AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 227 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Ven 2 Mar - 16:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass é Allison Carter
Spencer était heureux. Pour la première fois depuis des mois il n’avait plus rien à craindre de la menace des mangemorts, même s’il ignorait si on tortionnaire de début d’année était toujours vivant ou pas. Il n’avait pas revu ni entendu sa voix depuis un moment et seules ses frayeurs nocturnes étaient encore là pour lui rappeler qu’il avait souffert, que tout pouvait arriver à tout moment. Mais à côté de ça, Spencer était heureux. Il avait Daphné, avec qui il sortait depuis bientôt sept mois, il n’était rien arrivé à sa mère pendant la période de domination mangemorte et Allison était en sureté toujours. Spencer avait même réussi à rattraper les cours qu’il avait loupé, même si certains avaient dû être modifié à cause de l’emprise des serviteurs du seigneur des ténèbres. Tout allait bien, mais une ombre restait au tableau. En effet Spencer avait bravé l’interdit de sortir du manoir pendant la domination, et il était allé voir Allison. Leurs retrouvailles avaient été lourdes, intenses et émouvante, mais il lui avait dit pour Daphné. Bien évidemment sa meilleure amie n’avait pas vu ça d’un bon œil pensant que l’ancienne serpentarde était capable de retourner sa veste et si Allison avait réussi à mettre le doute dans l’esprit de Spencer, en apprenant ce qui était arrivé à Daphné, il avait rapidement reprit ses esprits. Il était vrai que le jeune homme ne connaissait rien de l’histoire de sa petite-amie, mais il savait qu’il pouvait avoir confiance en elle, chose qu’Allison ne connaissait pas. Alors il avait décidé d’arranger les choses car il savait que si cela continuait, les choses allaient se compliquer et Spencer en serait bien malheureux. En même temps voir celle qu’il considéré comme sa sœur ne pas aimer celle qui faisait battre son cœur, c’était quelque chose de difficile à vivre. Spencer avait envoyer un hiboux à Allison en l’invitant à venir manger chez lui, plus précisément chez sa mère, que son amie avait déjà rencontré tout comme Daphné. Emilie Madley avait vite compris par les explications de son fils que l’histoire devait se régler et même s’ils étaient en week-end pour le moment, elle avait laissé l’appartement à Spencer. Maintenant il ne restait qu’à savoir ce qu’ils allaient manger. Quand il s’était levé, le jeune homme avait été surpris de voir un repas tout prêt dans la cuisine avec un mot écrit dessus : ‘je connais tes talents en cuisine, Spenc’, j’ai préféré faire à manger plutôt que de vous laisser mourir de faim. Bonne journée, ta maman qui t’aime’ L’ancien préfet sourit en soulevant le couvercle pour sentir la bonne odeur du repas. Sa mère était cuisinière et cela se voyait clairement. Mais si le repas était prêt, Spencer avait décidé de faire le dessert, ayant acheter tout ce qu’il fallait pour réaliser de délicieux muffin. Il mit un tablier, celui de se mère que le jeune homme lui avait offert à l’âge de treize ans et commença à regarder tout ce qu’il fallait pour la préparation. Il commença avec la farine et le sucre, les œufs et plus il avançait dans la préparation, plus les choses devenaient compliqués pour lui. Non la cuisine ce n’était pas simple. A force de remuer, il était couvert de farine, de gras à cause du beurrer et espérait sincèrement avoir le temps de prendre une douche avant que le repas ne commence. Après avoir finit de mettre les cakes dans les moules, il observa le chef d’œuvre, plutôt fier de lui. Au moins ça avait l’air présentable. Puis Spencer fila sous la douche pour se changer, laissant bien évidemment la vaisselle en vrac sur le plan de travail, tel un malpropre, se disant qu’il rangerait plus tard. Sous la douche, Spencer se demandait comment allait se passer le repas, si ça se passerait bien ou pas et s’il n’y aurait pas trop de problème. De toute façon, même si le plat de sa mère n'était pas magique, il faisait des merveilles. Sortant de la salle de bain, profitant pour passer dans sa chambre et choper quelques vêtements, Spencer entreprit de réveiller Daphné en lui expliquant qu’il allait bientôt être l’heure. Evidemment qu’elle était au courant de tout ça, il lui avait raconté après avoir subit ses foudres pour être sortit sans prévenir. Il déposa un baisé sur le front de Daphné, elle qui se réveillait tout juste et lui dit : « Je vais dans le salon, si tu as besoin de moi, crie je viendrais. Je t’ai mis des vêtements sur la chaise à côté pour éviter que tu te mélange dans les couleurs. » C’était étrange de l’aider à s’habiller, mais Spencer s’y était fait, il retourna dans le salon et mit la table, assiette, couvert, verre. Il entendit le bruit de la douche pendant qu’il mettait la table. Spencer se dirigea par la suite dans la cuisine pour mettre les muffins au four, le temps qu’il était écrit sur la recette. Comme si les deux jeunes femmes s’étaient concertés, le jeune homme entendit la sonnette d’entrée en même temps que Daphné arrivait dans le couloir. Il prit la main de cette dernière et l’amena jusqu’au canapé du salon, après lui avait souffler qu’il arrivât tout de suite. Puis finalement il alla ouvrir la porte à Allison. « Alli ! Comment vas-tu ? » lui dit-il en la prenant dans ses bras, heureux de la revoir. En même temps cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas vu et leur dernière rencontre n’avait pas donné une issue certaine pour la suite. Spencer l’invita à rentré dans le salon, ou se trouver déjà Daphné. Et il espérait sincèrement que tout se passe bien.

electric bird.


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Ravenclaw, et Diamond (université) J'ai posté : 327 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 129 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Ven 2 Mar - 23:35

Aide moi à devenir la nouvelle hit girl.

- Allison Carter -


Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j’étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu’avec une autre fille que moi.


Début Mai. Cela faisait maintenant quelques mois que le monde magique avait enfin été libéré des forces du mal. La vie avait repris son cours à Poudlard. Les élèves étaient de moins en moins stressés, et étaient désormais à nouveau autoriser à sortir du château pour se rendre à Pré-au-lard entre autre. Le mois dernier, la jeune femme était rentrée chez ses parents. Sa maman avait eu un terrible besoin d’avoir un moment privilégié avec sa fille. Normal après tout ce qui s’était passé. La jeune femme avait toujours été proche de ses parents, et deux jours loin de l’école avec eux lui avait fait un bien fou. Cette semaine avait été très chargé, puisque la demoiselle bossait considérablement en vue de ses examens de fin d’année. En effet, en juin la préfète allait passer ses ASPICS. Et évidemment, comme elle n’avait pas changé pour un sou de ce côté-là, Allison avait ce besoin de réviser encore et encore pour avoir les meilleurs résultats possibles. Mais finalement vers la fin de semaine, la jeune femme avait reçu un hibou. Sur l’enveloppe, elle avait immédiatement reconnu l’écriture de son meilleur ami : Spencer. Elle s’était donc empressée d’arracher le papier pour lire le parchemin et ce qu’il contenait. Si les premières lignes n’étaient que des banalités, cela réchauffa le cœur d’Alli de savoir qu’il allait bien, qu’il était en sécurité et qu’elle lui manquait. A la suite de cette lettre, le garçon l’invita pour un repas dans la demeure familiale. Allison y était déjà allée plusieurs fois et y avait même rencontré sa maman. Cette lettre aurait pu être la plus parfaite du monde aux yeux de la préfète. Mais ce qui entachait celle-ci était le fait que Daphné serait convié à ce fameux repas. Elle aurait clairement préféré voir son ami seul, sans avoir sa « copine » avec lui. Parce que la Serdaigle n’avait toujours pas changé d’avis sur elle. Elle ne lui faisait clairement pas confiance et ne la portait très clairement pas dans son cœur. Devoir faire semblant à un repas ne lui disait pas grand-chose. Mais elle voulait voir Spencer plus que tout. Alors elle décida quand même de répondre par l’affirmative.

Le week-end arriva finalement vite, et la demoiselle s’apprêtait donc à quitter Poudlard pour retrouver son meilleur ami, son frère de cœur. Pour l’occasion, elle portait un jean plutôt simple avec un chemisier noir. Classe, stylé, mais pas non plus de trop. Elle passa évidemment par la case salle de bain pour se maquiller et pour attacher ses longs cheveux dans un chignon désordonné. Parce que les dernière fois qu’elle avait vu Spencer, elle avait passait le plus clair de son temps à pleurer. Cette fois-ci, elle voulait lui rappeler qu’elle n’était pas une petite chose hideuse, mais bien une jeune femme confiante et jolie. Et puis il fut temps de partir pour la demoiselle. Plus tard, elle arriva donc devant la porte des Madley. Elle resta quelques secondes immobile devant la porte, légèrement stressé d’y aller. C’était surement à cause de la présence de Daphné. Parce qu’elle s’était toujours senti chez elle à chaque fois qu’elle était venue ici. Finalement elle prit son courage à deux mains et fit retentir la sonnette. Elle n’eut pas à attendre très longtemps que Spencer vienne lui ouvrir. Il la prit dans ses bras, tout en lui demandant comment elle allait.

– Stressé par la dose de révision pour mes examens, mais tellement contente de te voir. Mon dieu, ce que tu m’as manqué.

Commença la jeune femme avec un sourire jusqu’aux oreilles. Oui elle était réellement ravie de le voir. Il lui manquait bien trop maintenant qu’ils ne partageaient plus la même salle commune. Elle espérait que l’année prochaine quand elle débarquerait à l’université, ils auraient beaucoup plus de moment tous les deux. Le garçon l’invita à rentrer dans le salon, où se trouvait Daphné, assise sur le canapé. La jeune femme s’avança donc dans la pièce. Elle lança un regard à Spencer, le genre de regard que lui seul pouvait lire « oui je vais faire un effort ». Parce qu’elle se doutait bien qu’il devait être anxieux à l’idée de comment Allison allait se comporter.

– Daphné. Quel plaisir de te voir ici chez Spencer. J’ai beaucoup entendu parler de toi.


*Mode faux-cul activé.*

Allison ne savait définitivement pas faire semblant, et son ton faussement enjoué se faisait clairement ressentir. Spencer était tellement anxieux qu’elle ressentait même sa tension sans même à avoir à le regarder.

– Spenc’ a surement peur que je puisse mal me comporter. Il est stressé de nature, c’est rien. Bon les deux tourtereaux, quoi de neuf dans vos vies ?

*Faire semblant, c’est clairement pas ton truc à toi.*



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

I just want to be loved for who I am. ALLISON CARTER;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I don’t know. That’s my answer. Now, I’m just trying to figure out shit. And that’s hard. Because I like you and hate you in the same. How’s that even possible ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 309 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 38 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Sam 3 Mar - 3:58
Daphné avait passé une bonne nuit, c'était le cas de le dire, comme souvent entre les bras de Spencer. Les deux ne se quittaient plus depuis que l'homme avait avoué avoir mis Daphné en danger comme il avait choisit de sauver les fesses de la jeune Allison, ce que Daphné pouvait comprendre, puisqu'elle aurait fait de même si on lui avait demandé n'importe qui face à sa sœur. Elle aurait sauvé Astoria, quelque soit la personne en face, fût-ce Harry Potter lui-même. Parce que sa sœur était ce qu'elle avait de plus précieux, de plus important en ce monde. De fait, Daphné avait passé la nuit chez Emilie Madley, après avoir discuté avec cette dernière une partie de la soirée. Elles avaient put papoter de choses de filles, ce qu'Emilie ne pouvait évidemment pas faire avec Spencer et avaient passées une bonne soirée, au cours de laquelle Madame Madley avait même préparé des chocolats chauds avec de la guimauve pour tout le monde. Et quand l'heure était venu de se coucher, retrouver les bras sécuritaires de Spencer avait été le meilleur moment de la journée de la brunette.

Au petit matin alors que le sommeil pointe le bout de son nez dehors, Daphné dort encore et ce n'est que bien après s'être levé que Spencer revient dans la chambre afin de réveiller la jeune femme et la prévenir qu'il serait bientôt l'heure. Allison devait les rejoindre, Spencer ayant eut l'idée d'organiser une rencontre entre les deux femmes, sans avoir précisé à Daphné qu'Allison avait quelques soupçons à son égard, craignant que l'ancienne serpentard ne soit dangereuse pour son ami. Comme si la jeune femme n'avait pas déjà suffisamment souffert pour montrer son allégeance franche envers l'ordre du phénix, il fallait désormais qu'elle fasse ses preuves pour les beaux yeux d'un garçon.

Rejoignant la salle de bain en tâtonnant dans le vide, s'appuyant sur le mur, Daphné entre dans la pièce pour n'en ressortir qu'un peu plus tard, les cheveux séchés par la magie, habillée des vêtements que Spencer avait choisit pour elle. Daphné ne se maquillerait pas malgré la venue d'une invitée, elle ne pouvait plus le faire depuis qu'elle avait perdu la vu et elle ne se voyait pas demander à Spencer de réaliser un exercice aussi périlleux. Elle avait bien trop peur de se retrouver trop maquillée, pas suffisamment estompée. Pour les soirées, depuis son accident, il lui fallait toujours demander l'aide d'une amie, sa sœur étant à Poudlard. De fait, tout juste vêtue elle rejoint Spencer au salon et ce dernier la fait asseoir dans le canapé, le temps d'aller chercher Allison, dont la verte et argent entend bientôt la voix. Finalement, les voix se rapprochent et Allison finit par parler à Daphné.

«- J'ai aussi beaucoup entendu parler de toi Allison et je suis ravie de faire ta connaissance, je sais que tu comptes beaucoup pour Spencer.» répond la demoiselle en essayant de 'regarder' Allison, en tournant le visage dans la direction d'où la voix lui était parvenue. «Il n'y a aucune raisons que les choses se passent mal, non ?» demande Daphné, ignorant tout des pensées de la sorcière à son sujet. Et puis elle hausse les épaules à la question d'Allison. Quoi de nouveaux ? Pas grand chose. Ils menaient leur petit bonhomme de chemin, simplement. «Oh pas grand chose, un grand soulagement à l'idée que les mangemorts aient perdus leur monopole sur l'Angleterre mais je suppose qu'en cela, tout les anglais sont d'accord avec moi. Mais toi, tout va bien ? Les ASPICs ne te stressent pas trop ?»

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 227 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Lun 5 Mar - 16:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass  é Allison Carter
Spencer était nerveux. Ce n’était pas habituel pour lui qui avait tendance à être plutôt calme, même dans les situations les plus extrêmes, mais depuis le mois de septembre, Spencer n’arrivait pas à contrôler ses émotions comme il l’avait si bien fait avant. Il n’arrivait pas parce qu’il savait que tout pouvait arriver, qu’il pouvait devenir une nouvelle fois victime des mangemorts qui bien qu’ayant été évincés du ministère étaient toujours bien présent dans le monde magique. Et puis il continuait à s’inquiété pour Daphné même si elle passait la plupart du temps avec lui, il suffisait d’un moment pour qu’il lui arrive quelque chose. Et il s’inquiétait évidemment pour Allison qui devait passer ses examens, mais qui pouvait aussi devenir une cible. Si Spencer avait écouté la voix folle qui hurlait dans sa tête, il aurait sûrement pris les deux jeunes femmes près de lui pour les enfermer dans un endroit où elles ne craignaient rien. Mais il ne pouvait pas faire ça, parce qu’elles seraient deux à se liguer contre lui. S’il s’inquiétait qu’elles ne s’entendent pas aujourd’hui lors du repas, Spencer en vint à se demander si les bloquer dans une pièce ensemble était une bonne idée. Cela dit si jamais ils les enfermer, qu’il devenait donc une menace pour elles, ça leur ferait un point commun, donc elles pourraient s’entendre. Il chassa cette pensée de sa tête en priant pour que tout se passe bien. Il savait que toutes les deux étaient conscientes du fait qu’ils tiennent à elles, mais on ne pouvait pas prévoir ce qui se passerait ce jour-là. Il aurait peut-être mieux fallu que sa mère soit là, pour l’aider, mais d’un autre côté, si des reproches étaient fait envers lui, Emilie Madley serait capable de se liguer avec les jeunes femmes contre Spencer. Ha les femmes ! Si le jeune homme avait toujours fait attentions à la gente féminine, sans paraitre ingrat ou goujat avec elles, ce genre de situation était tout nouveau pour lui. Pour Allison aussi et sans doute pour Daphné. Spencer n'avait jamais eu de petite-amie qui ait duré aussi longtemps que l’ancienne serpentarde et par conséquent il n’avait jamais présenté Allison officiellement. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça commençait mal. La préfète était déjà venue de nombreuses fois ici, comme Daphné et elles pouvaient se sentir chez elles aujourd’hui, toutes les deux, surtout que Madame Madley les adorait toutes les deux. Et pourtant elle était partie, sa maman, le laissant seul avec un repas qu’il allait devoir faire réchauffer sans le cramer, des gâteaux qui pourraient être sans doute bons s’il ne les foirait pas. Lorsque la sonnerie retentit et que Daphné arriva du couloir, Spencer l’invita à s’asseoir sur le canapé, avant d’aller ouvrir à Allison qui attendait derrière la porte. Revoir le visage de sa meilleure amie faisait un bien fou. Et elle était entière et souriante, le repas allait peut-être bien se passer. Il la prit dans ses bras, lui demandant des nouvelles, choses à laquelle Alli lui répondit qu’elle révisait toujours pour les ASPICS. « Toi aussi tu m’as manqué ! Mais stresse pas trop tu vas gérer comme toujours. » Elle était sans doute l’une des meilleure élève qu’il connaissait, mais il savait aussi qu’elle voulait avoir les meilleures notes de la promo. Evidemment Allison était comme ça, toujours à travailler, comme Spencer autrefois. Il avait dû rattraper beaucoup de cours et se donnait toujours beaucoup de mal pour réussir à rattraper son retard. Invitant son amie à rentrer, cette dernière se retrouva face à Daphné qui ne pouvait pas voir la préfète, ni le regard que lui lança Allison. Elle allait faire un effort pour lui. En réponse Spencer lui sourit, toujours pourtant sur le coup du stress, ne sachant pas si le repas allait bien se passer ou si ça allait cafouiller quelque part. On ne pouvait pas prévoir et vu le tempérament des deux jeunes femmes, cette tentative pour faire découvrir meilleure amie à petite-amie pourrait très bien tourner au fiasco. Lorsqu’Allison parla, Spencer ne fit aucune remarque, attendant que les deux jeunes femmes discutent un peu, pour voir s’il devait dire quelque chose. En retour, Daphné expliqua à la préfète qu’elle avait entendu parler d’elle, notamment sur le fait qu’elle compte beaucoup pour Spencer. Ok, pour le moment ça se passait bien, mais Spencer avait l’impression de tenir une bombe entre les mains avec une mèche allumée. Il observait, mais son anxiété était palpable. Allison l’avait ressenti, expliquant alors qu’il était un stressé de nature. Le jeune homme tourna son regard vers son amie. « Pas forcément que tu te comportes mal, mais disons que vu que vous vous connaissez peu, peut-être que vous ne aimerez pas. » Beaucoup de choses pourraient se passer mal, il avait toutes les raisons d’être anxieux. « Et puis le repas pourrait ne pas être bon, les gâteaux peuvent être foirés, tant de raison d’être nerveux. En parlant gâteaux, je vais voir où ça en est. » Et il partit dans la cuisine laissant les deux femmes discuter entre elles. Les gâteaux n’avaient pas cramé, joie pour lui. Spencer les retira du four et mit le repas à chauffer à feu doux espérant que c’était comme ça qu’on faisait. Il retourna voir les deux jeune femmes : « Vous voulez boire quelques choses ? » demanda-t-il. Il ignorait si l’alcool aiderait franchement, mais au pire il avait des jus de fruit.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Ravenclaw, et Diamond (université) J'ai posté : 327 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 129 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Mar 13 Mar - 0:03

Aide moi à devenir la nouvelle hit girl.

- Allison Carter -


Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j’étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu’avec une autre fille que moi.


La jeune femme venait donc d’arriver dans la demeure familiale des Madley. Elle avait été invité à diner par son meilleur ami, histoire de rencontrer officiellement cette fameuse petite amie qu’elle ne pouvait déjà pas se voir en peinture. Elle ne lui faisait pas vraiment confiance, encore moins avec tout ce que Spenc’ lui avait raconté. Si elle était venue aujourd’hui, c’était réellement pour le voir lui, mais elle n’était pas vraiment ravie de devoir le partager avec cette fille. Surtout que cela faisait beaucoup de temps qu’ils ne s’étaient pas vus. Alors elle aurait préféré un moment privilégié avec le garçon. Mais comme elle ne pouvait pas avoir ce qu’elle voulait, autant faire avec, ou du moins essayer. Elle tomba dans les bras du jeune homme à peine arrivée, tellement heureuse de voir cette bouille qui lui avait tant manquer. Car Allison avait du mal à trouver sa place à Poudlard depuis qu’elle avait perdu son plus grand repère. Il lui manquait atrocement, autant dans ses rondes des couloirs que pour leurs longues conversations dans la salle commune des Serdaigle. Mais le temps passait, les gens évoluaient, et la demoiselle devait se faire à l’idée que rien ne serait peut-être jamais plus comme avant. Alors qu’ils commencèrent à échanger quelques banalités sur le pas de la porte, le garçon l’invita rapidement à venir dans le salon, où se trouvait l’ancienne Serpentard, assise sur le canapé. Bon l’avantage avec le fait qu’elle soit aveugle, c’est qu’elle ne verrait pas les expressions de visage de la jeune préfète. Ca pouvait être un atout pour elle. La jeune femme commença donc cette conversation sur un ton clairement faux où elle avouait être contente de rencontrer Daphné. Quelle menteuse, c’était plutôt le contraire. Mais elle ne voulait pas commencer directement les hostilités. Elle lui confia donc avoir beaucoup entendu parler d’elle. Ce qui était le cas en quelque sorte.

– Oui je suis la personne la plus importante de sa vie en effet.


Souligna-t-elle pour bien commencer par marquer son territoire. De toute façon personne n’allait la contredire. Si Spencer le faisait, il allait surement se faire engueuler. Et si Daphné le faisait, elle allait s’attirer encore plus les foudres de la jeune femme. Dans tous les cas, Alli s’en sortirait plutôt bien. Alors que la demoiselle avait demandé si tout se passait bien, Daphné ne voyait aucune raison que quelque chose se passe mal. Elle continua sur des banalités, sur sa prétendue joie de voir les mangemorts hors de contrôle du gouvernement. Allison avait déjà du mal, et se retenait de ne pas commenter chaque phrase prononcé par la jeune femme. Ce diner allait clairement être très long, si ça commençait comme cela.

– Tant que personne n’utilise l’autre, j’imagine qu’il n’y a pas de raisons que ça se passe mal en effet.

*Cinq minutes, c’est le temps que tu as tenu avant de montrer ta flagrante hostilité envers la jeune femme. Bravo Allison.*

Lança la jeune femme d’un ton détaché, avec un grand sourire. Même si Daphné ne pouvait pas le voir, c’était plus pour Spencer. Elle avait essayé, ce n’était pas de sa faute si elle avait une grande bouche. Spencer avait finalement raison d’avoir peur que les deux jeunes femmes ne s’aiment pas. Car vu comment était parti Allison, elle n’était pas dans les conditions pour se faire apprécier de son interlocutrice. Surtout si elle continuait à lancer des piques déguisés de la sorte. Spencer avait l’air empli de stress, et Allison aurait pu se sentir mal de n’aider aucunement à ce que les choses se passent bien. Mais le fait de savoir qu’elle faisait cela pour la sécurité de son ami lui enlevait toute culpabilité qu’elle aurait pu avoir.

– Je ne vois aucune raison pour que l’on ne s’apprécie pas.

Répondit la jeune femme à Spencer avec un grand sourire. Mais il la connaissait par cœur, et il avait sans doute déjà compris son petit manège. Il devait également sentir qu’elle sortait ce genre de phrase simplement pour le politiquement correct et pas parce qu’elle le pensait réellement. Non parce que la demoiselle avait déjà trop d’apriori négatif sur sa rivale. Spencer revint de la cuisine pour leur demander si elles voulaient quelque chose à boire.

– Un jus de pomme pour moi, avec une touche de vodka. Je sens que ce diner va être grandement intéressant.

Lança-t-elle. Voilà longtemps qu’on avait pas eu l’honneur de voir ressortit le côté peste de la jeune femme. Visiblement il n’était jamais très loin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

I just want to be loved for who I am. ALLISON CARTER;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I don’t know. That’s my answer. Now, I’m just trying to figure out shit. And that’s hard. Because I like you and hate you in the same. How’s that even possible ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 309 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 38 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Mar 13 Mar - 2:26
Daphné dessine un sourire sur ses lèvres comme Allison affirme être la personne la plus importante de la vie de Spencer. De cela, la jeune femme ne doute pas une seule seconde, en se souvenant parfaitement qu'elle a été condamnée justement pour cela, parce qu'il préférait sauver sa sœur qu'une vulgaire amie. Et même si l'amie n'en était plus une, elle savait très bien qu'elle ne prendrait jamais la place d'Allison dans le cœur du sorcier et là n'était pas son but. Spencer ne serait jamais aussi important qu'Astoria, pour Daphné. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'elle-même cherche à être plus importante que la sœur de ce dernier.

«- Tant que nous sommes toutes les deux d'accord sur ce fait, je ne vois aucun problème, Allison.» répond posément la sorcière.

Et peut-être que son aplomb peut déranger Allison qui aurait voulu avoir l'ascendant et prouver quelque chose. Mais ce n'est pas le cas et la demoiselle savait très bien la position que la bleu et bronze occupait dans le cœur de son partenaire, elle n'avait absolument pas besoin qu'une péronnelle en mal d'amour et en manque de confiance cherche à le lui rappeler. Daphné avait largement passé l'âge de ce genre de débat puéril pour savoir qui les autres préfères.

La demoiselle tique légèrement sur l'idée d'Allison d'utiliser l'autre mais n'en montre rien. Si la peur d'une sœur est légitime à propos des fréquentations de son frère, Daphné ne cerne pas bien le problème que pourrait avoir la brunette à son encontre, hormis peut-être son sang-pur et son appartenance à la maison serpentard. Preuve s'il en est besoin que les aiglons ne sont pas tous aussi ouverts d'esprit et intelligent que le laisse penser leur appartenance à la maison de Rowena Serdaigle.

«- Il n'y a pas d'utilisation de l'autre, quand il est question d'amour.» se contente de répondre la jeune femme en fixant un point invisible qui se situerait derrière Allison et qu'elle ne voit pas elle-même.

Tournant légèrement la tête dans la direction d'où lui provient la voix de Spencer, Daphné lui adresse un sourire comme l'homme lui paraît quelque peu stressé, au son de sa voix. Daphné avance la main, tâtonne légèrement dans le vide et prend finalement la main du sorcier dans la sienne.

«- Ne t'en fais pas chaton, ce sera parfait. D'abord parce que ta mère est une excellente cuisinière.» dit-elle en souriant, devinant qu'Emily Madley n'aurait pas laissé à Spencer le soin de nourrir les deux demoiselles. «Quand à tes qualités de pâtissier je ne doute pas qu'elles soient tout à fait louables. Et puis, ce qui est fait par amour, pour les gens que l'on aime n'est jamais totalement mauvais.» répond Daphné rassurante, en insistant quelque peu sur le mot «aime» comme pour rappeler à Allison que c'est le cas. Une histoire d'amour, pas d'utilisation de l'autre.

La demoiselle acquiesce. Non, il n'y a aucune raisons qu'elles ne s'aiment pas et à vrai dire pour sa part elle ne part avec aucun à priori négatif, curieuse de connaître d'avantage cette personne qui compte tant aux yeux de Spencer, pensant que si elle a l'estime de ce dernier, c'est pour de bonnes raisons. Pourtant, la jeune femme en bleu et bronze ne se montre pas sous son meilleur jour et Daphné perçoit la tension dans la pièce, pour ne pas dire une franche animosité. Ce qui ne l'empêche pas de confirmer les dires d'Allison.

«- Aucune raison en effet. Si tu nous apprécie toutes deux, comment pourrions nous nous détester ?» fait remarquer la demoiselle comme pour rappeler à leur interlocutrice que son ami n'est pas stupide et que s'il les apprécie, c'est pour de bonnes raisons, elles ne peuvent pas être tout à fait opposées. «Juste un jus de citrouille s'il te plaît.»

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 227 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Ven 16 Mar - 16:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass  é Allison Carter
Les deux jeunes femmes pouvaient le tuer. Oui elles pourraient, la situation dans laquelle se trouvait Spencer occupait vraiment toutes les pensées de son cerveau. Chaque petite idée qui lui traversait l’esprit était immédiatement balayer par ce que disait les deux femmes. Car il se doutait que si Allison voulait se montrer aimable, cela ne durerait pas, il savait aussi que Daphné avait sans doute comprit le manège que jouait la meilleure amie de Spencer. Toutes deux n’étaient pas stupides et elles savaient sans doute ce qui se tramait. Et elles devaient également comprendre l’angoisse mélangé à la gêne que Spencer ressentait à ce moment-là. Même s’il tentait de garder un ton léger et de penser à autre chose, le jeune homme n’arrivait pas à se contrôler. Il avait même envie de boire chose qu’il faisait rarement pour se changer les idées et il regretta vraiment que sa mère ne soit pas avec lui. Emilie Madley connaissait aussi bien l’une que l’autre et les appréciait toutes autant. Si elle avait été là elle aurait eu les mots pour apaisé Spencer, elle aurait su que dire pour réunir les deux femmes les plus importantes de la vie de son fils, elle aurait sans doute aussi abusé de son pouvoir de mère pour faire des remarques au jeune homme, mais elle aurait été un très bon soutien. Non Spencer devait faire face tout seul comme un grand qui prenait ses responsabilités. Lui tout ce qu’il voulait c’était que sa petite copine et celle qu’il considérait comme sa sœur s’entende bien, allant jusqu’à imaginer des plans stupides pour les réunir. Mais ce n’était pas si simple. Il aimait Daphné, peu importe son sang, sa maison et le fait qu’il ne connaissait rien de sa vie d’avant, et d’un autre il pouvait comprendre la réaction d’Allison, parce que lui aussi aurait fait la même chose. En fait non quand son amie lui présenterait un garçon, il serait sans doute pire que la jeune fille. Mais honnêtement le fait de le savoir cela ne l’aidait en rien, simplement à comprendre. Tout ce qu’il pouvait faire en attendant c’était d’écouter ce que les deux jeunes femmes disaient en intervenant si cela était nécessaire. Allison fit alors remarquer à Daphné qu’elle était la personne la plus importante dans la vie de son amie. Elle n’avait pas tort sur la question, après tout quand il avait du choisir entre elle et Daphné, il l’avait choisis. L’ancienne serpentarde approuva les propos de la préfète, ce qui ne surpris pas vraiment Spencer ayant déjà plus ou moins eu cette discussion avec sa petite-amie. Acquiescer ce fait c’était un grand pas peut-être que du coup Allison serait plus clémente. Une petite voix dans sa tête annonça alors à Spencer qu’un point avait été marqué du côté de Daphné. Yeah ! Spencer ne put s’empêcher de plaisanter en écoutant les deux filles parler en ajoutant : « Techniquement la personne la plus importante dans ma vie c’est ma mère. » Aller une petite touche d’humour ne pouvait pas faire de mal dans cette conversation.

Mais les hostilités continuèrent entre les deux femmes tandis qu’Allison faisait remarquer qu’il n’y aurait pas de soucis tant que l’un n’utilise l’autre. Ah ! Bon malgré les compliments de Daphné, Allison semblait vouloir bien montrer qu’elle n’approuvait pas leur relation. Spencer se sentit un peu con car il n’avait pas grand-chose à répondre à ça, sachant que si cela était faux, son amie le pensait quand même, lui ayant déjà fait part de cette crainte. Mais ce ne fut pas lui qui répondit, mais Daphné en expliquant que dans l’amour on n’utilisait pas l’autre. Spencer en venait à se demander ce qu’il fichait là mais même s’il ne disait rien il comptait les points et pour le moment elles étaient à égalités, jouant leur match de ping-pong tandis que lui faisait l’arbitre. Stressé, Spencer énuméra alors tout ce qui pouvait mal se passer lors de ce repas, sans expliquer clairement que l’amonisité entre les deux jeunes femmes pouvaient en être la source. Daphné tourna son regard vide vers le jeune homme qui croisait les bras, montrant clairement son stress non contrôlé et lui expliqua que tout se passerait bien, surtout que le repas serait bon grâce à sa mère. Et elle l’appela ‘chaton’. Il n’était pas vraiment pour les surnoms, mais comprenait que dans un couple on ait envie d’en donner à son partenaire, mais Spencer devait avouer qu’il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle l’utilise dans ce genre de situation, surtout devant Allison. Il connaissait suffisamment sa meilleure amie pour savoir que ça n’allait pas lui plaire. Alors qu’elle arrive à choper la main du jeune homme, Spencer la regarde attentivement, sachant qu’elle en peut pas le voir, mais en lui serrant fort la main, il tente de la remercier d’être là. « La dernière fois que j’ai fait la cuisine, la maison a failli partir en fumé donc j’ignore si l’amour suffira pour que ce soit réussit. » répondit-il simplement. Cuisine et Spencer dans une même phrase c’était bizarre, surtout pour des repas compliqués, les pâtes ça allait mais pas le reste. Et la pâtisserie il s’y essayait tout juste. D’ailleurs il en profita pour sortir de la pièce et aller voir ù en était la préparation espérant que tout n’avait pas cramer. En regardant sa création, il se mit à penser que s’il avait mit quelque chose dans la pâte à gâteau les choses auraient pu se passer différemment, mais sérieusement il fallait qu’il arrête d’avoir de drôle d’idée. Entre le fait de les enfermer ou de les droguer, Spencer commençait à devenir fou.

Du point de vue des deux filles il n’était pas question qu’elles ne s’apprécient pas où elles n’en voyaient pas de raison. Spencer aurait pu leur en énumérer plusieurs, mais franchement si elles étaient d’accord toutes les deux sur la question il valait mieux leur laisser penser ça. Malgré le fait que d’après le ton d’Allison, cela ne présageait rien de bon. Daphné n’avait pas totalement raison. Beaucoup de gens avaient des aprioris sur les autres et donc ce n’était pas parce qu’on était ami avec quelqu’un que tout le monde s’appréciait. Au fond il n’en voulait pas à Allison de rester sur ses gardes et le fait qu’elle soit là était déjà un grand pas. « Le fait est que même si je vous apprécie toutes les deux, et que vous m’aimez autant l’une que l’autre, rien ne dit qu’entre vous ça le sera. » Spencer était pas con, il ne pouvait pas les forcer à s’aimer. Il demanda alors si les filles voulaient boire quelque chose. Sans grand étonnement, Allison demanda un jus de pomme avec un peu de vodka. Et il commença à aller préparer ça quand Daphné lui demanda un jus de citrouille. « Daph’, je crois pas que j’ai de jus de citrouille chez moi, désolée. Tu veux autre chose ? » Tandis qu’il préparait le verre d’Allison, en attendant la réponse de Daphné, Spencer en profita pour se servir un grand verre de vin. Franchement si personne ne voulait boire avec lui, il n’allait pas se gêner.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Ravenclaw, et Diamond (université) J'ai posté : 327 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 129 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Jeu 22 Mar - 20:13

Aide moi à devenir la nouvelle hit girl.

- Allison Carter -


Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j’étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu’avec une autre fille que moi.


Allison avait pleinement conscience que ce diner était une très mauvaise idée. Elle l’avait tout de suite su rien qu’en recevant l’invitation de son meilleur ami. Et maintenant qu’elle était dans le salon, en compagnie du « charmant » petit couple, elle ne voyait que sa prédiction se confirmer. Premièrement, la jeune femme était clairement gênée par Daphné. Bon en soit, ce n’était pas très cool de dire cela, mais le fait que la jeune femme ne puisse pas la voir, ou partager un contact visuel avec elle rendait la situation encore plus étrange pour elle. Mais aussi, Allison avait déjà tellement d’apriori sur sa rivale qu’elle avait du mal à être totalement impartial. Son avis était biaisé à peine la conversation commencé. Et même si elle avait essayé de se montrer charmante et gentille, cela n’avait pas duré longtemps avant qu’elle n’envoie sa première attaque. Parce que faire semblant sans obtenir d’informations, elle n’en voyait pas l’intérêt. Alors la demoiselle marqua clairement son territoire en envoyant en pleine figure de l’aveugle qu’elle était la personne la plus importante dans la vie de Spencer ? Bah quoi ? Oui ce n’était pas quelque chose qui se faisait en temps normal. Elle aurait pu être un peu plus cool, mais bon, après tout, entre les deux, elle l’était. Ce n’était pas pour rien qu’il avait préféré condamner Daphné et pas elle. Allison tenait simplement à lui rappeler pour qu’elle ne se sente pas trop superpuissante pendant cette conversation. Allison pouvait clairement être une grande peste quand elle s’y mettait. Elle n’était pas forcément à attaquer de front mais ses sous-entendus en disaient toujours beaucoup. Mais alors que Spencer laissait exprimer son stress par rapport à cette situation, Allison senti la moutarde lui monter au nez avec la prochaine intervention de la « pièce rapporté ». Voilà que la princesse venait d’appeler SON Spencer « chaton ». Cet amas de mièvrerie lui donnait clairement envie de vomir. D’ailleurs la jeune femme croisa le regard de Spencer, leva les yeux au ciel.

– Pas besoin de marquer ton territoire, j’ai compris que c’était ton mec.

Balança la jeune femme d’une voix plutôt froide. C’était sorti de sa bouche par pur instinct sans qu’elle n’ait eu le temps de se contrôler. Spencer connaissait Allison pour être le genre de personne qui disait exactement ce qu’elle pensait, sans réellement avoir peur de se mettre quelqu’un à dos. Mais généralement, elle était comme ça avec lui, et beaucoup plus subtile avec le monde extérieur. Pour le coup, elle ne l’avait pas été maintenant. Mais Daphné la soulait à se la jouer parfaite petite fiancé qui donne des surnoms mielleux à son mec. Elle était trop optimiste, trop sympa, trop encourageante. Elle parlait de la nourriture faite par amour, comme si un steak cramé fait par amour pouvait avoir bon goût. Si la demoiselle laissait toutes ces pensées sortir de sa bouche, elle allait vite se mettre tout le monde à dos. Bon Spencer intervint pour rappeler que la dernière fois qu’il avait fait la cuisine, la maison avait failli partir en fumée. L’amour n’allait donc peut-être pas suffire pour faire ce repas quelque chose de mangeable.

– T’inquiète Spenc’, si tu fais tout foirer, on commandera des pizzas. A part si ta merveilleuse copine est une chef renommé pour ajouter à toutes ces qualités exceptionnelles.


Répondit la jeune femme, son ton laissait clairement ressentir l’ironie sur la partie sur Daphné. Petit sous-entendu pour laisser transparaitre que Daphné se la jouait un peu trop petite amie parfaite, trop compréhensive, et que ça la soulait vraiment. Pauvre Spencer, vu comment se comportait désormais Allison, il allait clairement regretter de l’avoir invité. Mais il la connaissait, il devait se douter que l’insistance de Daphné sur leur « amour » allait la faire sortir de ses gonds. Et Allison savait qu’il s’en était rendu compte, il avait tenté de rattraper les paroles de sa copine. Mais pas assez pour qu’Alli oublie complètement ce qu’elle se recevait à la gueule. Si on l’attaquait, elle allait clairement répondre. Peut être pas avec autant de classe que Miss Parfaite, mais elle n’allait tout de même pas se laisser faire.

Voilà maintenant que les deux jeunes femmes se la jouaient autant faux-cul l’une que l’autre à se dire qu’il n’y avait aucune raison qu’elles se détestent puisqu’elles aimaient toutes les deux Spencer. Allison criait intérieurement que SI, elle avait 1 million de raisons de la détester et elle pouvait même faire une liste maintenant si elle le voulait. Heureusement il y en avait un qui ne rentrait pas dans le jeu des hypocrites. Spencer avait totalement raison, rien n’était dit qu’elles allaient s’apprécier. Surtout connaissant ce qu’Allison pensait de cette fille.

– Prend un jus de tomates sinon.

*Il parait que c’est bon pour les yeux. Tu es vraiment une conasse quand tu t’y mets Alli.*

– Bon sinon Spenc’, c’est quoi alors ce menu que tu m’as préparé ? J’ai tellement hâte de manger, j’ai une faim de loup.

*Bah oui, jouer les bitch, ca donne faim.*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

I just want to be loved for who I am. ALLISON CARTER;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I don’t know. That’s my answer. Now, I’m just trying to figure out shit. And that’s hard. Because I like you and hate you in the same. How’s that even possible ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 309 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 38 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Ven 23 Mar - 1:43
La jeune femme lève un sourcil quand Allison se montre clairement antipathique. Daphné ne comprend pas ce qui lui vaux un tel agacement de la part de la sorcière en bleu et bronze, n'ayant aucune conscience des griefs qui lui sont reprochés à coup d'à priori. La jeune femme n'est pas au courant, pour sa part, que ce déjeuner risque de partir au règlement de compte alors que dans son idée ce devait être une rencontre entre elle et Allison, comme étant deux des trois femmes les plus importantes de la vie de Spencer. Et clairement la brunette pour sa part ne s'est pas préparée à cet affrontement, qu'elle n'avait pas supposé. Quand elle entend Allison parler de marquer son territoire, la demoiselle est un peu surprise, un peu décontenancée. Elle ne pensait pas que la mauvaise humeur de la sorcière allait frapper au déjeuner, Spencer ne l'ayant pas prévenue des inimitiés d'Allison contre elle. Et dire que Daphné ne lui tenait même pas rigueur d'avoir été protégée par le sorcier, contre elle-même... La demoiselle ne fait pourtant aucune remarque à la réaction de son interlocutrice, se contentant plutôt d'accorder son attention à Spencer en essayant de rassurer ce dernier sur le fait que tout va bien se passer. Parce que la demoiselle y croit encore.

«- Oui mais c'est ton truc à toi ça, le feu.» fait remarquer Daphné en souriant comme Spencer rappelle avoir déjà faillit, un jour, faire cramer la maison.

Après tout entre eux, le jour où ils avaient vraiment commencés, Spencer avait déclenché un incendie dans l'université et avait aidé Daphné à évacuer les lieux. C'était ce jour là qu'il avait fallut que la demoiselle le détente par de petites réflexions plus ou moins polissonnes, des remarques qu'elle n'avait jamais eut jusque là, qu'elle n'avait même jamais pensé à son égard et qui faisaient qu'aujourd'hui pourtant Spencer et elle-même étaient ensemble. Les feux ça le connaissait, ça les connaissait. Tout avait commencé ainsi. Par Daphné qui voulait le détendre et qui s'était amusé de son empressement à avoir chaud, à devenir torride.

«- Je suis désolé, je crains que la cuisine ne fasse guère parti de mes talents.»

D'abord la demoiselle n'a jamais apprit à le faire, ses parents avaient un elfe de maison pour cela, elle plaide coupable, bien qu'elle ne l'avouera pas devant eux, comme elle cache toujours son sang-pur ici, ne pouvant guère justifier de son appartenance à une quelconque lignée. Elle est une Stenfield dans cette époque et ce nom n'a rien de noble, elle ne doit pas l'oublier.

«- Mes parents étaient trop occupés pour m'apprendre cela.» se justifie-t-elle. «Du reste je crains de cuire la cuillère en bois plus que le dessert.» fait-elle observer.

Pour dire qu'elle ne voit pas. Et que c'est salop de frapper une femme à terre, qui n'a rien fait, rien demandé et qui finalement n'attaque pas, encaisse seulement les coups, parce qu'elle ne veut pas faire de tord à Spencer et que pour sa part oui, elle voulait connaître son amie et non pas la juger ou faire son procès. Alors oui pour Daphné, au départ, elles devaient bien s'entendre. Elle pensait que si Spencer tenait autant à elle toutes les deux, c'est qu'elles ne pouvaient pas être diamétralement opposés et qu'elles devaient s'entendre. Si Spencer les côtoyait c'est qu'elles avaient toutes deux des qualités, forcément. Et Daphné était curieuse de les découvrir. Mais l'attitude d'Allison est pour sa part clairement antipathique. Et forcément la moutarde commence à monter au nez de l'ancienne serpentard qui se félicite de toujours savoir sauver les apparences comme quand elle était en 1998.

«- Dans ce cas, la même chose que toi ce sera parfait.» répond la jeune femme avant de retrouver le silence.

Daphné se tait, préférant éviter tout scandale mais lève tout de même intérieurement les yeux au ciel quand Allison parle du menu qu'il lui a préparé, comme si elle était seule, excluant volontairement Daphné. Pas nous a préparé non non, ce qu'il lui a préparé à elle. Petite princesse au centre du monde, des fois qu'elle ne recevrait pas suffisamment d'attention. Daphné ne répond rien. Il était hors de question pour elle d'entrer dans le jeu de la serdaigle qui semblait la prendre pour le décor de lit.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 227 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  Mer 11 Avr - 16:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass  & Allison Carter
Spencer ne savait pas du tout comment le dîner allait réellement se passer, considérant que parce que les filles étaient sufisamment proches de lui l’une autant que l’autre, elles allaient surement pouvoir s’entendre. Evidemment il savait que du côté d’Allison ce n’était pas vraiment l’amour fou envers Daphné, ayant des gros doutes sur la nouvelle petite-amie de Spencer, mais ce dernier espérait que tout se passe bien. Après tout Allison était sa meilleure amie, elle tenterait sans doute d’essayer de connaître Daphné avant de juger. Quoiqu’elle l’avait déjà fait avant même de la connaitre. Il était vrai qu’avec les évènements de l’année on pouvait se méfier de tout le monde, mais si on commençait comme ça on se retrouvait rapidement seul. La plus grande force des membres de l’ordre du Phoenix et ceux qui se battaient contre les mangemorts étaient le fait qu’ils étaient unis. Si d’après Spencer certains méchants pouvaient sans doute avoir un cœur, comprenant que ce qu’ils faisaient été horrible, ceux qu’il avait eu l’occasion de rencontrer n’en avait pas. Il ne s’agissait pas de maison, comme beaucoup disait que les serpentard finissaient mal, mais plutôt d’opinion générale sur la vie. Lui avait déjà dû subir les foudres d’un mangemort simplement en étant né-moldu, mais quand tout ça lui était arrivé, il avait compris que les gens étaient là pour lui, qu’il pouvait être soutenu. Et puis Daphné avait été là. Spencer se souvenait de ce que lui avait dit Allison, disant qu’il ne connaissait rien d’elle, de son passé, mais parfois il valait mieux ne pas savoir et profiter du moment prévu. Il avait confiance en l’ancienne serpentarde et si elle était une espionne au service de vous-savez-qui, elle jouait très bien son jeu. Mais il aurait pu faire beaucoup de remarques aux accusations : pourquoi lui ? Pourquoi se rapprocher de lui qui n’était rien pour obtenir des informations ? Pourquoi vouloir lui faire du mal ? Spencer n’avait pas de réponses à ses questions, mais beaucoup lui aurait dit que la logique n’existait pas tout simplement.  Depuis sa torture, il avait prit la décision d’aviser au moment-même comment agir, de ne pas penser à l’avenir ou au passé, de ne rien prévoir car rien n’était certain. Comme ce repas, angoissé à l’idée qu’elles ne s’entendent pas, il aurait sans doute dû laisser tout ça de côté, mais c’était compliqué. Elles étaient les deux femmes les plus importantes dans sa vie aujourd’hui, si on excluait sa mère, et devoir choisir entre l’une ou l’autre ne pourrait pas être possible. Tout simplement pas. Allison avait tenté de faire des efforts, mais rapidement son côté peste était ressortis. Spencer qu’elle n’était pas comme ça habituellement. Elle le faisait rarement. Il avait cependant l’impression d’assister à un match de ping-pong entre les deux filles, comme si elles tentaient de montrer à qui appartenait Spencer. Lui essayait simplement de détendre l’atmosphère, de ne pas trop s’impliquer là-dedans, ne sachant pas du tout comment réagir.

Vraiment c’était une situation compliquée. Daphné réagissait plutôt calmement, mais en profitant pour l’appeler ‘chaton’ devant Allison. Spencer s’en fichait, mais cela ne semblait pas vraiment plaire à sa meilleure amie qui fit la remarque qu’elle n’avait pas besoin de marquer son territoire. Le cul entre deux chaises, le jeune homme l’était clairement et il savait qu’il allait devoir réagir si ça continuait. Pour le moment Allison était plus agressive que Daphné, mais si elles s’y mettaient toutes les deux pour tenter de savoir à qui il appartenait, Spencer ne savait pas s’il pourrait garder son calme. Clairement pas. Il tenta de détourner l’attention de la conversation en parlant du repas, pensant que s’il n’était pas bon la soirée pourrait mal se passer. Même ultra bon, le dîner pouvait tourner au vinaigre. Daphné savait qu’Emilie leur avait préparé quelque chose. Et Allison fit remarquer que des pizzas pourraient très bien convenir aussi. Elle n’avait pas tort, mais dans ce cas là cela signifierait que Spencer avait fait cramer le repas. Daphné lui fit remarquer que le feu était un peu l’élément de son petit-ami et il esquissa un sourire. « Mettre le feu dans une salle remplis de mangemorts ça ne me gêne pas, mais je préfèrerais éviter de mettre ma mère à la rue. » Clairement elle lui en voudrait à vie, elle lui ferait une scène même sur le trottoir pour lui dire à quel point il était irresponsable. Et puis elle serait déçue d’avoir gâcher de la si bonne nourriture. Spencer la connaissait très bien et savait comment elle réagirait. Allison avait balancer une pique à Daphné, demandant ainsi si l’ancienne serpentarde était douée en cuisine. Avec sa cécité, ce serait sans doute compliqué, comme elle le fit remarquer et même avant elle n’avait jamais appris. « Si ça peut te rassurer, ma mère a essayer de m’apprendre, ce n’était pas une grande réussite. » La cuisine et lui ça faisait clairement deux. « Mais j’ai fait des gâteaux ! » Il en était fier même si ceux-ci serait sans doute immonde, mais il espérait ne pas trop s’être trompé.

Spencer avait proposé aux deux filles de boire quelque chose en attendant, mais lorsque Daphné lui avait parlé de jus de citrouille, il avait été obligé de dire clairement qu’il n’en avait pas chez lui. Malheureusement sa mère ne connaissait pas ça et n’en avait pas acheter. Lui-même n’y avait pas pensé, il était gêné de devoir dire ça à sa petite-amie. Il lui demanda si elle voulait autre chose et lorsqu’Allison parla d’un jus de tomate, Spencer lui jeta un regard mécontent. Fixant attentivement sa meilleure amie, il reprit la parole : « Je vais vous préparer ça … Alli je peux te voir deux minutes ? » Il attendit qu’elle le suive dans la cuisine, avant de la fixer attentivement : « Je sais que tu as essayé d’être sympa, mais pourrais-tu simplement essayer d’apprendre à la connaitre ? Pour moi s’il te plait. Je l’aime vraiment tu sais … » En soit si elle continuait ainsi à envoyer des piques à Daphné, il savait que cette dernière risquait de répondre et ça allait vraiment partir en sucette. Allison ne connaissait pas Daphné et Spencer était certain qu’elles pourraient s’entendre. Il n’était pas agressif quand il lui demandait ça. Il sortit une bouteille de vin et servit deux verres, avant finalement de remplir un autre de vodka pomme pour Allison. Il tendit le récipient à sa meilleure amie, avant de retourner vers le salon, donnant dans les mains de Daphné le verre de vin. Et finalement il s’assit un fauteuil. Spencer sentait que tout ça n’allait pas être simple, mais lui qui se considérait comme faible, allait devoir se montrer fort pour être capable d’encaisser la soirée. Surtout si elles ne s’entendaient vraiment pas. Trouver des sujets de conversations.  « Tu sais ce que tu comptes faire après Poudlard Allison ? » demanda-t-il pour changer de sujets.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens  
Revenir en haut Aller en bas
 
Alli & Daphné - Les gâteaux ça doit forcément réunir les gens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le castrum et les châteaux de Lastours
» Daphnée Astrann [Danseuse]
» Attention les yeux : Daphné [ Stratège]
» ❝ You are not alone, together we stand ❞ Daphné & Edwin
» Daphné [à corriger]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Reste du monde :: Les habitations-
Sauter vers: