AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Mar 11 Juil - 15:44
Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour. Amber & Anna;




Anna soupire en regardant dehors. Ça faisait des heures qu'elle parcourait l'Europe pour passer de Kingcross au quais de Paris. Encore, ça allait. Elle avait emmené des bouquins pour le temps du voyage et elle avait de quoi lire, mais sa mère avait bien gâcher le début de journée qu'elle venait de passer. Lorsque l'adolescente lui avait demandé si elle pouvait aller à Paris avec son amie, sa réponse avait été catégorique. Non! Elle s'était mis à lui faire un discours sur le fait qu'elle serait loin, qu'elle ne pourrait pas lui venir en aide s'il lui arrivait quelque chose et qu'elle pouvait tomber sur des malades. Évidemment, la brunette n'avait pas pour habitude de contredire l'autorité de sa mère, mais cette fois, elle avait vraiment envie de le faire. Elle avait prévu le voyage sans elle en lui rappelant qu'elle était majeur chez les sorciers. S mère avait compris qu'elle ne pouvait pas las retenir, mais l'avait supplier d'au moins lui laisser un hibou pour qu'elle puisse la contacter en tout temps. Depuis, l'hibou faisait aller-retour et le pauvre petit Neptune semblait épuisé. Elle lui donna un bol d'eau en soupirant.

- Si maman te redonne une autre lettre à poster, va dans ma chambre mon chéri, ok? J'ai laisser ma fenêtre ouverte.

Elle le caresse un moment en soupirant et le laisse s'envoler. Par ailleurs, le train s'arrête. Soulagée, la jeune Serdaigle descend du train et cherche quelque chose du regard. Enfin... Plutôt quelqu'un. Une brunette super sexy en fait. Elle sourit en la voyant et elle court pour la rejoindre et la serre contre elle, heureuse de la retrouver. Elle était bien plus qu'une amie pour elle. C'était... Elle n'en était pas sûr...

- Je suis soulagée que tu sois venue me chercher, j'ai pas le sens de l’orientation! Tu as déjà réserver notre chambre?, elle demande en souriant et se reculant.

La sorcière regarde autour d'elle et elle se sent toute excitée déjà par cette aventure.

- Après avoir posé mes bagages, on va manger? J'ai hâte de goûter aux spécialités françaises! Cela doit être DI-VIN!


code by lizzou


I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Mar 11 Juil - 18:45
Sur le quai, la jeune femme attend l'arrivée du train alors qu'Anna a décidé de venir en France par ce moyen, tandis que pour sa part, Amber a préféré se servir de son permis de transplanage flambant neuf pour pouvoir aller réservé la chambre d'un hôtel "bien placé pour bénéficier d'une jolie vue sur la tour Eiffel. C'est chose faîte et il ne reste plus à la jeune femme qu'à attendre patiemment l'arrivée de son amie pour que le séjour puisse enfin commencer pour de bon.

Quand Anna arrive enfin, Amber se laisse presser contre l'autre Serdaigle et lui adresse un sourire avant de jeter un œil aux affaires de la rouquine. Remarquant l'air épuisé de Neptune, elle ne tarde pas à comprendre ce qui est arrivé au petit hiboux et à la distance qu'il a eut à parcourir pour satisfaire les besoins de Madame Bichop.

"- Ta mère va finir par tuer cette pauvre bête, tu veux utiliser Snow la prochaine fois ?" propose Amber en venant gratter la tête du volatile.

Amber a un petite rire. Pour sa part elle a déjà visité la France une fois, quand elle était plus jeune. C'était une classe verte avec sa classe. Ils faisaient du français renforcé et avaient passé une semaine chez des correspondants. C'était au cours de la dernière année d'école normale, moldue, pour la jeune Amber et elle avait adoré Paris et la France. Les deux filles avaient convenus qu'Amber serait le guide. Et la jolie brune avait dressé un sacré programme pour cette semaine de vacances, désireuse de profiter de tout un tas de bâtiments à voir. La tour Eiffel bien sûr, Notre-Dame de Paris, Versailles à quelques kilomètres.... Figurait aussi sur le planning une croisière en bateau mouche sur la scène, la visite de vieilles rues Parisiennes et elle avait également noté l'adresse de quelques restaurants de bonnes réputation afin de pouvoir gouter au meilleur de la restauration française pour pas cher.

"- J'ai demandé les petits déjeuners tout les matins, pour l'hôtel. C'est un petit-déjeuner buffet sous forme sucré et salé !" explique la sorcière en souriant face à l'excitation d'Anna. "Ce soir on s'installe tranquille, on sort manger, on balade un peu en ville. Et demain, on attaque le gros des vacances !" prévient la jeune femme, tout à coup tout autant excitée que sa "meilleure amie".

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Ven 14 Juil - 5:06
La jeune femme tape des mains, trop contente. Puis.. Miam! Petit déjeuner sucré-salé! Elle songeait que leurs vacances semblaient des plus merveilleuses. Elle qui adorait apprendre, découvrir Paris, la ville Lumière et son histoire (sa gastronomie aussi) lui semblait être pour elle ce qui se faisait de mieux comme voyage à l'étranger. Par ailleurs, elle se trouvait en bonne compagnie, alors elle ne pouvait pas demander mieux. L'amitié était belle et précieuse. Elle ne pouvait plus se passer de la présence d'Amber. Les deux filles étaient comme cul et chemise. Les gens l'avaient remarquer cette amitié fusionnelle, mais ne cherchaient pas plus loin. Elles étaient des soeurs de coeur. Cela devenait plus compliqué lorsque'on avait le regard assez affûté et que l'on remarquait ces petites choses si subtiles que même elles, elles ne le remarquaient pas. Des petits regards, des sourires, ce besoin si pressant d'être ensemble et parfois elles se tiennes la main. Est-ce vraiment que de l'amitié? Mais Anna sait bien que l'amour entre fille n'est pas acceptée. La majorité trouve que c'est dégoûtant et brime cet amour pourtant pas si différent. Pourrait-elle seulement permettre de laisser une personne qu'elle aime subir des moqueries seulement parce qu'elle aime une fille? Elle voudrait pas faire du mal à quiconque.

- Chouette! Tant qu'on commence par le resto, j'ai trop faimmmm!, elle dit en riant avant de lui prendre la main et la tirer par la main hors de la gare.

Anna laissa sa jeune amie l'emmener à son restaurant préféré de Paris et elle lui raconte à quel point sa mère est horriblement trop présente et surprotectrice.

- Non, mais on dirait presque que je suis toujours un bébé de deux ans! Tu te rend compte?! L'horreur! Mon hibou survivra pas si ça continue! Oui, j'accepte bien que tu me fournisse Snow de temps en temps. Mon pauvre Neptune est épuisé, regarde-le!

Elle soulève sa cage et le petit oiseau somnole, la tête tiquant vers le bas et il tombe au fond de la cage. Pour être épuisé... Il l'était... Finalement, elles arrivent dans le restaurant et la Serdaigle prend la carte. Elle a beau lire, mais elle comprend absolument rien à ce qu'il y est écrit.

- Ra... Rapatapuille? Ratouille? (ratatouille) C'est quoi ça? Arg... Faut vraiment que je me pratique en français...


I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Ven 14 Juil - 9:47
En voyant Anna à ce point excitée, Amber ne peut s'empêcher de rire franchement tout en pensant qu'aux côtés d'un tel joyeux luron elle n'aura pas le temps de s'ennuyer au cours de ce voyage parisien. Anna est toujours si énergique, si pleine de vie… la suivre n'est pas toujours évident et ne se fait pas sans risques. Amber depuis le temps est bien placée pour le savoir puisque les deux filles sont amies depuis des années. Depuis leur toute première année à Poudlard dans la même maison en fait.

“- Toi et ton estomac…” remarque Amber.

Ce n'est pas juste, quelque part, que la demoiselle soit comme cela si gourmande et toujours fine pendant que la pauvre Amber qui ne supporte plus son physique, prend du poids à chaque fois qu'elle voit un gâteau au chocolat. Elle n'a même pas besoin de le manger, comme si le poids venait d'un simple regard. Soupirant, Amber couve pourtant son amie d'un regard amusé.

“- Oui je te prêterait Snow elle est curieusement bien plus en forme que Neptune. Il faut que ta maman arrête de s'en faire comme ça mon dieu !” fait remarquer Amber. “La mienne n'a pas fait autant d'histoires !” remarque la demoiselle d'un air soulagé.

Comme elle emmène Anna vers un petit restaurant sympa non-loin de la Seine, elle rit encore devant la mine que son amie affiche face au menu alors que la pauvre bleu et bronze ne parvient pas à lire ce dernier.

“- Ratatouille Anna. Ce sont des légumes ! Mhhh je pense que je vais prendre le foie gras en entrée avec son confit de figue ! Et quitte à être en France… les escargots ou les cuisses de grenouille après. Tu trouve ce qui te plait ?” questionne Amber en levant la tete vers son amie.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Ven 21 Juil - 22:03
Anna, pour sa part ne serait pas si excitée que cela en temps normal. Non... Ce n'était pas la tour Eiffel, la Seine ou les restaurant parisiens qui la mettaient dans un tel état, mais surtout la présence de son amie d'enfance. Elle se sentait bien en sa compagnie et pouvait se permettre de se détendre. Elle était un peu comme son propre anti-dépresseur personnel. Il était rare que les deux jeunes femmes se disputent. Cela arrivait, mais tellement peu souvent qu'on pouvait dire pas du tout. La Serdaigle avait besoin de sa meilleure copine comme de l'eau pour les plantes.

Elle rigole comme elle la traite d'estomac sur patte. Après tout, elle avait largement raison. Elle adorait manger, mais jamais elle prenait de poids. S'était son métabolisme qui faisait cela. Elle avait de la peine de la voir se priver tout simplement parce qu'elle s'acceptait pas comme elle était. Elle aurait bien volontiers échangé avec elle d'apparence si cela lui aurait permis d'être mieux dans sa peau. Pourtant, elle l'aimait comme elle était et ne comprenait pas ce qu'elle détestait chez elle. Elle finit par prendre le menu et essai de décoder avec beaucoup de mal ce qu'ils offraient.

- Ah, mais jamais je ne pourrais échapper à ça. Ma mère a toujours peur pour moi. Savoir que l'école est remplit de garçons ne la rassure pas. J'imagine pas le nombre de hiboux qu'elle voudrait que je lui envoi si elle apprenait pour tu-sais-qui...

Elle soupir et reporte son attention sur le menu. Elle avait malheureusement pas pris le temps d'apprendre les langues étrangères. Elles songea qu'elle devrait s'y mettre une fois à l'université. Surtout le français, c'était une très jolie langue. Il grimace à la mention des escargots et des cuisses de grenouilles. Elle n'arrivait pas à croire que les Français mangeaient vraiment ça...

- Je vais prendre un Hamburger et un Coca-Cola, les seuls trucs que je comprend sur cette fichu carte!, elle dit en riant.

Le temps passe finalement et es filles quittent leur chambre d'hôtel. Dans son dos, elle mains devant ses yeux et elle les font transplanée. Elle rit comme Amber ignore où elle se trouvent.

- Regarde!, elle dit en libérant ses yeux.

Les voilà devant la tour Eiffel et elle rit devant sa tête éblouie.

- Attend un peu!

Elle prend doucement sa main dans la sienne et elles transplannent. Les voilà dans l'espace d'observation dans la tour. Elle sourit, fière d'elle et d'un coup de baguette déploie une nappe carrelée sur le sol et s'assoit pour préparer le tout.

- Pic-nique dans la tour Eiffel. Aucun moldu ne pourra s'en venter!, elle dit avec fierté.

I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Ven 21 Juil - 23:02
En regardant Amber et Annastasiya, la différence de taille entre les deux femmes est frappante au goût d'Amber et c'est cela que la jeune femme se reproche, ce poids qui lui pourri la vie. Alors que son amie est incroyablement belle et mince, tout en mangeant comme elle le veux. Amber se prive beaucoup, vérifie les graisses de ce qu'elle ingurgite. Malheureusement pour ne pas lui venir en aide, la bleu et bronze n'aime pas du tout le sport, elle préfère largement passer son temps à étudier dans la bibliothèque, les livres lui offrant de plus un refuge, quand ils racontent de belles histoires. La jeune femme voudrait être comme Anna, être aussi séduisante et énergique, avoir un métabolisme comme elle. Mais non, elle a un métabolisme merdique et il n'existe encore rien pour lutter contre ça dans le monde magique, c'est un peu désappointant. Cela aiderait pourtant tant de monde selon la brune mais il n'y a peut-être tout simplement pas de remède miracle.

"- Oui en même temps c'est ta maman c'est normal qu'elle s'inquiète surtout si le monde magique ce n'est pas son fort mais je suis née moldue et mes parents s'inquiètent beaucoup moins en ce qui me concerne ! Après j'imagine que tout le monde a sa propre façon de réagir, de percevoir les choses. Elle finira par s'y faire je suppose !"

Amber dévisage son amie qui prend le hamburger et elle rit en se demandant si son amie a vraiment remarqué que ce n'est pas un hamburger classique mais un hamburger au foie gras. Ce qui explique que la jeune femme ne le prenne pas parce que c'est trop gras. Déjà que le foie gras en entrée est sûrement de trop... La jeune femme compense donc avec un plat plus léger et se décide pour les cuisses de grenouilles en persillade, pensant que ça ne peut pas faire de mal : ce n'es que de la viande et du persil après tout.

Un peu après ces évènements, alors qu'elle profite encore de paris, Amber dessine sur ses lèvres un sourire. Dans la tour Eifel, alors que son amie est toute heureuse de son coup, Amber semble conquise et aide la jeune femme à tout installer.

"- Ouai ça n'est pas classique ! Dis, demain on pourrait faire une croisière en bateau !? Il faudra que nous pensions à aller voir Versailles ! Mais ce que c'est joli paris vu d'ici !" remarque Amber avec un petit rire. "Mhhh qu'est-ce que je te sers Anna ?"

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Dim 23 Juil - 9:18
Comment rêver mieux que de manger dans l'observatoire de la tour Eiffel lors de la nuit tombée quand toute ses lumières sont illuminée? Quand elles s'étaient rendu dans ce petit restaurant, elle avait posé son regard sur le monument en songeant qu'il fallait bien profiter de la magie de temps pour s'amuser un peu. La vue était sublime et le lieu calme. Elle songea qu'elle avait bien fait son choix en décidant de venir ici. C'était magnifique que d'observer la ville de Paris d'aussi haut sans les habituels touristes reloues. Puis s'était encore mieux de pouvoir en profiter en si bonne compagnie. Elle avait tout préparé. Sandwichs, fromages français, viennoiseries, salade, crudités, chocolats et de la Sangrilla qu'elle avait dû payer avec une fausse carte moldue pour éviter de se faire prendre.

Les deux femmes s'installent sur la nappe et elle sert son amie d'un mouvement de baguette d'un peu de tout. Miam! Elles allaient se régaler devant tant de bonnes choses, elle songea en regardant son assiette se remplir. Elle bavait déjà d'avance devant son repas. Les français avaient parfois une drôle de cuisine, mais leurs desserts et leurs fromages étaient succulent selon l'avis de la sorcière. Elle servit manuellement les verres de styromousses et elle sourit à la brune en lui tendant son verre. Elles avaient une grosse bouteille pour la soirée. Le but: Se saouler le plus possible avant de rentrer à l'hôtel.


I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Dim 23 Juil - 11:25

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Dim 23 Juil - 17:35

I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Dim 23 Juil - 22:55

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 17 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 67 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : J'accepte d'être blessée

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Lun 24 Juil - 22:19

I'm a wizzard !

«Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
- Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
- Comme montent au ciel les soleils rajeunis -
Après s'être lavés au fond des mers profondes? -
- O serments! ô parfums! ô baisers infinis!»
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Bower
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 20 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 95 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui légères.

MessageSujet: Re: [Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.  Mar 25 Juil - 0:57

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
 
[Amber] Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment d'un aussi grand amour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Shannon. ◭ Le boomerang, c'est comme le frisbee, mais pour ceux qui n'ont pas d'amis.
» Pour ceux qui n'aiment pas le design du forum...
» Warhammer V7, petit résumé pour ceux qui n'y jouent plus.
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Reste du monde-
Sauter vers: