AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Eren Hornby
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle J'ai posté : 66 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 43 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

MessageSujet: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Dim 28 Jan - 21:01
<
Eren  Hornby & Annastasiya Bichop Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?
http://gph.is/22YLoA3
 Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  

*Mettre fin à ses jours, l'idée avait traversé la tête d'Eren à plusieurs reprises. Il se sentait complètement seul et il ne pouvait parler de sa douleurs. Personne n'avait écouté ce qu'il avait à dire. Même ses parents restaient silencieux. Le Pouffsoufle avait essayé plusieurs fois d'envoyer des lettres pour leur demander de le sortir de là. Mais les lettres n'était jamais arrivé jusqu'à eux. Et les jeunes hommes c'était encore sentit plus seul que jamais. Pensez-vous que ce n'est du qu'à sa rupture avec Amber qu'il en était arrivé jusque là ? Non. Une séries d'événement c'étaient abattu sur lui durant ses derniers mois. Après son épisode avec Amber, Eren avait essayer de se tourner vers des élèves de sa maison mais il était encore sentit seul. leur conversation stupide ne parvenait pas à réparer son cœur meurtri. Il s'était même battu avec l'un d'entre eux alors que généralement il faisait tout pour éviter cela. Suite à cela sa famille ne lui envoyait plus aucune nouvelle. Il ne savait pas si c'était juste du à la guerre ou bien pire. Si malheureusement ils avaient été rattrapé par les mangemorts. La dernier lettre précisé qu'à Poudlard il serait en sécurité et qu'il ne devait absolument pas en sortir quoi qu'il se passe. Restant dans l'ignorance il paniquait à l'idée de retrouver sa famille assassiner.
Peu à peu Eren s'était lui même exclu de tout contact avec d'autre personne. Essayant de pas croiser Amber ou Anna. Quand cela arrivé il changé immédiatement de destination. Jour après jour il se sentait dévoré par cette solitude. Il avait juste besoin qu'une personne l'écoute.

C'était sûrement complètement fou d'avoir des idées pareilles tout ça à cause d'une première rupture sentimentale. Malheureusement c'est aussi à cette âge là pour Eren que le mental était le moins fort. Au fond il se cherchait et il se prenait des murs à chaque nouvelle tentative. Cette année était juste horrible pour lui car il s'était rendu compte que sans son frère il n'était personne. Eren s'était tellement attaché à lui que le voilà complètement perdu. Dix sept ans et incapable de se faire des amis. La réalité était complètement dur. Néanmoins pour l'instant c'était juste une idée. Pour essayer de se donner du courage il s'était dit que l'année prochaine il ne serait plus à Poudlard et qu'il pourrait peut être quitter le pays. C'était la seul pensée à laquelle il pouvait se raccrocher.

Ce soir là le jeune homme remontait dans sa salle commune. Essayant de se trouver un endroit tranquille il se retrouva nez à nez avec le garçon qui avait lancé le pari. Commençant à le chercher et à lui dire qu'il n'était vraiment pas très doué pour ne pas réussir à amener Amber et Anna dans son lit. Certaine rumeur commençait à le traiter de gay et les filles qui auparavant l'approché le fuyaient tel la peste pensant qu'il s'amusait avec elle comme un gros pervers. Il était devenu la honte de sa maison et ne comprenait pas pourquoi il se retrouver à essuyer certaines insultes. Du jour au lendemain il était devenu le bouc émissaire de Poufssoufle. C'était dans la nature humaine de s'acharner sur une personne quand le climat était aussi tendu. Eren s'enfuit aussi rapidement qu'il était arrivé montant les escaliers pour se retrouver au sixième étage. Continuant de marcher se retrouvant finalement dans les toilettes du sixième étage. Personne n'étant là Eren laissa sa colère et sa tristesse s'exprimer. Il frappa dans un miroir. Le verre explosant se retrouvant en mille morceaux sur le sol. Le jeune homme se mit à pleure. Sa main commençait à saigner très légèrement. Il ne ressentait pas grand chose. Attrapant un morceau de verre à terre il se vient à demander si cela fait si mal que ça. Au moins il se sentirait libéré de tout ça. Il regarda son bras et plaça le morceau de verre contre son bras. C'était froid et il hésita à appuyer. Si il faisait ça aucun retour en arrière. Il essaya juste une petite coupure au début. Rien de bien méchant puis il essaya de s'enfoncer le morceau de verre dans le bras bien profondement. Il fut effrayé de ce qu'il était entrain de faire laissant un cri s'échapper il arrêta de pousser le morceau de verre qui resta planté dans sa peau. Le sang coulé assez rapidement et Eren s'assit contre un mur.*

- Merde qu'est ce que j'ai fais !  

*Devait-il aller plus loin. Il ne savait pas. Mais il ne s'était pas vraiment arrêter au meilleur endroit. Se maudissant intérieurement et se disant qu'il aurait aimé être à Gryffondor pour aller jusqu'au bout des choses.*  bien que la Serdaigle ne venait pas lui rendre une visite de courtoisie.*

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 100 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 59 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Lun 29 Jan - 4:45
Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?Anna venait de sortir de la salle sur demande et elle avait dit au revoir à sa petite amie qu’elle voyait en cachette. Elles n’avaient rien fait à part parlé malgré que la blondinette aurait bien voulu aller plus loin. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle la repoussait tout le temps. Ce ne serait pas sa première fois avec une fille et elle savait à quoi s’y tenir, mais elle ne sentait jamais l’envie de le faire avec elle. Elle ne comprenait pas pourquoi elle n’avait jamais envie, peu importe les tentatives que sa copine faisait. Non… Elle n’avait pas de papillons dans le ventre ou de frissons. Pas comme Amber… Elle eut un long soupir en montant lentement. Elle n’avait pas vraiment envie de monter tout de suite dans la salle commune des Serdaigles. Elle voulait réfléchir un peu avant de croiser Amber. Toute cette histoire était complètement folle… Durant des mois, elle était jalouse d’Eren en voyant son amie heureuse en sa présence et finalement, elle l’avait retrouvée en larme et la brunette avait fini par lui annoncer que le sorcier avait fait un pari pour les mettre toutes les deux dans son lit. Elle n’en avait pas cru ses oreilles. Déjà, c’était un pari dégelasse à faire puis en plus… Pourquoi elle?! Elle pouvait comprendre son intérêt pour Amber. Elle était magnifique, intéressante et intelligente… Mais elle? Elle n’était pas jolie (selon elle), ni intéressante et elle avait peur des hommes. Elle ne comprenait pas pourquoi… Pour le challenge? Probable… Elle était probablement la fille là moins facile d’approche de toute l’école.

C’est en réfléchissant à cela qu’elle atteignit le sixième étage, mais elle fut dérangée dans ses pensées par un cri masculin. Cette personne semblait souffrir… Habitude, elle n’osait pas approcher d’un homme en étant toute seule, mais cette personne semblait avoir mal. Elle ne pouvait pas le laisser tout seul! Nerveuse, elle frappa quelques coups avant d’entrer quand même. Elle eut un petit cri de surprise en mettant ses deux mains sur sa bouche en voyant Eren assis contre un mur avec son bras saignant abondamment. Sur le moment, elle ne pensa pas à ce qu’il avait fait où a la tristesse d’Amber. Elle avait devant elle quelqu’un de blessé et elle ne pouvait pas le laisser comme ça! Elle court le rejoindre et elle regarda son bras. Il y avait un morceau de vitre enfoncé dans son bras. Elle eut des larmes aux yeux en voyant ça. Non… Il n’avait quand même pas osé…

- Reste avec moi! Je ne te laisserais pas partir comme ça, Eren Hornby! Tu as beaucoup à te faire pardonner avant de partir!

Elle jeta un sort de découpe sur sa propre chemise et elle utilisa le tissu qu’elle récupéra comme un bandage qu’elle utilisa pour entourer la blessure sans retirer le bout de verre afin d’éviter d’empirer l’hémorragie. Elle vint placer son bras valide autour de ses épaules et elle passa son propre bras autour de lui afin de l’aider à se lever et à avancer. Qu’est-ce qu’il était lourd! Pourrait-elle seulement redescendre tout ça avec lui? Vu la flaque de sang qu’elle avait vue, elle pensait qu’il risquait bientôt de s’évanouir, alors elle plaça sa baguette sur sa gorge afin de lancer un sonorus.

- À L’AIDE! J’AI UN BLESSÉ GRAVE! VENEZ VITE, JE VOUS EN PRIS!

Des élèves de Serdaigles entendirent et virent l’aider à le porter et ils le déposèrent sur un lit de l’infirmerie une fois  qu'ils furent arrivés. L’infirmière se dépêcha à soigner le jeune homme en demandant à Anna ce qui s’était passé.

- Je… Je ne sais pas trop… J’allais aux toilettes avant d’aller dans mes dortoirs lorsque j’ai entendu hurler. Je suis entrée et j’ai trouvé Eren sur le sol… Il y avait plein de morceaux de miroir partout et… tellement de sang… Est-ce qu’il va s’en sortir?!

- Oui, miss Bichop. Allez vite réveiller monsieur Slugorn pour qu’il m’apporte de la potion de régénération sanguine!

Elle jeta un dernier regard inquiet avant de partir vers les cachots. Elle revint un peu après avec le professeur Slugorn en pyjama. Elle vint s’asseoir sur une chaise à côté du lit et elle osa prendre la main livre du jeune homme dans les siennes. Elle n’avait pas réfléchi. Elle avait seulement voulu se montrer là pour le malade. Probablement que sa crainte reviendrait d’elle-même, mais pour le moment elle était capable de le toucher et de rester près de lui.
© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

«Avons-nous donc commis une action étrange ?
Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi :
Je frissonne de peur quand tu me dis : " Mon ange ! "
Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Eren Hornby
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle J'ai posté : 66 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 43 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Lun 29 Jan - 16:03
<
Eren  Hornby & Annastasiya Bichop Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?
http://gph.is/22YLoA3
 Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  

*Eren ne pensait pas qu'il avait attiré quelqu'un en poussant un cri. Encore moins Anna. Depuis qu'il avait briser le cœur d'Amber il avait également tout fait pour l'éviter. C'était sûrement pas l'endroit sur auquel il s'était attendu à revoir la Serdaigle. Et il ne s'était sûrement pas attendu à ce qu'un jour il choisisse de mourir. La vie était faîte de mystère et il y a encore quelques mois Eren ne serait pas vu tenter ce genre de geste. Il ne pensait pas faire partit des personnes faibles qui allait jusque là et pourtant. Au début il avait eu peur de ce qu'il venait de faire et plus le sang coulé et plus il se sentait partir libéré de tout ça. Le sang chaud coulant sur son bras était devenu presque soulageant. Regardant ses mains remplit de sang il se demanda à qui il allait manque. Il se demandait qui le blâmerait pour ce qu'il venait de faire. Sa famille sûrement au moins il ne serait plus là pour voir leur réaction et c'était pas plus mal. Au fond ce qui le dérangeait le plus c'était la réaction d'Amber face à cela. Allait-elle comprendre la véritable nature de son geste et le blâmer également de ce choix qu'il venait de faire. De nombreuses pensées défilèrent dans la tête du jeune homme et sa vu commençait déjà à se brouiller.

C'est à ce moment là que son corps décida de rester actif, en entendant une personne rentrer dans les toilettes il resta éveillé. Complètement assommé il avait l'impression d'entendre Anna de très loin. Il reconnu sa voix. Il avait envie qu'elle le laisse là. Il ne se sentait plus la force de tenter quelque chose. Il ne voulait plus continuer à vivre dans cette enfer. Eren tenta de prendre la parole mais il ne savait même pas si Anna aller entendre ce qu'il avait dire.*

- Laisse moi ici...C'est ma punition laisse moi.

*Lui il pensait se punir au final s'était encore une réaction de lâche que d'aller jusque là. S'infligeant une double peine. Le jeune homme n'avait plus la force d'avancer. C'était trop dur pour lui et il avait choisit la solution de facilité. Pourtant Anna en avait décidé autrement. Se sentant aider à être soulevé. Son corps fit le reste. Il s'aida de son bras valide à se lever mais une bonne parti de son poids reposait sur Anna. Il essayait d'avancer mais le Pouffsouffle se sentait déjà sombrer dans l’inconscient.  La dernier chose qu'il entendit ce fut Anna qui appelait à l'aide. il s'écroula dans le couloirs quelques secondes après.

Eren ne se réveilla pas lorsque l'infirmière retira le morceau de verre. Elle s’aperçut rapidement que c'était lui qui se l'était enfoncé ainsi. Elle devait prévenir l'un des professeurs mais dans un premier temps le soigner. Une fois son état stabilisé elle mit en place la potion de régénération sanguine. Le forçant à avaler le contenu. Celle-ci fit assez rapidement son effet et le jeune homme commença à ouvrir les yeux très doucement quelques secondes après. Il ne sentait plus son bras mais il vit qu'il était soigneusement entouré d'un bandage. En revanche ce qu'il sentit c'est les mains d'Anna dans les siennes. Il mit quelques secondes de plus à se rendre compte de qui cela pouvait bien être. Et juste au moment ou il s'en rendit compte il fit un bon de recul se cognant la tête contre la rembarre de son lit. Il lança un petit "aie" et il devait avoir l'air bien ridicule.*

- Je suis à l'infirmerie c'est sa ? *Eren maqua une petite pause le temps d'analyser la situation et surtout ce qu'il devait faire?* Des remerciements s'imposent je suppose ? Tu aurait du me laisser la bas cela t'aurais éviter des ennuis...
*Eren était profondément mal dans sa peau et il sentait déjà les questions arriver. Qu'allait-il bien pouvoir raconté ? Il n'en avait aucune idée. Malheureusement il sentait déjà l'étiquette tentative de suicide lui coller à la peau.*      

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 100 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 59 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Ven 20 Avr - 3:20
Elle n’avait rien dit lorsqu’il lui avait dit de le laisser là, mais elle aurait bien voulu le secouer et lui dire qu’il était qu’un bel idiot, mais ce n’était pas le moment. Eren se trouvait en danger et elle devait l’aider. Qu’il veuille ou pas, Anna n’allait pas le laisser mourir tout seul dans cette salle de bain sordide. Homme ou femme, bon ou mauvais, on ne méritait pas une telle fin. Enfin… à moins qu’on avait fait des choses bien horribles, mais ce n’était sûrement pas le cas de cet adolescent. Il n’avait pas été des plus correct, mais il n’était tout de même pas un Mangemort. Alors, elle avait cherché de l’aide et avait suivi les Serdaigles qui l’avaient porté jusqu’à l’infirmerie. Voulant s’assurer qu’il allait bien, elle était restée non loin jusqu’à ce que l’infirmière lui demande de chercher le professeur Slugorn. Quand elle était revenue avec lui, Eren était soigné et il ne lui restait qu’à boire sa potion. Une fois fait, elle s’assit pris de lui et lui pris ses mains, essayant d’être rassurante. Elle était beaucoup trop gentille…

Soudain, il a un mouvement de recul et elle sursauta, relâchant ses mains et se repliant sur elle-même. C’était habituel. Elle avait toujours ce réflexe avec la peur que l’un d’eux porte la main sur elle. Sa mère lui avait inculqué la peur des hommes et Anastasiya serait toujours craintive. Remarquant qu’il avait été surpris, elle se détendit quelque peu. Elle finit par froncer les sourcils lorsqu’il prit la parole.

- Te laisser là-bas?! Mais tu as perdu la tête, Hornby!? Tu pensais vraiment que j’allais te laisser mourir et garder ça sur la conscience toute ma vie? Tu dois souffrir beaucoup pour avoir tenté ça, mais tu pensais vraiment que tu méritais de mourir?! Eren, le suicide n’est pas une punition pour la personne qui meurt, c’est la punition de ses proches… Tu aurais mis dans le deuil tes amis, ta famille… Amber!!! Tu penses vraiment qu’elle n’aurait pas été affectée?! Elle aurait vécu toute sa vie en pensant que ton départ était sa faute. Tu n’es qu’un égoïste! Tu as intérêt à lui parler et à arranger la situation! Tu as beaucoup de choses à te faire pardonner et tu as intérêt à le faire!

I'm a wizzard !

«Avons-nous donc commis une action étrange ?
Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi :
Je frissonne de peur quand tu me dis : " Mon ange ! "
Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Eren Hornby
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Poufsouffle J'ai posté : 66 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 43 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Dim 22 Juil - 19:08
<
Eren  Hornby & Annastasiya Bichop Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?
http://gph.is/22YLoA3
 Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  

*Le suicide c'était malheureusement le choix qu'il avait fait. Ceui qui s'était imposé à lui en seulement quelques secondes. Car non ce n'était pas un acte prémédité. C'était arrivé ainsi car le Poufsouffle avait eu l'impression de porter toute la misère du monde alors que ce n'était absolument pas le cas. Sa détresse était liée à un concours de circonstances. De nombreux évènements qui avaient eu lieu sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit. La tempête avait frappé et Eren n'avait pas su comment y faire face. Il c'était laissé emportait par ce flot de sentiments qui le tirait vers le bas. Ne trouvant aucune solution pour se remettre à flot. Se sentant partir de jour en jour. Alors il en était arrivé à pareille action. Et il regrettait, amèrement. Bien sûr qu'il n'avait pas voulu imposer tout ça à sa famille et ses amis. Ceux qui étaient restés auprès de lui et pourtant le voilà dans l'infirmerie surveillée à distance par madame Pomfresh et Anna qui commencer déjà lui faire la leçon à raison. Mais tout ce qu'elle lui disait Eren le savait parfaitement bien et il n'était pas sûr d'avoir besoin de cela pour remonter la pente.  Déjà Madame Chourave arrivé pour discuter de son cas avec l'infirmière. La nouvelle allait faire le tour de Poudlard en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Quidditch. Rin que ça, cela lui donnait envie de s'enfermer dans un placard pour ne plus jamais y ressortir. La honte commençait déjà à l'étouffer et peut-être tout ce dont il avait besoin c'est quelqu'un qui veuille bien le prendre dans ses bras et lui dire que tout ira bien. Dans son regard il avait une telle détresse et Eren sentait qu'il allait en baver encore.

Sous la voix d'Anna, Eren commençait déjà à trembler. De nombreux sentiments s'imposer dans son esprit. Colère, honte, tristesse, détresse. Il pensait à tellement de choses en même temps et il venait tout juste de se réveiller. Anna continuer néanmoins à lui faire des reproches qu'il connaissait déjà. Explosant finalement sur la pauvre Anna qui lui avait sauvé la vie.*

- TRÈS BIEN ! La prochaine fois je me suiciderai dans mon coin pour éviter que trop de monde soit touché par ma disparition...J'ai demandé de l'aide d'accord et je n'ai trouvé personne. Rien du tout. À part les rires dans les couloirs et le silence des lettres que j'envoyais à ma famille. Je ne savais pas quoi faire et je ne pensais pas au suicide d'accord, c'est juste venu ainsi. Oui je pensais que sur le moment disparaitre était la meilleure chose à faire. Mais ne crois-tu pas que je me sois rendu compte que c'est une erreur. Je suis désolé pour ce que je t'ai fait. Personne ne mérite ça et je me suis trompé.

*La solitude voila ce qui avait laissé Eren arriver à de tel acte. Certain que le monde ne pourrait s'arrêter pour lui et qu'il était obligé de le quitter.*  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 100 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 59 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  Mer 15 Aoû - 20:12
Anna eut un sursaut aux cris d’Eren et elle se crispa, effrayée par sa réaction du garçon. Instinctivement, elle mit ses mains devant son visage comme pour se protéger des coups qui pourraient advenir. Évidemment, rien n’arriva, mais elle resta tout de même tremblante en reposant ses mains sur ses genoux lorsqu’elle comprit qu’il ne la frapperait pas. Elle ne savait pas pourquoi elle restait avec lui, assise sur cette chaise à le surveiller. Peut-être un peu par pitié? Elle ne comprenait pas le sentiment qui faisait faire battre son cœur aussi vite. La peur des hommes ou de l’inquiétude pour lui? Elle ferma les yeux et passant une main tremblante sur son visage, essuyant une larme du revers de la main.

- Je suis désolée, je ne voulais pas me montrer brusque… C’est juste que… Tu m’as vraiment fait peur. Nous ne nous connaissons pas vraiment et j’ignore si tu es un bon petit ami pour mon amie. C’est à elle… de juger. La seule chose dont je suis sûr, c’est que je ne veux pas que tu meures. Tu es un garçon, on ne peut pas te faire confiance, mais j’ai l’impression que… tu n’es pas si méchant. En tout cas, tu ne mérites pas ça.

Elle jouait avec ses mains nerveusement, ayant peur qu’il se remettre à li hurler dessus à nouveau. Probablement qu’elle fuirait s’il se fâchait encore contre elle. La jeune Serdaigle était quelqu’un d’anxieux de nature.

- Tu n’es pas tout seul… Il y a madame Pomfresh, ta directrice de maison, il y a de très gentils professeurs ici qui pourraient peut-être t’aider, il y a sûrement des aides à Sainte-Mangouste si tu ne trouves vraiment personne. Il y a aussi… Il y a aussi… moi? Je sais que je ne suis peut-être pas la personne à qui tu voudrais te confier… Mais… Je n’aime pas voir les gens tristes, même les garçons… Mais je peux comprendre que tu ne veilles pas puisque je suis sa meilleure amie.

I'm a wizzard !

«Avons-nous donc commis une action étrange ?
Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi :
Je frissonne de peur quand tu me dis : " Mon ange ! "
Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?  
Revenir en haut Aller en bas
 
WARNNING ! RP qui parle de suicide ! Et quand on bousille une partie de la vie de quelqu'un, on bousille sa vie tout entière ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?
» Les mariages, c'est quand même pas triste comme les trous de tombes mais ça fait pleurer tout autant (Gab & Flynn)
» Quand la louve est partie
» (zhora) les faux-cul c'est comme les répondeurs: ça parle que quand t'es pas là!
» quand le travail rend malade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques-
Sauter vers: