AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Employé au département de la justice magique, service des usages abusifs de la magie J'ai posté : 90 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 246 . Je suis un aventurier : vous pouvez me faire tout ce que vous voulez

MessageSujet: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Jeu 28 Déc - 18:10

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Il n’y avait plus de fumée qui émanait du village moldu. Les débris s’entassaient dans les rues, la maison brûlée témoignait de ce qui s’était passé et dans ce chaos où Indra avait orchestré un enlèvement, revenir semblait tout naturel. Elle ignorait si Destiny Rosier avait survécu, mais sans doute que la professeure de Poudlard avait reprit son poste après avoir récupéré de ses blessures, fulminant intérieurement une vengeance pour la mangemorte. C’était presque un défi pour Indra de revenir sur les lieux de son crime, de pouvoir voir ce que tout cela était devenue. Mais aujourd’hui son statut avait changé, elle affichait un visage découvert, des tenues très belles et se montrait toujours sous son meilleur jour. Elle voyait les regards la fixer, certaine qu’ils savaient très bien qui elle était. Et cela lui faisait arborer un joli sourire. Le village n’était pas très grand pour un village sorcier, sans doute le plus petit, là où le chemin de traverses comme l’allée des embrumes comptait plusieurs petits couloirs, revenir à l’endroit où elle avait lancé l’impero sur Tristan était assez aisée. Indra faisait claquer ses talons sur le sol, approchant du lieu avec de grande enjambé. Il n'y avait pas de sang à cet endroit où Destiny s’était évanouie, sans doute qu’elle avait dû réussir à fuir. Tant que Tristan ne le savait pas, elle pourrait toujours faire pression sur le jeune homme. La mangemorte lança un sortilège qui lui permit de revoir la scène de la bataille. Elle observa les deux amies avant de voir à quoi elle ressemblait. Se trouvant tout à fait magnifique dans son rôle, son attention se reporta sur Destiny lorsque la mangemorte parti avec sa victime. Ainsi elle avait été secourue et amener à l’infirmerie de l’école sans doute. Destiny bien vivante, ce ne serait que trop plaisant de la rencontrer à nouveau. Mais Indra espérait que ce jour-là, la demoiselle lui ferait le plaisir de ne pas venir sous une forme autre que celle de la blondeur de ses cheveux. Jamais Indra ne l’affronterait dans ce genre de cas, elle espérait que Destiny lui fasse cet honneur. Alors que la mangemorte aurait pu rebrousser chemin ou aller boire une bierreaubeurre au trois balais comme dans sa jeunesse, elle se dirigea vers le salon de thé. Peu agréable comme endroit pour quelqu’un qui n’aimait pas tout ce qui était mignon, elle y vit de nombreux amoureux se becoter, s’en fichant complètement que le monde soit aux mains des mangemorts. Certains élèves arrêtèrent ce qu’ils faisaient pour tourner leur regard vers Indra tandis que celle-ci se dirigeait vers une petite table. La première dame s’assit attendant qu’on vienne lui demander ce qu’elle voulait. Bien que n’étant plus enceinte, elle n’avait qu’une envie : sucrerie, gâteau et autres friandises du genre. Elle adorait ça et il en faisait des très bon chez Madame Piedodu. La commerçante s’approcha presque timidement d’Indra pour lui demander ce qu’elle désirait et la mangemorte ne se fit pas prier pour commander de délicieux muffins accompagnés de quelques bonbons, ainsi qu’un thé. Attendant que la dame lui apporte tout ça, Indra jeta un coup d’œil à travers la vitrine avant d’apercevoir Narcissa Black dans les rues de Pré-au-lard. Indra lui fit un signe de la main, l’invitant à se joindre à elle. Tandis que la blonde passait la porte, la mangemorte se leva pour aller la saluer ainsi que lui faire un câlin qui ne ressemblait pas vraiment à ça. C’était plus histoire de dire qu’on se connait. « Ma chère Narcissa comment te portes-tu  ? » Indra invita la jeune femme à rejoindre sa table, demandant par la même occasion à Madame Piedodu de venir prendre la commande de la future madame Malefoy. Indra connaissait peu Narcissa, mais depuis qu’elles s’étaient vu dans la boutique de Barjow et Beurk, la mangemorte avait eu envie de faire plus ample connaissance avec l’autre blonde.

electric bird.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 35 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 145 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Dim 31 Déc - 15:27

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Narcissa n'avait pas participé à la bataille de Pré au Lard et quelques jour après celle-ci elle avait voulut venir voir les dégâts causé par elle même. Cette bataille beaucoup de mangemort en parlait ainsi que de l'état du village laisser saccagée et la blonde avait eut envie de se faire une idée bien précise de la chose pour se sentir moins mise à l'écart lors de conversation sur le sujet. C'était pourquoi elle se trouvait là droite comme un i le regard froid fixant les maisons et commerces brûlés, les débris de pierres tombé au sol et les autres stigmate d'une rude bataille mener dans un tout petit lieu étroit cela rendait la scène sans doute encore plus impressionnante. La futur épouse Malefoy n'était pas prête pour tout ça elle admirait le courage des mangemorts pour avoir réussi à faire une telle chose sans tourner le regard elle n'en aurait sans doute pas été capable encore trop sensible à la vie humaine elle pensait qu'il fallait simplement bannir les nés-moldus ou les réduire à l'esclavage elle trouvait ça moins pire que de mourir dans la fleur de l'âge parce qu'ils avait de la magie dans le sang mais pas assez pour être ici à leur place. C'était pour cela qu'elle ne prenait pas part au combat si elle partageait les mêmes idéaux elle n'appréciait pas les méthodes mais le taisait pour ne pas s'attirer d'ennuis.


Il n'y avait plus beaucoup de commerces ouvert et de personne se baladant en souriant dans les rues, les gens traçait leur route rapidement comme pour ne pas prendre le risque de ce faire à nouveau attaquer, les villageois fuyait clairement leur lieu de vie et de travail et cela faisait un peu mal au cœur à la jeune femme car certain n'avait rien à faire dans ce genre de conflit à fond politique mais elle gardait un visage neutre au possible son éducation de sang-pur avait été parfaite et elle ne laissait jamais rien filer pour ne pas qu'on puisse utiliser quoi que se soit contre elle. Narcissa continuait sa balade passant devant les vitres en jetant un bref coup d’œil jusqu'au salon de thé de Madame Piedoddu elle y avait déjà été en étant à Poudlard c'était le lieu romantique par excellence et les couples de jeunes y allait pour avoir un rendez-vous galant et même si de base son histoire avec Lucius avait été choisit par leur parents respectif elle y avait passer d'agréable moment. Là c'était un autre visage connu qui avait attiré son regard Indra Yaxley s'y trouvait et lui faisait signe de la rejoindre, elle n'allait pas se faire prier après tout cette femme était une mangemorte respectée épouse du ministre de la magie placé par le Lord elle était un peu un modèle pour Cissa qui la respectait beaucoup. Elle entra donc et avança pour la rejoindra à sa table la gérante la suivit pour prendre rapidement sa commande, la blonde prit un chocolat chaud, un brownie et une part de tarte à la pomme elle avait un petit creux à combler. " Bonjour Indra" Dit-elle en s'asseyant après la brève accolade de politesse donner par la blonde. " J'espère que vous allez bien, je ne pensais pas vous trouvez ici aujourd'hui" Et elle lui offrit un sourire.


" Très beau travail j'ai pu admirer l'effet de votre passage" Elle connaissait bien la politesse la belle Black et savait manier l'art des compliments.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Employé au département de la justice magique, service des usages abusifs de la magie J'ai posté : 90 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 246 . Je suis un aventurier : vous pouvez me faire tout ce que vous voulez

MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Ven 12 Jan - 18:34

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Assise à la table de la petite boutique de Madame Piedodu, la jeune Indra, pas si jeune que ça pensait à son future mariage avec son mari. Elle avait de la chance contrairement à d’autres sang-pur car elle avait trouvé un partenaire qu’elle pouvait aimer et apprécié, avec qui s’était créer une réelle alchimie. Cyrus était sans doute l’homme qu’elle aurait épousé même si elle avait eu le choix et c’était une bonne chose. Mais depuis la dernière bataille son mari était bien occupé au ministère ne souhaitant pas que leur maitre soit déçu de ses actes. Ils avaient réussi à capturer de nombreux né-moldu et aucun n’avait jamais réussit à prouver leur identité. A l’université on en cherchait encore répertorier comme tel, mais qui avait tout simplement disparu. Ils finiraient par les retrouver, le monde serait à leur image, puissant et beau. Les moldus ne seraient plus que des insectes, des esclaves qui assouviraient tous les besoins des sorciers. Cette vision était si belle, si fascinante, il ne suffisait d’ailleurs pas de grand-chose pour y arriver. Mais il fallait pour cela que Poudlard ouvre ses portes, qu’on enseigne à la jeunesse ce respect envers leur aîné, qu’on leur apprenne la hiérarchie du sang et bien sûr leur montrer que les moldus n’étaient rien comparés à de vrais sorciers. Et Poudlard restait un endroit sûr pour le moment, une quarantaine s’était mise en place, Dumbledore veillait au grain pour ne pas laisser entrer un quelconque mangemort. C’était le plus gros problème qu’ils devaient gérer. La jeunesse s’était l’avenir, Allioth était à l’intérieur de ses murs, Julius également. Eux étaient bien éduqué dans la logique des sangs-purs, mais les autres devaient apprendre les bases. Indra continua à manger ses nombreuses gourmandises que madame Piedodu lui avait amener lorsqu’elle aperçu Narcissa Black dans les rues de Pré-au-lard. Intéressant comme endroit pour une rencontre. En général si on venait ici c’était pour une bonne raison, notamment pour les mangemorts, mais les plus jeunes pouvaient avoir une certaine nostalgie de leurs années d’études.  Elle fit signe à la blonde de venir la rejoindre et lorsque cette dernière passa la porte, Indra se leva pour la prendre dans ses bras. Intriguante petite Narcissa, qui allait bientôt se marier, qui ne prenait pas part aux batailles, mais qui devait pourtant être une sorcière hors pair. Comment tous les êtres supérieurs d’ailleurs. Par politesse Indra demanda à la jeune femme comment elle se portait. La mangemorte ignorait si Narcissa était heureuse de la voir, mais ce dont elle était sûre c’était que si Indra tutoyer sa collègue, celle-ci devrait en faire autant. Les convenances, on lui avait appris à les respecter, mais personne ne viendrait aujourd’hui lui faire un sermon si elles venaient à tutoyer l’une ou l’autre. « Tutoies-moi je t’en prie Narcissa, nous sommes entre amies voyons, pas besoin de convenances. » dit-elle peut-être un peu sèchement. Elles pourraient sans doute discuter de leur éducation, mais franchement qu’est-ce qu’elles pourraient bien dire de passionnant là-dessus ? Elles avaient reçu la même. C’était peut-être la jeunesse de Narcissa qui faisait qu’elle continuait à respecter les plus aîné, mais même avec son nouveau poste cela ennuyait beaucoup Indra. Elle se servit dans la glace au chocolat qu’elle avait prise avant de répondre à la remarque de Narcissa concernant l’attaque. Indra n’avait pas grand-chose a faire ici, ce n’était pas un endroit pour une dame. L’ennemi toutefois se cachait encore dans les murs du château non loin et ne disions pas qu’il fallait rester proche de ceux qu’on voulait détruire ? Quoi ? Ce n’est pas ça la formule ? Tant pis, Indra y arriverait bien à entrer dans le château. Elle s’était donné une mission : retrouver Destiny Rosier. « J’ai décidé de venir voir ce que notre petite bataille avait pu donner comme dégâts. » répondit-elle donc. Il était vrai que n’importe qui ici savait qui était Indra ou encore les mangemorts présents sur les lieux, sauf ceux qui avaient gardé leur masque. D’ailleurs elle remarqua d’un coup d’œil plusieurs élèves partir discrètement de la boutique. La mangemorte reprit en regardant les débris causés par l’incendie : « La magie fait des miracles, mais on sent encore bien, les restes de la batailles. » Elle eut un petit sourire en y repensant, mais Narcissa n’avait dans son esprit que des histoires racontées. Indra fixa son attention sur la blonde avant de reprendre : « Poudlard m’intrigue à rester cloitrer sur eux-mêmes, mais je les comprends. C’est un repère de faux sorciers et de menteur. Si seulement je pouvais y entrer, un peu de zizanie parmi ses élèves impurs. » On sentait dans sa voix un petit coup de folie, comme si elle avait une derrière la tête ou que de nombreuses images de destruction défilait dans sa tête. Un rictus s’afficha sur son beau visage, prenant un muffin dans sa main, le tripotant avant de le manger. Comprenant que ses pensées n’intéressaient probablement pas Narcissa, son attention se reporta sur la blonde et la vie qu’elle vivait. Après tout les mangemorts avaient tous un même but mais qui se connaissait réellement parmi eux. N’était-ce pas l’occasion ? « Alors comment se passe les préparatifs du mariage ? . » Mariage disait robe et sans le dire outre ce qu’ils pourraient manger à la cérémonie, Indra avait envie d’en savoir plus sur sa robe.

electric bird.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 35 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 145 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Dim 14 Jan - 20:45

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Venir ici n'était peut-être pas l'idée du siècle pour Narcissa qui n'avait pas participé à la bataille et qui n'avait pas de bonne excuse à sa présence sur les lieux en dehors d'une curiosité sans doute malsaine. Elle voulait voir le village qu'elle avait tant visitée quand elle était élève à Poudlard parce qu'elle y avait été autant ici que là-bas dans le grand château et cela lui faisait bizarre de sentir cette drôle d'atmosphère pesé sur le village sorcier normalement accueillant et vivant, mais elle ne pourrait pas critiquer ce qui c'était passée ici tout les gens de son entourage était pour cette attaque et il était difficile pour Narcissa de pouvoir être totalement elle même, du coup la blonde gardait son éternel masque de parfaite enfant de sang pur futur parfaite épouse d'un grand nom du milieu c'était ce qu'on voulait d'elle c'était ce qu'elle serait et cela ne la dérangeait pas tellement qu'on lui dise quoi faire était une habitude et c'était sécurisant pour elle. Quand elle fut remarquée par Indra Yaxley et afficha un petit sourire sur son visage en la rejoignant dans le salon de thé où elle se trouvait. En venant ici la Black ne pensait pas tomber sur un mangemort personne ne lui avait dit que les forces restaient en place dans le village sorcier, mais visiblement la future madame Nott ne semblait pas être entrain de travailler plutôt entrain de remplir son estomac.

Encore une fois Cissa avait suivit les convenances en saluant la plus âgées en la vouvoyant elle lui suivait la politesse à la lettre bien éduquée par sa mère qui n'avait jamais lésiné sur les leçons de politesse et de bonne manières qui était pour elle très important. Mais visiblement Indra souhaitait qu'elle la tutoie parlant d'être entre amie mais Cissy ne savait pas si elles étaient amies réellement ne se connaissant pas réellement malgré leur évolution dans le même monde, leur futur époux étant proches tout les deux mais Narcissa n'allait pas aller contre la demande cela serait sans doute déplacé. " J'ai souvent du mal à oublier les convenances je ne souhaite pas faire de faux pas, mais tu as raison il n'y a pas de raison dans ce contexte pour en resté au vouvoiement" Cela ferait sans doute bien moins guindé de pouvoir parler en tu plutôt quand vous. Indra avait eut la même idée, envie que la blonde elle voulait voir les dégâts fait au village pour la plus âgée il s'agissait de revoir le tout une fois le calme revenu, elle devait avoir les idées bien plus clair pour pouvoir admirer le travail fait ici par les troupes dont elle avait fait partie au contraire de la jeune blondinette qui était restée au manoir pour s'occuper des premiers blessés qui revenait pour se faire soigner. " J'étais venue voir moi aussi Lucius m'en parlait avec tellement de joie qu'il fallait que je vienne voir cela de mes propres yeux"


Et elle n'avait pas été déçue du voyage il y avait réellement des choses à voir dans le petit village sorcier qui n'était plus ce qu'il avait été. " On sent dans l'air que le village fit désormais dans la peur c'est silencieux terne gris et agréable de voir que l'empreinte de votre passage est encore là" Même si avec l'aide la magie le village allait sans doute vite se remettre du moins le matérielle les bâtiments seraient vite de nouveau sur pieds mais la trace serait toujours présente dans l'esprit des villageois. Cissa comprenait le questionnement d'Indra sur la situation actuel à Poudlard le directeur avait tout bouclé impossible d'entrée en contact avec l'école et ses occupant le courrier étant difficilement acheminé avec la mise en place du nouveau régime sorcier, les mangemorts cherchant à trouver les traîtres, Dumbledore semblait bien décidé à protéger ceux habitant au château et d'un côté c'était normal ils étaient sous sa responsabilité et il avait toujours été bien trop gentil et fou pour le monde sorcier mais de l'autre elle ne savait pas où cela allait bien pouvoir mener personne ne lâcherait. "Dumbledore les protège il aime tellement ce genre de sorcier pouvant être utilisé comme il le souhaite. Le Lord veut prendre Poudlard ? Car si c'est le cas l'attaque ne devrait pas avoir lieu dans longtemps"


Après tout le Lord n'était pas connu pour être patient si il voulait le château celui-ci devrait bientôt faire face à une attaque même si cela semblait compliqué à mettre en place. La conversation bascula sur une note plus joyeuse quand son interlocutrice interrogea Narcissa sur les préparatifs de son mariage, la plus jeune adorait parler de cela elle préparait ce jour avec une grande impatience et un grand sérieux tout devait être parfait du début à la fin en commençant pas elle après tout la mariée restait une pièce importante d'un mariage. " Tout ce passe plutôt bien je dois l'avouée je suis totalement impatiente de me marier j'ai les premiers essayage pour ma robe dans la semaine cela me rend toute chose me voir dedans et réfléchir à la coiffure à assortir va rendre le tout encore plus réel pour moi" Car le reste des préparatifs n'était pas super intéressant plutôt complexe alors que la robe, le maquillage la coiffure c'était une truc qui plaisait à la future épouse Malefoy cela l'intéressait et elle était la seule décisionnaire là dessus une liberté qu'elle n'avait que peu souvent.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Employé au département de la justice magique, service des usages abusifs de la magie J'ai posté : 90 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 246 . Je suis un aventurier : vous pouvez me faire tout ce que vous voulez

MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Mer 24 Jan - 17:00

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Si Indra avait aujourd’hui un poste à responsabilité, elle n’avait pas envie aujourd’hui de jouer à la bonne sang-pur. Les Yaxley avaient reçu une éducation propre à leur sang, mais tout comme Daniel, la mangemorte aimait possédait sa liberté sur ses choix, ses gestes et son comportement, chose que même son mari ne lui tenait pas rigueur. Les autres trouvaient parfois Daniel, son frère comme ayant un comportement totalement différent de celui de sa sœur, mais à aucun moment cela gênait la blonde. Car après tout il était encore bien jeune, ne captant pas toutes les nuances qu’il pouvait y avoir dans la société des sang-pur. Il apprendrait sans doute au fur et à mesure qu’il y avait des manières d’êtres, des façons de faire en fonction de la personne qu’on avait en face. Tout comme Indra l’avait comprit d’ailleurs, mais peut-être avait-elle un caractère plus fort pour briser les convenances, se baladant librement dans Pré-au-lard, imaginant des plans pour prendre possession de l’école de sorcellerie ou encore demandant à Narcissa Black, future Madame Malefoy de la tutoyer pour balancer aux oubliettes ce gouffre qui se créait dès qu’on utilisait le « vous ». Car après tout elles se connaissaient, enfin peut-être pas suffisamment, mais n’était-ce pas l’occasion de briser les barrières afin de mieux discerner qui pourrait être la miss Black devant elle. Cette dernière était encore bien jeune, même si Indra ne se considérait pas comme vieille non plus, mais d’un certain côté la mangemorte avait envie de prendre la jeune blonde sous son aile. Si elle était amis avec sa sœur, enfin amis dans la limite du raisonnable, leur caractère respectif s’alliant tout comme ils s’affrontaient, imaginer Narcissa devenir comme Bellatrix, réjouissait peu Indra. Elle n’allait pas mentir trouvant parfois la brune complètement folle. Certes d’un autre côté en fonction de la personne à qui vous le demandait, la blonde pouvait paraitre comme ayant un grain en moins. Sans doute qu’il y avait une part de vérité là-dedans, mais Indra aimait à penser qu’elle était différente de Bellatrix et que Narcissa jeune fleur dans l’âge pouvait avoir la chance de ne pas devenir comme la brune. Se liant ainsi d’amitié avec elle, lorsque les deux mangemortes se retrouvèrent au salon de thé par hasard, la plus jeune expliqua qu’elle ne souhaitait pas oublier les convenances, comme on le lui avait appris. Mais elle acquiesça le fait qu’il n’y avait pas de raison d’utiliser le « vous ». Indra sourit. « De toute façon qui pourrait nous en vouloir de nous tutoyer ? Je vois mal ses crétins d’élèves allaient dire que nous n’avons pas respecter les convenances. » Le « tu » permettait beaucoup de chose, d’évoquer des sujets que le « vous » ne permettait pas et si Indra avait bien l’intention de mieux connaitre Narcissa, il valait mieux qu’elles s’entendent là-dessus.

D’autant qu’en discutant ainsi dans le salon de thé, siropant thé et chocolat chaud, mangeant des beignets et quelques friandises, les deux jeunes femmes avaient toutefois eu la même idée de venir voir ce que donnait le village sorcier quelques mois après l’attaque. Narcissa expliqua que Lucius lui en avait parlé en bien, le mangemort semblait heureux de voir un tel carnage, mais Indra ne se souvenait pas d’avoir vu le jeune homme. En même temps elle était trop occupée avec un autre. Narcissa n’était pas venue, préférant rester pour soigner ceux qui en auraient besoin et Indra ne lui en tenait pas rigueur, elle-même n’ayant pas pris part aux activités du lord avant au moins ses 23-24 ans. Ho bien sûr elle avait enlevé plus d’une personne inutile pour les torturer, par plaisir ou pour obtenir des informations, mais tout comme sa collègue, elle avait été plus spectatrice qu’actrice jusqu’à aujourd’hui. Et pourtant c’était une belle œuvre d’art, ses tons gris, lugubres, avec une ambiance sombre et pourtant si magnifique. On ressentait bien l’emprise de leur passage, la peur chez les gens comme un tableau d’un peintre encore inconnu mais qui ne demandait qu’à être exposé dans un musée. « C’est beau n’est-ce pas ? Nous sommes en quelque sorte des artistes, personne ne comprend notre talent c’est tout. » Indra l’imaginait, mais elle savait aussi que comme certain artiste, les mangemorts étaient incompris de la plus part des gens. Ils ne comprenaient pas leur mission sur terre, ils ne captaient pas la beauté de leur acte pour créer un monde meilleur, pour le bien de tous. « Elle sera toujours présente dans les esprits. Ils auront beau tout reconstruire, le village gardera toujours une trace de notre passage. »  Des années encore, Indra était certaine qu’on parlerait d’eux. Les mangemorts pouvaient disparaitre, le lord mourir, mais jamais le monde des sorciers n’oublierait leur passage sur terre. On en parlerait encore des dizaines d’années plus tard comme ayant été des novateurs, des tueurs, mais surtout des rêveurs d’un monde nouveau et plus beau. Soupirant un instant à cette pensée, Indra se reprit rapidement alors qu’elle pensait à Poudlard qui pour le moment restait intouchable. Si elle n’appréciait pas Dumbledore, tous les contacts entre le monde extérieur et l’école était contrôler. Elle avait lu des lettres d’amourettes, d’angoisse sur la sécurité des parents, des étudiants et cela l’amusait grandement. La mangemorte parla alors de sa haine envers le professeur, de son envie d’aller dans Poudlard pour choper les né-moldu, voir ce que la peur avait donné dans leur petit corps. Narcissa sembla surprise d’entendre son aîné parlé ainsi, se demandant si le seigneur des ténèbres avait prévu une attaque dans les prochains mois. Malheureusement ce que disait Indra n’était construite que de son esprit. « Le lord n’a pas encore fixé son regard sur Poudlard, mais personnellement j’aimerais bien y entrer pour semer la zizanie. » Elle ignorait ce que Voldemort attendait pour y aller, ce qu’il cherchait vraiment, car bien que fidèle à sa cause, elle n’avait rien entendu concernant une prochaine attaque. Peut-être que le lord souhaitait d’abord détruire l’ordre du phoenix avant de s’en prendre à Poudlard, mais dans ce cas c’était à Indra de lui donner suffisamment d’informations pour qu’il puisse les anéantir. Cherchant à changer de sujet et à découvrir un peu plus sur Narcissa, Indra lui demanda soudainement comment se passait les préparatifs de son mariage. Car oui ce genre d’évènement n’était pas réduit aux simples gentils comme on disait et la mangemorte était curieuse de voir comme la jeune femme préparait tout ça. Impatiente, Indra souleva un sourcil. On ne pouvait pas ne pas l’être, mais à la différence de la blonde, si elle se souvenait bien Narcissa n’avait pas choisit son époux. Enfin c’est ce qu’elle avait cru comprendre et beaucoup de femme contraint d’épouser un homme n’appréciait pas le mariage. Mais cela devait dépendre, après tout Indra ne pouvait pas vraiment comparer avec sa situation. « Je ne doute pas que ce soit un beau mariage. Les essayages de la robe c’est toujours une belle étape, enfin quand les couturières font bien leur travail. Mais tu as déjà trouvé ta robe du coup ? » C’est ce qu’elle comprenait dans les mots de Narcissa. Indra se souvenait que beaucoup de couturières avaient crisser sur la sienne, sans jamais le montrer, la mangemorte ayant été ignoble avec la plupart d’entre elle. « J’imagine que Lucius ne prend pas trop part au préparatif ?! » reprit-elle alors, cherchant plus d’information sur la relation qu’entretenait les futurs madame et monsieur Malefoy.

electric bird.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 35 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 145 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  Sam 27 Jan - 22:56

On peut être mangemort et aimer parler chiffon
Indra Yaxley & Narcissa Black
Venir ici était une drôle d'idée pour Narcissa qui n'avait pas participée à la bataille en elle même souhaitant pas se battre n'étant pas une grande adepte de la violence. Elle voulait pouvoir voir par elle même ne pensant pas tomber sur l'un des acteurs de cette bataille lors de sa visite sur les lieux elle n'aurait pas penser qu'Indra serait du genre à venir boire un thé dans une ville en ruine avec peu de commerces encore ouvert et sur pied. Déjà la belle Narcissa ne voyait pas réellement la blonde venir dans ce genre d'endroit pour se restaurer et s'hydrater mais bon elle devait avoir une bonne raison d'être là sans doute pour pouvoir observer l'école et le village qui se remettait doucement de l'attaque qu'il avait subit sous le feu des baguettes ennemies qui n'était pas très cordiale et douce envers les habitants et les habitations qui avait grandement souffert lors de la rixe qui avait eut lieu et dont elle avait beaucoup entendu parler. Narcissa ne connaissait pas beaucoup Indra elle conservait donc la politesse requise envers une personne plus âgée et mieux placée qu'ell mais visiblement la belle ne voulait pas de ça souhaitant que la jeune femme la tutoie et laisse tomber les convenances correspondant à leur rang. Il était vrai que personne ici pouvait leur reprocher quoi que se soit il n'y avait que des gamins amoureux autours d'elles et personne ne pouvait venir quoi que se soit sans se manger la colère des deux jeunes femmes plus âgés et mieux placé que les gamins. " Tu as raison personne ici ne viendra nous dire quoi que soit, les gamins ne connaissent plus les convenances de toute façon cela fait peur pour l'avenir du monde sorcier n'étant pas certaine qu'on puisse rattraper ça" Après tout une éducation cela marquait à vie Narcissa n'ayant rien oublier de la sienne et n'étant pas certaine de pouvoir réussir à en changer même si lui on le lui ordonnait.


La blondinette avait avouée être venue ici pour pouvoir avoir une image de ce qui c'était passé ici son futur époux lui ayant beaucoup parler de cette attaque, qui avait aussi beaucoup alimenter les conversation du reste des mangemorts ceux n'étant pas là souhaitant en savoir plus et inversement car l'université sorcière avait souffert en même temps que ce village sorcier ce qui avait fortement ébranlé le monde magique pour le plus grand plaisir des troupes du forces du mal. Cissa ne savait pas si elle pouvait avouée que cela la rendait plutôt triste de voir le village dans cet état elle se retrouvait face à une mangemort active alors elle ne devait sans doute pas dire le fond de sa pensée pour ne pas avoir d'ennuis heureusement qu'elle maîtrisait l'art du faux semblant parfaitement sinon elle aurait déjà été considérer comme traîtresse la dernière née Black et cela n'était pas son but dans la vie tout ce qu'elle voulait au final c'était d'avoir une belle famille heureuse et unie et même cela elle ne réussirait sans doute pas à l'avoir au vu du comportement assez froid de son futur époux qui bien qu'aimant n'était pas très démonstratif. " Je te rejoins là-dessus nous sommes totalement incompris par le reste de la population magique mais j'espère qu'on réussira à leur ouvrir les yeux cela serait dommage pour eux de passer à côté de leur chance d'admirer notre talent" C'était une bonne réponse ça elle était assez fière d'elle pour le coup et était aussi d'accord sur le fait que la magie pourrait réparer le matériel mais que les traces de l'attaque resterait dans la mémoire de chaque personne l'ayant vécu et ou subit c'était le genre de chose qui se racontait de génération en génération et cela faisait un peu sourire Narcissa qui se disait alors qu'il serait drôle de voir la différence de point de vue en racontant cette même journée chez des commerçants et chez des mangemort. " C'est ce qu'il faut qu'ils n'oublient jamais ce qu'ils ont vécut aujourd'hui pour ne pas refaire la même erreur avec la prochaine génération de sorcier"


Elle apprit donc que seul Indra semblait pour le moment intéresser à Poudlard par d'autre du lord mais une volonté des mangemorts d'y aller pour y mettre un peu d'ambiance sans doute, le huis clos devait rendre l'endroit bien calme ou énerver les élèves qui devaient en avoir assez de ne pas pouvoir voir leur famille ou autre proche qu'on pouvait avoir quand était à Poudlard. " Le lord finira par s'y intéressé après tout l'école abrite un nombre impressionnant d'impur et pour nettoyer nos rues nous devront y passer et tu pourra à se moment d'amusée de tout ton soul" Même si elle ne serait sans doute pas parmi les combattants Narcissa redoutait un peu une attaque dans Poudlard c'était un autre endroit sacré sans doute encore plus symbolique que le ministère pour un tas de sorcier cela rendait l'entrée dans le monde magique plus fort plus réel quand on entrait pour la première fois dans l'immense château qui apprenait à tout le monde à utiliser la magie d'une bonne façon, chose que ne faisait plus les forces du mal depuis bien longtemps Narcissa en avait bien conscience. La conversation dévia sur son futur mariage la belle était impatiente de voir ce jour arrivée elle ne le cachait pas elle aurait sans doute appréciée que son futur époux si implique un peu plus mais elle avait bien comprit que le désir de Lucius était avant tout de réussir sa carrière elle n'était pas la priorité de sa vie pour le moment et n'ayant pas le choix elle l'acceptait tout en espérant secrètement faire changer les choses en étant présente comme il le souhaitait pour l'habituer à l'avoir dans son existence quotidienne. " Je fais tout mon possible pour que cela soit le cas. Ma mère s'occupe des retouches elle ne souhaite pas qu'une personne de base qualité s'y essaye elle à peur du résultat que cela pourrait occasionner. Oui je l'ai trouvée j'ai eut de la chance j'ai rapidement eut le coup de coeur j'avais une idée tellement précise en tête que j'ai eut peur de devoir la faire créer de toute pièce pour pouvoir répondre à mes attentes qui n'était pas dans les codes des mariages sang-purs"


En entendant la remarque, réflexion d'Indra, Narcissa ne put s'empêcher de grimacer elle aurait aimée pouvoir répondre à la négative mais mentir n'était pas sa tasse de tête elle nuançait souvent la vérité mais elle ne mentait pas et là elle ne le ferait pas non plus. " Je ne pourrais pas nié le fait que j'attendais plus d'implication de sa part mais je me suis résignée au fait que sa dévotion passait avant notre futur union je lui ai été imposée et cela joue sans doute dans le fait qu'il ne se montre pas des masses intéresser par tout cela je pense qu'il souhaite juste qu'on se maris vite que je lui offre un héritier pour que nos familles soit content et qu'il gagne encore un peu plus de gallons dans la société" Il n'était peut-être pas bon de parler ainsi de son futur maris mais à quoi bon le cacher Indra baignait dans ce monde elle devait bien connaître les dessous des mariages arrangé.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]  
Revenir en haut Aller en bas
 
On peut être mangemort et aimer parler chiffon [Narcissa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on parler d'opposition avec l'effondrement de l'étât?
» De l'amour? Non impossible , personne ne peut m'aimer...
» Doit-on, peut-on parler d'une nation haïtienne?
» T'écrire est souvent plus facile que te parler ♪ ♦ Lisabeth & Lilieth
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Pré-au-Lard :: Bars & auberges :: Salon de thé-
Sauter vers: