AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malice, le hibou un peu fou de Mélody.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 10 Jan - 16:44
Bienvenue ! :3 C'est ici qu'il vous faudra déposer les lettres pour Mélody. Je n'ai pas de code, donc vous pouvez faire comme bon vous semble. Je demande juste que les "règles" de la correspondance soient respectées, donc veuillez signer et au début de la lettre noter la date.
Mélody fera son possible pour vous répondre au plus vite. Mais si vous devez avoir affaire à Malice sachez que son nom ne lui a pas été donné pour rien et qu'il faut la nourrir. Sinon elle pourrait vous mordre.
Bisous. Wink luv 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 10 Jan - 16:57

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi: Septembre 1978


Chère Mélody.

On savait tout les deux que ça arriverait un jour. Je suis désolée d'apprendre cette nouvelle, ce n'est pas une chose simple à vivre. Les gens pensent que c'est la fin du monde lorsqu'on perd quelqu'un, mais ce n'est qu'un début. Et puis personne ne peut comprendre tant qu'on ne l'a pas vécu. Je pourrais te dire que je suis désolé et réagir comme tes amis le feraient, mais je trouve ça stupide, ce n'est pas trop mon genre. Tu as déjà vécu ce genre d'épreuve si je me souviens bien, et tu as réussit à te relever, tu y arriveras sans doute cette fois-ci. Même si je n'avais pas le même lien que toi avec ceux qui m'ont élevé, l'essentiel est de ne pas oublier qu'elle était là pour toi et qu'aujourd'hui tu pourras vivre avec son souvenir, pour toi qui est toujours en vie. Tu seras sans doute seule pendant un moment, enfin du moins ce sentiment ne te quittera pas et parfois ça fait du bien de l'être. Mais si tu m'as envoyé cette lettre c'est sans doute aussi parce que tu as besoin de soutien.
Le monde changera, ta vie changera, mais ça ne tien qu'à toi de faire en sorte que ce changement soit positif.

Tu peux toujours m'écrire si l'envie te prend de parler à quelqu'un.
Leroy.

Ps: je déteste ton hibou, j'ai même pas eu le temps de lui donner quelque chose à manger qu'elle m'a mordu. .  

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 10 Jan - 18:18

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi: Fin octobre 1978


Chère Melody,

Étonné que je te réponde ? Tu m'écris c'est bien normal, et puis si ça te fait plaisir en plus, pourquoi refuser de le faire. Tu auras toujours mon soutien, surtout dans ce genre d'épreuve, enfin sauf si je n'arrive plus à écrire à cause de ton hibou.

On change tous d'une manière ou d'une autre, même si d'après ce que tu me dis tu semble avoir changer du tout au tout. Mais déjà quand elle était malade tu semblais avoir perdu un peu de ta raison. Sinon on ne se serait pas rencontré. Je pense que tu devrais peut-être laisser certaines émotions d'envahir, pour mieux les extériorisés, dans la fête comme tu le fait, dans les jeu aussi. Mettre tout ce que tu ressens là-dedans. Même si je ne suis pas friand de ce genre de comportement. Mais si tu aimes être comme ça, qui suis-je pour te raisonner ? Ce que je pourrais te dire simplement que s'occuper l'esprit est une bonne chose, de rencontrer des personnes. Mais ça ne fait pas oublier. Tu as toujours ce sentiment au fond de toi que les gens ne comprendront pas, c'est ce qui fait te sentir seule je pense. Enfin de mon point de vue. De toute façon la plupart des gens sont con, voire égoïste.

Je ne comprends pas toujours pourquoi les gens aiment être en groupe alors que la solitude peut avoir du bon. Etre seul avec ses pensées permet de les ordonner, de les mettre en place et de pouvoir passer à autre chose. Tu sais un peu comme la méditation, le truc moldu.

C'est normal d'avoir peur, tu te sens perdu, seul et isolé, te demandant ce que va devenir ta vie. La famille sont des personnes qui quoique tu fasses sont censé être toujours là pour toi, mais quand tu ne les as plus, tu te demande qui s’inquiétera pour toi, qui sera là pour toi dans les moments difficiles. Qui sera la dernière personne vers qui tu te tournera si tu perd tout. Je pense que c'est cette sensation qui te fait peur. La famille nous donne des bases, des piliers et ils s'effondrent quand les membres s'en vont.

Les gens parlent mais ne connaissent rien. On peut guérir de ça, mais dans ce cas les blessures se transforment en autre chose, une haine, une colère, un regret, un nouveau sentiment. Mais dans tout les cas, cela ne changera pas que la perte d'un être cher nous marquera à jamais de sorte que sans cette perte on n'aurait sans doute été bien différent de ce que nous sommes aujourd'hui.

Bien à toi, porte toi bien
Leroy

Ps: J'ai essayé de lui donner à manger, mais je crois que ça ne lui a pas plus. Pourtant Gnar il aime bien. Quant à la caresser, je prèfere pas, on sait jamais je tiens à ma vie .Change d'hibou la prochaine fois.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 10 Jan - 19:46

Expéditeur:Leroy Odgen
Date d'envoi: dernière semaine de Novembre 1978


Chère Mélody,

T'écrire m'occupe, je me l'avoue à moi-même. Et tu as une conversation intéressante, crois-moi que si ça n'avait pas été le cas, jamais je ne t'aurais répondu. Prend ça pour un compliment.

Comme tu le dis si bien, tu n'as été qu'une connaissance avant que l'on commence à s'échanger des lettres, je te connaissais très peu lorsque nous étions à Poudlard et à part le moment où tu m'as crier dessus je ne suis pas certain que nous ayons eu une discussion très intéressante depuis. Je cherche à comprendre ce que tu me dis, mais le changement qui s'est opéré fait qu'il y a deux Mélody maintenant ou bien est-ce qu'on peut mettre l'ancienne aux oubliettes et que tu ne me criera plus jamais dessus ? S'il te faut porter un masque et faire apparaître qu'une seule de tes personnalité en fonction des personnes, je ne trouve pas ça très judicieux. Tu n'es donc pas entière avec les personnes que tu croises. C'est dangereux de laisser tes émotions t'envahir, je ne dirais pas le contraire pourtant lorsqu'on le fait d'un bonne manière cela peut avoir du bon. Craquer dans une pièce vide, s'isoler, hurler rage et malheur sans que personne ne nous voit. Ecrire sinon comme tu le fais avec moi, expliquer ce que tu ressens laisser tes émotions dire ce qui va et ne va pas. Non ne je ne suis pas friand des gens qui font la fête pour se détendre et oublier leur soucis. Tu devrais me voir dans ce genre d'endroit, tu aurais le droit de rire. Mais si cela te permet d'oublier l'espace d'un instant tes soucis pourquoi pas, même si rien ne pourra complètement réussir à oublier. Enfin peut-être un Oubliette.

Pour moi les gens peuvent l'être à un moment donné, et ne même temps je pense. Je pourrais sans doute te citer quelques uns, mais je risquerais de m'attirer des ennuies. Au moins tu es d'accord avec moi sur le caractère égoïstes des autres. Je ne porte plus vraiment ce sentiment d'abandon si ça peut te rassurer, j'ai réussit à passer outre, mais je cherche encore à savoir qui était mes vrais parents, donc peut-être que d'une certaine manière je me sens abandonné.

La solitude n'est pas une faiblesse. Aimer les autres te donnent une force, mais également te rend faible à leur désir et leur bonheur. Marcher c'est agréable, seul pour aller dans un lieu inconnu. Ou avec quelqu'un qui aime la solitude également.

Tu comprends ma pensé. Oui la famille n'étant plus là on se rend compte que tout le monde part un jour, les amitiés passagères, les professeurs qui nous ont aidés tout ceux qu'on a vu partent à un moment ou un autre. Mais si j'osais je te dirait qu'apprendre à être tout seul t'offre une nouvelle force. Tu apprends à te fier à toi-même, à avoir confiance en tes capacités et arrêter de te reposer sur les autres. Je ne te connais pas suffisamment pour savoir si tu es ce genre de personne. Ma plaie s'est transformé en colère. Aujourd'hui j'haï plus que les autres les moldus qui m'ont élevé. Leur espèce si j'osais dire. J'ignore donc si changeait les blessures en sentiments en vaut la chandelle mais personnellement je me débrouille très bien avec.

ASPIC, Quidditch ... que de choses intéressantes ce passe dans ma vie. Non franchement ce n'est pas bien intéressant. Je fais de mon mieux pour avoir des bonnes notes, mais ne sachant pas ce que je vais faire plus tard je n'ai pas vraiment de matière de prédilection. Et j'espère que ma maison gagnera la coupe. Non pas que j'ai quelque chose contre les poufsouffle, mais laisser les serdaigle gagné encore une fois pour ma dernière année ne me convient pas du tout. Je t'accorde cependant le fait que si les poufsouffle gagnent cela fera un moment qu'ils n'ont pas soulever la coupe. Si cela arrive, j'applaudirais pour toi.

Au plaisir de recevoir une nouvelle lettre,
Leroy.

PS: J'ai toujours mes mains. Tu fais bien de donner à manger avant qu'elle ne s'envole, elle a moins faim après et n'essaye pas de me bouffer. Et pour ta gouverne la seule chose qui m'effraie c'est l'orage, je n'ai juste pas envie de transformer ton hibou en poulet rôti sinon tu ne pourras plus m'écrire.


I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 10 Jan - 23:19

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi: Mi janvier 1979


Chère Mélody,

Tu m'occupes oui, mais je te rassure je ne passe pas ma vie à la volière pour te répondre.

Je pense que je suis un peu plus qu'une connaissance aussi, enfin je l'espère sinon je risque de ne plus jamais répondre à tes lettres, vexé que je serais. J'avais peut-être cherché ce jour-là, mais comme tu le dis si bien, ce malheur a amener un petit bonheur. Je passe mes Noël seul depuis presque sept ans, regardant les élèves recevoir des cadeaux dans le dortoir. Pour moi ce n'est plus qu'un jour comme un autre. Tout comme mon anniversaire d'ailleurs. Vie bien triste à ce qu'on dit, mais on s'y fait. Tu aurais dû me dire que tu étais seule en ce jour qu'on dit joyeux, mais je ne sais pas bien ce que j'aurais pu faire face à ça. Tu auras sans doute d'autres jours de ce genre, qui sont censé être heureux mais qui ne le seront plus. Soit tu oublies que ces jours existent soit tu laisses la tristesse t'envahir chaque année. Pour tes deux Mélody, il faudrait qu'elles soient capable de s'assembler pour en faire qu'une. Avoir deux personnalités peut devenir très néfastes, encore plus si tu en choisit pas qui apparaît quand -j'avoue cependant que je t'estime beaucoup d'être capable de faire venir l'une ou l'autre en fonction de la personne devant toi. J'espère pouvoir l'une ou l'autre un de ses jours, histoire de mieux comprendre ce que tu veux dire. Ou même les deux d'ailleurs. Tu as donc crier toute seule dans la maison d'hôte ? J'aurais aimé être une souris pour te voir. Remarque je m'imagine très bien crier contre quelque chose. Me parler délie ta plume à ce que je vois, ça ne peut qu'être positif.

Je te souhaites bon courage si tu souhaites m'emmener en soirée, il te faudra beaucoup de conviction pour y arriver. L'oubliette n'est pas une solution. C'est un choix de faible, même si on y pense le but n'est pas de le faire. Tu oublies qui tu as été et qui était ceux que tu as perdu, c'est une question de facilité. Mais j'aurais peut-être dû le faire pour oublier ses maudit moldus qui m'ont élevé. Pour savoir si ce que je dis est vrai, il suffit de voir les soirées des étudiants ou des lycéens qui ont put avoir lieu. L'alcool rend stupide et con, n'ais-je pas raison ? Je suis sûre que s'il m'arrivait quelque chose tu trouverais quelqu'un d'autre à qui parler, mais peut-être qu'il n'aurait pas une bonne conversation comme je l'ai. J'ignore si mes parents biologiques sont toujours en vies d'ailleurs, je cherche juste à savoir s'ils étaient des sorciers ou non et s'ils valent le coup d'être connu. On ne sait pas mais cela pourrait être de sombres idiots incapable de citer deux phrases de Shakespeare. Je ne dirais pas que je me suis sentit abandonner par mes parents adoptif, au fond de moi je l'ai toujours su, toujours su que j'étais différent. Je ne sais pas par où commencer, je suis au point A et faut que j'arrive au point B sans savoir comment. J'ignore si tu pourras vraiment faire quelque chose, mais c'est gentil de me le proposer.

Tu avoues donc toi-même qu'aimer est un risque. Que tu vas perdre à un moment donné. C'est pour ça que je ne m'attache pas aux autres. Et oui en étant seul avec nous-même tout nous retombe dessus, mais au final je pense que c'est une étape à avoir pour pouvoir mieux prendre les choses en mains dans sa vie. Se retrouver avec soi. Marcher la nuit est très agréable, mais à Poudlard c'était toujours compliqué de sortir la nuit à moins de faire les cents pas dans la salle commune. Si tu cherches quelqu'un pour marcher seul en silence dans la nuit, n'hésite pas à me contacter, au moins tu te sentiras peut-être plus protégé en ma compagnie, même si étant assez maigrichon, je ne pourrais pas vraiment te défendre. Peut-être que c'est une mauvaise idée du coup.

Tu ne pourras sans doute pas me faire changer d'avis, mais le pire dans tout ça c'est que la plupart des gens te diront qu'ils n'étaient pas de mauvais parents. Je n'ai jamais été battu, mais j'ai été punis par ma faute, ils ne m'ont pas détruit, ni même enfermé. Ils m'ont juste laisser seul au moment où j'en avais le plus besoin. Alors oui j'ai besoin de cette haine pour continuer à vivre, je continuerais sans doute car c'est grâce à ça que j'ai pu survivre. Je ne dirais rien contre ton père, il ne devait pas être méchant, puisqu'il t'a élevé sorcière que tu es. Seul le temps te dira si tu peux ou non te laisser emporter par un sentiment pour guérir tes blessures, mais ça m'a sauter aux yeux directement donc qui sait ça ne t'arrivera peut-être jamais.

Si Poudlard te manque tu n'avais qu'à redoubler tu y serais rester. J'ignore dans quoi je suis doué pour bosser, donc pour le moment je ne sais pas ce que je ferais plus tard. Et aller en étude supérieur pour cela il faudrait que j'ai suffisamment d'argent, je peine déjà à survivre avec mes petits boulots. Peut-être que je pourrais avoir une bourse grâce à mes notes. Tu as donc pris une filière au pif ? Et pourquoi n'aimes-tu pas les serpentard ? Tu vas donc tous nous mettre dans le même bateau ? Tu m'attristeras si tu penses comme ça. Mais nous verrons bien qui des poufsouffle ou des serpentard gagneront la coupe aujourd'hui.

Oui nous écrivons de plus en plus, il sera peut-être temps d'avoir une discussion face à face. La prochaine fois envois moi ta lettre bien plus tôt. Tu dois t'être sentit bien seul en cette veille de Noël. J'espère que tu as eu des cadeaux de tes autres amis tout de même, ils auraient pu faire un effort pour être là pour toi. Le premier Noël est dur, le deuxième aussi et les anniversaires aussi comme je le disais plus haut.

Joyeux Noël en retard du coup.
Leroy.

Ps: Nourris-la bien, je veux garder mes mains. Et oui j'ai peur des orages, je ne sors pas dès qu'il y en a. Une peur enfantine, mais je déteste ça. Je me trompe peut-être également mais toi aussi tu es habitué.
Ps bis : Ta lettre m'a déprimé. Du coup pour t'éviter d'être comme moi, je te joint un petit cadeau. ça pourra t'aider quand le silence deviendra trop pesant.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Sam 13 Jan - 18:03

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi:début février 1979


Chère Mélody,

Malheureusement pour toi, non je ne passe pas ma vie à la volière, mais disons que l'essentiel c'est que je te répondes. Nous sommes des correspondants si on peut dire, sans être amis nous ne sommes pas non plus des connaissances. Un lien bien étrange quand on y pense, puisqu'au final nous n'avons pas vécu suffisamment de choses ensembles pour nous qualifier d'amis, mais pourtant je connais bien ta vie, et tu connais des détails de la mienne. De toute façon pourquoi faudrait-il mettre des mots sur les choses.

Tu ne peux rien y faire au fait que je passe mon anniversaire et Noël tout seul. J'ai beau avoir des "amis", d'une certaine manière j'ai pris cette habitude d'oublier ce genre de fête. Si ça se trouve ma date d'anniversaire n'est même pas la bonne, je ne pourrais déceler le vrai du faux, mais si tu tiens vraiment à le savoir d'après ce qu'on m'a dit je suis né le 10 avril. Je te retourne donc la question. Eprouver de la pitié ? Vraiment ? Non je ne pense surtout que ça m'aurait déprimer. A la différence de ce que j'ai vécu, tes Noël ont sans doute été joyeux (ou plus qu'aujourd'hui) pendant plus de 17 ans, alors que je me souviens peu de ceux que j'ai connu quand j'avais encore des parents. Trouve toi un boulot cet été, ça occupe pas mal les pensées pendant toute la journée et le soir tu pourras sans doute trouver un endroit pour te poser pour ne pas te sentir seule. Enfin te poser avec des gens quoi.

S'assembleront-elles ou est-ce que l'une ne prendra pas le dessus, qui peut bien savoir ? Je suis attristé de penser que je puisse te juger. Ou si je le fais, je ne me permettrais pas de te le faire comprendre. Mais soit, je pourrais aussi tenter de ne pas le faire et d'essayer de comprendre comment tu fonctionnes. Je pense d'ailleurs que je m'amuserais plus à d'observer qu'à te juger. Peut-être que tu penses que c'est la même chose, mais de mon point de vue il y a une légère différente.

Alors comme ça tu as un chat ? Qui chasse les souris ? Si un jour je le rencontre je note de ne pas me transformer en rongeur. Je ne sais pas si je dois avoir peur ou non de la manière dont tu chercheras à me convaincre, mais je suis très tenace. L'oubliette ne devrait pas exister, ni pour effacer un souvenir, ni même pour changer de vie. C'est un sortilège inutile ou utiliser par les faibles. C'est étonnant de t'entendre parler ainsi de ma souffrance, puisque pour une fois je sais que tu la comprends. Mais je pense aussi que toi qui la vit encore, tu ne la perçois pas de la même manière que moi. Ma souffrance est comme tu dis ce qui a fait ce que je suis aujourd'hui, elle est devenu ma force et mon entière personnalité. Ce n'est même plus un sentiment négatif, mais un sentiment futile que je me dois de laisser derrière moi. A l'époque je ne pensais pas à utiliser ce genre de sort, j'étais bien trop novice en magie. Donc non je ne regrette pas vraiment ne pas l'avoir fait. Et puis tu m'apprécies ainsi alors que demander de plus.

Tu vas me prendre pour une personne méchante si je te dis que je trouve ça faible d'avoir besoin de l'alcool pour sortir de sa zone de confort ? Déjà parce que le contrôle sur soi est quelqu'un chose d'important en société, mais qu'en plus il faut être capable de montrer au monde qui on est réellement. Du moins montrer ce qu'on veut bien montrer. Je suis ravie de savoir que je suis facilement remplaçable, mais comme tu le dis si bien personne n'a une conversation aussi intéressante que la mienne, ni même une grande compréhension des choses pour reprendre tes mots. Si mes parents biologiques ne sont pas des sorciers je saute de la tour d'Astronomie. Mais je pense qu'ils seront des sorciers. Après la définition de "gens bien" diffère en fonction des personnes. Ce n'est que s'ils sont vraiment bêtes que je ne garde alors aucun lien avec eux, mais au moins j'aurais eu une réponse.

On peut décider d'aimer ou non une personne. Enfin on peut décider de faire en sorte que la personne ne nous aime pas, j'y arrive très bien avec ceux que je trouve inintéressant et agaçant. Quand je lis ta lettre, je souris, car tu donnes l'impression de ne pas aimer t'attacher aux gens sans avoir le contrôle dessus. Je pense que cela risque d'être compliqué de quitter Poudlard en ce moment, encore plus pour moi qui ne peut pas encore prouver ma véritable affiliation. Mais si je peux un jour m'enfuir de l'école, pour les vacances ou en week-end, je note que tu accepteras de marcher avec moi en silence dans la nuit noir. Tu semble par contre avoir bien confiance en mes capacités pour te défendre. La nuit est sans doute le moment que je préfère dans la journée, c'est silencieux, agréable et sans qu'on sache où on va tout peut arriver.

Que veux-tu que je te dise ? Je n'étais pas un enfants modèle comme on rêve d'en avoir et je les ais sans doute poussé moi-même à m'abandonner. Tu as cependant raison, on ne fait pas ce genre de choses. Laisse moi haïr les moldus en paix donc, ou du moins ceux qui m'ont élever, mais peut-être que je te laisserais une occasion pour tenter de me convaincre que je me trompe. Mais cela dépendra de beaucoup de chose.

J'ignore ce qui se serait passer si tu avais redoubler et qu'on s'était retrouvé ensemble en cours dans la même année, mais je suis certains qu'on se serait parlé à nouveau à un moment ou un autre. Peut-être pas de cette manière cela dit. Je me renseignerais l'année prochaine, mais je pourrais aussi bosser à côté sinon, je me débrouillerais. Ou alors je retrouve mes parents et j'apprends que ceux sont des riches sang-purs qui ont eu un enfant hors mariage et je les force à me donner du pognon. Je pense que ça pourrait marcher. Tu pourras peut-être un jour ouvrir une maison d'hôte qui fait librairie. Un nouveau concept. Par contre il faut en effet de l'argent mais si ceux sont tes deux projets -déjà toi au moins tu en as- ce serait stupide de les abandonner.

Tu m'as bien fait marrer en écrivant ton opinion concernant les serpentard. En effet jusqu'à preuve du contraire nous ne sommes pas tous méchants, je pense en être la preuve vivante et tu rencontrerai ceux que je fréquentes tu pourrais sans doute voir que cette éducation qu'ils ont reçu ne ressort pas toujours. Quant au fait que tu sois de sang-mêlé direct par ton moldu de père, sache que je ne me cache pas du fait que j'ai été elevé par des moldus. Pourtant je fais bien partis de la maison serpentard, même si ce n'est pas toujours simple d'avoir un statut qu'ils pensent inférieur. Le fait d'ailleurs d'appartenir à cette maison me conforte dans mon idée que mes parents sont sorciers.

J'aviserais pour quitter Poudlard, mais vu l'allure à laquelle le temps file, il sera peut-être possible de faire cette balade nocturne ensemble dans aux prochaines vacances peut-être. Je te dirais tout ça. Je te dirais que ce n'est pas normal, ou qu'au moins ils auraient pu t'inviter. C'est un minimum.

Oui bonne année à toi aussi, qu'elle soit meilleure que l'année précédente.

Bien à toi,
Leroy.

PS: Ce n'est pas une grande fierté d'avoir une telle peur, mais vu que je me moque moi-même de ça (sauf quand il y a vraiment l'orage, là tu oublies mon existence) j'accepte qu'on le fasse également.
PS : Ce n'est qu'une bricole que j'ai trouvé, mais heureux que cela te fasse plaisir.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 257 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 45 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Lun 22 Jan - 12:29
Chers amis,
Vous êtes invités ce 21 avril 1979 pour assisté au mariage de Lisa Swan et de George Weasley à la maison de monsieur et madame Weasley que les mariés remercient chaleureusement d’y accueillir le mariage. Il y aura par la suite un petit banquet pour tout le monde. Nous serions heureux de vous voir parmi-nous en ce jour important. Si vous recevez cette lettre, c’Est que vous êtes des amis, de la famille et des gens importants pour nous.

George Weasey & Lisa Swan (Turpin pour 98).

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 24 Jan - 18:20

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi: fin février 1979


Chère Mélody,

L'être humain aime qualifier leur relation par des mots, mais parfois on ne peut pas trouver ce mot adéquat. Alors à quoi bon essayer de qualifier notre relation, puisque si nous, nous savons que cela va plus loin que de simples correspondants si tu devais parler de moi à tes amis que diras-tu ?

Ils sont là, en général ça tombe sur les périodes de cours, mais j'ai des relations parfois un peu complexe avec les autres et à part mon amie Kayla,  les autres vont et viennent comme la pluie en hiver. Mon amie sait que je n'aime pas ce genre de moment, alors elle le respecte, mais mon ex-petit ami se plaisait à m'acheter des choses, même si je déteste ça. Avant que tu me pose la question, non je ne suis pas homosexuel, je m'en suis rendu compte en sortant avec mon ex. Ton anniversaire est passé donc, désolé de l'avoir louper. Le travail on le trouve partout même en compagne, cela dépend de l'endroit où tu cherches. J'en trouve tout les été, sachant que l'année prochaine je devrais me trouver un logement. Il faudra que tu fasse un choix, oui Mélody à un moment où un autre il le faut. Mais tu as encore le temps d'y penser.

Je ne juge pas vraiment les autres, comme je n'aime pas qu'on me juge, mais j'aime observer la manière dont se comporte les autres. Cela m'aide à mieux percevoir le monde et à rentrer dans un certain moule tout en restant moi. Amusant sans doute plus pour moi que pour toi pour le coup, mais je ne pourrais pas m'en empêcher, je m'excuse d'avance et espère que cela ne t'empêchera pas d'avoir quand même envie de me voir.

Je ne vais pas aimer ton chat, tout comme je n'aime pas ton hiboux et je m'attriste de savoir que tu ne l'empêcherais pas de me manger si je me métamorphosait en rongeur. Nous verrons bien le moment venu si tu arrives à me convaincre, et n'essaye pas de me piéger si tu ne veux pas que je sois exécrable toute la soirée. J'attends de voir ce que cela va donner, car je pense qu'aucune personne sur terre n'aime perdre. Quant à la souffrance si elle est arrivé pour moi à un age bien jeune, elle impactera sur ta personnalité également peu importe l'âge que tu as aujourd'hui. J'ai cru que ma dernière phrase passerait inaperçu dans cette lettre.

Antipathique, on dit que je le suis bien souvent, c'est peut-être pour ça que je n'approuve pas ceux qui ont besoin de l'alcool pour se libérer. On est tous capable de sortir de sa zone de confort, de montrer au monde qui nous sommes ce n'est qu'une question de volonté, pas besoin d'alcool pour ça. Il faut simplement oublier les jugements des autres, le cadre physique de la société qui nous force à être ce qu'ils veulent. Étrange que tu parles de cheville qui gonfle, mais je préfère te corriger, je suis poursuiveur et non attrapeur, même si ta métaphore s'applique toutefois à mes capacités de vol. J'ignore si je m'y ferais si mes parents ne sont pas des sorciers, ce sera sans doute plus dur que d'avoir été abandonné par mes moldus d'adoption. Et pour une élève de la maison serpentard, je pense que c'est une tare. J'ignore comment expliquer ce que je pourrais ressentir, donc nous verrons bien en fonction de ce que je découvrirais sur mes origines. Tu es mignonne à vouloir me consoler si je suis triste. Mais je n'ai pas pleurer depuis mes sept ans, j'ignore si savoir qu'ils ne sont pas sorciers m'attristera au point que j'y arrive.

D'une certaine manière si tu peux t'empêcher de les aimer. Cela ne tien qu'à toi car si tu fais en sorte qu'ils ne t'aiment pas d'une certaine manière ce serait totalement stupide de les aimer en retour. Mais en ce qui te concerne et là vient sonner la différence entre nous, c'est que tu t'attaches vite aux gens. Ce n'est pas un problème, ça fait souffrir certes, mais ça te permet de ne pas être seul et d'apprendre. Et il semble que tu donnes également vite ta confiance. Mais j'essayerais de ne pas te décevoir puisque tu me donnes ta vie entre mes mains.

Tu as sans doute raison concernant mon enfance, mais nous ne pouvons rien y changer. Je ne les ais jamais revu et je ne les reverrais jamais. Cela aurait pu être amusant de s'envoyer des lettres tout en étant tout les deux à Poudlard. Je suis certains qu'on ne se serait parler que par cet intermédiaire. On peut refaire le monde si on veut, personne ne nous en tiendra rigueur. Ce ne sont que des suppositions que nous créons et nous permette d'imaginer, de rêver. Le chantage ça fonctionne très bien tu sais, surtout quand on sait quoi marchander. Mais oui c'est beaucoup plus honnête de travailler pour gagner sa vie, même si la facilité parfois est toujours bonne à prendre. Je rêve peut-être mais ne doute pas de mes talents de persuasion. Seul le temps te dira si tu peux ouvrir une telle maison d'hôte-librairie, mais même si cela ne se fait pas dans les prochaines années, peut-être que dans 10 ou 15 ans cela sera possible. Par contre fait attention qu'on ne vole pas ce concept.

Malheureusement je ne pourrais te contredire concernant l'image des serpentard, ils se plaisent dans ce genre de comportement. Il faut simplement rencontrer les bonnes personnes. Je reste contre leur éducation parfois trop stricte, mais nous ne pouvons pas y faire grand chose. Mais tous ne l'applique pas, certains font abstraction, mais d'un autre côté il faut aussi que tu leur ressembles un peu moralement, je pense. Les serpentard sont compliqués. J'ignore si tu m'aurais apprécié ou non, mais qui peut savoir si je t'aurais apprécié également. Le hasard a fait qu'on ait commencé à se contacter.

Ne t'en fais pas je n'oublierais pas de te prévenir, sauf si on m'assassine à l'école, on n'est jamais à l'abri. Et ne t'excuse pas pour ta lettre, je pense avoir réussit à comprendre l'essentiel.

Leroy.

Ps: J'ignore si le fait que tu te moques m'aide à supporter ma peur.  

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 290 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 428 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :
« Il y a deux choses qu'on ne peut contrôler : l'amour et la mort. Le reste n'est qu'une question de choix. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: L'orage
Patronus: Chat Siamois
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  Mer 14 Fév - 17:52

Expéditeur: Leroy Odgen
Date d'envoi: Mi-mars 1979


Chère Mélody,

C’est le problème avec les amis, ils posent toujours beaucoup trop de questions.

Kayla est sans doute ma seule véritable amie oui, parce que même si un jour on venait à ne plus être ensemble en cours, elle serait toujours là pour moi. Elle est toujours présente, toujours là et sait absolument où me trouver si elle me cherche. Kayla me connait bien et puis même si elle me fait des cadeaux, je prendrais plus cher à refuser qu’elle a m’en avoir fait. Pour les autres en général je le dis quand on me demande ma date d’anniversaire, comme ça ils ne peuvent pas dire qu’ils ne sont pas prévenus. Je n’ai pas de problème pour les personnes homosexuelles, ou bisexuelles, ce serait stupide d’avoir des aprioris là-dessus, vu que j’ai moi-même eu un rapport avec un garçon, mais je préfère le préciser, certains peuvent parfois mal le voir. Cela me rassure que tu le prennes bien d’ailleurs. Il ne me dégoûte pas, je l’aime bien toujours, d’autant qu’on est dans le même dortoir à Poudlard, mais je me suis simplement rendu compte que je n’ai pas vraiment attiré par tout ça. Cela se comprends que tu n’ais pas envie de penser à faire un choix pour le moment tu as le temps, même si pour le boulot il faudra qu’on se dépêche pour en trouver un sinon tous les bons emplois vont nous passer sous le nez.

Quand on ne parle pas beaucoup, en général c’est plus simple pour observer les autres et ainsi rester soi, tout en étant accepté. Je peux comprendre que cela soit perturbant pour les gens et qu’ils pensent que je les juge, mais en général ce n’est pas eux, mais leur propos qu’on juge. Si on se voit j’essayerais de me contrôler à ce niveau-là.

C’est méchant de me laisser me faire manger par ton chat ! Même si ce sera ma faute, c’est méchant quand même. Je m’indigne ! Bouder ? Peut-être en serais-je capable, mon ex petit-ami boudait beaucoup pour avoir de l’attention, mais je n’ai jamais vraiment boudé quelqu’un. Je fais juste la tête et je peux être méchants. En ce qui concerne l’alcool, on va dire que ça dépend des personnes, mais mes expériences là-dessus ont été très peu concluantes, ce que j’ai vu ne m’a pas plu et donc forcément j’ai un avis très négatif sur la question. Oublier ce n’est qu’une question de volonté, même si je t’accorde que cela semble simple lorsqu’on le dit. Boire pour se libérer … peut-être oui est-ce une raison suffisante, mais stupide car cela montre qu’on a besoin de quelque chose d’extérieur à nous-même pour y arriver.

Il est vrai que je vais bientôt quitter Poudlard et alors que tout ça n’aura plus aucune signification, mais je te dirais que lorsque comme moi, on a été abandonné trop, la maison qui nous accueille à Poudlard devient comme une nouvelle famille. J’ai été adopté, j’ai donc dû apprendre que le semblant d’affection que j’avais pouvait non seulement se contrôler, mais qu’en plus cela devait se mériter. Quand je suis arrivée à Poudlard, il fallait donc que je montre qui j’étais que je me fasse accepter en tant que personne née-moldu et au final c’est une nouvelle façon de vivre, qui restera en moi-même si je découvre que mes parents ne sont pas sorciers comme je me l’imagine. Merci de m’apporter du soutien si cette situation horrible d’avoir des parents non magiques arrive.

Pouf ? L’amour vient donc ainsi sans qu’on le choisisse vraiment ? Je ne sais pas si tes propos sont vrai, mais d’après toi c’est presque aussi rapide qu’un claquement de doigt. Je ferais tout mon possible pour en tout cas, pas de déception.

Oui refaire le monde c’est une bonne chose, rêvé librement éveillé, avec des histoires inventées, s’imaginer des choses et des situations, c’est agréable, comme retomber en enfance d’une certaine manière. Le chantage n’est pas quelque chose qu’on perçoit comme positif, normal que tu n’en sois pas friande.  Oui le temps sera notre ennemi ou notre ami, nous ne pouvons pas le savoir, mais le temps passe déjà depuis que nous avons commencé à écrire, la prochaine étape est sans doute de discuter de toute cela en vrai puisque les rêves et les projets ne peuvent se concrétiser par des lettres ou des mots. Si un jour j’ai envie de te voler l’idée, je t’inviterais d’abord à y participer, ce serait plus honnête de ma part. Mais toutefois cela reste mon idée de base, donc est-ce voler ?

Vous généralisez quand même, parce que c’est plus simple, mais nous ne sommes pas tous pareil et je me vois mal aller manifester pour le démontrer. Poudlard est un bon endroit pour rompre avec les traditions et l’éducations c’est pour ça que beaucoup le font. Oui les serpentard sont plus complexes que ce qu’ils donnent l’air de montrer, comme je disais ce n’est qu’une image qu’ils se donnent. Quant à moi, t’ais-je dit une seule fois que j’étais facile à cerner ? Je suis content également de correspondre avec toi, au moins je reçois des lettres.

J’essaye de me défendre, mais sait-on jamais qui pourrait en vouloir à la vie d’un jeune serpentard né-moldu.

Leroy.

Ps : je ne bouderais pas, et ne m’appelles pas pauvre chou.

I'm a wizzard !

WITHNESS AND ABLE
« Je vogue au fil de l'eau, comme une algue entraînée, et j'écoute, pensif. Respirer sans souffrir, rêver puis disparaître, je m'endors dans l'obscurité, mais l'espoir est comme le ciel des nuits, il n'est pas de coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile. »

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Malice, le hibou un peu fou de Mélody.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Malice, le hibou un peu fou de Mélody.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» OU EST PASSE 100 MALICE ???LA REVOLUTION OU LA COMPROMISSION ???
» le sac à malice
» Envoyons un hibou [Libre]
» COMMISSIONS PAR CHARGE !DE SANS MALICE A KAKAKOK !A CONDITION OU REMET MWEN ANA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives administratives :: Fiche Lien/Rp/Hibou-
Sauter vers: