AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Dim 11 Juin - 22:22

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Tristan était libre ce week-end. Il n’était pas sur le planning pour surveiller les couloirs ou les heures de retenue, ce qui lui avait donné le loisir de faire tout ce qu’il voulait. Il avait donc quitté Poudlard en fin d’après-midi ce samedi pour s’envoler vers Londres, la capitale. Le jeune professeur aimait beaucoup s’y rendre pour sortir et surtout décompresser après une longue semaine de travail. Ces derniers temps, rien n’avait été simple pour le jeune adulte. Entre ses révélations auprès de son père, la menace qui lui pesait au-dessus de sa tête, et sa mauvaise rencontre avec Narcissa Malefoy, il avait eu un peu de mal à tenir le coup. Suite à cela, ses sorties occasionnelles étaient devenues hebdomadaires. Cela lui procurait une sensation d’échappatoire, et lui faisait du bien pour le moment. Cela n’allait évidemment pas durer, mais cela il ne le savait pas encore.  Tristan avait donc rejoint ses amis. L’un d’eux vivait en plein centre-ville de Londres, leur permettant de faire quelques apéros ensemble. Les deux garçons, et les deux filles avaient tous été à Poudlard au même moment, dans la même promotion. Mais chacun était dans une maison différente. Tristan appartenait à la maison Serdaigle, Nathan était chez les Gryffondor, tandis que Myrcella faisait partie des Poufsouffle, et Milana des Serpentard. Ils s’étaient tous très bien entendus, et c’était pourquoi ils continuaient à se voir depuis qu’ils avaient quittés l’école.

Ainsi, ils avaient commencé à discuter et boire tranquillement chez Nathan. Chacun racontait ce qui se passait dans sa vie en ce moment, mais aussi comment allaient leurs relations amoureuses. Si sur le plan personnel, Tristan ne donna que de peu de détail, il ne cacha pas que sa vie amoureuse était assez vide. Depuis que sa femme avait eu cet accident de voiture qui l’avait emporté, il n’avait eu que quelques histoires purement physiques, ne dépassant que très rarement une nuit. Ce n’était pas bien grave. Il ne cherchait pas réellement une vraie relation. Déjà parce qu’il n’était pas sûr d’être capable de s’impliquer émotionnellement avec une autre personne, après ce qui était arrivé à sa femme, et peut-être aussi parce qu’il n’assumait toujours pas vraiment ses réelles préférences. Une histoire d’une nuit était facilement avouable. Mais une réelle histoire avec un homme le serait beaucoup moins, et il s’en rendait très bien compte.

*Toujours sous la coupe de son papa, à ce que je vois.*

Finalement les amis se dirigèrent, un peu plus tard dans la soirée, dans un club moldu. Si la boite était moldue, il y avait beaucoup de sorciers qui s’y rendaient. C’était l’une des plus célèbres de Londres, et l’une des meilleures. A peine arrivé, Tristan se dirigea vers le bar pour se commander un whisky-pur-feu. Il avait déjà pas mal bu avant d’arriver, mais visiblement avait bien l’intention d’en commander un nouveau. Quand il fut servi, il but une petite gorgée avant de regarder un peu autour de lui. Le club était plein. Beaucoup de monde avait déjà envahi la piste de danse pour se déhancher au son de la musique. D’autre, comme lui, avait préféré commencer par le bar. En regardant de plus près, Tristan remarqua un homme à l’autre bout du bar. Plutôt séduisant. Tristan pensa que sa soirée pouvait prendre un tout nouveau tournant. Et il était prêt à prendre quelques risques pour finir en bonne compagnie. Ainsi, il appela à nouveau le barman.

– Sers un whisky-pur-feu au bel homme là-bas, c’est pour moi.

Demanda Tristan avec un sourire. Alors qu’il voyait le serveur s’affairer pour préparer le fameux verre, il observait toujours le bel homme. Ainsi quand il reçut finalement son verre de la part de Tristan, le jeune homme croisa son regard. Il leva son verre en sa direction, avec un sourire, avant de reprendre une gorgée.



code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Lun 12 Juin - 16:17
Un Samedi ordinaire à Londres. Triste. Morne. Sans saveur. Comme cette fiole de sang acheté sur l’Allée des Embrumes. Du sang de rat, avait dit le vendeur…Plutôt de la pisse de rat oui. Comme tous les jours depuis maintenant trois mois, j’étais parti à la recherche d’un travail. Et comme tous les jours, je n’en trouvai pas.

Ma vie était devenue si monotone, entre petit boulot minable et chasse nocturne dans la Forêt de Dean. Oh à quoi bon travailler, je suis peut être l’homme le plus riche du Japon.  Oui mais, au Japon. Ici je suis monsieur tous le monde, Noctis Caelum, sorcier de Poufsouffle et accessoirement Vampire.

Donc je me comportais comme monsieur tous le monde, cherchant du travail, m’occupant comme je pouvais en attendant. Même dans le Londres Moldu trouver du travail relevait de l’exploit. Résigné, je m’étais rendu dans l’Allée des Embrumes, cet endroit mal famé et répugnant. Je n’y remettrais pas les pieds. Cet endroit puant m’avait écœuré profondément. Après cela, j’étais rentré chez moi, un petit studio en duplexe dans le Londres moldu. Bien sur quelque peu modifié par mes soins. Sortilège d’agrandissement, repousse moldus…  Simple, fonctionnel et élégant. Après avoir bu cette infâme fiole de sang, je m’étais attelé à mon passe temps favoris , le violon. Le doux son de cet étrange instrument moldu  m’apaisait toujours dans ma grande solitude.
Depuis mon enfance, j’ai toujours été un solitaire. Même mes camarades de Poufsouffle me fuyaient. Je faisais pourtant tous pour faire honneur à ma maison. Mais la réputation de ma famille sévissait, même ici. Résultat, tout le monde pensait que je n’avais pas ma place dans la maison au Blaireau.

« Ta place est à Serpentard. »

Mon père me le répétait souvent. Lui et ses principes de Sang Purs…Tsss, conneries. C’est à cause de ses principes à la noix que j’avais renié ma vie d’avant. Emportant avec moi que ma baguette et ma cape Vampirique, imprégné d’une potion de Desilusion et surtout réflecteurs de lumière. C’est grâce à elle que je peux sortir à la lumière du jour. Cette cape m’a coûté les yeux de la tète, mais je ne la regrette pas. Après avoir fini mon entraînement au violon, j’avais décidé de sortir un peu. Je ne sortais quasiment jamais, le souvenir de Sephiran restait bien présent. Ma vie avait basculé à cause de lui…si seulement je n’avais pas été aussi naïf.

Et me voilà ici, dans cette…boite de nuit ? Oui c’est comme ça qu’ils appellent ça. C’est apparemment l’endroit le plus branché de Londres. Tss…Comme si se trémousser au son d’une musique horripilante et incroyablement bruyante était branché. Les moldus avaient décidément de bien étranges façons de s’amuser. Quoique je ne dirai pas non si un beau jeune homme m’invitait à danser. Soudain je fut interrompu dans mes pensés.

- Excusez-moi monsieur, ce Whisky pur feu vous est offert.


Je me retourne vers la personne me parlant, et aperçois en effet un serveur, portant  un plateau avec un verre. Je demande alors:

-         -   Euh…Qui dois je remercier ?

Le serveur me montre alors un homme assis au bar. Hum…tout à fait mon style à vrai dire. Quel…regard. Pénétrant, irradiant. Dommage que Sephiran m’ai vacciné contre l’idée de faire des rencontres, je serai curieux de discuter avec cet homme. Discuter seulement.

Oui aussi surprenant que cela paraisse, je réserve ma vertu à mon futur Calice….si je le rencontre un jour. Peut être cet homme serait un bon candidat….si une soudaine angoisse et timidité ne me broyai pas l’estomac.

 Je prends alors le verre, remerciant le serveur, et lève mon verre en direction de ce bel inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Lun 12 Juin - 19:42

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Tristan était encore jeune, à seulement vingt-trois ans, il pouvait encore vivre et s’amuser comme un grand adolescent ou comme le jeune adulte qu’il était. Si son métier lui octroyait quelques responsabilités, quand il ne travaillait pas, il pouvait les mettre de côté. Et c’était ce qu’il avait fait cette soirée, en rejoignant ses amis à Londres pour faire la fête. Ils avaient passé un très bon moment à l’appartement de son ami, avant de décider de partir dans un club branché de la capitale. Tristan appréciait beaucoup ce club, et y allait assez souvent. C’était toujours une bonne occasion pour danser, s’amuser et pour rencontrer de nouvelles personnes. Ses amis s’étaient immédiatement dirigés vers la piste de danse, tandis que lui avait préféré faire un tour au bar en premier. Il aimait bien danser, mais se désaltérer passait quand même en premier dans l’ordre de ses priorités. Accoudé au bar, il s’était permis de jeter un coup d’œil autour de lui, à la recherche de visage connu ou bien de beaux garçons. Après tout, rien n’était plus satisfaisant qu’un peu de beauté dans ce monde. Et il avait trouvé un homme plutôt attirant, non loin de lui, qui se trouvait également au bar. Cet inconnu était très séduisant et tout à fait le type d’homme du jeune professeur. Grand, blond aux yeux clairs … Vraiment magnifique.

Si Tristan n’était pas vraiment du genre à faire le premier pas, sous l’effet de l’alcool, il s’était dit qu’envoyer un signe à cet homme pouvait être une bonne idée. Après tout il n’avait rien à perdre, et s’il avait l’occasion de passer une bonne soirée en charmante compagnie, il n’allait tout de même pas se priver. C’est ainsi, qu’il appela le serveur pour lui demander d’apporter un verre au jeune homme. Tandis que le serveur s’affairer à sa tâche, Tristan avait les yeux rivés vers ce bel inconnu. Etrangement il était seul, sans personne autour de lui. Ce qui était plutôt une bonne nouvelle pour Tristan. Ça aurait tout de même été dommage que ce garçon vienne accompagné. Evidemment il ignorait encore de quel bord il était. Peut-être préférait-il les femmes et allait mal prendre le fait qu’un homme lui paye un verre ? Il n’avait pas vraiment pensé à cela avant d’agir. Mais c’était maintenant un peu trop tard, car le serveur était déjà en train de lui donner son whisky-pur-feu. Il vit l’homme poser une question, et le serveur le montra d’un signe de main. L’homme prit son verre et le leva en direction de Tristan, ce qui lui fit décrocher un sourire.

*Bon visiblement, il ne prend pas mal ton invitation à prendre un verre.*

Mais si Tristan pensait qu’en lui offrant ce verre, ce bel inconnu allait peut-être venir le voir, il s’était trompé. L’homme était resté à sa place de l’autre côté du bar, ce qui souleva quelques questions dans la tête du jeune professeur. Peut-être l’avait-il simplement remercié mais n’était pas vraiment d’humeur à engager une conversation.

L’alcool aidant, Tristan décida, pour une fois, de prendre les devants. Il attrapa son verre et se dirigea vers ce charmant garçon. Si le club était bondé, il arriva quand même à se frayer un chemin jusque là-bas, tout sourire il décida de commencer à faire la conversation à cet inconnu.

– Etonnant qu’un homme aussi séduisant soit seul dans un club aussi prisé.

Commença-t-il par dire. Au moins, l’homme ne pouvait pas se méprendre. Tristan était réellement en train de flirter avec lui. S’il préférait les femmes, il le remettrait surement très vite à sa place, et le professeur serait vite fixé. Son regard avait quelque chose d’envoutant, et ses yeux clairs étaient réellement magnifique. Vu de près, cet homme était encore plus séduisant, et pour le coup Tristan ne regrettait pas d’être venu près de lui.

– Je crois ne vous avoir jamais vu ici auparavant, vous venez souvent ? Je m’appelle Tristan.

Annonça-t-il avec un sourire.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 13 Juin - 1:28
Comment se fait-il que je me sois retrouvé ici ? Je ne suis pas tellement branché boite de nuit d’habitude, et pour cause. C’est une soirée identique qui m’a conduit à devenir ce que je suis. Tss…quand on pense que toute ma famille à la réputation de descendre des Vampires, le fait d’en être devenue un est assez ironique. Sephiran m’avait aussi invité à boire un vers, fait la conversation…pour finir par m’attirer dans un coin sombre afin de « s’amuser ».

Je bois une gorgée de mon whisky offert par cet homme. A quoi bon repenser à tout cela, ça ne me refera pas devenir humain. Regardant à nouveau dans la direction de l’homme, je constate qu’il me fixe du regard. De ses yeux irradiants.  Inconsciemment,  je me sens rougir, ce qui m’arrive rarement….Mais je dois bien reconnaître qu’il est tout à fait à mon goût. Blond aux yeux bleus….Oui je sais, classique…mais irrésistible. Plutôt grand, peut être un peux plus que moi. Est-il gay ? Au moins Bisexuel, sinon il ne m’aurait certainement pas offert de verre. Ou pas. Qu’en sais-je….Je n’ai jamais eu de relation sérieuse…Et je n’ai jamais été approché de cette façon.  Je serai curieux de discuter avec lui. Il semble seul. Célibataire ? La curiosité me ronge…mais je n’ose y aller.

Cependant, je n’arrive pas à me défaire d’une impression étrange.  Suis-je donc venus ici par hasard ? Moi qui ne sors jamais d’habitude…. Là j’avais eu envie, comme ça spontanément.  C’était vraiment très curieux…Le destin peut être ? J’en doute.

Puis m’apercevant que je fixe toujours le jeune homme, je détourne le regard, rougissant encore.  Je m’aperçois alors  qu’i l s’approche de moi. Et au fur et à mesure….je ressens la même impression étrange qu’un peu plus tôt lorsque le serveur me l’à montré. L’angoisse me monte à la gorge…Que me veut-il ?

«  Etonnant qu’un homme aussi séduisant soit seul dans un club aussi prisé. »


Me dit-il. Je le regarde alors…étonné. Je n’ai pas rêvé c’était un compliment ? Je suppose que oui.  Je le regarde et lui souris. Là clairement, ses intentions sont très claires. Je prends alors mon temps pour le regarder plus en détails. Oui, plus grand que moi, environs mon âge, les cheveux bouclés…et ses yeux d’un bleu perçant. Je dois dire que c’est une beauté.  Sorcier. J’en suis certain. J’ignore pourquoi, cela doit être ça que l’on appelle l’intuition Vampirique sans doute. Mais cet homme est un sorcier, je suis convaincu.


« Je crois ne vous avoir jamais vu ici auparavant, vous venez souvent ? Je m’appelle Tristan. »


 
Souriant toujours, je lui réponds :
 
-          Et bien, je pourrais en dire autant de vous. Quand à savoir si je viens souvent ici, je ne sors pour ainsi dire jamais J’imagine que ce soir est l’exception qui confirme la règle. Mais…je ne le regrette absolument pas.
 
Je lui tends une main.
 
-          -Je m’appel Noctis. Enchanté Tristan.
 

Toujours cette impression étrange qui ne me quitte pas…Comme une petite voix dans ma tête, qui me dit que quelque chose va changer. Non vraiment…Je ne suis pas venu ici par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 13 Juin - 3:35

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Si Tristan n’avait pas l’habitude de prendre les devants en abordant un homme, il allait tenter l’expérience ce soir. Il lui était arrivé de flirter avec pas mal de femmes ces dernières années, depuis que sa femme avait péri dans un accident de voiture. Avec la gente féminine, il pouvait faire le premier pas. C’était simple, et c’était souvent ce qu’on attendait de lui. C’était bien lui qui avait abordé Jaylin Adams dans cet hôtel luxueux pendant les vacances de la toussaint. Cette assurance lui venait spontanément. Avec les hommes, c’était un jeu plus compliqué, plus subtil. Il attendait souvent que la personne vienne à lui, surement car les relations étaient plus intenses, et lui faisait plus peur qu’une simple passade avec une femme. Mais s’il avait offert un verre au bel inconnu, celui-ci ne s’était pas empressé de le rejoindre à l’autre bout du bar. S’il voulait apprendre à le connaître et discuter un peu avec lui, il allait devoir y mettre du sien. Après quelques hésitations, il se décida enfin à le rejoindre. Quelques pas, et il y était. Il fallait dire que de près, il était encore plus séduisant. Tout à fait le type d’homme qu’appréciait le jeune professeur. Physiquement, il n’avait absolument rien à redire, ou à lui reprocher. Il trouvait cela marrant que personne d’autre n’ait pris la peine de venir le voir avant lui. Après tout un physique pareil pouvait faire tourner toutes les têtes : les hommes comme les femmes. Il n’allait pas se plaindre d’être le premier sur la prise en tout cas.

Aidé par l’alcool qu’il avait déjà ingurgité, Tristan se sentait plutôt confiant et sûr de lui. Cela serait surement un avantage pour parler avec cet homme qui lui plaisait beaucoup. En boîte de nuit, les timides ne repartaient rarement avec leurs prises. Il voulait mettre toutes les chances de son côté. Ainsi il commença par flatter son interlocuteur en lui faisant un compliment sur son physique. Séduisant, envoutant, et avec beaucoup de charmes. C’était comme ça qui se le décrivait. L’homme lui avait tout d’abord répondu par un sourire. Bon c’était plutôt bon signe, et cela confortait Tristan dans l’idée qu’il pouvait très bien être attiré par les hommes. Après tout, un hétéro était beaucoup plus virulent quand il se faisait draguer par une personne du même sexe. Il ne l’avait jamais vu ici auparavant, et pourtant il venait assez souvent ces derniers temps. Cela voulait surement dire qu’il n’était pas un habitué des lieux, ou bien alors que Tristan n’était pas réellement attentif les dernières fois pour être passé à côté de lui.

*Craque pas trop vite mon grand.*

Toujours souriant, l’homme lui apprit qu’il ne sortait pas souvent, voir jamais. Ce soir était donc l’exception qui confirmait la règle. Tristan était bien content qu’il ait décidé de venir dans ce club ce soir.

– Et bien je suis ravie que vous ayez fait une entorse à vos habitudes ce soir.

Répondit le jeune homme, avant de finalement se présenter et donner son nom au bel inconnu. Autant rendre les choses plus ou moins officiels en connaissant le prénom de son interlocuteur. Celui-ci lui tendit une main, que Tristan attrapa avec grand plaisir. Il s’appelait donc Noctis. Intéressant comme prénom.

– Très joli prénom. Si ce prénom prend ses origines dans le mot nocturne, cela m’indiquerait-il que vous êtes quelqu’un qui préfère vivre la nuit que le jour ?

*Tu n’es plus à l’école, tu n’as plus besoin de jouer les intellos et de rebondir sur chaque mot et sur chaque étymologie, tu sais …*

Très souriant, Tristan avait réellement envie d’en apprendre plus sur ce jeune homme. Après tout, s’il y avait moyen d’aller plus loin le temps d’une nuit, il n’était absolument pas contre. Ce n’était pas tous les jours qu’il tombait sur quelqu’un d’aussi séduisant.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 13 Juin - 17:27
Intrigué, je ne pu m’empêcher de lever un sourcil. Serdaigle. Un esprit fin, vif et acéré. Il vient de saisir en une fraction de seconde la particularité de mon prénom assez inhabituel. Surtout en Grande Bretagne. Et je reconnais bien là l’esprit affuté de la maison à l’Aigle. Mais si nous avons quasiment le même âge…nous devrions avoir fait nos études à un ou deux ans d’intervalle. 
Etonnant que je ne l’ai pas remarqué avant. Quoique nous étions souvent  mis de coté nous les Poufsouffle, et de plus, dès mon plus jeune âge j’étais un solitaire. Et comme j’étai considéré comme une étrangeté dans la maison jaune et noire, je n’y avais pas beaucoup de camarades.  Pour ainsi dire, pas du tout même.

La réputation de ma famille n’aidait pas.  Etant une partisante très assidue du Seigneur Noire, les Caelum sont connue de part le monde, aussi bien que les Malefoy.  Et avec cette histoire de Vampire ça n’arrangeai rien. Résultat, lorsque le choixpeau m’avait envoyé dans la maison du Blaireau et non celle du Serpent, j’avais créé le scandale, non seulement dans ma famille, mais aussi dans le Japon tout entier. Et oui…Les Caelum sont au Japon ce que les Malefoy sont en Grande Bretagne. Mon père en avait menacé le directeur de Poudlard, mais la décision du Choixpeau est irrévocable. Et c’est tant mieux, je n’aurais pas voulu être ailleurs, cette maison me convenait parfaitement. Et contrairement à ce que beaucoup de gens pense, elle est très loin d’habiter les lâches et les faibles.

 Bref, tout cela est du passé.  

Voila maintenant quatre ans que j’ai renié ma famille…enfin plutôt qu’ils m’ont définitivement rejetés. Et bientôt trois que je suis une créature de la nuit. Cette constatation m’arracha un sourire. Repensant à ce que Tristan vient de me dire, mon prénom s’accorde parfaitement  à mon nouveau mode de vie. Je sens qu’il va me plaire. Je ne crois plus aux coïncidences depuis longtemps. Rien n’arrive par accident, même ma transformation.

Lorsqu’il me serra la main, ma première impression se confirma. Toujours ce regard irradiant, ces yeux d’un bleu claire magnifique.

-          - En effet, ce sont bien ses origines. Et j’admets volontiers aimer la vie de la nuit. C’est calme et tranquille.  Permettez-moi d’en faire autant, votre prénom est aussi charmant, et  aussi très…Celtique. Tirant son origine des légendes anciennes celtes.  Dois-je en conclure que vous êtes né ici ?

Ce petit jeu de devinette commence  à me plaire. Beaucoup.  Sans le savoir, nous avons déjà commencé un jeu de séduction dans lequel curieusement je me sens à l’aise.  Ce jeune homme  est décidément une énigme. Et il a vraiment l’aire d’avoir un esprit vif. C’est très agréable. Surtout que la dernière rencontre de la journée que j’ai fait s’avérait être un minable sachant à peine aligner deux mots.

-         - Mais je vous en prie, asseyez vous donc. Je vous offre un autre verre ?


Tien donc voilà qui est curieux…Moi qui fuit ce genre de situation d’habitude…Me voilà à présent en train d’offrir un verre à un inconnue rencontré dans un bar. En effet, Tristan attise ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 13 Juin - 19:06

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Le jeune homme avait pris son courage à deux mains et était désormais en compagnie de ce bel inconnu auquel il avait payé un verre. La conversation était charmante, conventionnelle, avec une petite touche de séduction qui plaisait beaucoup à Tristan. Il aimait beaucoup cette phase de séduction et de découverte, quand on apprenait à connaître quelqu’un. Poser les bonnes questions permettait d’analyser une personne très facilement. Dans ce genre de conversation, les gestes avaient autant de significations que les mots, et il fallait être assez attentif pour pouvoir lire tous les signes. Tristan avait bien eu raison de tenter sa chance, car cet homme avait l’air plutôt réceptif à ses avances, et n’était visiblement pas totalement hermétique à l’idée d’avoir une conversation avec lui. La soirée tournait vraiment en sa faveur, et en un claquement de doigt il avait même oublié ses amis qui devaient être sur la piste de danse. Bon en même temps, ce n’était pas si inhabituel. Le groupe de quatre ne restait jamais ensemble la totalité de la soirée. Chacun vaquait à ses occupations, dansait, draguait, buvait. Et ils se retrouvaient tous à la fermeture de la boîte pour débriefer sur leur soirée respective.

Ainsi Tristan n’allait surement pas culpabiliser à l’idée d’être loin d’eux. Sachant qu’il était en très bonne compagnie, il ne se rendrait pas coupable. Le jeune professeur avait donc appris le nom de son interlocuteur : Noctis.  C’était un prénom assez intéressant, et surtout peu connu. Son étymologie prenant sens dans le mot nocturne, Tristan s’était laissé aller à quelques suppositions. Après tout, il aimait bien tout analyser, et tout remettre en question, il n’avait pas été envoyé dans la maison des érudits, à Serdaigle, pour rien. L’homme acquiesça et valida ses origines avant lui apprendre qu’il aimait la tranquillité et le calme de la nuit. Il s’octroya par la suite le droit d’analyser à son tour le prénom de Tristan. C’était un jeu plutôt amusant, et intellectuel, qui plaisait beaucoup au jeune professeur.

– Pas tout à fait. Je suis né lors d’un voyage de plaisance en France, dans la région de la Bretagne. Mes parents ont décidé de choisir un prénom breton pour rendre hommage, en quelque sorte, à mon lieu de naissance.

Annonça le jeune homme calmement. Il venait de donner une anecdote sur sa vie privée. Tout le monde ne savait pas cela sur lui. Ses parents avaient été surpris de le voir arriver. Il n’était prévu que pour quelques semaines plus tard, pourtant le bébé Tristan avait décidé de faire son apparition pendant leur voyage sur le thème de la Gastronomie en France. Même à cet âge, il aimait visiblement déjà contrecarrer les plans que ses parents avaient faits pour lui.

Finalement Noctis lui proposa de s’assoir, tout en lui demandant s’il pouvait lui offrir un autre verre. Tristan pris place sur le tabouret tout près de lui, avant de lui faire un sourire. Il acquiesça d’un signe de tête pour accepter ce verre. Il ne refusait jamais un bon verre d’alcool, c’était contre ses principes après tout. Tristan appréciait beaucoup la compagnie du jeune homme pour le peu qu’ il lui avait parlé pour le moment. Il espérait pouvoir faire durer ce moment encore un peu. De son côté, il avait absolument tout son temps ce soir, il ne travaillait pas avant lundi matin.

– J’ai cru comprendre que vous n’étiez pas un adepte des clubs comme celui-ci, comment occupez-vous vos nuits généralement ?

Une question indiscrète en clin d’œil au fait que l’homme lui avait dit préférer la nuit au jour, mais également un sous-entendu assez clair sous cette phrase. Tristan aimait bien jouer avec les double-sens, c’était le genre de chose qui l’amusait beaucoup.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Ven 16 Juin - 1:26
Tristan s’installe à coté de moi et m’explique donc ses origines. Intéressant. Cette façon de se dévoiler tout en finesse, en laissant échapper quelque informations personnelles. Si j’osais, je dirais qu’il tente de me séduire.  Et si j’osais….je me laisserai volontiers tenter. Mais ne mettons pas la charrue avant l’hippogriffe. Voyons d’abord comment évoluent les choses. La soirée ne fait que commencer.
 
-Hm…je vois. Rien de tel qu’un bébé pour terminer en beauté un voyage de plaisance.
 
Et dire que j’allais rester seul dans mon coin, tentant en vain de me noyer dans l’alcool. Chose ridicule. Je n’avais plus pris de cuite depuis ma transformation.  Dans un sens ce n’était pas plus mal, mais quelque fois, j’aurais voulu oublier ne serait ce qu’un instant mes tourments.
 
 Ma vie est devenue si monotone et…plate.  Et depuis que Sephiran m’a mordu, j’ai sens cesse la désagréable impression qu’il me manque quelque chose d’essentiel. Sans savoir quoi. C’est une impression déroutante.  Et même assez pénible.  Je me réveille parfois la nuit, en proie à des angoisses terribles, et j’ignore pour quelles obscures raison….mais seul le sang m’apaise.  
 
Enfin, je n’y peux rien. J’imagine que c’est ce que mon corps ressent lorsque je commence à manquer de sang. Quel destin…. M’apercevant que je suis perdu dans mes pensées, je reviens à mon très charmant interlocuteur.
 
Je recommande alors deux Whiskys au barman et il me pose  à son tour  une question…pour le moins délicate. Comment j’occupe mes nuits. Deux possibilités s’offrent à moi : sois je lui dis la vérité et il prend la fuite, sois je lui mens ouvertement  et je prends le risque de perdre une chance de me faire un potentiel ami. Je décide donc de modérer mes propos, tentant un double sens….
 
- J’ai bien peur que la réponse ne vous plaise guère. La plupart du temps, je dors. Quelque fois  je vais me promener en forêt, à la fraîche. C’est très agréable. Mais la plupart du temps, j’évite ce genre d’endroit. Trop bruyant, trop…confiné à mon goût. Et puis…cela peut être dangereux.
 
Je ne suis pas claustrophobe, mais je n’aime pas être enfermé. Depuis tout petit. Je brise la légende selon laquelle les Vampires dorment dans des cercueils. D’ailleurs, je n’ai jamais compris le pourquoi de cette stupide affirmation. Tout comme le fait que nous n’aimons pas l’ail…Le pieu dans le cœur et le crucifix sont par contre bien vrais eux.
 
Je lui souris, voyant que ma réponse l’ai quelque peu intrigué.  

-   Mais je suis ravi d’avoir fais une entorse ce soir. Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un d’aussi…raffiné que vous pour être honnête. Pardonnez ma franchise, je peux paraître quelque peu déplacé parfois.   Vous venez souvent ici ?

Question ouverte. Après tout, s’il a fait l’effort de venir jusqu’à moi, c’est qu’il veut entamer une discussion. Alors, autant continuer sur cette lancée.  Non vraiment, je ne pensais pas que cette soirée tournerai comme ça. Et j’en suis  plus que très heureux. Le barman nous apporte alors nos verres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mer 21 Juin - 1:30

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Sortir ce soir avait réellement été une excellente idée pour Tristan. Il en avait besoin. Ces derniers temps avaient été plutôt compliqués pour lui, alors pouvoir souffler un peu allait lui faire beaucoup de bien. Dans ce club prisé de Londres, il avait vu un très bel homme accoudé au bar non loin de lui. Et une chose en entrainant une autre, le jeune professeur de soins aux créatures magiques avait décidé de tenter sa chance en approchant le bel inconnu. Il était désormais à ses côtés, en pleine conversation avec lui. Tout d’abord, les deux hommes étaient en train de parler des origines de leurs prénoms respectifs. Ainsi Tristan lui apprit d’où venait son prénom, et pourquoi il avait été nommé de la sorte. Un voyage de plaisance pour un jeune couple, et un bébé qui pointe le bout de son nez un peu trop tôt lors d’un trip axé sur la dégustation. Tristan trouvait l’histoire de sa naissance plutôt intéressante et originale, et cela ne le dérangeait pas du tout de la raconter. Même à un étranger qu’il venait juste de rencontrer.

Pendant cette charmante discussion, Tristan essayait de séduire l’homme en face de lui, tout en subtilité et délicatesse. Il ne refuserait surement pas un moment privilégié passé en compagnie d’un garçon aussi séduisant. Noctis semblait plutôt intéressé par la conversation pour le moment, pour le plus grand plaisir du jeune professeur. Comme il le disait si bien lui-même, un bébé terminait un voyage en beauté.

– Apparemment, j’ai toujours aimé me démarquer d’une certaine manière.


Répondit le jeune homme avec un grand sourire, avant de boire une petite gorgée de son whisky. Sensuel, il était en pleine séduction pour attirer l’homme dans ses filets. En soit, il était toujours compliqué de décrypter les gens, de réussir à lire leurs pensées. Tristan ne savait pas si l’homme était totalement dans la même optique que lui. Mais le jeu de séduction lui plaisait beaucoup. Il aimait flirter, sans savoir que sa proie était acquise dès les premières secondes. C’était la beauté du jeu en étant célibataire.

Comme Tristan avait compris que ce jeune homme n’était pas un adepte des clubs, il avait décidé d’être un petit peu curieux et lui demander à quoi il occupait ses soirées en général. Avec ce genre de question, il allait surement en apprendre davantage sur son interlocuteur. L’homme lui répondit que la plupart du temps, il dormait, ou alors il se promenait en forêt. Généralement, il évitait donc les endroits trop bruyants.

– Dormir n’est pas une activité si déplaisante. Parfois le sommeil peu simplement être … agité. Je ne peux que vous donnez raison sur la dangerosité de ce genre d’endroit, on ne sait jamais sur qui on peut tomber. Même si parfois, on a un peu de chance.

Tristan semblait réfléchir chaque mot avant de répondre au bel inconnu. Ses phrases pouvaient être prises de différentes manière. Mais s’il y avait bien quelque chose qu’on remarquait, c’était cette envie de titiller et de séduire encore et encore. Heureusement il était ravi d’avoir fait une entorse ce soir, et le qualifia même de raffiné. Et lui demanda par la suite s’il venait souvent ici.

– Votre honnêteté ne me déplait pas, bien au contraire. Je viens assez souvent dans ce club en compagnie de quelques amis. C’est une bonne façon pour se divertir, danser un peu, et rencontrer de sympathiques personnes.

Répondit-il, appuyé par un grand sourire.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Ven 23 Juin - 17:59
Quelle finesse dans ses propos. J’aime la façon subtile qu’il a de  tenter de me séduire. Ce petit jeu m’amuse de plus en plus et il y a très longtemps que je ne m’étais pas amusé de la sorte. Attention Noctis, pour un peu tu te laisseras facilement avoir dans ses filets….Mais après tout pourquoi pas ? Si je dois un jour trouver un compagnon, il serait peut être temps de me mettre à « chasser ».

Mais je n’ai jamais été confronté à ça. J’ai toujours sus que j’étais plus attiré par les hommes,  mais mes expériences se limitent à quelque baisers et quelque caresses chastes, mais jamais au delà. Et ce sont toujours les autres qui sont venus vers moi, la seul fois où j’ai pris mon courage à deux mains pour aborder un homme, cela s’est terminé par la vie éternelle. Quelle ironie.

Et même ce soir, c’est Tristan qui est venus me voir. Sans doute a-t-il plus l’habitude de ça ? Il est tellement à l’aise et beaucoup plus sûr de lui que je ne le serai jamais. Raffiné, élégant, très beau et diablement sexy.  Avec un petit je ne sais quoi en plus. Et même sa  façon de me sourire.  Il dégage vraiment quelque chose d’attirant, une sorte d’attraction.

Oui, ce jeune homme me plait beaucoup. Même son odeur est différente. Plus…sucré, avec une touche d’épicé pas désagréable. C’est assez perturbant, je n’ai pas pour habitude de sentir les gens, mais là, son parfum est assez  troublant et même…enivrant.

Seulement voila, il faut laisser la séduction se faire, flirter, et peut être commencé une belle complicité avant d’envisager quoi que ce soit. Je ne veux pas non plus l’effrayer… Surtout si je suis amené à lui révéler ma véritable nature.  D’ailleurs, j’ai tout de suite senti qu’il est un sorcier, mais quand est il de lui  vis-à-vis de moi ?

- En effet, je reconnais que je suis assez solitaire. Cela vient certainement de mon éducation.  J’ai fait mes études ici,  dans une école assez spéciale, nous étions répartis dans ce qu’ils appellent des Maisons. Il y avait un esprit de « compétition » si je puis dire.

Il comprendra certainement mon allusion à Poudlard.  Je souris et bois une gorgée de mon whisky.

- Et puis…ma famille aussi ne m’a pas vraiment aidé. J’ai été élevé avec des principes tellement dépassés…limite cruelles. Mais j’ai régné tous ça et suis devenue quelqu’un d’autre.  Je suis seul aujourd’hui.

Oui. Bien seul. Et je m’en rends compte maintenant… bien malheureux.  Sephiran à fait plus que  m’enlever mon humanité  - au sens propre du terme pour le coup – il m’a enlevé une partie de moi. Je suis devenu asocial, et limite peureux d’approcher les autres .Je vis simplement, entouré de Saori, ma chouette Hafang, et Huricane, mon étalon noir que je monte de temps de en temps. Oui,  ma vie est bien triste.  Je pousse un soupir et bois à nouveau une gorgée.

 - Dites-moi Tristan, cela fait il longtemps que vous fréquentez ce genre d’endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Mar 27 Juin - 4:07

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Tristan aimait beaucoup ce jeu de séduction raffiné qui s’était installé entre ce bel inconnu et lui-même. Le jeune homme avait toujours été un peu séducteur, il était assez à l’aise dans ce domaine, autant avec un homme qu’avec une femme. Et ce soir, il s’amusait beaucoup. Il apprenait au fur et à mesure à connaître Noctis, et ce qu’il voyait lui plaisait beaucoup. Le physique de cet homme était tout simplement à couper le souffle. Il était totalement le style du jeune professeur : cheveux clairs et yeux bleus. Diablement sexy, Tristan sentait la chaleur dans son corps. Oui cet homme lui faisait beaucoup d’effet. Ce n’était pas pour rien qu’il avait pris son courage à deux mains pour venir lui-même l’aborder au bar. S’il ne faisait pas ce genre de chose en temps normal, il était bien content d’avoir fait le premier pas ce soir. S’il ne l’avait pas fait, il serait surement passé à côté de quelque chose. Sa bonne étoile le surveillait ce soir, et l’avait donc poussé sur le chemin de cet homme. Il dégageait quelque chose : un charisme époustouflant auquel Tristan ne pouvait définitivement pas rester insensible. Mais avant toute chose, le jeune homme aimait partager et discuter. Il avait besoin d’une stimulation intellectuelle avant tout autre chose. Et avec cette personne, cela semblait assez bien parti.

Tristan apprenait donc quelques détails sur la vie et sur la personnalité de son interlocuteur, comme notamment le fait qu’il soit assez solitaire et homme de nuit. Le jeune homme expliquait ce trait de caractère par rapport à son éducation. Il lui expliqua qu’il avait fait ses études ici, en Angleterre, dans une école plutôt spéciale, où il avait été réparti dans ce qu’ils appelaient des maisons. Il n’en fallu pas vraiment plus à Tristan pour faire le rapprochement. En plus d’être sexy, et intéressant, le bel homme était également un sorcier. Pour le coup, ça tombait plutôt bien. C’était assez marrant d’être tombé sur un sorcier dans un club moldu.

– Intéressant. J’ai moi-même étudié dans un établissement spécial, et j’y enseigne en tant que professeur désormais. J’ai toujours eu un faible pour Poudlard, et mon parcours professionnel démontre à quel point je ne puis me passer de cette école. A quelle maison apparteniez-vous à l’époque de vos études ?

Demanda le jeune homme intéressé. Il avait l’air d’avoir à peu près le même âge que lui, c’était donc marrant qu’il ne le reconnaisse pas. S’ils avaient été ensembles à Poudlard, Tristan aurait pu le remarquer. Quoi qu’il passait son temps dans ses bouquins, ou avec ses amis proches, et ne faisait pas réellement attention aux autres élèves à cette époque-ci. Cela pouvait peut-être expliquer le fait qu’il soit passé à côté de Noctis.

Toujours sourire, l’homme lui explique que sa famille ne l’avait pas aidé. Il avait apparemment été élevé avec des principes totalement dépassé, presque cruelle. Il avait renié tout cela, et été devenu quelqu’un de totalement différent, ce qui expliquait en parti sa solitude aujourd’hui. Tristan en apprenant davantage sur son interlocuteur.

– Famille Pur aux idéaux poussiéreux et moyenâgeux ? Je crains également que ma famille soit de la vieille école, bien que je ne leur ai jamais tourné le dos pour autant. C’est courageux de votre part, il me semble.

Non Tristan serait sans doute incapable de renier sa famille et de vivre sa vie. Du moins pas pour le moment. Ce n’était pas pour rien qu’il avait épousé une femme juste pour faire plaisir à son père. La famille était très importante pour lui, parfois à ses dépens. Alors qu’il buvait une nouvelle gorgée de son doux breuvage, le jeune homme lui demanda si cela faisait longtemps qu’il fréquentait ce genre d’endroit.

– J’ai recommencé à sortir dans ce genre de club il y a un peu moins de deux ans, après une longue période de deuil. J’aime les petits plaisirs de la vie, et je dois avouer que la musique et la bonne boisson sont deux de mes petites faiblesses.

Annonça-t-il avec un sourire.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Jeu 29 Juin - 16:22
Je souris. Voyant qu’il a parfaitement compris où je veux en venir. Quelle subtilité vraiment…. Oui, décidément, j’ai très bien fais de faire une entorse à mes habitudes ce soir. Une seule chose cependant…J’ignore jusqu’où je pourrais bien aller avec ce jeune homme. Lui dire la vérité et risquer de le faire fuir ? Ou bien me taire et lui mentir ? Aucune des deux solutions ne me semblent la bonne.

Voila en grande partie pourquoi j’avais renoncé à sortir et faire de tels rencontres. Même si pour le moment, je ne regrette absolument rien. Tristan est très sympathique et raffiné.  Il y a quelque chose chez lui que je n’arrive pas à expliquer…une allure ? Une prestance…qui ne me laisse pas de marbre.  J’apprends alors qu’il a non seulement bien étudier à Poudlard, mais qu’il y est  désormais professeur, preuve de son attachement à cette école.
 
- Et bien je ne peux que vous comprendre. Poudlard a été maison et mon réconfort également. Plus même que mon propre pays et même ma famille. Quand à ma maison et bien…j’ai été un Poufsouffle. Et si j’osais…..je vous dirais que vous étiez à Serdaigle.
 
Je lui souris, et l’écoute me parler de famille. Et me dire que c’était….courageux ? Oui…possible.  
 
- C’est surtout que je n’étais pas d’accord avec leurs idées. Ils me parlaient sans arrêt de domination du sang et j’en passe…J’étais sensé devenir un sous fifre du Fléau, et il en était hors de question.  J’ai toujours rêvé d’indépendance. Pour eux, les moldus ne sont rien d’autre que des déchets….Et….pour être tout à fait honnête….mes goûts intimes ne lui plaisaient pas non plus. Alors….je suis partis.
 
Je me rends alors compte que j’ai parlé d’une traite…déballant ma vie comme ça. Et surtout….mes préférences au niveau des hommes !  A un inconnu rencontré le soir même.  C’est étrange…ça en revanche, ça ne me ressemble pas.  Qu’est ce que cela signifie ? Pourquoi ce jeune homme me trouble t-il autant ? Même…son parfum est différent…c’est déroutant.  Pour me remettre, je bois une gorgée de Whisky.
 
Il me dit alors qu’il avait recommencé à sortir après une période de deuil. Ah….Oui je comprends. Perdre quelqu’un n’est jamais évident.  A ce moment là…son parfum changea encore. C’est…assez déroutant et même effrayant.  Tristan dégage quelque chose qui ne me laisse décidément pas insensible. Est-ce sa beauté ? Le fait qu’il soit très gentil et cultivé ? Je l’ignore, mais une chose est sûr…il se passe quelque chose, que je le veuille ou non. Même Sephiran ne m’avait pas fait autant d’effet…et le plus étrange, c’est que je n’ai pas peur.
 
- Oui…Oui la musique est aussi une de mes occupations. Je joue du violon vous savez ? Cette instrument moldu est très complexe à manier, mais très doux.  Mais dites-moi, quelle matière enseignez-vous dans notre bonne vielle école ?
 

J’essaie de ne pas lui faire voir mon trouble en plaisantant un peu….même si mes mains tremblent un peu. Est-ce cela que l’on appel ivresse ? Moi qui ne l’ai jamais été…c’est perturbant comme sensation. Mais je ne l’explique pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Dim 2 Juil - 21:53

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

Un bel homme, un club, de l’alcool et une bonne conversation, Tristan n’aurait pas pu espérer mieux en une soirée. Cela faisait pas mal de temps qu’il n’avait pas eu de rencontre comme cela. Noctis était un garçon charmant. Si son physique avait été la première chose qu’il avait remarqué, il se rendait maintenant compte qu’il n’était pas seulement séduisant, mais aussi intelligent et très intéressant. Plus la conversation avançait, plus il en apprenait sur cet homme. Et il voulait en savoir encore et encore plus sur sa personne. Cette curiosité qu’il avait envers cet inconnu était assez impromptu. Il ne s’attendait pas vraiment à accrocher aussi vite avec quelqu’un ce soir. Totalement dans une phase de séduction, Tristan avait l’intention de l’entrainer dans ses filets pour pourquoi pas finir cette sympathique soirée en sa compagnie. Il n’allait pas cracher sur une belle rencontre. Après tout, les hommes comme lui ne courraient pas les rues non plus.

D’ailleurs Tristan avait appris que ce bel inconnu était un sorcier et qu’il avait étudié à Poudlard, tout comme lui à l’époque. C’était intéressant de découvrir cela, et surtout cela soulevait quelques questions. Comment le jeune homme avait fait pour ne pas le remarquer alors qu’ils avaient surement été à l’école en même temps. Etrange. Peut-être qu’il ne ressemblait pas du tout à cela à l’époque. Il lui confia que Poudlard avait été sa maison et son réconfort, plus que son propre pays et sa famille. Il appartenait à la maison Poufsouffle, tandis qu’il devinait plutôt facilement que Tristan avait été envoyé chez les Serdaigle.

– Loyauté, patience, travail acharné … Une maison forte honorable. J’ai fait mes études parmi les Serdaigle, en effet, je ne pensais pas être aussi vite démasqué. Puis-je vous demander quels sont vos origines si l’Angleterre n’est pas votre pays ?

Demanda le jeune poliment, intéressé par la réponse. Il avait plutôt un style caucasien, européen, pour le coup Tristan ne pouvait pas réellement émettre d’hypothèse sur son ethnicité. Tout quitter y compris sa famille était quelque chose de très courageux selon Tristan, lui qui n’avait jamais réellement osé se rebeller contre son père avant aujourd’hui. Bien qu’il ait fait un grand pas, en lui révélant ses préférences sexuelles, la relation père/fils était encore loin d’être au top. Mais Tristan n’avait pas réellement envie de penser à sa propre famille ce soir, et de gâcher sa soirée avec de telles pensées. Il valait mieux se concentrer sur autre chose.

Ainsi Noctis lui expliqua qu’il n’était pas d’accord avec les idéaux de sa propre famille où la pureté du sang avait une place importante. Et ses goûts intimes ne leur plaisaient pas non plus. Intéressant, il avait tout quitté à cause de cela.

– Il est fort dommage que la pureté du sang continue d’être un idéal chez certaines familles. Je rêve d’un monde et d’une société où la justice et l’égalité prendrait le pas sur les conventions. Mais malheureusement, je pense que nous sommes un peu trop visionnaires pour notre époque.

Répondit le jeune professeur. L’homme lui avait demandé s’il fréquentait ce genre d’endroit depuis longtemps. En réalité ce ne fut qu’après la mort de sa femme, et après une période de deuil qu’il avait décidé de reprendre sa vie en main et de s’amuser. La conversation avançait et il en apprenait encore sur ce bel inconnu. Comme par exemple le fait qu’il aimait la musique et qu’il jouait du violon, un instrument de musique moldu.

– Oui je connais cet instrument. Incroyable son et d’une complexité intéressante. Je suis professeur de soins aux créatures magiques.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : ancienement Poufsouffle je cherche du travail J'ai posté : 17 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 63 pour une aventure ! Je suis de la génération : 77

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Scorpion
Patronus: Corbeau
Capacité spéciale: Vampir

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Dim 2 Juil - 23:33
Intéressant. Il était bel et bien un Serdaigle.  Mais comment ai-je fais pour ne pas le remarquer avant ? Evidemment, nous ne devions pas avoir le même physique à l’époque et surtout….Quelque chose fit alors tilt dans ma tête. A l’époque…je n’étais pas un vampire, et je ne connaissais même pas mes préférences. C’est en sixième année que j’ai commencé à comprendre que je regardais plus les garçons que les filles….Mais alors….cette sensation que j’éprouve depuis tout à l’heure….Pourquoi je suis si troublé…
 
Serait-il possible que cet homme soit…Non, c’est impossible ! Et pourtant, plus je le regarde, plus je sens que j’ai raison. Ce n’est certainement pas un hasard que je me sente si à l’aise avec lui alors que je le connais à peine. Tellement que j’en viens à lui expliquer des choses sur ma vie privé, et surtout à entamer un jeu de séduction avec lui. Ce n’est pas non plus un hasard si j’ai décidé de sortir ce soir. Et surtout….pourquoi son parfum m’enivre autant. C’est l’odeur de son sang. Un sang idéal pour moi.
 
Quelle sensation effrayante…Vertigineuse.  Constatant que mon verre est vide, je demande au barman de nous en resservir un autre à Tristan et à moi-même. Perdue dans mes pensés,  je l’entends alors me venter les mérites de ma Maison, et me demander mes origines.
 
-  Je suis né au pays du soleil levant. Peut être….peut être connaissez vous les Caelum ? Ma famille est…une partisante du Fléau. Enfin, de vous savez qui. Voilà pourquoi, je les ai reniés et…eux aussi.
 
Tellement estomaqué de ma découverte, ma voix se fit un peu rauque.  Le barman, après nous avoir servis, me demanda si ça allait. Je luis fais un signe positif de la tête en le remerciant.
 
- Je suis de votre avis. Et pou être tout à fait honnête, ces histoires de pureté de sang m’énervent profondément. Peut être un jour pourrons nous vivre dans un monde de paix, où tous cela n’aurait pas d’importance. Mais j’ai bien peur de vous donner raison, nous sommes trop visionnaire.
 
Oui, peut être. Le monde magique est encore trop ancré dans la tradition. Il me dis alors qu’il connait le violon, et qu’il enseigne les Soins aux Créatures Magiques.
 


-Une bien belle matière.  Je l’avais prise et obtenu ma BUSE avec un Effort Exceptionnel.
 
 
Dis-je nostalgique tout d’un coup. Mes études et ma vie à Poudlard restaient de très beaux souvenirs. Je me souvenais parfaitement de cette épreuve. Nous devions nous occuper d’une licorne, et décrire comment les soigner, s’en occuper, dire où les trouver, leur particularité…. Le plus comique, c’est que plus aucune ne m’approcherait maintenant.  Elles sont trop pure pour les créatures de la nuit.
 
- Dites-moi Tristan, que savez-vous des créatures nocturnes ?
 
Si vraiment ce jeune homme est ce que je pense, je n’aurais pas le choix de lui dire ce que je suis. Et surtout….de lui dire ce qu’il est par rapport à moi et…je ne voudrais pas commettre d’impaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Professeur de Soins aux Créatures Magiques. J'ai posté : 232 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1061 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa famille qui le renie.
Patronus: Porc-épic
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis  Lun 3 Juil - 17:15

Un verre entre inconnus.

- Noctis Caelum — Tristan Allister -


A drink, just one, and we'll what happened next. We can have fun tonight, it just depends of you.

La conversation entre les deux hommes continuait tranquillement, leur permettant d’apprendre un peu plus à se connaitre au fil de la discussion. Pour le moment, Tristan appréciait beaucoup ce qu’il voyait mais aussi ce qu’il entendait. Cet homme était très intéressant, et semblait aussi bien cultivé. Pour le jeune professeur de soins aux créatures magiques qui appréciait une stimulation intellectuelle avant une stimulation physique, il ne pouvait être que satisfait de cette rencontre. Ce n’était pas souvent qu’on tombait sur une personne comme cela en boîte de nuit. En plus de cela, il était sorcier tout comme lui, et semblaient déjà avoir pas mal de points communs. Tristan était réellement content de cette rencontre et n’avait qu’une envie : continuer d’en apprendre davantage sur cet homme qui l’intriguait beaucoup. Un jeu de séduction s’était installé entre eux. Entre sourire, compliments et subtilité, ils avaient vraiment tout pour s’entendre. Et même si l’environnement était plutôt bruyant pour avoir une réelle conversation, Tristan ne voulait pas manquer un seul mot de ce que Noctis avait à lui dire. Pour le moment, il était réellement sous le charme. C’était très satisfaisant d’en apprendre un peu plus sur lui, sur ses origines, sur sa vision de la vie également. Rien ne pouvait ternir ce moment. Ils s’entendraient bien, il en était maintenant persuadé.

Ainsi l’homme lui apprit qu’il était né au pays du soleil levant. Tristan end déduisit automatiquement qu’il venait du Japon. Un très beau pays, à ce qu’on lui avait dit, mais il n’avait jamais eu l’occasion d’y aller. Lui qui aimait beaucoup voyager, aimerait bien découvrir cette partie de l’Asie un jour. Sa famille était apparemment partisante du mage noir, ce qui n’était pas forcément une très bonne nouvelle, pour lui qui était un membre actif de l’ordre du Phoenix. Mais les paroles du bel inconnu furent quand même rassurante : il ne semblait pas avoir de liens avec les forces du mal.

– Le Japon intéressant, vous n’avez pas suivi vos études à l’école de Mahoutokoro ? J’ai lu une légende à propos de cette école. Il se dirait que le Quidditch y aurait été introduit il y a plusieurs siècles par un groupe d’élève de Poudlard tombés de leurs balais défectueux au cours d’un tour du monde. Ils auraient été sauvés par le personnel de l’école, et seraient restés quelques temps là-bas pour leur apprendre ce sport si célèbre en Europe.

*Tu vas l’ennuyer avec tes anecdotes stupide.*

– Mais je n’ai jamais entendu parler des Caelum, je ne suis pas très calé sur l’histoire japonaise, et sur les grandes familles de sorciers dans ce pays. Si je comprends la difficulté de couper les ponts avec sa propre famille, je suis soulagé que vous ne soyez pas attirer par les forces du mal.

Finit-il par dire. Cela aurait sans doute été très embêtant pour lui qui se battait justement pour la justice, et pour le bien. La discussion continua donc sur la pureté du sang, et sur la vision qu’avait la société sorcière sur le sujet. Tristan trouvait cela réellement dommage que ce critère ait encore une telle importance. Pour lui le sang, ou l’orientation sexuelle ne définissait pas la valeur d’un sorcier bien au contraire.

Noctis partageait tout à fait son avis sur le sujet. Les histoires sur le sang l’agaçaient fortement. Et il espérait aussi pouvoir un jour vivre dans un monde où cela n’aurait pas la moindre importance. Les deux hommes avaient sans doute un peu trop d’avance sur leur temps.

– J’ai encore espoir qu’un monde comme ceci puisse exister. Je continuerais à me battre en ce sens, pour que les futures générations n’aient pas à souffrir de cette injustice.

Au moins, avec ce genre de parole, l’homme allait comprendre évidemment de quel côté il se situait, et pourrait peut-être en déduire qu’il mettait également ses paroles en action. Il ne regarderait pas le monde sombrer sans rien faire. Son interlocuteur lui confia donc qu’il avait obtenu de très bons résultats en Soins aux créatures Magiques lorsqu’il était en Cinquième année, ce qui fit sourire le garçon. Lui aussi, mais c’était surement évident maintenant qu’il avait avoué enseigner cette matière à Poudlard.

Finalement Noctis lui posa une nouvelle question. Il lui demanda ce qu’il savait des créatures nocturnes. Question plutôt intéressante qui avait pour but de challenger ses connaissances. Forcément ça lui plaisait beaucoup. Il réfléchit un instant afin de préparer sa réponse.

– Des créatures nocturnes ? Plusieurs me viennent en tête. Tout d’abord le loup-garou qui subit une transformation physique les nuits de pleine lune. Certains chercheurs qualifient également le Sinistros de créature nocturne, et attribue un présage de mort à quiconque croise son chemin. Nous avons également le vampire, mais je le classerais pas dans les créatures mais plutôt comme des êtres partiellement humain, connu pour mordre et sucer le sang de leurs victimes. Mais je dois surement vous ennuyer à déballer mes connaissances comme cela. Travaillez-vous dans la recherche sur les créatures nocturnes ?

Demanda le jeune soudainement intéressé par les raisons de cette question.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Mets la musique, lève toi, et danse. Dis à ceux que tu aimes qu'ils sont importants. Souris. Ne te plains pas, surtout, arrêtes de te plaindre ! Fais ce que tu aimes, reprends-toi. Rattrapes tout, tous les moments gâchés, loupés, trop vite passés. Enfin, vis. Pour une fois fais-le vraiment, vis, ne laisse personne te voler ton bonheur et ta joie de vivre. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 
If you need a little bit of fun tonight, I'm here w/ Noctis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» 07. We Will beat you
» pegan ☇ 2.01, be mine tonight.
» WHAT ARE CANADA, BRAZIL & THE UN DOING IN HAITI? ckcufm.com TONIGHT 7 pm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Londres :: Londres Moldu-
Sauter vers: