AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I solemnly swear that i am up to no good.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: I solemnly swear that i am up to no good.  Sam 28 Jan - 20:26
Pansy Parkinson
I solemny swear that I am up to no good.[/size]


Pansy est une petite femme, seulement 1m58, mais ce qui fait d’elle quelqu’un d’attachant. Ses cheveux blond la caractérise  particulièrement et permette d’une certaine manière de la repérer assez facilement, il lui arrive donc en bas du dos laissant apparaitre son bassin et ses jambes. En ce qui concerne son visage, on peut surtout apercevoir ses deux magnifiques yeux bleus océans dans lesquelles beaucoup de personnes aiment s’y plonger. 
La jeune serpentarde est rêveuse, douce et artiste. Depuis une période sombre de sa vie a qui elle n’en a jamais parler, surtout pas à ses parents, la jeune blonde  est très réserver sur elle même, se laissant aller seulement dans le monde du dessin. Malgré le fait que ses parents soit Mangemorts, Pansy ne fait pas vraiment attention a tout ceci, elle vie dans cette guerre mais n’y prend pas partie. Ce qu’il faut savoir surtout sur Pansy est que celle ci à beaucoup de mal avec les hommes, elle en a particulièrement peur, mais elle ne rejette personne et refuse en aucun cas une discussion avec qui que ce soit même si quand un homme s’approche d’elle, la blonde sera alors très méfiante au point d’avoir ce besoin de ce sentir en sécurité en ayant sa baguette sur elle ou alors crée une certaine distance entre lui et elle.
© vieux frères.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: I solemnly swear that i am up to no good.  Sam 28 Jan - 20:28


Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.




Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: I solemnly swear that i am up to no good.  Sam 28 Jan - 20:28


Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.




Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 528 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2067 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: I solemnly swear that i am up to no good.  Sam 28 Jan - 20:33
Petit résumé de mes personnages pour qu'on se trouve des liens Smile :

Tristan est professeur de soins aux créatures magiques. Il a 23 ans et était dans la maison Serdaigle. Gentil, a l écoute c'est quelqu'un de très ouvert. Il a épousé une jeune femme pour faire plaisir à son père (celle ci est morte dans un accident de voiture). Mais en réalité il préfère les hommes. Difficile à assumer dans la société actuelle, il se cache derrière un masque qui ne lui correspond pas.

Tibus c'est le coureur de jupons de l'école. Tout ce qui a des seins l’intéresse. Il aime la simplicité et les bonnes choses de la vie. Il aime bien tout le monde, rigole de tout, et couche avec beaucoup de filles. Tib c'est la détente à l'état pur. D'ailleurs, il est connu dans toute l'école pour organiser les meilleures fêtes, avec Caleb son pote de toujours.

Matheo est un serpentard au comportement plutôt dissipé en cours. Au contraire avec les filles il est plutôt mal à l aise. Il n a jamais eu de relations sexuelles. Son père est un mangemort qui a abandonné son fils et sa femme quand il était encore petit. Il ne connaît donc rien de ses activités, mais il veut absolument retrouver cet homme.

Et Allison c est la préfète des Serdy. Elle prend tout à cœur, souvent dans l exagération. Elle aime les règles et tout ce qui est politiquement correct. Et elle est totalement amoureuse d'un serpentard qui ne la remarque pas

I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I solemnly swear that i am up to no good.  Dim 29 Jan - 21:02
Coucou ! Very Happy 
Je viens voir si des liens te tenteraient ?
Du coup, je te présente mes deux bébés :
- en premier on a Hermione : donc je ne pense pas avoir trop besoin de la décrire vu que c'est un des personnages principaux mais si tu le désires je le ferais. Il faut juste savoir qu'elle est en réalité de sang-pur même si ses parents se sont faits passer pour des dentistes moldus. Du coup tout le monde la croit née moldue mais ce n'est pas le cas. Là, elle est en infiltration chez les Serpentards pour obtenir des infos à cette époque mais personne ne sait pourquoi (sauf ses proches). Sauf qu'elle réalise de plus en plus que ce ne sont pas que des connards finis comme elle l'avait toujours pensé.
- en second on a Becca : alors elle s'est une véritable peste et il est vraiment très compliqué de voir le bon fond chez elle. C'est une Serdaigle de 77. Elle est garce et a beaucoup de défauts. Elle n'est agréable qu'avec peu de personnes dont son meilleur ami Mathéo Collins.

Voili voilou, dis moi ce que tu en penses Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 817 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 115 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: I solemnly swear that i am up to no good.  Mer 1 Fév - 12:47
Coucou Smile

Oui je savais que je devais passer là aussi, mais j'ai failli oublier ^^ Je te propose me trois perso pour avoir des liens Smile J'en ai qu"une qui vient de 1998 éventuellement elles ont put se rencontrer avant ^^ Pour les autres ont est pas obligé de trouver pour chaque c'est en fonction de ce qui t'inspire ^^

Jaylin - Serdaigle 1998, elle est donc arrivé il y a tout juste 5 mois, mais elle est très bien intégrer avec les personnes de l'époque de 1977. On va dire qu'elle est relativement populaire ^^ Elle est très protectrice envers ses amis, mais elle est parfois assez arrogante, égocentrique. C'est une sang pure. Que dire de plus. Jay est une fille qui adore faire la fête. Très proche d'Hermione, elle l'est beaucoup moins des autres de 1998. Ce qui complique son cerveau vu que les gens proches d'elles sont de 1977.

Charlotte - Poufsouffle, 1977. Elle est assez curieuse, mais très timide. Joviale on pourrait dire elle adore se mettre dans des situations pas possible. En règle générale elle est la bonne copine sur qui on peut compter. C'est un garçon manqué. On peut dire qu'elle vit dans un monde remplis de bonheur, mais ce n'est que pour caché une façade. C'est une sang-mêlé et sa soeur est devenue une mangemorte après que Charlotte ait découvert son don de métamorphomage. Elle fait partis de l'équipe de quidditch de poufsouffle. Dans l'ensemble c'est une personne très dynamique, et parfois un peu trop.


Spencer - Serdaigle de 1977. C'est un mec très terre à terre, qui se prend trop au sérieux et souhaite réussir ses études par dessus tout. Il évite d'être bourrée aux soirée, parce qu'il devient incontrôlable, mais il y va quand même. Il peut être détestable avec son côté trop raisonnable et a besoin d'un bon coup de pied aux fesses. C'est un né-moldu, il peut se montrer très amical, même s'il parait distant.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Spoiler:
 

Signature, merci Ayla luv :
 
Revenir en haut Aller en bas
 
I solemnly swear that i am up to no good.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I solemnly swear that we're up to no good ◊ KILI
» I solemnly swear that I am up to no good #Gadreel
» oh i swear to you, i'll be there for you ☆ 26.06, 18h21
» MB - It's bloody and raw, but I swear it is sweet
» — I swear, I heard it talking to me ! ✤ REGH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives administratives :: Fiche Lien/Rp/Hibou-
Sauter vers: