AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 52 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 129 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.  Mer 3 Jan - 23:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer.
Les deux n'étaient pas compatible cela allait sans dire mais pourtant ils continuaient à se lancer des piques alors qu'ils devraient simplement se laisser chacun de leur côté et continuer leur journée comme si de rien n'était. Ils avaient le même caractère de merde et ils ne pouvaient pas laisser la victoire à l'autre cela ne leur était pas possible alors elle répondait encore et toujours et poursuivait une conversation qui ne pourrait mener à rien étant donné qu'ils ne vivaient pas sur la même planète tout les deux. " Tellement de blabla mais peut d'effet tu serait réellement au dessus de moi cela ferait bien longtemps que tu aurait couper court à cette conversation qui ne rime à rien mais non tu reste planter là a déverser ta haine qui ne m'atteint pas aussi vide que tu estime que je le sois" Et cela n'était pas peu dire vu comme il dénigrait Kayla depuis le début, mais la verte et argent était une battante une femme forte et froide et elle ne se laissait pas atteindre cela était le cas de le dire personne ne pouvait la faire plier, c'était une obligation pour elle histoire de se protéger un peu mieux depuis l'abandon de son père.


Personne ici ne connaissait réellement l'histoire de la blonde tout le monde ne voyait qu'une peste sans cœur qui aimait se pavaner mais cela n'était pas la réelle situation la jeune femme jouait simplement le rôle qu'on lui avait apprit à jouer pour pouvoir s'élevé et gagné en visibilité et en pouvoir c'était tout ce qui l'intéressait elle après tout et elle ne le cachait pas. Mais maintenant il était bon de jouer les hypocrites et de camoufler ses intentions derrière de faux sourire et une fausse gentillesse sauf que cela n'était pas le cas de Kayla elle ne se cachait pas elle montrait et assumait qui elle était sans aucun soucis elle marchait comme ça et tant pis si cela ne plaisait pas surtout à un mec comme Léopold.


Elle l'avait suivit jusqu'à la cabane hurlante qui cachait son laboratoire où visiblement il s'amusait à tester mainte et mainte chose sur les créatures magiques il semblait avoir un goût particulier pour celles-ci et Kayla n'était pas réellement intéresser par cela elle se fichait totalement des créatures du monde magique elle avait déjà bien assez des relations humaines à gérez. La seule chose ayant attirer son attention avait été l'évocation d'une potion explosive et là elle avait voulut en savoir plus, c'était le genre de potion pouvant être utiliser en arme contre des ennemis et donc pouvant servir à faire disparaître deux trois personne voulant lui voler la vedette dans le futur si elle pouvait connaître la recette cela serait un bon point pour elle mais avoir une révélation de la part du brun allait être difficile il semblait perturbé par le fait qu'elle ne s'intéressait pas aux hybrides qu'il pouvait tenter de créer.


" Je ne suis pas fana des créatures magique cela ne fait pas de moi une débile, on n'est pas tous dingue des animaux toi tu est débile à dénigrer toute personne ne pensant pas comme toi. Les potions je veux bien leur trouver une utilité mais des créatures hybrides ça sert à quoi sérieux ?" Parce qu'elle ne cherchait toujours une utilité à tout, il ne voulait pas lui donner le secret de sa recette si elle ne promettait pas de garder cela secret mais la jeune femme pouvait l'utiliser contre lui si il la faisait chier et il lui fallait donc rusé pour ça et elle se demandait comment faire pour ne pas avoir à promettre quelque chose qu'elle ne ferait pas parce qu'elle évitait de le faire  en règle générale. " Je trouve ça hautement valorisant pour moi trop de compliment merci. Tu sais normalement la confiance suffit mais d'accord je te fais le serment de ne rien dire"Elle pourrait revenir sur sa promesse au besoin après tout elle n'était pas lié à ce mec elle ne pouvait même pas le voir.


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 44 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 164 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : Je suis comme tout le monde. Je n’aime pas parler, sauf à mes amis. J’aime les animaux, surtout quand ils sont morts. Je n’aime pas les vivants, sauf lorsqu’ils sont hybridés. J’ai des loisirs : voilà trois ans que je tannais mon directeur de maison pour l’ouverture d’un club laboratoire d’expérimentation hybride. Face aux refus répétés (bon faut que je demande quand même à la nouvelle), j’ai du bricoler ça tout seul, dans le plus grand secret – ce qui est finalement mieux, vu que j’aime pas les gens, mais qui pose problème quant au nombre de cobayes expérimentaux …

MessageSujet: Re: Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.  Mer 17 Jan - 17:26

Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer

- Leopold Zygler -


"Come on, this is ridiculous. I don’t have to answer to you. I don’t have to answer to anyone!"


Bon ce ne serait visiblement pas demain la veille que Léopold et sa petite camarade de Serpentard allaient s’entendre. En même temps, ce n’était pas réellement étonnant puisque les deux avaient un caractère bien trempé. Ajouté à cela, ce n’était pas réellement dans les habitudes du garçon de se retrouver en compagnie de quelqu’un, encore moins d’une fille. Il était du genre solitaire. Personne ne tenait réellement à être en sa compagnie. Il savait que même les garçons qui partageaient son dortoir le faisait parce qu’ils n’avaient pas le choix. Mais bon, lui s’en fichait. Parce qu’après tout, il ne passait que très peu de temps là-bas. De manière générale, en dehors des cours, il se rendait dans son laboratoire improvisé qui se trouvait dans la cabane hurlante. Là-bas, il était sûr de ne pas se faire déranger par qui que ce soit. L’endroit était calme et effrayant, tout ce qu’il aimait en soit. D’ailleurs il avait bien l’intention de s’y rendre après la bibliothèque. Mais avait voulu faire quelques recherches en amont. Dommage pour lui, cette vieille quiche l’avait tout simplement banni injustement. D’où sa rencontre fortuite avec la princesse des Serpentard.

S’il ne faisait que l’insulter depuis qu’elle était arrivée, il ne pouvait nier sa grande beauté. S’il ne lui avait jamais parlé auparavant, il avait longtemps rêvé de ses beaux cheveux blonds, et de sa peau douce parfaite. Il en avait fait l’instrument de ses fantasmes les plus terrifiants. Elle ferait un tellement bon cobaye pour quelques unes de ses expériences. Evidemment les fantasmes de ce cher Leopold étaient loin d’être comme les autres garçons de son âge. Alors il était peut-être mieux que cette fille n’ait jamais aucune connaissance de ce qui se passait réellement derrière la tête du garçon. En attendant, il sortit de ses pensées pour entendre sa voix criarde lui faire des reproches encore et encore. Elle était réellement buté elle dans son genre, ce qui était aussi incroyable qu’énervant. Généralement les gens finissaient par abandonner devant lui, mais pas elle.

– Si ça ne t’atteint pas, alors pourquoi t’es encore là à me répondre ?

Demanda-t-il d’une voix sarcastique, avec l’envie visiblement d’avoir le dernier mot. Il n’avait pas compris que Kayla ne risquait pas de lâcher l’affaire non plus. Ce petit manège pouvait durer des heures si ni l’un ni l’autre ne prenait sur lui.

Finalement après quelques insultes de plus, la demoiselle avait décidé de suivre Léopold jusqu’à son laboratoire secret. Elle serait donc l’une des premières personnes en dehors de lui-même à y pénétrer. Et le garçon était forcément inquiet et anxieux à propos de cette idée. Il n’avait pas envie qu’un élève de l’école ne sabote ses projets grandiloquent simplement par pure méchanceté. Son laboratoire était en fouillis. Evidemment. Mais on pouvait tout de même distinguer plusieurs parties distinctes. Dans le fond de la pièce se trouvait une grande table avec au centre un chaudron, entouré de diverses fioles et d’ingrédients. Quelques bouquins ouverts, cornés et en sale état tout prêt. Dans une autre partie de la pièce, il y avait trois grandes boîtes, dont un aquarium où se trouvait différentes bestioles. Et sur un pan du mur, il y avait deux grandes affiches sur lesquels Léopold avait gribouillé des formules, des idées … Dans cet endroit loufoque et étrange, le garçon le plus bizarre de l’école se sentait réellement bien. Et pour aucune raison, il ne voulait que qui que ce soit vienne foutre le bordel dans son havre de paix.

La demoiselle ne portait aucun intérêt sur les hybrides. Ce que Léopold avait du mal à comprendre étant donné qu’il trouvait cela incroyablement intéressant et savant. Encore une petite remarque cynique à laquelle la demoiselle trouva évidemment une réponse.

– Les créatures hybrides sont l’avenir du monde magique. Imagine deux créatures incroyablement puissantes avec des caractères magiques spéciaux. En les fusionnant correctement, ils gardent le meilleur et sont encore plus puissants. Les hybrides, c’est la création d’une nouvelle sorte de magie. Une magie bien plus puissante que celle qu’on connait aujourd’hui. Donc pour te répondre, ça a bien une utilité de faire des recherches dessus.


Voilà, il lui avait expliqué son point de vue en essayant de ne pas la prendre de haut (même s’il n’en pensait pas moins) et sans l’insulter (même si ça l’avait réellement démangé). Franchement, si après cela elle continuait à dire que ça ne servait à rien, il ne comprenait pas. Les hybrides étaient fantastiques. Et ce n’était pour rien que le rusé Serpentard passait beaucoup de temps à les étudier. Ce n’était pas juste pour perdre son temps. Mais si Kayla avait montré très peu d’enthousiaste sur ce sujet, elle avait l’air quand même plus intéressé par ses recherches sur les potions, et notamment la potion explosive. C’était son petit bijou, son intéressement numéro 1. Il avait encore beaucoup de travail à faire dessus, mais il savait qu’il allait réussir à en faire quelque chose un jour.

– Prend le comme tu veux. Hahaha, petite sotte, tu crois vraiment que je vais croire la parole d’une vipère. Non je te parlais d’un serment plus concret …

Petite pause dramatique.

– Le serment inviolable.


*TADA.*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 52 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 129 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :


MessageSujet: Re: Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.  Jeu 25 Jan - 21:16
❝ Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer ❞[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Léopold Ziegler
Cette conversation tournait en rond aucun des deux ne voulaient lâcher et laisser le dernier mot, avoir le dessus ou autre était un peu une obligation ils étaient un peu près pareil niveau caractère et ne lâchait pas prise ce qui rendait la communication très compliqué entre eux et pourtant il continuait à parler ensemble alors que cela ne servait à rien du tout. Du coup ils s'envoyaient des fions dans la tronche sans jamais arrêté pour tenter de faire la paix ils n'arriveront jamais à s'entendre tout les deux c'est certain et pourtant ils devaient cohabité dans ce château et dans la même maison en plus parce qu'ils étaient deux Serpentard partageant la même salle commune et le même emploi du temps ce qui rendait les contact fréquent et pourtant ils c'étaient croisés là par pur hazars et cela avait viré au drame sans que cela n'intéresse le reste de l'école qui continuait leur vies. Comme si il n'aurait pas pu resté dans sa foutue bibliothéque pour en apprendre plus sur les cas comme lui plutôt que de sortir dans le couloir pour se retrouver face à elle.

Et plus il se montrait insultant plus il était normale pour Kayla de le piquer et de lui rendre la monnaie de sa pièce pour lui montrer qu'elle n'était pas une des personne qu'ils pouvait effrayer ou faire fuir en parlant simplement aussi mal. Il devrait trouver autre chose pour pouvoir la faire partir et encore il pouvait très bien filer lui même aussi parce qu'il était celui qui posait le plus de soucis à la société la belle bien que peste restait assez calme et bien intégré. Ziegler ne semblait pas comprendre la différence entre ne pas être affecté par ses mots et vouloir lui pourrir la vie comme il pourrissait celle des autres Kayla ne lui ficherait pas la paix aussi facilement qu'il ne le voulait il ne fallait pas qu'il rêve il n'aurait pas dû l'insulter pour commencer et rien de tout cela ne serait arrivé. " Pour continuer à te faire chier et te rendre l'appareil pour ton comportement exécrable envers tout le monde c'est un peu le monnaie de ta pièce de la part de ceux plus faible qui n'arrive pas à faire face à ta mauvaise langue"


Après cette mise au point il avait exiger qu'elle le suive et Kayla avait accepter de le faire en précisant qu'elle venait parce qu'elle le voulait bien et pas pour répondre à un ordre de la part du brun elle ne voulait pas avoir à lui laisser croire qu'il avait un pouvoir quelconque sur elle cela n'était pas du tout le cas. C'était la curiosité qui poussait la blonde à le suivre pour pouvoir en apprendre plus sur lui et avoir des choses à utiliser contre lui. Elle arriva donc dans une cabane sordide qui correspondait plutôt bien à son accompagnant du moment il était totalement fait pour avoir ce genre de baraque plus tard et il n'arriverait sans doute pas a avoir mieux en passant son temps à bosser sur ses bestioles bizarre qui n'intéressait que lui mais pour le coup Kayla devait se montrer un minimum intéresser pour pouvoir avoir plus d'informations sur le reste et certaine chose comme les potions l'intéressait réellement le seul truc était de pouvoir avoir des informations à réutiliser après sans avoir à trop se mouillée non plus.


Elle avait jouée la carte de la franchise avouant a haute voix qu'elle se fichait totalement des bêtes et voulait simplement en savoir plus sur les potions et surtout sur celle explosive qui avait attiré son attention. " L'avenir du monde magique tu n'en fait pas de trop ? A part rayer les humains de la carte en lançant des créatures qu'on ne saura pas maîtriser je ne vois pas à quoi cela peut servir d'avoir des monstres de puissance on a pas besoin ça on a déjà assez de problème avec les sorciers se pensant super puissant et qui ne le sont pas. Le monde magique à seulement besoin de moins de connerie et de plus de chose concrète pour les sorciers rien de plus rien de moins mais si cela t'amuse de perdre ton temps fait le après tout personne ne t'empêchera de le faire c'est ton soucis à toi" Kay voulait juste en apprendre plus sur la potion elle se fichait totalement du reste et ne s'amuserait pas à faire semblant de vouloir s'intéresser aux autres expérience que pouvait mener le vert et argent qui avait une drôle de façon de voir le monde.


Cependant le brun ne voulait pas lui en parler il ne voulait pas que cela puisse sortir d'ici ce qu'elle pouvait comprendre dans un sens mais il allait devoir faire avec et lui accorder sa confiance il n'aurait pas plus de sa part et la blonde se fichait totalement de ne pas avoir de réponse à se question parce qu'elle n'était pas prête à vendre son âme au diable pour une simple potion. Elle ne faisait rien qui pourrait mettre sa vie en danger c'était sa base à elle et rien ne pourrait changer ça pas même sa curiosité qui pouvait pourtant être maladive mais qui restait contrôlé par la Serpentarde qui restait maîtresse d'elle même en toute circonstances ce qui déplaisait fortement à tout un tas de gens qui n'était pas capable de la faire craquer et qui du coup ne pouvait pas faire pression pour elle.


" Si la confiance ne te suffit pas ne parle pas plus j'en sais déjà bien assez pour aller trouver un professeur et te foutre dans la merde. Et oui ne joue pas avec moi au plus fort tu n'arrivera pas à tes fins. Je ne mettrait pas ma vie en danger pour une potion qui n'existe peut-être même pas" Un serment inviolable n'était pas une balade de santé cela devait être prit grandement au sérieux et Kayla le savait.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 44 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 164 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : Je suis comme tout le monde. Je n’aime pas parler, sauf à mes amis. J’aime les animaux, surtout quand ils sont morts. Je n’aime pas les vivants, sauf lorsqu’ils sont hybridés. J’ai des loisirs : voilà trois ans que je tannais mon directeur de maison pour l’ouverture d’un club laboratoire d’expérimentation hybride. Face aux refus répétés (bon faut que je demande quand même à la nouvelle), j’ai du bricoler ça tout seul, dans le plus grand secret – ce qui est finalement mieux, vu que j’aime pas les gens, mais qui pose problème quant au nombre de cobayes expérimentaux …

MessageSujet: Re: Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.  Sam 10 Fév - 2:37

Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer

- Leopold Zygler -


"Come on, this is ridiculous. I don’t have to answer to you. I don’t have to answer to anyone!"


Les deux Serpentard étaient aussi têtu l’un que l’autre, et ne semblaient pas vouloir lâcher l’affaire. C’était à celui qui aurait le dernier mot, la meilleure punchline. Mais visiblement pas à celui qui la fermerait une fois pour toute. Le jeune homme aimait avoir le pouvoir, aimer contrôler les discussions qu’il avait avec d’autres êtres humains, et n’aimaient certainement pas se rabaisser, et laisser la victoire avec quelqu’un d’autre. Ces premières années à Poudlard avaient été terribles. Tagel et son groupe de crétin s’amusaient à le torturer, à l’humilier devant les autres. Et à ce moment là, le garçon n’avait rien dit. Pourtant la haine avait continué de grossir en lui au fil des années, un peu plus à chaque coup qu’il se prenait, un peu plus à chaque humiliation dont il était la cible. Et maintenant qu’il avait grandi en âge et en taille, il n’acceptait plus que quelqu’un puisse le prendre de haut de la sorte. Kayla était arrivé trop tard. Fut un temps, elle aurait totalement eut le dessus sur lui. Mais plus maintenant. Aujourd’hui il se battait contre ses bourreaux, et il était hors de question pour lui de baisser la tête face à une nouvelle agression. Car pour lui, ce qu’elle avait fait pouvait être considérer comme une agression puisqu’elle s’en était pris à son animal de compagnie, son cher Lucifer qui était plus précieux que la prunelle de ses yeux pour lui.

Alors il se montrait insultant, piquant, et avait grand mal à contrôler ses excès de colères et ses insultes contre la jeune femme. Si elle n’était pas effrayée par ses paroles, il ne l’était pas non plus par les siennes. Tout ce qu’elle lui envoyait par la gueule lui passait bien au dessus de la tête. Parce qu’il se contre-fichait de ne pas être dans les normes, et de ne pas rentrer dans le monde de cette société corrompu. Visiblement il y avait quand même une raison pour laquelle elle continuait à répondre, elle voulait lui pourrir la vie et lui rendre l’appareil pour son comportement misérable avec elle.

– Tu réussis plutôt bien ton petit manège. Tu es aussi agaçante qu’une harpie en chaleur. Mais trouve-toi vite un nouveau passe-temps si tu veux pas finir sur ma liste des personnes à exterminer.

Répondit-il avec un ton de défi. Bon cette soi-disant liste n’existait pas réellement. Et s’il la créait réellement un jour, il aurait dû mal à la finir. Puisque clairement tous ses idiots de camarades se trouveraient dessus. La seule chose qui pouvait peut-être sauver cette fille, c’était le fait qu’elle représente une sorte de fantasme inavouable pour le Serpentard. Mais ça, elle ne le savait pas, et heureusement, parce que sinon elle utiliserait surement cette information contre lui. Et il n’avait pas besoin que quelqu’un ait connaissance de l’une de ses faiblesses.

Dans tous les cas, après cette petite explication entre les deux, la demoiselle avait décidé de suivre Léopold. Visiblement il allait encore l’avoir sur le dos, un bon bout de temps. Elle avait intérêt de se maitriser et de se comporter bien si elle ne voulait pas l’énerver. Malheureusement pour les deux adolescents, c’était plutôt mal barré pour qu’une ambiance détendu et amical règne entre les camarades. Elle arriva finalement avec lui dans la cabane hurlante, grâce à un passage secret, qui menait à son laboratoire. C’était le bordel, clairement. Parce que de base le jeune homme n’était pas la personne la plus propre du monde, mais surtout parce que c’était son laboratoire, et que généralement à part lui, personne ne se rendait ici. Kayla n’avait pas conscience de la chance qu’elle avait, elle n’avait pas conscience qu’il lui faisait une grande fleur en autorisant sa présence dans ce lieu. Elle ne réalisait pas, et ne se montrait pas plus sympathique pour autant. En plus, elle venait de lui avouer son dégoût pour tout ce qui était hybride. Mon dieu, ce qu’il ne fallait pas dire. Léopold, de façon condescendante, lui expliqua donc l’intérêt de ses recherches.

– Non je n’en fais pas trop. C’est brillant, une sorte de mini-révolution en soit. Mes bestioles seraient tellement plus intelligentes que tous ces sorciers mégalomanes … C’est parce que des crétins pensent qu’ils sont les plus forts qu’ils négligent les créatures magiques, voilà tout. Quand j’aurais créer une hybridage entre une licorne et une créature volante, crois moi que tu reviendra en rampant.


Lança le jeune homme. Bon il se doutait bien qu’elle n’agirait pas de la sorte. Il n’était pas stupide, il avait compris que la princesse n’était pas le genre de personne à se rabaisser de la sorte. Et d’une certaine manière, il avait une petite dose de respect pour elle à cause de cela. Mais dans tous les cas, elle semblait avoir beaucoup plus d’intérêt sur ses travaux sur les potions, ce qui afficha une sorte de sourire sur le visage du Serpentard. Mais il voulait assurer ses arrières pour qu’elle n’aille pas le balancer à peine sorti d’ici. Parce qu’après tout ses travaux pouvaient le faire renvoyer de l’école si l’information tombait entre de mauvaises mains. Alors il lui demanda quelque chose : le serment inviolable. Et évidemment miss princesse refusa. Elle ne voulait réellement pas lui rendre la tâche facile celle-là.

– Qu’est-ce que tu peux être emmerdante.

Commença-t-il.

– Je veux bien t’en parler. Mais dis-moi un secret sur toi, qu’on soit au moins à égalité de ce côté-là. Et ne la joue pas crétine, évidemment que cette potion existe. Mais elle n’est pas tout à fait terminé, j’en suis aux stages d’expérimentations. D’ailleurs si t’aime les grands BOUM, tu pourrais même me filer un coup de main.

Léopold s’empêcha d’ajouter quelque chose d’insultant à la fin de sa phrase. C’était la première fois que quelqu’un semblait s’intéresser un minimum à lui, et étrangement, il ne ressentait pas que des sentiments négatifs face à cela.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Si la planète se réchauffe, c'est qu'on se rapproche de l'enfer w/ libre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ▷ si notre planète se réchauffe c'est qu'on se rapproche de l'enfer
» Le Bio peut nourir la planète
» PC portable qui chauffe et s'arrete
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» Recherche sur la planète grise... [Pv Flaith Uaine]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Poudlard :: Cinquième étage-
Sauter vers: