AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle, Ruby (1ère année) J'ai posté : 114 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : Fille de deux sorciers restés dans le présent, tout comme sa sœur ~ Poufsouffle ~ Ruby House ~ 1ère année universitaire ~ 18 ans ~ Aimerait jouer comme attrapeuse officielle ~ Terriblement maladroite (ne la mettez JAMAIS en batteuse) ~ Encore pire avec le stress ~ Tête en l'air ~ Ne pense qu'à manger ~ Arachnophobe, ochlophobe, claustrophobe

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Acromentule
Patronus: Dauphin
Capacité spéciale:

MessageSujet: Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]  Ven 2 Mar - 22:29
Depuis plusieurs jours désormais, le monde magique n’était plus sous la domination des Mangemorts. Et si la crainte demeurait dans certains cœurs, la plupart étaient plutôt en joie, aussi chacun profitait de sa liberté retrouvée et de l’absence d’un certain poids sur ses épaules. Nawel faisait partie de ceux-là, même si elle savait au fond d’elle qu’il était fort probable que les Mangemorts se réunissent à nouveau pour tenter de semer le désordre et de reprendre le pouvoir. Après tout, elle faisait partie des élèves venant de 1998, et même si elle était consciente qu’ils avaient probablement changé déjà beaucoup de choses, elle savait aussi que le monde magique n’en avait pas fini avec le Seigneur des Ténèbres et ses partisans. Mais pour l’heure, elle voulait simplement profiter de la période de répit qui s’offrait à elle. Si Dumbledore avait aidé les élèves de 1998 lorsque les Mangemorts avaient commencé à recenser les nés-moldus, il n’en était pas moins qu’elle avait longtemps craint que l’on découvre la supercherie, puisqu’aucun des élèves n’étaient censés exister à cette époque. Nawel, bien que consciente de sa chance par rapport aux nés-moldus de l’époque, s’était beaucoup tourmentée, et maintenant que la menace semblait provisoirement levée, elle respirait plus librement.
 
Elle avait donc repris quelques activités qu’elle avait été obligée de laisser de côté lors de la domination des Mangemorts. Par exemple, même si elle était désormais à l’université, elle avait jusqu’à la prise de pouvoir gardé l’habitude d’aller voir les matchs de Quidditch de Poudlard. Bien sûr, cela était devenu impossible lorsque l’école s’était retrouvée en huit-clos, mais maintenant qu’il était levé, elle allait pouvoir assister à de plus nombreuses rencontres et elle retrouvait l’enthousiasme de ce sport. Cependant, le prochain match à Poudlard n’était pas pour de suite, et elle avait envie de voir d’autres joueurs que ceux de l’université. Ils n’étaient pas mauvais, au contraire, mais comme le monde magique entrait dans une période de renouveau, elle voulait voir du neuf dans ce domaine-là aussi. C’est pourquoi la jeune femme songea qu’elle pourrait aller assister à un entraînement à l’école de sport, à Londres, où se formaient les futurs sportifs sorciers. Puisque ceux qui la fréquentaient souhaitaient bien souvent faire du sport leur carrière, il y avait un très bon niveau, aussi Nawel savait d’avance qu’elle ne s’ennuierait pas.
 
Lorsqu’elle eut rejoint l’établissement et se fut assise dans les gradins du terrain de Quidditch, elle se rendit bien vite compte qu’elle avait eu raison. Bien sûr, il y avait d’excellents joueurs à Poudlard, mais pour beaucoup de membres des équipes, le Quidditch n’était qu’un loisir qui leur tenait certes à cœur mais sur lequel ils ne comptaient pas bâtir leur avenir. Il était donc évident que le niveau de motivation n’était pas le même, on n’allait pas comparer le fait de vouloir remporter une simple coupe avec celui de vouloir devenir un professionnel reconnu dans le monde magique ! Nawel était heureuse de pouvoir se replonger dans ce sport, et elle observait l’entraînement avec un grand intérêt. Elle-même jouait de temps en temps, elle avait été attrapeuse remplaçante de Poufsouffle lorsqu’elle était à Poudlard, mais sa maladresse lui jouait souvent des tours et la jeune femme ne passait plus de temps que nécessaire sur un balai, même si elle adorait voler.
 
Nawel était toujours ravie d’admirer l’habileté des attrapeurs, celle qu’elle aurait aimé avoir quand elle jouait, mais aujourd’hui, son attention était attirée ailleurs. En effet, elle remarqua très vite un jeune poursuiveur qui devait avoir à peu près son âge. Il était très doué, et Nawel était certaine en le regardant qu’il pourrait se faire sa place dans le monde du sport. Mais il y avait quelque chose chez lui qui lui était familier, ce intriguait Nawel. L’aurait-elle déjà croisé ? S’il était aussi âgé qu’elle, il y avait des chances pour qu’il ait été à Poudlard en même temps qu'elle, peut-être faisait-il alors partie d’une équipe… Elle avait probablement dû l’apercevoir sur le terrain, d’où l’impression qu’elle le connaissait. En revanche, elle n’arrivait plus à se remémorer à quelle maison il appartenait, ni même son nom. Lorsque les joueurs se posèrent au sol pour faire une pause, elle se dirigea vers lui. Tout le monde s’hydratait, aussi lui tendit-elle une bouteille d’eau alors qu’il se dirigeait vers les bancs.
 
- Salut ! lança-t-elle en souriant timidement. Je vous regardais jouer, vous êtes impressionnants ! Je trouve que tu te débrouilles super bien et euh… je me demandais, tu ne faisais pas partie d’une équipe de Poudlard ? Je suis quasiment sûre de t’avoir déjà vu jouer.
 
Nawel ne savait pas vraiment si le jeune homme apprécierait qu’une inconnue vienne lui taper la causette alors qu’il prenait simplement une pause, mais en même temps, la bonne humeur ambiante chez les sorciers la rendait visiblement d’humeur plus sociable, et le fait de renouer contact avec son sport favori lui déliait la langue. Elle espérait simplement ne pas trop déranger, ou même paraître bizarre.


Dernière édition par Nawel Anderson le Dim 4 Mar - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 607 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 29 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]  Sam 3 Mar - 22:01

PAssion quidditch

- Mathéo & Nawel -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Maintenant que le monde était réellement enfin libéré des forces du mal, Mathéo avait repris le cours de sa vie. Il avait arrêté de s’enfermer dans son appartement à longueur de journée, et était retourné en cours et aux entrainements. Désormais, il n’avait plus le droit à l’erreur s’il voulait poursuivre son rêve de devenir un jour : joueur de Quidditch professionnel. Car c’était réellement plus qu’un simple sport ou passe-temps pour le jeune homme, c’était réellement une passion. Le Quidditch avait été la seule chose qui l’intéresse réellement, la seule chose qui lui permette de s’évader un peu et de trouver une raison pour le motiver. Maintenant que tous ses cours étaient tournés vers ce sport, le garçon se montrait nettement plus motivé pour aller en cours, poser des questions, participer, et bien sûr réviser. Car tout dans le quidditch n’était pas qu’une question d’entrainement, il y avait également de la théorie à assimiler, et évidement des stratégies à apprendre et à savoir reproduire. Ainsi, le jeune homme s’était levé très tôt pour être sûr d’arriver à l’heure. Ils avaient un cours sur l’histoire du quidditch, puis allait enchainer avec des entrainements toute la journée. Le rythme était compliqué, il fallait bien l’avouer. Puisqu’il y avait beaucoup de travail physique chaque jour. C’était réellement épuisant, mais pour Mathéo, cela en valait réellement la peine. Il ne se verrait dans rien d’autre que dans cette école. Même si l’université était sans doute plus calme d’un point de vue activité physique, il savait qu’il ne tiendrait pas deux semaines là-bas.

Finalement ce fut l’heure de se rendre au stadium. Mathéo descendit dans les vestiaires, et retrouva d’autres élèves avec lui. Ils discutèrent tous tranquillement, tandis qu’il se mettait en tenue d’entrainement. Comme à Poudlard, Mathéo continuait de jouer au poste de poursuiveur. C’était son poste de prédilection, là où il était le plus doué. Au tout début de l’année, les entraineurs leur avait fait passé une série de test. Mathéo avait donc dû essayer tous les postes, s’entrainer dur, et montrer ses atouts et ses faiblesses. Après ces trois jours de test, ils avaient finalement conclu que Mathéo devait poursuivre au poste de poursuiveur. Pour être totalement honnête, il avait été réellement ridicule en attrapeur, incapable de trouver ce foutu vif d’or. Maintenant, il était clair qu’il ne gueulait plus sur l’attrapeur, s’étant rendu compte que leur boulot était bien plus compliqué qu’il ne se l’était imaginé.

Alors qu’ils étaient tous dans les vestiaires, leurs coach vinrent pour les bouger. Il était grand temps de se rendre sur le terrain pour s’entrainer. Mathéo attrapa donc son balai et sortit dans le stadium. Pendant la première demi-heure, il travailla uniquement avec les autres poursuiveurs, se chauffant légèrement, et commencèrent à faire des pointes de vitesse, d’abord sans puis avec le souaffle. Mathéo continua de s’entrainer dur, ne faisant pas réellement attention au reste. Pourtant aujourd’hui l’entrainement était ouvert au public. Ainsi, il y avait quand même quelques personnes qui étaient venus dans le stade pour observer les nouvelles recrues de l’école. La plupart étaient sans doute des passionnées de Quidditch. Au bout d’un certain long moment, le sifflet de l’entraineur retentit, annonçant donc une pause. Mathéo redescend et atterrit sur le sol. Alors que tout le monde en profite pour boire, le jeune homme s’approche et remarque une demoiselle qui lui tend une bouteille d’eau. Avec un sourire, Mathéo l’attrapa et commença à s’hydrater, tout en écoutant la jeune femme.

– Merci, c’est gentil. J’étais dans l’équipe de Serpentard pendant la moitié de ma scolarité. Donc tu as surement dû me voir à ce moment-là.


Répondit le jeune homme avec un sourire. Il était sûr d’avoir déjà vu cette jeune femme avant, elle était à Poudlard l’année dernière dans la même promotion que lui, mais évidemment pas dans la même maison. Pourtant le garçon n’arrivait clairement pas à remettre un nom sur la jeune femme. Elle allait devoir l’aider pour le coup.

– Mathéo Collins. Je crois qu’on s’est croisé aux fêtes de Tagel aussi. Tu étais souvent avec Lisa, non ? Je ne savais pas que tu étais une fan de Quidditch.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.


Dernière édition par Mathéo A. Collins le Mer 14 Mar - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle, Ruby (1ère année) J'ai posté : 114 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : Fille de deux sorciers restés dans le présent, tout comme sa sœur ~ Poufsouffle ~ Ruby House ~ 1ère année universitaire ~ 18 ans ~ Aimerait jouer comme attrapeuse officielle ~ Terriblement maladroite (ne la mettez JAMAIS en batteuse) ~ Encore pire avec le stress ~ Tête en l'air ~ Ne pense qu'à manger ~ Arachnophobe, ochlophobe, claustrophobe

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Acromentule
Patronus: Dauphin
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]  Dim 4 Mar - 15:45
Maintenant que la domination des Mangemorts était levée, le monde magique respirait à nouveau. La vie sortait de ce tunnel de peur vers laquelle on l’avait forcée à se diriger, et un quotidien plus tranquille et reposant pouvait s’installer. Bien sûr, pour certains, cela signifiait reprendre enfin les cours, mais dans ce contexte, cela redonnait plutôt le sourire aux étudiants. On ne pouvait pas vraiment appeler « vacances « le temps qu’ils avaient passé en dehors des cours, à trembler devant la situation catastrophique du pays. Nawel, elle, avait pu continuer son cursus normalement, puisqu’elle n’avait pas été considérée comme une née-moldue et que sa filière n’avait pas subi l’obligation de faire prêter serment aux élèves, pour les forcer à déclarer allégeance au Seigneur des Ténèbres. Malgré tout, il n’avait pas été facile de se rendre tous les jours en cours en sachant pertinemment que dans certaines salles de l’université, des Mangemorts dispensaient leur cours à de élèves en leur enseignant probablement des choses qui ne devraient pas faire partie d’un cursus universitaire normal… La situation avait été difficile pour tout le monde au final, seulement à des degrés différents.
 
C’est pourquoi Nawel était si heureuse de retrouver ses vieilles habitudes et ses passe-temps. Maintenant qu’elle n’avait plus à autant s’angoisser en permanence, l’idée d’aller regarder une partie de Quidditch retrouvait sa saveur, et plutôt que de rester cloîtrée dans sa chambre à réviser, elle avait donc décidé ce jour-là de suivre cette idée et aller à l’école des sports, à Londres, spécialement réservée aux sorciers souhaitant faire du sport leur orientation professionnelle. Elle s’était donc installée dans les gradins, observant un jeu forcément de meilleur niveau que ce que l’on pouvait voir dans les compétitions amicales d’autres écoles. Ces joueurs-là s’entraînaient par passion mais aussi pour trouver une carrière, et les voir en action était impressionnant.
 
D’ailleurs, Nawel repéra vite un joueur qui lui sembla familier. Comme il avait à peu près son âge, elle en déduit qu’il avait dû être à Poudlard en même temps qu’elle et qu’elle l’avait par conséquent croisé sur le terrain. Décidant de lui parler, elle attendit la pause pour aller le voir, lui tendant une bouteille d’eau et lui demandant s’il avait effectivement fait partie d’une équipe à Poudlard. Il la remercia et lui confirma qu’il avait joué pour les Serpentards. Maintenant qu’elle en était certaine, Nawel revoyait en effet dans ses souvenirs le jeune homme jouant comme poursuiveur lors des matchs auxquels elle avait assisté. Apparemment, il avait gardé ce poste dans cette école aussi. Toutefois, elle n’arrivait toujours pas à remettre un nom sur son visage, elle fut donc soulagée quand il lui donna de lui-même. Mathéo Collins ? Oui, en effet, cela lui disait quelque chose, même si elle ne pensait pas qu’ils se soient jamais parlé. D’ailleurs, lui aussi semblait avoir un vague souvenir d’elle, car il lui demanda si elle était bien l’amie de Lisa. Cependant, comme elle un peu plus tôt, il semblait ne pas souvenir de son nom, ce qu’elle ne pouvait lui reprocher, aussi elle s’empressa de lui rafraîchir la mémoire.
 
- Nawel Anderson, indiqua-t-elle à son tour en souriant. De rien, et je me disais bien que ton visage m’était familier.
 
Nawel était contente de se rappeler au moins de cela, elle qui avait tendance à être bien trop distraite pour emmagasiner toutes les informations qui s’offraient à elle.
 
- Oui, effectivement, j’allais souvent à ses fêtes avec Lisa, elle s’était désignée pour être, disons… ma coach de soirée, histoire que je me lâche un peu, ajouta-t-elle avec un léger rire.
 
Sur ce coup-là, elle avait plutôt réussi ! Nawel était devenue une vraie petite fêtarde même si elle tenait à peine mieux l’alcool maintenant, à son plus grand désespoir. Cela lui avait d’ailleurs valu plusieurs situations embarrassantes, et elle espéra de tout son cœur que Mathéo n’en ait pas été témoin s’il venait lui aussi assez souvent aux fêtes de Tibus. Comme la fois où elle avait voulu faire la danse du canard, ou qu’elle avait voulu montrer ce qu’était la macarena des moldus… La honte. Mais bon, elle pouvait s’estimer heureuse de ne pas s’être lancé dans un cours sur le twerk après tout. Elle espérait juste que personne n’avait vraiment cherché des informations sur ces danses, puisque si elles venaient effectivement du monde moldu, elles étaient apparues dans les années 90… Elle aurait du mal à expliquer cela. Mais pour l’heure, la conversation portait sur le Quidditch, et Mathéo semblait apprendre que Nawel en était fan.
 
- En fait je joue un peu, même si je ne suis pas vraiment très bonne. J’étais dans l’équipe de Poufsouffle, mais en tant que remplaçante seulement, au poste d’attrapeuse. Je suis très maladroite, alors comme c’est le seul poste où ne me demande pas de renvoyer une balle mais juste d’en attraper une autre dans mon coin, c’est le plus adapté à ma condition ! expliqua Nawel avec un petit sourire gêné.
 
Elle préférait ne pas trop raconter en détail les bêtises qu’elle avait pu commettre quand on avait tenté de la mettre à un autre poste. Mais elle était certaine que certains joueurs, supporters ou professeurs pourraient témoigner…
 
- Bref, en général je me contente donc de regarder les matchs et de supporter les joueurs. Je suis allée voir la coupe du monde l’année dernière, c’était génial ! s’exclama-t-elle, les yeux brillants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Anciennement Slytherin, actuellement à l'école des sports de Londres. J'ai posté : 607 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 29 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]  Mer 14 Mar - 2:35

Passion Quidditch

- Mathéo & Nawel -


POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI EU L'IMPRESSION QUE QUELQU'UN EN AVAIT QUELQUE CHOSE A FOUTRE DE MA GUEULE.

Le jeune homme avait donc passé un long moment à s’entrainer avec ses autres coéquipiers. Pour la première fois depuis longtemps, le garçon se sentait réellement à sa place. Il était dans une école qui lui donnait envie de se lever chaque matin, il prenait des cours, assistait à des entrainements, tout cela avec un but bien précis en tête : devenir un joueur professionnel. Et il était plutôt doué. Il s’en rendait réellement compte maintenant qu’il jouait avec d’autres passionnés. Le rythme était très intense. Leurs entraineurs n’étaient pas du genre à se rouler les pouces, et les pousser encore et toujours à dépasser leurs limites. Ils ne voulaient pas du bon, ils voulaient de l’exceptionnel. Mathéo aimait beaucoup cet état d’esprit. Il savait qu’en le poussant, il arriverait réellement à donner le meilleur de lui-même. Aujourd’hui, il ne fallait quand même pas se rater puisque l’entrainement était ouvert au public. Au bout d’un moment, ils eurent tous une pause pour pouvoir boire et se détendre avant de reprendre. Alors que l’ancien Serpentard se dirigeait vers les gradins, une jeune fille arriva vers lui, tout sourire, en lui tendant une bouteille d’eau. Mathéo la prit avec plaisir, tout en la remerciant pour la bouteille mais également pour les différents compliments qu’elle était en train de lui faire. Il se souvenait vaguement d’elle puisqu’ils avaient été dans la même promotion l’année dernière à Poudlard. Elle appartenait à la maison Poufsouffle si ses souvenirs étaient exacts. Mais ils ne s’étaient jamais réellement parlé avant aujourd’hui. Mathéo lui confirma donc qu’il avait bel et bien été dans l’équipe des Serpentard. Il se présenta ensuite, et se rappela qu’il l’avait surement croisé aux fêtes de Tagel (un autre Poufsouffle de leur promotion). Si ses souvenirs étaient bons, elle trainait toujours avec Lisa.

La demoiselle se présenta à son tour, lui rappelant son prénom. Maintenant qu’elle lui disait, les souvenirs de Mathéo remontaient à la surface. Elle lui confirma d’ailleurs qu’elle allait souvent aux fêtes en compagnie de Lisa. Au moins la mémoire de l’ancien Serpentard n’était pas totalement rouillée, ce qui était tout de même une bonne chose. D’ailleurs la demoiselle lui apprit que cette dernière avait été son coach de soirée pour l’aider à se lâcher. Le jeune homme esquissa un sourire en entendant cette précision.

– Je vois. Tu étais du genre timide quand on était à Poudlard ? C’est marrant, ça fait même pas un an qu’on a quitté le château, et j’ai l’impression que c’est tellement loin. Il s’en est passé des choses entre temps.

Rappela le jeune homme. Il était vrai qu’il avait l’impression que ça faisait des années qu’il avait quitté Poudlard. Et c’était étrange comme sensation, surtout pour lui qui avait considéré cet endroit comme son premier vrai « chez lui ». Les choses changent et évoluent à une vitesse, c’était quand même incroyable. Mais même si Mathéo avait grandement aimé ses années à Poudlard, il n’avait pas le souhait de revenir en arrière. Dans cette nouvelle vie, il avait enfin trouvé sa place, et il voulait juste en profiter et continuer d’essayer de réaliser ses rêves, tout simplement.

La demoiselle lui expliqua par la suite être une très grande fan de quidditch. Mathéo ne savait pas du tout, mais il était très content de l’apprendre. Au moins, ça leur ferait un point commun. C’était toujours cool de parler avec quelqu’un de passionné par le même sport que lui. Elle lui confia qu’elle jouait un peu mais qu’elle n’était pas très bonne. Elle avait été remplaçante pour l’équipe de Poufsouffle lorsqu’ils étaient à Poudlard. Nawel semblait gêné en lui expliquant ses faiblesses, mais elle ne devait pas, il trouvait vraiment cela cool.

– Si tu veux t’améliorer un peu en Quidditch, on pourrait s’entrainer ensemble le week-end, je pourrais t’apprendre quelques bases. Il n’y a pas de honte à être maladroite, ne t’inquiète pas. Chacun a ses forces et ses faiblesses. Je serais incapable de jouer au poste d’attrapeur, la balle va beaucoup trop vite pour moi.

Répondit le jeune homme pour la réconforter, et pour lui faire comprendre que tout le monde n’avait définitivement pas les mêmes forces. Mathéo ne pourrait même pas être remplaçant attrapeur tellement il était nul à cette position. Elle lui apprit même qu’elle était allé voir la coupe du monde l’année dernière.

– Supporter c’est bien aussi ! Wow cool, je suis allé voir la finale aussi, le reste du temps, j’étais coincé à mon job d’été. Mais ça devait être hyper bien comme ambiance.

Annonça-t-il avec un grand sourire.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]  
Revenir en haut Aller en bas
 
Passion Quidditch [ft Mathéo A. Collins]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mathérotiques
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Club anti-mathématiques ! =3
» Saison de Quidditch 97-98
» Comment votre entourage vit-il votre passion?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: