AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 20 Avr - 14:10
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Ciliah venait de terminée son service à l’hôpital pour sorcier Sainte-Mangouste cela n'avait pas été de tout repos mais la brune en sortait souriante et heureuse. Ne voulant pas dormir de suite car de toute manière elle n'y arriverait pas ayant toujours de l'adrénaline dans le sang elle décida, après avoir prit une bonne douche et passer des vêtements de ville, d'aller voir son pote Tyler. Le garçon n'était pas dans sa maison à l'université mais cela ne les empêchaient pas de se voir dans leur chambre respective car chacun avait la clef de l'autre les deux jeune étant amis depuis longtemps. La brune avait toujours eut plus de facilité à nouer des liens solides et sincères avec les hommes sans que cela ne soit amoureux ou intime les hommes étaient ses amis et cela déplaisait à certaines filles jalouse de la voir aussi proche de tout un tas de garçon et lançant des rumeurs sur elle pour la discréditer mais rien ne touchait Ciliah qui savait qui elle était et quel genre de relation elle entretenait avec ses amis. Pour en revenir à nos mouton, l'interne quitta l’hôpital direction la résidences universitaire et plus particulièrement la Ruby House, en tant que Sapphire elle n'aurait pas du s'y trouver enfin sans y être invité mais elle ne prenait que rarement la peine de demander une invitation à son ami elle venait le voir l'attendait si il n'était pas là, le cherchait dans la maison si il était occupé bref elle faisait sa vie que cela plaise ou non. Ayant trop souffert du regard des autres la jeune adulte c'était totalement fermé aux regards et aux critiques plus rien ne l'atteignait lorsque cela provenait d'inconnus, après quinze minutes de marche elle arriva enfin passant une tête dans les parties commune à la recherche de Tyler si il était en bas pas besoin de monter cela pourrait reposer un peu ses jambes mais tout était désert pas de garçon en vue, ni de fille d'ailleurs tout le monde devait être encore occupé soit en stage soit en classe, les joies de la médicomagie et de ses horaires décalé.


Filant direction les escaliers elle monta à la chambre de Tyler frappant un coup à la porte elle soupira et fouilla dans son sac à la recherche du double des clefs c'était un truc entre eux lorsque l'un des deux n'ouvraient pas la porte on entrait pas ses propres moyen sans attendre bien longtemps. Doucement elle poussa la porte et tendit l'oreille elle ne voulait pas interrompre son pote si il était en charmante compagnie mais n'entendant rien elle pénétra dans la chambre vide et silencieuse, enfin pas si vide que cela. Un bébé dormais là dans un petit lit ajouter dans un coin de la pièce paisible tel un petit ange, mais Ciliah ne comprit pas que faisait un bébé dans la chambre de son ami ? Il y avait un truc qui ne tournait pas trop rond soit elle rêvait et faisait un drôle de rêve soit elle avait louper un train et n'était pas au courant des dernières péripéties de la vie du brun. Elle posa ses affaires à l'entrée de la chambre et inspecta l'endroit divers affaire pour nourrisson traînait comme des biberons, des couches visiblement l'enfant n'était pas là que pour une sieste, et par Merlin pourquoi était-il laisser sans surveillance ce n'était pas possible elle devait avoir le fin mot de l'histoire avant de devenir chèvre. L'enfant gigota pleura même et Ciliah ne le laissa pas longtemps sans attention le prenant dans ses bras elle lui parla doucement 'Coucou toi, je sais pas comment tu t'appel mais tu est tout mignon, on va attendre Tyler tout les deux tu en dis quoi?' Comme si il ou elle allait lui donner une réponse pour lui signifier son accord en tous cas une fois dans ses bras il n'y eut plus de pleurs seulement deux yeux qui la fixait et qui la firent sourire depuis toujours l'interne appréciait le contact avec les jeunes enfants chose qui c'était renforcée depuis son arrivée en internat de médecine.


Quand le porte s'ouvrit à nouveau elle se tourna la tête cela pouvait être la mère du bébé ou Tyler sinon elle ne voyait pas qui entrerait comme cela elle devait être la seule à avoir le double et quand enfin elle aperçut le visage de Tyler elle se retourna complètement laissant apercevoir le bébé dans ses bras. " On a fait connaissance en t'attendant" Simple comme bonjour d'ailleurs aurait-elle du dire bonjour avant ? La politesse elle l'avait un peu mise de côté lui en voudrait-il pour cela ? Non surement pas après tout c'était bien plus important ce qu'il avait à dire que d'échanger des courtoisie banale et peu intelligente.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 20 Avr - 17:16

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Tyler s’était levé très tôt ce matin-là à cause du bébé qui avait pleuré aux alentours de six heures du matin. Le jeune homme n’avait pas vraiment l’habitude de se lever à une heure pareille, pour lui c’était encore la nuit, mais apparemment pour l’enfant, c’était le matin et l’heure pour se réveiller et commencer une nouvelle journée. Cela faisait à peine deux jours que cette garce lui avait laissé, et il était totalement débordé par tout. Il ne savait pas quoi faire, il ne savait pas comment s’en occuper correctement, et surtout il ne savait pas comment bien gérer les cours, et le petit. Heureusement pour lui, il avait eu un peu d’aide venant de Mary, une étudiante comme lui, qui avait assisté à la scène. Elle lui avait donné quelques tuyaux, lui avait expliqué un peu comment tous les bidules dans le sac marchait, et lui avait même proposé de lui filer un coup de main en dehors des heures de cours. Elle avait été d’une grande aide. Mais dès la minute où il s’était retrouvé seul avec le bébé, il avait de nouveau paniqué. C’était vraiment dur de s’occuper d’un enfant, même quelques heures. Sa chambre étudiante ressemblait d’ailleurs à une jungle. Son bureau, en plus d’être couvert de papiers et de cahiers, avait maintenant des biberons et des couches dessus.

Si le doyen de l’université lui avait donné une autorisation écrite pour louper quelques cours pendant deux jours le temps qu’il trouve une solution à ce gros problème, il y avait quand même des cours qu’il ne pouvait pas louper. Certains étaient réellement très important, et l’absence à l’un d’entre eux pouvait coûter beaucoup. En cette fin d’après-midi, Tyler devait absolument s’y rendre. Par magie, il avait réussi à endormir le bébé. La sucette dans la bouche, il était tout calme dans son petit lit. Très clairement le garçon ne pouvait pas l’emmener avec lui en cours. Alors il décida de le laisser ici. Après tout, il n’en avait que pour une heure, il dormirait sans doute encore à son retour. Il n’avait pas le choix de toute façon, il ne pouvait ni manquer son cours, ni l’emmener. Ainsi l’étudiant quitta sa chambre, ferma à clé derrière lui et se rendit dans le bâtiment où se trouvait son cours.

*Mais qu’il est inconscient ce gamin, c’est pas possible franchement de ne pas avoir de jugeote à ce point.*

Une heure plus tard, le cours était désormais terminé. Alors que Tyler donnait une excuse bidon à ses camarades pour ne pas les rejoindre immédiatement à la cafétéria, il se rendit en direction du campus, et des immeubles de sa maison. Il monta les escaliers en trombe et arriva finalement devant la porte de sa chambre. Ouf il l’avait fait, maintenant il allait devoir s’occuper du bébé à nouveau. Il espérait que celui-ci dorme toujours pour pouvoir souffler cinq minutes. Il sortit ses clés et ouvrit donc la porte. Mais quand il pénétra à l’intérieur, il se rendit très vite compte que quelqu’un était là. C’était Ciliah. Cette fille était une très bonne amie de Tyler depuis des années. Ils s’entendaient à merveille tous les deux et passaient le plus clair de leur temps ensemble. La jeune femme avait même une clé de sa chambre pour pouvoir venir quand elle voulait, pour dire à quel point ils étaient proches. Pourtant, ce n’était peut-être pas le meilleur jour pour débarquer. La jeune femme se retourna vers lui, et Tyler put voir qu’elle tenait le bébé dans ses bras. Bon au moins, il avait survécu à une heure sans lui, tout seul. Quoi qu’il ne savait pas réellement depuis combien de temps son amie était arrivé. Elle lui annonça qu’ils avaient fait connaissance en l’attendant.

Tyler se demandait si elle lui en voulait de ne pas lui avoir expliqué la situation avant. Il ne savait pas réellement pourquoi il ne l’avait pas appelé. Peut-être parce qu’il était trop paniqué, peut-être parce qu’il avait honte, ou simplement car plus de personnes seront au courant, plus ça rendrait la chose vraiment réelle. Il n’était peut-être pas prêt pour ça. Bon en attendant Ciliah méritait quand même quelques explications pour le coup.

– Ok je vais t’expliquer. Sa mère est venue me voir il y a deux jours, me la refilé puis s’est barré. Ce qui explique le bébé dans ma chambre, et le bordel tout autour.

En fait, ce n’était pas si compliqué que cela à expliquer. Les faits étaient plutôt simples, il se retrouvait avec un enfant sur les bras. Comment il allait le gérer et s’en occuper c’était une autre affaire. Il n’était pas la personne la plus responsable et mature du monde, et ça son amie le savait très bien. Elle semblait d’ailleurs très bien gérée l’enfant qui était tout calme dans ses bras. Tyler ne comprenait pas très bien comment elle faisait. Lui n’arrivait pas à faire aussi bien.

– Il va bientôt avoir faim je crois, si tu veux lui donner son biberon. Je comprends pas comment tu fais, il pleure à chaque fois qu’il est dans mes bras.

*Euh donc on parle pas du fait que tu l’as laissé tout seul dans une pièce pendant plus d’une heure ?*

Visiblement, Tyler était un peu dépassé, et surtout ne savait réellement pas comment s’occuper d’un enfant. Espérons que son amie soit un peu mieux informé que lui, car sinon on pouvait déjà plaindre l’enfant.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 20 Avr - 22:51
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Ciliah avait toujours le chic pour se trouver au milieu de situation étrange elle qui depuis toute petite n'était pas comme les autres semblait attiré les situations complexe et louche en tous cas tout ce qui sortait de l'ordinaire était pour elle comme aujourd'hui ou quand elle avait simplement voulut attendre son pote pour parler un peu après sa journée de stage elle se retrouvait dans une chambre seulement occupé par un bébé laisser sans surveillance elle voulait comprendre le pourquoi du comment et n'avait pas fait demi tour en laissant le bébé seul elle ne pouvait pas sa conscience ne serait pas tranquille si elle agissait de la sorte. L'idée de venir ici lui était venue quand elle avait chercher quoi faire pour occuper un peu sa fin de journée en travaillant à l’hôpital elle se retrouvait souvent coupée du monde extérieur les gens n'ayant pas le même rythme qu'elle, Cil l'avait choisit mais elle tentait de préserver sa vie sociale du mieux possible et donc continuer de voir le plus souvent ses amis dont Tyler qui était son pote depuis plusieurs années maintenant et qu'elle aimait bien voir pour discuter, et jamais elle n'avait entendue parler d'un bébé, pas un petit frère ou petit cousin rien pas de naissance dans la famille ou du moins pas à sa connaissance c'était donc le plus grand des étonnement que de se retrouver face à un nourrisson endormis tranquillement alors qu'on venait voir un étudiant qu'on ne savait pas père ou quoi que se soit. L'interne n'avait pas voulut réveiller l'enfant mais en l'entendant pleurer un peu elle n'avait pas pu rester dans son coin à attendre qu'il retrouve le sommeil alors elle l'avait prit le berçant tranquillement pour voir si cela suffisait à le calmer ou si il fallait penser à le changer ou à le nourrir.

Il fallut encore un peu de temps avant que le garçon arrive enfin c'était fou comme il n'avait réfléchi en laissant l'enfant seul dans la petite chambre Ciliah n'avait rien eu le temps de demander elle c'était à demi tourné avait parler d'avoir fait connaissance et c'était complètement tourné le bébé dans les bras il devait bien avoir comprit de toute manière en ayant trouver la brunette dans sa chambre elle n'aurait pas pu ne pas remarquer la présence de l'enfant le bordel alentour, des biberons et des couches était facilement repérable dans une chambre d'étudiant normalement occupé par les livres et des devoirs traînant sur les meubles, la situation ne pouvait pas être caché le garçon ne pourrait pas tenir longtemps la présence de l'enfant ici secrète mais elle ne savait pas si c'était le but, n'étant au courant de rien encore elle laissa la parole à Tyler qui expliqua l'histoire alors comme ça le brun mettait des femmes enceintes sans le savoir il ne connaissait pas la capote ou les sortilèges de contraception ou quoi? Devait-elle lui faire la morale pour avoir fait un enfant sans le vouloir ? Pour l'avoir laisser seul ici ? Lui donner des conseils sa position pour le moment n'était pas simple elle comprenait bien le fait que l'étudiant soit totalement perdu mais en même temps tout ceci aurait pu être évité si il n'avait pas été inconscient, un coup d'un soir n'aurait pas du avoir de tel conséquence et si l'histoire avait été sérieuse la jeune femme n'aurait pas abandonnée le bébé à son père ils s'en seraient occupés ensemble et cela aurait été plus stable pour le bébé qui n'avait rien demander.


" Non mais connais pas les capotes toi ? Sérieusement Ty' un bébé ça peut s'évité surtout avec une fille qui n'assume pas derrière et te le laisse dans les pattes alors que tu n'est pas du tout prêt pour cela sans vouloir être méchante" Juste réaliste il ne pouvait s'occuper d'un bébé pour le moment déjà parce qu'il n'y connaissait pas grand chose et deuxièmement parce qu'il avait des études à mener et cela prenait du temps, tout autant que d'élever un petit bout d'homme. Lui même semblait s'étonner de voir le petit bout calme dans les bras de la brune même si pour elle tout était logique, les bébés sentaient le stress et l'anxiété et le fait que le garçon ne soit pas en confiance rendait l'enfant grognon et mal à l'aise mais il lui fallait trouver comment l'expliquer sans jouer à la petite prof qui récite son cours, elle allait bien lui donner son biberon après tout quitte à être là autant être utile. " Je vais lui donner oui prépare le avant qu'il pleure sa évitera qu'il s'énerve il mangera mieux. Chose simple les bébés sentent quand la personne qui le porte n'est pas à l'aise, quand elle est stressée ou autre ce qui les perturbent ce qui le fait pleurer vu qu'il n'as pas d'autre moyen de communication" Elle allait devoir apprendre beaucoup à son amis pour qu'il puisse s'en sortir tout seul avec le petit sans que cela ne soit dangereux ou compliqué. " Et il s'appelle comment ce petit bout ? En tous cas tu la réussit il est mignon" Elle pouvait bien ajouter deux ou trois choses gentilles après tout. " Mais ne le laisse plus jamais seul c'est extrêmement dangereux même si il dors quand tu part" Vu qu'ensuite elle faisait des reproches.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Ven 21 Avr - 3:06

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Le jeune homme avait vu sa vie complètement partir en vrille en l’espace de deux jours. Il était passé d’un étudiant fêtard à un jeune papa seul. Comment le monde avait-il pu tourner autant que cela en sa défaveur. Avait-il fait quelque chose de mal et Merlin était maintenant en train de le punir pour réparer ses fautes ? Non franchement il ne comprenait vraiment pas le délire. Jamais il n’avait voulu d’un enfant aussi jeune. D’ailleurs il n’avait jamais été réellement sûr d’en vouloir, c’était aussi pour cela qu’il avait choisi un métier dangereux : Auror. Maintenant tout était totalement chamboulé dans sa tête. Il ne savait pas quoi dire, ou quoi faire pour arranger la situation et trouver une réelle solution à ce qui était en train de lui arriver. Il n’avait rien dit à personne. La seule personne au courant actuellement était Mary MacDonald, et pour la simple raison qu’elle était présente quand tout cela était arrivé. Mais il n’avait rien dit à ses amis et encore moins à ses parents. Il avait la trouille de leur réaction. S’ils avaient toujours été cool avec leurs fils, ils n’en restaient pas moins assez traditionnels. D’abord les études, puis le mariage, puis un enfant, et clairement aujourd’hui Tyler n’avait rien fait dans le bon sens. Il ne voulait pas non plus les décevoir en leur apprenant qu’il avait été à ce point irresponsable. Et puis ses amis ? Non c’était chaud aussi. La plupart de ses amis étaient des mecs qui adoraient faire la fête tout comme lui, et qui étaient à dix mille lieux de s’imaginer l’un des leurs avec un mioche. Il aurait pu le dire à l’une de ses très bonnes amies, mais la honte avait surement pris le dessus, et pour l’instant il cachait l’enfant dans sa chambre en attendant une solution miracle. Ce jour-ci il avait quand même dû se rendre en cours. Il n’avait pas le choix, c’était obligatoire s’il ne voulait pas mettre en péril ses études à l’université.

Alors il avait laissé le bébé seul. Après tout, dans sa tête, il pensait qu’une heure tout seul ne pouvait pas lui faire tant de mal que cela, surtout qu’il était en train de dormir. Tyler alla donc à son cours et revint presque une heure et demi après. Mais quand il était entré dans sa chambre universitaire, il avait pu très vite s’apercevoir que le bébé n’était plus tout seul. Ciliah était là, avec lui. Elle était son amie. Tyler l’appréciait beaucoup, et dès qu’il pouvait, il essayait de passer des moments avec elle. Mais il n’avait réellement pas du tout pensé qu’elle pourrait débarquer dans sa chambre aujourd’hui. Ce n’était pas étonnant en soit, parce que c’était une pratique courante entre eux, mais il aurait sans doute préféré qu’elle choisisse un autre jour. Il aurait aimé lui apprendre pour cette histoire d’une bien autre manière. Maintenant qu’elle tenait le petit dans les bras, il lui devait quand même quelques explications. Le problème était qu’il n’en avait pas réellement. La mère du gosse avait débarqué, lui avait refilé, et s’était barré, c’était aussi simple que cela. Evidemment Ciliah ne fut pas très conciliante, elle lui demanda donc s’il connaissait les capotes.

– Oui merci je connais. Mais je me souviens même plus, ça fait presque un an et demi que j’ai couché avec cette nana. Puis c’est même pas sûr que ce soit le mien, si ça se trouve, elle s’est fait plein d’autres mecs. Qu’est-ce qu’on en sait ? Sérieusement ? Tu trouves qu’il me ressemble ?

Tyler se raccrochait un peu à n’importe quel espoir de peut-être retrouver dans peu de temps sa petite vie tranquille sans responsabilités et surtout sans bébé. Bon même si un test de paternité était le moyen le plus sûr de savoir que l’enfant était bien de lui, il y avait quand même un petit air qui ne trompait pas réellement. Mais Ciliah avait raison et Tyler en avait lui-même conscience, il n’était pas du tout assez mature pour s’occuper d’un bébé. Il ne savait même pas comment le calmer. Quand il l’avait dans ses bras, le petit pleurait tout le temps. Et comme par magie, dans les bras de son amie, il était tout calme. Franchement, il ne comprenait vraiment pas. Ty lui demanda de donner le biberon. Heureusement Cil accepta pour son plus grand bonheur. Il prépara donc le biberon en versant du lait dedans, puis le tendit à sa pote. Elle lui expliquait que les bébés sentaient quand on n’était pas à l’aise, ou stressé, et que c’était sans doute à cause de cela qu’il ne faisait que pleurer dans ses bras à lui.

– Je suis censé faire quoi Cil’ ? Dès que je dois le porter, j’ai l’impression que je vais le casser ou le laisser tomber.

Cil allait devoir l’aider. Elle était son amie, et elle ne pouvait pas le laisser dans une merde pareille sans lui filer un coup de main. Et puis elle lui demanda finalement comment il s’appelait, avant de lui dire qu’il l’avait bien réussi.

– Euh … Je sais pas.

*Tu sais pas ?*

– Je l’appelle « bébé » depuis hier, tu crois qu’il a déjà un nom ?

Tyler était réellement paumé. A vrai dire, il était fils unique et n’avait donc jamais eu l’occasion de pouponner un petit frère ou une petite sœur, il n’avait pas de cousins non plus, donc c’était vite vu. Il n’avait jamais été en contact avec des enfants aussi jeune. Forcément il avait du mal à prendre le plu. Cil lui fit tout de même encore un reproche. Elle lui ordonna de ne plus jamais le laisser seul, car c’était vraiment dangereux pour le bébé. Ah. Tyler ne savait pas cela. Après tout, il était endormi, et comme il ne savait pas marcher, il ne pouvait pas aller bien loin tout seul, du moins c’était ce qui avait traversé l’esprit de l’étudiant en partant.

– Ok noté. Cil’ … J’ai besoin de toi, dans cette histoire …


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Ven 21 Avr - 16:31
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Ciliah comprenait bien que la situation n'était pas simple tout était même très compliqué à vivre pour le jeune homme en face d'elle voir une femme d'une nuit débarquer à nouveau dans sa vie avec un enfant dans les bras et lui dire qu'il est le père avant de s'en aller en le laissant tout seul avec le mini humain cela avait du être une grosse claque dans la tête du brun. La brunette aurait aimée être une petite sourie pour entendre cette conversation et pouvoir voir la réaction de son pote sur le vif mais elle n'avait pas été là sans doute trop occupée autre part, mauvais endroit mauvais moment mais au moins maintenant elle était au courant et pourrait aider de son mieux Ty' qui allait bien avoir besoin d'elle vu comme il semblait perdu et incapable de s'occuper correctement d'un enfant, il fallait s'assurer que le bébé était bien le siens si c'était le cas s'occuper de toute la paperasseries pour que l'enfant soit reconnu et pas un total étranger et puis il faudrait trouver comment s'en occuper le cursus du brun n'étant pas fait pour un enfant, on emmène pas un bébé dans une formation d'auror ce n'était pas judicieux. Temps de chose à faire et s'en doute qu'aucune n'avait encore frôler l'esprit du garçon qui était en proie à sa panique et tentait du mieux possible de tenir la barque hors de l'eau.

Berçant l'enfant contre elle Ciliah se mordit la lèvres par quoi commencer, le test de paternité sans doute vu que Tyler avouait ne pas être convaincu d'être le père, il lui demandait même si elle trouvait des ressemblances entre eux deux mais avec les enfants rien ne pouvait être sûr surtout qu'elle ne connaissait pas le physique de la maman alors elle secoua la tête en riant un peu non le jeu des ressemblance ne serait pas assez sûr pour établir ou non un lien de sang entre les deux garçons. " On va pas jouer au jeu des ressemblance Ty' je connais même pas la face de sa maman le jeu serait totalement faussé et pourrait nous mener vers de fausse piste, deux possibilité s'offrent à toi soit tu prend pour argent comptant les paroles de cette fille revenue de nul part et tu reconnais cet enfant comme le tiens sans poser de question, soit on va faire un test de paternité, là tu sera clairement fixé et tu t'évitera de longues procédure pour pouvoir reconnaître l'enfant aussi longtemps après sa naissance. Mais si c'est pas le tien on aura pas le choix que de le remettre au service de protection de l'enfance.." Et cette option la rendait triste là-bas l'enfant pourrait y rester des années avant d'avoir une famille, le temps que l'on cherche qui pourrait être le père, ou qu'on le place ce n'était pas une vie qu'elle souhaitait à un enfant qu'importe qu'il soit désiré ou non une fois là il fallait bien que quelqu'un assume et visiblement la mère n'avait pas une once d'instinct maternel en elle pour avoir pu abandonné sa chair de la sorte.


Visiblement sa venue qui n'était pas prévue aurait du bon au final, l'apprenti auror aurait sans doute préférer la mettre au courant avant de la voir débarquer dans sa chambre mais sa présence calmait le bébé et un peu le papa qui pouvait alors avoir un soutient et de l'aide devant les tâches à accomplir et qu'il ne semblait pas réellement maîtriser, comme nourrir son enfant sans le faire pleurer, sans doute parce que le petit ressentait le stress du père qui n'était pas à l'aise. Le brun avait peur de lui faire mal c'était une peur commune à tout jeune parent qui découvrait la maternité et donc qui n'était pas très rassuré à l'idée de devoir être seul avec leur bébé elle en voyait des tas à Sainte-Mangouste. " C'est normal mais il faut que tu apprenne tu ne lui fera pas mal et tu ne le cassera pas, tu ressemble étrangement à plein de jeune parent que je vois au boulot, je vais te faire une formation accélérer et tu t'en sortira comme un chef"Après tout la sorcière connaissait les geste à faire et pouvait les apprendre au sorcier qui serait plus à l'aise d'avoir des consignes clair sur comment porter l'enfant pour ne pas lui faire mal, comment le changer sans risque, comment le laver aussi car tout ceci n'étai pas simple quand on tombait dedans sans expérience elle même avait eut des frères et sœur mais étant plus jeune elle n'avait pas pu s'en occuper et avait tout apprit en formation sur le terrain là où elle même devait apprendre aux autres. Quand elle demanda le prénom du bout de choux elle n'eut pas de réponse clair il l’appelait bébé ce n'était pas bon du tout ça il lui fallait un prénom à cet enfant.


"Si elle ne te la pas dit trouve lui un prénom l'appelé bébé ce n'est pas bon pour son développement, il faut l'habituer à un prénom pour qu'il puisse le reconnaître et se l'attribuer" Non mais qu'elle idiote de mère ne donnait pas de nom à son bébé avant de l'abandonner cela prenait pas trois siècle non plus. Au final elle récupéra le biberon vérifia la température et le donna au petit sans qu'un pleure n'est été entendu ouf un papa à gérez c'était bien assez si en plus le bébé avait été pénible elle aurait surement finie folle avant la fin de la conversation. Néanmoins elle gronda Ty pour avoir laisser monsieur bébé tout seul c'était dangereux et lui ne s'en était pas rendu compte. " Ta de la chance je suis là, on va s'arranger et je vais t'aider mais tu va devoir faire des efforts et être sérieux pour le coup même si c'est pas ce que tu aime le plus dans la vie... On a pas le choix" Pour le bien de l'enfant et seulement pour son bien.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Dim 30 Avr - 20:06

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Cette situation était loin d’être simple pour le jeune étudiant. Se retrouver un beau jour avec un bébé sur les bras sans rien n’y connaître avait un côté très effrayant. Cela faisait à peine deux jours qu’il s’était retrouvé avec le petit. Et il semblait déjà débordé. Jamais il n’avait pensé que sa vie pouvait tourner dans ce sens. Depuis qu’il avait commencé ses études supérieures, il avait un plan : suivre sa formation d’Auror. C’était tout, il n’avait pas prévu d’avoir une copine, et encore moins un bébé, il voulait simplement suivre ses rêves professionnels. Visiblement, Merlin aimait bien jouer avec le destin des sorciers, et leur imposer une vie totalement différente de ce qu’il avait prévu. Parce que très clairement, la vie de Tyler ne serait plus jamais la même maintenant qu’il était papa d’un petit d’à peine un an. Il se souvenait de chaque parole que cette fille avait prononcée. Depuis leur altercation, il n’arrivait pas à penser à quelque chose d’autre, et cette vision tournait en boucle dans son esprit. Qu’aurait-il dû faire ? Aurait-il dû dire quelque chose d’autre ? Faire les choses différemment ? Il se retrouvait avec cet enfant sur les bras, qui n’avait rien demandé à personne. Non le petit n’avait pas demandé de vivre, et pourtant maintenant qu’il était là, il fallait quand même l’assumer, faire quelque chose. Il ne pouvait pas l’abandonner comme ça.

Alors qu’il l’avait laissé seul dans sa chambre, pour se rendre à l’un de ses cours obligatoires, il n’avait pas pensé l’espace d’une seconde que cela pouvait être dangereux pour l’enfant. Après tout, il était endormi quand il était parti, et il n’y avait pas de raison pour qu’il se réveille. Puis, il ne savait pas marcher, donc il ne pouvait pas partir bien loin. Mais quand Tyler rentra dans sa chambre plus d’une heure plus tard, le bébé n’était plus tout seul. En effet, l’une de ses amies Ciliah était désormais dans la chambre, le tenant dans les bras. Qu’elle soit ici, n’était pas surprenant en soit puisqu’elle avait l’habitude de le retrouver. Mais il aurait sans doute préféré qu’elle apprenne l’existence de l’enfant dans un tout autre contexte. Maintenant qu’elle était là, et puisqu’elle était son amie, elle avait le droit à quelques explications, qu’essaya de lui donner l’étudiant. Tout était flou, puisqu’au final il ne connaissait pas tellement l’histoire non plus. Il ne savait même pas si le bébé était réellement le sien ou non. Visiblement demander s’ils se ressemblaient n’était pas suffisant, et n’était pas un test fiable, selon son amie. Soit il devait élever le petit sans se poser de question, soit il devait faire un test de paternité. Mais dans le deuxième cas, si le petit n’était pas le sien, il serait remis au service de protection de l’enfance. Etait-ce réellement une bonne chose pour lui ?

*Essaie de réfléchir à toutes les solutions avant de prendre une décision.*

– Qu’est-ce que je dois faire ? Si tu te retrouvais à ma place, tu ferais le test ? Je sais pas … Qu’est-ce qui est le moins pire : que je m’en occupe, ou que des gens spécialisés de ce service s’en charge ?

Tyler était perdu, et il avait besoin de poser pleins de questions. Il avait besoin de l’avis de son amie, parce qu’elle le connaissait, parce qu’elle avait une formation médicale, et parce que s’il y avait bien une personne qui pouvait le conseiller, c’était elle. Tout était tellement confus et compliqué. Tyler avait du mal à réfléchir, et à trouver une bonne solution.

Au moins la présence de son amie calmait le bébé. Pour une fois, il n’était pas sans cesse en train de pleurer. Il semblait bien dans ses bras. Et Tyler ne comprenait pas. Avec lui, il avait du mal à rester calme. Peut-être parce qu’il ne savait pas s’en occuper tout simplement. Il avait tout le temps peur de le casser, et de le faire tomber. Ciliah essaya de le rassurer du mieux qu’elle pouvait. Il devait apprendre qu’il ne lui ferait pas de mal. D’ailleurs elle lui confia qu’il ressemblait beaucoup à de jeunes parents qu’elle voyait au boulot. Elle lui proposa même de lui faire une formation accélérée. Après cela, il s’en sortira comme un chef. Tyler était touché parce que lui disait son ami, elle lui prouvait réellement qu’elle serait là pour lui.

– Merci Cil’. Je crois que j’aurais réellement besoin de toi, pour ne pas faire tout de travers. J’ai mis presque quarante minutes à lui changer sa couche ce matin.


Oui cela avait été un travail compliqué pour l’étudiant. Et le résultat n’était pas forcément beau à voir, puisque le pauvre enfant avait sa couche entourée de scotch pour que tout tienne en place. Non Tyler ne serait pas élu le papa de l’année de sitôt. Rien n’était simple quand on n’y connaissait rien, mais le jeune homme allait apprendre comme beaucoup d’autres personnes avant lui. Ciliah lui demanda finalement comment s’appelait le bébé. Elle n’eut pas de réponse claire de la part du jeune homme, pour la simple et bonne raison, qu’il ne le connaissait pas. La mère ne lui avait rien dit avant de lui laisser le gamin. Il l’appelait donc bébé en attendant. Son amie lui annonça qu’il fallait lui trouver un nom, car ce n’était pas bon pour son développement. Tyler était surpris d’apprendre une chose comme ça. Mais il n’avait aussi aucune idée.

– Euh … un prénom ? Je sais pas. Il existe un million de prénoms, comment je suis censé en choisir un seul ?

Tyler n’était réellement pas sûr. Choisir un prénom était quand même une grande responsabilité. Après tout le bébé allait le porter toute sa vie. Il ne fallait donc pas choisir quelque chose de trop pourri. Bon … Le garçon avait vraiment besoin de son amie dans cette histoire. Heureusement qu’elle était là pour l’aider.

– Je suis sérieux quand il s’agit d’avoir les meilleures notes chaque semestre. Je dois être juste plus sérieux dans ma vie de tous les jours. Ca consiste en quoi ? Arrêter les soirées, manger équilibrés et faire du sport ?

Lança-t-il en rigolant. Enfin il réussissait à décrocher un sourire.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Lun 1 Mai - 0:42
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Quand la brune avait eut dans l'idée de venir voir son pote pour se détendre elle ne pensait pas arrivée et se retrouver nez à nez avec un enfant, ce n'était pas réellement dans ses plans et elle n'aurait pas pu l'imaginée sans le voir après tout le brun n'était pas du genre à avoir de grosse responsabilité en dehors des cours qu'il prenait au sérieux pour avoir son diplôme elle ne le voyait pas père et n'était pas certaines d'avoir entendue parler d'un enfant dans sa famille mais elle n'était plus certaines après tout les naissances cela arrivait vite et le brun ne parlait pas trop de sa famille non plus enfin quand ils se voyaient les deux évitaient de parler de sujet trop sérieux même si ils étaient amis de longue date elle connaissait un Tyler fêtard et drôle un mec qui ne se prenait pas la tête mais qui bossait tout aussi dur qu'elle pour réussir ses études c'était leur point commun ils profitaient mais ne mettait pas de côté le travail. D'ailleurs il devait être en cours ce qui expliquait que l'enfant soit seul ici elle ne voyait que cela, et puis elle avait été coupée par des pleurs et ensuite une fois le petit dans ses bras par l'arrivé du garçon ce qui coupa cours à ses interrogations elle allait pouvoir avoir des réponses précise. La situation n'était pas simple et l'homme devant elle semblait totalement dépasser par les événements et par l'arrivé du petit être dans sa vie en bonne amie elle allait l'aidée bien entendue elle ne pouvait pas le laissé dans la misère comme l'avait fait la mère de l'enfant mais elle ne pouvait pas faire grand chose tant que Tyler n'était pas certains d'être le père et de vouloir s'occuper du petit. " Techniquement il me serait compliqué d'être à la place étant donné qu'il serait sortis de moi, mais disons que si j'étais un mec et qu'on me laissait un enfant comme ça je vérifierait d'être bien le père, le moins pire reste que cet enfant soit heureux et aimé et si tu n'est pas le père ils chercheront à trouver sa famille ou un couple bien installé capable d'élever un enfant, si c'est le tien tu devras faire un choix, être capable de l'assumer ou choisir de lui donner un foyer plus stable. Quoi que tu choisisse je suis là, même si dans le cas où tu est bien le père je serais pour que tu le garde je suis bien placée pour savoir que le rejet fait mal"


Elle ne pourrait jamais abandonner un enfant simplement parce qu'elle avait été laissée par sa famille, rejetée de ne pas être comme eux et ne le souhaitait à personne même si dans ce cas là il s'agirait surtout de savoir si le brun était capable ou non d'avoir un enfant à charge en même temps que ses études. La jeune femme avait même parlée de donner une formation pour jeune parent accélérée à son amis pour qu'il puisse s'en sortir celui-ci ayant avouer ne pas savoir s'occuper du bébé sans que le petit se mette à pleurer, réaction normale pour l'interne qui voyait souvent cela après la naissance d'un premier enfant le stress du parent étant transmis à l'enfant qui pleurait pour signifier qu'il le sentait ce n'était pas grave en soit il fallait juste régler deux trois soucis d'apprentissage pour que l'étudiant s'en sorte tout seul et dans le calme et visiblement il y avait du travail car le simple fait de mettre une couche avait été une épreuve d'après les dire de Ty. " Heureusement que je suis là alors, tu n'oubliera pas à quel point j'ai été une bonne amie je ne suis pas aussi gentille avec tout le monde. Quarante minutes mon dieu je n'ose même pas regarder le résultat de l'opération, cela prend en temps normal deux minutes maximum" Oui elle allait avoir beaucoup de boulot pour que l'auror en formation devienne un parfait petit papa car là c'était franchement mal barré autant pour le petit que pour le grand. Quand Ciliah avait demandé le prénom du monstre dans ses bras elle n'avait pas obtenue de prénom la mère n'avait rien précisé et Tyler avait prit le partie de l’appeler bébé pour ne pas avoir à choisir de nom ce n'était pas bon pour un petit de ne pas avoir de prénom attitré cela n'aidait pas au bon développement mais le garçon ne devait pas comme elle avoir lu de livre à ce sujet là il ne devait pas avoir prévu d'être père avant même d'être diplômé.


" Fait comme tout parents fait et choisit en un le plus vite possible, il ne faut pas que ce pauvre bout de chou est un retard parce que sa mère n'as pas cru bon de te dire si il avait un prénom ou pas. Prend celui que tu préfère cela réduira la liste après tout il y a des prénoms très laid."Comme elle n'aurait pas apprécier s’appeler Genièvre. Tout ceci ne semblait pas couler de source pour son interlocuteur sa présence aujourd'hui aurait des retombées positives et utile pour une fois elle n'allait pas juste venir pour rigoler et repartir les larmes aux yeux d'avoir trop rit à une des bêtises sortie dans la conversation, mais c'était cela aussi l'amitié pouvoir être là dans les moments plus compliqués et ne pas hésité à apporter son aide. " Pour les études oui tu est sérieux en dehors tu l'est un peu moins, jusque là tu pouvait te le permettre tu n'avait pas de responsabilité et tu gérait pour les cours mais avec un bébé en plus oui les soirées doivent diminuer, pour le reste tu peut continuer à mal manger et à faire du sport de chambre pour garder la ligne il ne pourra pas te faire de reproche" Et elle pouffa de rire son pote était réellement pas fait pour être trop sérieux mais le voir sourire était bon pour elle car depuis la conversation il semblait réellement perdue. " Tu dois juste réussir à allié cours, stage, bébé et un peu de sortie pour ne pas exploser, je m'en occuperais quand je pourrais pour t'alléger un peu au besoin"

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Lun 5 Juin - 3:48

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Laisser un bébé tout seul dans une chambre vide n’était pas une bonne idée du tout. Pourtant c’était ce qu’avait fait Tyler ce jour-là. Ne sachant pas réellement comment s’organiser, et ayant un cours obligatoire, il avait pris la décision de laisser son fils dans sa chambre. Il était endormi quand il était parti, et pensait qu’il continuerait de dormir pendant une ou deux heures. Cela suffirait, et il reviendrait et tout se serait bien passé. Pourtant, quand il était revenu dans sa chambre, il avait eu la surprise d’y voir son fils, mais également l’une de ses meilleures amies. Comme d’habitude, la demoiselle était venue le rejoindre et l’avait attendu ici. Mais elle ne s’attendait surement pas à voir un bambin dans la chambre de son pote. Elle avait sans doute été surprise. S’ils étaient proches, Tyler ne lui avait jamais dit avoir de la famille ou un petit cousin en bas âge. Evidemment, mis sur le fait accompli, l’étudiant n’avait pas d’autre choix que de raconter toute l’histoire à la jeune femme. C’était une histoire folle quand on y pensait. Une fille était venu le voir, lui avait mis l’enfant dans les bras, lui avait donné un sac et puis s’était barré sans plus de détails, le laissant seul face à des responsabilités qu’il n’était pas prêt à assumer. Cela faisait maintenant quelques jours qu’il cohabitait avec le mini-humain, et il avait toujours du mal. Il n’avait d’ailleurs toujours pas mis ses parents au courant. Il savait qu’il devait le faire, mais avait peur de leur réaction. Ils avaient toujours été cool avec lui, mais ne s’attendaient surement pas à devenir grand-parents aussi jeune. Tyler n’était pas prêt à recevoir une grande morale, il avait déjà sous les yeux le fruit de ses bêtises, il n’avait pas besoin de subir les remontrances de ses parents.

Comment aurait-elle réagi à sa place ? Aurait-elle fait le test ? Que des questions stupides. Car techniquement elle ne pouvait pas être à sa place. Elle était une femme, et elle aurait surement compris que le gosse était d’elle en le voyant sortir de son entrejambe. C’était beaucoup plus compliqué et délicat pour un homme toute cette histoire. Ciliah essaya tout de même de se mettre à sa place. Elle vérifierait d’être le père évidemment. Mais ce qu’il fallait retenir, c’était qu’il avait un choix à faire : garder ce petit ou lui choisir un foyer plus stable. Tyler avait peur, et ne savait vraiment pas ce qu’il voulait. Bien sûr qu’il ne se sentait pas prêt à élever un enfant, mais s’il était bien son père, aurait-il le courage de l’abandonner sans se retourner. C’était un choix de l’horreur. Son amie était quelqu’un de bien, et était heureusement là pour le rassurer.

– Si c’est le mien … je sais pas. J’ai pas envie de balancer mes responsabilités par la fenêtre et de choisir la simplicité mais … Je sais même pas si je serais capable de m’en occuper. J’ai l’impression de tout faire de travers. Même lui, il s’en rend compte je crois.

Abandonner un enfant était une terrible décision à faire, et un choix très compliqué pour un jeune adulte tout droit sorti de l’adolescence. Qu’on soit bien honnête, Tyler était encore un gamin lui aussi. Il aimait faire la fête, boire, et s’amuser, sans assumer aucune responsabilité. Sa mère venait le voir une fois toute les deux semaines pour faire sa lessive. S’il décidait de garder ce petit, il allait devoir grandir très rapidement. En était-il capable ?

S’il y avait bien une chose sur laquelle il pouvait compter c’était le soutien de Ciliah. Elle ne le jugeait pas et faisait tout pour le rassurer et lui donner des conseils. Elle voulait même lui proposer de suivre une formation accélérée pour jeune parent. Ce qui lui serait certainement très utile. Il avait vraiment une amie en or, et il s’en rendait compte maintenant. Il avait beaucoup de travail avant d’assurer avec le petit. Lui mettre une couche ce matin avait réellement été une grosse épreuve, et encore il n’était même pas sûr de l’avoir fait correctement. Quarante minute pour une tâche qui semblait simple de prime abord.

– Je crois que j’ai beaucoup de chance de t’avoir. Merci d’être là pour moi Cil’, et de pas juger mes conneries. Pour ce qui est de la couche, je sais pas, j’ai pas trop compris le principe, j’ai fini par mettre du scotch pour faire tenir le tout.

Répondit le garçon un sourire aux lèvres. Il ne serait surement pas élu le père de l’année de sitôt. Mais il essayait et faisait du mieux qu’il pouvait pour le moment avec les connaissances qu’il avait, autrement dit pas beaucoup.

Son amie lui avait ensuite demandé le prénom du petit. Et pour le coup, Tyler n’avait pas réellement de réponse à lui donner. Son coup d’un soir ne lui avait pas dit comment il s’appelait et si elle lui avait donné un prénom. Lui s’était contenter de l’appeler « bébé » depuis quelques jours. Il fallait qu’il trouve un nom. Mais lequel ? Il y en avait tellement. Tyler était un peu perdu, il fallait le dire. Cil’ lui conseilla de faire comme tout parent et d’en choisir un le plus vite possible. Car apparemment ce n’était pas très bon pour son développement de ne pas en avoir.

– Cameron … Julian … Je sais pas c’est compliqué. Qu’est-ce que tu en penses ? Il a une tête à s’appeler comment ?

Perdu jusqu’au bout le petit Tyler. Heureusement qu’il pouvait compter sur la présence de son ami, car rien ne semblait facile pour lui. L’étudiant allait devoir apprendre à être beaucoup plus sérieux dans sa vie. Il savait être sérieux pendant les cours et était parmi les têtes de sa promotion. En dehors des cours, il l’était quand même beaucoup moins. Il faisait beaucoup la fête, sortait quasiment tous les soirs. Une vie peu compatible avec un enfant. Comme Ciliah lui disait si bien, il allait devoir grandement diminuer les soirées, mais il pouvait continuer à mal manger et à faire du sport de chambre pour garder la ligne. Tyler se mit à rire, en compagnie de son amie. La situation était plutôt marrante vu de l’extérieur après tout.

– C’est déjà ça. Parce que plus de soirée + abstinence + sport + nourriture équilibrée, je crois que j’aurais rapidement fait une dépression. D’ailleurs, Abby veut plus coucher avec moi, je fais plus rien depuis des semaines, t’imagines le truc ?

Lança le garçon en rigolant. Il avait eu une très longue relation qui avait duré presque toutes ses années à Poudlard. La jeune femme avait ensuite rompu avec lui à leur entrée à l’université. Depuis, il n’avait eu que trois filles dans son lit. Ce qui en soit n’était pas beaucoup. Abby était une sorte de plan-cul régulier. Mais la jeune femme en avait eu visiblement marre de n’être utiliser que pour le sexe car cela faisait maintenant deux semaines qu’elle ne voulait plus le voir. Ciliah devait connaître Abby de vue, ou du moins par les dires de son ami.

– Ouais je vais essayer de gérer tout ça. Si j’en parle à mes parents, peut-être que ma mère pourra m’aider un peu aussi. Merci Cil’. Le bébé aura surement de la chance de t’avoir.

Répondit-il avec un sourire, tout en regardant le petit. Il était toujours dans les bras de son amie, et Tyler ne semblait pas réellement pressé de le récupérer, comme s’il avait peur de l’avoir dans ses bras.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mar 6 Juin - 17:49
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Tyler c'était son pote, le garçon qu'elle adorait mais aujourd'hui elle hésitait entre se foutre de sa tronche et lui en coller une en pleine poire pour ne pas l'avoir appeler à l'aide avant. Il avait osé laisser un bébé tout seul pour aller en cours heureusement que la raison était bonne sinon elle aurait sans doute hurler à s'en casser la voix. Du coup Ciliah avait proposer son aide qui semblait être la bienvenue le brun ne sachant pas s'occuper d'un enfant et c'étant retrouver avec le bébé du jour au lendemain. Il n'avait même pas penser à demander un test de paternité pour s'assurer que cette fille n'avait pas mentit après tout si entre Tyler et elle il n'y avait qu'un plan d'un soir il n'était pas certain d'être le père la jeune femme ayant pu couché à droite et à gauche et chercher un coupable au hasard pour ne pas avoir à assumer le nouveau né toute seule. Bref Ciliah lui avait conseiller d'aller faire un test pour ensuite pouvoir choisir si oui ou non il gardait l'enfant avec lui la suite dépendrait de cette décision et il lui avait demander ce qu'elle même aurait fait si elle avait été à sa place. Un peu dur de demander à une femme comment elle aurait agit car Cil n'aurait pas eut de doute quand à sa maternité mais si la belle se mettait dans la peau d'un garçon elle aurait savoir et ensuite aurait garder l'enfant mais c'était son côté fleur bleue qui parlait.

" Tu dois choisir et si tu chois de le garder tu ne sera pas tout seul on sera là pour t'aider et t'apprendre à t'en occuper tu pourra y arriver il faudra juste le vouloir et te concentré sur les choses à faire pour lui" C'était une autre vie avec des responsabilité et une charge de travail plus forte pour concilier études et enfant mais Tyler le pourrait si il le voulait Ciliah serait là pour l'aider et elle ne serait sans doute pas là seule le brun avait quand même des amis qui ne l'abandonnerais quand même pas tous à cause de cela. Pour elle abandonner une partie de soit même serait un gros traumatisme elle ne saurait pas vivre avec un tel poids sur ses épaule mais tout le monde ne réagissait pas comme elle pouvait le faire et puis la brunette vivait avec sa propre histoire et le rejet de sa propre famille qui lui avait fait beaucoup de mal alors elle ne pouvait pas s'imaginer faire vivre cela à une autre personne ce n'était pas possible.


Du coup elle apportait son soutient à l'étudiant auror pour qu'il ne prenne pas une mauvaise décision pour de mauvaises raisons si il avait peur de ne pas réussir à assurer elle était présente pour lui montrer quoi faire et pour le soutenir dans les moments difficile c'était l'amitié dans sa plus belle versions être présente pour les autres lorsqu'ils en ont besoin sans se poser de question, sans concession. Depuis qu'elle le connaissait elle avait toujours été là pour lui et l'inverse était aussi vrai alors elle n'allait pas lui tourner le dos pour une erreur d'une nuit qui avait eut des conséquences plus ou moins importante. Il ne faisait aucun doute qu'il avait besoin d'elle car il avait avoué avoir eut du mal à s'occuper du petit depuis son arrivé ici, Cil avait prit le partie de s'en occuper pour le moment en le nourrissant vu qu'avec elle il était calme. " Tu ne le remarque que maintenant ? J'en suis déçue moi je pensais que tu le savais déjà. Tu n'as pas a me remercier on est amis et c'est la logique même que je sois là a t'aider et puis je n'ai pas à te juger on fait tous nos erreurs la tienne à eux des conséquences. Après le biberon je te montrerais pour changer la couche de manière simple et efficace comme ça tu n'aura plus à galérer pendant des heures, le principe est simple ne t'en fait pas" Tout ça avait été vu par la médicomage qui pouvait alors l'enseigner à son camarade qui lui ne suivait pas la même formation qu'elle même.


Tout les jeunes parents qu'elle voyait était plus ou moins gauche et Tyler ne faisait pas exception à la règle surtout qu'il n'avait pas eut de temps pour s'y préparer, tout les parents avaient de longs mois pour s'y faire lui n'avait eut que quelques minutes avant d'être laisser seul avec le bébé. Bébé qui n'avait pas de prénom ce qui n'était pas bon pour son développement et elle en avait fait le réflexion à Ty qui était celui qui devait trouver un prénom car c'était pour le moment son enfant et ils ne pouvaient pas attendre d'avoir fait le test pour lui donner un prénom. Et là aussi il semblait avoir besoin de son aide il lui proposa deux prénoms avant de lui demander quel prénom irait à la tête de son bébé. " Julian c'est très beau, je trouve que cela lui va bien mais le choix te revient c'est toi le père" Ciliah ne pouvait pas choisir pour lui ce n'était pas son rôle alors elle donna simplement son avis sur la question. La jeune médicomage lui avoua que sa vie allait changer moins de soirée, moins d'amusement et plus de sérieux mais cela ne l'empêcherait pas de s'amuser avec des filles et de manger n'importe quoi quand il le voulait. " Mange comme un porc tant qu'il est bien nourris, ne fait que du sport de chambre si cela te chante mais ne prend pas une fille qui cri sinon il ne dormira pas tout est une question de juste milieu et tu évitera de déprimer. Je ne sais pas si je peux t'aider pour ça chou, j'écarterais bien les cuisses pour toi mais tu risque de tomber amoureux de moi" Oui elle était comme ça elle n'avait pas de limite et puis c'était son pote au pire si ils couchaient ensemble cela serait l'histoire d'un soir il savait qu'elle préférait les femmes.


Entre eux ils n'y avaient de pas de secret, elle connaissait ses plans sexe et lui les siens et ils ne se jugeaient pas pour ne pas avoir de relation stable. " Tu y arrivera je crois en toi et oui je pense que ta mère sera là aussi pour toi en tous cas moi je le suis et le serais toujours." Une fois le biberon donné et lui fit faire son rot tranquillement parfaitement à l'aise avec le petit dans les bras.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mar 6 Juin - 18:36

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

La conversation entre les deux étudiants tournait bien évidemment autour de l’enfant. Ce petit bébé qui avait fait son apparition dans la vie de Tyler quelques jours plus tôt. Il n’était toujours pas très à l’aise avec lui, et avec toutes les responsabilités qui lui étaient tombés sur le coin de la figure sans crier gare. Mais une chose était sûr, il allait devoir prendre des décisions. Pour l’instant, il essayait tant bien que mal de s’occuper du petit, au moins jusqu’au rendez-vous avec le médecin à Sainte Mangouste la semaine d’après. Ciliah avait découvert la connerie de son ami tout à fait par hasard en débarquant dans sa chambre pour l’attendre. C’était dans ses habitudes. Mais ce qui l’était moins, c’était de trouver un petit monstre dans cette fameuse chambre. Après avoir entendu toute l’histoire, elle avait conseillé à son ami de faire un test de paternité pour être sûr qu’il était bien de lui. Après tout, il était le fruit d’un coup d’un soir, alors sa mère aurait très bien pu s’en taper des dizaines d’autres comme lui. Personne ne pouvait savoir que Tyler était bien celui qui avait planté sa graine. Il le saurait bien assez vite en tout cas. Mais il était totalement perdu par rapport à ça, tout était compliqué dans sa tête. C’était l’une des raisons pour laquelle il se tourna vers Cil’. Elle était son amie, elle était une femme, et il voulait avoir son avis sur la question. Qu’est-ce qu’elle ferait si elle retrouvait à sa place ? Bon évidemment, elle ne pourrait pas être totalement à sa place. Quand une femme a un enfant, elle devait le sentir passer, correctement.

Il devait faire un choix. On en revenait toujours au même point. Son amie lui annonça que s’il choisissait de le garder, il ne serait pas tout seul, elle sera là pour l’aider, pour s’en occuper. Il allait simplement devoir revoir ses priorités pour s’occuper au mieux de son fils. Sa vie allait être chamboulé du tout au tout. C’était à lui de voir s’il en était capable, et s’il était prêt à abandonner son enfant simplement pour continuer à vivre tranquillement. Allait-il choisir l’égoïsme, la raison, ou bien le cœur ? Tout était encore flou, et il n’était certainement pas capable de prendre une décision pour le moment. Il avait encore besoin de temps pour réfléchir à tout ça.

– Oui, rien ne sera plus jamais comme avant maintenant, j’imagine.

Déclara-t-il. Sa vie allait changer peu importe sa décision. S’il gardait l’enfant, tout serait différent. Il devrait penser en tant que père et aurait un autre humain sous sa protection. S’il ne le gardait pas, il devrait vivre avec cette culpabilité toute sa vie. Mais Tyler savait qu’il pouvait compter sur ses amis dans tous les cas. Il avait réussi à s’entourer de personnes en or au fil et à mesure du temps, et Ciliah était vraiment l’une d’entre elles.

Elle lui apportait son soutien, son amitié, et sa bonne humeur. Et dieu savait à quel point il en avait besoin en ce moment. Cette fille était vraiment incroyable. Et Tyler était en train de la remercier pour ce qu’elle faisait pour lui. Il avait beaucoup de chance de l’avoir. Cil’ rigola en lui demandant s’il ne le remarquait que maintenant. Elle pensait qu’il le savait depuis longtemps. Toujours très compréhensive, elle le rassura sur le fait qu’ils faisaient tous des bêtises même si pour le coup, la sienne avait cette fois-ci eut beaucoup plus de conséquences. Quand le bébé aurait fini son biberon, elle allait lui montrer comment changer la couche de manière rapide. Bon au moins, s’il pouvait gagner du temps sur ça la prochaine fois, ce serait toujours ça de gagné.

– Non ça fait un moment que je sais que tu es exceptionnelle, et surtout tellement modeste. C’est quoi ta dernière bêtise en date toi ? Ok pour la couche, ça me va, j’ai besoin de ton cours vraiment, parce que si je perds une demi-heure à chaque fois que je dois le faire, ça va vite me fatiguer.


Répondit-il avec un sourire. Il avait bien de la chance d’avoir une amie qui suivait des cours de médicomagie. Au moins, elle y connaissait un rayon sur les gamins, et pouvait vraiment l’aider pour le coup

Autre galère du moment : le fait que le petit n’ait pas de prénom. Si ça n’avait pas semblé très important au jeune homme, Ciliah semblait dire qu’il fallait absolument lui en donner un et rapidement. Bébé n’était pas acceptable. Ainsi le jeune homme commença à chercher. C’était compliqué, il y avait un milliard de prénoms existants. Comment on faisait pour en choisir un ? Cil’ l’encouragea à chercher encore, et finalement Tyler en proposa deux. Et lui demanda évidemment son avis. Pour tout ce qui concernait le petit, il avait sans cesse besoin d’un avis ou d’une approbation, comme s’il avait peur de tout faire mal. Ciliah lui annonça que le choix lui revenait car c’était lui le père, mais lui donna quand même sa préférence.

– Vas pour Julian alors, on pourra lui dire plus tard que c’est grâce à toi qu’il a un joli prénom.

Annonça le jeune homme souriant. Au moins une bonne chose de faite. Sa vie allait donc changer avec ce petit bout : moins de soirées, moins d’amusement, plus de boulot et de sérieux. Chose dont il n’avait pas forcément l’habitude. Tyler était sérieux dans ses cours, et l’avait toujours été, ce n’était pas pour rien qu’il avait les meilleures notes ou presque de sa promotion. Mais pour contre-balancer tout ça, il avait toujours été beaucoup moins sérieux en dehors de ses cours. Chose qui allait devoir changer maintenant qu’il avait des responsabilités.

D’ailleurs Tyler était déjà en train de se plaindre de n’avoir rien fait pendant plus de deux semaines. Son plan cul ne voulait plus coucher avec lui, et comme il ne prenait pas n’importe quelle fille (du moins en général, à quelques exceptions près), il était en mode abstinence. Cil lui annonça qu’il pouvait mal mangé tant que son bébé était nourri, et qu’il pouvait coucher tant que la fille ne faisait pas trop de bruit pour ne pas réveiller la demi-portion. Mais elle lui fit une sorte de proposition par la suite, qui éveilla un sourire coquin sur le visage de l’étudiant.

– Me fais pas de propositions coquines Cil’, je vais être à deux doigts de te sauter dessus, pour avoir fait une proposition pareille, alors que tu sais que ça fait trop longtemps que j’ai rien fait. Puis après ma performance, c’est toi qui risquerait de tomber dans mes filets.

Lança-t-il avec un clin d’œil. Il ne savait pas si Cil disait cela simplement pour rigoler, mais lui était totalement partant, si elle faisait un mouvement vers lui. Après tout, il n’était pas un garçon pour rien. Et puis Cil était une belle fille, coucher avec elle serait loin d’être une torture. Avec des idées un peu coquines dans sa tête, le jeune homme ne faisait plus très attention à la conversation suivante qui parlait de sa mère et du fait qu’elle serait présente pour lui. La situation était quand même très marrante.

– C’est d’avoir un bébé qui me rend encore plus sexy à tes yeux, c’est ça ?

Demanda-t-il en rigolant.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mar 6 Juin - 23:03
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Parler bébé était assez naturel pour la brunette elle pourrait le faire durant des heures mais en face elle n'aurait sans doute pas beaucoup de réponses. Mais pour le coup ils parlaient les deux pour pouvoir aider son ami lui n'y connaissait rien et était plein d'interrogation et si Ciliah n'avait pas toute les réponses elle en possédait quand même pas mal et aimait pouvoir partager avec ses proches. Elle n'avait plus de famille et ses amis étaient pour elle ce qui ressemblait le plus à la famille qu'elle avait connu avant de découvrir qu'elle était une sorcière. Tout était une question de choix au final le chois de garder ou non le bébé toute la suite dépendrait de cela et Ciliah ne pouvait décider pour Tyler ce n'était pas sa place et sa vie qui se jouait elle serait présente qu'importe le choix que le garçon faisait même si elle aurait plus de mal à accepter qu'il laisse tomber un enfant qui n'avait rien demander elle serait là quoi qu'il arrive elle ne jugeait jamais ses amis c'était une de ses qualités d'ailleurs tout le monde s'accordait pour le dire.


Toute sa vie allait changer et il lui faudrait des piliers pour ne pas s'effondrer face à la pression qu'il pourrait avoir, prendre soins d'une autre personne n'était pas chose aisé surtout quand on avait pour habitude de n'avoir qu'à s'occuper de sois même et de ses cours. Tyler vivait pour l'instant la belle vie des cours et des fêtes pour contrebalancer ses efforts et lui permettre de souffler, avec un enfant à charge le temps pour souffler serait considérablement diminuer et à son jeune âge c'était toujours un peu frustrant, il ne pourrait pas le faire seul et heureusement il avait encore sa famille prêt de lui pour lui filer un coup de main mais il fallait encore qu'il leur en parle et cela devrait attendre d'avoir la confirmation de la paternité du brun c'était un fait qu'on ne pouvait pas oublier si il n'était pas le véritable père il n'y avait pas de choix à faire car l'enfant serait confier à des services spécifique qui chercherait son véritable foyer. Ciliah avait déjà eut un enfant abandonné à l’hôpital la mère trop jeune n'avait pas voulut s'en occuper et c'était un couple adorable qui avait adopter l'enfant, c'était parfois mieux même si rien ne remplaçait les liens du sang. " C'est sur que ta vie ne sera plus jamais pareil, c'est peut-être bien aussi mais ça c'est toi qui décide" Lui et lui seul décidait de la suite de sa vie même si pour le coup cette fille l'avait foutu dans la misère en lui laissant l'enfant et en partant juste comme ça.


La brunette avait promis à son ami de lui donner des conseils et une formation pour pouvoir s'occuper au mieux du petit être, elle lui montrerait comment changer une couche et donner un biberon sans que cela ne soit un parcours du combattant pour lui. Comme cette histoire de couche qui lui a prit 40 minutes et une tonne de scotch pour faire tenir le tout alors que cela prenait seulement deux petites minutes à une personne pour le faire mais elle ne voulait pas en rajouter de trop pour ne pas vexer le garçon lui disant simplement qu'avec un peu de conseil cela serait simple pour elle. Aidé au mieux c'était une vocation pour Ciliah qui agissait avec ses amis comme avec tout le monde autours d'elle et elle jouait de cela pour gagner un peu de compliment et faire gonfler son égo et sa fierté. Se sentir importante et utile c'était un peu un moteur pour une fille comme elle qui n'avait jamais eut beaucoup de soutient. Il fallait lui faire gagner du temps pour que cela soit plus facile à vivre pour lui tout les jours après tout il avait les cours et sa formation et ne pourrait avoir le temps de tout gérez si il prenait trop de temps pour préparer son bébé. Et même si elle voulait pouvoir aider elle ne pourrait pas être toujours là pour lui faire les choses à sa place comme aujourd'hui. " Je suis ravie de l'entendre je pensais que tu avais oublier à quel point j'étais merveilleuse et oui vraiment modeste comme toujours. Avoir draguer une fille qui n'assume pas d'aimer les femmes mauvaise idée pour mon petit cœur. Tu sera le pro des enfants quand j'en aurait terminer avec toi tu ne perdra plus que quelque minutes par jour pour ça et tu aura plus de temps pour t'amuser avec lui"


Et au final elle avait été décisive concernant le choix du prénom de l'enfant en validant l'une des proposition faite par Tyler le bambin s’appellerait donc Julian et c'était assez mignon. Ciliah allait surement avoir une grande place dans la vie de ce petit bout de chou en tant qu'amie de son père et fille ayant choisit son prénom. " Voilà joli petit garçon tu t'appel Julian je suis ta marraine Ciliah même si ton père ne ma pas nommer je le fais moi même. Heureusement que je suis là" Oui la brunette se lançait un peu des fleurs et cela la faisait rire en même temps ne voulant pas être trop sérieuse maintenant que la plus grande partie de la conversation était passer maintenant ils pouvaient parler un peu plus comme deux jeunes et un peu moins comme deux adultes ils restaient un peu des adolescents et par moment cela ressortait. Comme aujourd'hui ou le brun se plaignait de ne pas avoir eut d'activité sexuelle depuis deux semaines comme si c'était la fin du monde les mecs c'était bien tous les mêmes. La jeune médicomage elle se permit une petite proposition indécente qui sembla plutôt bien plaire à son ami c'était un jeu dangereux certes mais qu'elle appréciait mener. " J'attend de voir ça, mais attend que j'ai posé Julian avant de me sauter dessus j'aurais les mains libre pour toi. Depuis le temps que je te connais j'aurais déjà craqué depuis longtemps si je ne préférais pas les filles" Après tout il était beau et assez intelligent même si depuis sa séparation il aimait draguer et faire la fête ce n'était pas très grave elle le faisait aussi de son côté.



Et puis cela faisait redescendre un peu la pression pour Tyler qui ne devait pas avoir eut des jours tranquille et paisible depuis qu'il avait récupérer le bébé. " Mais tellement si ton bébé n'était pas dans mon bras" Cela donnait sans doute un charme pour beaucoup de fille mais peut-être pas pour elle qui ne s'amuserais encore moins avec un mec ayant des responsabilité. " Mais toi tu a envie de moi depuis toujours petit pervers" Bon ça elle n'était pas sûre et en riait pour le coup c'était la phrase la moins sérieuse qu'elle avait dite depuis le début de la conversation.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mer 7 Juin - 2:51

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Ciliah avait l’air plutôt à l’aise avec le sujet bébé, ce qui était loin d’être le cas de son ami. Bon le truc, c’était qu’elle avait quand même plus de chance de croiser un enfant en stage dans un hôpital en vue de devenir de médecin, que lui au Ministère de la Magie dans des stages d’entrainements intensifs qui le préparaient à devenir un Auror. Deux corps de métiers complètement différent. Mais dans cette situation précise, les connaissances de la jeune femme étaient bien plus précises que ceux de l’étudiant. Il se rendait très vite compte qu’il avait de la chance d’avoir une amie comme elle. S’il n’avait eu des potes que comme lui : fêtard, futur auror, et irresponsable, il ne serait sans doute pas aller très loin, et n’aurait pas réussi à faire face à cette situation. Avec Cil’ à ses côtés, Tyler se sentait un peu plus confiant, un peu plus fort. Il était toujours paniqué face aux responsabilités qui l’attendait, mais il savait qu’il avait une épaule sur laquelle se reposer maintenant. Il n’était pas tout seul dans ses conneries. Elle serait toujours là pour le soutenir, peu importe ce qui arrivait.

Bien sûr, en cherchant un peu, Tyler pouvait sans doute se rendre compte qu’il avait des gens sur lesquels il pouvait compter, comme par exemple ses parents Mais pour cela, il fallait encore qu’il trouve le courage d’aller les voir et de leur dire la vérité. Pour le moment c’était assez loin de ses priorités. Il ne voulait pas leur dire, et surtout ne pas les faire paniquer avant qu’il soit sûr de lui. Pour être totalement honnête, il avait un peu peur aussi. Ses parents avaient toujours été cool avec lui, et ils étaient tellement fier de lui, des études qu’il avait décidé de mener … L’étudiant avait peur qu’en leur annonçant la nouvelle, ils soient simplement déçus de leur fils. Il ne leur avait jamais provoqué une telle émotion, et ne voulait pas leur faire de mal. Il leur en parlerait un jour, il le devrait, il n’avait pas vraiment le choix. Mais cela pouvait bien attendre encore un peu, il n’était tout de même pas pressé à la minute. Pour l’instant il était avec son amie, qui lui disait effectivement que sa vie ne serait plus jamais la même désormais, c’était peut-être bien d’un côté. Cil’ appuyait sur le fait que c’était son choix. Elle voulait surement le voir prendre une décision de lui-même, même s’il avait bien compris le point de vue de sa camarade.

– Oui tu as raison. Peut-être que dans dix ans, je pourrais me dire que c’était le meilleur choix de ma vie, qui sait.

Annonça le jeune homme tout en regardant le petit bout de chou, calme dans les bras de Ciliah. Il ne le prit pas pour autant dans les siens. S’il arrivait à se détendre petit à petit en présence de l’enfant, il avait encore du mal à le prendre, ou le tenir, ayant toujours peur de lui faire mal et de le faire tomber, et aussi de se sentir trop mal à l’aise. Et puis il était bien dans les bras d’une femme. Elle savait s’y prendre avec lui.

Heureusement pour Tyler, son amie lui avait promis de lui donner des cours sur comment s’occuper d’un bébé correctement. Elle allait surement avoir du pain de la planche avec un élève comme lui, mais au moins tout ça allait vraiment l’aider à pouvoir s’occuper de son fils, et peut-être de stresser beaucoup moins à l’idée de mettre une couche ou de lui donner à manger. C’était aussi le fait qu’il n’avait pas confiance en lui par rapport au petit qui lui faisait perdre du temps dans tout ce qu’il faisait. Il avait besoin de gagner un peu de confiance. Cil’ était vraiment une fille d’un grand soutien. Et Tyler lui était réellement reconnaissant de tout ce qu’elle faisait et aller faire pour lui. Elle aimait aider les gens, et était d’un soutien sans faille, et rien que pour ça, elle était une amie absolument fantastique. Il était obligé de le reconnaître.

– J’oublie jamais rien moi. Je te fais confiance, il va vraiment falloir que tu me transforme en super-papa. Au moins pour que ce petit ne soit pas en danger à chaque fois qu’il se retrouvera seul avec moi. Hein bébé, t’es d’accord ?

Mais finalement l’heure du choix du prénom avait sonné. Après un peu de remue-ménage dans son cerveau, Tyler avait finalement trouvé deux prénoms qui lui plaisaient assez, et les avait soumis au jugement de son amie. Elle avait choisi celui qu’elle préférait, et ainsi soit-il, il s’appellerait Julian. Au moins une bonne chose de faite. Comme quoi, ce n’était pas si difficile que ça finalement. Cil’ s’adressa au petit pour lui faire part de la nouvelle. Ty’ trouvait ça un peu étrange mais après tout pourquoi pas. Le jeune homme sourit en entendant les paroles de son amie. C’était comme ça qu’il l’aimait, naturelle.

– Oui c’est ta marraine sans gêne. Au point de s’auto-proclamer elle-même.

Ajouta le jeune homme pour taquiner un peu son amie. Elle était sans-gêne, mais c’était comme ça qu’il l’appréciait. Parce qu’elle ne se prenait pas la tête, qu’elle disait ce qui lui passait par la tête en permanence, et qu’elle ne prenait pas de pincettes. Elle était simple. Un peu comme lui, en détente. Et franchement c’était agréable. Ce n’était pas pour rien qu’ils trainaient ensembles depuis des années maintenant. Elle continuait de se lancer des fleurs. Ce qui était réellement drôle. Et puis maintenant, ils pouvaient un peu souffler. Depuis qu’elle était arrivée, ils n’avaient eu que des conversations sérieuses, tournés autour du bébé et des responsabilités. Après tout, ils n’étaient que des grands adolescents, et eux aussi avaient besoin de relâcher la pression de temps en temps. L’étudiante se permit d’ailleurs une proposition indécente, qui eut tout de suite son petit effet sur le garçon. Lui qui n’avait pas fait l’amour depuis deux semaines, et qui trouvait que c’était une éternité, ne pouvait pas dire non à une telle proposition. Mais elle voulait d’abord posé le petit avant qu’il ne lui saute dessus. Tyler sourit en l’entendant parler.

– Oui vaut mieux le poser. J’avoue que les fois où j’ai fantasmé sur des plans à trois, c’était pas vraiment la vision que j’en avais. Mais quelle perte pour la gente masculine que tu préfères les filles, t’imagines pas ce que tu rates. Et ce qu’on rate aussi, et surtout.

Jeu dangereux. Ils avaient beau être amis, ils n’en restaient pas moins des grands adolescents guidés par leurs hormones. Et celles de Tyler venaient brusquement de se réveiller. Visiblement avoir un bébé avait excité un peu sa pote. Ce qui n’était pas pour lui déplaire.

– Pose ce bébé, Cil’.

Demanda le jeune homme, le regard coquin, et un sourire malicieux accroché à ses lèvres. Il enleva son tee-shirt, avant de la regarder à nouveau dans les yeux.

– Pas faux, je t’ai toujours trouvé sexy, maintenant que je sais que t’es partante pour t’amuser, moi j’en profite.

Annonça-t-il. Cela faisait du bien de mettre les conversations sérieuses de côté pour redevenir des ados l’espace d’un instant.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Mer 7 Juin - 23:12
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Ciliah n'aurait jamais penser avoir une discutions de ce genre avec Tyler ce n'était pas le genre de pote qu'on voyait se poser et avoir des responsabilité jeune il était sérieux et appliqué dans ses études en dehors c'était un vrai gamin qui profitait de la vie alors trouver un bébé dans sa chambre cela faisait un très gros effet de surprise. Heureusement la brune avait un cerveau qui tournait à plein régime et elle avait plutôt bien gérer et la situation et la conversation qui tournait autours du bambin dans ses bras. Ensemble ils passaient souvent des moments sans prise de tête aucun voyant en l'autre une personne sans filtre et sans prise de tête et aujourd'hui elle devait plus agir en interne médicomage conseillère quand l'amie habituelle mais c'était pour aider à la fois le petit bout et son ami qui n'était pas à l'aise avec le fait de s'occuper d'un petit être c'était aussi une facette d'une amitié et ils la découvrait dans un style totalement différent et surprenant. La jeune fille avait toujours été présente pour le jeune homme c'était comme ça depuis qu'ils se connaissaient et rien ne pourrait changer ce lien entre eux, Cil accordait sa confiance à peu de gens mais quand c'était chose faite c'était à vie à moins d'une très très grosse embrouille.


Il était donc de son devoir d'accompagner Tyler dans ce choix difficile pour une nouvelle vie, avec un bébé à charge tout allait changer, sans bébé il aurait surement toujours à l'esprit le fait de l'avoir laisser c'était difficile, cornélien et ses proches devraient être présent pour lui qu'importe sa décision finale. Il avait ses études, son travail, ses soirées et autre amusement et son équilibre ne serait plus le même tout le monde devrait s'ajuster certains lui tournerait peut-être le dos à cause de ça mais pas Ciliah jamais ce n'était pas en elle, dans ses gênes et pourtant avec sa famille cela aurait pu arriver, pourtant elle était devenue tout le contraire d'eux acceptant les gens avec leurs différences, leurs erreurs et les aidait autant qu'il lui était possible de le faire. " Tu me supportera encore dans dix ans ? Tu sera sans doute devenu fou avant mais je serais là pour t'entendre le dire. Je ne pense pas que garder un enfant puisse être un mauvais choix, c'est sans doute un choix compliqué mais je ne suis pas partiale dans cette histoire" Les abandons la touchait de trop près pour qu'elle puisse l'être.


D'ailleurs pour une fois elle était en bonne position pour aider, elle avait les clefs en main pour faire du garçon un père formidable capable de s'occuper de son enfant comme tout parent ayant eut le temps de s'y préparer c'était une bonne chose. Julian fraîchement baptisé par les deux amis avait l'air d'être un garçon calme il ne disait rien dans les bras de Ciliah se sentant sans doute bien là où il l'était Tyler pourrait réussir à avoir la même chose une fois qu'il serait rassurer sur ses capacité et sur les gestes à avoir pour ne pas se compliquer la vie. La brunette c'était un peu jeter des fleurs mais elle faisait souvent ça pour se valoriser un peu et lutter contre son manque de confiance chronique son interlocuteur y était habitué et ne devait même plus y faire attention à force de la voir faire. " N'oublie surtout pas ça c'est le plus important le reste ça compte pas trop. Je vais te faire devenir le papa de l'année en moins de trois jours comme ça toi et petit bout vous aller pouvoir vivre ensemble sans soucis." Elle regarda le petit et le fit faire une drôle de moue en direction de son père ce qui la fit rire. " Ça veut dire d'accord papa" Traductrice Ciliah bonjour.


La belle c'était même donner l'honneur d'être marraine après tout c'était elle la fille la plus importante dans l'histoire parce qu'elle était là pour l'aider et s'occuper de lui et l'étudiant n'essaya même pas de la contredire appuyant ses paroles tout en la taquinant un peu sur son côté sans gêne. Cela faisait son charme elle ne se prenait jamais la tête et disait les choses telle qu'elles lui venaient pour le meilleur comme pour le pire. " On est jamais mieux servis que par sois-même tu ne semblait pas décider à me proclamer marraine donc je le fais" Comme ça la vie était plus facile et plus belle pour tout le monde. La légèreté gagner la conversation quand Tyler lui parla de ne pas avoir pu coucher avec son plan cul depuis deux semaine ce qui avait beaucoup fait rire la brune et qui lui avait alors proposer de l'aider. C'était sortis tout seul et même si cela n'était pas réfléchie la brune ne reviendrait pas sur ses paroles elle ne pouvait cacher que le garçon était beau et qu'elle en avait assez envie elle ajouta juste qu'elle devait poser les bébé avant qu'il ne lui saute dessus. " Je me suis toujours imaginé avec une fille et un mec pas de bébé dans mes plans. C'est votre faute aucun de vous n'a réussit à me faire changer d'avis sur la question" Même si ce n'était pas une chose qui pouvait être changer.


Il lui demanda de poser le bébé et il retira son tee-shirt la situation tournait ils oubliaient ensemble leur côtés adulte pour ne redevenir que deux adolescents pensant avec leur corps et plus avec leur tête et puis ils étaient proche passer du bon temps ensemble n'aurait aucune conséquence grave. Alors doucement Ciliah alla poser le bébé à l'endroit où elle l'avait prit en espérant que celui-ci leur laisse du temps avant de se remettre à pleurer. Et elle se tourna vers Tyler tout en dégrafant son chemiser elle aussi pouvait jouer à ce petit jeu là. " Bébé posé ! A toi de jouer" Provoquer, séduire, prendre du plaisir elle adorait et maniait cela à la perfection. " Je suis toujours partant pour m'amuser profitions-en ensemble" Et elle se rapprocha encore de lui ne laissant qu'un minuscule espace entre les deux.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 60 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 231 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui.

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Jeu 8 Juin - 16:24

Mec, t'as volé un bébé ?

- Ciliah Morisson & Tyler Wilson -


Je suis un bébé, comment tu veux que je m'occupe d'un bébé.

Supporterait encore-t-il Ciliah dans une décennie ? C’était une bonne question, à laquelle Tyler n’avait pas besoin de réfléchir beaucoup. Ils étaient amis depuis des années déjà, et s’étaient toujours bien entendus. Cil’ était quelqu’un de simple, et sans prise de tête. Elle était drôle, et Ty était toujours sûr de passer de très bons moments en sa compagnie. Il n’avait pas de soucis à se faire pour l’ennuie avec elle. En plus d’être quelqu’un de fun, elle avait de véritables qualités de cœur. C’était une très bonne amie, toujours là pour les autres, toujours à l’écoute, et prête à aider et faire de son mieux. Tyler l’appréciait beaucoup. Ce n’était pas pour rien s’ils passaient beaucoup de temps ensemble, et si Cil’ avait même une clé de sa chambre sur le campus. Il lui faisait totalement confiance. Alors oui pour lui, il n’y avait pas de doutes, ils seraient toujours amis dans dix ans, ils se supporteraient toujours contre vents et marées. Elle pensait qu’il deviendrait surement fou à cause de la côtoyer, et qu’elle serait évidemment aux premières loges pour voir cela. Qui sait, c’était peut-être le contraire. C’était peut-être Cil’ qui ne pourrait plus le supporter après quelques années. Après tout, Ty avait son petit caractère borné, qui pouvait être assez insupportable par moment.

Dans tous les cas, Cil’ n’hésitait réellement pas à lui donner son avis. Pour elle, garder un enfant ne pouvait pas être un mauvais choix. Bien sûr, ça pouvait être compliqué, mais ça n’était pas mauvais. En effet, la jeune femme n’était pas totalement partiale dans cette histoire. Tyler connaissait les grandes bribes de son histoire, sans en savoir tous les détails non plus. Il comprenait néanmoins qu’elle puisse penser ainsi. Il prenait son avis en compte dans un coin de sa tête. Il savait qu’elle était de bon conseil. Et il avait besoin de bons conseils, surtout en cette période où il était coincé entre doutes et panique.

– Dix ans à te supporter, ça va être grave long ouais. Je pense que j’ai besoin de réfléchir un peu à tout ça, et peut-être que tout va finir par s’éclaircir, et je saurais quelle est la meilleure décision pour moi et pour lui.


Répondit le jeune homme calmement. Il était vrai que tout le monde pouvait lui donner toute sorte de conseil. Mais au final, c’était à lui de choisir, et de prendre une décision. Car c’était sa propre vie qui allait totalement être bouleversé et changer.

S’il y avait une bonne nouvelle dans tout ça, c’était que Cil’ pouvait réellement l’aider. Les connaissances qu’elle avait acquises au cours de ses études et de ses formations étaient très utiles pour Tyler qui ne connaissait rien en bébé, et comment s’en occuper. Elle allait lui donner tout plein de conseils pour qu’il puisse au moins s’en sortir. Pour le moment il n’était pas très doué, et surtout assez lent dès qu’il devait s’en occuper. Dans les bras de son amie, le bébé était tranquille, et ne pleurait plus. Il était visiblement beaucoup plus à l’aise avec elle qu’avec lui. Peut-être parce qu’elle était beaucoup moins paniquée quand elle le tenait que lui. Les bébés sentaient la peur chez les autres personnes, ce qui expliquait sans doute bien des choses. Avec l’aide de Cil, peut-être qu’il allait réussir à effacer ce manque de confiance en lui.

– En moins de trois jours ? Tu es sûr de toi ? Tu sais que tu as absolument tout à m’apprendre, je suis loin d’être un petit génie dans ce domaine.

Annonça le jeune homme avec un sourire. Et finalement, il se sentait un peu moins stressé quand il n’était pas seul avec le bébé. Cil était là pour détendre l’atmosphère, et elle y arrivait plutôt bien pour le coup. C’était sa joie de vivre, et son sourire à toute épreuve. Elle avait d’ailleurs pris les devants, et s’était elle-même nommée marraine du petit, chose qui avait beaucoup fait rire l’étudiant. Elle était vraiment sans gêne celle-ci. Mais Tyler avait l’habitude de ce genre de comportement de la part de sa camarade. Ca ne l’étonnait pas du tout, et il le prenait plutôt bien. Il l’encouragea même dans cette voie, tout en lui envoyant quelques piques sympathiques par la même occasion.

Comme elle disait si bien, on n’était jamais mieux servi que par soi-même. Tyler rigola encore un peu. Si elle avait attendu quelques semaines, peut-être qu’il lui aurait proposé d’être la marraine du petit. Après tout, elle était une véritable amie, et surement celle qui le méritait le plus. Et puis, il n’avait pas non plus, beaucoup de copines filles.

– Et bien tu as raison, prend les devants ma grande.

Mais finalement les deux jeunes étaient de grands adolescents, et une conversation légère leur faisait beaucoup de bien après ce trop-plein de sérieux pendant trop longtemps. Tyler se détendait tranquillement, et lui parla même du fait que cela faisait un peu trop longtemps qu’il n’avait pas eu de rapports sexuels : 2 semaines exactement. Pauvre petit chou. Les hommes n’avaient visiblement pas les mêmes envies et besoins que les femmes. Son amie lui avait proposé de l’aider, et franchement il ne fallait pas faire ce genre de proposition indécente à l’étudiant. Lui était totalement partant pour une telle chose. Elle voulait quand même poser le bébé avant qu’il ne lui saute dessus. Plutôt logique, car ce n’était pas le genre de plan à trois que Ty s’était imaginé plusieurs fois dans sa tête.

Cil lui confia qu’elle s’était toujours imaginé avec une fille et un mec, et certainement pas de bébé dans ses plans. Le fait qu’elle préfère les hommes était vraiment dommage pour le coup. Une grosse perte pour la gente masculine.

– Je sais pas si je vais te faire changer d’avis sur la question aujourd’hui. Après deux semaines, je vais pas pouvoir te proposer une longue nuit torride, mais plutôt un sympathique moment pas trop long.

Lança le jeune homme en rigolant. D’humeur taquine, il aimait bien. Et cela lui permettait de mettre son stress depuis quelques jours, de côté. Redevenir un ado avait du bon par moment. Etant assez excité par la situation, Tyler lui demanda de poser le bébé, avant de retirer son tee-shirt. Cil posa le bébé, et lui annonça que c’était maintenant à lui de jouer. Elle était toujours prête pour s’amuser, et voulait en profiter avec lui. Provocation et séduction … Ty aimait bien ça. Elle venait de dégrafer son chemisier, lançant très clairement la partie. Elle se rapprocha de lui, laissant un tout petit espace entre eux.

– Ca tombe bien, j’aime beaucoup jouer moi aussi.

Répondit le jeune homme avant de réduire le peu d’espace qui se tenait entre eux. Il embrassa la jeune femme dans le cou, avant d’attraper ses lèvres. Sauvagement, sulfureusement. Alors qu’il continuait de s’avancer, l’obligeant à reculer, et finalement à tomber sur son lit. Le garçon en profita pour retirer son pantalon, avant de la regarder avec un sourire.

– C’est marrant de t’embrasser. Etrange, mais cool.

Lança le jeune homme avec un sourire. Oui après tout, ils étaient amis depuis des années. Mais même si ça lui avait fait bizarre d’embrasser la jeune femme, ça n’allait pas l’empêcher de coucher avec elle, bien au contraire … Cette partie de jambe en l'air n'allait surement pas être très romantique ni hyper sérieuse, les deux amis allaient surement avoir quelques fous-rires.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

« Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer. » ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Apprentis médicomage J'ai posté : 73 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 252 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi : Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?  Dim 11 Juin - 23:39
Mec ta voler un bébé ?
Ciliah & Tyler

Leur amitié était forte et faisait plaisir à voir, la jeune fille donnerait tout pour le garçon et il le savait bien connaissant la brunette comme personne. Elle ne voyait pas pourquoi ils ne se parleraient plus dans quelques années a moins qu'il y ai une grosse embrouille ou un départ de Londres pour l'un d'entre eux alors elle riait quand lui demandait si il était sur de ne pas être fou pour l'avoir supporter durant autant d'année c'était sans doute parce qu'elle même était un peu folle mais c'était une bonne chose dans un certains sens car avec elle on s'ennuyait jamais. En tout cas aujourd'hui elle était présente et cela était tout à fait concret elle montrait ainsi son soutient à son ami qui pouvait voir qu'elle n'était pas le genre de personne à prendre la poudre d'escampette à la première difficulté rencontrer. Sinon Ciliah aurait eut tout le loisir de venir ici simplement de voir le bébé et de partir sans prendre le temps d'attendre l'arriver de Tyler il n'en n'aurait jamais rien su et elle n'aurait pas été là pour donner son opinion et ses conseils, une personne voulant une amitié sans histoire aurait sans doute pu faire ça, vous savez le genre d'amis qu'on ne voit que quand tout va bien la brunette ne fait pas partie de ce genre de catégorie elle est toujours là pour le bon comme pour le mauvais et aide au mieux.


Aujourd'hui la situation lui paraissait assez complexe elle ne voulait pas laisser son histoire personnelle ressortir et prendre le dessus sur ce qu'elle pensait réellement juste pour le petit et pour le jeune homme en face d'elle, du coup elle parlait autant que possible avec son cœur mais son opinion était clair et tranché et l'apprentis auror devait bien l'avoir compris elle ne jouait pas sur le tableau de l'hypocrisie n'étant pas douée pour ça tout sortait sans filtre et sans faux semblant c'était mieux ainsi. Mais elle lui laissait le choix ne cessant de lui rappeller que la décision lui revenait à lui et à lui seul elle ne s'éloignerait pas de Ty parce qu'il n'avait pas fait ce qu'elle désirait qu'il fasse non elle comprenait bien qu'il n'était pas simple pour lui d'envisager la vie avec un enfant aussi jeune et seul. " Tu va me supporter jusqu'à ce que l'un de nous deux meurt tu ne sais pas à quoi tu t'est engager quand on est devenu ami mon pauvre. Oui pose toi et réfléchis la solution te sautera aux yeux et la tu n'aura plus de doute" Personne ne pouvait savoir mieux que lui ce qui était bon ou non pour sa vie et puis il fallait prendre le bébé en compte rester avec le brun ne serait pas la solution la plus simple pour l'enfant qui ne pourrait pas avoir une vie de château comme certains enfant mais cela deviendrait clair et net pour Tyler quand il se serait mit à y penser avec sérieux. Ciliah lui avait indiquer ce qu'elle même aurait fait, un test puis une décision c'était lui qui avait les cartes en mains désormais.


Pour l'aider la jeune femme allait lui apprendre à s'occuper du petit bout, celui-ci était tout calme et tranquille dans les bras de la brunette et elle voulait que cela soit le cas aussi quand il était dans les bras de l'homme qui était logiquement son père cela améliorerait le quotidien des deux garçons et leur permettrait de créer un lien fort ensemble ce qui n'était pas négligeable si le petit restait ici. Là elle serait réellement utile donnait des conseils qui seraient forcément suivis. Elle c'était lancée dans le défis de lui apprendre tout ce qu'il y avait à savoir en trois jours c'était en moyenne le temps passer à la maternité après la naissance d'un enfant c'était donc tout à fait faisable car l'étudiant n'était pas plus stupide qu'un autre si il le voulait il pourrait tout maîtrisé en quelque heures elle se laissait plus de temps pour pouvoir lui montrer les gestes à faire plusieurs fois histoire qu'il ne soit pas totalement perdu si il oubliait quelque chose. Mais visiblement lui était bien moins confiant qu'elle il ne pensait pas que cela soit possible en aussi peu de temps il ne connaissait pas bien encore Ciliah et sa tendance à toujours vouloir réaliser ce qu'elle avait prévu, ou alors il se dévalorisait un peu trop dans tout les cas la médicomage était sûre d'elle sa mission serait une réussite dès plus totale. " J'ai confiance en moi je sais que c'est faisable, c'est le temps imparti pour les jeunes parents à la maternité alors pour toi ça sera pareil et si tu prend un peu confiance en toi tu y arrivera tout aussi bien qu'eux. La confiance c'est la clef de tout Ty' fait moi confiance fait toi confiance et tout ira pour le mieux"


Cela devait marcher dans les deux sens pour avoir un bon résultat en peu de temps, et cela ne serait sans doute pas un problème les deux se connaissant bien et partageant une amitié forte depuis un moment. Ciliah était tellement confiante qu'elle c'était déjà nommée marraine du petit Julian c'était sa manière à elle de lui signifier qu'il verrait beaucoup sa tronche à l'avenir et puis il semblait l'apprécier le petit bonhomme tout souriant dans ses bras c'était donc une bonne chose. Tyler lui fit une petite réflexion là-dessus lui disant qu'elle était assez sans gêne pour décider ça par elle même ce à quoi elle lui avait répondue que venant d'elle c'était totalement normal et puis qu'on était jamais mieux servie que par sois même dans la vie, l'interne l'avait appris à ses dépends et ne referait plus jamais l'erreur d'attendre quelque chose d'une personne extérieur. " J'ai toujours raison c'est une de mes nombreuses qualités" Et puis tout avait changer la conversation qui commençait à prendre un tournant plus léger se transforma en une conversation remplie de sous-entendu un peu coquin le jeune homme avait avoué ne plus avoir d'activité sexuelle depuis deux semaines et tout comme à son habitude Ciliah avait laisser sa pensée filtrer et lui avait donc proposer son aide. Le brun connaissait le penchant de la brune pour les filles, et le fait que de temps à autre elle couchait aussi avec des garçons la proposition n'était en soit pas si choquante que ça si on mettait de côté qu'il n'était pas courant de voir des amis se proposer cela aussi naturellement et spontanément.


Bon normalement elle aurait sans doute du dire mon petit deux semaines c'est pas beaucoup prend ta main droite si cela te manque autant mais non elle n'était pas ce genre de fille et puis elle voulait simplement s'amuser dans la vie profiter et ne pas se prendre la tête ce qui correspondait bien à Tyler qui était comme elle. " Chéri on peut le faire autant de fois que l'on veux pour être rassasiés c'est la beauté de la vie, et puis je ne suis pas sûre qu'on puisse réellement me faire changer d'avis même si j'ai hâte de voir de quoi tu est capable" Elle jouait clairement avec le feu, sa façon de parler et d'agir ne laissait pas de place à l'imagination ils allaient réellement couché ensemble et cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Du coup elle posa le bébé et le regarda enlever son tee-shirt, dégrafant son chemisier en retour en s'approchant très près de lui la partie venait de commencer et finirait sans aucun doute avec deux vainqueur. " Oh ça je le sais plutôt bien entre nous je doute qu'il y ai un perdant dans ce jeu" Et il réduisit l'écart entre eux le baiser n'avait rien de romantique c'était sauvage et cela leur correspondait surtout qu'en même temps il la poussait en direction du lit sur lequel elle tomba tendit que lui enlevait son pantalon. Ciliah retirait complètement son chemisier et ouvrait le fermeture de sa jupe quand il lui fit remarquer que l'embrasser était enfaîte assez drôle et étrange, pas dans la logique des choses sans doute ce qui rendait le moment assez comique. " C'est un compliment original j'apprécie je le noterais dans mon journal intime, je dois dire que oui c'est assez étrange. Je nous aurais plus imaginer faire ça bourré"


Oui l'esprit de la brunette était un peu tordu parfois mais en même temps elle aurait bien été le genre à chauffé son pote lors d'une soirée trop arrosée cela restait donc plausible. " Mais au moins je me souviendrais de tes talents"
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
Tyler ▬ Mec ta voler un bébé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Tyler Bozak
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» Tyler Myers [SOMEONE]
» Pile ou Face ? || PV Tyler, Daphné & Gaïa [PM]
» Un festin pas comme les autres ... {Event 014 [Enora & Tyler]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: University :: Campus :: Ruby House :: Les chambres-
Sauter vers: