AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Lun 26 Fév - 23:43
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Le ministère était au mains des mangemorts depuis suffisamment longtemps pour que le seigneur des ténèbres ordonne à ses troupes de rester sur place pour parer toute éventuelle attaque. Pourtant cela faisait des jours qu'il était là et rien ne se passer. L'ordre du phénix ne contrattaqué pas. Malthael les traitants mentalement d'imbéciles et de peureux. Les jours passant la vigilance des mangemorts était retombé et il était moins nombreux à veiller sur le ministère de la magie. Le métier des époux Bulstrode leur avait permit de venir renforcer les troupes de mangemort. Néanmoins le couple s'était battu longuement avant de venir. Ariana était enceinte. Malthael avait donc refusé que sa femme prenne par au combat. Mais elle était encore plus têtu que lui et il avait peu de chance de la convaincre. Voldemort avait aussi fait comprendre que tout le membre devait participer à ce type de mission et Ariana ne pouvait l'éviter. Mais il avait espérait qu'elle lui dise non. Il savait que sa femme viendrait mais Malthael s'était battu pour la forme. Il lui tendit son masque de mangemort avec un lourd regard chargé de sens. Il espérait que personnes ne les reconnaitrait bien que certaines familles de sangs-purs étaient déjà au courant qu'un futur héritier ou héritière devait voir le jour dans la famille Bulstrode. Et les mangemortes enceintes cela ne courraient pas les rues. Le couple s'était donc rendu au ministère de la magie. Malthael avait au moins obtenu d'Ariana qu'elle se rende à un étage qui selon lui était peu propice au attaque. Lui était resté quelques étages au dessus ou les entrées étaient bien plus fréquente.

La journée se déroula normalement. Aucune attaque en vue et Malthael se rassurait de ramener encore une fois sa femme et son futur enfant à la maison en bonne santé. Malthael avait prit l'annonce de la grossesse d'Ariana plutôt bien. Ce disant qu'il était tant qu'il ai un digne successeur. En revanche il ne savait pas encore comment se débrouillé une fois l'enfant arrivé. Il était certain d'une chose il ne voulait pas agir de la même façon que son père mais son enfant devait recevoir une éducation dur pour pouvoir prétendre un jour prendre la responsabilité de la famille. Malthael n'avait clairement pas la fibre du paternel aimant mais au moins il ne serait pas violent et essayerait de transmettre ce qu'il estimait comme étant des bonnes valeurs à son enfant.
Mathael était plongés dans ses pensées si bien qu'il réagit quelques minutes trop tard. Les membres de l'ordre venaient de commencer un attaque surpris. L'homme eu à peine le temps de remettre son masque et de sortir sa baguette qu'il reçut un sort qu'il envoya contre un mur à l'autre bout de la pièce. Heureusement pour lui la personne qui avait lancé le sort du déconcentré et il put s'extirper de la zone d'emprise. C'était le chaos alors que quelques minutes auparavant il s'ennuyait à mourir le voila plongé dans un duel de baguette magique. Il évita tout juste un sort qui ne servit qu'à me faire enragé. Ses pensées étaient tournés vers sa femme et il espérait que celle-ci avait plus de chance que lui. La bataille dura quelques heures et Malthael se rendit rapidement compte que c'était peine perdu. Il ne fallait pas resté ici sous peine de se retrouver à Askaban dans demi-heure qui suivait. Malthael se prit un sort dans la mêlait et se retrouva le haut du corps attaché. C'est alors qu'il aperçut le patronus de sa femme. Un cobra royal rampa jusqu'à lui. Si Ariana avait envoyé son patronus c'est que quelque chose de graves c'était produit. Retrouvant de l'énergie à cause de la peur que venait de provoquer le patronus en lui il hurla et arracha les cordes. L'énergie qui le galvaniser était celle du désespoir. Il utilisa sa baguette pour éviter quelques sorts et rejoint les ascenseurs. Il avait au préalable essayait de transplaner mais bien sur c'était impossible.

Malthael finit par retrouver sa femme non loin d'un cadavre. Membre de l'ordre ou mangemort il s'en contrefichait. Ariana était à terre et elle était blessé. Presque inconsciente ? Malthael n'arrivait pas à le savoir. Il se précipita vers elle. Prenant soin de vérifier qu'il n'y avait plus personnes d'autres dans ce couloir. Sa femme avait surement réussi à se débarrasser de ses attaquants.*
- Je suis là...*Une haine indescriptible s’empara de Malthael mais il la poussa de côté. Il devait se concentrer sur Ariana et rien d'autre. Mathael se pencha à ses côtés essayant d'établir un rapide diagnostique. Elle était entrain de perdre l'enfant. C'était certain. Mais le pire dans tout ça c'est qu'elle faisait surement une hémorragie. Malthael prit sa décision. Il sauverait sa femme quoi qu'il en coûte. Même si la vie de son héritier devait se terminer là. Mathael sortit une petite sacoche de son avant bras avec fiole et en donna une à Ariana.* Boit s'il te plait. *Il la prit délicatement dans ses bras il devait trouver une sorti. Sortir de ce piège et rentrait chez eux. Essayant de caler sa tête contre son bras Malthael essayait de laisser ses sentiments de côté pour trouver une solution. Tout s'embrouillait mais il continua d'avancer à travers les couloirs essayant de rencontrer aucune personne. Finalement il fit face à un homme qui les regarda. Malthael ne pouvait pas porter sa femme et se défendre. Il eu le droit à de la pitié. Il maudit son nom mais profita de ce bref instant de pitié pour tenter de fuir du ministère. Le transplanage était contre indiqué dans son état mais il n'avait plus le temps. Il arriva au manoir en trombe. Sifflant ses elfes.*
Allait me cherchait mes outils dans la salle de torture vite ! Tout va bien se passer.*Il disait ses mots plus à lui qu'Ariana. Il n'était pas vraiment chirurgien mais il ne pouvait pas emmener sa femme à sainte mangouste il allait devoir agir seul.

l'opération fut difficile et Mathael oublia qu'il était le père de l'enfant qu'il retira prématurément du ventre de sa mère. Il ordonna à ses elfes de lui faire une tombe dans le caniveau de la famille. Il sorti de la chambre ou il avait opéré donnant quelques indications à ses elfes il se rendit dans la salle de bain la plus proche et vomit toute ses tripes. Il resta longtemps ici malade . Pour finalement rejoindre la chambre ou Ariana se reposé. Elle était réveillé et Malthael ne savait pas comment lui apprendre la nouvelle. Le fœtus n'était même pas encore enterré et Malthael était fatigué. Il prit la parole d'une voix hésitante.*
- j'ai...j'ai du retirer l'enfant Ariana. Je...Il était mort avant que j'intervienne.
*Malthael ne s'était pas encore approché de sa femme. Guettant sa réaction.*                      

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Mar 27 Fév - 0:59

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Tout semblait bien s’orchestrer pour la famille Buldstrode. Les mangemorts étaient au pouvoir, un héritier était en route et l’amour que partageait Ariana avec Malthael ne faisait que grandir de jour en jour. Tout semblait parfait, même si l’ordre continuerait à leur mettre du bâton dans les roue. Si Ariana n’avait pas participé à la prise du pouvoir, enceinte comme elle l’était, cela ne l’empêchait pas de continuer son travail au ministère et de participer aux actions du seigneur des ténèbres. Malthael aurait aimé qu’elle reste chez eux, pour protéger leur enfant, la menace d’une attaque étant présente partout, mais Ariana n’en avait fait qu’à sa tête. Elle avait refusé de rester sagement alors que son mari continuait à se battre. Malthael avait tenter plus d’une fois de lui faire entendre raison, mais elle était têtue et il la connaissait suffisamment bien pour savoir qu’il n’arriverait à rien lorsqu’elle avait décidé quelque chose. D’autant que même le seigneur des ténèbres voulait que tout le monde participe et elle ne voulait pas que son mari se mette en travers de son chemin. Lui tendant son masque, Ariana qui avait revêtu sa robe de sorcière était prêt à faire ce qu’il fallait, malgré le regard que Malthael lui lança. Elle savait qu’il n’était toujours pas d’accord, la jeune femme le comprenait dans son regard, mais elle irait. Tout comme lui, elle ne voulait pas qu’on la reconnaisse, même si une femme enceinte ne passerait pas inaperçu, surtout pas en sachant qu’il s’agissait de mangemorts. Beaucoup étaient au courant de la grossesse. On les reconnaitrait surement, mais elle espérait que sa robe noire cacherait ses rondeurs. Arrivés là-bas, ils se séparèrent, Ariana rejoignant un endroit où elle rencontrerait le moins de monde possible, lui partait plus haut dans les étages pour mieux accomplir leur mission. Ariana n’avait pas grand-chose à faire à ce moment précis, la journée était bien calme et à part quelques contractions douloureuses il n’y avait rien à signaler. Son enfant grandissait jour après jour en elle et même si l’angoisse d’être mère la saisissait parfois, c’était une bonne nouvelle. Malthael avait été ravis, d’une certaine manière, amenant un héritier dans leur famille, faisant prospérer le nom de Buldstrode.

Ariana ne savait pas si elle serait une bonne mère, mais jamais elle ne serait comme ses parents. Elle apprendrait à son enfant à être lui-même et qu’il grandisse avec de bonnes valeurs. Une nouvelle contraction. Peut-être était-ce une mauvaise idée en effet de venir, surtout enceinte car si on s’en prenait à elle alors qu’elle avait une contraction, jamais Ariana ne pourrait se défendre. Elle priait pour que personne ne vienne, que personne n’attaque, mais ce jour aurait été trop beau si tout c’était parfaitement passé. Sans qu’elle s’en aperçoive, un jet de magie arriva dans sa direction, la touchant de plein fouet. Ils étaient attaqués, de partout et les sortilèges fusaient dans tout les sens. Bien qu’enceinte, Ariana essayait de se défendre comme elle pouvait, attaquant si elle en avait l’occasion. Mais tout devenait difficile au fur et à mesure. Elle s’épuisait vite, beaucoup plus vite que lorsqu’elle n’était pas enceinte. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle se retrouve sans défense. Une nouvelle contraction la prit violemment et la mangemorte se tordit de douleur sur place, se faisant par la même occasion touchée de pleins fouets par un sort. Ariana se retrouva au sol, se tordant de douleur sur elle-même. Putain, la voilà dans de beaux draps. La personne qui l’avait attaqué était jeune et s’approcha de la mangemorte. Ariana ne voulait pas aller à Azkaban, elle ne voulait pas donner vie à un enfant là-bas, elle ne voulait pas. Et comme si la jeune personne comprenait, elle ne fit rien. Ariana se retrouva seule, souffrant le martyr, la douleur devenant insoutenable. Elle allait s’évanouir sans aucun doute. Dans un dernier souffle, elle prononça la formule pour faire apparaitre son patronus, un cobra royal, et l’envoyer à Malthael. Ariana avait besoin de lui, il saurait quoi faire pour la sortir de ce mauvais pas, il l’emmènerait loin. Elle ferma les yeux pendant quelques instants, sentant la douleur quitter son corps, pour finalement reprendre de plus belle. Perdue dans les débris de la bataille, une victime non loin d’elle, Ariana espérait que son mari arrive à la retrouver, lorsqu’elle entendit sa voix. Tentant de lui répondre, elle souffla dans un murmure. « Malthael …  » Ses yeux se fermaient petit à petit et elle résistait pour ne pas s’évanouir sur place. Il lui demanda de boire une potion et sans rechigner mais avec difficulté, Ariana la bu. Avant finalement de sombrer. Elle ne sentit pas son corps se soulever dans les bras de son mari, ni ne vit la personne qui eu pitié du couple, et ne perçut pas le transplanage qui eu lieu pour arriver jusqu’à leur domicile.

Ariana n’allait pas bien, clairement pas bien, mais dans sa torpeur, elle entendait la voix de son époux. Elle savait qu’il était là près d’elle, qu’il ferait son possible pour que rien n’arrive à leur enfant ou même à elle. Ariana tendit la main pour tenter de saisir celle de son époux, l’appelant dans un murmure presque inaudible. Pour une fois, elle savait qu’elle devait lâcher prise, qu’elle devait laisser Malthael faire ce qu’il devait faire, elle avait confiance. Et c’est dans cet état qu’Ariana s’évanouit à nouveau, ne sentant plus les douleurs dans son corps, ni même les gestes de son mari pour tenter de la sauver. La jeune femme s’était endormis, dans un sommeil qui dura longtemps, mais après tout ce qu’elle venait de subir, elle avait besoin de repos. Lorsqu’elle se réveilla, elle prit conscience d’être dans la chambre. Ariana avait du mal à se souvenir, ou peut-être qu’elle ne voulait pas, mais au moins elle se sentait bien dans les draps. Malthael entra à son tour, mais la nouvelle qu’il lui annonça ne ravis aucunement Ariana. Son enfant était mort, il n’était plus dans son corps. Pourquoi ? Pourquoi cela arrivait-il ? Ils avaient tant attendu de pouvoir avoir une progéniture que ce n’était pas du jeu. Le destin jouait avec eux. La mangemorte resta un instant figé dans le lit, avant que les larmes commencent à perler sur ses joues. Elle pleurait rarement, elle n’aimait pas ça, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Si elle savait qu’elle serait une mauvaise mère, perdre l’enfant qu’elle avait porté pendant des mois était un cauchemar pour elle. Malthael devait le savoir restant loin d’elle, s’attendant surement à ce qu’elle s’énerve, ce qu’elle ferait sans doute en temps voulu, quand elle aurait compris toute la situation. « Mort … il est mort …   » murmura-t-elle, plus pour elle que pour lui, comme pour assimiler la nouvelle. Ariana avait besoin de son mari, elle voulait savoir ce qui s’était passé pour en arriver là et … pourquoi. Elle lui fit signe de la rejoindre, s’asseyant par la même occasion, ramenant ses genoux près de son buste et posant sa tête dessus. Ariana essayait de contrôler ses larmes, mais sans avoir de hoquètements, elles continuaient de couler. D'un geste, elle les sécha, ne voulant pas se laisser emporter par l'émotion. « Qu’est-ce que … qu’est-ce qu’il s’est passé ?  » Elle voulait savoir, elle avait besoin de le savoir au plus profond de son être. Ariana voulait comprendre.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Mar 27 Fév - 18:07
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

« Qu’est-ce que … qu’est-ce qu’il s’est passé ?  »
Cette phrase heurta Malthael de plein fouet. Comment réussir à lui expliquer tout ce qu'il venait de se produire. Alors que lui même n'arrivait pas à se calmer cinq minutes auparavant. Le jeune homme avait du prendre sa tête dans ses mains en se répétant qu'il n'avait pas tué son fils. Comme possédé, il était resté ainsi plusieurs minutes à se répéter en boucle qu'il n'avait pas tué son enfant. Mais comment en être certain ? Toute les images s'enchaînait dans son esprit. Il commençait à perdre pied et à s'enfoncer dans la folie. Le peut être ne convenait pas son esprit. Ce n'était pas lui qui l'avait tué mais les membres de l'ordre qui avait attaqué le ministère. Tous, il devait tous mourir par sa main ! Il devait se reprendre. Pour Ariana il ne devait pas montrer cette faiblesse. Cette incertitude. Non c'était impossible il avait été certain de geste. Il avait tenté de sauvé les deux. C'est ce qu'il essayait de ce dire alors qu'il voyait ses elfes de maison retiré le corps de l'enfant sans vie. Tout ses efforts pour en arriver à une situation aussi tragique. Cela en était trop pour l'esprit déjà torturé de Malthael. Il avait abattu de sang froid un elfe. Laissant sa rage s'exprimer avant de rentrer dans la chambre ou Ariana était sensé se reposer. Cette situation l'avait complètement détruit et il avait autant besoin de sa femme qu'elle avait besoin de lui. Malthael ne s'était même pas changé. Ayant encore du sang sur lui même. Extérieurement l'homme ressemblait plus à un boucher qu'un mari transit de chagrin. Il reprit sa tête entre ses mains ne parvenant pas à répondre à Ariana correctement ou que par des brides de souvenirs.*

- Il y avait du sang de partout....Ton patronus est venu me cherché....Ont s'est fait attaqué par l'ordre du phénix plus nombreux et organisés que nous....Je veux pas finir à Akaban plutôt crever ! Je les hais tous ! Moi Malthael Bulstrode j'ai eu le droit à de la pitié ! *Malthael s'arrêta quelques instant pour exprimer toute sa rage en hurlant.* Je me vengerais ! je les tuerais tous un à un ! *Reprenant sa tête dans sa main l'homme pleuré de rage et de colère. Il revient à la raison quelque instant pour expliquer à sa femme le raisons de la mort de leur fils.* Tu avait une hémorragie et j'ai du transplaner. C'est peut être ça qui à fini d'achever notre enfant .... Je ne sais pas mais j'ai du le retirer de ton ventre ou sinon je vous perdez tout les deux.

*Malthael avait marché de long en large dans la chambre. Se rapprochant que maintenant de sa femme pour s'assoir à côté d'elle. Il tremblait de rage. Il n'avait pas put faire mieux que cela. Sa haine le dévorait tout entier. Il n'y avait qu'Ariana pour ramener son mari dans la réalité. Il avait l'impression d'avoir tout perdu en l'espace d'une journée. Fermant les yeux. Il avait besoin de se défouler et pourtant il resté sagement assis là à attendre qu'Ariana se rétablisse. Malthael trouverait les responsables de tout ce gâchis. Il les tiendrait en vie suffisamment longtemps pour le faire endurer milles souffrances. Se délectant d'avance de voir leur tête affichant une expression de peur à tout jamais. Les violences ressouderait ses problèmes comme elle l'avait toujours fait. Pourquoi devait-il tant souffrir. Ce soir dans la salle de torture Malthael massacrerait tout leur jouetsp, se fixant de nouveau objectif de vengeance. La personne qui allait prendre place dans la salle de torture allait souffrit plus qu'il n'en faut pour la vengeance personnel de Malthael.*

- Je me vengerais ! *Il n'avait plus que ce mot là à la bouche. N'essayant même plus de compatir au chagrin de sa femme. Tant qu'il resterait coincé dans sa folie il mettrait son plan à exécution quitte à mourir.*                            

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Mer 28 Fév - 0:26

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Perdre son enfant était un véritable crime et que cela soit dû à des membres de l’ordre était une chose encore pire. Si Ariana savait qu’elle avait une part de responsabilités dans tout ça en ayant décidé d’y aller enceinte, sa peine allait vite se transformer en rage contre ceux qui lui avait fait ça. Elle ne comprenait pas la situation, elle ne savait comment cela s’était passé et elle avait besoin de savoir. Ariana avait besoin de Malthael à ses côtés pour pouvoir lui dire toute l’histoire. Tout se dont elle se souvenait c’était l’attaque brève, le moment où elle avait fermé les yeux, être rentré chez elle et d’avoir vu le doux visage de Malthael. En y repensant, elle revoyait son regard inquiet, elle réentendait sa voix, mais le reste était flou.  Elle avait sombré dans un sommeil profond, allant si mal face à tout ça. Et finalement lorsqu’elle s’était réveillée, ses larmes avaient couler le long de ses joues en apprenant la nouvelle. Elle ne voulait pas se montrer faible, la tristesse n’était pas un sentiment qu’on partageait souvent chez les sang-purs, mais perdre son enfant l’attristait. Des mois qu’elle portait ce petit être dans son ventre, des mois entiers qu’elle s’y était habituée et d’un coup il n’y avait plus rien. Désemparé, Ariana ne savait pas comment réagir face à tout ça, peine et rage se mélangeant alors que son mari restait loin d’elle, évitant de s’approcher. Son époux était rempli de sang, sans doute celui d’Ariana mélangé à celui de l’enfant et cette vision n’était pas rassurante. Prenant sa tête dans ses mains, il lui expliqua ou du moins il tenta, elle sentait qu’il avait du mal à trouver ses mots.  Malthael rageait, faisant les cent pas le long de la chambre. Comme elle, il ne voulait pas aller à Azkaban et lorsqu’il lui dit qu’il avait eu le droit à de la pitié sans doute pour la sauver, Ariana ne lui parla pas du fait qu’elle en avait reçu. Le voyant continuer à faire les cent pas, toujours allongé, elle lui dit d’une voix calme mais forte : « Malthael, calme-toi ! » Mais c’était inutile, même la voix d’Ariana n’arriverait pas à le calmer. Alors elle l’observa et l’écouta donner la raison qui leur avait fait perdre l’enfant. Elle avait fait une hémorragie. L’enfant était peut-être mort lors du transplanage ou à cause du sang qui coulait à l’intérieur d’elle, qui pouvait vraiment savoir. Ariana aurait pu mourir aussi, avec l’enfant. Malthael lui avait sauver la vie au détriment de leur progéniture. Son mari se calma un peu et vint s’asseoir à côté de la jeune femme, toujours couvert de sang. Il tremblait. Ariana sécha ses larmes, puis finalement elle mit ses mains de chaque côté du visage de Malthael. Ses yeux étaient fermés, mais elle devait le rassurer, elle devait le calmer. « Tu as bien fait les choses, même si nous avons perdu l’enfant, oui … tu n’avais pas … pas le choix. Je ne voulais pas finir à Azkaban non plus et surtout pas mettre au monde en enfant là-bas ! » Ils étaient d’accord sur ce point en tout cas. Les yeux d’Ariana allaient commencer à montrer sa rage montante. Ce n’était pas la faute de Malthael il avait fait le nécessaire, mais le voir dans cet état la rendait folle, comme s’il lui transmettait l’énervement qu’il avait au fond de lui. En même temps c’était compréhensible, l’ordre était responsable de tout ça. Ils étaient les coupables et ils avaient osé leur enlever l’enfant qu’ils avaient mit du temps à procréer. Les Buldstrode couchait beaucoup ensemble, mais jamais Ariana n’était tombé enceinte jusqu’à aujourd’hui. « Comment ont-ils pu … comment ont-ils osés s’en prendre à nous ? » Malthael parle de vengeance, n’ayant plus que ce mot à la bouche et Ariana était d’accord. Si son chagrin faisait serrer encore son cœur, la rage prenait une grande place. « Nous nous vengerons, ne t’en fais pas, nous y arriverons peu importe la façon, je ne laisserais pas ce crime impunis. Je t’en fais la promesse. » Elle espérait réussir à le calmer, en lui montrant qu’elle aussi voulait se venger, mais surtout lui dire que pour le moment elle avait besoin de lui et de sa pleine conscience.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Mer 28 Fév - 22:16
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Impossible de calmer Malthael pour Ariana. Il avait tellement perdu ce soir. Il avait perdu l'horizon qu'il s'était fixé. Il faudrait beaucoup de temps au jeune homme pour passer au dessus de cette épreuve. Étrange que Malthael vive aussi mal la perte de son fils. Lui qui pensait ne pas l'aimer. Juste en avoir la nécessité pour assurer son nom de famille dans le temps. La génération suivante reprenant le flambeaux. Et puis il s'était fixé l'objectif d'être un meilleur père que le sien mais la vie en avait décidé autrement et jamais il ne pourrait accomplir ce qu'il avait prévu. Autant de tristesse de frustration et d'effort pour mener à rien le rendait complètement fou. Heureusement une certaine parti de sa conscience l'avait mené vers la seule personne capable de la calmer et de le rassurer. C'était cette petite parti de lui qui avait reprit le contrôle pour le forcer à s'installer prêt d'Ariana. Elle seule savait comment ramener son mari à la raison.

Il avait du sacrifier son fils pour sa femme et c'était tellement difficile. Il avait tellement mal et le seul moyen de protection que Malthael avait s'était de se laisser envahir par sa folie. Laissait son esprit se torde et retorde au grès de sa folie. Malthael avait envie de hurler et pourtant il pleuré. Il déraillé complètement et plus rien n'était cordonné dans sa tête. Il n'avait jamais pleuré ainsi. Revoyant ce corps si frêle qu'il avait du retirer du ventre de sa mère. Rien que d'y penser il avait de nouveau envie de vomir. Il réprima un haut le cœur. Il garda les yeux fermé en écoutant Ariana. Elle avait posé ses mains sur son vissage ce qui le calma déjà quelque peu. Il les rouvrit cherchant à se justifier.*
- Je ne pouvais pas te perdre...Je ne l'aurais pas supporter....
*Alors que là il pouvait s'emparer de cette vengeance, s'en servir pour devenir plus fort. Plongeant son regard dans celui d'Ariana il comprit à cette instant qu'elle nourrissait les mêmes envies que lui. La détermination de leur regards alimentés par une vengeance commune. Malthael attrapa la main de sa femme et la serra contre sa poitrine. Unissant leur vengeance dans ce geste. Malthael revenait peu à peu à lui se rendant malheureusement mon compte qu'il devait encore réglé une dernière chose.

Cette dernière chose allait finir d'enfoncer le couteau plus profondément dans la plaie. Mais cela devait être fait. Rien que pars respect envers leur fils.*
Je...Il faut trouver lui trouver un prénom. J'ai demandé à nos elfes de préparer une tombe dans le caniveau de notre famille. Premier né de notre famille Bulstrode il doit avoir un prénom. *Malthael hésita à proposer la suite à Ariana mais elle avait le droit de le voir autant que lui.* Tu veut le voir ?
*Le corps s'en vie de l'enfant avait été enveloppé dans un drap blanc. Premier né de sa famille est mort. L'esprit de Malthael était de nouveau fébrile alors il serra la main d'Ariana un peu plus fort. Restant accroché à elle comme à la dure réalité. Elle avait besoin de lui, ce n'était pas le moment de flancher.*                    

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Jeu 1 Mar - 0:52

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Désemparé, Ariana ne savait pas si elle devait hurler ou si elle devait pleurer. A l’annonce de la nouvelle c’était les larmes qui avaient pris le dessus sur la rage qui commençait à bouillonner en elle petit à petit. Voir son mari dans cet état ne l’aidait pas. Elle avait besoin de lui, comme il avait besoin d’elle pour la calmer. Mais tout deux étaient encore en train de sombrer dans cette folie qui les liait. Ariana ne savait pas ce qu’elle devait faire. Ariana sentait tout son être commencer à la faire souffrir et elle ne savait pas si c’était dû à l’opération qu’elle avait subie ou le fait qu’elle ait perdu l’enfant qu’elle ne sentait plus en elle. Peut-être était-ce simplement son imagination également. La jeune femme posa sa main sur son ventre, ne sentant plus rien, aucun mouvement, aucun battement, simple le souffle lent de sa respiration qui faisait écho. Il n’était plus là, il ne vivait plus, il était … mort. Tout simplement, comme la brise en hiver se levait, mais s’éteignait aussi rapidement qu’elle était venue. Une lueur était née dans la vie des Buldstrode, mais elle était morte aujourd’hui. Est-ce que tout ça allait détruire le couple qu’il formait ? Ariana savait que la réponse à cette question était un simple non. Elle avait besoin de Malthael et quand elle l’écoutait, sentant le frisson de sa voix dans ses oreilles, parler de ce qu’il avait dû faire pour la sauver, une nouvelle question prenait place dans l’esprit d’Ariana. Beaucoup trop de choses explosait à l’intérieur d’elle, mais elle se demandait si cela n’aurait pas été mieux qu’il sauve l’enfant au lieu d’elle. Une personne égoïste aurait dit que c’était mieux que la femme soit saine et sauve, mais la question pouvait subsister quand même. D’un autre côté, Ariana connaissait Malthael et il savait que si sa rage était tournée vers l’ordre aujourd’hui, si leur fils avait été sauver, la haine aurait pu se retourner contre leur progéniture. Ariana ne voulait pas, elle voulait que son enfant grandisse en sachant qu’il avait été désiré. Alors c’était peut-être mieux ainsi. Elle remarqua alors, assit non loin d’elle, que Malthael pleurait. Rage ou peine, les deux devaient sans doute se mélanger. Ariana tenta de le rassurer comme elle pouvait, posant ses mains sur son visage, créant le contact avec lui pour tenter d’apaiser l’esprit tourmenter de son mari. Malthael lui répondit qu’il n’avait pas envie de perdre sa femme. Ses mots semblaient sonner comme s’il cherchait à justifier son acte, mais Ariana savait, elle ne savait que trop bien. « Je sais. Tu n’es pas responsable de tout ça, je pourrais t’en vouloir de m’avoir choisi au lieu de lui, mais je comprends ta rage, ta haine et ta culpabilité. » Elle fit une petite pause, tandis qu’il ouvrait les yeux pour voir que ce qu’il ressentait était partagé par la jeune femme. Ils allaient se venger c’était certain et leur vengeance serait sans doute la plus belle qu’ils avaient pu mettre en place auparavant. Malthael saisit la main de la jeune femme et la posa contre sa poitrine. Ariana se laissa faire. Elle sentait la force dans sa poigne. Et elle continuait à plonger les yeux dans les siens. Il arrivait à se calmer, mais il lui demanda une chose qui paraissait insensé pour la jeune femme. Donner un nom à son fils. Elle n’y avait jamais réfléchi, ne sachant pas à l’époque que si c’était un garçon ou une fille. Mais c’était sans doute une question de respect envers leur enfant, pour l’enterrer dignement et mettre un nom sur la pierre tombale.  Premier né, sans avoir pu ouvrir les yeux. Ariana sentit son cœur se serrer en y pensant encore une fois. « Nathaniel … j’aime beaucoup ce prénom. » Il finit de l’achever lorsqu’il lui demanda si elle voulait le voir. Ariana n’y avait pas pensé, c’était une question qu’on posait habituellement à une mère qui venait d’accoucher, non pas qui venait de perdre l’enfant. La jeune femme sentit la main de Malthael se serrer contre la sienne. C’était aussi difficile pour lui que pour elle. Il avait besoin d’Ariana, il fallait qu’elle se montre forte. Elle marqua une longue pose avant de lui répondre.   « Oui, j’aimerais le voir. » Toujours sous les draps, Ariana attendit que son mari lui montre le corps sans vie de son fils. Cela allait être une épreuve, mais elle devait le faire.  

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Jeu 1 Mar - 17:57
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Malthael avait prit sa décision de sauver Ariana plutôt que leur enfant bien avant qu'il l'opère bien avant qu'il se rende compte qu'il devait faire ce choix si difficile. Dans une autre vie avec une autre femme peut être aurait-il sauver l'enfant. Assurant par ce biais son héritage mais après tant d'années passés au côté d'Ariana comment aurait-il pu prendre cette décision ? La mort d'Ariana aurait été aussi la sienne. La parti saine de Malthael serait morte avec elle, laissant la folie s'emparer de tout. Le jeune homme savait parfaitement qu'il n'aurait pas supporter de voir les traits d'Ariana dans son fils alors qu'elle n'était plus là. Il l'aurait haïe. Détester de le voir à la place de sa femme. Non c'était mieux ainsi. Il avait fait le choix égoïste mais qui leur sauvé la vie à tous les deux. Il devait oublier son fils. Oublier cette journée et allait de l'avant même si c'était difficile. Il enterrait ce chagrin avec la torture. Tuant ceux qui lui avait infligé pareil choix. Mais en attendant il se devait d'être fort. De garder au fond de lui toute cette colère pour mieux la réutiliser plus tard.

Malthael venait tout juste de demander à Ariana de choisir un prénom. Lui il en était incapable. Néanmoins il ne pouvait se résoudre à enterrer son premier fils sans prénom comme si c'était le fils d'une pute. Il restait un Bulstrode et il avait le droit à l'honneur de reposé dans leur caniveau. Il voyait bien que c'était difficile pour Ariana de choisir un prénom. Prénom qu'elle ne verrait jamais grandir. Un prénom maudit qui n'apportait que de la tristesse au couple. Mais ils savaient l'un comme l'autre qu'ils se devaient de passer par là. Malthael ne dit aucun mot. Acceptant silencieusement le prénom de Nathaniel. Ne faisant qu'un simple signe de tête montrant qu'il était d'accord. Enfin quand Ariana ne demanda à voir son fils, Malthael effectua une légère pression au niveau de sa main avant de se lever. Montrant qu'ils affronteraient cette épreuve à deux. Il quitta la chambre. Il aurait très bien pu appeler l'un de ses elfes pour qu'il ramène le corps de l'enfant. Mais un parti de lui refuser que les elfes poses leurs mains sur Nathaniel comme si le fait qu'il est un prénom le rendait plus important. Malthael se dirigea donc dans la chambre qui été prévu pour lui. L'enfant avait été déposé dans son berceau comme si il dormait. Malthael prit sur lui. S'arrêtant quelques minutes à l'entré de la chambre. Le corps de l'enfant avait été recouvert d'un drap blanc. Le jeune homme se pencha vers ce qui aurait du être son fils et attrapa le corps. Il tremblait des lèvres tellement s'était difficile pour lui. Il écarté toute pensées de sa tête et se dirigea vers la chambre ou se reposé Ariana. Rentrant avec le corps de l'enfant il s'assit au bord du lit regardant profondément Ariana pour lui montrer son soutien. Lui tendant l'enfant mort né. Malthael resta prêt d'elle. Essayant de la réconforter du mieux qu'il le pouvait. Malthael n'avait vu qu'une seul fois son fils. Quand il l'avait retiré de la ventre de sa mère il était tellement concentré à tenté de sauver cette dernière qu'il n'avait pas fait attention à lui. Mais maintenant qu'il était dans les bras de sa mère et qu'il pouvait observer son visage il remarqua peut être ce qui aurait put être l'un de ses traits. Cette enfant de grandirait jamais. Il se le répétait en boucle dans son esprit pour ne pas souffrir d'avantage.

La guerre avait commit des horreurs des deux côtés. L'enfant des Bulstrodes étaient innocent. Et pourtant quelqu'un n'avait pas hésité à jeter un sort sur la mère. Malthael se demandait si il l'aurait fait lui aussi. Si il s'était retrouvé contre une femme enceinte l'aurait-il tué. Sous le coup de la tristesse il pouvait avoir des états d'âme et ce dire que non il ne l'aurait pas tué. Et pourtant si. Il l'aurait tué avec l'enfant qu'elle portait. Aussi violent que cela puisse paraître c'était la guerre et ce qui arrivait au Bulstrode aurait très bien pu se passer dans le camps adverse. Pourtant la tragédie les touchaient eux. Aucune pitié c'était le mot d'ordre.*    

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Ven 2 Mar - 16:48

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Ariana ignorait si dans ses mots, elle ne donnait pas encore plus l’impression à Malthael de culpabiliser. D’un côté même si elle comprenait son choix, il n’était pas entièrement responsable de ça et n’étant pas là pour voir toute la scène, la jeune femme ignorait si l’enfant aurait pu être sauver. Elle aurait aimé pouvoir voir son fils grandir et s’épanouir, même né prématurément. Ariana l’aurait aimé sans aucun doute, même si dans la société elle aurait surement agit comme les autres parents le faisaient avec leur enfants, mais jamais elle n’aurait été violente envers son propre sang. Comme elle avait cessé de l’être envers son époux depuis la première fois qu’ils avaient couché ensemble. Non sa colère devait être destiner à d’autres personnes et plus elle y pensait, plus Ariana sentait que sa rage montait au fond d’elle. Ce n’était pas la faute de Malthael au fond d’elle se demandait s’il n’aurait pas pu sauver les deux. Et elle luttait intérieurement pour que cette voix se taise, en se disant que sur le moment, il avait préféré la sauver elle, au lieu de sauver un enfant qu’il aurait haït en voyant qu’il pourrait ressembler à sa mère. Elle comprenait et plus elle lisait dans ses yeux ce qu’il ressentait, plus la petite voix se calmait. Mais cette voix cherchait un coupable qu’elle n’avait pas. Tout ce qui s’était passé était flou dans son esprit. Ariana ne se souvenait pas du visage de son agresseur et si sa rage était dirigée vers la personne qui l’avait agressé, tout en la laissant vivre parce qu’elle était enceinte, la culpabilité que la jeune femme ressentait contre elle-même restait. Si elle avait pu savoir que son enfant mourrait parce qu’elle n’avait pas écouter son mari qui lui avait demandé de rester sagement à la maison à l’attendre, leur fils seraient toujours dans son ventre. Alors elle était aussi responsable de Malthael. L’enfant aurait pu avoir le beau prénom de Nathaniel, un prénom de roi. Ariana aurait aimé donnés ce prénom à son fils, mais elle pouvait sans forcément le voir grandir pour autant. Car il allait devoir l’enterrer et au fond d’elle, la jeune femme savait que ce serait très difficile. Elle ne l’avait pas connu, elle l’avait simplement porté, perdu lamentablement comme une mère incapable de pouvoir protéger son propre sang. Malthael qui lui avait demandé de choisir semblait plus raisonnable sur la question de l’enterrement prêt à écrire le nom de leur enfant sur une pierre tombale. Tandis qu’il allait chercher le cadavre de leur fils, Ariana ne put s’empêcher de pousser un cri de colère. C’était un cri qui venait de toute son âme qu’elle avait besoin de lâcher et la violence fut tel que la jeune femme frappa du poing contre le mur en criant. La tristesse, la rage, la colère, la culpabilité, tout se mélangeait en elle pour donner un sentiment d’impuissance face à tout ça. Elle avait envie de frapper, de tuer la personne en cause de tout ça, de lui faire subir les pires tortures et si elle n’avait pas été aussi faible, sans doute qu’Ariana se serait levé pour reprendre ses mauvaises habitudes. Casses des choses quand on ne pouvait pas atteindre notre cible. Ses yeux verts étaient remplis de colère et elle dû prendre quelques minutes avant de reprendre ses esprits, tentant de respirer lentement pour être prête à voir l’enfant qu’elle avait perdu. Quand Malthael revint, il tenait l’enfant dans ses bras et Ariana se demanda si c’était une si bonne idée que ça de le voir, mais elle ne se déroba pas, prenant l’enfant mort-né dans ses bras et regardant son visage. « Il aurait été beau, fort et vaillant …  » Elle passait d’une émotion à l’autre, la rage laissant place à la tristesse qui serra son cœur, amenant par la même occasion quelques larmes qui coulèrent le long de ses joues. Elle oscillait entre les deux sentiments, mais se rassura en sentant la présence de Malthael près d’elle. Il était là, il était là pour elle et ensemble ils allaient surmonter tout ça. Elle observa l’enfant, se disant qu’il aurait été un parfait mélange entre les deux époux, mais que ça ne serait plus jamais le cas. Le tenant fermement dans ses bras, comme si elle se rattachait à lui dans l’espoir peut-être qu’il revienne à la vie, Ariana s’exprima avec rage : « Je vais les tuer ! Sur ma vie je te jure que je vais faire un carnage ! » Ho oui elle allait retrouver les membre de l’ordre, tous même ceux qui n’avaient rien à voir avec ça, et elle allait les tuer. Ils allaient savoir ce que cela faisait d’avoir tué l’enfant d’Ariana et Malthael Buldstrode. Ils allaient souffert, comme elle souffrait en ce moment-même.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Jeu 8 Mar - 23:18
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Malthael avait tellement mal. Il souffrait tellement et jamais il n'aurait pu croire qu'il ressentirait un jour tant de tristesse. Lui qui pensait avoir une cœur de pierre à toute épreuve. Aujourd'hui il se sentait complètement impuissant. Impossible pour lui d'arranger, de réparer, de fixer de pourvoir simplement croire que demande cela irait mieux. Non la vie de son fils avait été aussi bref qu'une respiration. L'avait-il tué ? Avait-il porté son fils vivant rien qu'un instant ? Pour son bien Malthael se répétait qu'il était mort avant qu'il n'opère Ariana. Qui c'était sa destiné, qu'il n'aurait rien pu faire pour changer cette tragédie. C'était sûrement écrit que le premier fils des Bulstrode serait mort dans le ventre de sa mère. Et pourtant l'esprit de Malthael ne pouvait se résoudre à le laisser tranquille. Le torturant avec cette question. Il savait ce qu'il devait faire. Prendre sur lui, garder toute cette souffrance pour la réutiliser plus tard et pourtant maintenant qu'il observer sa femme prendre leur fils dans ses bras. Il n'arrivait tout simplement pas à se détacher. Il continuait de fixer l'enfant. Comme si le regarder avec une tel intensité allait le faire revenir à la vie. Ce qui désola encore plus le mangemort c'est que son fils était victime du choix de ses parents d'être des mangemorts. Si ils jamais ils n'aurait prit part au combat tout ceci ne serait pas arrivé. Mais avec des si on referait le monde. Malthael se sentait-il coupable ? Dans une certaine mesure oui mais de l'autre il avait besoin de se venger rien que pour tourner la page et faire son deuil du fils qu'il n'aura jamais.

Le jeune homme essaya de pas se montrer faible. De rester froid et distant comme il en avait tant l'habitude mais avec Ariana ses émotions n'était jamais maîtrisé. Il laissa donc le chagrin l'emporter quelques secondes. Versant cette fois non des larmes de rage mais bien de tristesse. Malthael ne répondit que d'un hochement de tête à l'appel de vengeance que lancé Ariana. Il ne supportait plus de voir l'enfant et d'une voix peut être trop dur il reprit la parole.*
-Donne le moi...Laisse le partir Ariana.
*Malthael se devait d'être autoritaire. Ariana ne devait pas s'attacher à lui. Ils se devaient de lui dire adieux une bonne foi pour toute. Une fois qu'il eu récupérer il le regarda avant de s'adresse à lui pour la toute première fois et la dernière.*
- Je suis désolé.
*Malthael remit le drap au dessus de la tête de l'enfant et précisa à Ariana qu'il devait l’enterrer maintenant. Il resta à ses cotés le temps qu'il fallu pour que sa femme se prépare et le suive. Malthael prit la direction du mausolée ou la tombe était déjà prête. Arrivant devant la tombe il déposa l'enfant dans un cercueil minuscule mais avec toute les finitions qui honorait un membre de la famille Bulstrode. Le mangemort enleva sa chevalière avec ses initial dessus et la déposa sur le corps de l'enfant. C'était le minimum qu'il pouvait faire et à vrai dire il ne savait pas quoi faire de plus que ce geste. Il sorti sa baguette et inscrivit sur la pierre tombale  
Nathaniel Bulstrode.    

Il retourna au près de sa femme. l’amenant prêt de lui. Il avait besoin de la sentir au moins elle vivante. Il n'avait pas complètement échoué ce soir.*
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Mer 14 Mar - 16:38

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
La perte de son enfant avait réveiller en Ariana bien plus de choses qu’elle ne l’aurait voulu. Cette joie qu’elle avait ressentie quand elle avait appris être enceinte avait tout simplement disparu en un claquement de doigt. Le bonheur avait laissé place à la tristesse, à la rage, l’énervement et Ariana cherchait dans son cœur un coupable. Elle avait besoin, elle ne voulait pas pouvoir vivre en ne sachant pas qui avait osé tué son propre enfant. Etait-ce elle qui l’avait fait inconsciemment par une folle envie de combattre pour ses idéaux ? Etait-ce Malthael qui avait fait un choix pour pouvoir sauver l’un ou l’autre ? Ou était-ce cette personne qui l’avait attaqué et qui faisait parti de l’ordre du phoénix ? Qui pouvait vraiment savoir, qui pouvait lui donner une réponse et expliquer à Ariana envers qui elle devait tourner sa rage, sa colère, son envie soudaine de meurtre. Il n’y avait pas de justice, il n’y avait pas d’être supérieur qui dirigeait leur vie, il n’y avait que des choix que les hommes faisaient et qui impactaient leur vie à jamais. Voilà comment était faite la vie. Ce n’était pas quelqu’un qui leur disait s’il méritait tel ou tel bonheur, l’homme n’était qu’un corps avec une âme, une pensée qui lui faisait faire de nombreuses choses. Parfois mauvaise, parfois bonne, mais au final ce qui leur arrivaient ne pouvait être que de leur faute. Ariana ne voulait pas croire ça car elle pensait mériter son enfant. Elle l’avait attendu, ayant des difficultés à en procréer un, pour finalement le perdre alors que d’autres moins méritant qu’elle en avait eu. Ariana aimait son mari, elle aurait sans doute aimé son fils également et pourtant on lui avait dit ‘non, tu ne pourras jamais avoir une progéniture’. Tout ce qu’elle pensait animait sa rage et en voyant son fils mort dans ses bras, Ariana se demanda si simplement voir son enfant ne pourrait pas suffire au bonheur de sa vie. Après tout même mort, il restait son fils, il restait mignon, beau et si elle ne le voyait pas grandi était-ce si important que ça. Elle continuait à le fixer, observant ce bébé mort dans ses bras comme s’il avait été vivant. Lorsqu’elle hurla qu’elle se vengerait, Ariana se tourna vers son mari pour voir que les larmes avaient envahis les yeux de Malthael. Ils passaient par tant d’émotion à ce moment-là, tant de chose et cela ne venait pas dans un ordre précis. Il lui demanda de lui redonner le corps de l’enfant mort et un instant, Ariana hésita. C’était son fils, elle ne voulait pas le laisser partir. Une voix dans sa tête lui disait de garder l’enfant serrer contre elle aussi longtemps qu’elle le pourrait, de ne pas donner le corps à son mari. Ariana aurait sans doute devenir une vieille folle qui penserait son enfant vivant même s’il était mort, mais le regard de Malthael l’en dissuada et presque à contre cœur elle lui donna l’enfant. LA jeune femme entendit les excuses de son époux, sans savoir pour quelle raison précise il s’excusait, mais repensant à ce qui lui avait traverser l’esprit, Ariana détourna son regard de celui de Malthael. Elle se leva pour s’habiller et descendre dans le mausolée de la famille Buldstrode, revêtant une robe noire et sombre recouvrant presque la totalité de son corps, puis finalement suivit son époux. Elle resta fixe loin de la tombe lorsque Malthael s’occupa de l’enterrement, croisant les bras sur sa poitrine, triste et perdu. Tandis qu’il écrivait sur la tombe le prénom de leur enfant, déposant par la même occasion sa chevalière dessus, Ariana retrouva l’usage de la parole. « J’aurais été une mère ignoble. Mais je l’aurais aimé. Comment le monstre qui me sert de sœur a-t-elle pu donner vie à trois enfants alors qu’on ne m’autorise même pas en avoir un. » Sa voix trahissait sa tristesse, mais également sa haine envers cette sœur indigne de ses enfants qui pourtant en avait eu le droit. Jillian avait été immonde envers les jumeaux et Ariana qui faisait tout pour être une bonne tante pour eux, ne pouvait même pas procréer sans que cela soit désastreux. Malthael se rapprocha d’elle et Ariana le prit dans ses bras, le serrant fort contre elle et sentant son cœur battre contre sa poitrine. Un instant de silence avant qu’elle demande coller contre le torse de son époux. « Est-ce notre faute Malthael ? A cause de nos choix, de notre façon de vivre ? Nous culpabilisons, même si nous savons que ce n’est pas nous qui l’avons tué, mais est-ce que d’une certaine manière ce n’est pas le cas ? » Au fond d’elle si les Buldstrode n’avaient pas été des mangemorts cela ne serait pas arriver et Ariana savait que son époux avait dû avoir la même pensée.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Jeu 15 Mar - 19:42
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Malthael avait été habitué la première parti de sa vie à l'injustice. L'injustice d'être faible face à son père, l'injustice de voir sa mère se faire battre jour après jours ou était la justice dans un monde aussi cruel et de quel côté se trouvait elle ? Non rien n'était juste et sûrement pas la mort de son fils et pourtant elle était bien réel. Le mangemort se rendait bien compte qu'Ariana avait besoin d'un coupable comme lui aussi. Car il voulait tourné la page et ne pas laisser son fils partir sans qu'il soit vengé. Comment supporter cette perte. En rien il n'avait été préparer à cela et même si il pensait sincèrement ne pas trop s'attacher à son enfant cela avait été le cas. Il avait eu le droit de se sentir fier. Fier d'avoir enfin un enfant d'avoir quelqu'un à qui légué se qu'il avait accomplit, un mélange parfait d'Ariana et de lui. Mais cette fierté ne laissait place qu'à l'amertume et la tristesse. Tout c'était passé tellement vite et Malthael ne pouvait prendre conscience que maintenant de la brutalité de l'acte. Il n'était pas choqué loin de là. N'avait-il pas lui même tué des femmes enceintes pour le bien de certaines missions ? Il l'avait fait sans aucun remord alors aujourd'hui payé t-il le fruit de ses actes. Avait-il déclenché tout ça ? Que de sombres pensées qui se bousculer dans sa tête mais aucune n'arrivait à comblé le vie qu'il ressentait. Même le désir de vengeance si fort qu'il avait eu n'était maintenant qu'ensevelie sous les regrets et la tristesse. Malthael ne resterait pas ainsi bien longtemps. Cela faisait-il de lui un monstre ? Sûrement c'est ce qu'il était il le savait et cela ne l'avait jamais dérangé avant aujourd'hui. Pourquoi cette remise en cause ? Pourquoi ce posait-il ce genre de question ? Après tout ce n'était qu'une progéniture et il pourrait en refaire d'autre ? Mais visiblement son esprit et son cœur n'étaient visiblement pas complètement noirs. Le père qu'il aurait pu être s'imposait dans sa tête et il n'arrivait pas à s'en défaire. Devait-il vivre toute sa vie avec se vide béant ? Pourquoi était-il aussi triste alors que des morts dans sa vie il en avait vu beaucoup trop ? Il n'avait même pas daigné se rendre à l'enterrement de sa mère et la devant la tombe de son fils il était faible. Et les faibles était éliminés. Il détestait cela en cette instant même il se détestait. Il aurait du protégeait son fils d'une meilleur façon. Le coupable c'était lui ? Ariana ? ou la personne qui avait envoyé un sort ? Ou peut être tout le monde était coupable et de toute façon le couple Bulstrode en portait déjà le fardeau.

Malthael comprenait aisément les pensées d'Ariana et la jalousie qu'elle éprouvait contre sa sœur. Trois enfants et leur mère avait tenté de les tuer. Rien qu'à cette idée le mangemort ne pouvait que trouver le monde injuste. Eux ils n'avaient rien demander de plus que de pouvoir avoir un enfant. Certes ils n'auraient sûrement pas été les parents les plus exemplaires mais il ne pouvait être que d'accord avec sa femme. Jamais Malthael n'aurait tenté de nuire à la vie de son fils. Quand Ariana se rapprocha automatiquement il caressa son dos. S'aidant de se simple geste pour ce calmer et tenter de répondre à ses questions.*
- ça doit être sa l'enfer. L'absence éternelle. *Que pouvait-il répondre à ça.*Je ne peux pas prétendre ne pas avoir tué notre fils comme toi ou l'homme qui ta tiré dessus ou tout simplement le fait d'être mangemort nous à précipiter vers ce destin funeste. *Toute cette discussion commençait à l'énervé et les remords qui venaient avec le l'aidait pas vraiment à se calmer.* C'est notre faute et on vivra avec c'est tout ! *dit-il d'un ton sec avant de se détaché d'Ariana et de commencer à sortir du mausolée mais juste avant de sortit il se tourna vers sa femme et d'une voix froide il lui dit : *

- Bienvenue en enfer Ariana Bulstrode.

*C'était la première fois que Malthael fuyait ainsi Ariana. Ce n'était plus arrivé depuis qu'ils s'étaient uni l'un à l'autre. Et le jeune homme penserait que jamais cela n'arriverait entre eux. Est ce que c'était le début d'un faussé entre eux ? Cette mort allait-il rendre Malthael tellement fou furieux de rage que même Ariana ne pourrait pas le calmer ? Aucune idée et pour l'instant le mangemort se dirigea vers la cave. Quelques instants plus tard des cries inhumains s’échappèrent de la cave mais était-il les siens ?*

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Ven 16 Mar - 1:06

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
La tristesse avait envahis Ariana mais elle restait elle-même. On lui avait appris à ne pas montrer ses émotions en public et même si elle s’en fichait de son éducation la trouvait stricte, inutile et stupide, aujourd’hui elle aurait sans doute dû se calmer face à tout ça. D’un autre côté sa situation était compréhensible, Ariana ayant ressenti tellement de joie à l’annonce de sa grossesse alors qu’elle n’avait jamais procréer auparavant. Elle allait enfin pouvoir donner à son mari un enfant, un petit être qui ferait perdurer leur sang, leur nom et qu’ils pourraient aimés ensemble comme une belle famille de sang-pur. Et aujourd’hui tout c’était effondré. Alors qui était le coupable ? Est-ce qu’à nouveau elle pourrait donner un enfant à Malthael comme ils en avaient toujours rêver. Dans les familles de leur rang, la femme était censée donné une progéniture, en fait elle n’était censée être bonne qu’à ça et même si son mari la voyait différemment, étant tous les deux unis dans leur folie, Ariana avait toute fois ce rôle à jouer. Et elle aurait pu s’offusquer de devenir grosses, moche en mettant un enfant au monde. Elle aurait sans doute pu refuser, le faisant comprendre à Malthael, mais elle aussi avait voulut son enfant. Ariana aurait aimé que ce petit garçon ressemble à son époux, qu’il ait ses traits de caractères, ses yeux couleurs noisette qu’elle adorait tant et elle aurait voulu voir son enfant courir, aller à Poudlard. Mais plus rien. Rien n’allait se passer comme elle l’avait rêvé en tant que femme, en tant que mère. Tout était fini et aurait-elle un jour la capacité de s’attacher à un petit être et de l’aimer à nouveau ? Ariana n’avait pas souvent été à un enterrement, mais elle allait devoir faire un effort pour son mari et pour son fils mort-né. Elle n’arrivait toujours pas à croire que son enfant n’avait jamais vu le jour, qu’il n’avait jamais ouvert les yeux pour voir la beauté qui l’entourait. Alors forcément cette sensation d’impuissance et de tristesse restait présente dans son cœur, même en voyant la pierre tombale sur lequel était inscrit le prénom qu’elle avait donné à son enfant. Nathaniel. Peut-être qu’elle n’aurait pas dû l’appeler ainsi, Ariana n’aurait pas dû choisir un prénom, comme ça l’enfant serait resté éternellement anonyme et elle aurait simplement pu brûler le cadavre de sa propre chair et ne plus en parler. Mais ce serait cruel, n'est-ce pas ? Pour lui, pour cet enfant qu’elle avait porté des mois entiers, pour ce corps détruit qu’elle possédait à présent, mais qui pourrait ans doute être réparé. Elle ne devait pas l’oublier pour ce qu’il avait amener en elle, un bonheur si grand qu’Ariana ne ressentait qu’en la présence de son époux.  Une pierre tombale, un prénom, une chevalière et une envie inconditionnelle de chercher un coupable dans les bras de Malthael. Ho oui dans son esprit lui en vouloir était totalement possible, mai elle savait aussi qu’elle avait une part de responsabilité là-dessus. Comme leur choix de vie, cette idée de montrer leur pureté du sang pour le seigneur des ténèbres. Alors peut-être était-ce la faute de leur maitre ? Ou de l’ordre ? Elle avait besoin de savoir, mais au fond d’elle Ariana se sentait d’autant plus coupable d’avoir abandonner son enfant à une mort parce qu’elle avait été idiote de vouloir se battre. Coller contre son époux, elle écouta sa réponse. L’enfer, ils y avaient sombré depuis des années déjà et elle connaissait trop bien les vices de ce côté pour savoir que malgré le mal qu’ils avaient fait, Satan aurait pu leur permettre de créer un enfant. Malthael n’avait pas de réponse, mais savait que dans les mots de sa femme, il y avait du vrai. Contre lui, elle sentait son corps montrer son agacement, comme s’il n’avait pas envie d’avoir cette discussion. Et la phrase qu’il prononça, fit tiquer Ariana. Sec, sans appel et jamais il n’avait employé un tel ton en sa présence. Alors qu’il fuyait son épouse, il lui balança d’une voix froide qu’ils étaient bel et bien en enfer. La jeune femme sentit la rage revenir en elle, le laissant partir quelques minutes avant qu’elle ne se bouge. Elle savait où elle allait et déjà elle entendait les cri que poussaient les âmes en perditions dans leur cave. Malthael avait fermé à clé, mais d’un geste, Ariana passa la porte comme si aucune serrure ne pouvait l’arrêter. LA jeune femme n’avait pas été aussi énervée depuis un bon moment, et sa robe noir lui donnait une allure d’ange de la mort néfaste qui ne disait rien de bon. Descendant les escaliers, elle arriva dans leur pièce préférée, et retrouva son mari dos à elle. D’une voix remplie d’énervement et d’agacement, Ariana l’interpella :   « On vivra avec et c’est tout ? Sérieusement ? Va pas me faire croire que c’est la seule chose qui te passes pas la tête à ce moment précis. » Elle était si énervée qu’elle sentait qu’elle allait frapper tout ce qui lui passait sous la mains, elle avait envie de tordre un cou et de faire saigner le sang, sentir une nouvelle souffrance chez une personne. Chopant un fouet qui trainait par-là, elle fit claquer le doux son de l’instrument, sentant en elle une incroyable satisfaction à ce bruit mélodieux. Fermant les yeux un instant, elle les ouvrit rapidement pour reprendre : « Nous somme en enfer depuis très longtemps déjà, mon amour, toi comme moi nous le savons, mais on ne peut pas simplement ‘vivre avec et puis c’est tout’. Tu n’as tout simplement pas le droit de me dire ça, ni même penser de cette manière. Parce que si tu avais adopté cette philosophie jamais je ne me tiendrais devant toi à ce moment précis. » Peut-être que si après tout, la vie était faites d’incertitude, mais si Malthael n’avait pas envie d’avoir cette conversation, Ariana avait besoin de parler. Elle fit claquer à nouveau le fouet, ressentant à nouveau cette sensation de bien-être, inspirant, fermant les yeux et lorsque ces yeux verts se rouvrirent ils se dirigèrent vers ceux de Malthael. « Regarde-moi bien en face et redis moi ce que tu viens de me dire. Dis-le-moi sincèrement comme si tu le pensais vraiment et alors oui on fera ainsi. » Ariana était prête à tout pour son époux, comme elle pensait qu’il était capable de tout faire pour elle. Il l’avait sauver au détriment de son propre sang, alors peut-être qu’elle aurait dû être plus douce pour le calmer, mais pour le moment sa rage était simplement calmer par celle du bruit du fouet retentissant dans le vide.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Ven 16 Mar - 14:00
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*Malthael arriva comme une furie dans la cave. Ouvrant d'un coup de baguette rapide la porte la referment derrière lui. Il ne voulait pas retourner vers Ariana. De nouveau aborder le sujet du futur. Car oui qu'allaient-ils faire ? Malthael n'en avait fichtrement aucune idée et il ne pouvait clairement pas réfléchir dessus. Vu l'état dans lequel il se trouvait son esprit était incapable de pensé à autre chose qu'à la violence. Violence dans les mots, dans les actes. C'était Ariana qui en souffrait et Malthael s'en contrefichait pour l'instant. C'est cruel ? Bien sur que oui mais il fonctionné ainsi. Lui qui pensait que plus jamais il ne se sentirait faible. Lui qui pensait qu'au côté d'Ariana rien ne pouvait les touchés. Ces derniers temps tout avait sourit au clan Bulstrode, un enfant à naître, le camp des mangemorts qui reprenait le pouvoir. Tout ce passait donc à merveille. Tout les espoirs de Malthael lui avait été volé. Il avait l'impression que nous n'était que ruine autours de lui. James le couple Bulstrode ne pourraient construire, eux ils étaient nés pour détruire. Construire un avenir, une famille ce n'était réservé qu'au gentil de l’histoire ? N'avaient-ils pas le droit d'être heureux car ils avaient privé de nombreuses personne de l'être. C'était ça leur malédiction ? Tant de question, trop de question. Malthael jeta un doloris tellement puissant que l'homme qui le reçu n'en était surement plus un. C'était dans ce domaine là qu'il excellait, torturer, faire souffrir, pourquoi s'était son tours maintenant ? L’inhumanité de ses actes le privé d'un fils aujourd'hui. Et le seul moyen que Malthael avait de se sortir de tout ça c'était d'infliger de la souffrance autours de lui. Le mangemort était une véritable bombe à retardement, Ariana avait toujours sut trouvait comment faire en sorte de désamorçait la folie de Malthael quand celle-ci allait trop loin. Et dans leur couple cela avait toujours fonctionné ainsi. L'un ou l'autre trouvait toujours un moyen pour s'ancrer dans la réalité. Malthael savait parfaitement bien que s'en Ariana il serait mort depuis longtemps. Incapable de se maîtrisait. Mais cette fois il s'était privé de la personne qui le maîtrisait. Cette fois il ne voulait penser à plus rien et laisser cette rage s'exprimer. Le mangemort trouvait refuge dans sa folie, dans les cries que poussait sa victime alors qu'auparavant son refuge c'était elle. Mais même les cries l'agaçait tout ce monde l'agaçait ! Le jeune homme attrapa un couteau et le lança dans le cœur de sa victime et le silence ce fit. Les ténèbres entourait Malthael mais pas ceux avec lesquels il avait l'habitude de marcher. Non cela étaient différents. Elles venaient chercher, entourait un homme blesser meurtri et souffrant. Tout ce que Malthael avait tant chercher à fuir tout le long de sa vie. Se sentiment d'impuissant qui l'empêcher de respirer. Celui-ci qu'il n'avait ressentit que peu de fois et qui revenait dans sa vie comme un veille amie. Il regarda tout les outils de torture disposé sur la table et finalement ce n'était pas sur ses prisonniers qu'il avait envie de les abattre mais bien sur lui. Lui avait faillit, lui qui ne méritait que punition. Pensait ainsi le rendait complètement fou. Avoir de tel raisonnement et tout ça pour la perte d'un enfant. La violence encore une fois résoudrait ses problèmes. Il attrapa un couteau l'un de ses préférés mais c'est à ce moment précis qu'Ariana décida d'affronter son mari. Car oui il était toujours question d'affrontement quand Malthael n'avait plus aucun contrôle.

Elle reprit la parole et Malthael ne daigna pas se retourner. Il ne répondit pas laissant à nouveau le silence planer. Il savait parfaitement bien que derrière lui Ariana était prête à le mettre en pièce. Quand l'homme entendit le fouet claqué il savait parfaitement que le bruit lui était destiné. Malthael ne se retourna qu'à ce moment là avec une finesse égal à celle d'une panthère. Il restait dans l'ombre mais  faisait face à sa femme. Lui aussi avait des envies de sangs et de violence. Malthael avala toutes les paroles d'Ariana ce qui le rendait de plus en plus énervé. Une petite parti de lui se maîtrisé encore mais combien de temps avec le monstre qu'il était reprenne le contrôle. Il commença alors seulement à se mouvoir dans l'espace de la cave. Tournant autour d'Ariana comme si il était à bondir sur sa proie mais qui était la proie ? La rage des époux était tellement forte que rien ne pourrait les séparer. Ariana voulait une discussion et Malthael du sang et ils allaient finir par avoir les deux. Toute la haine que portait Malthael allait ressortir mais dans un premier temps avec des mots puis des gestes.*

- Tu veut savoir ce qui me passe par la tête ! *la regarde plongeant son regard dans celui d'Ariana.* Oui j'ai tué ton fils c'est que tu voulait entendre ! *Malthael ne disait même plus "notre" fils. Il appartenait au passé maintenant.* Je l'ai arraché à toi, je l'ai empêcher de vivre, j'ai fais un choix. *Malthael ne répondit pas à sa question. Bien sur qu'ils ne vivraient pas avec tout simplement mais avant il devait passer à autre chose et pour ça il choisissait la violence.* J'ai tué mon sang ! *Il tourna le dos à Ariana cri il s'apprêter à sortir de cette pièce fuir à nouveau l'enfer plutôt que d'y rester et affronter les flammes de la vengeance. Car autant qu'Ariana que lui ils avaient besoin d'un coupable et ils étaient seul. Ils devaient en passer par là pour pardonner à l'autre et avancer. Grave erreur que de lui tournait le dos car le fouet vient lécher son dos laissant une éraflure. C'était le début des hostilités. Malthael aussi rapidement laissa une éraflure sur la joue d'Ariana. Sa main guidant son couteau avec efficacité. Il s'approcha d'elle léchant le sang qui s'écoulait de sa joue. Tout ceci sous le regard de leur prisonniers qui étaient peut être encore plus effrayé de ce qu'il se passait. Il se fit repousser rapidement et Malthael sourit à Ariana de façon démoniaque. Jusqu’où irait cette bataille cette fois ?*  
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle et Diamond J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 263 pour une aventure ! Je suis de la génération : mauraudeur . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Ven 16 Mar - 14:50

Aucun parent ne devraient perdre son enfant.
Ariana Buldstrode & Malthael Buldstrode
Ariana avait commis plus d’un meurtre dans sa vie. Surtout depuis qu’elle avait épouser Malthael, car c’était devenue leur quotidien. Elle était habituée à voir des morts, des cadavres et du sang et malgré tous ça avoir vu celui de son fils mort, était quelque chose à laquelle elle ne pourrait jamais s’y habituée. Elle pourrait tuer n'importe qui à ce moment précis alors que la rage et l’énervement l’emportait. Sur son passage de nombreux corps allaient s’entasser, tant sa folie à cet instant était grande mélanger à cette tristesse qui l’envahissait parfois, transformant son cerveau en une bombe à retardement prêt à exploser. Ariana avait souffert, elle souffrait toujours, et malgré tout ça pour contenir cette souffrance qui aurait dû lui être habituelle, la seule chose qui pouvait l’aider était le bruit du fouet qu’elle faisait retentir dans le silence de cette cave. Cet endroit où de nombreuses personnes étaient mortes pour le bon plaisir des Buldstrode, ce lieu où la torture était habituelle. La torture intérieure, cette envie de trouver un coupable et de détruire tout ce qu’elle voyait avait sans doute sa place dans leur cave. Oui c’était le meilleur endroit où elle pourrait laisser échapper tout ce qu’elle ressentait autant par des mots que par des actes, comme Malthael lui-même venait tout juste de le faire à la vue des cadavres encore frais étalés sur le sol. Mais pour le moment alors que sa rage aurait sans doute dû s’attarder sur ses pauvres innocents enfermés ici, ce n’était pas vers eux que c’était dirigé mais bien envers son époux. Elle l’aimait plus que tout autre chose au monde, sans doute même plus que son enfant qu’elle venait tout juste de perdre, mais de son point de vue il n’avait pas le droit de prononcer ces mots. Ho oui bien sûr qu’ils auraient sans doute pu oublier, passer à autres choses et ne pas en parler, mais cela aurait été pire. Car si elle n’avait pas cette discussion, Ariana reporterait la faute sur Malthael quitte pour se faire à ne plus lui parler du tout et elle n’avait pas envie de ça. Comme lui avait besoin, elle avait besoin de lui, elle avait même presque envie de lui, chose totalement stupide et étrange, mais peut-être que l’atmosphère de cette pièce lui donnait des envies folles à cet instant précis. Peut-être même que la salle lui faisait dire des mots qu’elle n’aurait pas dit habituellement et elle le regardait en déballant tout ce qu’elle ressentait, laissant échapper sa rage. Ariana voyait le manège de Malthael, elle l’écoutait parlait, mais elle savait au fond d’elle qu’il ne voulait pas affronter la discussion que la jeune femme voulait avoir. Il avait envie de fuir, de partir et de ne plus regarder son épouse en face. Et Ariana n’allait pas laisser passer ça. Malthael ne sortirait pas de cette pièce sans son accord, elle ferait tout pour qu’il n’y arrive pas, peu importe qu’il la frappe, la blesse, la jeune femme avait l’habitude, mais il savait aussi que jamais elle ne subirait sans réagir. Malthael lui répondit avec rage et colère, n’acceptant même pas que ce soit leur enfant et pas uniquement celui d’Ariana. En le niant, c’était comme s’il n’était pas touché par tout ça alors que la jeune femme savait ce qu’il ressentait. Elle connaissait beaucoup trop bien et même sans avoir de pouvoir, elle savait ce qu'il pensait. Ariana n'avait simplement qu'à le voir ,qu'à le regarder dans les yeux pour savoir et le comprendre. Il devait se penser faible sans aucun doute de s’être attaché à un être qui n’avait jamais ouvert les yeux. Malthael avait élevé dans l’idée que les gens faibles devaient être tués, alors si lui pensait l’être était-ce pour cette raison qu’il avait envie de souffrir, un couteau en main. Avait-il l'intention de se blesser parce qu'il se pensait faible ? Non même s'il le faisait pour le moment une seule pensée lui traversait l'esprit : il allait fuir. Partir loin d’elle, loin de cette conversation, mais c’était hors de question. Saisissant son fouet, Ariana le fit claquer sur le dos de son époux, laissant apparaître une éraflure. Les yeux de la jeune femme auraient pu tuer s’ils en avaient été capable. Mais le geste violent qu’elle effectua envers on mari ne fut pas sans conséquence, Malthael réagissant au quart de tour en étayant la joue de la jeune femme. Un geste simple et élégant qui semblait avoir été calculer comme s'il savait également qu'elle ne le laisserait pas partir sans réagir. Il s'approcha d'elle pour lécher le sang qui coulait de sa peau. Elle frissonna au contact de sa langue, mais ne voulant pas céder aussi facilement, Ariana le repoussa. « Tu crois que la culpabilité va t’aider, mon amour ? Nous avons tué notre enfant. Tu ne l’as pas tué seul et tu m’as sauvé, mais on ne peut pas faire comme si de rien n’était et tu le sais. » Elle avait bien accentuer le ‘nous’ afin de lui montrer qu’ils étaient ensemble dans cette histoire. Malthael n’était pas seul, jamais il ne le serait à moins que sa femme ne meure et encore même à ce moment-là elle serait toujours avec lui. « Nous sommes ensemble dans cet enfer depuis le début, ensemble pour toujours et à jamais. Cela a toujours été ainsi. Mais essaye de t’enfuir à nouveau, mon fouet me démange. » Et comme pour appuyer ses propos, Ariana fit à nouveau claquer l’instrument dans le vide, laissant gicler quelques gouttes du sang de Malthael sur le sol.

electric bird.

I'm a wizzard !

ENSEMBLE EN ENFER
❝ Je savais le silence depuis longtemps,
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs,
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur,
Je sais les hivers, je sais le froid,
Mais la vie sans toi, je sais pas.❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 142 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 340 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui on peut me blesser

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  Ven 16 Mar - 23:26
<
http://gph.is/2cnpXJ7
Malthael & ArianaAucun parent ne devrait perdre un enfant.
http://gph.is/22YLoA3
Aucun parent ne devrait perdre un enfant.

*La culpabilité, c'était donc ce sentiment qui l'emprisonnait et le rendait complètement fou. Un sentiment que Malthael pensait avoir oublié et rayé de sa vie. Sentiment qu'il n'avait ressentit qu'une seule et unique fois dans sa vie. Le jour ou sa mère était morte il avait ressentit une certaine culpabilité. Parce qu'il n'avait pas cherché à la défendre à s'opposer à son père. Parce qu'il avait été faible. Alors au lieu d'être triste pour la mort de sa mère il l'avait haït, à cause d'elle il avait eu ce genre de sentiment si faible, si humiliant et si dégradant. Tout avait commençait avec la mort de sa mère. Plus personne ne lui avait donné l'amour dont il avait besoin alors il avait cherché à un niveau plus élevé mais n'avait trouvait que de la folie et des démons avec lesquels il était habitué à marché. Le jeune homme n'avait même pas fait l'effort d'assister à l'enterrement de celle-ci. Le mangemort s'était persuadé qu'elle avait mérité cette fin douloureuse. Malheureusement pour lui elle restait sa mère et elle lui avait légué certaines faiblesses. A sa mort il avait cru en être libéré et il s'était dit que plus jamais il ne s’attacherait à quelqu'un. Plus jamais il aurait ce genre de faiblesse. Mais ça s'était avant de rencontrer Ariana. Elle qui avait sut lire en lui. Elle qui avait comprit comment calmer la folie de Malthael et réussit à l'utiliser correctement. Elle qui était une femme forte aux yeux de Malthael. Elle qui ne se laisserait jamais faire et ce qu'il aimait chez elle. Une guerrière, une battante, qui ne laissait jamais rien au hasard. Alors en s'ouvrant un peu plus à elle Malthael avait laissé la porte ouverte aux sentiments qu'il avait tant voulu oublier. Toute ses années passé à ses côtés ou il se sentait immortel, intouchable et capable de tout. Voila qu'aujourd'hui tout leur espoir se voyait brisé.
Malthael avait lui aussi besoin d'un coupable, mais de sa culpabilité. C'était parce qu'il aimait profondément Ariana qu'il se voyait soumit à ce genre de sentiment. C'était de sa faute à elle si aujourd'hui il était aussi faible.    

Malthael avait donc fuit la seule personne qui était la clé de sa folie et de sa survie. Et il voulait continuer à fuir. Toujours plus loin pour redevenir l'homme sans aucune faiblesse qu'il s'était rêvé d'être. Mais en faisant cela il se priver de la seule personne qu'il aimait et qui le connaissait mieux que personne. Sans Ariana il perdait la moitié de son âme et c'est la seule qu'il voulait garder.
C'est derniers temps tout avait été trop beau pour le couple Bulstrode. La futur naissance d'un enfant, les mangemorts qui reprenait enfin le pouvoir et Malthael qui sentait enfin que tout ses plans arrivaient à maturité. Tout ceci leur été arraché et se retrouvant à nouveau confronté à la perte d'un être aimé Malthael n'avait pas sut quoi faire. Car malgré tout il s'était attaché à ce fils qu'il ne verrait jamais grandir. Il avait cru pouvoir réussir là ou son père avait échoué.

Ariana reprit la parole gardant espoir de retrouver son mari. C'était sa volonté qui ferrait en sorte de ramener Malthael au près d'elle. Mais c'était aussi cette volonté qui abîmé le mangemort trop certain de lui même. Il observait sa femme. Elle insistait sur le "nous" alors que son mari avait l'impression de ne plus en faire parti. Il avait été faible c'est tout ce qu'il en ressortait pour lui et il mérité donc de souffrir pour cela. Mais il n'irait pas jusqu'à se l'infliger. Il ne s'abaissera pas à ce genre de pratique. Ariana allait donc devenir l'outils de sa pénitence. Elle allait devenir la personne salvatrice dont il avait tant besoin. Alors il avait cherché à faire ressortir sa folie à elle aussi. Par les mots puis par les actions. Leur histoire avait commençait dans le sang et c'est ainsi qu'elle continuerait. Malthael avait besoin de se sentir à nouveau uni à Ariana dans la violence le sang et le sexe. Car oui forcement Malthael ressentait une certaine envie de prendre Ariana sur le champ. C'étaient ainsi qu'ils fonctionnait et d'ailleurs Malthael avait aussi cherché à éveillé cette excitation au près d'Ariana. Sachant inconsciemment que c'était aussi un moyen de se libérer pour lui. Il hésité entre de nombreuses action. Regardant certaines armes dans la pièce et ce qu'il pouvait faire à sa femme avec celle-ci. Son regard passait d'un objet à l'autre sans pour autant bouger ou tenter quoi que ce soit. Très bien elle voulait rester avec lui, Ariana le connaissait et connaissait parfaitement ses limites enfin peut être jusqu'à aujourd'hui. Il garda en main son couteau. Le serrant de plus en plus fort. Il s'approcha de façon menaçante de sa femme. Très bien ensemble dans l'enfer.

La bataille commença chacun se rendant les coups. Ils avaient tout les deux des parcours de tueur si bien qu'ils savaient parfaitement rendre les coups à l'autre. Malthael attrapa assez rapidement la baguette d'Ariana et la sienne pour les jeter toutes les deux à l'autre bout de la salle. Ne se servant que de leur points et de leur pied pour se frapper l'un l'autre. Le combat commença dans la cave mais continua dans les autres pièces. Si bien que Malthael reçut plusieurs vase dans la tête. Dommage eux qui avait tenu plusieurs années sans caser. Le couple encaissait les coups laissant des gémissement de douleurs s'échapper et vu leur proximité on aurait bien pu croire à une parti de jambe en l'air qu'un affrontement. Les deux mangemorts se rendait bien les coups mais la forces des événements les amena jusqu'à un point ou s'était soit la mort soit la rédemption. Malthael ne voulait accepter aucune de ses étapes il continua de se défendre mais il n'attaqua plus. Ariana se rendit compte de se changement de tactique et quand une pause arriva entre deux coup au lieu de continuer, Malthael repoussa Ariana, déboutonna sa chemise et l'envoya à l'autre bout de la pièce. D'un geste vif il découpa les bretelles de la robe d'Ariana pour que celle ci finisse à terre. Il se jeta sur le corps de sa femme. Tout s'enchaînait à une vitesse complètement folle et à peine Malthael était-il sur elle que déjà il s'empara d'Ariana la faisant sienne comme si cela faisait parti de la bataille qu'il menait déjà depuis plusieurs minutes. Sauf que cette fois ils n'avaient pas échangé de regard. Cette fois tout de faisait dans la rapidité et ce n'était pas le plaisir qui était recherché mais le besoin de se lier à nouveau à Ariana dans l'enfer. Malthael était brutal peut être trop. Il ne cherchait pas vraiment à analyser les cries que poussait sa femme. Mais elle n'avait qu'un geste à faire pour que tout s'arrête.*  
 
 

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana  
Revenir en haut Aller en bas
 
Aucun parent ne devrait perdre un enfant. ft Ariana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Relations parent / enfant à l'inscription
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: