AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mar 27 Juin - 16:00
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

Dernière journée à Poudlard pour cette année c'était toujours une drôle de journée car tout le monde se disait aurevoir, faisait ses valises et profitait une dernière fois de ses amis pour pouvoir ensuite partir en vacances en famille pour la plupart. Ayla elle cherchait à trouver son petit ami pour pouvoir le voir avant de quitter l'école car lui ne serait pas de retour en Septembre, elle reviendrait mais lui serait en étude supérieure. Du coup cette dernière après-midi était pour elle un peu spéciale encore plus que les autres années. Mais elle ne voulait pas être trop collante avec le garçon alors elle n'alla le voir qu'en début d'après-midi pour lui laisser le temps de voir ses copains avant et de prendre le temps de faire ce qu'il avait à faire avant de prendre le train pour rentrer chacun chez soit. Elle lui avait envoyer un petit mot en lui disant qu'elle passerait l'après-midi sur le terrain de Quidditch, c'était un message simple qui lui laissait le choix de venir la rejoindre ou de ne pas le faire et le choix du lieu n'était pas totalement bénin pour Ayla c'était sa manière de boucler la boucle de leur histoire à Poudlard. Leur couple n'était pas fini c'était clair elle était toujours amoureuse de lui et ne voyait pas l'été comme une fin mais c'était la fin d'un chapitre celui où il sont les deux à Poudlard, c'est donc pour elle bien de le clôturer ensemble dans le lieu de la rencontre.


La belle blonde avait quitter la pelouse pour s'asseoir dans les gradins vide et calme cela changeait beaucoup des jours de match ou les gradins tremblait sous les cris d'encouragement des élèves de chaque maison venant soutenir un camarade ou son équipe tout simplement c'était plus calme et cela faisait du bien à Ayla pour qui cette journée d'effervescence était parfois un peu de trop. La jeune fille n'avait normalement aucun soucis avec le bruit et le mouvement elle adorait les fêtes en tout genre et le fait de s'amuser mais elle se sentait toujours un peu nostalgique quand le dernier jour de l'année scolaire arrivait alors elle oscillait entre joie et légère tristesse et prenait à chaque fois un moment pour s'isoler ses amies le savait depuis le temps et ne cherchait plus à la retenir près d'elles. Pourtant dans son moment de paix et de tranquillité elle avait quand même invité son petit ami aller savoir pourquoi elle sentait le besoin de partager le moment avec lui chose qu'elle n'aurait pas penser. Chacun ayant besoin de moment en tête à tête avec sois même Ayla avait continuée à croire qu'elle pourrait vivre sa fin d'année sans avoir à embêter son chéri avec ses peurs et angoisse quand à l'avenir, avec aussi sa tristesse de ne plus venir ici pendant deux mois qui paraissait souvent bizarre à ses camarades qui étaient eux content de ne plus avoir à étudier, oui même chez les aigles cela arrivait. Et pourtant elle avait besoin d'un gros câlin et de sa présence qui lui ferait oublier tout ses soucis avec une petite phrase bien placé , lui le petit Serpentard tout timide avait prit une place tellement grande dans sa vie à elle la Serdaigle trop libérer pour son jeune âge. Une place qu'elle ne voulait pas voir libérer à nouveau, qu'il comblait parfaitement et qui la faisait se sentir dix fois mieux qu'elle ne l'avait jamais été.


En regardant le stade elle se rappela les étapes de leur relation assez compliqué au début ils leur avait fallut apprendre à communiquer ensemble car ils étaient tout deux différent, la jeu ici, la lettre et le moment de confidence qui les avaient fortement rapprocher, le bal qui avait marqué le début de leur relation un chouette cadeau de noël encore plus beau que les présents qu'ils c'étaient offert l'un à l'autre, la déclaration qui les avaient rendu tout timide cette année n'avait pas été de tout repos pour les deux adolescents qui avait beaucoup évolué ensemble et individuellement c'était une belle année qui s'achevait sans une once de regret, simplement une envie d'avoir encore un peu plus de temps devant sois pour en profiter d'avantage. Quand on prend goût au bonheur il est difficile d'accepter l'arrivée de complication et de moment de trouble mais l'aiglonne saura y faire face elle à deux mois pour s'y préparer et elle réussira à conserver son bonheur et sa joie elle en est convaincue.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 535 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2085 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mer 28 Juin - 4:49

Do you think this is the end ?

- Mathéo Collins & Ayla Abbot-


Parce que nos bêtises sont nos plus beaux souvenirs.

Mathéo avait eu un sentiment étrange en se levant ce matin-là. C’était sa toute dernière journée à Poudlard. Et dans un sens c’était assez effrayant. Voilà maintenant sept ans qu’il avait mis les pieds dans le château. Il se souvenait de son premier jour ici comme si c’était hier. Sa rencontre avec Rebecca, le chemin en barque, le stress avant de rentrer dans la Grande Salle, la répartition et finalement l’explosion d’applaudissement venant de la maison Serpentard. Il avait fait tellement de chemin depuis qu’il était arrivé. Il avait grandi, muri, évolué et était devenu presque un homme maintenant. Poudlard avait été sa maison. Le château avait été le premier endroit où il s’était réellement senti chez lui, où il avait vraiment pu être lui-même sans se soucier de rien, ni personne. Cet établissement avait été son refuge, son endroit éloigné d’une situation familiale compliqué. Plus que n’importe qui, devoir quitter cet endroit aujourd’hui le rendait réellement triste. C’était comme abandonner une partie de soi. C’était partir d’un nid douillet que l’on s’était construit pour rentrer dans le monde adulte froid et effrayant. Beaucoup de choses allaient lui manquer. Même Minerva McGonagall, la directrice des Rouges et Ors qui ne pouvait pas le voir en peinture et qui lui avait mis un million d’heures de retenues, même Rusard et sa pauvre chatte ridicule, même la salle de retenue, même cette forêt interdite qui lui avait provoqué une peur extrême. C’était la fin d’une ère, la fin d’une époque.

Mais il n’y avait pas qu’un lieu qu’il avait du mal à quitter, mais également une personne : Ayla. Cette fille qui en peu de temps était devenu un véritable pilier dans sa vie. Cela faisait maintenant plus de six mois qu’ils étaient ensembles. Ils étaient passés par tellement de choses. Le Serpentard avait passé quelques années à essayer de l’aborder, à mettre en place des plans pour qu’elle le remarque enfin. Et ils s’étaient finalement parlé pour la toute première fois totalement par hasard sur le terrain de Quidditch. Leur relation avait eu des hauts et des bas. Mais le garçon en gardait que de bons souvenirs. Chaque moment, chaque étape les avaient fait avancer d’une façon ou d’une autre pour devenir le couple stable et amoureux qu’ils étaient à présent. Elle était la fille dont il avait rêvé. Quoi que même en rêve, il n’aurait pu espérer mieux. Quand il était avec elle, il se sentait compris et apprécié pour qui il était. Il n’avait pas besoin de faire semblant avec elle, pas besoin de jouer, pas besoin de se cacher. Elle le connaissait et le comprenait.

Ce dernier jour à Poudlard le rendait nostalgique, et ses pensées divaguaient fortement sur tout ce qu’il laisserait derrière lui en mettant un pied dehors le lendemain. Ayla lui avait envoyé un hibou aujourd’hui pour lui dire qu’elle serait sur le terrain de Quidditch cette après-midi. Et Mathéo avait bien l’intention de s’y rendre. Sa matinée, il l’avait passé à faire ses bagages, puis avec ses potes à discuter, à rire, à faire des bêtises, et à fumer. Tout le monde était un peu dans le même état au final. Content que l’année se termine, content que les examens soient derrière eux, mais avec un petit pincement au cœur tout de même. Alors que l’après-midi avait doucement commencé, Mathéo avait pris le chemin jusqu’au terrain. Il marchait doucement, observant silencieusement les alentours. Que c’était étrange de se dire que c’était l’une des dernières fois qu’il allait au terrain. Cet endroit où il avait passé tellement de temps à s’entrainer dur pour pouvoir être pris dans une école réputé pour former les joueurs professionnels de demain. Il avait réussi, son travail avait payé, et il allait y aller dans cette école. Et qui sait, peut-être que dans quelques années, il jouerait pour une grande équipe. Et Ayla … Peut-être qu’elle serait toujours à ses côtés à ce moment-là. Peut-être qu’elle serait dans les gradins en train de l’encourager.

Alors qu’il arrivait doucement au lieu de rendez-vous, le jeune homme se remémorait sa relation avec sa petite amie, et comment les choses avaient évolués depuis le bal de noël. Jamais il ne se serait cru capable d’avoir une relation aussi merveilleuse avec une fille. Maintenant il ne pouvait plus réellement se passer de la Serdaigle. Il arriva finalement et jeta un coup d’œil autour de lui. Il la vit, dans les gradins, perdu dans ses pensées. Et décida de la rejoindre. Qu’elle était belle. Comme à chaque fois qu’il la voyait. Il monta les escaliers, et s’assit à côté d’elle avec un sourire.

– C’est bizarre de s’imaginer que c’est la fin d’une époque, n’est-ce pas ?

Lui-même n’arrivait pas vraiment encore à réaliser ce qui se passait. Tout était semblable à n’importe quelle fin d’année, et pourtant tout était tellement différent.

– J’ai pas vraiment envie de rentrer chez moi, tu sais. Poudlard a été ma véritable maison ces sept dernières années … Comment tu te sens toi ?

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Jeu 6 Juil - 16:41
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

La fin d'une année c'était toujours un moment bizarre, normalement Ayla s'en fichait un peu elle était à part arriver cette période de l'année parce qu'elle n'était pas attachée de fou à des personnes qu'elle ne pourrait pas revoir. Ses amies étaient de son année elle les retrouveraient donc comme à chaque rentrée l'année prochaine mais cette année tout n'était pas comme toujours parce qu'elle avait un amoureux. Et que cet amoureux était en dernière année ici c'était son dernier jour dans les couloirs de l'école il ne serait plus tout les jours avec elle l'année prochaine, et même si ils n'avaient jamais été le genre de couple collé à la glue qui ne se sépare jamais elle le voyait dans les couloirs et pouvait simplement lui faire un sourire, un bisou rapide et passer une bonne journée. Pour passer cette journée en beauté elle avait invité son petit ami à passer l'après midi avec elle lui laissant ainsi le temps d'aller voir ses amis aussi après tout lui allait tout quitter elle ne pouvait donc pas être totalement égoïste et avait simplement choisit de lui proposer un dernier moment ici dans le stade de Quidditch, leur dernier moment à deux dans le château les autres n'aurait plus lieux ici mais dans un tas d'autre endroit qui serait surement dans Londres.

Elle avait choisit le terrain parce que c'était là qu'il avait réellement parler tout les deux la première fois, le début d'une histoire qui lui avait fait reprendre goût à la vie et foi en l'amour elle ne pouvait donc pas laisser le brun partir sans revenir par ici. C'était un peu fleur bleue et niais Ayla n'aurait jamais penser raisonner ainsi avant de se mettre en couple avec Mathéo parce qu'elle n'était pas très romantique avant ça trouvant que cela était pour les faibles ceux qui n'avait pas peur de finir plus bas que terre comme elle avait pu l'air elle ne comprenait pas à l'époque maintenant elle ne pouvait que partager leur point de vue. Dans le fond elle à surtout peur, peur que cette distance physique entre eux ne casse leur complicité et leur amour elle n'as jamais vécue de relation à distance elle ne sait pas comment son coeur va réagir, et même si durant les dois mois d'été ils pourront se voir autant que cela leur ferra plaisir et envie elle savait qu'une fois qu'elle serait revenue ici cela serait plus complexe, et sans doute qu'elle voulait être rassurée rien qu'un peu sur le fait qu'il ne comptait pas l'abandonner maintenant que cette partie de son histoire était à sa page de fin, bizarre comme une seule personne et ses intentions pouvait créer toute une remise en question chez une autre personne.


Perdue dans ses pensées elle ne l'entendit pas et ne le fit pas arriver à son niveau il était finalement venu, bien qu'elle n'en ai pas réellement douté il ne refusait pas des moments avec elle à moins d'être collé et il ne pouvait plus l'être. Il c'était mis assis à ses côtés avant de lui parler ou plutôt de lui poser une question, c'était effectivement la fin d'une époque, sans doute plus difficile fin pour lui qui voyait là se terminer sept année de présence ici et tout ce que cela pouvait impliquer, autant de rencontre que de bêtises, des fous rires et surement quelques cris de temps en temps c'était une chose qu'elle pourrait comprendre à la fin de la prochaine année scolaire. " Cela doit l'être encore plus pour toi que pour moi, c'est la fin de beaucoup de chose pour toi et les autres septième année, pour moi c'est juste la fin de notre chapitre à deux à Poudlard" Elle précisait bien pour qu'il ne pense pas qu'elle était entrain de le quitter car c'était loin d'être le cas si elle pouvait elle le garderait ici pour une année encore et près d'elle pour des années. " Rentrer chez moi ne me pose pas problème je n'ai pas de soucis de famille mais te voir partir me fait drôlement mal au cœur, je n'arrive pas à me voir revenir ici en Septembre en te sachant à Londres entrain de devenir une star du Quidditch aduler par mille et une fille" Bon elle rajoutait un peu d'humour pour que cela ne soit pas trop déprimant pour lui. " Tu va te créer ta vrai maison même si c'est dur de partir d'ici c'est pour de nouvelle aventure et une fois que tu y sera tu va surement aimer ça" Elle voulait le rassurer un peu pour qu'il est confiance en lui et qu'il aille au bout de ses projets sans avoir à regretter son internat à Poudlard.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 535 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2085 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Jeu 6 Juil - 20:51

Do you think this is the end ?

- Mathéo Collins & Ayla Abbot-


Parce que nos bêtises sont nos plus beaux souvenirs.

Mathéo avait rejoint sa petite amie Ayla sur le terrain de Quidditch. C’était là-bas qu’elle lui avait donné rendez-vous. C’était un lieu sentimental pour eux et important pour leur histoire, car en réalité, c’était bien à cet emplacement que leur histoire avait commencé : l’endroit où ils avaient eu leur première conversation pour la toute première fois. Le jeune homme s’y était rendu, et sur le chemin avait laissé son esprit divaguer, repensant tout d’abord à tout ce qu’il avait vécu à Poudlard. Le château avait été sa maison pendant sept ans, l’endroit où pour la première fois il s’était réellement senti chez lui, l’endroit où il avait compris qu’il appartenait à quelque chose. Ses années avaient été simplement extraordinaire grâce à Rebecca, tout d’abord, sa meilleure amie, puis à ses camarades de dortoir, son équipe de quidditch et finalement sa petite amie. Il avait vécu tellement de choses, et avaient maintenant tellement de souvenirs, qu’il était assez dur pour lui de s’imaginer partir et commencer une nouvelle vie loin de tous ses repères. C’était comme s’il devait abandonner une partie de lui-même pour avancer. Il allait devoir tout recommencer dans un autre endroit. C’était réellement étrange pour le garçon de s’imaginer la fin d’une époque. Demain à cette même heure, tout serait terminé. Il serait dans le train, direction Londres, et ne reviendrait pas à Poudlard en septembre. Comment le temps avait-il pu défiler si vite, sans même qu’il ne s’en rende compte. Cette année scolaire était passé aussi vite qu’un éclair. Il avait même l’impression qu’il était arrivé ici la veille. Et pourtant plusieurs mois s’étaient écoulés maintenant.

Mathéo avait donc très vite rejoint sa petite amie dans les gradins du stade. Il s’était installé à ses côtés. Avant de lui poser une question. Oui cette fin d’une époque était étrange à vivre pour lui, et il avait besoin d’en parler un peu avec sa petite amie. Il avait besoin d’un petit moment loin de tout en sa compagnie. Pour être rassuré, pour se sentir mieux, et pour se rendre compte que ce n’était pas la fin de tout, simplement un départ pour continuer une vie qui n’attendait simplement que d’être vécu. Mathéo n’était plus ce gamin de onze ans, arrivé sept ans plus tôt. Il avait maintenant dix-sept ans, et était presque un adulte. Il était grand temps de commencer à rentrer dans la vraie vie. Et qui sait, peut-être qu’il allait vivre des choses encore mieux qu’à Poudlard. Pour Ayla ce n’était pas totalement la fin d’une époque. Elle n’était qu’en sixième année, et allait donc revenir l’année prochaine. Mais il était vrai qu’ils allaient être séparés. Eux qui avaient l’habitude de se voir très souvent cette année, ça leur ferait surement bizarre par la suite.

– Oui ça me fait bizarre de m’imaginer que je ne pourrais pas te voir tous les jours l’année prochaine. C’est la fin de beaucoup de choses, et ça a un côté assez effrayant. C’est un saut dans l’inconnu, et j’ai pas la moindre idée de comment ça va se passer.

Confia le jeune homme. Ayla allait surement lui manquer. A Poudlard, tout était facile. Il savait qu’il pouvait la voir quand il en avait envie, il lui suffisait simplement de lui envoyer un hibou pour lui donner rendez-vous. Loin d’elle, les choses allaient être beaucoup plus compliqué. Mais ils pouvaient le faire, il en était persuadé. Parce qu’il n’avait pas du tout envie que les choses s’arrêtent entre eux, loin de là. Si le chapitre Poudlard était sur le point de se refermer, ce ne serait pas le cas de leur histoire. Et heureusement la demoiselle semblait être dans le même état d’esprit que lui.

Le garçon n’avait pas réellement envie de rentrer chez lui. Il n’avait eu que très peu de contact avec sa mère depuis les vacances d’hiver. Les choses ne s’étaient pas réellement arrangés. Bon en même temps, il n’avait pas été ouvert à la discussion et ne lui avait encore laissé aucune chance de revenir vers lui. Maintenant que l’année était finie, il n’aurait d’autres choix que de rentrer chez lui cet été, au moins pour ne pas finir à la rue. Ayla lui expliqua que rentrer chez elle n’était pas un problème pour elle, mais qu’elle avait mal au cœur de le voir partir. Elle fit un peu d’humour par rapport au futur de Mathéo, ce qui lui décrocha un sourire.

– Tu crois qu’on pourrait faire quelque chose pendant ces vacances. J’ai pas vraiment envie de t’obliger à venir chez moi pour supporter ma famille, mais peut-être que si j’arrive à me trouver un job et amasser un peu de sous, on pourrait partir en vacances. Sans doute pas très loin mais …

Le jeune homme aurait sans doute besoin d’elle cet été, de la voir, et d’avoir des moments rien qu’à eux. Bien sûr, lui n’avait pas une famille aisée, et il ne voulait pas demander d’argent à sa mère en plus de cela, il ne voulait rien lui devoir. Alors s’il voulait partir en vacances avec sa chérie, il allait devoir se trouver un petit job pour l’été. S’il travaillait dur, ils pourraient peut-être réussir à se faire des vacances rien que tous les deux.

– Oh oui j’ai hâte d’être dans mon école de Quidditch rien que pour avoir toutes les filles à mes pieds.

Ajouta-t-il en rigolant. Evidemment, il n’était pas du tout ce genre de garçon, et sa petite amie le savait très bien. Elle lui expliqua qu’il allait se créer sa propre maison, et qu’il allait surement aimer sa nouvelle vie, même si c’était dur de partir. Les paroles réconfortantes de la demoiselle avait réussi à redonner un peu le sourire à Mathéo, malgré sa mélancolie. Elle avait raison, tout irait surement bien. Il était juste un peu dur de passer à autre chose après tant d’années.

– Nouvelle vie, nouvelle école, nouveau lieu de vie, ça en fait du changement. Mais tant que je sais que tu es avec moi, je devrais m’en sortir.

Annonça le jeune homme avec un sourire, avant d’embrasser la jeune femme.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Dim 9 Juil - 23:32
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

La fin de l'année apportait aussi le temps des au revoirs et des adieux pour certains qui prenait des chemins différent et si l'année d'Ayla n'était pas concerné beaucoup disait au revoir à des personne de septième année Jaylin devait dire au revoir à Caleb, comme Télia disait au revoir à Tibus et comme elle le ferait avec Mathéo ils pourraient sans doute tous se revoir en dehors de l'école de magie étant donné que les trois garçons ne partaient pas loin de Londres mais cela ne serait sans doute plus pareil et le changement n'était pas simple. C'était pour s'y préparer qu'elle avait simplement demander à son petit ami de venir pour un dernier rendez vous dans le château pour profiter jusqu'au bout de cette journée ensemble. Il l'avait rejoins et c'était assis à ses côtés parlant de la suite qui allait être un peu compliqué à gérez pour eux deux ils le savaient bien et tentait de ne pas déprimer en avance ce qui n'aiderait en rien la jeune femme essayait de garder le sourire car cela devait être plus compliqué pour le brun qui allait devoir dire adieu à Poudlard qui avait été sa maison pendant sept ans pour retourné vivre chez sa mère avant de partir pour Londres et une nouvelle vie d'adulte.

Le plus dur allait sans doute être de passer l'été avec sa mère vu la tension régnant entre eux deux et Ayla n'avait pas moyen de l'aider pour le coup elle n'était pas plus avancer que lui et n'arrivait pas à accepter qu'elle n'allait plus pouvoir le voir autant qu'elle en aurait envie dès Septembre pour les vacances cela pourrait aller ils pourraient se voir et s'arranger pour passer des moments ensemble mais après tout serait plus complexe car lui aurait ses études et elle serait bloquée à Poudlard en dehors des weekends heureusement que ses parents était cool et pourrait lui faire des autorisation pour sortir d'ici de temps en temps et ne pas passer trop de temps loin de son amoureux. La jeune fille restait à sa place elle savait qu'elle reviendrait l'année prochaine tout était mieux dur pour elle et c'était ce qu'elle avait dit à Mathéo que tout devait être plus bizarre pour lui et que pour elle le plus dur serait l'éloignement avec lui rien de plus. " Tu va t'en sortir comme un chef j'en suis persuadée, c'est un gros saut dans l'inconnu mais c'est un saut utile qui va déterminé la suite de ta vie. Je ne peut qu'imaginer à quel point cela doit être dur et effrayant pour toi je serais sans doute dans le même état dans un an tout pile. Et là je pourrais te dire que j'ai enfin compris"


Car pour le moment cela restait assez abstrait pour l'adolescente qui n'avait pas encore à vivre cela et qui de toute manière était obligée de tout imaginer ne sachant pas réellement ce qui pouvait se passer pour la suite. Elle avait juste confiance en Mathéo et savait qu'il allait s'en sortir et réussir à briller dans la voie qu'il c'était choisit il était doué pour le Quidditch et avait vraiment envie de réussir cela serait suffisant. Quand il lui proposa de se voir pendant les vacances le sourire d'Ayla n'aurait pas pu être plus grand elle n'attendait que ça bien sur qu'elle voulait le voir si elle le pouvait elle passerait son été avec lui pour avoir une bonne dose d'amour avant la distance qui prendrait place, et si lui n'avait pas les moyens elle les avaient les sous n'était pas un soucis et ne serait pas un frein, les deux amoureux allait passer un bel été elle s'en faisait la promesse. " Parce que tu pensais que j'allais te laisser passer tout l'été sans ma magnifique présence ? Si tu ne trouve pas de boulot ce n'est pas grave j'ai de l'argent et on pourra se faire un petit quelque chose tout les deux une choses est sûre et certaines on ne passera pas deux mois s'en se voir ou se parler, le téléphone c'est quand même une chouette invention moldu" Lui en aurait surement un sa mère vivant dans le monde moldus et son père en avait offert un à Ayla pour qu'elle puisse garder pied dans son deuxième monde cela serait utile pour planifier les vacances plus rapide que les hiboux et plus discret aussi.

La blondinette avait rigolé du fait qu'en Septembre le garçon aurait plein d'admiratrice une fois dans son école de Quidditch les filles aimait les sportif c'était assez connu et là-bas il allait surement avoir des admiratrices et elle ne serait pas là pour le voir. Elle avait assez confiance en Mathéo pour qu'il ne remarque même pas son succès mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur cela faisait partie du jeu de l'amour. " Je le savais que tu avait choisit cette voie là rien que pour avoir tout un tas de fille à tes pieds" Ayla devait simplement rassurer le garçon sur le fait que ce qui l'attendait n'allait pas être mauvais elle devait trouver les mots pour lui faire comprendre que la suite était positive et qu'il pourrait y arriver et réussir à arriver au bout de son objectif et qu'il pourrait être heureux dans cette nouvelle vie c'était dur de passer à autre chose mais il le fallait et il en serait bien vite heureux. " Le changement est effrayant mais il peut être bon pour nous cela nous fait évoluer encore et toujours. Je serais toujours là pour toi et avec toi que tu soit heureux, que tu est peur ou que tu sois triste je serais là" Et après un baiser la jeune femme posa sa tête contre l'épaule du garçon.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 535 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2085 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mar 15 Aoû - 17:16

Do you think this is the end ?

- Mathéo Collins & Ayla Abbot-


Parce que nos bêtises sont nos plus beaux souvenirs.

Partir et tout quitter. Partir et tout abandonner. Poudlard avait été sa première maison, cet endroit où il avait enfin pu être lui-même. Dans le monde moldu, avec sa mère pour lui rappeler sans cesse à quel point il était anormal et qu’il devait presque avoir honte de son statut de sorcier, venir à Poudlard avait été comme une libération pour lui. Il n’avait plus besoin de se cacher, lui ou ses pouvoirs magiques. Dans cette école, tout le monde était comme lui. Différent. Et il avait appris à apprécier cette différence au cours des années. Le fait qu’il se sente si bien dans cette école, avait également compliqué ses relations avec sa famille. Sa mère et lui n’étaient pas proches, encore moins après les trahisons dont elle avait fait preuve envers son fils. Loin de tout le monde, il avait mis de côté sa vie extérieure. Et pourtant, elle allait très bientôt revenir. La fin de l’année était proche, et il devrait rentrer à la maison, bien qu’il n’en ait pas la moindre envie. Il était en septième année, et ne retournerait donc pas à Poudlard à la rentrée prochaine. Au lieu de cela, il allait intégrer l’une des meilleures écoles de préparation pour devenir un joueur de Quidditch. Avoir été accepté dans cette école lui avait procuré une immense joie, mais également de la fierté. Après tout, il n’avait peut-être besoin de personne pour réussir.

Mathéo redoutait beaucoup le fait de devoir retourner vivre chez sa mère cet été. Pour lui c’était un véritable cauchemar. Après les vacances de noël désastreuses, il n’avait pas la moindre envie de faire des efforts là-bas. Il savait également que s’il ne faisait pas un effort pour se contrôler, les choses pouvaient très vite dégénérer. Il ne voulait pas perdre son calme et être sur les nerfs pendant deux mois. Il allait devoir trouver une solution et vite. Le Serpentard avait déjà pensé à faire des recherches pour un boulot. Avec un peu de chance, il pourrait gagner de l’argent rapidement, et pouvoir s’installer dans un appartement à Londres, loin de sa mère et de son oncle. Mais encore fallait-il qu’il trouve un job bien payé pour cela, et ce n’était pas encore gagné d’avance malheureusement.

Mais cette après-midi, ce n’était pas le moment de penser à ce genre de chose. En effet, le garçon avait été rejoindre sa petite amie sur le terrain de Quidditch, là où tout avait commencé entre eux. Une façon de boucler la boucle en quelque sorte. Il avait mal au cœur de devoir la quitter, et surtout de ne pas être à ses côtés à l’école l’année prochaine. Forcément ils allaient se voir moins souvent, et les choses seraient plus compliquées. Mais Mathéo aimait sincèrement la Serdaigle et ferait n’importe quoi pour que les choses marchent entre eux. Il espérait qu’elle soit sur la même longueur d’onde que lui, et qu’elle ne pense pas que la fin de l’année était une fin en soit, pour eux aussi. Mathéo avait peur du futur, et avait besoin que sa petite copine le rassure quelque peu sur l’avenir. Heureusement c’est ce qu’elle fit.

– J’espère, rien ne sera plus pareil quand j’aurais quitté Poudlard. Je veux juste que les choses aillent au mieux. Merci de croire en moi Ayla. Et je suis sûr que tu t’en sortiras comme un chef l’année prochaine.


Annonça-t-il avec un sourire. Il voulait profiter du temps avec sa petite amie, et mettre ses pensées de côté un instant. Il avait peur, et était stressé évidemment, mais ce n’était pas le moment d’y penser. Mathéo changea donc rapidement de sujet. Il voulait voir la belle demoiselle pendant l’été. Il lui demanda donc si elle pensait qu’ils pourraient faire quelque chose tous les deux pendant les vacances. Bien sûr, il ne voulait pas l’obliger à venir chez lui. Il y aurait déjà d’énormes tensions, inutile de mettre sa petite amie dans ces histoires. Mais s’il pouvait trouver un job, ils pourraient partir en vacances. Mathéo n’aurait pas les moyens de faire un grand voyage, mais le fait d’être avec la demoiselle n’importe où lui convenait totalement.

Evidemment, la demoiselle était totalement d’accord avec l’idée de passer du temps avec Mathéo pendant les vacances, comme si le garçon avait pu penser une seconde qu’ils ne se verraient pas. Elle lui annonça néanmoins que s’il ne trouvait pas de boulot, ce n’était pas bien grave, puisqu’elle avait de l’argent. Mathéo fit une petite grimace en l’entendant. Il la laissa néanmoins finir. Dans tous les cas, les deux jeunes allaient se voir pendant l’été, et il y avait toujours le téléphone s’ils avaient besoin de parler. Ayant vécu toute sa vie avec une mère moldu, il savait évidemment ce qu’était cette invention et comment s’en servir. Il ignorait par contre, avant qu’elle lui dise, qu’Ayla en avait un chez elle. Après tout, elle était de sang-pur, ce n’était donc pas commun.

– Non je ne m’imaginais pas un été entier sans te voir. J’ai envie qu’on fasse des choses ensembles, Ayla … Mais je ne veux pas que tu me payes quelque chose, je trouverai un job, et on pourra réellement profiter ensemble, je te le promets.

Il ne voulait pas qu’Ayla paye tout pour lui. D’abord une question de fierté mais aussi parce que Mathéo avait toujours voulu être indépendant et se débrouiller par lui-même. Il venait d’une famille assez modeste et avait toujours su s’en sortir malgré les faibles revenus de sa mère. Il allait continuer comme il avait toujours fait. Sa petite amie ne devait pas se méprendre, ce n’était absolument pas contre elle. Finalement la jeune femme le taquinait à propos de son orientation, comme quoi il avait choisi cette voie pour avoir tout un tas de filles à ses pieds.

– Totalement. Non vraiment Ayla, je pense que tu n’as pas de soucis à te faire. Les filles n’en auront pas plus à faire de moi que quand j’étais à Poudlard.

Annonça-t-il avec un sourire. Ayla rassurait le jeune homme du mieux qu’elle pouvait, et Mathéo se rendait vraiment compte de la chance qu’il avait de l’avoir à ses côtés. Elle lui annonça qu’elle serait toujours là pour lui, et l’embrassa. Alors qu’elle posa sa tête contre l’épaule du jeune homme, Mathéo attrapa sa main. Et finalement l’embrassa à nouveau, un baiser fougueux qui révélait différentes émotions chez le garçon.

– Tu es la meilleure chose qui me soit arrivé, tu le sais ça ?

Le sourire aux lèvres, il attrapa les siennes à nouveau …

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mer 16 Aoû - 18:29
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

Une dernière conversation dans l'enceinte du château, une conversation pour se rassurer pour pouvoir affronter l'avenir main dans la main c'est ce qui était entrain de se jouer entre Mathéo et Ayla un couple qui s'apprêtait à se séparer pour les vacances et qui ne serait pas réunis à la rentrée le garçon partant pour des études supérieur laissant sa petite amie à Poudlard pour une année supplémentaire. Leur histoire était assez solide pour tenir le coup de la distance mais avant cela ils avaient besoin de se rassurer un peu de savoir que l'autre ne voyait pas cette fin d'année comme la fin du couple, Ayla devait prendre sur elle pour rassurer le brun qui devrait affronter une nouvelle vie et qui avait donc des angoisses supplémentaire elle trouvait petit à petit les mots pour lui faire comprendre qu'il s'en sortirait qu'il aurait le droit à ce qu'il voulait avoir et qu'elle serait toujours là derrière lui pour l'encourager et le soutenir. Si il hésitait, si il avait peur un hibou et elle serait présente pour lui, elle ne l'abandonnerait pas et c'était sans doute une chose à dire maintenant pour ne pas que les peurs les ronges chacun de leur côté.

Ayla ne voulait pas voir leur relation se détériorer à cause de non dit son petit ami et elle était heureux ensemble et ils n'avaient aucune envie de voir leur relation se terminer alors qu'ils apportaient tant l'un à l'autre. Ils c'étaient donc retrouver sur le terrain de Quidditch pour pouvoir en parler ensemble et pouvoir se dire les choses et pouvoir aborder l'avenir avec sérénité la page qui se tournait pour Mathéo serait celle que qu'Ayla tournerait dans un an et elle aurait sans doute le même genre de peur que son petit ami aujourd'hui elle pouvait donc essayer de gérez au mieux les angoisses de son chéri pour pouvoir prévoir à l'avance les siennes. " Ta vie va totalement changé oui, mais elle pourra en être meilleure croit en toi et tu verra que tu arrivera à ce que tout aille bien. Je sais que tu en sera capable je n'ai aucun doute sur le fait que tu réussira haut la main cette année c'est simple d'y croire quand on est convaincue. J'ai un peu peur tu apaise mes angoisses et ne plus t'avoir à porter de main si j'ai besoin d'un câlin me stresse mais on y arrivera" Un jour il lui avait demander de lâcher prise et de sauter dans l'inconnu avec lui elle l'avait fait et n'avait pas regretter un seul instant d'avoir oser mettre ses peurs de côté deux petites secondes, cela lui avait apporter un véritable bonheur par la suite et il s'agissait aujourd'hui de refaire pareil ensemble cette fois ils sauterait dans l'inconnu et apprendrait à vivre sans pouvoir voir l'autre tout les jours une nouvelle étape qui renforcerait leur liens et leur amour elle en était certaine.


Les deux amoureux avaient changer de sujet pour parler de leur vacances ils prévoyait de se retrouver à un moment donner pour pouvoir passer du temps ensemble il n'était pas question pour la blondinette de ne pas voir son chéri durant deux long mois alors qu'elle ne pourrait le voir qu'une fois par semaine au mieux durant l'année scolaire qui suivrait et même si la situation de Mathéo avec sa mère serait sans doute compliqué à gérez pour lui il trouverait bien le moyen de passer un peu de temps avec elle. Surtout que cela lui donnerait des bouffées d'air pour pouvoir supporter sa famille et si elle même n'aurait pas ce genre de soucis elle aimerait aussi pouvoir s'échapper un peu de son quotidien pour s'octroyer des moments rien qu'à deux comme ils avaient réussit à le faire depuis le bal du ministère.


Le brun voulait trouver un job étudiant pour pouvoir payer des vacances au couple et cela coinçait car aucun des deux ne voulait être entretenue par l'autre si lui n'acceptait pas qu'elle paye elle n'accepterait pas non plus qu'il se tue au boulot pour lui offrir des vacances elle n'était pas dépendante même si ses parents subvenait à ses besoins elle n'aimait pas profiter des autres et de leur argent. " Tant mieux parce que tu n'aurais pas pu y avoir le droit j'aurais forcer les choses pour te voir. On fera tout un tas de choses ensemble et ça nous fera un paquet de souvenir pour plus tard. Et moi je ne veux pas qu'on m'offre tout sur un plateau d'argent alors on partagera les frais et comme ça on pourra profiter plus ensemble, soit aller plus loin soit rester plus longtemps, on trouvera le moyen de s'arranger pour passer de belles vacances" Le principal étant le fait d'être ensemble autant qu'ils le pourraient bien entendu le reste n'était que matériel et ne devait pas obscurcir leur moment à deux.


Ayla avait aussi parler du fait qu'il est choisit l'école de sport pour pouvoir avoir un tas de fille à ses pieds ce qui ne correspondait pas du tout à son petit ami qui n'approchait pas les filles et qui avait déjà eut du mal à lui parler à elle sans être terriblement gêné. " Je ne me fais pas de soucis, enfin je m'en fais mais pas pour le fait que tu aille voir d'autre filles ça je sais que cela n'arrivera pas. Je te fais confiance" Et c'était peu de le dire elle avait tout confié à ce garçon qui avait réussit à pénétrer ses barrières de sécurité et à l'atteindre en plein cœur, elle lui faisait entièrement confiance. La blondinette n'était blottie contre lui après un baiser appuyant sa tête contre l'épaule à côté d'elle ce genre de contact était rassurant sentir l'autre, présent et puissant éloignait les peurs. Quand il attrapa sa main pour un baiser Ayla se laissa faire avec plaisir c'était un baiser qui transmettait ce qu'il ressentait. " Tu me l'apprend mais j'en suis ravie. Tu est aussi la meilleure chose qui me soit arrivée et je ne te laisserais jamais filé" Et un baiser pour conclure cette déclaration.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 535 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2085 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Jeu 17 Aoû - 16:52

Do you think this is the end ?

- Mathéo Collins & Ayla Abbot-


Parce que nos bêtises sont nos plus beaux souvenirs.

La vie de Mathéo allait changer du tout au tout dans quelques semaines. Finit le château confortable et l’absence de responsabilité. Il allait entrer dans le monde des adultes maintenant. Le secondaire était désormais terminé pour laisser place à la vie adulte. Mais le jeune homme était chanceux, il allait intégrer l’une des meilleures écoles de préparation pour devenir un joueur professionnel de Quidditch. C’était ce qu’il avait toujours rêvé. Lui n’était pas un grand passionné d’études. On pouvait le voir à ses notes qui restait toujours dans le passable sans pour autant aller plus haut. Il n’aimait pas les cours théorique et le fait de devoir rester assis sur une chaise pendant des heures à écouter son professeur. Mais s’il y avait bien quelque chose qui l’avait toujours passionné depuis qu’il était entré à l’école de sorcellerie c’était le sport. Là dedans il était bon, et il en avait conscience. Tous ses efforts se concentraient donc sur le Quidditch, et avaient fini par payer. Maintenant il allait pouvoir réaliser ses rêves et même en faire son métier.

Heureusement pour lui, même si tous ces changements l’effrayaient beaucoup, il avait quelqu’un sur qui compter : sa petite amie Ayla. Elle répondait toujours présente pour le soutenir, et surtout le rassurer sur son avenir. Elle savait tout comme lui que sa vie allait changer, mais elle ne faisait ressortir que le meilleur de ce futur changement. Mathéo devait croire en lui comme elle croyait en lui, et tout irait bien pour lui. Il était sur la bonne route, il devait simplement continuer sur cette voie. Il en était capable. La demoiselle avait réellement confiance en lui, elle n’avait pas de doute qu’il allait réussir cette année. Le plus dur dans toute cette histoire était qu’ils allaient être séparés. Depuis qu’ils s’étaient mis ensemble, ils avaient l’habitude de pouvoir se voir à chaque fois qu’ils le voulaient, et qu’ils en avaient envie. Cela serait un peu différent l’année prochaine, étant donné qu’elle restait à Poudlard, tandis que lui partait. Mais ils devaient se faire confiance, et surtout avoir confiance en leur couple, et tout irait bien pour eux. Après tout, le véritable amour pouvait résister à n’importe quelle épreuve.

– Tu crois en moi plus que moi-même, c’est impressionnant. Mais tu as raison, cette nouvelle année ne me réserve que de bonnes choses si on y réfléchit bien. Et tous les deux on va y arriver. Même si on ne peut plus se voir à chaque fois qu’on en a envie, je serais toujours là si jamais tu as besoin de moi.

Répondit-il avec un sourire. S’il y avait bien une chose dont il était sûr et certain, c’était qu’il ne voulait pas lâcher sa petite amie. Sa relation avec la demoiselle était bien trop importante à ses yeux pour qu’elle ne passe à la trappe parce qu’ils n’étaient plus dans le même établissement. Ils allaient une nouvelle fois sauter dans l’inconnu ensemble. C’était un voyage effrayant, mais beaucoup moins puisqu’ils étaient à deux maintenant.

Ainsi les deux jeunes avaient finalement fini par changer de sujet pour quelque chose de plus positif. Ils parlaient des vacances scolaires, et du fait qu’ils allaient forcément se voir pendant ce laps de temps. Evidemment, Mathéo ne voulait pas passer plusieurs mois sans pouvoir passer de temps avec sa petite amie. Le jeune homme ne tenait pas vraiment à l’inviter chez sa mère pendant les vacances. Les relations entre eux étaient déjà tendues, et il ne tenait pas à mettre Ayla au milieu de toutes ces histoires. Mais voir sa petite amie lui permettrait surement de s’échapper de ces tensions l’espace d’une journée. Mais si les deux amoureux décidaient de partir en vacances, Mathéo voulait absolument se trouver un job étudiant. Il ne voulait pas que sa petite amie paye tout pour lui, c’était hors de question. Question de fierté surement, mais aussi parce qu’il n’aimait pas devoir quelque chose à quelqu’un. S’il trouvait un petit job, il pourrait dépenser son propre argent pour ces vacances.

– Je suis sûr qu’on passera des moments inoubliables. Et j’ai envie qu’on puisse profiter au maximum l’un de l’autre. On pourrait peut-être trouver un petit appartement à louer quelque part, je chercherais un job pour l’été à cet endroit, et on pourrait être ensemble. Qu’en penses-tu ?

L’idée venait juste de traverser la tête du jeune homme à l’instant. Il n’y avait pas réfléchi avant, mais ça pouvait être une bonne idée. Comme cela, ils pourraient profiter du temps ensemble, et en même temps Mathéo aurait un travail qui lui rapporterait un peu d’argent. Et cerise sur le gâteau, il n’aurait pas besoin de supporter sa mère très longtemps. Mais après, c’était en fonction d’Ayla, c’était à elle de voir si ce genre de chose lui convenait, où si elle préférait rester plus longtemps chez elle pour profiter de ses parents.

Ayla l’avait d’ailleurs taquiné sur le fait qu’il ait choisi cette école de sport simplement pour attirer beaucoup de filles. Ce n’était évidemment pas le cas, puisque Mathéo était loin d’être un coureur de jupons. Elle n’avait pas de soucis à se faire de ce côté-là, elle pouvait être sûre que son petit ami n’irait pas voir ailleurs.

– Tu te fais du souci pour quelque chose d’autre ?

Demanda-t-il. Peut-être avait-il mal compris ce qu’elle venait de lui dire, mais il avait eu l’impression qu’elle se faisait du souci pour quelque chose d’autre. Mieux valait lui demander maintenant et essayer de la rassurer par la suite. Elle n’avait pas de soucis à se faire avec lui, dans tous les cas, elle devait en avoir conscience. Elle était réellement la meilleure chose qui lui soit arrivé. Et elle semblait partager cet avis.

– Je n’ai absolument pas l’intention de filer pour ma part.

*Tu serais fou si tu faisais une telle chose.*

Alors qu’elle venait de l’embrasser, il la regardait les yeux pleins de malices, avec un petit sourire.

– Tu es très sexy aujourd’hui, tu sais ?!

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mar 22 Aoû - 0:19
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

Dans la vie certain moment demandait plus de courage que d'autre et la jeune femme était fasse à ce genre de moment qui lui demandait de faire appelle à son courage pour pouvoir laisser Mathéo quitter l'école serein et non inquiet à cause de sa petite amie qui n'était pas aussi confiante qu'elle pouvait le laisser paraître. Dans cette discutions c'était à elle d'être la plus forte pour pouvoir rassuré le garçon qui allait laisser derrière lui tout ce qui avait fait sa vie durant sept longue année c'était une grande page qu'il s'apprêtait à tourner et la peur qu'il devait ressentir était somme toute logique. La jeune femme était pas prête à être à sa place car elle ne serait sans doute pas vraiment confiante en elle et elle serait pour le coup très chiante à supporter du coup il fallait mieux lui laissait le temps de grandir encore un peu plus avant de la faire quitter Poudlard.

Pour le moment sa vie allait rester assez semblable à ce qu'elle avait toujours connue alors elle pouvait se montrer confiante pour Mathéo qui lui n'avait pas cette confiance pleine pour ce qui allait lui arriver une fois rentrer chez lui puis une fois installé à l'école des sports de Londres, plus d'indépendance et donc plus de responsabilités aussi c'était un pas en avant dans la vie d'adulte durant laquelle il pourrait compter sur Ayla pour l'aider et le conseiller en cas de besoin. Elle serait la constante dans sa vie c'était comme ça qu'elle voyait les choses il n'avait pas beaucoup de lien avec sa famille mais elle serait encore et toujours là si il avait besoin d'aide et c'était ce qu'elle pouvait faire de mieux dans la situation actuel ne pouvant pas partir avec lui pour Londres. La blondinette espérait avoir réussit à redonner un peu de confiance au brun et avoir un peu atténuer les inquiétudes qu'il pouvait avoir concernant son avenir.


" C'est un peu la dynamique de notre chacun croit plus en l'autre qu'en lui même et on est là pour donner la force nécessaire à l'autre de pouvoir avancer. Je ne peux qu'avoir raison quand je pense que tu va trouver ton bonheur dans cette école de sport qui te correspond bien. On va y arriver oui on est plus fort qu'un peu de distance on a combattu plus que ça si on regard tout ce qu'on a traverser depuis le début. Et l'inverse sera vrai un hibou et je serais prête à te répondre dans la minute même" Quitte à tout lâcher pour le faire elle serait présente et ne laisserait pas tomber son amoureux qui était trop important dans sa vie pour être laisser pour compte. Et au final la conversation avait naturellement dévié vers la planification des deux mois d'été les jeunes ne resterait pas deux mois sans se revoir c'était certain ils leur fallait juste tout mettre en place maintenant car cela serait sans doute plus simple qu'une fois chacun dans sa famille si ils décidaient de la marche à suivre ils pourraient une fois rentré chez eux agir pour pouvoir se retrouver au plus vite.


Le Serpentard proposait de passer l'été ensemble et qu'il trouve un boulot à l'endroit où ils auraient décidé de séjourner ce qui pouvait être la parfaite alternative pour passer des vacances ensemble sans que l'un ou l'autre ne se sente entretenue ou redevable elle pourrait profiter de son chéri en dehors de son travail et passer des vacances comme une grande. Ses parents auraient sans doute du mal à se faire à l'idée surtout sa mère mais son père appuierais sa demande elle en était certaine du coup elle commençait déjà un peu à rêver de ses premières vacances en amoureux. " Tant qu'on est ensemble je suis pour, j'ai pas envie de passer les deux mois loin de toi. Tu aimerais aller ou ? Je te laisse décider après tout je dois avoir fait plus de voyage que toi vu le train de vie de ma famille. Ma mère va pas être contente mais moi je dis oui on trouve un truc et en passe les vacances ensemble" C'était suffisant pour calmer ses angoisses elle aurait plus de temps pour appréhender l'éloignement et la séparation physique c'était tout bénéfique pour elle.



Le vert et argent venait réellement d'avoir un bonne idée elle n'y aurait surement pas penser toute seule malgré son cerveau d'aigle super intelligent et habituer à travailler. Pour le reste elle pouvait gérez elle n'avait pas particulièrement envie ou besoin de passer du temps avec ses parents même si elle était en bon terme avec eux elle se trouvait dans un âge ou l'on préférait s'éloigner un peu des parents pour se sentir grand et plus bébé une phase normale que tout adolescent traversait et qui serait comprise par la famille Abbot qui n'était pas très strict et carré temps que leur fille était heureuse et en pleine santé. En blaguant ensuite sur l'école de sport et sur les filles qui pourraient approché le brun Ayla avait fait une petite gaffe en répondant qu'elle ne s'inquiétait pas à ce sujet là elle aurait simplement du dire qu'elle n'avait pas d'inquiétude pour ne pas que son petit ami se questionne sur ce qui pouvait la turlupiner.


" J'ai peur de ne pas réussir de mon côté tu est ma force et c'est grâce à toi que j'ai réussie à avancer et sans toi j'ai vraiment peur de retomber dans une boucle infernale on je me rabaisse et ne me fait pas confiance" Ayla avait toute confiance en lui mais aucune confiance en elle cela allait en s'améliorant mais tout n'était pas gagner elle avait encore du chemin à parcourir et elle en avait conscience. " Tu ne peux plus m'échapper de toute manière je t'ai envoûtée" C'était une blague bien entendue mais c'était une manière pour elle de lui montrer qu'elle était prête à tout pour que leur histoire tienne le coup. " Chéri je pourrait te dire que je suis sexy tout les jours mais cela ferait sans doute hautement narcissique alors je te dirais juste que je me suis mise en valeur pour venir te voir" Et elle lui tira la langue encore un peu enfantine malgré tout.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 535 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2085 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Mer 30 Aoû - 20:02

Do you think this is the end ?

- Mathéo Collins & Ayla Abbot-


Parce que nos bêtises sont nos plus beaux souvenirs.

Le moment des au revoir était un peu plus compliqué qu’il ne s’y était préparé. Il était assez difficile pour Mathéo de tourner la page de ses sept années passés dans ce château. Sa seconde maison. Pour être tout à fait honnête, il n’avait pas la moindre envie de rentrer chez lui pour l’été, bien au contraire. Quitter le château si accueillant pour une maison pleine de ressentiments et de tensions, ce n’était définitivement pas le top. Mais Mathéo n’avait pas vraiment le choix, il ne pouvait pas rester ici indéfiniment. Si tout laisser derrière lui était compliqué, le fait de quitter Ayla l’était tout autant. Elle avait été la meilleure chose qui lui soit arrivé cette année. Et maintenant qu’il se sentait réellement bien dans cette relation, il n’avait pas envie de la voir s’éloigner. Car évidemment les choses allaient changer. Les deux jeunes ne pourraient plus se voir tous les jours, ou simplement sur un coup de tête quand ils en avaient envie. Ils allaient vivre dans des villes différentes, et cela allait donc engendrer quelques problèmes. Mais ils n’avaient pas le choix puisque Mathéo avait finit son second cycle à l’école de sorcellerie, et qu’Ayla avait encore besoin d’y étudier une année. Ils allaient devoir faire avec la séparation.

D’ailleurs, il avait beaucoup de chance d’avoir la jeune femme à ses côtés, elle était toujours prête à le soutenir, à lui remonter le moral, et à lui faire comprendre que tout irait bien dans le futur. Il pouvait se reposer sur elle s’il avait une baisse de moral, et ça lui faisait beaucoup de bien. Il n’avait pas beaucoup de liens avec sa famille, du moins pas des bons. Son père s’était cassé quand il avait une demi-douzaine d’année, et puis entre sa mère et lui, les tensions avaient toujours été très fortes. Encore plus maintenant qu’elle entretenait une relation avec son oncle, et qu’elle allait avoir un gosse avec lui. Ayla était sa famille en quelque sorte, plus que personne ne l’avait jamais été pour lui au cours de sa vie. Il avait de la chance de l’avoir et il s’en rendait réellement compte jour après jour passé en sa compagnie. Le dynamisme de leur couple faisait une balance entre les deux. Comme elle le disait si bien chacun croyait en l’autre plus qu’en lui-même, et donnait à l’autre la force d’avancer. Un petit sourire était désormais placardé sur le visage du jeune homme.

– A nous deux, on réussira bien à avancer. J’ai confiance en toi et en notre couple, plus qu’en n’importe qui.

Finit-il par lui répondre. Même avec la distance, il serait toujours la pour elle, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Elle n’aurait qu’à lui envoyer un hibou pour qu’il lui réponde sur le champ. Elle était réellement importante dans sa vie, plus que n’importe qui. Et même s’il préférerait qu’elle soit avec lui à Londres, et pas aussi loin, il savait que tout marcherait. Il savait que la distance n’allait pas les séparer. Ce qu’ils avaient, était bien trop spécial pour être abimé par un peu de distance. Leur conversation avait logiquement dévié sur des projets de vacances. Mathéo tenait à aborder le sujet maintenant pour qu’ils puissent planifier tout cela avant de devoir rentrer chez eux. Ce serait nettement plus simple que de le faire par hibou interposé.

Mathéo lui proposa donc de passer l’été ensemble. Vu qu’ils allaient déjà être séparés pendant l’année scolaire, il voulait en profiter pour passer un maximum de temps avec sa petite amie. Il voulait que cet été soit exceptionnel, et qu’il marque une sorte d’avancée dans leur relation. Quoi de mieux pour cela que de rester ensemble. Mathéo avait dans l’idée de chercher un boulot parce qu’il n’avait pas les moyens de se payer des vacances sans travailler. Mais ils pouvaient toujours louer un petit appartement ensemble, et lui allait travailler la journée. Comme ça ils pourraient toujours se retrouver le soir. Ayla était plutôt pour cette idée. Elle non plus n’avait pas envie de passer ses vacances loin de lui.

– On pourrait partir en Irlande, ou même en Ecosse, j’ai pas forcément besoin de partir loin, juste un endroit calme, rien qu’avec toi. C’est décidé alors, on part ensemble. Je vais m’occuper de trouver quelque chose cette semaine.

Répondit le jeune homme pour conclure cette histoire. C’était décidé, ils allaient passer leur été ensemble, et rien ne pouvait rendre le garçon plus heureux. Ils allaient pouvoir profiter du temps ensemble et vivre dans leur petite bulle loin de la réalité. Ca allait surement leur faire beaucoup de bien, et renforcer encore plus leurs liens. LA conversation continuait entre les deux jeunes, Ayla lui faisait part de ses peurs et de ses anciens démons, elle avait peur que ceux-ci la rattrapent quand il serait loin d’elle. Mathéo serra la demoiselle dans ses bras. Elle ne devait pas avoir peur. Il serait là à lui répéter tous les jours qu’elle était exceptionnelle s’il le fallait.

– Tu es toujours magnifique et sexy, c’est vrai.

Annonça-t-il le sourire aux lèvres, avant de l’embrasser, puis de la serrer dans ses bras. Il aurait voulu que ce moment ne se termine jamais, qu’ils restent tous les deux encore de longues heures sur le terrain de quidditch, là où tout avait commencé. Les deux adolescents restèrent un moment ensemble, dans les bras l’un de l’autre, à discuter, à rigoler, comme ils le faisaient souvent. Le temps passait tellement vite dans ce genre de moment. Les minutes défilaient, et les heures ressemblaient à des secondes. Et Malheureusement pour le couple, il était bientôt tant de se dire au revoir, et de finir les derniers préparatifs avant de rentrer chez soi. Le jeune homme serra un peu plus sa petite amie dans ses bras, avant de finalement se lever. Il lui fit un sourire, et déposa un doux baiser sur ses lèvres.

– Il est l’heure d’y aller. Même si j’en ai pas envie. On se rejoint dans le train de toute façon, on pourra encore avoir un peu de temps pour nous.

Annonça le jeune homme avec un sourire, avant de déposer un baiser sur le front d’Ayla, et de quitter lentement le terrain de Quidditch. Il avait encore des affaires à récupérer dans son dortoir, et il devait se dépêcher pour pouvoir prendre le train en temps et en heure.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 141 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 103 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  Sam 2 Sep - 19:49
Absence makes the heart grow fonder promise me !
Mathéo & Ayla

Ayla avait une bonne conversation avec son petit ami elle éloignait les doutes que chacun pouvait avoir, c'était le but de ce genre de conversation après tout pouvoir mettre les choses à plat pour ne pas avoir de soucis pour la suite de l'année. Elle ne voulait pas voir leur relation se dégradé parce qu'ils se retrouvaient ronger par des insécurité qui pouvait être comblé et mise de côté avec quelques mots bien trouver cela serait hautement stupide et une aiglonne ne faisait pas de chose stupide dans la vie principe de base. Ainsi elle pouvait mieux voir l'avenir savoir qu'il ne voulait pas la quitter et qu'il serait toujours présent pour elle était une bonne chose pour la petite blonde qui n'avait pas vraiment confiance en elle même c'était un fait qu'elle ne pouvait pas cacher elle ne se faisait toujours pas confiance et avait peur de ne pas pouvoir tenir le cap sans lui mais elle devrait y arriver et se battre une fois de plus.


Leur force était dans leur duos après tout c'était ensemble qu'ils avaient traverser une grande partie de cette année et avait évoluez cela continuerait pas la suite même si ils n'étaient plus ensemble tout le temps. Tant qu'ils croyaient en haut ils auraient la force d'avancer vers un avenir sans doute meilleur. " A deux oui on aura la force d'avancer. J'ai confiance en toi plus qu'en moi et c'est en toi que je puisse ma force en notre couple et ça je sais et je sens que ce n'est pas prêt de se terminer" Leur histoire d'amour n'était pas une passade, une simple histoire d'adolescent c'était une vraie histoire qu'ils avaient prit le temps de construitre et qu'ils étaient encore entrain de faire évoluer par petit pallier c'était une histoire qui ne se terminerait pas avec l'année scolaire.


Ensuite les deux jeunes avaient chercher à se mettre d'accord pour leur plan de vacances c'était un bon moment pour prévoir de ce voir là ils pouvaient encore parler sans avoir à s'envoyer des hiboux qui mettrait plus de temps à arriver que des mots. Le couple voulait se voir durant les deux mois d'été et avaient commencer à tout prévoir pour ne pas avoir de surprise par la suite. Il était donc prévu qu'ils partent à deux dans un endroit choisit par le garçon et que celui-ci travaille un peu pour pouvoir payer une part du séjour, la blondinette elle aurait sans doute bien assez d'argent de la part de ses parents pour ne pas avoir à travailler et puis si ils accepteraient sans doute facilement que leur fille adorée partent en vacances avec son copain ils ne laisseraient pas travailler à seize ans cela n'était pas leur genre.


La blonde laissait le soins au brun de choisir l'endroit elle se fichait un peu d'où ils iraient tant qu'ils seraient les deux et puis elle avait sans doute plus voyager que lui dans sa vie. " Trouve là où tu veux aller et c'est bon pour moi j'ai déjà bien voyager rester dans le coin ne me dérangera pas non plus. Tu m'écrira quand tu aura trouver" Comme ça ils pourraient se rejoindre et partir ensemble pour leur destination de vacances c'était une affaire régler pour le moment et c'était déjà une bonne chose. Le brun rassurait la jeune femme sur son charme et sa lui faisait du bien d'entendre de telles paroles au final la blondinette avait souvent besoin de mot gentil pour aller bien et reprendre du poil de la bête. Une simple phrase suffisait à ce qu'elle soit repartie de plus belle et c'était le cas aujourd'hui. " Si la beauté faisait tout je serais bien partie dans la vie moi même je ne peux pas le nier"


Mais le corps ne faisait pas tout non plus et Ayla doutait plus de ce qui se trouvait à l'intérieur de son âme qu'à l'extérieur. Mais pour le coup elle était encore avec Mathéo et cela lui suffisait à se sentir bien dans ses bras c'était le meilleur endroit sur terre et elle ne voulait pas avoir à quitter ce cocon de douceur et de chaleur qui lui apportait une bonne grosse dose d'amour. Mais l'heure de se séparer arriva bien vite à son goût le jeune homme devait sans doute aller terminer de récupérer ses affaires et d'autres choses avant d'aller au train et Ayla devait elle aussi bougée. " A toute à l'heure dans le train alors je sens que cela va être un drôle de voyage surtout pour toi" Un dernier Poudlard express cela devait avoir une signification supplémentaire. Elle le laissa filer avec un sourire aux lèvres bougeant seulement deux minutes plus tard bien plus lentement appréciant encore un peu les souvenirs qui prenait possession d'elle dans cette endroit.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !  
Revenir en haut Aller en bas
 
Mathéo ▬ Absence makes the heart grow fonder promise me !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Mathérotiques
» Club anti-mathématiques ! =3
» The way of the heart.
» Mathéo Legrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: