AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 63 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 237 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998

MessageSujet: Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)  Mar 1 Aoû - 19:32
Harry aimait cette sensation qu’il n’éprouvait qu’en chevauchant son Eclair de Feu. Il aimait sentir le vent se gorgeait des deux côtés, il aimait entendre les commentaires de Lee Jordan, ponctués des rappels à l’ordre de la stricte McGonagall, il aimait voir les autres joueurs se mouvoir sur leur balais. Un Cognard arrivant dans sa direction lui fit quitter ses pensées. Il fallait qu’il trouve le Vif d’Or, vite, avant l’attrapeur adverse. Alors qu’il pensait ses mots, il vit un éclair doré un peu plus haut, il vit l’attrapeur adverse commençait à monter. Le Gryffondor devait être le plus rapide. Il volait, volait, volait, il tend le bras et…
 
« GRYFFONDOR GAGNE ! »
 
Il se réveilla. Ce n’était qu’un rêve. Le Quidditch lui manquait. Une pensée qui lui remontait le moral c’était de se dire que dans quelques jours, il se trouvait dans le Poudlard Express, et à Poudlard, il pourrait reprendre son entraînement de Quidditch. Il se leva, de toute façon, il n’arrivait plus à s’endormir. Il prit un tee-shirt bleu et un pantalon, s’en vêtit et descendit dans la cuisine. Il était seul. Il se rappelait vaguement avoir entendu dire qu’aujourd’hui, Bee et leur mère étaient de sortie mais il avait encore trop l’esprit embrumé par le sommeil pour se rappeler d’où. Son père… Il ignorait où il était. Peut-être avec ses amis. Peut-être en train de dormir.
 
Harry prit du lait et du jus de citrouille, une tranche de pain et s’installa à la table de la cuisine. Il n’était pas encore très bien réveillé. Il peinait à garder les yeux ouverts. Il n’avait pas encore commencé à manger. Cela lui demandait trop d’effort d’ouvrir les yeux, de prendre un morceau de pain, d’ouvrir la bouche, mettre le morceau dedans, de la fermer, de mâcher et d’avaler. Il entendit des pas dans l’escalier. Son père était là. Il essaya d’ouvrir un peu plus ses yeux et marmonna d’une voix encore engourdie :
 

« Bonjour. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 160 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 555 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : Nom : Potter
Prénom(s) : James
Date de naissance : 27 mars 1960
Année : 7éme année
Maison : Gryffondor
Sang : Sang-pur,
Attirance sexuelle : hétérosexuelle
Situation amoureuse : célibataire (Pour l'instant.. Coucou Lily
Célébrité choisit : Aaron Johnson
Bio : James potter naquit le 27 Mars 1960 et il fit rapidement le bonheur de ses parents. Seul héritier de la famille Potter, James à grandit comme un enfant pourris gâter.
James fit son entré à poudlard dans la maison des courageux ce qui n'étonna pas ses parents. Rapidement il se lia d'amitié avec Sirius Back, Remus Lupin et Peter Pettigrow. A eux quatre il formèrent le groupe des maraudeurs. James était comment dire un élève turbulent. Il avait de bonne note et était un très bon sorcier mais il n'était pas toujours le nez dans un bouquin. Lui ce qu'il aimait c'était l'action. Et avec un loup-garou parmi ses amis les plus proches, James allait en avoir de l'action. Il devient Animagus à l'âge de 15 ans pouvant se transformer en cerf pour accompagner son ami lors de ses transformations en loup-garou.
James est une personne très entêté et quand il à une idée en tête rien ne l'arrête. Généralement il se contrefiche des conséquences de ses actions. Cornedrue de son surnom compte également parmi ses défauts l'arrogance. Heureusement pour lui il ai aussi pourvu de grande qualités comme la fidélité, le courage et bien sur le charisme.
Son pire ennemis et Severus Rogue ou encore Servilus comme il l'aime à le nommer. Vous savez il y a des personnes c'est inévitable vous ne pouvez tous simplement pas les supporter. James déteste Rogue pour de nombreuses raison mais la plus importante est sûrement le fait qu'il ai été très proches avec Lily Evans. Oui car James et fou amoureux de la Gryffondor. C'est une obsession pour lui. Cela fait pas mal d'année que James essayer tant bien que mal de s'attirer les faveurs de la rouquine mais sans jamais y parvenir. Cette année sera peut être la bonne ?

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lily morte
Patronus: Cerf
Capacité spéciale: Animagus

MessageSujet: Re: Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)  Mer 2 Aoû - 21:14
*Les rêves de James était tout autres. Disons que Potter senior avait dépassé le stade des rêves de Quidditch. Parfois il ne s'en souvenait tout simplement plus épuisé pour diverse raison il s'endormait comme une masse. Le pire c'était sûrement les cauchemars. Ce n'était pas tellement d'en faire qu'il le dérangeait, c'était plus le fait d'être communicatif. Le père de famille avait développer une sorte de somnambulisme avec l'âge. Enfin la véritablement raison était sûrement du à l'attaque de Voldemort il y à maintenant des années. S'était sûrement les pires souvenirs de James et à cause de cela il avait développer une peur maladif de perdre sa famille. Devenant sur-protecteur avec ses enfants. C'était Lily qui avait su le remettre dans le droit chemin. Protecteur avec ses enfants mais en les laissant respirer tout de même. James n'en avait jamais vraiment guéri. Alors parfois il se mettait à hurler dans son lit perdu dans son cauchemars. Sa première réaction en apprenant cela avait été de demander à Lily de le rendre mué lors de ses crises. Surtout pour ne pas effrayer ses enfants qui l'époque n'avait que quelques années. Et puis ils avaient grandi et James leur avait expliquer pourquoi le père criait parfois dans son sommeil. Les crises étaient devenu plus rare et heureusement pour lui moins violente.

Cette fois James s'était réveillé tranquillement. Inquiété au départ en sentant la place vide à côté de lui. Puis se souvenant que Lily et Lullaby étaient sorti entres filles il se leva rassuré. James descendit jusqu'à la cuisine ou il trouva un mot magiquement accroché au frigo.
" Ne faite pas de bêtise avec Harry,
Il reste du bacon et des œufs pour le petit déjeuner,
Bisous Lily
ps : Bee te demande de ne pas oublier d’arroser sa plante de Dictame ! "
James sourit en pensant à sa fille et sa femme. Elles devaient sûrement se demander dans quel état elle allait retrouver la fameuse plante et aussi peut être la maison. James était bien sur bien plus responsable qu'avant mais parfois il se laisser aller et ne prenait pas garde à ce qui l'entourait. James remonta à l'étage histoire de prendre une douche et de s’habiller. Une fois chose faite il alla chercher dans le grenier sa veille tenu de poursuiveur de Gryffondor. Sachant qu'une petit parti de Quidditch ne pouvait que faire plaisir à son fils. Le père entendit son fils se lever et décida de le rejoindre dans la cuisine.*

- Bonjour fiston. Ah bah j'en connais un qui à du mal à se réveiller ce matin ! *James ensorcelle une poêle pour qu'elle cuise le bacon et les oeufs . Une fois prêt il en sert une parti à son fils puis le reste pour lui même.* Bon alors puisque ta mère et Bee ne sont pas là on pourrait en profiter pour faire une parti de Quidditch et un tas d'autres trucs qui généralement les ennuies. J'imagine déjà ta mère nous regarder avec exaspération et ta sœur nous traiter d’immature. Bon aller dépêche toi de finir et enfile ta tenu de Quidditch. Voyons voir qui du numéro sept ou du six est le plus fort...

*James faisait bien sur référence aux numéros de dossard que portait les Potter. En attendant son fils, James se rendit dans le jardin avec un souaffle. Attendant son fils pour lâcher un vif d'or un peu plus tard. Quand enfin celui-ci débarqua dans le jardin le père ne pu s'empêcher d'afficher un sourire béa de fierté. Vraiment qu'est ce qui'il était heureux de pouvoir partager sa passion avec son fils. D'ailleurs ce qui était drôle c'est que rien qu'à travers leur tenu de Quidditch on pouvait voir l'évolution de Gryffondor entre les deux générations.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 63 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 237 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998

MessageSujet: Re: Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)  Mar 22 Aoû - 17:36
James n’était pas le seul à avoir eu des angoisses nocturnes. Cela avait aussi été le cas d’Harry. Même s’il était trop jeune au moment de l’attaque de Voldemort durant laquelle sa famille avait failli périr, il en avait développé des peurs. Peurs qu’il cachait à tout le monde, bien évidemment. Il essayait de ne pas le montrer. La journée tout allait bien, mais la nuit, parfois, le Seigneur des Ténèbres venait lui rendre visite dans ses rêves, ou plutôt cauchemars. Il pouvait entendre son rire ou voir sa tête. Mais comme il n’avait jamais eu la chance de le rencontrer droit dans les yeux, il s’était imaginé cette tête. Mais les autres nuits, quand Voldemort ne venait pas le hanter, ils faisaient d’autres rêves, beaucoup plus beaux. Ils se revoyaient embrasser Ginny pour la première fois, moment qui restait toujours aussi magique, même après tout ce temps, ils rêvaient de ses meilleurs amis, Ron et Hermione, ou ils rêvaient de Quidditch comme cette nuit-là. Mais une chose qu’il avait du mal à supporter plus que tout, c’était les angoisses de son père. Il préférait faire de loin tous ses cauchemars qu’entendre son père hurler dans la nuit, même si cela arrivait de moins en moins souvent… heureusement… Ces cris montraient l’angoisse qu’avait ressenti le père de la famille Potter juste à l’idée de perdre sa famille.
 
Harry se trouvait maintenant dans la cuisine de sa maison. Mais il se demandait quelles raisons débiles l’avaient poussé à quitter son lit douillet et confortable. C’était évident qu’il n’était pas du tout éveillé, il peinait tout simplement à garder les yeux ouverts. Il avait même fini par abandonner et les avait gardé fermé. Et les neurones dans son cerveau n’étaient pas encore connectés entre eux. Tellement bien éveillé, que juste ouvrir la bouche pour manger, lui était presque impossible. Tellement éveillé qu’il n’avait pas lu, en ouvrant le réfrigérateur, le petit mot que sa mère avait laissé à son père.
 
Harry entendit des pas dans les escaliers, il ouvrit légèrement les yeux jusqu’à pouvoir deviner l’ombre de son père, c’était déjà beaucoup. Il le salua et se moqua gentiment de son fils. Le jeune Gryffondor s’apprêta à rétorquer une réponse pas très intelligente, mais il ne pouvait faire mieux en ce moment, cependant son père ne lui en laissa pas le temps et lui servit des œufs et du bacon. L’odeur salée vint titiller les narines du jeune adolescent, qui ouvrit complètement les yeux avant de les fermer rapidement, la lumière était un peu trop brusque. Il finit par les ouvrir tout doucement et commença à piquer sa fourchette dans son assiette quand James reprit la parole proposant une partie de Quidditch à son fils. Quidditch. C’était le mot à dire à Harry qui rafolait de ce sport. Il sentit une soudaine énergie se propager dans son corps et se sentit revigoré. Il sourit à son père, pour montrer que l’idée lui plaisait. Avant que son père ait le temps de sortir de la pièce, Harry avait eu le temps d’engloutir son assiette, de la débarrasser rapidement et de courir dans les escaliers. Il prit sans s’arrêter sa tenue de Quidditch et son fidèle Eclair de Feu, fit demi-tour, et redescendit l’escalier toujours en courant. Tout en se dirigeant vers la porte qui menait vers le jardin, il se vêtit de sa cape tout en continuant à marcher. Il vit son père qui lui faisait face et qui l’attendait.
 
« Je suis prêt. »
 
Sans attendre son père, il monta sur son balai et décolla. La dernière fois qu’il avait ressenti cette sensation du vent frais coulant entre lui, c’était dans son rêve et cela lui avait manqué. Il vola un peu, fit quelques piqués, quelques accélérations, quelques chandelles… Il aimait voir le sol s’approcher dangereusement de lui, et remonter à la dernière minute. Il finit par redescendre devant son père.
 
« Alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)  
Revenir en haut Aller en bas
 
Avec des si, on pourrait mettre Poudlard en bouteille ou... faire l'impensable ! (avec James)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle nuit avec Sylvie [PV Sylvie]
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» [Tutoriel]Faire un screen shot
» A t-on le droit de faire du foot avec des tresses ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des histoires parallèles-
Sauter vers: