AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Mer 5 Avr - 15:17
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Journée moins amusante et moins attrayante pour la belle brune c'était une journée à l'université, et donc des cours théorique pas de pratique, de longues heures à gratter un parchemin elle n'avait pas réellmeent envie mais elle n'avait pas le choix et faisait avec. Sortant de la résidences universitaire elle regagna le campus pour commencer sa journée de cours, ce n'était pas ses journées favorites mais pour pouvoir aller à Sainte-Magouste elle ne devait pas louper de cours sinon elle perdait sa place en stage. Il lui fallait traverser la moitié de l'école pour pouvoir regagner la zone consacrer aux élèves travaillant en médicomagie, chaque cursus avait son propre département pour que chacun sache où aller et que l'organisation soit simple et efficace. Ciliah allait retrouver ses camarades de cursus après tout elle n'était pas la seule à avoir fait ce choix de carrières mais elle ne voyait pas tout le temps ses camarades car tous avaient des lieux de stage différent ou des services différents quand ils étaient dans le même lieu de travail c'était fait pour que chacun puisse se concentrer sur le travail et pas sur le copinage et comme ça ils avaient tous pleins de chose à se raconter quand ils se retrouvaient à l'université.

Ciliah elle venait d'arriver elle avait encore un peu de temps devant elle et attendit dans le couloir n'étant pas en retard elle allait en profiter pour réviser un peu ses cours il y avait tout un tas de chose à savoir par coeur quand on travaillait dans la médecine il n'y avait pas le droit à l'erreur et les professeur comme les tuteurs de stage ne leur laissait pas de marge de manoeuvre tout devait être connus sur le bout des doigts au risque de ne pas valider son année et donc de perdre du temps à la recommencer, plusieurs personne abandonnait le cursus à la moitié de celui-ci ou en cours d'année ne supportant pas la pression et la quantité de travail. La jeune femme se laissa tomber au sol un bon gros livre dans les mains elle avait de lecture et de quoi s'occuper en attendant que le cours débute, elle aurait pu aller à la bibliothéque mais préférait être à proximité de la salle pour ne pas risquer d'être en retard ainsi placé elle ne pourrait pas louper l'arrivé du professeur pour son premier cours de la journée tout était toujours réfléchie et organisé dans la vie de Ciliah c'était une chose qui l'avait aidé à tenir sans sa famille livrée à elle même à seulement dix-sept ans. Après Poudlard elle avait du apprendre à se débrouiller toute seule, cela avait été un mal pour un bien car elle avait gagné en maturité d'un seul coup.


Même si parfois sa lui faisait mal d'être seule ici elle savait qu'elle avait fait le bon choix et que sa place était dans ce monde si où elle était accepter et non pas juger, où elle n'avait pas besoin de ce cacher sans cesse pour tout et n'importe quoi c'était son monde et dans la vie on ne pouvait pas tout avoir Ciliah avait fait un choix très jeune et se débrouillait pour que cela ne soit pas vain après tout si elle loupait médecine elle n'aurait plus que ses yeux pour pleurer et des parents à aller retrouver pour ne pas être à la rue, même si elle c'était trouver un petit job elle ne pourrait pas survivre avec cela pour ne pas retourner dans son petit village elle devait se battre et se faire sa place ici dans un milieu qui n'était pas simple, où il fallait toujours être au top et ce genre de combat lui donnait la force et l'envie de se lever tout les matins.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Ciliah C. Morrison le Jeu 20 Avr - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Jeu 20 Avr - 13:18
Phoenix quitte rapidement l’école de Poudlard en cette journée, comme elle a obtenue le droit d’aller assister à des cours universitaire à Londres. Impatiente, la jeune femme a hâte de s’asseoir sur les bancs de l’université pour la journée, même si ce ne sont que des cours théoriques. Comme elle a réussit à aller faire des stages d’observations à l’hôpital sainte-mangouste, assistant de loin aux traitements sans avoir put y participer, la jolie blonde est encore bien plus décidée à faire de la médecine sa vocation. Elle ne paraît pas très sociable comme cela et c’est vrai qu’elle ne l’est pas, qu’on pourrait se demander comment quelqu’un d’aussi antipathique pourrait correctement s’intéresser à ses patients, les soigner. C’est vrai, elle n’a pas la tête de l’emploi. Mais c’est pourtant ce métier que la sorcière veut exercer. Elle-même en a été surprise, parce que cela implique un contact avec les autres qu’elle n’a pas toujours dans sa vie, elle qui est si distante, froide et hautaine.

Remontant le long du parc de poudlard pour atteindre le portail, la jeune femme est perdue dans ses pensées. C’est vrai qu’elle n’a rien d’une médicomage, quand on la regarde et elle le sait pertinemment. Elle sait qu’elle va devoir faire de sérieux efforts pour réussir dans cette voix, notamment en étant un peu plus compatissante envers les patients, un peu plus humaine. Quel service elle voudrait rejoindre ? Nyx ne le sait pas encore, elle songe qu’elle le verra en temps et en heures, à force de faire des stages à l’hôpital, elle trouvera bien ce qu’elle préfère faire. C’est le but de faire des stages après tout, trouver sa voix, ce que l’on préfère faire, non ?

Elle arrive à l’université et rejoint rapidement le troisième étage. Elle attend que les étudiants entrent et remarque une fille un peu plus loin qui semble perdue dans ses pensées. Elle approche d’elle et lui adresse un sourire. Elle doit penser à faire des efforts après tout, elle vient justement de se le dire et elle ignore que cette nana est une née moldue après tout. Comment le savoir ? Ce n’est pas écrit sur son front. Preuve que c’est débile de ne pas les aimer, mais qu’est-ce qu’elle y peut après tout ? On l’a élevée comme ça ?

«- Salut ! Dis moi tu peut me faire un rapide récap des cours précédent ? Je suis de Poudlard et je ne sais pas trop ce que vous avez abordé, je voudrais ne pas être trop perdue... »

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Lun 24 Avr - 16:28
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Ciliah était totalement dans ses pensées et bien qu'elle ai ouvert un livre sur ses genoux pour ce donner l'air occupée au final son temps n'était pas utilisé de manière très productive elle s'en rendait bien compte étant très lucide sur ce genre de chose. Le cursus des médicomages étaient l'un des plus complexe comme dans le monde moldus il fallait emmagasinner un tas de connaissance et savoir tout un tas de procédure sur le bout des doigts, elle avait eut la chance de ne pas commettre d'impaire depuis son début de formation à Sainte-Mangouste un erreur pouvant être selon la gravité éliminatoire pour l'examen on formait des médicomages pas des meurtrier tuant les gens car ils n'étaient pas bien former. La brune était seule à attendre le cours ici la plupart préférant l'extérieur ou la bibliothéque universitaire pour y être mieux installé mais dans son idée de perfection la brune se devait d'être au plus prêt de la salle de cours pour ne pas risquer un retard qui pourrait la faire être mal vu, en venant du monde moldus la sorcière devait montrer sans cesse sa valeur prouver aux autres qu'elle méritait totalement d'être là et que sa filiation n'affectait en rien sa compréhension et sa pratique de la magie, beaucoup de médicomage reconnus ou de professeur de médicomagie appartenait à d'ancienne famille. Des sang dit pur contrairement aux siens et elle avait déjà entendu deux trois remarque à ce sujet, un chef de service à l'hopitâl avait été surprit qu'une étrangère soit capable d'effectuer aussi bien son travail mais c'était force de beaucoup de sacrifice et de temps passer à travailler.

Donc elle attendait en pensant à tout cela sans vraiment lire son bouquin qui pourtant pourrait lui apporter des connaissances en plus, l'aider à avancer dans le programme et autres trucs du genre, comme quoi même avec la plus grande des volontée on ne peut pas toujours contrôlé son cerveau. Quand elle entendit des pas approché elle ne bougea pas si c'était une amie elle se mettrait assise à ses côtés sinon cela passerait son chemin pour continuer la route ou attendre à un autre endroit que la porte s'ouvre. Mais elle fut surprise d'entendre quelqu'un lui parler, parce qu'elle ne reconnaissait pas le voix et n'avait jamais vu la fille en face d'elle comprenant bien vite pourquoi quand elle parla de venir de Poudlard, c'était la nouveauté les stages et les possible visite pour les cours les plus importants, c'était une bonne chose pour aider les jeunes à trouver leur voie professionnelle rapidement et surement car il y avait une différence entre entendre parler d'un métier et l'imaginer et le voir réellement. " Salut, Insuffisance cardiaque c'était le thème du dernier cour et celui ci va en être la suite, on a vu les signes potentielle et aujourd'hui on va normalement voir comment les prendre en charge rapidement et soigner cela, pour ceux d'avant encore c'était la pédiatrie, dragoncelle, et autres maladies infantiles et leur danger sur les adultes moins résistant face à ce genre de virus"


Parler de ses études était pour Ciliah chose aisée elle s'y sentait parfaitement intégrée et à l'aise elle se savait aussi bonne élève donc elle pouvait aider les nouveaux un peu perdu ou les jeunes en observation ou en stage, quand elle était sur son lieu de travail elle adorait avoir des stagiaires pour pouvoir leur montrer quoi faire, comment approché un patient pour ne pas paraître totalement insensible mais aussi pour se protéger sois même et ne pas être trop sentimentaliste, c'était une chose qu'elle même avait dû apprendre à faire quand elle avait commencer un an et demi auparavant et pouvoir à son tour aidé était une véritable fierté. " Premier cours à l'université ? C'est plutôt genre je veux être médicomage je prend de l'avance ou je cherche ma voie et je fait le tour pour trouver ce qui me plaît le plus ?" C'était une simple question histoire d'en savoir plus après tout elle ne connaissait pas la blonde, et Ciliah aimait en savoir plus sur les personne l'entourant sans trop entrer dans les détails bien entendu.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Lun 1 Mai - 21:21
La jeune femme sourit à cette fille qu’elle ne connaît pas et on peut dire que de la part de quelqu’un comme Phoenix Malefoy, c’est un grand pas. Parce qu’elle ne sourit pas toujours et encore moins à tout le monde mais pour le coup, elle a vraiment besoin que cette fille lui donne les informations qu’elle lui demande afin de ne pas être trop à la ramasse et de pouvoir suivre le cours dans de plus ou moins bonnes conditions. La jeune femme pense en effet que si elle ‘na pas l’information elle va avoir du mal à suivre les explications du professeur, ce qui va la gonfler et l’expérience ne sera pas bonne. Alors que si elle se contente de prendre quelques informations rapides avant la leçon, elle sera plus informée et donc parfaitement en mesure de suivre le cours, d’en apprécier la saveur et de voir si ce métier lui convient en effet. Même si pour cela, les observations à Sainte-Mangouste sont probablement plus efficace que de la théorie dans une université.

Attentive, Phoenix écoute les propos de cette fille et lui adresse des sourires, hochant la tête à mesure que la jeune femme parle en essayant d’intégrer les informations qui lui sont données. Elle sort finalement un parchemin et une plume à papote pour pouvoir noter un maximum de choses. L’insuffisance cardiaque, ok. Les maladies infantiles, idem. Elle marque deux ou trois informations sur chaque cas de figures au cas où le professeur demanderait à quelqu’un de s’exprimer à l’oral, elle ne sait pas trop comment ces stages peuvent se passer car cela va être son premier à l’université.

«- D’accord merci beaucoup. Et comment est le prof ?» demande la jeune femme avec curiosité en espérant que ce ne soit pas un genre de Silvius Callaghan en puissance.

Discutant avec cette fille, elle tente d’avoir le maximum d’informations sur ce qui va bien pouvoir se passer maintenant, alors qu’elle espère que tout va bien se passer et que cette journée de cours sera bonne. De toute façon, ça ne peut pas être pire que les cours d’histoire de la magie qu’elle a subit pendant des années avec le professeur Binns, après tout. Elle hoche la tête et fait un sourire à Ciliah qui la question encore après avoir donné quelques informations de base sur le professeur en charge de ce cours.

«- Je pense que la médiocomagie est pour moi et c’est le cursus que je suis à Poudlard, en septième année mais bon, je viens tout de même vérifier que cela corresponde à l’image que je m’en fais, plus ou moins. Je suis d’avantage heureuse quand je peut aller voir de la pratique même si je ne peut rien faire à mon niveau mais la théorie reste une base de l’enseignement et je ne peux donc pas passer à côté c’est pour cela que je viens ici, afin de voir un peu ce qui m’attends pour l’année prochaine, tâter le terrain. Médicomage ou guérisseuse pour toi ? Tu as toujours voulu faire ça ?»

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Mer 3 Mai - 20:28
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Ciliah n'avait pas l'habitude de voir les jeunes de Poudlard venir ici c'était une nouveauté pour leur permettre de tout voir sur leur futur cursus histoire d'évité les erreurs de parcours et d'orientation cela aurait pu aider à son époque car de nombreux jeune avait arrêter de venir en médicomagie et avait changer de voie pour réussir a finir leur études, la brune n'avait pas eut ce genre de choix à faire car elle savait ce qu'elle voulait faire depuis son entrée à Poudlard. Tout le monde n'était pas comme elle après tout certains avait besoin de voir les choses pour pouvoir faire un choix qui était quand même assez important, cela changeait toute la vie car si on perdait des années on se compliquait le fait de trouver ensuite du travail car les personnes indécise n'inspirait pas confiance et la brune pouvait comprendre le point de vue des patrons qui voulait une personne sérieuse surtout dans le domaine de la santé où il n'y avait pas le droit à l'erreur, il ne fallait pas hésiter et se louper ce n'était pas bon.

Aujourd'hui c'était journée à l'université il n'y avait donc pas de vie en jeu et la possibilité de poser des questions quand à ses interrogations les professeurs étaient là pour ça et avaient le temps contrairement aux médecins de Sainte-Mangouste qui étaient plus presser. Alors quand une étudiante de Poudlard lui demanda un petit résumé des derniers cours pour ne pas être perdue Ciliah lui répondit avec plaisir le plus rapidement et le plus clair plaisir pour ne pas la perdre plus que nécessaire elle parla des catégories approcher sans entrée vraiment dans les détails venant du château elle ne serait pas pénalisée de ne pas avoir les détails. Après tout elle ne pouvait pas en cinq petites minutes exposée plusieurs heures de cours et trop en dire pourrait mettre le bordel dans la tête de la blonde qui allait devoir emmagasinée tout un tas d'information avant de retourner finir ses études à l'école de magie qui devait déjà lui demander d'avoir un tas de connaissance en tête. " Y'a pas de quoi c'est normal si on peut s’entraider. C'est une femme ancienne medicomage très gentille et douce elle explique vraiment bien et si tu va la voir après le cours pour avoir des réponses à des question ou des précisions elle prendra le temps de te répondre" Le genre de professeur que les étudiants adorait.

En parler était simple pour Ciliah qui était réellement une passionnée elle aimait autant les cours que la pratique même si le feu de l'action restait un peu au-dessus. Le brune lui demanda si elle était vraiment intéresser par la médicomagie où si c'était pour voir plusieurs chose et faire son choix elle adorait poser la question à ses stagiaires ou aux personnes venant ici sans y être inscrite. Et visiblement la blonde avait déjà choisit se cursus à Poudlard c'était donc que cela l'intéressait vraiment. " Si c'est un cursus qui te plaît déjà à Poudlard je pense que ta visite ici ne fera que confirmer ton point de vue, on en voit plus , apprend plus et cela donne encore plus envie enfin de mon point de vue. Mais tu a raison de venir vérifier avant d'être dans le cursus et de perdre des années dans un milieu qui ne sera peut-être pas pour toi en deux ans j'en ai vu des tas d'abandon. La pratique reste le mieux une fois en première année ici tu pourra agir réellement. Médicomage pour moi, depuis que je suis arrivée dans le monde magique cela m'a attirée et ensuite j'ai confirmé mon envie" Cela n'avait jamais été remis en question même si ses parents voulait la voir suivre médecine chez les moldus.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Ven 19 Mai - 12:01
La jeune femme hoche la tête et sourit dès qu'elle entend que le professeur est bien plus sympathique que le professeur auquel elle a pensé en posant cette question. Bon, le cours auquel la demoiselle va assister aujourd'hui est donc assurée par une ancienne médicomage, cela signifie que le cours sera on ne peut plus profitable et que d'une certaine manière, Phoenix va pouvoir tâter un peu le terrain, la réalité de celui-ci, auprès d'une personne qui sait de quoi elle et qui pourra lui parler de son boulot et de son expérience, sans être trop pressée par le terrain et les pressions rencontré sur celui-ci, ce que la jeune femme regrette dans ses séjours à l'hôpital. Parce que comme tout le monde est pressée, comme tout le monde travaille, on répond relativement peu à ses questions et la jeune femme, curieuse, voudrait d'avantage de connaissances à acquérir. Pouvoir poser toutes les questions qui lui passent par la tête. Elle songe qu'avec une gentille retraitée, elle n'aura aucun mal à prendre un peu de temps après le cours pour discuter de son expérience, de son vécut.

"- C'est cool les professeurs comme cela, qui prennent le temps de parler avec leurs étudiants et de répondre aux questions de leurs étudiants. Parce que bien souvent... enfin, disons que je connais des professeurs qui sont loin d'être aussi ouverts et compétents !"

Naturellement lorsque la jeune femme dit cela, elle pense surtout au professeur de botanique, Silvius Callaghan, qui considère l'ensemble de ses élèves comme étant de petits êtres stupides et totalement inintéressant. La jeune femme regrette de ne pas pouvoir discuter avec lui des plantes médicinales mais il ne donne guère envie de s'intéresser à la question.

"- Oui je pense que les cours ici vont me plaire après tout ce n'est que la continuité de ce que je fais déjà à Poudlard et puis cela vient en complément de ce que j'ai put voir au cours de mes visites à l'hôpital. C'était très enrichissant, j'imagine que ce cours avec cette dame le sera tout autant et puis elle sait de quoi elle parle, ce qui rend le sujet vraiment intéressant pour les auditeurs j'imagine !" répond la demoiselle en arborant toujours cet air neutre et détaché qui la caractérise si bien.

Elle hoche la tête encore une fois comme Ciliah explique que ce qui lui plait c'est le cursus de la médicomagie, qu'elle veut faire depuis son arrivée dans le monde des sorciers. Avec de tels propos, la jeune femme comprend rapidement que cette fille n'est pas une sang-mêlée. Elle se doutait que ce n'était pas une sang-pur, après tout elle connait toutes les familles du royaume-uni, mais elle apprend donc que c'est une née moldue. La voilà qui grimace intérieurement. parce que même si elle fait des efforts, les nés-moldus ce ne sont pas son truc. Et on ne change pas une éducation en quelques secondes. Ni quelques mois.

"- Oh je vois, pour ma part je souhaite devenir guérisseur." répond la jeune femme en attendant toujours le début du cours.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Dim 4 Juin - 11:39
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Parler de ses cours était assez simple pour Ciliah vu qu'elle était réellement passionnée par cela elle pourrait en parler pendant des heures car sans cela elle ne serait pas restée dans le monde sorcier et serait retournée dans sa famille moldu pour faire tout autre chose en étant entouré de personne l'aimant. Et puis la jeune fille venant lui demander conseil était de Poudlard ce qui rajoutait un peu de sympathie de la part de la brunette qui aimait voir des jeunes gens s'intéresser à cette voie qui n'était pas simple et qui demandait d'avoir une grosse force mentale pour pouvoir tenir le coup déjà des études, puis du travail en lui même. Pour une fois la jeune femme parlait avec une autre personne sans avoir peur d'être rejeter sans doute parce qu'il s'agissait d'une inconnue qui n'allait pas devenir une donnée constante dans sa vie c'était donc éphémère et elle pouvait lui parler surtout que cela n'engageait à rien. Avec ses camarades de classe Ciliah avait plus de mal car eux elle les voyaient à chaque fois qu'elle était ici et donc forcément cela créer des liens et prendre le risque ensuite d'être rejeter à nouveau.

Les deux filles parlaient de la prof qu'elles allaient avoir pour le cours qui allait débuter sous peu c'était une ancienne médicomage elle aimait son boulot et aimait enseigner ce qui la rendait particulièrement apprécier par ses étudiants qui pouvaient en profiter pour lui poser tout un tas de question qui obtenait toujours une réponse complète et utile pour la suite de leur études. La brunette ne se gênait pas pour posé un tas de question cela lui évitait ensuite de faire des erreurs ou d'avoir à faire des recherches longues une fois sortie de cours et puis avoir des professeurs était fait pour pouvoir évité ce genre de situation. En tous cas la jeune blonde en fasse d'elle semblait voir les chose de la même manière. " Ici on a pas vraiment de prof qui ne prennent pas la peine de nous répondre ou qui joue à je n'ai pas le temps c'est une bonne chose mais ce n'est sans doute pas le cas dans toute les filières et dans toutes les écoles je n'ai pas beaucoup de souvenir de professeur comme ça à Poudlard mais il doit y avoir des nouveaux depuis que j'ai quitter l'école" Cela faisait tout de même deux ans et cela n'était pas rien surtout dans une école de sorcellerie qui tenait à garder son niveau prestigieux.


" Tous ici sont vraiment au courant de ce qu'ils racontent ils ne sortent pas juste d'une école ou on leur dit quoi dire à quel moment de l'année ils sont tous du métier plus ou moins depuis longtemps, plus ou moins spécialisé mais ils ont travailler et suivit les études que nous suivons nous même en ce moment ce qui rend vraiment l'échange constructif ils connaissent les moments les plus complexes et ceux qui nous toucherons plus que d'autre" C'est une chose qui a frapper le brune à son arrivée ici le fait que contrairement à Poudlard tous ses professeurs avait bel et bien travailler dans la branches enseigné c'était sans doute plus simple désormais vu que tout était séparer par spécialisation contrairement à l'école de sorcellerie pour sorcier mineur mais c'était encore mieux du point de vue de Ciliah qui savait que tout le monde n'était pas comme elle mais que tous ici semblait heureux de la manière dont les cours théorique était abordé. Elle ne loupa pas le regard de sa camarade du jour quand elle parle de son envie d'être médicomage depuis son arrivée dans le monde moldu elle a une nouvelle fois la chance de voir cette chose qu'elle déteste voir chez les autres elle est une fois de plus jugé sur son sang même si la blondinette cherche à ce que cela ne se voit pas, les yeux trahisse toujours une personne. " Cela devrait être assez simple pour toi. Tu peut t'enfuir en courant à l'autre bout du couloir j'ai bien compris tu sais" Elle avait répondu au question posé plus rien ne retenait la Poudlarienne qui n'avait pas vraiment envie d'être a côté d'une enfant de moldus c'était une chose qu'on apprenait à déceler.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Dim 4 Juin - 12:44
Ces derniers temps, Phoenix est un peu fatiguée, entre ses stages à l'hôpital de sainte-mangouste, ses cours à Poudlard et ceux qu'elle vient voir à l'université. Parce que bien sûr tout cours qu'elle manque pour son collège doit être rattrapé. Les professeurs attendent leurs devoirs, quand bien-même il est vrai que les cours ne sont pas des plus difficiles à suivre, dans la mesure où la jeune femme les a déjà vécut une première fois. Mais tout de même le rythme auquel elle se soumet est pour le moins fatiguant, il faut le reconnaître. Pourtant elle est là devant Ciliah ce matin, prête à suivre un cours à l'université, cachant sa fatigue pour avancer. Parce qu'un Malefoy ne peut pas être faible. Un Malefoy doit poursuivre ses objectifs et toujours montrer une sorte de facilité naturelle, comme un don, à les réaliser : c'est ainsi que son père, Orion Malefoy, a éduqué sa fille tout au long de ces années. Dans la grandeur de son nom, de sa famille, pour ne pas dire de sa "race". La race Malefoy, au-dessus de toutes les autres, au moins dans l'idéal de ses membres ou d'une partie de ces derniers, en tout cas.

La jeune femme hoche la tête comme son interlocutrice lui assure que les professeurs à l'université prennent le temps de parler avec leurs étudiants et de répondre aux questions de ces derniers, ce qui la rassure un peu alors qu'elle a une mauvaise image de certains de ses professeurs en ce moment. Et comme le dit Ciliah oui, tout les professeurs de Poudlard ne sont pas mauvais. Il y a juste... sans commentaires. De nouvelles arrivées, comme elle dit. Mais la jeune femme a toutes les raisons du monde de se méfier de ce professeur, il faut bien le reconnaître.

"- Oui il y a eut de nouveaux arrivés. Nous avons monsieur Silvius Callaghan en botanique, un peu rude je dois l'avouer ! Depuis la Toussaint, nous avons aussi Madame Calypso Selwyn en professeur de défense contre les forces du mal, je ne saurai pas dire d'ailleurs pourquoi le précédent est parti. Je crois que c'est une histoire de maladie. Elle est moins pire que Monsieur Callaghan mais elle peut être parfois assez... spéciale. Bipolaire je dirais, par moment, je ne sais pas trop. Oh et en soins aux créatures magiques, il y a le professeur Tristan Allister, plutôt cool ! Et avec lui, nous avons Destiny Rosier qui est arrivée en même temps. C'est notre professeur de sortilège depuis début septembre !" explique la jeune femme, faisant ainsi un rapide état des lieux de Poudlard. "Mais oui, il y a eut du mouvement dans les postes, apparemment." indique la jeune femme. "Et si les deux premiers sont assez spéciaux, voire élitistes par moment, les deux autres sont plutôt dévoués à leurs élèves." explique-t-elle, réalisant à mesure qu'elle parle que tout les professeurs de Poudlard ne sont pas spécialement mauvais.

Touché coulé, la jeune femme n'a pas manqué de percevoir le fait que Phoenix ne se sent pas très à son aise au milieux des moldus, des gens de sang impurs, de leurs enfants. Et elle le fait remarquer, le souligne, en se montrant pas mal cassante envers la demoiselle. Soit, c'est sûrement de bonne guerre. Mais la jeune femme n'a pas non plus l'intention de partir, consciente qu'elle doit lutter contre ses démons, contre son père. Elle ne doit pas partir loin de Ciliah, parce qu'elle doit se faire violence si elle ne veut pas que son père gagne. Donc, elle ne bouge pas de là et regarde simplement son interlocutrice, d'un air décidé.

"- Je ne compte pas partir. Ce sont les opinions de mon père, pas les miennes !" répond la jeune femme.

Phoenix annonce cela et elle répète ces quelques mots dans son esprit afin de s'en convaincre, comme elle espère finir par abandonner toute traces en elle des mangemorts, toute trace en elle de la souillure injectée tout au long de ces années par les mots de son père. La blaireaute pose son regard sur Ciliah. Être une enfant de moldu ne doit pas être facile, Phoenix en a plus ou moins conscience mais... Lutter contre son éducation est compliqué, évidemment.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Mer 7 Juin - 15:34
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Demain à la même heure Ciliah arppentera les couloirs de Sainte-Mangoute l'hopital pour sorcier de Londres pas de repos pour les guerriers. Elle enchaînait souvent des gardes après sa journée de cours pour apprendre plus, pour aider et se faire sa place dans le monde fermer de la médicomagie. Peu de personne comme elle venant du monde moldus réussissaient réellement dans cette branche jusqu'alors privatiser par les sorciers de sang-pur convaincu d'avoir plus de facilité que les autres pour soigner à l'aide de la magie. Pourtant la brune n'as jamais hésité, elle se donne à fond peut-être plus que certains ici ayant de bonne famille et des relations mais elle ne pouvait compter que sur elle même et aurait plus de fierté quand elle aurait son diplôme. Aujourd'hui elle attendait tranquillement que son cours commence en parlant avec une inconnue venant de Poudlard, parce qu'elle était comme ça parlant à tout le monde. La brune ne faisait pas de distinction entre les gens elle accueillait tout le monde à bras ouvert ce qui n'était pas le cas de toute la société sorcière, depuis ses onze ans la jeune fille l'avait bien compris c'étant faite insultée dès le début de sa scolarité à Poudlard mais elle avait accepté et c'était blindée.


Et puis pour le coup parler de ses études cela n'engageait à rien surtout que la conversation tournait autours des professeurs d'ici qui n'était pas comme ceux de Poudlard il y avait moins d'élève pour chaque professeur étant donner que tous était rangé par filière. Et les classes étaient plus petites car tout le monde ne tenait pas le choc et n'arrivait pas à suivre le rythme complexe de la vie en université avec en plus du temps de travail cela fatiguait beaucoup et si pour le moment la jeune femme tenait le choc tout le monde n'était pas comme elle. Du coup elle explique du mieux possible comment sont donner les cours ici pour lui donner envie de venir le plus possible cela lui donnerait de l'avance pour les années à venir et Ciliah pensait que cela était une bonne chose dans une filières qui était des plus compliqués. Phoenix lui parla des nouveaux professeurs de l'école de sorcellerie que la brune avait fréquenté elle aussi deux ans auparavant et visiblement il y avait eut de nombreux changement si elle y retournait elle ne reconnaîtrait surement pas grand monde.


" Beaucoup de nouveaux noms je ne connais donc plus beaucoup de professeur là-bas au vu de tout ses changements tant que tous ne sont pas comme ces deux professeurs un peu froid et bizarre c'est une bonne chose sinon Poudlard perdrait en classe et en valeur. Je n'ai jamais eut affaire à des professeurs pareil même si tous n'était pas adorable ils n'étaient pas mauvais avec nous et agissait en prof en répondant à nos réponses mais je pense que c'est la nouvelle génération de personne qui pense que l'on est pas assez intelligent pour pouvoir prendre la relève" Bon la blonde avouait d'elle même que tout le monde n'était pas mauvais et qu'il y avait de bon professeur parmi les nouveaux arrivant ce qui rassurait la brunette qui n'aurait pas aimer voir son école devenir une secte pour les mieux placé de la société ce n'était pas le genre de monde dans lequel elle voulait évolué même si autours d'elle c'était ce qui était entrain d'arriver petit à petit elle le voyait bien même si il tentait de rester loin de tout cela pour le moment. " Temps que la majorité de bons l'emporte vous êtes sauvé et vous n'avez pas à vous inquiétez de trop les professeurs ça va ça vient et puis nous même on ne reste pas longtemps" Surtout que si la jeune fille est là c'est qu'elle est assez avancé pour avoir le droit à des stages et des cours à l'université.


Et en parlant Ciliah avait avouée avoir eut envie d'être médicomage dès son entrée dans le monde sorcier ce qui voulait bien dire qu'elle n'y était pas née et donc qu'elle était une née moldu la plupart des sang-mêlés entendant parler de magie durant leur enfance mais pas elle. Et le regard de son interlocutrice ne laissa pas de doute quand au fait qu'elle faisait partie de ses personnes réfractaire à l'arriver des né moldus dans la société sorcière, elle ne le disait pas clairement mais ses yeux la trahissait et la brune lui indiqua qu'elle pouvait partir en courant à l'autre bout du couloir si elle le voulait elle ne le prendrait pas mal. "On ne dirait pas" Après tout c'était bien elle qui avait eut une réaction au fait qu'elle n'était pas sorcière de sang mais bon elle ne voulait pas entrer dans une polémique alors elle n'ajouta rien de plus elle était déjà bien assez mise de côté à cause de son sang elle n'allait pas pousser plus loin et allait juste attendre que le cours commence.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Jeu 8 Juin - 1:33
La jeune Phoenix hoche la tête. En effet il y a beaucoup de noms surprenants, elle a eut le même problème quand elle est arrivée : la plupart des professeurs en poste ne sont pas ceux que la jeune femme a connu à son époque et c'est assez perturbant, elle a eut du mal à s'y faire mais c'est maintenant chose faite, heureusement. Parce qu'appeler un professeur par un autre nom n'a rien de gênant en soit, mais si elle commence à sortir un "professeur Rogue" quand ce dernier est encore lui-même un étudiant, alors c'est clairement risqué. Les plus intelligents des 1977 pourraient se poser des questions, alors heureusement que ce genre de bêtises ne se sont pas produites. Ni pour Phoenix, ni pour les autres.

"- Oui en effet, il y a beaucoup de nouveaux." répond la jeune femme en faisant comme si elle avait fait toute sa scolarité à cette époque et dans Poudlard, pour ne pas avoir à sortir le bobard énorme sur l'école du sud du pays, non reconnue par le ministère de la magie mais existant pourtant bel et bien.

Elle pousse un petit soupir en hochant la tête. Oui peut-être que la jeune femme a raison et que ces professeurs appartiennent seulement à une catégorie très spéciale des adultes, qui s'imaginent que tout les étudiants peuvent apprendre en autodidacte, ce qui n'est pas toujours le cas. Et ce qui est même souvent loin d'être le cas. Combien de personnes sur cent sont vraiment autodidacte ? Certainement pas la moitié, peut-être pas même le quart, à bien y penser. Mais soit. C'est complètement débile, mais que peut faire la jeune femme contre ce genre de pensées, contre ce genre de professeurs ? Elle ne peut rien faire, sinon se taire, tout simplement. Et travailler pour avoir de bons résultats, ce qui la met à l'abri de leurs foudres, tout simplement. Mais travailler avec de tels professeurs n'a vraiment rien de drôle ou de plaisant.

"- Oui heureusement que nous n'avons pas que ces deux là et que d'autres valent le détour, mais on a tout de même le professeur Slughorn qui... Enfin lui, je n'arrive pas à savoir qui c'est un bon professeur ou non? Je sais que certains élèves très doués en potions n'aiment pas son enseignement mais moi qui ne suit pas excellente en la matière je trouve que ce n'est pas si mal..." explique la jeune femme. "Peut-être que les étudiants doués voudraient des cours plus poussées mais que le professeur Slughorn est bon pour les élèves disons... pas moins doués ou normaux mais... enfin je ne sais pas trop comment dire ça." remarque la sorcière de la maison poufsouffle, faisant part à haute voix de ses pensées.

Elle a un mouvement de recul évidemment quand la jeune femme lui laisse comprendre qu'elle n'est pas une sang-pur ou sang-mêlée mais une née moldue. C'est plus fort qu'elle malheureusement, elle a toujours ce mouvement de recul bête et méchant, quand elle voudrait pourtant ne plus être comme son père, comme sa mère, comme cette putain de famille Malefoy qui continu d'empoisonner sa vie, même dans cette époque, même quand elle leur a tourné le dos. Famille Malefoy bien plus agréable à vivre cependant, ou plus peureuse, que les Rosiers, près à tuer les leurs pour les mêmes faits que la jeune femme avait réalisé. Tourner le dos aux forces du mal...

"- Oui je sais... Cela vient de l'éducation que j'ai reçut par ma famille. Mes parents n'étaient pas très doux sur la question des gens comme toi. Alors en grandissant avec eux, naturellement, je n'ai pas put échapper à... Mais j'essaie de changer." répond la jolie blonde aux yeux bleus en se demandant pourquoi elle tente de se justifier. Après tout, elles peuvent aussi ne pas parler ensemble, pourquoi est-ce si important de se justifier ? Peut-être pour lui adresser comme une excuse, alors qu'elle n'a pas l'habitude de le faire. "J'essaie mais ce n'est pas toujours facile de revenir sur des années et des années d'éducation."

Mais Nix ne dira pas les mots "je suis désolé" parce qu'il ne faut pas abuser, elle ne les dit jamais. Ou très très très rarement.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Jeu 15 Juin - 11:44
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Ciliah au final ne pose pas beaucoup de question à la jeune blonde elle sait ce qu'elle veut savoir celle-ci viens de Poudlard pour suivre un cours universitaire sur le métier qu'il lui plaisait, car elle avait déjà fait des stages pratique et qu'elle voulait voir la théorie qui était une autre facette du métier. La brunette n'était pas du genre à être trop intrusive non plus car cela était bien souvent gênant pour elle d'avoir à répondre à tout un tas de question, surtout quand on lui parlait de sa famille et tout ça c'était tellement mal vu ici en ce moment qu'elle n'osait pas en parler de manière clair. Les deux parlaient donc de Poudlard elles avaient ça en commun même si à entendre les dire de l'étudiante les professeurs avait beaucoup changer entre le passage de Cil dans l'école et aujourd'hui pourtant tous ses professeurs n'étaient pas proches de la retraite certains devait simplement en avoir eut marre d'enseigner elle pouvait le comprendre n'étant pas certains de pouvoir faire la même chose elle même. " Faudrait que j'y retourne une fois pour saluer les professeurs qu'ils restent, cela doit leur faire tout drôle de voir leur anciens élèves revenir" Bon même si elle le faisait elle n'irait sans doute pas voir tout le monde, chacun avait un professeur chouchou et un professeur qu'il n'aimait pas c'était un fait totalement normal dans une vie d'étudiant.


La brune ne voulait pas vraiment rencontrer certains des nouveaux professeurs de l'école après tout ils n'avaient pas l'air tous très sympathique et cela ne lui servirait pas à grand chose de parler avec eux étant donner qu'elle n'était plus pensionnaire à Poudlard, deux ans déjà qu'elle avait quitter le château le temps passait tellement vite et la petite interne n'aurait jamais imaginé pouvoir s'en sortir en dehors de l'école de sorcellerie qui lui avait tout apprit sur son vrai monde, sur elle même et ce qu'il lui arrivait, elle n'aurait jamais penser choisir sa magie à sa famille et devoir se battre chaque jour pour avoir de quoi manger et réussir ses études histoire de ne pas revenir tête baisser dans son village moldus, ses parents seraient sans doute tout heureux de la voir revenir au bercail et tourner le dos définitivement à sa maladie, car pour eux Ciliah était malade, pas une sorcière non une folle simplement, illuminée avait été le terme de son père quand elle lui avait parler de son choix d'être médicomage elle aurait pu penser pareil si elle avait eut le genre de professeur dont la jeune fille parlait mais cela n'avait pas été le cas et elle en était bien contente. " J'ai eut le professeur Slughorn c'est un bon professeur j'étais plutôt douée en potion une bonne chose pour être dans cette branche et je ne me suis jamais plainte d'un de ses cours, certains sont juste trop égoïstes et ne pensent qu'à eux et à leur capacité à tout bien réussir c'est un professeur il doit donner des choses à faire qui seront réussie par la plus grande majorité de la classe, c'est ça être juste pas favorisé les petits intellos qui se pense au dessus de tout le monde et qui ne voient que leurs nombrils" Ciliah n'aime pas ce genre de personne qui ne pensent pas assez aux autres, on peu avoir des facilités dans une matière ou sur un sujet mais il faut se rendre compte que tout le monde n'est pas comme ça et qu'il ne serait pas juste d'élevé le niveau pour deux ou trois tête pensantes.



L'étudiante n'est pas stupide depuis bientôt neuf ans dans le monde sorcier elle à apprit à analyser les réactions des autres et en parlant elle à bien remarquer ce qui a fait tiquer la blonde à ses côtés son sang impur une nouvelle fois comme si finalement parler avec elle et être à ses côtés allait la rendre malade, visiblement elle avait affaire à une sang-pur lobotomisé pour ne pas accepter les personnes comme elle. Pour la soulagée Ciliah lui fit une remarque comme quoi elle pouvait s'éloigner elle ne crierait pas au scandale elle était habituée après tout ce n'était presque plus douloureux de voir ce genre de réaction à son égard on apprenait à encaisser et à se protéger de cela. " Les gens comme moi sont simplement des sorciers tout comme toi et ta famille, ont à rien demander et on subit ça plus que vous pour qui c'est dans le gêne depuis toujours. Je ne vois plus ma famille parce que je suis une sorcière ce n'est en rien un cadeau et si je le pouvais j'aurais refusée de faire partie de ce monde" Elle ne dit pas cela pour attirer la pitié ou la condescendance mais simplement pour que la jeune fille comprenne que cela n'est pas plus simple pour les nés-moldus que pour les autres, que si elle avait grandit en entendant dire que les nés-moldus était une tare pour le monde sorcier eux n'avaient jamais demander à l'intégrer. "Essaye d'oublier toute ton éducation dans un monde ou tu n'est pas la bienvenue et ou les personnes pouvant t'aider te montre du doigts en grimaçant cela fait tout drôle la première fois. Mais j'ai plutôt bien réussit alors tu obtiendras surement un résultat positif toi aussi" Tout étant une question de volonté rien de bien compliqué au final.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Lun 19 Juin - 16:08
"- Oui et en même temps, il est assez rare de voir des visiteurs à Poudlard. Je dois dire que je n'en vois pas souvent, pour ne pas dire que j'en vois... jamais." répond la blondinette aux propos de son interlocutrice.

De temps en temps, dans son époque, elle voyait c'est vrai Monsieur Malefoy ou le ministre, parfois. Mais les visites de personnes extérieures lui semblaient être assez rare. A moins que les étudiants ne le remarquent tout simplement pas. Après tout, pendant qu'ils sont en cours, qui sait ce qui se passe ? Et Dumbledore a un bureau, ça ne doit  pas être pour rien. Elle doit admettre qu'elle ne sait pas, elle ne s'est jamais posé ce genre de questions à vrai dire. Probablement qu'aucun étudiant de l'école ne s'est jamais posé ce genre de question, à savoir si les professeurs revoient parfois leurs anciens élèves. Pourquoi pas après tout ? Pour sa part, la jeune femme ne tient pas spécialement à en revoir. Elle ne se sent pas spécialement proche d'eux, ce sont ses professeurs après tout, rien de plus. Mais cela tient peut-être à son caractère froid, légèrement renfermé, qui ne laisse personne l'approcher ou en tout cas pas facilement. Il est vrai qu'elle n'est pas la personne la plus sociable ni la plus agréable de l'université, pour une poufsouffle. Sa répartition l'a vraiment surprise, c'est vrai. mais la sorcière a finit par s'y faire et peut-être que cela signifie quelque chose, d'être une Malefoy à Poufsouffle, de ne pas être une Serpentard, comme tout les autres mangemorts ont put l'être. Après tout, elle est fidèle à ses idées, elle ne fait pas les choses à moitié, la demi-mesure elle ne la connait pas et pour les gens dont elle est proche, la sorcière est prête à tout. Mais pour eux uniquement et ces personnes sont on ne peut plus rares. Il y a Drago. Il y a Harry parce qu'elle lui est reconnaissante et c'est tout, probablement. Un jour peut-être, quelqu'un d'autre comptera. Mais ce n'est pas encore le cas. Pour le moment, Phoenix est encore une âme solitaire et cela ne changera peut-être jamais, elle ne saurait pas le dire.

"- Probablement. Après je reconnais que cela peu être ennuyeux. Quand on est bon dans une matière, si le programme n'avance pas suffisamment, c'est le meilleur moyen de décrocher, je le conçois. Je sais que par exemple, en sortilèges, je n'aime pas forcément m'attarder trop longtemps sur une notion, parce que la maîtrisant déjà parfois, je m'ennuis. Je peux comprendre que ce soit agaçant, de fait. Mais en effet, c'est là tout le soucis du collège, il faut s'adapter à la classe. Et à l'université, la classe s'adapte au professeur..." fait remarquer la jeune femme. "Après je ne me souviens pas avoir entendu ces personnes se plaindre de l'enseignement en lui-même. Plutôt du laxisme du professeur, selon eux."

Et pour certains, le changement entre le professeur Rogue et le professeur Slughorn, surtout, avait été déstabilisant. Encore que personne ne s'en plaignait vraiment. Tout le monde avait plutôt été heureux, en fait, de ce changement. Sauf peut-être Potter qui aurait préféré le rigide maître des cachots, mais qui n'était pas non plus le genre à se plaindre que le niveau soit moyen. Et, en 1977, Severus Rogue naturellement ne semblait pas plus heureux que cela d'apprendre avec le professeur de Potion. Quoi qu'il ne s'en plaignait pas. Pour se plaindre, il faudrait déjà parler. C'est à dire avoir un interlocuteur, pour commencer. Hors le futur professeur est comme il le sera plus tard. Froid, antisocial et renfermé. A côté de lui, Phoenix passe pour une femme d'une grande sociabilité.

"- Certes. Mais tu sais ce que j'ai voulu dire." répond Phoenix comme la sorcière en face d'elle répond être simplement une sorcière comme les autres.

Mais elle est presque choquée, quand son interlocutrice dit qu'à choisir elle aurait mieux aimé ne pas être une sorcière. Ces mots lui semblent totalement fous. Comment peut-on dire une chose pareille ? Si elle avait été une cracmol, Phoenix en l'aurait peut-être jamais supporté, pour ne pas dire probablement jamais supporté. Mais il y a fort à parier qu'elle serait comme cette fille : seule et abandonnée, sans pouvoir voir sa famille.

"- Je vois... j'espère que cela viendra un jour en effet. Mais c'est... compliqué. Et cela prend du temps, je pense. Je pense que nous ne pouvons pas oublier notre éducation en un claquement de doigts, malheureusement."

C'est toute une vie, en quelque sorte, qu'il faut reconstruire, rebâtir, loin des bases familiales.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire House J'ai posté : 110 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 351 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui A savoir sur toi :
Ciliah est une jeune interne en médicomagie elle à dix neuf ans et est en deuxième année universitaire. C'est une jeune femme bisexuelle qui ne se prend pas la tête, elle fait partie de la Sapphire House qui lui correspond totalement. Elle ne voit plus sa famille moldus qui ne comprend pas sa différence et ne l'accepte pas ce qui la blesse terriblement

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Jeu 29 Juin - 13:02
Combat soit forte ne te laisse pas abattre
Ciliah & Libre

Il était vrai que peu de personne devait revenir à Poudlard l'école n'était pas connue pour accepter tout un tas d'invité mais bon une personne venant deux heures rendre visite ne serait sans doute pas mise à la porte cela n'était pas trop le genre de la maison. Et puis elle devait avouer que maintenant qu'elle en avait parler elle voulait beaucoup rentrer les nouveaux professeurs qui avaient remplacer les siens, sans doute partis à la retraite. C'était bizarre de se dire qu'elle avançait dans ses études et que d'autre finissait leur vies professionnelles c'était un constat logique mais que personne ne pensait à faire normalement. Ciliah était un peu curieuse cela faisait aussi beaucoup sur son envie de retourner au château. " J'en ai très peu vu durant ma scolarité là-bas c'est vrai mais j'aime ne pas faire les choses comme les autres. Etre unique c'est un peu bénéfique pour le moral parfois et puis je ne vois pas Dumbledore mettre quelqu'un dehors surtout si c'est un ancien élève en visite de courtoisie" Du coup elle testerait surement une fois, retournée à Poudlard et voir si elle était toujours la bienvenue deux ans après son départ de l'école de sorcellerie de premier cycle. Elle avait grandit depuis mais Poudlard lui avait tout apprit et lui avait donner la force de continuer dans ce monde qui n'était le siens depuis la naissance.


Si les élèves de Poudlard était accepté à l'université l'inverse devait être possible aussi. La jeune femme comprend bien que les nouveaux professeurs ne fasse pas l'unanimité c'était toujours comme ça certains adorait tel ou tel prof quand le camarade d'a côté le déteste aucun élève n'est pareil après tout. Chacun ses goûts chacun son rythme et les meilleurs professeurs étaient sans doute ceux qui le comprenait et l'acceptait totalement sans faire de différence énorme entre les bons et les moins bons tout en laissant les moyens de côté. Parce qu'un tel professeur n'était pas bon pour l'évolution des élèves qui n'avait pas le meilleur niveau du monde, elle même avait eut des difficulté dans certaines matière et s'en était sortie parce qu'elle avait eut des adultes près à l'aider à s'en sortir pour ne pas la voir flancher. Tout le monde n'était pas d'accord avec eux bien souvent les bons élèves les têtes pensantes se pensait au dessus et voulait que tout aille à leur rythme plutôt que de comprendre qu'il fallait penser en classe et non pas en égoïste mais quand on est adolescent on est souvent assez centrer sur soit même. On grandit on se chercher, on se trouve et on veux se voir évoluer sans avoir à penser à ceux qui nous entourent et qui vivent pour le coup la même chose que nous. Ciliah le sait car elle est passer par là, et elle comprenait tout les points de vue et savait qu'on ne pouvait pas choisir sa façon de voir les choses c'était en nous. L'ennuie elle le comprenait aussi après tout il était vrai que refaire dix fois un exercice maîtrisé n'était pas bon pour la stimulation cérébrale mais les dix fois était souvent nécessaire pour un autre élève de la classe la blonde avait raison il fallait s'adapter même si cela n'était pas toujours chose aisé.

" L'adaptation est une chose difficile à manier mais c'est aussi important dans notre métier, il nous faut s'adapter aux malades et à leur envies particulières, leur humeur aussi ce qui n'est pas toujours facile si tu peux t'adapter à ta classe à Poudlard alors tu commencera bien dans ta vie ici et sur ton lieu de stage. Tout est une question de vision des choses pour tous, certains voit du laxisme là ou d'autre voit de la douceur, d'autre se sente bridé quand c'est trop strict alors que pour certains c'est sécurisant" La vie en société en somme personne n'était jamais d'accord mais tout le monde devait faire avec l'avis de l'autre pour ne pas empiéter sur la liberté d'autrui qui était un droit rien n'était simple mais bon les humains réussissaient à cohabiter depuis des centaines d'années maintenant eux pourraient le faire aussi quand certains arrêteront d'être bête et borné. Comme sur le point de vue sur le sang qui faisait encore grimacer beaucoup trop de monde ici, simplement parce que les gens n'acceptait pas que les non sorcier de souche soit tout comme eux digne de la magie, personne ne choisissait d'être ou non sorcier cela leur tombait dessus et c'était plus difficile à accepter que pour une personne née dans une famille où la magie était présente depuis des siècles. La brunette avait avoué à l'inconnue qu'elle n'avait pas voulue être sorcière et que si cela lui avait été permis elle aurait refusée d'avoir des pouvoirs magique car sa famille l'avait renié à cause de ça ce qui n'était pas une bonne nouvelle.


"Non je ne sais pas, vu que je ne sais pas le réel soucis que vous avez avec nous, j'ai entendu beaucoup de chose différentes" Personne n'était clair là-dessus chacun avait un peu son opinion et ses raisons et du coup personne ne connaissait les aboutissant de cette haine couverte. Bien sur pour les plus jeunes cela n'était sans doute pas une réelle conviction juste le fruit d'une éducation fermée mais quand bien même il n'était pas si difficile de penser par soit même, ils n'étaient pas des foutus robots et cela Ciliah ne le comprenait pas et ne l'accepterait sans doute jamais c'était trop facile de se cacher derrière une excuse toute faite pour ne pas assumer avoir simplement baisser les bras et ne pas avoir chercher à réfléchir comme un grand tout seul la famille n'était pas dans la tête, même si on ne criait pas son désaccord sur tout les toit il pouvait être présent dans la tête. " L'éducation c'est une peu facile comme excuse, je trouve que cela est trop souvent ressortis pour excuser tout un tas de chose non excusable, oui il est certains que d'entendre parler en mal d'une catégorie de personne donne un aprioris mais de là a rabaisser les gens à être réellement mauvais avec ce n'est plus l'éducation qui fait ça c'est la personne en elle même qui choisit de suivre aveuglement des propos qu'elle pourrait infirmer en apprenant à connaître une personne. Je n'ai pas été élevé dans un monde magique je ne connaissais pas les sorciers et pourtant je ne vous ai pas tous rejeter à mon arriver ici c'est trop simple" Mais bon elle ne doit surement pas penser comme ça trop sûre que tout est de la faute de sa famille, ce n'est pas la seule la grande majorité des sang-pur tiennent le même discours la brune en a l'habitude.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  Jeu 29 Juin - 16:08
La jeune femme hoche la tête en réponse aux propos de son interlocutrice. Non, en effet, le professeur Dumbledore ne met jamais qui que ce soit à la porte, pas même Lucius Malefoy alors il devrait accepter sans trop de mal la présence entre les murs de l'école d'une ancienne élève en visite. La pouffsouffle regarde d'ailleurs la dite ancienne élève et elle se demande dans quelle maison celle-ci pouvait bien être à l'époque de ses études Poudlard. L'interrogation ne dure cependant qu'un temps, parce qu'elle ne s'y intéresse pas plus que cela. Après tout, qu'est ce que cela peut bien lui faire de savoir au sein de qu'elle maison cette fille qu'elle ne connait ni d'Eve ni d'Adam a fait ses études ? Après tout, Phoenix n'est pas des plus sociables. Alors elle n'aime pas plus que ça s'encombrer des banalités d'usage que certaines personnes débitent par pure politesse, même si l'éducation qu'elle a reçut a inclue ce genre de choses, malheureusement pour elle. Parce qu'elle ne s'est jamais fait à tout ces blablas inutiles que d'autres débitent pourtant.

"- Non nous sommes d'accord, je ne pense pas que Dumbledore renverrait qui que ce soit venu faire une visite de courtoisie. Je ne pense même pas qu'il y ait besoin de le prévenir, car il est assez spécial, même si effectivement la courtoisie impliquerait de s'annoncer d'abord. Je pense même qu'il aurait plaisir à revoir d'anciens élèves mais il est vrai que je n'en vois pas souvent dans les couloirs de l'école."

Et encore que dire que Dumbledore aurait plaisir à voir des anciens élèves c'est vite dit, la jeune femme ne sait pas si c'est vrai. Il faut dire qu'à son époque, l'homme est vraiment focalisé sur le célèbre Harry Potter et sur aucun autre élève, si bien que la sorcière de Poufsouffle ne sait pas vraiment s'il connait ses autres élèves. Peut-être pas tous, en effet. A moins qu'il n'y ait quelques habitués des envoies dans le bureau du directeur. Mais c'est rare, puisque les professeurs préfère donner des retenues que des convocations.

"- Oui je me doute que les malades sont tous très différents et qu'il faut savoir jongler de l'un à l'autre pour répondre à leur besoin du mieux que nous le pouvons." répond la sorcière.

A se demander en somme si c'est vraiment un métier pour la jeune femme. D'autant plus si elle réagit encore comme une imbécile, comme ses parents le lui ont apprit dans le temps, à chaque fois qu'elle croise la route d'un né moldu. Car après tout, ses patients ne seront pas tous de sang-pur loin de là, ni même de sang-mêlé et elle devra composer avec cela, sans se montrer antipathique ou elle ne sera pas capable de conserver ses cas, se faisant sûrement rapidement congédier. De toute évidence elle a encore beaucoup de travail à faire sur elle-même pour ne plus penser ainsi que ses parents le voudraient, encore beaucoup de travail pour se soustraire à l'enseignement mangemort qu'elle a reçut à l'époque.

"- Ce n'est pas vraiment de la haine, pas pour tous. Tu as ceux qui vous détestent en effet et tu as ceux qui considèrent qu'ils sont de meilleurs sorciers, avec de meilleures compétences à la sorcellerie parce que leur sang est "pur" et que cela signifie qu'ils ont toujours conservé la totalité de leur énergie magique, enfin ce genre de choses." répond la jeune femme en haussant les épaules.

Que voilà bien des mots de né moldue ! Phoenix prend sur elle pour ne pas répondre au milieu de ce couloir alors que d'autres les observes, mais cette fille ne se rend même pas compte de ce que c'est que de s'appeler Phoenix Malefoy, de grandir auprès d'un père haineux qui te dolorise chaque fois qu'il n'est pas content, qui te brise et te formate pour que tu poursuivre son oeuvre et son combat par la suite, que tu sois persuadée que ta supériorité et que tu inculque les mêmes valeurs à ton enfant, que tu auras de ton mariage avec un autre sang-pur bien sûr, qui perpétuera la tradition, modelant à son image de nouveaux petits sang-pur persuadés d'être supérieurs et qui plus tard, à leur tour, feront de même avec leurs enfants, dans la grande majorité des cas.

"- S'il s'agissait de seulement en entendre parler en mal... Mais ça tu vois, c'est ce que tu peux dire typiquement quand tu n'es pas de sang-pur, quand tu n'as pas mordu la poussière en te tordant de douleur sous l'effet d'un sortilège, jusqu'à ce que tu rentre dans "ton petit crâne d'enfant" que tu es un être supérieur, que tu es de meilleure naissance que les autres. Je ne sais pas si tu imagine ce que c'est que de recevoir un doloris chaque fois que ton père imagine que tu t'écarte du droit chemin qu'il a tracé pour toi, chaque fois que tu t'écarte de ses idées. Crois-moi, ils savent t'y ramener. Et ce ne sont pas les petites fessées que connaissent les enfants moldus qui peuvent rivaliser avec ça ! Alors ne vient pas me dire que "mon éducation" est une excuse facile, quand tu ne connais même pas dix pourcent de la manière dont peut être menée cette éducation ! Tu crois qu'on peut lutter ? Qu'on peut se révolter quand on a six ans ? Quand on reçoit un sortilège quand on ne sait même pas encore lancer les sorts de base ? Avant tes seize ans, peut-être quinze ans, crois moi ma grande que tu n'es pas en position de force non ! Ta situation n'es pas comparable à la nôtre parce que personne ne t'as torturé, toi, pour t'entendre dire, penser, croire, que nous sommes des êtres inférieurs et détestables. Ne compare pas nos éducations, elles ne le sont pas ! Ne va pas croire que c'est un choix de naître où on est et d'être impuissant contre la volonté de son père. Je vais peut-être t'apprendre quelque chose, mais outre un père, j'ai aussi un oncle. Une famille, avec les mêmes idées. Si tu crois que les moldus sont capables d'autant de violence... et même quand ils ont un parent violent, ce n'est pas non plus toute une famille, père, mère, grands-parents, oncle... On fait ce qu'on peut, quand on peut, mais ça laisse des traces !"

Et même quand on réussi à s'extraire de ce bourbier, tourner le dos à une famille de mangemorts c'est pas chose aisé. Parce qu'on est une traitre et que les mangemorts n'hésitent pas à torturer et à tuer en guise de punition. Comme le professeur arrive, Phoenix s'écarte de Ciliah, d'autant que la fin de leur dispute a amené les regards sur elle et la jeune femme ne se sent plus les nerfs assez solide pour aller assister à cette leçon. Tournant les talons, elle quitte le couloir avec l'idée d'aller plutôt se calmer, avant de choisir un autre cours un peu plus tard.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là  
Revenir en haut Aller en bas
 
Phoenix ▬ Théorie ou Pratique l'important c'est d'être là
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Le complot des poupées
» Cours n°12: Combattre un Epouvantard: théorie et pratique
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» signature Phoenix
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Université-
Sauter vers: