AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Jeu 4 Jan - 23:15
Tout était prêt. C'était une chose étrange on peut le dire et Aleksandra ne saurait dire qu'elle folie l'avait poussée dans la salle sur demande aujourd'hui. En ce samedi après-midi du mois de Mars, alors que l'angleterre est toujours plongée dans les ténèbres, la jeune femme a vraiment eut une drôle d'idée et elle ne sait pas bien comment les choses vont se dérouler. Tant pis, qu'à cela ne tienne, ça peut être très amusant et la demoiselle peaufine la préparation.

Dans la salle sur demande devenue un grand salon, il y a un grand canapé, faisant face à une table basse sur laquelle Aleksandra a disposé plusieurs douceurs, tout droits venus de chez Honeydukes, la boutique de sucrerie de Pré-au-Lard. Ses parents lui en ont envoyés une cargaison afin de lui remonter le moral et elle sait que Léandre a reçut le même paquetage.

Aleksandra a prit place dans le canapé, un livre entre ses mains, patientant. Qui attend-elle ? Personne. Et tout le monde en même temps. La jeune femme attend de voir qui passera par la porte qu'elle a laissé bien visible, pour attirer les curiosités. Qui voudra voir ce qu'il se cache derrière, pour découvrir une jeune femme n'attendant qu'une bonne âme avec qui discuter et un goûter attendant d'être partagé. La demoiselle dessine un sourire sur ses lèvres. Verra-t-elle entrer un visage connu de longue date ? Ou au contraire, c'est un parfait inconnu que la curiosité conduira jusqu'à elle ? La jeune femme en bleu et bronze l'ignore et sa curiosité en est accrue. Elle a hâte de le découvrir, hâte d'avoir une réponse, de voir cette porte s'ouvrir. Enfin, elle entend du bruit dehors et relève la tête. Alors, qui vient donc ?

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Dim 28 Jan - 17:19
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson
Elliot n'avait pas eut de nouvelles de Tibus depuis quelques semaine maintenant et il peinait a en avoir de sa mère un peu trop inquiète pour son aîné plus en danger que ses deux autres enfants il avait donc quitter sa salle commune pour un tour vers la volière histoire d'envoyé deux lettre et pouvoir rassurer Ian qui était un peu perdu pour sa première année à Poudlard un peu compliqué. Heureusement qu'il était là pour gérez quand même sinon le plus petit aurait sans doute fini dingo d'être ainsi bloqué tout seul sans avoir de nouvelle de sa famille qu'il n'avait pas quitter réellement avant le 1er septembre jour de sa première rentrée à Poudlard. Une fois sa mission accomplie le petit blond avait décidée de se balader un peu et de pouvoir guetter ce qu'il se passait dans Poudlard en cette journée de Mars, il fut intrigué dans un couloir par une porte laissée ouverte cela arrivait peu à Poudlard surtout que la salle n'était pas une salle de classe utilisé pour donné des cours il en était presque persuadé.

Alors il approcha lentement ayant peur de tomber sur un couple en plein ébat ayant oublier de fermer la porte, il n'était pas prude Eliott mais pas voyeur non plus et il ne souhaitait pas tomber sur une telle vision heureusement un coup d'oeil lui permit de se rendre compte qu'une jeune femme était seul avec de la nourriture et qu'elle semblait attendre quelqu'un s'accoudant à la porte il toussota pour faire savoir sa présence et ne pas faire peur à la jeune femme en parlant directement il ne la connaissait pas en plus et ne voulait pas commencer par lui flanquer la frousse. " Tu attend quelqu'un ?" Commencer par là serait une bonne chose après il pourrait savoir si elle pouvait lui parler et tuer un peu son ennuis du moment ou si elle attendait quelqu'un pour un rendez vous prévu et qu'il devait débarrasser le plancher plus vite que la musique.


Le Serpentard n'était pas un connard comme la plupart de ceux de sa maison il était même assez gentil juste très rusé et cela l'avait mené à être répartis chez les vert et argent. Il ne connaissait pas la maison de la jeune femme alors il regarda sa tenue cherchant le blason d'une des maisons de Poudlard et trouva la réponse à sa question. " Une aigle je ne te connais pas mais je suis Eliott Tagel Serpentard non venimeux" Cela la rassurait peut-être ou peut-être pas il n'était pas bien sur au final mais il préférait couvrir ses arrières.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Dim 28 Jan - 19:04
Si elle attendait quelqu'un ? La demoiselle a un sourire en regardant ce garçon qui vient de s'accouder à la porte en l'observant avant de s'éclaircir la voix et l'interpeller. La sorcière observe ce jeune homme qu'elle ne connaît pas encore et qui, il lui semble, est plus jeune qu'elle. La sorcière ne saurait pas le certifier puisqu'elle ne le connaît pas, mais c'est en tout cas l'impression qu'il lui donne. Et pour un serpentard, il semble bien inoffensif. Mais l'aiglonne n'est pas femme à juger les serpents et ce même si elle ne supporte pas vraiment Léopold et le comportement que ce dernier dévoile.

«- Je n'attendais personne et je t'attendais toi en même temps.» répond la jeune femme, énigmatique. «J'ai décidé de faire des rencontres aujourd'hui et de passer un peu de temps pour prendre un goûter avec la première personne qui passerait la porte de la salle sur demande, qui aurait le temps de rester. Il semblerait que tu sois justement cette personne, si cela te tente.... » lance la demoiselle avec un sourire, en montrant la table devant elle, couverte de bonnes choses.

Alors qu'il se présente, évoquant son statut de serpentard en précisant qu'il n'avait rien de venimeux, la demoiselle élargie son sourire avant de hocher la tête, s'en disant ravie. Puis l'aiglonne en bleu et bronze rend la politesse à son interlocuteur et se présente à son tour de sorte qu'il sache à qui il a à faire.

«- Aleksandra Robinson, serdaigle comme tu l'a si bien soulignée, capitaine de l'équipe de quiddicth et vélane décriée. Voilà un statue qui ne plaît pas à tous mais s'il ne te pousse pas à fuir, alors je suppose que tu peux prendre place dans le fauteuil que voici. » dit-elle, le lui désignant d'un geste de la main. «Alors dis moi, Eliott... qu'est-ce qui fait de toi un serpentard pas comme les autres ? La ruse ? L'ambition ? Qu'est-ce qui t'as donc mené dans cette maison que tous jugent, parfois, assez vite en raison des membres qui y sont tes compagnons ? » interroge la sorcière en agitant sa baguette pour que la porte se ferme et que, depuis le couloir, on ne puisse plus l'ouvrir, de sorte que personne ne vienne interrompre ce petit tête à tête improvisé.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Mar 30 Jan - 17:32
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson
Le Serpentard attendait gentillement une réponse à sa question restant sur le pas de la porte il imaginait mal la situation si le jeune femme attendait quelqu'un et que cette personne la trouvait dans une pièce bizarre avec un garçon. Cela pourrait être drôle mais créer des problèmes qui ne lui apportait pas de bénéfice n'était pas du genre d'Eliott. Il apprit alors que la jeune femme n'attendait personne et que cela pouvait signifier qu'elle l'attendait lui comme un autre, c'était bizarre tout ça mais après tout il parlait à une aigle cela devait être normal qu'il ne comprenne pas tout. Heureusement pour lui elle expliqua ensuite sa démarche lui permettant de saisir ce qu'elle avait cherchée à faire sans passer pour un âne qui n'avait pas de cervelle, parce qu'il en avait une et elle était plutôt bien remplie d'ailleurs, certain en était parfois étonné ne le voyant pas comme une cervelle sur pattes.


" Moi c'est très bien, mieux que personne en tout cas, enfin je pense tu me dira ça à la fin de ce non rendez-vous" Même si il restait persuadé que sa présence était mieux que la solitude il était plutôt bon pour occupé les gens et il n'était pas trop pénible à supporter quand il n'était pas en famille. " J'ai bien fait de venir voir de plus prêt alors j'avais justement un petit creux et puis j'aime rencontré de nouvelles personnes surtout maintenant qu'on ne peut que se parler entre nous élève de ce château. Je reste Mademoiselle l'aigle te voilà coincée avec moi" Dit-il en entrant un peu plus dans la pièce histoire de ne pas resté à la porte tout du long cela ferait un peu bizarre.


Il c'était ensuite présenté politesse oblige et après avoir précisé sa maison avait rajouté une petite phrase sur le fait qu'il n'était pas un méchant, sachant bien que sa maison n'était pas bien vu et que la plupart des jeunes ici était réfractaire à passer du temps seul à seul en compagnie de Serpentard par peur d'être touché par leur noirceur ou il ne savait pas qu'elle autre bêtises du genre. Tout en l'écoutant se présenter il se laissa tomber dans le fauteuil qui lui était présenté en souriant. " Un Serpentard et une vêlane en voilà une affaire, n'essaye pas de me séduire grâce à ton pouvoir et tout ira bien pour moi, je préfère avoir mon mot a dire en matière de jeu de séduction. Mais je suis enchanté de te rencontré, pourquoi ton don est-il autant décrié ?" Il était curieux mais c'était le genre de chose qui l'intéressait grandement lui qui voulait comprendre toute les différences entre les différentes catégorie de sorcier. Le pourquoi du comment il était arrivé à Serpentard elle avait cité les deux point qui avait fait pencher la balance sans le savoir. " Tu a cité ce qui m'as emmener chez les Serpentard, je suis un petit filou rusé réussissant toujours à esquivé les problèmes et j'ai de l'ambition à revendre je n'aurais pas pensé finir chez eux n'étant pas un sang pur mais finalement je pense y avoir ma place"


Et ce même si c'était la maison qui faisait peur au reste de l'école il savait que lui n'avait rien fait de mal et c'était le plus important pour lui.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Mer 31 Jan - 3:26
La demoiselle dessine un sourire sur ses lèvres comme son visiteur décide effectivement de rester pour discuter avec elle et prendre un petit goûter. Il ne fait aucune réflexion sur le côté étrange de cette situation et Aleksandra s'en étonne, sachant fort bien que ce n'est certainement pas tout les jours que ce genre de choses se produisent. La semi-vélane lui adresse un sourire, en confirmant le fait qu'elle lui dira tout à l'heure si c'est effectivement très bien. Mieux que personne sans aucun doute et elle rit de cette réflexion.

«- Oh, si personne n'était venu, j'aurais envoyé mon patronus à mon frère et l'aurait obligé à ramener ses charmantes petites fesses dans cette salle avec Anthyme, pour prendre ce goûter avec moi. J'ai plus d'un tour dans mon sac ! On ne m'abandonne pas moi !» lance la demoiselle sur le ton de la rigolade.

La serdaigle adresse un sourire au sorcier comme ce dernier la dit coincé avec lui. Fort bien. La jeune femme avait de toute façon l'idée d'être « prisonnière » en compagnie d'une nouvelle rencontre aussi, que ce soit ce garçon ne la dérange pas. Et elle a hâte de voir ce que cet étrange goûter peut donner. En attendant il semble avoir aussi faim que la semi vélane et c'est d'un geste de la main qu'en désignant un canapé elle l'invite à s'asseoir.

«- Pas grâce à mon pouvoir, j'en conclue que je peux en revanche au besoin et si l'envie me prend, laisser faire mon charme naturel. Tant mieux car c'est ce que je préfère !» répond la sorcière avec un peu d'humour accompagné d'un petit jeu de jambe dans le fauteuil, afin de dévoiler légèrement celles-ci de sorte à les mettre en valeur.

En matière de séduction, Aleksandra n'y peut rien si sa nature de vélane cause parfois quelques dégâts sur les cœurs de ces messieurs. Certains sont plus sensibles que d'autres en présence de ces jeunes femmes. Harry Potter et Ron Weasley, tout deux très différents face à la beauté de Fleur Delacour en avaient étés un bon exemple pour les voyageurs du futur. Mais de manière générale, Leksie préférait largement pouvoir jouer. C'était ce qu'il y avait de plus amusant, finalement. Utiliser ses pouvoirs, les renforcer, serait trop facile. Inintéressant.

«- Les gens s'imaginent que nous contrôlons l'effet que nous faisons. Mais pas toujours et de manière générale, certains sont plus sensibles que d'autres à notre nature. Pour la plupart des filles nous sommes des gourgandines qui pourrions leur piquer leurs copains à tout moment. Ce n'est pas très bien vu en soit... » répond la demoiselle en haussant les épaules. «Mais ces messieurs ne sont pas plus tendre avec mon frère Léandre, quand leurs copines posent leurs regards sur lui. Cela dit je ne peux pas les en blâmer, mon frère est magnifique. Je ne dis pas cela parce que nous sommes jumeaux avec un patrimoine génétique similaire, naturellement !»

S'interrogeant sur les raisons de l'appartenance du sorcier à la maison de serpentard, la jeune femme fait sans le savoir des propositions qui s'avèrent justes et que le jeune homme confirme.

«- Je vois. Et tu en es satisfait de ce fait. Ta famille n'a rien dit ? Après tout il n'y a pas que des sangs-purs à serpentard. Ziegler est mêlé, non ? »

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Mer 31 Jan - 18:04
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson

Visiblement la jeune rouquine avait tout prévue pour ne pas finir seule si personne ne sucombait à la curiosité d'une drôle de porte ouverte elle avait prévue de faire appel à son frère et à un type qu'il ne connaissait pas et dont le prénom était étrange mais c'était le cas de beaucoup de monde ici alors il ne releva pas plus que ça juste amusé de voir le plan si rondement orchestré mais c'était sans doute plus l'intelligence des aigles et leur envie de tout prévoir à l'avance que la ruse des Serpentard à laquelle il était désormais parfaitement rodé ou un savant mélange des deux qui sait après tout une appartenance à une maison n'empêche pas d'avoir les qualités d'autre maison elles sont juste moins poussé sans doute.

" Un plan presque digne d'une verte et argenté dis moi, même si je ne sais pas réellement de qui tu parle ils seraient sans doute venu pour manger nous les garçons on aime bien manger mais faut pas le dire c'est pas assez mec comme activité de manger. Vu que tu n'as invité personne cela ne serait pas de l'abandon théoriquement bien sur mais je suis ravi d'apprendre que tu as plus d'un tour dans ton sac"


Ils étaient donc maintenant coincé l'un avec l'autre en croisant les doigts pour pouvoir s'entendre et que le goûté ne virent pas au combat entre deux personnes, c'était aussi le risque quand on ne connaissait pas la personne qui prenait place face à nous ne pas avoir grand chose à lui dire, ne pas pouvoir être sur la même longueur d'onde qu'elle mais pour le moment cela n'avait pas l'air d'être le cas et Elliot n'était pas le genre à se mettre façon en boule ayant apprit depuis le temps à géré les conflit avec diplomatie merci maman merci Tibus toujours à se crêpé le chignon les deux là. Le vert n'avait posé qu'une seule condition pour resté qu'elle n'utilise pas son pouvoir de vêlane pour avoir quelque chose de lui il préférait les choses qui se faisait naturellement.


" Je pense qu'il est mieux oui d'avoir l'envie de séduire et de laisser la naturel prendre le dessus, ce faux ce n'est pas quelque chose que j'apprécie et j'aime les relations humaines qui se construisent sans que personne n'intervienne pour leur faire prendre une tournure différente que celle que la nature veut leur donner. Et puis il faut mieux charmée une personne pour ce que l'on ai que grâce à une capacité magique qui fausse un peu le résultat" Et la jeune femme semblait réellement aimé jouer de son charme et de son corps qui était bien fait le blondinet l'avouait bien volontiers, le geste au niveau des jambes de la jeune femme l'avait fait sourire si elle partait sur se terrain là il ne se gênerait pas lui non plus.


Il lui avait demandé pourquoi son don énervait les gens il était curieux et voulait en savoir plus avait-il une réaction particulière en présence d'un ou une vêlane en fonction du sexe de celui-ci et de la personne en face, toute ses choses l'intéressait beaucoup lui qui voulait absolument tout comprendre aux différences qu'il pouvait y avoir d'abord entre sorcier mais aussi entre sorcier et moldu. " Je vois les filles déteste les vêlanes femme mais si tu utilise ton pouvoir sur elle il marche ou tu peut séduire qu'un public masculin ? Je suis un peu curieux je sais mais les différences de ce genre m'intéresse au plus haut point. Les différences ne sont jamais bien vu chez les sorciers ils sont un peu trop fermé d'esprit" Et par la suite la jeune femme donna raison à sa pensées que les choses était différentes selon le sexe de la personne possédant le gêne vêlane c'était fort intéressant. " Tu est totalement impartiale dans l'histoire ma pauvre, personne ne dit jamais que son frère est moche ou juste pour l'emmerdé mais encore moins quand c'est son jumeau " Lui balançait toujours à Tibus qu'il était laid mais c'était leur façon de communiquer et son frère savait qu'il était un pur beau-gosse de service.


Son appartenance à la maison Serpentard s'expliquait naturellement quand on connaissait le cadet Tagel qui était parfaitement fait pour sa maison, sans avoir les mauvais côté donné aux élèves de cette maison peu apprécié par le reste de l'école. " Hautement satisfait oui j'avais toujours dis à mes parents que je serais un Serpentard ou un Serdaigle cela n'as pas loupé. Ma mère se fiche de ma maison tant que je suis en vie et que j'ai le ventre plein, mon père lui se fiche réellement de ma maison il laisse beaucoup de place à ma mère surprotectrice du coup il n'as pas trop son mot à dire. Techniquement miss Ziegler est un OVNI venu d'ailleurs son sang pourrait aussi bien être du whisky pur feu que je n'en serais pas étonné"

Heureusement qu'il n'y avait pas que des sang-pur à Serpentard la maison n'irait pas bien loin avec seulement des bons enfants à papa et maman dans ses rangs.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Jeu 1 Fév - 0:45
«- Ce sont des poufsouffle, ils seraient venus à plus forte raison, je crois que la réputation de gros mangeurs, de bons vivants de cette maison n'est plus à faire et de plus, elle n'est pas volée. Pourquoi crois-tu qu'ils ont les entrées de leur salle commune à quelques mètres seulement des cuisines de l'école ? Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre que nos amis blaireaux sont des estomacs sur pattes, qui ne pensent qu'à se remplir la panse, toujours et en tout lieu. Quand nous étions enfant, Léandre demandait jusqu'à deux goûters, quand ce n'était pas trois, en une après-midi et pleurait chaque fois que ma mère le lui refusait. Cependant je dois reconnaître que je suis assez gourmande moi aussi. Mais plus raisonnable et de beaucoup.»

Parce qu'elle surveillait sa ligne, aussi, de peur de perdre la silhouette longiligne qu'elle avait et qu'elle appréciait. En attendant le plus important restait qu'elle n'avait pas besoin d'appeler son frère et Anthyme à la rescousse, puisque quelqu'un était finalement venu assister avec elle à ce non rendez-vous et ce sans sembler la prendre pour une folle et sans se moquer d'elle un seul instant. Ou en tout cas sans le lui dire et sans rien montrer de sa pensée, s'il avait ce genre de pensées à son égard.

«- Tout à fait. » répond la sorcière en passant une main dans sa chevelure rousse, de sorte à repousser négligemment une mèche de cheveux derrière son oreille, avec une sensualité calculée alors qu'elle fixe son regard dans celui de son interlocuteur. «Et puisque nous parlons de séduction, quel est le moment qui t'amuse, qui t'excite le plus ? Le commencement, quand tu cernes ton interlocuteur ? Quand tu commence à jouer ? Ou la fin, quand tu sais, ou quand tu sens qu'il est prit dans tes filets alors même qu'il n'en a pas conscience lui-même ?» demande la bleu et bronze.

Si Léandre la voyait faire il trouverait à y redire : il trouvait toujours à redire sur les garçons avec qui elle pouvait avoir envie de jouer, ou ceux qu'elle avait envie de titiller, de taquiner. Et lui avait un défaut certain pour Léandre : c'était un serpentard. Mais il n'appréciait pas plus l'un des amants réguliers de la sorcière, de la maison gryffondor cependant.

«- Normalement, cela marche sur la population masculine et quand la vélane est un homme comme mon frère, alors cela marche que les femmes naturellement. Mais tout est subjectifs puisque par exemple si un garçon est totalement homosexuel, je doute que mon pouvoir puisse faire quoi que ce soit. En revanche si une femme est attirée par les femmes, alors je pense que ma condition peut avoir un effet, un impact, sur elle et sur l'intérêt qu'elle me porte.

La demoiselle rit comme son interlocuteur dit qu'elle est trop partiale pour juger de la beauté de son frère. Oui naturellement la demoiselle le sait bien. Néanmoins elle continuera à dire qu'elle trouve son frère très beau, n'en déplaise à ses interlocuteur, parce qu'elle est sincère en le disant et que, comme elle vient de le dire, ils ont le même patrimoine génétique.

«- Mais dans mon cas, Léandre est vraiment beau.» répond la rousse en agitant sa baguette. «Qu'est-ce que je te sers à boire ? » demande-t-elle avant de l'inviter à se servir en victuailles tandis qu'elle rempli sa tasse.

Alors que la conversation dérive sur les maisons, elle acquiesce en comprenant l'homme comme il dit que ses parents se fichent de sa maison. Voilà un bon point et c'est assez rare dans certaines familles sorcières, qui ont des à priori sur la maison serpentard, ou sur l'ensemble des autres maisons quand justement ils ne jurent que par les forces du mal, les ténèbres, les forces de l'obscur.

«- Oh je vois, je ne me suis jamais posée la question mais tu vois c'est bien ce que je disais au final, il n'y a pas que des sangs-purs à serpentard ! » elle a un petit rire. «Mais Ziegler est probablement le type le plus surprenant de votre maison et le plus... étrange en soit.» répond la sorcière avec un nouveau jeu de jambes avant de porter sa propre tasse à ses lèvres, soufflant légèrement pour refroidir son thé avant d'en prendre une gorgée non sans une certaine élégance, comme sa mère lui avait apprit, autrefois, à le faire.

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Jeu 1 Fév - 23:23
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson

Il ne connaissait pas grand chose à l'appétit des Poufsouffle et pour tout dire il ne pensait pas que la maison influence beaucoup sur l'estomac d'une personne il n'était pas dans la même maison que son frère et pourtant les deux mangeait autant donc bon les Pouffy avait sans doute juste plus facile à pouvoir voler de la nourriture à cause de leur salle commune bien placé mais rien de plus. " Je ne leur connaissait pas cette réputation je dois avoué que pour moi la gourmandise n'appartient pas à une maison les Pouffy on eut la place stratégique parce qu'il fallait bien leur donner quelque chose qui les rendait un peu plus glorieux vis à vis des autres, entre les Gryffy qui se targue toujours d'être les plus courageux, en guerre contre des Serpy plus rusé et des aigles plus intelligent, la loyauté des Poufsouffle bien qu'importe passait à la trappe du coup pouf proche de la cuisine et tout le monde est content d'être chez les jaunes. Ce n'est pas le nombre normal deux goûté ? Les mères ne comprennent pas l'importance du goûté de quatorze heure aussi. Non les filles vous n'êtes pas raisonnable vous être obnubilé par votre corps nous on s'en fou la différence ce fait là"

Et avec le sport qu'il pratiquait Elliot était sur de garder la ligne quoi qu'il mange mieux même il se musclait petit à petit et pouvait ainsi perfectionner sa silhouette qu'il appréciait grandement. Mais au moins il ne serait pas entouré de jaune et noir pour l'après-midi la jeune femme ayant eut gain de cause en ayant réussit à piquer la curiosité de quelqu'un et lui ayant trouver de quoi le divertir tout le monde y trouvait son intérêt et son petit plaisir. Les deux jeunes avaient parler du fait d'apprécié séduire c'était une chose que beaucoup de jeune appréciait c'était sans doute le meilleur moment d'une relation tout était permis et rien n'était encore joué permettant une liberté de mouvement plus grande que durant une relation déjà établie, une partie finie. " Non moi je préfère la fin, le moment où je sens l'autre plié mais tenter de résisté un peu son esprit n'ayant pas encore comprit et accepté que la partie était fini et que je l'ai remporté, c'est le meilleur moment pour moi même si je dois avoué que je me plais à jouer de la séduction même une fois la personne totalement harponner c'est tellement plaisant dans une relation de continuer à vouloir séduire"

Et vu que le petit blond n'enchaînait pas les relations à tout va il devait être plutôt doué à ce jeu là même si bien sûr certain trouvait ça bien trop obscène de jouer de ses atout physique pour plaire à une personne lui se fichait bien de ce qu'on pouvait penser de lui et faisait ce qui lui plaisait quand cela lui plaisait tant que la personne ciblé par ses avances y répondait d'une manière favorable. Elliot s’intéressa au pouvoir que pouvait avoir la rouquine et son frère un don de la sorte pouvait être utile certes mais devait souvent jouer au désavantage de la personne la mettant en conflit avec pas mal de personne et le fonctionnement de tout ça l'intriguait beaucoup il aimait apprendre de nouvelle chose et savoir qu'une vêlane pouvait normalement séduire que des homme était un fait intéressant pour lui il c'était toujours questionné là-dessus. " Hum cela irait donc de paire avec l'orientation sexuelle de la personne en face c'est bon à savoir tout ça. Je m'étais toujours demandé si justement un tel don pouvait effacer la préférence sexuelle d'une personne mais visiblement cela ne le fait pas ce qui est une bonne chose quand même"

Sinon le don serait bien trop puissant et dangereux il n'était pas bon oublier qui on était réellement encore moins quand cela nous place sous la coupe d'une autre personne. Le Serpentard enchaîne en faisant remarqué à la jeune Aleksandra qu'elle n'est pas assez partiale pour juger de la beauté de son frère faisant partie de sa famille en plus d'être sa jumelle mais celle ci continua à dire que le garçon en question est réellement beau le contraire l'aurait étonné et il secoua la tête amusé. " Trouve moi une personne trouvant son frère moche la beauté est suggestive" Lui pouvait très bien trouvé le garçon non plaisant alors qu'il était l'idéal de son voisin et un membre de la famille n'était pas un juré partial. " De la bierraubeurre si tu as merci" Il n'aimait pas le thé et autre boisson typiquement anglaise et passait son temps à boire des jus de fruit mais c'était un jour différent alors autant profité un petit peu plus.


Les maisons virent sur le tapis de la conversation la jeune femme lui demandant comment sa famille avait prit sa répartition il avait lui la chance de ne pas être dans une famille de sorcier conservateur voyant les vert et argent comme le mal absolu même si rien n'aurait pu changer sa répartition c'était le choixpeau qui choisissait et il faisait de son mieux pour que les jeunes se sentent bien à Poudlard. " Heureusement qu'il n'y a pas que ça cela serait un peu raciste de mettre tout les gens d'une même naissance dans une même maison interdite aux autres." Quand à Ziegler il était un cas à part n'entrant dans aucune catégorie de personne vivant sur cette terre il ne pouvait donc pas servir d'exemple pour expliquer quoi que se soit. "Nous n'arrivons pas à connaître l'exactitude de sa situation, humain, ovni, robot on hésite encore et pourtant on le côtoie tout les jours" Et il attrapa son verre pour boire un peu en rigolant.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Ven 2 Fév - 16:54
«- Oh c'est ce qu'on m'a dit quand je suis arrivé en première année en fait et d'après mes observations personnelles oui, les Poufsouffle sont très majoritairement de bons vivants qui aime manger. Je ne dis pas que les gens dans les autres maisons ne sont pas dans ce cas mais je pense que le phénomène se voit d'autant plus chez les poufsouffle. C'est vrai que quand on pense à eux, ce sont majoritairement des gens cool qui profitent de la vie, de temps passés avec leurs amis tout ça. Les serdaigle seront majoritairement d'avantage soucieux de leurs études et du temps passé à travailler mais peuvent avoir des caractéristiques si je puis dire des autres maisons. En soit, toutes les maisons ont leur spécificité en fait et je pense que les membres d'autres maisons peuvent les partager mais qu'en gros, il y a une concentration de ces « spécificités » dans une maison particulière. Enfin bon, vaste débat ! » lance la jeune femme avec un petit rire. «Je pense que les Poufsouffle ne sont pas inintéressants en fait, j'admire pour ma part ce côté très loyal, avec de l'entraide et ce côté bon vivant justement. Ils ne se prennent pas la tête en général et je ne dis pas qu'on ne retrouve pas ça dans les autres maisons mais en ce qui les concerne je trouve que ça les définis vraiment bien. Les bons vivants. » répond la demoiselle avec un sourire.

Comme le jeune homme pose des questions sur sa nature de vélane et ce que la demoiselle peut en faire, précisant toutefois qu'il ne veut pas être prit pour cible par les pouvoirs, les dons, de la demoiselle, cette dernière a un petit rire en l'observant et répond préférer, et de loin, séduire par ses propres talents qu'en renforçant son pouvoir attractif. Ce qu'elle ne précise pas c'est que sans même forcer, elle exerce forcément un attrait sur son entourage, comme Fleur l'avait prouvé avec Ron Weasley, alors qu'Harry Potter restait pour sa part bien moins sensible au charme de la française. Les vélanes étaient attrayantes en permanence mais les gens y étaient plus ou moins sensibles, simplement.

«- Oui je vois, la fin est le meilleur moment. Et comme toi, je trouve fort amusant de continuer à essayer de séduire même quand la proie est prise et qu'elle ne peut plus nous échapper, à moins qu'on ne la fasse fuir en devenant particulièrement débile mais personnellement ce cas de figure ne m'est jamais arrivé. » répond la demoiselle avec un sourire. « Et oui, heureusement cela ne détourne pas une personne de ses tendances habituelles. Cependant je suppose que ça peut lui faire découvrir des penchants inavoués. En cas de bisexualité ou d'homosexualité refoulé par exemple. Enfin ce ne sont que des suppositions ! »

La jeune femme sourit alors qu'ils commencent à débattre du fait de trouver beau son frère ou sa sœur mais elle reconnaît intérieurement qu'en soit, on a tendance à trouver beaux ou agréables toutes les personnes de notre famille, parce qu'on partage des liens forts avec eux, si bien que nos rapports avec eux sont influencés par cela.

«- Bon, je m'avoue vaincue je n'ai pas d'exemple en tête mais me réserve le droit de corriger cela plus tard ! » annonce la jeune femme en riant.

Comme ils dérivent sur les raisons qui ont conduit le sorcier à rejoindre la maison de serpentard elle hoche la tête à ses propos, avant de faire remarquer qu'il n'y a de toute façon pas que des sang-purs dans la maison de serpentard. Ce en quoi Eliott admet qu'elle a raison et que quelque part ce serait raciste si cette maison était réservée uniquement à un petit groupe de personnes. La jeune femme n'osait pas imaginer la face de l'école si tel avait été le cas. Les serpentards avaient déjà suffisamment mauvaise réputation sans qu'on ne leur ajoute en plus des raisons de paraître plus détestables encore.

«- OVNI ? Parce que tu pense que ce truc vole ? Le degrès de connerie est déjà tellement excessif que ça sert de boulet pour le clouer au sol non ? »

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Ven 2 Fév - 22:33
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson
Les avis et les façons de voir les maison était différente d'une personne à une autre et deux personne venant de maison différente devait avoir eut le droit à deux discours différent sur la manière d'appréhender les autres maison heureusement pour lui Elliot avait un cerveau en état de marche et savait s'en servir pour ne pas écouté les imbécillités dite dans l'école comme si c'était l'absolu vérité. " On peu être de bon vivant et manger peu, ils aiment manger comme tout être humain n'ayant pas de maladie lié à la nutrition, oui ils sont loyaux ne se prennent pas la tête et aime partager leur repas et là ils sont différent de la plupart des autres élèves de maison mais je ne pense pas que la gourmandise puisse être imputer à leur maison en particulier je serais dans leur rang sinon. Outre les qualité de base oui il y a bien sûr tout un tas de chose qu'on peut retrouver dans les autres maisons moins prédominante c'est tout et heureusement d'ailleurs, mais oui le débat peu être long là-dessus j'ai déjà essayé avec des Serpentard ils n'étaient pas très bon en argumentation et j'ai vite gagner la partie ce qui n'était pas une réelle victoire en soit pour moi, j'aurais préférer pouvoir aller au bout de mon argumentaire" Et lui aimait pouvoir argumenter surtout quand parlait des différence entre être humain et les maisons de Poudlard était un bon exemple pour ça.


Sa curiosité était ressortie quand il avait posé des questions à la jeune femme sur sa nature de vêlane qui l'intéressait beaucoup parce qu'il apprenait des choses et qu'il était mieux dans parler à des personnes touché par la chose plutôt que de lire des bouquins qui ne pouvait pas tout expliquer réellement. Il apprit donc que le don de la jeune femme marchait plus sur les hommes et que cela ne toucherait qu'une femme que si elle était déjà intéresser par les femmes de base, cela respectait l'orientation sexuelle de la personne ce qui était une bonne nouvelle pour Elliot qui était heureux de savoir que personne ne pouvait être changé grâce à un pareil don. Lui n'était pas touché par ça parce qu'il savait quel était son statut à ce niveau là il était ouvert et ne se posait pas de question mais certaine personne n'était pas dans son cas certain se cherchant, d'autre se mentant sans s'en rendre compte c'était délicat.


" Je ne deviens pas particulièrement débile une fois une personne harponner du coup je peux continué à jouer de la séduction comme je le veux parce qu'une fois qu'il n'y a plus d'effort de séduction c'est l'arrivée de la routine et je ne supporte pas la routine je dois bien l'avoué" Parce que oui il aimait séduire et ce même si il n'était pas un coureur de jupon notoire lui préférant les relations construite avec de la séduction à l'intérieur que de courir tout les jours derrière une personne différente. " Cela peut sans doute le faire si cela touche la personne dans ce qu'elle ressent réellement je pense que cela peut lui faire se rendre compte de quelque chose qu'elle ne ressentait pas avant mais cela peut être à double tranchant si la personne le sait et qu'elle ne veut pas montrer cette partie d'elle même mais il faut le vouloir pour utiliser réellement le don donc je suppose qu'on sait qu'on peut avoir des soucis en le faisant" Après tout même une personne aimant le sexe du personne ayant du sang de vêlane être privé de son libre arbitre n'était jamais bon.


Ils avaient ensuite parler des frères et sœur parce qu'Aleksandra trouvait son frère beau ce qui était totalement logique et impartiale pour Elliot qui trouvait aussi ses frères beau alors qu'ils n'étaient même pas jumeau alors cela était aussi normal que la rousse pense ça. Il l'avait mis au défi de lui trouver quelqu'un ayant déjà critiquer sérieusement le physique de son frère ou de sa soeur et visiblement elle n'avait pas d'exemple sous la main. " J'attend que tu vienne me trouver avec l'exemple sous la main alors mais je me conserve le droit de dire que j'ai gagné quand même" Déclara t-il en souriant parce qu'il avait gagné et même si elle trouvait par la suite des frères et sœur se détestant sans doute il voulait conserver sa victoire n'étant pas prêt à la laisser filer comme ça.

Quand ils parlent de ce qui la pousser à être à Serpentard Elliot ne cherche pas longtemps il a beaucoup des qualités requises pour être dans cette maison et s'en doutait un peu avant d'arrivé ayant juste peur que son sang ne lui donner pas l'occasion d'être bien intégré mais finalement tout c'était bien passé et c'était tant mieux. Même si il devait se coltiner une personne aussi louche que Ziegler et écouté tout un tas de discours sur le statut du sang qui pouvait lui faire lever les yeux au ciel il était à sa place dans sa maison. " Je suis sur qu'il peut il est tellement étrange que je n'en serait pas étonné. Contrairement à ce que tout le monde pense il n'est pas con ou bête il a un cerveau qui fonctionne énormément mais il ne l'utilise pas sur des choses qui paraisse intéressante au yeux des autres et il à un sérieux soucis dans la communication humaine il ne parle pas c'est simple il agresse direct mais on apprend à s'y faire et si on n'as pas envie de lui faire des câlins tout les matins on le tolère sans finir sur les nerfs" Ils y arrivaient plutôt bien dans le dortoir même si le brun ne se mêlait pas réellement au groupe former par les autres.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Dim 4 Fév - 2:08
"- Oh pour moi, les vrais bons vivants ne se privent pas de nourriture et mangent au contraire beaucoup. Après comme je l'ai dit on partage parfois des caractéristiques avec les autres maisons. Je veux dire, ce n'est pas parce qu'on est un Poufsouffle ou un Gryffondor par exemple que l'on ne peut pas avoir d'intelligence ou d'imagination, ce qui sont des caractéristiques de Serdaigle. Être un serdaigle ne veut pas non plus dire que nous n'avons aucun courage ou aucune ambition donc je pense que même s'ils sont gourmands et que tu l'es aussi ça ne fait pas de toi, automatiquement, un membre de leur maison. C'est en tout cas comme cela que je vois personnellement les choses mais je n'ai pas la science infuse, aussi ce que je dis là n'est peut-être pas l'absolue vérité mais, en tout cas, c'est mon point de vu." répond la sorcière avec un sourire.

Discuter des maisons et des caractéristiques de celles-ci n'est pas toujours une chose évidente car en fin de compte, les maisons sont bien plus difficiles à décrire que de simplement dire qu'il y a des courageux, des intelligents, des loyaux et des ambitieux. Le monde n'est pas aussi bien défini, après tout et trop peu de personnes collent uniquement à ces quatre qualificatifs. Pour ne pas dire, en réalité, que personne ne peut être comme cela. Ce n'est pas possible, la vie n'est pas faîte comme cela.

"- Bien, je vois, dans ce cas toi non plus tu ne dois pas avoir de problèmes une fois que la proie est entre tes pattes !" lance la sorcière avec un léger rire. "Tu remplis donc tout les critères du parfait petit séducteur selon PlayWitch !" lance la demoiselle avec humour. "Pense à leur écrire pour qu'ils t'envoient le diplôme !" poursuit-elle se sa lancée en souriant légèrement avant de secouer la tête.

La jeune femme hoche la tête quand le sorcier lui faisant face parle de routine mais n'ayant jamais eut d'histoire d'amour, la jolie sorcière est bien embêtée pour parler de routine quand il n'y a plus d'efforts de séduction. Cependant elle n'en dit rien, se contentant d'écouter le discours tenu par le sorcier en se disant qu'un jour, elle aussi pourra parler d'après son expérience. Mais pas aujourd'hui visiblement. La demoiselle secoue la tête, prend un biscuit pour grignoter.

Abordant plus en détail le sujet de la nature de vélane de la demoiselle, cette dernière lève un sourcil en observant le sorcier, songeant que ces derniers ont vraiment encore des choses à apprendre sur son espèce. Malheureusement, tous imaginent toujours, ou pensent, qu'une vélane utilise forcément ses pouvoirs, qu'elle les utilise en pleine conscience de le faire. Cependant ce n'est pas aussi facile que les gens le pensent et les vélane ne sont pas des salopes appréciant lobotomiser les cerveaux. Enfin, quelques unes le sont probablement. Mais dans la grand majorité leur but ultime n'est pas de construire une armada de fans baveux.

"- Non il ne faut pas nécessairement le vouloir, en fait. On peut choisir de développer un attrait plus important mais en soit, tout les jours, tout le temps, une vélane ou une semi vélane exerce sur son entourage une certaine attraction. C'est comme ça, on y peut rien et les gens sont tous plus ou moins sensibles à cela mais ce n'est pas parce qu'on a l'intérêt d'une personne que nous sommes forcément des garces qui ont eut ce qu'elles voulaient, hors c'est ce que beaucoup pensent, ou que nous sommes des briseuses de ménage. Mais la réalité c'est que même à petite dose, en continu, notre don est présent. En sommes, là tout de suite, j'exerce une attraction. Si tu ne réagis pas c'est simplement que tu es moins sensible que d'autre." explique la jeune femme. "Mais c'est à force de véhiculer l'idée selon laquelle le don marche seulement si la vélane le veut, qu'on en arrive à stéréotyper les filles... comme moi." finit-elle en servant les verres.

Portant sa propre bièraubeurre à ses lèvres la jeune femme observe le sorcier, discutant avec lui de la beauté de son frère, avant de sourire comme il demande à pouvoir considérer, dans l'immédiat, qu'il a gagné la partie. Si cela peut lui faire plaisir, la demoiselle veut bien consentir à lui faire cet honneur. De toute façon, la conversation dérive déjà sur la maison serpentard et un membre de celle-ci, le célèbre - assez tristement - Leopold Ziegler.

"- Je pense également qu'il est loin d'être dépourvu d'intelligence. Mais il est con, abruti par ses idées et... cela le rend plus flippant quand on y pense. Le genre de type que tu n'as pas envie de croiser seule dans une ruelle sombre et abandonnée, en pleine nuit. Genre une artère de l'allée des embrumes... brr !"

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Mar 13 Fév - 20:06
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson

Le problème des dialogue humain était les différent point de vue qui rendait souvent l'échange un peu plus complexe qui ne devrait l'être mais Elliot n'était pas du genre à ce prendre la tête il expliquait son point de vue et si cela n'était pas comprit cela n'était pas bien grave il ne cherchait pas plus loin parce qu'il ne voulait pas se prendre le bourrichon pour une histoire aussi peu importante. " C'est la différence de point de vue et ça rend souvent les conversation entre humains difficile vu que personne ne voit les choses de la même façon, et puis les maisons ici c'est juste pour nous ranger avec les personne qui nous ressemble le plus afin qu'on puisse s'intégré le plus facilement possible c'est rien de plus rien de moins. Et ça crée une compétition entre les élèves mais le problème c'est que beaucoup oublie que notre maison ne nous défini pas et ne nous range pas dans une case" Lui n'était pas un parfait Serpentard comme tout le monde pouvait bien le croire et si il ne partait pas en bataille contre les préjugés subit par sa maison il faisait changer d'avis les gens sur sa personne et c'était le plus important pour lui.

Et il préférait de loin parler séduction et truc du genre parce qu'il était bien pus dans son domaine à se niveau là que pour le reste. Il aimait séduire, jouer à ce jeu là était pour lui le plus important continuant à le faire même quand il avait réussie à attraper sa proie et que celle-ci était déjà totalement à lui. Il ne faisait pas fuir ses proies étant capable de resté lui même même une fois le jeu de la séduction terminé et son plus mauvais côté n'était pas dans sa propre personne mais dans sa famille qui n'était pas très normale il devait bien l'avoué. Mais il ne faisait pas rencontré sa famille rapidement ne voulant pas qu'une fille soit entre les mains de sa mère celle-ci étant un véritable monstre avec les prétendantes de ses enfants voulant marier Tibus son frère aînée à sa fausse copine Télia qui était en réalité son ex. La mère de famille était tellement sur le dos que le plus grand avait mentit pour avoir la paix. " Aucune problème je confirme tant que je ne les présentes pas à ma mère" Mais elle ne lisait pas réellement PlayWitch quand même elle était comme toute les filles un peu nunuche il n'espérait pas. " Ne me dis pas que tu lis ce torchon ? Maman fait tout un tas de test bidon là-dessus pour avoir tout un tas de révélation sur sa vie ou sur les nôtres c'est une horreur" Un diplôme cela pourrait faire beau en décoration dans sa chambre il allait penser à faire ça. " J'aime bien les diplômes mais je ne sais pas si celui là me sera d'une grande utilité en décoration peut-être pour faire genre"


Il voulait en savoir plus sur la manière dont marchait le don d'une vélane c'était une chose qui était souvent décrié et bien souvent peu de gens prenait la peine de comprendre et lui voulait pouvoir le faire et ne pas juger dans le vide il posait donc plein de question afin de savoir si une personne portant cette particularité faisait exprès ou non de séduire tout un tas de personne et de créer des soucis dans des histoires déjà construite. " Par contre ça c'est pas très cool, vous devriez pouvoir choisir vous même quand vous utiliser votre pouvoir que cela soit faible ou plus puissant, mais bon on ne pourra pas changer ce fait là il faudrait remonter à la création des diverses espèces et catégorie de personne pour pouvoir modifier un tel fait. Je comprend quand même les gens qui pensent ça dans un sens parce que même si vous ne le contrôlé pas votre don peut créer des soucis dans des couples ou autre à cause de cette particularité mais chacun devrait comprendre que vous n'y pouvez pas grand chose. La beauté n'as pas réellement de pouvoir sur moi qu'elle soit magique ou banale je suis plus basé sur l'intellec' ça me sauve donc d'une attraction plus forte que moi sans doute" Sinon il aurait sans doute été plus touché par les vagues que pouvait envoyé la rouquine rien qu'en lui parlant mais il n'était pas intéressé par le corps mais par ce qu'elle avait dans la tête et ce même pour une nuit. " Il est vrai qu'on pense pour la plupart que ce don ce contrôle et s'utilise de manière voulut et tout ce qui va avec moi le premier je le pensais"


Il prit ensuite son verre en souriant, parlant de la vision de la beauté entre fratrie, c'était un sujet plus léger et Elliot avait remporté la manche la jeune femme ne pouvant pas prouvée qu'elle disait cela de manière totalement impartiale surtout que le sujet suivant été bien moins ragoutant le duo parlant d'un Serpentard à part de tous qui faisait souvent parler de lui en négatif mais Elliot savait que le brun n'était pas une personne stupide loin de là juste inadapté à cette société et ça manière de fonctionner. " Il utilise son cerveau à de mauvaise fin mais il pourrait servir une cause importante si il se sentait un peu plus comme nous, mais ça on ne pourra sans doute pas le changer il est à part et pourra se retourner contre nous dès demain si il le veut. Tu sais il vaux mieux ne croiser personne dans la nuit dans l'allées des embrumes à moins de ne pas avoir de scrupules à torturer ou tuer la personne en face et puis je croise Léopold Ziegler la nuit quand je vais au petit coin je suis encore en vie, danger minime pour le moment" Peut-être pas pour toujours.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Mar 13 Fév - 23:38
«- C'est vrai les gens ont tous leurs opinions, leur manière de voir les choses et ce n'est pas toujours facile pour qu'ils s'entendent. Les points de vus divergent, varient, et les gens ne parviennent pas toujours à s'exprimer correctement si bien que parfois la communication est rendue bien difficile. Pour ce qui est des maisons je pense qu'en soit cela a des points positifs mais aussi parfois des points négatifs car certes cela nous place avec des gens qui nous ressemblent mais justement sans vouloir stigmatiser Serpentard en particulier, le fait d'être dans cette maison fait que parfois certains esprits plus faibles que d'autres on va dire se laisse entraîner du côté du seigneur des ténèbres et de son idéologie. » remarque la sorcière. «Donc en soit ce n'est pas toujours positif et dans un sens cela segmente l'école, cela fait que nous ne nous mêlons pas toujours les uns aux autres alors que nous avons beaucoup de leçons à tirer au contact de tout le monde, peu importe la couleur de la cravate de notre interlocuteur. » termine la jeune femme.

La jeune femme éclate de rire comme le sorcier ouvre des yeux horrifiés, en demandant si elle regarde vraiment PlayWitch ou si c'est une blague. Évidemment la demoiselle plaisante, le seul journal auquel elle est abonné, c'est l'Hebdomadaire Défensif et rien de plus. Mais jouer un peu avec Eliott semble être une occupation des plus amusantes et un sourire étire les lèvres de la demoiselle.

«- Ah mais si je suis une très très très grande lectrice de cette revue ! Je trouve que leurs articles sont bien pensés et que chaque numéro vaux vraiment 5 gallions au vu de la qualité du contenu ! » lance la demoiselle avec un sourire, passant une main dans sa chevelure une fois de plus, afin de replacer une mèche de cheveux folle derrière son oreille.

Comme la discussion s'oriente sur les vélane, la demoiselle a un sourire face à la mine que tire Eliott quand il dit que les vélane devraient pouvoir choisir quand elles veulent utiliser leurs pouvoirs. Mais en soit pour Aleksandra la chose est plutôt normale, naturelle et la jeune femme s'empresse d'expliquer pourquoi au jeune vert et argent.

«- Oui disons que cela fait peur à certains et surtout à certaines mais d'un autre côté les vélane, les vrais pas les demi, sont des créatures, au même titre que les loup-garous ou les vampires. Le loup-garou ne va pas choisir quand il se transforme, et le vampire a ses pouvoirs en continu lui aussi. De même, en soit que les sombrals par exemple. Donc... en tant que créatures ou semi créature dans mon cas je suppose que même si ce n'est pas des plus agréables, cela reste assez normal et disons, naturel.»

Effectivement comme le dit le sorcier, les gens devraient comprendre que les vélanes ne font pas exprès, que si des soucis naissent dans certains couples parce que Monsieur aura regardé une vélane, ou Madame un vélane, ce n'est pas de la faute de l'être en lui-même mais bien de sa nature et qu'il n'a pas cherché à faire de mal sciemment. Seulement peut de monde comprend cela et c'est assez humain car l'homme a besoin d'accuser, de coupables. Hors la cause des vélanes est assez mal défendue en Angleterre et ce principalement parce que leur origine Bulgare fait qu'elles ne sont pas très présentes dans ce coin du globe.

« Pour cela, pour que les gens comprennent et acceptent que ce n'est pas de notre faute je pense que nous devrions leur apprendre, plus tôt, à nous tolérer. Je pense que le professeur Allister a eut une très bonne idée l'an passé avec son cours sur les vélane mais c'est un enseignement qu'il faudrait faire auprès des plus jeunes car à 17 ans l'avis sur nous est déjà largement fait et on a bien du mal à le changer ! » répond la jeune femme avec un petit soupir. «C'est tout à fait possible. Parfois ça ne marche pas ou moins bien parce qu'on ne correspond pas forcément aux critères de beautés des garçons mais c'est plus rare. Le plus souvent c'est la sensibilité du garçon qui joue ou alors sa sexualité. » répond la sorcière. «Je pense que beaucoup voudraient que ce soit le cas, notamment nos propres petits amis qui peuvent parfois craindre notre nature ! » explique la sorcière.

Finalement la conversation se détourne, abandonnant alors le sujet des vélanes afin de parler plutôt de Leopold Ziegler et la demoiselle frissonne alors que ce dernier ne lui inspire pour être honnête pas la moindre confiance. Pour ne pas dire qu'il lui fait peur.

«- Oui je vois ce que tu veux dire mais que le danger est minime je n'en mettrais pas ma main à couper, je pense que comme tu l'as dis il peut s'en prendre à nous n'importe quand. Ce n'est peut-être qu'une question de temps avant qu'il ne devienne un vrai danger pour certains dans cette école... N'hésite pas à pendre à grignoter ! »

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 64 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 13 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser légérement A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Dim 25 Fév - 20:33
❝ Viendras-tu au non--rendez-vous ? ❞Aleksandra E. Robinson

Les maisons et les préjugés sur celle-ci et surtout sur la sienne Elliot ne pouvait pas changer cela et pourtant il le souhaitait, cependant comment faire comprendre qu'on pouvait être Serdaigle et céder aussi à l'appel des forces du mal et être Serpentard et faire partie de la force contraire par exemple ? Cela n'était pas acceptable pour la plupart des gens avec qui il discutait parce que la réputation de mauvais des Serpentard était aussi vieille que ne l'était Poudlard et qu'on ne pouvait pas changer ça avec un beau discours. "On n'est pas faible d'esprit parce qu'on est à Serpentard et on ne craque pas pour les forces du mal forcément parce qu'on est dans cette maison tout les faibles d'esprit sont sensible à ce craquage là. Des Serdaigles comme des Poufsouffle et des Gryffondor peuvent tomber dans le mal parce qu'ils sont fragiles on fait des Serpentard la maison du mal comme si c'était une secte qui nous entraînait vers un mauvais monde. Mais j'y suis depuis plusieurs année et personne n'est venu me laver le cerveau les gens qui sont de ce côté là le sont parce que leur famille leur bourre le crâne pas leur camarade de maison, quand tout le monde aura comprit cela cette école arrêtera peut-être de persécuté une maison qui n'as rien demandé. Comme souvent les gens ne réfléchisse pas à la porte de leur parole et des mots choisit pour parler de tel ou tel chose ce qui est bien dommage de mon point de vue" Mais cela n'impliquait que lui après tout et il ne forçait personne à penser comme lui il ne laissait juste pas le doute planer quand à sa propre façon de voir les choses.

En tout cas il était un peu apeuré de se retrouver entrain de parler à une fille qui lisait ce genre de magasine pour nunuche, du point de vue du garçon aussi encore une fois il n'obligeait personne à penser comme lui mais cela ne lui semblait pas être une lecture intéressante et correcte quand on voulait apprendre des choses importantes mais bon il n'était pas certain qu'elle soit sérieux et qu'elle mette réellement 5 gallions dans un torchon pareil. Sinon elle n'était pas réellement une aigle le choixpeau avait dû se tromper et cela n'était pas possible l'outil magique ne se trompait jamais ou presque jamais. " Moi je vais segmenté l'école en regroupant toute les lectrices de ce torchon dans un même coin pour ne pas abîmer le cerveau des gens saint qui savent qu'il ne faut pas approcher ce genre de magasine a moins de vouloir se tuer par la suite" Là c'était sans doute un motif de mise à l'écart correct Elliot le validerait et serait sans doute le premier à le faire.

Parler des vélanes était déjà bien plus intéressant pour lui parce qu'il était intéresser par les espèces magique et qu'il voulait pouvoir comprendre comment le tout fonctionnait apprenant par la même occasion que la jeune femme n'avait pas vraiment le contrôle sur son don celui-ci se diffusant même si elle ne le voulait pas elle ne pouvait que le renforcer ce qu'ignorait sans doute pas mal de sorcier comme lui. " Les vêlanes oui mais vous vous êtes des demi avec des traits humain et on se dit sans doute que si vous ne l'êtes pas totalement votre don marche différament mais ce n'est pas le cas et il faudrait sans doute sensibiliser les gens à cela faire plus de cours là-dessus mais on ne contrôle pas le programme scolaire non plus" Et il serait sans doute difficile aussi d'enlever cette réputation toute faite à ce genre de créature tout comme les vampires et les loup-garou souffrent de la leur c'était un fait qui n'était pas cool pour tout le monde mais c'était ainsi qu'allait la vie.

Deux élèves ne pourraient pas modifier le programme, c'était certain qu'à 17 ans nos idéaux étaient fait et on ne pouvait pas nous faire changer d'avis très facilement mais plus jeune pouvait-on comprendre tout ce qui était expliqué c'était sans doute là une grande difficulté qu'avaient les professeurs adapté leur programme à leur public et à leur notion de compréhension. " Je pense que si ils le font à cette âge là c'est qu'ils trouvent qu'avant on est trop jeune pour tout saisir ce qu'ils veulent nous apprendre enfin je pense qu'il y a une réflexion derrière l'ordre des sujets abordé en cours sinon cela n'as aucune utilité de faire plusieurs années et de passer deux examens de niveau différent" Lui n'était pas très sensible au charme de la rousse en face de lui et il pensait que c'était parce qu'il n'avait jamais fait attention au physique de la personne, il était déjà sortis avec des hommes comme des femmes, des blonds comme des brunes, des plus minces et des plus rond il marchait à l'esprit et non pas au corps et cela devait le protéger un peu du talent que possédait la jeune femme. " Je ne cherche pas la beauté quand à ma sexualité elle penche plus du côté des femmes quand même mêle si comme je l'ai dit le corps ne m'intéresse pas je marche à l'esprit de la personne le reste n'est pas important. Je ne sais pas si cela me rend moins sensible ou non"

Lui même savait qu'il ne pourrait pas sortir avec une personne attirant tout un tas de personne à elle de cette manière il ne pourrait pas avoir totalement confiance et cela pouvait poser tout un tas de problème. " Je les comprend un peu quand même cela ne doit pas être simple à vivre tout les jours de voir sa copine courtiser par un tas de garçon on doit toujours avoir peur de ne pas être mieux que le prétendant je sais que moi je ne pourrais pas" La sujet dévia pour arriver il ne savait pas trop comment sur Léopold Ziegler qui n'était pas le garçon le plus apprécier de l'école bien loin de là. " Pour le moment on ne risque rien il n'agit pas bizarrement enfin pas plus que d'habitude en tout cas mais bon toute personne peut vriller à tout moment et ne pas se faire remarquer. Lui est juste plus observé parce qu'il est bizarre." Et il prit un truc à grignoter mangeant doucement n'aimant pas se presser. " Merci mon estomac va être heureux"
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 216 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut légèrement me blesser

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  Lun 26 Fév - 3:20
"- On ne dit pas forcément que Serpentard est la maison du mal mais la plupart des sorciers qui ont mal tournés étaient de serpentard et on ne peut pas dire que Salazar lui-même, si la légende de la chambre des secrets et son aversion pour les nés-moldus qui ne devaient selon lui pas fréquenter Poudlard, aient particulièrement contribué à ce que nous ayons aujourd'hui une bonne image de sa maison ! Alors peut-être que certains, effectivement, ont mal tournés à cause des stéréotypes sur cette maison mais je ne pense pas que ce soit le cas de la majorité. Et évidemment cela n'empêche pas des serdaigle, gryffondors ou encore poufsouffle de tomber eux-aussi des forces du mal, je dois même te dire qu'avec la curiosité de beaucoup de serdaigle, je ne serais pas surprise d'apprendre que certains ont déjà ouvert des bouquins de magie noire, par curiosité. Pour voir ce que cela peut être."

Non, la jeune femme ne stigmatise pas les étudiants en bleu et bronze qui composent sa maison mais en effet elle est persuadée que quelques uns ont déjà, par le passé, ouvert ce genre de documentation, pour savoir, parce qu'ils sont un peu touche à tout dans le fond et que ce ne serait pas étonnant que la curiosité naturelle de certains les ait poussé à regarder ce genre de choses. Et les observer, s'y intéresser, d'un point de vu théorique ne veut pas non plus dire que l'on va forcément sombrer. Loin de là.

"- Je pense que les lectures de tout le monde sont le problème des lecteurs et que les autres n'ont pas à juger de ce que les gens lisent, après tu as naturellement le droit de ne pas aimer mais... on ne va pas stigmatiser les gens là-dessus, ils ont certainement de très bons côtés en parallèles de ces goûts pour de tels... nanards." suppose la demoiselle avec un petit rire.

Mais pour sa part Aleksandra ne lisait pas ce genre de choses aussi Elliott n'avait pas besoin de la fuir ou de se montrer aussi craintif quand au fait que son cerveau soit attaqué. En revanche peut-être que le statut de vélane de la sorcière était quelque chose d'un peu plus inquiétant pour lui, encore que visiblement, il était assez peu sensible au pouvoir naturel de la jeune femme. Les choses seraient peut-être différents si elle venait à accentuer son pouvoir mais elle n'en avait pas l'intention, car elle aimait sa vie telle qu'elle était et n'avait pas l'intention de se servir abusivement de ses pouvoirs, même si de temps en temps, par jeu et très rapidement, cela pouvait se produire.

"- Non c'est sûr. En soit notre pouvoir est moins puissant évidemment, qu'une vraie vélane. Mais on a un pouvoir naturel et après, on peut décider de forcer un peu dessus. Juste... comme ça..."

Et Aleksandra active son pouvoir sur Eliott justement, en désirant que ce dernier, en pamoison devant elle, lui offre un gâteau. La sorcière ne va pas plus loin et cesse immédiatement, par ailleurs. Elle l'observe alors et lui adresse un sourire.

"- Maintenant tu sais ce que c'est et comment ça marche. Merci pour le gâteau... Donc, à l'avenir, quand tu sentira ce genre de choses commencer à t'atteindre... tu sauras qu'une vélane active ses pouvoirs non-loin de toi, ou tu en aura croisé une à laquelle tu sera plus sensible... Maintenant que tu l'as expérimenté une fois, que tu sais comment cela se passe, tu pourras plus facilement décider de fuir avant d'être totalement "en son pouvoir" si tu sens que les choses virent mal pour toi.

Drôle de pédagogie peut-être mais le voilà au moins prévenu, désormais et Aleksandra n'a pas abusée de son don. Pouvoir parler librement de ce qu'elle est et de ce que sa condition implique fait du bien à la demoiselle et elle hoche la tête.

"- Oui je pense que cela te rend plus résistant contre le pouvoir naturel de la vélane et peut-être que tu résiste plus facilement quand elle décide de faire usage, plus fortement, de sa capacité de séduction mais en soit, tu as dû te rendre compte que c'est assez compliqué en soit de lutter contre ça. Et je sais qu'une vélane dans l'école s'amuse à utiliser ses pouvoirs en soirée." indique la demoiselle. "En soit si la vélane respecte son petit ami, comme Lisa Turpin par exemple, tu te souviens ? Alors il n'y a pas de problème. Quelques garçons la regardaient mais en soit elle ne s'intéressait pas à eux et même s'ils étaient intéressés par son pouvoir, Lisa ne regardait que George. Après on en revient à la question de la confiance dans un couple."

Elle hoche la tête comme ils parlent de léopold et se range finalement à l'avis d'Eliott, comme quoi ils ne craignent rien pour le moment mais doivent tout de même faire attention aux agissements de ce dernier, même s'il n'est pas le seul à pouvoir sombrer et que bien d'autres sont susceptibles de le faire.

"- Oh mais je t'en prie, fait donc le bonheur de ton estomac, ce goûter est là pour ça !"

I'm a wizzard !

Ravenclaw Princess

You know nothing
©crack in time

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?  
Revenir en haut Aller en bas
 
Eliott * Viendras-tu au non--rendez-vous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: