AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  Mer 27 Déc - 3:30

You should not hit boys

- Nathan Davis -


"Each day of my life, I think that I made one of the biggest mistake of my life by letting you go."


Bon dimanche pluvieux. Prendre une douche chaude bien tranquille, sans personne à côté pour envier tes pectoraux, c’était ça qui était bon. Le jeune Nate prenait son temps, usant à tord un peu trop d’eau chaude. Mais bon, après tout, il n’était pas pressé par le temps. Enfin ça c’était avant qu’on décide d’attendre qu’il se savonne pour le prévenir que leur directeur de maison les rassemblaient tous – eux les Pouffy – dans la Grande Salle dans cinq minutes top chrono. Comme si on avait pas pu le prévenir avant qu’il ne soit dégoulinant de shampoing. Pour le bouger, le Moine Gras – fantôme de la maison Poufsouffle, et donc familier de Davis – n’avait rien trouvé de mieux que de couper tout accès à l’eau au même moment. Non mais c’était ne blague. Alors voilà que Nathan n’avait d’autre choix que de se rhabiller, les cheveux encore plein de shampoing, et ce le plus rapidement possible. Il aurait l’air malin comme ça dans les couloirs de l’école tiens. Nathan attrapa donc son bonnet en laine et l’enfila sur une tête boudeuse. Tandis qu’il quittait le doux confort de sa salle commune pour se rendre dans la Grande Salle. Il rattrapa vite d’ailleurs Thaïs, bien reconnaissable à sa touffe de cheveux, et courut pour la rejoindre. Histoire de gratter quelques informations.

– Personne n’était au courant, le Moine m’a carrément réveillé, et du coup j’ai réveillé les filles aussi.
– Je vais l’assommer.
– Le Moine ?


Nathan continua de sa mine boudeuse. Et arrivé dans la grande salle, il posa ses fesses sur le premier banc qui s’offrit à lui, et s’avachit sur sa table, montrant clairement son mécontentement d’être ici présent. Si mécontent d’ailleurs qu’il n’apporta aucune attention au discours de leur directeur de maison qui devait encore se plaindre de la perte de rubis dans leurs sabliers, et de leurs résultats catastrophiques aux derniers examens. Choses que Nathan n’avait évidemment pas envie d’entendre puisqu’il faisait lui-même parti de ces perturbateurs. Quand cette réunion improvisée fut terminé, il croisa le regard du prof qui lui offrit un regard louche et perçant. Il se hâta de quitter la grande salle avant qu’il ne vienne à l’idée de celui-ci de lui parler en tête à tête.

A peine sorti du couloir. Il n’eut pas le temps de réagir en voyant cette furie arriver en plein sur lui. Pas le temps de bouger non plus avant qu’elle ne lui assigne un monstrueux coup de poing en plein dans le ventre. Même s’il était un bonhomme et qu’il voulait garder bonne figure en toute circonstance, il ne s’était certainement pas attendu à se faire agresser dès le matin, juste après une petite remontrance dans la grande salle.

– T’ES UNE GRANDE MALADE TOI, MAIS QU-

Il n’eut même pas le temps de continuer, et de balancer un tas d’injures en pleine figure de son agresseur puisque par le plus grand merveilleux des hasards, le directeur des Poufsouffle avait décidé de se pointer dans le couloir au même moment. Putain. Ce n’était vraiment pas sa journée. Pauvre Nathan.

– Toi. Tu emmènes ton camarade à l’infirmerie et en vitesse.

Nathan lança un regard noir à son professeur. Alors cette fille venait de lui donner un coup de poing en plein dans l’estomac, et maintenant il était coincé avec elle. Génial. Il décida de rester silencieux jusqu’à l’infirmerie et décréta que c’était une façon de lui faire la gueule pour ce qu’elle venait de lui faire subir. Surtout en plein milieu d’un couloir, devant témoin. Qu’est-ce qui lui était passé par la tête clairement. Elle n’aurait pas pu choisir un autre moment avec moins de public ? Les filles étaient définitivement incompréhensibles. Dégoûté de son début de journée catastrophique. Ils arrivèrent rapidement à l’infirmerie.

*VDM.*

– Bonjour, que s’est-il passé ? demanda Madame Pomfresh comme si elle balançait cette phrase à chaque nouveau visiteur.
– Elle m’a frappé.


Répondit le jeune homme en haussant les épaules. L’infirmière hocha doucement la tête, se retenant visiblement de rire, puis s’éloigna pour aller chercher un médicament surement. Nul besoin de préciser le regard noir que lança Nate à sa camarade.

– Alors Blondie, pourquoi tant de haine ?


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  Mer 10 Jan - 14:39


Nathan & Alioth


Remember that you should not hit boys

©️ Never-Utopia

Assis, sur le bord de mon lit, le regard dans le vide et le visage en sueur, je me demandais encore comment il était possible de faire des cauchemars aussi réaliste que celui que je faisais régulièrement. Il ne fallut pas longtemps à l'un de mes camarades de dortoir pour venir vers moi et me demander ce qu'il se passait, le teint livide, je levais les yeux vers lui sans rien réussir à dire. En temps normal, je n'aimais pas que l'on me prenne en pitié ou que l'on essaye de m'aider, mais ses cauchemars à répétition me perturbais au plus haut point. Je fis signe à mon condisciple de m'aider à me relever et une fois sur pied pris la direction de l'infirmerie. Je marchais d'un pas lent dans les couloirs des cachot remontant vers les escaliers du grand hall manquant plusieurs fois de me cogner aux armures qui bordaient les allées des couloirs.

Une fois arriver à l'infirmerie, je poussais les lourdes portes en chêne qui me séparait de la pièce et attendit que Mme Pomfresh pointe le bout de son nez. Alors qu'elle s'approchait de moi d'un air inquiet voyant le teint livide que j'arborais, elle me fit asseoir sur un lit et me demanda ce qui n'allait pas, je lui expliquais alors la source des mes troubles sans véritablement entrer dans les détails du rêve, mais bien en insistant sur le fait qu'il s'agissait d'un cauchemar récurent qui m'empêchais de dormir. Après avoir pris quelques paramètres en considération, elle s'isola quelques instants dans son bureau avant de revenir une fiole à la main. Regardant la potion avec interrogation, il ne fallut pas longtemps à l'infirmière pour m'expliquer de quoi il s'agissait.


Ceci, est une potion de sommeil sans rêve. Assez puissante pour bloquer le mécanisme des rêves, je vous recommande par contre de n'en prendre qu'une seule fois par semaine, car en prendre plus souvent pourrait s'avérer dangereux... Et de toute façon, je ne vous en fournirais pas plus qu'une fois semaine... Est-ce clair, Nott ?

J'acquiesçais d'un léger signe de tête avant de prendre la potion et de la glisser dans ma poche, l'infirmière me dit alors de m'allonger et de profiter du calme de l'infirmerie pour me reposer quelques heures avant les cours. Mais à peine, j'avais eut le temps de m'allonger que deux élèves entrèrent dans la pièce se disputant comme deux enfants. Le garçon de Poufsouffle semblerait il, se plaignait d'avoir été frappé par la fille qui l'accompagnait et, alors que l'infirmière retournait dans son bureau il recommençais tout deux leur dispute... Il n'en fallut pas plus pour m'agacer, je me redressais alors sur mon lit et dis à l'attention du Poufsouffle ...

Si tu es assez faible pour te laisser frapper par une fille et t'en plaindre... Sois au moins assez fort pour la boucler... Tu n'es pas seul ici et il y en a qui ont vraiment besoin de se reposer contrairement à d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 1042 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 215 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : Elle ne voulait pas se retrouver ici Elle s'entend très bien avec les gens de 1977 ce qui la perturbe elle est sortie avec Caleb, qu'elle aime toujours sans réellement se l'avouer elle ne veut pas s'attacher par peur de perdre elle est énervée de ne pas savoir quel est le véritable but de ce voyage dans le temps énervée aussi depuis septembre 1977 comme si quelque chose la dérangeait

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  Lun 15 Jan - 21:29

Remember thath you should hit boys  
Jaylin Faucett
Et une journée de plus à passer dans cet endroit clos qu’on appelait Poudlard, une nouvelle journée qui allait se terminer comme toutes les autres. Mais le pire étant qu’aujourd’hui on était dimanche. Oui dimanche, un jour où on est sensé profiter, ou autrefois on pouvait aller à pré-au-lard ou dans le parc, ou encore dans un endroit tous sauf ici. Mais non ! Aujourd’hui on était dimanche et il pleuvait. Aucune possibilité de sortir ni dans le parc, ni d’ici d’ailleurs. Comme tout ça n’était pas déjà un cirque Jay observait les gouttes d’eaux retentir contre la vitre de la salle commune des serdaigle. Mon dieu, mais que c’était monotone tout ça, très triste même. Qu’est-ce qu’on pouvait bien faire pour rendre tout ça plus amusant, plus passionnant ? Jaylin souhaitait sortir d’ici, elle voulait partir et ne pouvait pas, et à part assister à des cours qu’elle devrait à nouveau refaire l’année suivante, elle ne faisait rien, absolument rien du tout. Critique Allison ? Plus intéressant. L’embêter ? ça ne servait plus à rien. Tenter de s’enfuir ? Risque de se faire choper. Aller se balader ? ça pourrait être une idée. Jaylin assise non loin de la fenêtre poussa un petit râlement contre l’ennuie. Elle ne fit même pas attention aux regards bizarre que lui lancèrent ses camarades de maison. Mais de ce fait, râler haut et fort, attira l’attention d’une personne bien particulière. Elle entendit la voix d’Ayla lui proposer de sortir sans doute pour qu’elle évite de mordre quelqu’un par ennuie. Haussant les épaules, Jay suivit sa meilleure amie en dehors de la salle commune. Et maintenant ? Elle savait qu’avec Ayla tout pourrait se passer, il pourrait y avoir pleins de belles choses à vivre, mais pour le coup Jaylin n’avait pas vraiment d’idée précise de ce qu’elle pourrait faire maintenant avec elle. Elles ne pouvaient toujours pas sortir. Peut-être qu’elles pourraient aller manger. C’était une idée. Ou bien essayer d’entrée par effraction dans la salle de bain des préfets. Une bonne option. Descendant les escaliers qui n’en faisaient qu’à leur tête, les deux jeunes filles durent monter au moins deux fois et descendre trois fois pour pouvoir atteindre une destination convenable. Car au bout d’un moment à force de marcher, Jaylin impatiente et sans doute un peu sur les nerfs, fonça vers le premier étage sans même se demander ce qu’elles allaient y rencontrer. « Mon dieu ! Quelle journée merdique ! » s’écria-t-elle soudainement. Marcher c’était bien, ça faisait du bien, mais après ? « On va jouer à un jeu. Ayla, je te mets au défi de taper le premier gars que tu croise et de lui faire une scène, parce qu’il t’a soi-disant voler ton dessert l’autre jour. »  Acceptant, aucune des deux filles ne devaient s’attendre sérieusement à croiser quelqu’un à ce moment précis, Jaylin ayant lancé ce défi comme si de rien n’était. Et pourtant quand il apparut dans leurs champs de vision, la brune lança un regard à la blonde avec un petit sourire. Elle avait accepté. Telle une furie, Ayla s’en alla donc frapper dans le ventre du poufsouffle, que Jaylin reconnu comme étant Nathan Davis, un jeune de son époque qui avait également effectué le voyage dans le temps. Observant la scène qui se déroula très vite, Jaylin ne put s’empêcher de rire devant une telle situation. Elle rejoignit les deux autres, tout sourire. Sa monotonie allait enfin disparaitre. « Je savais pas que tu étais aussi forte, A. T’as fait de la muscu sans me le dire ? » dit-elle alors qu’elle se retenait de rire devant le comique de la situation. Mais avant que les deux jeunes filles aient eu le temps de donner une quelconque explication voyant Nate dans une mauvaise situation le directeur des poufsouffle ordonna à Ayla d’accompagner son camarade à l’infirmerie. Allons bon, il souffrait peut-être mais n’allait pas mourir. Jay décida toutefois d’accompagner Ayla et le poufsouffle jusqu’à Madame Pomfresh. Elle ne savait pas ce que l’infirmière pourrait faire, mais bon si le directeur le souhaitait. Nathan restait silencieux, surement énervé par la situation. En même temps qui avait envie de se faire taper par une fille et insulté par la suite ? Jaylin continuait de sourire, parce que la situation l’amusait. Et puis le poufsouffle allait rapidement déchanter lorsqu’il allait comprendre que tout ça n’était qu’un défi. Arrivé à l’infirmerie, la serdaigle n’écouta pas vraiment ce que madame Pomfresh et Nate racontait, elle observa les lieux, remarquant alors une autre personne dans l’un des lits. Au final l’infirmière lui demanda d’attendre avant de partir, Jaylin reportant son attention sur les deux autres, écoutant Nathan demander des explications. Celles-ci n’arrivèrent pas de suite, le jeune homme dans le lit non loin se permit alors de dire au poufsouffle que c’était faible de se faire frapper par une fille, mais que d’un autre côté il aimerait bien que le trio la ferme pour se reposer. Rigolant, Jaylin lui répondit : « Faible ? Je crois qu’il ne s’y attendait pas surtout. Mais d’un autre côté même s’il avait pu se défendre, tu sais ce qu’on dit : on ne frappe pas une fille. » Adieu ennui, cette journée avait pris une tournure magnifique.

electric bird.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature, merci Ayla luv :
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 190 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 46 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : [center]


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  Lun 29 Jan - 20:06
❝  Remember that you should not hit boys❞J. Faucett* Nathan Davis* Alioth NottAyla avait eut l'idée de sortir de la salle commune avec sa meilleure amie Jaylin pour évitée que celle-ci ne fasse un mort sachant que celle-ci avait plus de mal qu'elle à vivre le huis clos même si cela pesait sur tout le monde la brune était semblait réellement à une boule de nerfs depuis quelques temps. Elles donc partie en promenade dans les couloirs la blonde cherchant à trouver une idée pour occuper leur temps et ne pas laisser le temps à son amie de s'énervée dans le vide encore une fois mais elle fut dépasser par Jay qui lui lança un défi, frapper la première personne qu'elles croisait, visiblement la colère dans la jeune femme avait besoin de sortir et ce même si ce n'était pas elle qui frappait et Ayla était une fêlée du bocal qui allait accepté ce genre de chose tout en priant pour ne tomber sur personne. " Toute les journées sont merdiques Jay chérie mais on survivra aussi à celle là" Et elle secoua la tête en souriant peut-être qu'au final elle n'allait pas pouvoir survivre à cette journée vu les idées de sa meilleure amie qui ne voulait pas que la blonde soit tranquille et calme. " Ma belle le huis clos te tape sur le système mais je le ferais, en espérant ne pas avoir trop de fan après ma super crise d'enfant gâté" Vu que taper quelqu'un pour un pseudo dessert mangé allait la faire passer pour une folle dingue en pleine crise de nerfs mais bon elle pouvait bien faire ça si cela aidait son amie à passer une meilleure journée. Elle n'avait juste pas prévu de tomber sur quelqu'un aussi rapidement et de devoir mettre son défis à exécution allant taper dans le ventre un Pouffy qui n'avait rien demandé du tout et qui prenait tout parce qu'il se retrouvait au mauvais endroit au mauvais moment. " Tu n'avais qu'a pas manger mon dessert espèce de goujat de l'estomac" Et Jaylin était morte de rire trouvant qu'Ayla y avait été fort, lui demandant même si elle avait fait de la muscu ce qui n'était pas le cas.


" Non pas de musculation juste un peu trop d'énervement d'être enfermée ici depuis autant de temps c'est ça aussi de me privé de mon petit ami je suis en rogne après" Mathéo pouvait la calmé et l'empêcher de faire quelque chose de stupide mais il n'était pas là alors elle agissait comme une vraie adolescente qui ne réfléchissait pas tout le temps et cela pouvait aussi lui faire du bien de temps en temps. Avant elle aurait tout calculer mais elle avait changée et cela n'était pas trop mal non plus après tout elle pouvait se permettre de vivre le moment présent sans avoir à imaginer la suite et les répercussion tout le temps c'était ça la vraie vie prendre des risques elle avait apprit à l'accepter. Le seul problème fut le passage du directeur de la maison Poufsouffle l'obligeant à emmener le métisse à l'infirmerie et Jaylin suivit le mouvement ne l'abandonnant pas alors qu'elle était à l'origine de tout ça. Cependant une fois à l'infirmerie ils se rendirent vite compte qu'il n'était pas tout seul et alors que Nathan demandait des explication pour son coup le jeune allongé dans l'un des lits fit une réflexion un peu machiste qui fit grincer des dents Ayla elle n'aimait pas ce genre de type pensant que les femmes était inférieur à un homme elle pouvait très bien frappé un mec sans que cela soit une honte pour le type il fallait arrêté deux seconde avec ce genre de stéréotype. " Elle m'as mise au défis de frapper et de criser pour une histoire de dessert sur le premier gars qu'on croisait ta été le premier pas de chance pour toi, y'aurais peut-être fallut que sa soit monsieur le roi que je lui prouve qu'une femme ça peut faire très mal et qu'il ne devrait pas trop se la ramener" Une pierre deux coup emballer c'est peser merci au revoir et visiblement la situation plaisait à Jay fut le sourire qu'elle abordait. " Tu t'amuse bien de tout ça bébé ?" Petit clin d'oeil.
©️ 2981 12289 0

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  Mer 14 Fév - 18:31

You should not hit boys

- Nathan Davis -


"Each day of my life, I think that I made one of the biggest mistake of my life by letting you go."


Nathan ne savait réellement pas ce qui lui était arrivé. Il s’était fait frappé par une fille en plein milieu du hall alors qu’il n’avait rien demandé à personne. Si venant d’une autre, il aurait pu comprendre l’énervement, là franchement il ne voyait pas. Surtout qu’apparemment cette Serdaigle était de mèche avec Faucett, une fille de sa génération. Bon en même temps, si elle était s’était lié d’amitié avec Jaylin, ce genre de chose n’était pas forcément très surprenant dans le fond. Ce n’était pas que Nate ne pouvait pas supporter Jay. Au fond, il n’avait rien de très personnel contre elle. Mais il ne comprenait pas réellement son comportement quand ils étaient tous les deux en 98. Elle pouvait se montrait très peste avec ses camarades, et Nate qui n’avait jamais été pour la méchanceté gratuite n’avait pas apprécié son comportement plus d’une fois. Elle n’était donc pas le genre de personne avec qui il trainait généralement. Mais maintenant qu’ils avaient été tous deux envoyé dans le passé, il y avait quand même un lien indescriptible qui s’était formé. Ils étaient dans la même galère, et à défaut de devenir les meilleurs amis du monde, ils pouvaient au minimum s’entrainer. Aujourd’hui, les choses se passèrent donc très vite. Il se reçut un coup de poing, se fit hurler dessus par la demoiselle, un professeur apparut, demandant aux jeunes femmes de l’emmener à l’infirmerie. Il était quelque peu à l’ouest pour le coup, ne se souvenant pas du tout avoir mangé le dessert de qui que ce soit, encore moins d’une Serdaigle.

Quand ils furent tous les trois à l’infirmerie, et que Madame Pomfresh retourna dans son petit bureau, Nathan voulut essayer de comprendre ce qu’il se passait et demanda donc à blondie pourquoi elle l’avait frappé. Mais avant que la demoiselle eut le temps de répondre, une voix se fit entendre d’un lit, à quelque pas du petit groupe de jeune. Un Serpentard lui envoya dans la face qu’il était faible parce qu’il s’était fait frappé par une fille, et qu’il ferait mieux de se la boucler. Les filles prirent immédiatement sa défense, ce qui fit sourire le jeune homme.

– Un Serpentard de mauvais poil ? Tu fais vraiment dans l’originalité Nott.

Répondit le jeune homme en rigolant dans un premier temps. Non Nate était plutôt bon vivant, alors il ne prenait pas vraiment mal les paroles de son camarade. Il n’avait pas besoin de ça pour se sentir viril. Il eut donc par la suite une explication de la part d’Ayla sur la raison pour laquelle il avait été pris pour cible par les deux demoiselles. En entendant cela, il leva un sourcil interrogateur, se demandant si c’était réellement un accident qu’il ait été choisi pour se recevoir un coup de poing. Après tout, connaissant Jaylin.

– Ca va quand même ton poignet blondie ? Il parait que j’ai les abdos durs.

Lança-t-il fier de lui, avant de pouffer de rire. Pas sûr que le rabat-joie dans son lit apprécie réellement cette bonne dose de bonne humeur qui venait d’arriver dans la chambre. Mais Nate ne pouvait pas réellement s’en empêcher. Il aimait bien rigoler, il aimait bien s’amuser. Et surtout maintenant qu’ils étaient tous enfermés à Poudlard, il fallait bien trouver des façons de se distraire pour ne pas finir totalement timbré à cogner sur les autres (hein Ayla et Jay). D’ailleurs il avait son surnom tout trouvé pour son bourreau. Elle n’avait encore rien trouvé à redire dessus, donc dans la tête de Nate, ça voulait dire « accepté et approuvé ». Cool.

Mais il se tourna quand même en direction de Jaylin. Bon elle était en train de lui trouver l’excuse qu’il ne s’y attendait pas pour le coup de poing. Donc bon, au fond bien pensé. Elle était aussi en train de dire qu’il ne fallait pas frapper les filles. Pas tort non plus sur le coup.

– Même s’il y a certaines filles qui nous rendent la tâche dure, pas vrai Fauce– Adams !


Petit clin d’œil en même temps pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas oublié qu’elle était un peu une garce il n’y a pas si longtemps que ça. Bon Nate avait aussi fait un petit lapsus en presque prononçant entièrement le vrai nom de Jaylin. Mais en même temps ce n’était pas de sa faute, avec tous les changements, lui il ne s’y retrouvait plus. Il s’était quand même rattrapé, en espérant que personne ne relève sa connerie.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla  
Revenir en haut Aller en bas
 
Remember that you should not hit boys w/Alioth*Jayla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: