AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En commun - Victorian time...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai posté : 318 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1157

MessageSujet: En commun - Victorian time...  Ven 18 Mar - 20:47



Moonlight sonataFor everyone
xxx
« Victorian time »Fin octobre, soir d'Halloween, l'effervescence gagne Poudlard alors qu'un évènement se prépare : un bal victorien. Tout les élèves sont invités à rejoindre la grande salle à vingt heure très précise. Invité est un grand mot, vous connaissez Dumbledore : vous voilà obligé d'assister à cet évènement qui, il l'espère, sera fédérateur entre les étudiants de 1977 et ceux de 1998. Il a même, a vrai dire, invité quelques illustres anciens élèves partis depuis peu à participer aux réjouissances. Bien que tout soit correctement organisé, le vieil homme ignore encore que rien ne se déroulera vraiment comme prévu, mais il affiche un sourire satisfait en entendant derrière la grande porte les étudiants se presser, dans leurs plus beaux atours, les visages masqués. Premier jeu de la soirée : retrouver son partenaire. Deux professeurs gardant l'entrée distribuent des badges portant un numéro à chacun, pour constituer des paires, après quoi les étudiants peuvent pénétrer dans la salle.

Alors avec qui tomberez vous ? Ami ou ennemi ? Qui se cachent derrière les masques ? Le découvrirez-vous, en aurez-vous le temps ? Ou les aiguilles des horloges jouent-elles déjà contre vous ?


Informations supplémentaires :

Les personnes qui se sont inscrites à l'event reçoivent leur numéro par Messagerie privée et doivent en finesse retrouver leur partenaire dans le rp. Mais vous n'êtes pas obligés de donner votre numéro de suite. Vous pouvez faire durer le suspense.

VOUS POUVEZ ENCORE VOUS INSCRIRE ici
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3823 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7562 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Ven 18 Mar - 21:26



Moonlight sonataLullaby« Victorian time »S'observant dans le miroir de la salle de bain de Serdaigle, fin prête alors que le bal devrait commencer d'ici une demie-heure, Lullaby remarque qu'elle est jolie, dans sa robe victorienne bleu acier parsemée de Dahlia et d'Iris, le visage caché par un masque vénitien assorti. Mais elle se sent un peu nerveuse aussi, à l'idée de ne pas avoir de cavalier. Dumbledore avait dit de ne pas lancer d'invitation, que «tout était prévu». Alors Bee demande à voir. Connaissant le sorcier, il leur a probablement prévu une fourberie. Tout ce que la jeune femme espère, c'est de ne pas être avec Rogue. Parce que bon... Elle sait déjà que si tel était le cas, elle ne danserai pas des masses et ce même s'il ne pouvait la reconnaître derrière son masque.

Poussant un soupir, Lullaby sort de la salle de bain, croisant une autre étudiante qui la pousse presque pour entrer. Bee lève un sourcil, songeant qu'heureusement elle n'a occupé les lieux que cinq minutes, sans quoi un sortilège l'aurait sûrement délogé de là. Que les étudiantes peuvent donc être pressés, quand leurs hormones sont en ébullition ! Ce n'est qu'un bal après tout, il n'y a pas de raison de se mettre dans de tel états. Bee soupire, en entortillant une de ses boucles rousses autour de son doigt. Tout ça est tellement superficiel. Pourtant, une petite voix dans sa tête lui fait remarquer qu'elle a quand même accordé de l'importance à sa tenue, y ajoutant elle-même les fleurs fraîches dans l'après-midi, qui embaument d'ailleurs sur son passage. Certes. Mais ce n'est... pas pareil.

Enfin, après avoir douté un quart d'heure si bien qu'elle est probablement l'une des dernières à arriver, la jeune femme descend les marches du grand escalier menant au hall. Devant la porte de la grand salle, elle reçoit un badge, un numéro écrit dessus. Bon, et bien il n'y a plus qu'à chercher qui peu être son partenaire. Par le hasard, qu'elle drôle d'idée, ce Dumbledore ! La situation risque d'être amusante par moment. Bee entre dans la grande salle, prête à s'amuser.

© 2981 12289 0

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 264 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1137 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Ven 18 Mar - 22:19



Moonlight sonataPhoenix« Victorian time »Elle risque de faire son petit effet ce soir dans sa robe de bal rouge et noire. C'est à vrai dire bien son but. Phoenix aime que les autres lui accordent de l'attention et si la sorcière tente de corriger la plupart de ses défauts, le tour de celui-ci n'est pas venu. La blonde a ce côté séductrice, que son visage atypique ne manque pas de servir. Phoenix malgré son nom est une beauté froide, que l'on reconnait sans vraiment la comprendre. Spéciale.

Un regard bleu glacé, encadrés d'un loup assortit à sa robe, cheveux blonds coiffés à la mode victorienne c'est à dire avec des boucles anglaises... un sourire satisfait étire ses lèvres alors qu'elle achève son maquillage. La sorcière n'en a pas trop fait, ayant simplement unifié son teint et orné ses lèvres d'une belle couleur rouge sang.

Alors que plusieurs filles quittent le dortoir, Phoenix leur emboîte le pas, parvenant rapidement jusqu'à la porte de la salle où une masse d'étudiants impatient s'est agglutiné. Attendant son tour la demoiselle reçoit bientôt son badge et elle entre. La grande salle à été décoré pour Halloween aux couleurs de cette fête et des citrouilles-bougies flottent un peu partout. Un buffet, un bar, des tables pour se reposer... et une grande piste de danse. Un sourire étire les lèvres de Miss Malefoy. Il ne reste qu'à découvrir son ou sa partenaire. La demoiselle toutefois avance d'abord vers le bar où seules des boissons sans alcool sont proposées aux étudiants. Elle s'en serait douté. Prenant donc un jus de citrouille, pour rester dans les couleurs et le thème, la blonde observe les convives restant quelques temps immobile, puis elle boit une gorgée de plus et pose son verre vide, pour partir à la chasse. La chasse à son partenaire. Alors, qui aura l'honneur de l'être ce soir ?
© 2981 12289 0

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Ven 18 Mar - 23:32

Je ressemble à une vraie fille. C'est donc possible.


La robe ici <3



"- Irélia tu ne  peux pas te permettre de porter ta simple robe noir, fais donc un effort !" Sa meilleure la tira du lit ce matin là avec cette idée en tête : faire d'Irélia une princesse pour la soirée d'Halloween. Si vous saviez déjà à quel point Irélia adorait les bals, elle savait danser certes, mais elle n'avait pas franchement une sainte envie de se mêler à la population, et elle avait dans l'idée de mettre juste une robe de soirée noir sans chercher plus loin. Seulement voilà, quand on avait une meilleure amie qui était aussi tenace, on finissait par lui céder. "- Tu peux pas me laisser dormir encore une heure ?" La jeune fille tira Irélia par les deux pieds hors du lit. "- Crois moi, avec tout ce qu'on a à faire, on est déjà en retard ! Allez, allez on se dépêche !" Irélia pesta, ramenant sa tignasse en arrière. "- Et je n'ai pas d'autres robes, je ne suis pas une princesse moi !" Elle était prête à tout pour se dégonfler, elle qui pourtant n'était pas de ce genre. "- Pchut ! Moi j'en suis une ! Allez, file dans la salle de bain !" Irélia traîna les pieds dans la salle de bain des filles.  Elle regarda l’attirail que sa meilleure amie avait déjà disposé pour s'occuper d'elle. Elle eut des gros yeux comme des soucoupes. "- Tu veux vraiment m'épiler les jambes alors que je vais porter une longue robe ?" Elle préféra ne rien ajouter quand sa meilleure amie la regarda avec de grands yeux pétillant, comme si cette "torture" allait être le plus beau jour de sa vie.


Après quatre longues heures de : "Arrête de bouger où je vais te faire mal... Arrête tes boucles ne seront pas parfaite... Mais veux tu cesser de gesticuler comme un babouin braillard et empoté..", Irélia sortit de la salle de bain vêtue d'un peignoir pour se diriger dans la chambre. Elle était déjà coiffée, maquillée  et portait quelques bijoux pas trop tape à l’œil, puisque son collier noir était déjà imposant. Elle connaissait la prochaine étape, et elle traînait toujours des pieds. "- Vas-y, montre moi la robe que tu m'as réservé..." Quand sa meilleure sortit la robe, Irélia resta un moment sans rien dire. Elle haussa un sourcil. "- Bon je n'ai plus le choix je crois...!" Pour dire vrai, elle était magnifique cette robe, elle savait juste qu'elle ne serait pas totalement à l'aise. D'ailleurs elle eut du mal à l'enfiler, et une fois mise, elle se demandait si elle pourrait s’asseoir. Elle se regarda dans un miroir, puis enfila doucement les gants puis le petit gilet en fausse fourrure, qu'elle pourrait retirer si elle avait trop chaud. Elle saisit délicatement le loup qui lui était destinée, laissant ses boucles blondes tomber élégamment sur ses épaules et le long de son dos. 


Sa meilleure amie lui dit de partir devant, et Irélia eut du mal à avancer seule. Elle avait l'impression de ne pas être la même personne, elle avait l'impression d'en faire trop. Pourtant, elle se mêlait à la population sans problème. Elle avance jusqu'à la masse d'étudiant pour obtenir son badge, elle n'était pas non plus très à l'aise à l'idée de devoir danser avec n'importe qui. Ça pouvait être une bonne connaissance comme un(e) ennemi(e). Irélia posa sa main sur son ventre, souffla un petit coup, prenant un air plus assuré. Non, elle était Irélia, et robe de princesse ou non, elle resterait  la peste que tout le monde connaissait. Elle se dirigea vers le bar, observant autour d'elle  d'un œil suspicieux. Elle se servit un verre de jus de citrouille, regrettant l'absence d'alcool pour les plus âgés.        


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 693 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1952 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, que ce soit grave ou non... Tant que ce soit facilement soignable...

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Corps de Bee
Patronus: Cygne noir
Capacité spéciale: Légilimens/Occulumens

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 10:36


Oui, il a existé, en chair et en os, bien qu’il se donnât toutes les apparences d’un vrai fantôme, c’est-à-dire d’une ombre ▬  Le fantôme de l'Opéra, Gaston Leroux
 

Severus Rogue a toujours été un homme ponctuel, mais pas en cet Halloween 1977. Cela faisait des heures qu'il était prêt, mais qu'il attendait, assis sur l'un des canapés de la maison des Serpents, que l'heure avance et de voir disparaître les derniers élèves. L'adolescent n'avait aucunement l'envie de se rendre dans la grande salle pour ce bal victorien, mais tous et chacun devaient si rendre sous ordre du professeur Dumbledore. Même lui, le Serpentard maussade devait s'y présenter comme les autres déguisés d'époque, mais heureusement masqué. Il n'arrivait pas à croire qu'il avait eu à dépenser ses minces économies pour acheter un costume à la noix! De plus, une cavalière lui serait imposée. Par Merlin, faites que ce ne soit pas cette miss Williamson! Cela aurait été le comble du comble de se retrouver (encore) coincé avec elle sous les ordres du destin...

Dans un soupire, lorsqu'il remarqua l'heure sur l'horloge, il se leva lentement pour se rendre au rendez-vous. Oui, il souhaitait arriver dans les derniers, mais quand même pas en retard. Pour passer inaperçue, on repassera... Enfin, il attacha son masque devant ses yeux et il remonta les cachots d'un pas digne et décidé. La vendeuse qui semblait beaucoup trop passionnée par son travail lui avait expliqué que ce masque, dans le théâtre moldu, représentait le personnage de Capitan dans la «Comedia Del arte» qui était, selon ses dires, un personnage qui voulait avoir l'air d'un grand homme, mais qui n'était qu'un lâche aux grands airs. Trouvant cela très ironique, le jeune homme acheta l'objet. Il allait être un lâche derrière un masque...

Arrivé dans le hall, Rogue se dirigea vers une personne qui s'occupait des festivités. Il reçut un certain numéro qu'il le jaugea d'un œil morne en rentrant dans la grande salle. Déjà, on lui imposait un boulet pour la soirée et en plus, il devait jouer à cache-cache avec elle? Non, il n'allait surement pas faire l'effort de chercher sa partenaire parmi toute cette foule. Alors, il s'installa à une table et il regarda les couples qui se formaient. 




© By Halloween sur Never-Utopia


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 11:14
La robe : 
Le masque : 

A quelques heures du bal d'Halloween organisé par Dumbledore, Lily était étrangement impatiente. Il devrait y avoir ce genre d’événements plus souvent à Poudlard ! La rousse espérait juste que ces devoirs de Préfète en Chef ne lui gâcheraient pas sa soirée, les professeurs s'occuperaient sûrement de tout.

C'était effervescence dans le dortoir des filles de septième année dans la tour de Gryffondor. Toutes couraient dans tous les sens à la recherche de leur robe, de leur masque, de leur brosse à cheveux... Elles se demandaient toutes des conseils en tout genre. « Les filles, quelqu'un peut m'attacher ma robe ? », « Tu n'aurais pas vu mon mascara ? », « Je peux t'emprunter ta brosse ? », « Tu peux me passer ma chaussure s'il te plaît ? », « Tu es absolument certaine que ma coiffure n'est pas ratée ? », « A votre avis, j'estompe plus mon fard à paupière ou c'est bon ? »

Une fois prête, Lily descendit dans la Salle Commune afin de trouver un peu de calme. Elle avait opté pour une robe fleurie. Elle avait craqué dès qu'elle l'avait vu dans le magasin. Pour sa coiffure, elle avait simplement bouclé ses cheveux. La jeune femme posa son masque sur son visage et descendit vers la Grande Salle.

Tous les élèves attendaient devant la porte où on leur expliquait que les couples allaient être formés par des numéros qu'on leur donnerait à l'entrée. Il faudrait ensuite tenter de retrouver son partenaire parmi les autres élèves. Lily espérait qu'elle tomberait sur quelqu'un de bien, par un Serpentard imbécile par exemple. Elle espérait aussi ne pas tomber sur Severus, tous les deux n'avaient pas encore retrouvé leur complicité habituelle et s'ils se retrouvaient ensemble, la soirée promettait d'être longue. Au fond d'elle, Lily voulait tomber sur James.


Quand ce fut son tour de passer les portes, elle regarde le numéro qu'on venait de lui donner et soupira, Merlin comme retrouver quelqu'un avec tout ce monde ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3823 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7562 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 11:14



Moonlight sonataLullaby« Victorian time »Elle peut être fière d'elle, vraiment. Entrant dans la salle, Lullaby a capté divers regards qui auraient comblés bien des femmes. En réalité la sorcière pour sa part en a été gênée, ses joues ont même prit une teinte légèrement rose, qu'elle a essayé de cacher dans un jus de citrouille mentholé. L'idée de chercher son partenaire dans cette foule a quelque chose d'intimidant. Comme la peur de prendre un vent. De ne pas trouver son cavalier. De tomber sur un mauvais danseur. Ou un serpentard bougon. Un serpentard  auquel elle pense comme une odeur de menthe se dégage de son verre. Serpentard qu'elle remarque assit à une table à deux mètres d'elle seulement, affublé d'un masque curieux. Pas tant dans la forme mais dans ce qu'il sous-entend. Bee hésite à s'avancer. Mais c'est bien le seul moyen qu'elle aura de savoir s'il est ou non, par une fourberie du sort, son cavalier. La Serdaigle se doute plus ou moins, à son allure fermée, qu'il ne cherchera pas sa cavalière lui même. Alors elle se décide. Pas de doute c'est lui, ces cheveux noirs, ce regard sombre... Lullaby a l'impression qu'elle pourrait le reconnaître entre milles. *Parce que c'est le cas Bee chérie* souffle une voix dans sa tête. La ferme se sermonne-t-elle.

"- Bonsoir." lance la rousse qui se jette à l'eau avec cette impression pourtant que le sol va l'engloutir. Tant de sensations contradictoires avec lui. Elle connaissait bien son professeur mais l'élève a quelque chose de plus sombre, de plus perturbant. "Auriez-vous par hasard - probablement désastreux à vos yeux si tel est le cas - le six ?" questionne Bee.

Elle parle, tout en espérant une réponse négative. Elle aimerait être avec lui autant qu'elle aimerait fuir, dans un duel de sensations adverses. Si d'autres l'ont trouvés jolie ce soir, la belle aux boucles rousses se sent désormais plus insecte indésirable que princesse. Peut-être peut-elle encore s'enfuir et espérer trouver son cavalier ou passer la soirée seule ? La voila tentée. Mais quand son regard vert croise le regard noir, elle se sent vissée sur place.

© 2981 12289 0

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 11:35
La robe de Charlie :
Et le masque :

-Charlie ! Dépêche toi un peu !


Charlie sursauta quand elle entendit qu'on l'appelait. Cela faisait déjà plusieurs minutes qu'elle s'admirait dans le miroir de la salle de bain de son dortoir. Pas qu'elle était narcissique, mais ce soir là, Charlie se trouvait particulièrement jolie. Elle trouvait sa grande robe bleue magnifique. Son masque lui aussi dans les tons de bleu faisait ressortir ses yeux et son chignon bouclé lui donne un très joli port de tête. C'était normal qu'elle se trouve belle, après tout, cette tenue avait été vivement approuvée par Sirius !


Bizarrement, le professeur Dumbledore leur avait interdit de chercher des partenaire pour le bal. Et Charlie se demandait bien pourquoi, elle haussa les épaules en se disant qu'elle verrait bien.


Devant la Grande Salle, elle retrouva les Maraudeurs qui étaient vraiment élégants. Elle ne put s'empêcher de rougir au clin d’œil que lui adressa Sirius. Elle entendit sans vraiment y prêter attention James dire qu'il voulait être avec Lily, elle se contenta de sourire à Remus, évidement que James voulait se retrouver avec Lily. Autant qu'elle avait envie d'avoir le même numéro que Sirius ou au moins qu'un des quatre garçons, au moins la soirée serait amusante. Et si elle se retrouvait avec quelqu'un qui dansait mal ?


Une fois la porte de la Grande Salle passée, les Maraudeurs et Charlie se dirent leur numéro. La jeune femme fut déçue de voir que son partenaire n'était pas un de ses amis... Mais tant pis, peut être en profiterait-elle pour rencontrer des nouvelles personnes !


Sans plus attendre, elle se dirigea vers la piste de danse où quelques personnes se trouvaient déjà. Elle discuta avec plusieurs d'entre elles. Certaines qu'elle connaissait, d'autres qu'elle ne connaissait pas ou ne reconnaissait pas sous leur masque. Elle donnait son numéro un peu à tout le monde, mais pour l'instant, personne n'avait le même qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 13:35

If we burn, you burn with us

...
Tout le monde


Godric était intenable depuis qu'il savait pour le bal. Pas parce qu'il avait hâte de danser avec quelqu'un – non, il n'aimait pas spécialement cela, même s'il avait appris – mais parce qu'il paraissait que dans de tels événements, il y avait à manger ! Plein de nourriture ! Non, on ne le referait pas et franchement, l'adolescent avait quelques idées de personnes à inviter sauf que voilà, papy Dumby avait dit non, ils devaient attendre le jour-même, où le hasard allait décider de la personne avec qui ils allaient se retrouver. Pas une Serpentard... tout sauf quelqu'un de chez les Serpents... à part Hermione, ce n'était pas pareil.


Dans la boutique, Godric avait en tout cas trouvé tout ce dont il avait besoin. Un costume qui datait apparemment de l'époque victorienne, en voyant le costume, l'adolescent s'était d'ailleurs dit qu'il allait sans doute le reporter après cette soirée, ce serait dommage de ne pas en profiter pour se mettre en avant. Puis, il avait choisit un masque noir, avec un couvre-chef pour le compléter. Moqueur, dans leur dortoir, Godric s'était tourné vers ses camarades avec l'ombre d'un sourire :


« Messieurs, je suis désolé, ma simple présence va ruiner toutes vos chances de rentrer accompagnés ce soir. »
« La ferme, Blavis. » grognaient certains d'entre-eux, mais l'humour restait cordiale et, après un petit instant, ils se mirent en route vers la Grande Salle où quelques personnes entraient déjà.


De loin, le fils Black reconnaissait quelques visages et adressait un signe à ses amis avant de recevoir son propre badge. Il aimait bien ce chiffre, ça rimait avec l'une de ses nourritures préférée, les saucisses... et il le gardait à la main, hors de question de ruiner son costume en portant dessus quelque chose qui manquait tellement de goût. Ici et là, quelques duos se formaient déjà – mais comment ils se trouvaient si vite – alors que d'autres élèves erraient encore en regardant quelques personnes avec espoir, avant de s'éloigner en comprenant que ce ne serait pas là leur duo pour la soirée. À ce rythme, ils n'avaient pas finis mais qu'importe, en attendant le jeune homme prenait un verre – sans alcool bien entendu, école oblige – avant de errer l'air de rien, les oreilles aux aguets dans l'espoir d'entendre quelqu'un dire son numéro. Mais pour l'instant, dans la partie de la salle où il se trouvait, personne ne semblait l'avoir et au lieu de se balader comme un idiot, Godric décidait d'aller s'installer quelque part, se balançant sur sa chaise pour tuer le temps, et brisant hélas le cœur de quelques personnes qui venaient lui demander s'il était leur binôme quand cela ne correspondait pas. Les pauvres...




tenue ▲   [url=http://www.a1soir.com/Images/Page speciale vaux 2011/Accessoires/masque venitien noir.jpg]masque ▲[/url]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 14:14

Au bal masqué ohé ohé!

...
Tout le monde


Les sang-purs et les bals... c'était toute une histoire. Ils apprenaient parfois cet art avant même de mettre les pieds dans une école, c'était dire dans ce cas, n'est-ce pas ? Bref, pour leur maison, cet événement était le moyen de montrer une fois encore leur éducation bien meilleure que celle des autres et surtout, ne rester qu'entre eux... ils en avaient fait une tête en apprenant que personne ne choisissaient... adieu l'idée de ne rester qu'entre membre de leur 'clan' et l'air de rien, le fils Cork voyait cela à la fois comme une chance, mais aussi de quoi lui attirer de gros ennuis. D'ailleurs, l'un des sorciers de son dortoir le pris à partit avant de partir, alors que le jeune homme mettait en place sa cape, histoire de ne pas geler avant d'arriver dans la grande salle.

« On va t'avoir à l'oeil Cork. Pas question de copiner avec des sang de bourbe, c'est clair ? »
« Oui, oui... je connais la musique. » soupirait le concerné, avant de bousculer son camarade pour descendre de leur dortoir, puis remonter vers la Grande Salle.

Là-bas, quelques personnes se soufflaient discrètement leurs numéros, dans l'espoir d'être avec leurs amis, puis se séparaient en découvrant que tel n'était pas le cas. À son tour, Aedan recevait ce fameux indicateur et scrutait la foule, curieux de voir avec qui il pourrait bien se retrouver. Pour sa part – contrairement à ceux qui affirmaient le surveiller de près – le jeune homme se fichait bien de la maison de l'autre personne et au moins, il ne viendrait pas écraser les pieds de la malheureuse victime en dansant. Comme toujours lors de tels événements, ce qui leur servait normalement de lieu de festin chaque soir était magnifique, l'école s'était encore surpassé et, malgré l'habitude, Aedan se surprenait encore à se dire que la magie était vraiment capable de faire de belles choses. Plusieurs fois, le Serpentard s'arrêtait en tout cas pour aborder une personne, demandant distraitement :

« Excusez-moi mademoiselle ? Puis-je savoir qui vous attendez, peut-être sommes-nous voués à passer notre soirée ensemble ? »

Mais rien, à chaque fois, la personne lui signifiait son numéro et le Serpentard lui souhaitait une bonne soirée avant de s'éloigner. Charmant... ils allaient s'amuser s'il fallait parler à chaque élève avant de pouvoir enfin se poser. Il en avait d'autre, Dumbledore, des idées comme ça ?



costume
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 14:37
"Retour aux sources.



La robe ici <3



Narcissa avait eut l'honneur de recevoir cette invitation au bal de Poudlard. Elle était intenable depuis ce jour, prenant l e temps dans ses préparatifs du mariage pour trouver une robe et un masque digne de ce nom. Elle était bien entendu invité avec Lucius Malefoy, son fiancé, qui devait l'accompagné, même s'ils savaient tout les deux qu'une fois sur place, ils risquaient d'être séparé par cette stupide règle des couple qui serait formé au hasard. C'était le seul point noir de l'invitation. Mais qu'importait, ils pourraient alors rencontrer d'autres personnes, et surtout ces nouveaux, dont elle avait tant entendu parlé, c'était la bonne occasion.

Elle prit son temps pour se pomponner, Mrs Black aimait se faire belle. Elle prit un long bain, puis s'apprêta de ses plus beaux atouts, sans être aussi trop tape à l’œil non plus. La robe, c'était Lucius qui l'avait choisit. Il lui avait dit que comme ça, elle ne passerait pas inaperçu. Elle enfila trois jupons afin de faire un effet vraiment princesse, puis finit par se coiffer, naturelle, avec des anglaises remontant sur sa nuque. Elle se parfuma, enfila un simple bracelet en or, et un petit collier. Elle attrapa une paire de petit talon, idéal pour danser.

Elle se hâtait de garnir sa pochette. "- Lucius, tu es prêt ?" La demoiselle s'impatientait. Le jeune Malefoy descendit habillé, mais avait un air sombre sur le visage. Narcissa avait déjà compris ce qui allait se passer. Il n'avait même pas besoin de parler. Il prit la demoiselle par la taille, déposant un doux baiser sur ses lèvres. "-Ne m'en veux pas, les affaires, tu sais. Mais je t'accompagne jusqu'au château." Narcissa comprenait, mais aurait tout de même voulut son fiancé près d'elle ce soir.

Ils transplanèrent jusque Près au Lard, et remontèrent le chemin vers le château ensemble. A la grille, Lucius fit un baise-main à sa fiancée, Narcissa lui adressa un sourire charmé, il pouvait être gentleman quand il le voulait. La demoiselle s'approcha de son oreille "- Revenez moi entier, Mr Malefoy". Ce à quoi il répondit "-Je ne vous laisserez jamais, Mrs Black." Narcissa le regarda s'éloigner, avec un pincement au cœur. Puis elle souffla un bon coup, et entra dans le château. Elle regarda la masse d'élève agglutiné, puis pu enfin récupérer son numéro. Il en avait de drôle d'idée Dumbledore, elle pouvait se retrouver avec n'importe qui. Même le pire du pire. Elle rangea le badge dans sa pochette, puis avança dans la salle.

Elle salua quelques personnes de sa connaissance, oubliant presque qu'elle devait chercher son ou sa partenaire de soirée. Elle alla se chercher un verre de jus de citrouille, tentant désespérément de reconnaitre quelqu'un sous les masques.       
   



Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 17:28





Le Bal Victorien






Eva, assise sur son lit baldaquin, s'appliquait du rouge à lèvre noir. Voilà la dernière touche de sa tenue pour la soirée. Bon, le bal en tant que tel ne l'intéressait que plus ou moins, mais la possibilité de pouvoir se déguiser pour la d'Halloween excitait la folle comme un enfant s'apprêtant à aller ramasser des bonbons. Lorsque portait un costume, elle changeait de personnage et elle se sentait enfin bien. Elle oubliait sa vie et ses inquiétudes pendant ces quelques heures. Plus rien pour l'ennuyer! Enfin... Presque.


* Tu veux que tout le monde comprennent que tu es une vampire? Voyons, ne gâche pas cette robe avec du faux sang!*

- C'était la robe de maman et elle me l'a donné, donc, j'en fais ce que JE veux. De plus, ça me fait plaisir de la ravager...

* C'Est fou à qu'elle point tu sembles t'amuser...*

- Arrête de me prendre la tête avec ça. Je ne veux surtout pas penser aux parents!

* D'accord, d'accord! Miss est sur les nerf, j'ai comprise! Je vais te laisser te préparer pour ton beau Lupin...*

- Arrête de me parler de lui. Tu sais bien que je n'ai aucune chance!

*Tu sais que les cavaliers sont imposés, Miss abrutie! Peut-être que ce sera lui?*

- Je ne me fais pas trop de faux espoirs...

Elle regarda l'heure indiquée sur son réveil magique. Bon, elle devait y aller avant que tout le monde soit rentré et qu'elle se fasse remarquer. Alors, avec sa vitesse vampirique, elle sorti de la chambre en sachant pertinemment qu'il n'y avait plus personne dans les quartiers des Serpents. Dans les cachots, elle ralentit la cadence pour une allure plus normal puisqu'elle croisa Rogue qui ne paraissait pas du tout enchanter à participer à cette fête. Qu'est-ce qu'elle le comprenait, d'une certaine manière! Se mêler a tous ces idiots qui la ridiculisaient dans son dos ne lui plaisait pas non plus même si elle ne portait absolument aucune importance à ce qu'on disait sur elle. Arrivée devant la grande salle, on lui donna un numéro qu'elle garda en main pendant qu'elle entrait dans la pièce. Bien sûr, contrairement aux autres, elle ne se jeta pas dans la foule pour trouver son cavalier. Elle n'en avait pas envie et encore moins lorsqu'elle vit Remus Lupin au bras d'une blondinette de Poufsouffle complètement idiote. Elle aurait bien aimé être à sa place...

entre * indique des pensées ou une discutions dans sa tête avec sa soeur.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 693 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1952 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, que ce soit grave ou non... Tant que ce soit facilement soignable...

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Corps de Bee
Patronus: Cygne noir
Capacité spéciale: Légilimens/Occulumens

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 21:08


Oui, il a existé, en chair et en os, bien qu’il se donnât toutes les apparences d’un vrai fantôme, c’est-à-dire d’une ombre ▬  Le fantôme de l'Opéra, Gaston Leroux
 

Severus regardait à peu près partout sans savoir quoi faire. Il se tournait les pouces, avachi sur sa chaise pendant que tout le monde s'amusait... sauf lui. Il n'aimait pas danser ni même faire la fête. Tous ce monde qui parlait par -dessus la musique devenait assourdissant pour l'adolescent préférant la tranquillité des cachots. Par Merlin... Qu'est-ce qu'il fichait ici? Il aurait tout aussi pu se cacher dans la salle sur demande et personne n'aurait remarqué son absence! Au loin, il voit Sirius et Pettigrow qui paraissaient se disputer. Il soupire. Au moins, il n'est pas seul à être loin de l'esprit de la fête. Enfin, c'était jusqu'à ce qu'il sente une odeur d'Iris et de Daliah. Par curiosité, il tourna le regard pour tomber sur une magnifique créature. La rouquine qui s'avançait vers lui abordait une robe des plus magnifiques sur elle et son masque laissait entrevoir ses magnifiques yeux verts. Qu'elle était belle, Lily... Il eut envie de sourire timidement lorsqu'elle arriva devant lui, mais sa voix le stoppa net. Non, ce n'était pas celle de sa Lily, mais de la Sersaigle idiote qu'il se coltinait en potion avec Slugorn.

 Bonsoir. Auriez-vous par hasard le six ?
- J'ai un nombre pair, mais il est inférieur au tien Williamson. Par contre, il me semble avoir vu un Serpentard avec le nombre que tu cherches. Tu devrais aller chercher ailleurs..., il dit avec un ton blasé.


Une fois qu'elle fut partie, il soupira avant de renverser sa tête pour regarder le plafond. Que quelqu'un l'achève! Qu'es qui lui avait pris de venir? Personne ne valait la peine qu'il se déplace (sauf Lily, mais il y avait encore un peu de gaine entre eux).

- Eh... Excuse-moi, mais... C'est quoi ton numéro?

Putain, une gamine de 11 ans de Grinffondor, vraiment?  Il était vraiment tombé bien bas pour qu'elle soit la seule à oser lui parler.

- Mon nombre se reflète souvent dans les groupes sanguins, les saisons et les points cardinaux. Tu as ta réponse? Maintenant, va jouer avec ceux de ton âge!, s'irrita le Serpentard. 


© By Halloween sur Never-Utopia


I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3823 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7562 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 22:42



Moonlight sonataLullaby« Victorian time »Sérieusement à quoi s'était-elle attendue au juste ? La demoiselle lève les yeux au ciel devant cette -presque élégante- invitation à quitter le secteur. Toutefois elle reconnaît qu'il aurait pu être plus rude : il sait très bien comment faire pour cela. Posant son regard vert sur lui la rouquine ne le quitte pas aussi rapidement qu'il le souhaiterait. Il a cet air blasé des gens qui s'ennuient. Clairement il est là seulement par obligation elle s'en doute. À bien y penser en 1998 il n'a pas vraiment changer. D'ailleurs l'a-t-elle déjà vu sourire celui là ? Jamais. A croire qu'il ne sait pas. Bee soupire. Voilà un mois qu'elle connait cet espèce de grognon. Un mois qu'il la déteste. Un mois que leurs cours en 1998 lui manquent.

"- Tu sais..."
commence-t-elle en abandonnant le vouvoiement, ne souhaitant pas lui faire penser qu'elle se sent inférieure à lui ou quelque chose en ce sens. "Non laisse tomber, pour ce que tu en as à faire des autres..." dit elle d'un air aussi blasé que celui du serpentard en haussant les épaules avant de s'éloigner, laissant dans son sillage une odeur florale. Puis finalement elle revient sur ses pas, alors qu'il renvoie une gamine. "Laisse-moi te dire Rogue qu'en fait tu es juste trop bête ! Tu es tout seul et tu ne peut t'en prendre qu'à toi ! La solitude, c'est ce qui attend les gens comme toi, qui considèrent tout le monde comme de la bouse ! T'es déjà bien parti. Le soucis c'est que la solitude ne guide pas souvent dans la bonne direction " fait-elle référence au jour où ils ont étés enfermés ensemble dans une salle de classe. Et puis sur ce elle se détourne pour de bon dans un mouvement gracieux, pour ne plus revenir. Enfin, pas ce soir.

Elle aurait tant de choses à lui dire pourtant, qui tournent dans sa tête, mais la Serdaigle n'ose pas. Ça ne servirait à rien parce qu'il ne l'écouterai pas. Il n'écoute que lui après tout. Bee s'éloigne de deux ou trois mètres, parcourant la salle des yeux. Soupirant elle finit par s'asseoir à une table. Son cavalier n'a qu'à la trouver : la voilà contrarié. En trois mots. L'accumulation d'un tout, à vrai dire, l'accumulation d'un mois compliqué.

© 2981 12289 0

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: En commun - Victorian time...  Sam 19 Mar - 23:42

Victorian Time by Eliot





[ltr]Eliot avait eu vent de l'événement en préparation par le directeur complètement fou que Poudlard avait toujours eu. Il n'avait pas eu très envie d'y aller, il passerait donc un petit moment dans la grande salle avant de partir, c'est ce qu'il avait en tête lors de sa préparation. Mais même de ce côté-ci le jeune homme totalement tatouer n'avait pas eu envie de faire d'effort. Il prend une chemise simple a manche courte, un jean et des bretelles, il était donc a présent près. Une tenue victorienne, tu déconnes, il ressemblerait a un pingouin comme dirait la plupart des enfants nés de parents sans pouvoir de la salle. Pour ne pas dire née moldu.[/ltr]




[ltr]Ça c'est bien mieux que la tenu que l'autre m'avait proposé, murmura Eliot a l'intention de lui-même. Pour le masque il allait aussi le faire à sa façon. Sa baguette en mains le jeune homme dessina un trais noir au-dessous de ses yeux et sur le contour des yeux. Une tenue qui lui plaisait plutôt bien. Une fois terminée, le jeune homme sortait de la salle commune, les mains dans les poches. Il n'avait aucune motivation et on pouvait le lire sur son visage.[/ltr]





[ltr]Il arriva enfin devant la gigantesque porte en bois, une personne était en train de distribuer des numéros, mais le jeune homme passa l'entrée de la salle assez rapidement. Il ne voulait pas jouer au jeu du " devine avec qui tu vas finir la soirée." Eliot savait très bien le faire tout seul, de nombreuses filles de son époque, craquaient en le voyant.[/ltr]







[ltr]Il n'avait bien-sur rien perdu de cela, mais il leurs accordé de moins en moins de temps. Préférant être au service de Tom. Même si sur les derniers mois, le jeune homme prenait une direction différente de celle du début. Avec ce sort, il comptait bien réparer les erreurs du passé.[/ltr]



© LYLOU


Dernière édition par Eliot E. Solia le Dim 3 Avr - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
En commun - Victorian time...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» [Événement commun] Infestation
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: