AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faire son devoir de préfète implique quelques désagréments w/Julius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ravenclaw. J'ai posté : 241 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 186 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Faire son devoir de préfète implique quelques désagréments w/Julius  Jeu 28 Déc - 18:15

Remontrances et compagnie

- Allison Carter -


Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j’étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu’avec une autre fille que moi.


Comme d’habitude, aux alentours de midi, la jeune demoiselle s’était rendue dans la Grande Salle pour pouvoir prendre son déjeuner. La matinée avait été plutôt remplie entre son cours d’histoire de la magie, et celui de potions. Elle trainait d’ailleurs avec elle deux gros ouvrages quand elle arriva à la table des Serdaigle. Elle posa ses livres sur la table, le sourire aux lèvres, tandis qu’elle retrouvait l’une de ses grandes copines : Capucine. Celle-ci était bien évidemment en train de commérer. Apparemment la dernière en date était le coup de poing violent qu’un Poufsouffle s’était pris par une fille en furie. Si elle ne semblait pas connaître les détails plus que ça, elle s’amusait drôlement à se moquer du pauvre batteur. Allison commença donc à manger tout en ouvrant son ouvrage d’histoire de la magie. Elle ne voulait pas perdre de temps et essayer d’être efficace pendant leur pause. En effet, la préfète ne voulait absolument pas prendre de retard sur ses révisions. Et pour cela, elle devait optimiser chaque minute de son temps personnel. Mais Capu ne semblait pas vouloir se taire, rendant la tâche de se concentrer beaucoup plus compliqué pour la demoiselle. Le sujet des moqueries étant passé, Capu avait maintenant décidé d’aborder son deuxième sujet favori : les garçons.

Bon cette fois-ci, Allison ferma son bouquin, comprenant clairement qu’elle ne pourrait pas réviser plus que ça avec sa meilleure amie à côté. Et puis elle ne pouvait pas nier que les conversations sur les mâles de l’école l’intéressaient grandement aussi. Les filles à la table des Serdaigle étaient donc rentrées dans un grand débat sur qui était le plus sexy cette année. Mais surtout qui était le digne successeur du beau, fantastique, et parfait Caleb Carlton. Il fallait dire que le choix était plutôt compliqué. Les jeunes hommes de Poudlard avaient été gâtés par la puberté pendant l’été et il était désormais difficile de les départager. Quoi que chacune semblait quand même avoir sa petite préférence pour le coup.

– Anthyme, il est vraiment top BG, vous avez vu le sourire qui m’a lancé l’autre jour en cours de potion.
– Mouais, je suis pas fan des tâches de rousseur, mais Alioth est trp sexy maintenant. Miam.
– Vous avez vu le corps de dieu de Julius quand même ?
– Caleb restera quand même le plus beau des garçons qu’on ait jamais vu à Poudlard, de toute façon.


Et les filles continuèrent à argumenter jusqu’à qu’Allison se rende compte qu’il était grand temps pour elle de partir. Elle avala d’un coup le reste de son jus de citrouille, prit ses livres, et sortit en hâte de la Grande Salle. Allison courut en direction de sa salle commune, et arriva totalement essoufflé. Mais elle n’avait pas le temps de trainer si elle voulait se fier à son emploi du temps. Elle déposa donc ses livres sur son lit, et repartit aussitôt. Comme chaque jour, en tant que préfète, la demoiselle se devait de faire des rondes pour surveiller les autres élèves. S’il y avait bien quelque chose que la demoiselle aimait par-dessus tout, c’était le respect des règles et le politiquement correct. Alors il n’y avait réellement pas mieux qu’elle pour mener à bien les devoirs des préfets.

Elle tourna dans un couloir, et aperçut un élève de la maison Serpentard. Généralement elle essayait de ne pas se frotter aux Serpents quand cela n’était pas nécessaire, après tout, la plupart étaient quand même sacrément impressionnants. Mais en passant devant ce garçon, elle sut immédiatement qu’elle n’allait pas pouvoir garder sa langue dans sa poche. En effet, le gamin était tout débrailler, sa cravate n’était même pas ajusté, et sa chemise n’était pas complètement boutonné. Quelle vision d’horreur pour la demoiselle.

– OMG. Ecoute mon garçon, tu devrais apprendre à t’habiller correctement avant de t’afficher dans les couloirs de Poudlard.


Commença-t-elle d’un ton plutôt sec. Non elle n’acceptait vraiment pas le manque de rigueur dans une tenue. Ce n’était tout de même pas compliqué de respecter correctement cette partie du règlement quand même.

– Dépêche toi, ajuste ta cravate, rentre ta chemise dans ton pantalon, et par pitié boutonne moi tout ça, si tu ne veux pas finir en retenue.

Continua-t-elle. La demoiselle n’avait pas cependant remarqué qu’elle n’était pas toute seule en compagnie du jeune Serpentard dans ce couloir. Non loin d’eux se tenait un témoin de la scène. Mais trop concentré sur le petit, Allison ne l’avait évidemment pas remarqué. Les bras croisé, elle lançait quelques regards noirs pour bien lui faire comprendre qu’être tiré à quatre épingle était quelque chose d’obligatoire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce n’était qu’une partie d’échec dans laquelle elle n’était qu’un vulgaire pion que tu devais renverser pour aller prendre la reine. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 23 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 111 pour une aventure ! Je suis de la génération : Maraudeurs

MessageSujet: Re: Faire son devoir de préfète implique quelques désagréments w/Julius  Mer 3 Jan - 10:42


Remontrance et compagnie

Il sonna midi lorsque j'eu enfin le courage d'émerger de ma sieste matinale. Non pas que je fus un garçon paresseux, mais certaines matières avaient le don de me rappeler à quel point l'ennui pouvait atteindre rapidement la meilleure des personnes. Ici, l'étude des moldus, dont moi, Julius, n'y portait aucun intérêt, pensant même que ces gens n'étaient que trop peu comparables à nous, cloportes d'un monde aux illustres personnes. Remballant plume et parchemins, je me mis en route pour la Grande Salle afin de pouvoir me restaurer parmi les Serpentard. Mes amis me saluant d'un signe de la main. Pour certains, le cours d'études des moldus étaient une source d'inspiration. Mieux connaître son ennemi, ou alors, des points bonus pour les examens de fin d'année. Les discussions s'enchaînant, on en vint au à parler du sujet de prédilection des jeunes. "Et sinon Julius, des filles que t'aiment bien ?" Je soufflais. "Toutes d'une stupidité maladive." Sujet clos. De toute façon, rien n'avait jamais présagé une éventuelle relation entre moi et une autre personne. Aucun stimuli  émotionnel. Ils continuèrent à parler de la gente féminine avec entrain, et j'imaginais facilement ces dernières parler également de nous, peut-être de manière plus subtiles, mais le résultat était le même.

Ravagé intellectuellement par ces dires des plus inintéressants, je sortis de la Grande Salle en hâte, tombant nez à nez avec des élèves de troisième année Serpentard se montrant leurs notes. Pas tout à fait mauvaises, mais loin d'être bonnes non plus. Je les avais déjà repérés, à courir les filles plus qu'à penser à leur avenir au sein du monde magique. Portant les couleurs de Serpentard et pourtant se pavanant comme deux abrutis, et se comportant oisivement tel de vulgaires Poufsouffle. Je soufflais. "Et vous deux ! Au lieu de vous comporter comme des enfants à la découverte de leur puberté, travaillez, et rendez votre maison fière de vous !" C'est alors que j'entendis la voix criarde de cette fille de Serdaigle, une préfète que je ne connaissais que trop bien. Elle avait cette allure de petite princesse que j'aimais bien, mais qui restait pourtant affreusement énervante. Mes pas me menèrent jusqu'à elle, qui, du haut de son regard de poupée, passait un savon à l'un de mes Serpentard. "Que ta voix peut être détestable Carter !" Je m'avançais vers les deux lycéen. "L'apparence passe avant la connaissance chez les Serdaigle maintenant ?" Je posais un regard sur mon cadet. Arquant un sourcil, je ne pouvais qu'admettre qu'elle avait raison. Les Serpentard ne devraient même pas tenter de sortir de leur dortoir vêtus ainsi. "T'as fait un tour dans un buisson avec une quelconque paire de cuisse ? Arrange toi, on dirait un paysan." Il s'exécuta bien plus vite, cette fois. "Maintenant casse toi. Et que je ne te vois plus ainsi. Un peu de classe bon sang." L'élève détala comme un lapin, me laissant en tête à tête en compagnie de la jeune femme. "Je n'aime pas réellement que tu te mêles des élèves de Serpentard."


∆ RadioEuphoria

I'm a wizzard !

JuliusJ'ai en moi une puissance qui me permet de faire les choses les plus étonnantes. Dans un monde cruel, autant être le pire de tous, ainsi, je serai le tourment d'un vent d'hiver, caresse de papier de verre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Faire son devoir de préfète implique quelques désagréments w/Julius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.” Ft Jon
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Godefroy-Maurice de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon [Terminé]
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» Mission Récupération ϟ On n'a jamais fini de faire son devoir ▬ Crystal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Poudlard :: Sixième étage-
Sauter vers: