur que je le veux je ne te lâcherais plus d'une semelle moi si je le pouvais j'ai détesté ne pas pouvoir te voir tout les jours même simplement quelques minutes au détours d'un couloir j'étais tellement contente de pouvoir quitter Poudlard pour pouvoir te voir dès qu'on en aurait l'envie alors habiter ensemble ça ne peut que me faire plaisir et je signe tout de suite si il le faut"
Et pour clôturer son blabla elle sauta dans les bras de son chéri se mettant un peu en koala autours de lui pour lui faire passer sa joie de le voir lui faire une telle proposition qui était un énorme cap pour deux jeunes à peine majeur.

" On va avoir notre vie à nous deux comme des grands, j'ai tellement hâte de ça j'en rêvais à Poudlard sans oser t'en parler pour ne pas te faire peur"
Et au final c'était lui qui faisait le pas, comme quoi ils étaient sur la même longueur d'onde.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Mer 14 Mar - 17:12


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Il avait attendu ce moment pendant très longtemps. Cette année avait été comme la plus longue de sa vie. Parce qu’Ayla était loin, qu’il n’avait pas pu la voir quand il le voulait, et parce qu’elle avait pris une très grande place dans sa vie et dans son cœur. Maintenant que l’année était enfin officiellement terminée, le garçon pouvait enfin revoir sa petite amie. Il lui avait laissé un peu de temps pour retrouver sa famille, mais clairement il ne pouvait pas tenir plus longtemps. Il n’avait envie que d’une seule chose : l’avoir dans ses bras, et pouvoir profiter enfin d’un moment de retrouvailles tant attendu. Ajouté à cela, il avait une grande nouvelle (ou plutôt question) à lui annoncer. L’ancien Serpentard avait bien réfléchi, et il avait pris la décision de lui demander de venir habiter avec lui. Peut-être que c’était précipité, mais d’un côté il était sûr de lui : il voulait commencer le reste de sa vie avec la demoiselle. Et au moins, en habitant ensemble, ils n’auraient sans doute plus de soucis pour se voir, c’était une certitude. Il avait peur que la demoiselle refuse, et lui explique qu’elle avait besoin d’Independence. Mais dans un sens, s’il ne posait pas la question, il ne saurait jamais ce que pensé réellement la jeune femme de l’idée. Il avait donc décidé de l’inviter, préparant un petit repas pour aller avec sa proposition. Cette journée passa à la vitesse de l’éclair. Il eut heureusement le temps de tout faire, mais n’eut pas réellement de moment pour se poser. Alors quand quelqu’un tapa à la porte, le jeune homme se précipita, tellement excité de la voir. Il la prit dans ses bras, tout en lui donnant un tout baiser. Une chose était sûre, il était ravi de l’avoir enfin avec lui dans son appartement. Maintenant il espérait que tout ce qu’il avait préparé allait bien se passer.

Il l’invita donc à rentrer, et commença donc par quelques banalités, en lui demandant comment s’était passé le retour chez ses parents. La famille Abbot devait être très contente de retrouver leur fille unique après un an passé au château loin d’eux. Et il la félicita également une nouvelle fois pour ses résultats excellents à ses Aspics. En même temps, Mathéo n’avait jamais douté d’elle. Elle était beaucoup plus branché études et révisions que lui. Alors qu’il avait passé de justesse ses examens, elle les avait réussi haut la main. Et le jeune homme était réellement fier d’elle.

– Une fête de famille ? Ca devait être sympa, dis moi. Tu as eu le droit à une visite de ton ancien professeur de soins aux créatures magiques ? Tu vas pouvoir goûter à la liberté du monde adulte désormais, et je suis sûr que ça va beaucoup te plaire. Quel est ton plan maintenant ?

Le jeune homme avait fait une petite allusion à Tristan Allister, comme c’était le cousin de la jeune femme. Mathéo avait appris par une lettre de sa petite amie que celui-ci avait été retenu captif pendant des mois sous la domination mangemort. Il n’osait même pas imaginer le calvaire qu’il avait pu vivre. Mais désormais, Ayla avait le monde à ses pieds. Maintenant libéré de Poudlard, elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait.

Mais Mathéo n’avait qu’une seule chose en tête, et le garçon était réellement très stressé. Il avait du mal à parler, ou à se concentrer. La pression était énorme. Il avait tout de prêt dans sa tête, tout était prévu pour lui faire sa demande à la fin du repas. Et pourtant, il sentait déjà qu’il aurait du mal à attendre. S’il le faisait, il allait sans doute être crispé pendant toute la soirée, ce qui n’était pas forcément une bonne chose non plus. Alors le jeune homme pis la décision de tout avouer à Ayla maintenant. Il fallait que ça sorte de sa bouche, pour qu’il puisse se détendre et profiter réellement de sa petite amie. Tandis qu’il commençait à parler, la demoiselle se moqua gentiment de lui. Il esquissa un sourire, mais essaye de rester concentrer sur ce qu’il avait besoin de dire. Alors il commença par la dire qu’il avait très mal vécu la distance forcé entre eux cette année, et que ce n’était pas quelque chose de ressentir. Une chose en entrainant une autre, il finit par lui demander si elle voulait bien habiter ici avec lui l’année prochaine. Les quelques secondes qui s’écoulèrent entre la fin de la question de Mathéo et le temps qu’Ayla lui réponde parurent une éternité. Mais finalement, la demoiselle explosa de joie et lui répondit par l’affirmative, ce qui soulagea grandement le garçon. Elle lui sauta même dans les bras pour exprimer sa joie.

– J’avais tellement peur que tu trouves cette idée un peu précipité. Je sais qu’on est jeune, mais avec tout ce qui s’est passé cette année, il n’y a pas un jour que je ne veuille pas passer à tes côtés.

Déclara-t-il tout en resserrant son étreinte autour de la jeune femme. Visiblement elle était réellement excitée par l’idée, ce qui donna un grand sourire au jeune homme. Finalement ça ne servait pas à grand-chose de stresser autant. Apparemment c’était aussi une chose à laquelle elle avait pensé sans oser l’aborder de peur de lui faire peur. Toujours avec la demoiselle dans ses bras, le jeune homme la transporta vers le canapé. Et alors qu’elle s’accrochait fermement, ils tombèrent tous les deux sur le sofa. Le jeune homme à moitié sur sa petite amie. Il se rapprocha un peu plus pour l’embrasser doucement mais sensuellement, histoire de réellement exprimer le bonheur qu’il ressentait à ce moment précis.

– Promis tu auras le droit de mettre ta touche question décoration.


Lança-t-il en rigolant. Parce que cet appartement ressemblait réellement à un endroit où vivait simplement un garçon. Il se plongea dans son regard, avant d’attraper ses lèvres une nouvelle fois …


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Ven 16 Mar - 0:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ton titre de fou

ft somebody|

Ayla avait donc du attendre un peu pour pouvoir venir retrouver son chéri mais cela lui avait aussi fait du bien de pouvoir profiter de sa famille qu'elle n'avait pas beaucoup vu cette année et pour laquelle elle c'était aussi inquiété même si sa seule sortie de l'école avait été pour voir Mathéo se contentant de lettre avec ses parents ce qui prouvait que la petite fille devenait grande et commençait a vouloir voler de ses propres ailes sans renier ses racines. Elle racontait donc ses retrouvailles avec sa famille à Mathéo qui lui avait poser des questions sur son retour et qui était toujours adorable à bien vouloir l'écouter parler de chose pas forcément intéressante pour lui après les réunions de la famille Abbot n'était sans doute pas passionnante pour lui et la jeune femme avait beaucoup hésité voulant l'invité mais ayant peur qu'il se sente oppresser devant autant de monde proche de la blondinette.
" Oui une fête de famille c'était long pénible et bruyant mais j'ai dû m'y soumettre"
Ayla n'était pas la plus heureuse quand il y avait des repas de famille parce qu'elle n'appréciait pas les longs repas autours d'une table à écouter les autres parler de tout ce que tout le monde avait pu faire plus jeune.
" Oui il était là pas encore tout à fait au top de la forme mais il était là c'est un peu bizarre  avant Poudlard je ne savais même pas qu'il était mon cousin c'est un peu un truc de fou pour moi que de le revoir en dehors de l'école. Et oui à moi la liberté et la vie de grande c'est un peu un rêve éveillée et en même temps je t'avoue que j'ai la frousse totale à l'idée de me planter en voulant faire la grande fille qui n'as plus besoin de règles et de papa maman. J'ai été prise dans une école de stylisme moldus sur Londres merci papa et ses relations je vais donc suivre une formation dans ce domaine là"
C'était la seule certitude qu'elle avait pour le moment étant  encore à Poudlard elle n'avait pas chercher à voir plus loin sachant bien que si elle le voulait elle pouvait habitée chez ses parents et transplaner non loin de l'école pour pouvoir aller en cours tout les jours.

Cependant Ayla sentait que son petit ami n'était pas totalement à l'aise même si il essayait de paraître totalement détendue et normal, mais elle ne savait pas ce qui pouvait le mettre dans un tel était de stress vu que tout allait bien désormais alors quand il commença à s'expliquer et à parler elle écouta attentivement gardant le silence pour le laisser aller au bout de ce qu'il avait à dire et ne pas lui rendre la tâche encore plus difficile sachant bien qu'il avait un peu de mal à ouvrir son cœur à l'oral ce qu'il était pourtant entrain de faire à l'instant. Quand la blonde comprit qu'il était entrain de l'invité à vivre avec lui elle se retint fortement de lui sauter dessus pour lui faire un enfant, elle se contenta de lui sauter dessus pour lui faire un baiser et lui signifier son accord c'était une nouvelle qui la réjouissait tellement elle qui ne supportait pas d'avoir à vivre à distance de son chéri et qui avait du le faire durant une année scolaire parce qu'elle était bloquée à Poudlard était bien heureuse d'avoir là une solution toute trouver pour ne pas avoir à recommencer et en plus cela serait les prémices de leur réelle vie à deux un grand cap pour deux jeunes de leur âge même si ils étaient en couple depuis un an et demi. Bien sur pour beaucoup cela paraîtrait tôt un peu dans le désordre mais c'était ce dont avait besoin Mathéo et Ayla pour aller bien et ne pas avoir de peur inutile.

"On est jeune oui mais je sais que j'ai besoin de toi au quotidien pour aller bien et avoir la force d'avancé j'ai passer une année à Poudlard loin de toi et plusieurs mois sans pouvoir du tout te voir  et je ne tenais plus je retombais dans mes mauvais travers je perdais confiance en moi et en la vie et si je peu t'avoir avec moi à chaque réveil et à chaque couché je le fais même si on est jeune et qu'on a pas encore fini nos études"
Cela devenait secondaire pour elle parce qu'elle préférait penser à leur besoin, plutôt qu'au reste qui ne pourrait qu'aller bien si eux même s'en sortait et était heureux. Et en plus cela prouvait à Ayla qu'elle était toujours sur la même longueur d'onde que son amoureux elle même ayant penser à cela sans oser lui poser la question par peur de l'effrayer comme quoi parfois elle avait des peurs qui n'avait pas lieu d'être le brun étant tout aussi prêt qu'elle à passer le cap de l'installation à deux. Ils se retrouvèrent ensuite dans une position bizarre Ayla à demi sous Mathéo qui l'embrassa sensuellement sans doute pour lui faire partager sa joie d'une manière encore plus significative que des mots et cela n'était pas pour déplaire à la jolie blonde qui ne demandait que ce genre de petite attention de la part de son petit ami pour être au paradis.
]" Je nous ferais un chouette appartement sans trop le chargé je te le promet"
Cela devait leur plaire à tout les deux après tout, et alors qu'il l'embrassait à nouveau Ayla laissa glisser ses mains sous la chemise du garçon pour remonter dans son dos ayant l'envie d'un contact plus poussé sentant ainsi sa peau contre la sienne.
" Tu m'as tellement manqué"


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Sam 17 Mar - 3:08


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Mathéo s’intéressait évidemment à la vie de sa petite amie, même les petits détails. Alors évidemment, il avait envie d’en savoir plus sur comment s’était passé les retrouvailles avec sa famille. Il faut dire que l’année avait été longue pour elle sans les voir, puisqu’elle n’avait même pas pu rentrer chez elle pendant les fêtes de noël à cause de la quarantaine qui avait touché l’école de Poudlard. Connaissant un peu ses parents, l’ancien Serpentard se doutait qu’ils devaient être enchantés de retrouver leur fille unique. Ils avaient surement sauté de joie à l’idée de la revoir, et avait essayé de profiter d’elle au maximum. Tout ça jusqu’à que la demoiselle reçoive une lettre de la part de son petit ami. Elle avait donc laissé ses parents pour retrouver Mathéo. Heureusement que le jeune homme avait attendu un peu quand même avant de lui envoyer son fameux hiboux. Elle lui expliqua donc qu’elle avait assisté à une fête de famille, apparemment longue et bruyante. Cela n’étonnait pas vraiment le garçon. Après tout, ils avaient tous voulus en profiter après tout ce temps. Il trouvait ça cool qu’ils organisent une fête pour rassembler tout le monde. Ce genre de chose n’était pas familier pour Mathéo, étant donné que sa famille était un bordel monstre. Déjà elle n’était pas aussi grande que celle d’Ayla. Et puis vu les tentions qui parcouraient entre chacun des membres, il était surement mieux qu’il n’y ait pas de réunion. Cela faisait un moment que Math n’était pas retourné chez lui. Il aurait surement dû. Au moins pour aller voir le bébé. Et oui lors de sa dernière année à Poudlard, sa mère lui avait appris être enceinte du fameux oncle Phil, cet ordure que le garçon détestait. Le bébé était venu au monde en septembre dernier, sa mère lui avait annoncé dans une lettre. Mais il n’était toujours pas retourné là-bas, pas cette année en tout cas, et de ce fait n’avait pas encore vu son demi-frère. Il avait encore du mal à remettre ses rancœurs de côtés pour se décider à sauter le pas. Il s’était éloigné de cette famille qui lui avait fait tant de mal années après années. Mais il était heureux pour Ayla qui avait une famille sur laquelle elle pouvait compter. Une famille qui était présente pour les uns et pour les autres.

Mathéo posa donc quelques questions à la jeune femme pour lui montrer son réel intérêt pour sa vie. Il demanda si son cousin, le professeur Allister, était présent. Mathéo avait appris par la jeune femme qu’il avait été torturé pendant la domination. C’était quelque chose de tout bonnement horrible, et il ne savait pas comment l’homme avait réussi à se relever d’une telle épreuve. Apparemment, il était bel et bien là, même si ça lui faisait bizarre de l’appeler son cousin, étant donné que ça faisait très peu de temps qu’elle était au courant. Il n’avait pas encore la forme selon Ayla, ce qui était compréhensible dans un sens. Et la demoiselle lui expliqua ses plans pour l’année à venir, ce qui fit sourire son petit ami.

– J’imagine que ça a du être une terrible épreuve pour lui. Mais c’est vrai que c’est tout nouveau pour toi, le « dernier » arrivé dans la famille. Tu vas voir, quand on est pas sous domination, elle est cool cette liberté. Je suis sûre que tu t’en sortiras à merveille dans le monde adulte. Wow c’est énorme ! Félicitations Ayla. J’aurais plus aucunes excuses pour m’habiller mal alors.

Lança le jeune homme en rigolant. Il était tellement heureux qu’Ayla puisse poursuivre ses rêves. Il savait à quel point la jeune femme aimait la mode. Et rien ne lui ferait plus plaisir que de voir sa petite amie épanouie et heureuse dans un domaine qu’elle aimait. Tout semblait aller pour le mieux pour les deux tourtereaux qui pouvaient désormais tous les deux réaliser leurs rêves.

Mathéo n’était quand même tout à fait à l’aise, dévoré par le stress de devoir demander à la jeune femme de venir habiter avec lui. Il avait besoin de balancer cette question maintenant, car clairement il ne pourrait pas attendre la fin du repas, sinon il allait surement s’évanouir à cause du stress. Finalement le jeune homme prit son courage à deux mains, et demanda à la jeune femme. Et pour son plus grand plaisir, elle lui répondit par l’affirmative. Oui ils étaient jeunes, mais ils s’aimaient, et ils avaient envie de commencer leur vie à deux. Il n’y avait rien de méchant là dedans. Autant en profiter. Et puis ils étaient jeunes, ils pouvaient prendre des risques. L’évolution de leur couple allait passer par cette nouvelle étape. Ayla semblait réellement être sur la même longueur que lui, ce qui lui rendait réellement très heureux. Ils avaient tous les deux mal vécu l’éloignement, et maintenant ils allaient pouvoir rattraper le temps perdu.

– J’ai besoin de toi aussi, tu sais. Et puis on s’en fout de notre âge. On est jeune, et c’est maintenant qu’on doit sauter sans réfléchir. Je suis sûr qu’on ne le regrettera pas. Sautons le pas, et on verra pas ce qui arrivera.

Lança le jeune homme le sourire aux lèvres. Et puis finalement dans l’excitation du moment, le garçon embrassa la jeune fille l’entrainant sur le canapé, dans une position plutôt bizarre. Il l’embrassa à nouveau de manière plus sensuelle. Mathéo confierait la décoration de l’appartement à la demoiselle. Il se doutait qu’elle préférerait changer un peu, l’appart faisait très mec pour le moment. Et alors qu’il l’embrassait à nouveau, Aula glissa ses mains sous la chemise du garçon pour la remonter dans son dos. Mathéo la laissa faire, et l’aida finalement à enlever son tee-shirt. Le jeune homme se rassit dans le canapé, puis ramena la jeune femme vers lui. Il posa ses mains dans son dos, sur ses vêtements dans un premier temps, avant de lui offrir un nouveau baiser, plus intense, tandis qu’il laissait ses mains passer doucement sous le tee-shirt, entrant en contact avec le dos nu de la demoiselle. Etait-ce le moment ?

– Tu as l’air de vouloir passer au dessert directement
.


Lança le jeune homme, les joues légèrement rougies, et un sourire au coin des lèvres. Il plongea son regard dans celui d’Ayla, lui faisant comprendre qu’ils pouvaient peut-être tenter ce rapprochement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Ven 13 Avr - 14:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

Les repas de famille était difficile pour la jeune femme parce qu'elle devait faire comme si tout allait bien tout en sachant que son cousin n'allait pas bien et que cette année n'avait été de tout repos avec personne heureusement pour elle tout allait mieux maintenant et partait dans le sens de l'arrangement. Elle même avait fini ses études à Poudlard elle n'aurait plus à y retourner et elle allait goûter à la liberté de la vie d'adulte pour la première fois de sa vie ce qui la mettait terriblement en joie surtout qu'elle pourrait profiter de son petit ami beaucoup plus que quand elle était au château ce qui lui donnait encore plus de joie. Surtout qu'elle avait pu laisser sa famille pour pouvoir venir le voir et passer du temps avec lui n'ayant pas pu le voir depuis qu'elle avait quitter l'école après avoir passer ses examens c'était long pour elle mais elle devait passer un peu de temps avec ses parents pour ne pas qu'ils se sentent abandonner par leur fille qu'ils aimaient plus que tout.  Et Mathéo le comprenait bien vu qu'il lui avait laisser le temps de les voir et qui en plus s'intéressait à eux sachant bien que la jeune femme avait une relation présente avec eux contrairement à lui et ça famille.

Il était réellement un amour de s'intéresser autant à elle et à ses proches et elle l'aimait d'autant plus chaque jour.
"  Terrible oui mais il n'en a pas parler alors je ne sais pas l'étendue des dégâts je pense qu'il veut nous protéger et puis je suis une gamine pour lui alors il ne se conviera surement pas à moi si il à le besoin de parler. Le petit nouveau qui en plus a des relations compliqué avec sa propre famille ce qui ne l'aide pas à s'intégrer même si mes parents l’accueille comme si il était leur enfant ils ont un énorme cœur alors pour eux personne ne mérite d'être mis à l'écart ou quoi que se soit du genre.  J'ai hâte de la découvrir sous toutes ses facettes, mais j'ai un peu peur quand même d'être totalement lâchée surtout après une année passer à suivre des règles encore plus strict que d'ordinaire.  Merci, je vais te donner des conseils de mode comme une professionnelle bientôt tu va voir tu sera le plus canon de l'école déjà que tu dois l'être sans mes conseils"
Parce qu'après tout elle était avec un beau garçon et ça toute les filles devait bien le remarqué même si du coup il était à elle et qu'elle ne laisserait aucune femme approcher de trop prêt n'étant pas super chiante mais étant quand même jalouse et possessive parce qu'elle était totalement folle dingue de ce garçon et qu'elle ne voulait pas un jour le voir la quitter.

Il semblait un peu mal à l'aise comme si il avait quelque chose à dire et qu'il n'osait pas alors la jeune femme s'installa avec lui et attendit qu'il parle pour qu'il puisse se sentir à l'aise et il commença à lui parler la jeune femme gardant le silence jusqu'à ce qu'il lui propose de venir habité avec lui ce qui fit bondir la jeune femme de joie bien sûr qu'elle voulait passer tout les jours avec lui et vivre ensemble était une chose à laquelle elle avait pensée sans oser en parler à qui que se soit ne voulant pas passer pour une folle qui se projetait trop vite sa demande tombait donc pile et poil et la rassurer. Alors bien sûr sa réponse fut positive elle n'allait pas aller contre son envie même si cela serait sans doute mal vu de la plupart des gens elle s'en fichait et savait que sa famille la soutiendrait dans ce choix de vivre son histoire d'amour à fond et de ne pas avoir de blocage qui ne servait à rien et qui faisait juste perdre du temps.
" Heureusement qu'on a les deux besoin de l'autre ça nous fait avoir les mêmes idées et les mêmes besoins d'affection et de présence de l'autre.  On va vivre notre vie et on emmerdera ceux qui ne sont pas content avec nous et puis c'est tout et puis si on ne se jette pas à l'eau aujourd'hui on perdra du temps et cela n'est pas utile.  On ne va pas le regretter cela marchera j'en suis certaine, j'ai confiance en nous et en notre amour. J’emménage quand du coup ? Je vais être pressée de débarquer et de commencer ma vie avec toi"
Elle était réellement presser et si il était d'accord elle pourrait être définitivement là dès le lendemain sachant qu'elle n'avait que quelques affaires à prendre chez elle et que la magie aidait à faire les choses rapidement elle devrait juste avoir une petite conversation avec ses parents et rien de plus ce qui ne manquerait sans doute pas de faire un petit pincement au coeur à sa maman mais qui les rendraient sans doute fière de voir que leur bébé évoluait et se lançait pleinement dans la vie.

Et sa réponse positive donna à Mathéo un peu d'excitation car il l'entraîna avec lui dans une drôle de position pour l'embrasser, plusieurs fois, avant de s'arrêter pour lui dire qu'elle aurait le droit de choisir la décoration de l'appartement. Avant de se remettre à l'embrasser donnant quelques envies à la jeune femme qui passa ses mains dans le dos du garçon sous son haut pour pouvoir avoir un contact physique concret. Finalement le haut du garçon quitta son corps et la Ayla fut tirer vers lui alors qu'il c'était remis assis passant lui aussi ses mains dans son dos d'abord sur son vêtements puis en dessous visiblement il voulait lui donner un peu de rapprochement physique et la jeune femme eut un sourire en l'entendant lui parler de son envie de passer directement au dessert,  c'était certain qu'Ayla ne dirait pas non pour commencer par cette étape là elle en avait envie et ne le cachait pas et aujourd'hui elle ne savait pas pourquoi elle sentait que cela pouvait être possible que Mathéo ouvrait une porte comme son regard semblait le lui transmettre.
" J'en ai bien l'envie mais je laisse le choix au maître de maison de l'ordre dont le repas se passera"
Et elle lui vola un baiser en souriant et en promenant ses mains sur le torse et sur le dos du jeune homme.  
" Que voulez vous faire monsieur j'attend votre opinion sur la question"
Elle voulait l'entendre pour ne pas se faire de fausse idée.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Jeu 19 Avr - 19:48


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Mathéo était tellement content de retrouver sa petite amie, et il s’intéressait avec attention à ce qui s’était passé dans sa vie depuis que l’école avait pris fin. Car oui, ça y est, Ayla était officiellement une élève diplômé de Poudlard, et elle avait pouvoir commencer sa vie d’adulte dans le monde extérieur. L’ancien serpentard savait à quel point cela pouvait être aussi excitant que terrifiant, étant donné qu’il avait vécu cette situation un an plus tôt. Il avait eu du mal à l’idée de quitter Poudlard, et il faut dire que l’année scolaire n’avait pas été de tout repos pour lui, surtout avec la domination mangemorte pendant une bonne moitié de l’année. Et pourtant le garçon avait réussi sans trop de dommages collatéraux. Désormais l’été commençait. Et il allait pouvoir clairement en profiter avec sa petite amie. Il s’était même trouvé un petit job au Ministère de la Magie dans le département des jeux et sports magiques. Bon ce n’était pas un travail avec beaucoup de responsabilité mais c’était tout de même une super opportunité pour le passionné de quidditch qu’il était. Ayla était rentré voir sa famille, et avait apparemment eu le droit à une grande réunion avec tous ses proches, dont son cousin, Tristan, qui avait subi un sort terrible pendant la domination, en étant retenu captif pendant des mois. La jeune femme lui annonça qu’elle n’en savait pas trop sur le sujet, l’homme ne voulant surement pas inquiéter ses proches, ce qui était compréhensible au final. Peut-être essayait-il simplement de retourner à la vie normale. Ayla semblait également très excité par cette nouvelle vie qui l’attendait. Pour elle, cela allait surement être moins dur que pour Mathéo de se faire à cette nouvelle vie. Il serait là avec elle, et elle ne laissait pas grand monde derrière elle dans le château. Elle avait quand même peur d’une certaine manière de cette liberté surtout après avoir vécu avec des règles très strictes. Mais connaissant sa petite amie, il était sûr qu’elle allait très bien s’en sortir, il ne se faisait absolument pas de soucis pour elle, bien au contraire. Elle allait réussir haut la main, comme tout ce qu’elle entreprenait d’ailleurs. Elle lui apprit qu’elle voulait percer dans la mode, ce qu’il avait déjà entendu de sa bouche. Mais maintenant que cela devenait plus concret, le garçon n’aurait sans doute plus aucunes excuses de s’habiller mal. Bon il ne portait pas des haillons, mais ne faisait pas forcément grande attention à ses tenues vestimentaires, surtout pour aller à l’école où on le faisait transpirer la moitié du temps avec des entrainements de quidditch intensifs.

– Tes parents sont vraiment très gentils. C’est rassurant de savoir qu’il peut compter sur eux même s’il ne les connait pas tant que cela. Si tout le monde pouvait avoir une famille comme la tienne, on serait tous très chanceux. Ne t’inquiète pas pour l’absence de règles, c’est justement cela qui est fantastique. Une fois que tu y as goûté, tu ne peux pas revenir en arrière. Tu me transformeras en un mannequin, je te fais confiance.


Répondit le jeune homme avec un grand sourire, cela lui faisait réellement plaisir de discuter avec la belle jeune femme. Pourtant son cœur battait la chamade, parce que justement il avait quelque chose d’important à lui demander. Depuis qu’elle était arrivée, il avait du mal à enlever ces pensées de sa tête. Et ne tenant plus, il finit par lui poser la question fatidique, et lui proposer de venir habiter avec lui. Parce que maintenant qu’elle n’était pas retenue par Poudlard, Mathéo avait réellement envie de commencer le reste de sa vie avec elle. Il n’eut pas longtemps à stresser d’entendre une réponse, car la demoiselle accepta avec grand plaisir, ce qui le rassura aussitôt. Les deux amoureux étaient sur la même longueur d’onde, et avaient autant besoin de l’un que de l’autre. Peut-être que certains pourraient penser que c’était précipité ou qu’ils pouvaient attendre. Mais Mathéo se fichait de l’avis des autres. Ayla était celle avec qui il avait envie d’être. Et le fait de n’avoir jamais eu réellement une famille le poussait encore plus à s’investir dans cette relation qui était l’une des seules choses positives qui était arrivé dans sa vie. Il voulait l’avoir à ses côtés tous les jours, il voulait dormir avec elle, se réveillait chaque matin à ses côtés. Et puis, c’était aussi une façon de voir comment les choses allaient se passer, même si Mathéo, pour une fois, n’avait absolument aucuns doutes là-dessus.

– Ca sera la plus belle expérience de notre vie, je te le promets. Je suis tellement heureux que tu acceptes. Tu peux emménager quand tu veux en fait, je suis prêt à t’accueillir quand tu le souhaiteras, Ayla.

Répondit-il avec un grand sourire. Il lui avait proposé, mais quand elle emménagerait, c’était sa décision. Il ne savait pas si elle avait d’autres choses de prévus dans les prochaines semaines ou si elle voulait retourner chez ses parents un petit peu. Elle pouvait venir quand elle le voulait, cela ne pourrait que faire plaisir à son petit ami. Il avait un double des clés quelque part, il n’aurait plus qu’à les lui donner, et elle pourrait faire comme chez elle. Car désormais cette appartement était autant à elle qu’à lui. Mathéo fut d’ailleurs tout excité par cette réponse positive de la jeune femme, qu’il la prit dans ses bras, tout en les faisant tomber tous les deux à la renverse sur le canapé, dans une drôle de position. Cela rapprocha d’ailleurs les deux jeunes, puisque Ayla lui fit quitter son haut, tandis que l’ancien serpentard se rapprocha d’elle en passant ses mains dans son dos sous son tee-shirt. Mathéo lui fit d’ailleurs remarquer qu’elle avait l’air d’avoir envie de passer au dessert directement. En effet, elle avait bien envie, mais c’était son choix à lui de choisir ce qu’il préférait faire. Comme d’habitude, elle lui laissait la liberté de faire avancer les rapprochements physiques ou non. Tout en faisant promener ses mains sur le torse du jeune homme, elle lui demanda donc ce qu’il voulait faire. Ses joues rosirent et son cœur battait la chamade, tandis qu’il laissa échapper quelques paroles dans un murmure :

– Je crois que j’aimerais prendre le dessert maintenant.

Annonça le garçon alors qu’il attira Ayla un peu plus près d’elle pour l’embrasser à nouveau. Il savait ce que ça voulait dire maintenant. Et même s’il était assez anxieux, il en avait réellement envie.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Lun 23 Avr - 17:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

Dire qu'Ayla était heureuse était un faible mot parce qu'elle était littéralement folle de joie à l'idée d'être enfin libérer de Poudlard, ce qui signifiait la liberté et le fait de pouvoir voir son amoureux et sa famille autant qu'elle le souhaitait car la blondinette avait une famille très présente et c'était une bonne chose car on avait toujours besoin de soutient dans la vie. Comme elle l'avait découvert quand Tristan avait été torturé et que la famille avait décidé de se réunir une fois l'année scolaire terminé pour pouvoir aider le brun a aller mieux et à se relever de son terrible traumatisme c'était le beauté d'une famille et Ayla savait qu'elle était chanceuse d'en avoir une aussi soudée et heureuse cela n'étant pas souvent le cas. Mathéo lui d'ailleurs n'avait pas cette chance et parfois elle se sentait un peu mal de parler de sa vie de famille sans problème quand elle savait que pour son petit ami tout était plus compliqué à ce niveau là elle ne voulait pas le gêné mais il semblait tellement ravie pour elle qu'elle en était heureuse et touchée qu'il souhaite que tout ce passe bien dans sa vie. Elle lui parla ensuite de son admission à une grande école de mode sur Londres c'était un grand pas en avant pour elle qui allait pouvoir étudier réellement sa passion et devenir une professionnelle dans ce domaine qui la faisait rêver depuis plusieurs années. Et sans doute que son petit ami serait son premier modèle sur qui elle pourrait s'amuser il ne s'habillait pas mal en soit il faisait juste simple et efficace et Ayla le trouvait beau ainsi mais elle pourrait sans doute s'amuser un peu avec lui pour le besoin de ses cours cela pourrait être drôle.

" Mes parents sont des amours c'est sur. Ils aiment s'occuper des oiseaux tombés du nids comme ils appellent ça et Tristan étant un jeune homme à la sexualité non conventionnelle et non apprécié pour son père mérite pour eux tout leur amour et attention et ils en ont à revendre je suis plutôt bien placé pour en témoigner. J'aimerais que tout le monde puisse avoir la même famille que la mienne mais malheureusement cela n'est pas le cas et certains enfants souffre  d'un manque affectif évident à cause de cela.  Je n'ai jamais été lâchée ainsi sans règle le plongeon paraît un peu impressionnant mais je suis certaine que je fais apprécier ça et trouver les années à Poudlard bien pénible ensuite. Tu pourrait déjà l'être tu est tellement beau"
Et là c'était sans doute la fille totalement amoureuse qui parlait mais à ses yeux il était le plus beau du monde alors elle le voyait bien mannequin avec ou sans son aide. Et finalement la conversation dévia fortement quand le garçon un peu mal à l'aise entraîna sa petite amie avec lui vers le canapé pour pouvoir lui faire une proposition qui allait réellement changer leur vies car il venait de lui proposer de vivre ensemble de prendre leur envole et d'avoir le droit à une vrai vie de petit couple amoureux cela leur permettant de passer tout le temps désirer ensemble la blondinette avait rapidement accepter elle en rêvait mais ne voulait pas effrayé son petit ami en allant trop vite.

Ils étaient sur la même longueur d'onde et c'était la le plus important ils allaient commencer une nouvelle vie à deux et Ayla avait confiance en son couple elle savait que l'histoire d'amour qu'elle entretenait avec le garçon était forte, belle et puissante elle n'aurait sans doute pas de grand soucis avec ce déménagement qui se ferait sans doute rapidement la belle ayant hâte de pouvoir cohabiter avec son amoureux c'était une belle nouvelle étape et pour une fois elle n'était pas en totale panique elle avait une petit appréhension ce qui était sans doute normal quand on franchissait un nouveau cap mais rien de bien énorme comparer aux crises de paniques qu'elle pouvait avoir au début de leur relation.
" Une des plus belles si on continue sur cette lancée je n'aurais pas envie de m'arrêter à l'emménagement ensemble mais un grand cap oui et une très belle expérience que j'ai hâte de commencer à tes côtés. Je viendrais rapidement juste le temps de le dire à mes parents et de récupérer mes affaires et tu m'aura dans tes pattes toute la journée"
Ses parents ne seraient sans doute pas les plus ravies de ce choix parce qu'ils étaient protecteur envers leur fille mais Ayla savait ce qu'elle voulait et si elle leur faisait comprendre que son bonheur se trouvait dans le fait de pouvoir vivre avec son petit ami ils ne diraient pas non elle le savait elle les connaissaient après tout il voulait juste la savoir bien dans sa vie et c'était le plus important au final.

Elle se montra un peu entreprenante dans sa façon de montrer sa joie à Mathéo et celui-ci la taquina un peu sur ce fait avant d'avouer qu'il avait lui même très envie de passer au dessert et là pour peu Ayla aurait pu se relever pour faire une danse de la joie dans le salon du garçon mais cela aurait sans doute été une réaction un peu trop exubérante pour mettre en confiance le garçon qui bien que le voulant ne devait déjà pas être au top de la confiance en soit.
"  Alors montre moi ta chambre et goûtons à notre dessert ensemble"
Et elle se laissa embrasser avec joie puis entraîner dans la chambre du garçon le canapé aurait pu faire l'affaire mais elle voulait que Mathéo puisse être le mieux possible et devoir gérer un espace réduit pour une première fois n'était pas le mieux du monde. Une fois dans la chambre elle ne prit pas le temps de la découverte elle vivrait bientôt là et y passerait toute ses nuits elle aurait le temps plus tard de faire le tour du propriétaire non pour le moment elle allait déguster son petit ami à qui elle entreprit de retirer le pantalon tout en l'embrassant depuis le temps qu'elle en avait envie elle allait sans doute devoir prendre énormément sur elle pour ne pas aller trop vite et ne pas faire regretter à Mathéo d'avoir dit oui.
" Tu me stop si ça va trop vite ok ?"


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Lun 23 Avr - 20:44


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Ayla et Mathéo allait donc passer un énorme cap dans leur relation. Le jeune homme s’était enfin jeté à l’eau et avait proposé à sa petite amie d’habiter chez lui. Il voulait réellement commencer ce nouveau voyage avec elle, et avait trouvé que c’était vraiment le bon moment puisqu’elle venait de quitter Poudlard. L’avantage était qu’elle n’aurait pas à faire de longues recherches pour un appartement dans Londres. Evidemment, le garçon avait beaucoup stressé avant de lui demander, mais n’y tenant plus, il avait sauté le pas. Il aimait sincèrement cette fille, et savait qu’il serait heureux avec elle. Il savait aussi ce qu’il voulait pour une fois. En entendant une réponse affirmative de la part de la jeune femme, à ce moment précis, il s’était rendu compte à quel point il était le garçon le plus chanceux au monde. Il avait une relation privilégié et exceptionnelle avec la plus belle fille à ses yeux. Il avait désormais quelqu’un dans sa vie qui comptait plus que tout, et pour qui il serait capable de faire n’importe quoi, et même mettre ses peurs d’avancer de côté. Parce qu’avec Ayla, il se sentait plus fort, et avait l’impression qu’il pouvait pousser des montagnes. Elle était son pilier, son amour, son tout. Les gens pouvaient penser qu’ils étaient encore jeunes, qu’ils avaient la vie devant eux, et qu’ils faisaient peut-être une erreur en allant aussi vite. Mais Mathéo savait que ce n’était pas une erreur. Bien au contraire. C’était la meilleure chose qui pouvait arriver dans sa vie maintenant. Ils avaient le reste de leur vie, mais l’ancien serpentard voulait commencer le reste de sa vie avec elle maintenant. Il se fichait du jugement des autres, parce qu’il ne se concentrait que sur son bonheur et celui d’Ayla. Et maintenant qu’elle faisait ce pas dans leur relation avec lui, il allait tout faire pour continuer à la rendre heureuse chaque jour, comme elle le rendait le plus heureux des hommes. Il avait tellement évolué avec elle et grâce à elle. Et s’il était une bonne personne, une personne dont il était fier, c’était réellement grâce à la bonne influence de la jeune femme. Elle savait faire ressortir le bon en lui. Mathéo n’arrivait toujours pas à croire comment et pourquoi elle l’avait choisi alors qu’elle aurait pu avoir n’importe quel homme sur cette terre. Elle l’avait choisi lui, et elle l’avait tiré vers le haut. Elle continuait encore aujourd’hui. Alors oui, il voulait habiter avec elle, oui il voulait commencer cette aventure avec elle. Ca allait être l’un des meilleurs moments de leur vie, il en était persuadé. L’amour était fort entre eux, et il allait continuer d’évoluer, avec tous les deux sous le même toit désormais. La jeune femme pouvait décider d’emménager quand elle le voulait. Si cela ne tenait qu’à Mathéo, il ne l’aurait même pas laissé repartir aujourd’hui.

– On va être heureux Ayla, je te le promets. Tu crois que tes parents vont me tuer à cause de ça ? Je n’attends que ça de t’avoir dans mes pattes toute la journée comme tu dis.

Répondit le jeune homme avec un grand sourire. Oui il avait demandé à Ayla d’habiter ici, mais avant qu’elle ne le mentionne, il n’avait même pas pensé à la réaction que pourrait avoir ses parents face à une telle annonce. Mathéo n’était pas réellement proche de sa famille, il y avait toujours eu des soucis de ce côté-là. Alors pour lui devoir l’annoncer ne serait très clairement pas un problème, puisqu’il ne le dirait sans doute pas de sitôt à sa mère. Mais Ayla allait devoir en parler à ses parents, et Mathéo commençait à se demander comment ils allaient réagir. Certes les quelques fois où il s’était rendu chez eux, ils l’avaient bien aimé. Mais de là à apprécier le fait que Mathéo veuille vivre avec leur fille chérie, c’était quand même un grand pas. Ils feraient peut-être parti des gens qui allaient penser que cette relation allait un peu trop vite. Mais s’il y avait besoin, il était prêt à aller les voir avec Ayla, être un homme et leur annoncer avec elle, tout en leur expliquant ses réels sentiments pour leur fille, et son intention de s’occuper d’elle comme elle le méritait. Pour une fois, le jeune homme avait l’impression de ne pas avoir peur, et était réellement sûr de lui pour cette décision qu’il venait de prendre.

Finalement, les deux jeunes adultes étaient dangereusement en train de se rapprocher. Et Mathéo fit comprendre à sa petite amie qu’il se sentait prêt à passer à la vitesse supérieure. Il savait qu’elle en avait envie. Et il avait réellement envie de lui donner. Bien sûr, il était stressé, c’était normal, ça allait être sa première fois. Mais le faire avec Ayla allait sans doute faire descendre cette pression immense qu’il y avait d’ailleurs. La demoiselle lui demanda donc de lui montrer sa chambre. Mathéo l’entraina donc dans sa chambre. Un baiser commença. Un baiser sensuel et chaud qui laissait imaginer la suite des évènements. La demoiselle entreprit de retirer le pantalon de son petit ami. Petit ami qui rougissait à vue d’œil d’ailleurs. Mais il allait le faire. Il ne pouvait pas la laisser en plan encore une fois. Même si c’était terrifiant, il fallait se faire un peu violence. C’était le bon moment, il le sentait. Ils continuèrent de s’embrasser, alors que le garçon se retrouva en caleçon. Ayla lui expliqua de l’arrêter si il pensait que ça allait trop vite.

– D’accord, je le ferais.

Répondit-il dans un murmure avant de l’embrasser à nouveau. Encore debout dans la chambre, mais proche du lit, Mathéo passa ses mains dans le dos de la jeune femme, puis sous son tee-shirt. Tee-shirt qu’elle avait déjà perdu. Sa lingerie était réellement très belle et sexy. Sa poitrine était magnifiquement soutenu par un joli soutien gorge. Mathéo décida de laisser ses mains descendre dans le dos de sa petite amie, pour arriver au dessus de ses fesses. Puis il fit glisser doucement la jupe de la jeune femme et celle-ci tomba au sol, laissant apparaître une Ayla à moitié nue devant lui. Pour le coup, il avait chaud. Parce qu’elle était magnifique, ce n’était un secret pour personne. Il attrapa à nouveau ses lèvres, avant de l’entrainer avec lui sur le lit. Au moins, ils seraient plus confortables là-bas. Il sentait diverses émotions et sensations parcourir son corps. Et puis une certaine partie de son anatomie semblait s’être doucement réveillé, ce qui le fit rougir de plus belle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
( Yeux qui brillent)

– Je crois que tu me fais de l’effet.

Annonça le jeune homme un peu gêné, avant de lui donner encore un baiser. Il allait avoir grandement besoin d’elle pour le guider.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Lun 23 Avr - 23:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

En venant retrouver son petit ami elle ne pensait pas vivre tout cela, elle n'imaginait pas qu'il lui propose de venir habité avec lui c'était un grand cap mais elle était sur un petit nuage depuis qu'il avait poser la question elle aurait presque pu retourner directement chez ses parents pour prendre ses affaires et revenir ici mais elle préférait profiter un peu d'un moment avec son petit ami qui lui avait grandement manquer. Elle lui annonça qu'elle viendrait rapidement une fois qu'elle aurait parler à ses parents ce qu'elle ferait dès qu'elle serait de retour chez elle cela ne louperait pas elle avait tellement hâte de pouvoir vivre sa petite vie avec son chéri même si ses parents ne serait sans doute pas les plus ravis du monde elle n'avait pas peur contrairement à son petit ami qui semblait craindre un peu leur réaction face à sa demande parce qu'il faisait ça pour pouvoir passer plus de temps avec sa petite amie ce qui était une très bonne intention que son père ne pourrait qu'apprécier voyant que le jeune homme prenait soins de sa fille comme d'une petite princesse voulant l'avoir avec lui tout le temps sa mère serait sans doute la plus difficile à convaincre.
"J'ai confiance a cent pour cent, j'ai une totale confiance en toi. Mes parents ne te tueront pas du tout ils t'adorent ils seront sans doute un peu triste de me voir partir si vite de leur maison mais je sais qu'ils seront heureux pour nous ils ont vécus le même genre d'histoire d'amour fusionnel ils comprendront. J'aurais su j'aurais débarquée avec toute mes affaires et je ne serais plus jamais repartie d'ici"
 Mais elle ne l'avait pas fait et pour le coup la situation dévia une nouvelle fois vers une destination qu'elle n'attendait pas mais qui lui faisait aussi très plaisir après tout cela faisait un peu plus d'un an et demi qu'ils étaient ensemble et avoir le droit à un rapprochement physique comme celui-ci car la jeune femme avait eut l'autorisation d'aller plus loin que ce qu'ils avaient toujours été ensemble.

Elle avait demandé au brun de lui montrer sa chambre pour qu'il soit plus à l'aise avec ce qui allait arriver vu que tout était nouveau pour lui contrairement à elle du coup elle allait devoir lui montrer l'aider un peu et cela ne la dérangeait pas du tout. Après avoir fait tomber le pantalon du garçon la jeune femme lui fit savoir qu'elle voulait qu'il lui dise si cela allait trop vite pour lui ne voulant pas non plus passer pour une jeune femme ne sachant pas se contrôler et une fois qu'il lui fit savoir qu'il le ferait au besoin elle pu se laisser aller à l'embrasser souriant quand elle sentit sa jupe glisser sur le sol et son petit ami l'embarque vers le lit pour qu'ils soient bien installé. C'était enivrant de savoir que ce moment là, allait arriver sous peu c'était une intimité autre que celle qu'il avait déjà partager et c'était sans doute l'ultime épreuve physique pour Mathéo qui allait sans doute avoir moins de gêne une fois la première fois passer. Ayla eut un sourire quand elle entendit sa phrase elle lui faisait de l'effet et elle en était fière, lui aussi lui en faisait même si chez une femme cela était moins voyant que chez un homme son corps presque dénudé ne pouvant que sentir la légère bosse qui commençait à se former chez son petit
" J'aime te faire de l'effet et je vais t'en faire encore plus d'ici peu"
Et elle le poussa un peu pour qu'il soit allonger sur le dos passant sa main de son torse à son caleçon caressant par dessus le vêtement dans un premier temps alors que sa bouche laissait de léger baiser sur le cou et les épaules du garçon.

Elle se souvenait parfaitement bien du fait qu'il ne connaissait pas réellement les préliminaires alors elle allait lui montrer ses mains retirant le sous-vêtement du garçon alors que sa bouche continuait la descente elle allait donner encore un peu plus chaud au garçon avec des caresses qui serait sans doute toute nouvelle pour le brun mais qui normalement faisait réellement du bien. Et sans un mot sa main reprit son travail à même la peau c'était la première fois qu'elle avait le droit de le faire et elle prenait son temps avant d'approcher son visage pour pouvoir jouer de sa langue sur la virilité du garçon il allait en découvrir de nouvelle sensation aujourd'hui il n'était sans doute pas prêt.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Mar 24 Avr - 0:20


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Mathéo avait quand même demandé à Ayla si ses parents n’allaient pas le tuer. Parce qu’ils pouvaient peut-être pensé qu’il allait en quelque sorte leur voler leur fille à peine avait-elle remis les pieds à la maison. Elle avait quand même été absente pendant toute l’année scolaire. En effet Poudlard avait été mis en quarantaine pendant plusieurs mois, donc aucun élève n’avait pu rentrer pendant les vacances de noël. Et la seule fois où la demoiselle avait bravé les interdits, c’était pour venir le voir le soir du vingt-quatre décembre. Ses parents avaient du être tellement content de la revoir, ignorant encore que leur fille allait prendre son envol en faisant un grand pas dans sa relation avec son petit ami. Mais sa petite amie le rassura en lui rappelant que ses parents l’appréciaient beaucoup, et qu’ils savaient à quel point elle était heureuse avec lui. Bon c’était déjà ça. Mathéo n’était pas réellement le genre de garçon à aimer le conflit. Alors il ne voulait pas créer les problèmes, surtout en partant d’une très bonne intention. Tout allait bien se passer, il ne fallait pas stresser à cause de cela. Parce qu’ils s’aimaient et qu’ils allaient être heureux ensemble. Ca ne pouvait pas être autrement. Ils avaient été tellement heureux cette année, étant séparé de force. Alors, il était grand temps que les deux amoureux se retrouvent. Et pour le coup, ils allaient bien se retrouver s’ils habitaient ensemble. C’était réellement ce que Mathéo voulait. Il voulait dormir sous le même toit qu’elle. Se réveiller le matin et la voir à ses côtés, la retrouver le soir à l’appartement. Oui ils allaient être heureux, il n’y avait aucun doute dans l’esprit du garçon. Ils allaient déjà profiter tous les deux de ce super moment ensemble avant que la jeune femme aille récupérer toutes ses affaires chez ses parents. Parce que Mathéo lui avait préparé une jolie petite soirée, avec un bon diner, et des fleurs.

– Une fois que tu seras installé ici, je ne te laisserais plus repartir, tu t’en rends compte ? J’espère que tu sais pour quoi tu signes en acceptant.

Lança le jeune homme avec un sourire. Il la taquinait gentiment. Mais clairement, il n’avait pas l’intention de la laisser ressortir de sa vie maintenant qu’elle y était rentrée. Parce que ce n’était pas une décision qu’il avait pris à la légère. Parce qu’il l’aimait sincèrement, et qu’il voulait réellement faire un grand chemin avec elle. Ceci n’était que le début de leur petit bonheur. Il y aurait tellement de belles choses qui allaient leur arriver. Elle était la femme de sa vie dans son cœur. Il imaginait son futur avec elle. Un jour, il l’épouserait, un jour il aurait des enfants avec elle. Et il serait heureux. Ils auraient une famille. Pour un garçon comme lui qui ne s’était jamais senti chez lui avant d’arriver à Poudlard, sa relation avec Ayla était précieuse. Elle s’était imposée à lui et était devenue sa famille. Oui elle n’était pas n’importe qui. Sa famille, tout simplement.

Et comme une bonne nouvelle en entrainait une autre, il semblerait qu’Ayla allait enfin avoir ce qu’elle attendait depuis plus d’un an. En effet, Mathéo avait acceptait de passer directement au dessert. Il se sentait réellement prêt à passer ce cap avec la jeune femme. Bon évidemment, il était quand même très nerveux, mais il en avait quand même envie. Après tout, le jeune homme allait quand même sur ses dix-neuf ans, il serait peut-être temps. Alors les deux jeunes se dirigèrent vers la chambre. Les baisers commencèrent, tandis qu’Ayla lui enleva le pantalon. Il se laissa guider, laissant ses mains se balader sur le corps de la jeune femme, puis lui retira sa jupe, rendant clairement la chose beaucoup plus réelle. Et oui c’était réellement en train d’arriver. Lui-même avait du mal à y croire. Il attira la demoiselle avec lui sur le lit, avant de l’embrasser à nouveau. Elle était terriblement sexy en sous-vêtements, et il commençait réellement à avoir chaud pour le coup. D’ailleurs il senti une certaine partie de son anatomie se réveillait. Et parce que c’était Mathéo, et qu’il voulait sans doute se dédramatiser la situation, il le fit remarquer.

– Je te fais confiance là-dessus, crois moi.

Répondit-il avec un sourire. Franchement Mathéo était un amateur, il n’y connaissait pas grand-chose, alors ça allait surement. Ayla se dirigea vers son caleçon, commençant à lui faire quelques caresses très érotiques, et très excitantes, et lui retira doucement et sensuellement. Il ouvrit de grands yeux.

*Ok ça va bien se passer, c’est vraiment en train d’arriver. Il y a pas besoin de flipper, elle sait ce qu’elle fait. Tout va bien se passer.*

Et une fois ce fameux caleçon retirer, la jeune femme se dirigea à nouveau vers la partie la plus sensible de son corps. Franchement, il espérait qu’elle n’allait pas le regarder dans les yeux, parce qu’il faisait de ses yeux à chaque fois qu’elle bougeait ou le touchait. Il était surement ridicule, il s’en rendait compte. Surtout qu’il avait un espèce de sourire à moitié surpris, à moitié béas, à moitié content comme un gamin de trois ans. C’était étrange. Non Ayla ne devait pas le regarder. Pas maintenant en tout cas. Et puis d’un cou, elle laissa descendre sa bouche, le jeune homme eut un petit sursaut. Pour le coup, elle semblait clairement savoir ce qu’elle faisait. Et a peine avait-elle commencé depuis quelques secondes que le jeune homme sentait clairement des choses se passer.

– Oh doux mari jésus.

*Sérieux ? C’est ce qui te vient à l’esprit ?*

C’était trop bon. Ouais clairement. Il était vraiment en train de se demander pourquoi il avait dit non pendant un an et demi. Il n’était clairement pas net.

– Qu’est-ce que j’ai été con mon dieu.


C’était le cas de le dire. Il était quand même en train de se rendre compte qu’il n’avait pas voulu se faire toucher par sa petite amie pendant près d’un an et demi. Alors que c’était le meilleur truc qu’il avait fait de sa vie pour le moment. Il était réellement excité, et avait très très chaud pour le coup. Mathéo était clairement en train de se demander s’il fallait lui demander ce qu’il devait faire ensuite, s’il était censé prendre les devants à un moment où s’il devait juste se la fermer, profiter, et juste profiter de ce moment exceptionnel le plus longtemps possible ? Franchement ça allait être dur d’arrêter ce moment de son plein gré. Il ressentait une grande excitation. Il avait envie de l’embrasser, il avait envie de plein de trucs qu’il ne savait pas réellement quoi faire. Et finalement il se redressa, l’attirant vers elle pour l’embrasser sauvagement. Un vrai baiser de cinéma, quelque chose de sensuel et chaud. Plus torride que n’importe quel baiser ils avaient eu avant. Le garçon laissa trainer ses mains dans le dos de la demoiselle pour dégrafer son soutien gorge. Oui il était réellement en train de le faire. C’était fou.

– Après ce que tu viens de me faire, je te fais ce que tu veux.

Laissa-t-il glisser dans son oreille. Elle lui avait clairement donné un très bon avant-gout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Mar 24 Avr - 15:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

Parler ainsi d'avenir faisait du bien à Ayla elle pouvait se projeter dans ce qui serait sa vie et faire ainsi des projets était une bonne chose car cela donnait une motivation à avancer elle voulait habité avec le jeune homme elle voulait vivre une vraie vie ensemble, elle voyait même plus loin dans l'avenir même si elle n'en parlerait sans doute pas aujourd'hui pour ne pas faire peur au garçon mais elle se projetait réellement avec lui. Alors elle était bien heureuse de savoir qu'il ne voulait plus qu'elle parte une fois qu'elle serait arriver ici il ne la laisserait plus repartir elle ne voudrait pas repartir de toute manière elle voulait passer sa vie avec lui ils étaient tellement bien ensemble, la force l'un de l'autre, un pilier et une motivation à toujours faire mieux ce qui les faisaient avancer comme ils n'avaient sans doute jamais avancé seuls c'était une belle histoire qui ne se terminerait pas elle le savait elle y croyait.  Du coup elle préparait déjà mentalement son déménagement même si cela ne serait pas pour se soir elle voulait profiter de son moment avec son petit ami mais pour bientôt et cela lui mettait des étoiles dans les yeux et la faisait flotter sur un petit nuage souriant et ayant envie de danser depuis que la question avait été posé.
"  Je m'en rend compte et cela me met en joie parce que je ne voudrais plus jamais repartir et devoir te laisser. Je le sais et je signe re signe et signe encore si il le faut je le veux plus que tout quoi qu'ils nous arrivent pas la suite"
Parce qu'il pourrait y avoir des moments plus difficile que d'autres mais elle avait une telle confiance en leur duo qu'elle fonçait tête baissée pour la première fois de sa vie.

Il n'y avait que lui pour lui faire ce genre d'effet il la remplissait de joie avec un rien alors là en lui proposant une chose aussi concrète qu'une vie de couple réelle et complète il ne pouvait que la faire exploser de bonheur, il était sa lumière, son soleil qui la guidait lors des moments troubles de la vie, son pilier et son tout sans lui elle ne pourrait pas aller bien loin. Si elle le perdait elle perdait toute raison de vivre c'était sans doute bien guimauve de penser comme cela mais elle s'en rendait compte elle ne pourrait pas se relever si il n'était plus dans sa vie. C'était définitivement une belle journée pour la blondinette car après cela le brun lui donna le feu vert pour passer la dernière étape de leur relation d'adolescents il voulait enfin créer un lien intime avec la jeune femme et goûter au plaisir de l'amour physique et Ayla ne se priverait pas pour lui faire se plaisir là elle attendait se moment depuis bien longtemps et avait hâte de montrer au brun ce que pouvait faire naître en une personne des caresses intimes au possible elle était douée pour cela elle le savait il allait apprécier cette première fois elle ferait tout pour que cela soit le plus parfait possible pour lui histoire de rattraper sa première fois à elle, totalement foireuse. Leur première fois ensemble serait celle qui compterait elle le savait c'était plus fort parce qu'ils étaient fous amoureux et que cela rendait le tout plus puissants, l'amour étant une donnée importante pour ajouter une petite touche en plus à ce genre d'acte qui pouvait être bon sans, extraordinaire avec.

Dans la chambre du jeune homme la température grimpa en flèche il allait avoir chaud et il commençait déjà à se sentir excité car il lui avoua qu'elle lui faisait de l'effet et la jeune femme savait qu'elle allait lui en faire encore plus bientôt parce qu'elle ne comptait s'arrêter là elle comptait lui faire voir les étoiles et cela arriverait bien vite. Les vêtements tombèrent au sol ne laissant que les sous-vêtements pour habillé les corps des deux jeunes qui se retrouvèrent bien vite dans le lit de Mathéo la jeune femme décidant de prendre les choses en main.
"  Laisse toi aller et profite bébé"
C'était un moment dont il fallait pleinement profiter, le stresse ou la tension pouvant altérer les sensations ressentis le cerveau n'étant pas totalement concentrer sur ce que ressentait le corps, elle comptait bien tout faire oublier au brun commençant par des caresses sensuelles sur son sous-vêtements avant de retirer celui-ci pour avoir meilleur accès et pouvoir rendre la caresse différente réellement intime un contact peau à peau était déjà important surtout pour un garçon comme Mathéo qui n'en avait pas souvent.

Elle joua de ses mains puis de sa bouche sur une partie très intime du corps du jeune homme voulant lui faire plaisir et cela fonctionna quand elle entendit rapidement le brun parler visiblement il ne s'attendait pas à cela et il regrettait d'avoir entendu aussi longtemps avant de laisser le feu vert à la blondinette, comme cela il aurait vite envie de recommencer ce qui serait un bon point pour Ayla. Elle eut envie de sourire mais la bouche pleine cela n'était pas facile alors elle contenta de procurer sa caresse jusqu'à ce que le garçon bouge pour la faire remonter et lui offrir un baiser des plus chauds c'était complètement torride entre eux deux et chacun pouvait sentir que cela serait réellement pour aujourd'hui que rien ne pourrait les arrêter une fois le baiser terminé il lui souffla qu'il pouvait lui faire ce qu'elle voulait après ce qu'elle venait de lui faire ce qui fit sourire la jeune femme heureuse de son effet. Tout en lui disant cela il retira son soutient-gorge c'était terriblement excitant pour la jeune femme que de ressentir à nouveau tout cela.
" Cela n'était qu'un avant goût pour te donner envie d'aller plus loin. Je veux que tu te laisse aller à me faire tout ce qui peut se passer dans ta tête, tente ce que tu veut tenter et découvre je suis toute à toi"
Elle s'offrait totalement à lui pour qu'il puisse découvrir par lui même totalement un corps de femme et ce qui faisait du bien.

Elle aurait pu lui demander quelques choses oui lui prendre la main pour le lui montrer mais elle voulait que cela soit un moment de partage et de découverte Mathéo devait suivre son instinct pour tout découvrir.
" Mais je suis heureuse de voir que tu a apprécier le début de notre expérience"


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Ven 27 Avr - 19:46


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Ca y est, c’était le grand jour pour l’ancien serpentard. Ayant enfin donné le feu vert à sa petite amie, il s’apprêtait donc à goûter aux joies de l’ultime rapprochement physique. Evidemment il était stressé. Comment n’aurait-il pu l’être en s’apprêtant à passer un cap aussi important dans sa vie de couple. Un cap qu’il avait mis presque un an et demi à bien vouloir franchir. Mais cette fois-ci, il n’allait pas reculer devant cette occasion. Il avait réellement envie de le faire avec la belle Ayla, et lui avait donc fait comprendre. Les deux jeunes s’étaient donc dirigés vers la chambre de ce dernier. Après tout, pour une première fois, il valait mieux rester dans les classiques et commencer dans un lit. Ils auraient bien le temps plus tard d’essayer d’autres pièces de l’appartement. Les choses devenaient de plus en plus chaudes entre les deux. Les baisers se faisaient plus sensuels, plus sauvages, et beaucoup moins doux que d’habitude. C’était nouveau et intéressant. Mathéo sentait de la chaleur monter en lui, en même temps qu’une certaine excitation, et un peu d’appréhension. Tellement de sensations et de sentiments différents en même temps dans son corps qu’il ne savait plus réellement où donner de la tête. Les sentiments de Mathéo à l’égard d’Ayla étaient tels qu’il avait toujours senti que ce se serait elle. Il allait avoir la chance d’avoir pour première partenaire quelqu’un de patient, à qui il faisait entièrement confiance, et surtout quelqu’un à qui il pouvait parler de ses appréhensions. La jeune femme avait plus d’expérience que lui, et elle savait visiblement bien faire monter le désir en lui jusqu’à qu’il se sente enfin prêt. Ils s’étaient dirigés vers le lit, s’allongeant sur les couvertures tranquillement. Mathéo n’avait déjà plus beaucoup de vêtements, tout comme Ayla qui se retrouvait désormais simplement en sous-vêtements devant elle. Qu’est-ce qu’elle pouvait être belle cette fille, il avait tellement de la chance de l’avoir rien que pour lui. Elle décida logiquement de prendre les choses en main, tandis qu’elle lui laissait entendre de se laisser aller. Tout allait bien se passer, il n’avait qu’à simplement profiter du moment présent sans se poser trop de questions.

Assez vite, elle lui retira son caleçon. Chose qui évidemment le gêna un peu, mais il ne dit rien. Il ne la repoussa pas. Au contraire, elle lui donnait envie. Et elle commença à descendre doucement vers cette fameuse partie de son anatomie. C’était chaud et excitant, et clairement l’ancien serpentard ne savait plus vraiment où donner de la tête. Ce qu’elle était en train de lui faire était tout simplement incroyable, et très agréable évidemment. Si bien qu’il commença rapidement à parler pour lui en faire part. A ce moment là, une pensée traversa son esprit, le fait qu’il avait été tellement stupide d’attendre autant de temps. Pourquoi avait-il eu si peur de se jeter à l’eau alors que clairement pour le moment, les sensations étaient justes exceptionnelles. Wow. Et finalement, il lui attrapa la main pour l’attirer vers lui, et pour lui offrir un baiser très sensuel. Il avait très chaud pour le coup, et voulait se laisser aller avec sa magnifique petite amie. Pris dans l’engouement et l’excitation du moment, il lui fit comprendre qu’après ça, il était prêt à lui faire tout ce qu’elle voulait. Elle était contente que ça lui plaise pour le moment, et lui fit comprendre que ce n’était qu’un avant-goût. La demoiselle ne lui expliqua pas clairement ce qu’elle attendait de lui, elle le laissait faire et découvrir, s’offrant entièrement à lui. Alors il l’attira une nouvelle fois contre ses lèvres, tout en la laissant s’allonger à sa place. C’était donc à son tour de profiter, et à Mathéo d’essayer de ne pas trop se ridiculiser avec une médiocre performance. Il l’embrassa une nouvelle fois avec plus de passion, laissant l’une de ses mains descendre tout en effleurant sa peau. Il embrassa son cou, avant de s’occuper de sa poitrine de façon très douce, comme s’il avait peur de lui faire mal. Les mains du jeune homme partirent donc à la découverte du corps de sa petite amie, pour la première fois … Il posa une main sur sa cuisse, tout en la remontant doucement, s’arrêtant quand même quand il arriva à quelques millimètres du tissu, qu’elle avait toujours sur elle. Ses mains tremblaient légèrement, assez stressé par ce qu’il allait faire. Très respectueusement, il entreprit d’enlever doucement la dernière couche de vêtement que sa petite amie avait sur elle. Ca y est, ils étaient donc tous les deux nues dans sa chambre. Et Mathéo ne pouvait s’empêcher de rougir, évidemment …

Il se sentait réellement excité. S’il avait senti une certaine partie de son anatomie se réveiller plus tôt, l’excitation était désormais telle, qu’Ayla allait surement bien le sentir, collé contre elle de cette manière. Il laissa ses doigts effleurer une nouvelle fois sa cuisse, remontant doucement et approchant le sexe de la jeune femme. Il avait chaud, et en même temps était légèrement embarrassé, ne sachant clairement pas ce qu’il devait faire. Il n’était pas idiot, il savait que quelque chose se passe par là. Mais il n’avait réellement pas envie de mal faire, encore moins, après ce qu’Ayla avait fait pour lui. Le stress ajouté à l’inexpérience le rendait peu sûr de lui pour le coup. Il chercha la jeune femme des yeux.

– Je … Je … Je suis désolé, je me sens tellement idiot de pas savoir exactement ce qu’il faut que je fasse.

Lui confia le garçon. Ce n’était peut-être pas sexy, ou excitant d’avoir un garçon qui parlait sans cesse pendant l’acte, mais d’un côté Mathéo avait réellement besoin de laisser échapper ce qu’il pensait, ses doutes et ses appréhensions pour pouvoir passer cette importante étape avec Ayla. Il prit une grande inspiration. Il n’était pas le premier, et certainement pas le dernier à découvrir cette nouvelle expérience. Et puis si tant de personnes avaient réussi à trouver les ficelles avant lui, il n’y avait pas de raison que ça ne marche pas pour lui non plus, n’est-ce pas ? Oui, il fallait penser de manière positive. C’était sa première fois, il y aurait forcément des ratés, des moments gênants et embarrassants, mais il fallait simplement tenter. Et puis Ayla était là pour le guider si jamais il en avait réellement besoin. Il commença donc par l’embrasser une nouvelle fois. Ca c’était facile au moins, il connaissait. Il descendit dans son cou, avant de faire glisser sa main sur son ventre, descendant doucement mais surement vers cet endroit qui lui faisait « peur ». Ses doigts rencontrèrent cet endroit doux et inconnu. C’était étrange, c’était chaud. Et pourtant il se sentait guider. Le corps d’Ayla semblait lui montrer le chemin d’une certaine manière. Et l’un de ses doigts s’introduit en elle, le laissant légèrement démuni dans sa découverte. Quelques mouvements de vas-et viens. Un endroit chaud et accueillant qu’il n’aurait jamais imaginé. Cela lui procurait des sensations, de l’excitation. Même si l’appréhension restait tout de même au cœur de ses pensées. Il chercha une nouvelle fois le regard de la jeune femme.

– Ca ne te fait pas mal hein ? Je … Tu veux que je fasse quelque chose d’autre ?


Il aurait aimé être surprenant, il aurait aimé lui montrer qu’il avait totalement le contrôle, et qu’il était entièrement confiant en ses capacités, mais ce n’était pas vraiment le cas. Et il avait envie que tout se passe bien pour elle, et qu’elle ait autant de plaisirs qu’il en avait, et pour cela il avait besoin qu’elle lui donne un coup de pouce en le guidant légèrement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 66 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Ven 27 Avr - 23:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Because I want to begin the rest of my life with you

ft  Mathéo Collins| Ayla Abbot

Autant dire que l'ambiance était chaude et que la température dans la chambre l'était tout autant alors que le brun allongé dans son lit profiter des attentions de sa petite amie qui s'attelait à lui faire plaisir ce qui semblait réussir au vu des mots lâcher par le garçon qui semblait être un peu plus bavard durant ce genre d'action qu'il ne pouvait l'être à certain moment comme si le fait d'avoir dit oui et de tout découvrir aujourd'hui lui faisait pousser des ailes. Ayla en était heureuse bien sur elle connaissait ses atouts dans ce genre de moment elle était douée parce qu'elle avait de l'expérience et c'était amusée à cela pendant un moment, mais se soir elle voulait donner encore plus de plaisir à son partenaire parce qu'elle l'aimait du plus profond de son coeur et que cela changeait tout à ses yeux. Et voir que le brun semblait transporter parce qu'elle pouvait faire la confortait dans l'idée que l'amour ajoutait une touche en plus à ce genre de moment d'intimité qu'elle aimait découvrir et partager avec lui, c'était une fierté de plus que de savoir qu'elle lui apprenait tout, qu'avec elle il allait tout découvrir de A à Z et que ce souvenir le marquerait à vie on oubliait pas sa première fois après tout c'était une étape importante dans une vie. La blondinette eut le droit en remerciement à un baiser des plus sensuel et chaud, ils ne c'étaient encore jamais embrasser comme ça et en même temps ils n'avaient encore jamais été aussi loin ensemble c'était une véritable première et Mathéo ne semblait pas avoir envie de revenir sur sa décision car une fois le baiser terminé il donna le champs libre à Ayla pour choisir ce qu'elle voulait recevoir de lui en retour de sa petite gâterie mais la jeune fille avait une idée bien précise en tête. Elle souhaitait que Mathéo découvre un corps de femme, découvre ce qui faisait du bien et comment appréhender tout cela elle voulait lui laisser carte blanche et l'emmener à faire ses propres expérience pour savoir ce qui provoquait des sensations à la jeune femme et à lui aussi afin qu'il soit plus à l'aise par la suite. Oui elle s'offrait à lui tout simplement parce qu'elle souhaitait que le premier geste vienne de lui et non pas d'un ordre ou d'une demande de sa part cela serait sans doute moins naturelle et elle voulait du naturel pour cette fois ci même si cela n'était pas parfait et automatique vu que le brun ne savait sans doute pas faire plaisir à une femme du moins il devait bien avoir une idée mais n'était jamais passer à la pratique alors elle lui fit savoir qu'elle voulait qu'il fasse ce qu'il voulait qu'il n'avait cas ce laisser aller.

Et elle eut le droit à un bon début il l'embrassa la caressa et retira son dernier vêtement à savoir sa petite culotte qui était le dernier rempart à sa nudité mais Ayla avait confiance en son corps et elle n'était pas sujette à des complexes à ce niveau là alors elle ne fut pas gênée et le laissa continuer sa découverte, un sexe de femme n'était pas comme celui d'un homme et il ne montrait pas son plaisir d'une manière visible à l’œil ce qui devait rendre la chose plus délicate pour le brun qui ne semblait pas savoir si il faisait bien pourtant Ayla le trouvait superbe, hésitant certes mais doux et délicat, prévenant avec elle ce qui était signe qu'il faisait attention à sa partenaire et cela était important.
" Hé, ne sois pas désolé, je ne m'attendais pas à ce que tu sache exactement quoi faire mais que tu découvre c'est ça aussi une première fois une découverte de l'autre"
Elle ne voulait pas qu'il se sente idiot ou mal à l'aise parce qu'il ne savait exactement quoi faire face au corps de la jeune femme cela n'était pas grave il n'avait pas d'expérience si il avait su cela aurait sans doute soulever tout un tas de question chez la jeune femme et elle était attendrie par son côté maladroit et doux c'était plaisant de se sentir comme ça, comme une chose précieuse à laquelle on ne voulait pas faire mal et à qui on voulait offrir le meilleur même quand on ne savait pas comment faire exactement et après un autre baiser il tenta une chose qui était une bonne chose une bonne intuition c'était la première fois depuis longtemps que la blonde n'avait pas été touchée de cette manière et cette intrusion en elle faisait remonter tout un tas de sensation un peu oublier depuis le temps.

Cela n'était qu'un doigt bien sur et quelques mouvement de va et vient mais cela était agréable tout de même mais il continuait à avoir peur de lui faire mal de ne pas bien faire et la jeune femme décida de l'aider un peu pour ne pas qu'il se sente nul et se mette à se rabaisser alors qu'il était très bien et qu'elle appréciait grandement ce
" Je n'ai pas mal du tout, je n'ai jamais été aussi bien, rajoute en un deuxième et continue le mouvement que tu faisait c'est très bien"
Et la main de la jeune femme glissa sur son propre corps pour caresser un endroit très sensible chez une femme histoire de le montrer au garçon et de lui montrer le genre de caresse qui pouvait être appliquer à cette endroit.
" Ici c'est aussi très bon de se faire caresser, lécher ou autre c'est un peu notre point le plus sensible"
Se caresser sous le regard de son copain la rendait toute chose mais c'était la meilleure manière de lui montrer que la touchée ne lui ferait pas de mal bien au contraire que cela lui faisait énormément de bien et qu'elle était ravie de son attention et de ce qu'il était entrain de lui faire.

Ayla stoppa sa caresse pour le laisser reprendre les rennes elle ne voulait pas prendre le dessus sur lui, le contrôler cela n'était pas son but elle voulait qu'il ai toute la liberté de s'exprimer et de tenter ce qu'il voulait, il n'avait qu'à demander elle donnerait des conseils, des indications mais elle éviterait toujours de lui dire clairement quoi faire.
" Tu te débrouille très bien chéri prend confiance"


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ayla A. Abbot le Sam 21 Juil - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 618 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 62 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  Sam 28 Avr - 2:34


I want to begin the rest of my life with you

- Mathéo & Ayla -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

L’excitation était forte, et Mathéo était en train de découvrir de toutes nouvelles sensations qu’il n’avait jamais ressenties auparavant. Si tout était nouveau, c’était loin d’être désagréable pour autant, bien au contraire. Ce qu’Ayla lui avait fait venait de lui faire tourner la tête. Le contact de ses lèvres chaudes lui donnait l’envie qu’elle ne s’arrête jamais. Comme s’il n’avait encore jamais goûté quelque chose d’aussi bon. Et il lui avait fallu une force surhumaine pour l’arrêter, avant de finalement attraper ses lèvres plus sensuellement que jamais. Parce qu’à ce moment précis, il la désirait entièrement. Elle était la fille qu’il avait choisie, et d’une certaine manière il avait toujours su que c’était avec elle qu’il voulait avoir sa première expérience. Comme si c’était une évidence. Parce qu’elle était la seule dans son cœur et dans sa tête. Et c’était désormais à son tour d’apprendre à découvrir le corps de sa petite amie. Son regard avait quitté ses yeux pour se plonger sur sa poitrine. Deux seins divinement bien formés. Elle était parfaite, c’était incroyable. Et puis il s’était laissé aller, ses doigts les avaient effleurés avec douceur et patience, peut-être même un peu de maladresse. Non, il ne savait pas réellement quoi faire et pourtant il ne voulait pas s’arrêter dans cette expérience. Il n’aurait pas pu, c’était comme si son corps le suppliait d’aller plus loin, le supplier de continuer et de ne pas s’arrêter avant d’avoir goûté ce plaisir intense. Ses mains se dirigèrent lentement sur ses cuisses, remontant pour débarrasser sa petite amie du dernier bout de tissus qui couvrait sa peau. D’abord gêné, il détourna le regard comme s’il était en train de violer son intimité en regardant d’aussi prêt. Il retrouva vite ses yeux, et ses lèvres sucrés qu’il se plaisait à redécouvrir encore et encore. Hésitant, il avait peur de mal faire, et surtout de ne pas savoir quoi faire. La jeune femme le rassura immédiatement en lui disant qu’il n’avait pas à être désolé, lui rappelant qu’une première fois impliquait une découverte de l’autre. Par ces paroles, elle lui faisait comprendre qu’il pouvait prendre son temps, qu’il pouvait aller à la vitesse qu’il voulait. Lentement si ça le rassurait. Mais que dans tous les cas, il n’avait pas à être honteux de ne pas savoir faire. C’était normal, il y en avait eu d’autres avant lui dans le même cas.

Quelque peu rassuré par les paroles de sa petite amie, il entreprit à nouveau sa découverte, l’embrassant, laissant ses mains se baladaient sur son corps nue, passer sur sa poitrine ferme, descendre le long de son ventre plat. Elles se retrouvèrent à nouveau sur ses cuisses, et rien qu’avec cette proximité, il sentait la chaleur monter en lui, parcourir son corps d’un bout à l’autre, continuant de faire monter l’excitation entre ses jambes. Il caressa doucement sa main avant d’arriver entre les jambes de la demoiselle. Il laissa ses doigts se guider. Un doigt trouva son chemin, ouvrant les portes d’un endroit chaud et humide. Une étrange sensation envahit le corps de l’ancien serpentard. Une bonne sensation au final. Il fit quelques mouvements, comme si naturellement il savait qu’il fallait faire cela. Mais très vite, son anxiété revint, sa peur de décevoir sa petite amie, sa peur de lui faire mal. Parce qu’il savait à quel point c’était important pour lui, mais pour autant, il voulait qu’Ayla passe un bon moment aussi. Il ne pouvait avoir la prétention d’être meilleur que ses anciennes expériences, car il ne le serait surement pas. Mais il pensait à elle aussi, car elle importait autant que lui, voir même plus dans un moment aussi intime. Elle n’avait pas mal, et elle se sentait bien, tandis qu’elle l’encourageait à continuer, tout en lui donnant quelques. Il laissa un deuxième doigt rejoindre le premier, tandis qu’il continuait sur la lancée qu’elle avait elle-même encouragé. La main d’Ayla se rapprocha de lui, se laissant surement guider par son propre plaisir. Elle lui montrait d’une certaine manière ce qu’il pouvait faire. Non loin de l’endroit que le garçon avait commencé à explorer se trouvait un point très sensible. Etrangement pour lui, la voir se toucher lui donnait réellement chaud, comme si cela faisait encore plus monter l’excitation en lui. Il l’embrassa à nouveau avant de laisser ses lèvres glisser dans son cou, puis sur sa poitrine. Il était doux. Et doucement, alors que sa bouche se concentrait sur les seins rebondis de sa petite amie, ses doigts retrouvèrent ceux d’Ayla pour effleurer ce point sensible dont elle avait parlé. Doucement, respectueusement. Ses lèvres remontèrent dans son cou pour laisser échapper quelques mots dans un murmure.

– Je t’aime.

Elle avait dit lécher, il se souvenait bien. Clairement, il était très rouge maintenant qu’il descendait doucement vers l’intimité d’Ayla. Il voulait essayer, il voulait lui donner du plaisir, du moins, essayer. Mais il se sentait un peu embarrassé, comme si ce n’était absolument pas naturel de le faire. Naturel, ça l’était surement, seulement pas encore pour lui. Sa bouche effleura le bas de son ventre, et laissa échapper un peur d’air. Il était si prêt. Allez, il pouvait le faire. Il fallait juste prendre une bonne inspiration et arrêter d’avoir peur de mal faire. Il se sentait tellement chaud, tellement excité dans un sens. Et il descendit ses lèvres. Doucement, clairement hésitant et peu à l’aise pour le coup. Mais il sentait qu’il ne pouvait pas se défiler maintenant après être resté cinq secondes entre les cuisses de sa petite amie. Alors il continua toujours dans la douceur, en espérant qu’elle ne se moquait pas de lui intérieurement. Il était un peu maladroit, mais c’était surement normal pour une première fois. N’est-ce pas ? Il était clairement en roue libre pour le coup. Car si Ayla lui donnait quelques indications, elle le laissait beaucoup faire par lui-même sans lui ordonner de faire une chose ou une autre, ce qui était bien dans un sens, mais pouvait aussi être assez effrayant pour un garçon qui n’y connaissait rien. Il essayait de s’appliquer, sur ce qu’il pensait être le mieux, peut-être le plus agréable. Il y allait à tâtons, essayant différentes manières, différentes directions. Ce n’était pas facile, parce que clairement, comment se mettre dans la tête d’une fille et savoir si user sa langue sur un espèce de petit bouton pour donner du plaisir pouvait marcher, quand on était un mec sans ce genre de bouton justement.

Après un petit moment, le jeune homme se redressa, et retrouva les lèvres de sa petite amie, son corps chaud contre le sien. Il sentait son cerveau vriller légèrement le mettre comme sur un petit nuage d’excitation qu’il ne voulait pas quitter tandis que sa baguette magique semblait appuyée clairement contre le corps d’Ayla. Elle la sentait forcément ce qui le fit rougir légèrement.

– Tu me dis si tu veux quelque chose en particulier, ou quelque chose de différent …

Murmura-t-il dans son oreille, comme pour s’assurer encore une fois qu’elle était bien. Et qu’étrangement, il avait besoin d’entendre sa voix, pour se rassurer lui-même sur ce qui était en train de se passer entre eux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla  
Revenir en haut Aller en bas
 
Because I want to begin the rest of my life with you w/Ayla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Steve Begin
» Signature de contrat - Steve Begin
» SUPPRESSIONS ► rest in peace
» Lets the show begin !
» [TOP] The Propheties Begin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Londres Sorcier :: L'école des sports-
Sauter vers: