AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3807 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7474 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Dim 12 Mar - 22:03
La jeune femme frissonne, quand l’homme qu’elle aime répond, la rassurant au passage, qu’elle est magnifique dans cette robe. Elle espère que c’est vrai, qu’il ne dit pas cela simplement pour faire plaisir à la jeune demoiselle. Non, elle espère qu’il le pense vraiment et qu’elle lui plaît dans cette robe bleu glaciale, ses cheveux roux ainsi coiffés. Et elle étouffe un petit grincement gênée lorsqu’il sous-entend l’envie d’un rapport sexuel, à la fête de noël. Tout cela pour un peu de peau nue ? Bee ne se sent pas à son aise puisqu’assez naïvement, son esprit a occulté tout ce plan d’une relation amoureuse.

«- Ah oui à… à ce point ? » questionne la jeune femme en se mordant la lèvre inférieure.

Comme ils se perdent dans la salle de bal, ou plutôt la grande salle métamorphosée pour l’occasion, la discussion se perd aussi, dans le bruit de la musique et les nouvelles préoccupations, Severus se mettant à assurer qu’il est un bon coup, désirable, ce genre de choses. Bee est mortifiée, naturellement et même l’explication que lui fournit le sorcier ne la rassure pas, comme elle prend de plus en plus conscience des envies des hommes à cet âge là.

«- Je… Je sais pas ce que c’était.»

Elle ne dit rien de plus, laissant un petit blanc s’installer dans les premiers temps entre eux et elle n’ose même pas espérer qu’il l’invite à danser, comme elle pense à tout à fait autre chose, encore perturbée de ce qu’elle a put entendre ce soir.

«- Je… J’suis pas prête Severus. J’suis pas prête à ça…» répond la bleu et bronze en se mordant la lèvre inférieure. «Tu n’arrête pas de… de parler de ça mais… moi je… je suis pas prête. J’ai jamais eut de petit ami. Je sais pas ce que c’est de… tu vois ? Je sais pas si c’est agréable ou pas, si c’est gênant ou pas. Tu… tu as déjà eut ce genre de rapport toi ? Enfin, c’est pas la question. Le truc c’est que… je ne me vois pas coucher ensemble tout de suite simplement parce qu’on est ensemble je… j’ai besoin de temps et… je suppose que ça viendra naturellement. Je ne veux pas le faire pour le faire mais parce qu’on en aura envie, que ça viendra comme ça. Tu sais… Quelques bisous et puis… et puis Pouf !»



Bee's dress

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 676 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1913 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui, que ce soit grave ou non... Tant que ce soit facilement soignable...

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Corps de Bee
Patronus: Cygne noir
Capacité spéciale: Légilimens/Occulumens

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Ven 31 Mar - 4:08
Il hoche la tête. Il étai peut-être saoul, mais il pouvait encore comprendre qu'une fille ne soit pas prête à se donner toute suite. C'était grandement différent celui si tu était un homme ou une femme. Au final, lui n'avait jamais eu mal comme elle lorsqu'elle aurait sa première fois. Aillant un grand respect pour elle et l'aimant beaucoup trop, il préférait être patient que de la pousser. Elle devait y aller à son rythme sans avoir peur de ce qu'il pourrait dire. Elle était maîtresse de son destin et personne ne pouvait décider pour elle lorsqu'elle aurait envie d'offrir sa pureté. Elle était tellement timide de toute façon, il savait qu'elle ne risquait pas vraiment de le troubler...

- J'accepte tout à fait cela, crois moi! La seule chose que je veux, c'est ton bonheur et si je dois attendre... Je le ferais! Par ailleurs, je sais bien que ce n'est pas ton genre de le faire juste comme cela. Il faudrait d'abord que tu ois capable d'arrêter de rougir comme une pivoine à chaque fois qu'on en parle... Puis de toute façon, il n'était pas question que je te mette dans mon lit ce soir. Je te respecte trop et je préfère prendre mon temps avec toi que de tout chambouler pour une seule nuit. Non... Si j'ai dis ce que j'ai dis, c'est pour que ces idiots à grandes bouches se la ferme un peu avant d'avaler des Billywig! Il ne faut pas toujours penser que si les garçons parlent de sexe qu'ils pensent qu'à ça...


Il vole ses lèvres, soupire doucement et il la serre contre son torse avant de la regarder avec une mine désolée.

- Je sais pas ce qu'ils ont mis dans ce punch, mais je me sent pas bien... Tu veux bien qu'on aille ailleurs?

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3807 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7474 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Ven 31 Mar - 11:27
La jeune femme adresse un sourire à son cher et tendre. Elle lui est reconnaissante de le prendre aussi bien, de ne pas vouloir la forcer. Bien évidemment elle ne croit pas un instant que le sorcier aurait fait cela. Il est certes un serpentard mais il n'aurait pas essayé de la forcer à des rapports si elle n'en voulait pas. Elle ne le croit pas capable de lui faire un coup pareil, de lui faire quelque chose de si répréhensible. Elle en a parfaitement conscience mais la jeune rousse devait absolument aborder le sujet. Même si elle en rougit beaucoup, le sorcier a parfaitement raison. Se pressant contre lui, Lullaby lui adresse un sourire et vient dérober ses lèvres. Elle a l'impression qu'elle ne se passera jamais de cela. De sa présence à ses côtés. Qu'elle ne se laissera jamais de ses lèvres sur les siennes. Frissonnante,  elle a un sourire pour le sorcier et hoche finalement la tête.

"- Oui nous pourrions y aller je crois que la soirée touche à sa fin et il est vrai que ma tête tourne un peu. Je pense que les jus et le punch on y eut un petit soucis. Peut-être qu'un étudiant y aura versé quelques liqueurs." répond la rousse avec les joues rouges non pas d'une certaine gêne mais sous l'effet de l'alcool qui s'est répandue dans ses veines. "Souhaites-tu que nous nous séparions dehors comme nous sommes venus ? Ou préfères tu me raccompagner au dortoir des aigles ? À moins que tu n'ai une autre idée pour nous deux ?" demande la jeune femme.

Se mettant finalement d'accord sur leur fin de soirée, tout deux sortent de la grande salle et la jeune femme en bleu et bronze, dans sa robe glacée digne de la reine des neiges, adresse des signes de la main à ses amis pour leur souhaiter une bonne fin de soirée tandis que sa propre fin de saint-Valentin s'annonce sous les meilleures hospices.

Bee's dress

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2045 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Mer 5 Avr - 0:45


“La plus belle Saint-Valentin, c'est de t'avoir avec moi.”



Ayla & Mathéo




Ce bal était très agréable pour Mathéo qui était en compagnie de l’une des plus belles filles de Poudlard, sa petite amie : Ayla Abbot. Et ils étaient en train de passer un très bon moment ensemble pendant ce bal. Leur dernier avait été une réussite aussi puisque c’était au bal du Ministère qu’ils avaient officialisé leur relation. Et maintenant ils pouvaient profiter de l’un et de l’autre. Ce qui était marrant c’était qu’ils avaient eu leur premier baiser quelques jours auparavant lors d’une soirée très romantique qu’il avait préparé pour la Serdaigle. Maintenant il ressemblait un peu plus aux autres garçons de son âge, même s’il avait encore quelques étapes à traverser. Ainsi les deux jeunes avaient commencé par un arrêt au buffet, avant de se diriger vers la piste de danse. Mathéo n’était pas comme tous les garçons. Si pour beaucoup, l’idée de faire danser leur partenaire les ennuyait, ce n’était pas le cas du Serpentard, qui aimait beaucoup se remuer au son de la musique. Heureusement Ayla appréciait beaucoup cela aussi, et ils prenaient ainsi beaucoup de plaisir ensemble. Ils discutaient également et rigolaient beaucoup en abordant des sujets très différents des uns des autres. Mathéo avait envie de faire durer ce moment très longtemps. Même s’il savait très bien que les meilleures choses filaient très rapidement, ce qui était souvent le cas des moments qu’il passait avec la belle Ayla. Mais pour le moment, il était encore loin le moment où chacun devrait se rendre dans son dortoir, alors ils pouvaient s’amuser. Mathéo n’était pas du genre à rien faire, il aimait bien bouger, et ne pas restait pas souvent en place.

Leur premier bal avait été magnifique, et celui-ci serait inoubliable aussi, parce qu’ils y étaient ensembles, et que pour Mathéo c’était l’assurance d’une bonne soirée qu’il se rappellerait toute sa vie. L’amour était un sentiment tout simplement fantastique, comme une bouffée d’air frais, une explosion de joie, une petite brise le matin. Mathéo apprenait à aimer ce sentiment tout nouveau pour lui et se rendait compte à quel point il était passé à côté de quelque chose avant de connaître la jeune Serdaigle. Lui qui ne pensait pas être capable d’avoir une certaine intimité avec une fille quelques mois auparavant, se rendait compte qu’il aurait sans doute du mal à se passer de sa Ayla maintenant. Et puis même si le garçon était épuisé par ses dernières semaines éprouvantes, il voulait absolument profiter de chaque instant.

*Tu vas finir sur les rotules toi si tu continues comme ça.*

Ayla lui répondit que s’il était fatigué, ils auraient pu rester tranquille, elle voulait du temps avec lui mais pas qu’il fasse des idioties pour être en forme juste pour la voir. Et elle rajouta qu’elle ne voulait quand même pas tout son temps, elle aussi pensait qu’être trop collé n’était pas forcément bon pour un couple. Au moins, ils partageaient le même point de vue, ce qui était plutôt une bonne chose.

– Je ne voulais absolument pas manquer ce bal pour toi, j’aurais bien le temps plus tard de dormir, ne t’inquiète pas. On a ce petit côté indépendant tous les deux, on aurait du mal à être en permanence ensemble.

Lança le jeune homme avec un sourire. Il n’avait jamais eu de réelle petite amie avant elle, alors évidemment il était quelqu’un de plutôt indépendant par rapport à cela. Il n’avait pas forcément le besoin d’être tout le temps collé avec sa petite amie. Mais ça ne voulait pas pour autant dire qu’il ne tenait pas à elle ou qu’il n’avait pas envie de la voir. Bien au contraire, il était très attaché à elle et voulait la voir dès qu’il en avait l’occasion. Des rires et des sourires, et les deux jeunes continuaient de virevolter sur la piste bien remplie maintenant.

Les choses n’avaient pas été forcément facile pour les deux. Cela faisait bien longtemps que Mathéo était attiré par Ayla, et il avait essayé d’attirer son attention de nombreuses fois, sans jamais réellement y parvenir. Surtout que la demoiselle était quelqu’un d’assez impressionnant, et elle pouvait être effrayante quand on ne la connaissait pas. Effrayante dans le bon sens. Leur première rencontre avait été plutôt originale, surtout que Mathéo avait un langage bien à lui qu’elle ne connaissait pas encore.

– Tu donnes envie d’être connue. J’ai toujours été effrayé de venir te parler, et pourtant j’en avais réellement envie. On apprend vite mon langage, au final … Enfin je crois … J’ai dû te paraître tellement stupide quand même.

Lança le jeune homme en rigolant. Parce que Mathéo voulait réellement qu’Ayla passe une très bonne soirée, il avait décidé de se comporter en vrai gentleman et avait proposé à la jeune femme de lui faire plaisir et d’accéder à l’une de ses demandes. Et la demoiselle lui avait demandé de dormir avec elle. Mathéo avait été surpris, ne s’attendant pas réellement à cela. Il lui demanda d’ailleurs où elle voulait qu’ils dormaient ensemble. Après tout, ils ne pouvaient pas aller dans la salle commune de l’un ou de l’autre.

– Non je ne m’y attendais pas. Mais je t’ai dit que je te ferais plaisir, alors on va faire ça … Un souci de couleur de peau ?

Il n’était pas forcément très rassuré par l’idée de dormir avec sa petite amie mais il allait le faire. Il le pouvait bien, et puis c’était une toute nouvelle expérience à tenter. Finalement ils allèrent voir Jaylin pour que Mathéo puisse un peu passer ses nerfs sur elle, elle n’avait quand même pas respecté la parole qu’elle lui avait donné. Mais finalement la conversation se transforma en une suite de questions assez gênantes. Et le couple fila, laissant les deux autres seules. Après tout, Mathéo ne voulait pas passer sa soirée à débattre avec Jaylin, il voulait rester avec Ayla. D’ailleurs il lui proposa d’aller goûter les cocktails. Quelqu’un avait apparemment glissé un remontant dedans. Ayla était totalement pour l’idée.

*C’est vraiment la plus cool des copines.*

Ainsi ils se dirigèrent vers le buffet. Mathéo attrapa deux gobelets et les remplis du fameux liquide. Le jeune homme en tendit un à Ayla, avant de boire le sien cul sec. Ouais pas mal, c’était assez corsée, et Mathéo aimait beaucoup cela. Le jeune homme en prit un autre qu’il finit d’une traite, exactement comme le premier. Il se servit à nouveau mais commença à boire un peu plus lentement. Le but n’était pas non plus de se retourner totalement la tête en un seul coup.

– Je vais être à fond pour notre after.

Lança-t-il en rigolant.

– Rattrape moi, tu es à la traîne, princesse.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 400 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1477 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Mer 5 Avr - 0:56


“T'avais vraiment envie que je fasse sauter ta culotte avant d'entrer ?”



Télia & Tibus




Cette soirée était chaotique. Si elle avait bien commencé, visiblement Tibus avait tout gâché. Il ne comprenait pas réellement pourquoi, il ne comprenait pas les réactions de Télia. Il avait l’impression qu’elle exagérait ou qu’elle prenait tout mal quand ça venait de lui. Il n’avait pas du tout cherché à lui faire du mal ou la vexer. Non lui entendait simplement à profiter de sa soirée à fond. Bal de Saint-Valentin, certes, mais il ne l’avait pas pris comme tel. Pour lui, cela était simplement une soirée normale organisé par l’école où ils devaient venir accompagné. Mais dans sa tête, ce n’était pas un bal où il fallait absolument rester à deux. Ce n’était pas sa vision des choses. Il voulait simplement kiffé, avec Télia, et avec ses amis. Voilà, c’était sa vision des choses. Une vision qui ne plaisait visiblement pas à sa cavalière qui lui avait bien fait comprendre. Pour elle, c’était lui manquer de respect que d’aller voir Charlotte alors qu’il était censé être avec elle. Leurs opinions divergeaient en permanence et ce soir ça ne faisait évidemment pas exception. Charlotte était l’une de ses meilleures amies, et il aimait beaucoup passer du temps avec elle. Alors évidemment quand il l’avait vu au loin, il avait tout de suite eu envie de venir lui faire un petit coucou et discuter avec elle. Télia l’avait planté là. Et soutien entre fille impose, Charlotte l’avait elle aussi laissé tomber en plein milieu de la Grande Salle. Franchement les filles étaient cheloues et incompréhensible et c’était peu de le dire. Il faudrait réellement qu’elles écrivent un manuel un jour, pour que Tib puisse comprendre ce qui leur passe par la tête quand elles font des crises d’hystéries dans ce genre-là.

Mais il était allé retrouver Télia finalement. Que Charlotte s’en aille, l’avait au moins poussé à aller la retrouver. Elle était au buffet, toujours aussi énervé contre lui visiblement. Et le pire dans tout cela, c’était qu’elle lui faisait comprendre qu’elle croyait la rumeur sur lui et Charlotte. Non c’était une blague, elle ne pouvait pas être sérieuse pour le coup. Elle lui répondit qu’elle l’était. Tibus secoua la tête, complètement surpris par ces déclarations. Comment pouvait-elle croire l’espace d’un instant qu’il y avait quelque chose entre lui et la Poufsouffle. C’était la chose la plus stupide et la plus folle qu’il n’avait jamais entendu avant. Elle débloquait carrément ce soir. Et lui ne savait pas réellement comment se démerder pour se sortir de ce faux pas. C’était chaud. Il n’allait pas non plus s’expliquer et se justifier sur sa relation avec Cha. Surtout qu’il n’y avait absolument rien à part de l’amitié entre eux. Rien de plus.

– Franchement Tel … S’il y avait quelque chose entre Charlotte et moi, ça ferait un moment qu’on aurait mis le couvert.

Balança-t-il. Parce que c’était vrai, il ne se privait pas pour coucher avec toutes les filles qui l’attirait. Alors s’il y avait eu un truc avec la Poufsouffle, il aurait surement sauté sur l’occasion, ce qui n’avait pas été le cas. Il fallait que Télia arrête de se faire des films sur cette histoire, parce qu’elle se prenait vraiment la tête pour rien pour le coup.

En fait, elle analysait chacune de ses paroles et de ses actes, et ça ne la servait pas du tout. Parce que Tibus n’était pas aussi compliqué, il n’y avait pas des messages cachés à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. Télia devait arrêter de se prendre la tête comme ça, parce que c’était surement en partie à cause de cela qu’elle se gâchait sa soirée. Mais elle s’énerva encore plus sur lui, lui reprochant de remettre en question sa personnalité. Elle lui balança même qu’elle ne voulait pas devenir comme lui, à se foutre de tout ce qui l’entoure. De son point de vue, il n’était pas du tout simple mais totalement incompréhensible.

– Tu te gâche ta soirée à essayer de m’analyser à chaque pas que je fais. Laisse couler, arrête de réfléchir et profite, c’est pas tous les jours qu’on peut faire la fête sur le compte de l’école.

Annonça-t-il avec un sourire. Oui il avait envie de se débarrasser de cette ambiance tendue. Il ne voulait pas se prendre la tête. Ce soir, ils devaient s’amuser, c’était le maître mot de cette soirée. Alors il finit par l’entrainer dans un petit coin, non loin du buffet pour lui murmurer à l’oreille qu’elle était bien le meilleur coup qu’elle avait eu. C’était sa façon à lui de présenter ses excuses et de lui montrer qu’il était en train de faire un effort pour elle. Et puis c’était un vrai compliment vu le nombre de filles qui avaient ouvert les cuisses pour lui. Et puis, elle avait aussi été la meilleure des petites amies. Mais ça c’était nettement moins gratifiant de son point de vue puisqu’elle avait été la seule. Elle lui annonça qu’elle n’appréciait pas la concurrence, sur aucun terrain, mais ça il l’avait bien compris à force, vu ses différents comportements avec lui.

– Ah bon t’es comme ça toi ? Pas du tout jalouse, j’avais bien remarqué.

Lança le jeune homme en rigolant pour la taquiner. Bien sûr qu’elle était. Et dans un sens il l’était aussi, même s’il justifiait cela par de la possessivité mal placée. Lui n’acceptait que d’autres mecs lui tournent autour. Le dernier s’était même pris un poing dans la figure.

Il avait proposé à sa cavalière de faire un jeu, mais elle n’avait pas l’air très chaude. En même temps, c’était compréhensible, Tibus était un terrible joueur et beaucoup de monde le savait. Il n’avait pas peur de grand-chose et avait souvent des idées très loufoques, ou surtout très basé sur l’activité physique. Il attrapa sa petite vasque d’alcool et prit une très longue gorgée. Ouais c’était reparti, il était à nouveau dans le bain. Toujours près du mur, Tibus s’avança vers la jeune femme, ses lèvres a quelques centimètres de celles de sa cavalière.

– En vrai t’es grave belle ce soir. Mon pote a du mal à rester calme, c’est presque un supplice pour lui.

Murmura le jeune homme avant d’embrasser Télia, doucement puis un peu plus sauvagement …




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 104 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 29 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : Oui

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Mon ex petit ami
Patronus: Koala
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Mer 5 Avr - 18:33
It's time to love
Ayla & Mathéo
“Mieux vaut tomber amoureux que dans un précipice.”

Venir ici se soir avait été une très bonne idée car la jeune femme passait une parfaite soirée dans les bras de son Serpentard c'était une véritable bulle de bonheur pour elle dans sa routine quotidienne faite de cours et de devoir ce n'était pas passionnant même pour une érudit comme elle ou en tout cas cela ne fallait pas une soirée comme celle-ci, leur deuxième bal ensemble chose qu'elle ne pourrait sans doute jamais oublier tout leur moment de couple étant gravé dans son esprit. Entre eux tout était plutôt simple ils étaient arrivé en faisant un arrêt au buffet avant de se mettre à danser en parlant simplement comme à leur habitude c'était une bonne chose pour passer une bonne soirée, le genre de soirée qui leur ressemblait car ils ne pouvait rester en place autant l'un que l'autre, c'était un de leur point commun et leur premier bal au ministère en avait été la preuve ils avaient passer leur soirée sur la piste de danse à se mouvoir aussi gracieusement que possible. Quand elle avait apprit que le garçon était fatiguée la jeune femme c'était sentie un peu coupable de ne rien avoir remarquer quand à l'état de santé de son petit ami c'était le genre de chose dont elle aurait du se soucier avant se soir mais ne voyant que peu le brun ces derniers temps elle n'avait pas remarquer que le rythme imposer par les cours plus les retenues avait été compliqué à suivre pour le garçon. Dans un sens c'était logique vu que les heures de colle était fait pour punir un élève mais en même temps cela devait réduire son attention en classe et elle lui proposa de faire quelque chose de plus calme tout les deux si il était trop fatiguée elle ne voulait pas le voir faire tout et n'importe quoi pour venir à un bal avec elle, temps qu'ils passaient un moment à deux l'activité l'intéressait peu. Mais il était si mignon à lui répondre qu'il absolument pas louper le bal avec elle qu'elle ne pouvait pas vraiment argumenter plus il irait se reposer après et éviterais un peu les retenues le temps de reprendre des forces.


Les deux amoureux étaient assez semblable au final chacun appréciait les moments passer à deux et ne les refusait pas mais à côté ils appréciaient d'avoir des moments rien qu'à eux une indépendance qui faisait du bien et qui ne les bloquait pas dans une relation trop fusionnelle cela pouvant être destructeur si c'était mal gérez. " C'est terriblement mignon ce que tu dit, je vais faire en sorte que tu dorme comme un bébé après pour te reposer pleinement. Il faut être indépendant, à être trop l'un sur l'autre on pourrait s'étouffer et ne plus rien avoir à ce dire, ça rend nos retrouvaille plus intenses et donc plus appréciable"C'était sa vision des choses et elle était heureuse de voir qu'il la partageait, Ayla avait été dans un couple totalement étouffant car son ex était trop sûr elle ne le laissant jamais rien faire sans lui, plus jamais la jeune fille ne voulait s'impliquer dans ce genre d'histoire et avec Mathéo elle respirait, il n'était pas collant ni pressant elle aimait être avec lui car même ensemble il avait chacun la liberté de parler, de choisir aussi quoi faire c'était parfait. Pour continuer à être particulièrement attentionné et mignon le garçon lui avait proposé de faire ce qu'elle avait envie, et la blondinette n'hésita pas longtemps avant de lui proposer de dormir ensemble créant la surprise chez le garçon elle précisa donc qu'elle parlait bien de dormir et qu'elle avait un endroit en tête ou cela serait possible lui parlant brièvement de son problème de peau. Mais avant cela elle avait apprit qu'elle était du point de vue du garçon assez effrayante quand on ne la connaissait pas ce qui l'avait un peu inquiéter tout de même mais il c'était montré rassurant par la suite.


" C'est la peur de ne pas être à la hauteur ou d'être ridicule je pense je ressentais la même chose à l'idée de venir te parler quand je te voyais tout seul au loin mais le destin nous à pousser à le faire malgré nos peurs. Je l'ai vite maîtriser oui, mais je n'ai jamais penser que tu était stupide ou quoi que ce soit dans ce genre là ton petit langage particulier ma juste fait rire" C'était surprenant elle ne pouvait pas dire le contraire après tout mais pas stupide c'était simplement lui et cela faisait parti de son charme de toute manière elle le prenait tel qu'il était. " Tu reste libre de refuser ou d'accepter je peux trouver autre chose pour me faire plaisir... oui la peau de mon bras et un peu de mon visage changeait de couleur un gamin à renversé sa potion chez Zonko sur moi et sur Daphné elle est de ta maison elle m'a parler de cette salle ou on pourrait se cacher pour pas être moquée de tout le monde et on a attendue que cela passe en pestant contre le gosse" Pas besoin d'en dire plus c'était la vérité, elle oubliait juste de mentionner qu'elle avait couchée avec la jeune femme mais vu qu'elle n'était pas à l'époque avec le brun ce n'était pas un soucis.


Ils avaient été voir Jaylin et son cavalier pour que le serpent puisse mettre les choses au clair avec celle-ci concernant leur accord et ensuite ils les avaient laisser tranquille pour aller prêt du bar chercher de quoi se désaltérer, les cocktails avait été corsé par des élèves et eux ne voulaient pas louper ça étant deux fêtard c'était une étape un peu obligatoire que de boire un peu et visiblement le brun avait très soif il commençait déjà son troisième verre alors qu'Ayla avait à peine attraper son premier. " Notre after chéri ?" Elle allait finir par croire qu'il avait des idées derrière la tête celui-ci. " Je laisse toujours l'avantage aux autres j'ai bon cœur" Mais elle vida son verre d'une traite avant d'en attraper un autre et de lui réserver le même sort. " Egalité parfaite monsieur" Son troisième verre descendrait moins vite elle ne voulait pas être malade ou oublier quoi que se soit de cette soirée.



Robe & Coiffure ♥
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

My Men My Love My Life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 384 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 39 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi : ♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 6 Avr - 12:58
It's time to love ? No it's time to play !
Télia & Tibus
“C'est comme être prête pour le bal de Cendrillon. Une fois que vous avez perdu, vous vous réveillez et vous réalisez que vous n'êtes pas Cendrillon.”

Télia avait espérer passer une bonne soirée, elle savait que cela pouvait être compliqué vu qu'elle était la cavalière de Tibus mais elle avait accepter en pensant que cela allait les rapprocher. Et sa prière avait sembler être écoutée un petit peu et puis Merlin avait arrêter de lui obéir décidant que la nature devait reprendre son cours et que leur relation chaotique devait faire son grand retour même un soir de fête. La brunette avait mal prit le fait que le blondinet choisisse d'aller voir sa copine Charlotte alors qu'elle venait de lui dire qu'elle voulait passer du temps seul à seul avec lui et tout était partie de là. Elle l'avait planté avec son amie pour rejoindre le buffet ce n'était pas contre la Poufsouffle mais bien pour montrer qu'elle était en colère contre le garçon et qu'il venait de gâcher la bonne humeur de la jeune femme et sa tentative de bonne humeur et d'effort car depuis le début de la soirée elle ne pouvait pas faire plus il ne fallait pas lui demander la lune elle ne pouvait pas tout garder pour elle. Finalement il était plutôt rapidement venu la trouver sans doute parce que la rousse l'avait abandonné tout seul au milieu de la salle ce n'était pas bon pour sa réputation de rester comme un bêta tout seul alors qu'il avait une cavalière qui était en plus de cela son ex petite amie.


La jeune femme en était même arrivée à penser qu'il y avait quelque chose entre lui et son amie c'était la seule fille qui arrivait à réellement être proche de lui et c'était un peu de la jalousie que ressentait l'aigle elle n'aimait pas que cela se voit, même si des deux Tibus était bien placé au niveau de la jalousie elle ne voulait pas être pareil que lui, sinon elle finirait totalement folle vu le nombre de fille tournant autours de Tib et le nombre réussissant à coucher avec lui et le but de la vie de Télia n'était pas de finir interner pour folie mais plutôt de réussir sa vie et d'être heureuse. Pourtant dans sa tête tout était simple il lui fallait s'éloigner du blaireau pour réussir à atteindre son but mais dans la vraie vie tout était compliqué par le fait que son cœur ne soit pas d'accord avec cela qu'il soit sans doute trop niais et qu'il pense avoir le pouvoir de faire changer l'adolescent comme si cela était possible, son esprit lui criait que non qu'une personne ne changeait pas pour les autres mais pour soit même et pour le moment lui se sentait bien comme ça, dans un certains sens d'après ce qu'elle avait comprit durant leur conversation à cœur ouvert qu'ils avaient eut et qui n'avait pas réellement aider à faire évoluer les choses dans le bon sens du terme. " Elle est pas comme les autres c'est ce qui peut jouer aussi" Après tout c'était tout à fait plausible Charlotte était un peu un défi la seule fille ici qui refusait totalement de coucher avec Tibus.


Télia n'avait pas l'impression de trop analyser elle agissait ainsi depuis toujours et prenait donc la réflexion du garçon comme une attaque personnelle sur sa personne car c'était ainsi qu'elle fonctionnait depuis qu'elle était en âge de réfléchir. Le blondinet ne se rendait juste pas compte que sa tendance à ne rien dire était ce qui compliquait tout car la jeune femme ne savait comment se comporter avec le garçon qui n'était pas clair avec lui même et maintenant il s'en prenait à elle lui disant alors qu'elle était celle qui gâchait la soirée, pour peu elle aurait pu partir mais cela aurait été laisser le champs libre à d'autre filles, des grognasse en chaleur qui en aurait été ravie et cela n'était pas du goût de la brune qui ne voulait pas laisser sa place comme tout le monde devait déjà l'avoir comprit. " Je me fiche bien de faire la fête sur le compte de l'école ou non, je veux pouvoir être bien dans ma vie et savoir où je vais car contrairement à toi j'ai besoin de savoir les choses de ne pas laisser couler et d'analyser parce que s'en cela je ne suis rien du tout" Alors non elle ne se gâchait pas sa soirée elle était juste elle même que cela lui plaise ou non elle ne pourrait pas changer de personnalité pour un garçon incapable du moindre effort envers elle.


Décidé à apaiser les choses le Poufsouffle l'avait traînée dans un coin de la salle comme toujours il avait besoin d'être à l'écart pour avoir un moment correct avec elle, comme si elle était un secret une fille avec laquelle on ne voulait pas s'afficher c'était un peu dérangeant mais elle ne voulait pas penser à cela sinon elle finirait réellement pas se gâcher son bal de Saint-Valentin et ce n'était pas dans ses projets. La jeune femme avait été heureuse d'entendre qu'elle était son meilleure coup parce qu'elle n'était pas dupe et savait que le nombre de fille avec lesquelles il avait coucher était très important, d'un autre côté il avait raison elle avait aussi été sa meilleure petite amie mais étant la seule il n'y avait pas vraiment de concurrence c'était assez glorieux quand même car pour Télia cela signifiait qu'elle avait été en sept ans la seule fille assez bien pour que Tibus cherche un peu à se poser. L'érudit avait bien sûre avouer à voix haute ne pas supporter la concurrence ce n'était pas un secret mais le dire rendait la chose plus concrète et après cela Tib ne pourrait pas dire qu'il n'était pas au courant de la jalousie de son ex petite amie. " Tu peut dire tu est encore pire que moi... Moi au moins j'assume le fait que je ne supporte aucune des fille qui t'approche de trop prêt" Elle ne s'en cachait pas et n'utilisait pas de prétexte bidon pour l'expliquer ou tenter de le camoufler. Tel n'avait pas été emballer par l'idée d'un jeu entre eux deux en tout cas pas ici elle ne connaissait que trop bien le blond et ses idées totalement farfelus et ne voulait pas se tourner en ridicule dans l'école sous le nez de certains professeur ce n'était pas pour elle qui avait quand même une bonne image même si elle profitait à fond lors des soirées de Cab et Tib.



Finalement après une nouvelle gorgée d'alcool il s'approcha encore plus d'elle, pourquoi était-elle à chaque fois celle coincée entre lui et le mur ce n'était pas juste elle ne pouvait qu'attendre de savoir ce qu'il voulait d'elle et prier Merlin pour qu'il ne décide pas tout de même de jouer ici. Mais quand il lui parla de son ami qui avait du mal à rester calme Télia comprit cela allait bientôt être la fin du bal pour elle Tibus n'allait pas oublier qu'elle lui avait promis une nuit de dingue après le bal et finalement c'était peut-être le meilleur moyen pour eux de passer une bonne soirée. " Je pourrais peut-être aider ton ami cela doit être dans mes cordes" N'allez pas croire que Télia oublie toute sa colère juste pour du sexe non elle cherche juste à profiter de chaque moment positif avec le garçon sans quoi elle déprimerait totalement. Et enfin il l'embrassa, et la jeune femme ne se fit pas prier pour répondre à se baiser, suivant l'intensité donner par le garçon c'était pour ce genre de chose qu'elle avait accepter de venir au bal avec son ex, pour retrouver ses sensation perdus depuis qu'ils n'étaient plus ensemble et qu'elle avait retrouvée dans la salle de bain des préfets. " Nous allons jouer ailleurs je suppose" elle avait parler doucement une fois leurs lèvres séparer comme pour ne pas briser l'instant qui n'avait pourtant rien de romantique.

Robe ♥ & Coiffure ♥
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Slytherin. J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 2045 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Un peu trop fêtard parfois, j’ai surtout le chic pour me m’attirer des ennuies. Vraiment pour le coup, j’ai pas de chance du tout, donc faites attention quand vous m’approchez. Sinon je suis quelqu’un de gentil et de doux, même si je peux être un peu trop caractériel quand j’ai fini ma limite. En clair, me cherchez pas trop. J’ai toujours ce problème avec les filles. Du mal à les approcher et encore plus à conclure. Vous voyez le gars qui transpire, avec les mains tremblantes, et qui bégaye à chaque fois qu’une fille lui adresse la parole ? Bah ce type c’est moi … »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Lui-même en mangemort.
Patronus: Renard
Capacité spéciale: Aucune

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 6 Avr - 14:53


“La plus belle Saint-Valentin, c'est de t'avoir avec moi.”



Ayla & Mathéo




Le bal avait vraiment été une très bonne soirée pour le Serpentard. Il avait répondu présent à ses attentes. Et pour le coup, il ne regrettait pas d’avoir encore sacrifié quelques heures de sommeil au profit de sa jolie petite amie. Ils étaient ensembles et s’amusaient bien, et c’était cela le plus important au fond. Il fallait réellement profiter de ce genre de petit moment, car on ne savait jamais quand le prochain allait arriver. Mathéo et Ayla étaient jeunes, ils avaient le temps. Ils pouvaient continuer d’avancer sans se prendre la tête, sans trop penser à l’avenir. A leur âge, on ne se souciait pas réellement du lendemain. Et tant mieux, c’était surement ça qui était bien dans les relations amoureuses adolescentes. Ainsi Mathéo profitait avec elle tranquillement, en faisant un pas devant l’autre, à son allure. Il ne voulait pas aller trop vite. Mais d’un autre côté, il ne voulait pas non plus aller trop lentement, car il avait peur sinon qu’Ayla finisse par se sentir mal dans leur relation. Et ce n’était absolument pas son but. Bien au contraire, il voulait qu’elle se sente bien, qu’elle ait réellement l’impression de compter elle aussi, et qu’ils ne faisaient pas tout en fonction de Mathéo et de ses peurs diverses. Cette soirée avait été simple pour eux. Il n’y avait pas eu de disputes, de jalousies, ou de grands états d’âmes, simplement deux adolescents simples profitant l’un de l’autre. Ils avaient commencé par le buffet pour ensuite se diriger vers la piste de danse où ils allaient passer le plus clair de leur temps.

Le jeune homme avait eu un rythme plutôt soutenu ces dernières semaines. Entre les retenues, les cours, les devoirs et les entrainements de Quidditch, ça n’avait pas été facile de caler beaucoup d’heures de sommeil. Et cela l’avait évidemment rendu beaucoup moins productif au fur et à mesure que les jours passaient, et qu’il accumulait son manque de sommeil. Mais il n’aurait manqué cette soirée pour rien au monde. Et puis après tout, il aurait tout le loisir de dormir ce soir après le bal. Maintenant qu’il était enfin débarrassé de ses retenues, il pourrait se reposer. Jusqu’à la prochaine qu’il allait se prendre bien évidemment. Connaissant le garçon, il risquait de ne pas avoir tant de temps libre que cela. Il était professionnel dans l’art de se prendre des heures de colles. Il avait surement la poisse, mais à chaque fois qu’il faisait un pas de travers, le concierge de l’école n’était pas très loin et réussissait toujours à le coincer. Pauvre lui, il n’avait vraiment pas de chance pour ça. Les deux amoureux s’aimaient beaucoup, mais comme toute personne normale, ils aimaient aussi avoir leur moment d’indépendance. De nature, Mathéo était quelqu’un d’assez indépendant, il avait l’habitude de ne rendre de comptes à personne.

– Oui tu as raison. J’ai toujours été indépendant, à vrai dire, j’avais pas trop le choix quand j’étais petit. Mais ce que je veux dire, c’est que j’ai l’habitude de ne rendre de compte à personne et de me concentrer sur moi, alors … Si un jour, tu trouves que je te donne pas assez d’intention, tu peux me le dire.

Annonça le jeune homme. Oui si elle avait l’impression qu’il l’a négligé ou qu’il ne lui donnait pas assez d’attention, elle pouvait totalement lui dire, et Mathéo essaierai d’arranger cela comme il le pouvait. S’il faisait ça, il ne le faisait pas réellement exprès, c’était simplement une habitude qu’il avait pris avec les années. Quand il devait se débrouiller par lui-même, il n’avait pas réellement développé son habitude de se préoccuper des autres. Mathéo et Ayla partageait cette vision de l’indépendance des deux parties dans leur couple, ce qui était une bonne chose. Il ne fallait pas que l’un d’entre eux se sente laissé à cause de cela. Mais tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes. Et Mathéo voulait vraiment faire plaisir à sa petite amie, c’était pourquoi il lui avait proposé de faire ce qu’elle voulait ce soir. Il était à son écoute, elle aurait le droit de choisir. Si elle voulait un baiser, il lui donnerait. Mais il ne s’était pas franchement attendu à ce qu’elle lui propose de dormir avec lui. Sur le coup, il n’avait pas trop compris comment elle voulait faire ça. Ils ne pouvaient pas aller dans leurs salles communes. Mais apparemment elle avait trouvé une pièce dans l’enceinte de Poudlard qui serait parfaite pour y passer la nuit.

– Oui je pense que j’ai toujours été un peu impressionné par les jolies filles. Donc forcément l’idée de venir parler à la plus belle d’entre toute, était un peu effrayant.

Et finalement elle lui annonça qu’il était quand même libre d’accepter ou de refuser. Et elle lui expliqua l’histoire de la découverte de cette fameuse pièce.

– Non on fait ce que tu as dit Ayla. Oh Daphné … Oui je la connais, elle me donnait quelques « cours » au début … Fin’ plus maintenant j’en ai plus besoin … Quoi que.

Lança le garçon avec un sourire aux lèvres en repensant aux cours que Daphné lui avait donné il y a quelques semaines. Elle lui donnait des conseils pour qu’il réussisse à aborder Ayla, à lui parler, et même essayer de la draguer. C’était plutôt drôle comme souvenir maintenant qu’il y repensait. Mais il n’était pas sûr d’en avoir déjà parlé avec sa petite amie auparavant.

Finalement ils étaient allés voir Jaylin et son cavalier, pour que Mathéo puisse remettre un peu les choses au clair. En effet, elle avait totalement cassé leur accord qui consistait à ne pas coucher avec Caleb. Elle l’avait fait, ce qui mettait Mathéo dans une situation inconfortable. S’il respectait sa part de l’accord, il devrait coucher avec sa petite amie ce soir. Et très clairement, il n’était vraiment pas prêt pour cela. Mais il laissa le couple, et entraina Ayla au buffet pour tester la boisson corsée. Quelques verres pour se préparer à leur after.

– Bah oui, on va peut-être pas dormir directement après.

Lança le jeune garçon avec un sourire, tandis qu’il continuait de boire des verres d’une seule traite. Il allait être bien celui-ci. Dit comme ça, Ayla allait finir par croire qu’il avait prévu des activités pas très catholiques après ce bal. Et finalement elle rattrapa son retard en buvant quelques verres cul-sec. Elle était joueuse. Il attrapa la main de sa petite amie, et l’entraina avec lui vers la sortie.

– Montre-moi cette pièce secrète.

Lui demanda-t-il avec un sourire.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Hufflepuff. J'ai posté : 400 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1477 pour une aventure ! Je suis de la génération : Etudiant de 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 6 Avr - 15:32


“T'avais vraiment envie que je fasse sauter ta culotte avant d'entrer ?”



Télia & Tibus




Passer une bonne soirée avec Télia était compliqué. Franchement Tibus voudrait bien vivre des bons moments avec elle ici à ce bal de Saint-Valentin, mais rien ne semblait réellement se passer comme prévu. Comme s’il était totalement impossible pour les deux ex de s’entendre l’espace d’une nuit. C’était quand même fou. Tibus avait essayé de faire quelques efforts. Enfin au final, il fallait être réaliste, il n’en avait pas fait beaucoup et son naturel était revenu au galop. Cette soirée pouvait les rapprocher ou bien les éloigner. Ça aurait été surement le cas s’ils étaient des personnes normales. Mais le fait est qu’ils ne pouvaient jamais réellement s’éloigner, sans pour autant trop se rapprocher. C’était une relation compliquée. Elle l’avait toujours été d’ailleurs, mais ça ne leur ferait surement pas de mal d’y rajouter un peu de simplicité de temps en temps. Le début de soirée s’était plutôt bien passé. Quelques compliments, un peu de danse, mais la nonchalance de Tibus avait eu vite fait d’agacer la jolie Serdaigle qui avait commencé à monter en pression petit à petit. Jusqu’à qu’elle n’en puisse réellement plus et qu’elle finisse par totalement le planter en compagnie de sa copine Charlotte au milieu de la Grande Salle. Son amie avait elle aussi déguerpie le laissant seul. Evidemment Tib n’allait pas rester toute la soirée. Bon déjà parce qu’il n’aimait pas de pas avoir de compagnie pendant une fête, mais aussi parce qu’il avait quand même l’air stupide. Ainsi il se décida à rejoindre Télia qui s’était précipité vers le buffet. Il voulait s’expliquer avec elle, tout en essayant d’arranger les choses. Si cela était encore possible bien évidemment. Cette soirée ne pouvait pas être gâché aussi facilement. Elle était quand même très en colère contre lui pour le coup, et ça n’allait surement pas être très facile de se rattraper. Il allait faire de son mieux.

Mais la situation était quand même pire qu’il ne le pensait. Puisqu’évidemment elle était énervée contre lui, mais elle en était même venue à penser qu’il y avait quelque chose entre lui et Charlotte. Tibus savait qu’il y avait des rumeurs qui courraient. Lui, le garçon qui sautait sur tout ce qui bougeait, c’était étrange qu’il n’y ait jamais rien eu avec une fille alors qu’il passait le plus clair de son temps avec. Mais non il n’y avait vraiment rien. Ils n’avaient jamais couché ensemble et ne le ferait sans doute jamais. Charlotte n’était pas le genre de fille à vouloir passer dans son lit, et au fur et à mesure du temps, elle était devenue comme une sœur pour lui, quelqu’un de sa famille. Alors non, il ne pouvait rien se passer entre eux. Ça serait sale quand même. Et Tibus ne comprenait même pas comment Télia pouvait penser ce genre de chose. C’était totalement invraisemblable pour lui. Le Poufsouffle couchait avec beaucoup de filles à Poudlard. Il avait maintenant un nombre assez respectable à son palmarès. Et il pouvait quand même être légitime pour Télia de se demander pourquoi Charlotte n’était pas encore dedans. Mais pour le coup, elle pouvait refreiner sa jalousie, car Charlotte ne serait jamais dans la liste. Télia pensait que ce qui pouvait justement jouer était le fait qu’elle n’était pas comme les autres, comme un possible défi qu’il se plairait à relever.

– Naaan. C’est comme ma sœur, c’est mon Cab au féminin. Impossible de l’ajouter à la liste, t’inquiète.

Répondit le jeune homme. Non définitivement il ne pourrait absolument rien se passer entre lui et charlotte. Bon bien sûr, si un jour elle venait le trouvait et qu’elle avait vraiment besoin qu’il lui rende ce genre de service, il ne lui dirait peut-être pas non, parce qu’il était quelqu’un de serviable. Mais en soit, il n’avait pas forcément envie qu’il se passe quelque chose avec elle. Il y avait assez de filles qui frappaient à sa porte pour ne pas aller piocher dans sa seule vraie pote ici à Poudlard. Autant s’amuser avec les filles partantes et chaudes comme la brèze.

Ce soir, Tibus avait l’impression que Télia cherchait réellement trop à analyser tous ses faits et gestes, tous son comportement. Et ce n’était pas forcément bon, parfois il agissait simplement sans réfléchir, et ses actions ne voulaient parfois rien dire de plus. Mais la jeune femme était comme ça, elle appartenait à la maison des érudits, et trop réfléchir semblait être dans sa nature. Chose que Tibus avait du mal à comprendre puisqu’il n’était pas du tout comme ça. Il voulait qu’elle se détende et qu’elle passe une bonne soirée. Et le problème était sans doute du fait qu’elle réfléchissait trop. Alors il lui proposa de lâcher prise un peu et de s’amuser. Mais elle se fichait de faire la fête sur le compte de l’école, elle voulait être bien dans sa vie et savoir où elle allait. Contrairement à lui, elle avait besoin de savoir les choses et d’analyser, car sans cela elle n’était rien apparemment. Non en effet, Tibus n’était pas comme ça. Lui évitait souvent de trop réfléchir, de trop prévoir, sans doute parce qu’il avait peur de ne pas pouvoir réellement contrôler.

– Je voulais pas que tu te sentes attaqué Tel … Je veux juste pas que tu te prennes trop la tête ce soir, c’est une soirée pour s’amuser.

Répondit-il. Finalement il voulait quand même se rattraper, et l’entraina donc dans un coin de la Grande Salle, loin des oreilles indiscrètes. Pour ce qui était des petites déclarations, ou des mots gentils, il semblait vouloir les faire dans une sorte d’endroit privé pour que peu de personnes entendent. Pudique sur ses sentiments visiblement. Il n’avait pas honte de Télia, ce n’était pas cela du tout. Bien au contraire, il était plutôt fier d’être vu à un bal avec une jolie jeune femme comme elle. Mais tout ce qui se rapprochait des sentiments était un peu plus compliqué pour lui. Et forcément il avait plus de mal.

Elle lui annonça finalement qu’elle était jalouse. Evidemment il l’avait bien compris. Elle n’était pas trop discrète, et réagissait souvent au quart de tour. Il ne pouvait pas ignorer qu’elle n’aimait pas savoir que d’autres filles l’approchaient de trop près. Oh il pouvait comprendre, car il était tout de même très semblable dans ses réactions. Il ne supportait pas l’idée qu’un mec puisse approcher Télia. Non il n’aimait pas du tout cela, et essayait souvent de balayer la concurrence, plus ou moins discrètement.

– J’ai pas vraiment besoin d’assumer. Ca se voit je crois … Après tous les derniers mecs qui t’ont approché ont fini avec un cocard, non ?

Répondit-il. Encore une fois, il essayait quand même de faire une pirouette, en disant sans vraiment dire les choses. Il faisait comprendre que oui il était bien jaloux et possessif sans réellement le dire clairement. Il était dur de faire changer les gens au final. Et Tib avait encore beaucoup de travail à faire sur lui-même pour pouvoir réussir enfin à s’ouvrir à la jeune femme. Mais ce soir, il ne voulait pas se prendre la tête. Il prit une gorgée d’alcool avant de se rapprocher encore un peu plus dangereusement d’elle. Ses lèvres à quelques centimètres de celles de Télia. Il lui expliqua que son ami avait du mal à rester calme. Non il n’avait pas oublié la promesse qu’elle lui avait faite. Il l’avait bien en tête, et maintenant que la soirée touchait à sa fin, il était peut-être temps d’aller s’amuser dans un endroit un peu plus discret.

– Mon pote serait ravi que tu t’occupes de lui.

Annonça le jeune homme avec un sourire en coin. Visiblement elle n’avait pas rayé totalement leurs plans de fin de soirée, ce qui était une bonne chose pour lui. Après tout ce qui s’était passé ce soir, il aurait pu s’attendre à ce qu’elle le plante ici, et l’oblige à finir sa soirée tout seul. Heureusement, elle revenait dans le jeu, ce qui plaisait beaucoup à Tibus. Il s’avança encore plus près d’elle, la coinçant en quelque sorte contre le mur, avant de l’embrasser. Baiser qu’elle lui rendit. Elle finit par lui demander s’ils allaient jouer ailleurs. Le garçon sourit, emballé par l’idée. Il était grand temps de bouger. Il donna un doux baiser à la jeune femme avant de lui prendre la main pour l’emmener avec elle. Oui ils allaient trouver un endroit plus privé que celui-ci.

– On va où tu veux, Télouche.

Annonça-t-il avec un sourire.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

I’m Britney – Biatch – Tib’. So don't go outside, cause you don't want to die, die. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor/ Travail chez Zonko J'ai posté : 207 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 741 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : Oui!

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 13 Avr - 2:36
Il voyait bien qu'elle ne comprenait pas, alors il lui raconta ce qu'il avait vu le jour de la guerre. Il lui parla de cette scène poignante où Fred Wealsey venait à peine de mourir. La jeune rousse avait couru vers lui, l'avait pris dans ses bras avant de poser son front contre son tors pour pleurer ce garçon mort trop tôt. Il lui raconta à quel point son coeur s'était brisé en mille miettes à cette vision. C'était horrible comme impression...

- C'est à ce moment-là que j'ai compris que je t'aimais. Trop tard en somme... J'aurais tellement voulu... J'aurais tellement voulu...

Il rit et il embrasse sa tempe.

- Tu vois ce que tu me fais? J'en perds mes mots... J'aimerais pouvoir te serrer vivement contre moi avant de voler tes lèvres dans un baiser endiablé. Une part de moi voudrait te faire oublier Fred, mais je ne peux pas faire ça! Pas à mon frère! Il n'est plus là, mais j'aurais honte de le trahir dans la mort... Il reste une part en moi même si depuis, j'ai l'impression que cette part est morte avec lui. 

Il soupire et fourrage sa main dans ses cheveux en retenant ses larmes en pensant à ce jumeau perdu.

- Tu es celle qui m'a permis de survivre malgré le drame. J'espère que nous pourrons rester amis malgré cette révélation parce que je serais complètement perdu sans toi... J'ai Ginny et Ron, mais... Ce n'est pas la même chose. Je ne pourrais pas être aussi bien avec eux que je le suis avec toi. Je ne pourrais jamais autant rire avec eux qu'avec toi et oublier ma tristesse! Peux-tu me promettre que tu sera là pour moi? Je t'en pris...

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Turpin
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ravenclaw J'ai posté : 265 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1241 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
Lisa est semi-vélane et donc de sang-mêlé. ♠️ Elle a appartenu à la seconde Armée de Dumbledore ♠️ C'est l'attrapeuse de Serdaigle ♠️ Elle est assez discrète ♠️ Très douée en sortilèges ♠️ Veut travailler en invention de sortilèges d'ailleurs ♠️ Amoureuse de George ♠️ Couple depuis le bal de la saint-valentin.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Cadavre de George
Patronus: Colibri
Capacité spéciale: Velane

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Lun 17 Avr - 1:10
La jolie semie vélane sent son coeur battre la chamade. Lui amoureux d'elle ?  Non ce n'est pas possible la sorcière n'ose pas le croire. Cela lui parait totalement fou et insensé. Elle n'a d'ailleurs rien vu venir. Elle a l'impression que ça lui tombe dessus d'un coup. Mais c'est merveilleux et le sorcier ne se doute pas à quel point il ravit la jeune femme en lui faisant part d'une telle nouvelle. La sorcière est folle de bonheur. Folle de joie.

"- Oh George. George si tu savais ! J'ai cru que Fred était toi ! Ce jour-là. Avec la panique j'ai... j'ai oublié ce qui vous differenciait l'un de l'autre et j'ai crû que c'était toi. J'ai... c'est toi que j'ai pleuré George. N'ait pas peur de faire du tord à Fred je n'ai jamais été amoureuse de lui ! Je ne l'ai jamais vu autrement que comme un ami tu sais ! Celui que... celui que j'aime c'est... c'est toi."

Elle se presse contre lui afin de le consoler de l'état dans lequel il s'est mis à croire que son frère vivait une histoire avec la velane rousse. La jeune femme a besoin d'apaiser les tourments de celui qu'elle aime et elle l'enveloppe de ses bras en espérant que ce simple geste pourra le consoler. Si seulement. Lisa arbore un sourire heureux.

"- Je peux te prouver que je t'aime di tu me dis comment..."

Elle vole les lèvres du sorcier avant de rire de sa réponse. Mais elle ne se défile pas même si le défie craint un peu.

"- J'ai couché avec George Weasley et c'était bon ! Mais je vous interdit de me voler ce merveilleux coup car il est à moi !" cri donc Lisa pour le satisfaire et clairement aidé par l'alcool qu'elle a bu.

I'm a wizzard !

«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
J. Faucett
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 777 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 33 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 20 Avr - 21:05

Valentine's Day
Jaylin Faucett
Caleb et Jay avaient entamé une histoire bien compliqué. Même si tout avait semblé bien commencer au début, la serdaigle avait rendu tout ça plus complexe en rompant avec lui quelques mois plus tôt, mais également en acceptant de jouer avec lui de cette manière. Jouer le jeu, mais aussi jouer avec de potentiels sentiments que les deux auraient pu avoir l'un envers l'autre. Elle n'était pas folle et bien consciente que s'attacher ainsi à Caleb était tout simplement une mauvaise idée. Déjà parce qu'elle avait été la seule fille avec qui il était sortit depuis son entrée à Poudlard, ce coureur de jupon avait été attrapé dans ses filets et ce n'était pas rien. Les deux amants avaient trouvé en l'autre quelque chose qu'ils n'avaient jamais pu avoir chez quelqu'un, mais alors que tout aurait pu bien se passer, un grand fossé les séparaient. Un fossé creusait par le temps, presqu'une vingtaine d'année les séparaient et parfois Jaylin se demandait ce qu'aurait été la vie du jeune homme si elle ne l'avait pas rencontré, si elle ne s'était pas immiscer dans sa vie de cette manière alors qu'elle savait que cela était peine perdu. Elle ne pouvait pas lui faire quelque chose du genre, l'aimer puis disparaitre sans plus d'explication. Malgré tout Jaylin continuait à jouer ainsi avec lui, car elle s'y était attaché au serpentard, d'une manière qu'elle n'aurait jamais pu imaginer et elle se voilait la face en se disant que la règle instaurée la protégeait d'une certaine manière. Ce n'était pas en se disant de ne pas tomber amoureux que ce serait le cas, passer autant de temps ensemble, aller au bal ensemble n'était pas forcément la meilleure solution pour éviter ce genre de choses et c'était ce qui rendait tout ça amusant. Comme un défi qu'il fallait relever, comme une sorte de thérapie inversé. Afin de ne pas créer le manque, on restait proche de la personne sans se rendre compte du mal qu'on se faisait. Jaylin avait accepté son invitation, elle avait mit une robe très moulante et pour continuer le jeu avait provoqué son cavalier en soulignant le fait qu'elle ne portait pas de sous-vêtements. Une qualité, un défaut, provocation faisait partie d'elle, même si cela dépendait des personnes. Caleb lui avait répondu en lui annonçant que lui était tout simplement parfait et qu'il faudrait faire une liste de leur qualité. Jaylin lui parla alors des défauts et tout en se lançant les répliques, les deux amants avaient fait comprendre à l'autre qu'ils étaient parfaits dans leur perfection. Le serpentard pensait être le seul être humain à être parfait et lui proposa alors d'associer leur perfection par le biais du mariage. La serdaigle ne put s'empêcher de sourire. « Nous ne pouvons nous permettre la médiocrité. Nous marier vraiment ? Dans un grand mariage pour nous lier l'un à l'autre pour toujours ? Nous pourrions même faire des bébés parfaits. » répondit-elle en battant des cils pour montrer son enthousiasme. Puis elle eue un petit rire. C'était amusant de parler de mariage, ce n'était pas forcément à l'ordre du jour, mais cela dévoilait énormément de choses sur leur relation. Et puis même si cela était dit sur la note de l'humour, cela permettait de savoir où ils en étaient vraiment. Se marier ensemble ? Jaylin savait que c'était impossible, qu'elle ne pouvait pas lui faire ça, mais le lui dire serait trahir le secret qu'elle avait promis de garder. Même si cela lui pesait de ne pas pouvoir lui en parler, si elle avait eu le choix, s'il n'y avait pas eu ce voyage dans le temps et qu'elle était originaire de cette époque, se marier avec lui aurait pu être dans ses projets.

Sur cette note d'humour, les deux amants étaient rentrés dans la grande salle décorée avec des couleurs bien trop voyante au gout de Caleb, des couleurs qui pourraient lui donner mal à la tête s'il forçait trop. Pour une soirée cela lui convenait, mais une seule fois pour faire plaisir à sa cavalière. Toutes les filles ne pouvaient pas dire qu'elles avaient un tel impact sur le serpentard. Jaylin avait alors parlé d'elles en disant qu'elles devaient haïr Jay d'avoir été invité par Caleb. Nombreuses étaient celles qui jalousaient la serdaigle, qui ne comprenait pas pourquoi elle avait été choisie et comment elle avait sorti avec lui de cette manière. Quand elle les entendait parler, Jaylin avait l'impression que Caleb semblait être intouchable. Mais aucune d'elles n'avaient jamais vraiment cherché à savoir ce qui se cachait derrière le masque de dragueur du serpentard. Elles en faisaient une description physique, elles en parlaient comme d'un dieu, sans prendre en compte l'homme qui se trouvait derrière. Et encore pour le moment Jaylin n'avait pas encore été atteinte directement par leur jalousie, même si elle savait ce qui se disait sur elle dans les couloirs, aucune n'avait pour le moment décidé de se venger, de lui faire quelque chose. Elles pourraient tenter de rendre Jay beaucoup moins attirante pour Caleb, de lui faire vivre la misère et la serdaigle en avait un peu peur parfois. Pourquoi agir ainsi ? Elle n'avait donc pas le droit d'être avec qui elle voulait sans devoir demander l'autorisation. Jaylin affichait une certaine force devant elles, s'en fichant des rumeurs, mais parfois cela devenait dérangeant. Caleb prit alors sa défense en la rassurant. Il voulait bien aller leur parler si jamais elles embêtaient trop la serdaigle, car aucune ne voudrait se froisser avec le serpentard. Et ce geste touchait énormément Jaylin sans qu'elle le dise vraiment. Et elle s'en voulait encore plus de lui faire subir ça. Il avait raison, seul les actes de la serdaigle pouvaient lui faire changer d'avis, ce qui était bon à savoir. « Dans ce cas je n'ai rien à craindre d'elles, de ce qu'elles pourraient imaginer pour me décrédibiliser, tout ce qui compte pour moi c'est ce que toi tu penses de moi. Je trouve leur comportement bien triste, c'est totalement stupide de ne vouloir être avec quelqu'un que pour se montrer, pour faire parler d'elles d'une certaine manière. Je tenterais de te prouver que tu avais raison de me faire confiance. » Même si cela s'avérait difficile quand elle se projetait dans le futur, Jaylin était tout simplement vrai dans ses sentiments, elle ne lui mentait pas dans son attachement envers lui. Et elle tenterait de lui montrer que même si elle devait le quitter, elle avait toujours été honnête. Puis surtout, elle ne voulait pas le contrôler ni même se vanter de sortir avec lui, Caleb était un homme tout simplement.

Ils n'avaient jamais réellement parler de leur sentiment l'un envers l'autre autrefois. Jamais dit "je t'aime" à l'autre, peut-être pour éviter de montrer une potentielle faiblesse, mais il semblait que ce soir, ils avaient décidé de parler à coeur ouvert, de savoir ce que l'autre ressentait vraiment. Tout était de la faute de Jaylin, s'ils avaient rompu et sans doute s'ils étaient aussi perdus dans leur sentiment. L'un comme l'autre n'était pas prêt à aimer quelqu'un, à se laisser corps et âme dans les mains de quelqu'un, mais pourtant d'après Caleb si leur relation avait continué, peut-être que cela se serait passé différemment. Jaylin le savait car de son côté, elle avait décidé de rompe avant qu'elle en soit réellement amoureuse, pour éviter de souffrir lorsque tout cela serait fini. Oui la serdaigle se protégeait de tout ça, même si ce n'était qu'un reflexe et que parfois ce mur qu'elle s'imposait s'effondrait petit à petit. Caleb avait très bien réussit à le briser un petit peu et il ne suffisait que d'un coup de poing dedans pour que cela s'effondré. Elle avait beau tenter de le reconstruire, les matériaux ne seraient pas suffisamment solide. Et elle ne pouvait pas fuir cette attraction qu'elle avait envers lui, même si avec un peu de volonté, Jay aurait pu. Elle avait essayé d'une certaine manière, mais il était revenu dans sa vie. La serdaigle n'avait pas réussit. Oui s'éloigner pour éviter de mettre en danger ceux à qui on tenait, Jaylin connaissait ça. Mais ce n'était pas si simple car les gens revenaient sans cesse surtout si cela demeurait un secret et qu'ils ne comprenaient pas les raisons de cet éloignement. Et il lui annonça qu'il n'avait pas failli tomber amoureux d'elle, mais qu'il était en train de le faire. « S'éloigner pour protéger l'autre d'un danger ? Je comprends ce que tu veux dire. Certaines personnes peuvent être suffisamment forte pour faire face au danger surtout si on tien à la personne qui veut nous éloigner. Et quand on connait les raisons de cet éloignement, mais qu'on continue quand même à s'accrocher, c'est que nous sommes prêts à tout pour cette personne. Le bonheur ... avoir ceux que les autres ont ... je m'excuse de t'avoir fait espérer. Ce n'était pas une blague ... c'était simplement réel et je pense que pour une fois tu t'es rendu compte qu'aimer pouvait t'être possible Caleb, contrairement à tout ce qu'on a put te faire croire. Tu as le droit d'être en colère contre moi, pour avoir tout foutu en l'air. Pour t'avoir fait espérer. Et pour t'avoir fait presque tomber amoureux de moi. » Elle sentait son cœur se serrer et devait contrôler sa voix pour ne pas le laisser paraître. Caleb ne lui avait jamais parlé de ce genre de choses, mais aucun n'avait demandé à l'autre où ils en étaient. Déjà il lui avait dit que quand on était amoureux on parlait avec l'autre des problèmes, mais elle ne pouvait pas lui expliquer. Et elle comprenait qu'il puisse être en colère contre elle, qu'il lui en veille et surtout qu'il refuse de sombrer dans ce sentiment qu'on appelait l'amour.

Et ils étaient retournés sur un sujet beaucoup plus futile, la décoration de la salle, tout en rose. Oui Caleb était adorable de rester avec elle dans cet endroit, même si cela ne lui convenait pas. Jaylin plaisanta en lui parlant du surnom que les filles lui donnaient. Prince des serpentards qui devrait sans doute trouver une princesse. Mais Caleb trouvait sans doute ce surnom grotesque, trop sérieux pour lui et trop classe. Malgré tout ce genre d'attention semblait lui plaire, car il n'avait pas l'intention de briser le conte qu'elles se racontaient. « C'est ce qu'elles s'imaginent. Que tu vas monter sur ton cheval blanc, vaincre un dragon et les libérer de leur tour. »dit-elle avec un sourire. Utopie, Caleb n'avait aucunement l'intention de battre un dragon ni même de chevaucher un cheval blanc, enfin c'était ce que Jay se disait. D'autant qu'il lui annonça que mentir ne faisait pas partie de ses qualités, en soit c'était un fait très étrange puisqu'on considérait cela plutôt comme un défaut. D'autant que mentir parfois pouvait s'avérer utile sauf quand on tombait devant quelqu'un qui savait mieux faire que nous. Caleb n'avait pas l'intention de se faire avoir car cela signifierait sans doute qu'il était plus faible que l'autre et la fierté en prendrait un coup. « Je suis certaine que cela n'arrivera pas. » dit-elle avant d'être coupé dans leur conversation par Mathéo qui venait régler ses comptes avec Jaylin. Car tous les deux avaient fait une sorte de marcher. Si la serdaigle couchait à nouveau avec Caleb, le serpentard devrait alors couché avec Ayla. Dans l'idée ce n'était que pour s'amuser, mais Mathéo semblait prendre cela très au sérieux, d'autant qu'il posait pleins de question gênante, savoir si elle ne couchait qu'avec Caleb en ce moment ou alors savoir s'il devait lui faire confiance par rapport à sa libido. La serdaigle avait bien évidemment expliquer la situation à Caleb, pour qu'il ne soit pas perdu dans tout ce que racontait son camarade de chambre. La serdaigle plaisanta en disant que le serpentard ne pouvait pas résister à son charme, mais il ne semblait pas d'accord sur ça. Et elle semblait l'avoir énervé par la même occasion, lui disant alors que c'était elle qui avait dit ne plus vouloir coucher avec lui, Caleb ayant toujours assumé qu'il voulait bien. Il lui dit qu'elle était la plus faible des deux, lui reprochant par la même occasion de parler de lui d'autre personne. Oui elle avait été faible, mais c'était une décision prise consciemment. « Ok, je suis faible. Je ne lui ai même pas dit que ça ne se passerait jamais, j'ai dit non sur le moment. Non je ne peux pas pu résister, même si j'ai essayé. Et non il n'y a pas que moi qui parle de l'autre dans son dos. Parce que Mathéo qui a la langue bien pendu, m'a annoncé qu'après notre rupture, tu parlais de nos déboires sexuels dans le dortoir des serpentards. Et pas qu'en bien. » Pour le coup il n'avait pas le droit de dire qu'elle était seule fautive avec les discussions sur l'autre. Car il parlait d'elle de ce qu'elle avait su à moins que Mathéo lui ait menti, ce qu'elle pensait ne pas être le cas. Quant à savoir si elle était faible, oui elle l'était complètement, après avoir tenté de s'éloigner, de coucher avec d'autres garçons pour oublier, de résister, elle avait finalement dit oui à un jeu. Car il la connaissait suffisamment pour savoir comment la faire craquer. Elle mit un petit four dans la bouche de Mathéo pour qu'il arrête de poser des questions, même si la dernière rassurerait sans doute Caleb puisqu'il s'agissait de savoir si elle couchait avec d'autres garçons depuis la lancée de leur jeu. Jay ignorait si c'était la même chose pour Caleb ou non, mais elle avait pris cette décision pour mettre un peu plus de piment et se concentrer uniquement sur leur jeu. Ayla et Mathéo les laissèrent alors, sans doute qu'ils voulaient passer plus de temps ensemble mais d'après le cavalier de Jay, c'était elle qui les avait fait fuir. En même temps, c'était un peu le cas. « Tu penses ? Je suis si mauvaise que ça ? » Méchante, elle ne l'avait pas totalement été, répondant simplement à des questions gênantes que lui posait Mathéo. Mais au moins elle avait pu parler avec le couple, voir sa meilleure amie. Même si la discussion ne le montrait pas vraiment elle aimait bien le copain d'Ayla. Et puis cette dernière avait pu un peu voir ce qu'il en était de la relation entre Caleb et Jay.
La tenue (avec les cheveux longs)

electric bird.

I'm a wizzard !

FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Spoiler:
 

Signature, merci Ayla luv :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 561 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1154 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Jeu 20 Avr - 21:45

Jour du Bal
Charlotte Deauclaire
En acceptant de venir au ball avec Allison Carter, Charlotte s'était simplement dit que ce serait l'occasion d'y aller avec quelqu'un vu que tous ceux qu'elle connaissait avait déjà trouvé un partenaire. Et puis c'était aussi une occasion pour apprendre à faire plus ample connaissance avec la préfète des serdaigles. Au final, la rousse ne lui avait jamais vraiment parlé, enfin pas seule à seule. Elle l'avait vu aux soirées de Tib, émerveillé par Caleb, venu alors simplement dans l'espoir de le voir et il ne fallait pas être folle. Charlotte savait très bien que si la serdaigle l'avait invité c'était aussi pour pouvoir avoir une partenaire pour aller au bal de l'amour. Non pas une partenaire avec une quelconque affinité sentimentale, mais plus une partenaire qui avait une relation avec la personne qu'elle voulait atteindre. Le serpentard avait invité une autre personne, ce qui n'avait sans doute pas plu à la jeune femme, mais elle était assez courageuse pour ne pas se laisser démonter et trouver une solution à son problème. Ha les bleus et argent étaient très intelligents on ne pouvait pas le nier. Charlotte avait donc rejoins sa cavalière pour passer une bonne soirée et apprendre ce qui se cachait derrière ce joli minois. De nombreuses personnes jugeaient les autres sur leur apparence ou alors sur leur comportement. Comme de nombreuses filles se faisaient des idées sur Tibus, la poufsouffle qui le connaissait bien savait qu'il fallait sans cesse chercher plus loin que ce que la personne voulait nous faire croire. Oui Tib était un coureur de jupons, oui il n'était pas franchement respectueux envers la gente féminine, mais pourtant c'était un mec très sympa, drôle et qui pouvait être là pour ses amis quand ceux-ci en avait besoin. Il fallait simplement s'accrocher avec lui, comprendre comment il fonctionnait et le tour était joué. C'était la même chose pour Allison. Charlotte savait que la préfète aimait bien raconter des rumeurs, ou en imaginer, que cela l'amusait et bien que ce comportement ne soit pas celui que la rousse appréciait le plus, elle savait qu'Alli avait autre chose dans le crâne. Elle n'était pas une garce, elle était adorable et avait un coeur, savait sans doute écouter si on lui parlait. Bien sûr les rumeurs occupant son esprit, le fait que Charlotte lui annonce qu'elle n'était pas amoureuse de Tibus ou alors qu'elle préférait les garçons aux filles, finiraient bien par être su, par ceux qui écoutaient les ragots. Certes la poufsouffle n'ayant jamais eu de réels sentiment autre que l'amitié pour une autre personne, annoncé qu'elle préférait les garçons n'était pas totalement vrai. Après tout elle avait déjà embrassé une fille et même si cela n'était pas un acte volontaire, car elle était sous l'emprise d'un sortilège, peut-être que derrière ce geste ce cachait plus de choses qu'elle ne voulait le croire. Et si elle aimait les deux ? Si une fille belle, intelligente et passionnant s'intéressait à elle, Charlotte la rejetterait-elle ? Ne serait-ce pas une solution à sa gêne lorsqu'elle parle à un garçon mignon ? Son orientation sexuelle était devenue un mystère pour la rousse, mais ce n'était pas nécessaire qu'Allison aille raconter cela à tout le monde, il valait mieux dire une vérité qu'elle pensait vraie, surtout si c'était pour lui confier une incertitude.

Après une petite discussion avec l'ami Tibus, que Charlotte avait obligé à retournée voir Télia, qui était parti par le geste qu'il avait fait, la rousse l'avait laissé en plan annonçant à Allison que cette dernière pourrait lui parler de Caleb autant qu'elle le souhaiterait. Une erreur ? Oui surement, mais comprendre ce que ressentait la serdaigle par rapport à ça pouvait sans aucun doute l'aider à savoir qui elle était. Alors avant même que Charlotte ait pu lui poser une question, Allison commença à lui parler du serpentard en des termes plutôt positifs. C'était ça l'amour ? Etre totalement en extase devant l'autre ? La serdaigle le trouvait tout simplement parfait. Mais bien que Charlotte l'écoutait, elle remarquait que la plupart des qualificatifs que donnait Allison sur Caleb était purement physique. Quand on aimait quelqu'un, ce n'était pas uniquement pour ses qualités plastiques, mais pour tout ce qu'il était, les défauts compris. On pouvait aimer la maladresse d'une personne, cette manière que la personne avait de parler parfois agaçante, ou l'impact qu'il pouvait avoir sur nous. L'amour c'était aimer quelqu'un en entier, comme Télia qui malgré tous les défauts de Tib, l'aimait quand même. Est-ce qu'Allison n'idéalisait tout simplement pas Caleb, que si elle voyait quelque chose en lui ce n'était qu'un fantasme de sa part ? Charlotte ne pouvait pas vraiment le dire, mais dans tous les cas elle n'était pas d'accord avec ce que disait la serdaigle. De son côté, le serpentard n'avait rien de spécial. Il pouvait être agaçant quand il s'y mettait, il était amical oui, elle ne pouvait pas le nier, mais comme tout le monde, il avait ses défauts que seuls ceux qui le fréquentaient souvent pouvait voir. Cela dit est-ce que si on demandait à Tib si Cab avait des défauts, ce dernier en verrait ? Bonne question, il faudrait que Charlotte lui demande. Elle avait cette chance de pouvoir parler aux deux queutards de Poudlard sans se faire sauter dessus, autant en profiter. Alors qu'elle expliquait que tout le monde était différent et que même si Allison trouvait Caleb parfait, ce n'était pas le cas de la poufsouffle, sa cavalière lui demanda quel était son type de garçon. A nouveau comme elle avait répondu quelques semaines plus tôt à Tib, elle lui annonça qu'elle aimait les garçons grands. La rousse se mit à sourire à ce qu'elle venait de dire. Déjà que ça n'avait pas aidé Tib, ça n'aiderait pas Allison. Celle-ci lui cria presque dessus en réponses aux propos de la poufsouffle qui avait qualifié Cab de "pas moche". Apparemment Charlotte n'avait pas le droit de dire quelque chose de ce genre. Oui Caleb était grand, non pas forcément un mannequin, sans doute mieux que "pas moche" mais ça dépendant des gens tout ça. « Il est plus grand que moi et toi c'est vrai. Mais non de mon point de vue ce n'est pas un mannequin. » Inutile de faire changer Charlotte d'avis sur le sujet, elle n'était franchement pas intéressé par lui et n'allait pas s'extasier devant lui comme la plupart des filles. Une perte de temps que de faire ça. Quoique cela aurait pu être amusant de jouer à la fille complètement fan.

Mais pour l'aider, Charlotte avait ressorti mots pour mots ce que lui avait dit Tib pour draguer. Car après tout si Tib était pote avec Cab c'état parce qu'ils se ressemblaient sur leur goût féminin. Des fesses, des seins, des jupes courtes et des décolletés ou comment plaire à l'homme qui nous plait. Cela avait fait rire à nouveau Charlotte. Certes c'était ce que lui avait proposé Tib, puisque la rousse avait un accoutrement très masculin ce qui ne l'aiderait pas à trouver un copain si jamais elle décidait d'être de ce bord, mais elle savait aussi que les gens pouvaient s'habiller comme on le souhaitait, ce n'était pas le physique le plus important, quoiqu'on dise. Elle rigola lorsqu'elle entendit Allison, perplexe devant les propos de sa cavalière, lui dire que c'était une très bonne vanne. Très. La serdaigle demanda si le physique ne comptait pas tout autant puisque c'était la première chose que l'on voyait chez une personne. Dans un sens oui, c'était le cas. « Oui c'est exactement pour ça, mais si on est assez intelligent on ne juge pas sur le physique, on essaye de savoir ce qu'il se cache derrière un joli minois. » Il fallait toujours faire cet effort, sinon on pouvait être très déçu et c'était d'une certaine manière ce que devait faire Allison par rapport à Caleb. Le sujet dériva sur les goûts de Charlotte, la musique. La poufsouffle qui aimait jouer et chanter depuis très longtemps partagea un peu de sa passion avec Allison en lui disant que si jamais cela l'intéressait, elles pourraient chanter ensemble un jour. Il ne faudrait pas avoir peur, Charlotte ne pouvait pas forcément qualifié sa voix de magnifique, mais plutôt d'originale dans un sens, et puis ce serait amusant de faire ça. Et cela semblait plaire à la serdaigle qui après l'avoir remercié pour l'invitation, lui balança qu'elles allaient devenir SCPLV, traduit par Super copine pour la vie. D'accord. Ce n'était pas le genre de propose que Charlotte utilisait, mais ouais elle voulait bien devenir pote avec Allison sans problème, elle était adorable. « Des SCPLV ? Tu utilises un langage bizarre Alli, ou alors je suis vieille je ne sais pas. Mais oui si tu veux être ma pote il n'y a pas de problème. » Pourquoi refuser quand on demande si gentiment ? Après avoir parlé de la soi-disant popularité de Charlotte, Allison se mit à faire une chose très étrange. Sans doute à cause d'alcool. Elle se mit à faire un strip-tease devant sa cavalière, libérant tout son corps et se retrouvant rapidement en sous-vêtement devant la poufsouffle amusée par la situation. On ne lui avait encore jamais fait ça et oui Allison avait raison, elle avait un très joli corps. Encore une fois le physique ne faisait pas tout, mais cela aidait grandement. Après avoir ramassé la robe de sa cavalière, Charlotte déposa un léger baisé sur la bouche de la serdaigle ce qui la fit rougir. La poufsouffle se mit à sourire avant de tendre la robe à Allison. Etait-ce le fait de la voir dans cet accoutrement qui l'avait poussé à faire ce geste ? Non pour une fois, Charlotte n'avait pas été contrainte à l'embrassé, elle l'avait fait de son propre chef. Intéressante situation. « C'est juste que j'en avais envie. C'était le bon moment pour ça. Mais chut ne le dis à personne. » répondit-elle avec un sourire, tout en mettant un doigt sur sa bouche pour signifier que c'était un secret entre elle. Ce ne serait pas gênant si tout le monde l'apprenait, ce serait simplement amusant. Elle observa la serdaigle enfiler sa robe et se tourner comme pour revenir dans la grande salle, mais ne bougea pas. Dans tous les cas Charlotte allait surement rentrer dans son dortoir ou aller déranger d'autre personne si Allison partait rejoindre Caleb. Cette dernière se retourna vers la poufsouffle et lui avoua qu'elle avait peur. Peur ? Elle allait lui demander une danse, pas de l'épouser. Il n'y avait pas grand choses d'effrayant là-dedans. « Peur ? Mais de quoi ? » demanda Charlotte avec un regard interrogateur.

la tenue (avec deux trois modifications)

electric bird.


I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Ravenclaw. J'ai posté : 194 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 17 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « Superficielle moi ? Non. Pas du tout. Bon d’accord mais en tout cas pas autant que les autres filles de ma maison. D’ailleurs c’est surement ce qui fait mon charme (oui oui, j’en ai un, Cab me l’a dit … ou du moins il l’a pensé.)
Bon je suis petite pour mon âge et j’ai tout d’une petite fille modèle : j’aime le rose et les nœuds …
Voilà maintenant que vous me connaissez un peu mieux, j’aimerais vous informer que je ne tolérerais aucun écart de tenue dans MA maison. La vulgarité sera bannie, je déteste les jupes ras la culotte et les décolletés qui arrivent au nombril. »

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Ven 21 Avr - 2:42


“Mission séduction enclenché. Mission sabotage de la Serdy pouf, activé.”



Charlotte & Alli




Le bal de Saint-Valentin n’était pas forcément ce qu’Allison s’était imaginé. Dans ses rêves, elle y allait en compagnie du beau Caleb, elle passait sa soirée avec lui à danser et à rigoler. Mais dans le monde réel, le beau Serpentard ne l’avait pas invité. Non il avait préféré y aller avec une autre jeune femme de la même maison qu’elle, une fille qu’elle ne pouvait pas supporter qui plus est. Le karma était contre elle. Mais elle ne s’était pas avoué vaincu pour autant. En effet, la demoiselle avait sauté sur l’occasion pour inviter une personne qu’elle pensait plus ou moins proche du brun ténébreux : Charlotte Deauclaire. Et quelle surprise elle avait eu finalement. Alors que la Poufsouffle ne devait être qu’un outil pour la faire entrer au bal, elle avait découvert une jeune femme intéressante et surtout très drôle, avec qui elle passait un très bon moment. La préfète des Serdaigle avait définitivement été agréablement surprise. Comme quoi il n’y avait que les idiots qui ne changeaient pas d’avis sur quelqu’un. Charlotte n’était pas stupide, et elle devait savoir que si Alli l’avait invité en premier lieu, ce n’était absolument pas à cause d’une quelconque attirance. Après tout, elle lui avait immédiatement précisé lors de sa demande. Alli n’était pas attiré par les filles, à vrai dire la seule personne qui l’intéressé c’était Caleb. Personne n’arrivait à sa cheville dans son cœur. Les garçons pouvaient toujours essayer, jamais ils ne le détrôneraient, elle en était totalement sûre. Elle avait jugé sa camarade sans la connaître, et maintenant qu’elle la connaissait un peu mieux, elle pouvait revoir son jugement. Se faire une idée de quelqu’un était un comportement humain. Beaucoup d’élève de Poudlard jugeait les autres tous les jours. C’était comme ça, tout le monde aimait parler sur le compte des autres. Mais personne ne cherchait réellement à creuser. Finalement dans cette école, peu de personne ne connaissait réellement la préfète des Bleus et Argents, pour la simple et bonne raison que personne ne s’était réellement intéressé à elle de très près. Et c’était bien dommage, elle était plus qu’un tyran ennuyant qui aimait les règles. Encore faudrait-il que ses camarades le remarquent, et ça ce n’était franchement pas gagné.

La soirée avançait tranquillement. Alors que les demoiselles apprenaient peu à peu à se connaître grâce à quelques anecdotes, Tibus ramena sa fraise avec sa cavalière du soir. Allison ne connaissait pas vraiment le garçon, ou du moins elle savait qu’il était le meilleur ami de Caleb, et en cela il était intéressant. Mais sinon, c’était un coureur de jupons qui appréciait se taper une fille différente toutes les semaines, et surtout qui avait un langage plutôt grossier ou déplacé, chose avec laquelle Allison n’était pas réellement à l’aise. Elle le supportait pour pouvoir approcher plus facilement son beau prince charmant. Mais le garçon ne resta finalement pas très longtemps en leur compagnie puisqu’après quelques remontrances de la part de Charlotte, celle-ci lui proposa de venir avec elle dehors, laissant leur camarade tout seul en plein milieu de la Grande Salle. Allison était contente que la Poufsouffle veuille continuer à passer du temps avec elle, et encore plus qu’elle ait envie qu’elle lui parle de Caleb. Il ne fallait pas trop pousser Allison à parler de son beau gosse serpent, elle pouvait rester bloquer sur ce sujet pendant des heures et des heures, sans jamais vraiment se lasser. Il était fort incompréhensible qu’elle puisse parler autant de lui en le connaissant si peu au final. Parce que les deux élèves n’avaient pas eu tellement de conversations ensemble. Et pourtant, elle y arrivait quand même. Pauvre Charlotte, elle ne savait réellement pas dans quoi elle était en train de s’entrainer pour le coup.

*Comment peut-elle réussir à te supporter toute une soirée ?*

Alors Allison commença à parler de son sujet préféré. Elle l’idéalisait totalement, le trouvait parfait, sans le moindre défaut. Et surtout il était magnifique. S’il y avait quelque chose qu’on ne pouvait pas lui enlever c’était l’effet qu’il pouvait faire aux filles. Ce n’était pas sans raison si le garçon avait toutes les demoiselles de Poudlard à ses pieds. Mais si Allison trouvait le beau Serpentard réellement parfait, ce n’était visiblement pas le cas de Charlotte. Intéressant, pour Allison c’était une bonne chose, au moins elle n’aurait pas de concurrence de sa part. Curieuse, la préfète lui demanda alors quel était son style de garçon. Bah oui, si un dieu grec ne lui faisait ni chaud ni froid, elle voudrait bien comprendre ce qui lui faisait de l’effet au final. Allison ne se restreignait pas vraiment, quand elle avait quelque chose à dire ou à demander, elle le faisait. Mais elle avait dit de Caleb qu’il n’était pas moche. Mon dieu, quelle injure. Il était beaucoup mieux que cela quand même. Et puis il rentrait dans la catégorie des grands, comme elle aimait. Bon pour Charlotte il n’était définitivement pas un mannequin. Très bien, Allison n’allait visiblement pas réussir à lui faire changer d’avis, donc autant abandonner. Puis au pire qu’une fille de l’école ne soit pas totalement à fond sur l’amour de sa vie, n’était pas si mal que cela, n’est-ce pas ?

Bon passons. Même si Charlotte n’était pas intéressé par le garçon, elle voulait quand même lui donner quelques tuyaux. Allison resta tout de même perplexe devant ces quelques conseils, visiblement sortant tout droit de la bouche de Tibus le pervers. La discussion se tourna donc vers l’importance du physique. Evidemment c’était important, personne ne pouvait dire le contraire. Après tout, c’était bien la première chose que l’on voyait d’une personne. Si l’on était attiré par quelqu’un, il y avait plus de chance qu’on ait envie de l’approcher et de commencer une discussion. Bon sauf quand on est un peu timide ou qu’on attend le bon moment, comme Allison avec Caleb par exemple. Charlotte pensait qu’il y avait quand même des gens assez intelligents pour voir au-delà du physique. Alli espérait que les garçons comme ça existent, mais elle avait quand même encore quelques doutes.

– Peut-être que c’est celui qui cherche derrière tout ça, qui sera finalement le bon …

Répondit la demoiselle tandis qu’elle se remettait à rêvasser. Oui après tout, si le garçon faisait vraiment l’effort de la découvrir et d’apprendre qui elle était, peut-être que c’était celui-ci qui méritait qu’elle passe le reste de sa vie avec lui. Mais bon, allait-elle réussir à réveiller Caleb, et à le bouger pour qu’il agisse de cette façon, rien n’était moins sûr.

La discussion continua entre les deux pipelettes. Et finalement elles parlèrent des goûts de la Poufsouffle. Maintenant qu’elles avaient bien parler de Caleb, Allison voulait en savoir plus sur sa cavalière. Après tout, c’était normal. Elle découvrit donc que la demoiselle aimait la musique, et en partageant ses goûts aussi, elle l’invita même à venir faire quelques répétitions avec elle. Whoua. C’était tout simplement géniale. Alli avait réellement l’impression de s’être faite une toute nouvelle copine, et rien ne pouvait la rendre plus heureuse. Dans son langage bien à elle, la préfète lui annonça qu’elles allaient donc devenir des supers copines. Charlotte semblait un peu dubitative face à ce langage qu’elle ne maîtrisait pas, mais elle acceptait tout de même, ce qui laissa échapper un cri de joie à Allison.

– HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII. Tu vas voir on va tellement bien s’entendre, on va passer pleins de bon moments toutes les deux.

Répondit la demoiselle tout excitée. Au moins elle n’avait pas perdue sa soirée à venir accompagné d’une fille. Elle y avait gagné une copine. Surtout que dans la tête de la Serdaigle, Charlotte se situait tout en haut de la chaine. Elle faisait partie des populaires, de ces filles auxquels on avait envie de ressembler, avec qui on avait envie d’être vu. Franchement c’était tout simplement parfait pour sa côte de popularité. Mais Allison ne se rendit pas compte qu’elle buvait un peu trop. Son verre avait été piégé par de l’alcool, et voilà qu’elle semblait avoir bien chaud. Venu de nulle part, elle commença un strip-tease pour Charlotte. Très décontracté et pas gêné pour un sou, elle se retrouvait donc à moitié à poil devant la Poufsouffle. Et encore plus étrange Charlotte embrassa Allison sur la bouche. Elle ne s’y attendait pas pour le coup, et fut un peu surprise par ce geste. Charlotte lui annonça qu’elle en avait envie, et que c’était le bon moment pour cela, mais elle lui demanda aussi de ne le dire à personne. Très bien.

– Ne t’inquiète pas, je serais une tombe Charlotte.

Lança la demoiselle avec un clin d’œil et un sourire. Non elle n’allait pas le répéter. Ou du moins elle allait essayer. Après tout, Charlotte était si gentille avec elle, qu’elle pouvait bien taire son petit secret. Au moins quelques semaines, si vraiment c’était trop dur. Allison enfila donc sa robe, bon maintenant c’était le moment de partir et de retrouver Caleb. Prête à retourner dans la Grande Salle pour finalement aller demander cette danse, Alli s’arrêta devant la porte, comme bloqué. Mais elle ne pouvait pas, elle avait peur. Et oui, s’il ne voulait pas passer un petit moment avec elle, qu’est-ce qui allait bien pouvoir se passer ? Ce soir n’était peut-être pas le meilleur moment pour y aller, et pour se jeter à l’eau. Si près du but, Allison n’était plus sûre de rien.

– Que le fantasme ne soit pas aussi beau que la réalité.

Annonça la jeune femme. Mais finalement un peu alcoolisé, elle retrouva très vite son sourire. Ce n’était pas le moment, et ce n’était pas grave, elle avait quand même passé une excellente soirée. Et cela faisait du bien.

– Peut-être que c’est pas le bon soir, peut-être que c’est pas mon destin de Saint-Valentin. Mais en tout cas, je me suis vraiment amusé avec toi ce soir, Charlotte. Tu es vraiment une fille qui mérite d’être connue.




par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Ce n’était qu’une partie d’échec dans laquelle elle n’était qu’un vulgaire pion que tu devais renverser pour aller prendre la reine. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serpentard J'ai posté : 46 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 148 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser

MessageSujet: Re: EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour  Lun 24 Avr - 11:54
It's time to love
Jaylin & Caleb
“Mieux vaut tomber amoureux que dans un précipice.”

Caleb était assez heureux de pouvoir passer une soirée de fête avec Jaylin il avait invité la jeune femme sans jamais avoir le moindre doute il voulait y aller avec elle si elle ne voulait pas il n'irait pas au bal c'était ainsi dans sa tête et quand il avait décidé quelque chose il ne changeait pas souvent d'avis ou alors il fallait réellement une grosse raisons. Mais la jeune femme avait acceptée de venir avec lui et cela sonnait pour le brun comme un nouveau départ après tout leur dernier bal ensemble n'avait pas été une réussite et désormais il souhaitait faire mieux et cela ne serait sans doute pas très difficile car il ne pourrait pas y avoir de rupture pour deux personne pas officiellement ensemble, entre eux désormais il n'y avait plus qu'un jeu de séduction, de drague pour garder le lien entre eux pour se donner une autre chance, celle de faire les choses autrement et ne pas se louper le brun ayant eut du mal à comprendre pourquoi la jeune femme l'avait quitter. Les deux jeunes avaient le prit le partis de rire ensemble de chose qui pouvait semblait ne pas être risible comme de leur défaut peu nombreux selon eux et de leur qualité qui pour eux était là en quantité ils étaient même parfaits selon eux toujours car une autre personne ne serait sans doute pas sur la même longueur d'onde surtout concernant le garçon et son penchant pour la drague et les filles facile cela ne plaisait pas à tout le monde comme attitude et il en était bien conscient mais pour lui dans sa vision du monde il était comme il devait être, totalement lui assumé jusqu'au bout des ongles. Lui avait même parler d'assemblé leur perfection par un mariage bien entendu cela était proposé sur le temps de l'humour il ne voulait pas se marier à dix sept ans et il n'était de toute manière pas prêt à se poser maintenant du coup il n'était même pas en couple après tout.


Lui était tout le temps dans l'humour, dans le léger et dans le gamin parce qu'il ne voulait pas grandir pas vieillir trop vite signifiait pour lui quitter l'école et devoir se débrouiller tout seul et cela lui faisait un peu peur même si il ne l'avouait pas à tout le monde il ne l'avouait même à personne ayant du mal à l'accepter lui même. Il voulait être plus fort que tout, que son père que la vie mais il ne pouvait pas simplement parce qu'il était humain et l'humour était sa force son pouvoir pour réussir à tenir le coup. "Non la médiocrité n'est pas pour nous, on est bien au dessus de tout cela. Oui se marier pour continué la lignée de la perfection, le jour ou je me maris cela sera forcement un grand mariage avec une grande fête. Et j'aurais bien entendu des enfants parfaits si j'en ai un jour ce n'est pas encore sûr" Il n'avait pas prévu son futur jusqu'à se point là il ne voyait pas plus loin que l'université pour le moment c'était déjà une grosse étape qu'il pourrait sans doute passer avec difficulté vu qu'il serait seul. Et ils étaient entrés au bal ensemble dans la salle de bal trop rose pour le brun, mais en même temps il n'avait pas pu choisir la couleur de la salle sinon elle n'aurait sans doute pas ressembler à cela, c'était sûr sinon tout aurait été un peu plus sombre, rouge à la rigueur mais pas une trace de rose pour ses petits yeux sensible. Mais pour Jay il pourrait sans doute rester et tenir le coup surtout que les deux discutaient pour le moment des autres filles qui pourraient jalouser Jaylin. Il avait été clair et net elles pouvaient tout tenter la seule personne pouvant faire changer d'avis Cab sur l'aiglonne était l'aiglonne elle même c'était ses paroles ses actes, rien d'autre les paroles des autres ne servaient à rien car ce n'était pas du sûr, c'était souvent des ragot sans preuves et sans sources fiable juste pour faire du mal il connaissait bien se procéder il était un Serpentard après tout ce genre de ruse était monnaie courante pour eux. " Elles tenteront de le faire c'est déjà fait, certaines essaie déjà d'avoir des informations disons compromettante sur toi, mais ce n'est pas ce qui m’intéresse on peut trouver des choses compromettante sur toute personne sur terre en fouillant bien l'important c'est la personne en elle même comment elle se comporte avec nous, ce qu'elle nous donne, je fonctionne comme ça je ne juge que ce que je vois, ce que je connais. C'est triste mais à un moment donné cela m'as fait plaisir d'être ainsi courtisé par un tas de belle fille qui rougissait dès que je les regardait mais je grandit et j'aime de plus en plus le défi et le facile ne m'intéresse quasiment plus. Je suis certains que tu le fera"

Cab ne voulait pas souffrir d'être proche de Jaylin mais dans son intérieur le plus profond il sentait bien que la jeune femme n'était pas à cent pour cent avec lui comme si quelque chose la retenait une chose que lui ne pouvait pas voir ou comprendre mais pour le moment il ne se prenait pas la tête voulant simplement profiter. Il prenait souvent les choses comme elles venait sans tenter de les prévoir ou de les contrôler d'une quelqu'un manière que se soit parce qu'il n'était pas le genre de personne à pouvoir tout calculé à l'avance il était dans le vrai et pour lui cela signifiait accepter les échecs tout autant que les réussites. Les deux parlaient d'amour comme jamais il n'en n'avait encore parler le brun n'était pas à l'aise avec le sujet mais devait quand même en parler un peu pour expliquer comment il avait vécu la séparation et le pourquoi du comment il avait eut envie de proposer ce jeu à Jaylin, le jeu qui leur permettait d'être là ensemble se soir. Il avait juste accepter le fait qu'aucun des deux ne soit prêt à aimer et que c'était sans doute cela qui rendait une histoire impossible mais il ne fallait pas se prendre la tête là dessus et simplement accepter le fait qu'il n'était pas prêt. " C'est une option que beaucoup prennent mais ce n'est pas toujours la bonne, mais c'est la plus simple finalement. Mais cela doit marcher dans les deux sens oui car si une personne lutte et ne veux pas s'éloigner alors cela ne fonctionne pas. Je ne parle jamais du pourquoi je tiens les personnes éloigner de moi c'est plus fort que moi je me sens plus fort si je le cache alors qu'au final ça me rend plus que faible d'ainsi me tenir éloigner de tout le monde. J'aurais préférer que cela soit réel plus longtemps et que tu n'est jamais besoin de t'excuser pour ça mais la vie ne nous offre pas toujours ce que l'on préféré on doit faire avec. J'aurais aimé être amoureux de toi en plus vraiment pouvoir aimer et être aimé au fond de moi j'en avait envie pour une fois je l'acceptais en plus mais ce n'est pas une chose pour laquelle on s'excuse en temps normal" Il ne voulait pas d'excuse pas pour ce genre de chose il n'accepterait pas ce genre de chose pour une situation qui l'avait rendu heureux même si cela c'était arrêter trop brutalement et sans qu'il ne comprenne pourquoi.


Quand ils parlaient des filles qui le prenait pour ce qu'il n'était pas c'était assez drôle de voir et assez déprimant aussi car il avait l'impression de ne pas être vraiment à la hauteur d'une réputation qui le dépassait parfois, lui aimait être connu comme un don juan mais pas comme un prince charmant parfait. Parce qu'il n'était pas parfait même si il l'avait dit plutôt dans la conversation parce qu'il ne pouvait pas être parfait en étant humain, ce n'était pas compatible même si certains essayait encore de s'en convaincre. Il n'était pas monsieur parfait il n'était pas un prince il n'était rien de tout ça il n'était que Caleb Carlton et voulait que cela soit comprit et accepter mais ce n'était sans doute pas pour tout de suite. " Je serais sans doute capable de le faire oui mais je n'en n'aurais pas spécialement l'envie simplement parce que cela me prendrait du temps et me ferais prendre le risque de me blesser et ou de me défigurer" Il n'était pas un prince rien que cette phrase le prouvait mais il n'y avait que Jay qui pouvait l'entendre malheureusement et ce n'était pas la fille qui le prenait pour un roi totalement correct. Il avait aussi parler du fait que mentir soit parfois utile et bon même si pour beaucoup ce n'était pas correct et cela était preuve d'un grand manque de respect comme quoi le Serpentard n'était pas comme tout le monde et cela lui allait plutôt bien. Il n'eut pas le temps de réagir aux propos de Jay car Mathéo un camarade de maison et sa petite amie était arrivé au leur niveau le brun était visiblement en colère contre la brune et lui était un peu le bêta de la conversation car il n'y comprenait pas grand chose n'ayant pas été là au moment de l'accord passer entre les trois personne en face de lui alors quand enfin on lui expliqua vaguement il ne su pas vraiment comment prendre les choses. Parce qu'il savait que Jay à la base ne voulait pas coucher avec lui se soir là mais de la à dire que cela n'arriverait jamais c'était un peu vexant, parce qu'après tout il restait un mec avec sa fierté et son égo mais au final la brune c'était rattrapée en couchant quand même avec lui et en passant après du temps en sa compagnie comme se soir donc ça allait il n'allait pas faire de crise.



" Tu pensais donc réellement ne plus rien faire avec moi à ce moment donné, je pourrais en être très triste tu sais... Vraiment très très triste un peu en colère aussi. Mais vu que tu n'as déjà pas pu me résister je vais laisser tomber la tristesse et la colère pour cette fois, je ne parle pas à Mathéo alors il faudra m'expliquer comment il pourrait être au courant de ma vie sentimental et sexuelle mais si tu préfère le croire parce qu'il est le gentil garçon fait. Le seul mensonges que je me suis offert à ton propos concerne notre rupture et le fait que j'en ai été la victime plutôt que le décideur, mais je vois l'estime que tu a de moi ça fait plaisir" Pour le coup il était réellement vexé qu'elle croit une personne qu'elle ne lui demande même pas sa version et qu'elle l'accuse de la sorte oui il était le genre de mec à se vanter et justement il n'irait pas parler des mauvais coup à ses potes, et il n'était jamais entrer dans les détails avec Jay parce qu'elle avait été sa copine plus qu'un simple plan cul, bon il avait bien du faire échapper des phrases du genre tu crois que si elle était nulle je serais encore avec mais rien de méchant, a son sens c'était une phrase toute faite pour ne pas avoir à parler de sentiment. Et le couple partis sans demander son reste sans doute désormais de trop dans cette discutions qui devenait tendue entre les deux ex, Cab détourna la tête en disant simplement à la brune qu'elle avait fait fuir ses parfaits copains après tout si elle préférait les croire eux autant passer sa soirée en leurs compagnie non ? C'était le mode je me renferme sur moi même qui se mettait doucement en place et ce n'était pas habituel pour un garçon comme le Serpentard toujours le sourire aux lèvres. " Tu n'as pas été franchement sympathique avec lui mais bon sa copine réussira surement à lui faire oublier cette histoire de paris" Ce n'était pas réellement ses histoires en plus même si il y était lié sans n'avoir rien demander après tout lui n'était pas avec eux à ce moment là de la soirée.

Tenue
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» EVENT n°6 ♣ It's time to love - second tour
» EVENT n°6 ♣ It's time to love
» MINI-EVENT 9 ⊹ wrong place, wrong time
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: