AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Dim 11 Fév - 14:55
Discrètement, je la suis. Elle est ma jeune mère et je veux veiller sur elle. Il paraît qu’habituellement c’est plutôt le rôle d’une mère de surveiller son enfant. Mais moi, j’ai la chance de pouvoir la voir évoluer quand elle était toute jeune. Quand elle venait juste de m’avoir. Si je n’avais pas été transportée par ce fameux sort qui nous a fait revenir dans le passé, je n’aurai jamais eu cette chance. Je ne me souviens pas de cette époque. J’étais bien trop petite pour en avoir des souvenirs. Et je me permet, en secret, de la suivre dès que j’en ai l’occasion. Bien sûr, elle ne doit pas savoir qui je suis, alors je reste en retrait, je l’observe de loin. Je guette le début de sa romance avec celui qui deviendra mon père pour un temps. Je guette aussi les premiers symptômes de sa maladie. Cette maladie qui me l’a enlevée ! Beaucoup pourrait me faire la leçon, me dire que je ne dois pas, je vais changer le cours du futur. Mais qu’est-ce qu’ils me racontent ? N’était-ce pas le but du sort d’Hermione ? Et puis rien que notre présence change déjà le cours du futur !

Je dois sembler suspecte à suivre cette femme en restant dans l’ombre. Mais à ce moment là, je ne vois pas ces gens qui me regardent bizarrement, je ne vois que ma mère qui semble se promener tranquillement avec la poussette. Souvent c’est dans le parc que je la croise, alors que je suis installée pour réviser ou dessiner. J’aime me retrouver là, je me sens bien. Et d’y retrouver souvent ma mère me laisser penser qu’elle devait souvent m’y promener. C’est peut être la raison pour laquelle j’aime tant m’y retrouver. Est-ce là qu’elle venait me promener pour me calmer quand je piquais une crise étant tout bébé ? J’aimerai aller lui poser la question, j’aimerai pouvoir lui parler. Rattraper ce temps que je n’ai pas eu quand elle est tombée malade et qu’elle a été hospitalisée.

Aujourd’hui, je travaille à la bibliothèque. Je ne bosse pas pour mes devoirs, mais plutôt sur mon projet secret. Celui de trouver la maladie de ma mère et la soigner avant qu’elle ne tombe malade. Cherchant un livre sur les étranges maladies peu connues et sans traitement, c’est sur elle que je tombe au coin du rayon. Ce doit être le destin qui m’envoie un message. Elle est là, avec sa poussette, le bébé moi gazouillant. Je la perd de vue quelques instants. Je ne sais pas où elle est passée, je la cherche du regard. J’avais l’occasion de pouvoir l’observer de loin une fois de plus. Est-ce que c’était ce jour où elle rencontrait Remus ? Je ne sais pas encore si ils se connaissent déjà, jusque là, je ne les ai encore jamais vue ensemble, mais peut être que c’est un début d’histoire qu’ils gardent secret. J’ai l’occasion de voir cela, j’ai envie d’être témoin du bonheur de ma mère. J’entends un bébé pleurer, sans doute est-ce moi. Je décide de suivre ce son pas franchement agréable. Elle semble décidée à sortir de là pour calmer un peu le bébé. Sortant de là, je ne la vois étant sur le point de revenir et je la bouscule, me retrouvant les fesses par terre.
« Pardon, pardon, pardon, je ne vous ai pas vue, je suis vraiment désolée ! Je ... »

Qu’est-ce que je peux lui dire ? Je ne peux pas lui annoncer comment je m’appelle ! Ce serait vraiment étrange, surtout si elle m’en demande l’orthographe… Et tout à coup, je ne sais pas pourquoi car c’est ma mère, mais je me sens timide et gênée en face d’elle.




@Aurora C. Beckett 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Dim 11 Fév - 18:54
La jeune femme a besoin de travailler sur un devoir de réglementation de l'utilisation des dragons pendant des épreuves de sports. La demoiselle qui travaille pour entrer plus tard au ministère des jeux et sports magique doit décrocher une bonne note si elle veut assurer son année et les examens à venir. Aurora ne veut pas être seulement bonne, elle a l'intention d'être la meilleure et de tout défoncer, de pouvoir prouver que même avec un bébé, on peut être une bonne élève, une élève sérieuse, studieuse et tout donner dans son travail. Du bout du pied, elle fait aller et venir la poussette pour bercer Eryka mais l'enfant commence à grogner fermement, montrant son désaccord à rester allongée dans sa poussette. La sorcière s'avance, sentant le bébé pour s'assurer que ses larmes ne soient pas la source d'un inconfort quelconque mais ce n'est pas le cas. Comme l'enfant a tété moins d'une heures auparavant, la jeune femme songe que ce n'est pas la faim qui la fait grincer de la sorte mais l'envie d'être prise au bras, probablement.

Aurora prend l'enfant contre elle, et décide de promener un peu dans les rayonnages de la bibliothèque pour calmer l'enfant, alors que les étudiants lui envoient des regards noirs. Le bébé les perturbe dans leurs études vraisemblablement mais la jeune femme a autant de raison que les autres de se trouver dans les parages. Après tout elle est étudiante aussi, elle a des travaux à rendre elle aussi et bien que le bébé fasse un peu de bruit, la jeune femme a bien le droit d'étudier tout de même et de jouir du même droit que les autres. Surtout que l'enfant, prise au bras, cesse bientôt de pleurer, d'autant que sa maman lui a donné sa tétine et son doudou.

«- Allez ma puce... » chuchote la maman avec douceur, pour finir de calmer son enfant.

La sorcière sait bien que pour un enfant, la bibliothèque et son calme, le manque de jeu, d'amusement, n'a rien de plaisant. Mais ses études nécessitent qu'elle travaille un peu, n'en déplaise à Eryka. Cependant elle prend un peu de temps pour accorder de l'attention à son enfant, espérant que cela suffise à calmer l'enfant pour un bon moment, de sorte que la maman ait pour sa part le temps d'avancer dans ses travaux à rendre. Quand d'un coup au détour d'un rayonnage, elle manque de percuter une jeune fille, qui tombe sur ses fesses. Aurora n'a jamais vu cette fille, du moins le pense-t-elle. Pourtant, elle a comme une impression de déjà vu sans pouvoir dire d'où cela lui vient. Et une étrange sensation s'empare d'elle sans qu'elle ne puisse mettre de mots sur celle-ci, ou sur ses impressions, alors qu'elle regarde cette fille aux boucles blondes.

«- Ce n'est rien, ça arrive... Vous ferez plus attention la prochaine fois. Mais... ça va, vous ne vous êtes pas fait mal ? » demande la jeune femme en tendant la main, tenant l'enfant d'un bras, pour aider Eryka à se redresser. «Tu vois Eryka, on doit toujours faire attention, d'accord mon ange ? » demande la maman en souriant au nourrisson, une fois que la grande Eryka est de nouveau sur pieds. « Tu ferra attention hein ?» demande la maman, comme le bébé de dix mois la regarde avec ses grands yeux bleus, sans vraiment comprendre ce que sa maman raconte, tendant les bras vers la grande Eryka, alors qu'elle ressent, elle aussi, comme une drôle d'impression face à son double plus âgé.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Jeu 15 Fév - 12:58
J’observe ma mère s’occuper de moi, enfin du moi bébé. Elle est douce et calme. Elle pourrait s’énerver de m’entendre pleurer comme cela. Comme cela semble énerver pas mal d’autres étudiants. Mais non, elle reste douce, elle reste cette maman adorable que j’ai toujours connu. Je ne me souviens pas de cette période où j’étais bien trop jeune pour me souvenir de cette douceur. Elle aurait put perdre patience avec ce bébé qui pleure. Je la regarde en souriant. Je l’aime ma tendre maman. Je dois vraiment trouver sa maladie et la soigner avant qu’il ne soit trop tard. J’ai cette chance en revenant dans le passé. Une chance que je ne peux pas laisser passer. Je ne peux pas la perdre une fois encore. Laisser les médicomages me l’enlever ! Ici pour faire des recherches, je la perd de vue un instant à la recherche d’un livre, comme j’étais venu le faire. Mais je ne veux pas la perdre alors j’attrape ce livre et je la cherche.

Je me précipite, sans doute trop, c’est pour cela que je manque de la percuter elle et moi bébé. Je termine sur mes fesses mais par chance, je ne les ai pas fait tomber toutes les deux. Je me confond en excuses. J’ai vraiment eu peur sur le moment, mais tout semble aller. Je pense lui avoir fait peur aussi. Elle me regarde avec intensité, je me demande ce qu’elle peut bien penser. Elle me dit de faire plus attention mais elle est aussi cette femme protectrice qui s’inquiète pour moi qui suis une inconnue pour elle dans cette temporalité. Je me relève sans mal avec son aide comme elle me tend la main, je ramasse mon livre et lui souris, heureuse de la voir même si elle ne sait pas. Elle ne sait pas que je suis sa fille venu du futur.
« Non, tout va bien, plus de peur que de mal. J’allais un peu trop vite, encore désolée. je vous remercie »
Je la regarde, je n’arrive pas à partir et à la laisser avec son bébé. Je regarde aussi la petite, ça me fait tout drôle de me retrouver en face de moi comme cela. C’est vraiment un sentiment très étrange. Je l’entends me dire de toujours faire attention.
« ... »
Et bêtement, j’allais lui répondre. Oui maman, bien sûr maman, je ferais attention, désolée… Elle m’aurait sans doute prit pour une folle si je n’avais pas réussi à me retenir au dernier moment. Mais c’est tellement perturbant de la voir me parler juste en face de moi. Enfin parler au moi bébé. Ce même moi bébé qui me fixe et tend les bras vers moi. Je me demande si elle aussi ressent quelque chose d’aussi étrange que moi. J’ai comme une boule au ventre. Je dois tenter d’engager la conversation, sinon elle va vraiment se dire que je suis une drôle de fille.
« Elle ne semble pas très timide avec les étrangers… Elle tend les bras comme ça avec tout le monde ? »

Je me demande comment je pouvais être étant bébé. Ma mère m’a parfois raconté mais là, c’est différent, c’est du direct. Et j’ai envie, même si je ne devrais sans doute pas, de passer plus de temps avec ma mère. Est-ce mal de vouloir la retrouver ? De vouloir la sauver ? Je n’arrive pas à effacer ce sourire sur mon visage, ce sourire si joyeux. Ce sourire qui explose en face d’elle, heureuse de la revoir en forme ma maman. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Jeu 15 Fév - 17:42
Aurora hoche la tête comme elle dévisage la jeune fille qui lui fait face et qui vient de se redresser en disant que ça va et qu'elle a eut plus de peur que de mal. Bien, la sorcière est ravie de l'apprendre, cela l'aurait embêté que cette jeune femme se blesse ou se fasse mal. Une mauvaise chute est vite arriver et on peut se fouler une cheville, se la tordre, simplement en se réceptionnant mal. Mais on peut aussi se casser un bras si on tombe sur celui-si, ou se démonter une épaule. Heureusement la jolie blonde face à Aurora ne semble avoir eut rien de tout cela et elle se porte comme un charme. Si bien que la jeune femme reporte son attention sur le bébé dans ses bras assez rapidement, pour parler à cette dernière même si n'ayant que quelques mois, la petite ne peut évidemment pas comprendre ce que sa maman est en train de lui raconter.

Eryka se tortille, dans les bras de sa maman et tend les bras vers cette étrangère, alors qu'Aurora lève un sourcil et la jeune fille elle-même semble bien surprise de cette réaction du bébé puisqu'elle demande si l'enfant tend souvent les bras comme cela aux étrangers, en précisant que le bébé ne semble pas bien timide là comme ça, à première vue. Aurora en est étonnée. Pas que son enfant craigne les gens qu'il ne connaît pas. Mais elle ne réagit jamais avec une telle excitation dans ses mouvements. Comme si elle avait senti quelque chose, peut-être la même drôle d'impression qu'Aurora, sans pouvoir dire quoi.

«- Elle est plus calme d'habitude je dois dire, sauf peut-être quand nous croisons Remus. Là on ne l'arrête plus et elle gazouille à qui mieux mieux en agitant les bras pour demander qu'il la prenne. Si elle n'était pas si jeune je soupçonnerai qu'il la gâte avec du chocolat pour acheter son affection mais il m'a promis que ce n'était pas encore le cas. Et qu'il y penserai dès qu'elle serait en âge de pouvoir en prendre.» répond la sorcière d'un air pensif avant d'aviser sa fille, la grande, qui lui fait face avec cet agréable grand sourire. «Tu as peut-être un contact privilégié avec les bébés, ça arrive parfois, tu n'as jamais vu ce genre de réactions chez d'autres enfants ? Peut-être que tu leur est sympathique.»

Ou peut-être que tout simplement, parce que l'instinct fait que, Eryka s'est reconnue dans cette fille en face d'elle, un peu comme un bébé reconnaît, immédiatement, sa maman quand on le pose sur celle-ci après l'accouchement. Une perception particulière, un lien invisible et puissant qui unie une seule et même âme, pourtant divisée en deux corps dans une même époque.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Mer 21 Fév - 22:46
Je suis maladroite, c’est affreux. Comme elle me le dit au moi bébé, je dois faire plus attention. J’ai eu d’avantage plus peur de leur avoir fait mal à toutes les deux, qu’à moi-même. Quoi que, c’est étrange à dire comme cela. Dire que j’ai eu peur de faire du mal au bébé avant d’avoir peur pour moi, sachant que le bébé c’est moi il y a de ça, des années, est-ce comme dire que j’ai eu peur pour moi finalement ? C’est vraiment très étrange comme sentiment. En vérité, je ne pensais pas me retrouver en face de ma mère comme cela et moins encore en face de moi. Se voir en bébé, en vraie et non à travers ces photos souvenirs qu’on me montrait sans cesse pour me raconter mes histoires passées dont je ne me souvenais pas toute seule, c’est un sentiment que je n’arrive pas à expliquer. En fait, je ne sais même pas si il y a les mots pour expliquer cela. Qui pourrait même dire qu’il se rencontre ? Sans penser à toutes ces personnes qui se sont fait embarquer par le sort d’Hermione. Mais ce n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours. Moi-même je ne pensais pas me voir de si près. Je voulais juste tenir ma mère à l’oeil. Changer notre vie future pour ne pas la perdre.

Ma mère m’explique que je n’étais pas franchement facile avec les étrangers. Habituellement plus calme avec les gens, mise à part avec Remus qui est un peu un privilégier. Je ne peux pas retenir ce sourire en pensant que déjà, je devais avoir comprit qu’il serait important dans ma vie, notre vie. Ma mère serait déjà en couple avec le jeune homme ? Mince, j’ai raté pas mal de chose avec mes recherches.
« Elle doit beaucoup l’aimer son papa ! »
Je tente un petit coup de bluffe pour en apprendre plus. Je veux voir un peu sa réaction. Je vais peut être savoir ou elle en est. Quand elle me demande si j’ai déjà eu le même genre de réaction avec d’autres enfants, je ne sais trop quoi répondre. Je ne côtoie pas les enfants habituellement, sauf peut être les plus jeunes étudiants de Poudlard.
« Euh non pas vraiment. Je vois que peu les enfants dans mon stage à Sainte Mangouste. »
Mais n’est-ce pas mieux ? Si je ne vois pas d’enfant, c’est qu’ils vont bien ! c’est pareil avec les adultes, mais les enfants c’est toujours touchant. Et la plupart des enfants qu’on voit arriver se guérissent rapidement. Souvent, une poussée de fièvre qui fait peur aux parents.

Et est-ce que je dois dire à ma mère que je suis mignonne ? Les gens, habituellement, complimentent le bébé d’une maman, mais c’est tellement bizarre de se complimenter soi-même. Surtout que ce n’est vraiment pas mon truc de me lancer des fleurs. Je vais au moins me sourire, me tendre une main car je semble vraiment vouloir m’approcher. Alors je tend une main vers le moi bébé et tout de suite, je m’attrape.
« Salut toi. Tu dois être une sacrée petite chipie et une sacrée charmeuse. Tu vas en avoir du chocolat quand tu en auras le droit ! »

Et je ne me trompe pas beaucoup. Je sais combien Remus aimait m’apporter un petit chocolat quand il venait nous voir. Et maintenant, je sais pourquoi ! Me séduire avec du chocolat n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. À côté de tous ses sentiments étrange, je me demande si, comme la moi actuelle, la moi toute petite ressent ce que je ressent en me trouvant en face. Est-ce pour cela que je réagis comme cela en face de moi ? Je suis beaucoup plus démonstrative toute choupine que maintenant, c’est certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Jeu 22 Fév - 1:51
«- Oh ! Non, non, Remus n'est pas son père, je... son père est parti en apprenant que j'attendais un enfant. La peur des hommes à l'idée de ne plus pouvoir profiter de leur jeunesse, d'avoir des responsabilités... Il ne l'a jamais accepté et ne l'a jamais reconnue. Remarquez, comme ça je peux l'élever comme je l'entends et l'appeler comme je le souhaite, sans qu'aucun casse pied ne vienne mettre son nez dans cette affaire... En ce qui concerne Remus, il est un ami, c'est tout, je ne le connais que depuis le début de cette année, avant je le connaissais de vu, à Poudlard. D'ailleurs c'est curieux... mais je ne me souviens pas de vous y avoir déjà vu... Dans qu'elle maison étiez vous ?» questionne la sorcière après avoir donné à sa fille et sans le savoir, les précieuses réponses qu'elle voulait justement soutirer en envisageant Remus comme un père.

Comme la petite Eryka semble avoir très envie de rejoindre la grande, Aurora s'étonne et l'autre étudiante fait de même, demandant si la petite est toujours aussi sociable avec des inconnus. L'enfant n'est pas désagréable avec ces derniers mais il est bien rare, en tout cas, qu'elle manifeste pour eux un si vif intérêt, comme c'est le cas pour le moment.

«- Je ne comprend pas c'est étrange dans ce cas mais peut-être que vous n'avez pas eut l'occasion de vous en rendre compte encore si vous n'avez pas vu beaucoup de bébés jusqu'à maintenant. Sinon, c'est que votre tête lui revient. » répond la sorcière avec un petite rire.

Loin de se douter que le bébé, en croisant la grande Eryka, s'est reconnu, quelque part. Qu'elle se sent complète et entière. La demoiselle rit comme cette inconnue prend sa fille dans ses bras, en parlant de chocolat. Pour sûr, la petite Eryka ne devrait pas en manquer, car déjà la sorcière a remarqué comme le sorcier est gourmand et friand de ces douceurs. Observant la femme qui lui fait face, la sorcière lui adresse un sourire.

«- Elle a l'air de bien vous apprécier mais pensez à faire attention à vos cheveux car elle aura vite fait de les attraper et de tirer dessus, sans vouloir vous faire mal cependant, elle ne se rend simplement pas compte elle est encore petite. Elle n'a pas encore un an en fait.» répond la sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Jeu 1 Mar - 1:18
Oui, je le savais, que Remus n’est pas mon père. Je ne connais pas cet homme. Et cet homme ne me connais pas. Et comme elle me l’a toujours raconté, mon père biologique s’est barré quand il a apprit que sa copine attendait un bébé. Il a eu peur sans doute. Peur de perdre sa liberté, peur des responsabilités qu’un enfant apporte. C’est ce que pense ma mère, et je ne pense pas qu’elle ai tort. Elle ne m’a jamais caché la vérité et je n’ai jamais voulu en savoir plus. Je n’ai jamais cherché à savoir qui était mon véritable père. Car prenant la fuite comme il l’a fait, pour moi, il a fui son droit à la paternité. Mais ce que je n’avais jamais vue chez ma mère, c’était son plaisir à m’élever comme elle le souhaitait. Sans qu’on lui dise comment elle doit s’y prendre. Ne partager cela avec personne. Comme si je n’étais rien qu’à elle. Un sourire en coin né sur mes lèvres. Elle a le don de voir le bon côté des choses. Et dire qu’elle m’a été enlevé par une foutue étrange maladie et qu’elle a perdue cet espoir qui l’anime. Et concernant ma question, je ne voulais pas en apprendre plus sur cet homme lâche. Mais je voulais, astucieusement, savoir ou en était la relation de ma mère avec Remus, mon futur beau papa. Mais pour le moment, ce n’est pas très avancé. Je vais donc pouvoir voir naître cette belle histoire. En sauvant ma mère, je sauverai certainement leur relation, mais cela veut dire que Ted ne verra jamais le jour… Ai-je le droit ? C’est si égoïste… je veux sauver ma mère, mais je ne veux pas que ce soit au détriment d’un autre… C’est un tel conflit ! Mais je dois tenter de la sauver !

Et pour le moment, ce qui me met dans le mal, c’est de devoir lui répondre au pourquoi elle ne m’a jamais croisé à Poudlard. Que puis-je lui dire ? Sûrement pas que c’est parce que je viens du futur et qu’en vrai, je suis sa fille…
« Je… J’étais à Serdaigle, mais pas grand monde ne se souvient de moi, j’ai toujours été très discrète... »
Je m’en sors pas trop mal je crois. Et petite moi distrait un peu la conversation en s’agitant dans les bras de notre mère. Bien joué mini moi ! Ma mère, elle, me dit que je n’ai sans doute pas eu l’occasion de voir que j’ai un feeling avec les enfants. Ou peut être ma tête qui me revient.
« Vous devez avoir raison, j’ai vue peu d’enfant, je ne sais pas si les enfants m’apprécie de nature. Mais je ne vois pas pourquoi ma tête pourrait lui revenir comme ça, on ne s’est jamais croisé avant. »
Je me regarde si petite. Est-ce qu’elle ressent comme moi, une attirance ? Cette attirance entre nous ? Nous sommes toutes les deux, la même personne. A-t-elle une sensation qui la pousse vers moi ? Je tend alors une main vers elle, pensant juste prendre contact avec moi-même, mais ma mère me donne et je me prend dans mes bras, surprise. Toutes les deux, on se regarde. J’entends notre mère me dire qu’elle m’apprécie. Comprend-t-elle qui je suis ? Et à peine elle a le temps de me prévenir pour les cheveux, que déjà, je m’attrape une mèche pour tirer dessus.
« Elle a une sacrée poigne pour sa taille ! C’est un truc de bébé ou bien c’est spécialement sa passion d’attraper les cheveux des gens ? »

J’ai un peu mal, mais rien de grave. Je me souris alors que nos regards ne se quittent pas. Elle semble vraiment aimer mes cheveux. Ces cheveux qu’elle aura plus tard. Alors je me parle.
« Pas la peine de me les arracher, tu auras les mêmes plus tard. Il faut juste grandir un petit peu. Mais ne te laisses jamais faire si on te tire les cheveux plus tard ! »
Un instant, je regarde ma mère me surveiller. Me demandant si elle surveille la mini moi ou bien la moi actuelle qui tient son bébé dans les bras ? C’est vrai que je ne semble peut être pas très à l’aise, entre le fait que ce soit moi-même que je tiens dans mes bras et que ce soit la première fois que je prenne un bébé dans mes bras. Mais je fais attention à moi et même si je gigote dans mes bras, je me tiens, je ne veux pas me faire tomber.
« Elle est énergique comme petite. Il lui arrive d’être tranquille et de vous laisser étudier ? »

Je veux savoir comment j’étais pour ma mère. Elle m’a toujours dit que j’étais un bébé adorable. Mais elle disait cela, peut être, pour me faire plaisir. Ne sachant pas qui je suis, elle va me dire la vraie vérité. J’ai peur, en me voyant comme ça, de l’avoir empêché de faire ses études, sa vie comme elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Ven 2 Mar - 4:11
Aurora est intriguée, intriguée par cette fille qu'elle ne connaît pas, qui ne lui dit rien, qu'elle ne pense pas avoir croisé à Poudlard et pourtant, elles n'ont pas tant d'écart d'âge que cela. Quelques années, peut-être deux, trois au maximum. Alors la demoiselle ne comprend pas. Elle ne comprend pas pourquoi ce visage lui parle et ne lui dit rien dans un même temps, sans savoir où elle a bien pût croiser cette fille, pour avoir cette impression de déjà vu en la regardant ? Elle ne réalise pas, évidemment, que cette impression de déjà vu tient du fait qu'elles partagent les mêmes gênes, que l'une est le sang de l'autre. Toute ancienne serdaigle soit-elle comment deviner une chose pareille ? C'est impossible, naturellement.

«- Oh, je vois, plutôt discrète alors ?» répond la demoiselle.

Mais Aurora est toujours aussi sceptique que cette fille ait bien été à Poudlard en même temps qu'elle et surtout au sein de la même maison. Comment est-il possible qu'elle ne se souvienne pas d'elle et de moments qu'elles auraient partagés dans la salle commune ? A moins que cette demoiselle soit d'une discrétion sans non, Aurora ne voit pas, elle n'a même pas un semblant de nom lui venant en tête.

«- AU fait je ne me suis pas présentée, Aurora Becket ! Et toi ?»

Voilà ce qui l'intéresse dans ces présentations : obtenir le nom de son interlocutrice afin d'obtenir le nom de cette dernière et ainsi,n peut-être, activer sa mémoire qui ne lui a jamais semblé aussi mauvaise que tout de suite. Parce que tout cela l'intrigue, qu'elle a conscience qu'il y a quelque chose de bizarre dans cette situation, sans savoir mettre le doigt sur la bizarrerie en question, justement.

«- Oh vous savez avec les bébés il n'y a pas trop de questions à se poser, il n'y a pas besoin de les connaître pour que votre tête leurs reviennent. En général, soit vous lui faîtes peur, soit vous lui inspirer confiance, soit le bébé s'en fou. J'imagine qu'en ce qui vous concerne, cela veut simplement dire qu'Eryka ne se sent pas menacée par votre présence.» indique la sorcière.

Et elle dit cela avec naturel, en haussant les épaules. Pour elle, cela l'est. Elle a l'habitude d'être maman et même si elle n'a pas réponses à tout, elle connaît tout de même bien le caractère de sa fille. Donc pour elle ce qu'elle dit là semble évident et tout naturel mais évidemment, quand on a pas l'habitude d'être avec des bébés, on ne peut pas savoir tout cela, Aurora s'en doute.

«- Oh c'est tout les bébés ! Le fils de Tyler fait exactement la même chose dès que j'ai le malheur de le garder pour que son père puisse sortir !» indique la sorcière légèrement amusée, en essayant cependant de faire lâcher prise à sa petite. «Oh vous savez dans l'immédiat ce ne sont pas ses cheveux à venir qui l'intéresser mais les vôtres, sans vouloir vous décourager, je doute qu'elle vous écoute beaucoup.» objecte la jeune mère. «Oui quand-même je dois dire que je n'ai pas trop à m'en plaindre. Elle a ses moments, comme tout les bébés c'est évident mais la plupart du temps elle est sage. Là cependant je crois qu'elle commence à avoir ses petites dents qui travaillent et... pauvre bichette, ça lui fait mal. Alors ça va passer mais en attendant, la pauvre, elle n'a pas d'autres moyen d'exprimer sa douleur que de pleurer. Ce n'est pas toujours facile pour les cours. Mais en général ça va quand-même !»
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Dim 4 Mar - 17:53
Elle répète ce que je viens de lui dire, sur le fait que je suis plutôt une fille discrète, c’est pour cela qu’elle ne se souvient pas de moi. Espérant que cela passe. Mais ça n’a pas l’air de convaincre ma mère qui n’est pas dupe. Je ne sais pas comment je vais m’en sortir… Elle me regarde, encore et encore. Je me sens presque mal à l’aise avec ce regard qui pèse sur moi. Je n’ai jamais put cacher quoi que ce soit à ma mère. Elle a toujours sue deviner quand je tentais d’éviter un sujet, comme un examen raté ou un garçon qui me plaisait. Elle a ce don de lire en moi comme dans un livre ouvert. Est-ce toujours le cas malgré le fait qu’elle soit bien plus jeune que cette mère que je connais ? C’est si étrange.
« Oui, vraiment très discrète… Je passais plus de temps à la bibliothèque qu’en salle commune. »
Ce qui n’est pas totalement faux. Les seuls fois ou je restais dans cette salle, c’était une fois que la bibliothèque fermait le soir. Ou bien quand les Serdaigles avaient gagné un match de Quidditch et qu’on faisait la fête. Jâi toujours été assez discrète, comme dans mon petit monde. Même si j’ai toujours voulu être une autre, assumer la fille que je suis et qui veut s’amuser. Mais la peur du jugement a fait que je suis une fille assez solitaire. Et pour cela, j’ai toujours admirer Luna, si différente et qui s’assume si facilement… Mais le pire vient quand elle se présente. Aurora Beckett ! Oui maman, je sais. Mais comment moi, je vais m’en sortir ? Que puis-je lui dire ? C’est la panique !
« Ho mais quelle impolie je fais, je ne t’ai même pas demandé… Moi c’est … Ryka ! Ryka Steeve. »
Je ne sais pas d’où je sors ce nom de famille, mais je pense que je m’en sors pas trop mal pour le coup ! Ce nom ne lui dira rien, en tout cas je l’espère, car sinon, je suis mal.

C’est tellement compliqué d’être en face d’elle et de ne pouvoir lui dire qu’elle ai ma mère. Que je suis là, que je suis sa fille. Sa fille qui a toujours travaillé pour trouvé un soin à sa maladie. Maladie qu’elle n’a pas encore… Maman, tu ne sais pas combien je t’aime.
« Oui, je suppose que vous avez raison. Après tout c’est vous la maman, vous savez de quoi vous parlez bien mieux que moi. »
Moi qui n’ai même jamais connu l’amour jusque là. Alors autant dire que pour ce qui est du bébé, c’est pas gagné. Mais a-t-elle vraiment raison ? Ai-je ce truc avec les bébés, les enfants ? Ou bien est-ce la mini moi qui se reconnaît et c’est pour cela qu’elle semble si attirée par moi ? Je ne sais pas. Peut être que j’aurai l’occasion de le découvrir si je croise d’autres enfants à l’avenir. Bien que, je dois l’avouer, je ne suis pas très à l’aise dans cette situation. Je ne sais pas si ça vient du fait que je me tienne moi-même dans mes bras, ou juste que ce soit un bébé et que je n’ai pas l’habitude. Peut être même un peu des deux en même temps. Et si c’était juste moi qui avait un problème ? Je n’ai peut être pas cette fibre ? Comme mon père quand il est partie en fuyant comme un lâche, sa paternité… Est-ce que je dois avoir peur ? Je pourrai ne jamais être mère… Mais pourquoi je me pose tous ces questions ? Je dois d’abord sauver ma mère avant de songer à faire d’elle une grand-mère ! Surtout que je n’ai même pas de copain ! Cette rencontre me chamboule vraiment !

Les cheveux, c’est donc un truc de bébé et pas seulement mon truc quand j’étais cette mini tête blonde. Le fils de Tyler ? Qui est Tyler, qui est son fils ? Je ne me souviens pas que ma mère gardait un autre bébé à l’époque. J’étais si petite que je ne me souviens pas de grand-chose, je me redécouvre. Mais qui sont-ils ? Et du coup, est-ce que je connais le fils du monsieur ? On devrait avoir le même âge non ? On a été à Poudlard en même temps du coup ? Et pour les cheveux, oui, elle aura les même puisque je suis elle plus grande. Mais ce n’est pas ça qui l’intéresse sur le moment selon ma mère. Et pas la peine de tenter de me l’expliquer, je suis trop petite pour comprendre ou écouter. Mais je suis contente de savoir que j’étais une enfant assez sage. Que je n’ai pas embêté ma mère pendant ses études. Je lui souris.
« Vous avez l’air de vraiment l’aimer votre fille. Mais je suis certaine qu’elle vous aime follement aussi, même si elle est encore trop jeune pour vous le montrer. En grandissant, elle sera prête à tout pour sa maman ! »
Et je ne pense pas trop me tromper en lui disant tout cela. Elle est une super maman. Mais la pitchoune que je suis dans mes bras ne semble pas vouloir retourner dans les bras de maman, bien trop amusé par nos cheveux. Et nettement plus calme qu’il y a un instant quand elle pleurait et que tout le monde semblait dérangé.
« Vous avez peut être des choses à faire. Je vous accompagne si vous voulez comme elle a arrêté de pleurer. Si je peux t’aider ! »

J’ai failli le lui dire, le maman qui est là, que j’ai envie de lui dire depuis le début tant je suis heureuse de la revoir si bien en face de moi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Dim 4 Mar - 21:37
«- Oh je vois, la bibliothèque est vraiment le meilleur des endroits de poudlard et je dois dire que de l'époque où j'étais moi-même une élève dans cette école, c'est l'endroit où je passais le plus de temps. C'est tellement calme et reposant, parfait pour y travailler. C'est le but premier, en même temps. Mais c'est vraiment agréable comme lieu car même si on y travaille, en soit le travail est reposant !» annonce la demoiselle avec un large sourire.

La demoiselle sourit, au souvenir délicate et heureux de cette période. Aujourd'hui elle n'avait pas beaucoup changé, elle était encore dans une bibliothèque. Comme quoi certaines choses ne changent pas, même quand on grandit, que l'on vieillir, que l'on devient maman. Aurora était toujours la même dans le fond, cette fille curieuse de tant de choses, de tant de découvertes et qui pouvait s'émerveiller à la lecture d'un ouvrage ou d'un autre, en découvrant des savoirs qu'elle ignorait jusque là.

«- Ryka ? C'est follement original !» répond la maman avec un sourire, avant de montrer la fillette. «On dirait presque Eryka !» fait-elle remarquer en souriant.

Et en disant cela, la maman est loin de mesurer la portée de son propos pu la véracité de son analyse. Alors que la demoiselle à qui elle parle est bien, en effet, sa propre fille. Eryka. Avec un E en moins, pour faire genre, pour ne pas être découverte. Mais elle tout de même et comment ne pas s'en rendre compte ? Aurora n'était pas la première, et probablement pas la dernière, maman de voyageur du temps à ne pas reconnaître son enfant. Et pourrait-elle le comprendre un jour, s'en rendre compte, s'en inquiéter, s'agacer peut-être, être bouleversé ? Bouleversé de ne pas avoir compris, de ne pas avoir senti, de ne pas avoir été une mère, pour son propre enfant, quand il en avait besoin.

«- Ahah vous savez quand on est maman on commence à connaître son enfant mais les enfants des autres nous semblent tout de même mystérieux parfois vous savez, être maman ne fait vraiment pas tout !» elle rit «C'est une question d’habitude je pense et d'un enfant à un autre, pour une même maman, ce sera très différent !»

La jeune femme sourit. Si elle aime sa fille ? Évidemment et bien plus encore ! Eryka était la chair de sa chair, le sang de son sang, sa fille. La personne la plus importante de son existence, depuis des mois. Plus importante que ses parents, plus importantes que le reste de sa famille et plus importante que n'importe quel garçon. Eryka était son tout, depuis qu'une visite à sainte mangouste lui avait apprit qu'elle était enceinte.

«- Je l'aime follement, comme une mère aime son enfant, comme toute maman devrait aimer son bébé. Pour le moment, à l'âge qu'elle a, je pense surtout que son amour relève d'avantage d'une forme de dépendance toute naturelle pour un bébé mais... j'espère qu'un jour, oui, ce sera le cas, qu'elle le dira et le pensera. » répond la maman avec un sourire, en venant jouer à manger la main de son bébé, pour rire. «J'étais en train de travailler à la table là-bas, quand elle s'est mise à pleurer et tout le monde me regardait alors j'ai préféré sortir. Puis quand elle pleure, pour elle, c'est tout de même mieux que je puisse la changer d'air un peu.. mais en effet ça a l'air d'aller mieux. Cependant je ne voudrais pas... vous faire perdre votre après-midi et abuser de votre gentillesse ! » annonce la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Lun 12 Mar - 14:43
La bibliothèque c’est vraiment le meilleur endroit de Poudlard. Je lui souris, c’est un point commun que j’ai avec ma mère. J’adorai passer du temps dans la bibliothèque de Poudlard. Cet endroit était si magique, si apaisant. Je m’y rendais dès que j’avais besoin de réfléchir ou de me retrouver seule. C’était comme un refuge. J’aimai aussi me promener dehors. L’air frais et la nature, c’est si apaisant. J’aime emprunter un livre et venir le lire à l’ombre d’un arbre.
« Oui, c’est un endroit très reposant. J’adorais m’y rendre pour y faire mes devoirs. Ou même juste pour prendre un livre. Faire des recherches comme ça, juste pour le plaisir. Le calme qui y règne était si reposant. J’aimais me poser dans un endroit contre les vitres, pour profiter du soleil, des extérieurs tout en étant à l’intérieur. »
Je lui souris. Je viens de me livrer à ma mère comme si c’était ma mère et pas cette parfaite inconnue qu’elle pense être pour moi à ce moment. Et aujourd’hui encore, on se retrouve toutes les deux dans une bibliothèque. Cet instant, j’ai tant rêvé de le partager avec elle. Si elle pouvait savoir tout ce que je ressens en ce moment. Tout ce que j’ai envie de lui dire. Tout ce que son bébé va vouloir lui dire plus tard. Elle ne sait pas encore. Et rien que d’y penser, j’ai le coeur qui se déchire. Penser que je vais la perdre, qu’une maladie va me l’enlever, qui va l’enfermer. Tout ce que sa petite va manquer et ne vivra pas avec elle. Si seulement je pouvais lui dire. Tout changer. Mais je n’abandonne pas, je garde espoir. La maladie n’est pas encore là, je peux encore changer les choses.


Ryka, je n’avais pas d’idée alors c’est sorti comme ça. Comme on me surnomme habituellement. Elle trouve cela vraiment original et surtout très ressemblant avec Eryka. Si elle savait ! Heureusement, je ne lui ai pas épelé. Elle trouverai sans doute la coïncidence encore plus frappante que simplement une apparentée au son des deux prénoms. Je lui souris, assez timidement. Je n’ai pas le droit de trop lui en dire, je ne peux pas. Cela changerai tout le futur… Même si je pense que notre simple présence ici le change déjà. Même si c’était le but de la manœuvre. Mais je ne peux pas tout changer comme ça, n’est-ce pas ? Arg, c’est tellement compliqué. Tout se bouscule dans ma tête. Je veux juste la sauver elle ! Mais quand je la sauverai, est-ce que je devrai briser son couple avec Remus ? Ai-je le droit ? Moi qui sait qu’il a eu une famille. Une femme, un enfant… Cet enfant qui ne verra jamais le jour si il reste avec ma mère. Mais je souhaite tant reconstruire ma famille.
« Vous aimez ça, être maman. C’était votre choix de devenir mère si jeune ? Enfin je veux dire, avec lui, celui qui est son père. Vous songez être mère à nouveau ? »
J’ai toujours voulu savoir. Je crois que ça m’aurait plu d’avoir un petit frère ou une petite sœur. Oui, j’en suis certaine ! Nous aurions été une famille. Je n’aurai pas grandi seule. Ho je ne lui en veut pas. La maladie est arrivée bien trop vite.


Cette déclaration qu’elle me fait sans le savoir, alors qu’elle pense se confier à une inconnue rencontré par accident dans cette bibliothèque. Si elle pouvait savoir combien ça me touche. Maman, je t’aime tant ! Si elle savait combien son amour lui sera rendu. Je lui souris.
« Ho ça ne me dérange pas si je vous le propose. Si je peux faire ça pour vous aider, c’est la moindre des choses m… Madame, après avoir failli vous renverser. »
Je me regarde et la mini moi toujours amusée par nos cheveux me dévisage au son doux regard bleu. Un bleu si clair, je n’avais jamais remarqué, je n’avais jamais fait attention à ce détail. J’ai si peu confiance en moi que je me regarde peu. Mais il semblerai que j’ai un beau regard. Un regard si intense. Et je veux rendre ce service à ma mère. Me garder un peu pour qu’elle puisse avoir un moment un peu plus calme pour travailler sans que je ne la dérange.
« Laissez moi vous aider. Vous pourrez travailler tranquillement. Je m’occupe d’elle. Promis, je ne lui ferait aucun mal. »
Je ne vais pas me faire de mal à moi-même. Bien sûr elle ne peut pas savoir, ne peut pas en être certaine. Et puis, je pourrait prendre l’habitude des bébés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond House J'ai posté : 99 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 16 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, légères

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  Jeu 15 Mar - 19:31
La jeune femme a un sourire. Visiblement, en voici une qui aime autant la bibliothèque de Poudlard qu'Aurora a put l'aimer elle-même à une époque où elle était étudiante entre les murs du château. La demoiselle adresse un sourire à son interlocutrice en hochant la tête pour confirmer son propos, voyant exactement ce que veux dire l'étudiante. Car curieusement Aurora appréciait la même chose, la vitre, la vue sur le parc, profiter de l'extérieur tout en étant à l'abri, au chaud. Naturellement cette ressemblance n'était pas une coïncidence mais la jolie blonde n'avait aucun moyen de le savoir. Aucun moyen de se douter que derrière cette sympathique jeune fille, c'était sa propre fille qu'elle voyait. Mais elle ne pouvait pas imaginer cela et mit cet amour commun sur le compte du hasard.

'- J'adorais cela moi aussi ! La bibliothèque est parfaite quand on a besoin de réfléchir, de silence ou quand on souhaiterais profiter du parc mais qu'il fait trop froid ou qu'il y a trop de bruits pour y étudier correctement.» répond la demoiselle

Comme son interlocutrice remarque qu'Aurora aime être maman, elle en vient à poser une question devenue habituelle pour la jeune maman car c'est la question que tout le monde pose toujours, sans arrêt. Les gens se demandent toujours, ou très souvent en tout cas, si devenir maman à cet âge là était un choix.

«- Non ce n'était pas un choix, ce n'était pas prévu. En revanche c'est mon choix de la garder et de l'élever. Mais son père s'est barré quand il a apprit la nouvelle. Enceinte avant vingt ans apparemment c'était beaucoup trop dur et inacceptable pour lui. Les hommes savent planter la graine, ça oui. Mais pour élever... c'est autre chose. Et je voudrais bien mais dans quelques années, après mes études. Pour l'instant tu me suffit, hein Eryka ?» répond la jeune femme en s'adressant naturellement au bébé.

Et comme cette jeune demoiselle propose de s'occuper de la petite pendant que sa maman peut travailler, la demoiselle ne sait pas trop quoi répondre, quoi dire, elle ne veut pas la déranger mais cette jeune demoiselle insiste et si Aurora confie sa fille à une nounou, elle peut bien faire confiance aussi à cette fille qui a l'air très sympathique. D'autant plus qu'elle sent qu'elle peut lui faire confiance.

«- Pourquoi pas, je pense qu'avec une grosse demi-heure de travail je dois pouvoir m'en sortir !»
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?  
Revenir en haut Aller en bas
 
[Aurora] Que va-t-il se passer maintenant ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Haiti a maintenant un premier ministre ...
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...
» Il suffit de passer le pont...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Université-
Sauter vers: