AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Jeu 6 Juil - 22:33
Plus le temps passe, et plus je suis sûr de ma découverte. Qu'elle sensation extraordinaire et à la fois...effrayante. C'est vrai, mis à part ce que j'ai lus sur le sujet,  je ne sais absolument pas comment je dois m’y prendre. Dois- je lui annoncer tout de go ou au contraire, attendre que la séduction se fasse ? Le souci étant que je sens très bien son désire d’éventuellement finir cette soirée d’une toute autre manière. Et que bien que du coup je ne regretterai rien, je ne puis m’empêcher de penser que j’aurais l’aire ridicule en lui annonçant que je suis vierge. Surtout que je ne mens jamais, et je devrais tôt ou tard lui dire la vérité, surtout s’il envisage de me séduire dans ce sens là.

Mais pour l’instant, il me répond et me demande pourquoi je n’ai pas fait mes études dans mon pays. Alors, si ce jeune est réellement celui que je cherche depuis bientôt trois ans, autant lui parler de moi.
 
- Mes arrière-arrières-grands-parents étaient anglais et ont bien sûr fait leurs études à Poudlard. Ils ont émigrés au Japon, dans l’espoir peut être de s’établir là-bas. Et ils ont brillamment réussis. Depuis, toute la famille a fait ses études en Angleterre, je n’ai donc pas dérogé à la tradition. Quand au Quidditch, j’étais assez bon sur un balai mais pas assez pour entrer dans l’équipe de Poufsouffle. Je suis plus doué à cheval que sur un balai.


Je souris, le voyant rassuré de mon allégeance à la lumière.
 
- Ma famille est, bien heureusement, encore très peu connue en Angleterre. Hélas, elle l’est trop au Japon, et pas pour de bonnes raisons. Sympathisante de Grindelwald à son époque, et du Fléau aujourd’hui, elle est connu pour participer activement à la lutte anti Moldus de part le monde.  Si vous connaissez, et cela doit être le cas, les Caelum sont au Japon ce que les Malefoy sont ici. Voilà pourquoi j’ai décidé de partir, et de toute façon, mon père n’étant absolument pas d’accord avec mes….préférences et mes opinions, il m’a renié.
 
Je soupir et nous continuons. Partageant les mêmes idées sur toutes ces imbécilités sur la pureté de sang, prise de pouvoir sur les Moldus, etc…l’écoutant parler, je comprends alors qu’il lutte auprès de l’Ordre du Phénix, ce qui, quand on sait le dangers auquel les membre sont sans arrêt exposés, est courageux.
 
Puis, j’écoute son exposé sur les créatures nocturnes. Evidement, il a de très bonnes connaissances, et m’explique alors que pour lui, les Vampires ne sont pas des créatures, mais des êtres partiellement humains. Intéressant. Et rassurant.
 
- Et bien je dirais que je m’y intéresse, et j’aime beaucoup votre analyse du Vampire.  Et non vous ne m’ennuyez pas bien au contraire. Dites moi, que savez-vous d’autre sur eux ? Pardonnez ma curiosité, mais il est dis dans mon pays que ma famille descendrait de Vampires. Je n’ai jamais vérifié cette théorie, selon vous  est ce possible ?
 

Bien sûr je n’y crois pas un seul instant, mais je dois bien trouver un prétexte pour justifier mes interrogations.  J'ignore réellement comment avancer sur ce terrain plutôt délicat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 239 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1081 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 15 Aoû - 17:29

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

En bonne compagnie, Tristan se sent bien ce soir. Il se rend de plus en plus compte qu’il a bien fait d’aborder ce jeune homme au bar. Il dégage un charme fou qui lui fait déjà beaucoup d’effet. Ainsi les deux hommes continuaient à parler, à partager sur leur vie et sur leurs opinions sur différents sujets. Le jeune professeur de soins aux créatures magiques appréciaient beaucoup cette stimulation intellectuelle, et n’avait en aucun cas envie que cette conversation prenne fin pour le moment. Il y avait quelque chose entre eux, il le sentait bien, et espérait que ce soit pareil du côté de son interlocuteur. Plus cet homme lui donne des informations sur sa vie, plus Tristan avait envie d’en savoir plus. Sa curiosité envers ce bel inconnu le rendait anormalement curieux, et le poussait à lui poser tout un tas de question. Ayant appris qu’il avait étudié à Poudlard mais que sa famille était originaire du Japon, le jeune homme voulait comprendre pourquoi Noectis n’avait pas fait ses études dans son pays. Pourquoi avoir émigré en Angleterre ?

Le jeune homme lui expliqua que ses ancêtres étaient anglais et avaient fait leurs études dans la célèbre école de sorcellerie. Sa famille ayant déménagé au Japon par la suite. Toute sa famille avait bien fait ses études ici à Poudlard, il avait donc bien suivi une tradition familiale établis depuis de nombreuses générations. Alors que Tristan racontait une anecdote sur le Quidditch dans l’école japonaise de sorcellerie, l’homme lui appris qu’il n’avait jamais été assez bon sur un balai et de ce fait n’était jamais entré dans l’équipé à l’école. Il lui confia néanmoins qu’il était meilleur sur un cheval que sur un balai. Intéressant. Tristan trouvait tout cela fascinant.

– Je comprends mieux votre éducation à Poudlard. Planifiez-vous de retourner un jour au Japon ou le charme de l’Angleterre a déjà agi sur vous ? Je n’ai moi non plus jamais été très habile sur un balai. Je préférai de loin être un préfet qu’un joueur adulé.

Répondit-il avec un sourire. Noctis lui confirma qu’il n’avait aucun penchant pour la magie noire, ce qui rassura grandement Tristan. Pour un membre actif de l’ordre du phoenix, il aurait été dommage de tomber sur un pro-mangemort. L’homme lui expliqua néanmoins que sa famille était partisante des forces du mal. N’ayant pas suivi cette voie, le pauvre homme s’était fait renié par sa famille. Tristan comprenait ce qu’il pouvait ressentir. Quand vient le temps de faire un choix, il faut en assumer pleinement les conséquences par la suite.

– Une réputation très peu reluisante qui heureusement ne vous suit pas jusqu’en Angleterre. Avez-vous une place bien définie dans cette guerre d’idéologie ?

Tristan était très intéressé par la réponse. Si le fait qu’il ne soit pas du côté des forces du mal était une bonne chose, il voulait quand même savoir si cet homme était quelqu’un de pacifiste ou si au contraire il était un homme d’action. La réponse de celui-ci lui donnerait tout de suite un apperçu.

La conversation continua et les deux hommes en vinrent à parler de vampire. Tristan donna donc son avis sur ces êtres différents. En réalité il avait cité plusieurs créatures nocturnes, mais ce fut celle-ci qui retint l’attention de son interlocuteur. Il était très intéressé, et aimait visiblement l’analyse du jeune homme sur les vampires. Si bien qu’il lui demanda ce qu’il savait d’autre sur eux. Pour expliquer sa curiosité, il lui apprit que des rumeurs disaient que sa famille descendait de ces créatures. Et lui demanda son avis sur la chose.

– Mes connaissances sont assez limitées. Il se dit que les vampires se nourrissent du sang des vivants afin d’en tirer sa force vitale. Après leur mort, l’être-vivant deviendrait à son tour un vampire. La croyance veut que chaque personne mordue par un vampire finisse par devenir un vampire à son tour. Pour ce qui est d’une descendance, cela me laisse assez perplexe, par rapport aux différentes recherches que j’ai faites sur le sujet, du fait de leur immortalité et de leur état, les vampires ne pourraient pas concevoir d’enfant. Mais comme je vous l’ai dit, je ne suis pas un expert, je me trompe peut-être.

Répondit-il avec un sourire.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Dim 20 Aoû - 18:51
Un préfet ? Intéressant. Après tout, les Sedaigle sont connus pour leur intellect, autant que les Poufsouffle pour leur loyauté. Mais cela ne résout en rien mon problème : comment dire à ce jeune homme que je suis un vampire et qu’il est susceptible d’être mon calice ? Sans l’effrayer en plus de ça. Peut être attendre le bon moment, une opportunité. Il me demande alors si je compte retourner dans mon cher pays. Oui peut être un jour…j’ai encore quelque chose à faire là bas. Bien que j’ignore totalement la démarche à suivre et surtout si je trouverai ce que je cherche.
 
- Peut être un jour mais pas pour y rester. Comme vous l’avez deviné, je me sens bien ici, bien que je n’y ai pas particulièrement d’amis. Mais toutes mes attaches sont ici, à commencer par mes animaux, Huricane, mon cheval et Saori, ma chouette, et il est hors de question que je m’en sépare pour retourner vivre ailleurs. J’aime galoper dans les vertes prairies, et les longues ballades en foret. Chose qu’il est interdit de faire dans mon pays lorsque l’on est un sorcier. J’ai mon appartement et mes habitudes.
 
Oui, je viens de donner la réponse la plus honnête qui soit. Je suis bien ici. Surtout ce soir en charmante compagnie. Un membre actif de l’ordre du phénix. Malheureusement, je ne puis en faire partie. Bien que je les soutienne activement, mon statut de créature, connue du Ministère de la Magie, ne me permet pas d’entrer dans un groupe contre la guerre. Le Ministère me laisse en liberté car je n’ai jamais créé de problèmes, et surtout le Ministre connait bien mon Père….Et il en a peur. Il est obligatoire de déclaré son statu de créature magique auprès du Ministère. J’étais en train de réfléchir à tous cela lorsque justement Tristan me pose la question.
 
- Je soutiens l’ordre, mais je ne puis hélas en faire partie plus activement que je ne le voudrais.  J’espère un jour pouvoir vous en expliquer la raison. En attendant, je fais de mon mieux. Lorsque je travaillais, je récoltais quelque informations, et les faisait passer à l’ordre de façon anonyme. Malheureusement, je ne trouve plus de travail.
 
Pareil, réponse très honnête. Je ne peux quand même pas lui dire « non je suis un vampire je n’ai pas le droit… ».  Je préfère y aller en douceur sur ce terrain plutôt….fragile. C’est peut être un pari risqué mais…je ne voudrais pas l’effrayé. Ou  bien est ce moi qui suis effrayé à l’idée de perdre une chance inestimable ? Je l’ignore, toujours est-il que je préfère être honnête mais prudent. Lorsqu’il me parle des vampires, peut être est ce l’occasion de lui en dévoiler un peu plus ?
 
- Et bien vous n’êtes pas loin de la vérité, même s’il n’existe aucune preuve de la sois disant stérilité des vampires. Il est vrai qu’ils se nourrissent de sang, mais pas forcément humain. Et il existe un seul être qui ne sera pas transformé en vampire, à la volonté de ce dernier. Connaissez-vous…les calices ?
 

Dire que j’attend la réponse impatiemment est un euphémisme…. Je suis vraiment curieux de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 239 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1081 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mer 6 Sep - 0:03

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Cette conversation était forte intéressante ? Jamais Tristan n’aurait pensé avoir une telle conversation au bar d’une boîte de nuit. Mais ça lui faisait grandement plaisir, lui qui aimait tant la stimulation intellectuelle. En plus d’être très séduisant, Noctis était quelqu’un de très intéressant. Chacun enrichissait la conversation à chaque prise de parole. Ainsi Tristan avait demandé à son interlocuteur s’il prévoyait de rentrer dans son pays d’origine un jour. Après tout, il avait encore beaucoup d’attaches familiales là-bas, et comme il y avait grandi, il avait peut-être envie de s’y installer définitivement. Il lui répondit peut-être, mais il semblait sûr d’une chose : qu’il n’y resterait pas. Sa vie était en Angleterre désormais. Il lui apprit également qu’il avait des animaux : un cheval et une chouette. Il ne voulait pas s’en séparer pour retourner au Japon. Intéressant, plus Tristan en apprenait plus il était fasciné. Lui n’avait jamais vraiment fait de cheval. Ce n’était pas une activité très rependue dans le monde sorcier. Et comme ses parents étaient tous les deux des sorciers, il n’avait jamais eu l’occasion d’essayer.

– Je comprends. Il est dur de repartir lorsqu’on a des attaches. J’imagine que vous vivez à l’extérieur de Londres pour avoir l’occasion de vous balader en forêt. Si vous aimez la nature, il parait qu’il y a des paysages absolument magnifiques en Irlande. Y êtes-vous déjà allé ?

Tristan avait depuis tout jeune eu l’habitude de voyager. Ses parents aiment découvrir de nouveaux endroits et lui avait mit leur passion. Alors qu’ils continuaient à parler, Tristan essaya d’en savoir plus sur les idées politiques de cet inconnu. Il n’aurait pas forcément apprécié tomber sur un pro-mangemort alors que lui-même était un membre actif de l’ordre du phoenix. Heureusement l’homme lui répondit qu’il soutenait l’ordre même s’il ne pouvait pas en faire parti et participer autant qu’il le voudrait. Il ne lui donna pas les raisons, mais lui fit comprendre que ce n’était pas encore le moment de poser la question. Apparemment il avait également perdu son job, ce qui soulevait beaucoup de questions chez Tristan, qui essayait tout de même de garder sa curiosité mal placé pour lui.

– Vous me voyez ravie d’apprendre vos allégeances. Quel était votre travail par le passé ? Si vous avez besoin d’aide pour en retrouver un, sachez que j’ai quelques connaissances.

Annonça le jeune homme, sans en dire plus. Grâce à son père et à ses connaissances, trouver un travail était beaucoup moins compliqué pour lui, même si le job qu’il avait eu à Poudlard était le résultat de son seul travail.

Les deux hommes en vinrent à parler d’un sujet particulièrement intéressant : les créatures magiques, et leur attention se porta notamment sur les vampires. Si Tristan avait quelques connaissances dû à ses études et son métier, il n’était pas un spécialiste du sujet, et ne pouvait donc pas apporté de faits concrets sur ces êtres spéciaux. Il avançait seulement des théories qu’il avait entendu ou qu’il avait pu lire dans des livres. Ainsi ce bel homme lui apporta son avis sur la question également.

– J’ai eu entendu des théories sur le sang animal. Il se dit que le vampire peut en voir, mais n’en sera jamais vraiment rassasié en comparaison à du sang humain. Les calices, dites-vous ? Je pense que vous avez atteint les limites de mes connaissances sur le sujet. Etes-vous un spécialiste des créatures nocturnes ?

Demanda-t-il curieux.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Ven 6 Oct - 17:26
Un spécialiste des créatures nocturnes ?on peut dire ça j’imagine…Il n’y a plus de doutes je suis bien pris au piège.

- L’Irlande ? Non, je n’ai jamais eu la chance d’y aller. Mais, il y a peu j’ai eu l’occasion d’aller en Ecosse, et j’ai trouvé cet endroit absolument fabuleux. Dans quelles circonstances me demanderez-vous ? Et bien, il se trouve que j’ai voulus participer à un concours équestre. J’y suis resté environs deux semaines. Quand à mon habitation, elle se situe en effet hors de Londres, prêt  d’un bois magnifique.


Oui….ce voyage m’avait fait un bien fou. Je partais souvent me promener à cheval la nuit comme j’aime le faire.  Et je pouvais chasser tranquillement sans avoir peur de faire une mauvaise rencontre. Ici, j’ai toujours un peu peur qu’un humain intervienne et que je ne puisse me contrôler. Mais Grand Merlin, ça n’était jamais arrivé, et heureusement.

-Oh et bien…J’ai travaillé un peu partout. Dans des bars comme celui-ci, ou en tant que vendeur. Pour être honnête avec vous, j’ai même cherché du travail dans l’Allée des Embrumes. Mais je n’y remettrais pas les pieds ! Quel endroit répugnant….Mais je n’ai jamais réussi à me fixer. Oh vous allez me dire, pourquoi chercher du travail alors que je suis l’un des sorciers les plus riches du monde….Et bien, c’est une question de principe et de respect. Je n’aime pas rester à rien faire, j’aime me sentir utile. Et comme je ne puis entrer dans l’Ordre, du moins « officiellement », je cherche à m’occuper en aidant au maximum.


Je suis le plus honnête possible. Après tout, je me targue d’être quelqu’un de droit, autant respecter mes principes. Pourtant je n’arrive vraiment pas à lui parler directement. Jusqu’à ce que la discussion s’engage elle-même sur la bonne voie.

-Il est vrai que les Vampires peuvent se nourrir de sang animal, ça ne les rassasiera pas, mais ça a au moins l’avantage de laisser les humains en paix. Je….Je sais que beaucoup travaillent aussi dans des hôpitaux, afin de se servir en poche de sang, qu’ils auront préalablement dupliqué bien sûr, afin de ne pas éveiller les soupçons.  D’autres…tuent sans modération, sans aucuns scrupules.  Les Moldus pensent qu’il s’agit de….comment disent-ils…  « Serial Killer ». En vérité, les Aurors passent avant et recouvrent les traces de morsures.


Oulah….là il va vraiment commencer à avoir des doutes. Pourtant….Je me dois de le lui dire. Et puis, contrairement à mon Créateur…je n’ai tué aucun humain. De ça, j’en suis sûr, et l’affirme. Je ne tuerai jamais d’innocent, même involontairement si je peux l’éviter. Voilà  en partie la raison pour laquelle j’habite en dehors de Londres.

- Très peu de gens connaissent l’existence des Calices. C’est un secret absolu, conservé par les Vampires et l’ordre Vampirique. Un Calice est…comment dire cela sans vous effrayer…Il est l’âme sœur du Vampire. Il lui assure du sang pour l’éternité, et en échange, le Vampire lui assure sécurité et protection. Ainsi qu’Amour Éternel. C’est un Lien indéfectible. Et la morsure….se fait dans l’intimité.



Rougissant quelque peu, je me replonge dans mon verre de Whisky pour cacher mon trouble… Avantage d’être un vampire, s’il y en ai un, nous ne connaissons pas l’ivresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 239 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1081 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Sam 21 Oct - 17:29

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

En voyant que son interlocuteur s’intéressait à la nature et aux espaces verts, Tristan lui demanda s’il était déjà allé en Irlande. Ce magnifique pays était bien connu pour ses paysages d’une verdure à couper le souffle. Pour y avoir été quelques fois, le jeune homme conseillait vraiment ce pays. Le jeune homme avait eu de la chance de naître dans une famille qui aimait beaucoup voyager. Grâce à ses parents il avait pu découvrir beaucoup d’endroits, leur partageant leur passion, une fois adulte, Tristan avait continué sa découverte du monde par lui-même. Et l’un des pays sur sa liste prochainement était Ouganda. Il voulait se rendre dans ce pays d’Afrique pour y découvrir leur culture, mais également pour visiter la célèbre école magique d’Uagadou. Le jeune professeur avait entendu parler des élèves qui apprenaient la magie sans baguette, et pour être totalement honnête, il était très curieux de voir cela de ses propres yeux. Noctis lui apprit donc qu’il n’était jamais allé en Irlande, mais qu’il avait eu l’occasion de se rendre en Ecosse, pays qu’il avait beaucoup apprécié. Tristan trouvait cette conversation de partage d’expérience réellement très intéressante.

– Votre style de vie est très intéressant. Je crois que j’aimerais vivre dans un havre de paix en dehors de la ville quand je serais plus âgé. Loin de la civilisation pressée de Londres. Mais d’un autre côté, j’aimerais également voyagé pour me concentrer sur mes recherches sur les animaux fantastiques.

Répondit-il avec un sourire. Tristan était jeune encore et avait bien le temps de se décider sur ce qu’il voudrait faire plus tard. Pour le moment son métier de professeur le comblait entièrement et il ne voudrait le changer pour rien au monde.

L’homme lui avait appris qu’il était en recherche de travail. Apparemment il avait essayé mainte et mainte profession, mais le fait est qu’il n’en avait visiblement pas trouvé un de stable. Tristan lui avait offert son aide pour en trouver, après tout, ses contacts pouvaient toujours l’aider. Visiblement le bel inconnu aurait totalement les moyens de ne pas travailler, et pourtant il voulait tout de même trouver de quoi s’occuper. Même si Tristan n’avait sans doute pas les mêmes richesses que lui, il pouvait comprendre son point de vue.

– Actuellement, il y aurait des possibilités de poste à pourvoir à Pré-au-Lard ou même à Poudlard. Un infirmier pourrait être utile pour les enfants, tandis que certaines boutiques recherchent des vendeurs. Si cela vous intéresse, je pourrais essayer de glisser un mot et de vous obtenir un entretien.

Proposa le jeune homme gentiment. Oui Tristan aimait aider son prochain. Et même s’il ne connaissait pas réellement Noctis, une personne travailleuse et motivée pouvait toujours faire son bout de chemin. Alors que les deux jeunes continuaient de partager tout en sirotant leur verre, Tristan se sentait de plus en plus à l’aise, comme s’il connaissait cet homme depuis quelques temps. Il aimait fortement sa compagnie ce soir, et espérait que la soirée continue encore et encore.

La conversation s’engagea sur les créatures nocturnes, notamment les vampires. Spécialiste des créatures, et très intéressé par le sujet, Tristan y participait avec envie, partageant par la même occasion ses connaissances, mais également certaines des théories qu’il avait plus d’une fois entendu dans sa vie.

– Vous m’apprenez de nombreuses choses, j’ignorais tout cela. Je pense que le meurtre de personne humaine pour rassasier cette soif ne peut être accepté. Mais étant donné que c’est un besoin indépendant de leur personne, le Ministère devrait trouver des solutions légales.

Les Calices ? Non Tristan n’avait jamais entendu ce terme, du moins ça ne l’avait pas marqué pour qu’il ne puisse pas le replacer aujourd’hui.

– Comment connaissez-vous ce terme ? Ce sang prélevé par le vampire ne tue pas cette personne ?

Oui ce que son interlocuteur venait de lui dire soulevait des questions chez le jeune professeur, toujours en quête de nouvelles connaissances.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  
Revenir en haut Aller en bas
 
If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» 07. We Will beat you
» pegan ☇ 2.01, be mine tonight.
» WHAT ARE CANADA, BRAZIL & THE UN DOING IN HAITI? ckcufm.com TONIGHT 7 pm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Londres Moldu-
Sauter vers: