AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charlotte* Meet the first personality of Tylio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Dim 25 Fév - 14:09
❝ Meet the first personality of Tylio ❞[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Charlotte DeauclaireUne promenade qui n'en était pas réellement une, Tylio n'était pas là pour admirer le paysage on ne venait pas dans l'allée des embrumes pour ça ici rien n'était bien joli ni les gens ni les batîments tout étant assez sombre,  on venait ici quand on avait une chose précise à faire et elle était rarement légale ou pour faire le bien cette chose c'état sans doute pour ça qu'on traînait ici en vitesse et sans faire trop de bruit pour ne pas se faire remarquer et ne pas avoir d'ennuis si un auror était caché parmis les passsant. Tylio venait là pour chercher sa dose, il se fournissait toujours ou presque en drogue ici même si un mangemort lui avait dit que maintenant il allait pouvoir le faire dans un bar près de l'université pour que cela soit plus simple et plus rapide. C'était sans doute une bonne nouvelle car Tylio n'était pas une personne qui se droguait de temps en temps pour kiffer, lui était un vrai addict un pur et dur il ne pouvait pas tenir quand les effets du manque commençait à se faire ressentir, il avait déjà essayer de stopper ça parce qu'il se rendait bien compte que cette merdasse le tuait à petit feu faisant disparaître le bon Tylio pour laisser place au mauvais Tylio. Le brun avait deux personnalité, quand il était un clean il était gentil et agréable il appréciait les gens et était apprécié mais quand il prenait sa dose il n'était plus le même il était prêt à tuer tout un tas de gens qu'il ne connaissait même pas et qui ne le connaissait pas non plus, c'était le moment ou les histoires de son père lui revenait en tête et le mettait en rage, il fallait le dire être fragile et drogué tout en ayant un père mangemort convaincu n'était pas la meilleure façon de resté sur le bon chemin et Tylio divaguait, slalomait entre le bon et le mauvais sans réellement avoir de contrôle sur tout ça. Il avait perdu la bataille contre la drogue depuis longtemps et il savait qu'il sombrerait de plus en plus avec les années jusqu'à franchir la ligne rouge dont il se rapprochait chaque jour passant.

Il était presque arrivé au lieu de rendez-vous avec son dealer, quand il repéra une jeune femme au visage bien trop doux pour être une habituée des lieux, une fille de ce genre n'avait rien à faire ici cela n'était pas un endroit fréquentable et elle allait finir elle aussi par se perdre si elle venait par ici, il changea donc de mission s'approchant de la jeune femme discrètement ne voulant pas qu'elle se fasse remarquer par plus mauvais que lui. Dans un sens elle avait de la chance elle tombait pour le moment sur le bon Tylio, l'homme gentil et plein de valeur voulant réussir sa vie si elle était tombée sur la pourriture ne voyant que par la drogue et l'envie de meurtre la fin de sa journée aurait sans doute été tout autre. Arrivé à son niveau il parla doucement pour qu'elle soit seule à pouvoir l'entendre le but n'étant pas de lui apporter des ennuis mais de lui en évité en la faisant rapidement quitter ce coin là de la rue marchande sorcière elle était plus à sa place de l'autre côté. " Tu n'est pas faite pour être ici, pourquoi prendre le risque de venir dans ce coin malfamé ?" Elle devait avoir une raison parce qu'elle semblait savoir où elle allait et ce qu'elle faisait mais qu'elle était sa mission à elle ? Sans doute une bien meilleure que celle de l'étudiant qui allait devoir un peu pour pouvoir acheter sa dose et qui prenait le risque de devoir subir une crise de manque qui serait sans doute terrible à vivre mais si il pouvait sauver une petite vie avant de redevenir pour plusieurs jour un monstre c'était sans doute un sacrifice qui en valait la peine. " Tu ne devrait pas restée là toute seule dans tout les cas" Une femme seule ici c'était terriblement dangereux seule des mangemorte à la terrible réputation osait le faire, ou les vieilles sorcière un peu folle que personne ne voulait approcher une population sans risque pas une jeune femme mignonne d'une vingtaine d'année.

Passant sa main dans ses cheveux le brun regarda à droite et à gauche pour vérifier qu'elle n'avait pas été repérer et remarqué il ne voulait pas se faire remarquer lui non plus que rien ne revienne aux oreilles de son père qui n'avait même pas remarquer le soucis de son rejeton, avoir un toxico dans la famille ferait sans doute tâche alors il était sans doute aveugle de façon réfléchi pour ne pas avoir à faire quelque chose contre ça.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 602 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 24 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Dim 25 Fév - 21:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personnality of Tylio
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Déambulant tel un fantôme entre les rues, la demoiselle semblait affiché un regard perdu dans le vide, observant pourtant chaque visage avec lassitude et mélancolie. Pas elle, pas lui, pas elle non plus, surtout pas lui … elle cherchait, elle espérait encore et encore de pouvoir un jour voir cette chevelure blonde apparaitre au détour d’une ruelle. Charlotte rêvait de pouvoir courir vers elle et de lui parler enfin après tant d’année passer loin de sa sœur. Mais ce n’était qu’une vision utopique de la chose, une image floue qui ne pourrait jamais se réaliser. Elle se souvenait de ce regard de dégoût que Lucy lui avait lancé autrefois avant de quitter totalement la maison familiale, elle se souvenait de ses yeux posés sur elle et de cette promesse muette que la jeune femme rousse s’était faite. Elle devait la retrouver, la faire changer d’avis et réunir sa famille brisée. Charlotte ignorait si ses parents accepteraient de pardonner à leurs enfants, d’être partis mais surtout d’avoir rejoint le pire des psychopathes. Savannah Deauclaire ne le ferait pas, elle refuserait de voir sa propre fille dans les yeux, Charlotte le savait, mais la jeune femme avait besoin de revoir Lucy, comme une envie brutale ou vitale. Depuis le début de l’année scolaire, elle déambulait dans ses rues de l’allée des embrumes en espérant le trouver, mais plus elle y allait, plus Charlotte perdait espoir. La jeune femme n’était pas folle, elle voyait les regards étranges qu’on lui lançait, les yeux pervers qui se tournaient vers elle et ceux curieux de savoir ce qu’une fille comme elle faisait ici. Peu lui importait qu’on l’agresse, Charlotte continuait à venir ici, mais elle n’avait jamais eu de problème jusqu’alors, sans doute que son allure fantomatique allait très bien avec l’ambiance, même si son visage trahissait jeunesse et douceur. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas ri, ni sourit. Mais elle avait passé trop de temps à laisser Lucy seule. Si sa sœur ne voulait pas revenir, alors Charlotte n’aurait qu’un seul choix … l’emprisonner ou pire la tuer. Elle se refusait que la blonde puisse faire du mal à quelqu’un, elle ne le supporterait et surtout s’en voudrait de ne pas avoir été capable de la stopper. Si seulement elle avait su, si seulement elle avait pu … alors elle continuait ses déambulations. 

Charlotte n’était pas faite pour être ici, c’est ce qu’elle entendu quand une voix soudaine arrêta sa déambulation. Elle virevolta pour faire face au jeune homme. Est-ce lui avait quelque chose à faire là ? Comme pour ne pas attirer l’attention, il l’avait interpellé dans un murmure, audible uniquement pour la demoiselle, mais pour le moins surprenant.  Comment était-ce possible que quelqu’un ait envie de lui parler ? Surtout pour presque lui faire comprendre qu’elle n’avait rien à faire là. Le jeune homme lui demandait-il de partir sur le champ, possédant un droit sur l’allée des embrumes, dont elle ne connaissait pas l’existence. Parmi tous les gens qu’elle avait croisé, jamais Charlotte n’avait vu ce visage. Pourtant elle pensait l’avoir déjà vu quelque part, on retenait forcément une personne comme lui, d’une beauté subjective certes, mais que personne ne pourrait contredire. Se rendant compte qu’elle était en train de le fixer depuis un bon moment déjà, Charlotte se reporta sur la question. Devait-elle dire la vérité ou bien mentir ? Un mensonge … un mensonge … pas simple d’en trouver surtout quand on était très honnête. « Je… je … je cherche quelqu’un et je crois que c’est le seule endroit où elle pourrait être. » répondit-elle, murmurant également, mais toujours un peu surprise. Et lui que faisait-il ici ? Et qui était-il d’abord ? Pourquoi lui parlait-il ? Pourquoi s’intéressait-il à elle d’un coup. Charlotte ne comprenait pas tout et un tas de questions fourmillaient dans sa tête. Sans avoir le temps d’en poser, il lui fit comprendre à nouveau qu’elle ne devrait pas rester là toute seule. C’était aimable de sa part, mais pourquoi elle ? Pourquoi voulait-il protéger une jeune femme comme elle ? Elle aurait pu se faire agresser certes, mais la plupart des gens s’en fichaient, pourquoi lui ne le faisait pas. Il observa à droite et gauche comme pour être certains que leur duo n’attire pas l’attention. « Je ne devrais pas en effet … mais d’un autre, je ne te connais pas tu pourrais peut-être m’agresser, également.» répondit-elle presque suspicieuse avant de rajouter : « Même si tu m’as l’air bien gentil.  » Peut-être trop gentil pour un endroit comme celui-ci. Ils continuaient à murmurer dans un silence presque pesant, mais elle entendait des murmures non loin d’eux. Charlotte allait commencer à prendre peur en se demandant si tout ça n’était pas un coup monté et si elle pouvait vraiment faire confiance au jeune homme. Elle voulait croire que oui, tant pis si elle se trompait. 

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Ven 2 Mar - 0:36
❝ Meet the first personality of Tylio ❞[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Charlotte Deauclaire
Tylio n'avait pas prévu de jouer au bon samaritain cela allait de soit il venait chercher sa dose et comptait vite repartir ayant un tas de devoir à faire mais en voyant cette jeune fille ici il avait vite changer d'avis il ne voulait pas continuer sa route en sachant qu'elle risquait de se faire emmerder par la suite même si pour le moment elle était assez tranquille mais des regards autre que le siens c'était déjà posé sur elle et la rousse n'avait rien remarqué. Et la jeune femme ne semblait pas trop rassuré du fait que lui vienne lui parler ce qu'il comprenait tout à fait personne ici n'était bien fréquentable et lui même évitait d'avoir des conversation avec des gens qu'il ne connaissait pas bien pour ne pas tomber sur une mauvaise personne qui pourrait l'attaquer ou se mettre à lui demandé des choses tout en se montrant menaçant mais pour le coup elle avait de la chance elle tombait sur le bon Tylio, le gentil qui voulait aider les gens et ne pas se montrer égoïste ce Tylio qui remontait de moins en moins à la surface laissant de plus en plus de terrain au mauvais Tylio qui lui n'était qu'un monstre de colère et de ressentiments chose que le brun lui même ne comprenait pas. Elle cherchait quelqu'un qui se trouvait donc sur l'allée des embrumes il ne savait pas qui elle cherchait mais il doutait qu'elle puisse trouver une personne ayant réellement envie de la voir ici n'étant pas faite pour être dans ce monde là son apparence montrant bien qu'elle n'était pas une habituée des lieux et si une personne qu'elle connaissait l'était elle ne voudrait sans doute pas être vu ici avec elle mais pouvait-il le dire sans paraître pour une personne méchante qui s'intéressait à ce qui ne le regardait pas ? Il hésitait beaucoup mais en même temps il ne voulait pas la laisser prendre des risques inutiles cela ne l'aiderait pas à retrouver la personne qu'elle cherchait.

" Chercher quelqu'un d'accord mais tu va pas réussir à trouver qui que se soit ici, juste te faire repérer dis moi qui tu chercher retourne du bon côté et je cherche pour toi, je me fond mieux dans le décors et cela t'évitera de finir agresser par une personne bien moins cool que moi à l'instant" Il ne précisait pas qu'il pouvait être lui aussi totalement méchant quand il prenait de la drogue la jeune femme n'avait pas besoin de savoir qu'elle avait affaire à un toxico en puissance qui cédait tout le temps à l'appeler de sa dose quotidienne qui lui permettait de ne plus avoir à penser aux autres et aux sentiments que chacun pouvait ressentir à cause de son comportement. Il comprenait que la jeune femme ne soit pas non plus rassurée d'avoir à causer avec lui après tout elle ne le connaissait pas et il n'était sans doute pas bien rassurant de visage assez froid et souvent en colère au niveau de ses expressions il ne faisait pas avenant pour beaucoup de monde mais bon Tylio ne lui ferait rien et ça il devait le lui faire comprendre sans trop savoir comment l'expliquer sans dévoilé son plus gros soucis dans la vie après tout il venait pour l'aider et non pas parler de lui n'aimant pas faire ça en règle générale.

" Si j'avais voulu faire, si j'avais été bad Tylio je t'aurais attaqué sans que tu t'en rend compte et tu n'aurait rien pu faire pour m'échapper je ne l'ai pas fait je ne sais pas si cela fait de moi quelqu'un de gentil ou autre mais je suis sans doute pas le pire sur qui tu pouvait tomber dans cette allée qui n'est pas connu pour la bonne population la fréquentant" Elle le trouvait gentil de visage sans doute et cela l'étonnait un peu on ne lui avait jamais dit une telle chose la jeune femme était bien différente des autres et il avait sans aucun doute bien fait de proposer son aide pour qu'elle n'est aucun soucis dans cette partie là de la ville sorcière il ne voudrait pas qu'une personne capable de voir du bon en lui finisse morte dans une ruelle sombre parce qu'elle avait été au mauvais endroit au mauvais moment. " Tu est bien la première à me trouver gentil mais je le suis sans doute à certain moment, pas assez souvent sans doute pour que les gens puisse le remarqué" Il remarquait les regards sur leur duos et il fronça les sourcils elle avait été repérer et cela n'était pas bon signe, il ne fallait pas qu'elle paraisse faible ou fragile ou inquiète et elle l'était sans doute à cause de son intervention qui n'était pas très rassurante il voulait bien le croire. " Fait comme si de rien était faut paraître fort et sans émotions ici pour qu'on nous laisse tranquille et marche tranquillement à côté de moi tu as ma parole que je ne suis pas un traître qui t'attaquera dans deux secondes" Et la parole c'était sacré même pour un mec comme Tylio.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 602 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 24 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Lun 19 Mar - 16:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personnality of Tylio
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte déambulait dans l’allée des embrumes en ne sachant pas vraiment si elle allait finir par trouver ce qu’elle cherchait. Mais elle n’avait pas le choix, pour elle s’était le seul endroit où elle pourrait retrouver sa sœur. Cet endroit était bien connu des mangemorts, ils venaient acheter pleins de choses et l’endroit était considéré comme malfamé. Et malgré ça, qu’elle n’avait pas sa place ici, Charlotte continuait à y aller régulièrement. Jusqu’alors elle n’avait jamais rencontré personne ici, elle avait simplement espéré voir apparaitre une chevelure blonde au détour d’une ruelle, une chevelure qu’elle aurait alors suivit peu importe qu’il s’agisse de Lucy ou pas. Elle était sans doute désespérée face à tout ça, face au fait qu’elle ne puisse plus rien faire d’autre à part avoir l’espoir de lui parler. Des années s’étaient écoulés et elle n’avait eu aucune nouvelle de sa sœur. Ni en bien ni en mal. Ses études à Poudlard l’avaient empêché de se préoccuper de cette affaire, mais elle faisait partis de l’ordre du Phoenix maintenant, elle défendait les autres contre les mangemorts. Personne n’aurait le droit d’affronter Lucy si ce n’était, elle. Car même si quelqu’un venait à réussir à capturer sa sœur, Charlotte serait capable d’avoir de la rancœur envers cette personne qui n’aurait fait que son devoir. Non la rousse voulait retrouver Lucy, elle seule pouvait peut-être la sauver ou la tuer pour éviter qu’elle ne s’en prenne à d’autres personnes, à des gens qui n’avaient rien demandé et qui subissait la haine d’une seule personne contre l’humanité. Alors elle n’avait pas d’autre espoir que de venir ici dans cette allée nauséabonde où se rencontrait les pires malfrats qui auraient tout le loisir de s’en prendre à elle et sa chevelure de feu. Mais tandis qu’elle marchait, Charlotte fut interrompu dans ses pensées par la venue d’un jeune homme. Allait-il s’en prendre à elle ? La piéger comme de nombreux autres auraient fait et l’emmener dans un endroit plus terrible que celui-ci  ? Pourquoi prendre le risque de venir ici, c’était la question qu’il lui avait posée sans même se présenter. Le jeune homme se tenait devant elle, peut-être inquiet mais ne laissant rien paraitre. Elle connaissait ce genre de regard, un regard dû à une éducation que Charlotte n’avait jamais subie. Il lui proposa de chercher pour elle, de trouver cette personne pour éviter que la rousse ne se retrouve malheureuse par la volonté d’un autre. Pourquoi se montrait-il si gentil avec elle qu’il ne connaissait pas ? Elle était surprise et perturbée qu’on vienne la voir, car même si elle sentait qu’il ne lui ferait rien c’était la première fois que quelqu’un lui adressait la parole pendant ses déambulations. « Je penses être la seule à pouvoir la trouver, une autre personne que moi pourrait avoir des problèmes, surtout si on cherche pour moi. Mais …  » Sa sœur n’était pas un enfant de cœur, mais le jeune homme ne semblait pas non plus l’être. « Je cherche ma sœur. Elle s’appelle Lucy. » reprit-elle. Charlotte ne parlait pas de la blonde de manière générale, à personne à part pour expliquer la situation, mais aucun de ses amis ne savaient ses intentions envers sa sœur. Ni qu’elle passait de nombreuses heures dans l’allée des embrumes.

Le jeune homme n’avait rien d’une personne habituée à venir ici et elle commençait aussi à se demander ce qu’il faisait ici. Mais peut-être avait-il ses propres raisons comme elle lui exposait les siennes. Après tout ce n’était pas le lieu idéal ni pour une rencontre ni pour une balade. Charlotte ignorait tout son sauveur, même pas son prénom, mais avait-elle le droit de lui demander ? Après tout elle n’était pas sûre qu’après cette discussion, ils se revoient à nouveau. Mais le destin était bien fait, la force extérieure qui les guidaient ne faisait rien par hasard.  Lui faisant remarquée qu’elle n’avait aucune raison de lui faire confiance, Charlotte se mit quelque peu sur la défensive, toujours angoissé à l’idée que ce ne soit qu’un piège et surprise. Et sa surprise ne fit que grandir, quand il lui expliqua qu’il aurait très bien pu s’en prendre à elle sans qu’elle puisse faire quoique ce soit. Alors ainsi Charlotte paraissait comme une fille sans défense, sans capacité à affronter les gens ici. Il n’avait pas tord d’un côté, si quelqu’un venait à s’en prendre à elle, la rousse n’était pas certaine de pouvoir se défendre, mais elle lui répondit alors par de nombreuses questions :  « Bad Tylio ? Tu es comme un démon qui a deux faces à présenter au monde ? Donc selon toi je n’aurais pas pu t’affronter si tu avais été dans cette phase ? J’aurais simplement subi sans rien pouvoir faire ? Je suis peut-être une éternelle optimiste, mais je ne pense pas que tu t’en prennes aux gens sans raison. Même si je viens tout juste de te rencontrer. » Charlotte comprenait les autres, elle voyait trop souvent la bonté chez ceux qui pensaient ne pas en avoir. Et elle ne jugeait personne sur un premier regard. Après tout son meilleur ami était quand même assez spécial et tout le monde ne pouvait pas le supporter. Alors elle voulait croire que ce qu’elle disait était vrai, que Tylio n’irait pas s’en prendre à elle s’il était dans un mauvais jour, mais peut-être se trompait-elle. « Au moins je connais ton prénom. » répondit-elle, n’ayant pas le temps de son côté de se présenter, tandis qu’ils commençaient à marcher pour fuir l’allée des embrumes. Les gens continuaient à les fixer, sans doute trouvant le duo intriguant. Et ils étaient bien étrange en effet tout les deux. Ce n’était pas comme si c’était le lieu idéal pour parler à quelqu’un, surtout pas pour draguer, chose qu’on pouvait supposer de la part de deux adolescents qui venait tout juste de se parler. Mais c’était sans doute suspect de murmurer ainsi entre eux, afin d’éviter que tout ceux qui les observaient n’approchent trop près d’eux. Tylio lui fit remarquer que le considéré comme gentil n’était peut-être pas le mot approprié pour parler de lui, mais Charlotte savait que c’était ce qu’il était. Sans le montrer, sans le voir, mais il l’était. « Peut-être que les autres pensent que tu ne l’es pas, mais t’occuper de ma sécurité, tout le monde ne le ferait pas. » Exprimer clairement ce que les autres faisaient, des gestes anodins pour montrer des émotions cachés par leur propre auteur. Et elle soulevait ainsi de nombreuses questions chez les autres, les faisant réfléchir sur ce qu’ils étaient. Charlotte ne savait pas si elle pouvait lui faire confiance, peu importe qu’il lui donne sa parole, c’était des mots qui sortaient d’une bouche et les mots pouvaient être parfois menteur. « Je veux pouvoir te faire confiance et je n’ai pas d’autres choix. » Et si Charlotte ignorait si elle reviendrait ici un jour, elle continua à marcher au côté du jeune homme.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Mer 21 Mar - 17:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personality of Tylio

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Tylio ne comprenait pas pourquoi des gens bien venait dans ce coin là comme si de rien était, étaient-ils suicidaire ? Pensaient-ils être immortels ? Il ne savait pas du tout et normalement il était drogué quand il venait du coup il n'y faisait pas attention mais aujourd'hui il était clean et il ne voulait pas voir une personne qui n'avait rien à faire là avoir des problèmes parce qu'elle venait mettre son nez ici pour il ne savait pas trop quel motif. Il c'était donc approché pour parler à la jeune femme qui ne semblait pour le coup pas réellement se rendre compte qu'elle avait été remarquée et pas que par lui c'était terrible de voir qu'il y avait encore des gens capable de marché dans la rue sans faire attention à leurs arrières on était en pleine guerre bon sang il avait juste envie de la secouer alors qu'il ne la connaissait pas le manque de drogue faisait ressortir son côté protecteur et gentil de manière encore plus puissante qu'à l'ordinaire. Il voulait l'aider quand il avait comprit qu'elle cherchait quelqu'un ici lui trouver cette personne et lui ramener du bon côté mais visiblement la rousse se sentait supérieure à lui elle était la seule qui pouvait trouver cette personne sans que rien ne lui arrive alors soit qu'elle crève si c'était ce qu'elle cherchait à faire cela lui apprendrait à lui à vouloir tendre la main aux gens ici tout le monde se pensait tellement supérieur à son voisin qui personne ne se rendait compte que sans un peu d'aide c'était foirer d'avance pour le coup il n'avait même plus envie d'entendre le reste de ce qu'elle disait qu'elle se débrouille toute seule lui allait aller chercher sa dose et se défoncer bien comme il le fallait pour oublier tout ça et redevenir le bad Tylio qui se fichait de tout et de tout le monde. "  Très bien débrouille toi tu veut crevé dans trois pas c'est ton soucis madame je suis supérieur à tout le monde je peux réussir à me sortir d'une rue pleine de mangemort parce que je suis moi et que j'ai un visage d'enfant venue tout droit du paradis" Et il s'écarta d'elle, si elle ne voulait pas t'aide c'était son soucis il lui souhaitait bien du courage pour filer du repère des mangemorts sans avoir à leur servir de jouet mais il l'avait mise en garde après tout il avait fait ce qu'il fallait il n'aurait pas à se sentir coupable de quoi que se soit par la suite. " Lucy, une blondasse à l'allure de pétasse ? Quoi que je devrais pas la décrire comme ça vu qu'elle est ta soeur mais désolé elle donne pas réellement envie de la connaître" Hé oui Tylio avait ses relations chez les mangemorts, son père en était un après tout et lui filait tout droit dans ce chemin malgré la non violence de GoodTylio il connaissait donc une Lucy faisait partie de se groupe mais il n'était pas certain qu'elle était la fille chercher par la rousse après tout c'était un prénom assez commun contrairement à celui que lui portait et dans un sens il espérait qu'elle en cherchait une autre sinon elle avait vraiment envie de mourir.

Il savait que la jeune femme n'avait aucune confiance en lui et il ne voulait pas que cela soit le cas il voulait seulement la faire sortir d'ici pour qu'elle soit en sécurité mais il fallait qu'elle soit en minimum en confiance pour pouvoir le suivre il parla sans doute un peu trop évoquant badTylio dans l'une de ses phrases faisant rebondir la jeune femme là-dessus oui cela devait faire bizarre dit comme ça, mais c'était vrai il y avait deux lui et il ne pouvait pas le cacher n'étant pas à l'abris d'un sursaut de badTylio si le manque se faisait un peu trop ressentir. "Comme un démon oui c'est un peu ça BadTylio sort quand je suis drogué et gentil Tylio est présent quand je suis clean ce qui arrive peu souvent d'ou le fait que tu est de la chance parce que je dois te dire que BadTylio est un peu un monstre sans cœur même moi je m'en rend compte personne ne peut rien contre lui dans ce genre de moment il s'en prend à n'importe qui et ne chercher pas à savoir si la personne est bonne ou mauvaise alors oui clairement tu est trop optimiste quand à la bonté d'âme de mon double maléfique il n'aurait fait qu'une bouchée de toi" C'était terrible de parler de soit même comme ça mais le brun avait conscience de son problème même si il ne faisait rien pour l'arranger ou pour s'en sortir se complaisant dans sa descente aux enfers c'était tout ce qu'il voulait même pour ne plus avoir à ressentir quelque chose les sentiments et émotions en tout genre était de trop pour lui.

" Et tu ne pourra pas l'oublier même si c'est sans doute la seule fois de ta vie que tu entendra parler d'un mec portant se prénom là" Et il la reprit doucement sur le fait qu'il soit un gentil elle pensait sans doute parce qu'il était entrain de la guider en dehors de l'allée des embrumes mais cela était faux il ne voulait juste pas être responsable d'une chose atroce alors qu'il était en état de le voir cela ne faisait pas de lui une personne gentille mais une personne essayant à tout prit de se protéger d'il ne savait trop quoi mais bon il était accompagné de ce genre de personne voyant le bien partout et en tout le monde alors il avait du mal à faire entendre sa réelle personnalité la rousse le trouvant visiblement réellement gentil. "  Je le fait parce que je suis en état de le faire cela ne fait pas de moi quelqu'un de gentil enfin je ne le pense pas en tout cas, mais tu vois sans doute les choses différemment de moi on a tous notre vision de la vie et de la bonté des gens" Il eut un petit sourire quand il l'entendit parler de confiance et de choix il était clair que pour le coup elle n'avait pas une marge de manœuvre énorme soit elle tentait le coup soit elle repartait seule dans l'allée des embrumes et vu le nombre de regard sur eux cela serait sans doute tout aussi risqué il lui laissait cependant le choix et la liberté de mouvement il n'était pas là pour aller contre elle juste pour l'aider. " Alors allons-y mademoiselle retournant du côté de la civilisation correcte avant de nous faire attaquer" Il allait louper son rendez-vous et devrait passer une terrible fin de journée et nuit à lutter contre le manque mais il aurait fait sa bonne action.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 602 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 24 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Mer 21 Mar - 20:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personnality of Tylio
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
L’allée des embrumes n’avait rien d’agréable. Froid, sombre et mal fréquenté, n’importe qui de censé ne se promènerait pas ici sans raison. Alors Charlotte pouvait sans doute paraitre suicidaire de se balader ainsi dans les ruelles, sans protection à par elle-même. Une baguette magique dont elle n’était pas certaine de pouvoir s’en servir si elle se faisait agressée et comme seul moyen de protection elle avait un petit corps, des cheveux orange bien vifs. Pour le coup elle ne passerait pas inaperçu et sans doute que certains l’avaient déjà remarqué sans y faire attention, mais aussi qu’ils refusaient de s’approcher d’elle à cause de sa sœur. Car l’idée lui avait traversé l’esprit que peut-être Lucy savait que sa sœur déambulait dans les ruelles de l’allée des embrumes. Elle le savait et avait ainsi demandé à ce qu’on ne s’en prenne pas à elle. C’était sans doute un espoir de fou ce genre d’idée, mais c’était qu’une supposition pour se sentir mieux. Et puis Charlotte ne savait pas vraiment pouvoir on voudrait s’en prendre à elle. La rousse n’avait pas d’argent, elle n’était pas ultra belle pour qu’on veuille la violer et encore là c’était une autre question et à part si on voulait se défouler sur quelqu’un, elle ne voyait pas pourquoi. Mais elle avait peut-être tort. Elle avait peut-être besoin d’une personne comme Tylio pour éviter qu’il ne lui arriver quelque chose. Ce jeune garçon avait l’air de quelqu’un de correct, le genre de personne qui ne lui ferait pas de mal mais on ne pouvait pas se fier à quelqu’un aussi rapidement, même quand on s’appelait Charlotte Deauclaire. D’une certaine manière elle restait sur ses gardes en lui parlant, non pas pour éviter de lui faire confiance, mais lui avouer qu’elle cherchait sa sœur pourrait lui attirer des problèmes. Lucy était celui de Charlotte et de personne d’autre. De quoi la blonde était capable de faire pour arriver à ses fins après tout ? Tuer quelqu’un ? Sans aucun doute. Et elle ne voulait pas paraitre arrogante en répondant à Tylio qu’elle devait gérer ça toute seule, mais ce dernier ne le perçu pas autrement. Et le moins que l’on puisse dire c’était que c’était blessant. Charlotte n’était pas supérieure aux autres, ni une demoiselle arrogante, pas quand on la connaissait. Jamais personne ne l’avait qualifié ainsi et lorsqu’il lui balança tout ça, elle resta un instant sous le choc à le fixer. « Je … je … Quoi ? Je ne suis pas supérieure aux autres. Je n’ai pas dit ça et désolée si je te l’ai fait penser. Et je n’ai pas non plus un visage d’enfant. Je suis certaine que je peux me montrer très méchante. » Elle aurait rajouté un grognement que cela n'aurait pas appuyer sa crédibilité. Il n’avait pas tort. Elle avait un visage très enfantin, très doux et ne saurait sans doute pas se protéger. Tylio commença à partir, se détachant d’elle quand elle lui avoua finalement qui elle cherchait. Charlotte ne connaissait pas le jeune homme, mais lui connaissait Lucy apparemment. Elle s’offusqua presque quand il insulta sa sœur, mais une lumière d’espoir était apparue dans les yeux de la rousse. « C’est pas une … pétasse, mais je crois en effet que c’est bien elle. Tu sais où je peux la trouver j’imagine même si tu la connais peu ? » Allons bon s’il lui disait oui et lui montrait où elle était, Charlotte allait s’embarquer dans une salle histoire. Mais depuis la première fois depuis longtemps, elle avait un peu d’espoir de revoir Lucy.

Elle aurait pu sourire quand il lui parla de son côté méchant, mais elle ne fit rien pour la bonne et simple raison qu’il considérait ça comme étant sérieux. Et elle ne savait pas si elle pouvait croire que la partie sombre de notre personnalité était incontrôlable. D’un autre côté, Tylio était sans doute le mieux placé pour parler de lui-même, mais Charlotte n’avait pas un côté méchant, enfin pas autant qu’elle le sache et peut-être que la partie sombre serait tout aussi incontrôlable que celle de Tylio. Au moins elle avait rencontré la bonne personnalité aujourd’hui, mais une certaine curiosité la poussait à en savoir plus. Non pas par des explications, plus en le voyant de ses propres yeux. Quelqu’un qui pouvait avoir deux personnalités distinctes étaient intéressants, quitte pour cela à risquer sa vie d’une certaine manière d’après Tylio. Suicidaire ? Peut-être un peu. Ou peut-être qu’elle voulait aider les cas désespérés, qui pouvait vraiment savoir. Toutefois son optimise la laissait croire que si on tenait à quelqu’un ou que si on le souhaitait suffisamment au fond de nous, on pouvait toujours avoir le contrôle. « A moins que tu es un dédoublement de personnalité on peut toujours contrôler son double maléfique. Et je laisse peut-être encore parler mon optimisme, mais nous sommes maitres de notre corps et décidons ce que nous voulons en faire. Drogué ou pas. » Charlotte n’avait jamais testé cette substance enfin pas au point d’être complètement folle, mais elle avait vu certains en prendre régulièrement et à part se transformer en des larves sur le canapé ils n’étaient pas franchement méchants. Sauf quand ils avaient des idées stupides qui leur passait par la tête. Mais elle n’avait pas envie de craindre Tylio, surtout quand il disait qu’il ne ferait qu’une bouché d’elle, dans sa tête Charlotte avait deux idées : soit il pouvait la tuer, soit lui sauter dessus (merci Tib), mais elle pensait que c’était la première solution. Au moins en ayant parlé ainsi de ses personnalités, la rousse pouvait mettre un prénom sur celui de son protecteur. Tylio, peu courant en effet, mais les prénoms inhabituels Charlotte aimait bien elle qui en avait bien commun. « Sans doute pas en effet. C’est joli comme prénom. » Elle n’allait pas lui dire le contraire. Déjà d’une parce que dire à quelqu’un que son prénom était moche c’était méchant, mais en plus Charlotte le pensait sincèrement. Quel était son surnom à ce jeune homme ? Comment ses amis l’appelaient-ils ? Est-ce qu’il avait des amis ? Elle ne le connaissait pas elle n’avait pas de réponse pour le moment. « Charlotte. C’est le mien, si tu veux le savoir. » Après tout les présentations devaient être faites, même s’ils ne se revoyaient jamais.

Il était peut-être juste en train de la guider hors de l’allée des embrumes parce que ça lui faisait plaisir, mais un geste pouvait être perçu différemment par l’auteur et le récepteur. Alors oui elle trouvait aimable, quoiqu’il en dise il était quelqu’un de gentil pour elle, parce qu’il l’aidait sans la connaitre. Qu’il était venu tel un chevalier servant pour la protéger d’agresseur qui n’étaient pas encore venus s’en prendre à elle. Il aurait pu ne rien faire, la regarder déambuler et ne pas intervenir pour la protéger. Mais pourtant il l’avait fait, rencontrant pas la même occasion une personne éternellement optimiste, qui pensait que toutes personne avait du bon en lui et que ceux qu’on considérait comme damné pouvaient être encore sauvé. Une autre personne que Charlotte ne lui aurait jamais dit qu’il était gentil, aurait pu être plus abjecte avec lui sur le fait qu’il l’aide, mais la rousse était sans doute le genre de personne qu’on ne voulait pas voir souffrir. Celle qui souriait sans cesse et qui voyait le monde avec des yeux d’enfants, même à bientôt dix-neuf ans. « Peut-être que tu ne le fais pas pour être gentil, mais pas non plus uniquement parce que tu es en bon état pour. Tu le fais pour faire un acte positif et sans différencier les deux entre BadTylio et GoodTylio. » Aller on sonne les trompettes, on sort les pom-pom pour notre Charlotte qui voit le positif partout. Elle l’aurait dit en faisant la majorette cela aurait eu sans doute la même intonation.  S’il était à ses côtés, Charlotte n’avait pas la certitude que tout allait bien se passer, mais elle était loin d’être stupide et maintenant qu’elle avait cessé d’être dans ses pensées, elle les voyait, les regards. Alors entre un mari qui cherche à tromper sa femme, des dealeurs de drogues ou autres conneries du genre, Tylio avait l’air pour l’instant d’un parfait petit ange. Le choix était vite fait, la confiance viendrait après. Elle sourit à son tour en le voyant en afficher un. Depuis le début de la discussion c’était la première fois qu’il souriait et ça lui allait plutôt bien. « Si je me fais attaquer, tu comptes me défendre ou me laisser en plan ? » demanda-t-elle. Car après tout lui pourrait sans doute mieux se défendre qu’elle. Mais en avançant ainsi avec lui, Charlotte était loin de se douter que lui faire rater son rendez-vous avec son dealer pourrait l’emmener sur une histoire compliqué.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Mer 28 Mar - 16:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personality of Tylio

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Tylio prenait un peu mal le fait que la jeune femme ne prenne pas au sérieux ce qu'il lui disait continuant à assurée qu'elle seule pouvait trouver la jeune femme qu'elle cherchait elle semblait se sentir supérieur à lui en disant cela et une telle façon de parler ne passait pas auprès de Tyl même si pour une fois il voulait aider en étant gentil ce qui n'était pas souvent le cas. Cela lui apprendrait sans doute à vouloir tendre la main dans un monde ou plus personne ne voulait avoir à faire équipe avec une autre personne,  c'était une terre d'égoiste et c'était sans doute pour cela qu'il se sentait mieux sous les effets de la drogue qu'en étant totalement clean et ayant conscience de tout ce qu'il pouvait se passer autours de lui et rien de tout cela ne donnait fortement envie. Et il ne se priva pas pour faire entendre à la jeune femme qu'il n'était pas très content de sa réponse lui venait en tout sympathie lui proposer son aide pour trouver la personne qu'elle cherchait mais si elle voulait se débrouiller toute seule bon courage à elle afin de pouvoir restée en vie dans cet endroit qui n'était pas très fréquentable et pas fait pour les gentils personnes voulant la paix dans le monde. Il avait l’œil pour repérer ce genre de personne et il sentait que la rousse était de ce bord là au niveau de la guerre et elle se ferait vite repérer surtout si elle cherchait une mangemorte comme cela semblait être le cas parfois il était un peu désespérer de voir que les humains avait toujours l'espoir de pouvoir sauver tout le monde même quand cela n'était pas du tout possible. "  Tu n'est pas désolé de m'envoyer bouler alors que j'essaye de te sauver la vie par contre alors pour tout dire tu fait la fille supérieure et cela ne t'aidera pas ici." Cela n'était peut-être pas le but de la jeune femme mais c'était ainsi que cela passait quand on soutenait être la seule personne capable de faire une tâche. " Tu a un visage de petite fille alors je ne sais pas si tu peut réellement paraître méchante avec une tête comme la tienne qui ne colle pas du tout à une tête de méchant, cela serait sans doute même drôle et je ne suis pas sûr que voir quelqu'un éclater de rire devant toi alors que tu fait la méchante te paraisse drôle" Parce que certaine serait beaucoup plus méchant que lui et n'hésiterait sans doute pas à se foutre complètement de sa poire et cela ne serait sans doute pas agréable à vivre personne n'aimant être moqué par une personne qu'elle ne connaissait pas de trop. Et quand elle lança un nom il tiqua il y avait une Lucy mangemorte qui avait une sacré réputation ici et elle n'était pas le genre de personne qu'on voulait normalement rencontré mais sans doute que la rouquine pensait pouvoir sauver sa sœur de sa vie dans le camp du mal mais Tylio doutait beaucoup de cela la blonde qu'il connaissait n'étant pas du genre à vouloir s'assagir. "C'est une pétasse désolé de te décevoir elle ne l'était peut-être pas avant que tu l'as perde de vue mais maintenant elle en est une. Au QG des mangemorts où tu ne pourra jamais entré ou chez Comaéthylic ou tu ne pourra jamais non plus rentré tu n'as pas la tête d'une cliente potentielle" Non  elle ne pourrait sans doute jamais trouver la blonde à moins d'avoir le bol de la croiser en pleine rue mais là cela ne serait pas gagner non plus.


Le brun la mit en garde il n'était pas un gentil enfin pas tout le temps et il le savait autant le dire et être prit au sérieux ne voulant pas qu'on puisse lui dire ensuite qu'il avait caché sa véritable identité sachant bien qu'il était plus souvent le mauvais garçon que le gentil étant plus souvent sous l'effet de la drogue que dans un état normal même si de plus en plus il paraissait normal même en étant drogué les doses n'étant plus assez puissante pour le mettre dans un état second juste pour exacerber son côté colérique et mauvais. Mais encore une fois la jeune femme semblait voir la beauté du monde et le prendre pour un chaton mignon incapable d'être réellement mauvais ou de ne pas contrôlé ce côté là et cela lui faisait secouer la tête elle ne le connaissait pas et pensait savoir comment il réagissait en étant drogué elle allait sans doute vite comprendre sa douleur quand il serait en manque elle découvrait badTylio et ne pourrait plus dire que le garçon n'était pas capable de devenir méchant d'un coup sans raison apparente. "  Je ne possède pas réellement de double maléfique il est juste plus présent quand je suis sous l'effet de stupéfiant que quand je suis clean mais je suis toujours mauvais, en colère et perturbé par tout ce qu'on m'as toujours foutu dans la tête. Tu n'est sans doute pas une droguée notoire pour penser cela à partir du moment ou notre corps se rend malade du manque de cette substance nous n'avons plus aucun contrôle sur celui-ci et ça tout le monde le sait on est foutu une fois plongé là dedans et les sorciers ne soigne pas les drogués c'est un fléau qui ne leur plaît pas.  Alors non nous ne somme pas toujours contrôleur de notre propre esprit et corps l'impérium le prouve bien" Elle était bien trop optimiste et rêveuse pour que Tylio puisse se retenir de lui faire savoir qu'il n'était pas d'accord et qu'elle ne connaissait pas les plus mauvais côté de la vie ce qui était une bonne chose pour elle sans aucun doute mais qui ne lui permettait pas de se mettre à la place de personne comme lui qui était justement un des mauvais côté de la vie. Sans faire attention il avait balancé son prénom cela n'était pas bien grave vu que la jeune femme lui avait donné le siens Charlotte c'était sans doute très banale comparer au siens, et un peu beaucoup passe partout pour la rouquine qui sortait un peu de l'ordinaire, mais cela ne lui allait pas mal. " Je l'aime bien oui j'ai pas à me plaindre c'est pas de l'originalité moche mes parents on bien fait leur job" Et il n'avait pas à se plaindre à ce niveau là il avait toujours eut de bon parents même si son père avait un discours un peu sectaire sur les bons sorciers il ne lui avait jamais rien fait de mal. " Beaucoup plus banale pour le coup je t'aurais bien vue avec un truc un peu plus original sans doute à cause de tes cheveux mais bizarrement cela te va quand même bien" Comme quoi il était difficile de pouvoir deviner le prénom de quelqu'un celui de la jeune femme collait bien à son caractère tout mignon tout rêveur et pas forcément à son physique plus tape à l’œil.

Il ne ferait pas le coup des politesses normalement prononcé quand on rencontrait quelqu'un il n'était pas comme ça et ne souhaitait pas perdre son temps. Tylio l’entraîna donc vers la sortie de l'allée des embrumes pour s'assurer qu'elle soit en sécurité de l'autre côté et ne revienne pas même si pour cela il loupait un rendez-vous important pour lui pourtant il ne se pensait pas gentil ou entrain de faire un acte gentil il ne voulait juste pas être responsable d'une mort ou d'une agression il se protégeait en un sens mais pouvait-il le dire à la jeune femme ? Il n'était pas certain qu'il réussisse à la faire la suivre si elle savait ce genre de chose. Il cherchait sans aucun doute à faire une bonne action pour rattraper un peu ce qu'il pouvait faire de mal quand il était sous l'effet de badTylio ce qui ne pouvait sans doute pas être totalement rattrapé mais il essayait sans doute de le faire parce qu'il avait conscience de tout et que cela était encore plus difficile. " BadTylio ne ferait pas d'acte positif cela n'est pas ce qu'il veut, lui veut faire de mauvaise action et je le contiens pour le moment comme je le peux mais il ne te conduirait pas à la sortie de l'allée des embrumes il t’emmènerait en plein repère de mangemort et te laisserait te débrouiller toute seule comme une grande et cela me ferait sans doute marrer de te voir galérer si tu était en danger tu vois la différence entre bad et good Tylio"  Le bon aidait le mauvais condamnait et c'était là un fait que tout le monde devait connaître pour ne pas être choqué de la différence de comportement que pourrait avoir le brun, après tout il pouvait changer de comportement d'un moment à l'autre d'une heure à l'autre. " Si je comptais te laisser en plan je ne me serais pas afficher a tes côtés alors je pense que je te défendrais mais tu me serait alors redevable une demi gentillesse de ma part sans doute" Cela n'étant pas très bon normalement de faire quelque chose en attendant qu'on nous donne en retour mais il n'était pas un enfant de coeur non plus.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 602 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 24 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Mar 17 Avr - 17:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personnality of Tylio
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte était une personne honnête, elle ne mentait pas ou quand elle le faisait en général ça n’incluait pas une autre personne qu’elle-même. Elle n'était pas folle quand elle disait être la seule capable de retrouver Lucy, puisque sa sœur avait un lien de parenté avec la jeune rousse. Par ce biais, elle avait toujours l’espoir que la blonde puisse ne pas se montrer trop agressive envers elle alors qu’une autre personne aurait sans doute pu être rapidement rembarré. Mais depuis des années qu’elle ne l’avait pas vu, Charlotte n’était plus sûre de rien. Bien qu’elle sût que seule, elle ne pourrait sans doute jamais la retrouvé, l’ancienne poufsouffle ne savait pas à qui elle aurait pu se confier pour pouvoir recevoir de l’aide. Ses parents, ils ne savaient rien de tout ça, même si Savannah Deauclaire, sa mère avait sans doute quelque soupçon, mais ils ne disaient rien. Elle ne voulait pas embêter Tib avec ça, qui avait déjà suffisamment de problèmes à gérer et si Télia était au courant de toute l’histoire, Charlotte refusait de l’impliquer. Alors elle avait peut-être paru arrogante envers son sauver d’assurer une telle chose, mais lui non plus, elle ne voulait pas qu’il se mêle de ça. Elle ne le connaissait pas ou trop peu, même si son cerveau la poussait à lui faire confiance, qui pouvait savoir ce que Lucy serait capable de faire. Mais elle avait été surprise de voir que Tylio, puisque c’était son prénom, pensait que Charlotte se considérait comme supérieure. Pourtant elle n’avait rien dit qui puisse faire penser ça, enfin pas de son point de vue, mais cela montrait aussi que le jeune homme ne la connaissait pas et la voyait ainsi comme une jeune fille sans défense dans l’allée des embrumes. Elle ne l’avouerait pas, mais en sa présence, elle se sentait un peu plus en sécurité. Charlotte avait l’impression de l’avoir blesser, d’oublier de s’excuser d’avoir paru agressive. La place de la rousse n’était pas ici et elle avait beau penser être capable de se débrouiller seule, en ayant l’impression d’avoir vexé d’une certaine manière Tylio, elle bégaya un peu : « Désolée … je voulais pas te vexé, ni même paraitre supérieur ... » Ce n’était pas son but. Mais pourquoi vouloir absolument faire en sorte qu’il reste près d’elle ? C’était con ? Pourtant il avait raison, elle n’était pas méchante, elle faisait partis de l’autre bord et elle aurait beau tout faire pour montrer de quoi elle était capable, son visage ne lui permettrait jamais d’être du mauvais côté. Mauvais ou bon côté, il n’y en avait pas vraiment dans ce monde, elle était une optimiste et même les âmes perdues comme sa sœur étaient encore sauvable. Peu importe les choix, peu importe les gestes, on pouvait sans doute tout recommencer. Sauf si on acceptait de donner la mort à quelqu’un d’autres. Charlotte pouvait modifier son apparence si elle le souhaitait, elle aurait pu le montrer à Tylio, ainsi lui clouer le bec en lui faisant comprendre qu’elle pouvait ne rien craindre, mais vu qu’elle ne contrôlait pas totalement son don, c’était inutile. « Je ne suis pas foncièrement méchante au fond, je pense que tu t’en rends compte, mais s’il y a bien une chose que j’ai appris au fur et à mesure des années c’est qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Quelqu’un qui peut te paraître doux, gentil ne l’est pas forcément. » Bon d’accord après il y avait une différence entre les physiques et ce que l’on faisait vraiment. Comme Charlotte pouvait modifier son apparence, cela ne l’empêcherait pas de rester du côté de ceux qu’on appelait gentils.

Après une longue réflexion, elle lança finalement le prénom de sa sœur, dans un espoir fou que le jeune homme puisse la connaitre. Il pourrait même l’aider s’il la connaissait, mais la seule chose qu’il répondit, outre le fait que son prénom lui disait bien quelque chose était que Lucy était une pétasse. Même si elle était du côté des mangemorts, Charlotte n’aimait pas vraiment qu’il l’insulte ainsi, mais sans doute que depuis le temps qu’elle était partie, elle avait changé. Cela l’attristait, elle qui avait grandit avec la blonde, ne la connaissait plus aujourd’hui. Peut-être que l’espoir n’était pas permis. Curieuse quand même et dans cette folie optimiste, elle demanda quand même si le jeune homme savait où elle pourrait trouver Lucy. Dans des endroits apparemment où Charlotte ne pouvait se rendre. Le quartier général s’ils découvraient qu’elle faisait partis de l’ordre du Phoenix, le seul moyen d’y rentrer c’était en subissant une session de torture, comme Tristan Allister. Et Comaéthylic, Charlotte préférait ne pas trop s’y rendre sous cette apparence. « Elle était différente avant … Et j’imagine que tu ne m’y emmènerais pas ? Si tu connais c’est que tu dois fréquenter non ? » Non elle ne grapillait pas des informations, elle voulait simplement savoir si entrer là-dedans avec quelqu’un comme lui était faisable ou non. Après s’il arrivait à la faire rentrer, elle pourrait se débrouiller seule … enfin c’est ce qu’elle pensait, mais elle n’était pas sûre que lui exposer ce genre de plan soit une bonne idée. Il allait encore lui dire qu’elle se considérait comme supérieur, limite surhumaine de vouloir affronter ça, mais tant qu’elle voyait le bon chez Tylio, Charlotte avait confiance. Elle était cependant loin de se douter qu’il n’était pas comme ça tous les jours, enfin d’après ce qu’il lui disait il existait en lui deux entités qui se bagarraient, l’une ressurgissant quand il était drogué. Charlotte touchait peu à ça, pas au point d’être accro, alors que lui semblait l’être. Gentil ou prévenant, il semblait la mettre en garde sur la possibilité que le Bad Tylio en lui pouvait venir. Elle ne voulait pas croire qu’on ne puisse pas contrôler ça, peu importe la drogue dans l’organisme, on avait toujours le choix, mais peut-être était-ce son optimisme qui parlait. Ou alors son envie de sauver des âmes insauvables. Charlotte ne savait pas, mais elle écoutait ce qu’il lui disait attentivement, apprenant à le connaître mieux par de simples suppositions. Manipulatrice ? Non pas vraiment, elle savait simplement que chaque personne avait deux visages, autre que ceux que Tylio lui énonçait et elle aimait savoir ce qu’elle pouvait découvrir malgré les risques. Notamment le fait qu’elle soit en pleins milieux de l’allée des embrumes à parler avec un jeune homme qu’elle venait juste de rencontrer. « Les sorciers de ne s’occupent pas des drogués … ce n’est pas faux et dans ce cas j’imagine que tu dois être de sang-pur sinon tu serais allé chez les moldus pour te faire soigner ? A moins que tu n’en ais pas envie et que tu aime ce côté maléfique qui sommeille en toi et te donne un côté … mystérieux je dirais. » Elle savait que laisser supposer ça était une mauvaise chose, mais elle n’avait pas contrôler ses paroles pour le coups, agissant trop honnêtement pour la conversation qu’ils avaient à ce moment précis.

Elle avait au moins appris son prénom. Il s’appelait Tylio, un joli prénom bien original. Comparé à Charlotte, c’était clairement différent. Mais elle trouvait ça beau. Elle le lui fit remarquer et elle eu de la chance qu’il ne prenne pas mal le fait d’avoir dit comment il s’appelait. Ses parents avaient fait un bon choix. « Clairement non c’est un beau prénom que tu as là. Je pense que le fait que mes cheveux soient comme ça, fait sans doute suffisamment de l’originalité pour qu’on évite de m’en rajouter. » Il lui avait parlé du fait que son prénom était plutôt commun et il avait raison, mais au moins les gens ne s’attardaient pas la dessus. Sans ses cheveux d’un roux flamboyant, beaucoup n’auraient même pas fait attention à la petite Charlotte. Mais c’était aussi grâce à sa chevelure qu’aujourd’hui il était venu vers elle. Ou peut-être son visage, elle n’en avait pas la moindre idée, il avait simplement pris cette décision, là où n’importe qui l’aurait laissé en plan, risquant qu’elle se fasse agressée en plein milieu de l’allée des embrumes. Une belle une de journal pour le lendemain. Au lieu de ça, Tylio l’emmena vers la sortie de ce lieu aux mauvaises fréquentations. Charlotte ne savait pas alors qu’elle allait lui faire louper son rendez-vous avec son dealer et que cela pouvait être un gros problème pour elle par la suite. La jeune femme ne voulait pas croire que tout cela soit un acte désintéressé et qu’une personne même sous une influence négative, ne puisse pas réagir et aider quelqu’un dans le besoin. Lorsqu’il lui expliqua ce que cela aurait donné si Bad Tylio c’était retrouvé en face d’elle et aurait prit la décision de venir lui parler, les cheveux de la jeune femme prirent une teinte bleu nuit, mais elle réagit suffisamment vite pour que cela soit furtif. Pas le moment, pas le moment. « Okay c’est flippant. On va rester avec Good Tylio pour le moment, je te fais confiance. » Elle espérait sincèrement que le jeune homme n’ait pas vu le changement de couleur de ses cheveux, mais passé du roux au bleu en quelques secondes, clairement ce n’était pas la meilleure couleur à choisir. Maudissant son don intérieurement, elle continua à marcher au côté de Tylio. Non pas qu’elle ne lui faisait pas confiance, mais pas entièrement non plus. Curieuse elle demanda ce qu’il ferait s’il elle venait à se faire agresser dans l’allée des embrumes sur le chemin pour retourner du bon côté. Presque touché par le fait qu’il ne la laisserait pas en plan, elle ne manqua pas de lui répondre : « S’il y a besoin, j’honorerais cette dette. » Clairement, même si c’était agir pour demander quelque chose en retour, Charlotte lui devrait une fière chandelle et elle tiendrait parole. La question était de savoir comment elle le lui rendrait.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamon*Ex Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 3 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Ven 20 Avr - 0:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personality of Tylio

ft Charlotte Deauclaire| Tylio Macnair

Il y avait peu de personne gentille dans l'allée des embrumes du coup les personnes ayant un visage doux était vite repérer c'était pour cela qu'il avait été parler à la jeune femme pour ne pas la laisser seule dans un endroit qui ne serait pas très accueillant pour elle vu qu'elle n'avait pas les liens pour pouvoir être tranquille mais Tylio avait l'impression qu'elle ne voulait pas de son aide étant persuadée qu'elle pourrait retrouver Lucy toute seule sans avoir le moindre problème ce qui ne croyait pas le brun connaissant sans doute un peu mieux les lieux que la rouquine mais si elle ne voulait pas d'aide c'était bien aussi il pourrait aller chercher sa dose et rentré chez lui. Après c'était le but de base et il avait dévié simplement parce qu'il était totalement clean aujourd'hui et que cela le rendait un peu trop sensible à ce qu'il se passait autours de lui ce qui n'était visiblement pas une bonne chose vu que son aide n'était pas apprécier à sa juste valeur. Cependant il était tombé sur une jeune femme qui s'excusait et qui ne voulait blessé personne ce qui n'aidait pas à faire demi tour pour la laisser seule et rentré chez lui pour pouvoir se défoncer à l'abris des regards. "  On dira que ça passera pour cette fois parce que je ne te connais pas et que tu m'apparaît quand même sympathique" Ce qui n'arrivait pas à chaque fois car il rencontrait peu souvent des gens qui lui donnait envie de parler et de prendre le temps de s'intéresser à eux il était quand même assez nombriliste comme garçon et puis peu de gens s'intéressait à lui donc c'était un peu donnant donnant pour lui ce genre de chose on ne pouvait pas s'intéresser à une personne qui se fichait de nous cela n'était pas sains et il avait besoin de chose qui ne rendait pas badTylio encore plus en colère. Tylio ne voulait pas être méchant mais elle avait une tête de gentille fille et ne faisait pas bien peur et il semblait pouvoir dire qu'elle ne ferait pas peur même si elle tentait de le faire sans doute parce qu'elle se montrait trop douce depuis le début de leur conversation pour être inquiétante elle ne semblait pas faire partie de ses gens à deux visages comme elle était en train de parler pour tenter de faire croire au brun qu'il ne fallait pas se fier à son visage car certaine personne cachait leur mauvais côté sous un visage d'ange. "  Quand on traîne du mauvais côté de la barrière on apprend à sentir ce genre de chose au delà du physique même si il est un premier indice important car si un visage peut être angélique et abriter un démon les yeux parlent et ça on ne peut pas le contrôler et le camoufler."

Il fit savoir à la rouquine qu'il connaissait une Lucy, une sacré pétasse mangemorte comme pas deux et il espérait sincèrement qu'elle ne cherchait pas après cette Lucy là sinon sa quête serait un peu vaine la jeune femme qu'il connaissait ne souhaitant pas se ranger des voitures appréciant réellement la torture et la souffrance chez ses victimes visiblement elle avait changer par rapport à la femme que la rousse cherchait car celle-ci ne la décrivait pas comme une pétasse et ne semblait pas apprécier le terme utiliser par l'étudiant qui n'y prêta pas attention. Personne ne pouvait contrôler ce qu'il pensait et ce qui sortait de sa bouche, enfin personne de vivant la drogue elle avait se pouvoir là mais il n'en avait pas encore acheté n'ayant pas eut le temps et s'occupant de la jeune femme et de sa recherche alors qu'elle lui posa un tas de question sur le genre d'endroit où la blonde pouvait être pensant qu'il connaissait la bonne personne. Mais les endroits où elle allait n'était pas fait pour les gentils et la rousse y mourirait sans doute bien vite si elle y tentait une excursion alors il lui répondit en lui indiquant de ne pas y aller. "  Ils étaient tous différents avant je pense qu'aucun d'eux n'est réellement né aussi mauvais que maintenant.  Je fréquente oui mais quand j'y vais je suis badTylio et badTylio ne pourrait pas te protéger et je ne pense pas pouvoir y aller clean cela serait au dessus de mes forces" Le brun aurait aimé l'aidé un peu plus et l'y accompagné une fois afin qu'elle voit que sa soeur aimait sa nouvelle vie et ne souhaitait pas revenir en arrière mais la drogue était sa faiblesse et il ne pouvait pas lutter contre ce qui mettait en danger la vie de la jeune Charlotte si elle venait avec lui ce qu'il ne voulait pas il n'avait pas besoin de se sentir coupable une fois revenu sur terre. D'ailleurs l'homme l'avait mit en garde sur son mauvais côté pour ne pas qu'elle soit surprise si d'un coup il vrillait totalement parce qu'il n'avait aucunement le contrôle sur cette partie là de sa personne contrairement à ce qu'elle semblait penser sur le fait qu'on avait toujours le choix pour l'avoir il devrait se faire soigner et les drogués était une honte pour les sorciers qui ne s'en occupait pas et si lui tentait d'aller voir les moldus sont père le renierait sans doute ce qu'elle semblait avoir comprit parce qu'elle avait rapidement deviner sa nature de sang. " Je suis de sang pur oui et je n'ai pas envie d'être renié pour avoir été en contact avec un moldu mon père ne connaît pas réellement mon soucis de drogue il pense juste avoir un bon garçon qui suit ses idées politique et je pense que c'est mieux ainsi. Je ne te permet pas réellement d'émettre ce genre d'hypothèse ressemblant fortement à un jugement sans fondement, si j'aimais être cette personne je serais drogué tout le temps et je t'aurais laisser prendre des risques sans me retourner" Et il en aurait été capable il le savait et tout le monde ici le savait aussi BadTylio n'était pas cool et personne ne l'appréciait réellement surtout pas son propriétaire.

Et finalement en parlant de sa double personnalité il laissa fuiter son prénom bien plus original que celui de son interlocutrice qui se prénommait Charlotte ce qui lui allait plutôt bien il trouvait même si cela était banale comparer au physique de la demoiselle. " Je l'aime bien donc ça va je n'ai pas à me plaindre même si je pourrais on me l'écorche tellement souvent, cela ne doit pas arriver avec un prénom comme le tien mais je pense oui qu'en retour tu dois avoir des réflexions sur les cheveux que moi je n'ai pas à supporter" Chacun sa touche d'originalité après tout. Tylio était fier de lui il avait réussit à faire peur à la jeune femme qui ne souhaitait du coup pas faire la rencontre de sa mauvaise face c'était bien elle était mieux avec la bonne face et il n'était pas convaincu que tout se passe bien si il se laissait aller à ses mauvais travers en compagnie d'une femme douce et gentille mais surprenante aussi car des cheveux roux qui devenait d'un coup bleu même une micro seconde cela n'était pas commun et cela ne passait  pas inaperçue. " Je vois que madame à garder des secrets, c'est la peur de badTylio qui donne cet éclair de couleur je n'aurais sans doute pas relever si j'étais défoncé mais je ne le suis pas du coup je suis curieux et je met les pieds dans le plats" Et avant que Tylio ne puisse répondre à la suite ou que Charlotte ne puisse réagir à ses propres paroles il repéra du coin de l’œil un mangemort qu'il connaissait bien et qui n'était pas le genre de rencontre que la rouquine avait besoin de faire pour le bien de sa santé, ce mangemort était connu pour être un violeur notoire il attrapait des jeunes femmes sans défense à l'allure gentille et les violait avant de les laisser dans une rues comme un kleenex usager c'était le moment de sauver Charlotte même si elle ne devait se rendre compte de rien alors il s'approcha encore plus d'elle et lui attrapa la main premier geste un peu trop intime pour deux inconnu mais nécessaire et il souffla extrêmement doucement. " Le mec en face, mauvais mangemort, laisse toi faire et parait naturelle sinon tu est foutue" Et il tira sur son bras pour l'attirer à lui et l'embrasser pas un léger smack non un réel baiser et il croisait les doigts pour qu'elle réagisse et y participe sinon son plan allait tomber à l'eau. Il quitta son visage et fit un sourire au mangemort arriver à leur hauteur. " Salut Aymeric bonne pèche aujourd'hui ?" Et le mangemort répondit un sourire narquois au visage. < Très bonne ! Je me ferais bien la tienne de nana Macnair, tu me la file pour 30 gallions ?> Si la rousse n'avait pas saisit le danger elle devait avoir comprit à la suite de ce genre de parole.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 602 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 24 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  Ven 20 Avr - 2:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Meet the first personnality of Tylio
Charlotte Deauclaire & Tylio Macnair
Charlotte n’était clairement pas à sa place dans l’allée des embrumes. Elle était trop pure, trop gentille pour un tel lien. C’était pourtant cet endroit qu’elle avait choisit comme lieu de déambulation dans l’espoir infime de trouver une personne qui n’avait sans doute aucune envie de la voir. Elle ne savait pas, elle était dans une ignorance totalement en ce qui concernait sa sœur. Où était-elle ? Qu’était-elle devenue ? Que faisait-elle ? Charlotte n’avait aucune réponse à ses questions, elle espérait simplement que si Lucy avait vent de ses déambulations, peut-être que cette dernière se montrerait, tenterait de lui faire comprendre qui elle était devenue, mais donnerait également une occasion à sa sœur de la faire revenir parmi les gentils. Charlotte ne savait pas si c’était possible et à entendre Tylio en parler c’était comme si tout ce qu’elle faisait été stupide. Il avait peut-être raison, elle n’était qu’une idiote qui cherchait un fantôme du passé qu’elle ne pouvait atteindre. Mais elle avait de l’espoir, elle faisait partie des gentilles personnes comme on disait, arborant un visage d’ange qui ne convenait aucunement à l’endroit où il se trouvait. Et c’était grâce à ça qu’il était venu vers elle. Charlotte avait oublié de penser aux questions dans sa tête qui lui demandait pourquoi avait-il prit la décision de venir à sa rescousse. Il avait dévié de ses occupations, uniquement pour s’occuper d’elle ce qui était en soit un acte de pure gentillesse et si ne s’en était pas un, pour Charlotte c’était un acte de bonté. Elle avait paru pourtant agressive sans doute dans ses propos, s’excusant par la suite de ce qu’elle avait osé dire, se rendant compte qu’elle l’avait vexé en agissant comme si elle était supérieure. Charlotte espérait qu’il comprenait son point de vue, sans doute qu’à sa place il aurait agi de la même manière. Mais elle ne pouvait pas prévoir ses réactions, elle ne le connaissait pas suffisamment pour en être capable. Elle se sentait mal, déjà qu’il ait pu penser ça d’elle, mais qu’en plus elle est donnée une impression complètement fausse. Il sembla accepté ses excuses, bien que si elle continuait il semblait qu’elle franchirait une sorte de limite. Sans doute que Tylio ferait volte-face et la laisserait en plan dans l’allée des embrumes. Elle préféra ne pas répondre, préférant en rester là dans les excuses et ne pas plus s’attirer les foudres du jeune homme.

A la place il lui parla du fait qu’il connaissait bien une fille qui s’appelait Lucy et apprendre qu’elle était vivante ravivait Charlotte. D’un autre côté les endroits que sa sœur fréquentait ne semblait pas accessibles pour la jeune femme, des endroits encore une fois peu fréquentable pour une fille comme elle. Pauvre Charlotte, comment pouvait-elle vraiment revoir sa sœur si ce n’était pas en allant la retrouver là où elle ne voulait pas être retrouvé. Charlotte avait envie de revoir Lucy, plus que tout au monde, même si c’était la dernière fois. Elle expliqua toutefois à Tylio qu’il ne valait pas se fier aux apparences que certaines personnes pouvaient cacher des secrets derrières leur visage d’ange, mais il ne semblait pas la croire ou peu, ayant appris à déceler qui était vraiment les autres grâce au regard. Charlotte l’observa un instant, tentant sans doute de croiser ses yeux pour vérifier ce qu’il lui disait, avant de reprendre : « Les yeux ? Et on peut apprendre à déceler ça ou seul l’expérience parle ? » Si c’était un apprentissage, Charlotte voulait savoir comment faire. Pour tout le monde, les gentils comme les méchants. Elle avait un très bon instinct concernant les gens, mais parfois cela lui jouait des tours et elle tombait de haut. Lire le regard des gens c’était lire l’âme qui se cachait au fond, ce qui voulait dire que même les être qu’on pensait perdu pouvait ne pas l’être. Tylio avait parlé des endroits où elle pouvait retrouver sa sœur et dans un dernier espoir elle demanda s’il accepterait de l’y emmener. De l’accompagner, se sentant en sécurité à ses côtés, sans pouvoir expliquer trop pourquoi. Il y avait chez Tylio un certain mystère qui l’entourait, le genre que Charlotte adorait percer, des choses qu’elle voulait découvrir et voir de ses propres yeux quittes à courir vers sa perte. Mais il lui expliqua que le seul moyen pour lui de s’y rendre était en étant sous l’influence de son double maléfique, qui jamais ne pourrait protéger la jeune femme qu’elle était. Charlotte afficha une mine triste, comprenant que son espoir devenait de plus en plus faible au fur et à mesure qu’elle en apprenait sur Lucy. « Ho … c’est dommage. » répondit-elle simplement d’une voix lasse. Au moins il avait été honnête.

L’influence de BadTylio semblait forte à cause des substances qu’il prenait et Charlotte ne comprenait pas pourquoi il ne tentait pas de se sauver de cette malédiction. Peut-être qu’il ne le désirait pas après tout, trouvant dans la drogue un certain salut, une paix que même la rousse pouvait entièrement comprendre. Mais le fait qu’il refusait de se soigner en disait long sur lui, surtout pour quelqu’un d’intelligent. Charlotte avait vite compris qu’il était de sang-pur et que fréquenter les établissements moldus spécialisé étaient compliqué pour lui. Son père le renierait sans aucun doute, mais le paternel ne voyait pas ce qui se passait vraiment pour son fils tant que ce dernier se tenait à carreau sans déshonorer son nom. Charlotte pouvait comprendre, c’était une situation complexe que seul les sang-purs avaient entre eux. Elle ne voulait pas le juger non plus, en demandant s’il voulait vraiment se faire soigner, mais encore une fois cela créer une certaine réaction de la part de Tylio comme lorsqu’elle lui avait semblé supérieure. « C’est peut-être mieux ainsi si tu le dis, mais je ne peux réellement juger un problème qui ne me concerne pas. Même si je peux comprendre les envies de le faire, je suis heureuse au moins que tu ne le sois pas tout le temps. » Et encore une fois il nota la différence entre ses deux côtés, l’une plus clémentes que l’autres. Charlotte avait de la chance de pouvoir croiser le chemin de GoodTylio, elle aurait sans doute été dans de beaux draps, mais elle avait cette curiosité qui faisait qu’elle avait envie de savoir ce que cela donnait. Même si pour cela elle devait risquer sa vie, c’était étrange, mais elle avait besoin de savoir comment lui qui apparaissait aussi gentil pouvait devenir un être sans cœur. Et en parlant ainsi, les deux avaient enfin échangés leur prénom. Tylio, un si joli prénom original qui sonnait adorable dans la bouche. Charlotte l’aimait bien, comparé au sien qui était plus commun. Seuls ses cheveux marqués son originalité, bizarrerie qui parfois pouvait faire d’eux des rejetés de la société. « Les cheveux ou les prénoms, les gens trouveront toujours quelque chose pour que nous soyons différent d’eux. » En parlant touche d’originalité, quand Tylio lui parla de ce que son double maléfique pourrait faire s’il était conscient en ce moment même, Charlotte prit peur, comprenant le danger qui pouvait surgir, si elle en faisait pas attention. Sans même qu’elle ait pu le contrôler ses cheveux virèrent au bleu sombre, mais aussi rapidement que c’était venu, le roux revint lorsqu’elle se rendit compte qu’elle ne devait pas montrer ce genre de secret. Tylio avait vu, ça avait été bref, mais il l’avait vu, ne se gênant pas pour se moquer d’elle ouvertement. Certes si elle avait en présence de BadTylio ce dernier n’aurait pas remarqué, mais sous cette influence, Charlotte ne l’aurait pas rencontré. Souriant, gênée, elle tenta de formuler une phrase correct : « Je .... »

Mais elle n’eue pas le temps de réagir en voyant le regard de Tylio au loin. Il ne semblait plus l’écouter sans qu’elle ait pu s’y attendre, il se rapprocha d’elle et lui prit la main. Pardon ? Qu’est-ce qu’il faisait là ? Pourtant ils avaient beau avoir discuter longuement à aucun moment il n’avait été question de ça. Déjà ce genre de rapprochement intime était gênant bien qu’agréable, c’était sans doute la première fois qu’un garçon lui tenait la main de cette manière. Bon elle ne comprenait pas tout, mais il avait sans doute une bonne raison de faire ça. Et finalement il lui expliqua que l’un des hommes dans le coin était un mangemort méchant dont il valait sans doute mieux éviter d’approcher. Charlotte acquiesça mentalement, comprenant mieux pourquoi Tylio avait prit la décision de se rapprocher d’elle. La suite par contre elle ne l’avait pas prévu, se faisant entraîner contre lui par son bras, les lèvres du jeune homme se déposant sur les siennes. Un instant Charlotte resta figé, sans être capable de faire le moindre geste, trop surprise de la situation, mais en sentant le baisé insistant que lui donnait Tylio, elle se laissa aller à lui répondre. Et c’était son premier baisé, ce n’était pas rien, enfin avec un garçon, enfin non même pas un vrai baisé tout cours. Holala que ça donnait des frissons. C’était totalement étrange, nouveau, mais chaud, très agréable. Tant de sensation en elle que Charlotte ne pouvait décrire entre la surprise, la sensation de bien-être et une incroyable satisfaction. Elle avait fermé les yeux, posant ses mains sur les épaules de Tylio. Et finalement tout s’arrêta, tandis que le mangemort qu’ils tentaient d’éviter passait à leur niveau, le jeune homme rompit leur baiser pour afficher un sourire à celui qui se prénommait Aymeric. Il lui parla comme s’il le connaissait ce qui était sans doute le cas. Charlotte ne prenait pas part à la conversation observant simplement le mangemort en face d’eux, lorsqu’elle entendit qu’il était question de la donner pour 30 gallion. Quoi ? Bon déjà d’une c’était flatteur de voir qu’on pouvait s’intéressé à elle, mais … mais non, elle n’était pas à vendre et encore moins à ce prix-là. N’abusez pas quand même ! Elle garda une certaine contenance pour éviter de lui balancer à la figure de ne pas la prendre pour acquise, mais cela aurait pu amener des problèmes à Tylio. Et déjà qu’il venait de la sauver de ce qu’on pouvait appeler un pervers, qu’il doive encore prendre sa défense était-ce la bonne solution ? « Merci, de cette flatterie à mon égard, mais non seulement je ne suis pas à vendre, mais je me contente très bien de mon cher Tylio. » sortit-elle presque instinctivement. Trop bizarre peut-être, elle ne savait pas du tout. Elle n’aurait pas dû parler, elle aurait dû se taire et merde et merde !

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Charlotte* Meet the first personality of Tylio  
Revenir en haut Aller en bas
 
Charlotte* Meet the first personality of Tylio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: L'allée des embrumes-
Sauter vers: