AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Lun 12 Juin - 13:17

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Tyler allait donc devoir supporter son amie jusqu’à que l’un deux ne meurt. Et comme ni l’un ni l’autre n’avait prévu de finir sa vie jeune, ils allaient donc rester encore un bon moment tous les deux. Chose qui ne déplaisait pas vraiment à l’étudiant. Après tout, si elle était son amie, il y avait bien quelques raisons. Il aimait trainer avec elle, et s’amusait toujours en sa compagnie. Les deux ensembles ne pouvaient vraiment pas s’ennuyer, et cela était maintenant valable depuis des années et des années. Si leur amitié survivait à l’université, malgré leurs emplois du temps chargés, et leurs soirées, elle pourrait surement survivre à beaucoup d’épreuves. Et si l’humour et la taquinerie était souvent présente, ils étaient aussi capable d’avoir des discussions sérieuses. Aujourd’hui c’était au tour de Ciliah de donner quelques conseils à son ami. Et il avait plus que besoin de son soutien en ce moment, maintenant qu’il avait un bébé sur les bras, et qu’il ne savait pas comment il allait organiser sa vie. Le garder ou le confier à des personne plus mature ? C’était une question qui trottait sans cesse dans sa tête. Cil lui avait donné explicitement son avis, et elle penchait plus sur le fait de le garder. Se sentir rejeté et abandonné, il n’y avait rien de pire dans la vie selon elle. Tyler ne savait pas encore, et il espérait que la solution lui sauterait aux yeux un jour ou l’autre. Rapidement, ça ne serait quand même pas mal. Ce n’était pas comme s’il avait toute une vie pour décider.

Heureusement qu’elle était là, et qu’elle était prête à lui filer un coup de main. Etant dans des études de médicomagie, Cil’ s’y connaissait assez bien en la matière, tout le contraire de ce pauvre Tyler. Ses études pour devenir Auror n’allait pas l’aider dans ce genre de situation. L’étudiant n’était pas très doué. Ou du moins la paternité n’était visiblement pas innée chez lui. Dès qu’il se retrouvait seul avec le bébé, la panique le prenait. Il n’était pas à l’aise quand il fallait s’en occuper. Et il ne comprenait pas vraiment pourquoi tout cela était aussi dur pour lui. Le bébé était dans les bras de Cil depuis un bon petit moment, et pourtant il était calme et tranquille, loin du petit monstre qui criait tout le temps quand il était dans les siens. Tyler n’était pas le premier papa du monde. Et d’autres hommes avaient sans doute passés cette étape avant lui. Certains était plus doué naturellement que d’autres, mais on pouvait apprendre. Cil allait lui donner quelques cours pour l’aider à se détendre et pour qu’il puisse s’occuper de l’enfant tout seul. Apparemment quelques jours seraient suffisant pour Cil. Tyler n’était pas aussi sûr. Du point de vue de son amie, il manquait simplement un peu de confiance en lui. Et pour le coup, elle n’avait surement pas tort. Tout irait bien. Cil’ serait là pour y veiller.

– Si les autres y arrivent, je devrais pouvoir moi aussi. Tant que j’ai un bon professeur, ça devrait le faire.

Répondit le jeune homme avec un sourire. Il avait totalement confiance en son ami, elle allait l’aider et le soutenir, et ne le lâcherait surement pas. Avec un soutien comme elle, il ne pouvait que y arriver. Ils étaient amis depuis longtemps et la base d’une bonne relation amicale était évidemment la confiance. Tant qu’elle était là, ils pourraient aller loin tous les deux. Très confiante, et surtout sans gêne comme à son habitude, Cil se nomma elle-même marraine du petit Julian. Si Tyler n’avait pas vraiment pensé à ce genre de truc, cela était comme une évidence que ce serait la jeune femme la mieux placé pour tenir ce rôle. Bon en même temps, il n’avait pas beaucoup de copines filles à l’université. La plupart de ses potes étaient des mecs, et la seule autre fille qu’il côtoyait régulièrement en dehors de Ciliah était son plan cul, qui ne voulait définitivement plus le voir maintenant. Jamais mieux servi que par soi-même, elle avait bien raison. Inutile d’attendre, autant se procurer les choses par ses propres moyens.

Et finalement la petite conversation sérieuse entre les jeunes adultes se transforma en une discussion adolescente entre les deux. En effet, Tyler en était venu à se plaindre de ne plus avoir d’activité sexuel. Malgré les apparences, il n’avait jamais eu beaucoup de conquêtes, et il était très rare pour lui de coucher avec la première venue. S’il n’était plus adepte des longues et sérieuse relation amoureuse depuis sa rupture avec son ex-copine, il aimait bien coucher avec la même fille sans pour autant avoir trop de liens affectifs avec elle par la suite. Mais malheureusement pour lui, cette situation ne convenait plus à son plan qu’il l’avait lâché depuis presque deux semaines maintenant. Et il devait faire avec, en attendant de retrouver quelqu’un.

– Garde quand même en tête que ça sera surement pas ma meilleure performance. Si je ne peux pas te faire changer d’avis, je vois quand même que je te fais un peu d’effets quand même, ce qui est bien, ça booste un peu mon égo.

Répondit-il avec un sourire. Les deux jeunes jouaient avec le feu autant par leurs paroles que par leurs actes. De telles attitudes renforçaient les chances que ces deux-là finissent dans un lit très vite. Après tout quel était le mal à cela ? Ils étaient tous les deux célibataires et vaccinés, ils pouvaient bien faire ce qu’il voulait quand il le voulait. Cil posa le bébé, tandis que Ty retira son tee-shirt. Oui il était déjà carrément dans l’ambiance, et prêt à faire monter sensiblement la température de la pièce. Ils allaient bien s’amuser ensemble, surtout que l’un comme l’autre adorait jouer. Aujourd’hui, il n’y aurait surement pas de perdants néanmoins.

La demoiselle réduisit l’écart entre eux, déboutonnant son chemisier. Il ne fut pas longtemps pour qu’il finisse sur le sol, rejoignant le haut de Tyler. Il finit par embrasser la demoiselle, rien de romantique ou de doux, plutôt un caractère sauvage. Après tout, ils n’étaient ni ensemble ni amoureux, rien ne les poussait à jouer les romantiques. La passion et le feu leur correspondait bien mieux pour le coup. Alors qu’elle tomba sur le lit, le jeune étudiant en profita pour enlever son pantalon, et lui fit remarquer que s’embrasser était assez drôle pour lui. Cette partie de jambe en l’air allait surement avoir son lot de rigolade.

– J’ai toujours les meilleurs compliments au monde. Oh la prochaine fois on peut aussi le faire bourré, il y a pas de soucis de mon côté.

Lança-t-il en rigolant, histoire de taquiner un peu son amie. Elle voyait néanmoins le bon côté des choses, elle se souviendrait des talents du jeune homme. Son pantalon retiré, Ty s’approcha de la jeune femme et fit glisser sa jupe pour l’envoyer valser sur le sol. Elle était réellement sexy en sous-vêtement dis donc. Il la rejoignit dans le lit, et commença à l’embrasser dans son cou, avant de laisser glisser ses doigts sur son corps pour retirer sa petite culotte. Sauvage, furtif, ils savaient tous les deux pourquoi ils étaient là, alors le garçon n’allait pas laisser durer le suspense très longtemps. Débarrassé de ces sous-vêtements encombrant, il laissa filer ses doigts dans son intimité, travaillant pour lui donner un peu de plaisir. Lui était très chaud pour le coup, chose qu’elle pouvait surement sentir à travers son caleçon.

– Je sais que t’as plus l’habitude avec les filles, mais tu as déjà joué du trombone par tout hasard ?


Lança-t-il, avant d’éclater de rire en entendant ses propres paroles.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 15 Juin - 17:50
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

L'amitié c'était un peu comme le mariage à la vie à la mort enfin les amitiés sincères et réciproques qui ne pétait pas à la première embrouilles. Eux tenaient le coup et restaient soudés quoi qu'ils arrivent dans leur vies, comme aujourd'hui pouvait le prouver Ciliah n'a jamais jugée son ami et lui ne la jamais fait non plus ce qui leur permet de ne pas se prendre la tête pour un oui pour un non ce n'était pas dans leur caractère. Et puis elle aimait son pote et ne le laisserait pas tomber cette histoire de bébé ne faisait que le prouver une fois de plus. Simplement parce que Ciliah profitait de sa vie et ne se compliquait pas celle-ci encore plus qu'elle ne l'était déjà de base et avoir une amitié solide et sincères lui permettait de profiter de sa vie cela n'arrivait pas à tout le monde elle en avait pleinement conscience. Ciliah était le genre d'amie que l'on aimait avoir en cas de coup dur parce qu'elle était un soutient sans faille elle n'abandonnait jamais personne dans une mauvaise situation même si parfois elle ne pouvait pas vraiment aider elle restait présente pour que le moral ne flanche pas. Parce qu'elle savait qu'avoir la force mentale et morale pouvait suffire parfois à remonter la pente et à se sortir d'une mauvaise situation.

D'ailleurs elle l'avait déjà aidé sans le savoir en arrivant ici et en prenant le petit lui évitant d'avoir à le faire car il n'était pas à l'aise avec l'enfant qui ne cessait de pleurer avec lui ressentant son malaise. Ciliah n'allait pas s'arrêter là elle comptait lui donner une formation accélérer en matière d'enfant pour qu'il puisse s'occuper du quotidien du petit avec sérénité ce qui serait mieux pour tout le monde. Après tout il aurait plein de truc à gérez et si il perdait du temps pour les tâches les plus simple la vie allait devenir un véritable calvaire pour lui et elle pouvait lui évité cela alors autant mettre ses connaissances à profiter c'était pour cela qu'elle avait choisit la médicomagie. Elle avait confiance à la fois en elle et en lui il pouvait réussit et elle le savait il suffisait qu'il y mette de la bonne volonté et le tour était jouer, bon et puis tout le monde sur terre y arrivait donc Tyler était un peu obligé de réussir à retenir ce qui était dit par la brunette.


" Tu doit pouvoir le faire sinon je te zigouille pour me faire passer pour un mauvais professeur, parce que tu va avoir le meilleur prof du monde moi, douce, patiente, douée avec les bébés et qui ne te tuera pas au bout d'une heure en voyant ta nullité c'est déjà pas mal"Bon elle se lançait pas mal de fleur mais c'était pour détendre l'atmosphère qui était bien assez sérieuse comme ça. Cela ne leur correspondait pas vraiment normalement le duo était du genre à raconter tout un tas de bêtises et à faire n'importe quoi pour passer le temps et là ils parlaient bébé. Et cela fit du bien à l'ambiance qui se détendit les deux jeunes étaient partis totalement dans une autre délire qui n'avait rien à voir avec le fait de s'occuper d'un enfant mais qui était bien plus plaisant pour deux jeunes de leur âges. Le brun avait simplement soulever le fait que son plan cul ne voulait plus de lui depuis deux semaines ce qui n'était pas beaucoup pour une fille mais visiblement long pour un garçon car il semblait au bout du rouleau en disant cela. En bonne copine Ciliah avait sortie une phrase toute bête comme quoi elle pouvait l'aider c'était dit sur le ton de la plaisanterie à la base mais elle c'était vite prit au jeu en voyant que cela intéressait vraiment Tyler qui avait répondu et enlever son tee-shirt.


Pour avoir les mains libre elle avait posé le bébé et dégrafée son chemisier qui avait vite fini par terre, avoir les lèvres de son ami sur les siennes était assez marrant, agréable mais elle ne l'aurait jamais imaginer ainsi, plus dans le délire d'une soirée complètement folle et arrachée mais pas dans son état normale mais c'était sans doute mieux elle se souviendrait de tout plus tard. Il ne lui promettait pas le coup de sa vie c'était pour lui impossible vu qu'il faisait de l'abstinences forcé depuis 14 long jour mais cela lui importait peu elle voulait un moment de plaisir et c'était tout. " Tu n'as pas besoin de moi pour booster ton égo monsieur mais je ne peux pas cacher que oui tu me fait de l'effet." Cela se ressentait un peu sinon elle ne serait pas là a moitié nue devant lui prête à coucher avec c'était une attirance physique dans les deux sens car ils étaient trop amis pour qu'il y ai plus que cela mais c'était terriblement excitant pour Cil de se dire qu'elle allait s'envoyé en l'air avec un de ses potes, pas très nette la fille mais ça tout ses amis sont au courant.

Le brun la poussa pour la faire tomber sur le lit, tout en lui faisant par du fait qu'il était assez marrant pour lui de l'embrasser elle n'avait jamais eut se genre de retour avant mais en même temps c'était la première fois qu'elle était sur le point de passer à l'acte avec une personne qu'elle n'avait pas draguer dès la première fois qu'elle l'avait vu. " Cela dépend ce que l'on entend par meilleur compliment mais les tiens on le mérite d'être originaux. On ferra ça ouai et je comparerais ton talent" Et elle lui fit un clin d’œil en rigolant elle aussi, pas beaucoup de sérieux dans cette affaire mais on parle de Tyler et Ciliah c'est tout à fait normal pour tout ceux les connaissant, encore plus une fois la paire réunit. Les choses s’accélèrent quand le brun dégagea sa jupe puis sa culotte l'embrassant dans le cou en même temps que ses doigts gagnait son entre jambes pour son plus grand plaisir. Plaisir qui se faisait entendre par de très léger gémissement Cil n'était pas du genre à hurler comme une truie ce n'était pas très classe et sexy comme façon de prendre son pied. Ne restant pas les bras croisé à attendre que cela se passe l'une des mains glissa dans le caleçon du garçon pour une caresse des plus intimes, appuyé et lente tandis que l'autre descendais palper son popotin elle avait déjà zieuter le cul de son pote sans jamais lui dire là elle l'avait sous la main et confirmait sa première impression. " Tychou tu sais que j'ai commencer a prendre mon pieds avec des mecs ? J'ai pas couché avec autant de fille que ça, je sais parfaitement joué du trombone paraît que je suis douée avec ma bouche mais cela ne viens pas de moi pour une fois" Cessant son activité elle dégagea le caleçon encombrant libérant ainsi la voie.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mar 20 Juin - 20:00

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Bon visiblement Tyler n’avait pas d’autre choix que de réussir, comprendre et assimiler tous les conseils que son amie allait lui donner pour le bébé, sinon elle avait bien l’intention de le zigouiller, le tuer, l’étriper. Douce et subtile, comme toujours. Il était vrai que le jeune étudiant allait devoir vraiment s’y mettre. Ses connaissances en bébé et enfant en bas-âge étaient faibles, pour ne pas dire totalement médiocre. Ce n’était pas totalement de sa faute. Il n’avait jamais eu de petits dans sa famille, et ne s’était jamais intéressé à eux. Il ne pensait décemment pas finir papa aussi jeune. Son but avait simplement été de finir ses études, et peut-être dans un futur très lointain, après trente ans, penser à concevoir, pas avant. Et pourtant Julian était apparu dans sa vie du jour au lendemain, sans qu’il ne puisse faire grand-chose. Maintenant qu’il était là, il devait apprendre et vite. Il n’avait pas pris de décision sur son avenir, s’il allait garder le petit avec lui, ou le confier à des gens beaucoup plus compétents que lui. S’il ne savait pas vraiment encore, au fond de lui, sa décision était sans doute prise, sinon il n’aurait pas pris la peine de donner un prénom au bébé, ni de demander des conseils auprès de sa jeune amie. Il n’en avait simplement pas encore conscience. Mais ce petit Julian allait rester avec lui encore des années et des années. Ciliah se pensait donc la meilleure professeure au monde. Elle était certaine de son coup, et ne voulait surement pas que son ami ne salisse sa réputation en la faisant passer pour une incapable. Il avait aussi pas mal de chance puisqu’elle ne le tuerait pas à cause de sa nullité. Quoi qu’elle disait ça maintenant, mais bon.

– Souviens toi que tu as promis de ne pas me tuer quand on commencera réellement tes petits cours, d’accord ?

Demanda le jeune homme avec un sourire taquin. Si elle pensait qu’elle n’aurait besoin que de lui donner que quelques petits conseils, elle était loin du compte. La demoiselle allait devoir reprendre tous les sujets de base à propos des bébés, comme : comment changer leurs couches, comment les habiller, les laver correctement, quoi leur donner à manger. Tellement de choses, et peu de temps pour tout mémoriser en fin de compte. Cil aimait se lancer des fleurs, et pour une fois le garçon n’allait pas la contredire. Après tout sur ce sujet, elle ne pouvait être que meilleur que lui.

Finalement les deux grands adolescents abandonnèrent assez vite les sujets trop sérieux, et le bébé fut assez vite mis de côté. En général, les deux jeunes n’étaient pas souvent sérieux quand ils étaient ensembles. En réalité, ils passaient le plus clair de leur temps à rigoler, tranquillement, parfois à étudier quand même, mais c’était un peu plus rare. Tyler avait donc commencé à parler de son plan cul qui ne voulait plus rien faire avec lui, pour son plus grand désarroi. Après tout, il préférait avoir une activité sexuelle régulière que rien du tout. Surtout qu’il ne couchait pas non plus avec n’importe qui, donc ne pouvait pas prendre la première venue. Quoi qu’il l’avait fait une fois, et le résultat à cette connerie était maintenant dans les bras de son amie. Cil, en bonne copine, l’avait un peu taquiné sur le sujet, et lui avait même fait une proposition un peu osée. Et Tyler avait pris cette proposition un peu trop sérieusement. Il lui avait demandé de poser le bébé et avait déjà retirer son tee-shirt. Heureusement son amie était toute aussi partante puisqu’elle posa le petit, avant de déboutonner à son tour son chemisier. Son haut avait très vite fini sur le sol. Et Tyler avait pris les devants en venant voler les lèvres de la belle demoiselle.

Pour être tout à fait honnête, embrasser une de ses potes avait quelque chose d’étrange et de marrant à la fois. C’était agréable évidemment, comme un baiser, mais jamais, avant aujourd’hui, il n’aurait pensé avoir une relation sexuelle avec sa pote. Après tout, il avait toujours cru qu’elle préférait strictement les filles. S’il avait su, il aurait peut-être tenté un peu plus tôt. Et en plus il apprenait qu’il lui faisait de l’effet. Il n’en fallait pas plus pour booster l’égo du jeune étudiant. Il était flatté qu’une demoiselle préférant les femmes soit attiré par lui. Réaction normale et typique d’un garçon probablement. Les choses s’enchainèrent et l’action allait enfin commencer. Tyler poussa la demoiselle sur le lit, afin de retirer son pantalon. Il lui fit remarquer que ses compliments avaient le mérite d’être originaux. Ty proposa aussi de le faire bourré la prochaine fois pour qu’ils puissent voir la différence. Et la demoiselle commenta cette proposition.

– Tu te souviendras de moi comme ça. Au pire si t’es OP pour tout, moi j’ai plus de plan cul, tu peux prendre cette place quand tu veux.

Lança le jeune homme en rigolant, il avait du mal à garder son sérieux pour le coup. Mais leur relation était de toute manière basée sur beaucoup de rigolade, et ce n’était pas tellement étonnant ce genre d’échange entre les deux amis. Tyler commença donc à s’occuper de la demoiselle. Il se débarrassa de la jupe de cette dernière puis de sa petite culotte, avant d’aller explorer cette partie de son anatomie. Visiblement, Cil semblait plutôt bien apprécier puisqu’il pouvait entendre quelques gémissements s’échapper de ses lèvres. Elle commença d’ailleurs à caresser son propre engin, chose qui commençait vraiment à l’exciter et à lui donner chaud. Tyler se décida à lui poser une question plutôt indiscrète. Il voulait savoir si elle avait déjà joué de la trompette. Apparemment elle avait commencé à prendre son pied avec des mecs, donc la réponse était oui. Et elle n’avait pas couché avec tant de fille que ça. Elle savait faire du trombone. Très bien, Tyler était vraiment content de cette réponse. Il lui fit un sourire malicieux, avant de descendre sa bouche sur son corps pour se diriger vers le sud de son anatomie. Et il prit son temps pour faire monter le plaisir et la chaleur pour la demoiselle. Avant de commencer à rire. Visiblement, il n’arriverait jamais à garder son sérieux.

– Je viens de penser à un truc … Mon niveau d’utilisation de ma langue craint par rapport à une fille ?

Demanda-t-il avant de rire doucement. Ah vraiment, les garçons étaient curieux, et là qu’il pouvait poser plein de questions à sa pote, il ne se gênait visiblement pas.

– D’ailleurs, si toi tu es si doué en trombone, ça m’intéresserait de te voir à l’œuvre.

Petit clin d’œil.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Dim 25 Juin - 12:14
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Sa nouvelle mission n'était pas gagné d'avance elle le savait mais pourtant elle y croyait simplement parce qu'elle voulait réussir et donner une belle vie à cette enfant c'était une motivation suffisante pour supporter le brun et ses lacunes en matière d'enfant. Et puis si elle n'avait pas la patience avec son ami elle n'était pas faite pour être médicomage cela faisait partie de son boulot d'apprendre aux autres les bons gestes et la bonne méthode et s'entraîner avec des personnes proches était plutôt une bonne chose de son point de vue. Certains dirait sans doute qu'il était plutôt difficile d'être professionnel avec une personne que l'on connait dans la vie de tout les jours Ciliah elle trouve que cela est bon pour justement réussir à contrôler ses paroles et ses nerfs qui peuvent être mit à rude épreuve certaines fois. Le brun était moins convaincu qu'elle mais c'était assez logique vu qu'il avait la peur de ne pas réussir qui le poussait à ne pas se sentir prêt à tout savoir et puis elle avait promis de ne pas le tuer cela devrait le rassurer déjà. " Je m'en souviendrais et puis je n'aurais pas de raisons de le faire vu que tu va tout maîtriser et ne pas mettre mes nerfs à rude épreuve" Bon elle ne s'amuserait sans doute pas à donner ses cours après une journée merdique et fatigante car là elle risquait d'être déjà sur les nerfs avant même d'avoir commencer.

Le sérieux de la conversation l'étonnait bien car cela n'était pas courant entre eux d'eux qui n'étaient normalement pas sérieux après tout ils étaient encore jeunes. Tout dévia sur le sexe et sur le fait que le garçon avait des besoins qui n'était pas comblé depuis quelque temps, le sujet n'était pas tabou entre eux deux et il n'était pas rare qu'ils en parle sur le ton de l'humour mais cette fois ci cela se transforma en situation à la fois drôle et sérieuse car l'interne lui avait proposer de l'aider avec son problème. Ce n'était pas une proposition à prendre à la légère et même si elle avait été à la base prononcer sur le ton de l'humour, en mode je suis une bonne copine je vais te venir en aide cela avait sa part de sérieux car les deux jeunes avaient pour le coup bien envie de passer à l'acte. Le bébé avait donc était placé dans son petit lit tranquillement il ne faisait pas de bruit et c'était tant mieux car les deux jeunes adultes étaient déjà proche l'un de l'autre à moitié déshabiller proche du lit du garçon les choses commençaient et il ne serait pas question d'un retour en arrière. Deux amis ne couchaient normalement pas ensemble à moins qu'ils soit extrêmement proche et Ciliah était très proche de Tyler même si le garçon ne savait sans doute pas qu'elle était bisexuelle elle lui parlait plus de femme que d'homme. Leur premier baiser leur fit une drôle de sensation et ils en rirent ensuite ensemble car ils n'étaient pas question d'une relation parfaite et romantique c'était du sexe une envie de prendre du bon temps et de ne pas se prendre la tête.


La jeune femme en rit et lui fit une petite remarque comme quoi il était assez original dans ses compliments envers elle. Sans doute que la situation en elle même était assez original mais agréable en même temps. La brunette ne pouvait pas caché que son ami était beau gosse et lui faisait de l'effet c'était un truc qu'on ne pouvait pas retirer c'était comme ça l'attirance physique ne se commandait pas. Elle ne couchait pas souvent avec des garçons depuis quelque année c'était plus des filles mais elle avait commencer avec les hommes et elle ne pouvait pas oublier le plaisir que cela lui donnait elle n'était donc pas réfractaire à recommencer. Elle ajouta tout de même qu'elle n'avait jamais penser à coucher avec lui ou encore à l'embrasser elle imaginait plus que cela pourrait arriver dans une soirée entre amis avec de l'alcool et un jeu pour en arriver là et pourtant aujourd'hui il n'y avait rien de tout ils étaient tout les deux parfaitement conscient de ce qu'ils faisaient et de la limite qu'ils franchissaient. " Tu serais dur à oublier vu que je ne compte pas disparaître de ta vie après cela. Tu m'embauches avant même de m'avoir tester ? Je comprend mieux pourquoi tes plans culs te laisse tu ne leur fait pas passer d'entretien" Drôle de façon de parler de fille elle le savait mais c'était pour en rire et cela serait comprit comme tel par le garçon personne d'autre ne pourrait entendre ses paroles le bébé ne pouvant pas répéter ce qui était dit et fait ici et puis il devait être endormit car il ne faisait plus aucun bruit.


Les vêtements furent enlevé et les corps se rapprochèrent de manière plutôt intime chacun cherchant à créer le plaisir chez l'autre. La bouche du brun était occupé sur son corps mais ne resta pas silencieuse bien longtemps, rien n'étonnait la brunette qui éclata de rire sous le question il était vrai que les femmes étaient douées avec leur langues et leur doigts car si elle ne voulait faire ça sans aide elles se devaient de gérez mais il n'était pas si mal que cela. " Je ne dirais pas ce que tu craint à se niveau là, certaines filles ne sont pas au dessus de toi si cela peut flatter ton égo" Ciliah allait lui prouver qu'elle même était douée avec sa bouche c'était une chose normale pour elle l'échange de plaisir et de caresse qui était parfois oublier par les garçons et trop favoriser par les femmes un juste milieu était à trouver. Du coup elle se releva en tapotant la place à côté d'elle pour qu'il s'y place, elle avait caresser le garçon et cela se voyait à la forme sous le vêtement qu'il lui restait et qui fut vite enlever. Jouer de la musique ce n'était pas bien compliqué quand on savait s'y prendre et Ciliah n'avait pas eut beaucoup de plainte on lui avait donner des conseils au début bien sur pour que cela soit encore plus agréable à vivre mais elle n'avait jamais eut de partenaire la trouvant nulle ce qui était une bonne chose pour son égo. " Bon sang c'est pas facile d'être sérieux avec toi dans les parages" Si elle le regardait de trop elle allait éclater de rire.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Lun 3 Juil - 10:24

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Si son amie voulait lui donner des cours de paternité, elle allait devoir bien s’accrocher pour le coup, et surtout être très patiente. Tyler était loin d’avoir même rien que le minimum de connaissances requises. Le bien du bébé dépendait donc de ce qu’elle allait lui apprendre. Un peu de pression en soit. Mais l’étudiant était d’un naturel bosseur, et si d’autres garçons l’avaient fait à son tour, il ne voyait pas pourquoi il ne réussirait pas non plus. Il fallait juste s’accrocher et bien écouter. Au moins, elle avait prévu de ne pas le tuer devant son incompétence, ce qui en soit était plutôt rassurant. S’il avait su qu’il aurait besoin de connaissances comme celle-ci aussi tôt dans sa vie, il aurait surement un peu bûcher le sujet. Maintenant que ça lui était tombé dessus comme ça, il n’aurait pas trop le choix. Ce serait quand même dommage que le petit homme pâtisse du manque de connaissance de son papa. Il n’avait rien demandé lui. Il n’avait même pas demandé à vivre, et à être conçu. Mais maintenant qu’il était là, il fallait bien s’en occuper. Et avec la mère partie on ne sait où, il ne lui restait que Tyler pour veiller sur lui. Et le jeune homme commençait doucement mais surement à s’en rendre réellement compte. Ciliah avait plutôt confiance en son ami pour gérer la situation et apprendre très vite. Elle était même beaucoup plus confiante que lui. Mais cela avait un côté rassurant. Heureusement qu’elle était là. Sans elle, il ne saurait pas vraiment comment faire. Elle lui donnerait des cours. Mais pas aujourd’hui, ce n’était pas le moment. Ils avaient besoin de relâcher la pression et de passer à une conversation beaucoup moins sérieuse.

Tyler et Ciliah n’avaient pas franchement l’habitude d’être très sérieux ensemble. Au contraire, tous les moments qu’ils passaient ensembles, étaient en général rythmés par des rires. Ils aimaient beaucoup s’amuser, et allaient beaucoup en soirée ensemble également. Alors évidemment, rester sérieux ensemble n’allait pas durer très longtemps. Le sujet dériva sur le sexe, avec Tyler qui se plaignait de n’avoir rien fait depuis des semaines. La jeune fille avec qui il avait des relations intimes régulières l’avait simplement planté là, lui annonçant qu’elle ne voulait plus être un simple jouet qu’il prenait quand il avait envie. Lui qui ne souhaitait pas réellement une relation amoureuse n’avait pas pu la retenir avec des mensonges. Ce n’était pas son genre. Il préférait être honnête et franc, au moins la demoiselle savait à quoi s’attendre. Heureusement le sexe n’était pas un sujet tabou entre les deux amis, et l’étudiant pouvait en parler librement. Deux semaines d’abstinence, c’était un peu long pour lui. Surtout qu’il aurait du mal à chercher une remplaçante s’il devait s’occuper du petit cette semaine. En super bonne copine, Ciliah lui avait fait une proposition indécente, mais très apprécié par le jeune homme. Coucher avec sa pote lui donnait plutôt envie pour être franc. En même temps, elle était très jolie, et il ne crachait pas sur les jolies filles. C’était marrant et étrange à la fois. Cil et Ty n’étaient définitivement pas comme les autres. Normalement des amis ne couchaient pas ensembles, et pourtant eux allaient visiblement déroger à cette règle pour passer un bon petit moment cette après-midi-là. Tyler avait toujours pensé qu’elle n’aimait que les filles, et c’était surement l’une des raisons pour laquelle il n’avait jamais réellement rien tenté même en soirée complètement bourré. Mais visiblement la demoiselle n’était pas contre avoir des relations avec des hommes de temps en temps, ce qui était une bonne chose pour lui aujourd’hui

Les deux jeunes commencèrent à se rapprocher. D’abord par un baiser, ce qui provoqua quelques compliments originaux de la part du garçon. Cette partie de jambe en l’air allait surement être une grande rigolade. C’était bizarre d’embrasser sa pote, mais ce n’était pas désagréable pour autant, elle lui faisait quand même beaucoup d’effet.

– J’ai jamais pensé qu’il était vital de passer un entretien à un plan cul avant, mais ta remarque est pas mal. C’est ton entretien alors aujourd’hui, donne ton max si tu veux décrocher le poste.

Lança le jeune homme en rigolant. Non ils n’allaient surement pas réussir à rester sérieux plus de quelques minutes, c’était sûr. Ils avaient l’habitude de jouer de l’humour entre eux, et ils se comprenaient parfaitement là-dessus.

Les choses commencèrent donc à s’accélérer petit à petit. Des vêtements furent enlevés et abandonnés sur le sol, tandis que leurs lèvres se rencontraient. Tyler partait à la découverte du corps de son amie. Qui semblait apprécier le moment au vu de ses légers gémissements. Tyler était quand même pris de quelques doutes : est-ce que les filles savaient mieux s’y prendre que lui ? La honte si c’était le cas. Quoi que. Heureusement la demoiselle le rassura, bien qu’amusé par sa question. Il sourit en entendant les paroles de Cil.

– Oui ça flatte mon égo, merci.

Lui répondit-il avec un sourire. Les deux amis avaient vraiment du mal à rester sérieux pour le coup. Mais au fur et à mesure, ils avancèrent et entrèrent dans le vif du sujet. Des caresses furent échangés, et très vite Tyler reprit le dessus pour finir ce qu’il avait commencé. Des gémissements, et des respirations saccadées se faisaient entendre. Et finalement au bout d’un bon moment, les deux amis avaient fini leur petite partie de jambe en l’air, et se retrouvaient donc nu, allongé sur ce lit, en essayant de reprendre leur respiration. Ils avaient bien rigolé, et ça avait surtout été très agréable pour Tyler. Sa pote savait véritablement s’y prendre.

Le jeune homme se releva doucement pour enfiler son caleçon, et attraper une bière. Il en prit une deuxième pour l’apporter à Cil. Après tout, après un peu d’activité physique, ils avaient bien le droit à un peu d’alcool. Soudainement, le jeune homme semblait se souvenir qu’ils n’étaient pas totalement seuls dans la chambre. Le petit Julian était bien réveillé dans son petit lit, et avait les yeux fixés sur lui. Oups.

– Tu crois qu’on l’a traumatisé à vie ?



code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Ven 7 Juil - 16:41
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

La conversation initial était tout ce qu'il y avait de plus logique et normale elle proposait son aide pour donner des cours de paternité à un garçon c'étant découvert papa du jour au lendemain on ne pouvait pas faire plus banale. Enfin dans un sens le banale parce que tout le monde ne se découvrait pas un enfant tomber du ciel. Mais cette conversation basé sur leur amitié et le besoin d'aide d'une amie était elle tout à fait correcte simplement parce que Ciliah et Tyler partageait se lien fort et puissant qui les liaient d'amitié depuis un temps déjà et que chacun était présent pour l'autre en cas de besoin. Et puis ce bébé n'avait rien demander et méritait d'avoir une belle vie et un papa sachant s'occuper de lui en toute sécurité c'était un fait que personne ne pouvait ignorer lui non plus n'avait rien demander ni à naître ni a avoir un père qui ne connaissait pas son existence jusque là. Ciliah de part ses études était bien placé pour donner des cours de cette sorte et elle le ferait mais plus tard parce que là ils avaient tout les deux une autre activité en tête.


Une activité des plus physique qui aiderait aussi le brun à se sentir mieux étant donner qu'il n'avait pas eut le droit à de l'attention féminine depuis plusieurs semaines son plan cul souhaitant tout d'un coup avoir plus que quelque moment de sexe, le problème ne se poserait pas avec Ciliah elle préférait les filles et ne se mettait plus en couple avec des mecs depuis quelques mois maintenant. Proposer du sexe comme ça à un ami n'était sans doute pas la meilleure chose à faire pour ne pas gâcher une amitié, mais la leur était forte et ils ne se promettait rien sachant bien que cela ne serait simplement que sexuel après tout prendre du bon temps n'était pas un péché en soit quand c'était fait dans les règles et que chacun y trouvait son compte et là c'était le cas pour eux. Même si tout la situation était assez comique et loufoque, ils parlaient en même temps que les vêtements tombait au sol, riait et ne se prenait pas au sérieux. C'était un peu leur marque de fabrique ils n'étaient pas souvent sérieux tout les deux et encore moins ensemble souhaitant profiter de la vie. " Vous les hommes vous ne réfléchissez pas beaucoup il est vital de faire passer tout un tas d'entretien pour tout cela évite les erreurs de parcours bon dans le cas d'un plan cul je pense que cela passe sous le nom de baise test, ou un truc du genre. Si je donne mon max tu va finir accro à moi et tu ne me laissera plus jamais partir" L'humour encore et toujours ils ne s'arrêteraient sans doute jamais.


Le garçon avait aussi des questions existentielle qui était de savoir si il était plus douée avec sa langue que pouvait l'être une femme, la fierté d'un homme étant importante il aurait sans doute été mal vu de dire qu'il était moins bon, surtout que cela n'était pas l'entière vérité certaines femme était moins bien douée que lui il fallait donc le lui dire quitte à flatter un peu son égo il se sentirait pousser des ailes mais elle ne pouvait pas mentir surtout pas sur un tel sujet déjà qu'elle ne supportait pas le mensonges. Et ses paroles étaient suffisante pour le brun qui se sentait beaucoup mieux maintenant qu'il était rassuré sur le fait de ne pas être totalement nul, elle ne comprendrait sans doute jamais le besoin de se comparer à d'autre d'un homme sans doute parce que son cerveau ne fonctionnait pas comme tout le monde, ou simplement parce qu'elle était une femme et qu'elle n'avait pas ce genre de considération. "Je ne pense pas que ton égo est attendue sur moi pour être flatté alors ne compte pas sur moi pour te complimenter à tout vas" Son truc à elle étant plus de faire des blagues et des piques que des compliment gentil et mignon.


Et leur pause câlin continua, sans faire attention à ce qui se trouve autours d'eux sans penser au bébé dans un coin de la chambre non loin d'eux. Une fois l'acte arrivé à terme les deux jeunes se posèrent tranquillement sur le lit, Ciliah n'était pas du genre à se relever et à courir partout pour reprendre une activité et faire comme si rien ne venait de se passer. Elle avait quand même couché avec son pote et elle devait le dire elle avait apprécier le faire. " Non il va oublier ce qu'il a vu la mémoire à cette âge là ne fonctionne pas réellement en quelques heures il oublie ce qu'il a vu ou fait et ne retient vraiment que des choses qu'il voit ou entend souvent" Et là clairement cela ne serait pas une chose qui serait faite tout les jours sous ses yeux, enfin elle espérait bien que Tyler ne soit pas du genre là, ils avaient simplement été un peu emporté par les événements et n'avait pas fait attention au fait qu'il ne se soit pas endormis comme prévu une fois placé dans son lit. Elle se releva et récupéra ses sous-vêtements pas qu'elle soit gênée d'être nue devant son ami après ce qu'ils venaient de faire mais simplement pour être un peu vêtue afin de boire sa bière et continuer à discuter. " J'avais oublié les sensations qu'un homme peu donner" C'était ce qu'il lui plaisait le plus avec un homme le sexe et elle n’avait pas honte de le dire.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mar 15 Aoû - 11:32

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Cette entrevue avec son amie n’avait été en rien habituelle. Elle avait découvert qu’il était père comme par hasard en entrant dans sa chambre et en y découvrant un bébé dans son lit. A partir de là, elle avait tout de suite montré et exprimé son soutien à Tyler. Il savait désormais qu’il n’était pas seul dans cette histoire, et qu’il avait quelqu’un sur qui compter si jamais il avait besoin. Le garçon était rassuré de voir que la jeune femme était prête à l’aider dans toute cette histoire. Car rien n’allait être simple pour l’étudiant désormais. Il ne pouvait plus être un gamin immature et égoïste, puisqu’il avait un autre être humain auquel penser, avant même de penser à lui. Leur conversation avait fait du bien à Tyler. Il reprenait confiance, et avec les conseils et les leçons que la demoiselle allait lui faire, il serait sans doute très vite capable de s’occuper du petit sans risquer de lui faire du mal, ou de le mettre en danger. Mais si la conversation avait été somme toute normale, les deux jeunes n’allaient pas en rester là pour aujourd’hui.

Ce n’était plus le moment de faire la morale, de donner des cours ou de parler bébé. Non ils avaient tous les deux quelque chose en tête : une activité très physique. Si Tyler n’avait jamais pensé qu’il pourrait coucher avec son amie avant, l’idée ne le dérangeait absolument pas. Après tout, elle était plutôt canon, et vu que lui n’avait pas eu de relations sexuelles depuis plus de deux semaines maintenant, il n’était pas contre une petite séance d’amusement. Si Ciliah préférait les filles, elle avait tout de même quelques penchants pour les garçons, pour le plus grand plaisir du jeune homme qui allait pouvoir assouvir ses besoins naturels. Entre eux, ça ne serait que du sexe, et ils en avaient pleinement conscience tous les deux. Tyler n’était pas dans l’optique d’avoir une réelle relation amoureuse, et Cil devait penser la même chose à son égard. Chacun allait donc surement trouvé son compte dans cette histoire. Si du sexe pouvait gâcher des amitiés, Tyler avait confiance en la sienne avec Cil, et il savait que cela ne poserait aucun problème. La situation était plutôt drôle, il fallait l’avouer. Et même si chacun commençait à se dénuder, les deux jeunes riaient de plus belles. Il était vrai que ça faisait drôle de déshabiller son amie. Ils ne se prenaient pas au sérieux, comme toujours d’ailleurs. Elle lui reprocha gentiment de ne pas réfléchir beaucoup. Apparemment il fallait faire passer des entretiens pour recruter un plan cul. Et bien dis donc, les filles se compliquaient drôlement la tâche dis donc.

– T’es sérieuse ? Un entretien pour un plan cul, je prépare un questionnaire aussi tu crois ? C’est vous les filles, qui vous prenez trop la tête en fait, je pense. Chérie, même dans tes rêves, tu réussiras pas à me rendre accro.

Répondit-il avec un grand sourire malicieux. Ils usaient toujours d’humour quand ils étaient ensembles. Tyler adorait ce genre de joute verbale qu’ils avaient entre eux. C’était surement parce qu’ils se ressemblaient beaucoup qu’ils s’entendaient aussi bien, au final.

Bon pendant ce sympathique parti de jambe en l’air, Tyler avait eu quelques questions existentielles qui étaient apparus dans son esprit. Il voulait savoir évidemment s’il était meilleur avec sa langue qu’une fille. Elle le rassura, ce qui gonfla un peu son égo, ainsi il ne posa plus trop de questions. Mais même si elle lui avait répondu qu’il était moins bon, il ne l’aurait pas mal pris, il lui aurait surement demandé ce qu’il pouvait faire pour s’améliorer, rien de plus. Un homme avait toujours besoin de se comparer aux autres au niveau sexuel, pour Ty c’était surtout un moyen de voir ce qu’il pouvait faire pour toujours être meilleur dans un domaine qu’il appréciait beaucoup. Cil n’était tout de même pas du genre à faire des compliments à tout va.

– Quand je t’aurais emmené au septième ciel, tu feras surement mes louanges.

Annonça le jeune homme en rigolant. Leur partie de jambe en l’air continua de plus belle. Ils avaient tout oubliés l’espace d’un instant. Ils n’étaient plus que deux étudiants s’amusant, et prenant du bon temps ensemble. Quand ils eurent finit, ils s’allongèrent sur le lit pour reprendre leur souffle et se reposer quelque peu. Mais comme si tous les souvenirs d’une vie extérieure lui revenait en pleine face, Tyler se rappela soudainement qu’il y avait un bébé dans la pièce, et demanda à son amie si elle pensait qu’ils l’avaient traumatisé à vie avec leur ébat. Visiblement il ne fallait pas s’inquiéter, les bébés de cet âge n’avaient pas une bonne mémoire, et très vite, il ne se souviendrait pas de ce qu’il avait vu. Bon tant mieux, c’était une bonne nouvelle en quelque sorte.

– Tu me rassures, ce serait dommage d’être élu le plus mauvais père de l’année après deux jours en sa compagnie.

Tandis que son amie se releva pour mettre quelques sous-vêtements, il enfila son caleçon puis attrapa sa bière pour la boire tranquillement. Ils avaient de la chance, le bébé ne pleurait pas et était plutôt calme dans son petit lit. Ils pouvaient donc, eux aussi, se relaxer. Tyler se sentait tout de suite mieux, comme s’il avait pu mettre tout ce stress de côté.

Cil lui confia qu’elle avait oublié les sensations qu’un homme pouvait donner. Vu qu’elle avait l’air plutôt satisfaite, le jeune homme eut un sourire sur les lèvres.

– Comment c’est par rapport avec les filles ?

Demanda-t-il curieux.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mer 16 Aoû - 18:35
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Quand elle était venue voir Tyler, Ciliah ne c'était pas attendue à se retrouver face à un bébé et encore moins à finir nue dans le lit de son ami mais les choses ne se passait pas toujours comme prévu et la jeune femme devait bien avoué qu'elle n'était pas réellement à plaindre sur ce coup là. Si elle avait affirmée qu'elle serait prête à aider le garçon pour s'occuper de son petit elle ne pensait pas à des faveurs sexuelle mais cela pouvait marcher aussi tant que cela les arrangeaient tout les deux et pour le coup cela l'avait fait étant donné qu'ils avaient prit du bon temps et que cela avait permit de faire descendre la pression que pouvait avoir le jeune homme après avoir découvert sa paternité et le fait d'avoir un bébé à charge tout les jours tout le temps en plus des cours. Leur partie de jambe en l'air n'avait pas été calme et sérieuse sans doute parce qu'il ne savait pas l'être tout les deux surtout pas quand il était ensemble alors ils avaient parler en même temps, rigoler et s'amuser tout en se faisant plaisir le tout avait été plutôt folklorique mais était arrivée à terme.


" Je suis totalement sérieuse oui, c'est plutôt bien de l'utiliser le formulaire cela évitera de tomber sur des vies qui ne sont pas d'accord pour restée des plans cul et comme ça tu ne sera plus en manque. Dans mes rêves tu est déjà accro à moi bébé tu est sous mon charme depuis des années" C'était le jeu du tu m'en envois de la tronche et je t'en renvois pour ne pas me laisser aller à te laisser la victoire. En même temps couché avec son pote cela emmenait parfois certaines complication eux n'aurait pas de soucis dans leur amitié parce qu'ils savaient à quoi s'attendre et n'allait pas se laisser avoir par des sentiments qui pourrait gêné ou autre il était pote et ne faisait que se rendre service et profiter de la vie car c'était leur façon d'agir depuis toujours. Le bébé était calme en plus leur laissant tout le loisir de s'amuser sans se prendre la tête c'était une bonne façon de terminer une conversation difficile.


Tyler se vantait il était bien un mec et souhaitait être le meilleur ce qu'elle pouvait comprendre et ce qui la faisait rire aussi parce qu'elle n'était pas certaine d'avoir envie de de chanter des louanges même si son ami était doué au lit elle n'était pas le genre de fille qui aimait faire des compliments. Et si elle disait ça à Tyler il allait pas en revenir et lui rabâcher les oreilles durant des heures sur ses capacité à être doué au lit. " Je ne chanterais jamais tes louanges cela te donnerait la grosse tête" Et avoir un mec remplie de fierté dans les pattes n'était pas ce que souhaitait Ciliah elle qui ne fréquentait déjà plus les mecs depuis un moment ne serait sans doute pas en mesure de le supporter les filles étaient moins chiante à se niveau là.

Une fois l'affaire fini les deux jeunes c'était rappelé de la présence du bébé dans la chambre et le père c'était inquiété du fait que l'enfant puisse être traumatisé par ce qu'il avait vu mais cela ne serait pas le cas car le bébé allait oublier tout ce qu'il avait vu et entendu c'était la magie de la mémoire des enfants de bas-âge leur mémoire enregistrait seulement les sons récurrent pour pouvoir reconnaître les proches et elle ne pensait pas qu'il se soit amusé à coucher à tout va à côté de son bébé depuis qu'il l'avait récupérer. Après qu'ils aient tout les deux passer des sous vêtements et prit une bière le garçon posa une question visant à le rassurer sur ses performances sexuelle bon là elle allait devoir répondre pour ne pas qu'il se sente mal de ne pas avoir de réponse. Elle lui avait déjà confié qu'elle avait redécouvert les sensations de le faire avec un homme ce qui n'était pas rien. " C'est différent, mais au final je ne saurais pas dire ce que je préfère réellement c'est juste plus sensuelle avec une femme chacune connaissant mieux son corps et donc celui de sa partenaire qui est sensiblement le même" Différent et surement pas comparable elle devait l'avouée.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !



Always accept
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 17 Aoû - 16:39

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Faire un formulaire pour choisir un plan cul, c’était la chose la plus étrange que le jeune homme avait entendu. Comme si c’était un boulot à temps plein, et qu’il fallait avoir quelques aptitudes. Bon bien sûr, il fallait que le courant passe bien sexuellement parlant. Mais Tyler avait du mal à s’imaginer organiser un entretien à une fille pour qu’elle devienne une amie avec affinité. Quoi que finalement c’était plutôt drôle quand on y pensait. Ciliah était totalement timbré, mais c’était aussi ça qu’il aimait bien chez elle. Elle ne se prenait pas la tête et aimait beaucoup rigoler, tout comme lui. Forcément ils étaient nés pour bien s’entendre. Ainsi la demoiselle lui expliqua son point de vue sur la question. Point de vue qui était somme toute franchement hilarant. Elle continuait de lui dire qu’elle était sérieuse. Elle avança l’argument que ça pourrait déjà éliminer les filles qui n’étaient pas d’accord pour être simplement des plans culs, et ça lui éviterait d’être à nouveau en manque à l’avenir. Pas faux. Le plus drôle était sans doute ce qu’elle lui envoyait dans la tronche : comme quoi il était déjà accro à elle, et tombé sous son charme depuis des années. Il ne fallait pas se méprendre, Tyler adorait littéralement cette fille mais il y avait toujours eu seulement de l’amitié entre eux deux, ils s’amusaient, et rigolaient ensemble à en perdre haleine, mais ne pourraient jamais être un couple. Ils le savaient tous les deux, et c’était pour ça que leur amitié marchait si bien.

– Oui tu as totalement raison. Je fais entrer la fille dans mon appart, je la fais assoir puis ensuite j’attaque les questions : Avec combien de garçon as-tu couché ? As-tu des maladies sexuellement transmissibles ? Aimes-tu pratiquer le sexe oral ? Serais-tu prête à coucher avec moi au minimum deux ou trois fois par semaine ? C’est une idée de génie que tu as là, si une fille a la patience de rester jusqu’à la fin, c’est la bonne en fait.

Balança-t-il tout en rigolant. Une fille qui venait jusqu’à son appartement pour coucher avec lui allait surement vite déchanter si elle devait se plier à ce fameux petit questionnaire avant de pouvoir voir le loup. Cette fille avait quand même de la suie dans les idées quand elle s’y mettait, mais qu’est-ce qu’elle pouvait être drôle.

Tyler commença à se vanter un peu. Après tout il était un garçon et aimait bien entendre qu’il était le meilleur. Tous les hommes étaient comme ça au fond. Et si on ne lui faisait pas assez de compliments sur ses performances, il allait les chercher lui-même. Ainsi la demoiselle allait surement chanter ses louanges une fois cette partie de jambes en l’air terminé. Bon Cil n’avait pas vraiment l’air du même avis. Elle n’allait pas le faire pour ne pas lui donner la grosse tête apparemment. Tyler se contenta de rire en entendant la réponse de son ami. Il n’était pas si prétentieux au fond, il aimait bien rire, voilà tout. Finalement les deux amis passèrent à l’action, et vécurent un bon moment remplis de rigolade. Impossible de rester sérieux très longtemps quand ils étaient ensemble. Une fois qu’ils avaient fini leur petite affaire, Tyler se souvint de la présence de son bébé dans la même pièce que lui. Il espérait ne pas l’avoir traumatiser à vie avec cette vision. Heureusement Cil le rassura sur la mémoire à court terme des bébés de son âge.

Alors qu’il avait enfilé son caleçon, et buvait tranquillement sa bière, le garçon commença à se poser quelques questions. Elle avait redécouvert les sensations du sexe avec un homme, avec lui. Mais comment était le sexe avec une femme. Tyler aurait bien aimé être une fille juste pour une journée pour vivre ce genre de truc. Ca aurait pu être une expérience plutôt intéressante à vivre. La demoiselle lui répondit que c’était différent. Elle n’avait pas une préférence particulière mais le sexe avec une femme était plus sensuel vu qu’elle connaissait le corps de l’autre. Tyler hocha la tête. Il essayait de comprendre, même s’il ne connaîtrait jamais cette sensation.

– Ok j’ai une question un peu degueu et cru, mais en fait vous utilisez juste vos doigts et votre langue, non ? Genre pas de jouets, si ?

*Tu te demandes si elles utilisent des zizi en plastique ?*

Cil allait avoir tout un tas de questions si elle ne mettait pas un stop à Tyler, parce que le sujet semblait fortement l’intéresser pour le coup. Les hommes, tous les mêmes, au final.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mer 23 Aoû - 8:26
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Ciliah n'était pas le genre de fille à restée sérieuse de longue heures quand elle n'était pas au travail ou en cours elle prenait ce genre de moment pour ce qu'ils étaient de la détente pure et dur, le genre de moment ou on profite simplement de la vie et des plaisirs qu'elle peut nous offrir. Tyler est pareil qu'elle ce qui rend le moment amusant et plaisant pour les deux parties. Surtout que le sujet abordé n'était pas sérieux du tout elle voyait mal le garçon se pointer avec un questionnaire à un premier rencard sexe avec une fille, si il le faisait la nana en face risquait de vite filer et de ne pas avoir envie d'aller plus loin avec lui et ce même si il ne cherchait que du sexe. C'était juste qu'elle ne comprenait pas pourquoi des filles se lançait dans une aventure tel que les plans cul et autre sexfriend si elle ne pouvait pas tenir sans avoir à s'attacher de trop clairement ce genre de procédé n'était pas pour les filles dont le cœur et l'esprit cédait facilement à l'affection ou l'attachement et elle ne comprenait pas cherchait-elles à faire tomber amoureux le mec qui les attires en passant du temps dans son lit ? C'était terrible d'arriver à ce point là pour avoir un peu d'attention.


" Pas de premier rencard dans ton appart c'est trop intime la fille doit déjà avoir l'impression d'être ta copine. Faut tout vous apprendre les mecs c'est pas possible sérieux. Si la réponse à la première question est un ou deux tu vire la fille est du genre sentimental et tombera sous ton charme au bout d'une partie de jambe en l'air c'est le genre je viens de rompre j'ai besoin de m'amuser. Réponse à la deuxième question positive tu vire aussi ce genre de fille c'est pas bon de couché avec même protéger sa apporte des problèmes surtout pour juste du cul, pour la troisième la réponse positive sera appréciée par contre. Pour la fréquence deux fois par semaine ça me semble correcte pour une étudiante et tout ça. Au final si la fille supporte toute tes questions tu peut l'épouser je crois" Parce que là c'était pire qu'un examen surprise et peu de vie cherchant juste à coucher pourrait supporter ce genre de chose pour un mec c'était le meilleur moyen d'éliminer les mauvaises plantes.


Ciliah pouvait sans doute être considérer comme une mauvaise plante elle n'était pas du genre à s'attacher avec elle on s'amusait et rien de plus pour le moment sans doute parce qu'elle avait trop souffert par le passer, mais aussi parce qu'elle voulait profiter de sa vie avant de se caser et de penser à l'avenir. Elle l'avait bien prouvée en couchant avec son ami sans se prendre la tête cela n'aurait sans doute pas été possible pour une autre fille qui n'aurait pas eut la même vision de la vie qu'elle.  De plus elle avait fait plaisir à Tyler en lui avouant qu'il était assez doué avec sa langue c'était un mec alors forcément il avait profité de ce compliment pour se vanter un peu elle connaissait assez les mecs pour savoir que cela était logique, cependant cela ne cessait de la faire rire elle ne voyait pas ce qu'il pouvait y avoir de bon a se mettre ainsi en valeur. Du coup elle le laissait faire si il pouvait retirer du plaisir de son compliment autant le laisser faire elle n'était pas mauvaise et ne voulait pas casser sa joie.


La jeune femme rassura pas la suite le brun sur le fait que le bébé ne serait pas choqué par ce qu'il avait vu et entendu étant donné qu'il allait vite l'oublié rapidement sinon elle l'aurait sans doute pas fait avec un enfant dans la chambre même si pour le coup elle n'y avait pas trop penser avant de se souvenir qu'elle avait eut une longue conversation avec l'apprenti auror sur le fait de s'occuper ou non d'un bébé. Puis les deux jeunes avait choisit de boire une bière tout en continuant un peu à parler le brun avait plein de question visiblement sur le fait de coucher avec une personne du même sexe déjà il lui avait demander ce qu'elle préférait et la brunette n'avait pas pu réellement répondre car les deux n'était pas pareil et comparable il y avait quelque chose entre filles qui n'était pas là avec un homme et l'inversement était vrai du coup elle pourrait pas choisir simplement sur le seul point du sexe.  Mais la curiosité de son ami n'était pas rassissié après cette simple question car il en posa une autre encore un peu plus intime.


" Clairement cru oui tu veux tout savoir sur ma vie sexuelle chéri,  non on utilise pas que ça c'est ce que on utilise le plus mais on peut s'amuser avec des jouets coquin souvent même on en utilise tout comme des hétéros peuvent en avoir besoin. Mais je suppose que tu à un style de joujou en tête non ?" Après tout si il posait une question aussi ciblé il devait avoir une autre question camoufler et la jeune femme pourrait y répondre pour une fois avant de retourner à sa chambre pour travailler un peu. " Pose ta question j'y répond puis je t'abandonne avec ton bébé pour aller travailler un peu mes devoirs je passais pour me changer les idées et pour le coup c'est assez réussis" Même très réussie elle pouvait le dire entre le bébé et le sexe elle avait oublier sa fatigue et sa lassitude du jour. En plus si elle restait là elle allait en avoir pour la nuit de question de sexe entre fille car les mecs était très inventif sur ce sujet et devait avoir tout un tas de question.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !



Always accept
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ruby, à l'université J'ai posté : 98 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 348 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi : « Fêtard moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que certains mecs de ma maison. J’aime bien m’amuser, et ne pas trop prendre la vie au sérieux … Mais quand on a des parents aussi collants que les miens, c’est pas simple tous les jours … Je suis têtu (ouais quand j’ai une idée derrière la tête, impossible de me faire changer d’avis) et parfois impossible. Je suis grand pour mon âge (encore quelques centimètres et j’fais la taille de mon père) et j’ai le visage et les notes d’un enfant modèle … Mais je suis pas cet ange que tout le monde pense que je suis. Méfiez-vous des apparences, dit-on ... »

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mer 30 Aoû - 20:17

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Tyler était en train d’avoir une conversation totalement surréaliste avec l’une de ses amies : Ciliah. En effet, étrangement, les deux jeunes s’étaient mis à parler d’un probable entrevu à faire passer à un plan cul, comme un entretien pour un boulot en soit. Cette idée était tout de même totalement farfelue. Après tout, le sexe n’était pas quelque chose que l’on pouvait réellement prévoir, ou écrire un contrat dessus comme on le ferait à la signature d’un job. Mais soit, le jeune homme s’était pris au jeu et avait essayé de penser aux différentes questions qu’il pourrait poser à une fille si ce cas de figure se présentait un jour. Aucune fille ne pouvait réellement survivre à ce genre d’interview. Elle aurait envie de partir ou de gifler Tyler avant même qu’il n’eut finit. Son amie lui conseilla de ne jamais avoir un premier rencard à son appartement, car cela était beaucoup trop intime et la fille aurait déjà l’impression d’être sa petite copine. Visiblement Cil se rendait juste compte que les mecs avaient beaucoup à apprendre sur la psychologie féminine. Selon les réponses aux différentes questions de Tyler, il fallait soit virer la fille, soit la garder sous conditions. Et bien, ça n’allait visiblement pas être facile de trouver une fille partante pour ce genre de relation sans prise de tête. En tout cas, si la fille supportait toutes ces questions, Cil pensait qu’il devrait épouser cette fameuse fille.

– Qu’est-ce que vous êtes compliqués les filles, franchement. Ca pourrait être si simple de proposer un plan cul en une phrase. J’espère qu’aucune fille ne répondra positivement à tout alors, je suis pas prêt d’avoir envie d’une femme. J’ai déjà pas envie d’une relation sérieuse, donc imagine. Au pire je passe une annonce dans le journal, ça pourrait être fun.

Lança le jeune homme en rigolant. Bien sûr, il n’allait pas le faire, il n’était quand même pas désespéré à ce point, mais l’idée était plutôt amusante à imaginer. S’il le faisait réellement, il n’aurait surement jamais de réponses. Les filles n’étaient pas folles à ce point. Et puis si elles voulaient juste une histoire de fesses, c’était beaucoup moins compliqué pour elle de trouver. Du moins, c’était ce que Tyler pensait, de son point de vue de mec.

Finalement un petit jeu commença entre eux, ce qui eut pour conséquence de les faire se retrouver nu dans le même lit, et de coucher ensemble. Tyler comme Cil n’étaient pas du genre à s’attacher. Ils ne tombaient pas amoureux du ou de la première venue. Célibataire tous les deux, ils aimaient probablement ce statut. Lui n’avait jamais réellement voulu se remettre en couple après la désillusion qu’il avait eu dans une relation longue et sérieuse précédente. Il était resté très longtemps avec une jeune femme, qui l’avait juste balancé quelques semaines après être entré à la fac. Et il ne l’avait clairement pas bien vécu. Aujourd’hui, il ne voulait plus se prendre la tête avec ce genre de relation, tout simplement. Après qu’ils eurent fini de consommer, les deux jeunes se rhabillèrent tranquillement tout en finissant leur bière. Cette partie de jambe en l’air avait été étonnante et assez marrante. Cil était un bon coup, pour sûr.

Une petite discussion après sexe commença, et Tyler fit part de son intérêt pour la vie sexuelle de son amie. Après tout, c’était intéressant de connaître le point de vue d’une femme. Deux filles qui couchent ensemble était un fantasme, et de ce fait, il avait beaucoup de questions pour la demoiselle. Les filles utilisaient-elles que leurs doigts et leurs langues ? Apparemment elles utilisaient beaucoup cela, mais pas que. Parfois elles s’amusaient avec des jouets. Cil avait visiblement compris le petit manège de son ami. Puisqu’elle supposa qu’il avait un style de jouet en tête. Ty eut directement un petit sourire en coin. Finalement elle l’autorisa à poser une dernière question, avant de partir. Elle devait aller travailler sur ses devoirs un peu.

– Intéressant. Ouais pardon pour toute ces questions, mais je trouve ça trop fascinant en vrai. C’est super hot pour un mec de s’imaginer la scène. Ouais pour ma question … Euh … C’est un peu, beaucoup indiscret. Mais genre il vous arrive d’utiliser des … engins masculins en plastique ?

Bon au moins c’était dit. C’était réellement indiscret et étrange, mais l’étudiant s’était toujours posé la question, et comme il n’avait personne d’autre que Cil pour la poser, ça tombait sur elle pour le coup.

En soit Tyler allait sans doute devoir réviser après que son amie soit partie. Il avait une tonne de devoir à faire, et plus la fin de l’année approchait, plus la pression était forte pour les étudiants. Tyler avait double pression, entre les exams et le bébé dont il fallait s’occuper. Il stressait beaucoup à propos de cela, ayant peur de ne pas être à la hauteur. Il avait toujours été un bon élève, très sérieux quand il s’agissait de cours. Bon ce n’était pas la peine de penser à cela maintenant, et de se stresser pour rien. Autant profiter du peu de temps qu’il leur restait ensemble. Mais Cil avait bien raison de vouloir partir, car si elle restait, Tyler risquait de continuer à lui poser des questions encore et encore, jusqu’au bout de la nuit.

*La pauvre, elle va avoir envie de partir très vite après cette question des plus bizarre.*

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 89 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 285 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Ven 1 Sep - 14:18
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Tyler était un ami parfait pour Ciliah parce qu'il avait la même vision de la vie qu'elle pouvait avoir c'était mieux que de devoir s'expliquer tout le temps et c'était une force pour faire front commun en cas de soucis comme le brun pouvait avoir en ce moment. La jeune femme l'avait aidé à sa manière et avait fait redescendre la pression ce qui était à ses yeux une bonne chose pour qu'il puisse voir l'avenir d'une manière moins sombre. Comme en ce moment même ou elle lui donnait deux trois idées, conseils pour trouver son futur plan cul et ne pas se faire avoir par une fille qui voudrait au bout de trois partie fine devenir l'officielle pour gonfler sa confiance en elle même. C'était pour ça que le garçon c'était trouvé seul depuis deux semaine et elle voulait évité que cela arrive à nouveau même si le fait de faire passer un entretien aux filles intéresser obligerait sans doute le garçon à une période encore plus longues d'abstinence. De plus il devait oublier le fait de faire venir la fille directement chez lui c'était trop intime et elle se sentirait pousser des ailes.

" Qu'est ce que vous pensez qu'avec votre cerveau du bas vous les mecs. C'est simple dans les faits sauf qu'en pratique il y a toujours un des deux côtés qui souhaite avoir plus et c'est là que cela coince j'essaye d'évité le fait qu'il y ai un problème. Les relations sérieuses c'est trop compliqué encore plus que trouver un bon plan cul moi je te le dis. Une annonce dans le journal tu veux être affiché comme le mec en chien de l'université si oui alors cela sera hautement fun pour tout le monde" Sauf pour lui sans doute parce qu'il n'était pas comme ça mais c'était une idée assez risible. Il aurait une sacré réputation après une affaire de ce genre et ne pourrait sans doute pas s'en débarasser un jour.

Et au final la belle brune joua le rôle du plan cul du jour pour combler les besoins du brun c'était à la base un jeu qui avait dérapé mais qui serait sans grande conséquence ils étaient eux et n'accorderait pas plus d'importance à ce moment que ce qu'il était réellement un moment de plaisir physique entre deux amis qui voulait profiter de la vie et de leur célibat. Chacun étant bien tout seul et ne cherchait pas à se caser rapidement ce qui était une bonne chose pour pouvoir passer ce genre de moment sans faire de mal à qui que se soit. C'était une parenthése qui c'était refermer au moment où ils avaient terminé chacun se rhabillant en buvant une bière. Avoir couché Ciliah semblait avoir réveillé un tas de question chez Tyler il c'était souvenu que la jeune femme était attiré aussi par les femmes et se demandait comment les femmes faisaient entre elle.

La brune était amusée par les questions qu'il pouvait avoir c'était bien des questions provenant d'un homme qui avait sans doute un tas de fantasme impliquant deux femmes en pleine acte sexuel c'était le cas pour pourquoi d'homme hétéro et Ciliah ne voulait pas laisser la conversation divaguer de trop donc elle laissa la possibilité au garçon de poser une dernière et unique question avant qu'elle ne rentre réviser ses cours pour le lendemain. " Je sais oui tout un tas d'homme vienne me parler pour me proposer un plan avec leur copine et eux parce que j'aime les deux sexes j'ai l'impression d'être un objet rare. Je ne pourrais sans doute pas assouvir toute ta curiosité aujourd'hui mais j'y répondrais au fur et a mesure. J'ai l'habitude qu'on ai pas trop de barrière alors vas-y, oh c'est simplement ça, et bien oui j'en possède moi même quelque uns que je peu utiliser seule ou accompagner c'est plaisant"


Comme quoi elle n'avait aucune limite elle répondait à tout sans avoir honte ou quoi que se soit du genre. Après avoir répondu à la question la jeune femme termina sa bière et se leva elle récupéra son sac et embrassa la joue de son ami. " Aller je retourne chez moi n'hésite pas à passer si tu a un soucis avec le petit je serais quand même dispo et travaille aussi car tu va devoir dormir la nuit maintenant que tu à un bébé à charge. Bonne journée mon petit chat" Et elle quitta la chambre pour le laisser tranquille avec son enfant.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !



Always accept
Revenir en haut Aller en bas
 
Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Tyler Bozak
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» Tyler Myers [SOMEONE]
» Pile ou Face ? || PV Tyler, Daphné & Gaïa [PM]
» Un festin pas comme les autres ... {Event 014 [Enora & Tyler]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Université-
Sauter vers: