AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 379 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1420 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un hibou.
Patronus: Un morse
Capacité spéciale: Aucune, sauf si le pouvoir de reluquer toutes les poitrines qui passent devant ses yeux en est une.

MessageSujet: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Mer 28 Juin - 4:05

I'm alive and that's fantastic.

- Tibus Tagel & Télia Dubois -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Cette journée avait été un véritable enfer. Tibus s’était rendu au Ministère de la Magie parce que son père lui avait expressément demandé de venir. En bon fils (n’ayant visiblement pas le choix), il s’y était donc rendu. Et il avait choisi le mauvais jour. Le pauvre Poufsouffle s’était retrouvé au cœur d’une attaque de mangemort. Lui qui s’était senti toujours à l’abris et invincible dans le château s’était rendu compte qu’il y avait un monde à l’extérieur de Poudlard, et qu’il n’était pas beau à voir. Il avait passé le jour le plus terrifiant de sa vie. Jamais il n’avait eu aussi peur de mourir. Jamais il n’avait eu autant envie de revoir ses camarades et ses professeurs. Il avait failli mourir une première fois, alors qu’il se cachait sous une table et qu’un mangemort s’était dirigé vers lui. Bien décidé à le buter. Par miracle un espèce d’éboulement l’avait sauvé. Puis il avait été rejoint par Mary, avec qui il avait essayé de trouver une porte de sortie, en vain. Les sortilèges avaient fusé. Ils avaient descendu les étages et étaient encore tombé nez-à-nez avec des mages noirs. A ce moment précis, Tibus n’avait qu’une envie : se casser de là le plus vite possible. Il n’était pas un Gryffondor, il n’était pas vaillant ou très courageux, et surtout il n’était qu’un gamin qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Et alors qu’il aurait pu partir, il avait quand même suivi Mary dans une bataille bien trop importante pour un sorcier de second cycle comme lui. La mort était passé tellement près de lui, qu’il se sentait maintenant très chanceux d’être arrivé à Poudlard sain et sauf, ou presque.

Il avait retrouvé son père qui avait décidé de le ramener lui-même au château. Ils avaient transplaner à Pré-Au-Lard et avaient fini à pieds. Malgré le danger écarté, Tibus avait toujours son cœur qui se déchainait dans sa poitrine. Et cela bien encore, après que son papa ne l’ait laissé. Dans le hall de Poudlard, maintenant, livré à lui-même, il se rendait un peu mieux compte de ce qu’il avait vécu. La première chose qu’il devrait faire était de se rendre à l’infirmerie de l’école pour faire voir son épaule à Madame Pomfresh. Mais il avait une autre idée avant. Son épaule avait souffert lorsqu’il avait lancé un bombarda maxima, le propulsant violemment et le faisant tomber sur le sol. Malgré la douleur qui le piquait encore, il commença à errer dans les couloirs à la recherche d’une personne bien précise. Allez savoir pourquoi le garçon voulait voir cette fameuse personne en premier maintenant qu’il était de retour.

*Et si avec ça, tu comprends toujours pas …*

Le jeune homme monta les escaliers pour se rendre dans les étages. Et il arriva très vite au premier. Les élèves vaquaient à leurs occupations, comme si absolument rien ne s’était passé dans leur vie. Ce qui d’ailleurs était le cas en fait. Aucun élève n’avait dû avoir vent de l’attaque du Ministère. Surtout qu’on avait bien dit à Tibus de se taire pour le moment sur les évènements. Apparemment ils seront annoncés en temps et en heures aux élèves. S’il n’allait pas le crier sur tous les toits immédiatement, Tibus n’avait pas l’intention de totalement se la fermer. Il avait quand même vécu quelque chose de géant. Ce fut l’instant d’après qu’il la vit, au détour d’un couloir à quelques pas de l’infirmerie.

– TELIAAAAAAAAAAA.

Gueula-t-il comme si sa vie en dépendait. Si les élèves dans les tours ne l’avaient pas entendu, ce serait sans doute un miracle. Avec ce cri, il ne pouvait qu’avoir son attention, et c’était bien cela qu’il voulait après tout. Il s’approcha d’elle assez vite. L’adrénaline était toujours bien présente dans son corps, comme s’il avait bu une dizaine d’expresso bien corsé. Télia allait sans doute se demander ce qui arrivait à son ex, et pourquoi il était dans un tel état. Les nouvelles n’étaient surement pas encore arrivées à ses oreilles.

– J’ai failli crever aujourd’hui, genre il y a une heure, je te jure. Mais pour de vrai, genre presque un pied dans la tombe et tout le tralalala. Mais je suis en vie, bien vivant, à côté de toi, maintenant.

Il avait débité sa phrase si vite que Télia aurait sans doute du mal à le comprendre et à tout remettre ensemble. Mais l’important était dedans. Il était en vie, et c’était quand même fantastique. Il avait eu une chance de cocu. Réellement, et littéralement.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 355 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1102 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : ♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Jeu 29 Juin - 22:10
Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ?
Télia & Tibus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Télia était tranquillement au château pour elle la journée était totalement normale et banale elle avait fait comme tout les autres jours elle avait été en cours et manger et retourner en cours c'était tout à fait ordinaire. Elle n'avait pas vu Tibus de la journée ce qui était assez étonnat pour elle car normalement elle le voyait au moins de loin mais bon elle ne c'était pas inquiété plus que cela il avait sans doute sécher les cours pour dormir plus longtemps. Au final sa journée banale avait eut pour effet positif d'être calme et reposante c'était nouveau rare et bénéfique pour la brunette qui pouvait reprendre des forces pour affronter le reste de l'année scolaire qui lui demanderait surement tout un tas d'effort. L'aigle se trouvait dans les couloirs avec ses amies elle finissait sa journée de cours et s'apprêtait à regagner tranquillement sa salle commune pour y poser ses affaires et choisir le programme de sa soirée qui était désormais libre jusqu'au couvre feu elle hésitait encore entre faire tout de suite ses devoirs et ensuite profiter pour s'amuser avec ses amies ou aller s'amuser et faire ses devoirs avant de dormir des préoccupation somme toute normale dans la vie d'une étudiante de seize ans.


Mais elle fut couper une fois arriver au niveau de l'infirmerie par un cris, quelqu'un l’appelait et elle tournait la tête l'instant d'après très surprise. Elle ne pensait pas une seule seconde tomber sur Tibus, dans un état un peu bizarre elle devait bien l'avoué elle ne savait pas qu'elle mouche l'avait piquer mais
a priori il avait envie de la voir et de lui parler son cris ne laissait aucun doute. L'aigle fit donc signes à son groupe de copines d'avancer sans elle visiblement elle n'était pas prête de retourner à sa salle commune et elle attendit que le blond parle vu qu'il était arriver à son niveau. Il n'avait vraiment pas l'air au top de sa forme et pourtant son envie première était de raconté les faits plutôt que d'aller se faire soigner. Mais qu'avait-il pu bien faire pour être dans cette état ? Il c'était battu ? Avait eut une chute au Quidditch ? Tout plein d'hypothèse et un seul moyen de savoir attendre et écouter le Poufsouffle qui c'était mit à parler à la vitesse de la lumière.


Heureusement que son cerveau avait l'habitude d'enregistrer car sans cela Tel n'aurait surement compris qu'un mot sur deux et encore elle n'était pas certaines d'avoir tout bien saisi, c'était un peu fou quand même avait-il bu ou fumer pour s'imaginer un scénarios pareil ? Pas qu'elle ne croyait pas Tibus mais il n'avait pas l'air d'un mourant planter là devant elle dans un des couloirs de l'école c'était donc un peu suspicieux elle devait en savoir plus. " Doucement Tib je comprend pas tout là tu va trop vite. Bon si j'ai bien compris tu a faillit mourir mais tu est vivant plutôt bonne nouvelle je trouve" Au moins là elle pourrait avoir confirmation et savoir si elle avait vraiment tout bien comprit où si elle était totalement à côté de la plaque. " Et si tu m'expliquait dans qu'elle condition tu a faillit perdre la vie ?" Parce que dans une école de magie il n'y avait pas grand risque de mourir quand même et Télia n'avait eut vent d'aucune attaque à proximité du château.



Avec un petit sourire rassurant Télia toucha le visage puis le bras du garçon il n'avait sans doute pas remarquer mais il avait des égratignures un peu partout et cela commençait à réellement inquiéter la jeune femme. " Tu est blessé ? Tu a été soigné au moins avant de venir me voir ?" Dans son esprit la bleu et bronze ne se voyait pas comme la priorité ultime du blond après avoir risqué la mort et pour savoir si oui ou non le risque de le voir perdre la vie avait été important connaître l'ampleur de ses blessures était une bonne chose pour commencer bon il allait sans doute tout lui raconter depuis le début pour que cela paraisse plus clair après tout il n'était pas venu la trouver pour rien il voulait sans doute un peu de réconfort et elle semblait la femme de la situation. " Tu est en vie, bien vivant à côté de moi maintenant souffle un coup et raconte moi tout depuis le début ok ?" Peut-être avait-il besoin d'entendre qu'il était vivant par une autre personne, Télia avait lu un truc sur les stress post traumatique qui pouvait causer tout un tas de dégâts sur l'attitude et le cerveaux des victimes.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I HATE THAT I WANT You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 379 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1420 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un hibou.
Patronus: Un morse
Capacité spéciale: Aucune, sauf si le pouvoir de reluquer toutes les poitrines qui passent devant ses yeux en est une.

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Dim 2 Juil - 23:14

I'm alive and that's fantastic.

- Tibus Tagel & Télia Dubois -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Tibus venait à peine de rentrer du Ministère de la Magie. Après avoir discuté avec son père, il avait été lâché comme ça dans l’école de sorcellerie. Le plus prudent aurait été d’aller à l’infirmerie directement pour montrer ses blessures et tacher de se faire soigner. Mais ce ne fut pas visiblement le premier réflexe du Poufsouffle. Au contraire, il s’était mis à errer dans les couloirs à la recherche d’une personne bien précise : Télia. Pourquoi elle ? Même lui ne devait pas réellement se rendre compte pourquoi à ce moment précis. Une chose était sûre, il voulait la trouver. Si sa douleur au bras était bien réelle, l’adrénaline toujours présente dans son corps ne lui permettait sans doute pas de prendre réellement conscience de ses blessures. Il n’avait pas eu l’occasion de se voir dans un miroir et ne savait donc pas qu’il avait des égratignures sur le visage et sur le corps. Chaque personne qu’il croisait le toisait du regard comme s’il revenait d’entre les morts. Bon si l’on y réfléchissait bien, il revenait bien d’un endroit où la mort avait été partout. Se souciant très peu des regards des autres, le garçon monta les escaliers, toujours dans l’espoir de pouvoir trouver la Serdaigle.

Et finalement au détour d’un couloir, il finit par l’apercevoir. Elle était entourée de quelques copines. Chose dont il n’avait absolument rien à faire. Il commença par crier son nom pour bien lui faire comprendre qu’il voulait lui parler. Les filles qui étaient en sa compagnie étaient en train de se disperser. Si bien que quand il arriva au niveau de la demoiselle, elle était désormais tout seul. L’adrénaline, l’excitation et le stress post-traumatique le faisait parler à l’allure d’un train à grande vitesse. Il alignait les paroles, et les mots les uns après les autres, sans se donner le temps de respirer. Il balançait simplement une dose d’informations à son ex, comme quoi il avait failli mourir aujourd’hui et qu’il était en vie.

*Doucement Speedy, elle va jamais te comprendre à cette allure.*

D’ailleurs, la demoiselle lui demanda rapidement de baisser le rythme, car évidemment il allait bien trop vite. Elle essaya quand même de lui répéter ce qu’elle avait semble-t-il compris. Oui il avait failli mourir, et oui, il était vivant. Elle voulait maintenant qu’il lui explique comment il avait failli mourir. Oui parce qu’après tout, elle devait penser qu’il avait passé la journée à Poudlard, et ne comprenait donc pas où étaient les risques de crever dans une école aussi bien sécurisé. Tibus avait les mains qui tremblaient. Et il avait du mal à rester sur place. Surexcité, avec un trop plein d’énergie après tout ce qui venait d’arriver. La demoiselle lui fit tout de même un petit sourire, et lui toucha le visage puis le bras comme pour le rassurer. Elle lui demanda s’il était blessé, et s’il avait été se soigner avant de venir la voir. Non il n’avait rien fait de tout cela. Du moins pas encore. Télia lui répéta une nouvelle fois qu’il était bien en vie. Oui il avait besoin d’entendre ça encore, comme s’il ne réalisait pas complétement encore.

– J’étais au Ministère aujourd’hui. Et il y avait des Mangemorts partout. Une bataille. Et tout. Je sais pas ce que j’ai foutu pour m’en sortir. Mais je suis là hein, j’ai réussi à rentrer, et je suis entier, ou presque, je crois.

Son débit de parole était toujours incroyablement rapide. Comme s’il avait vraiment beaucoup de mal à réellement se calmer, et à se rendre compte qu’il ne courrait plus aucun danger maintenant. Tib avait l’habitude d’une vie simple faite de rire et de sexe à Poudlard, alors forcément se retrouver dans une bataille avec des gens qui voulaient le tuer à chaque fois qu’ils le croisaient, était réellement traumatisant.

– Je me suis niqué l’épaule avec un sortilège explosif là-bas. Je suis pas encore allé voir Pomfresh, j’ai pas eu le temps. Je suis venue te voir en premier, pour pas que tu t’inquiètes, pour que tu vois que j’suis pas encore six pieds sous terre.

Mais alors qu’il entendait ses propres paroles, il se rappela que Télia n’avait aucune idée de l’endroit où il se trouvait avant de revenir à Poudlard. Elle ne savait surement pas qu’il avait quitté l’école avant qu’il ne lui dise.

– Mais j’suis con, tu t’inquiétais pas puisque tu savais pas. Je crois que j’ai eu une chance de cocu aujourd’hui. Vraiment.

Lui annonça-t-il toujours sous l’effet de l’adrénaline. Mais la douleur qu’il avait dans son épaule était bien présente, et le faisait quand même grimacer. Mais pour autant, ce n’était pas sa priorité sur le moment, c’était bien Télia, et surtout lui raconter tout ce qu’il s’était passé. Après une histoire comme celle-ci, elle allait forcément penser qu’il était très brave, très courageux. Du moins, il l’espérait un petit peu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 355 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1102 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : ♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Lun 3 Juil - 23:04
Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ?
Télia & Tibus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Télia n'avait pas bien tout comprit à ce qui était entrain de lui arriver elle avait vu débarquer son ex petit ami plein de petites coupures et totalement excité par le fait de ne pas être mort. Il semblait encore un peu en état de choc mais sans doute ne le remarquait-il pas trop content de pouvoir raconter à l'aiglonne sa journée ou il avait mit sa vie en danger, après tout ce n'était pas à l'école qu'une telle chose aurait pu arriver ou elle en aurait entendue parler bien avant qu'il ne vienne la trouver et aucun grave accident ou attaque n'avait été à déplorer dans le château. Du coup elle était totalement perdue et il ne l'aidait pas à comprendre en parlant à l'allure d'une fusée en plein décollage elle avait donc posé beaucoup de question pour être sure de bien comprendre. Télia restait une aiglonne elle était une érudit et tout comprendre faisait partie intégrante de sa personne et de son caractère et le blond devait bien le savoir mais il semblait un peu dans un autre monde et elle avait peur qu'il se soit prit un gros coup sur la tête car il n'avait pas l'air de c'être fait soigner.


Après tout elle voyait encore un tas d’égratignure et lui semblait s'en ficher totalement ce qui n'était pas pour rassurer la brunette qui se faisait du soucis pour lui. Tibus était venue la trouver dans un sens c'était qu'elle était importante pour lui mais elle aurait préférer qu'il passe pas la case infirmerie avant pour s'assurer qu'il n'avait pas de soucis de santé réel et grave. " Une bataille au ministère de la magie ? Wahou ! A ce que je vois tu est entier oui et rentré mais ton épaule m'as l'air un peu mal en point je ne suis pas infirmière mais je pourrais tenter quelque chose pour la remettre en place et que cela te fasse moins mal si cela te fait mal déjà je ne suis pas sur que dans ton état d'excitation tu sente la douleur correctement. Donc bataille de mangemort au ministère et tu a réussit à t'échapper c'est pas rien ça" Elle était clairement sur le cul de savoir qu'il avait réussit à survivre à une attaque de ce genre les hommes en capes noir et masque n'était pas connu pour être des tendres laissant des survivants derrière eux Tibus avait eut une chance folle de pouvoir sortir du bâtiment en vie et pas trop amoché et visiblement il avait du mal à s'en rendre compte ne cessant de répéter qu'il était vivant comme pour s'en convaincre.


Il n'arrivait pas à parler moins vite et l'aigle devait être particulièrement attentive pour comprendre toute ses paroles et ne pas louper une information qui pourrait être importante. Comment cela se faisait-il qu'on ne les ai pas mit au courant que le ministère était entrain d'être attaquer c'était quand même un fait grave qui changeait beaucoup des attaques sur les village moldus un symbole du pouvoir sorcier était attaqué et personne ne les prévenait alors que cela signifiait pour Tel une montée en puissance de la part du camps du mal et un plus grand danger pour les enfants né-moldus de l'école qui sortait encore au village ou pouvait se rendre au ministère pour des stages de formation. " Laisse moi voir cette épaule de plus prêt" Elle s'approcha et toucha avec beaucoup de douceur l'épaule touché elle ne voulait pas faire de mal au garçon et faisait preuve de délicatesse, la blessure n'avait pas l'air très grave un sort de remise en place une potion anti douleur et il serait bon pour avoir à faire attention pendant un jour ou deux mais c'était quand même une blessure et c'était une chose qu'elle n'aimait pas voir surtout sur lui. Lui qui avait penser à venir la voir pour ne pas qu'elle s'inquiète c'était tellement mignon qu'elle en eut un sourire. " Je suis contente de te voir en vie même si je ne savais pas que tu risquait de mourir aujourd'hui je t'ai chercher toute la journée ne pas te voir en cours m'as quand même inquiété mais je pensais que tu séchait simplement"

La jeune femme faisait toujours attention à tout le monde et surtout à ses proches car elle n'aimait pas les savoirs mal ou avec des problèmes et Tibus avait une place privilégié dans sa vie et dans son cœur et tout le monde le savait bien dans l'école. " Pour avoir eut de la chance tu en as eut je te confirme. Rentrer en vie après une telle situation était un vrai miracle tu a du faire preuve de beaucoup de courage pour réussir à t'en sortir" Cela la changeait un peu du Tibus qui fuyait toute conversation sérieuse avec lâcheté là il ne devait pas avoir eut le choix que de faire preuve de courage car il n'avait pas pu fuir comme il le voulait les mangemorts ne laissait pas de porte de sortie en toute logique. Télia se mit sur la pointe des pieds et posa un baiser léger sur la joue du garçon comme pour le félicité c'était mignon et léger et cela ferait sans doute du bien après tout un tas d'émotion forte.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I HATE THAT I WANT You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 379 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1420 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un hibou.
Patronus: Un morse
Capacité spéciale: Aucune, sauf si le pouvoir de reluquer toutes les poitrines qui passent devant ses yeux en est une.

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Mar 4 Juil - 3:34

I'm alive and that's fantastic.

- Tibus Tagel & Télia Dubois -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Tibus était entre terreur et excitation. Et après ce qui venait de lui arriver aujourd’hui, il avait besoin plus que jamais de raconter ses mésaventures à quelqu’un. Evidemment, il n’avait pas eu l’ombre d’un doute sur la personne avec qui il voulait partager cette journée complètement folle. Il avait débarqué en trombe, l’appelant en criant son nom dans un couloir bondé. Il avait même fait fuir ses copines. Mais cela était une bonne chose, il n’avait pas envie de se taper les copines reloues de son ex. Il voulait la voir seule, et voulait lui parler tout simplement. Il ne tenait pas réellement en place et le débit de ses paroles était vraiment trop rapide pour quelqu’un de normal qui n’avait pas vécu ce qu’il venait de vivre. Si sa journée avait été éprouvante, personne ne pouvait le deviner. A Poudlard, la nouvelle de l’attaque du Ministère par les mangemorts n’avait pas encore circulé. D’ailleurs en théorie, Tibus n’avait même pas le droit d’en parler. Fuck, il avait failli crever, il faisait bien ce qu’il voulait maintenant. Qu’on vienne lui reprocher quelque chose tiens, ils seraient bien accueillis. Puis Télia n’était pas n’importe qui non plus. Si le Poufsouffle lui disait qu’elle ne devait pas répéter tout cela avant que ça ne devienne officiel, elle garderait le silence, il avait confiance en elle.

Télia ne semblait pas tout comprendre. Il avait parlé trop vite, et lui avait donc demandé de s’expliquer. Surtout qu’elle était un peu surprise d’entendre qu’il ait échappé à la mort alors qu’il était censé se trouver dans une école connue quand même pour sa sureté. Alors il lui raconta. Ou du moins essaya, avec ses propres mots, sa vitesse de fusée, et les souvenirs qui lui revenaient en mémoire sur le moment. Télia semblait être totalement sur le cul en entendant les explications de son ex. En même temps personne ne devait s’attendre à une bataille au Ministère de la Magie. Elle lui parla un peu de sa blessure avant de résumer la situation.

– Non mais attend on s’en fout de mon épaule, c’est un truc de ouf qui vient de se produire. Genre j’ai été projeté et j’avais plus ma baguette, et le mangemort arrivait vers moi. Franchement j’ai cru que j’étais mort à ce moment-là, mais il y a eu un éboulement et finalement non.

Le jeune homme reprenait son souffle. Et oui à force de parler si vite, il allait lui-même se fatiguer. Surtout qu’il était en train de donner beaucoup d’informations à cette pauvre Télia qui allait du mal à toute les encaisser, et surtout à les mettre dans l’ordre. Mais l’important était quand même dit : il avait survécu à une attaque de mangemort, ce qui était assez impressionnant pour un sorcier de son niveau. Généralement les mages noirs, et ses partisans n’étaient pas connu pour leur clémence, même envers des gamins inoffensifs.

Pour autant, Tibus n’arrivait pas réellement à baisser le rythme et parlait toujours aussi vite, forçant la belle Télia à se montrer encore plus attentive si elle voulait comprendre quelque chose à son discours. Télia voulait voir son épaule de plus prêt. Le Poufsouffle ne comprenait pas trop pourquoi, il ne trouvait pas que c’était très urgent ou important par rapport à ce qu’il avait à dire. Mais il la laissa quand même faire. Heureusement elle était douce, car malgré l’adrénaline qui réduisait surement sensiblement la peine, la douleur était réellement présente. Il s’était surement déboité l’épaule en tombant, chose qui était assez douloureux, mais qui pourrait être réparé en un rien de temps par l’infirmière de l’école : Madame Pomfresh. Il lui avait dit qu’il était venu la voir pour ne pas qu’elle s’inquiète, avant de se rendre compte qu’elle ne savait même pas qu’il avait quitté l’école, et qu’elle ne devait pas s’inquiéter en réalité, du moins jusqu’à qu’il arrive en trombe, et égratigné devant elle.

La demoiselle lui annonça qu’elle était contente de le voir en vie, même si elle ne savait pas qu’il risquait de mourir aujourd’hui. Elle lui confia qu’elle l’avait cherché quand même, le fait qu’il ne soit pas en cours l’avait inquiété, mais elle avait pensé qu’il séchait tout simplement. Oui c’est vrai que venant de lui, ce n’était pas non plus rare qu’il ne soit pas présent en cours.

– Bon ça va si tu t’es inquiété quand même un peu. J’ai disparu toute la journée quand même, c’est pas rien.

Il avait eu de la chance aujourd’hui, et il commençait à en prendre conscience maintenant qu’il était sain et sauf à Poudlard. Télia lui confirma d’ailleurs. Pour elle, rentrer en vie d’une telle situation était un miracle. Elle lui confia d’ailleurs qu’il avait dû faire preuve de beaucoup de courage pour s’en sortir. Le jeune homme eut un sourire aux lèvres en entendant ça.

*Zappe l’épisode de ta crise de panique où t’as pas voulu aller te battre pour aider les autres.*

– Oui c’était une journée compliqué, heureusement que les meilleurs réflexes ressortent quand on en a le plus besoin. J’ai été vraiment courageux, pour un Poufsouffle, j’veux dire. Je pense que je mérite de bien me relaxer après tout ça.

*Tu perds pas le nord, hein ?*

Télia lui fit un baiser sur la joue, et lui sourit tout content que la demoiselle soit fière de lui. Au moins, il avait eu le baiser de la princesse après des aventures digne d’un chevalier.

– Dis-moi, je pensais à une autre manière de récompenser le héros du jour !

*T’es pas censé être blessé toi ?*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 355 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1102 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : ♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Sam 8 Juil - 23:53
Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ?
Télia & Tibus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si la journée de Télia avait été on ne peut plus banale celle de son camarade Tibus avait été visiblement riche en émotions, le garçon l'avait harponné dans un couloir de l'école et semblait en proie à une excitation folle au vu de son débit de parole. L'aigle devait concentrer toute son attention sur les mots sortant de sa bouche pour ne pas louper une information ou autre tellement cela allait vite, il voulait tout raconter et surtout confirmer le fait qu'il était bien en vie, surement le choc qui lui faisait un peu douter de tout. Si la jeune femme suivait bien il avait été pour elle ne savait qu'elle raison au ministère de la magie aujourd'hui et là-bas il avait faillit perdre la vie suite à une attaque d'un groupe de mangemort c'était assez fou mais dans le monde actuel cela pouvait tout à fait arriver alors elle l'écouta pour avoir plus de détails.

Il revenait blesser et sur d'avoir faillit mourir alors il devait avoir affronter un mangemort ou sauver quelqu'un et c'être mis en danger pour avoir de tel pensées et la curiosité de Télia voulait en savoir plus et il continua à parler à la vitesse de l'éclair pour sortir le plus d'information possible à la seconde elle allait avoir mal à la tête à la fin de la conversation après autant d'effort pour suivre. Donc il avait lancé un sort avait été projeté avait perdu sa baguette vu un mangemort approché et avait été sauvé par l'éboulement d'un mur ou du plafond d'après ce qu'elle comprenait, c'était une histoire de dingue quand on y pensait et elle n'aurait pas aimée être dans le ministère aujourd'hui elle aurait surement paniqué malgré sa grande force de caractère elle ne voulait pas se battre et souhaitait simplement être oublié et vivre sa vie tranquillement et il devait en être de même pour Tibus qui n'était pas à l'ordinaire une personne très courageuse c'était même le contraire il fuyait assez souvent les problèmes et les situations complexe.


" On s'en fout on s'en fout c'est vite dit il serait dommage d'avoir survécut à tout ça et finir handicapé. Sauvé par un éboulement bah dis donc c'est une sacré journée là, sans ça oui le mangemort aurait sans doute eut ta peau, bon sang je n'arrive pas à y croire on a eut vague de rien de tout ça ici c'est fou le ministère attaqué quoi le symbole du pouvoir sorcier, et toi tu était là-bas" Franchement cela n'était pas croyable pour la jeune femme elle ne comprenait pas que personne n'ai penser à les prévenir c'était quand même grave de voir qu'on gardait les jeunes dans le flou totale et que les informations étaient sans cesse filtrer si Tib n'avait pas risqué sa vie en y allant sans savoir ce qui allait lui tomber au coin du nez elle n'aurait jamais été au courant des événements du jour et du danger qui prenait de plus en plus de place dans la société sorcière. Même si pour le coup le jaune et noir devait simplement penser au fait qu'il avait survécu et rien de plus ce qui était en soit déjà un miracle un vrai elle pensait à tout ce que cela impliquait son cerveau travaillant plus vite que la moyenne.


Au final le garçon lui indiqua avoir voulut la voir avant ses soins pour ne pas qu'elle s’inquiète pour lui ce qui était mignon et touchant mais aussi assez drôle quand on pensait au fait qu'elle n'était au courant de rien et que pour elle depuis le début de la journée le Poufsouffle séchait simplement les cours. Il fallait avouer qu'aucune personne saine d'esprit aurait penser qu'un camarade manquant en cours soit entrain de risquer sa vie quelque part, cela n'était pas une réflexion normale et la jeune fille ne voulait pas se mettre à penser de cette manière là a chaque fois qu'elle verrait un absent sinon elle allait finir ronger et déprimer ce qui n'était pas bon pour son évolution. Tel avoua avoir remarqué son absence et c'être un peu inquiété avant de penser qu'il n'avait simplement pas voulut aller en cours aujourd'hui cela arrivait parfois au garçon ce n'était donc pas choquant pour elle et elle avait penser le voir plus tard dans la journée pour le repas du soir par exemple. " Tu a déjà disparu toute une journée pour un plan tordu avec Cab je n'étais pas au courant de tes plans pour la journée quand je ne t'ai pas vu en cours j'ai pas chercher plus loin pour moi tu séchait ou tu ne t'était pas lever" Loin bien loin de la vérité mais cette vérité était tellement folle qu'il lui aurait fallut un don de divination pour pouvoir deviner ce qu'il en était réellement.


L'aigle avait complimenté le garçon sur le courage dont il avait fait preuve pour sortir de cette situation vivant et c'était visiblement ce qu'il avait envie d'entendre au vu de son sourire les hommes tous les mêmes. " Je n'aurais jamais cru te voir un jour courageux comme quoi l'instinct de survie fait ressortir des talents caché. Oui tu a bien mérité une soirée de relaxation après toute ses émotions ton petit cœur et ton petit esprit doivent s'en remettre" Pour appuyer ses paroles elle avait fait un léger bisou sur la joue du garçon comme pour lui montrer qu'être courageux avait du bon et donnait le droit à des sortes de récompense mais cela n'était pas assez au goût de Tibus qui en voulait encore plus non mais celui-là même à l'article de la mort il serait encore prêt pour une partie de jambes en l'air. " Soigne d'abord cette épaule et on verra pour une autre récompense petit pervers" Au moins il restait toujours lui même c'était une bonne chose.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I HATE THAT I WANT You


Dernière édition par Télia T. Dubois le Ven 21 Juil - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 379 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1420 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un hibou.
Patronus: Un morse
Capacité spéciale: Aucune, sauf si le pouvoir de reluquer toutes les poitrines qui passent devant ses yeux en est une.

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Lun 17 Juil - 13:40

I'm alive and that's fantastic.

- Tibus Tagel & Télia Dubois -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Cette journée avait été totalement folle pour Tibus. Jamais il n’aurait pensé se retrouver dans une bataille en plein milieu du Ministère. Et plus que tout, après ce qu’il avait vécu, revenir en vie était totalement miraculeux. Un flot de sentiments l’avait pris de cours, et il se rendait compte maintenant qu’il avait réellement échappé a la mort. Il était en vie et à Poudlard, maintenant saint et sauf. Et la première chose qu’il avait envie de faire était de trouver Telia et de tout lui raconter. Mais la pauvre Serdaigle n’allait pas être déçu de le voir. Il l’avait sans doute pris de cours. Ajoute à cela, un débit de parole très élevé et un garçon qui a du mal à se calmer et à rassembler ses idées, la pauvre demoiselle allait vraiment devoir se concentrer si elle voulait comprendre un mot de ce qu’il voulait lui raconter. Tibus avait vraiment besoin de lui parler, mais aussi de lui montrer qu’il était en vie et qu’il allait bien. Il revenait quand même d’une bataille de mangemort au Ministère, et il avait frôlé la mort plus d’une fois. Sous le choc, il essayait de donner des détails a son ex petite amie mais elle avait besoin de lui poser quand même des questions si elle voulait être sûre de comprendre toute cette histoire.

En plus d’avoir un comportement assez étrange en comparaison de tous ses petits camarades, il était surtout blessé. Rien de bien grave surement, simplement quelques égratignures sur le visage et sur le corps. C’était surtout son épaule qui le faisait souffrir pour le coup. Mais il avait mis sa douleur de cote, l’adrénaline aidant surement aussi, pour pouvoir raconteur son histoire. Oui après tout, il avait bien le droit de se vanter un peu et d’avoir son moment de gloire. Une bataille de mangemort n’arrivait quand même pas tous les jours, il fallait l’avouer. Le jeune homme continuait de parler très vite pour lui donner un maximum d’informations en très peu de temps. Cette histoire était complètement dingue mais méritait vraiment d’être entendu de son point de vue. De toute façon, il ne pouvait pas tout garder pour lui c’était impossible. Telia devait être surprise ou impressionne or son attitude. Après tout Tibus n’était pas connu pour être très courageux ou foncer droit dans le danger. Et pourtant il ne s’était pas dérober au Ministère. Du moins pas très longtemps. Il allait évidemment passer sous silence toutes ces fois où il avait eu très peur et avait voulu se casser le plus vite possible. La belle Serdaigle voulait qui l aille se faire examiner par l’infirmière. Non pas maintenant, raconter était plus important. La demoiselle s’inquiétait un peu plus pour ses blessures physiques.

- J’irais voir Pomfresh après t’inquiète pas pour moi. C’était une journée de ouf j’t’assure. Vous avez eu rien entendu ici, tain j’aurais pu crever là-bas personne aurait remarqué.

C’était quand même fou qu’il n’y ait pas eu de fuites à Poudlard. Ce qu’il s’était passé n’était vraiment pas anodin pour le coup. Tibus comprenait qu’on puisse vouloir étouffer l’affaire. Si le monde sorcier apprenait à quel point le Ministère était faible et aussi simple à affronter, tout le monde allait surement paniquer. De toute façon à Poudlard, on ne leur disait jamais grand-chose. Ils étaient dans leur bulle totalement coupé du monde, et ne s’imaginaient vraiment pas ce qu’il pouvait se passer en dehors. Tibus était quand même loin des préoccupations politiques, il n’avait dans sa tête que le fait qu’il soit en vie, rien de plus pour le moment.

Finalement, le jeune homme annonça à son ex petite amie qu’il était venu la voir pour qu’elle ne s’inquiète pas trop pour lui. Mais du coup si elle n’était au courant de rien, elle n’avait pas réellement pu s’inquiéter pour lui au final. Elle avait pensé qu’il avait simplement séché les cours. Au final c’était assez compréhensible, Tibus n’était pas le garçon le plus sérieux de l’école et il lui arrivait souvent de sécher les cours quand il avait mieux à faire. Comme le disait si bien Telia, il avait déjà disparu une journée entière avec Cab alors elle n’avait pas cherché plus loin.

– Ouais c’est vrai qu’j’aurais pu sécher t’as pas tort. Mais pour le coup c’était vraiment pas de ma faute si j’étais pas là, j’étais en train de jouer les héros.

Et oui il fallait bien se vanter un peu quand même. Pour une fois qu’il avait une réelle raison pour le faire en plus, et qui n’avait rien à voir avec ses capacités sexuelles. Telia avait bien compris qu’il avait besoin d’encouragements et de compliments et lui en avait même donné quelques-uns pour le plus grand Plaisir du Poufsouffle. Telia lui avoua qu’elle ne le pensait pas aussi courageux et qu’elle était donc impressionné par le comportement dont il avait fait preuve au cours de cette bataille au Ministère. Après toutes ses émotions, il avait bien mérite une soirée calme et pourquoi pas une petite récompense pour un tel courage. Mais Telia avait une autre idée en tête avant de passer à cela.

– J’suis plus courageux que j’en ai l’air en fait. Oh ouais une bonne soirée serait pas de refus, j’l’ai mérité après tout ça.

Mais apparemment il allait devoir passer par la case infirmerie s’il voulait un petit moment sexuel avec la demoiselle.

– Bon ok tu viens avec moi alors. Tu t’occuperas bien du héros ce soir alors ? Et je parle pas que de moi hein …

*Oui de ton engin je crois qu’elle a capté.*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 355 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1102 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : ♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Ven 21 Juil - 21:36
Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ?
Télia & Tibus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Télia avait vécue une journée totalement banale jusqu'au moment ou Tibus avait débarqué totalement débraillé et l'air excité par ce qu'il venait de vivre, la brunette devait comprendre et cela n'était pas simple étant donné qu'il allait très vite dans ses explications presser qu'il l'était de pouvoir tout raconter à son ex petite amie. La jeune femme était stupéfaite de voir que le Poufsouffle avait survécu à une attaque de mangemort au Ministère de la Magie, aller comprendre pourquoi il se trouvait là-bas au lieu d'être à l'école avec les autres mais cela ne semblait pas être un détail à préciser pour le blondinet qui préférait raconter le reste de sa journée et de l'attaque étant donné qu'il avait échapper à la mort qui accompagnait souvent la présence des mages noires qui ne prenaient pas de pincettes avec les gens étant sur leur chemin. Eux tuait tout ceux qui n'étaient pas dans leur rang c'était un fait connu personne ne méritait la clémence et pourtant lui était là devant elle c'était donc un miracle qu'elle savait important.


Pourtant elle avait toujours une grosse inquiétude sur le fait que le garçon soit venu la voir avant même d'aller se faire soigner et elle avait peur que cela ne soit plus grave qu'elle ne le pensait. Il ne semblait pas avoir mal ou être beaucoup dérangé par le fait d'avoir une blessure à l'épaule et des égratignures plein le visage et les bras tout ce qu'il l'intéressait reposait sur le fait d'être en vie et courageux et là Télia comprit qu'il avait besoin de se sentir un peu comme un héro félicité par sa chérie qui l'attendait sagement à la maison à se ronger les ongles. Cela ne ressemblait pas réellement à leur relation et à leur situation mais elle pouvait bien reconnaître qu'elle était particulièrement fière de voir que le jaune et noir pouvait faire preuve de courage dans certaines situation. D'ordinaire le garçon était plus lâche qu'autre chose il fuyait les problèmes plus vite qu'il ne courrait après une jupette mais là pour le coup il ne devait pas avoir eut vraiment le choix que de rester dans le ministère de la magie et d'affronter ses ennemis qui devait avoir empêcher les fuites et les planques, enfin elle ne pouvait pas savoir ce qu'il c'était réellement passer là-bas étant donné qu'elle n'y était pas et que rien n'avait fuité dans l'école. C'était quand même extraordinaire que rien n'ai été dit aux élèves beaucoup ayant des parents travaillant pour le ministère la moindre des choses aurait sans doute été de les tenir informer de l'attaque en cours, et du nombre de mort et de blessés.


" En voilà une bonne nouvelle, c'est vraiment pas normale oui personne ne nous à rien dit de la journée sur les événements combien de personne ici ont de la famille au ministère on ne savait rien pour nous c'était une journée totalement comme les autres" Pour lui c'était une journée de folie et personne ici ne pouvait le comprendre enfin elle ne savait pas si d'autre personne de Poudlard avait été sur les lieux de l'attaque. Tibus n'avait pas tord en disant qu'il aurait pu mourir sans que les élèves ne soit au courant de suite comme si le directeur et les professeur voulait filtrer les information et ne pas dire les choses si cela ne sortait pas dans le presse du lendemain, le monde vivait dans le secret et dans la peur sans doute pour ne pas créer une véritable vague de panique mais cacher les choses n'aidait pas à avoir confiance en son gouvernement. Télia avait avouée ne pas c'être inquiété pour le garçon parce qu'elle pensait simplement qu'il avait choisit de sécher les cours c'était un fait qui arrivait de temps en temps et elle n'avait pas chercher plus loin ayant simplement tiquer de pas le voir plus tard dans la journée entrain de traîner dans les couloirs avec ses potes. Il avait comprit la façon de réfléchir de la jeune femme car cela lui correspondait assez bien et n'était pas trop tirer par les cheveux c'était même beaucoup plus normale qu'une attaque de mangemort et jusqu'à preuve du contraire le cerveau de l'aigle n'était pas totalement détraqué.

" C'était plus simple à imaginer que ce que tu a réellement vécue. Pour une fois que tu fait quelque chose de ta journée et voilà que des mangemort te tombe dessus tu a eut de la chance et de la malchance. Tu devais être très beau avec ta cape de super héros" Oui parce qu'elle riait un peu de l'image du Poufsouffle en déguisement de super héros cela n'était pas fait pour lui quand on connaissait son véritable caractère. Et pour finir Tibus était redevenue totalement lui même et avait demander une récompense pour son courage c'était tout à fait son style et si la jeune femme lui avait fait un bref baiser sur la joue cela n'avait pas été suffisant pour le garçon qui voulait plus de rapprochement physique mais la brune n'était pas prête de coucher avec lui, en tous cas pas tant qu'il ne serait pas soigner elle n'avait pas un faible pour les blessé et préférait qu'il soit en possession de tout ses moyens. Alors elle avait marchander la chose sachant que cela allait bien entendu marcher avec le garçon. " Je vois ça montre moi ton courage plus souvent et tu aura le droit à de bonne soirée en ma compagnie"

Elle avait gagné il avait accepté de se faire soigner mais simplement elle devait l'accompagné cela n'était pas trop demander il aurait peut-être besoin d'un peu de soutient quand l'infirmière lui donnerait une potion dégueulasse pour le soigner. " Aller je t'accompagne et ensuite je prend sois de toi pour la nuit. Je suis pas sur que tu t'en soit sortir grâce à cette partie de ton anatomie mais oui je m'en occuperais" Et elle leva les yeux au ciel comme ci elle n'avait pas comprit ce qu'il souhaitait dès qu'il avait parler de prendre soins du héro et de le récompenser.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I HATE THAT I WANT You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 379 et j'ai fait gagner beaucoup de points : 1420 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un hibou.
Patronus: Un morse
Capacité spéciale: Aucune, sauf si le pouvoir de reluquer toutes les poitrines qui passent devant ses yeux en est une.

MessageSujet: Re: Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia  Mar 25 Juil - 18:39

I'm alive and that's fantastic.

- Tibus Tagel & Télia Dubois -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Pauvre Tibus, sa journée n’avait pas été facile. Et pourtant il était revenu dans son école en vie, et presque sain et sauf. Il avait eu beaucoup de chance et pouvait maintenant en prendre pleinement conscience. Sous le choc, les nerfs en folie, il avait parcouru l’école, divagué, pour essayer de retrouver Télia, son ex petite amie. C’était elle qu’il voulait voir maintenant. Pourquoi ? Il ne savait pas vraiment, et il ne pourrait surement pas l’expliquer. En tout cas, une chose était sûre dans sa petite tête, il fallait qu’il la trouve maintenant. Et heureusement, cela n’avait pas été compliqué, puisqu’elle se trouvait au premier étage avec sa bande de copine. Il l’appela, et la rejoignit très vite. Il voulait lui raconter ce qui venait de se passer pour lui. Il voulait la rassurer, et aussi se vanter de ses petites aventures. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’il agissait de façon à peu près courageuse, et qu’il s’embarquait dans des situations où il pouvait crever à tout moment. S’il ne se vantait pas maintenant, il ne le ferait jamais. Et puis ce n’était vraiment pas le genre du Poufsouffle de ne pas se mettre en avant. Si d’habitude, il avait une attitude décontracté à toute épreuve, ce n’était pas vraiment le cas aujourd’hui. Enfermé dans un flot d’émotion, il parlait à la vitesse de la lumière, avait la chair de poule, et avait du mal à contrôler les mouvements de ses mains. Mais il était présent, et bien en vie devant elle, et cela était vraiment exceptionnel après la journée qu’il venait de passer.

Tibus s’était précipité pour voir la demoiselle, et l’avait donc rejointe avant même de passer par l’infirmerie. Chose étrange et surtout un peu idiot, sachant qu’il était clairement blessé à cause de cette bataille au Ministère de la Magie qui venait juste d’avoir lieu. Le jeune homme ne s’était pas regardé dans un miroir donc n’en avait pas pleinement conscience. Mais il y avait des égratignures sur le visage et du sang qui avait coulé de son crâne. La douleur dans son bras n’était pas insupportable pour le moment, mais s’était cogné violemment, elle allait surement se réveiller à un moment ou à un autre. C’était probablement l’adrénaline qui tenait tout cela en place, mais une fois qu’il se serait calmé, cela n’allait pas durer longtemps. Il n’avait pas conscience de ses blessures, et pensait toujours que ça pouvait définitivement attendre cinq minutes, le temps qu’il raconte son histoire. Il était en vie, c’était le principal après tout, non ? Mais en continuant de parler avec la Serdaigle, il se rendait compte petit à petit, qu’elle n’avait absolument rien entendu à propos de l’attaque au Ministère. Rien avait filtré et Poudlard avait été aussi calme que d’habitude. Tibus était choqué d’apprendre cela. Alors il aurait pu crever aujourd’hui sans que personne ne s’en rende compte ? Incroyable. Car il y avait tout de même beaucoup d’élèves qui avaient des parents au Ministère.

– J’ai l’impression qu’on est un peu dans notre bulle, ici à Poudlard. Tain’ heureusement que je m’en suis tiré, ça m’aurait fait chié de mourir dans l’indifférence totale.

Ah oui s’il devait mourir un jour, Tibus préférait quand même que tout le monde soit au courant, et qu’on le pleure pendant des jours. Mais bon, la fin n’avait pas été pour aujourd’hui puisqu’il en avait réchapper. Et maintenant il voulait quand même un peu de reconnaissance. Après tout, il avait été un véritable héros au ministère. Ou presque. Par moment, il n’avait pas été très courageux, mais ça, Télia n’était pas censé le savoir. Il préférait lui donner une bonne image d’un garçon fort et vaillant qui n’avait montré aucune faiblesse sur le champ de bataille. Si Tibus avait vanté ses mérites, il n’en restait pas moins lui-même.

Pour une fois qu’il n’avait pas sécher les cours, et qu’il avait réellement fait quelque chose, il ne voulait pas taire ses exploits. Télia ne s’était donc pas vraiment inquiété pour lui pendant cette journée, le pensant surement en train de faire les quatre cent coups avec son pote de toujours : Caleb Carlton. Et non pour une fois elle avait eu tort, puisqu’il n’avait pas fait d’entorse au règlement. Il avait été sage comme une image. Comme c’était tout à fait le style du Poufsouffle de sécher les cours, il ne pouvait pas en vouloir à son ex d’avoir pensé la même chose. Pour une fois qu’il faisait quelque chose de bien de sa journée …

– Pour une fois que je n’ai pas d’idées sordides dans la tête, tu as vu comment on me remercie ? Tain la prochaine fois j’irais me planquer dans le parc pour fumer des pétards, je serais plus tranquille. T’aurais du me voir à l’action, tu aurais été toute émoustillé, j’te jure !

Et oui, malgré ce qu’il lui était arrivé aujourd’hui, Tibus était toujours lui-même. Le naturel revenait très vite, comme on disait si bien. Et maintenant il se rendait compte qu’il pouvait profiter de la situation pour avoir quelque chose de la part de son ex-petite-amie. Et alors pourquoi s’en priver ? Il n’allait certainement pas le faire. Bon par contre, Télia lui avait bien fait comprendre que s’il voulait un petit moment en sa compagnie, il allait devoir passer par la case infirmerie. Ah dommage, il aurait pu vouloir sauter cette étape. Mais bon, comme il n’avait pas le choix, il devrait bien faire un petit effort. Mais elle allait l’accompagné. Bah oui, il n’allait quand même pas la laisser filer. Il voulait une récompense après avoir été aussi « courageux » aujourd’hui.

Ainsi elle accepta de venir avec lui, et ensuite elle prendrait soin de lui pour la nuit. Tibus avait déjà le sourire jusqu’aux oreilles après avoir entendu les paroles de la jeune fille. Mais, elle lui fit une petite réflexion quand même, pas très méchante, avant de lever les yeux au ciel.

– Merci ! Tu te souviens de l’expression : avoir des couilles ? Tu peux pas m’dire qu’elles m’ont pas aidé pour le coup !

Balança le jeune homme en souriant, content de sa propre répartie. Ah il ne changerait jamais finalement. On le prenait comme il était où on ne le prenait pas, n’est-ce pas ? Bon les deux adolescents se dirigèrent donc vers l’infirmerie qui était toute proche d’eux. Le jeune homme entra, et Pomfresh le dévisagea. Elle n’avait pas forcément l’air très surprise de le voir dans cet état. Peut-être qu’on l’avait prévenu de l’attaque au Ministère, et qu’elle risquait de devoir s’occuper d’élèves qui étaient sur les lieux à ce moment-là. Elle demanda au Poufsouffle de s’assoir pour l’examiner, avant de nettoyer ses plaies. Bon elle continua de s’affairer auprès de lui, sans pour autant lui poser trop de questions. Elle lui donna une potion pour son bras qui avait été bien amoché, avant de lui mettre en écharpe par précaution. Puis elle lui proposa de rester à l’infirmerie pour la nuit pour qu’elle puisse garder un œil sur lui.

– Non, j’reste pas ici, ça va. Puis j’ai Télia, elle s’occupera bien de moi, vous en faites pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 
Motherfucker, I'm alive, that's a miracle, don't you think ? w/ Télia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» Miracle ou tentative de zombification?
» DOA : Dead or Alive /!\
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Poudlard :: Poudlard :: Premier étage-
Sauter vers: