AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spencer ♣ Dans la cour des grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Dim 16 Avr - 17:42
La jeune femme termine de préparer son sac en vue de sa journée au département de la défense, à l'université de Londres. Elle a prévu de s'y rendre toute la journée avec Spencer, le bleu et bronze. Depuis la rentrée, les deux jeunes gens ont commencés à se parler de temps en temps, se rapprocher un peu. Aujourd'hui Daphné dirait qu'ils sont amis. Il est l'un de ceux qui se rapproche le plus de ce qualificatif en tout cas et en prime, ils ont des points communs. Tout deux veulent travailler pour le bien des autres. Elle en étant une auror et le sorcier en devenant un membre des sorciers d'élites, brigade magique. La jeune femme en oublierait presque un détail qui ne manque pas de les séparer un peu et qui n'est pas des moindres : l'écart d'âge. Même si cela ne parait pas, Spencer a vingt ans de plus que la verte et argent qui essaie alors de ne pas trop s'attacher à lui. Parce qu'elle va devoir rentrer un jour, quand la mission sera achevée et qu'elle sera séparé de lui. Elle sera encore une étudiante et lui sera un homme déjà accomplie, d'une bonne trentaine d'années. Daphné ne comprend pas le comportement de certaines filles, comme Lullaby qui sort avec Rogue. Rogue qui, quand elle rentrera en 1998, sera de nouveau, dans le meilleur des cas, leur professeur de potions et dans le pire, le nouveau directeur de l'école suite à la mort de Dumbledore. S'ils rentrent en ayant échoué dans leur mission. Dans tout les cas Rogue aura vingt ans de plus que sa douce, sera une figure d'autorité vis-à-vis d'elle. Bref, rien de très moral, bien que cela ne soit pas non plus tout à fait illégal comme Potter est majeure.

Passant son sac sur son épaule la jeune femme vérifie une dernière fois sa tenue. Pas de maquillage ou quoi que ce soit aujourd'hui. Daphné a les ongles courts, une paire de baskets aux pieds et une tenue relativement sportive pour ne pas empêcher la fluidité de ses mouvements. Elle ne sait pas trop ce qui va être vu pendant le cours du jour et elle préfère, dans ce cas, se montrer prévoyante. Quittant la salle commune des élèves de sa maison, la sorcière se hâte de rejoindre le hall d'entré de Poudlard où elle attend alors que son ami arrive. Ce dernier se pointe rapidement et la sorcière lui adresse un sourire, accompagné d'un signe de la main. Comme elle a déjà prévenu les professeurs de son absence aujourd'hui pour assister à des cours universitaires, elle sait que tout est en règle ce qui lui permet de s'éclipser, l'esprit tranquille.

"- Alors Spencer, près pour une journée dans la cours des grands ?" demande la jeune femme avec amusement après l'avoir salué.

Déjà Daphné se dirige vers la porte de l'école et passe rapidement celle-ci pour traverser le parc de Poudlard. Ils vont devoir transplaner pour atteindre Londres et, de là, se rendre à l'université. Il est encore tôt mais ils n'ont pas beaucoup de temps à perdre. Surtout, Daphné n'a jamais vu l'université et elle a peur de ne pas trouver assez rapidement les amphithéâtres où se dérouleront les cours qu'ils doivent voir et qu'elle a prit le soin de noter dans son bloc-notes.

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Dim 23 Avr - 23:41

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Lorsqu'on lui avait proposé de faire ce stage au département de la défense, à l'université magique, Spencer c'était dit que ce serait une bonne occasion de savoir si cela lui plairait vraiment. Le jeune homme avait toujours aimé l'ordre, il aimait que tout soit parfaitement en ordre et devenir sorcier de la brigade magique lui permettrait d'accomplir son devoir. Contre toute attente, il ne voulait pas passer sa vie éternellement dans des bureaux, il aurait eu la sensation d'être totalement inutile pour le monde. Il avait envie d'aller sur le terrain, de pouvoir rendre service, d'œuvrer pour le bien des autres, comme la personne qui l'accompagnait aujourd'hui à l'université. Il y allait avec Daphné, une jeune fille qu'il avait rencontré en début d'année scolaire puisque cette dernière fait partie du flot d'élève arriver en début d'année. Ils s'étaient très bien entendu et bien que la jeune femme soit à Serpentard cela n'empêchait pas le préfet d'aimer passer du temps en sa compagnie. Ils sont amis, on peut le dire et comme beaucoup de monde les amis se comptent souvent sur les doigts d'une main. D'après ce qu'il avait comprit Daphné était une sang-pur, mais même si Spencer était né moldu, elle n'avait pas eu d'apriori là-dessus ce qui était une bonne chose. Le jeune homme trouvait que les comportements envers les né moldu de certain sang-pur était tout simplement répugnant. Ils étaient aussi sorciers qu'eux et nombreux étaient bien meilleurs en magie. Le jeune homme s'était levé de bonne heure et de bonne humeur. Après avoir été courir pendant une demi-heure dans les environs du château, il était rentré dans son dortoir pour prendre une bonne douche. Au moins s'ils devaient faire des activités physiques, il serait un peu entraîné. En regardant ses vêtements, le serdaigle se demanda s'il ne devrait pas s'habiller en vêtements de sport justement. Il enfila alors un pull et passa un jean, avant de mettre son jogging dans son sac. Basket aux pieds et veste en cuir sur les épaules, le serdaigle sortit de la salle commune, qu'il avait précédemment rejoint.

Les professeurs étaient bien sûr au courant de leur absence, mais louper une journée de classe pour Spencer n'était pas forcément un problème, même si d'un côté il savait aussi qu'il devrait rattraper tout ça et prendre note des devoirs qu'ils auraient à faire. Allison pourrait surement lui expliquer ce qu'ils avaient fait en cours pendant son absence. Mais Spencer appréhendait un peu de voir ce que donnerait la leçon à l'université magique. A la fin de l'année scolaire, le serdaigle devrait quitter Poudlard pour s'y rendre et finalisé ses études dans la branche souhaité. Descendant les marches sans réellement se presser, tentant de ne pas se faire avoir par les escaliers, il rejoingnit rapidement le hall d'entrer où se trouvait déjà Daphné. Elle lui fit un signe de la main avec un sourire et Spencer s'avança alors vers elle. Elle lui demanda alors s'il était prêt pour une journée dans la cour des grands comme il disait. La serpentarde avait l'air amusée. Quant à Spenc' il n'était pas foncièrement à l'aise. « J'appréhende un peu, je dois bien l'avouer. Et si nous étions nuls, si on y arrivait pas. Et si on n'était pas les meilleurs. » Etre le meilleur dans tous les domaines, c'était quelque chose que Spencer mettait un point d'honneur à mettre en place, mais c'était difficile s'il ne savait pas à quoi s'attendre. Bien sûr qu'il avait fait des recherche sur la brigades magique, mais apprendre des choses dans les livres et le faire en vrai était très différent. Daphné passa la porte du grand hall et ils arrivèrent dans la cours de Poudlard là où ils pourraient transplaner jusqu'à Londres. Il saisit la main de la serpentarde, prêt à y aller et lui balance alors : « Pas trop anxieuse ? On y va ? » Et il lui sourit.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Lun 24 Avr - 10:51
A vrai dire Daphné n’est pas vraiment inquiète à l’approche de son premier jour d’observation à l’université magique de Londres. Parce qu’elle ne pense pas à la potentialité que ce métier ne soit pas pour elle et contrairement à Spencer, elle n’envisage pas forcément d’être la meilleure, même si elle aime ça. Tout ce qui lui importe c’est de tout faire pour y arriver, ni plus ni moins. Il n’y a pas d’intérêt particulier à être le meilleur quand on est auror, puisque c’est surtout un travail qui se mène en équipe. Les prouesses personnelles ne servent pas à grand-chose. La seule chose qui pourrait inquiéter Daphné aujourd’hui, c’est de se tromper d’amphithéâtre pour assister au cours, ni plus ni moins. Mais elle remarque bien que Spencer est plus embêté, plus inquiets et il lui en fait part d’ailleurs comme elle vient de lui demander s’il était prêt pour entrer dans la cours des grands. Hochant la tête, elle voit ce que le sorcier en bleu et bronze veut dire. Mais elle-même étant déjà membre de l’ordre du phénix, elle a tendance à se dire que ça ne peut pas être pire que ce qu’elle connaît déjà. Donc elle ne s’inquiète pas outre mesure et sourit à son ami comme il lui demande si elle n’est pas trop anxieuse pour sa part.

«- Absolument pas et même si je m’inquiétais cela ne changerai rien à l’affaire. Je vais y aller, je vais voir et je me ferai une idée là-bas. Mais comme ce ne sont que des stages d’observations ça ne devrait pas être trop compliqué non plus, enfin je pense. Et puis nous pourrons discuter avec les étudiants, avoir leur ressenti sur leur cursus, leur parcourt, je pense que ça peut être très enrichissant et si finalement ce cursus n’est pas pour nous, au moins nous le saurons et pourront encore changer d’avis pour notre rentrée universitaires, visiter les différents cursus et avoir alors une meilleur idée de ce que nous voudrions faire !» répond la jeune femme.

Comme il demande s’ils y vont, elle sort du hall de l’école à ses côté et remonte l’allée vers le portail, que le concierge leur ouvre en marmonnant dédaigneusement. Les gardiens contrôlent leur sortie de l’école prudemment, puis leur souhaite une bonne journée et ils peuvent transplaner, atterrissant à quelques rues de l’université de Londres. Comme ils approchent, la silhouette de celle-ci finit par s’imposer.

«- Elle est immense… majestueuse... » fait remarquer la brune avant de s’avancer pour entrer dans celle-ci.

Les gardiens contrôlent leur identité, un peu plus longuement qu’à la sortie de Poudlard et ils peuvent finalement entrer dans la bâtisse. Daphné ne cesse d’observer les alentours, les murs. Elle sourit doucement avec l’impression qu’elle va se plaire ici. Elle en est même certaine, ce sera génial de travailler dans cette école elle le sent déjà.

«- Je crois que nous sommes au rez-de-chaussée. Enfin, que les métiers de la défense y sont...» fait remarquer la jeune femme avant de montrer un panneau. «En effet ils sont ici. Prêt ?»

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Mer 14 Juin - 17:29

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Spencer n'était pas complètement serein, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. Il avait toujours été sûr de lui quoiqu'il se passe, mais devoir aller à l'université où il ne connaissait rien lui faisait un peu peur. Peur c'était le moins que l'on puisse dire, puisqu'il avait l'habitude de Poudlard, d'être un bon élève et ne connaissait rien au système universitaire. C'était sans doute comme à l'école de sorcellerie, avec d'autres fonctionnalités en plus, mais très différent d'un côté. Il semblait être normal pour lui d'avoir cette appréhension au fond de lui, de ne pas pouvoir être le meilleur dans son domaine ou sans doute des personnes seraient plus forte. Rien qu'au niveau physique, Spencer savait qu'il n'excellait pas, il avait toujours été pitoyable dans les cours de sports à l'école moldu, mais il avait tenté de s'améliorer. Mais les autres seraient sans doute plus entraînés que lui. Au moins Spencer avait l'intelligence qui le caractérisait en tant que Serdaigle, qui lui permettait d'avoir de bonnes notes et de réfléchir comme il fallait dans les situations déplaisante. Certes il ne mettait pas toujours à profit son intelligence de la même manière, il l'avait remarqué la dernière fois avec Allison quand celle-ci aurait préféré que Spenc' fasse autre chose, mais pourtant il pensait faire régulièrement les bon choix. Et puis il n'avait rien à craindre d'aller à l'université, Daphné était avec lui et tout comme le serdaigle c'était tout nouveau pour elle. Il n'était pas seul face à cette crainte. Mais en arrivant à sa hauteur, le préfet se rendit rapidement compte qu'elle était beaucoup moins angoissée que lui. Et elle avait raison. Il était inutile de s'inquiéter tant que rien n'était joué. C'était pour cette raison qu'il était heureux d'être avec elle pour cette journée d'observation. Une autre personne ne lui aurait sans doute pas ce genre de choses. Rien n'était encore joué, les deux adolescents avaient encore du temps pour se préparer avant d'aller à l'université. Spencer se rendit compte que ces inquiétudes étaient donc totalement stupides, il y allait pour se préparer, pas pour y rentrer directement. Certes la fin de l'année approchait à grand pas et il aurait mieux fallu s'inquiéter pour ses examens que pour une journée à l'université. Mais le serdaigle n'avait pas d'angoisse concernant les notes qu'il aurait, il ne pensait pas une seconde qu'il puisse redoubler. Il tenta de prendre un air beaucoup plus détaché comme Daphné et lui répondit : « Tu es beaucoup moins stressé que moi en tout cas. Et plus détendu aussi. Je ne devrais pas m'en faire, je trouverais autre chose sans doute si ça ne fonctionne pas, mais j'ai toujours cette appréhension de ce que les gens vont penser. D'habitude je ne m'en préoccupe pas, mais quand ça concerne les études, ça m'inquiète. » Il fallait qu'il stress pour ses examens, sinon il n'irait jamais à l'université. C'était la porte pour entrée dans les études supérieures après tout.

Spencer prit alors son courage à deux mains et demanda à la jeune fille s'ils y allaient. Il fallait qu'il affronte tout ça. Ce n'était pas sa plus grande peur que d'échouer à ses examens, contrairement à ce que l'on pourrait penser, mais ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait négliger. Après être passé devant le concierge, marmonnant des absurdités dans sa barbe et que les gardiens leur aient souhaités bonne journée, les étudiants transplanèrent non loin de l'université. Londres. C'était une ville vraiment magnifique, il ne pouvait pas le nier. Spencer vivait dans l'un des quartiers pauvres de la capitale et avait très peu l'occasion de se rendre ailleurs que dans sa petite bourgade, mais il était assez impressionné. Marchant tous les deux, Spenc' suivait Daphné qui semblait connaitre le chemin et alors que les moldu ne pouvaient pas voir l'établissement, ce dernier se présenta aux deux jeunes sorciers. C'était magnifique et bien trop grand au goût du préfet. Sans doute aussi grand que Poudlard, il se rappela alors la première impression qu'il avait eu en voyant le château : se perdre, il allait se perdre. Mais si Spencer avait réussi à connaitre Poudlard par coeur, il en ferait de même avec l'université. Daphné semblait aussi émerveillée que Spencer. Elle avait raison. « Elle est magnifique ... ça me fait le même effet que lorsque j'avais onze ans et que j'ai vu Poudlard pour la première fois. » Un nouveau départ, un nouvel endroit. Ils s'avancèrent vers l'établissement afin de montrer aux gardiens qui ils étaient. Cela semblait normal d'être contrôlé de la sorte, vu les temps sombres qui sévissaient en ce moment. Daphné avait le regard fuyant, observant tout ce qui les entoure. Spencer aperçut un sourire sur les lèvres de la brune. Elle semblait heureuse d'être ici, ce qu'il pouvait comprendre. La seule chose que Spencer avait à l'esprit était le fait que l'université soient grande, qu'il observait toutes les portes afin de pouvoir retrouver son chemin si jamais ils se perdaient. La brune montra un panneau et affirma alors qu'ils étaient au rez-de-chaussé pour leur journée de formation. En effet les emplois de la défense s'y trouvait. Au moins ils n'auraient pas à se perdre dans les étages. Daphné demanda alors si Spencer était prêt. Il sourit. « Pas du tout, mais allons-y. Il faut qu'on trouve l'amphi je crois, à moins que ce ne soit dans une salle spéciale. » Il fouilla dans son sac pour regarder l'emplois du temps qu'on leur avait donné et le montra à Daphné.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Lun 19 Juin - 16:06
En effet, comme Spencer le fait remarquer, la verte et argent est beaucoup moins stressée que ne l'est le bleu et bronze et elle ne saurait pas expliquer pourquoi c'est le cas. Selon elle la journée ne peut que être profitable pour l'année prochaine et si finalement ils se rendent compte que cette branche n'est pas pour eux, ils seront toujours à temps de changer d'orientation. Après tout il vaut mieux en prendre conscience avant le début des cours que de perdre une année quand on jette l'éponge en cours de cursus, non ? En allant assister à ce cours, ils sauront ce qui les attend pour l'année prochaine et pourront se préparer à cela. De toute façon, appréhender ce qui peut leur arrive n'est en rien bénéfique puisque de toute façon, les évènements se produiront tout de même, ils ne pourront pas l'empêcher alors les redouter ne pourra pas leur être spécialement profitable et peut-être même que cela sera le contraire. Alors pour Daphné, il n'y a pas le choix, il faut simplement prendre sur soit et y aller, parce qu'il n'y a aucune raison pour que ça se passe mal. La sorcière espère que son compagnon de la journée pensera rapidement de la même façon, de sorte qu'il soit plus motivé.

"- Allons, de toute façons quand il faut y aller, il faut y aller, n'est-ce pas ?" propose la sorcière.

C'est maintenant ou jamais. Après, elle a peur qu'il ne se rétracte et ne veuille pas venir. Pourtant, elle ne le force pas non plus à part. Au contraire. La jeune femme se demande s'il est prêt et c'est finalement lui qui demande s'ils y vont. Alors l'élève de serpentard acquiesce et rapidement, ils transplanent pour arriver devant l'université. Là, la jeune femme s'émerveille de voir la bâtisse, la trouvant vraiment belle et peut-être même impressionnante, quoi qu'elle soit tout de même beaucoup moins grande que Poudlard, assez curieusement. Mais beaucoup de sorciers vont dans le monde actif dès la fin de leurs études, en fait. L'endroit est magnifique et la jeune femme ne se prive pas pour le faire savoir à Spencer, même si ce dernier encore perturbé par l'idée de faire sa première journée de stage en université pourrait se ficher royalement de ces confidences de la verte et argent. Mais cela ne semble pas être le cas alors que l'homme s'exprime sur l'impression qu'il a face à la bâtisse et qui rappelle aussi des souvenirs à Daphné.

"- Oui... C'est vrai que Poudlard est tout simplement splendide et impressionnant, surtout lorsqu'on le voit pour la première fois !" répond la jeune femme. "On se sent tout petit face à Poudlard et je dois dire que même après avoir laissé passé quelques mois, j'ai toujours cette même impression ! Poudlard, même si on s'habitue à sa grandeur, à ses murs, reste pour ma part un château vraiment particulier, vraiment spécial. Vraiment... impressionnant." elle sourit en disant cela.

Comme l'homme ne sait pas où ils doivent se rendre, pas plus que la demoiselle en vert et argent, cette dernière se décide à demander sa route aux étudiants, comme elle songe qu'ils sont les plus à même de lui venir en aide. Et effectivement après un petit temps, la sorcière accompagnée du serdaigle atteint la salle où le cours devrait se dérouler sous peu. En entrant dans la pièce, la sorcière pose ses affaires dans un coin, où se trouvent déjà quelques autres sacs et, comme le reste des étudiants, elle patiente droite comme un i pour attendre l'arrivée du professeur qui est sensé dispenser cette heure de cours.

"- A ton avis, ce sera quoi le thème du jour ?" demande Daphné avec un sourire.

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Dim 10 Sep - 20:17

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Rien ne pouvait mal se passer, comment serait-ce possible que ce soit le cas ? Spencer stressait beaucoup et même si on n'aurait pu croire que c'était pas crainte qu'un malencontreux évènement arrive, c'était surtout parce qu'il avait peur de ne pas être à la hauteur. Une question de fierté d'une certaine manière, mais en y réfléchissant bien le jeune homme se dit alors que oui il pourrait arriver quelque chose. Les deux élèves pourraient très bien se blesser pendant un exercice, recevoir un sortilège qui ne leur était pas destinée et avec la menace du seigneur des ténèbres, on pouvait envisager le pire. L'attaque de Poudlard en octobre l'avait bien montré, personne n'était vraiment à l'abri. D'une certaine manière malgré son enthousiasme à finir ses études, quitter Poudlard l'angoissait. C'était l'endroit le plus sécurisant qu'il avait vu, et même l'université bien que majestueuse, dépendante de l'école de magie, Spencer n'était pas serein. Il n'avait jamais fait parti des plus courageux, jamais il ne se serait lancé dans une bagarre sauf en étant bourré ou dans le cas où on s'en prendrait à un être qui lui était cher, mais même là il serait capable d'essayer d'avoir une conversation raisonnable. Alors que faisait-il là ? Pourquoi vouloir rentrer au ministère de la défense en tant que membre de la brigade magique ? Cela ne semblait pas logique, mais pour Spencer c'était pourtant bien le cas. Daphné qui l'accompagnait avait sans doute plus de courage que lui, se présentant alors comme la candidate parfaite pour ce département et le serdaigle enviait la serpentarde d'être aussi sereine. Cette dernière tenta de le rassurer en lui expliquant que quoiqu'il en soit, aujourd'hui était simplement une journée d'observation, Spencer pourrait changer d'orientation s'il le souhaitait. Elle n'avait pas tort, pour le coup, mais le jeune homme ignorait ce qui lui irait le mieux autre que de protéger les gens qui en avaient besoin. « Oui il faut qu'on y aille. » balance-t-il fierement afin de montrer sa détermination. Les deux amis s'en allèrent alors, serein ou pas vers l'endroit où ils auraient le droit de transplaner.

Rapidement, ils se retrouvèrent devant la grande bâtisse qui contenait l'université de magie, Spencer devant avouer qu'il était quand même très impressionné, émerveillé, mais en même temps stressé à l'idée de se dire qu'il allait probablement se perdre rapidement dans cette immensité. Daphné comprend son sentiment, lui faisant part de son avis sur l'université, rajoutant par la même occasion que Poudlard est tout aussi splendide, faisant le même effet lorsqu'on y rentre pour la première fois. Il est vrai que Daphné est arrivée en fin d'année et même si elle était déjà presque adulte lorsqu'elle a vu l'école pour la première fois, elle rajoute qu'on se sent petit face à Poudlard, même après quelques mois. Spencer acquiesce tandis qu'elle donne son avis sur l'école de magie, mais son regard se pose toujours sur la bâtisse qui les fait fasse. « Poudlard est gigantesque oui il faut bien le reconnaitre, mais d'un point de vue totalement rationnel c'est ce qu'il faut pour accueillir tous les jeunes sorciers. Je ne sais pas si l'université est plus grande ou pas que Poudlard, mais je m'attendais à voir quelque chose dans le style moldu avec pleins de bâtiments différents en fonction de la matière à étudié. Encore une fois je suis surpris. » La rationalité emportait Spencer. Alors qu'il aurait tout simplement pu s'émerveiller devant la bâtisse, la seule question qu'ils se posaient était de savoir si l'université serait plus grande ou pas. Et puis imaginer que les sorciers aient voulu faire comme les moldu, n'était-ce pas un peu stupide ? L'université était beaucoup plus comme une école secondaire, une école qui aurait pu être créé au temps de l'apogée de l'Académie française.

Spencer et Daphné se dirigèrent alors vers le hall d’entrée, totalement perdu pour le jeune homme qui ne savait plus trop où ils devaient aller pour suivre les cours aujourd’hui. Tandis que le préfet sort son emploi du temps, la serpentarde tente de demander son chemin aux étudiants qui circulent dans les couloirs. Bien vite, les deux amis se retrouvent devant leur salle de cours, grâce à la technique de Daphné. Spencer ne savait pas à quoi s’attendre, posant son sac en même temps que Daphné. On lui avait dit que pour devenir auror, ce ne serait pas très simple comme formation, mais pour ce qui était de son désir professionnel à lui, Spencer n’avait eu aucun écho. Mais la formation ne pouvait pas être si compliqué pour quelqu’un qui le voulait vraiment. Daphné lui demanda s’il avait une idée de ce que serait le thème du jour. Non franchement, Spencer ne s’était pas posé la question avant qu’on ne le lui demande et toujours dans son habituelle habitude à parler, il répondit : « Si on pouvait simplement apprendre quelques trucs de bases ça me conviendrait bien, mais à mon avis je pense que ce sera plus compliqué. La formation d’auror est complexe, d’après ce qu’on m’a dit, celle pour la brigade magique doit l’être également. Mais j’ignore si le cours qu’on aura sera plus physique ou intel … » Il fut interrompu par le professeur, qui semblait avoir entendu ce que le préfet venait de dire. Le professeur, alors très proche de Daphné, droite comme un i et de Spencer qui essayait de faire bonne figure, répondit à ce dernier. « Physique. Quelque chose de physique dans ce cours, avec un soupçon de magie et vu les mots qui viennent de sortir de votre bouche je suppose que vous n’êtes point habitué à ce genre de cours. Vous êtes nouveau tous les deux ? » Spencer acquiesça. « Spencer Madley, nous venons de Poudlard. »  dit-il laissant Daphné se présenter par elle-même. Le professeur sourit et se retourna pour aller faire face à sa classe. « Hé bien, nous avons deux jeunes étudiants de Poudlard, merci d’être gentil avec cette jeunesse pendant les entraînements. » fit-il avec un air amusé. Spencer ne savait pas pourquoi, mais il ne le sentait pas du tout ce professeur.

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Lun 11 Sep - 19:05
« - Je crois que j’avais imaginé ça aussi, un peu. Mais quand on y pense il n’y a pas tant de cursus que ça et beaucoup de monde après Poudlard part directement dans la vie active ou à l’école des arts, l’école des sports… Je suppose que ça joue. Et en même temps c’est en plein Londres donc il faut arriver à le fondre dans la masse mais si ça se trouve c’est plus grand à l’intérieur, je ne saurais pas te dire ! » fait remarquer Daphné.

Le mieux avant de parler de l’université sans l’avoir vue de l’intérieur, c’est encore d’y rentrer. Peut-être que comme certaines tentes magiques, une fois dedans ce sera vraiment immense. Après tout pour des moldus, Poudlard n’est qu’une ruine ce qui prouve bien que la magie n’est pas forcément capable de tout, mais elle est en tout cas capable de bien des choses. De grandes choses également. La demoiselle a hâte d’entrer donc dans la bâtisse pour en voir un peu plus et ne pas se contenter d’une espèce d’aperçue des lieux.

«- C’est vrai que c’est tout d’un bloc, mais il doit y avoir plusieurs étages et peut-être qu’il y a des couloirs vers l’arrière, je ne sais pas si je suis claire, mais peut-être que le bâtiment est carré avec un espèce de parc ou de cloître au milieu ? On pourrait aller voir on serait fixée! » répond la jeune femme non sans une certaine bonne humeur.

D’ici quelques temps, alors qu’elle ne serait plus capable de voir grand-chose, la bonne humeur aurait complètement disparue du visage de la verte et argent. Elle ne le savait pas encore. Et de fait, comme toute personne qui pense avoir la vie devant elle, la sorcière ne profite pas suffisamment de ce qu’elle a aujourd’hui. Soit sa capacité à voir. On ne profite jamais assez de la chance que l’on a. On se rend compte souvent trop tard, qu’on en a eu. C’est un problème qui frappe la jeune femme actuellement et qu’elle regrettera certainement plus tard, quand le moment sera venu.

La demoiselle essaie de demander sa route comme ils entrent, cherchant la salle où aura lieux la leçon. Cette visite étant leur première en ces murs, les deux amis sont naturellement perdus et personne ne les aide vraiment. Tout le monde est trop préoccupé dans cette fourmilière, à s’occuper de soit, de soit même et de ses amis. Personne ne fait attention à eux et la bruine s’agece mais enfin, après un petit moment, ils arrivent devant leur salle de cours et Daphné demande à Spencer s’il a des idées nsur le programme du jour.

«- Je pense que ce serait intéressant, à voir si les profs auront la même idée que nous mais après ils ont peut-être un programme strict à suivre comme ce n’est pas un cours spécial pour les visiteurs. Nous verrons bien, de toute façon ce sera sûrement super intéressant. »

Daphné est toute excitée, c’est le cas de le dire. Mais son excitation retombe quand elle entend la voix d’un professeur derrière eux qui réagit aux propos de Spencer. Droite comme un i, comme si elle voulait se faire oublier, Daphné écoute la réponse que le professeur leur fait et alors que Spencer se présente, elle répond également qu’elle s’appelle Daphné Stenfield, pour se présenter.

« - Pas besoin d’être trop gentils non plus cela dit, on est pas là pour jouer à la peluche » fait remarquer la sorcière, murmurant de sorte que seul son ami puisse l’entendre et elle se tourne vers lui alors que le professeur demande à ses étudiants de se mettre deux par deux pour commencer les exercices du jour. « On pourrait se mettre ensemble peut-être ou tu préfère qu’on se mélange avec les autres élèves et qu’on se revoit à la fin du cours pour parler de tout ça ? »

Malgré la proposition qu’elle lui fait, Daphné espère qu’il voudra plutôt rester avec elle. Ce serait mieux. Pour ne pas affronter une espèce de brute non plus, car elle tient à ses os d’une part et ne sait pas tellement se défendre à mains nues s’il le faut. Physique. Physique comment ?

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Mer 25 Oct - 12:13

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Etre jeune, être le plus jeune dans ce genre de bâtiment, n’était-ce pas là le problème de Spencer ? Il était en dernière année à Poudlard, il faisait partie des grands, il était préfet de sa maison et avait de très bonnes notes. Mais aujourd’hui en allant à l’Université tout basculerait. Il n’était qu’un jeune dont les gens pourraient se moquer à nouveau. Au final tout n’était qu’un éternel recommencement, on quittait une structure pour en rejoindre une autre et lorsqu’il deviendrait enfin sorcier d’élite, il devrait faire ses preuves. N’était-ce pas là une bonne motivation pour pouvoir aller dans cette université ? Montrer qu’il était doué dans son domaine, qu’il serait capable de protéger les autres. Même si contrairement à Daphné qui voulait devenir mangemort, son rôle ne serait pas le même. Elle affronterait les forces du mal et lui devrait simplement arrêter les criminels. Son rôle serait de chasser ceux qui ne respectent pas l’ordre, ceux qui ne respectent pas les lois comme celui de de dévoiler au monde moldu l’existence du monde magique. Ceux qui le ferait devrait avoir à faire à la brigade magique. C’était ce que Spencer voulait faire, il en était certain. Cependant le jeune homme était un peu stressé car rien n’était fait pour le moment, il n’était rien du tout qu’un simple observateur venu assister aux cours pour tâter le terrain. Heureusement que Daphné était là, elle avait l’air beaucoup plus sereine que lui. Elle se rendait compte de ça, mais elle essayait de lui faire oublier son stresse. Une fois le voyage accompli jusqu’à l’université, les deux jeunes gens furent époustouflé devant la bâtisse. Ainsi il allait étudier dans cet endroit l’année suivante, s’il réussissait ses études bien sûr. C’était gigantesque et Spencer se souvenait alors de sa première arrivée à Poudlard. Elle avait raison toutefois, il n’y avait pas tant que ça de cursus, beaucoup partait directement dans la vie active après Poudlard. Plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur ? Comme dans Doctor Who avec le tardis ? Une série sur des extra-terrestre, une série moldu qui aurait peut-être un soupçon de magie si on y réfléchissait bien. « On ne pourra le savoir qu’en y allant, ma chère. » lui répondit-il. Car après tout, la théorie ne pourrait pas être vérifié autrement. Mais ni l’un ni l’autre ne semblait vouloir pour le moment, ils observaient le bâtiment très imposant. Spencer se demandait si les moldu le voyait, mais ce ne serait pas étonnant qu’il y ait quelque chose à la place. Il devrait amener sa mère voir ça pour qu’elle lui dise si elle voyait quelque chose de différent. Mais il ne savait même pas s’il avait le droit d’emmener une moldu à l’université. Il faudrait qu’il lise le règlement. Daphné reprit la parole, en tentant de trouver une logique dans la construction du bâtiment. « Comme une Abbaye en fait ? En plus grand bien sûr et en moins religieux. » Une Université religieuse, ce serait un scoop ça. Mais la foi chez les sorciers était au final très peu présente. Normal lorsqu’on connaissait la magie, lorsqu’on savait que le soi-disant Jésus s’il avait existé avait peut-être utilisé un sort de lévitation pour marcher sur l’eau.

Tous les deux rentrèrent dans la bâtisse, mais ils étaient tout simplement perdu ne sachant pas vraiment où ils devaient allés. Spencer avait beau regarder son plan, toutes les lignes se mélangeaient surement dû à l’angoisse de se tromper d’endroit. Heureusement que Daphné avait plus de jugeote que lui, essayant de demander son chemin aux étudiants déjà présents dans l’Université. Mais aucun ne lui répond vraiment, aucun ne fait attention à eux, trop occupés à leurs petites affaires. Après quelques petites tracas et pertes dans les couloirs, les deux amis se retrouvèrent dans leur salle de classe, intrigués de savoir ce qu’ils allaient y faire. D’un air très pragmatique et terre à terre, Spencer exposa son point de vue comme on pourrait le faire devant un prof, oubliant qu’il est simplement là pour voir, participer et passer du bon temps avec son amie. Daphné, quant à elle aurait bien aimé sans doute que cela soit moins compliqué pour eux en simple visiteur que pour les étudiants plus avancés. Spencer acquiesça. « Si seulement oui ils pouvaient adapter leur cours pour nous ce serait bien, mais tu sais, ça ne se passe pas comme ça. Les profs quoi. » Ho oui il connaissait bien les prof, c’était assez spécial. Enfin il les connaissait, c’était une façon de dire, beaucoup ne s’occupait pas vraiment d’apprendre de manière approfondi leur matière aux élèves, comme si c’était par défaut qu’ils étaient là. C’était sans doute le cas pour la plupart des professeurs. Daphné était existé comme une puce de pouvoir débuter leur expérience en tant que nouveaux, mais le professeur qui leur ferait cours coupa court à leur envie. La serpentarde se raidit, tandis que Spencer se faisait réprimander. Ils se présentèrent, mais c’était comme si le professeur s’en fichait de leur présence. Il devait soit être habitué soit avoir accepter pour une prime. Il n’en avait pas grand-chose à faire d’eux. Daphné lui chuchota de ne pas non plus être trop gentil, nous n’étions pas des peluches. Cela fit sourire Spencer. « Tu crois que ça leur arrive de sourire ? » lui répondit-il à son tour en chuchotant. « Qui te dis qu’on ne va pas jouer avec des peluches ? Tu ne peux pas savoir. » rajouta-t-il. Le professeur demanda aux élèves de se mettre deux par deux. Par reflexe, Spencer regarda Daphné alors que celle-ci lui demandait dans un sous-entendu compréhensible s’il voulait faire équipe avec elle. « Mettons-nous ensemble, comme ça on pourra voir lequel de nous deux est le meilleur. » Le professeur expliqua alors l’exercice : l’un devait attaquer, tout en ne blessant pas violemment la personne, quant à l’autre il devait se défendre le plus rapidement possible. La difficulté était que le défenseur n’avait pas le droit d’utiliser plusieurs fois le même sortilège. Bien cela semblait une bonne technique pour apprendre les sortilèges de défense. « Tu te défend et j’attaque ou tu préfères faire l’inverse ? » demanda-t-il en se mettant en position de combat.
electric bird.


I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Mer 25 Oct - 13:03
Pour savoir comment était l’université, en soit, les deux jeunes gens n’avaient pas un millions de possibilités, il devaient aller voir à l’intérieur, comment c’était fait. Ils ne pouvaient pas simplement essayer de deviner comment c’est. Et de toute façon ils vont bien devoir finir par y aller, après tout, ils ne sont pas là pour observer la façade et la demoiselle a bien l’intention d’aller voir une journée de formation pour les métiers de la défense, à l’université magique de Londres et pour sa part elle est excitée depuis le début de la journée, même si au début Spencer semblait un peu plus paniqué qu’elle et qu’il lui fallait le rassurer. La jeune femme pour sa part ne paniquait pas tellement, c’était une simple étape de sa vie et elle en avait connu des beaucoup plus difficiles malheureusement de par le passé. Ce n’est pas comme si elle avait voyagé dans le temps, affronté une bataille avec des mangemorts ayant conduit au décès de Dumbledore, une seconde bataille au nom de la liberté, face à Voldemort investissant l’école… Ce n’était pas comme si pendant des mois elle avait dût jouer de ses relations, de son statut de sang-pur, de fiancée de Drago Malefoy pour survivre à la domination de Rogue et surtout des Carrow au sein de l’académie de magie de Poudlard.

«- Tout à fait, donc je te propose que nous y allions. La façade est sympathique mais ce qui m’intéresse est entre ces murs, personnellement...» répond la demoiselle avec un petit rire.

Elle se sentait si pressée de pouvoir, enfin, voir de quoi il retournait, voir comment tout ça se passait dans cette université. Elle avait hâte de pouvoir enfin voir comment s’était que d’être un aspirant auror, ou un aspirant sorcier d’élite aspirant à intégrer la brigade magique. La demoiselle se sentait surexcitée par tout ça, elle avait hâte d’en prendre plein la vue, en ignorant qu’elle n’avait que peu de temps devant elle, encore, pour profiter de ce sens.

«- Ouai, peut-être. Parce que disons que si l’université c’est juste ce rectangle, alors ouai ça fait un peu… petit. Enfin je ne sais pas, c’est peut-être juste une idée qu’on se fait. On verra bien comment c’est une fois dedans après tout. » propose la demoiselle en lançant ainsi encore une perche à son ami pour qu’ils se décident finalement à entrer dans le bâtiment.

Comme ils finissent par entrer dans la bâtisse, Daphné regarde tout autour d’elle et les deux jeunes gens cherchent finalement l’espace, le quartier, dédiés aux métiers de la défense et qui se trouve être finalement, assez logiquement, à l’entrée de l’université de telle sorte que ces étudiants puissent dans un même temps servir de gardiens à leur école. Et Daphné ignorait encore comme d’ici quelques mois, cette position stratégique à l’entrée de l’université serait pourtant tout à fait inutile.

«- Oui enfin après ça ne me dérange pas de voir le cours prévu et surtout le niveau qui sera attendu de nous pour la prochaine année scolaire ! » répond la demoiselle avec un large sourire pour son interlocuteur. «Ouai ça arrive des profs qui sourient, t’as jamais vu Mademoiselle Rosier ?» fait remarquer la jeune femme en évoquant leur professeur de sortilèges, en riant.

Décidant de se mettre ensemble pour l’exercice du jour, la demoiselle sourit comme Spencer propose de voir qui est le plus doué des deux et elle acquiesce en riant, avant de se placer en face de son ami, l’observant en attendant les consignes de leur professeur et elle dessine un sourire sur ses lèvres.

«- J’attaque et tu te défends. » répond la demoiselle en levant sa baguette dans sa direction, réfléchissant déjà à on sortilège et aux suivants. Elle demande alors s’il est prêt afin de ne pas le prendre en traitre et elle agite sa baguette. «Incarcerem !»



(Sort élèves car elle était encore à Poupou)

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 358 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1279

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Mer 25 Oct - 13:03
Le membre 'Daphné Greengrass' a effectué l'action suivante : Le hasard


'Sorts élèves' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Jeu 26 Oct - 16:14

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
C’était une nouveauté pour lui d’aller voir ce que donnait l’université. Ils y seraient l’année prochaine et ils ne seraient pas uniquement deux élèves dans deux maisons différentes puisqu’ils rejoignaient la même section, celle de la défense. Spencer en venait à se demander ce que les autres sections apprenaient lorsqu’ils faisaient des stages d’une journée. La défense n’était pas forcément la discipline la plus difficile dans toute l’université. Selon lui la médicomagie l’était beaucoup plus car ce n’était pas seulement une question de talent, mais aussi d’apprentissage intensif, de savoir comment il fallait s’y prendre avec tel ou tel blessure. Spencer se disait par railleurs que les moldus auraient bien besoin de toute la magie médicale des sorciers, mais ces derniers gardant leurs secrets pour eux ce n’était pas demain, que les moldu pourraient bénéficier de ça. Il devrait regarder ce que ça donnerait si un sorcier aidait un non-sorcier, pour le soigner ou autre, est-ce qu’il était puni, amener en conseil ? Il savait très bien que pour se défendre, on pouvait utiliser la magie, mais dans un cas d’aide était-ce accepté ? Beaucoup de questions se posaient dans son esprit, mais il aurait sans doute toutes les réponses le moment venus. Ils devraient apprendre toutes les règles, les lois des sorciers, dans sa formation, pour mieux accomplir son devoir. Les aurors pouvaient-ils accomplir leur travail en ne pas se fiant aux règles ? Avaient-ils le droit dans un cas spécifique d’utiliser un sortilège impardonnable ? Il ne savait pas, il le saurait un jour ou l’autre. Ses questions étaient peut-être là pour lui éviter de paniquer. Pour l’empêcher de ne pas se mettre trop de pression. Il ne voulait pas perdre la face en ce début de journée, pour une première journée dans la section défense. Bon ce n’était pas gagné de ne pas se ridiculiser, mais il devait croire en ses capacités. L’université était belle, Daphné comme Spencer était émerveillé devant la bâtisse, se demandant si c’était plus grand ou non à l’intérieur, s’il y avait des couloirs et d’autres bâtiments. Mais ils ne pouvaient pas le savoir avant d’être rentré comme disait son amie. Alors d’un commun accord, ils se lancèrent dans l’aventure.

Un peu perdu dans un premier temps, les deux jeunes arrivèrent dans la salle, posèrent leur sac et attendirent en imaginant en quoi le cours consisterait. Technique, pratique ou enseignements magistraux, telle était la question. Spencer pensait que cela aurait été bien de préparer les cours d’une manière à ce que les nouveaux comme eux puissent savoir à quoi s’attendre sans trop se fouler. Mais d’un côté Daphné avait raison, au moins ils étaient dans le bac à sable directement. Spencer se mit à sourire lorsque son amie lui demanda s’il n’avait jamais vu madame. Par rapport au sourire ? Que dire sur leur professeur, elle était gentille et très bonne enseignante. « Je ne fais pas trop attention, je dois t’avouer à savoir si nos profs sourient ou pas. » Il s’occupait uniquement d’écouter en cours, de noter des choses et de faire les exercices qu’on lui demandait. Oui Spencer devrait vraiment sortir de sa bulle des fois, il en aurait bien besoin. Il pourrait très bien regarder ce qui l’entourait, il aurait pu ainsi faire attention au professeur qui s’était glissé derrière lui pour le rappeler à l’ordre, chose dont il n’avait pas l’habitude à Poudlard. Pas vraiment son genre de perturber la classe, il commençait bien et pourtant il n’était pas encore à l’université. L’exercice expliqué par le professeur, après présentation, Spencer et Daphné se mirent ensemble. Il proposa de commencer à attaquer, mais elle prit les devant, se mettant en position devant lui. Position d’attaque. Donc Spencer devait donc agir rapidement pour éviter le sortilège. Lorsque Daphné commença son sort, il balança le sien « Protego. » Le seul sort de défense qu’il connaissait pour le moment. Aucun de jets de lumière ne sortit de sa baguette magique, comme si celle-ci avait arrêter de fonctionner, mais par chance sa coéquipière rata le sien. Souriant, Spencer ne put s’empêcher de lui lancer une pique : « Hé ben Daph’, pas très en forme aujourd’hui. »

electric bird.

I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞


Dernière édition par Spencer D. Madley le Jeu 26 Oct - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 358 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1279

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Jeu 26 Oct - 16:14
Le membre 'Spencer D. Madley' a effectué l'action suivante : Le hasard


'Sorts élèves' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 246 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1052 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Jeu 26 Oct - 16:48
«- Alors comment peux-tu dire que les professeurs ne sourit jamais dans ce cas ?» fait remarque son ami alors que ce dernier dit ne pas vraiment faire attention aux sourires que les professeurs peuvent arborer de temps en temps.

Il dit ne pas regarder le professeur Rosier et dans un même temps, il dit que les professeurs ne sourient pas. La demoiselle est amusée par sa façon de voir les choses, par sa manière de pensée. Elle sourit comme son ami semble pour le coup s’embrouiller un peu, mais elle ne se moque pas, admettant que le sourire des professeurs n’est pas toujours ce qui frappe le plus aux yeux. Elle ne comprend juste pas comment dans un tel cas, Spencer peut dire que les profs ça ne sourit pas. Enfin, le sous-entendre, en demandant à Daphné si elle croit qu’ils savent sourire parfois. La jeune femme pourtant ne dit rien de plus, se contentant de sourire à son ami et elle se place comme ils vont devoir réaliser l’exercice prévu par l’enseignant qui demande à ses élèves d’être gentil avec les petits observateurs de Poudlard. Et Daphné soupire parce qu’elle n’a pas envie qu’ils soient gentils justement, même si elle fera en fait l’exercice avec Spencer pour avoir un garçon à sa mesure en face d’elle et pas un futur auror déjà sur-entrainé.

Ratant son premier sort, la verte et argent ne loupe pas le fait que malgré son air moqueur, Spencer vient également de rater le sien et elle lui adresse un petit sourire avec un haussement d’épaules, quand il ose dire qu’elle n’est pas en forme pour le coup, pour aujourd’hui. Comme si le sorcier était en mesure de dire quoi que ce soit, de faire la moindre réflexion, quand il n’arrive pas à jeter un simple protego, pourtant essentiel dans un duel, parce qu’il peut mettre à l’abri de bien des dangers, sans protéger évidemment des sortilèges les plus puissants, tels que les sortilèges interdits.

«- Réfléchis déjà à ton nouveau sort de protection, je te rappelle que tu ne peux pas utiliser le même deux fois... Et j'te signale que tu n'as pas l'air en forme non plus.» rappelle Daphné avec un léger sourire pour son ami, en sachant que ce sera tout de même difficile, qu’il risque de devoir ruser avec des sorts classiques pour brouiller plutôt les sens, la vu, les performances, de son amie. Celle-ci pour sa part a plus de ressources parce qu’attaquer c’est moins compliqué, elle a moins de limites imposées par les professeurs et en tant que membre de l’ordre du phénix, elle a déjà eut à se battre, ce qui n’est pas encore le cas de Spencer, qu’elle croit hors de tout dangers, sans imaginer que leur proximité rend les choses compliquées. Et qu’elle met l’ancien bleu et bronze en danger. «Petrificus Totalus !»

I'm a wizzard !

Daphné Greengrass

Nous étions deux âmes perdues, blessées, torturées, en perditions, trop aveuglés pour comprendre que nous nous attendions.

(Image Nevada. Code northern lights.)


Dernière édition par Daphné Greengrass le Jeu 26 Oct - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 358 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1279

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Jeu 26 Oct - 16:48
Le membre 'Daphné Greengrass' a effectué l'action suivante : Le hasard


'Sorts élèves' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : serdaigle J'ai posté : 193 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 682 pour une aventure ! Je suis de la génération : maraudeurs . Je suis un aventurier : on peut me blesser sans problème

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa mère avec un autre homme
Patronus: Basset Hunt (race de chien)
Capacité spéciale: aucune

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  Mar 31 Oct - 17:00

Dans la cours des grands
Spencer D. Madley & Daphné Greengrass
Se poser des questions, trop réfléchir, si Spencer avait sut ce qui l’attendais quelques mois plus tard, il aurait probablement arrêter d’être ce genre de gars un peu agaçant, peureux parfois, réfléchis et pragmatique. Il aurait dû arrêter de s’angoisser simplement de savoir si l’université lui plairait, s’il arriverait à avoir un bon niveau. D’autres questions se poseraient bien plus tard, plus angoissante que tout ce qu’il pouvait imaginer ici. Il ignorait encore, et le jeune adolescent n’avait alors que ses angoisses futiles en tête. Des angoisses balayer d’un revers de main par Daphné qui le poussait à foncer et voir ce que cela donnerait. Ils avaient assistés à un début de cours où déjà il n’avait pas fait bonne impression en faisant des commentaires déplacé. Mais en parlant des professeur, Daphné l’avait tout simplement piégé. Elle lui avait demandé s’il regardait parfois les enseignants sourire, comme Madame Rosier, mais c’était une question piège pour Spencer, il n’y faisait pas attention, ayant balancé sa vanne comme un autre type de phrase. Mais la serpentarde ne s’était pas privée pour lui rétorquer qu’il ne pouvait pas savoir si les professeurs souriaient sans les voir. Il avait l’air un peu stupide là pour le coup. « Tu marques un point. » Avouer qu’il avait eu tort c’était plus compliqué que ce qu’il pensait, mais il ne pouvait nier. Et puis il n’avait pas trouvé une réplique suffisamment intéressante pour la lui sortir. Que dire sur les professeurs ? A part peut-être que le sourire n'était pas la seule chose à regarder, mais Spencer était alors un garçon trop respectueux pour sortir ce genre de phrase. S’il savait qu’il ne se priverait pas dans une autre situation, le jeune homme aurait pu lâcher cette phrase. Mais d’un certain côté même s’il ne faisait pas attention à tout ça, Madame Rosier était une belle, c’était sûr, personne n’irait le nier.

Ce n’était pas forcément le bon moment pour penser à tout ça, ils devaient effectués un exercice tous les deux. Attaque-Défense, qui consistait à se défendre en utilisant plusieurs sortilèges. Daphné avait débuté, loupant son sortilège par la même occasion. Spencer ne se gêna pas pour l’embêter mais lui qui avait voulu se défendre instinctivement n’avait pas réussi son sort. Ils n’étaient pas mieux l’un que l’autre. Daphné lui répliqua qu’il devrait plutôt se concentrer. C’était vrai que la plupart du temps les gens utilisaient le sort de protection basique pour se défendre. « On va être bien tien si on réussit pas nos sortilèges. » Un combat foireux, mais il y avait moyen de bien s’amuser si c’était le cas. Daphné ne perdit pas de temps et en position de combat, elle lui lança un petrificus totalus. Spencer se reconcentra cherchant rapidement un sortilège et le seul qui lui vint en tête fut un peu stupide. « Elasticus ! » Avant que Daphné ait put touché Spencer, ce dernier sauta le plus haut possible, sans se rendre compte que le plafond était quand même un peu bas. La tête du jeune homme toucha le plafond de plein fouet et Spencer se retrouva à pousser un cri tandis que le sol se rapprochait de lui. Il n’eut pas le temps de retomber sur son pied et tomba sur son fessier. Outch que ça faisait mal. Au moins il avait réussi à esquiver le sortilège, mais il savait maintenant que jamais il n’utiliserait ce sort à nouveau.

electric bird.


I'm a wizzard !

ANYTHING COULD HAPPENS
❝ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. ❞


Dernière édition par Spencer D. Madley le Mar 31 Oct - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Spencer ♣ Dans la cour des grands  
Revenir en haut Aller en bas
 
Spencer ♣ Dans la cour des grands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» Un jour, tu joueras dans la cour des grands
» Dans la basse-cour il y a, des poules, des dindons des oies ~
» Entrée dans la cours des grands (pv Gwendy) -16
» La cour des grands ! [pv Ren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Université-
Sauter vers: