AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Lun 6 Mar - 23:37

A vrai dire, elle ne sait pas ce qu'elle fou là-devant, quelques jours après le bal de la saint-Valentin, à regarder le mur miteux qui lui fait face, mitoyen au bar qui n'est pas en meilleur état et pas de meilleure fréquentation. De là où elle est, Daphné sent l'odeur des racines que les clients de ce lieux fument avec autant de plaisir qu'un enfant avale une plume en sucre ou une chocogrenouille. L'odeur, infecte, lui monte à la tête et elle ses yeux en pleurent alors qu'elle a un haut le coeur. Pourtant, elle doit entrer. C'est sa mission pour l'ordre du phénix, c'est elle qui l'a choisit après tout, surprenant quelque peu les plus âgés, dont Fabian Prewett qui ne cesse de la voir comme une espèce de poupée Vélane qui a peur de se casser un ongle. C'est elle qui a signé. Pas pour faire ses preuves ou convaincre qui que ce soit qu'elle a sa place dans l'ordre, non. Mais pour se montrer qu'elle a encore quelque chose à foutre ici, qu'elle n'est pas "inutile". Parce que c'est l'idée qu'elle a depuis quelques jours, de ne peut plus servir à rien, tel un oiseau que l'on libère enfin de sa cage, sans jamais lui avoir apprit à voler.

Elle entre, habillée comme les femmes d'ici, se couvrant peut-être un peu plus, d'avantage par peur que par pudeur. Elle s'installe dans un coin de la salle, observant les personnes présentes alors qu'elle a la charge de retrouver un visage sensé venir ici et le suivre, alors, aussi discrètement que possible pour espérer obtenir une adresse, au bout du compte. Alors Daphné fait ce qu'on lui a demandé, mais les gens s'interrogent de voir cette fille dans son coin, qui semble ne pas vraiment correspondre aux lieux. Alors elle fait ce qu'on attend de sa part. Elle appelle un serveur et commande, portant bientôt la préparation de racine à ses lèvres pour tirer une première taffe. Horrible. Sa gorge la brûle. Mais elle essaie autant que possible de jouer le jeu, de ne pas laisser paraître le moindre malaise. A la seconde fois, c'est déjà moins terrible et la brune porte l'objet à ses lèvres, une troisième fois.

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Lun 13 Mar - 23:41
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai
Daphné & Drago
La curiosité est souvent un mauvais défaut mais cela peut permettre de découvrir les autres.

Drago n'avait pas revu sa fausse fiancée depuis le bal ou il avait été un peu direct avec elle lui faisant comprendre qu'elle ne faisait rien pour être réellement libre qu'elle restait là dans l'attente pur et simple. Attendre d'avoir à l'épouser ou qu'il réussisse à casser leur contrat de fiançailles au final la brune était passive et cela ne lui avait pas beaucoup plut et ses remontrances avait eut pour effet de faire fuir la Serpentarde. Alors il fut véritablement sous le choc en voyant la jeune femme dans l'allée des embrumes lui y était pour suivre son père qui avait réussit à lui échapper alors qu'il s'arrêtait pour guetter ou se rendait sa fiancée car même si il ne l'appréciait pas autant que la brune le souhaitait Drago ne voulait pas qu'il lui arrive malheur et une femme dans un tel endroit était forcément en danger. La sorcière pourrait sans aucun doute se défendre mais pour cela il faudrait que le nombre d'agresseur soit faible sinon elle était cuite, surtout qu'il l'avait vu entrer dans un club très mal famé, celui des fumeurs de Mandragore autant dire que les personnes qui seraient présente à l'intérieur pouvaient être très violente et très incontrôlable. Cela l'avait inquiéter et il avait décidé de suivre la brune plutôt que son paternel quitte à faire de la surveillance autant protéger la vie d'une personne qui ne méritait pas que de sale chose lui arrive. En entrant quelques instant plus tard dans le bar Drago avait tenté de ce faire discret mais cela était assez compliqué il n'avait pas réellement la tête de l'emploie et sa façon d'être habillé prouvait bien qu'il n'était pas un camé venu chercher sa dose.

Daphné par contre elle semblait plutôt dans son élément après c'être installée à une table dans un coin de la pièce elle avait passer commande et commencer à consommer cela qui avait littéralement achevé le blondinet, alors là c'était le monde à l'envers la gentille fiancée se transformait en vilaine droguée, il ne pensait pas que ses paroles aurait un tel effet car quand il parlait de liberté il ne parlait pas de pratique illicite. Décidant à bouger de l'entrée pour ne pas être dégagé de l'endroit il avança vers la Serpentarde qui allait bientôt ne plus être capable de le reconnaître. " Pose ça avant de finir complètement malade" Il ne voulait pas avoir à lui donner d'ordre mais clairement il n'avait pas le choix pour le bien de la jeune femme. Et il se laissa tomber en face d'elle, regardant autours d'eux pour lui parler le plus discrètement possible mais en même temps se faire comprendre de la jeune femme dans le brouhaha ambiant cela n'allait pas être simple. " Alors c'est quoi le délire ? Tu cherche à te faire violer ou à te fondre dans la masse ? "Quitte à être là autant connaître les tenant et les aboutissant, même si la jeune femme devait lui en vouloir il espérait quand même qu'elle est conscience qu'être ici, aussi peu vêtue, seule et défoncée était dangereux pour elle et ce même si elle était une sorcière plutôt agile avec sa baguette.


" Bon au moins pour être libre se soir tu va l'être totalement avec ça dans le sang" Et il lui fit un petit sourire ne voulant pas dramatiser non plus après tout chacun faisait ses propres expérience dans la vie il ne se prenait pas la tête pour ça mais plutôt pour la sécurité de la belle. Après tout il était de son devoir de la protégé des autres et d'elle même en cas de besoin, il appréciait Daphné et il restait son fiancé ce qui n'était pas rien non plus.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Drago L. Malefoy le Lun 3 Avr - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Mar 14 Mar - 0:16
Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle fait, mais elle croit le savoir. En mission pour l’ordre, la jeune femme tente seulement de donner le change dans cette bâtisse, pour ne pas détonner parmi les gens de ce lieux, pour ne pas se faire repérer. Elle est ici pour surveiller les personnes qui fréquentent l’endroit, ici pour remplir une mission pour l’ordre du Phénix et, comme elle ne veut pas que Fabian Prewett puisse se moquer et la dire faible, il est vital pour elle se réussir dans son entreprise. Elle ne se pardonnerait pas le fait d’échouer. D’autant plus que si l’ordre du phénix l’a envoyé en mission ce n’est pas pour rien, c’est qu’ils ont besoin des informations qu’elle se doit de rassembler ici, de découvrir, tout simplement. Alors Daphné entend bien faire honneur à la tâche qui lui a été confié et c’est ainsi qu’elle se retrouve à fumer des racines de mandragores. Pour donner le change. Oui, toute bêtise, toute addiction commence par un essai. Mais la jeune femme se sent en mission et parfaitement capable de surmonter cela plus tard, quand elle n’en aura pas besoin. Pour le moment, elle porte sa fumette à ses lèvres et tirent une taffe, une de plus, en essayant de ne pas tousser, de ne pas se trahir. Parce qu’elle doit rester crédible, si elle ne veut pas être découvertes par les messieurs ici. Ce n’est pas pour rien qu’elle se tapi dans l’ombre, c’est pour mieux voir, évidemment, sans elle-même être vu. Astucieux n’est-ce pas ?

Elle sursaute donc, quand elle comprend qu’elle est repérée et elle frissonne un peu en se rendant compte qu’il s’agit de Drago, son prétendu fiancé, dont elle ne veut plus entendre parler, après ce qu’il lui a dit au dernier mardi, pendant le bal de la saint-Valentin, avant de la planter devant tout le monde pour aller danser au bras de Granger, pendant que Daphné pour sa part quittait la soirée après une unique danse. On peut dire qu’elle n’a fait qu’acte de présence, en fin de compte. De la figuration, voilà ce qu'elle a fait ce soir là et elle s'est sentie si idiote, si inutile... et elle ne veut plus de sentir inutile. Alors cette mission elle en a besoin. Elle a besoin de faire des preuves et montrer qu'elle ne sert pas à rien dans la vie. Cela même si Drago Malefoy ne veut pas l'épouser. Cela même si les conventions souhaiteraient voir un beau mariage se faire, mariage que le jeune homme refuse. Elle baisse la tête. Elle se sent si stupide et quelque part tellement blessée de voir Drago Malefoy la refuser. D'autant plus qu'il n'a jamais cherché à vraiment la connaître quand la sorcière, pour sa part, aurait voulu lui être agréable. Elle aurait voulu ne pas se sentir aussi mal. Ne pas se sentir rejetée. Voilà l'impression qui est la sienne maintenant. Elle se sent rejetée. Et elle ne sait pas vraiment à qui elle pourrait parler de tout cela alors qu'Astoria est distante en ce moment.

"- J'vais pas être malade. J'fais juste ce que tout le monde attend de moi. Obéit Daphné, obéit. C'est pas ce que vous voulez, tous ? Et toi le premier hein, quand tu dis de t'oublier, t'aimerais bien qu'j'obéisse au doigt et à l'oeil hein ?"

Elle se sent portée par les vapeurs de la mandragore. Portée par sa fumette. Que ce soit Drago qui la surprenne pendant sa mission ce soir a quelque chose de pathétique et embêtant au goût de la sorcière qui aurait voulu pouvoir se passer des jugements du sorcier il faut dire que depuis la fête de la Saint-Valentin elle évite de le croiser par tout les moyens. Ce qui n'est pas vraiment aisé puisque les deux fiancés partagent la même maison à Poudlard et de ce fait la même salle commune également. Non, ce n'est pas facile de ne pas croiser le prince des Serpentard et on dirait bien que ce petit jeu du chat et de la souris est maintenant terminé.

"- Ni l'un ni l'autre." répond sombrement Daphné. "Mais si tu t'étais intéressé un tant soit peu à moi, même brièvement au cours des derniers mois, tu saurais que je suis membre de l'ordre du Phénix. Et que si je suis ici ce n'est pas pour la délicatesse de cette... chose." souffle la brune à voix basse en montrant ce qu'elle fume. "Sauf que je ne peut pas espionner si je ne me rend pas un minimum crédible." fait-elle remarquer alors en soupirant.

Être libre. Si seulement. Daphné baisse la tête alors que cette idée lui semble utopique. Elle a un petit rictus, un sourire en coin qui n'est pas même joyeux. Elle ne sait pas quoi répondre au sorcier, alors que justement elle ne se sent pas libre. Et pourtant, elle avait inconsciemment espérer que fumer ces quelques racines l'apaiserait.

"- Ouai enfin, libre c'est vite dit. C'est de la camelote ce truc, ça ne fait pas grand-chose et je ne me sens pas plus utile qu'en arrivant. "

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Ven 17 Mar - 11:34
Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle fait, mais elle croit le savoir. En mission pour l’ordre, la jeune femme tente seulement de donner le change dans cette bâtisse, pour ne pas détonner parmi les gens de ce lieux, pour ne pas se faire repérer. Elle est ici pour surveiller les personnes qui fréquentent l’endroit, ici pour remplir une mission pour l’ordre du Phénix et, comme elle ne veut pas que Fabian Prewett puisse se moquer et la dire faible, il est vital pour elle se réussir dans son entreprise. Elle ne se pardonnerait pas le fait d’échouer. D’autant plus que si l’ordre du phénix l’a envoyé en mission ce n’est pas pour rien, c’est qu’ils ont besoin des informations qu’elle se doit de rassembler ici, de découvrir, tout simplement. Alors Daphné entend bien faire honneur à la tâche qui lui a été confié et c’est ainsi qu’elle se retrouve à fumer des racines de mandragores. Pour donner le change. Oui, toute bêtise, toute addiction commence par un essai. Mais la jeune femme se sent en mission et parfaitement capable de surmonter cela plus tard, quand elle n’en aura pas besoin. Pour le moment, elle porte sa fumette à ses lèvres et tirent une taffe, une de plus, en essayant de ne pas tousser, de ne pas se trahir. Parce qu’elle doit rester crédible, si elle ne veut pas être découvertes par les messieurs ici. Ce n’est pas pour rien qu’elle se tapi dans l’ombre, c’est pour mieux voir, évidemment, sans elle-même être vu. Astucieux n’est-ce pas ?

Elle sursaute donc, quand elle comprend qu’elle est repérée et elle frissonne un peu en se rendant compte qu’il s’agit de Drago, son prétendu fiancé, dont elle ne veut plus entendre parler, après ce qu’il lui a dit au dernier mardi, pendant le bal de la saint-Valentin, avant de la planter devant tout le monde pour aller danser au bras de Granger, pendant que Daphné pour sa part quittait la soirée après une unique danse. On peu dire qu’elle n’a fait qu’acte de présence, en fin de compte. De la figuration, voilà ce qu'elle a fait ce soir là et elle s'est sentie si idiote, si inutile... et elle ne veut plus de sentir inutile. Alors cette mission elle en a besoin. Elle a besoin de faire des preuves et montrer qu'elle ne sert pas à rien dans la vie. Cela même si Drago Malefoy ne veut pas l'épouser. Cela même si les conventions souhaiteraient voir un beau mariage se faire, mariage que le jeune homme refuse. Elle baisse la tête. Elle de sent si stupide et quelque part tellement blessée de voir Drago Malefoy la refuser. D'autant plus qu'il n'a jamais cherché à vraiment la connaître quand la sorcière, pour sa part, aurait voulu lui être agréable. Elle aurait voulu ne pas se sentir aussi mal. Ne pas se sentir rejetée. Voilà l'impression qui est la sienne maintenant. Elle se sent rejetée. Et elle ne sait pas vraiment à qui elle pourrait parler de tout cela alors qu'Astoria est distante en ce moment.

"- J'vais pas être malade. J'fais juste ce que tout le monde attend de moi. Obéit Daphné, obéit. C'est pas ce que vous voulez, tous ? Et toi le premier hein, quand tu dis de t'oublier, t'aimerais bien qu'j'obéisse au doigt et à l'oeil hein ?"

Elle se sent portée par les vapeurs de la mandragore. Portée par sa fumette. Que ce soit Drago qui la surprenne pendant sa mission ce soir a quelque chose de pathétique et embêtant au goût de la sorcière qui aurait voulu pouvoir se passer des jugements du sorcier il faut dire que depuis la fête de la Saint-Valentin elle évite de le croiser par tout les moyens. Ce qui n'est pas vraiment aisé puisque les deux fiancés partagent la même maison à Poudlard et de ce fait la même salle commune également. Non, ce n'est pas facile de ne pas croiser le prince des Serpentard et on dirait bien que ce petit jeu du chat et de la souris est maintenant terminé.

"- Ni l'un ni l'autre." répond sombrement Daphné. "Mais si tu t'étais intéressé un tant soit peu à moi, même brièvement au cours des derniers mois, tu saurais que je suis membre de l'ordre du Phénix. Et que si je suis ici ce n'est pas pour la délicatesse de cette... chose." souffle la brune à voix basse en montrant ce qu'elle fume. "Sauf que je ne peut pas espionner si je ne me rend pas un minimum crédible." fait-elle remarquer alors en soupirant.

Être libre. Si seulement. Daphné baisse la tête alors que cette idée lui semble utopique. Elle a un petit rictus, un sourire en coin qui n'est pas même joyeux. Elle ne sait pas quoi répondre au sorcier, alors que justement elle ne se sent pas libre. Et pourtant, elle avait inconsciemment espérer que fumer ces quelques racines l'apaiserait.

"- Ouai enfin, libre c'est vite dit. C'est de la camelote ce truc, ça ne fait pas grand-chose et je ne me sens pas plus utile qu'en arrivant. "

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Sam 18 Mar - 17:10
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai
Daphné & Drago
La curiosité est souvent un mauvais défaut mais cela peut permettre de découvrir les autres.

Visiblement Daphné souhaitait se comporter comme une enfant pourrie gâtée qui n'avait pas eu le droit ou dernier jouet à la mode, lui en l’occurrence, elle cherchait à le punir de ses paroles lors du bal mais le blond ne les regrettait pas il avait eu besoin de mettre les choses au clair avec sa fiancée et ne pas la laisser espérer une chose qui ne pourrait sans doute jamais arriver. Lui ne se voyait pas apprendre à connaître cette femme qui lui était imposé tant que leur fiançailles étaient d'actualité oui son raisonnement n'était peut-être pas de bon sens car il aurait pu trouver une bonne compagne en Daphné mais tout était justement trop parfait, trop calculé car la jeune femme avait été élevé pour être son idéale et son idéale ne pouvait pas être une jeune femme parfaitement lisse qui lui disait amen à tout sous prétexte de ne pas l'énerver. Elle ne semblait pas l'avoir comprit continuant sans doute à penser être rejeté pour sa personne, mais elle même ne savait pas qui elle était réellement sans s'en rendre compte elle se donnait un genre n'était pas une personne à part entière parce qu'elle ne savait pas qui elle était et si Drago s'en était rendu compte en arrivant ici et avait tenté de changer les choses la brune elle semblait totalement hermétique à une remise en question préférant bouder comme une enfant ce qui horripilait le blond qui trouvait que le monde avait bien assez de soucis pour ne pas perdre de temps pour des futilités.

Il était venu la voir parce qu'il s'inquiétait de la voir ici toute seule entrain de fumer mais finalement il regrettait son choix il aurait du continuer à surveiller son père vu comme il était reçut cela aurait été mieux pour sa mission. Soupirant il regarda autours d'eux même si elle tentait de se fondre dans la masse elle n'y arriverait pas ici tout le monde se connaissait et ils ne se passeraient pas longtemps avant que les deux étudiants se fasse repérer par les habitués du club surtout qu'aucun les deux n'avaient la tête d'un camé de première ils avaient une classe différente des personnes venant ici de part leur éducation et leur naissance jamais la brune ne pourrait réussir à ce fondre dans la masse même en se droguant pour y arriver. Il ne pouvait garder ce qu'il avait sur le cœur pour lui et le fit savoir à la brune en face de lui elle ne pouvait pas se placer sans cesse en victime sans quoi elle allait voir tout le monde lui tourner le dos. Oui la vie n'était pas simple pas plus pour elle que pour d'autre mais il fallait faire avec il ne lui avait jamais donner d'ordre et n'appréciait que peu ses critiques sans aucun sens. " Tu agit comme une gamine pourrie gâtée tu devrais avoir honte de toi aujourd'hui. Je ne t'ai jamais d'ordre alors que j'aurais pu, et oui j'avais et j'ai toujours le pouvoir de contrôler ta vie, de choisir ta façon de t'habiller, tes heures de sorties, tes fréquentations je ne l'ai jamais fait alors garde tes reproches pour toi si tu n'accepte pas le fait que je ne veuille pas t'épouser soit, si tu ne comprend pas le sens de mes paroles soit mais ne viens pas me reprocher des choses que je n'ai jamais fait sous prétexte que tu est vexée"


Il n'allait pas rester les bras ballant à se faire engueuler sous prétexte que madame était fâchée contre lui il n'était pas un de ses minus qui pouvait être effrayé par la sorcière non, en face de Daphné se tenait Drago Malefoy et si il n'était pas connu pour son grand courage il ne se laissait jamais accuser à tords d'une chose c'était un principe qu'il ne renierait pas. Il s'était alors interroger sur ses motivations à venir ici et pour la jeune femme c'était simple elle était en mission pour l'ordre, pas de mission suicide à l'horizon alors, ou peut-être bien que si être une sang-pur et travailler pour l'ordre était un peu une mission suicide. Bien entendu il savait que sa fiancée avait rejoins cette organisation pour défendre la cause qu'elle pensait juste, lui ne trouvait pas que l'un soit plus juste que l'autre il ne prenait pas partie même si une terrible marque sur son bras montrait le contraire. " Je suis au courant que tu est dans l'ordre je te signalerais soit dit en passant qu'il n'est pas écrit en mission sur ton front. Si c'est pour supporter ta mauvaise humeur je vais me retirer je n'ai rien à faire avec une gamine aigri parce qu'elle n'as pas eu son jouet pour noël"Et il se leva écoutant bien les dernières phrases de la jeune femme tout en remettant sa veste en place pour pouvoir quitter l'endroit il avait laisser tomber sa proie pour elle et c'était le mauvais choix cette fille n'avait pas besoin qu'il lui accorde de l'attention car elle n'arrivait jamais à être contente du simple fait qu'il soit avec elle c'était pourtant une preuve qu'il s'intéressait à elle certes pas comme elle le voudrait mais quand bien même.


"Tu ne fait pas les bons choix, tu n'arrivera jamais à être heureuse tant que tu jouera se rôle de la fille qui veux être à tout prit parfaite irréprochable et utile, on est pas utile tant qu'on est pas nous même" Et il tourna la tête il ne savait pas si la proie de la jeune femme était entré ici pendant leur brève discutions mais lui allait sortir libre à elle de le suivre ou non après tout elle était en mission, lui aussi dans un sens mais pas le même genre lui souhaitait sauvé son père Daphné elle voulait sans doute voir condamner la personne qu'elle surveillait. Et il parti vers la porte se mettant juste devant mais à l'extérieur du bâtiment il allait attendre ici que son paternel repasse en espérant qu'il le fasse et au moins il pouvait guetter la Serpentarde si elle ne venait pas le rejoindre ce qui était possible après tout vu qu'elle l'évitait depuis le bal.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Drago L. Malefoy le Lun 3 Avr - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Dim 19 Mar - 20:25
Parfois, il arrive que l’on blesse les gens avant même d’avoir le temps de s’en rendre compte. Il se peut que nos mots touchent les gens bien plus que nous ne l’aurions voulu. Parfois cela ne nous fait ni chaud ni froid et d’autres fois, c’est plus désagréable. Certaines fois, on se rend compte un peu tard que l’on est peut-être allé trop loin dans nos paroles, sans en anticiper la porter. Parfois, on s’en aperçoit en voyant une personne proche, ou qui est sensé l’être, occupé à se détruire et l’on pense, ou on réalise tout à coup, que c’est peut-être de notre faute. Que c’est peut-être de notre faute si la femme que l’on est sensé épouser est en train de fumer de la mandragore dans un club malfamé. On réalise qu’on l’a peut-être blessé, sans se dire que c’est peut-être un peu tard pour s’en rendre compte. Et peut-être que ce n’est pas notre faute si elle en est arrivé là, mais la culpabilité ronge tout de même, se manifeste. Parce que l’on sait bien, quelque part, que l’on a fauté, que l’on a fait des erreurs, que l’on a une part de responsabilité dans l’état de l’autre personne. Et même si ce n’est pas pour Drago que Daphné se drogue, il n’en reste pas moins que si elle est là, c’est en partie à cause de lui. Si elle ne s’était pas senti aussi inutile l’autre soir, elle n’aurait peut-être pas cherché à prouver sa valeur auprès des membres de l’ordre du phénix. Peut-être qu’elle ne chercherait pas un peu d’oubli et de réconfort dans cette fumette, sous couvert de vouloir se rendre crédible. Parce que dans le fond, même si elle se sait en mission, Daphné sait aussi que ce n’est pas tout à fait cela qui la fait tirer une taffe sur sa racine de mandragore, qu’elle cherche un peu de ce que les gens y trouvent d’ordinaire, avec l’espoir de résoudre son problème ou, tout du moins, d’appliquer un baume sur ses plaies. Elle sait que ce n’est pas bien, c’est vrai. Elle sait que ses parents lui ont souvent défendu de fumer. Mais… Quand on ne se sent pas bien, quand on a plus l’impression d’être utile à qui ou à quoi que ce soit, il arrive que l’on fasse ce genre de bêtises, que l’on ai ce genre de réaction, même inconsciente, de vouloir trouver un peu d’excitation, un peu de frisson.

"- Je ne suis pas une pauvre fille qui cherche à se détruire parce qu'elle n'a pas eut son jouet de noël. Tu n'es pas un jouet de noël. Ce que tu m'as dit était horrible. J'ai fais tout ce que je pouvais pour te connaître. Au moins tout ce que tu m'as laissé faire. Et tu me dis que je ne te connais pas. C'est vexant et blessant. Je me sens...."

Elle ne finit pas sa phrase et la laisse finalement en suspend. S'expliquer ne lui sert pas à grand-chose à part de faire un peu plus de mal. Alors la jeune femme passe à un autre sujet et  expliquant travailler pour l’ordre, elle se justifie. Et en même temps, elle ne comprend pas pourquoi elle le fait. Ils sont fiancés mais cela ne concerne pas cette époque. Alors s’il la déteste tant que ça pour ne pas la vouloir, pour se sentir à ce point mal d’être forcé de l’épouser, pourquoi devrait-elle lui rendre des comptes ? Pourquoi devraient-ils faire semblant ? Daphné le dévisage. Non, elle ne comprend pas pourquoi sauver les apparences, ils n’ont pas de parents à satisfaire, ici, alors pourquoi se donner tant de mal illusoire ?

Elle l'écoute parler et le laisse dire, chaque mot la touchant immensément et elle finit par le regarder sortir de la bâtisse en continuant sa racine de mandragore. Après un tel spectacle rester là ne sert pas à grand-chose. Et elle fulmine. Elle n'a pas à se plaindre de sa situation ? Elle n'a pas à être blessée ? La jeune verte et argent à l'impression de devenir folle quand il dit des choses pareilles. Ok il a de plus gros ennuis avec ses parents. Mais elle a le droit d'avoir des ennuis et d'être mal à cause de ce qui se passe avec le sorcier. Rester ici après cette scène ne sert plus à rien. Alors elle sort du club et le retrouve. Ce n'est pas difficile. Elle approche de lui.

«- Drago…. Je te libère de tout tes engagements à mon égard pour cette époque. Puisque nous n’avons personne à satisfaire et puisque m’être fiancé t’es si désagréable, considère que nous ne le sommes plus, tu me rendras service. Alors vas-y, vit ta vie, vit là à fond. Tu es débarrassé de ton atroce fiancée !»

Elle se détourne finalement de lui pour cacher son trouble.

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Lun 3 Avr - 20:15
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai
Daphné & Drago
La curiosité est souvent un mauvais défaut mais cela peut permettre de découvrir les autres.

Drago n'était pas un méchant garçon il était froid et renfermé mais pas mauvais, sauf qu'il n'arrivait pas à montrer qui il était réellement Daphné avait raison il ne lui avait jamais laisser la possibilité de savoir qui il était ce qu'il voulait réellement parce que lui même n'arrivait pas à accepter ce qu'il avait en lui, cette partie qui ne correspondait pas au attente de son père et de son nom, partie qu'il avait habitude de taire et de cacher à tout le monde. Se soir il n'avait pas voulut se prendre la tête avec la jeune femme quand il l'avait suivit dans ce bar mal famé, il voulait juste faire attention à elle mais visiblement tout était toujours mal prit quand il s'agissait de lui. Comme si les mots sortait à l'envers de sa bouche il ne comprenait pas mais ne savait pas quoi faire non plus pour améliorer les choses s'excuser lui étant trop difficile encore. Lui tentait de réveiller la jeune femme pour qu'elle prenne sa vie en main et qu'elle ne passe pas son temps à gâcher sa vie comme lui l'avait fait mais cela ne fonctionnait pas elle se vexait et voyait ses mots comme des attaques cela ne pouvait donc pas aller bien et Dray était totalement incapable de d'arranger la situation et cela le peinait beaucoup car il ne voulait pas mettre la brune en rogne après tout elle n'était pas méchante et l'avait toujours supporter jusque là alors qu'il n'avait pas été cool avec elle. Il ne pouvait juste pas rester les bras croiser à la voir se tuer la santé dans un bar de ce genre là mais il aurait sans doute du s'abstenir de venir et continuer à suivre son père.


" Je suis désolé Daphné je ne voulais pas être vexant ou blessant je voulais juste t'ouvrir les yeux sur le fait que tu ne pouvait pas me connaître car je ne me connais pas moi même, je ne sais pas qui je suis Daphné et qu'on me dise qu'on me connaît me ramène au Drago façonné par mon père et je n'accepte plus d'être cette personne..." Il devait s'ouvrir un peu pour faire comprendre les choses à sa fiancée qui n'avait pas une place facile coincer entre ce qu'exigeait l'étiquette et le fait que son fiancé ne soit pas capable de respecter cette même étiquette qui devrait normalement le contrôler et le faire être gentil et attentionné envers la jeune femme qui devait être sa future épouse. Alors qu'elle change de sujet pour lui expliquer être là à cause d'une mission pour l'ordre il savait bien qu'elle était membre active de l'organisation qui contrait celle dont il faisait malgré lui partie c'était une bonne chose la jeune femme serait épargnée si il y avait des arrestations lui n'aurait pas cette chance et il le savait qu'il se fasse avoir ici ou chez eux il aurait toujours cette foutue marque au bras, il ne savait même pas si la mort de face de Serpent suffirait à la faire disparaître ou si cela restait réellement à vie dans la peau c'était de la magie noire après tout et cette magie était connue pour ne pas être contrée facilement. Mais au moins la jeune Greengrass n'aurait pas a faire face à cela et c'était une bonne chose même si il n'arrivait pas à être gentil avec elle.


Après avoir dit ce qu'il avait sur le cœur il avait quitter la table il allait attendre devant le bar que son père repasse et reprendre sa traque après tout si sa fiancée ne voulait pas de sa présence il allait faire quelque chose d'utile comme sauver sa propre vie car ce n'était pas chose gagner, ses parents étaient trop lié à la magie noir pour que tout s'arrange en trois secondes et demi. Sauf qu'il fut rejoins à nouveau par la brune visiblement elle avait encore des choses à lui dire, paroles qui lui eurent pour effet de lui faire lever les yeux au ciel elle n'avait donc rien comprit, mais vraiment rien elle prenait encore tout pour elle, contre elle comme une attaque alors qu'il était juste franc et honnête se rebellant juste contre l'éducation sang-pur et les décisions de ses parents qui n'étaient plus là pour le brider et ce n'était pas comprit cela lui faisait réellement mal de ne pas être soutenue et il savait qu'elle devait avoir mal de son côté. Finalement la communication entre eux n'était pas au rendez-vous quand ils laissaient tomber le masque façonné pour eux. " Daphné... Tu raconte vraiment n'importe quoi, je n'ai jamais dit que t'être fiancée à toi était désagréable juste que je ne voulais pas de fiancée imposer par d'autre personne c'est si mal que cela ? Que cela soit toi ou une toute autre fille mon discours aurait été le même, j'ai besoin de soutient à cette époque plus qu'à la notre, j'ai besoin de pouvoir être moi et tu est habituée à un Drago qui n'est pas moi je n'arrive pas à te dire les choses sans que cela vrille totalement et je m'en veux beaucoup mais tu n'est pas une atroce fiancée tu est comme moi bloquée dans un rôle qui n'est pas totalement toi et quand on ne jouent pas nos parfaits rôle notre relation n'est plus aussi parfaite, parce qu'on a jamais apprit à être l'un avec l'autre, la réelle personnalité de l'autre en tous cas"


Il ne pouvait pas faire plus clair et il espérait que cette fois il allait être comprit, que tout n'allait pas une fois de plus être prit de travers, il avait pourtant l'habitude des longs discours mais tout était plus simple quand on ne se mettait pas soit même en danger en s'ouvrant à d'autre, en se montrant humain et faible. Drago apprenait à vivre à dix sept ans et c'était un apprentissage compliqué au vu du nombre de personne qu'il avait à dos, ses alliés étaient peu nombreux et cela le laissait totalement démunis face à la marche à suivre.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Lun 3 Avr - 22:37
Il ne voulait pas être vexant ou blessant ? Mais l'ennuie c'est qu'il l'avait été malgré tout. Il avait été blessant. Il l'a rejeté, bien sûr qu'il l'a vexée. Il lui a dit ne pas vouloir d'un mariage arrangé et dans un même temps il ne lui avait pas permit d'entrée dans sa vie. Parce que son père l'avait choisit pour lui, il ne lui avait donné une seule chance de faire parti de se vie. Et il savait, il savait que de son côté, la jeune femme avait dût apprendre à le connaître sur le bout des doigts, autant que possible. Elle avait essayé d'être la fiancé parfaite et il ne lui avait rien donné en contrepartie, il ne lui avait pas permit d'être quelqu'un pour lui. Alors oui il la respecte et il ne lui fait pas physiquement du mal c'est vrai, mais la refuser en bloc, l'envoyer valser, lui dire tout ce qu'il avait dit... cela faisait mal tout de même.

"- Je ne connais pas un Drago façonné. Je le connais en partie oui parce qu'on a voulu que j'apprenne tout de ce Drago et en même temps je crois que je te connais, toi. Parce que tu sais, j'en ai peut-être pas l'air à jouer la jolie plante dans mon coin, la parfaite fiancée pour un futur Lord, mais il n'en reste pas moins que je ne suis pas totalement sotte non plus. Je t'ai regardé, de loin, à Poudlard. Le garçon que tu étais, ou que tu faisais croire que tu es... J'ai vu tout cela. J'ai vu le jeu que tu essayais de montrer de temps en temps, j'ai cherché à te comprendre et t'analyser. C'est plus simple qu'il n'y parait lorsque l'on tente d'oublier le côté Malefoy et Mangemort tu sais ?" demande la sorcière.

Elle finit sa mandragore alors que le sorcier, pour sa part, sort du bâtiment. Pour ce soir, elle n'espère plus vraiment réussir à remplir sa mission, Drago en la rejoignant a un peu mis à mal sa couverture mais la jeune femme reviendra un autre soir pour essayer de remplir sa mission. Elle finit pourtant son morceau de drogue, son petit bout d'évasion. Et pourquoi pas après tout ? Pourquoi pas se détruire un peu ? C'est ennuyeux d'être toujours trop lisse n'est-ce pas ? Alors Daphné tire une taffe, encore une. Elle laisse ce mélange s'insinuer dans ses poumons, dans tout son corps. Ses pupilles se dilatent un peu. Qu'importe. Elle se sent bien comme cela. Ou pas. Cela ne change pas grand chose. Mais la jeune femme est déçue, déçue d'elle-même. Déçue aussi parce qu'elle s'est bercée d'illusions et de chimères.

Elle sort, elle ne tarde pas à le retrouver et lui dire ce qu'elle a sur le cœur, ou une partie. Elle le libère, elle le libère d'elle puisqu'il ne veux pas être son fiancé, puisqu'il n'a pas l'intention de l'épouser. Puisque c'est si difficile que cela, apparemment, de penser à être un jour son mari. Il ne se rend pas compte, lui, que depuis son enfance il était la seule donnée stable qu'on lui avait donnée. Il avait été un repère, à sa manière, dans l'existence de la jeune femme. Une donnée stable pour son avenir. Il était quelque chose de tangible.

Comme il lui parle, la jeune femme n'ose pas se tourner vers lui. Elle préfère masquer les émotions qui se dessinent sur son visage, alors qu'elle n'est pas prête à montrer tout cela, à se dévoiler comme si elle le laissait lire dans un livre ouvert. Une fois qu'ils ne jouent plus leur rôle parfait ? La jeune femme baisse la tête. Oui, on l'a forcée à être la fiancée parfaite, on l'a éduquée d'une certaine façon, on l'a modelée. Mais contrairement au sorcier en vert et argent, elle n'a pas changé. A aucun miment. Elle a toujours été sincère et honnête avec le sorcier sans jouer le moindre jeu. Parce qu'elle est comme il la connait, tout simplement. Ce n'est pas plus compliqué que cela.

"- Je n'ai pas besoin d'être parfaite Drago. Ni même de jouer un rôle." elle se tourne vers lui en disant cela, le dévisageant. Elle plante son regard sur lui comme si elle espérait que ça l'empêcherait de bouger, de rétorquer, de dire un mot. Elle ne peut pas que le jeune homme lui parle. Ou tout du moins, pas tant qu'elle n'a pas finit de parler, de dire ce qui lui traverse le cœur, ce qu'elle pense. "Je n'ai pas besoin de jouer un rôle parce que je colle à ce que l'on a voulu que je sois. Ce n'était pas une fausse Daphné, c'était moi. C'était moi tout ce temps. C'était moi qui pensait que j'allais t'épouser, qui ai apprit à t'apprécier malgré tes défauts. Je ne jouais pas de jeux, avec toi. J'étais toujours très vrai. Alors oui, c'est désagréable d'entendre qu'on a tout fait mais que, non, ça ne va pas. C'est désagréable de savoir qu'on y peu rien, que ce n'est pas de notre faute mais qu'on ne peut rien y changer. Et je n'ai pas besoin d'être parfaite, ou d'avoir une relation sans trouble parce que ça n'existe pas. Je demande pas la lune, je te demande même pas d'être parfait. Je demande rien de bien sorcier. Je veux ce que tout le monde veut en ce putain de monde." répond la brune. "Alors oui, oui tu m'as fais du mal. Je me suis sentie inutile et stupide. J'ai eut l'impression que toute ma vie s'écroulait. Tout ce en quoi j'ai toujours cru..."

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Mer 5 Avr - 14:43
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai
Daphné & Drago
La curiosité est souvent un mauvais défaut mais cela peut permettre de découvrir les autres.

Il c'était excusé chose qu'il ne faisait normalement jamais, les excuses étaient pour les faibles son père le lui avait toujours dit les Malefoy n'avait jamais tord et était toujours dans leur bon droit et le petit garçon qu'il avait été avait prit ses paroles pour acquis se montrant alors particulièrement grossier refusant toujours de demander pardon même quand il faisait réellement de mauvaise chose. Aujourd'hui pourtant des excuses étaient sorties de sa bouche car il ne voulait plus se montrer blessant et hautain il n'était pas au dessus de toute le monde, mais plutôt en dessous de tout depuis quelque temps, sa vie foirait totalement de tout les côtés et il ne savait plus comment son corps et son esprit faisait encore pour tenir et ne pas l'abandonner eux aussi après tout il n'était pas grand chose et dans cette nouvelle époque c'était encore pire que tout il avait son nom qui continuait de faire peur mais pas de parent qui lui disait quoi faire et sans maître pour tirer les ficelles Drago était un bien piètre pantin. Le blond ne savait plus quoi faire pour améliorer les choses avec Daphné il n’appréciait pas savoir la jeune femme en colère contre lui et mal à cause de ses paroles ce n'était pas ce qu'il avait chercher à faire et il n'arrivait pas à se faire comprendre alors qu'il tentait par tout les moyens de trouver quelle paroles dire pour que tout s'améliore. En suivant la jeune femme dans cet endroit il avait vu une ouverture et pourtant cela avait louper totalement.


" Cela m'énerve qu'on dise me connaître alors que je ne sais pas qui je veux être, qui je suis réellement si on m'enlève mes parents et leur préceptes vieux jeu... Je ne sais pas comment tu pourrais réellement me connaître dans une situation ou moi même je suis totalement perdu. C'est ça que je n'arrive pas à accepter que d'autre puisse mieux savoir que moi ce qui est bon pour ma vie, ce que je suis dans le fond cela voudrait dire que tout ce temps j'étais proche d'être une bonne personne et que personne n'a rien dit ou fait pour que cela ressorte. Toi tu est une fille bien Daphné même si je ne te connais pas réellement tu a toujours fait les bons choix, rejoindre le bon camps, protéger ta sœur, tu a choisit de ne pas t'opposer aux choix de tes parents en apprenant ce qu'ils voulaient que tu apprenne de moi, à côté tu m'a moi incapable de faire un choix si l'on ne me dicte pas la marche à suivre. Moi qui suis totalement perdu ici et qui ne sait pas si  il arrivera à sauver sa propre vie si il sauve ses parents"Car éloigné sa mère de son père, était la solution qui paraissait la plus simple mais si choisissait cette option là il ne naissait pas et dans un sens il ne voulait pas ne pas vivre, mourir serait cruel il avait toujours eut un peu meurt de mourir sinon il n'aurais pas abdiquer à toute ses mauvaises choses qui lui avait été imposer, même si il ne méritait peut-être pas de vivre pour avoir été trop lâche il voulait trouver une solution mais il ne croyait plus au miracle et se trouvait dans une énorme impasse, comme pour le reste de sa vie que cela soit amical ou sentimental, professionnel ou autre il était entouré de noir et de brouillard. Sa prendre la tête avec le Serpentarde n'était donc pas une aide et cela ne faisait pas partie de ses projets mais comment améliorer les choses quand elle semblait persuadé qu'il était contre elle.



Finalement il quitta le bar pour se placer sur le côté de la bâtisse il espérait voir passer à nouveau son paternel et reprendre sa filature et pourquoi pas tenter de l'approcher après tout il se faisait passer pour un cousin éloigné de Lucius cela pourrait marcher pour parler avec le plus âgé des deux, en arrivant ici il n'avait pas pu camoufler et mentir sur le fait d'être lié à cette famille connue et reconnue son physique ressemblait beaucoup trop à celui de son père et il le savait depuis tout petit Lucius étant fier de dire à son héritier qu'il était tout aussi parfait que lui. Maintenant il se rendait bien compte qu'aucun des deux n'était parfait mais il était seul pour payer les pots cassé et tenter de changer le cours des choses, de se donner une meilleure vie et donc de rendre son père meilleure, sa mère un peu moins soumise à son maris que des choses compliqué quand on savait l'emprise qu'avait le magie noir sur Lucius Malefoy et combien Narcissa Black était amoureuse de se sorcier. Alors qu'il pensait à tout cela sa fiancée arriva pour continuer à lui parler visiblement elle n'avait pas totalement vidé son sac et avait besoin de rajouter deux ou trois chose pour que Drago prenne conscience de sa position à elle. Loin d'être bête le blondinet savait bien qu'il ne devait pas être agréable d'être lié à lui surtout au vu de son comportement en retour mais il n'arrivait pas à être le bon petit maris qu'on voulait qu'il soit tout simplement parce que cela le bloquait d'avoir à jouer un rôle depuis son année enfermé au manoir avec le Seigneur des Ténèbres Drago n'était plus capable de jouer un rôle de garder la face, il avait été brisé et Daphné n'avait pas eut le temps d'accepter et de comprendre les changements qui c'était produit.


" Regarde moi dans les yeux et dit moi que si tu n'avait pas été lié à moi tu aurait accepter de te marier avec un mangemort alors que tu est contre ça..." Elle pensait être ce qu'ils voulaient tous qu'elle soit mais pour lui ce n'était pas possible pas en accord avec ses choix et ses actes une fille travaillant pour l'ordre n'aurais pas pu choisir réellement d'épouser un mangemort à moins de vouloir le faire changer se qui ne correspondait pas aux souhaits de leurs familles. " Je ne peux pas te donner ce que tu veux Daphné car moi j'ai été un faux Drago depuis tout ce temps, je n'étais pas Drago même j'étais un simple Lucius miniature qui pensait agir pour le mieux et rendre quelqu'un fier de lui, j'étais une personne entrain de se planter et qui n'a pas mérité d'être sauver. Tu était là tout ce temps à côté de moi, tu n'a rien dit rien fait, et cette année passer avec lui dans mon manoir à fini de m'achever, je te l'ai dit le soir du bal dans d'autre circonstance si tu ne m'avais pas été imposé à un moment ou je n'étais pas prêt à l'accepter j'aurais surement été intéresser par toi, tu est une jolie fille, tu a mauvais caractère ce qui te permet de m'envoyer sur les roses, mais je ne peux pas te donner ce que tout le monde veux parce que je ne sais pas ce que le monde veux, et que je ne suis pas capable de donner à qui que se soit ce qu'il veux, je n'ai pas été un bon fils, pas un bon ami, encore mois un bon fiancé, et pas non plus un bon mangemort je n'ai jamais rien fait de bien" Il souffla dire tout cela n'était pas simple, il ne l'avait jamais fait en public ne s'ouvrant qu'à son reflet dans le miroir plus simple que de subir le jugement d'autrui devant sa faiblesse.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Mer 5 Avr - 18:25
Le sorcier s’est peut-être excusé, cela ne change pas grand-chose pour la sorcière. Demander pardon est trop facile. On faute et on efface, on recommence de zéro. Pour qui ? Pour quoi ? Non Drago n’est pas le genre de garçon qui reconnaît facilement ses tords. Mais il ne les a pas reconnu non plus. Il dit seulement être désolé. Désolé que la jeune femme ai été blessée par ses propos. La jolie brune sait qu’il n’est pas le genre de personne qui va abuser des belles paroles et des excuses, surtout, ce n’est pas son genre, il est trop Malefoy, bien trop fier pour cela. Et elle le sait, elle connaît cette part de lui, elle ne trouve rien à y redire. Elle sait comment il est mais accepter cela n’est pas toujours facile. Et la jeune verte et argent fait des efforts, des efforts depuis trop longtemps. Elle est venue à lui, vers lui, sans le juger. Et il la rejette en bloc. Elle a été un appuie, ne l’a jamais mal considéré, ne s’est jamais servie de lui pour s’élever dans la société. Tout ce que la jolie Daphné a fait pour Drago, c’est tenir son rang aux côtés de ce dernier. Une belle connerie, quand on y pense. Baissant la tête, la jeune femme repousse une mèche de cheveux derrière son oreille. C’est compliqué. Tellement compliqué. Elle n’aime pas être en colère. Mais au cas où les autres ne l’auraient pas remarquer, la jeune femme aussi a ses problèmes et ses inquiétudes, dans cette époque qui n’est pas la sienne. Pour elle aussi, les choses ne sont pas rassurantes, sont problématiques. Elle doit penser à elle, de temps en temps. Et pour le moment, même si Drago lui a présenté ses excuses, Daphné a du mal à accepter ce qu’il lui a dit. Même si elle comprend ce qu’il veut dire et les positions qui sont celles du sorcier. Ce n’est simplement pas agréable d’être à sa place. Pas agréable d’être la fille au bras du prince des serpents.

«- Que cela t’énerve ou pas Drago, le résultat est le même. J’étais en retrait et tout ce temps, je te regardai. C’est plus facile de comprendre les gens quand on prend du recul vis-à-vis d’eux. Je me tenais là où je devais être et j’apprenais ce que l’on m’avait dit de toi, du rang que je devrais tenir, de ce que devait être une épouse Malefoy. Et en parallèle, je te regardai, entouré de tes groupies en quête d’une nuit ou d’un peu de prestige social. Que tu le veuille ou non Drago, je suis l’une des personnes qui te connaît le mieux. J’ai appris la psychologie des Malefoy, j’ai vu comment nos enfants devraient être élevés, j’ai vu ce que tu as subis toi même. Il suffisait que je te regarde pour comprendre dans qu’elles mesures cette éducation avait put te modeler. Et dans mon coin je pensais que je ferais tout pour tenir mon rang, tout en empêchant que nos enfants deviennent ces espèces de bons petits soldats.» répond la sorcière. «Parce que, nos enfants, j’y pense depuis longtemps. On m’a toujours dis que je devrai te donner un fils, un petit héritier, un seul. Et qu’il serait blond. J’avais treize ans, peut-être un peu moins, que je nous imaginais briser ce code et avoir peut-être deux. Et aujourd’hui, tu me dis encore que tu ne veux pas de moi.»

Daphné baisse la tête. Même si elle a marché dans son plan, même si elle a dit qu’elle était d’accord pour mettre un terme à leurs fiançailles, en parallèle elle avait imaginé leur vie à deux. Elle avait imaginé ce que ce serait de vivre à ses côtés. Il la respectait assez pour qu’elle puisse songer à être heureuse et s’épanouir dans le rôle qu’elle aurait à jouer. Il n’était pas Lucius. Il avait quelque chose de plus doux. Peut-être parce qu’il était le fils de Narcissa. Mais elle avait analysé le sorcier, au cours de ces années. Il ne l’avait jamais blessée avant ce soir du bal, ou jamais vraiment. Pas à ce point. Elle avait pensé qu’être son épouse ne serait pas si terrible. Il n’était pas un mangemort à ses yeux. Il était plutôt la marionnette de son père, dans un mouvement qui n’était pas fait pour lui. Il détestait les sangs soit-disant impurs non pas par conviction profonde, mais parce qu’il avait crû que son père serait fier de lui s’il pensait ainsi. Et selon la jeune femme, cela change tout.

«- Phoenix a essayé. Quand elle a compris elle-même. Mais tu n’écoutais déjà plus personne.» fait remarquer la jeune femme en baissant la tête, comme elle-même n’était pas intervenue. «J’aurais put… non, j’aurais dût essayer et je suis désolée de ne pas l’avoir fait Drago. Mais tu voyais ton père comme un référent, comme la personne à satisfaire et… j’ai vécut avec des parents absents. Je sais autant que toi ce que c’est, de chercher un peu d’amour et de reconnaissance.» objecte la brune. «Je dois apprendre à faire valoir mes droits et mes désirs, parce qu’on ne m’a jamais apprit à le faire et tu dois apprendre à penser par toi-même.» souffle la jeune femme. «Chacun sa part du travail. Mais on peut s’aider. Pour tes parents, la solution est complexe mais… Il suffit de les maintenir ensemble, pour que tu naisses. Et de détourner ton père de Voldemort. Puis faire disparaître Voldemort tout à fait ou… Apprendre à ta maman à s’imposer. La pousser à faire le même travail que moi, pour qu’elle ne soit plus simplement la belle plante qui accompagne ton père mais une femme capable de le guider ? Capable de lui dire quand il va trop loin ?»

Comme il demande à ce que sa fiancée le regarde dans les yeux, la jeune femme se tourne vers lui, enfin, et ose le regarder. La question qu’il pose est complexe, bien plus qu’il ne le pense. Ce n’est pas simplement une question de mangemort ou pas. C’est plus profond que cela, bien plus.

«- J’aurais refusé un mangemort. Mais je t’accepte toi. Tu n’es pas un mangemort. Tu n’aime pas les nés-moldus, ça je le sais. Mais c’est tout. Un mangemort aurait tué Dumbledore, au sommet de sa tour et n’aurait pas attendu que Rogue le fasse. Oui, je suis au courant de cela. Tu pense bien qu’une mission de cette envergure a fait parler de vrais enfants mangemorts à la table des serpents. Pendant ton absence, ne pense pas qu’ils aient passés ton échec sous silence...» elle baisse la tête et se mord la lèvre. «Ce jour-là, j’ai vraiment compris que j’avais raison à ton sujet. Que tu n’étais pas le sale type que tu es avec les autres. Que tu es plus que le pantin de tes parents. Je ne pense pas, comme d’autre l’ont dit, que tu as manqué de courage. Je pense que tu as manqué de convictions pour le faire. Un vrai mangemort n’aurait pas hésité. Tu n’es pas un mangemort. Tu as peut-être cette marque sur ton bras. Mais ça ne fait pas de toi un membre de leur club des tarés. Je sais que cette année avec lui n’a pas dût être facile. Mais tu ne répondais pas à mes lettres et je ne pouvais pas venir te rendre visite. Leur petit club n’est pas fréquentable pour une fille. J’aurais finis… entre les pattes de Mulciber ou un autre...»

Elle blêmit un peu. Ce ne sont peut-être que des conneries, ces histoires de viols sur les jeunes femmes, qu’elles soient pures ou qu’elles ne le soient pas, ce qui permet d’ailleurs de purifier ces dernières selon les dires des plus extrémistes. Mais c’est inquiétant. Terrifiant même. Daphné savait bien qu’elle aurait eut du mal à se défendre dans ce manoir. Elle avait manqué de courage, c’est vrai. Elle l’admet.

«- Tu ne t’en ai jamais trop mal sorti, mais tu ne t’impliquais pas assez. Je veux dire… que cela ne se cantonne pas à deux bals par an et un cadeau de noël. Juste… recevoir un peu d’intérêt. Je n’ai pas besoin que tu sois un fiancé parfait. Ni même que tu sois bon. J’ai besoin que tu sois le bon pour moi, c’est tout.»

Elle approche de lui, vole ses lèvres. Ce n’était pas la première fois qu’ils s’embrassaient. Mais au milieu de la rue, si, certainement. D’ordinaire, les baisers étaient réservés aux jeux sous la couette. Le reste du temps, ils ne partageaient pas grand-chose. Et c’était la première fois que c’était à l’initiative de la brune, aussi.

«- Je peux t’apprendre.» souffle Daphné à quelques centimètres de son visage.

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Ven 7 Avr - 0:35
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai
Daphné & Drago
La curiosité est souvent un mauvais défaut mais cela peut permettre de découvrir les autres.

Drago ne savait plus ou donner de la tête tout dans sa vie partait totalement en vrille et aucune de ses relations humaine n'était simple et pourtant il faisait des choses qu'il n'avait jamais fait avant comme s'excuser, ou bien garder son calme face à une Hermione qui le poussait à bout ou encore donner des câlins à une rouquine portant le nom de Potter tout cela était nouveau, lui demandait des efforts et pourtant cela ne suffisait encore pas à faire plaisir à tout le monde il n'en pouvait plus. Il espérait que Daphné se calmerait sinon il ne pourrait pas tenir bien longtemps avant de finir complètement barge souvent il se demandait si ce n'était pas merlin qui le punissait pour sa première vie remplit d'inaction et de mauvais choix entraîné par son désir de faire plaisir à tout le monde et encore une fois il restait dans la même dynamique quand il n'avait plus son père sur le dos qui le poussait encore et encore à être parfait, il se mettait lui même la pression pour l'être auprès des autres. Quand ce n'était pas pour faire plaisir à Daphné c'était Hermione qui lui demandait des efforts pour reconstruire leur amitié perdu ou encore Lullaby Potter qui pleurait sur son épaule à cause de ses problèmes de cœur qu'il avait bien du mal à gérez, les pleurs, les conseils il n'était pas roi dans la matière comme pour la colère qui grondait en ce moment chez sa fiancée il ne savait pas gérez on lui avait toujours apprit à tout camoufler à ne rien ressentir et tout était bousculé depuis qu'il avait changer d'époque c'était un bric à brac impossible à comprendre pour lui et cela devait bien se remarquer après tout il n'était pas du genre à faire des excuses à paraître énervé ou soûler, pas le genre à s'ouvrir sur ce qu'il ressentait pour se faire comprendre, ce n'était pas Drago Malefoy, mais était-il réellement ce garçon qui avait foncé tête basse dans une vie qui n'était pas pour lui simplement parce que ses parents avaient fait de mauvais choix et qu'il ne voulait pas les décevoir.

" Mes enfants ne seront jamais élevé comme je l'ai été. Même si je passerais accepté cela aller dans ce sens là n'aurais pas été possible pour moi je connais que trop bien la douleur de n'avoir aucun libre arbitre. Je ne voulais pas d'enfant à un moment donné parce que j'avais justement peur de pas pouvoir être un bon père et je ne voulais pas faire de mal à des êtres ne le méritant pas après tout eux n'y sont pour rien." Il avait préparer passer outre le fait qu'elle lui dise bien le connaître pour ne pas s'énerver plus que nécessaire le sujet des enfants était toujours difficile à aborder pour lui il savait que normalement pour tenir son rang il devait en avoir un, petit garçon pour pouvoir hériter du nom et de la fortune du père de famille. La jeune femme elle semblait avoir eut d'autre idée en tête qui visiblement allait à l'opposé de celle de Drago, la brune s'imaginait déjà mère de famille et deux enfant en plus ce n'était pas commun pour des sang-pur qui n'avaient normalement qu'un seul enfant pour remplir le contrat. " Deux enfant rien que ça mais tu avait tout prévu ... A cet âge là je ne pensais qu'à rendre mon père fier de moi rien de plus rien de moins et toi tu prévoyais déjà notre futur comme quoi les garçons et les filles n’avancent pas au même rythme" Il ne savait quoi dire d'autre il ne pouvait pas dire à la Serpentarde qu'il allait lui donner ce qu'elle voulait après tout pour le moment il n'en serait pas capable et le dire serait sans doute blesser encore plus sa fiancée qui était déjà bien assez mal comme ça. Ensuite Drago avait avouer être en colère contre tout le monde car personne ne l'avait aider, il avait tout louper dans sa vie et personne ne lui était jamais venu en aide ce qui l'avait également blessé.


Daphné lui parla de sa cousine Phoenix mais celle-ci n'était pas présente dans sa vie depuis longtemps c'était à ce moment là trop tard il aurait eut besoin d'aide avant mais son père avait tenu la blonde éloigné de lui à cause d'un guerre avec son frère comme quoi même la parfaite famille Malefoy avait le droit à son lot de conflit." Ce n'est pas comme si j'étais proche de Phoenix je n'allais pas l'écouter c'est sur" Il n'avait pas d'excuse mais il ne pouvait pas écouter une fille qui débarquait comme ça dans sa vie même si elle était de sa famille ce n'était pas possible pour une personne mouler comme lui pour suivre l'avis de son père. " Tu savais donc que c'était destructeur... Toi mieux que personne mais je ne t'en veux pas personnellement parce que je ne sais pas si je t'aurais écouté mais en ce moment je suis en colère contre la terre entière" Drago n'était pas prêt à l'entendre parler de ses parents parce que lui sentait que rien ne serait simple pour eux et qu'il devrait être prêt à faire des choix compliqué pour pouvoir sauver la vie de ces deux personnes qui malgré leurs erreurs comptait beaucoup pour lui après tout ils lui avaient donné la vie. " Je dois apprendre à être une autre personne, tout est à revoir chez moi, tu a déjà une bonne base tu y arrivera tu est une fille bien au plus profond de toi même et ça change tout." Lui trouvait que cela n'était pas comparable et donc qu'il ne pourrait pas aider beaucoup la jeune femme qui était déjà à ses yeux une personne qui méritait d'être heureuse, d'affirmer un peu plus ses idées oui bien sûr il était le premier à le lui avoir dit mais la brune n'était pas totalement à revoir pas de son point de vue en tous. " Père ne se détournera jamais du Seigneur et mère ne se détournera jamais de Père, elle l'aime et je pense qu'elle ne peut pas parler, s'imposer car elle en plus d'avoir un mari suivant à la lettre le protocole elle à sa mère qui la pousse aussi à le faire"


Il cherche à avoir la vérité même si elle fait mal et pour ça demande à ce qu'elle soit dite droit dans les yeux car il ne pense pas qu'une personne comme la Serpentarde aurait sans contrat accepter un mangemort comme époux et elle confirme son idée en ajoutant qu'elle l'acceptait lui car à ses yeux il n'était pas un mangemort mais au siens il l'était, il avait la marque, avait fait entré les mangemort dans l'école, tenter d'arrêter Potter, et mis en danger des camarades de classe tout en faisant échouer sa mission c'était la preuve qu'il était mauvais car le garçon n'était pas tendre avec lui même. " Certes un mangemort n'aurais pas été aussi lâche que moi mais cela ne change rien au fait que je le soit, ils peuvent bien parler autant qu'ils veulent là-dessus je préfère être le sujet de leur bavardage plutôt que d'être en prison ou mort..." Il pensait bien que tout un tas de sorciers adepte de la magie noir avait dû être heureux de son échec ils voyaient là un moyen de le détrôner lui qui jusqu'alors avait été si parfait. " Je ne pouvais pas répondre j'étais enfermé, puni pour avoir échouer, une année de torture ou je servais de cobaye a de bon mangemort qui était récompenser et ou je vivais dans la peur de leur visite, je n'aurais pas apprécier que tu me vois dans cette état. Je n'ai pas beaucoup de conviction tu sais, des personnelles en tout cas mais si j'en ai une dont je suis convaincue c'est que je ne veux pas devenir comme lui jamais. Mais je resterais un sale mangemort aux yeux de plein de personne cette étiquette me collera à la peau quoi je fasse maintenant, quoi que je dise" Il n'y avait pas de rédemption pour les personnes comme lui, on ne pardonnait pas aux méchants d'avoir commis de mauvais acte c'était une chose qu'il avait bien comprit et encaisser.



" Je suis un robot... Sortir des consignes est terrorisant pour moi, tu imagine un Malefoy avoir peur ce n'est pas correct alors je suivais les consignes être avec toi quand on me le demandais me donnais l'impression de bien faire mais une fille ne se contente pas du minimum imposé par les codes sang-pur et je ne l'ai remarquer qu'en voyant des gens amoureux et heureux autours de moi" Drago avait cru bien faire, il aurait surement dû être plus attentif à la verte et argent pour comprendre qu'il faisait fausse route une de ses nombreuses erreur qu'il acceptait totalement mais il ne savait pas si il pouvait changer les choses et ne comprit pas quand la brune s'approcha de lui pour l'embrasser ce n'était pas leur premier baiser loin de là mais comme ça en pleine milieu d'une conversation, dans un lieu extérieur oui et il était totalement sous le choc. " Je dois d'abord sauver mes parents, si je ne le fais pas je ne pourrais pas être le vrai moi celui pas en colère et plus ouvert ensuite on pourra voir ce que l'avenir nous réserve à tout les deux..." Il avait chuchoté conscient que ce n'était clairement pas ce qu'elle voulait entendre.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Sapphire house, anciennement Serpentard J'ai posté : 333 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 85 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Ouai, mais garde-moi belle... A savoir sur toi :
Niveau caractère elle est protectrice, séductrice, maline, anti-mangemort, travailleuse, déterminée & jalouse • Elle est maniérée, on l'a éduquée pour faire d'elle l'épouse Malefoy parfaite • Daphné s'est construite un peu toute seule, entre les règles de bienséance, les bals de sangs-purs, des parents absents et sa petite sœur, Astoria, son tout, sa moitié, l'autre part d'elle-même. • A Poudlard, la jeune femme se montre discrète et brillante • Elle appartient à la bande de Pansy mais ne l'aime pas : bien que d’accord pour annuler ses fiançailles avec Drago, Daphné est loin d'apprécier l'idée que cette auto-proclamée princesse des serpents tourne autant autour du blondinet qui lui est promis. • Dray est libre, il peut coucher avec qui il veux, elle s'autorise le même mode de vie. Le plus important reste le respect à ses yeux : elle ne souhaite pas faire perdre la face à Dray, elle attend de lui qu'il fasse de même. • Daphné est membre de l'ordre du phénix depuis ses dix-huit ans, c'est à dire depuis le 8 février 1998. • Son choix est encore un secret pour la plupart des gens, seuls les membres honoraires de l'ordre sont au courant. • La serpentard reproche au trio d'or d'avoir fait n'importe quoi, de les avoir tous embarqués dans cette galère. • Elle tente d'annuler à la source cette promesse de mariage Greengrass-Malefoy survenu à sa naissance. • Elle couche avec Terry Boot • Elle est aveugle depuis le 28 Mars 1978 (event au ministère) • Sa situation avec Spencer se complique et leur relation devient floue.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Astoria morte et mangemorte
Patronus: Hirondelle
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  Ven 7 Avr - 16:49
Daphné hoche la tête aux propos de son interlocuteur, mais l’heure n’est pas vraiment à parler de leurs enfants, d’autant plus que parti comme ils sont parti, ils ne risquent pas d’en avoir de si tôt. Après tout, elle n’oublie pas que son fiancé, son promis, ne veux pas d’elle. Avoir des enfants avec un homme qui ne vous aime pas et, au-delà, refuse de vous aimer non pas pour ce que vous êtes mais parce que vous avez été imposé. Daphné est en colère contre ça, quelque part. Contre le fait que l’homme ne veuille pas même apprendre à la connaître, non pas parce qu’elle lui déplaît mais simplement par principe. Elle aussi, l’est. Mais elle ne pensait pas avoir le choix, elle a fait ce qu’elle avait à faire : apprendre ce qu’elle pouvait de lui, de l’homme qu’il serait. Puisqu’ils devaient passer leurs vies ensembles, après tout, autant apprendre à se connaître. Mais lui n’avait pas voulu faire cela. Il n’avait pas fait cet effort, n’avait pas cherché à anticipé la probabilité qu’ils échouent. Il s’était contenté de la refuser en bloc. Oui ça avait été des années difficiles pour lui. Mais elle, dans tout ça ? Il n’avait pas prit sa promise en considération, pas une fois. Et elle-même regrette certains des comportements qu’elle a eut malheureusement, ou qu’elle n’a pas eut, justement.

«- Je ne pense pas que tu leur ferais du mal. Tu sais ce que c’est, justement. Certes, cela n’a pas empêché ton père de reproduire sur toi ce que son propre père lui a fait mais...» la jeune femme a un petit soupir. «Tu n’es pas ton père Drago. Je ne pense pas que tu deviendras comme lui. Ton caractère est assez différent du sien, je pense, bien qu’il ai voulu te modifier à son image...» répond la jeune femme.

Mais elle ne peut pas en être sûre, elle ne peut pas certifier que Drago fera le bon choix, elle ne peut pas certifier qu’il va réussir à tourner le dos aux préceptes de son paternel. Elle ne peut rien prévoir de ce qui se passera plus tard. Dans un monde idéal, sa sœur ne serait plus menacée. Elle ne demande pas grand-chose et dans le fond. Simplement que sa sœur s’en sorte, c’est tout ce qui lui importe dans son existence. Rien de plus, rien de moins. Le bonheur d’Astoria. Et tant pis pour le reste dans le fond, tant pis si Daphné s’en sort moins bien, tant pis même si elle ne s’en sort pas. Tant que sa sœur va bien.

«- Je m’étais préparé à l’idée que nous échouions, que nous soyons contraints de nous marier finalement. Alors, comme ça ne me semblait pas si terrible, oui, j’y ai pensé.» elle hausse les épaules en gardant la tête basse. «Mais ça n’a aucune importance maintenant.» fait-elle remarquer, puisqu’il ne veut pas lier sa vie à celle de Daphné. Et la pensée que ce n’est pas à cause d’elle mais du principe tambourine dans son esprit sans parvenir à ce que la jeune femme en soit particulièrement moins contrariée.

La discussion devient plus dure, plus délicate et même si le sorcier ne reproche rien à sa promise, cette dernière se le reproche elle-même. Elle se reproche de ne pas avoir aidé Drago, même s’il est vrai qu’il ne l’aurait probablement pas écouté. Elle était une fille et malgré toutes ses qualités, il n’en aurait certainement fait qu’à sa tête, il ne se serait pas soucié du bon sans de la brunette malheureusement. Ce n’est pas comme si son avis comptait beaucoup à l’époque. C’était bien pire que désormais, et de loin.

Hochant la tête, la jeune femme admet qu’il n’a pas tord. Pendant son espèce de détention, il n’aurai jamais accepté que la demoiselle puisse venir le voir au manoir, qu’elle le voit dans l’état où il était alors. Et dans un même temps la verte et argent avait bien trop peur pour faire cela, bien trop peur pour aller le visiter. Ce n’était pas un endroit où traîner pour une demoiselle se vertu. Elle n’en aurait certainement plus eut en sortant de la bâtisse, s’ils l’avaient seulement laissé en sortir et ne l’avaient pas garder pour s’amuser. Après tout elle ne sait pas comment ils sont avec les femmes qui ne sont pas dans leurs rangs, elle ne sait pas ce qu’elle aurait risqué. Elle noircit peut-être un peu le tableau, c’est vrai. Mais, dans un autre sens, peut-être ne le noircit-elle pas tant que cela.

Elle n’est pas très bavarde, elle se contente d’approuver les dires de son interlocuteur dans plupart du temps et ce sans même interrompre ce dernier. Elle n’est pas très utile, elle ne fait pas avancer les choses, mais que peut-elle dire ou faire de plus de toute façon ?

«- On s’en fou de ce qui est correct ou pas pour un Malefoy ! Ce qui est correct pour une Greengrass, c’est d’épouser l’homme que ses parents ont choisi pour elle, d’être parfaite pour lui, de lui offrir un héritier. Ce qui compte pour une Greengrass c’est d’être une épouse exemplaire. Tu vois ? Tu n’es pas le seul à rater. Et il va falloir que l’on fasse avec. C’est pas grave si tu a peur, arrête de te mettre de telles idées en têtes !» répond la jeune femme en soupirant. «Tout ce que tu as à faire c’est prendre sur toi et te lancer. Dire ce que tu veux. Je ne dis pas que c’est facile mais si tu sais le faire avec moi, pourquoi tu ne saurai pas le faire avec les autres ?» demande la verte et argent avec conviction, désireuse de l’aider à se bouger.

Face à lui, Daphné déballe son sac alors que le sorcier songe que les filles ne peuvent pas se contenter d’un minimum d’attention, qu’il leur faut bien plus de preuves d’attachement. Oui c’est probablement vrai. Peut-être qu’elle lui en demande trop mais elle n’a pas l’impression d’avoir été particulièrement exigeante avec son fiancé, jusqu’à maintenant. Peut-être se trompe-t-elle, la jeune femme n’en sais rien. Mais elle veut bien l’aider, lui venir en aide pour qu’il puisse apprendre à être un «meilleur fiancé». Il ne semble pas plus emballé que ça, elle aurait dût prévoir une réaction de ce genre. Baissant la tête, la sorcière se mord la lèvre. Il la refuse pour le principe, pas pour ce qu’elle est. C’est ce qu’il dit mais elle se demande si c’est si vrai que cela. En tout cas, la réponse qu’il lui donne ne la satisfait pas vraiment, même si elle peut largement comprendre que ses parents soient prioritaire sur elle-même.

«- Tu me diras quand tu seras prêt à voir...» souffle la brune.

Et elle transplane sans demander son reste afin de rentrer au château. Elle est déçue. Mais ça passera. Une bonne nuit de sommeil et il n’y paraîtra plus, espère la jeune femme. Atteignant les appartements de Serpentard, la brunette s’empresse d’entrer dans le dortoir des filles pour éviter de croiser son fiancé, des fois que ce dernier serait sur ses talons. Elle n’a plus envie de parler, ce soir. Elle veut juste… Voir Astoria.

I'm a wizzard !


Daphné Greengrass

Lorsque on regarde vers l’avenir en croyant tout savoir à l’avance, il ne faut jamais oublier que la vie peut nous surprendre à tout instant et qu’il est toujours possible de se surprendre soi-même.

(Image Nevada. Code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago  
Revenir en haut Aller en bas
 
Il ne faudrait pas oublier que toute addiction a commencé par un essai ♠ Drago
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: