AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daphné & Spencer * Woman of steel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 224 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 30 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Mar 20 Fév - 10:27

Woman of Steel.
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Spencer et Daphné avaient vécu pas mal de chose autant émotionnellement que physique. Elle avait perdu la vue, il s’était fait torturer et aujourd’hui il lui arrivait quelque chose de beaucoup plus grave dont ils ne parlaient pas. Mais comme pour les autres choses qui leur étaient arrivés aucun des deux n’avaient envie d’en discuter. Il ne lui avait jamais vraiment raconter tout en détails, tout ce qui lui était arrivé pendant sa torture, elle savait seulement les grandes lignes, il comprenait qu’elle n’ait pas envie d’en parler plus aujourd’hui. Alors ils repensaient à ce qui s’étaient passé entre eux, ce qui avait fait qu’ils étaient là tout les deux dans cette pièce, se rappelant des mots prononcés des mots des mois auparavant qui les avaient fait s’embrasser et s’unir sous la douche fraiche qui avait fait redescendre la température de leur corps. Spencer sentit Daphné frissonné lorsqu’il parla de la manger si elle avait fondu tel du chocolat. Sans doute que cette proposition est séduisante pour la jeune femme et elle ne lui manqua pas de lui souffler le caractère érotique de ses mots. Il ne pouvait pas manger un humain, mais il entendait le sous-entendu. Ayant perdu la vue, elle avait sans doute des sensations décuplées, autre que la vue, et comme beaucoup fermaient les yeux lors de l’acte, Daphné n’avait pas d’autre choix. Elle passa délicatement le bout de son doigt sous son t-shirt sans forcément aller plus loin. Une simple caresse, mais un contact que le jeune homme apprécia. Il afficha un petit sourire. « Tu veux que je te manges ? » demanda-t-il, sentant le côté joueur et l’humour dans sa voix. Spencer avait vite compris que des signaux comme les regards ou les sourires ne pouvaient être perçut par la demoiselle, donc il essayait toujours de transmettre dans sa voix ce qu’il ressentait, ou dans ses gestes. Et c’était sans doute une belle raison pour lui de pouvoir la serrer dans ces bras. D’un autre côté, même si elle ne pouvait voir son ressentit sur son visage, Spencer savait qu’elle le ressentait, telle une aura invisible autour de lui. Elle savait quand il allait mal et surtout quand il était inquiet. Daphné le comprenait et c’était une chose bien étrange. Peut-être était-ce dû à tout ce qu’ils avaient partagés, au fait d’avoir souffert tout les deux, de se comprendre mutuellement sur la question, mais cette sensation d’être compris sans le moindre mot était tout nouveau pour Spencer. Toutefois elle suspendit sa caresse lorsque le jeune homme parla de demander à des rockeurs si l’allure de Daphné lui permettrait d’être qualifié comme tel. Sans doute que non, il le pense sincèrement et elle ne fit aucune remarque là-dessus, comprenant que c’était inutile. D’un autre côté ses blessures transmettaient aussi le combat que Daphné livrait en dehors de ses murs, un combat auquel Spencer ne pouvait pas participer, qu’il devait voir tel un spectateur. Il ne pouvait pas sauter dans l’arène, il ne pouvait pas aller la sauver comme un chevalier servant, il devait simplement subir et c’était difficile pour lui. Très difficile émotionnellement de ne pouvoir la garder pour lui et elle le savait parfaitement. Il tentait de prendre sur lui, de garder une voix calme ne voulant pas l’inquiéter sur ses intentions, et alors qu’il lui promit de ne pas tenter de la retenir, elle lui proposa de rester jusqu’au lendemain midi. C’était déjà ça de pris, mais pas suffisamment pour Spencer. Il rêverait de lui hurler dessus, mais il ne pouvait pas, même quand elle lui affirmait presque que le monde ne pouvait pas attendre qu’elle revienne. L’univers pouvait très bien attendre que Daphné se remette sur pieds, au pire que toute la guerre soit passé, mais pas selon la jeune femme qui voulait continuer à se battre. Spencer ne fit aucune réflexion là-dessus, préférant la serrer dans ses bras et parler de ce qui allait se passer pour eux. Elle était fiancée, et pour le moment cela restait ainsi. Même si selon le jeune homme cela ne tenait qu’à elle de toute envoyer balader cela ne semblait pas aussi simple pour elle. Sans comprendre pourquoi Daphné lui parla de le faire souffrir. Spencer avait déjà souffert, il ne savait pas comment cela pourrait être le cas à nouveau, pas venant d’elle. Il se détacha un peu d’elle, avant de saisir son menton et de déposé un baisé sur ses lèvres. « J’ai déjà souffert, Daphné, et je souffres encore tu le sais. La seule chose qui pourrait me faire perdre la tête serait sans doute de te perdre, en amitié comme en amour, que tu ne sois plus là. Alors que tu sois fiancée ou non, honnêtement je m’en fiche, j’aimerais simplement pouvoir t’avoir auprès de moi. » Spencer ne pouvait pas savoir les angoisses qui saisissaient Daphné, pour lui ce n'était qu’une question de mariage. Son fiancé ne l’aimait pas, mais Spencer continuerait à donner de l’amour à la future mariée autant qu’il le pourrait.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 308 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 25 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Mar 20 Fév - 14:27
La sorcière dessine un sourire sur ses lèvres alors que le sorcier, comme elle lui fait remarquer le caractère érotique de ses propos, demande si elle souhaite qu'il la mange. Peut-être pas aujourd'hui, tout de même. Elle ne s'en sent pas la force, alors qu'elle vient tout de même de subir un événement pour le moins traumatisant, quand-même. Elle a beau ne pas aborder clairement le sujet, et se montrer aussi forte que possible, il n'en reste pas moins qu'elle ne sait pas vraiment comment elle va faire dans les jours à venir, les semaines, pour accepter le contact intime. Évidemment la sorcière en vert et argent sait bien que Spencer ne lui fera pas de mal et surtout qu'il ne la contraindra jamais à quoi que ce soit mais dans l'immédiat, elle ne sait pas comment elle peut se comporter si les choses dérapent. Elle ne sait pas à quoi s'attendre. Et songe qu'elle verra bien, en temps et heures.

«- Je ne sais pas encore. » se contente de répondre la sorcière. «Je ne sais pas comment je peux réagir si... enfin... peut-être que ça ne me fera rien de particulier. Mais... le fait de ne pas voir, de ne pas te voir... Je ne sais pas si ça ne risque pas de... enfin...»

En soit elle a peur, si elle ne peut pas voir Spencer, vérifier que c'est lui, physiquement, que l'acte en lui-même, le fait d'être nue contre un homme nue, ne fasse remonter quelques souvenirs de ce qu'elle a vécut. Les autres femmes peuvent avoir la lumière allumée et regarder leur partenaire. Daphné n'a pas cette chance pour sa part, ce moyen de se rassurer, de voir Spencer et pouvoir profiter, alors, en toute sérénité. Mais comme Spencer prend doucement son menton pour venir l'embrasser, Daphné comprend très vite qu'aveugle ou pas, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Parce que même sans voir Spencer, les choses sont très différentes. Cela ne pourra jamais lui rappeler ce qu'elle a vécut ce matin parce que Spencer est doux, délicat, attentionné. C'est en recevant ce baiser que la jeune femme le comprend et que ses doutes se dispersent. Il n'y aura pas de problèmes. Pas pour ça. Le seul inconvénient qui persiste entre eux, c'est la promesse de la main de Daphné à Drago. Promesse pour laquelle elle peut difficilement agir, contre laquelle elle peut difficilement luter, dans l'immédiat.

«- Oui je sais Spencer, je sais que tu as souffert. Mais je ne veux pas te faire souffrir plus. J'ai peur de ne pas forcément réussir à faire changer d'avis à mes parents. J'ai peur de ce que cela peut impliquer pour moi, mais aussi pour toi.» répond la demoiselle. «Peur des répercussions. Mais je sais... Je sais ce par quoi tu es passé, je sais que tu as peur, je sais que tu t'inquiète et je sais comme ça fait mal d'être inquiet, de en pas savoir. Parce que je m'inquiète aussi. Je m'inquiète pour Astoria. Je m'inquiète aussi pour toi, de peur que finalement, la planque ne soit trouvé, qu'il se passe quelque chose... Alors... ce n'est pas nécessaire d'ajouter de la peine à la peine et j'ai peur, j'ai peur de faire du mal involontairement, parce qu'il y a cette promesse de ma famille, qui m'engage... Mais.. Pour ce qui est de m'avoir auprès de toi, tu m'as.» souffle la sorcière en venant contre lui. «Plus qu'il ne m'a jamais eut et n'a jamais voulu m'avoir.»

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 224 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 30 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Ven 23 Mar - 11:35

Woman of Steel.
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Si Spencer tentait de rassure Daphné sur la situation en utilisant l’humour, il n’était pas certain que cela fonctionne. Elle avait besoin de lui pour le moment et il était là toujours proche d’elle prêt à l’aider. Ou du moins il faisait de son mieux pour y arriver. Et il la vit sourire à ses propos, conscient que tout ce qu’il dit pouvait avoir une consonance érotique, mais cela a toujours était comme ça entre eux d’une certaine manière. Ils aimaient utilisés ce genre de sous-entendus pour se détendre et grâce à ces phrases sorties de nul part, Spencer était là, avec elle, avec celle qui faisait battre son cœur et il avait l’impression que malgré tout les problèmes qui fleurissaient dans leur vie, leur plus grande force était d’être ensemble. Peut-être était-ce fou de penser de cette manière, inconscient comme l’avait pensé Allison, mais Spencer le pensait. Il avait appris depuis plusieurs mois à changer sa manière de penser, à se dire que la souffrance pouvait bien venir à lui, tant que ceux qu’il aimait été sain et sauf, c’était l’essentiel. Même si Spencer ne pouvait pas toujours les protéger. Cela le tuait à petit feu, il aurait aimé pouvoir faire plus qu’être dans cette cage dorée et éviter à Daphné de se faire violer. Le jeune homme qui était une personne habituellement calme, ne laisserait pas la rage l’emporter, conscient que cela n’aiderait aucunement Daphné à se sentir mieux. Et puis il ne pouvait rien faire à part lui parler, lui montrer qu’il serait là. Il prenait conscience dans les propos de la jeune femme que ce n’était pas si simple que de passer outre ce qui venait de se passer, qu’elle pourrait devenir violente si jamais ils faisaient quelque chose et qu’elle ignore encore comment elle va réagir face à tout ça. « Je comprends Daphné et je ne te forcerais à rien, je pense que tu le sais. » répondit-il. Spencer ne pouvait pas comprendre entièrement, il ne pouvait que supposer ce qu’elle ressentirait, mais alors qu’il prononça ses mots, il déposa un petit baisé sur les lèvres de Daphné. Parce qu’il en avait envie et qu’il préférait savoir tout de suite si elle allait le frapper ou pas. Mais elle ne se déroba pas, elle ne l’agressa pas et il ignorait ce qui s’était passé dans l’esprit de la jeune femme à ce moment précis. Spencer ne pouvait pas lire dans le regard de Daphné comme d’autres hommes le faisaient, ses pensées elle devait le dire clairement, tout comme lui devait exprimer ce qu’il ressentait par des mots ou ce qu’il faisait, pour qu’elle comprenne mieux ce qui se passait. Ses lèvres quittèrent celle de la jeune femme et alors que les deux amants venaient de s’avouer l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, une ombre vient s’ajouter au tableau. Daphné était fiancée, Spencer le savait, mais il n’avait pas pris ce paramètre en compte car pour lui le libre choix de sa vie restait entre les mains de la jeune femme. C’était elle qui décidait qui elle voulait épouser, pas ses parents ou son crétin de fiancé. Mais d’après ce qu’il comprit, elle ne pouvait pas faire grand-chose, même si lui pensait avoir souffert assez pour pouvoir encore souffrir, il s’en fichait, il la voulait elle peu importe les problèmes. Du point de vue de Daphné, cela ne semblait pas être le cas, elle ne pouvait pas renier tout ce qui se passait derrière leur amour : la famille, le fiancé, la peur, la tristesse, tout se mélangeant comme pour leur donner une situation dans laquelle ils ne pourraient jamais été heureux. Etait-ce possible ? Qu’ils n’aient pas le droit à un bonheur ensemble ? Spencer pensait que chaque personne était maître de son destin, depuis sa torture il s’était rendu compte que l’avenir était bien trop incertain pour s’en préoccuper maintenant. Il fallait avancer, même quand c’était dur, mais on n’était jamais seul sur ce chemin. Spencer avait Daphné, il avait Alli et Daphné aurait Spencer pour l’aider. « La peur ne doit pas nous guider dans nos choix, ou si elle nous guide c’est pour qu’on puisse la combattre, qu’on puisse être fort pour protéger ceux qu’on aime. Je sens que c’est compliqué pour toi, au niveau de ta famille, je le sais et je ne pense pas que tu puisses un jour me faire souffrir consciemment ou peut-être que je me trompe, on ne peut plus être certains de rien, mais on doit simplement vivre sans penser à ce qui peut nous arriver … je l’ai compris très récemment, car si l’avenir nous est inconnu, chaque journée compte, chaque personne qu’on aime doit pouvoir le savoir. Alors oui je t’aime et même si tout te semble compliqué, je serais là, comme tu seras là pour moi. » Il lui caressa la tête, passant ses doigts dans ses cheveux délicatement, avant finalement de reprendre la parole : « Mais du coup ça signifie que tu pourras jamais te marier avec moi ? Même si je t’en fais la proposition maintenant ? » Car tant que ce mariage existait, ils ne pourraient jamais été ensemble, à moins de devenir des Roméo et Juliette des temps modernes, malgré le fait que l’histoire des amants de Vérone ne finissent malheureusement pas bien.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 308 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 25 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Sam 24 Mar - 3:12
La jeune femme savait qu'il était sincère avec elle, évidement. Spencer ne la forcerait jamais elle en était parfaitement consciente et ne l'avait même jamais supposé. Cependant elle ne sait pas comment les choses peuvent évoluer et même s'il ne la force à rien elle préfère le prévenir alors que tout deux plaisantent sur l'idée d'une Daphné liquide que le jeune homme pourrait manger ce qui leur semble très érotique, très sensuel. Mais c'est aussi parce que le couple est doué pour s'amuser des doubles sens il faut bien le reconnaître et ils avaient commencés comme cela tout les deux, en se tendant des perches. Mais Daphné est inquiète parce que plaisanter est bien mais une fois dans le feu de l'action elle ne sait absolument pas ce que cela peut donner, comment elle peut se sentir et elle préfère prévenir Spencer, même si elle a confiance en lui, même si elle sait que le sorcier ne fera rien de mal et n'insistera pas si elle manifeste le besoin de cesser. Elle souhaite simplement que l'homme soit au courant de ces éventualités, pour ne pas être surpris.

«- Je sais et je te fais confiance mais... il me semblait important de dire... parce qu'on plaisante là-dessus, que je ne sais pas comment les choses peuvent évoluer, en situation.» indique la jeune femme.

Alors que Spencer vient l'embrasser, l'ancienne verte et argent répond au baiser que lui donne son partenaire, sans sembler décontenancée par celui-ci bien qu'elle ne le voit pas. Mais c'était probablement parce que le mangemort ne l'avait pas embrassé. Il avait simplement prit d'elle ce qu'il voulait. Dans un acte plus intime... Daphné ne savait pas comment elle pourrait être amenée à réagir, parce qu'elle ne verrait pas que c'est Spencer qui est avec elle, à cause de ses yeux aveugles depuis des mois. Elle ne pourrait pas se rassurer, elle ne savait pas vraiment comment elle pouvait réagir en temps et en heure. Même si pour le moment elle donnait l'impression de pouvoir tenir le choc.

«- Spencer... » souffle la demoiselle.

Ce qu'elle peut s'en vouloir, en écoutant son discours, en l'entendant dire qu'il l'aime et qu'il sera là pour elle, qu'il comprend que ce ne soit pas facile pour elle. Mais il a raison et chaque jour compte, ce n'est pas l'avenir qui importe le plus mais le présent, parce que l'avenir est incertain, qu'on ne sait pas si on en aura un, on ne sait pas si la vie nous laissera cette chance.

«- Je t'aime.» souffle la jeune femme.

La demoiselle manque de s'étrangler en entendant la question de l'homme. S'il la demande ? La jeune femme pensait disparaître de sa vie un de ces jours, malheureusement pour elle, égoïstement comme le disait Milana, et qu'il aurait Laura. L'épouser... La jeune femme se sent mal à l'aise en comprenant qu'il l'aime peut-être plus qu'elle ne le pensait, qu'elle a peut-être davantage impacté l'histoire qu'elle ne l'aurait voulu en arrivant.

«- Cela signifie... Que je ne peux pas tout de suite. Mais... cela ne veut pas dire que rien ne peut changer. » souffle la demoiselle avec l'impression, par ces mots, de plonger les deux pieds en enfer, redoutant de le faire souffrir.

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond (ancien serdaigle) J'ai posté : 224 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 30 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Mar 17 Avr - 17:44

Woman of Steel.
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Jamais Spencer ne forcerait Daphné à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas. Il savait ce qu’elle avait vécu aujourd’hui et même s’il était toujours surpris de voir le calme avec lequel elle réagissait, cela ne l’empêchait pas de comprendre. Elle aurait besoin de temps, sans doute beaucoup plus de temps que n’importe qui n’ayant même pas vu celui qui lui avait fait ça, la toucher aujourd’hui, même que ce soit Spencer qui le fasse, pouvait créer un pur blocage chez elle. Et elle agirait peut-être violemment envers lui. Il ne voulait pas la brusquer, mais comme quelqu’un qui ne savait comment bien réagir face à ça, il voulait simplement lui montrer qu’il serait là pour elle. Quoiqu’il se passe quoiqu’il arrive, Spencer serait là. Il avait loupé beaucoup trop d’occasion de la protéger et aujourd’hui plus que n’importe quel jour, il souhaitait continuer à être près d’elle, comme une ultime mission qu’il se donnait. Spencer et Daphné avait beau rire de la situation, plaisantant sur des choses qui les avaient amener à se mettre en couple, cela amenait d’autres questions. Elle préférait le prévenir dans tous les cas que cela pouvait être désastreux. Quand il la voyait à ce moment-là, Spencer n’avait qu’une envie, c’était de la prendre dans ses bras, lui dire que tout allait bien se passer. Mais était-ce seulement la bonne solution ? Elle lui expliqua que malgré la confiance, elle avait encore des doutes et si elle ne pouvait pas le regardait, lui ne se gênait pas pour l’observer attentivement, guettant ses réactions, ses ressentis sur les tics de son visage. Il avait appris la reconnaitre, à défaut de pouvoir lire dans ses yeux. Spencer remit l’une des mèches de cheveux de Daphné avait de répondre : « Je sais … les choses vont être différentes maintenant. Mais nous aviserons le moment venu, celui où tu seras prête. » Contre tout attente et malgré le fait qu’il annonce ça, il posa ses lèvres contre celle de Daphné, un doux baisé qu’elle lui rendit. En soit c’était déjà un bon point, mais n’ayant pas connu tous les détails du viol, il en savait pas si son agresseur avait également pris possession de sa bouche. Peut-être que non, simplement de son corps, sans aucun consentement. Sans qu’elle puisse refuser et cette pensée aurait moyen de rendre fou Spencer. Il aurait tant aimé retrouver ce salop et le castrer pour de bon, lui pourtant non-violent habituellement, mais il savait aussi que sa place était là auprès d’elle. Il entendit la jeune femme prononcer son prénom et il ne savait pas si cela la gênée qu’il l‘embrasse ou s’il y avait autre chose derrière ça. Alors qu’elle lui expliqua qu’elle ne voulait pas le faire souffrir, Spencer se lança dans un discours en lui expliquant que le passé devait rester derrière eux car il n’existait plus et que l’avenir n’existait pas encore. Que le moment présent était le seul à compter. Peu importe les tortures subites ou les mariages futurs, tout ce qui était important c’est eux à ce moment précis. Et ce discours qu’il formula, sembla d’un certain côté rassurer Daphné, enfin c’est ce qu’il comprit tandis qu’elle souffla les trois mots magiques, qui le rendit profondément heureux, comme une vive chaleur. « Je t’aime aussi. » souffla-t-il en retour. Et finalement il lui posa une question. Spencer demanda s’il pouvait lui demander de l’épouser malgré le fait qu’elle soit engager auprès d’un autre. Bien évidemment ce n’est pas une question à prendre à la légère, mais importante pour lui, car il le pensait sincèrement. Cela faisait peu de temps qu’ils étaient ensemble, mais il ne voulait plus la laisser partir, il voulait être continuellement avec elle. Daphné lui répondit que pour le moment ce n’était pas possible, pas tout de suite, mais pas impossible. Si elle tenta sans doute de cacher son malaise à Spencer, il comprenait qu’il n’aurait sans doute pas dû poser la question. Le jeune homme la serra fort dans ses bras, déposant un baisé sur sa tête « Nous aviserons avec le temps alors et j’attendrais. C’est juste que je ne veux pas être séparé de toi. » répondit-il. Il ne voulait clairement pas la brusquer, il ne voulait pas aller trop vite.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 308 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 25 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  Mar 17 Avr - 20:41
La demoiselle acquiesce alors qu'ils ne savent pas encore comment les choses vont se passer pour elle, comment la jeune femme risque d'évoluer dans les prochains jours au vu de ce qu'elle a vécut aujourd'hui. Peut-être que l'ancienne verte et argent sera forte comme elle l'est depuis le retour dans le temps, voire même avant, depuis qu'elle a rejoint l'ordre du phénix. Ou peut-être qu'elle ne supportera pas tout ça, cette pression et qu'en fin de compte elle s'écroulera sous le poids du traumatisme qu'elle semble refouler au plus profond de son être pour le moment. Seul l'avenir le dira. Et l'avenir est très incertain pour le moment mais elle sait que Spencer sera là pour elle quand le moment sera venu, qu'il va l'accompagner, qu'elle ne sera pas toute seule face à tout cela, ce flot d'émotions qui pourrait la submerger d'ici quelques temps. Elle sait qu'elle pourra compter sur l'appuie de Spencer et qu'il ne la contraindra à rien mais en effet, ils verront bien. Daphné lui adresse un sourire et murmure qu'elle l'aime.

Baiser échanger, sans provoquer la moindre réaction d'animosité de la demoiselle, comme si de rien n'était, comme si rien n'était arrivé et pourtant tout a changé. Même entre eux, leur relation a prit une dimension nouvelle, qu'aucun des deux n'avait supposé en se réveillant ce matin. Ils ont mit des mots sur leurs sentiments, se sont dit ces trois mots qui changent tout, qui plongent Daphné en enfer, car elle ne sait plus bien ce qu'elle a fait, où elle en est, alors qu'elle ne devrait pas tant jouer avec le temps. Mais elle l'aime, qu'y peut-elle ? Elle n'avait pas demandé que cela arrive, elle n'avait pas demandé au sort de se jouer ainsi d'elle. Et pourtant c'était arrivé. Avait-elle alors un autre choix que celui de faire avec, que celui de s'en accommoder ? La demoiselle en doute. On ne peut échapper à son destin. Tout arrive pour une bonne raison. Il vaux mieux croire à cela, se raccrocher à ça. Que de sombrer sous le poids de la connerie que l'on a l'impression d'avoir faite.

Et le cœur de Daphné tambourine, violemment, dans la poitrine de cette dernière alors que l'ancien bleu et bronze, inconscient de la nature réelle de sa dulcinée, parle de mariage. Si Daphné ne lui dit pas non, elle ne dit pas oui non plus, évidemment. Elle ne peut pas, elle n'a pas le droit de faire cela. Ni à Spencer, ni à Laura, cette enfant qu'il doit avoir, d'ici quelques années, avec une fille dont Daphné ignore tout. C'est elle, que Spencer devrait garder auprès de lui. Elle, qu'il devrait demander en mariage. Daphné est un imposteur. Mais elle l'aime. Et son cœur se brise quand il demande à ne pas être séparé d'elle comme elle sait bien que cela arrivera tôt ou tard, n'importe quand, sa mission ici remplie. Elle était comme un rêve dans sa vie. Un rêve ne peut perdurer, quand l'Aurore a montré son nez.


(Un sujet d'étééééééééé ?)

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Daphné & Spencer * Woman of steel  
Revenir en haut Aller en bas
 
Daphné & Spencer * Woman of steel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» NY Times: The Woman Who Would Be Haiti's Next President
» Presentation of the Red Woman
» Daphnée Astrann [Danseuse]
» Gade impérial de la Steel legion
» Attention les yeux : Daphné [ Stratège]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: