AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Dans nos pensées on se cache, on réfléchit, on avance sans regarder et... Boum. Et ça explose" - avec Alexander Saphard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: "Dans nos pensées on se cache, on réfléchit, on avance sans regarder et... Boum. Et ça explose" - avec Alexander Saphard  Mer 15 Fév - 18:24
Ce lundi avait été long, chiant et éprouvant pour la jeune femme qui pensait que ce serait une journée normale. Elle s'était levée de bonne humeur s'il est possible de considérer Rebecca MacMillan comme étant de telle et était partie rejoindre son premier cours pas avec joie et impatience mais dans d'assez bonne conditions. C'était un cours qu'elle appréciait non seulement parce qu'elle était avec son meilleur ami mais aussi parce que leur professeur était tout simplement génial et les laissait finalement presque faire ce qu'ils voulaient. Malheureusement, toute sa "joie de vivre" avait été rangé au placard à l'arrivée de leur nouveau professeur de botanique. Un homme aigri, sadique, misogyne qu'elle connaissait fort bien comme étant un ami de son père. Elle savait que c'était Silvius Callaghan qui avait mit dans la tête de son père qu'elle devait se marier par convenance. Une idée ridicule contre laquelle elle se battait depuis à présent deux ans et demi. Jusque là, elle s'en était plutôt bien tirée, réussissant à gagner du terrain sur son paternel qui n'avait pas encore d'idée pour le futur fiancé. Sauf qu'elle savait que ce n'était qu'une question de temps avant que Silvius qu'elle connaissait et détestait depuis longtemps ne fasse en sorte qu'un nom semble parfait dans l'esprit de son père et qu'il la fiance de force. En fait, elle était persuadée que ce serait fait avant la fin de l'année scolaire et elle en était terrifiée.

Enfin bref, sa journée avait mal commencé et n'avait fait qu'empirer. De cette manière, une fois les cours terminée, Becca, au lieu de se rendre directement à la bibliothèque et de s'énerver après quiconque la regarde mal, non pas que ce ne soit pas habituellement le cas mais là cela aurait été encore plus affreux, elle décida d'aller marcher dans les différents couloirs de Poudlard. C'était apaisant et après tout, soit les élèves étaient en cours, soit à la bibliothèque soit dans leurs salles communes alors autant en profiter. De cette manière elle montait, descendait les escaliers, arpentait les couloirs dans les étages. Elle avait pensé à se retourner à sa tour pour aller se faufiler dans son lit au chaud mais elle devait pour cela passer par sa salle commune et ce n'était réellement pas le moment qu'elle croise Ayla Abbot, la petit-amie de son meilleur ami. Non, vraiment pas. La salle sur demande était ensuite apparue dans son esprit mais qu'allait-elle donc y faire ? Elle avait donc continué de se promener. Il faisait trop moche, trop froid et il y avait trop de vent pour qu'elle se risque à aller le faire dehors. Elle pourrait se faire décoiffer ! Alors qu'elle arpentait les couloirs du troisième étage elle finit par réaliser qu'elle se trouvait dans le couloir interdit. Elle se dit qu'elle pourrait se rendre dans la salle des trophées ce soir et elle se rappela finalement que les retenues de Mathéo étaient enfin terminées.

Mathéo ! Voilà ! Elle avait trouvé ce qu'elle allait faire pour se détendre surtout qu'elle savait où le trouver. Boum. Plongée dans ses pensées, elle n'avait pas fait attention et venait de percuter de plein fouet quelqu'un. Elle fixa alors la personne qu'elle venait de bousculer et qui se retrouvait à terre. Pauvre gamin, un Poufsouffle. Il était au mauvais endroit, au mauvais moment et aller subir les foudres d'une peste en puissance. Elle le foudroya du regard et parla d'une voix glaciale.

- Ôte toi de mon chemin. Immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Dans nos pensées on se cache, on réfléchit, on avance sans regarder et... Boum. Et ça explose" - avec Alexander Saphard  Sam 18 Fév - 10:17
J'étais d'humeur exécrable, venant tout juste de sortir d'un cours où le professeur n'avait pas arrêté de me faire des remarques et ce qui m'énervait encore plus c'était que ce professeur était de source sûr, un sang de bourde ! Pour qui se prenait-il pour me faire des réflexions lui et son sang impur ? Cela me mettait dans un tel état de rage que je ça me donnerai presque envie de lancer des doloris à toutes les personnes que je croiserai... Inspirant une bouffée d'air, je pars à la bibliothèque pour lire un livre parlant de l'histoire des différentes familles de sang pur, bien sûr je les connaissais tous par cœur grâce à mon éducation mais leurs histoires me fascinaient, après toutes ces années, ces familles étaient resté pures. Tout comme la mienne, tant de sorciers avaient souillé leurs sangs en se mariant avec des vermines, cela me dégoutait profondément heureusement que mes ancêtres avaient échappé à ce fléau !


Après plusieurs heures à lire ce livre, je décide finalement de le ranger à sa place et de partir faire un tour dans les couloirs afin de trouver une possible victime à martyriser, je tremble déjà d'excitation et je pars d'un pas léger de la bibliothèque. Je marche dans les couloirs mais je ne trouve personne pour satisfaire mes pulsions, bordel mais il était passé où les petits élèves inoffensif et craintif en face de mon illustre personne que j'aimais tant ? Frustré, je continue néanmoins de marcher jusqu'au moment où quelqu'un me bouscule ce qui me fait tomber par terre, je lève les yeux pour voir la suicidaire qui a osé commettre un tel affront ! Oh mais la voilà ma proie... Je me relève et la fixe du regard en lui offrant un sourire hypocrite après sa remarque. Je m'écarte, l'invitant d'un signe de bras a passer et dès qu'elle commence à marcher, je lui fais un croche pied et mon sourire s'étire un peu plus en la voyant tomber:

-Oops, je suis vraiment maladroit ! J'espère que tu n'a rien au moins ~
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Dans nos pensées on se cache, on réfléchit, on avance sans regarder et... Boum. Et ça explose" - avec Alexander Saphard  Sam 18 Fév - 18:45
Rebecca était vraiment d’une humeur à chier ce jour là même s’il est effectivement difficile de la qualifier comme étant de bonne humeur en général. Ce jour-là, il valait mieux la prendre avec des pincettes et ne pas l’énerver. Or, à l’heure actuelle elle venait de se faire bousculer ou de bousculer selon le point de vue que l’on prend par un élève de Poudlard, un Poufsouffle. Le pauvre garçon ne savait pas ce qui l’attendait s’il osait dire que c’était elle qui lui était rentrée dedans. Il aurait mieux fallu qu’il s’excuse, la laisse partir tout en prenant sur lui face aux réflexions qu’elle pourrait faire. Heureusement pour lui, il sembla se rendre compte de la situation et s’écarter pour la laisser passer. Ce qu’elle commença à faire quand son pied rencontra le sien et qu’elle tomba à terre, se rattrapant de justesse. Il s’excusa faussement et lui demanda si elle s’était fait mal, espérant que ce n’était pas le cas. Hypocrisie. Becca se releva de manière majestueuse en lui lançant un regard noir, l’un de ces regards qui tuent, qui devraient vous faire fuir.

Ce jeune homme n’était apparemment pas décidé à partir en courant face à elle. Pourtant, il aurait du. Elle était une MacMillan et avait apprit depuis sa plus tendre enfance l’intimidation, la froideur et de nombreux principes qu’elle mettait à profit pour se faire craindre et ainsi respecter. Relevée, elle s’avança vers le garçon qui paraissait être un peu plus jeune qu’elle d’un pas assuré jusqu’à se retrouver proche de lui. Elle planta son regard dans celui océan de sa victime et répondit d’une voix glaciale.

-      Je suis peut-être blonde mais je ne suis pas idiote et encore moins naïve. Garde ton hypocrisie pour d’autres et excuse-toi.

Un sourire sadique s’afficha sur les lèvres de la jeune femme, ses lèvres roses claires qui étaient teintées d’une couleur un peu plus foncée, que beaucoup d’hommes considérée comme sensuelle. Becca était belle, forte, puissante même, elle était intelligente et il ne valait mieux pas se la mettre à dos. Y compris pour cet élève de sixième année arborant les couleurs jaune et noir de sa maison. La maison des poussins. Elle reprit alors la parole.

-      Si tu ne tiens pas à ce que les prochains mois deviennent un enfer pour toi, excuse toi. Demande mon pardon et fais le à genoux.

Bien sûr, la belle blonde n’avait aucune idée de qui était son interlocuteur. En fait, dans sa tête, elle s’en moquait totalement mais peut-être que si elle avait su, elle y serait allé un peu plus doucement. Ou pas vu qu’elle était réellement confiante et sadique envers les personnes qui se mettaient en travers de son chemin. Elle était… un tyran.
Revenir en haut Aller en bas
 
"Dans nos pensées on se cache, on réfléchit, on avance sans regarder et... Boum. Et ça explose" - avec Alexander Saphard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» on nous cache tout...
» Seul et perdu...
» Perdue dans ses pensées
» Norois Riihn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: