AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tibus ♠ Hello, Dad !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 57 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Dim 23 Avr - 21:55
"- Ah oui mais tu vois, j'en ai rien à faire que tu ne puisse rien me promettre. Je veux vivre, donc tu n'as pas le choix. Sinon je vais disparaitre, c'est comme si vous m'aviez tué. J'aurais crevé quoi. Alors non, tu ne me promet rien. Mais maman et toi vous bougez votre cul, vous ravalez votre fierté. Toi tu admet enfin que tu es un petit con à la fierté mal placée et qui veut absolument la contrôler alors que tu n'as aucun droit sur elle puisque tu l'a largué, ok ? Et maman arrête de fricoter un peu partout juste pour te faire péter les plombs alors que l'homme qu'elle veux c'est toi. Je ne vous donne pas le choix, je vous donne un ultimatum. Soit vous vous réconciliez et je nais. Soit je vais me rendre la plus attachante possible pour que vous puissiez me perdre en bonne et dû forme d'avoir été trop con. On peut jouer à ça, si tu veux."

Serena se sent en colère. Comment peut-il dire qu'il ne promet rien quand la situation est aussi grave, quand la situation engage la propre vie de la jeune femme ? Comment peut-il rester si calme alors qu'elle lui parle tout de même de sa disparition ? Ok le poufsouffle vient d'apprendre qu'il est son père, sans la considérer comme son enfant pour autant. Mais quand-même. La rouge et or pense qu'il pourrait faire un peu plus cas de la situation, s'en inquiéter un peu plus. Mais non, ça ne semble pas l'affecter plus que cela alors qu'elle risque de mourir, purement et simplement. Enfin, elle ne sait pas vraiment ce qui se passerait pour elle mais elle sait que si elle n'est pas conçue, elle va bien devoir disparaitre et alors, le voyage dans le temps aura certes changé les choses mais pour la sorcière, ça ne serait pas un bien. Et elle redoute que cela arrive, elle redoute d'en arriver là.

Si son père est l'un des pires ? Oui, probablement, un vrai cas social quand on y pense. Il fait peur, on peut le dire, dans sa manière d'agir et de penser parfois. Mais bon, Serena ne peut pas non plus en juger dans toute sa splendeur, dans la mesure où elle n'est pas non plus d'un avis très impartial à ce sujet et qu'elle ne le connait pas énormément non plus. Malheureusement il est son père mais cela ne veux pas forcément dire qu'elle connait tout de lui. Elle se rend même bien compte, depuis son arrivée ici, que c'est loin d'être le cas.

"- Oui, en tout cas depuis que je suis arrivée en 1977 je peux te dire que c'est ce que je vois et je ne m'attendais absolument pas à ça." répond la jeune femme peut-être un peu trop sèchement. "Compte-tenu de tout ce que tu m'avais dis je ne pensais pas possible que tu sois exactement le genre de garçons dont tu m'avais pourtant dit de me méfier !" répond la sorcière un tantinet désabusée et agacée par tout ça.

Elle baisse la tête et soupire en se mordant la lèvre inférieure. Elle finit par redresser la tête pour regarder son père de nouveau alors que ce dernier lui dit qu'elle n'a qu'à s'en foutre et faire ce qu'elle veut, quand elle le voudra, quand elle se sentira prête à cela. Mouai, se laisser vivre semble être une bonne idée mais elle en sait pas, quelque chose l'en empêche. A croire qu'à une certaine époque, Tibus l'a trop formaté à se méfier des garçons.

"- Tu as sans doute raison." répond la jeune femme en se grattant la tête. "Mais bon, dans cette époque vous restez plus vieux que moi et dans la mienne, j'ai pas forcément écopé des plus intelligents. Cela dit, y'en a que ça ne dérange pas, de sortir avec des garçons de ton année..." elle montre Lullaby et Severus qui sortent dans le parc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 415 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1513 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Mar 25 Avr - 16:31

MOI JE SUIS PAS UN PAPA LES GARS.

- Serena — Tibus -


Il arrive un jour où tu te rends réellement compte de toutes les conneries que tu as faites. Et a ce moment, tu espère juste être dans un terrible cauchemar.

Il ne pouvait rien promettre à Serena en soit. Elle voulait vivre, elle voulait qu’il retourne avec Télia pour la concevoir. Tibus se sentait coincé, comme s’il n’avait plus du tout le choix dans sa propre vie, et cela lui faisait vraiment peur. Il avait toujours eu l’habitude de contrôler sa vie, de choisir quel chemin il voulait prendre. Et il aimait réellement avoir le pouvoir. Mais Serena était en train de lui enlever complètement, en ne lui laissant plus la notion de choix. Ce n’était pas simple dans sa tête. Le Poufsouffle devait donc choisir entre écouter la Gryffondor, ou prendre le risque de tuer quelqu’un. Comment pouvait-on vivre avec un tel choix ? Comment pouvait-on prendre une telle décision ? Elle n'en avait rien à faire qu’il ne puisse rien lui promettre. Elle pensait à elle, et au fait qu’elle allait peut-être disparaître. Et elle se montrait dur avec lui, il devait ravaler sa fierté et aller voir Télia. Il devait aussi admettre qu’il n’avait aucun droit sur elle puisqu’il l’avait largué. Ce qui d’ailleurs n’était pas tout à fait vrai. Visiblement, elle ne leur laissait pas du tout le choix. Elle allait tout faire pour les pousser dans les bras l’un de l’autre, ou alors elle allait se rendre terriblement attachante pour que ni l’un ni l’autre ne veuille finalement être responsable de la mort de la demoiselle. Tibus était totalement perdu, paumé, et en colère aussi. Oui il ressentait de la colère contre l’avenir, contre son futur qui était déjà tout tracé. Il aurait préféré ne rien savoir, il aurait préféré tout ignorer, ne pas savoir qu’il finirait sa vie avec Télia. Maintenant qu’il le savait, tout cela lui faisait peur.

– Met toi à ma place deux secondes. Tu débarques et tu m’annonces que ma vie est déjà tracée de A à Z, désolé de prendre un peu de temps pour réfléchir à ce que j’ai réellement envie de faire. C’est comme si on t’enlevait tout libre-arbitre, tout pouvoir sur ta propre existence. Et puis pour en revenir à Tel, je te signale que c’est elle qui m’a jeté, pas l’inverse.

*Ouais mais d’habitude c’est quand même toi qui les jette.*

– Attachante ? Tu crois que c’est possible avec moi ? T’as quand même été sacrément casse-bonbon, pour être poli, depuis qu’on se connait.

Lança le jeune homme avec un sourire en coin. C’était une petite pique gentille pour lui rappeler les rapports tendus qu’ils avaient depuis quelques mois maintenant. Chacune de leur discussion s’était toujours terminé par une dispute. Serena était surement en colère, ce qui était compréhensible aussi, elle était en train d’essayer de se battre pour sa propre vie après tout.

Visiblement il lui en avait raconté des conneries étant adulte. Il avait été même terriblement hypocrite en lui disant de faire attention aux garçons, parce qu’il avait quand même été exactement ce genre de mec quand il était ado. Il l’était actuellement d’ailleurs. Serena n’était du coup pas très fan de ce qui se passait. Elle avait été déçue du comportement de son père, forcément, et ne savait pas où donner de la tête avec les garçons. Parce qu’elle pensait qu’il était un type bien, et pas un coureur de jupons. Tibus était ce qu’il était et à cette époque, il n’en avait pas du tout honte. Mais peut-être que plus tard il allait réviser son jugement.

– Ecoute je suis surement pas ce que tu pensais, mais je suis comme ça, c’est ma vie, c’est mon univers, et j’aime ça.

Oui pour le moment il n’avait pas la moindre envie de changer de vie, et il n’allait pas lui mentir. Il se plaisait comme il était. Il aimait bien s’amuser, et ne pas prendre la vie au sérieux, il aimait bien rigoler avec ses copains, et coucher avec pleins de filles. Après tout, ils n’avaient qu’une jeunesse, autant en profiter. Ils auraient le temps d’être sérieux, quand ils seront vieux. Tibus voulait quand même essayer de la rassurer. Lui était dans l’extrême mais il y avait quand même des garçons un peu moins pires que lui. Il se rendit compte par la suite que pour Serena ils étaient tous des vieux en fait. C’était étrange de penser de la sorte pour lui.

– Tain ouais, si ça se trouve je me suis tapé des gamines sans le savoir ? Cherche un gamin de ton âge, je suis pas sûr que mon moi vieux kiffe grave que tu te ramènes avec un ieuv à la maison.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 57 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Mer 26 Avr - 15:00
Il commence à l'agacer sérieusement, à dire qu'il ne peut rien lui promettre et qu'elle doit se mettre à sa place. C'est facile à dire, que c'est lui qui a une vie toute tracée. Mais il ne se met pas à la sienne, de place, en même temps qu'il lui demande de le faire pour lui. Il sait ce que c'est de penser, ou même de savoir, que l'on peu disparaître d'un coup, comme si on avait jamais été là, parce que nos parents ne nous ont pas conçu ? Il est beau avec son petit discours mais ce n'est pas lui qui a une épée de Damoclès au-dessus de sa tête malheureusement. C'est bien elle. Elle qui risque non pas de voir son avenir contrarié, non. Mais de disparaitre. Alors qu'est-ce qui est le pire ? Savoir que nos vingt prochaines années sont déjà écrites ? Ou savoir qu'elles peuvent tout à fait s'annuler, comme les soixante années que l'on croit avoir devant nous ? C'est une réflexion poignante que se fait la jeune femme et elle aimerait que le sorcier, son propre père, comprenne cela. Après tout, ce n'est pas du tout le même chose entre savoir que l'on va vivre différemment de ce que l'on avait imaginé et savoir que l'on peut très bien ne pas vivre du tout.

"- On m'enlève tout libre arbitre ! Tu m'enlève tout libre arbitre ! Tu as le pouvoir sur MON existence, c'est exactement ça le problème. Tu te plaint d'apprendre ce que vont être tes vingt prochaines années, mais je t'ai juste dit que tu épousais Télia et que tu avais une fille. En l'occurrence moi. Je ne t'ai pas tout dit. En revanche, MOI, mes vingt dernières années peuvent totalement disparaitre en même temps que les cinquante, soixante ou que sais-je prochaines années qui m'attende. Simplement parce que TOI tu as le pouvoir sur mon existence ! Alors ne mélange pas les rôles s'il te plaît ! Toi tu apprend juste quelques informations sur ta vie future, personne n'est en train de te dire que parce qu'il veut avoir son libre arbitre, toi tu n'existera pas !"

Et il continu, en plus, il enfonce le clou avec sa réflexion suivante en disant qu'elle lui a cassé les bonbons. En même temps on ne peut pas dire qu'elle ai découvert une parfaite image de lui en arrivant ici et si elle a été aussi casse-bonbon comme il le dit, c'est surtout parce que lui n'a pas arrêté de lui courir après avec plus ou moins de classe et d'élégance. Curieusement, se faire courir après par son père ça a peut-être tout du conte de fée de Peau d'Âne, ça n'en est pas plus agréable pour autant.

"- En même temps, si tu te retrouvais face à ta maman âgée de 17 ans, en train de te courir après, déterminée à coucher avec toi, tu ne serais pas un peu dans le même état que moi ? Parce que si ce n'est pas le cas alors laisse moi te dire que tu as des mœurs vraiment bizarre. Très bizarre et que tu es encore pire que je ne le croyais !"

Elle ne répond rien quand il se défend, disant qu'il est comme il est et que c'est sa nature. Peut-être mais dans ce cas il aurait put avoir le courage de lui dire, à une certaine époque, qu'il avait été ce genre d'homme dont elle doit se méfier. Dans un soucis de transparence et d'assumer totalement ses actes, non ?

"- Ouai. Le père Potter s'il survit à ses prochaines années risque d'avoir une drôle de surprise mais promis, je vais essayer de m'en tenir aux mecs de mon âge. La gériatrie ce n'est pas mon genre et puis les maisons de retraite c'est cher !" répond la jeune femme pour taquiner son paternel. Mais pour la blague, ou pour lui faire payer les sueurs froides qu'il lui a donné ici, elle est bien capable de lui présenter un homme âgé pour lui faire un bon coup de frayeur qu'il mérite très probablement après tout ce que lui-même a fait subir au cours de ces derniers mois à sa propre enfant. "C'est comme Jay avec Caleb quoi..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 415 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1513 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Jeu 27 Avr - 18:19

MOI JE SUIS PAS UN PAPA LES GARS.

- Serena — Tibus -


Il arrive un jour où tu te rends réellement compte de toutes les conneries que tu as faites. Et a ce moment, tu espère juste être dans un terrible cauchemar.

Les deux adolescents n’étaient visiblement pas réellement faits pour s’entendre. Tout comme sa relation avec Télia, Tibus et Serena semblaient ne pas se comprendre. Tout était source de dispute ou de jugement. Pour un garçon comme le Poufsouffle qui aimait tout ce qui était simple, il n’avait vraiment pas de chance pour le coup. La demoiselle était en train de lui en demander bien trop à son goût. Et il voulait rester honnête avec elle, il ne pouvait réellement rien lui promettre. Il n’allait pas lui dire qu’il se remettrait à coup sûr avec son ex, parce qu’il n’en était pas sûr lui-même. Mais cela, Serena ne semblait l’apprécier. D’un côté, c’était compréhensible, elle était objet de cette relation, elle dépendait d’elle. Sans quoi elle pouvait tout simplement disparaître, et n’avoir jamais existé. Tout reposait sur les épaules de Tibus désormais, et c’était bien trop de responsabilité pour lui. Il voulait retourner à sa petite vie bien tranquille, sans la moindre responsabilité, sa vie d’adolescent qui faisait ce qui lui plaisait quand il le voulait. Même s’il ne s’en rendait pas compte maintenant, rien ne serait plus jamais comme avant, maintenant qu’il connaissait la vérité sur son futur. Tibus ne comprenait pas le point de vue de la Gryffondor, et visiblement ne cherchait pas vraiment à la comprendre. Encore une fois, il se concentrait sur sa petite personne, comme il l’avait toujours fait. Mais dans un même temps, il avait réellement l’impression qu’elle ne le comprenait pas non plus, qu’elle ne voyait pas à quel point ce changement était important pour lui, et à quel point ça pouvait l’affecter. Peut-être que les deux adolescents étaient trop concentrés sur leur petite personne pour réellement voir les sentiments de l’un et de l’autre.

Serena commença à perdre son calme, en lui balançant qu’on lui avait enlevé tout arbitre, car c’était bien Tibus qui avait son existence entre les mains. Elle ne lui avait pas dit grand-chose de son point de vue, mais pour le garçon ces deux informations étaient déjà beaucoup trop. Elle était en colère contre lui, et au lieu de calmer Tibus, ça continuait à le mettre sur les nerfs lui aussi. Il n’avait rien demandé non plus, il n’avait pas demandé à être le responsable de la vie de quelqu’un d’autre, et a payé pour des actions futures qu’il avait mené dans un autre espace-temps.

– J’aurais préféré rien savoir, plutôt que de me sentir coincé à devoir épouser une fille pour ne pas avoir ta mort sur la conscience.

Répondit-il. Il était bref, et n’avait pas besoin de faire de longs discours. Cette simple phrase pouvait paraître cruel, comme si c’était une chose horrible que de devoir épouser Télia. Ca n’avait rien à voir. Il ne disait pas qu’il ne voulait pas l’épouser. Au jour d’aujourd’hui, il ne s’était même jamais posé la question, c’était bien le sentiment d’être coincé qui le rendait fou. Et peu importe ce que pouvait dire sa camarade Rouge et Or. Ils avaient chacun leurs points de vue, et ne pouvaient pas se mettre véritablement à la place de l’autre. Pour Tibus c’était compliqué à avaler. Déjà qu’il venait d’apprendre qu’il avait une fille il y a simplement une dizaine de minutes.

Est-ce qu’ils pourraient finalement arriver à s’entendre ? Bien bonne question. Il faut dire que depuis qu’il avait rencontré la jeune femme, ils s’étaient souvent pris la tête. Il lui fit d’ailleurs la réflexion qu’elle avait sacrément été casse-bonbon avec lui. Toujours à lui donner des leçons de morales, à l’envoyer boulet et compagnie. Elle essaya de retourner la situation pour qu’il imagine sa propre mère lui courir après. Puis elle tira des conclusions avant même de lui donner l’occasion de répondre, et de s’expliquer sur ce point de vue.

– Ma mère est déjà une grande malade à cette époque, je suis pas du tout curieux de savoir ce qu’elle était il y a vingt ans.

Tout en disant cela, le jeune homme se demanda si Serena avait connu sa mère, si elle était toujours vivante dans son présent à elle. Puis finalement la conversation continua, et elle parla des jeunes qui sortaient avec des gens de son époque. C’était quand même chaud quand on connaissait la vérité. Tib avait du mal à s’imaginer.

– Potter peut pas saquer Servilus, tu m’étonnes qu’il va avoir un choc. C’est chaud comme relation quand même.

*Il va le tuer.*

– Attend quoi Jaylin, c’est une meuf de ton époque. Tain’ le choc. Faut que je balance tout ça à Cab moi, pour qu’il la vire avant qu’il s’y accroche de trop.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 57 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Ven 19 Mai - 12:03
Quel genre de personne sans coeur faut-il donc être pour se plaindre de ne pas avoir la vie devant soit, parce qu'elle est toute tracée, quand on s'adresse à quelqu'un dont on a le pouvoir de supprimer jusqu'à l'existence simplement en ayant pas envie de suivre le fil conducteur définis pour les prochaines années ? En cet instant Serena trouve son père monstrueux, vraiment monstrueux. Elle voudrait lui dire à quel point ce qu'il dit est horrible et inconvenant, mais les mots restent coincés dans sa gorge et elle ne parvient à rien. Elle ne parvient pas à exprimer toute l'ampleur de sa frustration, de sa fureur. Mais comme diable peut-il se montrer à ce point cruel en lui parlant ? Il sait pourtant maintenant qu'il est son père et qu'il a son destin entre ses mains. Mais non. Il pense à lui-même, à son petit nombril, dans un égoïsme affligeant. Et Serena est en colère. En colère contre lui, de paraître à ce point cruel, de manquer de cœur comme cela. Mais en colère contre elle aussi, d'avoir osé croire que Tibus, l'adolescent naturellement et non son père, pourrait changer. Elle ne comprend pas comment il peu sembler si insouciant de son sort, en sachant qu'il a tout pouvoir de vie et de mort sur elle. Cela ne l'effraie pas plus que ça visiblement. Mais Serena ne l'entend pas de cette oreille. Elle se défend.

"- Je veux vivre, c'est tout ce que je te demande ! Alors écoute, si tu préfère me concevoir et puis te tirer comme un lâche c'est ton problème ! Mais tu ne peux pas me dire que tu es désolé et que tu veux vivre ta vie comme tu l'entends, te plaindre de ne pas avoir le choix parce que je te signale que je ne l'ai pas plus que toi, le choix ! Mais autant, toi tu peut décider de changer l'histoire après, autant moi je n'ai pas ce pouvoir !" répond la jeune femme non sans une certaine verve. Après tout, il lui montre un tel aplomb pour dire des choses tellement horribles... Elle ne peut pas le supporter.

Elle soupire. Et quoi, il aurait voulu qu'elle soit aimable et qu'elle le laisse continuer à lui courir après pour lui faire plaisir ? Il en est hors de question. Elle ne pouvait pas supporter cela et le lui fait bien comprendre au vu de la remarque qu'elle lui envoie à la face concernant la mère du sorcier, soit sa propre grand-mère. Comment lui aurait vécut un véritable harcèlement de la part de l'un de ses deux parents ? Quel fou voudrait un jour connaître ce genre de situation ? Elle ne le recommande et ne le souhaite à personne, vraiment.

"- Je ne parle pas de mamie qui serait folle, je parle de toi si cela ne te faisais rien qu'elle te courre après !" répond la sorcière en soupirant comme son paternel fait mine de ne pas avoir compris de quoi la jeune femme voulait parler.

Comme elle aborde le cas de Lullaby, la réflexion de Tibus l'amuse. Oui en effet c'est bizarre et cela d'autant plus que son futur professeur n'est pas l'homme le plus gentil ni le plus séduisant qui soit. Si bien que la jeune femme ne sait pas trop ce que la bleu et bronze trouve à ce sorcier. Mais soit, c'est la décision de cette dernière, ce sont ses gouts, ses choix. Mais elle se raidit d'un coup en comprenant qu'elle a merdé pour Jay.

"- Tu ne dis rien du tout ! De toute façon, Dumbledore a dit que nous venions du futur donc Caleb le sait pour Jay. Laisse-les gérer va, ils sont bien assez grand pour cela ne t'inquiète pas !" répond la sorcière un peu paniquée à l'idée que Jay lui fasse des histoires après.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 415 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1513 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Lun 5 Juin - 3:53

MOI JE SUIS PAS UN PAPA LES GARS.

- Serena — Tibus -


Il arrive un jour où tu te rends réellement compte de toutes les conneries que tu as faites. Et a ce moment, tu espère juste être dans un terrible cauchemar.

Cette discussion était compliquée. Tibus avait du mal à se faire à l’idée de tout ce que cette révélation impliquait. Encore une fois, il ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Parce qu’il était comme ça, parce qu’il avait l’habitude de faire toujours passer ses propres envies avant les autres. Pourtant on lui mettait de trop grosses responsabilités dans ses bras. Un enfant dont la survie dépendant de ses actions futures. Il n’avait que dix-sept ans, et il n’avait pas la moindre envie de penser à épouser une fille ou à l’engrosser. Ce n’était juste pas possible pour lui. Serena venait de lui prendre tout son libre-arbitre. Il avait l’impression d’être totalement coincé dans sa propre vie, sans pouvoir faire réellement d’autre choix, parce que sinon il aurait la mort d’une meuf sur la conscience. Génial franchement. La Gryffondor était totalement hors d’elle. Visiblement elle n’appréciait que très peu ce que disait Tibus, son père. Elle n’aimait ni son comportement ni ses pensées sur le moment. Evidemment, ils avaient tous les deux un point de vue totalement différent pour le coup. Comment faire pour qu’ils réussissent enfin à se comprendre, et à arrêter de se hurler dessus ? Si les relations avaient toujours été tendu entre les deux adolescents, c’était peut-être parce qu’ils partageaient finalement le même sang. Et surtout parce que Serena avait le même caractère volcanique que Télia, qui était visiblement sa mère, selon les dires.

Serena lui répéta encore une fois qu’elle voulait juste vivre, c’était tout ce qu’elle lui demandait. Il pouvait bien se tirer après la conception, ce n’était pas son problème. Elle en avait simplement assez de l’entendre dire qu’il ne pourrait pas vivre sa vie comme il l’entendait. Il n’avait plus le choix. Mais elle ne l’avait pas non plus. Mais contrairement à lui, elle ne pouvait absolument rien faire. Tout le pouvoir se trouvait désormais dans les mains de Tibus.

– J’ai bien compris ce que tu voulais me dire ça va. Mais c’est pas parce que j’ai le pouvoir que les choses sont plus simple pour moi, tu sais. Tout est compliqué.

Serena avait vécu des semaines et des mois difficiles avec un père qui lui courrait après. Bon en même temps, jamais il n’aurait pu deviner qu’elle était sa fille. Quelqu’un aurait quand même pu le mettre au courant, ça aurait été sympa. Quoi que. Elle venait de lui faire le parallèle avec sa propre mère, lui demandant d’essayer d’imaginer la même situation. Sa mère était déjà bien assez folle dans le présent, il n’osait même pas imaginer ce qu’elle était il y a vingt ans. Mais visiblement Serena n’avait pas eu la réponse qu’elle espérait, puisqu’elle précisa une nouvelle fois ce qu’elle avait tenté de lui faire comprendre à travers cet exemple.

Sa mère, lui courir après, dans l’espoir de coucher avec lui ? Il est vrai que ce serait plutôt étrange et dégueulasse, il pouvait le concevoir. Après, heureusement pour lui, ce genre de situation n’allait surement pas arriver, pour son plus grand bonheur. Il n’y aurait donc que Serena qui aurait eu à savoir quelle sensation cela faisait de se faire draguer par un membre de sa famille.

– J’avoue que ce serait deg’.

Mais finalement, ils en arrivent à discuter de différents points, comme les autres couples qui se sont formés. Genre Rogue et sa meuf. Fille de Potter, ça allait être très chaud pour le père puisqu’il ne pouvait pas saquer le Serpentard. Mon dieu qu’il n’aimerait pas être à sa place. Bon il ne le serait pas car visiblement sa fille n’avait pas encore trouvé chaussure à son pied et était loin d’être intéressé par ses potes ou ses ennemis, les jugeant bien trop vieux pour elle. Ouf. Mais ensuite, il comprit que Jaylin était également une fille de l’époque de Serena. Il fallait donc qu’il aille balancer tout à Cab pour qu’il la vire avant de s’accrocher un peu trop à elle. La blonde n’était pas d’accord, elle lui demanda de ne rien dire ; et de les laisser gérer.

– C’est mon pote, faut que je fasse quelque chose pour lui. Genre quand on sera vieux, il sortira avec une copine de ma fille ? C’est chelou quand même.

Finit-il par répondre, toujours bien décidé à aller en toucher deux mots à Caleb.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 57 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Lun 5 Juin - 22:03
Non, tout n'est pas compliqué selon elle. Parce que lui ne risque pas de crever, alors il 'na pas le droit de dire que tout est compliqué, ce n'est pas autant compliqué pour lui que ça l'est pour elle, qu'il ne mélange pas tout ! Personne ne lui dit à lui qu'il ne va peut-être pas vivre, parce qu'on a pas envie qu'il vive : lui n'a pas ce problème, alors il ne peut pas dire qu'il comprend quoique ce soit à la situation de la jeune femme et il ne peut pas non plus dire que tout est compliqué parce que lui a encore une marge de manœuvre, que la jeune femme n'a pas. Alors ça l'agace de l'entendre parler comme s'il pouvait la comprendre alors que lui n'a pas un problème de vie ou de mort sur le dos. Enfin si mais ce n'est pas sa vie qui est en question, juste celle de sa fille. Alors elle ne répond pas, ça ne sert à rien de répondre à un imbécile pareil. Cela instruit les idiots, à ce qu'on dit, que de leur répondre.

Ouai, dégelasse c'est le mot il peut le dire et encore que même là, elle n'est pas certaine qu'il ait bien compris tout ce que ça implique comme drame et dégout et tout ce qui s'ensuit, parce que finalement en l'imaginant il ne le vie pas : ce n'est pas pareil. Elle est la seule qui peut savoir ce que ça fait, parce que la seule étudiante de son époque à avoir été draguée par son père. Personne ne peut comprendre ce qu'elle a vécut, ce par quoi elle est passée, ce qu'elle peut ressentir. Et certainement pas lui. Même s'il reconnait qu'imaginer sa maman en train de lui courir après est dégelasse. Oui ça l'est. Et Serena demanderai presque par télépathie à sa pauvre grand-mère de l'excuser pour ça.

"- Oui ça l'est. Vraiment."

Et voilà que son papa est encore près à faire des conneries, comme toujours, à vouloir aller prévenir Caleb qu'il se tape une étudiante qui a vingt ans de moins que lui, qui n'est pas encore née. La jeune femme essaie de le retenir, espère qu'il ne fera rien d'insensé, qu'il laissera Jay et Caleb gérer cela tout seul, sans se mêler de rien : parce que c'est leur problème et pas celui de Tibus après tout, ce que sa fille tente de lui faire comprendre, de sorte qu'il ne foute pas son nez dans les affaires du serpentard, même si ce dernier est son meilleur ami.

"- Ouai et alors ? C'est le problème de Caleb. Et en soit tu es seulement jaloux parce que Télia est une fille de ton époque, mais je suis certaine que le cochon que tu es aujourd'hui adorerai l'idée de se taper une jeunette de vingt ans quand il en aura quarante. Donc tu fiche la paix à ton pote et pour le moment tu le laisse vivre l'histoire qu'il a à vivre avec Jay, d'accord ?" demande Serena d'un ton ferme et sans appel, qui indique clairement que l'homme n'a pas intérêt à faire la moindre connerie, s'il ne veut pas que la sorcière lui saute à la gorge comme le ferai une Télia en colère. "Tu leur fiche la paix et puis c'est tout, je ne plaisante pas avec ça Tibus Tagel, je te promet que niveau caractère, je retiens plutôt bien de maman, comme tu as put le remarquer, alors si j'apprend que tu as fait une bêtise, ça risque de barder pour toi..."

Elle jette un regard à sa montre et note que l'heure tourne et qu'elle va devoir s'éclipser. De toute façon, elle a besoin de voir Télia maintenant, puisque la sorcière aussi a apprit qu'elle allait avoir une fille et elle a peut-être besoin d'explications elle aussi.

"- Je vais pas tarder à aller voir maman. Alors j'espère que tu m'as bien compris pour Cab et Jay !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 415 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1513 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Mar 6 Juin - 3:09

MOI JE SUIS PAS UN PAPA LES GARS.

- Serena — Tibus -


Il arrive un jour où tu te rends réellement compte de toutes les conneries que tu as faites. Et a ce moment, tu espère juste être dans un terrible cauchemar.

Les deux jeunes ne se comprenaient définitivement pas, sur n’importe quel sujet visiblement. Plus ils continuaient à parler, moins ils se mettaient à la place de l’autre. Comme d’habitude, Tibus était un peu trop concentré sur sa propre personne. Il se rendait vraiment compte des difficultés que cette petite annonce allait poser dans sa vie, mais avait du mal à visualiser en quoi c’était pire pour Serena, la Gryffondor, qui était sa fille. Parce qu’en soit, lui avait encore toute sa vie devant lui, et pouvait faire ce qu’il voulait. La demoiselle était totalement coincée, et sa vie dépendant des agissements de ses parents, c’est-à-dire lui et Télia. Trop de responsabilités d’un coup pour Tibus. Bon déjà s’imaginer père était très compliqué, lui qui n’avait vraiment pas planifier d’avoir des gosses un jour. Mais maintenant il savait avec qui il allait en avoir. Avec son ex, avec qui c’était la guerre froide en ce moment. Merlin aimait, semble-t-il, jouer avec le destin.

Mais finalement les relations entre Tibus et Serena ne changeaient pas réellement, même après la découverte. Ils se disputaient toujours, ne se comprenaient pas, et s’agaçaient l’un et l’autre, exactement comme avant cette révélation. Au moins, les habitudes ne se perdaient pas. Même si dans le cas présent, ce n’était pas forcément une bonne chose. La conversation se poursuit, tandis que Serena essaie encore et encore de lui faire ouvrir les yeux sur cette situation très déplacé. Elle lui proposa même d’imaginer sa propre mère lui courir après. Dans ce sens-là, il était bien obligé d’avouer que ce serait dégueulasse. Mais heureusement pour lui, il n’a besoin que de l’imaginer, et il ne le vivrait jamais. Ce n’était qu’un cauchemar. Sauf que la pauvre Serena vivait ce cauchemar tous les jours depuis le début de l’année scolaire.

*C’est vrai que tu as grave été lourd avec elle.*

Mais alors qu’elle lui annonce en plus de cela que Jaylin fait partie de son époque, Tibus ne pensa qu’à une seule chose après ça, il devait absolument courir pour prévenir son pote. C’était ce que les amis faisaient. Il ne pouvait pas le laisser faire des conneries, et continuer sa relation avec la demoiselle, c’était le grabuge assuré. Serena n’était absolument pas d’accord avec l’initiative de son père, et voulait absolument l’en empêcher. Pour elle, ce n’était absolument pas ses affaires. Ils devaient gérer la situation tous seul comme des grands. Pire, elle pensait qu’il était jaloux puisque son pote se tapait une midinette, alors que lui allait finir avec une meuf de sa génération. Bon c’est vrai qu’il n’avait pas pensé de la sorte, mais se taper une jeune de vingt ans quand il en aurait quarante pourrait être grave cool. Serena était claire et ferme, Tib devait foutre la paix à son pote. Elle avait vraiment le caractère de merde de Télia, c’était vraiment fou.

Bon, Tib n’était pas un courageux, et il hocha la tête en signe d’approbation. Bien sûr quand elle aurait le dos tourné, il se dirigerait surement en courant voir son pote Cab pour en parler avec lui. Tib qui ne se mêle pas des histoires de son frérot, ce n’était pas normal du tout. Serena jeta un coup d’œil à sa montre, avant de lui annoncer qu’elle n’allait pas tarder à aller voir sa mère. Mon dieu, il préférait ne pas être dans les parages quand elle allait parler à Télia. C’était déjà bien assez étrange de voir Serena les appeler papa et maman, alors il préférait s’éloigner de toutes ses conneries. Encore une fois, elle espérait qu’il l’avait bien compris à propos de Cab et Jay.

– Oui oui t’inquiète. Tiens tu diras à Tel que si elle veut s’entrainer à copuler, je suis pas contre.

Annonça-t-il avec la classe dont il était capable, en se marrant, comme d’habitude.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffindor J'ai posté : 155 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 57 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Gryffondor ♣️ 16 ans ♣️ Sixième année ♣️ Neutre ♣️ Bisexuelle ♣️ Serena aime faire la fête et jouer au quidditch ♣️ Elle est gardienne ♣️ Fille de Tibus et Telia ♣️ Filleule de Charlotte et Caleb ♣️ Veut devenir professeur de DCFM ♣️ Déteste les mangemorts ♣️ A fait parti de l'AD ♣️ A le goût de la fête ♣️ Vierge ♣️ Croit à l'amour pur, mais découvre que son père lui a bien menti...


MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  Mar 6 Juin - 14:19
La jeune femme soupire en entendant les propos de son père, comme il lui demande de dire à Télia qu'il est disponible, si l'envie lui vient d'apprendre à copuler. Vraiment, la demoiselle se demande comment sa mère, pourtant loin d'être bête et appartenant de surcroit à la maison Serdaigle, a put se laisser avoir, se laisser craquer, pour un homme comme celui-là. Non vraiment, Serena bne comprend pas comment Télia a put faire pour tomber amoureuse d'un tel abruti. Peut-être que ce n'est pas elle qui l'a changé, peut-être qu'il a changé avant, pour rendre cette histoire possible, parce que Serena ne voit pas comment, sinon, il peut avoir gagné les faveurs de sa mère.

Très peu persuadée qu'il ait comprit ce qu'elle voulait dire au sujet de Caleb et Jay, la jeune femme lui adresser un regard soupçonneux. Elle ne connait pas bien son papa en cette époque c'est vrai. Mais elle connait ce type de garçons cependant : irrespectueux de tout et des barrières que vous leurs posez, surtout. Alors tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle va devoir ouvrir l'œil sur le comportement de son père et lui passer l'envie de faire le malin, s'il fait une connerie. Il n'a jamais vu ce que cela pouvait faire que deux Télia en colère, mais peut-être qu'il pourrait rapidement s'en rendre compte, si mère et fille lui tombent dessus pour ses conneries.
"- Compte pas sur moi pour dire un truc pareil, j'te signale au passage que tu parle de mes parents, c'est carrément craignos comme façon de s'exprimer. Et si tu parle à Caleb je te jure que je te ferai le regretter..." menace la jeune femme.

Serena le prévient encore avant de prendre congé, demandant à quelques bleus et bronze si, à tout hasard, ils n'auraient pas vu passer Télia.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Tibus ♠ Hello, Dad !  
Revenir en haut Aller en bas
 
Tibus ♠ Hello, Dad !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !
» Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
» Tibus ♠ Oh non, pas toi papa !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des histoires parallèles-
Sauter vers: