AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Lun 30 Jan - 20:07
Le couvre-feu devait surement être déjà passé depuis un certain moment. Pansy avait passé une assez longue journée aujourd'hui. La blonde s'était levée comme tous les matins au aurore pour pouvoir admirée la levée de soleil et le mettre sur papier dans son carnet. 

Un peu après la fin de son dessin la serpentarde s'était dirigée vers la grande salle pour pouvoir prendre un petit-déjeuner, enfin un semblant de petit déjeuner, car elle ne mangeait pas beaucoup en ce moment, c'était plus histoire de tenir la journée. Pour ça, il suffisait de prendre du sucre, un bon jus et des fruits lui suffisait amplement. Par la suite Pansy s'était dirigée en cours, une journée des plus banale, d'ailleurs en cours de potion, on lui avait donnée un devoir à faire avec d'autres élèves, enfin une plus précisément, mais elle avait oublié le prénom de la personne, Pansy avait était dans la lune à ce moment précis du cours. 

Lors du repas de midi, la jeune blonde n'avait pas fait acte de présence dans la grande salle, préférant le calme que lui proposait le parc du château plutôt que le brouhaha des élèves, alors effectivement la blonde avait encore sauté un repas, mais qu'importe, elle s'en portait très bien et puis au moins elle pouvait dessiner sans que personne ne vienne la déranger. 

La journée avait suivi son cours tranquillement, la fin des cours, le repas du soir, auquel Pansy n'était resté que peu de temps pour pouvoir se diriger vers la bibliothèque pour lire. Elle avait fini sa soirée en haut de la tour d'astronomie pour admirer la lune illuminée entouré de ces petits astres qu'on appelle les étoiles. Finalement, la blonde avait consenti, à une heure tardive rentrée vers ses dortoirs et se mettre à travailler dans la salle commune alors qu'il n'y avait quasiment plus personne. 

La serpentarde s'était donc installé sur une table un peu à l'écart du peu de personne qui restait dans la salle et avait pris la peine de sortir ses cahiers pour pouvoir étudier, elle avait pris l'habitude de travailler tard le soir, c'était assez pratique, car au moins elle était sur d'être tranquille dans une pièce calme ce qui n'était pas le cas de cet endroit ou la bibliothèque en journée, et malheureusement le soir, on n'a pas accès à la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Lun 30 Jan - 21:55

❝ J'ai fais la magique étude du bonheur, que nul n'élude ❞Nice to see you again !
Les journées à Poudlard, quoique parfois pleines de surprises, se ressemblaient quand même beaucoup la plupart du temps. Des journées simples et basiques sans plus de piment que quelques potins et rumeurs ou une accélération du rythme de travail. Le premier type de piment n'intéressait que peu Hermione, en ce qui concernait le deuxième, c'était une toute autre histoire. En élève studieuse qu'elle était, elle y faisait même très attention afin de rester en avance dans les devoirs et les cours, de ne pas se noyer et de garder un excellent niveau. En dépit de toute cette guerre, elle s'inquiétait beaucoup de ses études et surtout d'avoir ses ASPICS avec des optimales partout. C'est donc pour cette raison que lorsque leur professeur de potion avait parlé d'un devoir à faire par groupe de deux, Hermione avait très bien écoutée pour entendre le nom de la personne avec qui elle devrait travailler, priant pour que ce soit quelqu'un de pas trop "je m'en foutiste". Elle avait horreur de ses gens. Comme s'il n'y avait rien après Poudlard, comme si cette dernière année n'était pas décisive pour tout le monde. Et le verdict ne tarda pas à tomber : Pansy Parkinson. Argh. Bon, il y avait pire, elle devait bien l'avouer mais il y avait clairement mieux aussi. Elles n'étaient pas amies et ne s'étaient même jamais parlées. Pansy était une Serpentarde originaire de la même époque qu'elle. Tant pis, Mione n'avait pas le choix, elles devraient faire ce travail à deux.

Ainsi, à l'heure du repas, elle tenta de chercher la blonde à leur table mais ne la trouva pas. Le soir, elle était arrivée un peu tard et apparemment Mlle Parkinson n'avait daigné faire acte de présence que quelques instants avant que Mione puisse lui parler. La journée de l'ancienne rouge et or s'annonçait alors mal et cela ne fit qu'empirer quand après les cours, elle chercha la concernée un peu partout sans pour autant la trouver avant de se résigner à aller travailler sur ses autres cours et devoirs à la bibliothèque. Elle y resta très tard, jusqu'à la fermeture d'ailleurs qui correspondait au couvre-feu. Elle avait alors rangé ses affaires et s'était dirigée pour rejoindre son dortoir, tout en trainant un peu et faisant un léger détour dans le parc pour observer la nuit et profiter un peu de sa fraicheur. Néanmoins, elle ne désirait pas avoir d'ennuis. Par conséquent, elle rentra finalement a sous-sol, dans la salle commune des Serpentards pour terminer de travailler. Quelle fut donc sa surprise en remarquant Pansy travaillant dans un coin de celle-ci.

Hermione soupira d'exaspération avant d'avancer d'un pas décidé et un peu énervée vers la demoiselle. Elle recula la chaise à ses côtés pour s'assoir dessus.

- Parkinson ! Si je ne te savais pas aussi rêveuse je pourrais croire que tu m'évites. Je t'ai cherché toute cette sainte journée après le cour de potions pour qu'on se mette au point sur le travail à faire. Alors comme je t'ai finalement trouvé on va faire ça maintenant.

Sa voix ne laissait aucun place à la discussion, elle était un froide et direct à cause de son énervement et sa frustration. Toutefois, Mione finit par se calmer et reprit une voix plus douce.

- Désolé, je suis fatiguée...
tig>
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Lun 30 Jan - 23:35
Pansy n'avait pas vraiment remarqué que quelqu'un était venue à sa table, c'est seulement au moment où Hermione s'était mise a crier sur elle que la serpentarde avait levée la tête pour savoir qui s'en prenait à elle. Pansy n'avait pourtant pas demandé grand chose, elle était calme, toujours calme, ne parlait a quasiment personne a part quand elle était en binôme en cours de potion ou de botanique. 

D'ailleurs, c'était apparemment pour cela qu'elle se faisait crier dessus, Hermione était donc sa partenaire pour le devoir commun, au moins ce n'était pas un homme, mais par contre si elle continuait de lui crier dessus, Pansy ne serait pas d'un très grand aide vu qu'elle n'ouvrirait pas la bouche. Non, la blonde est vraiment renfermée sur elle-même, elle travaille correctement assez pour être bonne dans son niveau, elle mange peu, c'est sur, mais au moins on ne peut pas lui reprocher de ne pas suivre en cours, car finalement, elle écoute tout, bon sauf quand on lui donne un partenaire, au moins si elle n'entend pas le prénom, elle s'oblige pas à aller parler à la personne.

C'est quand Hermione finis par s'excuser de s'être emporté que Pansy finit par se dire qu'il faudrait lui parler. Ce n'était pas une mauvaise intention de sa part, mais la blonde avait ses habitudes et elles ne les changeraient pas pour un devoir, elle travaille toujours le soir, et ce, depuis qu'elle est entrée à Poudlard. 

Pansy finit donc par lui parler, calmement et doucement. On aurait dit une enfant, elle ne parlait vraiment pas fort et c'était comme s'il suffisait de la toucher pour casser en deux cette poupée. Parfois, les personnes l'ont comparée à une poupée, elle était fine grande et ne parlait pas, mais il ne faut pas confondre poupée et pot de fleurs, car elle était active malgré son silence et sa solitude. 

- Je ne savais pas que j'étais en binôme avec toi, je te prie de m'excuser, je n'ai pas écouté le professeur quand il a annoncé les paires. Détrompe-toi, je ne cherchais pas à t'éviter, j'ai fait ma journée comme je la fais tous les jours, nous avons un rythme différent. Mais t'en que tu ne me cries plus dessus, je conçois travailler quand tu le souhaites, et donc maintenant m'arrange. Tiens.


Pansy tendit alors un bout de parchemin, car malgré ce que pensait Hermione d'elle, c'était une bonne élève et bien sûr, la blonde avait déjà commencer à travailler les idées sur le sujet et voulait l'avis de son binôme, attendant sa réponse, la serpentarde se mis a gribouillait un dessin sur un bout de papier brouillon.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Mar 31 Jan - 22:45

❝J'ai fais la magique étude du bonheur, que nul n'élude.❞
Hermione ne criait jamais sur les gens ou sauf quand elle était vraiment énervée, fatiguée ou exaspérée. En l'occurrence, là elle était les trois et elle n'avait pu s'empêcher à la jeune femme qui venait de son époque et à laquelle elle n'avait jusqu'alors jamais parler. Mais c'était compréhensible comme réaction. Elle avait passé la journée à chercher la blondinette. Enfin franchement, quand on savait qu'on avait un travail à faire avec quelqu'un s'était moindre des choses d'attendre la personne à la fin du cours pour se mettre d'accord avec elle de quand on pouvait se voir. Du moins pour elle parce qu'apparemment ça ne l'était pas pour tout le monde.

Mione était toutefois une personne calme, polie et civilisée qui n'aimait pas s'énerver. De cette manière, elle avait décidé de s'excuser. Elle n'avait pas voulu réagir comme ça et devait de toute manière mettre ses émotions de côté pour pouvoir travailler correctement avec la Serpentarde. Les études passaient avant tout, même avant les relations sociales et elle n'allait clairement pas risquer d'avoir une mauvaise note pour passer ses nerfs sur quelqu'un.

Surtout que Pansy avait l'air d'avoir perdu sa langue. Elle ne répondait pas à Hermione, comme si cette dernière lui avait fait peur, comme si elle était renfermée sur elle-même. L'ancienne rouge et or se dit intérieurement que son binôme était assez particulière, étrange même et que cela risquait d'être laborieux pour travailler avec elle. Mais avec un peu de bonne volonté, ça devrait le faire. Surtout que Parkinson lui faisait finalement un peu de peine, elle paraissait si fragile que cela aurait pu en être déconcertant. Mione se mordit la lèvre inférieure quand elle décida enfin à ouvrir la bouche.

- Tu n'écoutais pas ? demanda ahurie Hermione avant de continuer. Pas de problème, c'est bon et je suis vraiment désolée de t'avoir crié dessus c'est juste que ce n'est pas amusant de chercher quelqu'un partout dans le château. Bon si ça te va alors c'est parfait.

Il était tard mais elle avait l'habitude de travailler jusqu'à pas d'heures alors ça irait surtout si elle pouvait aller se coucher avec la satisfaction d'avoir fait ce devoir. Pansy lui tendit un bout de parchemin avec quelques notes préalables ce qui étonna agréablement Hermione qui ne répondit cependant rien, se concentrant sur le contenu. Leur devoir était l'amortensia. Après avoir fini de lire, miss Bennet comme elle se faisait appeler à cette époque, sortit une plume et annota à côté de ce qu'avait écrit la jeune femme avant de redresser la tête en lui souriant sincèrement.

- C'est vraiment bien. J'ai rajouté ce que je savais de mémoire sur la potion, que c'était une potion très forte de désir et que les odeurs qu'elle dégageait nous faisait penser à la personne que l'on désire le plus au fond de nous, qu'il était souvent possible d'avoir des surprises et qu'on ressentait plusieurs odeurs. Après, vu que je suis allée à la bibliothèque, j'en ai profité pour emprunter quelques livres qui pèsent d'ailleurs assez lourd.

Ria-t-elle doucement en se penchant pour en sortir trois gros manuels et les poser sur la table entre elles. Bien évidemment, pour les transporter elle avait lancé un sort permettant d'alléger leur poids.
- Celui tout en haut, c'est surtout si on a besoin de détails précis et qu'on ne trouve pas dans les deux du dessous qui sont beaucoup plus généralistes puisqu'ils traitent de la potion en général. J'ai marqué les pages qui semblaient intéressantes mais il faudra certainement faire du tri dedans parce que je n'ai pas eu le temps de les lire correctement. Je te propose on en prend un chacune et on met en commun au fur et à mesure que l'on trouve des éléments intéressants ?
tig>
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Mar 7 Fév - 21:18
C'était compréhensible, Pansy était plutôt une élève solitaire et qui vivait sa vie, mais pour Hermione Granger ou Bennet, tout dépend de la période où nous nous trouvions, c'était autre chose, elle était vraiment passionné par sa scolarité, toujours vouloir atteindre un niveau parfait. Et c'est vrai que Pansy n'était pas comme ça, mais cela restait une élève plutôt sérieuse qui avait des notes convenable, bizarrement Hermione ne l'a ne voyait pas du tout comme ça. 

Que la nouvelle serpentarde se face des idées sur la blonde ne l'embêtait pas vraiment, t'en qu'elle n'allait pas raconter des sottises sur elle, ou que l'attention sur Pansy soit toujours aussi nul. 

Non, elle n'avait pas écouté, mais c'était d'une certaine manière faite exprès, car si elle s'était retrouvée avec un binôme masculin, elle aurait était vraiment dans le pétrin ! "Non, je n'ai pas écouté, c'était, en quelque sorte, intentionnel, je suis désolé de t'avoir fait courir pour me chercher, mais je suis plutôt rassuré de tomber sur toi Hermione, au moins tu es une fille et quelqu'un qui travaille bien qui ne me laissera pas faire tout le travail seul."

Hermione était vraiment quelqu'un sur qui on pouvait compter en matière d'étude, elle avait quand même pensé à emprunter des livres à la bibliothèque sur le devoir, pas étonnant qu'elle sût tout à fait ce qui allait ou pas sur le parchemin que venait de lui tendre Pansy.

La blonde écouta attentivement sans dire grand mot d'ailleurs, écoutant ce qu'on avait à lui dire comme en cours. Elle hocha la tête de haut en bas en signe d'approbation et prit un des trois livres pour commencer ses recherches sur la potion en question et pouvoir compléter les informations donner par Hermione et elle meme.
Pansy parla alors pour dire ce qu'elle avait pu trouver en plus sur la potion de sa voix basse et douce comme à son habitude. 
"La potion d'Amortentia permet de créer un sentiment d'amour mais il ne sera jamais réelement ressentie par la personne qui le boit, ce n'est qu'une ilusion. On peut donc crée une sorte d'obsession ou une forte attirance, mais seulement durant l'effet de la potion. On peut identifier la potion à l'aide de sa couleur nacrée. Voilà ce que j'ai pu trouver dans le premier ouvrage, et toi des choses en plus ?"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Dim 12 Fév - 18:40
Il était difficile de considérer une personne telle que Pansy Parkinson comme quelqu'un de sérieux surtout pour Hermione qui la voyait toujours de son regard de Gryffondor. Même si sa vision des Serpentards s'était améliorée depuis le début de son infiltration, elle ne pouvait pas oublier totalement les crasses faites par la bande de Drago et finalement par presque la totalité des élèves de cette maison durant ces années d'étude au Poudlard de son époque, non elle ne pouvait pas, elle ne pourrait jamais oublier. Alors autant si elle acceptait d'être polie voir gentille avec Pansy, elle ne pouvait pas considérer que c'était une élève sérieuse qui travailler. Non, elle ne pouvait pas et ce que cette dernière lui dit par la suite, durant leur conversation, ne fit qu'accentuer ce point.

En effet, la blondinette n'avait apparemment pas écouté durant le cours ou en tout cas pas au moment où les binômes avait été donnés. Pour Mione, c'était idiot de ne pas écouter une information aussi importante. Mais après tout, elle avait toujours été bonne élève et pour elle, un devoir à deux était une chose importante parce qu'elle devait prier pour ne pas tomber sur quelqu'un qui ne ferait rien, la forçant à travailler seule, ou pire encore, qui voudrait l'aider mais qui ne serait pas doué et ne travaillerait finalement que peu.

- Intentionnel ?

Définitivement, cette fille était étrange mais elle avait l'air décider à bien travailler et à le faire maintenant alors Mione n'allait quand même pas se plaindre. De cette manière, elle lui fit un simple sourire avant de se concentrer sur les livres qu'elle avait emprunté. Elle ne se formaliserait pas plus que ça. Pansy s'était excusé, elle n'allait pas lui en vouloir éternellement. Elles avaient autre chose à faire. Le deux jeunes femmes se plongèrent dans les livres ramenées par Hermione pour pouvoir compléter ce qui avait déjà été dit à l'oral. Ce fut Pansy qui trouva en premier et l'ancienne rouge et or l'écouta très attentivement avant de regarder l'ouvrage qu'elle venait de commencer à lire et d'hocher la tête à sa question.

- Oui. Ici ils disent que c'est une illusion d'amour mais créée à partir d'un sentiment fort d'attirance. En résumé, si tu bois l'Amortentia mais que tu n'es pas attiré par la personne qui l'a faite, la potion fonctionnera mais pas de manière puissance. Plus le désir de base est fort, plus la potion est puissante. Ils disent aussi que sa fabrication est compliquée et beaucoup plus minutieuse que la plupart des autres potions. Hum... il préconise une précision extrême dans sa fabrication. Il y a les détails regarde, elle tendit le livre à Pansy. Et je sais pour en avoir déjà fait qu'il vaut mieux ne pas la laisser trop longtemps une fois fabriquée. Sois tu la bois, sois tu la vide.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Jeu 9 Mar - 12:11
Pansy n'était en aucun cas comme les autres personnes de sa maison, elle espérait quand même que Hermione puisse le voir. Car malgré ses sourires, on pouvait assez facilement comprendre qu'elle était agacée par elle, rien que par le fait de ne pas avoir écouté le professeur. Mais ça Pansy s'en fichait un peu, Hermione ne la connaissait pas, elle ne savait rien d'elle donc elle ne pouvait pas vraiment faire un point de comparaison avec les autres vu que la blonde n'est jamais avec les autres. 
C'était intentionnel oui, elle ne voulait pas se retrouver avec un garçon, et si cela avait un garçon non-travailleur bien évidemment qu'il n'aurait pas cherché Pansy dans tous le château pour faire leurs devoir alors elle l'aurait eu à faire toute seule ce qui l'arrangeait parfois. 
"Oui intentionnel, je suis souvent dans la lune et j'écoute peu ce que l'on me dit, mais dans ce genre de situation, je ne préfère pas écouter, je m'en sors mieux seul qu'avec un garçon."

La blonde ne voulait pas rabâcher le sujet même si elle se doutait que Hermione serait curieuse et ne comprendrait pas pourquoi Pansy ne voulait pas travailler avec un garçon. Finirait-elle par la prendre pour quelqu'un de prétentieux qui se croit meilleur que les autres ? Peut-être, elle peut tourner ses paroles comme elle veut dans sa tête ça n'avait pas de grandes importances sauf si elle devenait trop curieuse à son goût. Pansy est douce, souriante, mais avec les femmes, elle n'est pas vraiment cette petite personne qu'on peut casser en deux ou marcher dessus, elle a quand même son caractère. 

Finalement les deux jeunes femmes s'étaient mise à lire les livres, Pansy avait trouver des informations dans un premier livre que Hermione était venue compléter avec un autre. Au moins, le travail avancé bien. 
"Je trouve que l'on avance bien, je te laisse lire d'autre passage d'autre livre pendant que je prend note ce qu'on a trouvé dans les livres sur un parchemin. Je ne savais pas que tu avais déjà confectionné cette potion."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Dim 12 Mar - 21:24
Avant d’arriver dans cette nouvelle époque, de s’infiltrer dans cette maison connue pour accueillir les pires sorciers, Hermione avait de très nombreux préjugés sur Serpentard. Elle en avait beaucoup de par les insultes et les moqueries qu’elle avait subite. Même si elle désirait oublier, elle ne le pouvait pas. C’était ainsi et rien ne pouvait changer en dépit même du fait qu’elle commençait réellement à apprécier les verts et argents, ceux de 77/78 du moins et que d’une certaine manière, elle se sentait bien, tranquille, au calme. Même si à cet instant, elle était assez énervée contre son interlocutrice, Mione n’était pas sans ignorer que cette dernière était un peu différente des Serpentards de leur époque. Pansy était plus rêveuse que méchante, plus renfermée que hautaine.

Mais pour le coup, Hermione était assez irritée d’avoir du la chercher dans tout Pourdlard uniquement parce madame avait préféré ne pas écouter le professeur lors de la répartition des binômes. Et apparemment la raison était assez personnelle, relatant à certaines angoisses de la jeune femme quant à la possibilité de se retrouver avec un garçon. L’ancienne rouge et or sourit en coin.

-      Je te rassure, c’est un vagin que j’ai.

Est-ce que Hermione était curieuse de connaitre la raison de ce désir de travailler seule plutôt qu’avec un garçon ? Oh oui bien sûr mais selon elle, ce n’était pas le moment de poser des questions, de discuter de sujets qui seraient houleux. Elles avaient un travail à faire après tout et puisque Pansy avait décidé que c’était bon pour le faire maintenant, alors elle n’allait pas la contredire en lui posant dix milles questions sur sa vie privée. Quoique…

-      Je ne veux pas que tu développes sur le sujet hein, de toute manière, on va bosser mais juste pour savoir, tu aurais fais quoi si tu avais été en binôme avec un garçon ?

Elles se plongèrent donc ensuite dans les livres que Mione avait ramenés de la bibliothèque et elles avancèrent assez rapidement. L’avantage était que la brunette avait déjà eu l’occasion de faire cette potion et qu’elle connaissait aussi tout un tas de choses sur le sujet. C’est ce qui leur permit d’aller vite. Pansy proposa de prendre notes de ce qu’elles avaient découverts et de ce qu’Hermione avait rajouté pendant que celle-ci continuerait à lire. La tête pensante du trio d’or finit par sortir un parchemin et d’écrire, assez rapidement et de manière stupéfiante tout ce qu’elle trouvait d’intéressants dans les passages lus. Puis elle le tendit à Pansy.

-      Dis-moi ce que tu en penses. Je suis un peu fatiguée donc je te prie d’excuser mon écriture.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger  Jeu 6 Avr - 20:38
Pansy savait, elle avait beau être solitaire ou à l'écart, elle savait ce que les membres de sa maison avaient fait subir à Hermione. Tout le monde le savait dans l'école d'ailleurs, car bon, les membres de sa maison sont des ventards mais en plus Hermione est le genre de fille qui ne se laisse pas marcher dessus et donc ne cache pas ses mots. 

Malheureusement, la seule chose qu'elle voyait au moment présent, c'était une fille en colère, et la blonde n'avait pas envie de ça. D'accord, elle avait peut-être fait les choses mal pour la Gryffondor, mais s'en prendre à elle n'arrangerait rien a part renfermer Pansy. 

Hermione fit la remarque ironique que c'était bel et bien une fille, mais ça Pansy le savait, car elle ne serait pas là à l'heure actuelle si cela avait était le contraire.
La personne en face d'elle était plutôt connue pour être quelqu'un de curieux ou qui veux savoir tout ce qu'elle peut savoir, et finalement ses questions ne la choquaient même pas. 

"Je ne serais tout simplement pas venue, j'aurais fait mon devoir de mon côté sans poser de question et j'aurais peut-être mis le nom de mon partenaire sur la feuille si j'avais remarqué qu'il n'aurait rien fait. Mais les professeurs commencent à comprendre, que je fais plutôt les choses seule mêmes s'ils ne savent pas vraiment comment résoudre ce problème."

Pansy ne s'attarda pas vraiment sur le sujet et continua de travailler, elle prit alors le parchemin que Hermione lui tendait pour analyser ce qu'elle avait rédiger. Son écriture était très bien, enfin, c'était un détail peu important si elle était fatiguée, elle voulait surement finir le travail vite. 

"Je trouve ça très bien, je pense qu'avec ce qu'on a déjà écrit et ce parchemin, on arriverait à faire quelque chose de bien."
Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai fait la magique étude du bonheur, que nul n'élude. || with Hermione Granger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: