AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pris en flagrant délit - godric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Employé au département de la justice magique, service des usages abusifs de la magie J'ai posté : 88 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 240 . Je suis un aventurier : vous pouvez me faire tout ce que vous voulez

MessageSujet: Pris en flagrant délit - godric  Lun 20 Nov - 21:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pris en flagrant délit
Indra S. Yaxley & Godric Black
Le ministère était devenu à leur image, une image bien sombre. La plupart des gens trouvaient que les temps qu’ils vivaient été des temps sombres, où la peur régnait. Ce qu’ils oubliaient était que le menace était présente depuis un bon moment. Indra le savait, elle avait arpenté les couloirs du ministère de la magie de nombreuse fois en étant sous couverture, agissant comme une parfaite mère, une femme à qui on aurait bien reproché. Elle avait agi de nombreuse fois telle une femme sans défense qui avait besoin d’aide et elle avait tellement jouer de ça pendant sa grossesse que voir tous les comportements attentionnés qu’elle avait reçu pendant cette période, la faisait bien sourire aujourd’hui. Nul ignorait à présent dans quel camp elle se trouvait. Nul ignorait qu’elle était devenue l’une des femmes les plus importantes dans le monde magique. Et elle avançait à nouveau avec une telle satisfaction. Une satisfaction de voir les visages apeurés qui croisaient son regard, ceux qui lui attribuaient des courbettes, des profiteurs de la situation. Ceux-là la faisait bien rire, car si jamais les mangemorts venaient à perdre leur pouvoir, ils ne se gêneraient pas pour retourner leur veste. Certains tenteraient peut-être de convaincre les futures autorités d’avoir agi sous impero, mais aucun ne l’était vraiment. Le seigneur des ténèbres ne leur avait pas laissé le choix. Ils avaient vu la puissance des mangemorts, du lord, ce qu’ils pouvaient faire et l’angoisse avait agi comme un médicament sur leur cerveau. Ils étaient soignés de toute angoisses. Indra savait que derrière chaque personne, un part d’ombre se cachait. Il ne fallait qu’une étincelle pour la leur montrer. Des personnes essayaient de la cacher, au plus profond d’eux, pour ce convaincre qu’elle n’existait pas. Ils se disaient alors gentils, prêt à tout pour défendre la paix et le libre arbitre de chacun. Mais ce n’était que foutaise. Même le plus courageux des Gryffondor pouvait tomber. Il fallait trouver comment et Indra était devenue maître dans la matière. Elle ne pensait même pas à Tristant qu’elle torturait à ces heures perdues. Elle avait pour envie aujourd’hui, de questionner plusieurs personnes. Notamment les élèves qui étaient arrivés en cours d’année. Même si le seigneur des ténèbres s’en fichait d’eux, Indra avait l’impression que ses élèves cachaient quelque chose. Elle avait fait des recherches, mais n’avait pas trouvé grand-chose sur leur passé. Elle devait en avoir le cœur net. Indra était assise dans son bureau et observait les dossiers empilés devant elle. Il était inutile de convoquer quelqu’un autre part que dans un endroit agréable. Elle se voyait mal enfermer quelqu’un dans une petite pièce. Oups ! Elle l’avait déjà fait. Alors que la femme fixait un peu qui elle devait interroger en premier, un employé quelconque du ministère, entra dans son bureau pour lui informer qu’un élève de Poudlard avait été pris en dehors de l’établissement. Indra ne savait pas pourquoi un idiot pareil aurait choisis de sortir plutôt que de rester dans cet endroit si sûr, mais qu’il en soit ainsi elle allait s’en occuper. D’un geste et d’une parole elle demanda à l’employé d’aller chercher ce zigoto, qu’ils avaient probablement dû enfermer dans une pièce sombre. Allons bon, qu’ils pouvaient être stupide ceux qui travaillaient au ministère. Elle s’assit confortablement posant ses pieds bottés sur le bureau en face d’elle et attendit. Elle n’attendit pas longtemps avant de voir arriver deux hommes tenant Godric Blavis par les épaules pour éviter qu’ils ne s’échappent. Ils l’enfermèrent dans le bureau avec la femme du ministre. Elle le connaissait et n’était pas étonnée de le voir. Il lui avait donné du fil à retordre autrefois. Que ce soit lui ou un autre dans tous les cas, elle pourrait surement le faire mariner pour obtenir quelque chose de lui. « Godric Blavis. Assit toi je t’en prie. » lui dit-elle avec un sourire en lui montrant la place en face d’elle. Il ne devait pas être dans un bon état d’esprit, surement angoissé de se retrouver face à elle à nouveau. Et cela amusait Indra. Elle souriait de le revoir, de lui inspirer une certaine crainte. Elle ignorait pourquoi il avait choisi de fuir Poudlard et lui demanda alors : « Bien Godric. Pourquoi es-tu partis de Poudlard ? Pour faire le mur ? Pour t’amuser ? Tu sais on dit que c’est très dangereux. » Du sarcasme, de l’ironie. Ce qui courait derrière les murs de Poudlard, tout le monde savait que ce n’était pas à prendre à la légère et sans doute avait-il eu de la chance en tombant sur Indra. De la chance, vous dites ? Non pas vraiment.

PS : j’ai modifié légèrement la rencontre, en gros Godric ce serait fait prendre en dehors de Poudlard et amener à Indra

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Godric Black
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 132 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 109 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Toutes les blessures, de minimes à presque mortelles

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un mangemort masqué
Patronus: Husky
Capacité spéciale: Animagus, chiot malamute

MessageSujet: Re: Pris en flagrant délit - godric  Mer 22 Nov - 11:09
Finalement, tout cela n’avait été qu’une question de temps… depuis que Poudlard était devenu une forteresse, Godric se sentait littéralement comme un lion en cage à l’école des sorciers et malgré l’interdiction de sortir, il s’était débrouillé pour s’en aller. En soit, ce n’était pas bien compliqué tant que l’on ne ressemblait pas à un élève en sortant du château et là, il remerciait le fait d’avoir tout comme son père appris à se changer en animal sans que personne en dehors de ses amis ne le sache. Personne n’avait suspecté un chien… mais alors qu’il était en route pour tenter d’en savoir plus sur ce qu’il se passait, se rendre utile même s’il aurait simplement dû attendre son heure et qu’à ce moment-là, le directeur lui aurait forcément filé une mission… il s’était fait attraper comme un idiot et emmener au Ministère de la magie. Bien entendu, il s’était débattu, avait juré, tenté de frapper, mais rien n’y faisait et pendant un temps il s’était retrouvé dans une pièce sombre qui faisait remonter en lui les angoisses de sa détention l’année passée. Pourtant, la réelle angoisse vint quand deux sorciers l’emmenèrent ailleurs et qu’il reconnaissait son visage. Le visage de la sorcière qui s’était chargé de lui quand il avait été capturé… son cœur se mit à battre à un rythme frénétique dans sa cage thoracique et même s’il ne faisait pas froid, un léger tremblement qu’il tentait de contrôler s’emparait de lui. En réalité, son esprit semblait s’être mis sur la position éteinte et c’est à la manière d’un automate qu’il s’installait en face de la sorcière, incapable de dire un mot pendant un moment. Merde… paralysé par la peur… il détestait cette sensation… celle qui changeait sa confiance en lui en bouillie et il lui fallu inspirer plusieurs fois pour retrouver l’usage de sa voix aux questions qui lui furent poser, et pour oser un sourire qui se voulait arrogant. Voilà, il devait faire semblant… et pour parfaire le masque il changeait aussi sa posture pour avoir l’air aussi à l’aise que chez lui, avachi dans sa chaise, alors qu’il contrôlait toujours du mieux possible sa respiration.


« J’ai entendu dire qu’un groupe d’imbécile avait pris le pouvoir, et être sagement dans une école me rendait totalement inutile pour tenter de leur botter le cul. » rétorquait l’adolescent, mais sa voix était bien moins sûre que d’habitude et vu que cette femme avait eu l’occasion de bien le côtoyer…  Elle pourrait s’en rendre compte sans soucis. « À moins que votre ravissant visage m’ait manqué… nul ne saurait le dire en réalité. » cette fois, la pointe de moquerie était tout de même plus présente. Mais il allait sans doute le regretter, il le savait parfaitement… mais quitte à se prendre quelque chose sur le coin du nez, il préférait que ce soit mérité en un sens…

I'm a wizzard !

Love song!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Employé au département de la justice magique, service des usages abusifs de la magie J'ai posté : 88 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 240 . Je suis un aventurier : vous pouvez me faire tout ce que vous voulez

MessageSujet: Re: Pris en flagrant délit - godric  Dim 26 Nov - 19:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pris en flagrant délit.
Indra S. Yaxley & Godric Black
Le jeune Godric Blavis en sortant de Poudlard avait commis une bien triste bêtise. A cause de Dumbledore, le nouveau gouvernement ne pouvait s’immiscer dans les affaires de l’école et heureusement pour eux que Silvius veillait toujours au grain dans ses cours, Indra n’aurait pas permis que l’école soit ainsi sans surveillance. Même si Voldemort dirigeait toutes l’organisations des mangemorts, il avait bien d’autre chose à penser, préférant laisser ses sbires faire l’odieux travail à sa place. De par son rang Indra devait forcément donner le change, modifier sa garde-robe pour avoir l’air bien plus classe. Elle ne se mêlait pas des affaires de Cyrus, mais elle veillait au grain, elle zieutait qui pourrait les trahir ou leur porter préjudices. Godric avait donc choisit consciemment de partir d’un lieu sécurisé pour rendre visite à la mangemorte. Elle ignorait ce qui avait bien pu lui donner cette idée, mais le revoir la rendait dans une certaine joie. Ils avaient relâché le jeune homme après plusieurs mois à lui poser des questions, à le torturer, mais n’avait rien obtenu de lui. Toutefois pour éviter qu’il ne dévoile trop de chose qu’il aurait pu attendre, Indra lui avait lancé un sortilège. Il ne pouvait rien dire sans que cela lui procure une douleur atroce, il était muet, il ne pouvait ni écrire, ni parler de tout ça. Et pourtant il avait sans doute dû essayer. Indra lui avait expliquer tout ce que le sortilège comprenait, notamment la mort si on lui volait ses souvenir de ces quelques mois passer en sa compagnie. Indra ne put s’empêcher de sourire ne voyant le jeune homme devant elle. Il se souvenait bien évidemment. L’angoisse devait prendre possession de lui et cela ne donnait que plus de joie sadique à la mangemorte. Elle était fière de pouvoir effrayé ainsi ses victimes et se demanda si Tristan serait pareil lorsqu’elle le relâcherait, enfin si elle comptait le faire, elle n’avait pas trop eu le temps de penser à l’homme enfermée dans l’une des cellules du quartier général. Elle l’invita à s’asseoir comme si tout cela n’était qu’une conversation normale entre deux personnes civilisées. Elle le vit prendre ses aises, alors qu’elle faisait de même avant de lui demander finalement ce qu’il faisait là. Sa réponse ne se fit pas attendre et il lui annonça avoir appris que les mangemorts avaient pris le pouvoir. Elle se mit à rire lorsqu’il les traita d’imbéciles. Il pouvait bien le faire, elle savait aussi que Godric n’était pas à l’aise, même s’il voulait lui montrer. Reprenant un air sérieux deux secondes, elle le fixa attentivement de ses yeux bleus et sur une touche d’humour lui demanda : « Une bande d’imbécile ? Voyons, qui a bien pu te mettre ça en tête ? » Elle se saisit de son stylo prêt à noter les noms qu’il lui donnerait. Indra n’était toutefois pas folle, sachant très bien qu’il ne dirait rien peu importait les questions qu’elle lui poserait. Mais elle en avait pleins en tête et ne se gênerait pas pour les lui demander. D’un ton qui se voulait plus moqueur le jeune gryffondor se demanda si ce n’était pas plutôt la mangemorte qui lui manquait. Cette dernière enleva ses pieds de son bureau pour lui faire face, affichant un sourire satisfait. « Je me disais aussi, que je te manquais, mon cher Godric, nous avons créé un lien indéfectible depuis notre dernière entrevue. Mais tu es sans doute au courant de mon nouveau statut, n’est-ce pas ? » Elle allait se faire un plaisir d’en abusé, même si Cyrus lui expliquait qu’elle devait avoir une certaine contenance, Indra n’en avait rien à faire. La mangemorte n’avait plus à se cacher, elle pouvait jouer, s’amuser, rien ne l’empêcherait de se faire plaisir en terrorisant les autres.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Pris en flagrant délit - godric  
Revenir en haut Aller en bas
 
Pris en flagrant délit - godric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pris en flagrant délit [Rachelle-William-Irving]
» Pris en flagrant délit de ...chant! ( PV Carry Chainsaw)-Terminé
» J'adore être pris en flagrant délire ! Hannah & Grigori
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» La Kouche en flagrant délit d'islamophobie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Londres Sorcier :: Le ministère de la magie-
Sauter vers: