AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Hufflepuff et maintenant Ruby (univ.) J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 154 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Mar 25 Juil - 18:41


“Welcome to my house.”



Charlotte, Télia & Tib'




Trop c’était trop. Sa mère était vraiment insupportable. Quand elle avait décidé d’organiser son anniversaire avec sa prétendue petite amie, et sa meilleure amie, Tibus avait senti qu’ils allaient droit au carnage. Et c’était sans compter sur sa maman, qui se la jouait, une fois de plus, bien trop envahissante. Il avait de plus en plus de mal à la supporter. A chacune de ses paroles, le garçon perdait un peu plus patience. Jusqu’à atteindre ses limites évidemment. Et pourtant, il avait l’habitude. Après tout, cela faisait maintenant dix-sept ans qu’il la supportait. Mais c’était le genre de chose auquel on ne pouvait jamais réellement s’habituer. Son frère, Elliot, était tout de même d’un grand soutien, essayant tant bien que mal de contrôler la femme qui les avait mis au monde. Mais quand elle était partie, et qu’elle avait une idée en tête, il était bien compliqué de la faire changer de sujet. Elle s’imaginait déjà que son fils allait épouser la demoiselle. Elle ignorait totalement qu’ils jouaient simplement la comédie, et qu’ils n’étaient même pas en couple dans la vie réelle. Tout cela n’était qu’une grande mascarade qui résultait des mensonges du Poufsouffle. Pourquoi avait-il menti ? Pour avoir la paix en premier lieu. Et si elle lui avait légèrement lâché la grappe depuis qu’il était en « couple », elle recommençait de plus belle à l’emmerder maintenant qu’elle avait l’impression que les choses n’avançaient pas assez vite entre les deux tourtereaux. Elle ne comprenait pas qu’elle allait trop loin. Et Tibus ne savait plus comment lui faire comprendre. Il ne savait même pas pourquoi elle restait bloquée sur cette idée de mariage. Il fallait qu’elle se réveille et vite. Même si les deux étaient bel et bien en couple, le garçon n’avait que dix-sept ans, il n’allait certainement pas se marier maintenant.

Voilà qu’elle parlait de lui, et du fait qu’elle le pensait romantique, surement à cause de toutes les conneries qu’il lui avait raconté depuis des mois et des mois. Mensonges invités de toute pièce lorsque sa mère lui posait un peu trop de questions sur sa relation avec Télia. Se retrouver au pied de ses mensonges n’avait rien d’agréable. Au contraire. Surtout qu’il en avait tellement raconté qu’il ne se souvenait pas de tout. Sa mère avait visiblement une bien meilleure mémoire que lui. Mais elle rattaqua donc très vite sur l’histoire du mariage ou plutôt des fiançailles. Comme le garçon quittait Poudlard à la fin de l’année, dans la tête de sa mère, ça coulait de source qu’il devait se prendre en main et s’engager plus sérieusement avec sa « petite amie ». Non il n’avait pas pensé à cela, et il ne voulait pas y penser. Et ce fut quand elle commença à un peu trop insister que Tibus perdit totalement son calme, et commença à balancer ses quatre vérités à sa mère. Oui elle était chiante et relou. Et elle était clairement en train de le souler. Alors qu’elle le réprimandait sur son langage, Tibus lui balança qu’elle était clairement en train de lui casser les couilles, et se cassa dans sa chambre. Au moins, c’était dit. Il avait besoin de calme pour redescendre en pression. Il entendit néanmoins son frère prendre le relais en proposant aux filles d’aller le voir tandis qu’il parlerait avec sa mère. Le jeune homme n’attendit pas pour entendre la fin de la conversation et préféra simplement s’enfermer dans sa chambre. Il ouvrit l’un de ses tiroirs pour attraper un paquet de cigarette et en alluma une près de la fenêtre. Si ce n’était pas bon pour sa sante, ça aurait sans doute le mérite de l’aider à se détendre.

Cela faisait à peine quelques minutes qu’il était dans sa chambre, qu’il aperçut la porte s’ouvrir. Heureusement ce n’était pas sa mère, parce qu’elle aurait sans doute été très mal reçu pour le coup. C’était simplement Télia. Elle le réprimanda directement sur sa cigarette, lui demandant de l’éteindre. Selon elle, ça ne l’aiderait en rien, et lui donnerait une mauvaise haleine et des dents jaunes. Tibus leva les yeux en l’air avant de la balancer par la fenêtre. Son ex-petite-amie lui proposa un câlin. Bon il était vrai que ça ne pouvait pas lui faire du mal d’essayer. Il prit la demoiselle dans ses bras. Le contact lui permit de se détendre quelque peu, même si la colère et l’agacement étaient bien présents. La demoiselle lui rappela qu’il savait que la situation ne serait pas facile à vivre, mais qu’ils allaient s’en sortir.

– Elle me casse les couilles, j’te jure j’en peux plus d’elle. Elle s’arrête jamais.

Balança le jeune homme encore les nerfs à vifs. Oui heureusement qu’ils allaient bientôt retourner à Poudlard. Là-bas, il pourrait organiser une vraie fête digne de ce nom pour pouvoir s’éclater. Ici, ça n’allait surement pas être la même ambiance. Si au bout d’une heure à peine ensemble, il craquait déjà, le séjour risquait d’être très long.

– Tu vois comment elle est. C’est tout le temps. Elle est toujours sur mon dos, à surveiller mes moindres faits et gestes, à vouloir tout contrôler, à vouloir tout savoir. Tain je vais lui balancer un jour que je me suis tapé la terre entière, elle m’fichera peut-être la paix.

Balança le jeune homme. Dire qu’il fallait encore passer plus d’une journée dans cette baraque, à essayer de garder son calme. Ca n’allait pas être facile, encore moins qu’il ne se l’était imaginé. Et pourtant, il était bien coincé pour le coup.

-------------------------------------------------
Dans le salon, les frères et les parents étaient toujours en compagnie de Charlotte qui avait fait le choix de ne pas monter pour aller voir son ami. Elle s’était retrouvée en plein milieu d’une histoire elle aussi. Finalement cet anniversaire n’allait pas être le meilleur jamais connu sous le toit des Tagel. Elliot voulait essayer d’apaiser la situation. Après tout, il n’avait pas trop le choix. Il ne pouvait pas compter sur sa mère pour le faire, et encore moins sur Tibus qui était bien trop sur les nerfs pour relativiser. Il avait toujours été le plus calme, et celui qui cherchait la discussion, sans s’énerver. C’était dans sa nature. Et c’était aussi en cela qu’il était si différent de son grand frère. Ca ne les empêchait pas pour autant de bien s’entendre. Tout comme Tibus, il avait l’habitude des agissements de sa mère. Il la connaissait envahissante, et relou, mais sa position de cadet était bien plus avantageuse que celle de son frère. Elle était beaucoup moins sur son dos, et le laissait beaucoup plus vivre que son ainé. Pour le coup il se savait chanceux.

Charlotte avait pris la parole avant lui, essayant d’expliquer à la mère de famille qu’il n’était pas forcément très bon de forcer les choses. Parfois il fallait laisser un couple grandir et se faire, sans tout le temps pousser derrière. Peut-être que si cela venait d’une bouche extérieure, elle allait enfin le comprendre. Quoi que ce n’était pas sûr, ça non plus. Sa mère était tellement borné qu’elle ne comprendrait surement jamais. Mais ça valait quand même le coup d’essayer. Puisque ce n’était pas son père qui allait se la ramener. Il était plus du genre passif, à lui laisser faire ou dire n’importe quoi.

– Grave, tu te rends pas compte Mam’s, mais c’est abusé la pression que tu lui mets.

Commença le jeune homme. S’ils étaient deux contre elle, peut-être qu’elle se calmerait. Au moins pour cette fin de journée, histoire qu’ils puissent essayer de profiter de l’anniversaire de son frère. Si tout le monde faisait la gueule, ça allait vite être chiant.

– Ma chère Charlotte, je connais bien mon fils. Vous savez il a besoin d’être un peu poussé, sans quoi il n’avance pas.

Bon visiblement c’était loin d’être gagné.



par humdrum sur ninetofive

I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche  hug2  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 503 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 189 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Jeu 27 Juil - 21:00
Welcome to my house
Charlotte & Tibus

Télia ne s'attendait pas à voir Tibus craquer avant elle, depuis son arrivée dans la maison elle était la plus énervée et soulée de tous sans doute parce qu'elle n'avait rien demander ou chercher contrairement au blond qui avait été l'auteur des mensonges. Et c'était même elle qui avait perdue sa patience dans la salle de jeu ne réussisant pas à rester calme même sans la présence des adultes et sans devoir jouer le jeu de l'amoureuse parfaite. Elle avait été sauvée par Eliott qui avait trouver les mots pour la calmée et lui donner envie de rester et de jouer son rôle jusqu'au bout du weekend sans lui elle serait sans doute sortie en claquant la porte pour bien faire comprendre qu'elle n'était pas d'accord avec tout cela. Charlotte était mieux lottie elle était là dans son réel rôle celui de meilleure amie et Télia l'enviait beaucoup de ne pas avoir à mentir à tout bout de champs pour ne pas déçevoir une femme qu'elle ne connaissait quasiment pas, déçevoir une mère n'était pas envisageable pour Tel qui n'avait plus la sienne mais mentir n'était pas non plus une bonne chose à ses yeux et elle se retrouvait bloquer entre deux principes qu'elle ne pouvait pas faire fusionner. Quand l'heure du repas avait sonné la jeune femme avait prit un grand bol d'air et était partie s'asseoir pour l'apéritif pleine de bonne résolution ne pas s'emporter et ne pas partir en courant cela serait plutôt bien pour se soir, bon elle ne pouvait pas promettre de ne pas extérioriser sa colère sur le blondinet plus tard dans la soirée étant donné qu'il était le seul responsable à ses yeux mais pour le moment elle devait avoir l'air parfaitement in love et en bon terme avec le Poufsouffle et cela n'était pas une mince affaire.


Ne pas montrer son envie de l'étrangler et répondre poliment aux questions ciblé de madame Tagel qui semblait vouloir tout savoir sur la vie du jeune couple elle n'allait pas être aussi insistante toute la soirée sinon l'aiglonne ne pourrait pas tenir ses résolutions et finirait par s'enfuir en criant au secours. La brune n'était pas préparer à tout cela même si elle en avait un bref aperçut lors du repas de midi partager avec la femme, cela lui semblait encore pire ici car elle n'avait pas de porte de sortie, elle n'était pas au restaurant mais chez les Tagel pour le weekend. La mère avait de nouveau parler mariage et cela avait fait sortir Tibus de ses gonds. Le blondinet avait envoyé boulé sa mère et avait quitter le salon pour remonter dans sa chambre les nerfs en boule c'était clair et net pour tout le monde car le silence régnait sur la table jusqu'à ce qu'Eliott leur demande d'aller voir le plus âgé pour le calmer chose que fit Télia sans regarder si elle était suivit par Charlotte ou non après tout elle ne savait pas si la rousse allait venir ou la laisser gérez comme une grande et il fallait évité de voir le Poufsouffle devenir fou de colère elle ne connaissait pas le Tib qui se laissait aller à s'énerver comme ça. La brune avait trouver son ex accoudé à la fenêtre pour fumé mauvaise option elle n'allait pas le laisser se boussiller la santé parce qu'il était remonter contre sa maman cela ne serait pas possible pour elle et l'aiglonne le fit savoir assez rapidement d'ailleurs elle ne pouvait pas s'empêcher de dire tout haut ce qu'elle pensait sans prendre le temps de remanier ses phrase pour faire moins agressif.


Elle c'était approchée de lui en même temps qu'elle parlait elle savait qu'avec Tib c'était les contacts physique plus que les mots qui avaient un impact, elle ne pouvait pas couchée avec lui avec sa famille éveillé en bas mais elle lui proposa un simple câlin car cela pouvait faire du bien aussi. " C'est ta mère tu sais comment elle est et tu ne pourra rien faire pour la changer faut faire avec même si c'est lourd et gonflant tu ne la supporte pas beaucoup avec Poudlard et bientôt cela sera l'université et tu pourra voler de tes propres ailes" Après tout lui était majeur et partait à la fin de l'année scolaire vers des études supérieur qui lui ouvrirait les portes de la vie d'adulte ce qui n'était pas le cas de ses petits frère qui eux continuerait à subir le caractère envahissant de la mère de famille qui n'aurait plus son petit poussin sous la main. Pour le coup en pensant à cela Télia plaignit les deux autres garçons qui allaient avoir une vie bien compliqué et lourde sa famille à côté était une réelle colonie de vacances sont père se fichait de tout ce qu'elle faisait, à qui elle parlait et encore plus de sa vie sentimentale pour laquelle il ne posait aucune question il faisait juste attention à sa réussite scolaire.


Le blond était venu pour lui faire un câlin comme quoi il était bien tactile celui-ci il ne pouvait même pas lui refuser une petite accolade cela fit sourire la brune qui tentait de rester la plus sérieuse possible pour ne pas mettre le garçon plus en boule encore. " Tu ne le ferra pas parce que tu l'aime malgré le fait qu'elle soit chiante et toujours sur son dos tu n'as mentit autant pour tout balancer comme ça sur un coup de colère tu veux la protéger" Parce qu'il n'avait pas mentit que pour être tranquille lui la bleu et bronze savait bien que le mensonge était surtout fait pour que la mère du garçon soit fière de lui, de le savoir dans une relation sérieuse avec une fille amoureuse parce que c'était un truc que les mères aimante voulait pour leur enfant et qu'il voulait lui donner ça malgré le fait qu'il ne soit pas prêt à aimer. Télia savait comment garder Tibus sous contrôle alors elle lui chuchota à l'oreille ne voulant pas être entendue si quelqu'un arrivait. " Tu va te calmer et tenir tranquille et se soir tu aura le droit à ta surprise d'anniversaire d'accord ?" Le sous entendu était clair et même si l'adulte pensait Télia vierge et pure c'était loin d'être le cas alors si elle pouvait profiter pour le faire dans un endroit correct et pas dans un recoin de Poudlard elle le ferait sans se gênée.


Tel pensa un peu à Charlotte restée en bas et espérait que la matriarche ne se soit pas mit à la questionner elle pour combler l'absence de son fils et de sa fausse copine mais il restait le petit frère de Tib il pourrait aider la Poufsouffle en cas de besoin eux se faisait une petite bulle d'air avant de redescendre dans le feu de l'action. Se décalant de Tibus la brunette se mit à observer la chambre laissant son regard passer de partout dans la pièce elle entrait totalement dans son univers c'était un peu bizarre car elle n'avait jamais vu la chambre du blond à Poudlard étant donné qu'ils n'avaient pas la même maison. " C'est tout chou cette petite chambre"

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 743 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 286 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Dim 10 Sep - 20:16

L'anniv de Tib
Tib, Télia et Cha
Charlotte n'aurait pas dû se mêler de tout ça. Non sans doute que cela avait été une mauvaise idée. Mais la poufsouffle ne pouvait pas s'empêcher de s'immiscer, elle voulait le bonheur de son ami. Bien évidemment elle souhaitait que cela soit avec la serdaigle, avec qui il formait un beau couple, une fille qui l'aimait, mais surtout qui avait suffisamment de force pour lui tenir tête. Mais il fallait que Tibus se lance là-dedans, qu'il s'avoue à lui-même et arrête de mentir, y compris à sa famille. Car durant cette soirée Charlotte découvrait que sa famille ne l'aidait pas franchement. Elle avait pris défense de Télia devant le fait que Tibus mente à ses parents concernant leur relation, même si le père de celui-ci ne semblait pas en avoir grand-chose à faire, sa mère était beaucoup plus envahissante, cherchant sans doute le bonheur de son fils. Heureusement pour eux qu'ils avaient pu passer un peu de temps seuls avec les enfants Tagel, afin de voir ce qu'il en était, comment s'organiserait la soirée, vu que leur mère avait tout prévu. Ian et Elliot savaient que la relation entre Tib et Télia était loin d'être aussi idéale que ce que leur mère pensait et heureusement pour eux. Cela était agréable de ne pas devoir mentir. Charlotte ne voulait pas avoir à le faire, espérant qu'on la laisserait de côté au niveau des questions, mais elle pensait également à la serdaigle pour qui s'était beaucoup plus difficile. Cependant, le temps passé entre jeune qui aurait dû être plutôt tranquille avait été coupé par la manière dont Tibus s'adressait à Télia. Allons bon. Charlotte avait tenté de refaire descendre la tension en proposant une partie de billard. Filles contre garçons et alors que ces derniers pensaient pouvoir gagner haut la main, ils furent pris de cours lors que les demoiselles finirent la partie. Ce n'était pas une question de chance, mais de pur talent, ce n'était pas si difficile que ça de jouer à ce genre de jeu. Il fallait pouvoir doser la force que l'on mettait et surtout ne pas mettre la boule noire afin de ne pas perdre directement la partie. Comme les garçons avaient lancé l'idée, ils furent contraints de danser nus dans le jardin. Avant d'être coupé cours par la mère de Tibus qui leur demandait de se rhabiller pour venir prendre l'apéritif avec eux. Etrange par ailleurs que Madame Tagel ne gueule que sur Tibus vu qu'Elliot lui aussi avait dû accomplir le gage. Sans doute était-ce dû au fait que ce soit l'aîné, qui devait montrer l'exemple au plus jeune. Pas certain qu'Elliot décide de suivre l'exemple de son grand frère.

Cependant, l'apéritif ne s'annonçait pas forcément sur un bon augure. Le retour des questions que Charlotte avait évité, mais qui par les dires de Tib tout comme de Télia ne cesserait de pleuvoir toute la soirée. Et pour éviter tout ça, la poufsouffle s'empiffrait de petits fours. Répondant d'une manière un peu hésitante à ce qu'on lui demandait, peu confiante de mentir à Madame Tagel, la jeune fille était beaucoup plus spectatrice qu'actrice dans la discussion. Elle mangeait, se retenait de rire, mais au fur et à mesure de la discussion, tout dégénéra. En effet la mère de Tibus parla de fiancer les deux tourtereaux. N'y avait-il pas d'autre sujet de conversation ? Ils avaient à peine dix sept ans, ils avaient toutes la vie devant eux, même si la menace du seigneur des ténèbres pesait sur leur tête, Tib n'avait pas prévu de se marier avec Télia pour le moment. Quant à la serdaigle, surement n'en avait-elle pas l'idée non plus. Le poufsouffle s'énerva, gueula sur sa mère et s'enfuit dans sa chambre pour éviter de devenir méchant envers sa mère. Et ce n'était que l'apéritif, le repas n'était pas encore passé. Télia s'en alla vers la chambre du garçon, mais bien que Charlotte aurait pu les rejoindre, elle n'en fit rien. Elle voulait essayer de raisonner Madame Tagel, de lui expliquer que les jeunes n'avaient pas forcément envie de parler de tout ça. Enfin elle essaya. La poufsouffle fut appuyée par Elliot, mais leur mère ne semblait rien vouloir entendre. Elle ne semblait pas contente qu'une fille qu'elle connaissait à peine lui donne des conseils. Sauf que Charlotte connaissait bien Tibus, elle aussi. Certes Madame Tagel était sa mère, mais la poufsouffle savait aussi des choses que la matriarche ignorait. Et elle tomberait de haut si elle connaissait son fils comme il était à Poudlard. La métamorphomage ne voulait pas se laisser faire par les propos de la mère, mais peut-être aurait-elle dû se taire avant de prononcer les mots suivants. « Sous votre respect madame, je connais votre fils également. Et même s'il a besoin d'être poussé, je vous l'accorde, lui parler sans cesse de mariage, de fiançailles et de tout le reste ne le fera que reculer, que fuir au lieu de la pousser à se dire que c'est une bonne idée. Tout comme vous je rêve qu'ils puissent se marier et avoir de jolis enfants, mais ils vont à peine quitter Poudlard, peut-être n'est-ce pas forcément le moment d'y penser. » Elle essayait d'aider son ami et même si elle trouvait la mère de Tibus très attachante, très protectrice envers son fils, sa manière de le brusquer n'était peut-être pas la meilleure. En même temps Tib avait toujours eu besoin qu'on le pousse un peu pour qu'il aille au fond des choses, il avait besoin d'aider pour voir ce qu'il avait sous ses yeux, mais avoir une mère sur le dos qui l'embête pour qu'il se marie, cela n'avait sans doute rien d'agréable. Elle était d'accord avec Elliot sur le fait que c'était une très grosse pression que le poufsouffle avait sur les épaules et même s'il aimait sa mère plus que tout, elle devait être bien chiante pour lui. Charlotte avait peut-être été abrupte dans sa réponse et repris. « Je trouve que vous êtes une bonne mère. Mais s'il doit fuir à chaque fois que l'on parle mariage, la soirée risque de ne pas être joyeuse, ce que je sais, ne vous plaira pas forcément. » Beaucoup de respect pour Madame Tagel, Charlotte tentait vainement de lui faire comprendre que les jeunes avaient besoin de respirer, qu’on était à une époque où ils avaient besoin de liberté.  Espérons que Madame Tagel comprenne ce que Charlotte voulait lui dire, espérons également que Tibus se calmerait sous les mots de Télia afin qu’ils puissent continuer à passer une bonne soirée. Sa réaction était compréhensible, mais ils pourraient passer un bon moment et sortir se balader le soir après si vraiment cela devenait insupportable.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Hufflepuff et maintenant Ruby (univ.) J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 154 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Mer 13 Sep - 19:08

Pool Welcome to my house

- Tibus Tagel — Télia & Charlotte -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


Ce week end était vraiment une horreur. Et pour dire, à peine avait-il passé quelques minutes en compagnie de sa famille et des filles, qu’il avait déjà péter un cable. Non il ne pouvait plus la supporter. Il en avait marre qu’elle soit toujours sur son dos, et qu’elle veuille le pousser à se marier encore un encore. MERDE. Il n’avait que dix-sept ans, et il n’avait pas la moindre envie de se ranger maintenant. Si le rêve de sa mère était de le voir marié, et avoir des petits-enfants rapidement, ce n’était absolument pas le cas de Tibus. Il voulait profiter de sa vie, et continuer à s’amuser. Il voulait rire, jouer, prendre des cuites. C’était encore un grand gamin, pas du tout prêt à faire ce qu’elle voulait pour lui. Tibus aurait pu rester calme. Mais il en avait été incapable. C’était une accumulation depuis des mois, voire des années, et il avait dû exploser. D’ailleurs il avait laissé tomber tout le monde, pour se barrer dans sa chambre, histoire de se calmer. Une petite cigarette allait lui faire du bien. Rien à foutre que sa mère ne supporte pas qu’il fume dans sa chambre, maintenant elle n’avait pas intérêt à plus lui casser les couilles. Il fut assez vite rejoint par Télia. Elle voulait l’aider à se calmer. Oui c’était sa mère, et il ne pouvait pas la changer, mais ça ne voulait pas dire qu’il soit encore capable de la supporter.

– Elle serait capable de passer à mon appart trois fois par semaine pour s’assurer que tout va bien. Elle me lâche jamais, je comprends pas pourquoi.

Répondit le jeune homme d’une voix un peu plus calme. Il faisait tout son possible pour qu’elle le laisse vivre. Mais rien ne semblait marcher complètement. Et maintenant il était réellement à court d’idées. Elle n’était pas aussi relou avec ses deux frères. Elliot arrivait à faire sa vie tranquille sans trop d’interruptions. Visiblement toutes les merdes lui étaient réservées. Parce qu’il était l’ainé, le premier garçon et le bébé à sa maman par la même occasion apparemment. La jeune demoiselle s’était rapprochait de lui, et avait fini par lui murmurer à l’oreille que s’il se calmait et se tenait tranquille, il pourrait avoir le droit à sa surprise d’anniversaire le soir. Intéressant. Mais est-ce que le jeune homme allait quand même pouvoir se contrôler. Pas si sûr.

– Je vais essayer. Je peux rien te promettre. Parce que si elle me pousse un peu trop loin, je vais pas réussir à rester calme.

Se confia le jeune homme. Toujours accoudé à sa fenêtre, il observa Télia un instant. La demoiselle était visiblement en train d’admirer la chambre de son ex petit-ami. Sa chambre était son chez lui, un peu à son image, assez enfantine, avec pas mal de jeux pour l’occuper. Des couleurs plutôt chaudes. Il se sentait bien dans cet endroit. Mais malheureusement il ne pouvait pas y rester trop longtemps. Les deux devaient redescendre et essayer de supporter ce mauvais moment en famille. Tibus respira un bon coup, avant d’attraper la main de la demoiselle, et de l’entrainait à nouveau avec lui en bas, dans le salon, là où tout le monde était réuni. Visiblement ils étaient en train de discuter pendant leur absence. Mais quand sa mère le vit, elle interrompit ce qu’elle voulait dire pour l’accueillir de nouveau. Elle s’approcha de lui pour le prendre dans ses bras, et eut le temps de murmurer à son oreille quelques excuses. Bon au moins c’était déjà ça.

Ainsi la mère Tagel se précipita dans la cuisine, histoire de ramener quelques plats sur la table et invita tout le monde à venir s’installer. Il y avait à peu près autant de choix que quand les jeunes mangeaient à Poudlard. La maman s’était sûrement tuée à la tâche pour leur offrir un si bon diner. C’était sa façon à elle de montrer toute son affection envers sa famille et ses hôtes.

– Bon les enfants, pendant qu’on partage ce magnifique repas, pourquoi ne pas partagez vos envies ou vos désirs pour votre futur ? Comment vous voyez-vous dans cinq ou dix ans ?
– Dealeur d’herbe.
– Propriétaire de ma propre société.
– Je ne savais pas que tu avais autant d’ambition Tibus, à quel genre de société penses-tu ?
– Société spécialisé dans les plaisirs charnelles.
– N’importe quoi. Ces garçons ne pensent vraiment qu’à plaisanter. Et vous, Charlotte et Télia, comment voyez-vous l’avenir ?


Alors que les deux frères étaient encore en train de s’esclaffer de rire. La conversation s’était tournée vers les filles. Pour être totalement honnête, Tibus ne savait absolument pas ce qu’il allait faire de sa vie. Oui il allait surement aller à la fac, mais pour étudier quoi ? Aucune idée. Pour l’instant, il n’y avait pas grand-chose qui le branchait et motivait réellement. Il allait devoir y penser encore un peu, et surtout plus sérieusement pour ne pas se retrouver dans un cursus qu’il n’aimait pas. Encore faudrait-il qu’il prenne un peu de plomb dans la tête pour cela.

Le diner continua sans encombre. Visiblement la mère de Tibus faisait de gros efforts pour ne pas dire un mot de travers. Et le jeune homme en était très content. Il avait enfin l’impression de pouvoir souffler. Finalement quand tout le monde fut rassasié par les nombreux plats, ils purent enfin sortir de table. Ecoutant d’une oreille les conversations allant bon train, Tibus entendit sa mère dire quelque chose.

– Alors ma chère Charlotte, comment se passe ta vie amoureuse ? Ca ne doit pas être facile tous les jours de ressentir du désir pour une personne de … Enfin j’imagine que tu vois ce que je veux dire. As-tu quand même réussi à trouver chaussure à ton pied.

Tibus ouvrit grand les yeux, ayant totalement oublié ce mensonge qu’il avait proféré des années et des années plus tôt. En effet, il avait raconté à sa mère que Charlotte préférait les filles, après des semaines et des semaines à lui demander pourquoi il ne voulait pas d’une relation amoureuse avec elle. Oups, espérons que Charlotte ne lui en veuille pas trop à cause de cela. Tibus décida de se faire tout petit, et d’aller voir Télia, qui était à quelques pas de lui. Il arriva derrière elle, l’entourant de ses bras, et lui déposant un baiser sur la joue.

– Tu survis à ce week-end pour le moment ?

Demanda-t-il à voix basse, histoire que personne (autrement dit ses parents) ne l’entende pas. Il voulait juste s’assurer que tout allait bien pour elle. Si cette situation n’était pas facile à gérer pour Tibus, elle ne l’était pas non plus pour elle. Puisqu’elle devait subir les mensonges de son ex petit-ami, tout en supportant la mère de ce dernier. Les deux jeunes n’auraient pas beaucoup de répit, du moins pas avant ce soir que tout le monde aille se coucher.

La mère de Tibus frappa dans ses mains pour attirer les regards sur elle. Elle voulait l’attention de tout le monde.

– C’est l’heure du gâteau et des cadeaux les enfants. Qui veut commencer ?

Bon la partie marrante pouvait enfin commencer.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche  hug2  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 503 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 189 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Mer 13 Sep - 22:42
Welcome to my house
Charlotte & Tibus

Calmer Tibus n'était pas une mince affaire car la brune n'était pas la plus douée pour calmer les gens elle était plus souvent celle qui avait besoin d'être calmer. Mais elle y arrivait plutôt bien avec Tibus sans doute parce qu'elle le connaissait bien et que derrière leur relation tumultueuse se cachait un réel lien une complicité qui tenait le coup et qui persistait à les ramener l'un vers l'autre pour des moments plus doux, plus calme, meilleur. Dans la chambre du blond elle lui avait fait un câlin pour l'apaiser parce qu'elle aimait ce genre d'attention quand elle était sur les nerfs et qu'elle pouvait toujours tester sur le garçon qui devait tenir le coup face à sa mère et réussir à la supporter durant le weekend passer ici avant de retrouver sa liberté à Poudlard. Elle le croyait sur paroles quand il lui disait que sa mère serait bien du genre à venir le voir trois par semaine quand il aurait son appartement elle était bien trop envahissante cette mère elle ne pourrait pas en supporter une pareil sans doute parce qu'elle n'était plus habituée à en avoir une. " Je suis sûre qu'elle arrêtera au bout de la deuxième fois qu'elle te trouvera au lit avec une fille qui ne sera pas moi, traumatisé à vie tu sera tranquille" Ou encore plus dans la mouise à voir.


Et comme toujours pour obtenir un compromis de la part de Tibus la jeune femme avait jouer de ses charmes c'était la tactique qui arrivait le plus facilement à le faire plier et elle gagna la partie car il consentait à essayer de la supporter sans faire de crise de nerf cela serait sans doute compliqué et pas gagner mais il fallait que tous se serre les coudes pour y arriver. " Essaye c'est tout ce que je te demande je ne suis pas la mieux placé pour parler de self contrôle et de non crise de colère je serais sans doute celle qui finira ce weekend avec une envie de meurtre" Le dino intérieur de Télia serait sans doute mit à rude épreuve face à Madame Tagel le plus important était que l'aigle puisse le contrôler assez pour ne pas mettre le garçon dans une position encore plus inconfortable qu'il ne l'était déjà. Et puis il avait rejoins main dans la main le salon puis la table ou le repas allait être servis au moins la bouche pleine il y aurait moins de question se disait Télia qui n'était au final pas au bout de ses surprises.

A peine installée la mère de famille chercha à connaître les plans d'avenir de ses enfants et des filles et les réponses donné par les garçons étaient loin d'être sérieuse et correct mais c'était assez drôle de les voir jouer ainsi de la curiosité de leur très chère maman qui devait sans doute être habituée par ce genre de réponse débile et farfelus. La femme lui faisait un peu mal au cœur au final car elle tentait par tout les moyens de faire plaisir et de couver d'amour ses fils en faisant sans doute trop mais donnant tellement de sa personne qu'on ne pouvait au final pas lui en vouloir bien longtemps. Rien qu'a voir le repas elle avait cuisiner pour un régiment et prenait sur elle pour que le repas se passe le mieux possible, son père n'aurait sans doute pas fait ça pour elle, il ne lui souhaitait même pas ses anniversaires. " Je veux devenir avocate mais j'ai encore du temps devant moi, un an à Poudlard puis des années d'université" Son cursus n'était pas le plus rapide en plus donc si elle se lançait la dedans elle en aurait bien pour cinq six ans d'études supplémentaire à l'université cela ne serait sans doute pas le cas de Tibus ou de son frère qui ne semblait pas être des passionné d'école.


Et quand Télia trouvait que finalement le coup d'éclat avait suffit à calmer les ardeurs de la maitresse de maison sur les questions indiscrète elle ouvrit de nouveau la bouche pour s'adresser à Charlotte et lui poser une question que l'aigle n'avait pas vu arriver. Comme avait-elle pu savoir que Charlotte avait déjà embrasser une fille et était perturbée par toute cette histoire, elle ne l'avait pas dit à Tibus et Télia ne l'avait pas fait non plus et d'ailleurs quand elle tourna les yeux vers le concerner il semblait hautement mal à l'aise de cette question qu'avait-il encore inventé. Et surtout comment la rousse allait-elle prendre cette question et y répondre pour ne pas montrer qu'elle était réellement en questionnement sur elle même suite à une histoire qui la turlupinait encore, la bleu et bronze ne pensait pas qu'elle voulait faire une rétrospective de ce qu'elle avait confié à la brune lors d'un repas avec la famille de son meilleur ami autour de la table.


Enfin ils n'étaient plus à table mais dans le salon mais c'était histoire d'imager un peu la scène et la jeune femme sentit le garçon approcher d'elle à pas de loup il voulait sans doute ne pas trop se faire remarquer pour le moment et se montra particulièrement tendre avec elle jouait-il le jeu ou effectuait-il un rapprochement avec elle Tel ne savait pas mais elle sourit avant de lui répondre. " Pour le moment oui mais toi tu semble de plus en plus mal parti pour survivre je pensais être celle qui en voudrait à ta vie mais avec cette question je crois que Charlotte va me doubler" Et elle se laissa aller contre lui après tout elle pouvait en profiter un peu à devoir jouer les amoureuses elle pouvait se permettre plus de chose qu'elle ne l'aurait fait en règle générale. " Tu a de la chance d'avoir une si belle famille Tibus... De la chance" Car cette image qu'elle avait sous les yeux la rendait un peu nostalgique même si ils étaient clairement tous fou ici sauf le père. "Le gâteau voilà un bon moment, tu sais que je me suis casser le popotin à te trouver un cadeau décent ?" Une vrai partie de plaisir car tout ce qui correspondait au garçon ne serait pas du goût de la mère alors elle avait acheté deux présent.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 743 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 286 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Mer 25 Oct - 18:32

L'anniv de Tib
Tib, Télia et Cha
Tib et Télia les avaient laissés seuls. Enfin ils avaient laissé seule Charlotte avec la famille de Tibus. Elle les trouvait gentille, mais elle comprenait mieux maintenant pourquoi son ami était partit dans sa chambre dès que sa mère avait à nouveau évoqué les fiançailles, le mariage et tout ce que le poufsouffle détestait entendre. Il n’était pas prêt. Déjà avoué à Télia qu’il tenait à elle plus que tout autre chose au monde serait un grand début, arrêter de se mentir à lui-même sur ce qu’il ressentait et s’ouvrir un peu. La serdaigle était tout simplement la fille idéale et depuis la conversation que les deux jeunes filles avaient eu toutes les deux Charlotte en était encore plus convaincu. Elle ne pouvait pas dicter la vie de Tib, elle pouvait toutefois essayer de l’éloigner un peu plus des greluches et de le pousser dans les bras de Télia. Mais même si elle essayait de lui ouvrir les yeux, jamais elle n’aurait été autant envahissante comme madame Tagel. D’un côté c’était son grand garçon, elle le surprotégeait comme beaucoup de mère le faisait avec leur premier né, Elliot tout comme Ian n’aurait probablement pas à vivre tout ça si Tib faisait le boulot en amont, mais pour cela il fallait qu’il arrête de s’énerver et que sa mère comprenne. Alors elle s’était retrouvée toute seule face à la famille Tagel, Charlotte avait essayé de faire prendre conscience à madame Tagel ce que pouvait ressentir Tib, sans grand succès. Elle avait été très vite rembarrée, la mère montrant d’un côté que c’était son fils à elle et qu’une étrangère comme Charlotte ne pouvait pas le connaitre aussi bien. Pourtant la poufsouffle le connaissait très bien, bien plus que sa mère puisqu’elle le voyait dans un cadre différent. Lui qui portait un masque devant ses parents, qui balançait mensonge sur mensonge, ne pouvait pas être honnête ni lui-même face à sa mère. Alors oui Charlotte aimait bien la matriarche, mais elle prit la défense de Tibus, se défendant par la même occasion par rapport au propos que venait de lui tenir la maman. La poufsouffle n’avait jamais été une fille ni agressive, ni une personne qui s’énerve rapidement, mais quand elle tenait à quelqu’un, elle devenait très protectrice. Elle savait que le brusquer ce serait comme faire peur à un lapin, le faire retourner dans son trou, en l’occurrence sa chambre aujourd’hui. Télia arriverait à calmer le poufsouffle sans aucun doute. Charlotte attendait donc, ayant prononcé ses dernières paroles, attendant que la mère Tagel lui réponde à nouveau, n’ayant probablement pas apprécié les propos de la rousse. Elle était prête à défendre son opinion si nécessaire, cependant avant même qu’une nouvelle phrase fut prononcé, Tib et Télia descendirent rejoindre la troupe.

Sa mère ne répondit pas, le soleil de sa vie venant de revenir. Au moins la fête ne serait pas gâchée puisqu’il était revenus parmi eux. Son petit trésor, son enfant était là. Etrange comportement, mais Charlotte en était un peu rassuré d’un côté ne voulait pas trop se mettre à dos la maman de Tib. Elle alla le prendre dans ses bras. La poufsouffle espérait que ses propos soient rentrés dans l’esprit de la matriarche, qu’elle ait compris qu’il ne fallait plus aborder le sujet durant la soirée. Charlotte n’entendit pas les excuses, trop loin pour ça. Tout le monde s’attela à s’asseoir autour de la table pour manger le bon repas que maman Tib avait préparé avec amour sans aucun doute. Une fois que tout le monde fut servi, Charlotte se mit à manger, sans trop faire attention à ce qui se passait autour. C’était super bon. Mais les questions continuaient. Elle voulait les connaitre, savoir qui son fils fréquentait et non pas seulement Télia qu’elle avait déjà rencontré. C’était adorable de sa part de vouloir savoir ce que souhaitait faire les jeunes, enfin dans dix ans. Autant Charlotte savait dans quoi elle voulait se lancé, mais il y avait tellement de métier possible dans sa branche : compositrice, musicienne, chanteuse, directrice d’un label. Elle ignorait ce qu’elle deviendrait exactement. Elle arrêta de manger pour écouter ce que disait les autres. Dealer, pour blaguer sans doute, Propriétaire d’une entreprise dans les plaisirs charnelle, c’était tout Tib, et Avocate pour Télia. Que des métiers très prometteur, enfin pour dealeur ce serait une autre paire de manche. Une fois que la serdaigle eu fini de présenter ce qu’elle voulait faire, Charlotte avala sa bouchée et répondit. «  Si tout se passe bien j’aimerais vivre de ma musique. Que ce soit sur scène ou pour composer pour les autres, je ne sais pas. Ou peut-être que je reprendrais la boutique de mes parents. Dix ans c’est beaucoup trop loin. » Elle était d’accord quand Télia disait qu’ils avaient le temps, elle avait encore une année à faire à Poudlard, Tib et Charlotte devaient choisir tout de suite. D’ailleurs les deux amis n’avaient jamais discuté vraiment de l’endroit où ils iraient l’année prochaine, mais l’université semblait être le choix de Tibus. Et elle recommença à manger.

Charlotte ne s’attendait pas à devoir subir un autre interrogatoire. Enfin elle ne s’attendait pas à avoir des questions indiscrètes ce soir. Télia était rodé depuis la dernière rencontre, la poufsouffle ignorait que ce serait son tour. Car Madame Tagel qui essayait de ne pas parler trop avenir avec son fils depuis qu’il avait fuit et était revenu, semblait vouloir détourner son attention sur Charlotte. Ils avaient fini de manger. Et elle lui posa une question étrange. Non pas vraiment étrange, mais dérangeante pour la poufsouffle. Charlotte pensa d’un coup qu’elle parlait du fait qu’elle avait du mal avec les garçons, mais en fixant Tib, elle comprit presque tout de suite où madame Tagel voulait en venir. Et d’un coup les mots lui manquèrent. Elle ne savait pas trop quoi répondre. Oui elle se posait des questions là-dessus, mais ni Madame Tagel ni Tib ne pouvaient le savoir. La seule personne dans cette pièce qui pourrait avoir un soupçon c’était Télia et Charlotte lui faisait suffisamment confiance pour que cette dernière n’aille pas répété qu’elle ait embrassé une fille.  Cela devait être un mensonge, sans doute. Pourquoi ? Pour quel raison, Tib avait osé dire ce genre de truc ? Il s’en doutait ? Non pas possible. Charlotte jeta un regard noir sur son pote avant finalement d’essayer de répondre d’une voix presque calme. «  Ma vie amoureuse ? Euh je ne sais pas du tout ce que Tib a bien pu vous raconter, mais disons que pour le moment elle est vide comme une feuille de papier et cela me convient parfaitement. » Le tuer ? C’était une option, mais il avait déjà suffisamment souffert ce soir, elle trouverait un bon moyen pour se venger un jour ou l’autre. Peut-être qu’après sa vengeance il comprendrait que mentir ne lui apporterait que des soucis. Il quitta la table rapidement, allant rejoindre Télia. Charlotte qui avait eu le cerveau en vrac de devoir trouver une réponse convenable. Elle demanda à Elliot où était la salle de bain, avant de s’y rendre rapidement. Juste un instant pour elle seule. Cette histoire la travaillait suffisamment pour qu’elle ait besoin d’avoir ce genre de question à un repas de famille. Et puis bon même si c’était un mensonge, c’était gênant. Une sorte. Elle passa de l’eau sur son visage rapidement avant de revenir dans le salon. En allant s’asseoir pour manger le gâteau et donner les cadeaux, Charlotte chuchota à Tib : «  Il va falloir que tu m’explique et que tu me dises s’il y a d’autres mensonges me concernant que tu lui as raconté. » Pas hyper heureuse, mais elle reprit rapidement son sourire habituel, alors que maman Tagel demandait qui voulait commencer à donner les cadeaux. Charlotte avait tellement été omnibuler par le gâteau, qu’elle avait oublié cette partie dans la phrase précédente de Madame Tagel. Elle n’en avait pas, enfin elle ne pouvait pas le lui en donner parce qu’il n’était pas. «  Je suis bête, j’ai oublié ton cadeau au dortoir. Que je suis stupide. » dit-elle en se tapant la main contre la tête. Très bonne actrice, tout à fait.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : anciennement Hufflepuff et maintenant Ruby (univ.) J'ai posté : 522 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 154 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977. . Je suis un aventurier : Oui. A savoir sur toi : « T’as de belles cuisses, elles ouvrent à quelle heure ? Oui je suis très classe on me le dit souvent. J’aime les femmes, surtout lorsqu’elles sont nues, j’aime la nourriture, surtout quand elle est servi directement dans mon assiette. Si le sexe était un sport, je serais surement champion du monde. Si vous voulez attirer mon attention, juste besoin de sortir un sein. Mais j’vous promets au fond je suis pas méchant, je suis même cool. Et puis je suis un maître en ce qui concerne l’organisation de soirée. Vous pouvez d’mander à n’importe qui. Sexe, alcool, drogue, bouffe, j’profite de la vie à fond pour pas mourir con. »

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard:
Patronus:
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Ven 10 Nov - 17:58

Pool Welcome to my house

- Tibus Tagel — Télia & Charlotte -


Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !


La mère Tagel, sur le dos de son fils comme dans ses habitudes. Pourtant ce week-end, cela faisait trop pour le jeune homme qui avait perdu son calme et s’était réfugié dans sa chambre l’espace d’un moment. Même s’il savait qu’il ne pourrait pas y rester très longtemps, au moins cela lui permettait de faire une petite pause face à l’étouffement dont il souffrait en ce moment-même. Cela résultait évidemment de tous les mensonges qu’il avait racontés. Mais même s’il avait sa part de responsabilité dans tout cela, sa mère était clairement dans le registre de l’exagération. Comment osait-elle mettre un mariage sur le tapis alors qu’il venait tout juste d’avoir dix-sept ans et qu’il n’était même pas sorti de Poudlard. Elle avait quand même trois gosses, pas besoin de mettre toute cette pression sur un seul quand même. Franchement il se demandait réellement comment il allait faire pour supporter cette pression tout au long du week-end surtout avec Télia et Charlotte comme témoin. Télia l’avait d’ailleurs rejoint dans sa chambre et essayait de le motiver, de lui remonter le moral en lui rappelant que ce n’était qu’un simple week-end à supporter. Très vite, il serait de retour dans sa tranquillité à Poudlard. Et bientôt il serait à l’université. Bon le fait qu’il soit à Londres dans un endroit où sa mère puisse venir lui rendre visite n’était pas super en soit.

– J’aurais surement le droit à une grande leçon de vie sur les valeurs humaines. J’espère qu’elle comprendra un jour que c’est pas sain de me mettre autant la pression.

Déclara le jeune homme. Télia essayait de le convaincre de prendre sur lui pour retourner en bas et fêter cet anniversaire en famille. Elle savait se montrer convaincante, surtout quand elle proposait le genre de deal que Tibus aimait. Elle le connaissait, et ce n’était donc pas très difficile pour elle de le manipuler en quelque sorte. Lui comme elle allaient besoin de faire preuve de patience pendant ce week-end. Car si les nerfs de Tibus étaient mis à rude épreuves, ceux de son ex le seraient tout autant. Ainsi les deux jeunes décidèrent de retourner dans le salon pour s’assoir avec toute la famille. Tib ne savait pas réellement ce qui s’était passé en son absence, mais sa mère vint s’excuser auprès de lui, avant de continuer et de faire comme si rien ne s’était passé. Bon au moins, c’était un bon début, à voir combien de temps elle allait tenir avant la prochaine réflexion maintenant.

A peine installé, qu’on leur demandait déjà ce qu’était leurs plans d’avenirs. Elliot et Tib décidèrent de la jouer légère. Le jeune homme n’aimait pas forcément les conversations sérieuses, et faisait tout pour les éviter en général. Surtout qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il voulait faire plus tard pour le moment. Autant éviter le sujet. Télia, au contraire, se prêta au jeu et répondit qu’elle voulait devenir avocate. Mais comme elle le pointait du doigt, elle avait encore du temps avant d’exercer son futur métier. Et pour Charlotte c’était la musique.

– Avocate sexy avec des petites lunettes, ça me plait bien.

Lança le jeune homme avec un sourire aux lèvres, et un clin d’œil adressé à son ex. Non rester sérieux n’était visiblement pas possible pour lui. Puis c’était sa façon à lui de gérer la situation et de contrôler son tempérament explosif.

– Mesdemoiselles, vos projets d’avenirs sont très intéressants. Mais il est vrai que vous avez le temps de profiter de votre jeunesse. Pour ma part dans dix ans, j’aimerais bien être grand-mère.

Lança-t-elle d’un air innocent qui ne l’était surement pas. Tibus décida de totalement ignorer cette réflexion, pour ne pas sortir de ses gonds une nouvelle fois. Visiblement elle n’avait pas compris que parler de mariage était déjà trop, elle s’attaquer maintenant aux gosses. Tib était aussi loin de penser à avoir des gosses que possible. D’ailleurs il n’en voulait certainement pas avant un bon moment. Finalement les discussions continuèrent tranquillement, laissant le temps aux enfants de souffler un peu. Il avait entendu sa mère poser une question délicate à Charlotte, le genre de question qui résultait encore une fois de ses mensonges, passablement mal à l’aise, le jeune homme décida de s’éloigner un peu de les deux femmes.
_____________________________________________________

Madame Tagel avait donc encore une fois fait preuve de curiosité, un peu trop d’ailleurs. Visiblement elle ne connaissait aucunes limites. L’indiscrétion, ça la connaissait visiblement beaucoup. La demoiselle lui répondit vaguement, n’étant surement pas au courant de ce que la maman savait ou non. Elle lui répondit néanmoins que sa vie amoureuse était plutôt vide pour le moment, surement aucun flirt.

– Tu es jeune et belle, tu as le temps avant de trouver la perle rare, bichette.

Répondit-elle avec un sourire. Si elle était très souvent indiscrète, la maman était tout de même bienveillante, et s’attacher très vite aux amis de ses enfants. Tous comme ses fils, elle aimait chérir et faire plaisir à toutes personnes qui venaient dans sa maison. Le petit surnom qu’elle venait de donner à Charlotte était affectueux, histoire de lui montrer que de toute façon elle ne serait jamais juger sous son toit.
_____________________________________________________

Voyant très clairement le regard noir que venait de lui lancer Charlotte sa meilleure amie, Tibus se décida à fuir, et prit finalement la décision de rejoindre Télia, non loin de lui. Il arriva dans son dos, et fit preuve de tendresse. Un petit rapprochement anodin, mais qui n’avait surement échappé à personne dans la pièce. Il lui demanda si elle arrivait à tenir le coup pour le moment. Et si pour l’instant, ce n’était pas encore trop l’horreur pour elle, elle avait visiblement entendu le mauvais pas dans lequel était Charlotte aussi. Mais finalement elle lui annonça qu’il avait de la chance d’avoir une si belle famille. Il passait beaucoup de temps à se plaindre, à critiquer, et à péter un câble contre cette famille, mais au fond de lui, il savait qu’il avait de la chance. Chaque membre de la famille était là les uns pour les autres. Ils étaient tous soudés au fond.

– C’est une famille de fou ici, je t’assure.


*Comme si elle avait besoin qu’on lui rappelle.*

Finalement la maman appela tout le monde pour le gâteau et pour les cadeaux. Au moins, la partie marrante allait enfin pouvoir commencer. Visiblement il n’était pas le seul ravi. Et Télia lui annonça qu’elle s’était cassé les fesses pour lui trouver un cadeau décent. Tibus l’interrogea du regard, un peu surpris qu’elle ait pris la peine de lui trouver un cadeau. Alors que le jeune homme était sur le chemin pour s’assoir, Charlotte arriva près de lui et lui murmura quelques mots à l’oreille.

– Désolé. J’ai paniqué cette fois-là, mais je te raconterais …

Annonça le jeune homme à voix basse. Il se souvenait de cette fois-ci. C’était il y a un moment, avant même que Télia et Tibus se mette ensemble. En tant que gamin, Tib parlait en permanence de sa super pote Charlotte, et sa mère avait commencé à lui poser pleins de questions, essayant de le pousser dans les bras de la jeune fille, et pour qu’elle arrête de le faire chier, Tib avait simplement trouvé comme excuse de dire que Cha n’était pas attiré par les mecs. Bon ça avait eu le mérite d’être efficace, mais lui-même avait totalement oublié ce mensonge depuis, et il n’aurait jamais pensé que sa mère s’en rappellerait après toutes ces années. Charlotte annonça qu’elle avait oublié son cadeau au dortoir.

– T’inquiète j’m’en fous Cha, c’est pas gra–
– Allez qui veut commencer ?


Visiblement la mère du jeune homme était encore plus excitée par cette partie de la fête que le jeune Tibus en lui-même. D’ailleurs ça le faisait assez rire. Elliot se leva avec un sourire en coin des lèvres. Qu’est-ce que cet imbécile lui avait encore préparé. Franchement les deux garçons étaient les rois des idiots lorsqu’on en venait aux parties des cadeaux. Chaque année, ils trouvaient l’un des pires cadeaux qu’on puisse faire.

– Quand patience ne rime pas avec abondance, et qu’une croyance a besoin d’une alliance, pour gagner de l’expérience. Lire il te faudra, pour connaître toutes les positions du kama–
– STOP. Ton frère n’a que dix ans je te rappelle.


Tibus éclata de rire alors que son frère lui balança un livre de positions sexuelles. Si elle prenait l’excuse du petit frère, il était clair que la maman Tagel n’était pas une grande fan de ce genre de trucs.

– Télia, tu veux passer en seconde ?


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


I'm a wizzard !

Because you've been the person I share most of my stories, because you're one of the reason that I'm still in this forum, because you made me laugh, you made me cry. Because all of our stories will always be in my heart. Télouche  hug2  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Serdaigle J'ai posté : 503 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 189 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : On peut me blesser A savoir sur toi :
♪ Ex de Tibus ♪ A perdu sa maman ♪ Rêve de devenir avocate ♪ Cherche à récupérer son blaireau personnel ♪ N'aime pas les poufs qui tourne autours de lui ♪ Fait partie du club des premières et unique copines des dons juans avec Jaylin Adam ♪ Aime faire la fête ♪ Boire boire boire et se trémousser ♪ Est une aigle pas très disciplinée ♪ Est contre l'infidélité ♪ Est neutre dans la guerre des sorciers pour le moment ♪ Trouve que les sangs-purs en font trop par rapport aux sang-mêlé et né-moldus ♪ Trouve aussi que le ministère n'en fait pas assez ♪ N'as pas la langue dans sa poche ♪ A un caractère de feu

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Le décès de son père
Patronus: Un papillion
Capacité spéciale:

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Dim 19 Nov - 12:17
Welcome to my house
Charlotte & Tibus

Télia comprenait les deux points de vue il était dur pour le blond d'encaisser autant de pression de la part de sa mère parce qu'il était jeune et ne pouvait pas répondre a toute ses attentes mais elle comprenait aussi la mère Tagel qui voulait le meilleur pour son fils elle le montrait juste de la mauvaise manière et cela menait à ce genre de crise ou les deux parties s'énervaient et n'arrivait pas à parler ensemble. La brune avait réussie à entrer en contact avec le blond sans que cela soit un nouvel affrontement quand ils le voulaient ils le pouvaient après tout au final elle réussie à lui donner l'envie d'essayer de prendre sur lui pour le weekend il allait bientôt passer encore moins de temps ici alors il pourrait mieux gérez sa vie. " Elle finira par le comprendre c'est une maman elle veut trop de chose pour ses enfants et elle arrive pas à gérez mais elle n'est pas mauvaise avec toi elle ne se contrôle juste pas dans son amour. Les leçons de morale sur les valeurs humaines ne rentrent pas trop dans ton cerveau alors Tibou parce que tu n'en as pas écouté grand chose"


Au final l'aigle avait réussie à faire revenir son ex petit ami dans la salon avec le reste de la famille où la mère reprit les questions en cherchant à savoir ce que les jeunes voulaient faire plus tard, eux voyait pas plus loin que leur études et leur métier mais visiblement la maman de Tibus avait autre chose en tête quand elle posait la question car après la réponse des filles et le petit commentaire de Tibus sur le fait qu'elle serait sexy en avocate avec des petites lunettes c'était bien une phrase de Tibus Tagel ça il cherchait le sexy partout où il pouvait le trouver. " Toi on ne te changera réellement pas" Bon elle serait sans doute sexy parce qu'elle l'était déjà de base sans vouloir se lancer des fleurs.


Quand à la remarque sur le fait que sa fausse belle-mère veuille être grand-mère dans dix ans cela fit sourire la jeune femme elle ne voyait pas Tib avec un bébé il n'était pas prêt à cela et dix années ne serait peut-être pas assez pour qu'il puisse acquérir cette maturité nécessaire pour avoir un bébé à charge mais la mère ne devait pas le savoir le Poufsouffle donnant une autre image de lui même quand il était en famille. " On en ai pas encore là madame je ne me vois pas mère au foyer à peine les études terminée" Comme ça elle comprendrait peut-être qu'il ne fallait pas insister là-dessus. Télia n'écouta pas tout ce qu'il se disait encore Charlotte et Madame Tagel parce qu'elle s'imaginait avec un bébé dans les bras ce qui lui faisait bizarre elle n'était elle même pas prête à cela et pourtant elle savait qu'elle voulait le mari la maison et les enfants même le chien pour répondre au parfait cliché de la famille parfaite.


Télia était spectatrice de la scène sans réellement la voir elle revint à la réalité quand elle sentit Tibus arriver derrière elle et la prendre dans ses bras pour lui parler un peu à l'écart et en même temps à la vue de tous qui ne pourrait pas louper le petit moment du couple. C'était quand même une belle famille ils était tous dingues mais ils étaient unies et pensait les uns aux autres ce qui était beau à voir et à entendre elle n'avait pas l'habitude de ce genre de famille la sienne ne fonctionnait pas comme ça. " Famille de fou oui sinon cela ne serait pas la tienne mais une famille unies c'est quand même beau à voir" Cela rappelait un peu à Télia quand sa maman était en vie.


Quand elle vit Charlotte approché Télia eut un peu peur qu'elle tue le garçon sur place après tout il avait quand même sortie une bombe sur elle sans savoir que cela était peut-être réellement le cas, mais l'aigle ne pu entendre la jeune femme parlant dans l'oreille de son camarade de maison et elle ne voulait pas savoir ce qui était passer dans la tête du blondinet quand il avait sortis une telle chose sur son amie qui n'était pas méchante avec lui et qui méritait sans doute mieux que de subir ses mensonges à tout va. Mais la mère de famille attroupa tout le monde pour l'ouverture des cadeaux c'était sans doute le meilleur moment de la soirée et cela commença bien avec Elliot qui offrit un Kama Sutra comme si Tib en avait besoin. " Crois moi il a pas besoin de ça" Souffla t-elle doucement pour ne pas être entendu des parents mais justes des jeunes. Ce fut ensuite son tour et la jeune femme attrapa son paquet cadeau elle avait garder le vrai dans son sac pour ne pas se tromper et ne pas s'afficher devant les parents Tagel elle n'avait pas le courage du petit frère de Tibou. " Tiens j'ai mis du temps à faire ça alors tu en prend soins" La jeune femme avait trouver que cela serait une bonne idée et que cela aiderait le blond dans son mensonges alors elle avait fait un album photo avec toute les photos qu'elle pouvait avoir de Tib et d'elle que cela soit dans leur période de couple réelle ou ensuite quand il avait fait des choses ensemble.
Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
Bonjour ! J'appartiens à la maison : poufsouffle J'ai posté : 743 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 286 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1977 . Je suis un aventurier : on peut me blesser A savoir sur toi :

Metamorphomage • Sa sœur est une mangemorte qu'elle cherche à retrouver • elle est la meilleure amie de Tibus • Elle n'est pas à l'aise avec son corps et se trouve plus de défauts que de qualité physiquement • Elle étudie la musique et voudrait en vivre • Son père est un moldu et sa mère une sorcière • fait partis de l'ordre du phœnix • De nature très optimiste, elle a généralement un espoir sans faille.

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Sa soeur Lucy lançant Avada Kedavra
Patronus: Panda roux *-*
Capacité spéciale: metamorphomage

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  Lun 15 Jan - 23:15

L'anniv de Tib
Tib, Télia et Cha

Hs : je suis désolée du temps de réponse, ne m’en voulais pas :/

La petite réunion de la famille Tagel était pour le moins surprenante. Des familles de sorciers ou même des repas de famille en général, Charlotte en avait vu très peu, les siens étant presque inexistant depuis un bon moment et être quatre dans une famille semblait être beaucoup plus calme que d’être cinq. Après en regardant les Tagel, elle comprenait aussi que ce n’était pas une famille comme les autres et peut-être que la demoiselle aurait dû se douter de ça en voyant comment pouvait se comporter Tibus. Et pourtant si elle connaissait bien son meilleur ami, rencontrer sa famille était une chose totalement nouvelle. Pas vraiment déçu pour le coup, Charlotte appréciait Madame Tagel voyant en elle une femme forte et attendrissante qui aimait ses enfants. Mais elle prenait quand même beaucoup la parole contrairement au père qui s’en doute ne trouvait pas nécessaire de déranger les jeunes avec des questions gênantes. Car c’était un peu ce qui se passait dans leur discussion et d’une certaine manière si tous les repas se passaient ainsi, Charlotte comprenait un peu que Tibus ne le lui ais pas présenter avant sa famille. Elliot pourtant tout comme Ian qui rentrerait bientôt à Poudlard étaient bien différents. En fait ils l’étaient absolument tous et il fallait s’accrocher avec le caractère de chacun. Mais personne ne pouvait nier que c’était une belle famille. Charlotte les appréciait, même si c’était la première fois. Regretter d’être venue ici ? Non elle ne pouvait pas avoir ce genre de regret, c’était un moment de paix, un changement et une découverte dans la vie de son ami. Comment avait-elle pu passer des années en sa compagnie sans chercher à découvrir sa famille ? En voyant ça la jeune femme se rappela alors que Tibus n’avait pas vu ses parents également, ou du moins ne les avaient pas vu dans leurs éléments naturels qui consistaient à jouer de la trompette magique à pas d’heure, à déclencher des batailles de nourritures n’importe quand, mais surtout à garder espoir concernant l’avenir de Lucy. Peut-être était-ce pour eux que Charlotte cherchait encore sa sœur. Et si la famille Tagle était unis, celle de Télia ou même celle de la rousse restaient un peu détruite par le hasard de la vie. La serdaigle ressentait-elle cette ambiance de joie et de chaleur que Charlotte ressentait en ce moment même malgré les questions et les remarques bizarre de Madame Tagel ? Qui pouvait savoir ? Bon après Télia avait plus l’occasion d’être énervé que Charlotte, cette dernière jusqu’à présent avait été ravie de ne pas avoir des questions désobligeantes sur sa manière d’être, sur son avenir ou ses relations. Mais ça n’allait pas durer. Les questions sur leur futur métier ne tardèrent pas à venir. Jusqu’à là ça allait bien, Charlotte n’avait pas à mentir sur tout ça. Son avenir elle le voyait dans la musique, tout comme ses parents avant elle. Ils avaient voulut eux aussi partir en tournée avec un groupe, jouer pour les autres, mais avait finalement décidé de se poser et d’ouvrir un magasin réunissant leur passion et ainsi pouvoir élever leur enfant. Charlotte contrairement à ses parents n’avaient pour le moment aucune obligation relationnel, elle pourrait très bien partir sur les routes, une guitare à la main et jouer quand bon lui semblerait. Bon pour le moment il fallait déjà qu’elle arrive à jouer devant d’autres personnes ce qui lui faisait toujours peur vue qu’elle ne l’avait jamais fait pour le moment. Mais ils avaient le temps.

Madame Tagel ne se gêna toutefois pas pour s’imaginer un futur où elle serait grand-mère. Charlotte se mit à sourire. Pas vraiment la meilleure des choses à dire compte tenue de la relation qu’entretenait Tibus et Télia, mais elle approuverait les paroles de Madame Tagel. «  Ce serait amusant un petit Tibus ou une mini-Télia. » répondit-elle, après que Télia ait dit qu’elle ne se voyait pas mère au foyer après avoir finit ses études. Ce n’était pas à l’ordre du jour, ni le mariage, ni les fiançailles ni même les bébés. Quant à Charlotte avoir des enfants ne lui déplairaient pas, mais elle devrait pour ça trouver quelqu’un. Et c’était bien compliqué pour elle à ce niveau là en ce moment. Charlotte n’en parlait pas parce que ce n’était pas son genre, d’autant que rien n’était fixé là-dessus, mais elle se posait des questions, continuant sans cesse à remuer son baisé avec Phoenix, ou même le fait qu’elle ait embrassé Allison Carter. Avait-elle fait ça par amusement ou est-ce que ça trahissait quelque chose d’autres ? Visiblement elle ne devait pas être la seule à se poser ce genre de question. Surprise, gênée, Madame Tagel, sans doute sur un mensonge de Tib, encore un, demanda à Charlotte ce qui se passait pour elle dans ses relations amoureuses. Le sous-entendu était si clair et le regard que lui lança son pote d’autant plus que pendant quelques temps la rousse ne put répondre une phrase correcte. Toutefois elle ne mentit pas sur ce qui se passait dans sa vie amoureuse, le calme plat comme toujours, mais ne dit rien concernant ce qu’on pouvait penser de son orientation sexuelle. Ce n’était pas un gros problème en soit comme le lui avait dit Télia, mais elle aurait préféré que Tib se garde de balancer ce genre de mensonge alors qu’elle-même était perdu là-dessus. «  Je la trouverais peut-être, madame, ou peut-être pas, on ne sait pas ce que nous réserve le destin. » Elle ne se sentait pas vraiment bien pour le coup, de sorte qu’elle s’en alla vers la salle de bain pour prendre un moment pour elle toute seule, laissant les autres finirent le dessert et commencer à parler cadeau. Charlotte resta un moment ainsi, réfléchissant à tout ça, mais elle ne pouvait pas être certaine de tout ce qui se passait au fond d’elle ce qui la traumatisait. C’était peut-être la faute de Tib d’ailleurs si elle pensait que ce n’était pas normal, mais son pote s’en fichait si ses doutes se vérifiaient. Après avoir passer de l’eau sur son visage, sentant le froid sur sa peau, Charlotte chopa Tib avant que le déballage des cadeaux commence pour lui demander de lui expliquer très rapidement si elle devait s’attendre encore à avoir des questions basées sur des mensonges. Il semblait désolé, mais la rousse lui lança toutefois un regard noir, lui faisant comprendre qu’elle n’appréciait pas les mensonges.

Peut-être pas vengeance ou inadvertance, Charlotte se rendit compte qu’elle avait oublié le cadeau de Tibus dans le dortoir. C’était vrai pour le coup. Elle le lui donnerait plus tard. Elle observa donc les autres donner les cadeaux, tout en mangeant le somptueux gâteau que Madame Tagel avait préparé. Elliot commença et faire un poème pour expliquer ce qu’il avait offert à son frère. Charlotte ne put s’empêcher de rire, oubliant ses préoccupations auparavant, voyant la tête de Madame Tagel, se joignant pour le coup à Tib et Elliot qui riaient déjà. Cela la fit encore plus sourire quand elle entendit Télia répondre qu’il n’en avait pas, à voix suffisamment basse pour que les parents n’entendent pas. La rousse chuchota alors à Télia. «  Qui sait, je suis sûre qu’il a encore des choses à apprendre, ça lui sera peut-être utile. » A son tour la serdaigle sortit le cadeau qu’elle avait préparé pour Tib de son sac. Un petit cadeau qui lui avait pris du temps, sans doute quelque chose qu’elle avait personnalisé et Charlotte attendit alors que Tibus ouvre le reste pour voir ce qu’il avait reçu d’autres. Et surtout ce que Télia lui avait concocté.

electric bird.

I'm a wizzard !

You might belong in hufflepuff where they are just and loyal, those patient hufflepuffs are true and unafraid of toil.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Charlotte & Télia ▬ Welcome to my house.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Charlotte Shakespeare (Aucun lien avec le dramaturge hein è.é)
» • {Charlotte Noémie de Fontenac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Londres-
Sauter vers: